Le Deal du moment :
Fire Emblem : où précommander Fire ...
Voir le deal
99.90 €

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ethan Lorden
Ethan Lorden

☠ Cartographe au Port ☠


✘ AVENTURES : 41
✘ SURNOM : L'occulte
✘ AGE DU PERSO : 23 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui.
✘ LIENS : Le Prophète guide les Fidèles

Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty
MessageSujet: Il Pleure L'Encrier (Noa)   Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty8th Janvier 2021, 23:19

Là bas, dans cet endroit trop commun pour être oublié, mais trop reculé pour être commun, le niveau de l'eau est comme l'encéphalogramme d'un noyé, d'une platitude lassante.
L'astre à son zénith gratifie le bleu de reflets solaires tandis que les ombres nées des falaises rappellent à qui l'aurait oublié, que l'endroit cache en sa sincère beauté une cruauté et un danger que d'aucuns pourraient oublier.
Le Diable est séduisant

Soudain, un souffle de vie, les eaux adoptent enfin une courbe, puis celle ci se répète, se reflète, se propage.
Un Homme Sors de l'eau, encore vêtu, l'eau ne devait sans doute pas suffire à l'habiller.

Une main claire passée dans ses cheveux pour écarter le jais qui obscurcit son champ de vision,
il s'approche, d'abord en nageant quelques mètres, puis touchant enfin cette terre se terrant sous la petite mer.

Il marche maintenant, son corps se découvre peu à peu, s'échappant de l'eau à mesure qu'il s'approche d'une sacoche, d'une Lame, d'un mousquet à main, d'un seau et d'un grand pot d'encre, qui posaient là jusqu'alors, répondant par leur nature inanimée à la nature elle même, qui il y a peu témoignait encore d'un calme magnifique et effrayant.

Il emporte ses affaires en quelques gestes se voulant être précis mais se perdant dans des tremblements, il ne s'agissait pourtant pas du froid -celui ci n'étant plus d'actualité, mais restant dans les mémoires.

Les pas continuent quelque peu.. Puis s'arrêtent enfin.
Ethan, que l'on reconnait maintenant à la lueur du Soleil, se pose sur une pierre, faisant face à l'étendu aqueuse, que la vie avait de nouveau quittée.

Il dénotait c'est peu dire, une ombre mobile perdue au sein de couleurs figées, un inconnu, une anomalie.

Deux des Cinq doigts de sa main droite se trempent dans le pot d'encre, attachant à ses ongles -déjà noircis- une mixture étrange, relativement épaisse, à la couleur sombre, qui n'en est peut-être pas une, d'un charbon si profond qu'il semble privé de tout reflets.

Il ramène son index et son majeur vers son œil droit, et commence à se peinturlurer d'une manière peu conventionnelle.
Il aime venir s'isoler ici, pour se laver, de manière primaire, et se maquiller de cette étrange façon -tout aussi primaire.

Un geste exagéré fait résonner un soupir, son tracé déborde.
Au même Moment dans un mouvement rare, l'eau déborde.

Son autre index se plonge dans le seau, puis il commence à corriger ses erreurs, à défaut de se repentir pour ses péchés.

Quelques pas distingués se font entendre, sa méfiance s'éveille, mais son cœur lui ne daigne s'accélérer.
Ici, je crains moins le sol que les abysses.

Alors qu'il se retourne, il rapproche sa main encore pleine de ce drôle de cambouis de la garde distinguée qui décore sa ceinture.
Il pose son regard sur l'arrivant (arrivante ?)

Maquillage encore en cours, il coule sous sa paupière comme une Larme Noirâtre, mélange de cette matière noire et de l'eau, l'ultime opaque mêlée au translucide.

-Qui m'honore de sa présence ?

Il est surpris, mais agis sans s'écrier,
Il Pleure L'encrier.
Revenir en haut Aller en bas
Ainhoa Selès
Ainhoa Selès

☠ Habitante du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 53
✘ SURNOM : La Bohémienne
✘ AGE DU PERSO : Fin de vingtaine, début de trentaine, difficile à dire.

✘ DISPO POUR RP ? : Oh, oui.
✘ LIENS : Ésta es la historia de une diosa como nunca hubo ninguna ... ♪♫

Hechizos : I - II - III - IV - V - VI

Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty
MessageSujet: Re: Il Pleure L'Encrier (Noa)   Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty10th Janvier 2021, 19:39

La météo de l'Île semblait avoir décidé d'arrêter de faire des siennes. Ainhoa, comme tant d'autres, en avait conclu que l'expédition lancée par la Reine des Fées avait réussi -ce n'était pas parce qu'on vivait au Bayou qu'on ne se tenait pas au courant, après tout. Elle n'avait pas voulu se mêler à tout cela. Tout ce qui dépassait son cercle familial ne l'intéressait pas, et prendre des risques inconsidérés pour un gamin qu'elle ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam n'était pas son style. Même quand il s'agissait de Peter Pan.

Maintenant que l'ensemble de l'Île était à nouveau praticable, la Bohémienne reprenait ses errances régulières. S'amuser avec les Diurnes du Ranch avait été une bonne diversion pendant cet hiver beaucoup trop froid, mais cela l'avait amenée à épuiser ses réserves d'ingrédients particuliers. Et si la plupart des sirènes habitaient le Bayou pendant le Givre, la troisième épouse n'avait pas voulu s'adresser directement à elles. C'était Noah, qui négociait avec les êtres de l'eau, après tout.

