Le Deal du moment : -39%
Bosch – Jeu d’embouts de vissage et ...
Voir le deal
12.59 €

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Nut
Nut

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 26
✘ SURNOM : Le Follet
✘ AGE DU PERSO : Une quinzaine d'années

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS :
Why is a raven like a writing desk ?

Chapitres : I - II - III - IV - V

La Boum - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 3 EmptyDim 17 Jan 2021 - 23:22

Nut faisait partie de ce genre d'individus qui n'avaient leur place nulle part, et qui n'essayaient pas non plus de la trouver. Était-ce qu'il n'en avait rien à faire ? Sans doute. Du moins, c'est l'impression persistante qu'on pouvait certainement retirer de son comportement. Était-ce qu'il en était profondément incapable ? Sans doute aussi, pour d'évidentes raisons.

Parce qu'il n'était nulle part à sa place, Nut était aussi partout à sa place. Beaucoup de mots pour dire que le jeune récolteur venait de pointer le bout de son nez à la fête. On aurait pu en réalité décrire la scène par ce simple cliché : c'était comme s'il avait vu de la lumière et qu'il était entré.

Il était habillé dans les mêmes vêtements que tous les jours, n'ayant vraisemblablement pas vu l'utilité d'en changer pour faire la fête.

Restait encore à voir la définition qu'il donnait à ce concept. "Faire la fête".

Nut paraissait incapable de beaucoup de choses - à commencer par faire sens plus de trois secondes d'affilée - mais il ne manquait certainement pas de sens de l'observation. Il analysait l'apparence des gens qui n'étaient pas eux-mêmes et il prenait l'air étonné.

"Penses-tu qu'une bande de doppelgängers serait à l'affaire ? Non. Ils sont plus malins que ça, généralement.
- Dindon est un Pingouin.
- Tu n'es pourtant pas une huître.
- C'est très différent.
- Ferrand !
- Non, Félin.
- Maréchal.
- Garde à vous ?
- Vraiment pas, visiblement."

Nut ne donnait pas spécialement l'impression d'avoir un avis sur la musique qu'on jouait. En revanche, il trouvait le son un peu fort, si bien qu'il glissa ses deux index dans ses oreilles et qu'il se mit à avancer au travers des beaucoup de gens entassés de cette façon.

S'il avait vu Creepy amputé de Pumpkin, nul doute qu'il se serait inquiété très fort. Nul doute que cela finirait par arriver, d'ailleurs. Mais beaucoup de choses se passaient, si bien que l'attention du garçon avait été happée ailleurs. Il se glissait prudemment dans la foule, peu désireux d'aller rejoindre les gens malades au devant de la scène.

"Je crois que ceux là ont attrapé une vilaine flipperite... Quoique ça pourrait être pire. Il n'y en a encore aucun qui imite le son du jeu. A moins que ce ne soit une forme rare d'autotampongiose ?
- Pif.
- Tiens, oui ? Pif. Ca me dit quelque chose."

La définition d'un pogo selon Nut différait elle aussi largement du standard.

Ce qui l'intéressait, c'était une petite chose lumineuse qui se détachait à quelques mètres de lui encore. Fasciné, Nut s'arrêta à côté d'un garçon qui brandissait un carré de lumière bien étrange. Quel drôle d'artefact !

Le perdu fronça les sourcils et s'appuya à son tour contre le mur. Il observait, pour une fois, sans un mot. Perplexe, il pencha la tête sur le côté, puis finit par remarquer les figures qui gigotaient à l'intérieur du rectangle magique.

Son regard retourna sur la scène.
Puis sur le rectangle.
Puis sur la scène.
Puis...

Sourcils froncés. Il avait toujours les doigts dans les oreilles.

"Qu'est-ce que tu es en train de trafiquer, est-ce que tu voles leurs souvenirs ? Je suis presque sûr que c'est une mauvaise idée."

C'était un artefact DANGEREUX, il ne fallait pas utiliser ce genre de choses à la légère. Il avait oublié le nom que ça portait. C'était presque sur le bout de sa langue.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 51
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

La Boum - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 3 EmptyMar 19 Jan 2021 - 17:53

Entrer dans la Cabane à manger en cette douce soirée, c’est un peu comme se faire avaler par une baleine piégée dans un ouragan. C’est sombre, chaud et ça tremble, vrombit de partout. La musique n’est pas particulièrement agréable, mais Pastel se garde de le mentionner ; après tout, les goûts et les couleurs… Enfin bref, par politesse, il se garde de boucher ses oreilles, bien que la tentation soit forte. Au moins, ça lui permet d’écouter les paroles déroutantes et de se poser mille questions sur la raison de cette rébellion. Les chefs n'ont-ils pas fait du bon boulot ? Ne se sont-ils pas arrachés corps et âmes pour le sauvetage de Neverland ? Serait-ce naïf, lâche, que de leur être reconnaissant ? Finalement, ces questions sont trop floues et difficiles à entendre, si bien qu’il finit par les ignorer. Il en conclut, peut-être un peu bêtement, que cette chanson provocatrice est surtout l’aboutissement d’un humour bizarre, voire une tentative pour détendre l’atmosphère après le Givre. L’intervention de Heaven met un terme à ses pensées.    

- Ahhh punaise, y'a des limites à l'indécence ! Ce sera quoi la prochaine fois ? Slip-soutif ?

- Je crois qu’on a passé ce stade, répond Pastel, notant les scotchs en croix, seuls gardiens de la pudeur de Nasty.

Dans un coin de la cabane, le raccommodeur aperçoit Owl accompagné du Dandy. Leur tenue, particulièrement classe, lui saute aux yeux. Bon, venant de Skunk, cela n’est pas si étonnant, mais de la part de l’autre, c’est assez inouï. D’une certaine façon, il est soulagé de voir le soigneur profiter de l’atmosphère plus légère que procure la boum. Beaucoup en ont besoin, la chouette en particulier. Maintenant que le temps est à la cicatrisation, il espère que le Owl d’avant, le vrai, reviendra. Il esquisse un sourire dans sa direction, l’air de dire “c’est cool que tu sois venu”. D’ailleurs, il observe avec ravissement que nombreux sont ceux qui ont également fait des efforts vestimentaires. On aurait pu s’en attendre un peu moins, suite à la fatigue causée par les derniers événements. Or, les Enfants Perdus ont décidé de revivre, de passer à autre chose. Gais, innocents et sans coeur à nouveau. Scar, malgré sa mine bien grise, s’est mis sur son trente et un, les barrettes en étoiles de Kitty brillent, même la robe blanche de Moon et le style de Yell se démarquent un peu plus ce soir - peut-être grâce à l’ambiance festive. Lace avec sa robe constellée fait jazzer le Grand Arbre et Freckles a mis sa plus belle chemise. Cyber reste Cyber et la tenue de Timber est plutôt sensass, au point de faire tourner pas mal de têtes.  

