Le Deal du moment :
Pack PlayStation : Spider-Man Miles Morales PS5 + ...
Voir le deal
99.99 €
-43%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
24.71 € 42.99 €
Voir le deal

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Heinrich Von Hohenwelt
Heinrich Von Hohenwelt

☠ Trappeur du Port ☠


✘ AVENTURES : 279

I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\   I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 EmptySam 17 Avr 2021 - 22:18


-Ok. Vas y, balance tes questions. Qu'on en finisse !

Ah... C'est encore si loin,
Si loin de la fin.


Il était évident qu'après avoir laisser ressortir sa colère sans retenue, Right faisait à présent des efforts pour maintenir une quelconque contenance,
Mais la voix était sèche, et les mots ardents laissaient deviner une rage bouillonnante, encore bien présente.
La question était : combien de temps allait il tenir sans s'énerver de nouveau, faites vos jeux, Heinrich misait sur environ trois répliques.

D'ailleurs, en parlant de questions, et de l'allemand, il commençait.
Regard amusé, rictus satisfait, mais voix toujours placide.

-Comment te sens tu ?

Une fois de plus, il posait des questions sans réel intérêt, juste pour prendre la température,
c'était mignon, c'était gentil, c'était de bonne guerre ! (si on omet le fait qu'il a lui même enterré vivant son "ami" sentinelle.)
Que voulez vous, a chacun sa façon de rendre service !

Ensuite, il enchaîne, sujet plus dur,
plus amusant aussi.

-Dis moi, tu penses que tu peux tenir combien de temps, ici bas ?

C'était un peu comme le "choisi comment tu veux mourir", mais en plus doux.
C'était un jeu pour le Sang froid,
Enfin, un jeu éducatif,
c'était de la pédagogie quoi.

Ouai,
Sacrée pédagogie, Heinrich, chapeau bas.

Nous verrons si ce genre de méthodes marchent,
le seul exemple que nous avons, c'est l'Allemand,
pas une franche réussite à tout point de vues, vous en conviendrez.

Ce même jeune homme qui marchait sur le fil, à deux doigt de chuter et d'emmener le Rigoureux avec lui, le brisant plus que de raisons,
Les cartes en mains, il fixait la terre avec l'œil avide du joueur à demi apeuré, à demi envieux.

Avait il misé sur le bon poulain, en s'approchant de Right, en lui accordant temps et attention ?
Valait il le coup,
C'était son interrogation majeure.

Pour lui, il s'était sortie de sa torpeur introspective, avait modifié sa routine, avait même ressenti ces pourtant répugnés "sentiments".
La fraternité, c'était déjà trop.

Maintenant, il faudrait être sur que tout cela n'avait pas été une erreur.
Car Heinrich, les erreurs, il les gomme.






UN TWICE PEUT EN CACHER UN AUTRE LOL

~MusikThema~
Revenir en haut Aller en bas
Righteousness
Righteousness

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 154
✘ SURNOM : Le Rigoureux
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Maintenant, OUI
✘ LIENS : Tu t'souviens de moi ?


Mais si, tu t'souviens !

I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\   I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 EmptySam 17 Avr 2021 - 23:22

Righteousness bouillonnait dans sa boite, et si son regard avait pu bruler, sans nul doute que les quelques mètres de terre au dessus de lui auraient flambée instantanément tellement il les fixait avec une haine profonde mais malgré tout contenue.
Il devinait l'allemand la haut. Tranquillement installé. Respirant l'air frais de la jungle et profitant du soleil doux alors que lui, tout en bas, sentait sa gorge lui piquer à cause de la poussière, plongé dans un noir total.
Enflure...
Qu'il les balance, ces foutues questions !
En espérant qu'il n'y en ai pas d’arithmétique, la c'était sûr, il était mort.

"Comment te sens tu ?"

Le sentinelle cligna des yeux. Quelque peu prit au dépourvu. Il ne s'attendait à rien, mais était quand même surpris.

"Ah ah ah... Très drôle..." Il maugréa, reprenant contenance. "J'me porte comme un charme." Ça puait l'ironie.
Non mais sérieux c'était quoi cette première question de merde ?
Comment il se sentait ?
Comme un type enfermé dans un cercueil six pieds sous terre ! A peu de chose près !
Right se mordit la lèvre inférieure pour éviter de se relancer dans une salve d'insulte. Il avait beau être relativement limité intellectuellement parlant, il avait tout de même vite capté que pourrir le seul mec capable de le tirer de son trou n'était pas la meilleure stratégie qu'il puisse mettre en place.
Mais c'était dur.
Vraiment dur, ok.
Pas sur qu'il tiendrait bien longtemps.
Et d'ailleurs, en parlant de ça...

"Dis moi, tu penses que tu peux tenir combien de temps, ici bas ?"


Le Rigoureux, quelque peu déstabilisé, avait grimacé face à la planche de bois qu'il avait collé face à son visage.
Sourcils froncés. Mine décontenancée.
Il ravala sa salive. Il y avait comme un malaise et une hésitation qui faisait trainer sa réponse.
Elle finit cependant par venir, proféré sur un ton quelque peu colérique.

"Mais j'en SAIS RIEN moi !!!"
Accompagnant ça, il foutu un coup de poing dans le bois humide. Nouvelle pluie de poussière qui le fit tousser. C'était n'importe quoi cette question ! On était sur l'ile de Jamais ! Le Temps ça existait même pas ! "Et j'veux pas l'savoir !!!!" Il ajouta tout d'même, espérant sans vraiment s'y raccrocher qu'Heinrich ne serait pas non plus tellement intéressé par la réponse.






Chacun à sa place et les moutons seront bien gardés




Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Von Hohenwelt
Heinrich Von Hohenwelt

☠ Trappeur du Port ☠


✘ AVENTURES : 279

I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\   I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 EmptyDim 18 Avr 2021 - 21:27

-Mais j'en SAIS RIEN moi !!! Et j'veux pas l'savoir !!!!

Exactement comme prévu.
Il avait été facile pour Heinrich de prévoir les réactions de Right, lui qui est si naturel, si simple..
Face a ce genre d'extrêmes, difficile de rester de marbre, n'est-ce pas ?

Après le léger sarcasme qu'avait été sa précédente réponse, l'Allemand avait eu espoir que son ami soit finalement capable de se Contrôler, comme si ca avait été dormant, et qu'il ne suffisait que d'activer ce talent.
Cependant, la deuxième des questions, que dis-je, la deuxième provocation, avait balayé tout les doutes qu'il pouvait se faire.

Right était Right,
Right faisait du Right.

Alors, il répond, presque amusé.

-Ca tombe bien, moi non plus, je ne sais pas combien de temps tu devrais rester là, au moins, nous sommes d'accords sur ce point.

Il ne connait pas l'humour, l'allemand, et ne rit jamais,
mais ca,
ca l'amuse un peu, quand même.

