-45%
Le deal à ne pas rater :
Logitech MX Keys PLUS – Clavier rétroéclairé sans fil
59.99 € 108.99 €
Voir le deal

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cloud
Cloud

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 23
✘ SURNOM : Le Transparent
✘ AGE DU PERSO : 13-14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 3/3
✘ LIENS : I am but smoke and dust.

L'envol Empty
MessageSujet: L'envol   L'envol EmptyMar 9 Fév 2021 - 16:49

[Avertissement de contenu : suicide explicite]

C’était un jour comme les autres, un jour comme il y en avait tant. Le soleil s’était levé tout pareil, avec son éclat net et pur, magique, comme il ne pouvait exister sur cette île, a des lieues de l’étoile poussiéreuse qu’il avait quittée dans l’Ordinaire. C’était un matin similaire à tous les autres.

Cloud s’était redressé la tête enfarinée. Comme à chaque réveil, il avait l’impression que sa colonne vertébrale était embrasée et que la douleur le consumerait. Le souffle coupé, il fallait reproduire les mêmes gestes que d’ordinaire. La main tremblante, sans mouvement brusque pour ne pas tirer sur ses articulations en miettes, s’emparer de sa pipe à chicha et dans une mécanique parfaitement huilée la préparer. Une fois la première bouffée absorbée et l’analgésique naturel pénétré dans ses veines il pouvait prétendre à commencer sa journée avec toute la lenteur nécessaire. L’agitation autour de lui à mesure que les perdus partageant sa cabane ouvraient les yeux à leur tour lui donnait comme toujours l’air de vivre dans une autre strate temporelle que ses congénères.

- Active-toi, faut qu’on rebouche le trou de la passerelle qui va au mess !

Un hochement de tête désintéressé.

- Cloud t’as pas vu mes pompes ?

Un haussement d'épaules désabusé.

- Mais putain 'spèce de drogué tu pourrais sortir avant de fumer ! Ça shlingue !

Un sourire peu concerné.

Ses frusques enfilées, le Transparent s’était massé distraitement l’avant-bras, dans un geste aussi vain que frustrant pour atténuer la démangeaison des cicatrices qui zébraient la peau puis, le pas claudiquant et les yeux pleins de brume, il était sorti dans la fraîcheur matinale. Ses oreilles bourdonnaient de cris et un rouleau compresseur s’appliquait à broyer chaque cellule de son corps. De la branche où était située sa cabane, culminant à plusieurs dizaines de mètres, il pouvait apercevoir le réfectoire et sa plateforme défoncée, quelques groupes de perdus qui bavardaient avant de partir remplir leurs attributions respectives et même Bow, grimaçant sur sa canne près du tronc, tout en bas.

Quelqu’un passa dans son dos, le bousculant sans ménagement au passage. Quelqu’un lui somma de descendre au plus vite avant que quelqu’un se fasse sérieusement mal en se prenant les pieds dans la maudite crevasse qu’on lui serinait depuis les premières lueurs du jour.

Cloud se rendit compte qu’il s’en foutait. Qu’il n’en avait vraiment rien à foutre. Des milliards de pensées se bousculaient alors qu’il adoptait encore son attitude contemplative, à des kilomètres de son quotidien barbant. Le travail lui rappelait le monde ordinaire, et il y avait bien une raison pour laquelle il avait mis tant de temps à avouer ses compétences. Le travail lui arrachait la gueule et le rendait malheureux à en étouffer. Et il avait beau réfléchir, se laisser envahir par des myriades de songeries, d’idées et d’émotions, il avait beau être submergé par sa psyché, il se sentait affreusement vide. Une coquille à deux doigts de s’envoler. Il porta la main à son cou, pressant les doigts contre sa trachée, ses pinçant la chair jusqu’au sang, se griffant la peau avec l’énergie du désespoir. Mais Cloud était en permanence dans la douleur jusqu’à la racine des cheveux. Ce matin là tout lui semblait vain et dépourvu de sens, ses gestes nocifs ne le rattachaient à rien, quelle qu’en ait été la volonté. C’était comme s’il avait cessé d’exister et que le monde tournait à toute vitesse autour de lui, insaisissable. C’était comme s’il était une tâche grise dans l’immensité d’un univers bariolé.

Sa gorge sans prévenir s’était tant serrée qu’il avait l’impression de s’asphyxier. Il cessa brusquement de cogiter, la tête lui tournait et il tremblait de douleur et de détresse. Il accomplit alors d’une impulsion sauvage le dernier geste, le seul à même de le faire se sentir vivant, même si c’était pour une dernière fois.

Il s’élança du haut de la plateforme.






#BEE999
Revenir en haut Aller en bas
Righteousness
Righteousness

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 153
✘ SURNOM : Le Rigoureux
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Maintenant, OUI
✘ LIENS : Tu t'souviens de moi ?


Mais si, tu t'souviens !

L'envol Empty
MessageSujet: Re: L'envol   L'envol EmptyMar 9 Fév 2021 - 17:50

C'était un jour comme un autre, un jour comme il y en avait tant.

