Le deal à ne pas rater :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de réduction
Voir le deal

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1729
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

{mission} Down to the river we will run • harmony Empty
MessageSujet: {mission} Down to the river we will run • harmony   {mission} Down to the river we will run • harmony EmptyLun 16 Fév 2015 - 15:00

Spoiler:
 

Il s'est préparé dans l'ombre, tâtonnant dans la cabane à la recherche de ses affaires. Aucun livreur ne s'était risqué à allumer ne serait-ce qu'une bougie, la plupart des gosses s'étant rassemblés dans la salle de jeu, soudés dans leur peur. Freckles n'avait pas peur. Il n'avait jamais peur, d'ailleurs. Il était chef. Il se devait d'être fort et de sourire, quand les autres ne pouvaient pas le faire.
Il avait récupéré tout ce dont il avait besoin. Passé un couteau à sa ceinture, et accroché une lanterne de l'autre coté. Et puis il avait rejoint Harmony, et ils étaient partis.

Quand les fées étaient venues quémander leur aide, aucun autre gosse n'avait osé se porter volontaire, et Peter n'avait même pas daigné pointer son nez. Freckles, lui, avait sauté sur l'occasion : la rivière, c'était son business, après tout. Alors il avait pris les choses en main. Et Harmony l'avait suivi. Il aimait bien Harmony. C'était une présence rassurante, une battante. Elle était plus grande que Freckles, et paraissait calme en toute situation, un peu comme une grande sœur que tout le monde voudrait avoir.
Aucun d'eux n'avait dit un mot depuis leur départ du camp des Garçons Perdus. Ça devait être un record, du côté de Freckles. Il était concentré à ne pas trébucher sur les racines et les creux sur le sol de la forêt; sa lanterne ne diffusait qu'une faible lueur, et ils n'y voyaient pas à quelques mètres.
De toutes façons, il aurait pu faire le chemin les yeux fermés. Rien qu'en se concentrant sur le clapotis de la rivière.

Il était évident que quelque chose n'allait pas. Même en dehors du silence, de l'absence de bruits d'oiseaux, de la nuit. La rivière était différente. Freckles la connaissait bien, la rivière. Il y passait ses journées, à y faire le plein d'eau, quand il ne s'y arrêtait pas pour nager. Un coup d’œil lui permit de voir que l'eau était différente. Le flux était trop faible, la couleur trop sombre. Il approcha sa lanterne, plongea sa main dans l'eau sans prudence, et la ressortit teintée de rose.
Il avait fini par reconnaître du sang quand il en voyait.

« C'est dégueu », il murmura. « Harmony ? »

Il se tourna vers la cheffe des Artisans.

« Les fées ont dit que les ... euh ... les corps étaient plus hauts, non ? Je crois pas qu'on puisse y aller en marchant. C'est trop escarpé. Il va falloir passer par l'eau. »

Il se gratta le crane d'un air, probablement, un peu débile. Maintenant qu'il les avait conduits, c'était à elle de lui donner des instructions : construire des bateaux, c'était pas son rayon. Du tout.


Dernière édition par Freckles le Jeu 19 Fév 2015 - 10:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Perdue
Anonymous

Invité



{mission} Down to the river we will run • harmony Empty
MessageSujet: Re: {mission} Down to the river we will run • harmony   {mission} Down to the river we will run • harmony EmptyMar 17 Fév 2015 - 0:50

Harmony se calait tant bien que mal dans les pas du Chef des Livreurs, qui serpentait entre les racines, les rochers, les creux à même le sol. Se concentrant sur la silhouette du Lionceau et sur ses pas pour ne pas perdre le rythme de leur avancée. L’unique lanterne qui éclairait leur avancée émettait une lumière blafarde, peu rassurante. L’Artisane était quelque peu rassurée de ne pas être seule à réaliser cette mission ; dans le cas contraire, elle n’aurait su ou diriger ses pas.

Aucun autre artisan n’avait accepté de se charger de la demande des Fées. La majorité des Perdus s’abritaient dans leurs Cabanes, à l’image de l’Enfant Roi. L’Artisane en Chef comprenait en partie le comportement d’une grande partie des Enfants Perdus. Si le Roi lui même ne sortait plus, tout s’arrêtait. Dans tous les sens du terme. Malgré tout, à ses yeux, les Chefs se doivent de porter une image positive et forte. Si même eux décident de se murer dans la peur et le silence, cette petite société, aussi solide - mais imparfaite - soit-elle, finirait tôt ou tard par s’effondrer. En conséquence, Harmony avait accepté cette mission, sans broncher. Rassemblant ainsi son équipement, composé de quelques outils et de matériaux de base, dans un sac de sa fabrication, avant de rejoindre Freckles, puis de prendre la route.

Ni l’un ni l’autre n’avait prononcé une parole depuis le début de leur marche. Dans l’état actuel des choses, Harmony n’aurait pu situer l’endroit précis où se trouvaient les deux adolescents. Elle n’avait pas pour habitude de s’éloigner du Grand Arbre à ce point, contrairement à Freckles. Cette petite boule d’énergie, un peu trop impulsive, rayonnante comme un soleil, capable d’arracher des sourires à n’importe qui.

A défaut de voir le temps passer, les pas des Perdus défilaient et s’estompaient en continue dans la nuit d’encre. Une, deux, trois, sans interruption. Harmony finit par percevoir le murmure de l’eau, qui poursuivait son chemin au sein de la rivière. Un murmure qui se mua bientôt en clapotis discontinus. Ce fut au bout du chemin que l’Artisane aperçut la Rivière. Bout de Rivière apparaissant sous le rayon lumineux de la lanterne. Bout de Rivière bien trop sombre, aux yeux des adolescents. Harmony observa Freckles s’approcher de la berge, qui plongea sa main dans la rivière. Une main rosée par un sang dilué. La jeune fille observa les remous de l’eau, cherchant du regard le chemin que prenait la Rivière. On n’y voyait strictement rien. Et pourtant, elle parvenait à imaginer tant bien que mal l’amoncellement de corps qui pouvait se trouver au bout de leur route.
Les paroles de Freckles la ramenèrent à la réalité. Elle re-dirigea son regard en direction du Chef des Livreurs. A elle d’entrer en action.

- Je m’en occupe, répondit-elle à voix basse, comme si elle craignait d’attirer l’attention de Créatures environnantes. Tu permets ?