Ensuite, il mime un départ, tapotant du pied sur le sol à intervalles réguliers, en réduisant entre chaque foulées fictives l'intensité avec laquelle sa semelle vient s'écraser sur la terre.
Il voulait voir comment Right Réagirai,
une fois de plus, il avait son idée, ne cherchait qu'a la confirmer, encore.

Mais rassures toi, je reste à ton chevet,
sur ton "lit de mort"


Oh, et puis, le développement du Rigoureux dans tout ça ?
Ca viendra plus tard,
Il est encore bien trop sauvage.
Et puis, les questions fâcheuses et situations à risque n'avaient même pas commencé !
C'était un amuse gueule, pour l'instant.

Alors, il se faisait silencieux, le derrière bien vissé sur une chaise plutôt confortable, contemplant devant lui un seau rempli d'eau terreuse, jumelé à un autre, cette fois rempli de petites pierres et de gravats fins en tout genres.
Il avait prévu quelque chose, c'était certain, et habituel, le Sang froid prévoyait toujours tout.

On va bien s'amuser.






UN TWICE PEUT EN CACHER UN AUTRE LOL

~MusikThema~
Revenir en haut Aller en bas
Righteousness
Righteousness

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 154
✘ SURNOM : Le Rigoureux
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Maintenant, OUI
✘ LIENS : Tu t'souviens de moi ?


Mais si, tu t'souviens !

I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\   I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 EmptyDim 18 Avr 2021 - 22:23

"Ca tombe bien, moi non plus, je ne sais pas combien de temps tu devrais rester là, au moins, nous sommes d'accords sur ce point."
Le sentinelle grinça des dents et se tapa l'arrière de la tête contre le bois de frustration, faisant remonter son mal de crane.
"Putain... Arrête ces conneries, sors moi de la et..."
Le sentinelle se tue, fronçant les sourcils et tendant l'oreille. Son corps tout entier se raidit. C'était le bruit de pas qu'il entendait ! "Twice ! Hey !" Et qui semblaient s'éloigner ! Il se tirait !! "TWICE BORDEL !!! REVIENS !!!" C'était le retour de la panique, et il se remit à s'agiter nerveusement dans son tombeau étroit."TWIIIIIIICE" Il hurla. Mais il n'eut que le son de sa respiration saccadée en retour. Il reprit une forte inspiration.
"TWIIIIIIIIIIIIIIIICE !" Sur la fin, sa voix d'adolescent s'était un chouilla enrayée, et en guise de réponse toujours le lourd silence.

Convaincu que le pirate s'était barré, le Rigoureux sentit tout ses muscles se relâcher, laissant reposer ses jambes, ses bras et sa tête tout contre le bois humide de son foutu cercueil.
Un soupire et il remonta ses deux mains jusqu'à son visage, se cachant les yeux, comme si cela allait changer quoi que ce soit à ce qu'il pouvait percevoir de son environnement.
Il n'y avait que les ténèbres et le froid, l'humidité, la dedans.
Pas un rayon de lumière ne lui parvenait.
Comme un cadavre.
Right sentit un frisson désagréable le parcourir tout entier.

Est ce qu'il allait pour de bon crever entre ces planches ? Rester pourrir ici pour l’éternité.

Il ne voulait pas mourir.
Non.

Non, Twice lui ferait pas ça.
Pourquoi est ce qu'il ferait ça ?

C'était un test.
Un putain de test.

C'était ça, son challenge.

A mesure que A+B se connectaient, la respiration du blond se faisait plus forte, plus rapide.
Par ce qu'en réalité, comprendre qu'il s'agissait sans nul-doute la d'une épreuve venant de l'allemand n'avait rien de rassurant.
Il retira les mains de son visage, les laissant reposer sur le bois rêche le long de son corps, gardant les yeux ouverts, braqués dans le rien. Le noir le plus complet.
Il se sentait trahi.
Manipulé.
Enchainé.
Perdre ainsi toute capacité à prendre la moindre décision pour lui même lui apparaissait terrifiant.
Remis entièrement au bon vouloir d'un autre.
Comme un vulgaire jouet sur lequel on avait le droit de vie ou de mort.
Il n'avait voix au chapitre sur rien.
Ni sur ce qui allait se passer, ni comment ça allait se dérouler, et encore moins sur quand tout ça allait se terminer.
Twice était un type extrême.
Il n'avait aucune limite.
Righteousness réalisait à quel point s'était vrai, mais malheureusement, c'était un peu tard.

Un temps de rien.
Un temps de calme.
Sa respiration avait de nouveau ralentie et il avait cessé de bouger.
C'était à l’intérieur, que ça remuait.
Il cogitait.
De toute façon, que pouvait-il faire d'autre ?

Je vais rater mon tour de garde.
Qu'il se dit. Et penser à ça, en de telles circonstances lui arracha un pouffement de rire nerveux.
Est ce que c'était si important ?
...
...
...
Oui ça l'était.
Son rôle c'était tout pour lui.
Est ce que les autres sentinelles lui en voudraient ? Est ce que Scar se rendrait compte de son absence ?
Il était clair que oui.
Le Rouge était un bon chef. Attentif. Carré.
Et à mesure que son esprit vagabondait, il sentit son cœur accélérer de nouveau dans sa poitrine, et se serrer.
C'était l'espoir.
Un espoir qui tordait et donnait la nausée.
Scar se rendrait compte de sa disparition.
Peut être le chercherait-il ?
Un espoir qui étouffait et qui faisait mal, par ce qu'en réalité, il ne mettait qu'en valeur le désespoir, le rendant plus complet. Plus réel. Plus béant.

Même si Scar le cherchait, il ne le retrouverait jamais. La. Au milieu de la jungle. Dans un foutu trou rebouché. Avec un pirate armé d'un fusil qui trainait dans le coin.
Le sentinelle secoua doucement la tête à la négative, la mine grimaçante.

Ca y était.

Il pouvait les sentir.

Les larmes chaudes qui traçaient un sillon sur chacune de ses joues, allant mourir dans le creux de ses oreilles.
Mais pas un bruit.
Pas un sanglot.
Il tacha de contrôler sa respiration au mieux pour ne pas se laisser envahir de trop.

Il allait revenir.
Twice allait revenir.
Forcément.

Il n'en avait pas fini avec lui. C'était certain.

Les questions étaient...

Dans combien de temps?
Et
Pour quelle suite ?






Chacun à sa place et les moutons seront bien gardés




Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Von Hohenwelt
Heinrich Von Hohenwelt

☠ Trappeur du Port ☠


✘ AVENTURES : 279

I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\   I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 EmptyLun 19 Avr 2021 - 23:12

Si peu de temps,
il avait suffi de si peu de temps,
quelques minutes, non… même pas, quelques secondes seulement s'étaient écoulées, avant que le Rigoureux ne craque et ne crie comme un forcené.
Aussi entendu que décevant.