Laissant Heaven à ses occupations, Pastel se dirige vers le buffet sans hésitation. D’abord attiré par les jus de fruit, il constate, un peu perplexe, des bouteilles d’alcool. C’est autorisé ça, se demande-t-il, avant de se rappeler qu’on est au Grand Arbre, pas à l’école. Sans oublier que les superviseurs les plus âgés ne dépassent pas les 17 ans. Après tout, puisque c’est là… l’idée de s’en servir quelques gouttes le tâtonne.

Planté devant le buffet et plongé dans une intense réflexion - alcool ou sans alcool ?- il finit par remarquer Creepy, qui d’ailleurs, porte bien son nom ; Pastel le trouve effectivement un peu flippant. Toutefois, le fait qu’ils ne se connaissent pas accorde à cette inexplicable méfiance le bénéfice du doute. D’autant plus que les fleurs parsemant la chevelure argentée du chef ont l’avantage d’adoucir son aura. Du moins, aux yeux de Pastel.

Se rapprochant du Cryptide, il s’adresse à ce dernier :  

- J’aime beaucoup ce que tu as fait à tes cheveux, annonce-t-il tout en attrapant deux verres. Tu prends quoi ?

Le raccommodeur désigne les boissons, attendant une réponse qui déterminera également ce qu’il prendra, mettant fin à ses hésitations interminables.

Résumé:
 






La Boum - Page 3 Soft2610

Pastel par Just :
 

Pastel par Reaper:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1493
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

La Boum - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 3 EmptyJeu 21 Jan 2021 - 0:38

La chanson s'était terminée brutalement, retirant à l'atmosphère une bonne dose de décibels, laissant de ce fait place à une ambiance un peu étrange d'entre deux. Comme une chape de silence qui retombait doucement sur les gens, leur rendant leurs voix.

Il y avait des exclamations, des rires de ci de la, et un brouhaha ronronnant qui reprenait tranquillement sa place.
Les danseurs pogoteurs s'étaient calmés en même temps que la musique s'était tue, et puis, la petite formation musicale s'était déplacée sur la scène, sans pour autant la rendre.

Apache s'était reculé, et Tool au contraire, s'était avancé, se plaçant un chouilla devant les deux guitaristes et la batteuse. Il avait toujours sa basse à la main, le grand garçon aux cheveux longs, et son masque qui lui dévorait plus de la moitié de la bouille.

Il resta un instant comme ça, immobile, ses yeux clairs balayant la salle silencieusement, et puis, il retira le tissu noir et rouge de son visage, le jetant un peu négligemment derrière lui.
Une inspiration profonde.
Ca faisait du bien, l'air de rien. On respirait mieux comme ça.
Et ça faisait un peu bizarre en même temps.
A découvert.
Dans la pièce, ca sentait le frais, les gens, et le bois.
Dans sa tête, ca s'agitait. Ca faisait du bruit. Ca chahutait.
Un regard en arrière qui croisa celui de chacun de ses comparses, signalant qu'il était prêt.

Il était temps de faire taire la cacophonie intérieure.

Les premières notes du morceaux s'envolèrent dans les airs, étrangement mélodieuses si on comparait avec la chanson de juste avant. Elles provenaient de la guitare sèche de Justice qui, il était vrai, n'avait été que peu entendu jusqu'ici, toute étouffée par les hurlements métalliques de celle électrique de l'iroquois.
Cette fois ci, l'instrument du cowboy était tout mis à l'honneur et ouvrait le bal.

Les notes s'enchainaient serrées, accompagnées de rien, montant et descendant sinueusement avec sur le fond des touches mélancoliques et le silence pour les mettre en valeur, les doigts du sentinelle glissaient habilement sur les cordes comme si de rien, et puis, Nasty se mit à frapper ses percussions dans une rythmique cadencée, brisant l'instant d'une étrange complicité entre le guitariste et les autres, ramenant dans le même temps le reste des révoltés dans la danse.

Enfin,

Tool se mit à chanter.

"I see a red door
And I want it painted black"
Qu'il commença d'une voix profonde.
On ne l'entendait pas si fort, mais assez distinctement pour comprendre les paroles et apprécier son grain qui nageait au milieu des notes plus ou moins harmonieuses.
"No colors anymore
I want them to turn black"

Tool ne gueulait pas, lui. Il chantait. Et même lorsqu'il reprit, plus haut, plus fort, plus énervé, sa voix ne se brisait pas, n'agressait pas. Restant dans un contrôle agréable à l'écoute. Fluide, moins punk que rock'n'roll. C'était juste. C'était même assez beau.

"I see the girls walk by
Dressed in their summer clothes
I have to turn my head
Until my darkness goes"


Apache grattait sa guitare lui aussi, mais lui et elle prenaient bien moins de place sur ce morceau que sur le précédent, plus en arrière plan, et le punk pu de ce fait se permettre d'un peu plus observer la salle et les gens qui la complétaient, moins occupé à brailler et chercher des noises par regards interposés.

Dans un coin, il repéra Skunk, et ça fit sourire l'anarchiste de le voir encore plus tiré à quatre épingles que d'habitude.
Alors comme ca c'était possible ?

Ses doigts tatoués passaient d'une corde à une autre machinalement. Il était calme. Vraiment plus calme. C'était comme prendre une pause sans en prendre une.
Il avait eu chaud, tout à l'heure, à s'agiter comme un excité. Maintenant il frissonnait.
Ca ou la voix profonde et articulée de Tool qui lui donnait la chaire de poule.

"I see a line of cars
And they're all painted black
With flowers and my love
Both never to come back"


A coté de Skunk, il y avait Owl. Le soigneur. Il avait l'air claqué, mais relativement content. Et les deux causaient avec deux filles. Une jolie rousse qu'il n'avait pas reconnu de dos, et Lacerate dans sa belle robe qui lui allait pas au caractère mais qui lui allait trop bien quand même, fallait être aveugle pour penser le contraire.

"I've seen people turn their heads
And quickly look away
Like a newborn baby
It just happens everyday"


Près du buffet, il y avait toujours Scar qui visiblement avait décidé de se foutre une murge, et collée serrée à lui, Yell s'était dit qu'il fallait l'accompagner et le réchauffer.
Elle était courageuse la verte. Se coltiner un mec pareil, fallait l'faire. Etre beau gosse ne faisait pas tout.

Et Tool chantait.

Ses mots s'envolaient, traversaient la pièce, passaient entre les gens. Il y en avait qui écoutait, et d'autres moins. Ce n'était plus comme tout à l'heure. L'ambiance n'était plus la même. Elle invitait toujours à danser, mais peut être pas de la même manière.

Il y avait Freckles et sa belle chemise.
Il y avait Cyber qui pointait un truc vers eux et un autre garçon qui le regardait bizarrement.