Harmony reprit la lanterne de Freckles de ses mains, avant de la tendre en direction de la berge. Elle espérait y trouver des joncs, ou des roseaux. L’avantage avec ce genre de plantes étant que même trempées, elles flottent. Et sont bien plus facile à manipuler que du bois.
La jeune fille finit par trouver son bonheur. Elle s’approcha prudemment de la berge, avant de poser la lanterne et son sac à même le sol. Des pousses entières de roseaux s’étendaient le long de la berge, sur une distance difficilement estimable.

- Je vais fabriquer un canoe avec ces roseaux, ce sera plus facile que de le fabriquer avec du bois. Et puis, on se faufilera plus facilement entre les corps, si on vient à les trouver. Il faut juste qu’on en récolte suffisamment pour que je puisse en faire des bottes, avant de les lier entre elles. Et pour ça, tu vas m’aider à en cueillir...

Désormais, il fallait être rapide. Traîner dans ce genre d’endroit n’était jamais bon, surtout en pleine nuit. D’un coup sec, Harmony arracha une quantité de roseaux suffisante pour créer une botte. Elle les jeta à même le sol, se plaça à côté, fouilla dans son sac avant d’en extraire un rouleau de ficelle. De fabrication artisanale, soit dit en passant. Pourvu que ces ficelles tiennent le coup. Se débrouillant pour agrandir en longueur le tas de roseaux, l’Artisane déroula rapidement sa ficelle autour de la botte de roseaux, avant de la resserrer d’un geste sec, et d’y faire un nœud. Elle fit de même pour la botte qu’elle cueillit ensuite.

Avec cette unique lanterne comme moyen d’éclairage, le travail devenait plus compliqué, mais faisable. N’empêche, elle aurait du se procurer une seconde source de lumière.

Hors RP:
 


Dernière édition par Harmony le Dim 31 Mai 2015 - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1729
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

{mission} Down to the river we will run • harmony Empty
MessageSujet: Re: {mission} Down to the river we will run • harmony   {mission} Down to the river we will run • harmony EmptyMar 17 Fév 2015 - 16:58

Il essuya rapidement sa main poisseuse sur le revers de son pantalon, sans plus y penser. Si la vue de cadavres formait souvent une boule dans sa gorge, il ne ressentait rien à juste les imaginer. Il avait l'habitude de la mort, des blessures. Ça s'était glissé dans sa routine jusqu'à devenir un concept presque flou. Un peu comme quand on répète les mots si souvent qu'ils en perdent leur sens. Il se demanda vaguement de qui il s'agissait, tout de même. Les fées avaient évoqué beaucoup de morts. Ce n'étaient certainement pas des livreurs. Il avait fait l'appel pas plus tard que ... enfin, pas trop longtemps avant. En tout cas, il ne lui en manquait aucun. Il jeta un regard à Harmony, en diagonale. Pas de peur sur son visage, alors qu'elle énonçait son plan à voix basse.

« Des roseaux hein ? » Freckles regarda autour de lui. La lanterne éclairait faiblement des environs humides. « Je devrais pouvoir en trouver ».

C'était du bluff, un peu, histoire de se donner une contenance. Si Harmony ne lui avait pas montré une tige, il n'aurait même pas été sûr de savoir reconnaître la plante en la voyant.
Il sourit donc à l'autre cheffe, même si elle ne le voyait sûrement pas, concentrée à sa tache, et s'éloigna un peu pour fouiller dans la vase. Il sortit son couteau pour sectionner des roseaux à leur base, langue entre les dents dans un effort de concentration. Il s'agissait de ne pas filer à Harmony des tiges trop courtes, sinon il aurait l'air stupide. Il s'étonna un instant de la résistance du matériau; pour lui, le roseau était aux plantes ce que l'asticot était aux animaux, le maillon faible. Au moins ça le rassurait sur sa sécurité pendant la future traversée. Il avait confiance en les capacités de l'artisane, mais fallait pas exagérer hein.

Il avait coupé une bonne botte de roseaux quand sa main buta sur quelque chose de différent dans la vase. Instinctivement, il la retira et se pencha pour voir ce que c'était. Évidement, dans l'obscurité, c'était inutile. Il replongea donc la main pour extirper l'objet en question. C'était familier au toucher, presque rassurant. Et facile à attraper. Il comprit pourquoi lorsqu'il réussit à le sortir de l'eau.

« Eh, Harmony ! Regarde. » Il se tourna vers elle avec en secouant sa trouvaille. « C'est vraiment dégueulasse. »

C'était une main. Sans bras derrière. Gelée, dégoulinante d'eau rosâtre, et sectionnée au niveau du poignet. Déchiquetée serait le mot adéquat, plutôt. Il y avait encore des traces de crocs dessus, des bleus, signes possibles d'une lutte face à la créature qui avait attaqué le pauvre enfant. Naïvement, Freckles espéra qu'il s'en était sorti. Après tout, plein de gamins perdus avaient survécu avec une main, voire une jambe en moins. Peut-être qu'ils n'arriveraient pas trop tard pour celui là !
Il avait de l'espoir, oui.

Il joua quelques instants avec la main, la tournant et la retournant comme si il pouvait deviner à qui elle appartenait dans cette obscurité quasi complète. Puis il la glissa entre sa ceinture et sa hanche, sans bien réfléchir à la portée morbide du geste.
Il finit de rassembler des roseaux et trottina vers là où il avait laissé Harmony. Elle avait déjà commencé à tisser les roseaux, de gestes précis et rapides, et Freckles admira un instant sa maîtrise. Il avait toujours été nul en activités manuelles.

« Ça te suffira, tout ça ? Je peux aller en chercher d'autres sinon. » puis il eut un immense sourire « Tu veux un coup de main ? »

C'était vraiment pas drôle.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



{mission} Down to the river we will run • harmony Empty
MessageSujet: Re: {mission} Down to the river we will run • harmony   {mission} Down to the river we will run • harmony EmptyLun 23 Fév 2015 - 0:27

Harmony avait stoppé un court instant son affaire, les yeux rivés en direction de Freckles, qui tendait d’une étrange façon cette main sans propriétaire. L’Artisante haussa un sourcil, avant de se concentrer sur son affaire, tissant méthodiquement, et bientôt automatiquement, son affaire. Les roseaux humides glissaient entre ses mains. La jeune fille glissait ses mains vers le bout de sa fabrication plus qu’artisanale, pas à pas. Elle espérait avoir assez de fils pour tresser correctement sa barque de roseaux. L’Artisante se redressa, attrapant d’un geste la botte de roseaux que tenait Freckles. Elle lui adressa un sourire énigmatique au passage.