Cependant, c'était mieux.
Il s'était calmé plus vite,
était-ce le désespoir, était-il endormi, mort ?
Non, il devait juste accepter son sort, ou se rassurer de quelque manière que ce soit.

Il commençait peut être à comprendre les intentions de l'allemand,
ca finirait par rentrer, d'une manière ou d'un autre, au bout d'un moment.

Heinrich attendit alors environ une trentaine de minutes,
N'avait pas réellement à s'occuper, mais surveiller la tombe lui paraissait nécessaire,
et puis, s'il venait à pleuvoir par exemple, son ami finirait étouffé,
en tant que bon copain, il ne pouvait pas se résoudre à le laisser,
notez l'ironie.

Et puis, alors que le silence s'était fait bien pesant, il vint rompre le calme, d'un coup, comme ça, pour briser tout repères, et remettre les nerfs du Rigoureux à l'épreuve.
Il s'améliorait,
et continuerait à se bonifier.
Je te fais confiance, Right.

-Dis moi, tu fera quoi une fois sorti d'ici ?


Oh, il y avait une réponse toute trouvée, évidente.
Mais peut-être que le Sentinelle se montrerait original ?
Qui sait.

Dans tout les cas, ca ne changerait que peu de choses.
Oh et, il n'y avait pas encore eu de coup de pelle, je tiens à le préciser.
Rien n'avait bougé, les changements qui comptaient vraiment aux yeux de l'allemand étaient ceux à l'intérieur de l'esprit même du Perdu, tant pis si c'était dangereux, et cruel.

Impassible et déstabilisant, il ajoute.

-Tu sais, j'avais creusé ce trou et construit ce cercueil au cas ou le givre te prendrait.

Heinrich était un ami prévoyant c'était à n'en point douter.






UN TWICE PEUT EN CACHER UN AUTRE LOL

~MusikThema~
Revenir en haut Aller en bas
Righteousness
Righteousness

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 154
✘ SURNOM : Le Rigoureux
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Maintenant, OUI
✘ LIENS : Tu t'souviens de moi ?


Mais si, tu t'souviens !

I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\   I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 EmptyMar 20 Avr 2021 - 0:58

Une épreuve.

C'était une épreuve que Twice lui faisait passer.
Il voulait gommer ses faiblesses.


Right avait croisé les bras et fermé les yeux. Ses larmes silencieuses avaient séchés, laissant sur ses joues comme des sillons salés qui tiraient, désagréables.

Est ce qu'il dormait ?
Non.
Est ce qu'il était mort ?
Pas encore.
Combien de temps est ce que cela faisait ?
Impossible à dire.
Sur cette foutue ile, le temps s'étirait et s’étrécissait comme un accordéon qui rendait fou, surtout quand on se trouvait coincé sous on ne savait combien de kilos de terre.

Une épreuve...
Pour le renforcer.


Est ce qu'il était calme ?
Serein comme un ermite bardé de sagesse.

...


Non.

Il n'en donnait que l'impression.
Immobile.
Une illusion.
Car à l’intérieur du sentinelle, ça bouillonnait. Ça allait, ça venait, comme des vagues qui s'écrasaient sur une falaise escarpée.
Comme une houle d'angoisse qui montait, jusqu'à la nausée, et puis redescendait, laissait respirer. Et ainsi de-suite. Parfois l'impression qu'il était sur le point de se noyer. Il buvait la tasse. Et puis, l'instant d'après, ses poumons se remplissaient d'air.
Un air vicié.
Poussiéreux
Sec.
Il avait la gorge sèche.

Une épreuve.
Une épreuve mentale.

Le but du jeu, c'était de ne pas devenir cinglé.


Penser à autre chose.
Se raccrocher à l'idée que c'était...

Une épreuve.
Une épreuve pour s'améliorer. Pour devenir meilleur.
Plus fort.
Il fallait juste... Ne pas dérailler.


Mais l'ile de Jamais lui jouait des tours.
Le temps... Le temps... Le temps...
Combien de temps..?
5 minutes ? Un quart d'heure. Non une heure. Une journée ? 10 ans.
Il ne savait pas. Il ne savait plus.
Ses sensations se mélangeaient, tout devenait flou ! Impossible de trouver une cohérence la dessous.
Tout n'était que ténèbre et silence pesant. Rien pour indiquer quoi que ce soit. Aucun repère... Et l'ile qui s'amusait avec son esprit, le torturait un peu plus, comme si c'était nécessaire.

Une épreuve.
Un challenge.


Personne ne viendrait.
Personne ne viendrait le chercher.
Et si Twice l'oubliait ?
Et s'il n'avait jamais eu l'intention de revenir ?
Et s'il se faisait bouffer par un tigre entre temps ?
Et s'il tombait sur un autre adolescent plus intéressant ?

Right senti comme quelque chose qui lui grimpait sur le bras. Quelque chose de petit.. Comme... Une fourmis !
Il sursauta plus que de raison, frappant sur sa peau pour s'en débarrasser. Son cœur avait fait comme une embardée, accélérant brutalement à lui en faire mal.
Mal mal mal... Il grimaça, retenant un gémissement, serrant son poing fermé contre son torse.
Ca tordait ! C'était comme si quelque chose l'avait chopé de l’intérieur et pressait son cœur comme on pressait une orange.
La douleur était profonde, diffuse, lui coupant la respiration.
Le garçon tacha d'inspirer et d'expirer plus profondément, cherchant à se calmer.
Encore.
Encore.
Calme toi.
La douleur persistait.
Et puis... S'estompait.
Retour de l'oxygène.
Il haletait. Une sueur glacée le recouvrant tout entier. Glissant sur son front.

Combien de temps...
Passé la dessous.
Combien de temps...
Encore.

Une épreuve.


Il fallait juste...

Ne pas devenir barge.

C'était simple.

Ne pas dérailler.

Simple.

Comme bonjour.


Le silence.
Le rien.
Le vide.
L'attente.
La solitude... Qui rongeait.
L'angoisse qui montait. Redescendait. Montait. Redescendait.
Yoyo incessant qui tordait l’âme.

Ne pas devenir fou.
C'était simple !

"Dis moi, tu fera quoi une fois sorti d'ici ?"

Right, toujours dans sa boite, face à personne, haussa les épaules d'une manière un peu désinvolte.
"Je retournerai au taff." Faire ses rondes. "Faire mes rondes, ouais."
C'était important, le travail.
Il avait un rôle à tenir, au Grand Arbre.
Ca le fit sourire, dans le noir.
Mais l'instant d'après, il eut l'impression d'être plongé dans un bain glacé tout entier.
Ca lui bloqua la respiration brutalement, et sa mine se décomposa en une grimace d'horreur et de douleur.
Le Rigoureux se frappa brutalement le torse, comme pour débloquer ce qui bloquait, et au bout de trois coups, ça fonctionna. Il se mit à tousser violemment, peinant à se reprendre.
Au bout d'un petit temps, les quintes se calmèrent, laissant Righteousness se reprendre en de longues inspirations sifflantes.
Est ce qu'il avait rêvé ?
Il avait rêvé de cette question ?
Ca y était ? Il déraillait ???

"Tu sais, j'avais creusé ce trou et construit ce cercueil au cas ou le givre te prendrait."

Righteousness, en cet instant, ne su pas s'il était immensément soulagé ou si au contraire il n'était pas parfaitement horrifié.
Ce n'était pas dans sa tête, non. C'était bien Twice qui parlait tranquillement ! Pourtant, il n'avait rien entendu avant cela. Aucun bruit de pas !
Est ce que cet enfoiré était resté la, silencieux, depuis...

Depuis...
Depuis...
Depuis...


Trop longtemps.

Ou bien était-il revenu à pas de loup ?

Vu le spécimen de prédateur qu'il était, tout était possible.

J'avais creusé ce trou et construit ce cercueil au cas ou le givre te prendrait.

Ce cercueil.
Était son cercueil.
Depuis le début, alors.
Twice le considérait comme un mort.
Un mort qui marche.

"Je suis pas mort."
Qu'il fit sur un ton plat.

Pas encore.






Chacun à sa place et les moutons seront bien gardés




Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Von Hohenwelt
Heinrich Von Hohenwelt

☠ Trappeur du Port ☠


✘ AVENTURES : 279

I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\   I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 EmptyMar 20 Avr 2021 - 22:22

-Je retournerai au taff. Faire mes rondes, ouais.

A ca, Heinrich rit alors à gorge déployée, il l'avait oublié, que Right était si fidèle au poste,
un vrai chien de garde.
C'était si absurde, comme situation, mais ce n'était pas de ça qu'il riait, étonnement.

Ah, l'humanité, une entité bien étrange.

c'était un drôle de moment suspendu, l'allemand faisait les choses sans vraiment les faire, d'une façon volatile, qui ne lui correspondait pas.
C'est comme s'il se retenait un peu,
perdu entre l'amusement que c'était, et la crainte d'abimer le perdu plus que de raisons.

Son camarade avait il vraiment appris à se calmer ?
Mmm…
J'en doute.

Peut-être était arrivé le point charnière, ou, certain qu'il ne risquait rien, il prenait la confiance...
Cela devait arriver, il voyait Twice comme trop bon, l'idéalisait outre mesure.
Oui, c'était une épreuve,
mais elle était tintée de sadisme, et plutôt inhumaine.
En fait, peut être que Right n'était tout simplement pas capable de comprendre que son ancien collègue Allemand avait bien des problèmes, sa face inexpressive cachant une infinité de troubles et une mentalité viciée, peut-être était-ce par excès de confiance envers le Sang-Froid, ou, par une stupidité excessive.
Toujours est-il qu'a sa place, moi, je ne ferais pas vraiment confiance à un grand malade qui m'enterrerait vivant.

-Je suis pas mort.

Qu'il dit,
Morne,
Calme.

Est-ce que ca allait durer,
est-ce qu'il prenait ca pour un jeu ?
Ah, le con.

-Et qu'est-ce que tu en sais ? Peut-être que ce type t'as bel et bien tué l'autre jour.

Flou,
vaseux,
absurde, oui.

-D'ailleurs, maintenant qu'on est là dessus...

Il prend une grande inspiration, pour contenir une certaine excitation morbide et étrange.
Le Sang froid se devait de garder sa contenance, c'était une prérogative qui incombait à son existence même.
C'était juste, si, étrange, et amusant,
Pour lui.

-C'était qui ?

Oh Non,
La réponse donnée précédemment, il y a quelques jours, ne lui avait pas plu, pas suffi,
Il aurait toute les informations concernant Right, toutes.
Il connaissait ses forces, ses faiblesses,
ce qui lui manquait, c'était plutôt l'histoire du Rigoureux.
Il fallait exorciser tout ça, les faire sortir une bonne fois pour toute.

Ce genre de sentiment, ca rend humain,
L'orgueil, la honte.. tout ça, ca allait à l'encontre du Contrôle,
Du Sang Froid.






UN TWICE PEUT EN CACHER UN AUTRE LOL

~MusikThema~
Revenir en haut Aller en bas
Righteousness
Righteousness

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 154
✘ SURNOM : Le Rigoureux
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Maintenant, OUI
✘ LIENS : Tu t'souviens de moi ?


Mais si, tu t'souviens !

I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\   I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 EmptyMar 20 Avr 2021 - 23:30

Le rire de Heinrich avait éclaté au dessus de Right comme un tonnerre glaçant.
Il riait, oui.
Et sur l'instant, le sentinelle se demanda si ce n'était pas la première fois qu'il entendait le Sang Froid s'animer avec tant de force. Tant d'expressivité. Même si l'éclat de sa voix restait comme éternellement froid, avec peu de modulation.
Ouais. C'était peut être bien la première fois qu'il l'entendait rire avec aussi peu de retenu.

Comme par mimétisme irréfléchi, le Rigoureux avait senti la commissure de ses lèvres se soulever en un sourire. Mais au lieu de rire à son tour, ce fut un sanglot bref et étouffé qui lui échappa, suivit de larmes et de tremblements incontrôlés.
Il se sentait dangereusement instable.
Comme un funambule qui traversait un profond ravin en équilibre sur une fine et longue corde de fer.
Il était à deux doigts de perdre les pédales.
Ça tanguait.

Calme toi calme toi calme toi.

Il se répétait inlassablement, inspirant et expirant le plus lentement possible, ignorant la douleur lancinante dans sa poitrine.
Une épreuve une épreuve une épreuve.

Je suis pas mort.

Pas encore.
Il s'essuya le visage, en retirant les larmes qui l'inondait.
Tu sais, j'avais creusé ce trou et construit ce cercueil au cas ou le givre te prendrait.


La phrase du pirate lui tournait inlassablement dans la tête.
Je suis pas mort.
Je suis pas mort.
Je suis pas mort.


"Et qu'est-ce que tu en sais ?"
La question coupa court au leitmotiv intérieur du garçon qui fronça doucement les sourcils.
"Quoi ?" Il avait soufflé si bas que l'autre n'avait pas pu l'entendre s'étonner.
"Peut-être que ce type t'as bel et bien tué l'autre jour."

Il y eut un silence.
Un rien.
Un vide.
Un peu comme si l'idée avait fait planter le cerveau du sentinelle, ou au moins l'avait fait ramer. Il peinait à analyser l'information. Complètement paumé.

Pourquoi est ce qu'il parlait de ça ?
L'Orbleu...
C'est pas vrai... Il ment. C'est n'importe quoi. Il dit N'IMPORTE QUOI.


Soudain, Right eut l'impression qu'un souffle glacé s'était mit à envahir son cercueil, faisant craquer et grincer les planches de bois. Un frisson le secoua tout entier, à lui en faire claquer des dents.
Il était certain que s'il avait pu voir quelque chose, en face de lui ce serait formé des nuages pales au grès de sa respiration.
Il faisait froid.

"D'ailleurs, maintenant qu'on est là dessus..."

La douleur qui jusqu'ici s'était logée dans le cœur du sentinelle semblait s'être déplacée jusque dans ses jambes, lui rappelant de bien mauvais souvenirs pas si lointain.
Il serra les dents et fermait les yeux.
Il hallucinait.
Il n'y avait pas d'autres possibilités.
A moins que ce ne soit encore l'ile qui jouait avec ses sens.
Il déraillait.
Doucement.

Doucement... Doucement...


"C'était qui ?"


C'était un ours.

C'était ce qu'il avait raconté à tout le monde au Grand Arbre.

Un gros ours.

Personne ne l'avait cru. Mais personne ne l'avait questionné pour autant. Alors c'était devenu comme une vérité mensongère. La version officielle.

Un ours...
Avec un pied de biche tout fait de glace.

Dans un flash rapide, le sentinelle revit l'arme s'abattre sur lui dans un silence assourdissant, et tout son corps sursauta brutalement comme s'il avait réellement reçu le coup.
Une seconde fois...


REPREND TOI !

Inspiration par le nez et longue expiration tremblante par la bouche.
Il rouvrit les yeux, sa main se relevant, glissant hasardant sur la planche rugueuse qui lui faisait face. Qui l'étouffait. L'écrasait de sa présence. Trop près.

"Je t'ai dis que je m'en occuperai moi même."
Qu'il fit d'une voix qui se voulait assurée mais qui sonnait légèrement frissonnante. Pas si forte "C'est mes affaires."
Et du bout des doigts, il grattait doucement le bois, en arrachant quelques petits bouts comme pour s'occuper. Faire quelque chose de ses mains.






Chacun à sa place et les moutons seront bien gardés




Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Von Hohenwelt
Heinrich Von Hohenwelt

☠ Trappeur du Port ☠


✘ AVENTURES : 279

I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\   I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 EmptyJeu 22 Avr 2021 - 22:33

-Je t'ai dis que je m'en occuperai moi même. C'est mes affaires.

Heinrich connais bien le vrai langage des hommes, celui qui se cache, au delà des mots et des tons.
Même si le son est faible, leurs deux corps étants séparés de plusieurs couches de terre, il sait.
Il entend,
Il voit presque.
Ce grésillement,
Cette légère hésitation, empreinte d'une confiance bien voulue, bien réelle, qui naquit, mais fut avortée.

Le Sang froid n'écoute pas,
Il Lit.

Dès leur retrouvailles, à la première évocation de l'accident, il l'avait saisi.
Cette honte, qui semblait paralyser le Rigoureux, et qui lui avait sans doutes valu son lot de mensonges.

Il savait très bien que le simple fait d'en parler le déstabiliserai forcément, au bout d'un certain temps.
C'était une faiblesse.
S'il en abusait, c'était pour qu'il apprenne.
Brise un os, il se consolidera.

-Je n'ai pas envie de régler tes affaires, Right.

Sa voix n'était plus amusée,
Le ton n'était plus au rire, il parlait avec autorité,
comme un père qui laisse ses enfants dans la peur, attirant admiration...
Mais crainte.
Il s'était renfermé de nouveau, sous son masque.

-Je veux connaître la raison de ton inconfort quant à cet évènement, personne ne vit un traumatisme sans en garder des séquelles.

C'était cocasse, non ?
De jouer au Psychologue, de parler de panser les plaies,
alors que les nerfs du Perdu saignaient à vif,
et a son image,
rompront,
pourquoi ?
Pour que l'allemand puisse tout raccorder, liant chaque fil de la pensée du Rigoureux à ses doigts,
en faisant un pantin, plus encore qu'il l'était déjà.
Une marionnette.

Forte,
Fidèle,
Fédérée.


Deviens un übermensch, Right.






UN TWICE PEUT EN CACHER UN AUTRE LOL

~MusikThema~
Revenir en haut Aller en bas
Righteousness
Righteousness

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 154
✘ SURNOM : Le Rigoureux
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Maintenant, OUI
✘ LIENS : Tu t'souviens de moi ?


Mais si, tu t'souviens !

I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\   I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 EmptyJeu 22 Avr 2021 - 23:26

"Je n'ai pas envie de régler tes affaires, Right."
Le ton d'Heinrich avait changé, interpellant le jeune sentinelle un peu plus bas.
La voix du pirate, déjà affutée de son dur accent allemand, s'était faites glaciale, autoritaire, contrastant avec le ton badin qu'il avait employé jusqu'ici. Comme si soudain, le Sang Froid avait voulu rappeler au Rigoureux que tout cela n'était pas un jeu.
Celui la ravala sa salive avec un peu de mal.

Il se sentait déjà écrasé par les kilos de terre qui le surplombait ainsi que les quatre planches qui l'encadraient serrées, l'air alourdi de poussière qui lui asséchait la gorge et le noir complet qui l'enveloppait. Comme un linceul de ténèbre. Mais la voix de l'adulte le fit se sentir encore plus petit, plus vulnérable encore que ce qu'il n'était déjà.
Il suffoquait intérieurement et sa respiration exprimait cette sensation, s’accélérant au rythme de sa cage thoracique qui se soulevait.

"Je veux connaître la raison de ton inconfort quant à cet évènement, personne ne vit un traumatisme sans en garder des séquelles."
La remarque, bien que prononcée sur le même ton rude et implacable, réussit à arracher un léger sourire à Righteousness. Ou plutôt, un genre de rictus tremblant.
C'était que c'était tellement ironique...
Twice lui parlait de traumatisme, alors qu'il l'avait lui même foutu dans un cercueil enterré six pieds sous terre !
C'était vraiment se foutre de la gueule du monde.
Ce mec n'avait vraiment aucune limite.
Et maintenant quoi ?
Il essayait de lui faire croire qu'il s'inquiétait ?
Non
Non
Non

Même un crétin ne se ferait pas avoir aussi facilement. La preuve.
C'était trop gros.

"Si tu veux connaitre mes petits secrets, viens me rejoindre, je te les susurrerai à l'oreille."

En d'autres termes ? Sors moi de la et on causera. Peut être.
Right avait beau être dans la pire des positions, cela ne l'empêchait visiblement pas de jouer la carte de la provocation.
Est ce qu'il s'agissait la de pure inconscience ou plutôt d'un genre de stratégie ?
Allez savoir.
Fort à parier qu'il ne s'agissait en fait la que de l'expression de sa dérive mentale.
Il perdait pied. Doucement.

"Promis." Il ajouta même avec un air impertinent. Et dans sa tombe, il se permettait même de sourire.
Il jouait avec le feu, oui. Mais tout ce qui lui importait en cet instant, c'était de sortir de ce putain de trou. Revoir la lumière. Respirer le frais ! Il s'impatientait, le temps inexistant pesait lourd, sonnait long, et la colère revenait doucement, se mêlant artistiquement avec le désespoir.
Savant mélange de couleurs et de contradictions qui s'entremêlaient dans le noir.






Chacun à sa place et les moutons seront bien gardés




Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Von Hohenwelt
Heinrich Von Hohenwelt

☠ Trappeur du Port ☠


✘ AVENTURES : 279

I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\   I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 EmptyVen 23 Avr 2021 - 23:06

-Si tu veux connaitre mes petits secrets, viens me rejoindre, je te les susurrerai à l'oreille. Promis.

Ah,
Il jouait ?
Était-ce le début de la folie, un courage mal avisé ?
une fierté mal placée ?
Une fidélité aveugle ?

Au fond, ca amusait un peu l'allemand, ca aussi, il était content de voir que Right gardait sa contenance,
ou plutôt, qu'il faisait tout les efforts du monde pour y parvenir.
Cependant, Heinrich n'était pas vraiment là pour faire mumuse.

-S'ils sont si petits, pourquoi les caches tu avec ferveur ?

Sous entendu, de quoi as tu peur ?

-As-tu honte de ne pas avoir pu faire face ?

Et il n'attendit pas la réponse pour se lever, et repartir,
adoptant le même rythme qu'il avait simulé lors de son dernier "départ".
Mais cette fois, c'était pour de vrai,
Il allait vraiment le laisser,
un moment,
Un long moment même.
La mine… neutre, froide, le pas strict et cadencé, le fusil dans le dos, il s'en allait voguer à ses occupations, il espérait que la chasse du jour serait longue.
Très longue même.
Il avait du temps à tuer.

Cette dernière question, assassine, avait été lancée dans un seul et unique but, ou peut être plutôt deux.
Déjà,
l'occuper, ca lui serait utile.
Ensuite,
Le remettre face à cet évènement, raviver ses souvenirs.

Peut être que, dans le noir complet, alors que son corps s'engourdit, quelques remembrances de coups, de brisures et de fêlures lui reviendront.
Je ne lui souhaite pas, ca avait du être douloureux.

Heinrich attendra quelques heures, avant de bien vouloir revenir.
Tout ça, c'était qu'un début léger, mou.
De quoi le mettre un peu dans l'eau du bain,
c'était même plutôt doux, si on omet le coup dans la nuque.

La température allait monter,
L'air se raréfier.

Prions pour qu'il ne pleuve pas.






UN TWICE PEUT EN CACHER UN AUTRE LOL

~MusikThema~
Revenir en haut Aller en bas
Righteousness
Righteousness

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 154
✘ SURNOM : Le Rigoureux
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Maintenant, OUI
✘ LIENS : Tu t'souviens de moi ?


Mais si, tu t'souviens !

I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\   I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 EmptySam 24 Avr 2021 - 13:16

Était-ce le début de la folie, un courage mal avisé ?
une fierté mal placée ?
Une fidélité aveugle ?


Peut être bien un savant mélange de tout ça.
On prenait le tout, on mettait ça dans une boite, on secouait avec vigueur et on laissait reposer dans le noir le plus complet. A déguster au frais, entre amis.

Sans très très grande surprise, évidemment, Heinrich ne gouta pas à la provocation, gardant le cap, insistant.
"S'ils sont si petits, pourquoi les caches tu avec ferveur ?"

Righteousness serra les dents à s'en faire mal.

"As-tu honte de ne pas avoir pu faire face ?

- VA T'FAIRE FOUTRE !!!!" Le sentinelle hurla, se surprenant lui même de cette explosion, lui qui faisait tout pour garder un minimum de calme jusqu'ici. De contrôle.
C'était raté.
Une illusion.
Le Sang Froid par contre, de son coté, excellait dans la pratique. Il fallait dire que lui n'était pas enterré vivant. Un avantage notable. Et d'ailleurs, il s'était levé tranquillement, passant par dessus le Rigoureux qui de tout en bas l'entendait s'éloigner non sans un frisson d'angoisse qui lui remontait l'échine.

"Hey ! PARS PAS !"
Nouvelle agitation, se cognant les coudes et les genoux sur le bois rugueux. "REVIENS ESPÈCE D'ENFLURE !!!!!!" Et il se mit à bouger comme un perdu, comme s'il cherchait à briser les planches qui le tenaient prisonnier ! Une bien mauvaise idée ! Mais il fallait dire que ce n'était pas vraiment réfléchit. "SALE BATAAAAAARRD !!!!" C'était la nervosité et l'angoisse qui le faisait agir comme un animal sauvage prit au piège.
"J'TAURAI SALE BATAAAARD D'ENFOIRé !!!!"

Au bout d'un long moment qui lui paru des heures, mais qui était sans doute moins que ça, l'adolescent se calma, cessant de s'agiter et de hurler de façon déraisonné, le souffle court, la gorge en feu, les larmes lui remontant aux yeux.
Et pour la première fois, il éclata en sanglots pour de bon, se laissant aller à l'angoisse violente, brutale qui lui serrait le cœur à l'en étouffer.
Il pleurait à chaudes larmes, dans son cercueil.

J'avais creusé ce trou et construit ce cercueil au cas ou le givre te prendrait.


Les sanglots redoublèrent, gémissant de douleur.
Il était perdu.
Un garçon perdu perdu.
C'était fini. Il allait juste crever la dedans.
Personne ne le retrouverait jamais.
Personne ne le chercherait, même.
Il allait mourir.
Tout seul.
Dans le noir.
Et il pleurait. N'arrivait plus à se calmer.
Inconsolable.
"Je suis...Pas mort !" Qu'il avait fait entre deux hoquets, le visage inondé de sel qu'il avait recouvert de ses mains comme un gamin.
"Pas encore...
- Et qu'est-ce que tu en sais ?
- Non non non non non non non ..." Il secouait la tête nerveusement, les sanglots se calmant, contre tout attente.
C'était la fatigue qui venait prendre le relais.
Right se sentait maintenant épuisé.
A bout de force.
Sa mine se faisait encore grimaçante, par intermittence, mais il ne s'agitait plus, se contentant d’haleter et de renifler au rythme de sa respiration saccadée.

Il allait pourrir la dedans.
Comme un cadavre.
Et tout ça pourquoi ?

Tout ça pour qui ?

Garder le secret...

"S'ils sont si petits, pourquoi les caches tu avec ferveur ?"


Pas pour lui.
Pas pour l'Orbleu.
Qu'il aille se faire foutre...
Qu'ils aillent tous se faire mettre !
Il avait triché.
"C'était d'la triche..." Même pas foutu de lui faire face sans se doper à la magie. "Un sale petit lâche..." Il lui ferait payer, un jour. Cette petite pédale. Il lui ferait mordre la poussière... C'est lui qui boufferait la poussière.

"As-tu honte de ne pas avoir pu faire face ?"

Le sentinelle se plaqua les mains sur les oreilles et fermait les yeux avec force, la mine en miettes.
"Laaa FfFeeEEeErme..."
C'était pas du jeu.
Il aurait pu faire quoi contre un Orbleu ?
Sale tricheur.
Righteousness se sentit frissonner si fort que tout son corps fut secoué à lui en faire claquer des dents.
Il faisait froid.
Un froid mordant.

Ca faisait combien de temps qu'il était la dedans ?
Des heures...
Trop longtemps...
Et il tremblait. Comme si soudain, ce n'était plus les ténèbres qui le recouvrait mais de la neige et de la glace.
Le Givre.


Quelque chose était en train de le bouffer.
Doucement.
Ca grignotait.
De l’intérieur.

Une douleur vive le brula au niveau de la cheville, lui arrachant un gémissement plaintif alors que tout son corps se raidissait.
Et l'image d'un pied de biche.
Un pied de biche tout fait de glace.
Qui s’abattait.
Et le corps du sentinelle sursautait tout entier.
Encore.
Et encore.

Tu délire !
C'est du délire ! Et il se prenait le visage dans ses mains.
Tu perd la tête !

Pourquoi tu le protège ?
Si tu parle, Twice te libèrera
peut être.
Il te sortira de la !
Et ce sera fini.

Tu pourra rentrer.
A la maison.
En sécurité.
Au Grand Arbre.
Ce sera fini.

Au chaud.
En sécurité...

Comme...


Comme un traitre.

"Non..." Il sentait comme une brulure affreuse lui traverser le visage, et sous ses doigts, il en était sur, s'il avait pu voir quelque chose, il aurait pu voir tout le sang qui lui maculait la peau.
Il pouvait le sentir sur ses mains, sur son visage, qui coulait, chaud contre froid, glissant poisseux jusque dans son cou.
"J'suis pas un traitre..."
Il était peut être mort, mais il ne trahirait pas.
Il ne vendrait pas un enfant perdu, aussi MINABLE soit-il, aussi MÉPRISABLE soit-il, même si celui la même était un TRAITRE !

Le nom qu'on lui avait donné.
Que Peter Pan lui avait offert...

Righteousness.

La droiture.

Il ne plierai PAS !

"JE SUIS PAS UN TRAITRE ! T'ENTEND ???" Il hurla dans le vide.
Par ce qu'il n'y avait personne.

Il était tout seul.

Seul face à lui même.

Seul face à ses cauchemars.









Une épreuve...

C'était une putain d'épreuve.
Pour le rendre plus fort.
Plus brave.
Une épreuve. Une épreuve.

Un test.

Il ne cèderai pas.




Il avait tellement froid.






Chacun à sa place et les moutons seront bien gardés




Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Von Hohenwelt
Heinrich Von Hohenwelt

☠ Trappeur du Port ☠


✘ AVENTURES : 279

I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\   I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 EmptyDim 25 Avr 2021 - 10:31

Alors que le Rigoureux s'excitait,
seul, un pied dans la tombe (enfin, la, physiquement, les deux) et les deux yeux dans le noir,
Il était ou, l'allemand ? Et ca faisait combien de temps ?

Allez...
Hmm...
A vue de nez, bien que je n'en possède pas.
Disons, 4 ou 5 heures ?

Cela avait été bien assez de temps pour aller récupérer quelques proies piégées dans des lieux bien connus,
cela avait été bien assez de temps pour aller récupérer quelques opiacées aux port, monnayant fourrures et peaux,
Cela avait été bien assez de temps pour aller récupérer quelques champignons et fleurs aux arômes hallucinogènes.

Alors que les tremblements nerveux du sentinelle envoyaient ses genoux et ses coudes frapper le bois,
le sang froid lui, dans un calme toujours aussi Olympien, envoyait le pilon écrasait les plantes et les essences, au fond du pot.

Sur la fin, il pouvait même l'entendre gémir.
Son esprit faiblissait.
Il était temps, il était l'heure.
La phase zwei pouvait commencer.

A pas de loup, sans ne bruit faire, il vient déposer ses préparations et son matériel près du petit "tuyaux respiratoire" en bambou,
Si ce dernier servait à respirer, ce n'était pas sa seule utilité.

Une flasque en verre brut, remplie d'un drôle de breuvage, à mi chemin entre le liquide et le solide, entre l'alcool et la bouillie.
La flamme d'une allumette vient allumer un petit tas de branches,
la chaleur du feu vient faire bouiller et chauffer le mélange,
des vapeurs se dégagent, le Trappeur les réceptionnes et vient les souffler jusqu'à sous terre, prenant bien soin de ne jamais vraiment inhaler les fumées, il sait qu'elle sont violentes, fortes.

Il envoie ça, puis de l'air, à intervalles régulières,
pour ne pas provoquer de coma,
ou de mort.






UN TWICE PEUT EN CACHER UN AUTRE LOL

~MusikThema~
Revenir en haut Aller en bas
Righteousness
Righteousness

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 154
✘ SURNOM : Le Rigoureux
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Maintenant, OUI
✘ LIENS : Tu t'souviens de moi ?


Mais si, tu t'souviens !

I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\   I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 EmptyDim 25 Avr 2021 - 22:47

Tout en bas, dans le noir le plus profond, le plus froid, Righteousness avait cessé de s’énerver, de s'agiter.

Le temps avait fait son œuvre, et désormais, il grelotait, simplement, bien qu'en réalité l'atmosphère se faisait plutôt tempérée malgré la noirceur et l'humidité ambiante, et du bout de l'index, il grattait d'un air absent la planche de bois qui le recouvrait.

Immobile, ou presque. Les yeux gonflés d'avoir pleuré. Le corps douloureux d'être resté si longtemps allongé sur une planche dure, dans la quasi même position. Même pas l'espace de se retourner.
Sa lèvre inférieure tremblait comme s'il faisait moins dix degrés.
Et il grattait.
Inlassablement.
Lentement.
Avec presque application.
Arrachant une petite plaque de bois superficielle à l'occasion.

Il n'entendit pas qu'Heinrich était revenu, ni ce qu'il trafiquait. Trop concentré sur ce qu'il faisait.
Ou peut être qu'en réalité, son esprit voguait ailleurs.
Bien loin.
Dans un blizzard de cauchemars. Sifflant. Éreintant. Abominable et douloureux.