"I look inside myself
And see my heart is black
I see my red door
I must have it painted black"


Il y avait Heaven et ses cheveux roses, et Trouble pas loin qui fixait les autres de son regard sombre. Il y avait Moon. Il y avait Creepy; un putain de chefs de plus. Encore un chef de trop. Pourquoi est ce qu'il y en avait autant ? Et un autre garçon qu'Apache ne connaissait pas et qui lui causait. Il y avait plein de gens. Plein d'autres gens encore. Qui arrivaient, qui repartaient.

"Maybe then, I'll fade away
And not have to face the facts
It's not easy facing up
When your whole world is black"


Une ambiance un peu étrange. Et l'iroquois du macadam continuait de jouer, accompagnant Tool dans ce morceau qui sonnait bizarre. De plus en plus noir.

Et puis un changement de rythme.
Nasty cessa de frapper sur ses percussions et son acolyte punk fit de même avec sa guitare.
Il ne restait que Justice pour accompagner le Patient, mettant sa voix plus en valeur encore par la simplicité et la justesse de ses notes qui vibraient. Fluides. Il jouait sacrément bien, le cowboy. C'était certain que ses grandes mains devaient l'y aider.

"No more will my green sea
Go turn a deeper blue
I could not foresee this thing
Happening to you."

L'Artisan détachait chacun de ses mots avec articulation et lenteur, appuyant sur chaque syllabes et faisant rouler sa voix basse comme un chat ronronnait, et puis, dans un fracas, la blonde s'était remise à martyriser ses caisses claires, la chanson reprenant de plus belle, plus forte ! Plus nerveuse !


"If I look hard enough
Into the setting sun
My love will laugh with me
Before the morning comes"


Ca allait et ça venait. Ca s'énervait et ça se calmait. Soufflait le chaud et le froid, et ça sonnait triste et l'effroi.
Et Tool reprenait le refrain, sa voix qui commençait à trembler.

"I see a red door
And I want it painted black
No colors anymore
I want them to turn black"


Le Patient s'impliquait, et ca s'entendait. C'était profond, ça retournait le bide et ça prenait aux tripes, et il s'emportait, se laissé entrainer par les notes et le rythme qui s'accélérait. Nasty, derrière eux semblait chercher à se venger de quelque chose sur les percussions, comme si elle frappait contre l'injustice elle même. La rage au visage.

"I wanna see it painted !!! Painted black !!!"

Plus brutal. Plus étranglé.

"Black as night ! Black as coal !

I wanna see the sun !
Blotted out from the sky !
I wanna see it painted, painted, painted
Painted black, yeah !"


Noir.




Resumé:
 






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Scar
Scar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 52
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A voir !
✘ LIENS : My fight

La Boum - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 3 EmptySam 23 Jan 2021 - 14:17

Scar ne sait pas trop si elle essaie de le réconforter ou le faire changer d’avis sur le sujet mais c’est pas un grand succès. Différences d’opinions, une façon de voir les choses il suppose. Quant au rôle du méchant il a plus l’impression de l’avoir échangé contre celui de bouc émissaire là tout de suite, mais c’est peut-être ce qu’elle veut dire.

Alors on se contente de la partie une de notre plan.

Quel plan ? Le Rouge hausse un sourcil puis ça lui revient quand elle le force à lui tendre le goulot. Boire, c’était ça l’idée initiale, vraiment grandiose. Déjà il sent l’alcool qui ralentit son jugement et espère qu’il tiendra mieux que la dernière fois. Mais au moins ça l’aide à moins penser au reste.

Ca bouge sur scène et le Sentinelle se tend légèrement aux premières notes de la guitare, prêt à ce qu’ils enchaînent sur la même veine, avant de reconnaître la mélodie.

Hé. Ça je connais, ça existait déjà avant que j’arrive ici. dit-il à la Soigneuse qui doit pas en avoir grand-chose à foutre. Mais pour lui c’est assez inédit, il est là depuis longtemps et c’est rare qu’il choppe les références.

Tool chante bien et ça le surprend pas. Il l’a jamais entendu clairement avant ce soir mais il lui avait déjà dit qu’il aime ça. La chanson lui correspond aussi, à lui et à sa voix, et sans doute que Scar l’aurait appréciée davantage sans ce goût amer qui lui reste en travers de la gorge et qui n’est pas entièrement dû au mauvais whisky.

La chanson passe et le Rouge reste silencieux, écoute mais ses yeux fixent le sol, il n’a pas envie de croiser encore le regard de l’un d’eux. Lorsque les dernières notes finissent par mourir il lâche, un peu sarcastique.

Ils auraient pu commencer avec celle-ci, comme ça j’aurais eu le temps de me barrer avant la suite.

Haussant les épaules il reprend une gorgée qu’il pense sera sa dernière sa dernière avant un moment. Il lui semble déjà être un peu moins sûr sur ses jambes même s’il donne le change pour le moment et le monde a pris un relief un peu différent et plus flou.

Scar case la bouteille entre les main de la fille et lui dit de la garder pour le moment avant d’ajouter, se souvenant soudain de la question qu’il avait voulu lui poser avant que le russe ne commence à chanter.

Au fait. Je sais que t’es une des filles à Soul mais j’avoue que j’ai complètement oublié ton nom.

En fait il est presque sûr qu’il l’a jamais su mais ça lui paraît plus poli demandé comme ça.

Sinon je pensais aller prendre un peu l’air, il paraît que la soirée se passe aussi sur les passerelles.

Le bourbon, en plus des effets plus physique, lui vole un peu de son mutisme habituel. Il sait encore décidé de s’il s’agit d’une bonne chose ou non mais pour une fois il a pas particulièrement envie d’être seul.



résumé:
 






Oops


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yell
Yell

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 188
✘ SURNOM : La CRIARDE
✘ AGE DU PERSO : 16 Pijes

✘ DISPO POUR RP ? : CARREMENT BABE
✘ LIENS : Le Groupe
Prime sur l'Individu

La Boum - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 3 EmptySam 23 Jan 2021 - 21:22

L'ambiance dans la salle s'élevant de nouveau, Yell se redresse, sans manquer d'ouvertement s'appuyer sur l'épaule du chef.
Ses yeux se ferment quelques secondes, sa main gauche, toujours libre, commence à battre la mesure.
Elle rate quelques temps, puis commence-t-a être en rythme.

C'était bon, ses yeux se rouvrent et sa tête se mets à hocher quelque peu.

-Hé. Ça je connais, ça existait déjà avant que j’arrive ici.

Yell sourit en regardant Scar, bien contente d'entendre une chanson dont elle pouvait connaître les paroles en avance, et qui ne prônait pas la violence et la révolte. Cela n'allait pas énerver son compère de bouteille, c'était mieux.

Bientôt ses lèvres se dérobèrent du goulot, pour enfin s'ouvrir et pouvoir chanter.
Ca faisait longtemps quand même, on ne chantait pas pendant le givre.