- Ne joue pas avec les attributs des autres. Ce n’est pas poli, lui répondit-elle, désignant la poche ‘morbide’ du rouquin d’un simple coup d’oeil.

Autant en rire, dans ce genre de circonstances. Même si la blague est de mauvais goût.
La jeune fille étala les roseaux en petites bottes, chacune posées sur une tresse du canot improvisé. Machinalement, elle extirpa de son sac un nouveau rouleau de fils, avant de recommencer à tresser les roseaux un par un. C’était comme tisser un hamac, au final. Harmony avait l’étrange impression de répéter ce geste plus souvent qu’il n’y paraissait. Peut-être le faisait-elle déjà, dans l’Autre Monde. Dans un autre temps. Les gestes de la Mélodie étaient de plus en plus rapides. Peut-être un peu trop pressés, pour quelqu’un d’ignorant.

- J’ai presque terminé, souffla t-elle dans le silence de la nuit. Je me dépêche. Je ne pense pas que ce soit une excellente idée de rester immobiles dans un lieu pareil.

Elle tisse, encore et encore, dans le silence de la nuit, ponctué par les clapotements de l’eau, et par des cris de Perdus. Perdus ayant sans doute croisés l’un ou l’autre Cauchemar. Ces cris, Harmony préfère les ignorer. Elle fait semblant de ne pas entendre, éloignant la réalité de son esprit. Concentrée sur sa nouvelle création, le canot s’allonge lentement, de plus en plus. Improvisé, peut-être trop petite, mais tant pis. Ce n’est pas comme si les deux enfants étaient bien trop grands, à tel point de prendre toute la place. Finalement, Harmony arriva à la poupe de son petit canot, après un temps qu’elle ne saurait définir clairement. Un temps nécessaire pour construire un petit canot. Soit.

Harmony réalise un dernier contrôle, resserrant les fils, en rajoutant à certains endroits, palpant les roseaux gorgés d’eau pour vérifier leur résistance. Silencieuse, Harmony finit par pousser le petit navire de fortune jusqu’à la Rivière. Elle le laisse glisser sur l’eau, qui reflète le ciel sombre du Pays de Jamais. Fort est de constater que le canot ne coule pas. Il ne semble pas non plus y avoir de trous. Harmony pousse un soupir de soulagement, avant de poser un pied dans le canot, tenant ce qui ressemble à la proue de ses deux mains. Elle appuie, puis finit par y laisser tout son poids. Le canot tangue, mais ne gémit pas pour autant. Les roseaux étaient une bonne alternative. L’Artisante en Chef finit par tirer sur le canot, avant de ramener sa poupe sur la berge.

- Là. Normalement, le canot devrait supporter notre poids.

Ceci dit, la jeune fille s’éloigna de la berge, attrapant son sac d’une main, le regard rivé au sol, puis aux arbres. A la recherche d’un bâton, voir même deux. longs, fins mais solides. Elle finit par trouver son bonheur. Au sol, gisait deux bâtons fins, qui lui semblaient ouvragés. Chose qu’elle trouva étrange, jusqu’à saisir les deux branches. Elle remarqua alors deux bras humains, cachés sous la terre et l’herbe humide, couverts de leur propre sang. Harmony écarquilla les yeux sous l’effet de la surprise avant de stopper son geste. Dévoilant une certaine réticence, qu’elle effaça prestement. Pour autant, elle resta immobile. Il aurait sans doute s’agit de deux Peaux-Rouges, voir d’un seul, au vu des peintures sur les membres décapités. Des bestioles charognes avaient commencé à dévorer les membres humains.

Au bout d’un temps, Harmony réafficha une expression qui se voulait neutre. Elle déglutit, attrapant délicatement les bâtons ouvagrés et se tourna précipitamment vers Freckles, à qui elle lança un des bâtons qu’elle venait de trouver. Ensanglantés, bien sûr. Mais ça, elle fit semblant de ne pas le voir. Tout comme elle fit semblant de ne pas avoir remarqué les deux bras. Ses pas s’éloignèrent d’eux. Elle priait, au fond. Elle priait pour le, ou les propriétaires de ces membres. Qu’elle imaginait déjà morts.

Harmony se rapprocha du Chef des Livreurs, et attrapa la lanterne qui était toujours posée à même le sol. Elle l’accrocha à la proue de son canot à l’aide de quelques fils, puis posa son pied dans le canot de roseaux, puis un autre. L’Artisante s’agenouilla pour rééquilibrer le canot, avant d’enfoncer son bâton dans l’eau. L’eau était peu profonde, à cet endroit. Ils pourraient toujours appuyer leur bâton contre la berge pour avancer un peu plus loin. Voir même confectionner des semblants de rames. Harmony possédait le matériel adéquat dans son sac.

- Tu peux monter, fit-elle à l’attention du Lionceau.

Et une fois de plus, elle fit semblant de ne pas apercevoir l’eau rosée, ni les morceaux de silhouettes diformes qui y flottaient.
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1729
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

{mission} Down to the river we will run • harmony Empty
MessageSujet: Re: {mission} Down to the river we will run • harmony   {mission} Down to the river we will run • harmony EmptyLun 23 Fév 2015 - 15:00

« Je joue pas avec. Je la garde. Si le type survit il voudra sûrement la récupérer. »

Freckles en tout cas, si il perdait une main, aimerait la garder, en souvenir, et surtout pour pouvoir faire des blagues aux gens avec. Imager un peu ses expressions, et pouvoir donner des coups de main, littéralement. Il en riait d'avance. D'ailleurs si il pouvait un jour récupérer son petit doigt perdu, il ne dirait pas non. Quitte à couper un doigt à un pirate à la place : un échange de bons procédés, pas vrai ?
Mais Harmony souriait, alors c'était que sa blague était drôle. Même quand elle souriait, son visage était serein. C'était vraiment une drôle de fille.