Ce fut une odeur qui le tira de ses rêveries, le ramenant d'une horreur passée à un Enfer bien réel de l'instant présent.
Quatre planches et des kilos de terre pour le recouvrir tout entier.
Et maintenant...
Le sentinelle fronça les sourcils, se focalisant sur ce qu'il sentait. Et bizarrement, cela lui rappela quelque chose.
Ou plutôt... Quelqu'un.

Il cligna des yeux alors que dans son esprit, un sourire taquin et tout peint de vert s'étirait, découvrant des quenottes blanches qui avaient du mordant.

Ça sentait l'herbe.
L'herbe brulée.

Les muscles de Right se tendirent alors que l'odeur se faisait plus prégnante, envahissant son cercueil en un rien de temps tellement celui la été étroit.
Il ne fallut pas longtemps pour que le garçon se mette à tousser.
Il n'y voyait rien, mais il pouvait sentir la fumée l'envelopper, presque lourde, presque douce, mais surtout suffocante.

La panique fit son grand retour ! Grimpante, écrasante, et dès à présent, le sentinelle ne tremblait plus de froid, mais plutôt d'angoisse !

Il allait étouffer !
Il manquait d'air !!
Il allait crever !!!

Et tout éprit de terreur, il se remit à tambouriner les planches, hurlant à la mort comme un possédé désespéré !
Il aurait voulu appeler à l'aide, mais déjà, le souffle lui manquait ! Ses hurlements rapidement coupés par de violentes quintes de toux.
Il avait la sensation que ses poumons et sa gorge étaient en feu, ses yeux lui brulaient comme jamais, de grosses larmes roulant sur ses joues qui n’apaisaient rien.

Tordu par la panique, rongé par l'horreur de ce qu'il subissait depuis maintenant de bien trop longues heures interminables, Right se mit à gratter nerveusement et violemment la planche devant lui.
En gestes saccadés, animal, terrifié, sans retenu, s’éclatant les doigts et s'arrachant les ongles à force de répétition ! Il ne sentait même pas la douleur qui lui remontait jusque dans les bras, les échardes s'enfonçant dans sa peau. Il grattait, grattait ! Sans s’arrêter ! Sans réflexion. Sans espoir de rien !

Mais rien n'y faisait.
La fumée s'engouffrait en lui. Et il avait beau tousser, cherchant un brin d'oxygène dans ce nuage noir, la fraicheur ne venait jamais.
Il n'y avait que la souffrance et la peur.
L'impression que tout son corps n'était plus qu'une boule de douleur infernale.
Sa respiration n'était plus qu'un filet sifflant, et il avait fini par cesser de gratter, ramenant ses mains couvertes de sang à son cou, se tordant de douleur dans sa boite.


Et puis.


Lentement.
Le calme revenait.

Pas naturel.

Inattendu.

Il n'avait aucune raison de se calmer.
Et pourtant.

Right se sentait soudainement très lourd.

Il avait la tête qui lui tournait. Un peu la nausée.
Même sans rien y voir, il y voyait flou.
Ses muscles se déliaient, ses membres se relâchant. L'impression qu'il allait tourner de l’œil, sans vraiment le faire.
Ca tournait.

Tournait tournait tournait.

StooOoOoOooooop....
L'impression que son cercueil s'était mis à faire des tonneaux au ralentie.

Envie de vomir.

Ah il se sentait pas bien.

Pas bien pas bien pas bien...


Et bizarrement détendu...
Le cercueil cessa de brinquebaler.

Ouf...

Il se remit à tousser à quelques reprises.
Mais dans l'ensemble, ça allait mieux.
Plus calme.
La gerbe.
La gorge sèche.
Les muscles endoloris.

Mais détendu.

"Whoa..." Tout faiblard. La gorge brulée par la fumée. Peut être qu'Heinrich ne l'entendrait pas. Il s'était passé quoi ?
Ca avait bougé.
C'était sur.
On l'avait déplacé ?

Il avait la tête lourde... Lourde lourde lourde...

Et en même temps... Il se sentait léger.

L'impression de flotter.

Dans le noir.


Il flottait.

Il coulait.



Dans le vide.






Chacun à sa place et les moutons seront bien gardés




Revenir en haut Aller en bas
Heinrich Von Hohenwelt
Heinrich Von Hohenwelt

☠ Trappeur du Port ☠


✘ AVENTURES : 279

I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\   I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 EmptyLun 26 Avr 2021 - 22:13

En cet instant,
Chacun son Ivresse.

Se retenir,
ne pas craquer, ne pas rompre,
ne pas jouer avec lui comme avec une proie,
tout dois être fait pour le bonifier, pas s'en amuser.

Mais c'est dur, il l'entend toussoter, trembler, s'imagine le chaos dans sa tête,
ca doit tourner,
mais immobile,
comme un grand coup dans la tête, mais par le nez.

Allez, on s'amuse encore un peu ?

-Right, tu es mort, je me demande à qui tu va manquer.


Hein ?
Nan mais vraiment, ca ne fait plus aucun sens,
pourquoi est-il si impénétrable, l'allemand.
Comme j'aimerai être omniscient,
pour comprendre.

Ah moins qu'il n'y ai juste rien à saisir,
Après tout, c'était pas non plus très logique de foutre quelqu'un dans un cercueil pour "l'entrainer" hein.

-Tu penses que tu va manquer au Tyran ?


Ah, je vois,
Evidemment,
S'attaquer à CE point, la fidélité du Rigoureux,
un vrai labrador.

-Le givre n'a pas pris que les incapables, pourquoi selon toi ?

Les poumons déjà bien encrassés par la fumée, il allait maintenant l'inonder de questions,
le gangréner,
Ne sois pas trop influençable, Right, tu ne veux pas devenir comme lui.

-N'oublierons pas quelques inutiles, pour sauver les vaillants ?

Il enchaine, n'attends pas vraiment de réponses, elle seraient sans doutes internes, tout comme les réflexions qui les accompagnent.

-Les gens vraiment bons méritaient ils cet enfer ? Tes Jambes méritaient elle tout ces coups ?


Un temps..

-Méritait-il de gagner en trichant ?

Il ne s'amusait plus vraiment,
de retour à son sérieux,
plus glaçant que le givre, il parlait au cadavre bien vivant,
comme une petite voix intérieure,
tristement fataliste, et qui n'était pas sienne, mais pernicieuse, omniprésente,
et que rien n'empêcherai de résonner, et que rien ne pourrait raisonner.






UN TWICE PEUT EN CACHER UN AUTRE LOL

~MusikThema~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\   I'm gonna break you, I'm gonna make you, A fucking psycho.../!\/!\/!\ [TW Violence, torture] /!\/!\/!\ - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Jungle Luxuriante :: Les Profondeurs Périlleuses-