Yell ne hurlait pas, non. Sa voix était noyée par les instruments, la foule et surtout la voix du chanteur -qui, Yell l'admettait, chantait plutôt bien.

Mais elle s'en foutait, seule elle même et sans doutes le Rouge pouvaient l'entendre.
Ah, elle avait envie de s'en aller de cette table, et d'aller chanter sur scène avec l'autre énergumène à l'accoutrement.. particulier.

Cependant, elle restait bien là, ne gratifiant que son voisin de sa plutôt jolie -mais un peu abimée par la fumette- voix, elle n'allait pas le laisser planté la, déjà qu'il avait ce qui semblait être une boutique entière de balais enfoncé dans le rectum. Puis, ca faisait du bien, d'être là, sans être personne, sans pression, juste profiter quoi. C'était presque mieux qu'une bonne grosse écriture
Après un couplet et un refrain, elle s'arrête, puis reprends une lapée, toujours en battant le rythme sur son genou.

Nan mais vraiment, pardonnez moi, mais quelle putain de Hippie.

Puis, folie, il reprend la parole, fais même des blagues, enfin Yell elle seule pense que ce sont des vannes -peut être qu'elle surestime un peu l'Humour de ce bon vieux Scar- tant pis, au moins ca la faisait sourire.c'est fou ce que l'alcool l'aide celui là

Ils auraient pu commencer avec celle-ci, comme ça j’aurais eu le temps de me barrer avant la suite.

En vrai jsuis sur qu'il s'en sortirai mieux avec les gens s'il buvait un peu tout les jours ce con.
Quel esprit professionnel Yell, Bravo, penser à des traitement en des moments pareils, digne de ton statu de soigneuse. Si j'avais des mains, j'applaudirais.. de manière sarcastique, à la manière des méchants de vielles séries B.

Puis, Il enchaîne, faut croire que la blonde avait pas totalement tort.

-Au fait. Je sais que t’es une des filles à Soul mais j’avoue que j’ai complètement oublié ton nom.

Sa main s'arrête de s'abattre frénétiquement sur sa jambe, puis elle réponds, taquine.

-Yell, La Criarde, La déglinguo, Pour certains la Connasse, moi aussi j'ai pas que des jolis Noms, t'as vu.

Elle ne lui retournait pas la question, malgré son état un peu "flottant", elle avait fini par le reconnaître, c'était un chef après tout, on connait les chefs.
En tout cas l'autre hérisson roux à l'air de Bien le connaître, pense-t-elle.

-Sinon je pensais aller prendre un peu l’air, il paraît que la soirée se passe aussi sur les passerelles.

Il n'avait même pas fini de causer qu'elle entreprenait déjà de descendre de la table, tant bien que mal, ne répondant qu'un simple -Ok on bouge à sa proposition.
Elle aussi voulait prendre l'air -mais pas pour s'en mettre dans les poumons ceci dit, elle avait d'autres projets.

Une fois chose faite, elle prends Scar par l'avant bras et lui fait signe de la suivre.
Heureusement qu'il voulait bien, sinon il aurait pas bougé d'un centimètre, soyons francs.

Les gens se laissaient facilement bousculer, s'écartaient même. La blonde se demandait pourquoi, sans jamais comprendre que la cause de cette étrange politesse était la présence des 180 centimètres qu'elle emmenait avec elle, faut dire que s'ils ne bougeaient pas les gens, ils finiraient par lui trébucher dessus.
Que voulez vous, parfois ne pas se poser de questions vaut mieux, surtout quand on est trop "dans le flou" pour trouver les réponses.

Ils sortent enfin.
Yell s'approche d'une barrière, se retourne puis s'appuie dessus, était-ce la meilleure idée du monde considérant qu'elle était pas toujours très sure des ses appuis? A vue de Nez, je dirais non.
Elle sentait pas trop ses pieds, au pire elle sentirai pas non plus la chute.

Machinalement, elle sort de ses poches de quoi se rouler un petit joint une personne.
Puis, par politesse mais surtout curiosité, elle demande.

-J'en fait pour un ou pour deux ?

En fait, peu importe la réponse, elle allait utiliser la même dose, mais elle voulait savoir si le Mur en face d'elle allait se fissurer une deuxième fois dans la soirée.

Allez, il avait fait la moitié du chemin.






Ya Know what I say to The chosen Whites ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Moon
Moon

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 373
✘ SURNOM : La Revenante
✘ AGE DU PERSO : 14-15 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Oui.
✘ LIENS : Crépuscule et Aube
Sujets en cours : I - II

La Boum - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 3 EmptyDim 24 Jan 2021 - 15:16

Pas le temps de penser à son amour-propre malmené par la chute, il faut qu’elle se relève avant de finir piétinée. Désorientée, Moon tente d’esquiver les corps qui dansent, tout en cherchant désespérément de quoi se raccrocher. Ça lui apprendra, de s’énerver comme ça alors qu’elle est légère comme une plume mais quand même, Apache et ses potes n’ont pas à exagérer comme ça.

- Allez, choo, choo ! Fichez le camp, vous marchez sur quelqu'un !

La voix de sa cavalière résonne quelque part non loin d’elle, et Moon s’y accroche comme à une bouée de sauvetage. Levant les yeux, elle aperçoit la Grimpeuse en discussion animée avec un Perdu qui, depuis sa perspective, a l’air de faire 2 mètres au moins. La Revenante en profite pour se redresser du mieux qu’elle peut.

Tout va très vite ; une fois les danseurs éloignés, sa cavalière s’approche d’elle, accroche sa taille et... la soulève.
Elle. Moon l’Armurière, la Revenante. Portée comme une gamine.

Abasourdie, elle adresse à la Grimpeuse un regard outré, qui contraste furieusement avec le rouge qui a coloré ses joues.

- Et hop, une Selene sur pieds, une. C'est une fausse bonne idée que de s'approcher des gens alors qu'ils se dandinent comme ça ! Qu'est-ce qui t'a pris ?

- J-j’ai pas fait exprès ! Pourquoi est-ce qu’elle bafouille ? Son regard s’agite alors qu’elle tente de dissiper son embarras. C’est les paroles de leur chanson... elles m’ont énervées.

Ça lui semble ridicule, maintenant qu’elle en parle, pourtant Moon n’en démord pas, ignore la nouvelle chanson - bien plus clean - qui passe en fond. Son regard remonte vers son interlocutrice alors qu’elle ravale sa fierté et énonce :

- ... merci d’être venue me chercher.

Puis soudain, ça la frappe.
Selene, la grande fille l’a appelée Selene.
Ça veut dire qu’elles se connaissaient d’avant, du temps où elle était Mère.

- ... attends, on se connaît ! Un sourire un peu incrédule se dessine sur ses lèvres. Kitty, c’est juste ?