Il se posa lourdement sur ses fesses en attendant qu'elle ait fini, l'éclairant du mieux qu'il pouvait. Il s'appliquait à rester le plus sagement possible, même si ça le démangeait de gigoter et bavarder un peu, pour briser le silence oppressant. Parfois, des bruits se faisaient entendre. Des cris et des pleurs. Harmony était tellement concentré qu'elle ne semblait pas les entendre. Freckles sursautait à chaque nouvel appel à l'aide, comme si il brûlait de courir dans leur direction. Non, il se reproche. Il faut qu'il reste là, qu'il ne se disperse pas. Il a une mission.
C'est trop frustrant de ne rien pouvoir faire. Il continuait de jouer distraitement avec les doigts froids et rigides de la main coupée, sur laquelle il aimerait mettre un nom.
Parfois Harmony commentait l'avancée de son œuvre en chuchotant. Il voyait le canot prendre forme sous ses yeux, et encore une fois admira l'efficacité de l'artisane. Elle était vraiment douée.

Comme il ne voulait pas rester les mains dans les poches pendant qu'elle travaillait, il l'aida à mettre le canot à l'eau. La fragile embarcation qui tanguait au milieu d'une rivière de cadavres, c'était vraiment un truc à voir. Limite irréel, en fait. Comme une scène sortie tout droit d'un film d'horreur aux accents fantastiques. Il saisit machinalement la rame qu'Harmony lui tendait, sans remarquer aux premiers abords qu'elle était poisseuse de sang. Puis ils embarquèrent.

« C'est un peu comme le fleuve des enfers, non ? » il commenta en avisant les morceaux d'humain divers qui flottaient dans l'eau rose. « Mais t'inquiète pas, je crois qu'on a la situation bien en main. »

Il se serait bien fait un high-five à lui même. Au lieu de ça, il lança son plus beau sourire de petit con à Harmony et commença à ramer.

Et c'était bel et bien l'enfer. L'eau était calme, et Freckles était habitué à l'effort. A deux dans leur petit canot, ils n'avaient aucun mal à avancer. Mais c'était de plus en plus dur d'ignorer les corps. Il y avait ces objets qui remontaient parfois à la surface, bien sûr, mais également l'odeur, le sang. La couleur de l'eau qui s'intensifiait, devenait écarlate. La lanterne à l'avant du bateau faisait miroiter la surface dans un éclat inquiétant, et les bruits s'amenuisaient au fur et à mesure qu'ils remontaient la rivière.

« Je pense qu'on y est presque. »

Même Freckles qui avait l'habitude de pousser sur les décibels, baissait sa voix devant la gravité de leur situation. Après tout leur mission imposait un certain sérieux. Un certain respect même.

« A ton avis, qu'est-ce qu'on en fait ? Des cadavres j'veux dire. Ce serait bien de pouvoir les ramener chez eux, mais ça risque d'être difficile. »

Peut-être seraient-ils obligés de descendre dans l'eau. A vue d’œil ce n'était pas très profond : Freckles connaissait suffisamment la rivière pour pouvoir évaluer ça. La question qui venait après était naturelle. Comment ils allaient bien pouvoir se débarrasser de tous ces corps, et seulement à eux deux ?
Le canot racla le fond de la rivière dans un bruit peu rassurant. Freckles sera les dents. Si le flux d'eau était aussi faible, c'est qu'ils arrivaient au nœud du problème. Et ça allait pas être beau à voir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



{mission} Down to the river we will run • harmony Empty
MessageSujet: Re: {mission} Down to the river we will run • harmony   {mission} Down to the river we will run • harmony EmptyMer 25 Fév 2015 - 22:18

La jeune fille fit semblant de ne pas entendre la « blague » - si l’on puis dire les choses ainsi - du Chef des Livreurs. Elle se contenta de lever distraitement les yeux au ciel, avant de racler le fond de l’eau avec son bâton. Plus les deux adolescents progressaient, plus l’eau devenait trouble. Et plus son flux perdait de son intensité. Une Rivière de sang et de membres, loin de la pureté qui faisait sa réputation. Cette fois-ci, l’Artisante ne pouvait plus faire semblant. Ni reculer.

- C’est vrai, souffla t-elle à l’attention du rouquin. On aurait dit le fleuve des enfers. Mais peut-être que l’Île symbolisait déjà l’Enfer lui-même. Ou le purgatoire.  

C’est un regard presque curieux qui parcourut les environs, à la recherche d’une vie potentielle. Harmony n’osait presque plus respirer, par respect pour les morts. C’était triste, de finir ainsi. La rivière, à l’instant présent, était le symbole même de la désillusion. l’Artisante repéra des corps entier, qui avaient eu la « chance » de ne pas être démembrés. Des corps qu’elle contourna, ou qu’elle poussa doucement sur le côté, de manière presque symbolique. Sans songer pourquoi elle agissait de la sorte.

- Malgré le nombre de dépouilles, je pense qu’il serait bien de les ramener.  Ou de les... entreposer quelque part. Ash voudra sans doute les enterrer. Bien que je sois consciente que nous ne pourrons sans doute ramener tous les corps.

Enterrés ou pas, ils seraient tous oubliés. C’était la loi universelle de Never Never Land.

- Aussi...
commença t-elle, sans se tourner vers Freckles. Il y aura peut-être des Artisans, parmi les cadavres. Et des Livreurs. En tant que Chef, tu souhaites sans doute la même chose que moi ; leur rendre un dernier hommage.

L’attention de l’Artisante fut attiré par la disparition des ruissellements réguliers de l’eau. Le flux semblait s’être arrêté. Et désormais, l’atmosphère était oppressante. Étouffante. La jeune fille redressa la tête, avant de jauger le niveau de l’eau avec son bâton. Elle prit finalement l’initiative de descendre du canot, en un bond qui fit tanguer l’esquif. L’eau jusqu’à la taille, Harmony s’avança en direction de la proue du canot. Tenant son bâton d’une main, elle détacha la lanterne de l’autre, avant de la tendre face à elle.

Malgré la faible lueur de l’unique source de lumière des adolescents, les rayons de la lampe tranchèrent suffisamment la nuit pour leur permettre de constater l’étendue de l’horreur, qui se dessinait devant leurs yeux. Un amas de dépouilles bouchaient l’arrivée de l’eau, qui s’échappaient par à-coups entre deux corps. Ou deux membres. L’eau était rougie, sanguinolente dans son entièreté. Harmony, sans qu’elle ne l’ai remarquée, était frôlée par les bras, jambes, corps et tout autre attribut qui flottaient çà et là dans un silence morne. Elle tourna la tête en direction du Livreur, tout en restant silencieuse.

