Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Blot
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 142
✘ SURNOM : La Trace
✘ AGE DU PERSO : 5 ans à peu près

✘ DISPO POUR RP ? : Ça peut s'faire
✘ LIENS :
De la bave et encore de la bave


MessageSujet: Oiseau perdu, oiseau perché, oiseau coincé    Jeu 30 Avr 2015 - 17:36

Les motivations et désirs des enfants en bas âge sont parfois, voire souvent,  insondables. La Trace n'aurait-elle pas pu se contenter à son habitude d'une sucette à la fraise et un rouleau de réglisse (plus les habituels cinq ou six ou plus morceaux de nougat et de caramel mou, cela va de soi) (et quelques autres encore)? Se gaver jusqu'à s'exploser le bidon, jusqu'à la surexcitation, puis la crise... Ce serait si bon si doux! Mais engloutie une poignée de bonbons banane, il remarqua un sorte de caillou bizarre,  de couleur chocolat (mmmh du chochocolaaat), lisse et brillant.  Il s'accroupit sur la chose,  la caressa tout doucement avec son index, bava accidentellement dessus avant de la fourrer dans sa bouche. Ce n'était  malheureusement de cette pâte brune de cacao dont il raffolait tant,  c'était plutôt amer et il l'aurait recraché tout de suite s'il n'y avait pas eu cette légère saveur fruitée...  Elle ne resta pas suffisamment dans son palais à son goût... Il était sacrément déçu et en voulait plus, toujours plus !

Il avait foncé entre les arbres du bois joli des fées qu'il appréciait tant.  Il cherchait quelque chose en particulier.  Il oubliait comme à son habitude les dangers de la forêt qui grouillait de pirates et de bêtes féroces, du fait qu'il ne savait ni d'où il venait no ou il était et puis aussi qu'il n'était pas en pause officielle et donc qu'on le punirait d'autant plus sévèrement à son retour -s'il rentrait !  

Essoufflé,  le nez sanguinolent à cause de l'effort et à cause de lui même aussi,  les mains posées sur ses cuisses tandis qu'il était plié en deux, il souriait largement pourtant.  Ses yeux contemplaient avec béatitude l'immense arbre qui se dressait devant lui.  Il était si beau ! Et ces fruits,  oh,  ces fruits ! Luisants,  colorés,  énormes et surtout qu'est-ce qu'ils avaient l'air juteux ! En bonne et grande tête brûlée,  Blot se lança aussitôt à l'assaut de ce monument.  Grimper au sommet du tronc ne fut pas long, il ne tarda pas à rejoindre les plus basses branches branches. Il hésita longtemps sur la pièce à choisir. Il decreta qu'aucune n'était assez rouge pour lui et il reprit sa montée dignement.  Il escalada ainsi de palier en palier la plante, gloussant de plaisir.  S'il avait été complètement inconscient il aurait joyeusement tapé des mains.  Blot était complètement inconscient c'est vrai,  mais pour l'instant il manifestait sa joie par un sifflement aigu et mélodieux qui s'échappait de ses lèvres entre deux torrents de bave. C'était la chanson du garçon et de la grenouille dont il connaissait les notes par coeur mais pas les paroles et ce n'était pas plus mal parce que sa voix quand il chantait était plutôt acide et aigre.

Il ne vit satisfaction à son caprice que sur la dernière des dernières branches. Alors avec une allégresse inégalable il tira sur le fruit écarlate et le détacha.  Il manqua tomber et ne s'en aperçut pas. Mécaniquement il s'était raccroché par les jambes à la barre de bois,  la tête en bas, et dévorait avidement sa pomme. Il n'en resta qu'un trognon au bout de trois et quatre minutes, il le jeta par terre et se lecha précautionneusement les doigts.  Comme la tête commençait sérieusement à lui tourner et que son sang dégoulinait à présent sur le sol (onze mètres plus bas à peu près), il se rendit compte de sa position.  Le monde ré-exista autour de lui, puisque son désir était contenté. Il ne paniqua pas vraiment et attrapa vivement (grâce à un petit mouvement de balancement) le bois avec ses deux mains poisseuses et collantes,  relâchant par la même occasion ses membres postérieurs.

Suite à quelques tractions sur ses bras il se retrouva au centre des troncs et entreprit de descendre et...  Non. Il renifla. C'était quand même plutôt haut,  au niveau des plus basses branches,  bien 5 voire 6 mètres.  Il n'avait pas du tout le vertige mais il ne trouvait plus les prises qu'il avait utilisées à l'aller, ce tronc il le voyait tout lisse ! Il s'essuya la bouche, ravivant son irritation. Il demanda tout d'abord,  hésitant:

— Houhou! Est-ce que y'a une personne au bas ? C'est Blot qui en haut, dans les pommes ! Aide de quelqu'un pour moi?

Il se gratta fébrilement une plaque d'eczéma qui se trouvait au creux de son dos, puis le prurit le prit violemment comme à chaque fois et il se frottait comme un fou,  de grosses larmes dans les yeux parce que ça faisait mal mais qu'il était incapable de s'arrêter, et déjà ça saignait ! Alors il se mit à crier !! Très fort,  très aigu ! Ce n'était qu'un "aaah" de sauvage pour alerter l'attention,  mêlé à une terrible frustration et une douleur physique. Peut-être qu'un indien le trouvecampemen était si loin du campement jamais les mamans ne le sauraient qu'il était la coincé...  Enfin c'est ce qu'il croyait mais il avait couru en zigzag et n'était  en définitive que peu, très peu éloigné de l'arbre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancienne Mère
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Oiseau perdu, oiseau perché, oiseau coincé    Dim 24 Mai 2015 - 1:28

   L'air se perfore, se tord sans raccords. Un panier d'osier s'échappe de tes mains, tant la surprise te heurte. La détresse, elle vibre, elle s'infiltre jusque tes veines. C'est un cri aigu, une conclusion te vient alors. Un Perdu. Pourtant, ils n'ont pas été chargés de mission. Tu hausses un sourcil dans l'incompréhension. Les questions te quittent : peu importe ! Tu abandonnes tes étages de linge pour relever les extrémités de ta robe qui se plait tant à obstruer tes mouvements. Tes jambes s'élancent, tu te laisses bercer, hanter par les hurlements enfantins. Ton souffle est vif, le vent bat tes joues. Ton regard, tout alerté, explore les horizons ; les moindres recoins dont recèlent les environs.
Tu romps brusquement ta course dans la vallée émerveillée.