Le soleil brillait fort dans le ciel, de bon matin, et tout le Grand Arbre s'activait, grouillant d'activités comme la petite ruche à laquelle ça ressemblait. Chacun à sa tache, chacun à son poste. Et ça tournait, ça courait partout, ça s'agitait, faisant la liste des choses à faire dans la journée, les impératifs en premier.
Un système tout bien huilé comme il fallait !

Righteousness, lui, s'était réveillé avant les autres.
Comme chaque matin.
Ca faisait déjà un petit temps qu'il tournait aux alentours, surveillant qu'aucune menace ne pointait le bout de son sale nez, que tout fonctionnait bien, que personne ne s'en prenait à un autre sans une bonne raison.
Il prenait la relève sur ceux qui avaient veillé de nuit, et souvent, c'était un grand sourire fatigué qui l'accueillait.
Avec Right, on savait qu'on allait pouvoir se reposer sans avoir à patienter. Sans s'inquiéter que le collègue ai oublié de se réveiller.
Professionnel, celui la.
Discipliné.
Toujours à l'heure, même en avance, même si le temps n'existait pas.

Il faisait son taff de sentinelle, quoi.
Son job.
Ce travail qu'il appréciait tant et qui donnait du sens à son existence. Le faisait se sentir utile, voir indispensable.

Il prit une longue inspiration, appréciant l'air frais du matin, les rayons du soleil caressant doucement sa peau alors qu'il plantait sa lance dans le sol avec des airs de conquérant.

Tout allait bien.
Dans le meilleur des mondes.

Et puis, alors qu'il avait levé la tête vers le ciel, il fronça les sourcils, ses yeux se plissant.

C'était quoi... ça ?

Toujours le nez en l'air, la mine concentrée sur ce qu'il avait repéré, il s'était avancé, laissant sa lance plantée la ou elle était.
D'abord il fit quelques pas, presque hésitant, et puis, il s'était mit à trottiner, ce qui se mua rapidement finalement en course, toujours le menton relevé, et il avait déployé ses bras, prêt à...

...A réceptionner ce qui était en train de tomber !!!!!
Il courrait Right, aussi vite que possible !
Et juste à temps, il intercepta le paquet qui tombait du ciel !

Le choc fut sacrément rude ! Comme un boulet de canon ! Et malgré que le sentinelle était du genre bien arrimé au sol, l'impact le fit basculer en arrière !

ZPLLARF !


Un nuage de poussière s'était envolé pour mieux doucement retomber autour du Rigoureux.
Un petit temps après sa chute, le grand blond se redressa tant bien que mal en position presque assise, les bras toujours pris par ce qui lui été tombé dessus.

"Hey... Ca va ?"

Il avait demandé, la voix pas si assurée.

Par ce que le paquet. Le truc en question qui venait de faire un sacré vol plané.
C'était ni un oiseau. Ni un avion. Et encore moins un Superman !

C'était...


Un mec.






Chacun à sa place et les moutons seront bien gardés




Revenir en haut Aller en bas
Cloud
Cloud

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 23
✘ SURNOM : Le Transparent
✘ AGE DU PERSO : 13-14 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 3/3
✘ LIENS : I am but smoke and dust.

L'envol Empty
MessageSujet: Re: L'envol   L'envol EmptyMar 20 Juil 2021 - 19:33

[Avertissement de contenu : suicide explicite]

C'était sans appel.

Il n'y aurait pas d'avant ou d'après la chute. Il n'y avait que la chute, et c'était elle sans aucun doute qui donnait à Cloud sa dernière bouffée d'oxygène, cet espèce de sursaut vital qui se rappelait à lui. Et comme tout le sang de son visage se décrochait et que tous ses organes plongeaient avec superbe, il ne pouvait pas davantage sentir comme son corps, sa plaie béante, grouillait d'engrenages, de veines et de poumons. Tombé du ciel, Cloud aurait aimé pensé à sa mort comme à un envol. Comme à l'ascension d'un ange martyr. Mais il n'avait conscience que de la fin imminente, de la chute vertigineuse, du sol qui se précipitait à sa rencontre, empressé de l'embrasser et de le presser jusqu'à drainer la dernière goutte de sève, jusqu'à arroser de brun la terre et nourrir une génération future de verdure bourgeonnante.

A l'instant où ses yeux, après avoir dispersé quelques larmes du fait de la vitesse, se tarirent et s'asséchèrent à lui en givrer le cerveau, Cloud ferma les paupières et ne fut plus qu'un lambeau d'attente, tendu tout entier vers la libération de sa carcasse, la liberté brute et l'ivresse de la mort. La douleur s'était tue, le vent qui sifflait à ses oreilles aussi. Il fut entièrement dévoué à un impact unique dont la brutalité ferait la beauté. Une fin nette, indolore.