Effectivement. Ce n’était pas beau à voir. Et ce n’était encore qu’un euphémisme.


Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1729
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

{mission} Down to the river we will run • harmony Empty
MessageSujet: Re: {mission} Down to the river we will run • harmony   {mission} Down to the river we will run • harmony EmptyVen 27 Fév 2015 - 9:41

Comme d'habitude, Harmony était désespérante de bon sens. A toujours trouver des solutions raisonnables et logiques et les énoncer avec tout le calme du monde. Bon. Fallait que Freckles se mette au niveau.
Le tas de morts qui venait d’apparaître à la faible lueur de leur lanterne lui souleva un peu l'estomac. L'eau bouillonnait dans de petits jets écarlates et l'odeur était de plus en plus forte. L'idée qu'il y ait là dedans certains de ses gosses lui faisait bizarre. Comme un petit creux au fond du cœur. Il fit pourtant un bel effort pour paraître confiant.

« Nah, aucune chance ! Mes livreurs, ils savent se battre. Ils voient une bête, bam, direct ils la tuent. Je leur ai appris des techniques de défense hyper sophistiquées » il informa Harmony.

Sur ces belles paroles il descendit également du canot, gardant une main sur le rebord pour éviter que celui-ci ne dérive. De toutes façons, le niveau de l'eau était tellement bas que la pauvre embarcation raclait le fond : elle n'irait pas bien loin sans eux.
Il avait moins chaud d'un coup, avec l'eau sale qui lui arrivait aux hanches. Ignorant les bouts de cadavres qui flottaient autour de lui, il progressa jusqu'à Harmony, et se colla les mains sur les hanches, comme si il évaluait l'ampleur des dégâts. C'était moche. C'était la mort dans tout ce qu'elle a de moins glamour, des visages grisâtres et défaits, du sang et des boyaux, un amas de corps si enchevêtrés qu'on ne distinguait pas le haut du bas ni à qui était quoi.
Et le pire, c'était que c'était des enfants. Des Garçons Perdus comme Freckles en connaissait ou avait connu. Il n'en reconnaissait pas un seul de là où il était. A vrai dire, il n'avait pas envie de les reconnaître. Il avait rendu assez de derniers hommages comme ça.

Le problème de savoir quoi faire des dépouilles demeurait. Le canot était trop petit pour les transporter tous, et le chemin à pieds était trop long. Ils pourraient bien faire des allers-retours, mais ça mettrait des heures. Freckles se gratta le crane, se maculant les cheveux de sang sans s'en rendre compte.

« On peut commencer par les déplacer sur la berge », il finit par suggérer. « Comme ça on libère au moins le courant. Et puis on aura qu'à ramasser les bras qui traînent et tout, ce sera plus propre. »

Ouais parce que le plus important dans cette histoire, c'est de purifier l'eau, pas vrai ?

« Faudra faire gaffe par contre, si on débouche tout d'un coup on va se prendre toute l'eau dans la gueule et se faire emporter. »

Il fit mine de remontrer ses manches déjà courtes et se mit au travail, commençant à déplacer un corps qui se trouvait sur le haut de la « pile ». C'était une petite fille, pas bien lourde et pas bien vivante, et il n'eut aucun mal à la déposer sur la berge avec précautions, couvrant ses bras de sang. Il ne la connaissait pas. C'était un peu triste.

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



{mission} Down to the river we will run • harmony Empty
MessageSujet: Re: {mission} Down to the river we will run • harmony   {mission} Down to the river we will run • harmony EmptyVen 6 Mar 2015 - 21:54

C’est vrai. Après tout, comme Harmony l’avait pensé précédemment, ce serait sans doute difficile, voir même impossible, de ramener tous les corps. Tant pis. Si elle s’évertuait à crier « tant pis » dans sa tête, c’était surtout pour chasser ses craintes de son esprit. Un peu comme si les fantômes de ses enfants déchus risquaient de se venger sur les deux Chefs. Pour avoir laissé leur dépouille - ou ce qu’il en reste - au fin fond d’une rivière présumée pure.

La Mélodie laissa Freckles s’avancer, avant de s’approcher à son tour. Le fond de l’eau était vaseux. Une mélasse de sang, de bouts humains et de plantes aquatiques. A chacun de ses pas, l’Artisante avait l’impression de s’enfoncer toujours plus dans la vase. Tout en ramassant des bouts de corps, elle observa un instant le Livreur, en train de soulever le corps d’une fillette. Elle ne put s’empêcher d’afficher une moue anxieuse lorsqu’elle vit les corps du dessous dégringoler la pile déjà bien instable.

- Ne touche pas aux corps de la pile. Elle est déjà trop instable. Il vaut mieux débarrasser les bouts de corps de l’eau avant. On se positionnera sur la berge pour débarrasser les corps du tas.

Ceci dit, l’Artisante poursuivit son affaire. Tout en jetant ce qu’elle pouvait trouver sur la berge, elle s’approcha difficilement du canot et le poussa sur la berge, à proximité des cadavres qui stagnaient la rivière. La faible lanterne lui permit d’éclairer correctement la pile et ses alentours. Plus Freckles dégageait de cadavres sur la berge, plus le tas de morts s’affalait dangereusement, entraînée par le courant de la Rivière qui peinait à reprendre ses droits. Et c’est en observant les environs qu’une idée germa dans l’esprit de l’Artisante.

Harmony se pencha dans le canot et fouilla frénétiquement dans son sac, avant d’en sortir une corde qu’elle espérait assez longue, et surtout solide. L’Artisante passa sa corde autour de ses épaules et attrapa la lanterne. Elle se tourna en direction du Livreur, affairé à sa tâche. Elle voulut avancer, mais ses pieds étaient bien trop embourbés dans la vase. Harmony perdit l’équilibre, et dû se rattraper à la berge émiettée pour ne pas tomber totalement. Elle peina à retrouver son équilibre, manquant de tomber complètement dans l’eau gluante. Elle parvint néanmoins à maintenir la lanterne hors de l’eau. Et dans son élan, elle sentit une matière gluante frôler sa main droite. Sans doute un bout humain d’origine... interne. Harmony ne se tourna pas pour autant, malgré le fait qu’elle ne manque pas de curiosité. Elle essuya sa main contre ses habits gorgés d’eau, essora ses longs cheveux devenus poisseux au contact de l’eau et poursuivit tant bien que mal sa route, jusqu’à arriver face à la berge opposée. Freckles n’était pas très loin.

Tout en posant la lanterne sur la berge, elle plissa les yeux pour distinguer la tignasse du rouquin dans la nuit éternelle, avant de lui faire un signe de la main. Elle lui montra la corde qu’elle ne tenait plus que d’une main.

- J’ai pensé à prendre une corde, avant de partir. Si on attache les cadavres qui servent de « piliers » au tas, on pourra libérer le flux de la Rivière plus facilement.

L’idée d’utiliser des enfants, cadavres ou pas, n’enchantait pas l’Artisante. Pour elle, cela équivalait à un manque de respect total envers les morts. Néanmoins, en tant que Chef, la mission passait avant tout. Et si le flux de la Rivière était libéré, elle pourrait toujours rechercher les corps rescapés. Ou leur rendre un hommage. Du moins l’espérait-elle. La jeune fille frissonnait de quelque peu. L’air frais de la nuit refroidissait son corps déjà trempé.

D’un geste vif, Harmony lança une extrémité de la corde en direction de Freckles. Et déjà, elle cherchait du regard les cadavres qui pouvaient servir de « fondations » à la pile toute entière. Bien trop concentrée sur son affaire pour se préoccuper des étranges présences qui semblaient rôder autour des deux adolescents. Une nuit d’Halloween n’est jamais sûre. Ni rassurante.
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1729
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

{mission} Down to the river we will run • harmony Empty
MessageSujet: Re: {mission} Down to the river we will run • harmony   {mission} Down to the river we will run • harmony EmptyJeu 19 Mar 2015 - 17:15

« Oui madame ! »

Et il se mit au garde à vous tout en dégainant un sourire qui ferait pâlir le soleil. Sourire est difficile dans cette situation. Il faut oublier qu'on patauge dans des restes d'humains. Il faut oublier que c'est la nuit, que c'est le danger. Il faut oublier qu'au moindre faux pas cette eau rouge pourrait vous engloutir et vous recracher dans le même état que ces cadavres grisâtres qui flottent entre deux clapotis. C'est heureux, que Freckles soit si doué pour oublier.
Garde à vous, donc, impeccablement militaire et un peu moqueur. Harmony avait visiblement pris la situation en main, sans jeu de mot malsain, et ce n'était pas pour déplaire à Freckles. Il était nul, en plans. Elle était le cerveau, il serait les bras. C'était très bien comme ça.

Il avait déposé le corps sans vie de la petite fille, sans réelles précautions. Si Harmony semblait très soucieuse de ne pas être brusque, lui s'en moquait bien. Un mort était un mort, et aucun ne risquait plus de se vexer. Il commença donc, sur les injonctions d'Harmony, à ramasser les organes qui traînaient.
Une fois qu'on s'était habitué, ça ne posait plus vraiment de problèmes. Il se contenta de placer les membres arrachés et autres bouts d'humain sur la berge, en en fourrant parfois un dans ses poches quand leur taille le permettait. Ses mains agissaient d'elle même, un peu comme quand il avait chapardé cette main un peu plus tôt. Il avait maintenant également un pied, quelques os -des doigts?- et une poignée de dents. C'était terriblement glauque et il ne savait pas vraiment pourquoi il faisait tout ça, mais il avait dans l'idée que ça ne pouvait pas faire de mal. On ne sait jamais quand on peut avoir besoin d'un membre de rechange.

Puis Harmony lui tendit un bout de corde en lui annonçant son plan. Une nouvelle fois, il acquiesça, mais son sourire vacilla. Il n'avait rien compris, en fait. Mais il s'agissait de ne pas le laisser montrer. Il attrapa la corde et se plaça à une berge, imitant les gestes de l'Artisane avant de comprendre qu'elle voulait stabiliser le tas de cadavres. Pas pour rien qu'elle était chef, celle là.

« Comme ça, c'est bien ? »

Il avait attaché la corde comme il pouvait, en faisant un nœud à moitié bâclé, mais ça tenait. Il remarqua que le niveau de l'eau était monté. Il en avait maintenant au niveau des hanches. Imperceptiblement, sa main se resserra sur la corde. Il n'avait pas peur, il se persuadait. Le courant était encore bien trop faible pour les emporter. Il se hissa toutefois un peu trop vite sur la berge.

« Eh, Harmony, je commence à les tirer hors de l'eau, d'accord ? Reste pas là. »

Il commença à tirer sur les bras du cadavre le plus proche de la berge pour le traîner sur la terre ferme, en prenant soin de ne pas regarder son visage. A la place, il avait une vue imprenable sur ses traces de griffes marbrant son torse. Le sang ne coulait plus.
Maintenant qu'il n'était plus dans l'eau, il avait une conscience aiguë des bruits de la foret, étouffés par la nuit éternelle, et par son propre corps. Il était trempé et couvert de sang. L'idée qu'Harmony puisse avoir froid lui traversa l'esprit, mais il n'avait rien à lui proposer. Lui-même n'était qu'en tee-shirt.

« Tu reconnais quelqu'un ? Moi pas. Heureusement. » son regard revint vers le corps de la petite fille. « J'aimerais bien savoir leurs noms. On pourrait leur donner des noms, au pire. Ça peut être utile, d'avoir plusieurs noms. » Un nouveau silence. « Tu connais pas une chanson ? J'aime pas travailler en silence. »
Revenir en haut Aller en bas
Crocodile & Cie
Crocodile & Cie



✘ AVENTURES : 286

{mission} Down to the river we will run • harmony Empty
MessageSujet: Re: {mission} Down to the river we will run • harmony   {mission} Down to the river we will run • harmony EmptyVen 20 Mar 2015 - 12:29

Que vois-je ?


Brusquement, un mouvement dans l'amas de cadavres vous interpelle. Une main, un bras, puis un corps entier émerge de la macabre pile de corps. Un enfant à moitié décomposé s'avance rampe vers vous, grognant et gémissant. Au début, vous songez avec espoir qu'il s'agit d'un rescapé. Puis, vous comprenez. Ce n'est pas un survivant. C'est un mort-vivant. Et il faudra le changer en mort tout court si vous ne voulez pas finir comme lui. Surveillez vos arrières. Il n'est peut-être pas seul...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



{mission} Down to the river we will run • harmony Empty
MessageSujet: Re: {mission} Down to the river we will run • harmony   {mission} Down to the river we will run • harmony EmptyDim 5 Avr 2015 - 23:04

Obéissant au Livreur, Harmony commença à se diriger lentement vers la berge, ralentie par la mélasse et par ses vêtements amples, gorgés d’eau. Elle jetait néanmoins des coups d’œils réguliers au courant de la Rivière. Au fur et à mesure que les cadavres étaient ôtés de leur pile, le cours de l’eau redevenait de plus en plus rythmé. De plus en plus mélodieux. Si les termes semblaient étrangement employés, c’était pourtant ainsi que Harmony voyait les choses. Elle cligna des yeux pour chasser les gouttes d’eau qui perlaient sur ses cils et se tourna vers le rouquin, avant de répondre à Freckles. Dans un mince sourire.

- Moi non plus... certains Perdus sont trop méconnaissables.

Harmony s’arrêta face à la berge. Un nouveau silence vint s’ajouter, surplombant l’ambiance pesante de la Rivière Mystérieuse. Leur donner des noms ? Pourquoi pas, après tout. Malgré le fait que tôt ou tard, ils les oublieraient tous. Finalement, impassible, Harmony indiqua la petite fille que Freckles avait porté sur la berge il y a peu.

- Nyein lui irait bien, je pense.

Anticipant la question du Lionceau, Harmony rajouta dans un ton mystérieux.

- Ça signifie ‘ silence ’. Dans ma langue.

A vrai dire, elle ne savait même plus de quelle langue il s’agissait. L’envie de fredonner lui avait également prise, après ce qui ressemblait à une demande de la part de Freckles. L’envie comme une autre de combler le vide qu’apportait le silence. Cependant, ses pensées furent coupées lorsqu’elle entendit un clapotis régulier à proximité d’elle. Harmony tourna la tête, et repéra instantanément une masse mouvante s’extirper du tas de cadavres qui encombraient la Rivière. L’espace d’un instant, l’Artisane espéra qu’il s’agisse d’un rescapé. Un espoir qui vira rapidement à la menace, lorsqu’elle comprit qu’il ne s’agissait pas d’un humain. Elle écarquilla les yeux, et détailla la silhouette dans la lueur de la lune blafarde.

Des mains crochus, un teint translucide, un corps en pleine décomposition. Un râle inhumain. Ce n’est pas un être humain. Harmony resta statique pendant quelques secondes. Mais ses pensées, elles, n’étaient pas alternées par le temps qui s’écoule. Elles s’entrechoquaient à toute vitesse. Ce n’était pas la première fois qu’elle croisait un être de la sorte, bien évidemment. Elle avait vu assez d’horreurs depuis le temps.

Harmony recula légèrement, toujours aussi pensive.

Elle n’était pas Chef pour rien, après tout. Non ?
Et surtout, surtout : elle avait une mission, donnée par son Chef, à achever.

Ce fut là les raisons qui propulsèrent ses pas.

Malgré la mélasse et ses vêtements trempés, elle réussit à avancer rapidement jusqu’au mort-vivant qui lui faisait face. Elle ne parvint pas à reconnaître son visage, tant il était en décomposition. Elle extirpa quelque chose de sa ceinture, s’arrêta brusquement, et planta son couteau en direction de ce qui semblait être la carotide. Elle ne voyait pas très bien, dans le noir de la nuit. Mais elle continua à tracer un chemin dans le cou du Cauchemar ambulant. Elle continua, de toute la force qu’elle pouvait, malgré les griffures du mort-vivant, qui réussirent à entailler la peau pâle de la Birmane.

Harmony continua à trancher, jusqu’à ne plus rien sentir sous sa lame. La tête s’était enfin décrochée. Automatiquement, elle poussa le corps du pied droit et baissa son regard vers ses mains. Elles étaient ensanglantées, étrangement. Hypnotisée par le sang carmin. Peut-être lui rappelait-il quelque chose. Hypnotisée, mais pas distraite. La Chef entendit de nouveau clapotis autour d’elle. Elle pensa un instant qu’il pouvait s’agir de Freckles, mais elle oublia rapidement cette idée. Les pas étaient trop désordonnés, les silhouettes, trop désarticulées.

Le mort n’était pas seul.
L’asiatique fronça les sourcils, sans pour autant baisser son regard. Malgré le fait que tout son matériel soit dans le canot, elle avait d’autres atouts dans sa manche. Aussi bien au sens propre, qu’au sens figuré.


Dernière édition par Harmony le Mar 28 Avr 2015 - 0:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1729
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

{mission} Down to the river we will run • harmony Empty
MessageSujet: Re: {mission} Down to the river we will run • harmony   {mission} Down to the river we will run • harmony EmptyMar 7 Avr 2015 - 22:20

Harmony avait répondu avant même que Freckles n'ouvre la bouche. Silence. Elle avait appelé la petite fille Silence. C'était joli. Un peu poétique, un peu ironique, vu qu'elle n'allait plus émettre un seul son. Mais joli. Jamais Freckles n'aurait pensé à un tel nom. Il lui aurait donné un nom joyeux, comme il se plaît à le faire. Un nom qui évoque le soleil. Un truc à manger, peut-être. Un autre genre de poésie.

« C'est de l'allemand, ta langue ? En tout cas c'était trop une bonne idée. Les noms, c'est grave puissant. Si tu donnes un nom aux choses, tu les apprivois- »

Un bruit d'eau qui ne vient pas de là où il regarde. C'est lent, ça grogne, ça émerge des flots comme on se réveille d'un cauchemar. Et ce n'est pas vivant. Un frisson déchire Freckles de part en part. Pendant une brève poignée de secondes, il croit au miracle : le rescapé surgit des flots, blessé, mais sauvable, une petite victoire pour les deux chefs. Mais non. Ce n'est qu'un nouvel obstacle. Freckles tire son couteau de sa ceinture, là où il est rangé entre une main et un pied. Serre les dents.