Et c'était bien Noah qui s'approchait à présent de la Lagune. Vêtue d'un pantalon de toile sombre et d'un gilet de costume assorti posé sur une chemise blanche dont elle avait retroussé les manches au milieu des avant-bras. Elle avait retiré depuis un petit moment la veste qu'elle avait mise en sortant du Bayou et la portait à présent sur l'épaule. L'autre main dans la poche de son pantalon, ses longs cheveux ondulés soigneusement cachés au sommet de son crâne recouvert d'une gavroche. Cette dernière assombrit un peu plus la peau de son visage, faisait étrangement ressortir l'olive de son regard.

A son côté, un sac en bandoulière tintant à chacun de ses pas contenait fioles et autres instruments nécessaires à ses excursions. A sa ceinture, un poignard dont le manche en bois ne paie pas de mine mais qui lui a suffisamment sauvé la vie pour qu'elle préfère le garder sur elle dès qu'il met les pieds hors du domaine de Brigitte. A l'intérieur, sa réputation -et la bague qui orne son annulaire- suffisait pour toute protection.

Ses pas, énergiques et assurés, arrivèrent bientôt sur la plage de sable de la lagune. C'est avec un haussement de sourcil intrigué que la Bohémienne remarqua qu'il y avait déjà quelqu'un. Et qu'il ne s'agissait pas d'une sirène, d'après son accoutrement trempé. L'homme se retourna et Noah lui rendit son regard, observant son étrange maquillage avec un air vaguement intrigué.

La question de l'étranger était légitime. S'approchant d'un pas, gardant néanmoins une distance de sécurité -elle n'avait pas manqué le geste qui l'avait approché de la garde de son arme- l'habitante du Bayou répondit avec un sourire entendu.

"On m'appelle Noah."

Un ton de voix bas, qui ne faisait pas particulièrement ressortir les accents connotés plus féminins de sa voix. Ainhoa n'avait pas une voix particulièrement aiguë de base, tenant plus de l'alto qu'autre chose. C'était également ce qui lui avait permis de garder sa couverture auprès des sirènes -même si la plupart ne se posaient pas vraiment la question. Elle se demandait si cet homme pouvait également être floué sur le long-terme...

...La voilà qui avait trouvé un nouveau jeu.

S'installant tranquillement sur le sable, face à l'étendue d'eau, elle tourna la tête vers son interlocuteur.

"Et vous ?"

Elle ne savait pas combien de temps elle aurait envie de faire la conversation. Mais les sirènes avec qui elle négociait habituellement n'étaient pas à la surface pour le moment, alors autant s'occuper avec ce qui se trouvait à sa disposition.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Lorden
Ethan Lorden

☠ Cartographe au Port ☠


✘ AVENTURES : 41
✘ SURNOM : L'occulte
✘ AGE DU PERSO : 23 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui.
✘ LIENS : Le Prophète guide les Fidèles

Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty
MessageSujet: Re: Il Pleure L'Encrier (Noa)   Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty11th Janvier 2021, 18:25

L'interaction était presque surnaturelle, tout était si calme, si léger.
L'occulte n'était pas en présence d'une personne connue, pourtant, il était à l'aise et avait même dégagé sa main de la garde de sa Lame, reprenant tranquillement son maquillage maintenant avec un léger rictus apaisé.

-On m'appelle Noah.

Ce nom ne l'avançait pas.
Bien qu'il n'apportait que peu d'importance au physique et à l'apparence -si ce n'est que pour entretenir l'aura mystique dont il se plaisait à s'enrober- il savait tout de même différencier une femme d'un homme.
Pourtant, il aura pris un temps presque "inquiétant" à y parvenir avec Noah, quelque chose n'allait pas, ces manières calmes et raffinées, couplées à cet accoutrement étrange.. (j'y consens cependant, le fait qu'Ethan trouve quelque chose d'étrange est assez étonnant en soi)

La voix du nouvel arrivant/de la nouvelle arrivante était presque androgyne, indéchiffrable, mais assez douce, les mains également était fines, et ne semblaient pas avoir été abîmée par des heures à travailler la terre, guerroyer ou naviguer..

Oui, rien ne le disait clairement, ce "Noah" aurait pu être un homme mais alors, à quoi bon le cacher ?
Déduction fut ainsi faite.
Alors qu'Ethan s'en convainquait encore, "elle" repris, avec dans sa question comme un air enjoué,
un air joueur même.

Et vous ?

Ayant terminé la préparation d'un de ses deux yeux, il se tourne vers elle et fait face à son regard, celui ci devait sans le moindre doute être de toute beauté, mais le pirate n'y accordait pas d'importance.. Cependant,
Lui aussi arborait un regard perçant, cela devenait évident, ces yeux rares -beaux ou non- ne pouvaient pas appartenir à un homme, il n'y croyait plus.

-Appelez moi Ethan

Les questions lui brulaient les lèvres, il était de nature curieux, aimait le mystère, presque autant qu'un gamin.

J'apprécie également la beauté et le calme de l'endroit, voilà qui nous fait un point commun.

Il entame son second œil.

-Cependant, Il me semble bien plus pertinent de parler de nos différences, n'êtes vous pas de cet avis ?

C'était appuyé, le message était clair, trop incertain et respectueux pour tirer des conclusions hâtives, mais bien trop intrigué pour en rester là,
il attendait, avait faim de réponses.

Peut-être serait-il déçu, lui qui n'aimait rien à l'ordinaire,
mais pourquoi cacherait-on la banalité, d'habitude, on la déguise, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Ainhoa Selès
Ainhoa Selès

☠ Habitante du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 53
✘ SURNOM : La Bohémienne
✘ AGE DU PERSO : Fin de vingtaine, début de trentaine, difficile à dire.

✘ DISPO POUR RP ? : Oh, oui.
✘ LIENS : Ésta es la historia de une diosa como nunca hubo ninguna ... ♪♫

Hechizos : I - II - III - IV - V - VI

Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty
MessageSujet: Re: Il Pleure L'Encrier (Noa)   Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty14th Janvier 2021, 11:29

"Noah" se laissait scruter du regard avec un haussement de sourcils presque aguicheur, s'il n'avait pas été caché par le sommet de sa gavroche. Son interlocuteur semblait ne pas pouvoir se décider sur la manière dont l'aborder, et elle en était ravie. Elle adorait inspirer ce genre de sentiments, même si c'était beaucoup plus facile chez des Diurnes, pour un tas de raisons.

Pourtant... alors qu'il était là à reprendre son maquillage sombre, la Bohémienne était presque certaine qu'il s'était déjà fait un avis. Les coins de ses lèvres s'étirèrent en un très léger sourire entendu. L'inconnu avait donc décidé d'être moins bête que certains de ses camarades... Tant mieux, cela donnerait du piment à cette rencontre.

L'épouse soutint le regard inquisiteur en silence, l'air toujours aussi tranquille. A l'entente de son nom, elle se contenta d'un hochement de tête, pour signifier qu'elle l'avait bien entendu. Y avait-il réellement besoin de plus ?

J'apprécie également la beauté et le calme de l'endroit, voilà qui nous fait un point commun.

Oh, voilà qu'il lançait le jeu. Bien plus amusée qu'elle ne le montrait, Noah tourna à nouveau son regard vers l'étendue d'eau de la lagune.

"Il faut croire..."

L'aura de mystère dont elle s'entourait volontairement semblait partagée par l'attitude du Pirate et l'actuelle façon dont il se noircissait les yeux. Elle devait avouer que sa curiosité était piquée, mais Ainhoa n'était pas du genre à être celle qui fait preuve d'intérêt la première... C'était bien plus drôle de regarder l'autre tourner en rond jusqu'à finir par poser une question de but en blanc.

Cependant, Il me semble bien plus pertinent de parler de nos différences, n'êtes vous pas de cet avis ?

Un nouveau sourire, clairement malin, cette fois-ci. Typique de la personne qui en savait plus que ce qu'elle disait, mais qui ne dirait rien tant qu'elle ne l'aurait pas décidé.

Et Noah ne faisait que commencer à jouer.

"Oh, ça..." Un instant de silence, avant qu'elle ne pose un bras nonchalant sur un genou replié, se tournant à nouveau vers Ethan. "Il est vrai que votre appartenance au Port se lit sur votre peau presque autant que la mienne au Bayou..."

Il voulait s'attarder sur leurs différences ? Elle se ferait un plaisir de l'obliger... pas de la manière dont il s'y attendait, probablement. L'index qui pointait vers le sol monta doucement sur l'œil beurré de noir.

"Même si, avec ça, les moins malins pourraient douter."

Jouer sur les mots et les doubles-sens, avoir deux conversations à la fois, était probablement l'un de ses jeux favoris.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Lorden
Ethan Lorden

☠ Cartographe au Port ☠


✘ AVENTURES : 41
✘ SURNOM : L'occulte
✘ AGE DU PERSO : 23 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui.
✘ LIENS : Le Prophète guide les Fidèles

Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty
MessageSujet: Re: Il Pleure L'Encrier (Noa)   Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty14th Janvier 2021, 21:14

Oui, le piège s'était enclenché,
Que dis-je, les pièges s'étaient enclenchés.
Tout deux avaient faits le pas, en pleine conscience de la situation, animés par ce même désir de jouer avec les mots, avec les apparences - et ce bien que les motivations variaient.

Alors que la Bohémienne reprenait, L'eau s'agitais de nouveau, tout comme l'esprit du Pirate, les pensées également étaient à flot.

-Il est vrai que votre appartenance au Port se lit sur votre peau presque autant que la mienne au Bayou...Même si, avec ça, les moins malins pourraient douter.

La Pirouette était magnifiquement orchestrée,
Mesdames, Messieurs, On appelait cela tourner autour du Pot,
Mais les tours étaient en cet instant comme une danse, graciles, précis, prenants.
L'Occulte Appréciait ces petits jeux d'esprits.

Voyons, votre Aura traverse le tissu avec Aise, votre peau n'est présente que pour sortir les esprits lacunaires de l'emprise abrutissante du doute.

Il se penche en avant, trempant ses mains dans le seau, les nettoyant comme il peut, Il avait fini.
Serein, il continue.

-Cependant, Votre remarque sur mes artifices d'argile me peine.

Il la regarde. de ses deux yeux maintenant entourés de Noir. Le Regard Encré, et Ancré.

-Il ne sont pourtant que le signe de nos radicales oppositions, mon regard me fait remarquer, tandis que vous cherchez à vous cacher.

Finalement, lequel éveillait le plus le doute ?
Ni l'un, Ni l'autre, ce qui choque réellement, c'est la combinaison des deux.

-Sachez que votre Esprit est bien trop fin pour l'apparence que vous vous êtes choisie.

C'est vrai, c'était bien trop aiguisé, les mots étaient choisis et s'enchainaient dans une chorégraphie à la limite du machiavélisme. C'était à la fois éprouvant et rassurant,
Cruel et savoureux.

Alors que les enfants et les gens grossiers s'adonnent le plus souvent à des joutes verbales dénuées d'intérêts. Les gens comme eux, cultivés, -ou se croyant l'être- y préfèrent les champs de batailles d'une conversation à demi-teinte, ou chaque petit mot contenait tout un panel de sens, d'insinuations..