  Ta bouche s'arrondit doucement. Tes paupières battent ; tes yeux figés dans la majesté d'un arbre. La mélodie des feuilles, ses fidèles sujets, te donnent la sensation d'être absente, quittant ton corps pour un instant. La tête remuée, la réalité te saisit de ses lourdes griffes. Une silhouette s'agite dans son feuillage, les bras balançant vers les cieux.

  La démarche ralentie, tu vas à la rencontre du tronc ; gigantesque, penses-tu. Le défi est corsé, mais ne peut te faire reculer. Comment peux-tu te prétendre mère des Grimpeurs si toi-même tu ne sais escalader ! Tes mains agrippent les prises des écorces. Tes pieds s'accrochent. Tu montes, oh, tu montes. Une sensation vivifiante te prend toute entière. Tes mouvements sont repus d'énergie. Petit enfant, attend, attend-la. Elle te parvient doucement, elle ne sent pas les écorchures de ses doigts, ni les flocons boisés qui s'échouent sur ses cheveux.


"Je suis là. N'aie pas peur, on ... on va descendre. T-tout doucement, d'accord?"


  Les efforts retiennent ta respiration. Tu tends un bras vers le bambin.
Tu n'as pas remarqué la fissure présente sur le rebord qui te retient. Tu n'as pas remarqué qu'elle se brisait, s'effilochait ...
Revenir en haut Aller en bas
Blot
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 142
✘ SURNOM : La Trace
✘ AGE DU PERSO : 5 ans à peu près

✘ DISPO POUR RP ? : Ça peut s'faire
✘ LIENS :
De la bave et encore de la bave


MessageSujet: Re: Oiseau perdu, oiseau perché, oiseau coincé    Dim 24 Mai 2015 - 14:37

Soudain elle était là! C'était une maman, c'était sûr, de chez sûr, à beaucoup beaucoup de pour-cents! Même qu'il l'avait déjà vue, cette maman aux cheveux blancs avec sa belle robe. C'était une fille, aussi, mais c'était minime comme détail. Lui, il s'en fichait que ça soille pas un garçon, même les mamans elles étaient plus gentilles que les autres, à part Freckles qui était le meilleur de tous les meilleurs! En tous cas elle commença à monter dans l'arbre, et lui il arrêta de crier. Sa voix se brisa aussi brusquement qu'elle avait émergé de sa gorge et il sécha les larmes qui lui barbouillaient le visage.

De la bave dégoulina de son menton pour s'écraser sur une main de la jeune fille qui venait, et il lui fit un sourire radieux et plein de dents de lait. Son stress s'évacuait au fur et à mesure et il se grattait encore mais d'une main discrète et mécanique, même plus avec les ongles. Il avait besoin d'un câlin, c'était certain dans sa psychologie personnelle qui hurlait «câlin!! vite!! » et il voulait descendre de l'arbre, surtout! Alors dès qu'elle fut à sa portée et que son bras se tendit, il n'hésita pas une seule fraction de secondes et se jeta à son cou!

Ses petits bras serrèrent très fort la mère aux cheveux blancs et il enfouit sa tête dans son cou (elle sentait bon en plus!!), lui mettant du sang partout sans faire exprès.

─ J'ma coincé dans l'arbre, merci madââme maman! , pépia-t-il dans l'oreille de la demoiselle.

Un craquement retentit sous leurs pieds (même si ceux de Blot étaient très loin du sol et entouraient les flancs de la jeune fille) , La Trace regarda et vit que la branche allait se casser ! Il s'écarta vivement sans lâcher ses mains, planta ses yeux dans ceux de sa sauveuse, et cria vivement:

─ Ça cas se bientôt! CASSER!!

Il tira un peu brutalement sur le cou pour la forcer à descendre au plus vite. Vite, vite, plus de temps à perdre! Sinon boum paf tout allait tomber! C'est pas très rigolo de tomber! Pour accélérer encore un peu les choses, Blot pinça entre ses minuscules doigts l'épaule de celle qu'il venait de nommer intérieurement grande-protectrice-de-blot .






 
 
Merci :D

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1498

MessageSujet: Re: Oiseau perdu, oiseau perché, oiseau coincé    Dim 29 Nov 2015 - 20:55

The End


Blot sans plus de façon,
Déchire son pantalon,
Et fait tomber la branche,
D'une façon fort franche,
Sur la tronche de la mère,
Et fuit d'vant telle misère !



FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oiseau perdu, oiseau perché, oiseau coincé    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mais c'est quoi ? une fusée,un oiseau ? Nan c'est moi (à la recherche de l'avatar perdu)
» Jaz Moraya Gordon-Elmaleh ★ "- Dis moi que je suis un oiseau ! " "- Si tu en es un j'en suis un aussi.."
» [SOLDES - 10% / VENTE-Akinos] Jeux ATARI ST en grosse boite
» Le Roi et l'Oiseau.
» [Taverne]L'Oiseau-Lyre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli-