-43%
Le deal à ne pas rater :
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – Blanc
19.99 € 34.99 €
Voir le deal

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1498
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

A en faire fondre la neige Empty
MessageSujet: A en faire fondre la neige   A en faire fondre la neige EmptyJeu 2 Sep 2021 - 21:31

Une bourrasque violente s'était abattue sur la toile tendue de la tente, la faisant vibrer bruyamment.

A en faire fondre la neige BreakableShortAntarcticfurseal-size_restricted

Si à l’extérieur, il faisait glacial, à l’intérieur, il faisait meilleur, soit; relativement froid.

Cela faisait quelques temps qu'Apache était revenu à lui, et même si son teint sonnait toujours gris, dans l'ensemble, il allait mieux.
Bien mieux.
Ses blessures ne saignaient plus vraiment, mais restaient recouvertes de gros bandages blanc.
C'était gênant. Surtout pour ce qui était de son cou.
La plaie qui cicatrisait doucement comme le pansement lui tiraient la peau de façon désagréable, mais bon. Le punk ne s'en plaindrait pas. Il était vivant, et c'était déjà pas mal.
C'était rare de survivre à l'attaque d'un vampire.
Vraiment rare.
Lui, on l'avait ramassé quasi comme pour mort et on l'avait ramené au camp. On l'avait soigné. Et puis bientôt, il serait remis sur pied.
Sauvé.
Drôle d'aventure.
Vraiment pas banale.

L'Apache, tout seul dans la grande tente, jeta un regard vers son blouson laissé la, un peu à l'abandon.
Le cuir avait morflé au niveau de l'épaule gauche. Tout arraché.
Quand Bella l'avait plaqué au sol, elle avait sorti les griffes pour l'immobiliser, pour mieux se servir...
Le bouffer...
Ou plutôt non.
Le boire.

Ouais...

Un peu perdu dans ses pensées, le punk avait porté sa main droite jusqu'à son épaule blessée. La aussi, il y avait un gros pansement, et c'était encore douloureux.

Il lâcha un soupire.

Il avait déjà hâte de repartir.







"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Yell
Yell

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 188
✘ SURNOM : La CRIARDE
✘ AGE DU PERSO : 16 Pijes

✘ DISPO POUR RP ? : CARREMENT BABE
✘ LIENS : Le Groupe
Prime sur l'Individu

A en faire fondre la neige Empty
MessageSujet: Re: A en faire fondre la neige   A en faire fondre la neige EmptyVen 3 Sep 2021 - 22:03

Elle est claquée.
On le ressent à chacun de ses pas, qui ne sont plus nonchalants par simple ébriété ou habitude laxiste.
Là, c'est autre chose, c'est comme s'ils s'ancraient à la terre à chaque reposée, et qu'il fallait un effort surhumain pour les arracher du sol,
puis les déplacer quelque peu, quelque part, puis les voir retomber lourdement, après quelques pas.

Le froid est puissant.
L'effroi épuisant.


Elle à fini sa ronde, donc elle est triste en se remémorant le nombre de mains tendues qu'elle n'aura pas su saisir, l'immensité affolante d'un chiffre maudit, finalement, être en service, c'était mieux.
à panser tant de plaies, elle n'avais plus le temps de penser.

Mais là, elle y était forcée,
Poussée par ses collègues même,
sans doutes trop inquiets à force de ne plus la reconnaître, de la voir elle aussi s'abandonner au givre, a vivre le départ des autres comme une routine.
La voix de la Criarde s'était évanouie dans le blizzard.
Elle aussi s'affaisserai bientôt.

Une tente, ici, là.
Elle avance, Las.

Elle pourra se reposer, enfin,
A tenter que personne ne l'attende.

Elle rentre.
La température change, mais a quoi bon.
Emmitouflée dans des kilogrammes de laine, mais froid quand même.

Il y'a un Brancard improvisé en Lit,
Un convalescent sans doutes.

Peu Importe.
Elle n'y prête même pas attention, elle n'en peut plus depuis longtemps.
Elle a des crevasses sous les yeux, il ne pleut plus depuis longtemps.

Quelques doigts tremblants et joints roulent un semblant de Joint,
Les denrées sont rares, les plantes le sont encore plus.
Un par jour, pour ses stocks, c'est parfois déjà trop.

Mais là, il le fallait.

Elle se retourne machinalement.

-Tu voudras tirer ? Tu tires déjà une sale g...


Le temps s'arrête.
Dans cet igloo sans dôme, elle a vu un fantôme.






Ya Know what I say to The chosen Whites ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1498
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

A en faire fondre la neige Empty
MessageSujet: Re: A en faire fondre la neige   A en faire fondre la neige EmptyVen 3 Sep 2021 - 22:40

Le pan de la tente qui lui servait d'entrée s'était brusquement relevé, laissant passer le vent glacial accompagné de ses flocons gelés en même temps qu'un nouvel arrivant.

Ou plutôt, arrivante.

Apache cligna des yeux, avant que ceux la ne s'agrandissent alors qu'il la reconnaissait.
C'était que cette fille la, c'était difficile de la confondre avec une autre.
Elle s'était avancée sans lui accorder un regard, passant à coté de son lit improvisé sans s'attarder alors que le punk, lui, la suivait de ses yeux noirs.

Ça lui faisait un truc, au garçon, de la revoir.
Comme si ça lui serrait fort le cœur, au point de le réchauffer.
Ça faisait longtemps...
... Vraiment longtemps, pas vrai ?
Comme un souvenir coloré qui surgissait du passé.

Bordel. Il ne l'avait pas vu depuis le début de cette foutue tempête de Givre.

Elle se tenait la, debout, à quelques mètres de lui, lui tournant le dos.

Yell.

Qu'est ce qu'elle trafiquait ?
Bein elle se roulait un joint, évidemment.

La constatation fit doucement sourire le chasseur, et ça le réchauffa un peu plus.
Comme quoi, tout n'avait pas sombré dans le froid, sur l’île. Certaines habitudes perduraient.

Et puis, elle se retourna, enfin, s'adressant à lui sans l'avoir vraiment regardé jusqu'ici.

"Tu voudras tirer ? Tu tires déjà une sale g..."

Elle se tu, leurs regards s'accrochant pour de bon, noir charbon contre vert des prés, et le sourire de l'Apache abîmé se fit plus grand, son regard plus brillant.
"Oh ouais, avec plaisir !" Il avait répondu sur un ton taquin, saupoudré de chaleur, et peut être bien même d'émotion, sur sa bouille pâlichonne.

Il n'en menait pas large, assit sur son brancard, son pull rouge et noir à grosses rayures sur le dos, qui lui glissait des épaules, et une lourde couverture qui lui recouvrait les jambes.
Pourtant, c'était une bouffée de joie qui l'emplissait, maintenant.

"Ça faisait un bail, hein !"






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Yell
Yell

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 188
✘ SURNOM : La CRIARDE
✘ AGE DU PERSO : 16 Pijes

✘ DISPO POUR RP ? : CARREMENT BABE
✘ LIENS : Le Groupe
Prime sur l'Individu

A en faire fondre la neige Empty
MessageSujet: Re: A en faire fondre la neige   A en faire fondre la neige EmptySam 4 Sep 2021 - 15:15

-Oh ouais, avec plaisir !

Tout est si lent.
Ironiquement, au milieu du froid, tout se gèle.

Les paupières cernées se soulèvent, alors qu'incertaines, elles cernes une certaine personne.
Un "Lui",
Ce genre de "Lui" qu'on oublie pas.

Ceux dont le nom ne nous quitte jamais bien qu'on ne le prononce pourtant jamais,
Pourquoi ?
Car pour Yell, Apache représente l'évidence.

La première main tendue, c'est lui.
La première réconciliation après son arrivée, c'est lui.
Les premiers émois étouffés, c'est lui
Les premiers oublis, c'est lui.
Les premières inquiétudes,
C'était lui.

Un temps un tant soi peu intense et pas qu'un peu.
Ses lèvres arides d'un froid sec se décollent lentement l'une de l'autre, les gerçures s'ouvrent.
Le visage S'ouvre aussi.

D'un mouvement d'un seul, elle avorte l'embryon de pétard, et tel le kangourou, l'envoie dans sa poche.
Puis elle oublie toute commodités, toute douleur, toute fatigue.
Elle se précipite sans un mot,

Elle ne voulait pas le croire,
ca faisait si longtemps.
Putain ca faisait si longtemps.

-Ça faisait un bail, hein !

Elle s'est pressée de s'agenouiller juste à côté de lui, pour le voir, vérifier.
Et puis, rien à dire, c'était bien l'imbécile qu'elle avait vu partir au début du givre, pour ne jamais revenir,
jamais avant aujourd'hui.

-Espèce de con, t'étais ou ?

C'était pas sévère,
Juste sincère.

-Bordel je t'ai cru mort

Les premières attaches sont souvent les plus durables.
L'Hérissé, c'était un peu son Ancre.

Elle en avait vécu des choses,
pas forcément extraordinaires, non.
Mais c'est le quotidien qui forge les plus gros liens, c'est dans la simplicité et l'absence d'éphémère que les vraies histoires se construisent.

-Si t'étais pas un putain de légume je t'en aurai  déjà collé une.






Ya Know what I say to The chosen Whites ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1498
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

A en faire fondre la neige Empty
MessageSujet: Re: A en faire fondre la neige   A en faire fondre la neige EmptySam 4 Sep 2021 - 15:49

C'était bien elle, la jolie Yell, et elle était restée la, interdite.
L'atmosphère se chargeait d'une émotion chaleureuse.

C'était pas habituel de la voir aussi couverte, cette soigneuse, elle qui à l'accoutumé préférait la légèreté, et puis, elle s'était agenouillée, se rapprochant de l'Hérissé.

De plus près, c'était encore plus dur de rater la fatigue qui marquait sa jolie frimousse.
Les yeux cernés et rougies, mais pas d'avoir trop fumé. Les lèvres gercées, mais pas d'avoir trop hurlé face au vent.
La peau abîmée, usée par le froid.

Mais c'était bien elle.
Elle était la.
Pour de vrai.

"Espèce de con, t'étais ou ?"

Apache haussa les épaules, toujours souriant, mais peut être un peu moins fieros de lui que ce qu'il donnait l'air jusqu'ici.
"Par ci par la..." Il se contenta de répondre, évasif, le regard un chouilla fuyard.
C'était qu'au fond du fond, il savait qu'en courant après les morts, il négligeait les vivants.

"Bordel je t'ai cru mort"
Les yeux du punk revinrent à ceux de la Criarde.
"Tu sais bien que j'suis increvable !" Pire que de la mauvaise herbe.
C'était dit un peu sur le ton de la blague, un peu comme pour rassurer. Est ce que ça marchait ? Ça disait qu'il fallait pas s’inquiéter.
Il lui en était arrivé, des bricoles, depuis le début de l'abominable Givre.

Bagarre avec un ours blanc géant.
Épaule démise.
Se retrouver bloquer dans une grotte au milieu de nul-part, dans le froid, toute la nuit, pendant une tempête.
Se perdre dans la forêt.
Se faire quasi égorger par un loup garou...
Se faire vider de son sang par une vampirette.

Mais le pire ?

Le pire c'était quand il était tombé sur Redeemed, au Canyon, pour se faire soigner pour la fois de son épaule.

"Si t'étais pas un putain de légume je t'en aurai  déjà collé une.

- Heeeey !" L'iroquois avait protesté, la mine faussement fâchée, le sourire toujours en coin. "J'suis pas un légume ! J'suis en pleine forme, ça s'voit pas ?" Peut être pas tant que ça, mais en vrai, ça allait plutôt pas si mal. Bientôt gaillard pour repartir dans le blizzard. A croire qu'il la réclamait, sa torgnole de retrouvaille.

Mais et elle alors ?
Depuis le temps...

"Et toi, comment ça va ?"
Pas une question qui avait été posé pour la politesse ou faire la conversation.
Apache savait que pour les soigneurs, pire que pour tout les autres, la période était rude.
Le froid emportait les enfants par dizaine. La maladie leur prenait la main pour les emmener loin.
Et les monstres rodaient dans le blanc.

Il y avait les morts, et il y avait les disparus.
Rares étaient ceux qui leurs couraient après, à ces derniers.

Il y avait le punk.

Sans doute trop pressé de les retrouver. De les rejoindre.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Yell
Yell

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 188
✘ SURNOM : La CRIARDE
✘ AGE DU PERSO : 16 Pijes

✘ DISPO POUR RP ? : CARREMENT BABE
✘ LIENS : Le Groupe
Prime sur l'Individu

A en faire fondre la neige Empty
MessageSujet: Re: A en faire fondre la neige   A en faire fondre la neige EmptySam 4 Sep 2021 - 16:29

-Tu sais bien que j'suis increvable !

ca se voulait rassurant hein.
Effet Inverse.
L'ombre de toutes ses mésaventures planait, il avait du en prendre plein la gueule, c'était sur.

Face aux menaces en l'air, le Révolté se révolte,
Logique.

-J'suis pas un légume ! J'suis en pleine forme, ça s'voit pas ?


Un haussement de sourcil, faire le malin, c'était un peu sa marque de fabrique, mais là, il abusait un peu quand même.
Il était vraiment pas en forme et Yell le savait bien, pour qu'un type comme lui reste au lit sans tenter de s'enfuir, il devait être fracassé.
Le simple fait que personne ne le surveille pendant sa convalescence en disant long.

Dommage pour lui, la surveillante était arrivée.
Elle devait travailler pendant les pauses maintenant,
quelle vanne.

-Et toi, comment ça va ?

Allez, reprends toi.

-Mieux que toi, déjà, c'est peu dire.

Elle avait pas vraiment envie d'en parler, en fait.
Elle avait aussi vécu des choses très peu enviables, et n'avait jamais trouvé d'épaules sur lesquelles se reposer, ses collègues étaient occupés tout autant qu'elle, et s'attacher aux patients était risqué, vu qu'ils ne passaient rarement la nuit.

Alors elle éviterait le sujet, autant qu'elle peut.

-Bon.

Elle ressort son attirail, prends ses aises, et commence à rouler sur le lit, juste devant lui.
Elle sait qu'Apache, ca le dérangerait pas de dormir au milieu des plantes.

-On va quand même le rouler, ce putain de pétard.

Ses joints étaient à la diète depuis le début du froid,
c'était de plus en plus dur de trouver de quoi fumer, et ses réserves se tarissaient.

Mais là, tant pis,
Elle mettrait le paquet, ca sera un Pilon avec un grand P.
Aux grandes occasion les grands mots,
Aux grands maux les grands remèdes.

-Allez dis moi tout, il t'es arrivé quoi, encore, hein ?

Il lui en avait raconté pleins, des histoires, des anecdotes,
des aventures... plus ou moins glorieuses.
C'était souvent les soirs, à l'ombre des regards et à la lueur de la lune, un petit rendez vous improvisé, quand ils se croisaient, par hasard, sans doute en recherche de quoi tuer le temps.

Ca serait pareil, enfin presque






Ya Know what I say to The chosen Whites ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1498
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

A en faire fondre la neige Empty
MessageSujet: Re: A en faire fondre la neige   A en faire fondre la neige EmptySam 4 Sep 2021 - 17:34

"Et toi, comment ça va ?
- Mieux que toi, déjà, c'est peu dire."

Apache s'humecta les lèvres, se mordant l’inférieure, un peu gêné. Elle avait beau dire, ça se voyait qu'elle avait encaissé en masse.
C'était comme ça, quand on était ami. On se comprenait entre les mots, entre les lignes.
L'attitude de Yell parlait plus que ses lèvres tristement pales.

Il y eut un silence qui pesait un peu lourd, qui sonnait un peu triste.
Elle avait pas envie de s'étaler sur le sujet, et le punk comprenait. Il avait fait pareil, se cachant derrière quelques bravades. Elle, elle était plus courageuse, à sa manière. Elle ne voilait pas ses émotions. Juste, elle n'en parlait pas.
Le chasseur eut soudain une très grosse envie de la prendre dans ses bras et de la serrer fort. De lui réchauffer le corps mais surtout l’âme, autant qu'il pouvait.
Mais la Criarde lui coupa l'herbe sous le pied, et le silence qui s’éternisait avec.

"Bon."

L'anarchiste cligna des yeux alors que la blondinette s'installait tranquillement, ressortant son matos et se remettant à rouler derechef !
"On va quand même le rouler, ce putain de pétard.

- Oh ouais !!!" Sa voix sonnait enfantine, à la manière d'un gosse à qui on promettait d'aller à la fête foraine !
"Ca fait super longtemps que j'ai pas fumé !" Du vert, bien évidemment. S'il avait été privé de tabac, le punk aurait été bien moins sage. "Tu m'as manqué, Chat perché..."
Pour l'herbe ?
Peut être pas tant.
Peut être tout court.
Et il la regardait attentivement rouler la clope, la blinder au possible. Elle avait pas la main légère et ça fit sourire le révolté.
Ils allaient se mettre bien, hein ?
Fallait bien fêter leur retrouvailles.
Il adorait quand Yell le faisait planer.
Compagnonne de vol et de soupire.

"Allez dis moi tout, il t'es arrivé quoi, encore, hein ?"

Il eut un soupire. Du style résigné. Il pouvait bien lui en parler, à elle. Même s'il n'était pas très fier de cette aventure la. C'était que ça ne s'était pas très bien terminé.
"Je suis allé chercher Trouble dans la forêt." Ouais. La bien nommée. Les ennuies quoi. "Ca fait j'sais pas combien de temps qu'elle a disparu alors... " Alors il la cherchait. Voila. Et il n'avait fait quasi que ça depuis le début du Givre. Une horreur d'acharnement pas si thérapeutique. "Ya un putain de monstre genre loup moche dégueu géant qui m'est tombé dessus." Ouais bon, il résumait. Et tout en expliquant, il avait levé tourné la tête, passant sa main sur son cou, sur le pansement qui cachait la vilaine blessure. La peau arrachée.
S'il n'avait pas à ce moment la porté l'un de ses gros colliers de cuir, il serait peut être bien mort sur le coup. C'était pas passé loin. "Mais je l'ai quand même buté." Tout seul ? Non pas vraiment tout seul. "Une vampire m'a aidé." Voila qui était plus clair, mais peut être pas plus rassurant. "Et forcément après bein..." Elle avait eu un ptit creux. Après l'effort le réconfort comme on disait ! Se bagarrer, ça pouvait ouvrir l’appétit. "Bein..." Il haussa les épaules, pas sur de comment formuler ça.
"Elle m'a sucé quoi !"
Ouais voila.

Un petit temps de rien, avant d'ajouter.
"Le sang."
C'était mieux de préciser, peut être. Même si à priori, avec le contexte, l'histoire restait compréhensible.

"Après... On m'a retrouvé, et voila. On m'a ramené."

Le fait que Belladone l'ai en fait transporté jusqu'à un endroit de passage ?
Il n'en savait rien.
Il était resté dans les vapes pendant quelques jours, et personne ne lui avait parlé de ça.

Un nouveau soupire. Comme pour clore l'aventure.
Résultats des courses ?
Il n'avait pas retrouvé Trouble.
Il était resté bloqué pendant il savait pas combien de temps dans cette tente.
Il avait vraiment faillit y passer.
Pour de bon.
Pour de vrai.

Il avait inquiété tout le monde.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Yell
Yell

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 188
✘ SURNOM : La CRIARDE
✘ AGE DU PERSO : 16 Pijes

✘ DISPO POUR RP ? : CARREMENT BABE
✘ LIENS : Le Groupe
Prime sur l'Individu

A en faire fondre la neige Empty
MessageSujet: Re: A en faire fondre la neige   A en faire fondre la neige EmptySam 4 Sep 2021 - 21:52

-Tu m'as manqué, Chat perché...

Encore ce vieux surnom ?
Certaines choses ne changeaient pas, tout simplement.
Elle aimerait lui rendre cette attention, cette petite torpille d'amitié sincère, mais elle ne le pourrait pas, bien trop fatiguée.
Il fallait parler le minimum, un rien l'épuisait.

Le simple fait de le revoir, de se rassurer, ca l'avait bouleversée, le cœur avait bâti si fort, comme un moteur qu'on redémarre après un hiver trop long.
C'était fatiguant, toutes ces émotions.

Quand il lui raconta son histoire, la soigneuse prêta attention au moindre détails, elle se demandait à quel moment ca aller dérailler, en quel instant la quête héroïque et fraternelle se changerait en total fiasco.
En tout cas, c'était encore une sacrée Histoire.. mais quoi de mieux pour un tel marginal,
Il dénotait tant des autres aux yeux de la Criarde, autant dans l'apparence que dans le caractère.
Apache était un protagoniste, même s'il n'avait pas la carrure des héros ou des légendes, il avait au moins hérité de leurs histoires épiques.


-Et forcément après bein... bein..elle m'a sucé quoi !


Petit temps, gênant,
ca avait bel et bien déraillé, comme prévu,
mais pas du tout de la façon attendue,
Imprévisible.

-Le sang.

Elle ne pu contenir un ricanement étouffé.
Il était bien resté le même
toujours aussi con.

Toujours abonnés aux bêtises, et aux emmerdes.
Plus elle passait de temps dans cette tente, plus la passivité et l'aigreur issues du cumul d'heures froides se transformaient en un magnifique sourire, sourire, comme avant.
On verrait bientôt ses deux jades briller à la lueur de la lampe à huile, alors qu'elle toise l'Hérissé, bien trop heureuse à l'idée de le retrouver, entier, inchangé.

-Après... On m'a retrouvé, et voila. On m'a ramené.

Chaque nouvelle seconde, Yell pénétrait de plus en plus en terrain connu, les muscles se détendent, le mal de crâne s'oublie, les reniflements de son rhume ne l'agacent plus.

-Donc de tout les paumés qui sont en train de claquer dehors, on t'as ramené toi ?

Le Pétard enfin fini -bien chargé mais à la forme régulière et élégante- est portée par la Blonde aux lèvres du Chasseur, suivi peu après par la flamme de son fidèle zippo, toujours orné d'un symbole vert.
Un symbole qu'Apache connait bien.
Un symbole qui le représente.

-Allez tiens, faut bien que tu crèves de quelque chose, tire un bon coup.

Ceci étant fait, elle le porte à ses propres lèvres, puis les deux mains enfin libres, vient s'assoir aux cotés du Punk.
Son regard est fuyant mais sa main n'est pas de cet avis, et viens se poser sur le bras de son vieux camarade, il est un peu froid, mais il est là.

Une grande bouffée d'herbe, une qui fait tourner de l'œil.
Une grande bouffée d'air, ce soir, elle n'entamera pas de deuil.

Elle retire son écharpe,
Un mot lui échappe.

-Je suis heureuse, là, tout de suite.






Ya Know what I say to The chosen Whites ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1498
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

A en faire fondre la neige Empty
MessageSujet: Re: A en faire fondre la neige   A en faire fondre la neige EmptySam 4 Sep 2021 - 23:35

Le petit écart dans l'histoire avait fait rire la blondinette, réchauffant un peu plus l'atmosphère entre les deux perdus.
La voir sourire, c'était un vrai plaisir.
Qu'y avait-il de plus efficace que cela pour panser et soigner un punk certes déterminé, mais surtout complètement cramé.

"Donc de tout les paumés qui sont en train de claquer dehors, on t'as ramené toi ?"

Nouvel haussement d'épaules, avec un grand sourire taquin dessiné sur les lèvres. "Qu'est ce tu veux... Les meilleurs partent toujours en premier !"
Comme pour l’empêcher de continuer sur sa lancé, Yell lui cala le joint entre les lèvres, le faisant taire en passant, et bien sur il l'a laissa faire, se penchant vers le zippo pour mieux en chopper la flamme, tirant sur la clope pour la faire grésiller.

"Allez tiens, faut bien que tu crèves de quelque chose, tire un bon coup."

Et il s’exécuta, inspirant une longue bouffée salvatrice et sifflant la fumée à la fois entre ses dents et par le nez, dans un soupire de contentement.
"Aah putain..." C'était trop bon.

Il lui tendit la roulée l'instant de juste après, la laissant tirer à son tour et s'installer tout près de lui. Le punk se décala même un chouilla pour lui laisser un peu plus de place.
Une main chaude se posa sur le bras du garçon, tendre, la chanson du joint qui brûlait, et doucement, elle retira son écharpe.

"Je suis heureuse, là, tout de suite."

Le sourire taquin de l'anar se teinta de douceur, et naturellement, il releva un bras, le passant autour des épaules de la Criarde, la ramenant tout contre lui, posant sa tête contre la sienne dans un geste affectueux.
"Ouais. On est pas si mal, la."
Rien que pour cet instant la.
Petite bulle de chaleur et d'amitié retrouvée.
Tranquillité, tout juste entrecoupée du vent qui hurlait et secouait la toile de la tente.
L'odeur de l'herbe qui brûlait envahissait doucement l'espace, berçant les humeurs.
Un petit goût de sérénité.

"C'est quoi qui t'as amené jusqu'ici ?" Il demanda, finalement.
Est ce que c'était le hasard ?
Est ce que quelqu'un l'avait appelé ? L'attendait quelque-part.
Est ce qu'elle allait rester ?






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 




Dernière édition par Apache le Dim 5 Sep 2021 - 15:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yell
Yell

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 188
✘ SURNOM : La CRIARDE
✘ AGE DU PERSO : 16 Pijes

✘ DISPO POUR RP ? : CARREMENT BABE
✘ LIENS : Le Groupe
Prime sur l'Individu

A en faire fondre la neige Empty
MessageSujet: Re: A en faire fondre la neige   A en faire fondre la neige EmptyDim 5 Sep 2021 - 13:46

Ca lui plaisait, au presque embaumé, de s'enfumer, était-ce étonnant ? Pas vraiment, ca avait du lui manquer tout ça, alors qu'il voguait à ses pérégrinations aventureuses sur un océan de terres gelées.
A mesure que le papier partait en fumée, emportant avec lui des senteurs aussi étranges qu'enivrantes, le contact se rétablissait, entre les deux amis.

Tout deux, ils auraient peut être moins froid.
Cette aisance qu'avait l'Hérissé avec ses proches ne faisait que contraster avec cette manie qu'il a de les quitter, de les laisser sans nouvelles.
Mais, même s'il ne revenait pas toujours comme une fleur, parfois même plutôt comme un linceul -cette fois en faisant preuve- on lui pardonnait toujours.

-C'est quoi qui t'as amené jusqu'ici ?

Drôle de question,
Yell était une soigneuse,
Et pendant le givre, la vie de soigneur, c'était de côtoyer la mort.
Pour la Criarde, c'était une vieille Amie.
Elle l'avait vue, mais sous d'autres formes, plus directes, violentes, c'était plus brutal mais moins cruel.
La faucheuse, quand elle se paraît de poudreuse, était insidieuse.
Lente, attendant patiemment que le froid enraille les souffles de vie,
les ralentissant,
les assourdissant,
Les gelant.

Une nouvelle taffe, une réponse aux parfums psychotropes.

-Au début, je pensais que c'était à moi d'aller là ou on avait besoin de moi.

Rire nerveux
Et triste.

-Quelle blague, je ne faisais qu'aller de cadavre en cadavre.

Yell avait changée, en tout ce temps.
Elle n'en avait pas honte, acceptait même la fatalité.
Même là ou on ne grandit possiblement jamais, on peut fatiguer.

-En fait, c'est horrible, tu deviens..

Elle tousse, elle a vraiment tiré beaucoup trop fort.

-Tu commences à te détacher de la notion de vie, tu apprends a faire avec les départs… et le pire, c'est que tu catégorises tes camarades..

Elle se sentait monstrueuse,
Mais elle sentait Apache auprès d'elle,
Lui saurait la soutenir, maladroitement, c'est sur, mais il saurait.

-Tu te dis que si Telle personne meurt, ca permettrait de faire tenir tel autre quelques jours de plus, je..

Grande inspiration, d'air cette fois.
Elle arrivait pas.






Ya Know what I say to The chosen Whites ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1498
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

A en faire fondre la neige Empty
MessageSujet: Re: A en faire fondre la neige   A en faire fondre la neige EmptyDim 5 Sep 2021 - 15:44


"Au début, je pensais que c'était à moi d'aller là ou on avait besoin de moi."

Elle commença, avec un rire qui sonnait intensément triste.
"Quelle blague, je ne faisais qu'aller de cadavre en cadavre." Apache l'écoutait, attentivement, son bras toujours autour de ses épaules, comme en soutien. C'était une bien sombre et triste histoire qu'elle racontait la. Le genre à tordre le cœur des plus vaillants.

"En fait, c'est horrible, tu deviens..."
Elle eut une toux, s'interrompant brièvement. La fumée faisait son effet. "Tu commences à te détacher de la notion de vie, tu apprends à faire avec les départs... Et le pire, c'est que tu catégorises tes camarades..." Le punk fronça les sourcils tout en la regardant, pas sur de bien comprendre. Mais restait attentif.
La. Pour elle.
Silencieux.
Il la laissait parler.
Elle avait besoin, elle aussi de s'exprimer. De vider ce qu'elle avait sur le cœur, au moins un petit peu.
Et comme pour l'y encourager, comme pour lui exprimer son soutien, il la serra un peu plus fort, lui caressant l'épaule dans un geste affectueux.
"Tu te dis que si Telle personne meurt, ça permettrait de faire tenir tel autre quelques jours de plus, je..." Elle s’arrêta la, prenant une grande inspiration plutôt que d'aller jusqu'au bout.
De toute manière, est ce que c'était important qu'elle termine ? Les choses étaient claires.
Atrocement limpides.

C'était la guerre.

Une guerre qu'ils menaient contre un ennemi mal défini, flou, à la fois brutalement palpable en la personne des orbleus, ces saloperies de zombis qui tuaient et contaminaient tout ceux et celles qu'ils croisaient, et à la fois insaisissable, se matérialisant en froid, en maladie, en faim, en fatigue... Et pire encore, en désespoir.

Doucement, la main d'Apache qui se trouvait sur l'épaule de la jeune fille avait glissé sur son omoplate, la lui caressant, cherchant à lui partager au moins un petit peu de réconfort.
De présence.
De chaleur.

"Hey... T'es pas responsable de tout ça... Tu fais de ton mieux. Tu fais tout ce que tu peux, et même plus que ça." C'était difficile de se montrer rassurant dans une telle situation. L'Enfer de glace, à perte de vu. Sans savoir quand ça s’arrêtera. Si ça s’arrêtera. Le Givre aurait-il une fin ? Et si c'était le cas, à quoi est ce que ça ressemblera ?
Retour à la vie ou plongeons vers la mort.
"T'es une soigneuse exceptionnelle, et une fille encore plus extra." Malgré tout, Apache maintenait le cap. Il se devait de la soutenir, de l'encourager, de tout faire pour raviver la flamme fatiguée de la Criarde.
De la protéger, avec le peu qu'il avait.
"C'est pas de ta faute. Tout ce qui se passe..."
Non, c'était pas sa faute. T'es une battante, et t'as un cœur en or. Tu donne tout c'que t'as. Je le sais. Par ce que t'es comme ça." Et pas autrement.

Yell, elle s'inquiétait toujours pour les autres. Elle se donnait toujours à fond dans son rôle de soignante, quoi qu'en disaient certains médisants. Alors même si parfois elle avait ses méthodes, et qu'elles étaient un peu originales comparée à d'autres, elle restait une soigneuse indispensable.
Sensible.
A l'écoute.
Sur laquelle on pouvait compter, en toute circonstance.

"Et t'es pas toute seule. D'accord ?"

Venant du mec qui disparaissait tout les quatre matins pour revenir des jours, parfois des semaines plus tard, dans des états parfois lamentables, c'était sans doute un peu cavalier.
Mais lui aussi, il faisait de son mieux, après tout.

Ils faisaient de leurs mieux.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Yell
Yell

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 188
✘ SURNOM : La CRIARDE
✘ AGE DU PERSO : 16 Pijes

✘ DISPO POUR RP ? : CARREMENT BABE
✘ LIENS : Le Groupe
Prime sur l'Individu

A en faire fondre la neige Empty
MessageSujet: Re: A en faire fondre la neige   A en faire fondre la neige EmptyDim 5 Sep 2021 - 16:34

Ah..
Il était maladroit, le punk, comme prévu.
C'était à prévoir, mais la volonté ne manquait pas,
c'était dur de se dépatouiller, avec une bombe (émotionnelle) entre les mains.

Et ce discours, elle l'avait entendu mille fois, et dans pleins de situations, mais c'était différent, c'était Apache, il ne s'enfonçait pas dans une facilité dénuée d'attention juste pour faire "l'effort" de la rassurer.
Il le voulait vraiment, ses caresses timides en témoignaient, il était sincère et c'était bien ce qui comptait.

Certaines situations sont insolubles, il n'existe pas un cheminement de mot pour chaque problème, ses paroles, c'était juste une façade, un habillage convenu mais pour une intention réelle de bien faire.

ca ne l'aiderait pas forcément à tout oublier, l'île s'en chargerait, mais c'était déjà ça,
et puis il y avait aussi ce joint bien fort qui rendait tout plus doux.

-Et t'es pas toute seule. D'accord ?

Ouch.
La Gaffe.
Honnêtement, la Yell d'avant le givre lui aurait beuglé dessus, parce que ca c'était malvenu, de la part du Punk qui s'éclipse aussi vite qu'un CRS devant une caméra.
Mais l'engueulade, ca sera pour une autre fois, ca prends de l'Energie, ces choses là, et la Criarde n'en a plus.
Elle se contentera d'un haussement d'épaule évocateur et d'un regard appuyé dans les Yeux de L'hérissé.
A moins que cela ne la démange trop.

-Au moins quand tu pars, tu reviens, généralement.

Amère.

-Comment t'as survécu tout ce temps sans rien t'envoyer, hein ?

Ca n'allait pas mieux, c'était juste que.. Remuer la merde, ca la fait pas sentir meilleur. Alors à quoi bon.






Ya Know what I say to The chosen Whites ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1498
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

A en faire fondre la neige Empty
MessageSujet: Re: A en faire fondre la neige   A en faire fondre la neige EmptyDim 5 Sep 2021 - 17:30

Il faisait de son mieux, ouais.
Mais son mieux, c'était sans aucun doute trop peu.
Ses encouragements devaient sonner bien creux en comparaison de l'atroce réalité qui les frappait tous, qui la frappait elle, de plein fouet.
C'était que le punk, se détacher de la notion de vie, ça faisait bien longtemps qu'il avait commencé. Ça avait peut être démarré le jour ou il s'était tatoué "DEAD" sur les phalanges de la main gauche, cette même main qui reposait sur l'épaule de la blonde. Il avait fait ça dans un squat crasseux aux alentours de la capitale.
Ce jour la, il faisait gris.
Forcément.
Il faisait toujours gris, à Paris.

No future.
Pas d'avenir, pas d'espoir, à part peut être celui de voir tout chuter, tout s'écrouler. Tout ce qui le détestait. Tout ce qu'il haïssait.

Mais il avait essayé, quand même, de la réconforter.
Il avait tenté, armé de toute sa sincérité et malgré le froid qui parfois pouvait émaner de ses yeux.

En réponse, un haussement d'épaules.

Et il su qu'il avait échoué.
Pire que ça, il s'était sacrément manqué sur la fin.

Un regard vert profond, elle l'avait fixé, avant de répondre.
"Au moins quand tu pars, tu reviens, généralement."
Et le punk avait ravalé sa salive, se pinçant les lèvres.

Merde.

Il détourna le regard, peinant à soutenir celui de la blonde.

Si c'était pas un reproche, ça y ressemblait très fort.
Et le plus dur, c'était qu'elle avait raison.

Il avait merdé.
Fort.
Il avait pas été présent. Ni pour elle, ni pour les autres. Une source d'angoisse de plus, quand il se volatilisait dans le blanc.
Mais, comme elle avait dit, il était toujours revenu, non ? Il avait toujours su retrouver le chemin inverse...

"Comment t'as survécu tout ce temps sans rien t'envoyer, hein ?"

Les yeux noirs revinrent illico à la soigneuse, un peu surpris par le changement de sujet.
Il ouvrit la bouche pour répondre quelque chose, mais se rendit compte que rien ne lui venait, alors, il se mordit la lèvre inférieure, se laissant finalement un peu de temps à la réflexion.
La question sonnait simple, mais s’avérait plus complexe, plus opaque que ce qu'il avait eu l'impression de prime abord.

Comment il avait fait pour survivre sans ça.
Comment il avait fait pour tenir sans ça.

"Je sais pas."
Il fit finalement. Bizarrement honnête. Mais il ne s’arrêta pas d'y réfléchir pour autant. C'était que cette question, qui tintait anodine et innocente, soulevait quelque chose de plus lourd, creusait dans le sombre, l'air de rien.
"J'crois que..." Il tenta, quand même. Yell, elle avait parlé. Elle lui avait partagé un peu d'elle, alors ce serait chien de pas en faire autant, de pas lui rendre la pareille. "C'est comme si yavait plus qu'une chose qui comptait; la retrouver." Trouble. Retrouver Trouble. Aveu douloureux car aveu de sa défaillance auprès des autres. Des compagnons, des camarades, des amis.
"J'peux pas..." C'était dur, ouais. Vraiment dur. "J'peux pas juste laisser tomber, tu comprends ?" Ses yeux sombres s'accrochèrent à ceux de Yell. "Quand je pense à elle, je la vois, toute seule, dans le froid, quelque part." Sa voix se faisait plus vacillante. Son regard plus brillant. L’émotion transparaissait, et un frisson l'avait fait vibrer. "J'peux pas la laisser tomber." Par ce qu'il n'y avait plus que lui qui cherchait. Et peut être même depuis longtemps. Mais il y avait la perspective de cette réunion à venir, avec les autres révoltés. Nasty lui avait dit qu'ils iraient, dans une ultime tentative de retrouver l'épouvantail, jusqu'au Grand Arbre !
Une idée dingue.
Dangereuse comme jamais !
Mais qui sonnait comme l'évidence à Apache.
Peut être qu'elle était resté la bas.
Il n'était pas encore allé voir.
Alors il fallait y aller. Pour être sûr !
La retrouver.
Enfin.

Et puis, une impression étrange. Un truc qui remuait les tripes à en donner la nausée, à en faire tourner la tête. A moins que ce ne soit le joint qui tapait trop fort, vu que l'iroquois n'avait pas touché depuis des lustres ?

"Je... j'crois... J'crois que j'l'ai vu." La bas. Dehors. "Dans la forêt." Est ce qu'il avait halluciné ? Est ce que c'était réel ?
Il secoua doucement la tête, se passant sa main libre sur le visage.

Tout ça n'avait aucun putain de sens.

"J'suis désolé..."
Tellement désolé.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Yell
Yell

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 188
✘ SURNOM : La CRIARDE
✘ AGE DU PERSO : 16 Pijes

✘ DISPO POUR RP ? : CARREMENT BABE
✘ LIENS : Le Groupe
Prime sur l'Individu

A en faire fondre la neige Empty
MessageSujet: Re: A en faire fondre la neige   A en faire fondre la neige EmptyDim 12 Sep 2021 - 17:21

Je sais pas. J'crois que... C'est comme si yavait plus qu'une chose qui comptait; la retrouver.

L'atmosphère avait changé, brutalement, aussi vite que le froid était tombé sur l'île, Apache se parlait autant à lui même qu'il répondait à la soigneuse,
D'une question, son esprit avait du en engendrer milles autres.

-J'peux pas juste laisser tomber, tu comprends ? Quand je pense à elle, je la vois, toute seule, dans le froid, quelque part.

C'était flou, trouble, ca ne lui ressemblait pas.
L'Hérissé n'avait jamais eu peur de dévoiler ses idées -si l'on omet ses grands "projets" pour l'arbre, qu'il doit évidemment garder secret- alors le voir ainsi, a moitié perdu, les yeux contemplant le vide de réponses, c'était particulier.

Rien n'y fait, L'Hiver ne changeait pas que l'eau en glace et les arbres en inertes amas de bois.
Il était là, bien palpable, réel.
Mais son esprit s'échappait d'ores et déjà,
ou plutôt, il ne parvenait pas à se libérer, de cette lubie.

De cette envie de porter secours.
Il est dur d'abandonner, quand on croit savoir, quand on crois sentir.
Il avait été dur pour Yell de s'y résoudre,
Mais parfois, l'espoir que l'on guinde n'est qu'un artifice, et la poursuite de chimères un sacrifice.

Elle aimerait le raisonner, mais elle ne peut pas.
Les idées d'Apache sont comme sa présence,
Eternelles, mais volatiles.

J'peux pas la laisser tomber. Je... j'crois... J'crois que j'l'ai vu. Dans la forêt.

Elle ne s'était contenté que d'offrir à son ami un regard plein d'empathie, surmonté d'inquiétude, et de peine.
Mais à cela, elle ne peut s'abstenir, il était obsédé, possédé, obnubilé par ce sauvetage.
C'était stupide, il devait déjà être trop tard.

-Si tu clamses, dehors, c'est nous tous que tu abandonnes, Apache.

La chaleur des retrouvailles s'était dissipée,
Le fond des voix devenait froid, et triste.

-Y'a des tonnes de personnes qui sont parties alors qu'elle faisaient tout pour rester, ne gâche pas cette chance.

Elle à l'air sévère, et détourne le regard par pudeur.
Elle a des canyons dans les yeux.

J'suis désolé...

Sa main passe dans le dos du chasseur, tant bien que mal.
Elle se serre à lui, se colle de toutes ses forces.

-Ferme là, et reste, cette fois.

...

-Promets moi que je ne perdrais pas un frère de plus.






Ya Know what I say to The chosen Whites ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1498
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

A en faire fondre la neige Empty
MessageSujet: Re: A en faire fondre la neige   A en faire fondre la neige EmptyDim 26 Sep 2021 - 12:47

Il pouvait pas.
Non.
Il pouvait pas la laisser tomber.
L'oublier.
La laisser partir dans le froid. Dans l'immensité blanche du Givre. Dans le vent glacial.
Il l'avait vu.
La bas.
Dans la forêt.
Au fond de lui, il savait qu'il avait halluciné.
Mais...

"Si tu clamses, dehors, c'est nous tous que tu abandonnes, Apache."


Les mots de la Verte faisaient comme un écho d'avec ceux de Nasty.

Pourquoi est ce que tout le monde le voyait déjà mort ?

Peut être par ce qu'il passait son temps à creuser sa propre tombe.

"Y'a des tonnes de personnes qui sont parties alors qu'elle faisaient tout pour rester, ne gâche pas cette chance."
Le punk fronça légèrement les sourcils, et puis, il sentit la main de son amie passer dans son dos dans une caresse chaleureuse, juste avant qu'elle ne se blottisse toute entière contre lui.

"Ferme là, et reste, cette fois."

Et pour une fois, l'Apache se fit obéissant, prenant la soigneuse dans ses bras, la serrant fort contre lui dans une étreinte qui se voulait sans aucune doute rassurante, réconfortante, mais qui sonnait un chouila désespérée.

Il en avait besoin.

Comment est ce qu'il avait fait pour tenir sans ça?

Sans chaleur humaine.
Sans le contacte doux d'une amie.
Sans l'odeur si particulière et réconfortante d'une compagnonne qui n'en était pas officiellement une, mais qui était la. Toujours la.
Sans l'éclat du vivant.

Dans les bras de Yell, l'iroquois se rendit soudainement compte d'à quel point tout cela lui avait manqué. A quel point il se sentait seul. A errer parmi les morts. A nourrir la mort.

Tu m'as manqué, Chat Perché.


Il lui avait déjà dit, ça. Mais il ne l'avait pas ressenti aussi puissamment que jusqu'alors.

"Promets moi que je ne perdrais pas un frère de plus.

- J'te le promet." Soufflé tout bas, au creux du cou de la Criarde.

Est ce qu'il mentait ?

Non.

C'était dit avec toute la sincérité du monde !

Il partirai.
Il partait toujours.
Mais toujours, aussi, il avait su retrouver le chemin vers les vivants.

Jusqu'ici, en tout cas.

Et puisque demain n'existait pas, alors, à quoi bon ?

Entre les bras de Yell, le garçon se sentait fondre, soupirant tout contre sa peau.
L'envie de juste rester la.

"Ferme la et reste, cette fois."
Qu'elle lui avait dit.

Alors sagement. Il restait.
L’étreinte chaleureuse s’éternisant. Réchauffant les corps et les cœurs.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




A en faire fondre la neige Empty
MessageSujet: Re: A en faire fondre la neige   A en faire fondre la neige Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Jungle Luxuriante :: La Brousse Aride :: L'Ossuaire Préhistorique-