C'était Savoureux, cela manquait au Pirate, depuis combien de temps n'avait-il pas entretenu sa répartie ? Sans doutes très longtemps, le port ne recelais pas de grands esprits, mais plutôt d'animaux inaptes au commodités du monde, trouvant une seconde liberté sur L'île.
Tiens, d'ailleurs, ces idées me ramènent aux questionnements de l'Occulte,

Pourquoi s'enfermait-elle ainsi ?

En voyant l'horizon, redevenue calme,
Ethan commençait à comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Ainhoa Selès
Ainhoa Selès

☠ Habitante du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 53
✘ SURNOM : La Bohémienne
✘ AGE DU PERSO : Fin de vingtaine, début de trentaine, difficile à dire.

✘ DISPO POUR RP ? : Oh, oui.
✘ LIENS : Ésta es la historia de une diosa como nunca hubo ninguna ... ♪♫

Hechizos : I - II - III - IV - V - VI

Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty
MessageSujet: Re: Il Pleure L'Encrier (Noa)   Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty23rd Janvier 2021, 12:39

La Bayouteuse devait l'avouer, elle s'amusait follement. Il était rare qu'elle trouve chez les Diurnes des hommes dont l'esprit était assez aiguisé (ou proche du ce qu'elle avait en tête) pour jouer autant qu'elle le souhaitait. Peut-être n'avait-elle rencontré que des rustres qui n'avaient aucun second degré, ni capacité de réflexion. Elle repensa à ce Georges, que Lundi et elle avaient effrayé comme une biche sur le chemin du Ranch. Elle ne l'avais pas revue depuis... Pas que ce soit une grande perte.

Ethan, lui, semblait avoir pris les clefs du jeu qu'elle menait et écrivait ses propres règles. C'était une audace qui lui plaisait. Il lisait dans ses doubles-sens aussi facilement qu'elle dans les siens, qui lui retiraient un sourire malin et un regard pétillant.

"Mais le doute n'est-il pas également l'apanage des sages ?"

Non, vraiment, elle n'allait pas lui offrir une victoire si facile.

Son regard retourna vers le lagon tandis que l'autre se lavait tranquillement les mains, ayant fini son œuvre. Pourtant, lorsqu'il reprit la parole, elle tourna vers lui un regard intrigué. Sourcil haussé, léger sourire en coin. Que pouvait-il bien vouloir signifier par là ? Oh, elle avait bien son idée, évidemment, mais elle avait presque hâte de connaître celle que le pirate allait formuler...

Il ne sont pourtant que le signe de nos radicales oppositions, mon regard me fait remarquer, tandis que vous cherchez à vous cacher.

Ses lèvres s'arrondissent en un "Oh" muet, pas de surprise mais de douce ironie. Ce n'est qu'après l'avoir laissé continuer qu'elle le met en mots.

"Si je me cachais vraiment, vous ne me verriez pas."

Le ton est un peu plus sombre que lors des prises de paroles précédentes. Le jeu s'en est brièvement allé au profit d'une aura plus inquiétante... Après tout, on sait que les habitants du Bayou sont capables de bien des choses... et c'est une autre vérité sur laquelle elle aime s'appuyer, sans chercher à démêler le vrai du faux.

Un point commun avec nombre des épouses de Klere, dont la première d'entre elles, d'ailleurs.

Se tournant entièrement vers Ethan, la Bohémienne s'approcha sensiblement. Pas trop près, non plus. Juste assez. Son regard à moitié caché plongea dans celui décoré de noir. Elle n'était pas du genre à détourner les yeux -son ego la rendait bien plus assurée qu'on ne pourrait le croire à première vue, lorsqu'elle n'était pas chez elle- et avait toujours trouvé qu'un regard était bien plus parlant que tous les mots du monde. Après tout, avec ces derniers, on pouvait tout faire.

Le corps, lui, ne mentait pas.

"Et de quel Esprit s'agit-il ? Attention à votre réponse, il ne faudrait pas mettre les Loas en colère."

A quel point cet homme était-il renseigné sur les coutumes du Bayou ? Elle allait probablement le savoir bien assez tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Lorden
Ethan Lorden

☠ Cartographe au Port ☠


✘ AVENTURES : 41
✘ SURNOM : L'occulte
✘ AGE DU PERSO : 23 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui.
✘ LIENS : Le Prophète guide les Fidèles

Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty
MessageSujet: Re: Il Pleure L'Encrier (Noa)   Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty23rd Janvier 2021, 15:57

La Discussion enchainait les changements de tournures et d'ambiances à un rythme assez élevé, chacun des partis essayait toujours de garder un temps d'avance, l'objectif n'était pas réellement de mener une simple conversation, chaque réplique était envoyée comme autant de coups d'estocs dans cette petite joute verbale, une volonté se cachait au delà des mots.

Il fallait qu'a la suite de chaque phrase, l'autre se retrouve forcé de réfléchir à sa ou ses réponses, prendre trop de temps à répliquer était un signe de faiblesse, ils l'avaient bien compris, ainsi, ils se répondaient avec cette drôle de passion qui les animait.

La Bohémienne défendait corps et surtout âme son ego, tandis que L'Occulte ne s'attelait qu'a la satisfaction de son esprit curieux.
Il trouvait même ca beau pour tout dire, rafraichissant.

Les dernières réponses consécutives d'Ainhoa étaient toutes pleines de sens et relevait d'un certain esprit d'opposition, alors qu'il en avait évoqué une plus tôt,
c'était si fin.

Le ton changea quand elle vint planter ses prunelles en les siennes, arborant un ultime air de défi.
En cet instant, les vagues se firent à nouveau entendre, il y avait dans l'air comme quelque chose de mystique.

Ethan adorait.

Et de quel Esprit s'agit-il ? Attention à votre réponse, il ne faudrait pas mettre les Loas en colère

Cet art de jouer avec les mots, de les reprendre, les recontextualiser.. c'était délicieux.
Une délicieuse tentative d'encore perturber notre Pirate.
L'interrogation avait un arrière goût de Bayou, il le savait.
Malheureusement il n'en connaissait que trop peu, cependant, elle n'était pas la seule ici qui maitrisais les pirouettes et autres acrobaties rhétoriques.

-Vous savez, actuellement, c'est en vos yeux que je regarde, et c'est vos pensées que je vois.

Sans jamais détourner son regard, il continue. Il avait été rattrapé une nouvelle fois, chaque nouvel échange était un plaisir croissant. Contrairement à toutes ces fois ou il délirait seul et n'avait pour moteur que sa folie, ici, le calme était de vigueur. Les éléments auraient pu se déchainer qu'il aurait demeuré là, peut-être que c'était ça qui lui fallait pour être un véritable homme de pensées : une présence un peu plus.. disons, qualitative.

Ah.. Ca lui manquait au fond, d'avoir une compagnie maligne, intéressante, intelligente, viciée..
Il ne se prenait pas réellement d'affection, n'était pas envouté, ou encore moins charmé, c'était bien au delà.

La tournure le transcendait littéralement, il y avait en cette femme quelque chose d'unique.
Si ses yeux n'étais pas deux billes de jais, on pourrait y lire toute la passion d'un esprit curieux et affamé, dévorant -sans concession aucune- le mystère que représentait l'inconnue.

Le meilleur moyen d'inverser la situation, une question bien sur.

- Dîtes moi, pourquoi se rattacher à ce qui me dépasse, quand vous êtes capable de rivaliser seule ?

Taquin, il continue.

-Et puis, tout ces faux semblants.. manquez vous de confiance ?

Evidemment qu'il savait que non, elle transpirait la confiance, son regard portait un zèle presque excessif.
Tout ce qu'il attendait, c'est sa réaction, et il se préparait à l'accueillir avec un sourire malin aux lèvres.

Allez y, je vous écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Ainhoa Selès
Ainhoa Selès

☠ Habitante du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 53
✘ SURNOM : La Bohémienne
✘ AGE DU PERSO : Fin de vingtaine, début de trentaine, difficile à dire.

✘ DISPO POUR RP ? : Oh, oui.
✘ LIENS : Ésta es la historia de une diosa como nunca hubo ninguna ... ♪♫

Hechizos : I - II - III - IV - V - VI

Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty
MessageSujet: Re: Il Pleure L'Encrier (Noa)   Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty14th Avril 2021, 00:21

"Vous savez, actuellement, c'est en vos yeux que je regarde, et c'est vos pensées que je vois."

Un sourire, aussi amusé que coupant. Dans le regard d'Ainhoa brillait une étincelle de défi : Vraiment ? semblait dire l'olive de ses iris, certes bien moins mystérieux que le noir profond, mais certainement tout aussi malin.

Cela faisait bien longtemps que l'intellect d'Ainhoa n'avait pas été aussi stimulé par un homme. C'était généralement avec Ailin que ses jeux d'esprits étaient les plus élevés ; et malgré tout l'amour qu'elle pouvait éprouver pour Klere, elle devait reconnaître qu'il n'était pas le plus sensé de la fratrie : un abus de coups de foudre probablement, dans bien des sens du terme. Samedi était généralement un bon adversaire, mais ils tombaient bien trop souvent d'accord pour martyriser un troisième pauvre bougre pour qu'elle puisse le qualifier de concurrent.

L'homme dans lequel son regard plongeait, par contre, avait tous les atouts d'un redoutable challenger.

Sans articuler un mot -ne venait-il pas de dire qu'il était capable de lire dans ses pensées ? Gaspiller sa salive serait donc inutile- la Bohémienne attendait presque docilement la nouvelle attaque. Elle ne tarda pas à arriver, en deux temps distincts qui lui firent hausser un sourcil puis échapper un éclat de rire.

"Je ne vous ferais pas l'affront d'estimer que cette seconde question n'est pas rhétorique."

Oui, il était réellement amusant, pour un habitant du Port. Pour un peu, elle pourrait presque comprendre ce que certaines de ses consœurs leur trouvent... Il fallait avouer qu'ils faisaient des divertissements particulièrement plaisants.

"Mais vous savez certainement que la confiance se respire et s'inspire en égales proportions."

Son sourire égalait certainement le sien. Coupant le contact visuel, Ainhoa releva la tête vers le ciel pour observer l'immensité bleue au-dessus de leurs têtes. Pas une trace de nuages. Dommage... Lundi semblait vaquer à d'autres occupations. Elle l'aurait bien inclus dans son jeu, si elle en avait eu l'occasion...

"Parfois, ce qui vous dépasse est bien plus proche que vous ne le pensez... Mieux vaut en être conscient avant qu'il ne soit trop tard."

Le ton était badin. Après tout, elle ne faisait qu'énoncer une vérité : certains s'étaient pris un éclair préventif pour moins que cela. Son visage retomba brusquement sur celui de l'Occulte.

"Et vous alors, Ethan... Quelle utilité voyez-vous à faire remarquer votre regard au reste du monde ?"
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Lorden
Ethan Lorden

☠ Cartographe au Port ☠


✘ AVENTURES : 41
✘ SURNOM : L'occulte
✘ AGE DU PERSO : 23 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui.
✘ LIENS : Le Prophète guide les Fidèles

Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty
MessageSujet: Re: Il Pleure L'Encrier (Noa)   Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty14th Avril 2021, 20:42


-Je ne vous ferais pas l'affront d'estimer que cette seconde question n'est pas rhétorique.


Quel Délice,
Elle était effrontée comme une enfant, gracieuse comme une femme,
Quel personnage !

Il s'agissait là de bien plus qu'une façade, ce n'était pas un simple esprit de contradiction, ou une trop banale ironie, un trop évident sarcasme…
Non, La Bohémienne gardait ses réponses calmes, dans un calme exemplaire même, n'opposant aux provocations amusées du pirate qu'avec des mots bien choisis, et pas une once de colère ou d'orgueil - même si pour le second, on pourrait lui en deviner.

Tout ce qui ressortait, c'était son regard, qui chaque seconde se faisait de plus en plus oppressant et impatient, témoin de l'amusement qu'elle tirait de tout ça.
Une femme qui se complaît à jouer avec l'Occulte, c'était rare, autour de lui, les catins avaient désertées, il ne leur était pas intéressant,
Les plus intellectuelles quant à elles, préféraient s'en tenir loin, trop attachées à leur codes et leurs mœurs,
qui aurait envie d'écouter ses pérégrinations ? Si ce n'est que les Lunatiques.
Petite pensée à Annabelle au passage, son sourire se maintient.

Il n'attendait rien de cette journée, et même plus, rien de cette rencontre, le Cartographe ne traine avec lui qu'un charme mystérieux, mais aucune volonté de s'en servir,
du moins, pas comme les autres.

-Mais vous savez certainement que la confiance se respire et s'inspire en égales proportions. Parfois, ce qui vous dépasse est bien plus proche que vous ne le pensez... Mieux vaut en être conscient avant qu'il ne soit trop tard

A ces mots, il souffle du nez,
Sans le savoir, sans même le connaître réellement, elle avait énoncé l'une des raisons d'être d'Ethan,
seulement, être conscient ne lui suffisait pas, il voulait des preuves.
Les Religions ne sont qu'une raison de justifier l'ordinaire, lui cherchait au delà.

-Et vous alors, Ethan... Quelle utilité voyez-vous à faire remarquer votre regard au reste du monde ?

Ah, ce genre de questions ouvertes, s'il avait été en compagnie de petits esprits impressionnables, ses lèvres se seraient faites boite de pandore,
cependant, tout était si sérieux, ici.

Seuls quelques tremblements et rires nerveux laissaient transparaitre la folie de L'occulte au travers de sa carcasse noire et opaque, le discours lui, resterait limpide, fluide, à l'image de cette Femme, qui manipule les mots et les humeurs avec une aisance déconcertante.

Quand le regard de Noa s'envole, le sien lui suit le cheminement inverse, Ethan n'aimait pas les cieux, trop souvent rattachés aux divinités monothéistes.
Peut-être que les vraies raisons gisaient sous terre, ou au fond des eaux, comme le croyait Annabelle.

Et puis, il n'a pas réellement besoin de voir la Bohémienne, l'apparence n'est qu'un artifice, ses yeux peuvent bien aller ou ils veulent, il n'est pas pendu aux lèvres d'Ainhoa, uniquement aux mots qui en sortent.

- Je ne cherche qu'a me faire témoin de ces phénomènes qui nous emportent au delà de la raison… Peut-être suis-je capable de les comprendre, peut-être me consumeront ils.. cela n'a pas grand importance.

Les paupières se closent, et il ajoute, léger, pas interrogateur ou inquisiteur pour un sou, mais juste persuadé.

-D'ailleurs, vous dégagez quelque chose de spécial.. votre aura est ensorcelante.

Un aveu de faiblesse ?
Jamais, et puis, pourquoi faire? Il n'y a rien à gagner.
Juste un constat, un compliment même.
Ainhoa est mystique, voilà tout.
Revenir en haut Aller en bas
Ainhoa Selès
Ainhoa Selès

☠ Habitante du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 53
✘ SURNOM : La Bohémienne
✘ AGE DU PERSO : Fin de vingtaine, début de trentaine, difficile à dire.

✘ DISPO POUR RP ? : Oh, oui.
✘ LIENS : Ésta es la historia de une diosa como nunca hubo ninguna ... ♪♫

Hechizos : I - II - III - IV - V - VI

Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty
MessageSujet: Re: Il Pleure L'Encrier (Noa)   Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty18th Avril 2021, 12:18

Les hommes étaient des êtres simples. Ils réfléchissaient peu, et selon des schémas qui leur étaient propres, et que la Bohémienne avait appris à décrypter très jeune, afin d'augmenter ses propres chances de survie. C'était grâce à cela -et à son charme aussi naturel que travaillé au fil des années- qu'Ainhoa était parvenue à se faire une place au Bayou et à être qui elle était aujourd'hui.

De fait, il lui arrivait très peu d'être surprise par leur comportement. Amusée, oui, très régulièrement. Désappointée, souvent, même si elle n'attendait pas grand chose. Elle les observait avec dédain et en levant les yeux au ciel, désapprouvant sans chercher à le cacher quand elle ne décidait pas de faire de l'un ou de l'autre sa nouvelle expérience sociale -et météorologique, car les deux allaient généralement de paire.

Mais l'étonnement réel, ce n'était pas un sentiment qu'on parvenait à lui  arracher aisément. Aussi, elle n'imaginait pas que la réaction à ses paroles, ce souffle qui ressemblait à un rire silencieux, ferait naître cette étincelle dans son regard et hausser un sourcil curieux. Rapidement, néanmoins, l'épouse se reprit et afficha un sourire entendu : il y avait dans ses mots une vérité qui l'avait soudainement dépassée. Peu importait : elle finirait bien par avoir le fin mot de l'histoire... et si ce n'était pas le cas, ce n'était pas un problème non plus.

Cette conversation n'était là que pour l'amuser, après tout.

C'était probablement la raison pour laquelle elle posa une question aussi banale qu'étrangement spécifique, si on se fiait à leurs précédents échanges. Son regard, qui s'était posé sur le ciel un moment pour en constater le calme plat, était maintenant fixé sur cet étrange homme aux yeux baissés vers le sol, dans une attitude qu'elle ne pouvait pourtant pas qualifier de timide. Il y avait quelque chose, une raison plus sombre derrière ce mouvement, elle en était presque convaincue.

"Je ne cherche qu'a me faire témoin de ces phénomènes qui nous emportent au delà de la raison… Peut-être suis-je capable de les comprendre, peut-être me consumeront ils.. cela n'a pas grand importance.
-...Oh."

Le sourire mutin, entendu, fit son retour sur les lèvres pulpeuses de l'Ensorceleuse.

"Alors, vous êtes au bon endroit, je suppose."

Elle n'eut pas le temps d'ajouter grand chose de plus car déjà, l'Occulte se fendait d'une autre vérité, qui agrandit son sourire alors qu'elle tournait un regard à la fois inquisiteur et satisfait sur le contenu du seau de son interlocuteur.

"Je sais."

Ainhoa changea de position, plaçant ses jambes en tailleur non plus face à la mer, mais face à celui qui l'avait efficacement déroutée de son objectif premier.

"Mais je trouverais intéressant de savoir ce qu'elle vous susurre exactement. L'effet n'est jamais tout à fait le même..."

De tous ses jeux, celui du chat et de la souris était sans conteste son préféré. Sous toutes ses formes.






Il Pleure L'Encrier (Noa) Meena_15
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Lorden
Ethan Lorden

☠ Cartographe au Port ☠


✘ AVENTURES : 41
✘ SURNOM : L'occulte
✘ AGE DU PERSO : 23 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui.
✘ LIENS : Le Prophète guide les Fidèles

Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty
MessageSujet: Re: Il Pleure L'Encrier (Noa)   Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty18th Avril 2021, 21:51

Avec du recul, il émanait de la bohémienne autre chose que cette aura presque mystique, elle débordait d'une confiance élégante, celle de ceux qui sont bien au fait de leur valeur, ceux qui savent qu'ils ne sont pas n'importe qui.

Oh, je ne parle pas d'une noblesse de sang, ou de rang,
juste de ce doux orgueil qu'est celui des gens qui se connaissent et sont capables d'utiliser leurs attraits à avec brio, c'est une sorte de talent.
Ah, Noa aurait sans doute pu accaparer toute l'attention d'Ethan, en faire son jouet, mais malheureusement -ou heureusement- il ne comprend pas lui même ce qui charme ou non un homme, encore moins une femme, d'ailleurs.

Ainsi...Pas de parade, Ethan est plus Corbeau que Paon.
Il n'admirait pas la beauté de cette inconnue, bien qu'il l'ai deviné, il n'attardait pas non plus son odorat sur ses senteurs, enfin, ses oreilles n'étaient pas attendries ou amadouées par sa voix, non.
Ethan ne faisait que ressentir,
Ressentir et réfléchir la nature de cette personne, arrivée là, par hasard.

Décidément, quand il ne cherchait pas activement ce qui méritait son intérêt, cela venait carrément à lui, coup du sort, destin ?
Rien à faire, c'était là, c'était arrivé.

-Mais je trouverais intéressant de savoir ce qu'elle vous susurre exactement. L'effet n'est jamais tout à fait le même...

Son visage se redresse, pour mieux se rendre compte que lui font maintenant face un sourire satisfait et un regard presque félin.
Une main se porte à son menton, puis, après un temps, il répond, nonchalant et détaché.

-Vous avez les airs de ceux qui savent beaucoup, et qui s'amusent de ceux qui savent peu.

Ses deux yeux encrés retournent dans les siens, d'un coup, juste le temps de quelques clignements.

-En distillant aux misérables comme moi des bribes de vérité avares, heureux de nous voir nous contenter de ça, noyés dans notre médiocrité.

Ce n'était pas dit sur un ton accusateur, pas de ressentiment, pas de colère, l'occulte avait a cœur d'être un gentleman.
C'est juste que parfois, il ne prends pas assez de temps pour imaginer ou même craindre la réaction des autres.

Le soucis d'Ethan n'était clairement pas son honnêteté,
il aura toujours dit ce qu'il pensait, sans réelle retenue,
le véritable problème, c'est qu'il est comme l'eau du seau,
trouble.
Revenir en haut Aller en bas
Ainhoa Selès
Ainhoa Selès

☠ Habitante du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 53
✘ SURNOM : La Bohémienne
✘ AGE DU PERSO : Fin de vingtaine, début de trentaine, difficile à dire.

✘ DISPO POUR RP ? : Oh, oui.
✘ LIENS : Ésta es la historia de une diosa como nunca hubo ninguna ... ♪♫

Hechizos : I - II - III - IV - V - VI

Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty
MessageSujet: Re: Il Pleure L'Encrier (Noa)   Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty27th Août 2021, 17:17

Pour la première fois depuis le début de cette étrange discussion, de cette rencontre impromptue qui l'a détournée de son objectif et lui faisait passer beaucoup plus de temps que d'ordinaire hors de son Bayou natal, Ainhoa était déçue par ce qu'elle entendait. Oh, pas de beaucoup, ce n'était pas grand chose, mais elle devait avouer que la joute qui avait eu lieu jusqu'à présent l'avait habituée à mieux.

Elle n'en montra rien cependant, se contentant d'un sourire léger et insouciant alors que son interlocuteur relevait la tête pour croiser son regard l'espace d'un instant. Elle écouta ce qu'il avait à dire, sans l'interrompre. Sans ôter son regard de son visage. Et ce ne fut qu'après un moment de silence bien plus long que les précédents que l'Ensorceleuse se décida à répondre.

« Jusqu'à présent, misérable et médiocre ne sont pas des qualificatifs que j'aurais utilisé... Mais votre auto-apitoiement m'incite à vous donner raison. »

Ce ne sera pas de ses lèvres que sortiront des paroles rassurantes ou des compliments non-mérités : Noa n'était pas ce genre de femme et s'en enorgueillait particulièrement. Apaiser des craintes, consoler, ce n'était pas son genre. Il n'y avait bien qu'avec une seule personne que cela ne lui avait jamais posé souci, et ce n'était pas Ethan. Cependant...

« Ceux qui savent peu ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes. Après tout, chacun ne peut répondre qu'à des questions qui sont posées. Nous n'avons pas tous le loisir de lire dans les pensées. »

Un nouveau silence, juste assez pour que la Bohémienne détourne à nouveau le regard vers la lagune, toujours aussi peu peuplée. Comme si les sirènes elles-mêmes avaient décidé de ne pas les interrompre.

Bien qu'aux yeux de l'épouse, c'était plus probablement qu'elles n'étaient pas le moins du monde intéressées par ce qui était en train de se passer.

« Des lieux peuvent formuler des réponses pour qui ose et pose les bonnes questions également. N'est-ce pas pour cela que vous vous trouvez ici, à présent ? Ne me dites pas que le calme du lieu est tout ce que vous recherchez... »

Ou qu'il le dise, s'il le pensait réellement : Mais ce n'était pas la première visite de la Bohémienne dans le coin, et elle savait parfaitement que ce côté paisible était bien plus rare qu'on ne pouvait le croire.
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Lorden
Ethan Lorden

☠ Cartographe au Port ☠


✘ AVENTURES : 41
✘ SURNOM : L'occulte
✘ AGE DU PERSO : 23 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui.
✘ LIENS : Le Prophète guide les Fidèles

Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty
MessageSujet: Re: Il Pleure L'Encrier (Noa)   Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty28th Août 2021, 10:32

-Jusqu'à présent, misérable et médiocre ne sont pas des qualificatifs que j'aurais utilisé... Mais votre auto-apitoiement m'incite à vous donner raison. Ceux qui savent peu ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes. Après tout, chacun ne peut répondre qu'à des questions qui sont posées. Nous n'avons pas tous le loisir de lire dans les pensées.  

Essayez vous d'être piquante ?
Quel dommage, qu'Ethan n'en ai que faire.
Peu de temps pour ce genre de considérations, dans son esprit évasif, et vaseux.

Au Final, rien n'allait vraiment, dans cette discussion.
Des voix dissonantes ne pouvaient chanter en cœur, pas pour si peu.

-Des lieux peuvent formuler des réponses pour qui ose et pose les bonnes questions également. N'est-ce pas pour cela que vous vous trouvez ici, à présent ? Ne me dites pas que le calme du lieu est tout ce que vous recherchez...

C'est vrai ça, pourquoi venir faire son petit "maquillage" ici, spécifiquement, pourquoi si loin du port et si loin du danger ?

-Oh, vous savez, chaque lieu sur cette île est sans nul doute doté d'autant de réponses qu'il soulève de questions, résoudre une interrogation ne fait qu'en soulever cent autres.

Il éclairci sa voix, de manière nerveuse, sans réelle raison, comme ça,
il savait qu'a son tour, il allait beaucoup parler.
Les pirouettes linguistiques et autres joutes verbales n'étaient pas tant à son goût.
Cette silhouette devenue femme puis interlocutrice méritait bien son attention, il fallait sans doute s'en méfier, aussi.

Mais, quand était la dernière fois ou une oreille attentive à bien daigné s'attarder sur ses dires, rien qu'un tout petit peu ?
L'intelligence est aussi rare que l'écoute est éphémère.

-Ainsi je ne cherche ni passé ni futur, ni causes, ni conséquences. Je ne cherche que ce qui est.


L'Occulte manquait cruellement de pédagogie, autant que ses paroles manquaient de clarté.
Mais pourquoi laisser à l'esprit de la Bohémienne le temps de respirer entre deux non-sens,
elle n'avait pas besoin de ça, pas elle.

-Les Hommes ont longtemps accordé leur fidélité aux cieux, aux astres, les reliant ainsi a leur croyances

Un petit sourire se dessine, alors qu'il pense à Annabelle, la prochaine phrase lui étant dediée. Il était de plus en plus à l'aise.
Ethan était sur le Porche.

-Pourquoi tout se trouverait-il forcément au dessus de nous ? J'en tiens l'île pour preuve, tout peut se mettre à dépasser la raison.

Il toise l'eau, et ses reflets.

Si c'est la lumière d'un quelconque dieu qui nous aveugle, c'est pourtant bien l'eau qui la reflète.

Vous le savez, hein,
a quoi il pense.
Oh, il accordait de l'attention aux pérégrinations de son amie, il avait même eu fait de preuves, fut un temps.

Mais au fond de lui, il savait que tout cela allait bien au delà.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty
MessageSujet: Re: Il Pleure L'Encrier (Noa)   Il Pleure L'Encrier (Noa) Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le soleil pleure quand danse la pluie [PV Pluvier Doré]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Mer Imaginaire :: La Lagune aux Sirènes-