Quelle était la chance qu’elle tombe sur quelqu’un qui se souvienne de ça ? Moon n’en a aucune idée, ne sait pas que faire de cette information. Du temps où elle portait encore son ancien nom, elle était bien moins stable, pourtant l’idée que Kitty ne soit pas une totale inconnue a quelque chose de réconfortant.

La chanson se termine, le regard de Moon dérive, s’arrête d’abord sur Creepy, auquel elle adresse un sourire. Puis du mouvement de l’autre côté de la pièce attire son attention : une Soigneuse blonde qu’elle a déjà croisée plusieurs fois à l’Infirmerie est en train de fendre la foule, suivie du Rouge. Où est-ce qu’ils vont comme ça ? Dehors, apparemment.

C’est plus fort qu’elle, Moon soupire et roule des yeux. C’est plus fort qu’elle, l’idée que Scar puisse encore lui importer malgré le fait qu’ils n’avaient pas parlé depuis longtemps la met sur les nerfs.

Détournant son regard de la paire inédite, la Revenante revient à sa sauveuse d’un soir.

- On va voir le buffet ? J’ai soif.

Le resumere:
 






La Boum - Page 3 361074ezgifcomresize4
Moon's Theme

Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Lacerate
Lacerate

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 1062
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : NON STP
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII

La Boum - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 3 EmptyDim 24 Jan 2021 - 16:09

Est-ce vraiment étonnant, de se faire rentrer dedans dans un endroit aussi bondé ? Pas vraiment. Lacerate recule mais reste bien plantée sur ses appuis. En face d’elle, Timber s’excuse directement.

- Pardon dude, j'ai pas fait gaffe, my bad.

Le regard de la Chapka se pare de surprise, en écho à Lacerate qui contemple sa tenue avec un étonnement qu’elle ne cherche pas à cacher. Timber a fait des efforts, s’est ramenée dans un ensemble qui lui va bien sans pour autant trancher avec son caractère.
La classe.

- Oh Cheffe ! Pardon, j'espère que jt'ai pas fait mal ou renversé un truc. J'pensais pas te voir un jour habillée comme ça, mais j'regrette pas ce ptit miracle : t'es grave belle !

Il en faut plus pour la faire rougir, pourtant la Cheffe sent qu’elle n’est pas loin. Elle s’autorise un sourire de façade alors qu’elle ne sait pas trop où se mettre, réellement.

- Oy, Lacerate! Ta robe est époustouflante!
- Il a raison, hein. Lace si tu veux emballer quelqu'un, c'est ce soir. Tim, ça vaut pour toi aussi.

La Gueule Cassée tourne la tête, avise le duo des pingouins qu’elle avait déjà remarqués auparavant. Et à nouveau, elle ignore comment réagir.

Elle déteste toujours autant cette foutue robe, mais on la complimente, avec des mots qui ne menacent pas. On ne dit pas qu’elle est mignonne ou à croquer, on ne lui donne pas envie de se débarrasser de sa peau comme si elle devait en avoir honte. Autour d’elle, il n’y a que des gamins perdus, venus pour oublier les horreurs du Givre. Et elle-même n’est pas une exception.

Un soupir, imperceptible, avant qu’un sourire audacieux ne fende son visage. Autant feindre l’assurance qu’elle n’était pas sûre de ressentir.

- Merci, les beaux gosses. J’ai pas pu faire grand chose pour la gueule, mais c’est cool que vous appréciiez la tenue. Elle se tourne vers la Chasseuse. Timber, t’es très classe aussi.

Un pas, elle fait mine de contourner la Chapka mais se penche pourtant, juste un peu trop près. Le temps de lui glisser à l’oreille :

- ... tu me fais regretter de pas être un garçon.


C’est vif et intense, elle s’est déjà détachée et délaisse le petit groupe. Dans l’entrée, Careless ne bouge qu’au moment où elle fourre l’ours en peluche dans ses mains. Le gosse lui adresse un sourire rayonnant, elle n’a pas le cœur de le gronder. À la place, elle retourne vers le buffet, direction le meilleur des Lionceaux.
Comme si de rien n’était, elle reprend sa place auprès de lui.

- Désolée, j’ai eu un contretemps. Elle lui sourit, hésite à reprendre un peu d’alcool. On est d’accord que je suis ridicule, non ? Timber et les deux gars là-bas m’ont complimentée, mais ça doit être de la politesse. J’ai de loin pas autant de flow que toi ou d’autres ici.

Le resumere:
 






Des trucs en vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Dude
Dude

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 296
✘ SURNOM : Le Chevalier
✘ AGE DU PERSO : 15 ans maintenant !

✘ DISPO POUR RP ? : Of course !
✘ LIENS : Shmow-zow ! It was weird but I liked it.

La Boum - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 3 EmptyLun 25 Jan 2021 - 12:19

La Boom



J'ai jamais fait la boom, pas que je me souvienne en tout cas. Au milieu des roseaux et de la chaleur moite qui habitent mes souvenirs flous, j'aurais mal vu un truc comme ce qu'on est en train d'installer dans la grande cabane.
J'ai aidé à l'installation et on a fini par me pousser dehors pour aller me préparer. Il faut se faire beau il paraît !
Je me gratte la tête, en intense réflexion. C'est quoi "se faire beau" ? Mettre ma plus belle cape ? Mon sweat le moins abimé ? Quand je rejoins ma cabane, je vois des garçons avec pleins d'habits différents : des plumes, des couleurs ou des chemises qui font adulte.
J'alpague un de mes compagnons de chambre :

« Hey buddy, t'aurais pas un truc du même genre pour moi ? »

Plank me regarde de haut en bas et hausse un sourcil avant de faire une moue.

« Dude, t'es trois fois plus grand que moi, tu rentreras même pas un bras dans mes chemises. Par contre… »

Il va fouiller dans le petit coffre en dessous de son hamac et finit par en sortir une chemise blanche, bien plus grande que lui et à peine froissée.

« - C'était à mon grand frère, j'pense que tu rentreras dedans ! et il sort un noeud papillon de je ne sais où. Et te faudra ça aussi !
- Euh j'suis pas s…
- Si si, c'est comme ça qu'il faut s'habiller pour les boom ! »

Si ce noeud était rose, je l'imaginerais très bien sur la tête d'une princesse, mais au moins il est orange…
J'attrape tout ça et le remercie avant d'aller m'habiller. Plank m'aide à mettre le noeud papillon mais j'ai plutôt l'impression qu'il essaie de m'étrangler, et même après qu'il ait fini.
J'arrête pas de tirer sur le noeud pour déglutir et respirer et dans le reflet un peu déformé de ce qui nous serre de miroir, je suis presque satisfait.

« - Tu devrais vraiment enlever ton bonnet dude.
- Nan, ça serait pire.
- Je t'assure, enlève le.
- Vraiment pas. »

Plank hausse les épaules et se dirige vers la sortie. Juste avant de disparaître, il s'arrête et me lance :

« Tu sais, les booms c'est fait pour essayer des nouveaux trucs, être quelqu'un d'autre, se lâcher… C'est le meilleur moment. »

Je reste un moment à me regarder dans le reflet avant de soupirer et sortir à mon tour. Dans mon hamac : le noeud papillon et mon bonnet.
Dehors, l'air doux agite ma tignasse dorée et je déglutis librement, les mains dans les poches de mon plus beau jean, celui qui n'a aucun trou.

J'arrive au début de la boom et m'émerveille devant les décos qu'ils ont fini de poser après mon départ. On joue déjà de la musique et certains dansent un peu au milieu de la piste pendant que la grande majorité est collée aux murs avec un verre et de la nourriture.
Je passe une main nerveuse dans mes cheveux libres, inspire, expire, et je rejoins les danseurs.
Je m'amuse bien jusqu'à ce que des grands, très nus (c'est ça "se faire beau" pour eux ?) arrivent, virent les musiciens - c'est vraiment pas sympa - et "jouent" un morceau. Je ne sais vraiment pas si je peux appeler ça jouer : ils utilisent des instruments de musique, donc techniquement oui. Mais ils pourraient les fracasser par terre et ça produirait sûrement le même bruit. Celui avec la crête rouge se met à hurler et vomir des paroles que je comprends pas très bien - il articule pas beaucoup et ses mots veulent rien dire - alors j'arrête de danser. Parce que c'est pas possible de danser là dessus. La preuve, les gens commencent à se bousculer, de plus en plus fort, et j'aperçois la blancheur de Moon se faire balader par ce mouvement de foule. Mais elle est trop loin et j'arrive pas à la rejoindre pour la mettre à l'abri. J'arrive même plus à la voir, malgré ma grande taille.
Je passe le reste de la "chanson" à essayer de pas tomber et me faire piétiner jusqu'à ce qu'un silence presque génant mais très apaisant retombe. Je soupire de soulagement, attendant que les "musiciens" laissent la place à de vrais musiciens pour qu'on puisse danser. Mais les tout-nus ont pas l'air de vouloir bouger.
Et ils enchaînent.
Je grogne et regarde la sortie. S'ils continuent comme ça toute la soirée je pense pas rester : ce que je préfère dans la boom pour l'instant, c'est danser. Et même si leur nouvelle chanson peut être appelée comme ça, c'est toujours pas une musique pour danser.
Mais je suis pas quelqu'un qui abandonne aussi facilement, alors je me dirige vers le buffet pour expérimenter un autre aspect de la boom en attendant - et espérant - que les tout-nus laissent leur place et aillent profiter de la soirée, histoire qu'on puisse aussi en profiter.
Je repère la tignasse rousse du Chef Freckles qui a lui aussi choisi une chemise - plus colorée que la mienne et sans nœud papillon. Je reconnais le Chef Scar au moment où il sort avec une fille toute verte - je crois que c'est une Soigneuse - et d'autres chefs - wow, une princesse guerrière !

Au buffet, je tombe sur Plank qui me sourit de toutes ses dents et dents manquantes :

« - Ouah dude, t'as enlevé le bonnet, gg ! un oeil sur mon cou et il sourit moins. C'est dommage pour le nœud pap', ça faisait stylé.
- Sorry buddy, j'arrivais pas à respirer. Mais merci pour ton conseil, j'avais presque oublié que j'avais la tête toute nue. »

J'aperçois Moon sortir de la foule - apparemment indemne, je suis soulagé - aux côtés d'une fille avec une plus jolie chemise blanche que moi et des cristaux autour des yeux. Je fais coucou à l'armurière avec un grand sourire en espérant qu'elle m'aperçoive ; les vents c'est toujours la honte.

:copyright:


Tenue:
 

Resumay:
 






True Nature of the Knight:
 

   

Le Chevalier cherche son destrier et meilleur ami !
La Boum - Page 3 Finn_and_jake_by_abysswolf-d6bgo83
Revenir en haut Aller en bas
Nasty
Nasty

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 395
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ DISPO POUR RP ? : 3/4 (une place dispo)
✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


La Boum - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 3 EmptyMar 2 Fév 2021 - 21:22

Tout le monde aurait pu croire que la prestation allait se finir ainsi, sur ce fondu au noir, sur ces quelques notes rock puissantes, sur cette voix profonde et grave. C'était sans compter sur le déchainement brusque de percutions qui surprend tout le monde, les membres du groupe musical y compris.
Nasty harasse la batterie, la martyrisant comme si sa vie en dépendait. Il y a une forme de folie dans son regard et dans l'angle carnassier de sa mâchoire. Soudain, sa voix s'élève, sale, sombre, indubitablement sexy.


(la musique qui sert de base)

- Les pétasses de la mercerie,
vomissent leur bling, leur strass sur toute mes nuits
"des diamants dans l'ciel", c'est c'qu'ila dit
La poudre de fée t'achètera pas une ââââme....


Pris au dépourvu, les camarades du Panda ne savent pas comment réagir : Justice, livide, gratouille de manière désaccordée, Tool tente d'aligner sa basse sur le tempo, Apache joint son timbre avec entrain à celui de sa comparse sur un refrain entêtant qui dévoile des capacités vocales inattendues :

- Ouuuh , je peux le voir !
Ouuh je peux le voir,
Ouuh je peux le voir,
Toooooombeeeer!
Ouuuh , je peux le voir !
Ouuh je peux le voir,
Ouuh je peux le voir,
Toooooombeeeer!
C'est un monde de merde!
Qu'est-ce que T'en r'tiens?
Cruel, sans coeur,
Allume une cigarette!
C'est un monde de merde
Qu'est-ce que T'en r'tiens?
Du sexe, des armes,
Allume une cigarette!
DU SEXE, DES ARMES,
FILE TA CIGARETTE!

Les garçons perdus me font chier
Ils disent qu'ils veulent savoir quiii l'a fait !
La vraie réponse c'est nous tu vois
T'obtiens c'que tu veux qu' à mooooooooins d'gueuler!

ALORS HURLE, BABY, YAYHAY !
HURLE, BABY, YAYHAY !
HURLE, BABY, YAYHAY !
QU'IL VA TOMBER !
Ouuuh , je veux le voir !
Ouuh je veux le voir,
Ouuh je veux le voir,
Tooooooombeeeer!
C'est un monde de merde!
Qu'est-ce que T'en r'tiens?
Cruel, sans coeur,
Allume une cigarette!
C'est un monde de merde
Qu'est-ce que T'en r'tiens?
Du sexe, des armes,
Allume une cigarette!
Du sexe, des armes,
Allume une cigarette!


La batterie s'envole une nouvelle fois dans un lyrisme survoltée, rejoint bientôt par un riff endiablé de l'Hérissé qui s'illustre comme le meilleur complice de Nasty dans ce grand crime musical. Le répit est de courte durée, la violence verbale explose de plus belle.

-Reeeeeeeeetour des pétasses d'la mercerie
Me suppliant d'être gentille et puis jolie.
Il n'y a pas de chaînes sur mon cerveau,
Chuis pas ton esclave mais une vrai bombe!
J'ai un pied dans l'berceau, l'autre dans la tombe!
C'est un monde de merde!
Qu'est-ce que T'en r'tiens?
Cruel, sans coeur,
Allume une cigarette!
C'est un monde de merde
Qu'est-ce que T'en r'tiens?
Du sexe, des armes,
Allume une cigarette!
DU SEXE, DES ARMES,
FILE TA CIGARETTE!

C'est un mooooonde de meeeeeeeeeeeeerde! Yeaaaaaaah !


Nasty, debout à présent, bourrine ses cymbales dans l'espoir de les tuer. Elle crève sa grosse caisse avec la percussion de trop et dans un grand élan de rage phénoménale défonce son instrument à coups de godasses dont les talons n'écrasent visiblement pas que des merdes.
Un silence brutale tombe soudain sur les festivités.
Le panda essoufflée, dégoulinante de sueur, lève son regard bleu glacé sur la foule et brusquement lève les deux bras en l'air, poing fermés, auriculaires et indexes dressés.

- ON EST LES K.O. !!!!! qu'elle beugle.

Horrifié, Justice enfonce son chapeau sur son visage et sort de scène, Tool sur ses talons. Apache, hilare, highfive Nasty qui mollarde une dernière fois sur les planches de l'estrade avant de la quitter
Une conclusion aussi révoltée que rock'n'roll.


Résumé:
 






La Boum - Page 3 Bannas10
Revenir en haut Aller en bas
Skunk
Skunk

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 115
✘ SURNOM : (Le) Dandy
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oh, well...
✘ LIENS :
La Boum - Page 3 Rsz_rs10 I'm surrounded by idiots
La Boum - Page 3 Rsz_rs10 Carnets ouverts : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X - XI - XII
La Boum - Page 3 Rsz_rs10 Recueils ouverts : - -

La Boum - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 3 EmptySam 6 Fév 2021 - 22:18

“Il a raison, hein. Lace si tu veux emballer quelqu'un, c'est ce soir. Tim, ça vaut pour toi aussi.”

En entendant parler Owl, Skunk lui jette un coup d’oeil vaguement alarmé: les paroles de la chouette sont nettement plus provocatrices que les siennes, alors que pour une fois le Dandy n’avait pas trop prévu de suivre son pote sur ce terrain-là. Lui voulait simplement faire un compliment, et son expression se fige à l’idée que les deux adolescentes puissent mal le prendre; charrier volontairement les gens, c’est une chose, mais alors qu’il essaie juste de...

... De quoi en fait? Qu’est-ce qu’il lui a pris, qu’est-ce qu’il a voulu faire? Être sympa? Être normal? Avec des filles plus âgées? Avec Lacerate?...

Son cerveau alcoolisé patine dangereusement, à deux doigts de réaliser à quel point il n’a pas réfléchi avant de parler, quand la cheffe des Chasseurs daigne le secourir d’un sourire que Skunk trouve parfaitement assuré et naturel:

“Merci, les beaux gosses. J’ai pas pu faire grand chose pour la gueule, mais c’est cool que vous appréciiez la tenue.”

Quelque chose se dénoue dans les épaules du Dandy et une lumière inédite glisse sur ses traits, une joie surprise mais sincère qu’il oublie de filtrer. Cette part de son cerveau qui cultive l’art de la réplique pense fugitivement qu’il devrait répondre à Lace que la gueule est très “appréciable”, elle aussi, mais même ivre comme il l’est, Skunk a bien conscience du ridicule que ce serait. Alors il se contente de lever son verre, encore, avant de descendre une généreuse gorgée de son rhum aromatisé au punch et de murmurer à Owl :

“Eh, elle nous a appelés “beaux gosses”...”

Il sourit, stupidement ravi, et reprend un peu d’alcool en savourant cette petite victoire. Il en profite pour observer la foule, à la recherche d’autres têtes connues. Cette fois-ci, il repère Nut (qui ce soir semble avoir décidé de faire chier ce pauvre Cyber, requiescat in pace), puis Creepy. Le chef des Récolteurs paraît désespérément à côté de ses pompes, perdu au milieu de tous ces gosses.

Skunk compatit, un peu: il a du mal à faire confiance à Creepy (qui reste un chef), mais cela ne l’empêche pas de reconnaitre ses efforts et sa volonté de bien faire. Le Dandy en a conçu une prudente sympathie pour l’étrange Canadien, si bien qu’il ne peut nier sa satisfaction de voir Pastel venir tenir compagnie à ce dernier: décidément, une fête, même si les autres sont globalement insupportables, c’est impossible à tenir tout seul.

Revenant à son propre binôme, il se penche un peu pour écouter Owl qui lui réplique, avec juste un temps de retard, que Timber “ça date” et que “maintenant c’est une pote”. Skunk hoche la tête comme s’il comprenait parfaitement de quoi la chouette parle, alors que c’est un euphémisme de dire qu’il est en dehors de son domaine d’expertise: lui qui peine déjà à saisir comment les gens peuvent faire la différence entre un pote, un ami et un plus-si-affinités, l’idée qu’en plus tout cela change au cours du temps et peut revenir en arrière, c’est un peu trop lui demander.

Mais bon, il en retient que Owl a l’air plutôt content de voir Tim et qu’il n’a effectivement pas l’air contrarié par l’idée qu’elle passe la soirée avec quelqu’un d’autre. Skunk boit encore, avant de faire remarquer:

“Méfie-toi, pote ou pas, si ça se trouve c’est toi qu’elle a envie “d’emballer”.”

Il glousse un peu, trahissant son taux d’alcoolémie qui commence à se faire plus que généreux. Puis quelques accords de guitare s’élèvent au-dessus de la rumeur des conversations. Et la soirée de Skunk passe brusquement de “vraiment cool” à “absolument parfaite”.

Il a reconnu la chanson dès les trois premières notes. Avant même que Nasty ne touche sa batterie, il est debout, avec à peine la présence d’esprit de faire un geste à l’attention de Owl (“je reviens”). Et quand Tool commence à chanter, de son improbable belle voix grave, Skunk est déjà dans l’autre angle de la vaste pièce, là où il peut voir la scène sans être gêné ni par les danseurs ni par les gamins qui se pressent autour du buffet. Il ne réalise même pas qu’il a laissé son verre sur sa chaise.

Il a une drôle de dégaine, planté là dans son costume d’adulte, les mains au fond des poches, à hocher légèrement la tête en rythme avec la batterie comme s’il était un vieillard arthrosique plutôt qu’un garçon de quatorze ans. Malgré la chaleur ambiante, il ne transpire même pas, un des rares avantages de sa peau encore trop froide. Il pourrait avoir l'air, au mieux, vaguement enjaillé.