« Harmony. » il tente de parler à voix suffisamment basse. « Recule, rapproche toi du bord. Doucement. »

Elle semble l'écouter à peine. Prendre une décision seule. Et elle se jette sur le mort-vivant, et d'un coup précis, tranche sa jugulaire. Freckles reste la bouche entrouverte et l'air un peu con. Il ne bouge pas jusqu'à ce que la tête du zombie roule de ses épaules et tombe dans l'eau avec un énorme splash. Puis il réalise. Harmony a vraiment des putains d’œufs de Pâques.
L'eau remue encore. La pile de cadavres tremble. Et c'est alors que le reste des morts suit la danse : se relève comme dans un film mal fait sur la fin du monde. Et l'artisane est encerclée.

« Merde, merde, merde » marmonne Freckles en se glissant dans l'eau glacée. « Tiens bon Harmony. »

En quelques pas énergiques, il a rejoint l'autre chef et se colle dos à dos à elle. C'est comme ça qu'ils font dans les films, quand les héros sont à deux contre beaucoup. Ça permet de ne pas avoir d'angle mort. Peut-être que les zombies en ont un, d'angle mort. Ils ont toujours des faiblesses étranges. Apparemment, avoir la tête détachée du corps était une bonne faiblesse. Il décide, lui aussi de s'y mettre.

« Franchement, » il grogne. « Les fées- » coup de couteau « -abusent vraiment- » nouveau coup de couteau « si j'avais su » encore « parce que là ça casse vraiment les- »

Un grand crac, qui ne vient pas des zombies, ni de lui. Il se tourne vers Harmony. Elle est blessée, mais elle a l'air aussi surprise que lui. Alors il se touche vers le tas de corps. Voit qu'une des cordes est sur le point de rupture.
Oh.

Il a juste le temps d'agripper le poignet d'Harmony de sa main libre avant que toute l'eau bloquée de la rivière ne se déverse d'un coup, emportant vivants et morts sur son passage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



{mission} Down to the river we will run • harmony Empty
MessageSujet: Re: {mission} Down to the river we will run • harmony   {mission} Down to the river we will run • harmony EmptyMar 28 Avr 2015 - 1:22

Harmony a du mal à émerger de ses pensées. Tout ce qu’elle sentait à l’instant, c’était la poigne solide de Freckles. La jeune fille passa sa main sur son front pour dégager ses mèches de jais trempées, tout en fixant d’un regard morne, déçu, la Rivière Mystérieuse qui avait enfin retrouvé son flot habituel. Certes, les deux Chef avaient réussi leur mission. Ils avaient perdu leurs affaires et leur canot, certes, mais ils n’étaient pas morts. Et en prime, l’idée de la jeune birmane avait porté ses fruits. Malgré tout, c’était un peu amer, comme victoire. Depuis le temps, l’asiatique était habituée à voir défiler toute sorte de créatures indéfinissables. Là, elle avait manqué d’y passer. Et Freckles aussi. Un peu par sa faute, sans doute. Pendant un temps, la jeune fille resta silencieuse, s’abreuvant du ruissellement retrouvé de la Rivière, malgré les reflets rougeâtres à la surface de l’eau. Sans oublier les membres humains délaissés, qu’elle ne comptait désormais plus.

Silencieuse, elle le fut un long moment. Ce n’était pas le genre de Freckles, elle le savait pertinemment. Peut-être que le Livreur avait lui aussi besoin d’un petit temps de réflexion, pour reprendre ses esprits. Elle s’étonnait elle-même de son acte précédent. L’adrénaline menait à des actes surprenants, parfois. Harmony observa un temps les environs, comme si elle craignait de voir apparaître un nouvel ennemi. Un autre mort-vivant. Mais rien. Silence désespéré de la Nature, et seul le flux de la Rivière venait briser cela. La jeune fille posa ses mains sur ses hanches, tout en gardant son couteau dans sa main. Elle avait mal, elle le sentait bien. Mais ce n’était rien, elle devait impérativement tenir. Après tout, le Grand Arbre n’était pas si loin.

- Je pense qu’il est temps de rentrer.

Il était temps, oui. Harmony avait contrôlé tant bien que mal sa voix, pour rester forte. Mais il n’était pas difficile de deviner une once de soulagement, d’inquiétude, de fatigue. La jeune fille dévisagea le Livreur du regard, avec la crainte que lui aussi soit blessé. Mais il semblait aller bien, comme toujours. Une boule d’énergie semblait difficile à arrêter. Le rouquin n’échappait sans doute pas à cette règle. L’Artisane se tourna, tout en serrant l’une de ses plaies les plus profondes, avant de descendre lentement le long de la berge, pour regagner la route en direction du camp. Elle tourna la tête, pour être sûre que Freckles la suivait bien. Fort heureusement, cela semblait être le cas.

Harmony finit par adresser un sourire au Livreur. Simple sourire pour le remercier. Au fond, c’était plus parlant que des mots, pour la birmane. Son sourire était sincère, moins pudique qu’à l’accoutumé. Elle détourna la tête, et observa les environs. Le chemin était jonché de galets, de racines, de branches d’arbres morts, et d’autres choses indéfinissables dont l’Artisane préféra ne pas connaître l’origine. Malgré tout, elle continua d’avancer. Comme elle le faisait chaque jour. C’était une mission de plus, et une victoire de plus. Mais ça dépendait de quel point de vue on décidait de se placer. Comme à chaque fois. C’est dans cette optique des choses que l’Artisane regagna le Grand Arbre, en compagnie du Livreur. Avec une certaine nonchalance. Comme si tout ce qui venait de se dérouler n’avait pas d’importance. Sans doute était-ce le cas, au final.

End.

Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
L'Ombre



✘ AVENTURES : 2247

{mission} Down to the river we will run • harmony Empty
MessageSujet: Re: {mission} Down to the river we will run • harmony   {mission} Down to the river we will run • harmony EmptyMer 8 Juil 2015 - 15:55

The End


Ils auront vu la mort de près, de bien trop près
Et assisté à un spectacle de corps dévastés
Qui hanteront longtemps leurs nuits écourtées.



FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
https://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




{mission} Down to the river we will run • harmony Empty
MessageSujet: Re: {mission} Down to the river we will run • harmony   {mission} Down to the river we will run • harmony Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Vallée des Fées :: Les Eaux Enchantées :: La Rivière Mystérieuse-