Jamais l'impact ne vint. Lorsqu'il heurta le sol, le Transparent fut bien obligé de constater qu'il ne s'agissait pas de sol à proprement parler. Pire, au craquement d'une de ses côtes qui n'avait attendu qu'une pichenette pour se déchirer pour ce qui semblait être la millième fois, Cloud sut instantanément qu'il allait souffrir, encore, et que toutes les drogues qu'il s'injecterait ne sauraient y mettre complètement fin. Passé ce constat, la douleur arriva à point nommé comme une vague déferlante en même temps que la poussière envahissait tous ses orifices et que dans ses oreilles on hurlait des mots inquiets. La boîte crânienne vrillée d'un puissant ultra-son, l'adolescent fut scié de part en part par la voix de l'inconnu à qui appartenaient probablement les bras musclés qui lui avaient brisé la carcasse net.

Hey... Ca va ?

Le sang acheva de remonter vers son cerveau, lui aussi avec la délicatesse d'un bulldozer et Cloud sentit sa tête partir en arrière, faisant craquer ses cervicales.

Je ne... pas..., balbutia-t-il donc, à demi-étranglé.

Il tâcha de décortiquer le signal visuel et de détailler mieux la silhouette blonde et massive qui venait d'encaisser la moitié de son impact tant désiré. Son sauveur, donc ? Dans l'absurdité de leur enchevêtrement de membres passager, Cloud songeait qu'il n'y avait rien qu'il avait moins désiré que d'être sauvé, justement, et que c'était bien tant pis pour sa pomme. Il ne pensa même pas à jurer à l'autre qu'il ne s'agissait pas d'une chute délibérée et, tremblant, demanda confirmation :

Tu n'es pas ange ?

Savait-on jamais, peut-être qu'il s'était trompé tout du long et que mourir n'atténuait aucune souffrance humaine. Ses côtes maigres gémirent et comme un poisson dans une flaque d'eau, Cloud s'agita un peu pour se défaire de l'emprise salvatrice.

C'était lui, la flaque d'os.






#BEE999
Revenir en haut Aller en bas
Righteousness
Righteousness

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 153
✘ SURNOM : Le Rigoureux
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Maintenant, OUI
✘ LIENS : Tu t'souviens de moi ?


Mais si, tu t'souviens !

L'envol Empty
MessageSujet: Re: L'envol   L'envol EmptyDim 15 Aoû 2021 - 2:28

Un mec.

Un petit gars, ouais.
Vraiment pas grand. Vraiment pas gros. Vraiment pas lourd.

Right, comme par automatisme, releva la tête, regardant en l'air, un peu comme s'il retraçait le trajet hypothétique de celui qui lui était littéralement tombé dans les bras.

En premier, ce fut le ciel bleu dans lequel ses yeux verts plongèrent.

L'envol C4a85a5279735d7f5d6466b4f2c76734

Un bleu paisible, parsemé de nuages blanc cotonneux.

Le sentinelle fit une moue de travers.
Tombé d'un nuage ?

Non, sois pas idiot, qu'il se fit à lui même, et l'instant d'après, son regard accrocha l'une des passerelles rattachée au Grand Arbre.
Il fronça les sourcils.

Ça remua entre ses bras, et le son désagréable d'un craquement ré-attira illico l'attention du sentinelle.

"Hola, doucement.. !

- Je ne... pas...
- Calme toi, t'inquiète, j'te tiens !" Sans vraiment trop savoir quoi faire, le Rigoureux s'était appliqué à légèrement redresser le garçon, essayant de l'aider à se tenir dans une position plus naturelle, peut être moins douloureuse.

Il avait l'air en sale état, ce gamin.

Un gosse, qui sonnait très jeune tellement il semblait frêle et ne pesait rien. Le regard flou, ailleurs, les cheveux ébouriffés.
Il revenait de loin !
Sa chute avait été impressionnante ! Il avait de toute évidence fait une sacrée valdingue, et si Righteousness ne l'avait pas rattrapé, c'aurait été sans nul doute un allé sans retour.

Saut à l’élastique, sans élastique.

"Tu n'es pas ange ?"


Le blond ouvrit la bouche sans pour autant rien dire, un peu surpris par la question, prit de court, l'air de rien.
Et puis, il finit par répondre un vague "Euh..." Qui ne disait trop rien.
Il fut sur le point d'ajouter un "non" suivit d'un probable "Désolé", voir peut être un "Mieux qu'ça ! Je suis sentinelle !", mais l'autre l'interrompit, se mettant à gigoter, cherchant à se libérer de la prise de son sauveur.

"Hey, bouge pas ! T'es blessé !"
En tout cas, il en avait l'air ! Et puis après un saut pareil, mieux valait être prudent non ?
Si ça se trouvait, il avait les os en miettes, le loustique.

Right l'avait rattrapé au vol, c'était pas pour qu'il lui clamse dans les bras l'instant d'après ! "Chhhtchtchh... Tout doux !" Sa prise se fit un chouilla plus ferme. "J't'amène à l'infirmerie." Le sentinelle se redressa doucement, une main dans le dos du garçon le maintenait déjà relativement droit, il passa donc l'autre sous ses genoux dans le but de le soulever, en espérant ne pas lui faire mal, voir même le casser en deux dans l'opération !

Ce ptit mec avait l'air aussi fragile qu'un oiseau venant de tomber de son nid.






Chacun à sa place et les moutons seront bien gardés




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'envol Empty
MessageSujet: Re: L'envol   L'envol Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-