Mais ce serait ignorer le plaisir féroce qui se lit dans son sourire et son regard; à l’extérieur tout est verrouillé, cloîtré, censuré, et pourtant on devine sa stupeur et son délice, l'euphorie inimaginable d’entendre l’une de ses chansons préférées, de la voir jouée devant lui, sur une scène, pour de vrai. La prestation n'est pas parfaite, évidemment, mais les musiciens se donnent, Tool comprend visiblement très bien ce qu'il chante, et Skunk ne sait peut-être pas le montrer mais l'émotion est là, ça le remplit, ça déborde, et même quand les paroles mordent un peu, même quand certaines plaies à moitié effacées remontent de très loin pour le vriller de l’intérieur, c’est une douleur qui fait du bien, une douleur d’humain, une douleur d’être vivant.

A un moment, confusément, le regard de Skunk va de Apache à Owl. Et il réalise qu’il est heureux d’être là. Pas seulement à la fête, mais à l’Arbre. Il est heureux d’être revenu. C’est la première fois qu’il en est aussi certain.

Alors oui, quand c’est Nasty qui prend le relais comme la brutasse ingérable qu’elle est (à ce stade c’est plus un hold up qu’un relais), Skunk lâche prise. A son échelle, bien sûr. Mais il laisse quand même son sourire s’accentuer, devenir un hybride enthousiaste entre une grimace de bonheur pur et son habituel rictus de sale gosse. Il rigole même un peu en voyant les gueules des pauvres Justice et Tool, qui essaient tant bien que mal de suivre la batterie pendant que Apache plonge dans le chaos ambiant en faisant la bombe. Le morceau est agressif, rapide, sans doute trop pour beaucoup des Garçons Perdus, Nasty est un monstre de violence brute (comment est-ce qu’elle peut cogner ses caisses claires à ce rythme tout en chantant?!) et Skunk, de son humble opinion d’ado complètement bourré, trouve tout cela merveilleux au-delà des mots.

Nasty se lève, révélant à nouveau à quel point elle est vraiment trop peu vêtue. Puis elle fracasse sa batterie et achève le concert avec la complicité enthousiaste d’Apache. Cette fois Skunk applaudit sans faux-semblants, ravi aussi bien par leur prestation que par les réactions médusées des autres gosses. Et pendant que ça hurle d’excitation ou de consternation dans toute la Cabane, le Dandy hilare s’empare de deux bouteilles sur une table proche et file le long de la pièce en courant, pour rattraper les deux révoltés avant qu’ils ne sortent. En espérant qu’il ne se casse pas la gueule entretemps, ce qui est très possible vu son état.

“Apache! APACHE, ATTENDS!”


Résumé du pavé:
 






In order to insult me, I must first value your opinion.
Nice try though.
Now please go fuck yourself with a cactus.
La Boum - Page 3 Skunk_20La Boum - Page 3 Skunk_21La Boum - Page 3 Skunk_22La Boum - Page 3 5t7e
(And if I were you, I wouldn't love me neither.)

Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1493
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

La Boum - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 3 EmptyDim 7 Fév 2021 - 16:58

La voix de Nasty, c'était quelque chose putain !
Elle grinçait au fond de sa gorge, grognant pour au final sortir d'une manière sexy et grisante !
Et elle chantait ! Whaou ! Frappant sur ses percus à les en faire brailler de douleur !
Apache, en bon acolyte, torturait sa guitare en accompagnement, concentré sur ce qu'il faisait, sourcils froncés et lèvre inferieure mordue, ne pouvant s'empêcher d'agiter la tête en rythme jusqu'à même sautiller sur la scène.

C'est un monde de merde !
Qu'est-ce que T'en r'tiens?
Du sexe, des armes,
Allume une cigarette !


Il chantait avec elle, et répétait "C'est un mooonde de meeeerde Ouaiiiiis !" Faisant partir les notes de sa guitare dans tout les sens ! Ca sonnait un peu n'importe comment mais pas n'importe quoi, partant dans les aigues pour mieux retomber dans les basses !
Sans doute que ca écorcherait le bon sens musical de certains et/ou certaines, mais Apache s'en foutait ! C'était même un peu le but du jeu, au fond.
Et puis soudain, tout s'emballa !
Encore plus !
Nasty la furie venait d'éclater pour de bon son instrument et le finissait à coups de pompes comme on finissait un de ces enfoirés de faf sur le trottoir, à la sortie d'un bar !
C'était poétique.
Et le silence retomba un peu brutalement.

C'était fini.
Cette fois il n'y aurait pas d'autres morceaux. Pas de rappel.
Terminé, tout l'monde descend !
Ou presque.

La blonde se retourna vers le public pour hurler tout en brandissant ses poings cornus

"ON EST LES K.O. !!!!!
- OUaiiiiIIIIIIiiiIIIs !!" L'iroquois avait confirmé à sa façon, brandissant sa guitare à bout de bras.
Un HighFive bourré d'un sentiment de satisfaction et un mollard en guise d'au revoir, et, tranquillement, le petit groupe si bien nommé était descendu de la scène.
Le punk fit quelques pas en direction de la sortie, aux cotés de Nasty, son instrument toujours en main qu'il avait préalablement débranché, quand il entendit qu'on l'appelait.

"Apache! APACHE, ATTENDS !"
Le punk se retourna, et automatiquement, un grand sourire lui déchira le visage, reconnaissant son vieux pote de récolteur ancien diplomate.
"Heeey Skunk !! Comment ça va !" Il était crevé, l'Hérissé, encore essoufflé de la performance. C'était que jouer du punk, c'était loin d'être de tout repos. "J'espère que t'as bien aimé le spectacle !"
Il disait ça, mais en vrai, il connaissait déjà la réponse.
Le Dandy faisait parti de ceux qui avaient applaudit, pas de ceux qui avaient râlé ! Il avait beau avoir l'air pire que coincé du cul, celui la, il était en vérité plus détendu et libre dans sa tête que l'immense majorité !

Un coup d'œil aux alentours, voir même l'air un chouilla paumé, d'un seul coup.
"Il s'est tiré le Crs ?"
Déçu ?
Il haussa pourtant les épaules, son attention revenant derechef à son copain de longue date.
"Tu m'offre à boire ?" Et son sourire se fit plus grand, car il n'avait pas raté les deux bouteilles que l'autre avait en main.
Il faisait soif.

Résumé:
 






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Scar
Scar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 52
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A voir !
✘ LIENS : My fight

La Boum - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 3 EmptyLun 8 Fév 2021 - 22:12

Yell l’emmène sans lui demander son avis, l’agrippant par le bras et le tirant à sa suite. Trop surpris pour résister et l’alcool aidant à le rendre docile, le Rouge lui emboîte le pas et se laisse guider à travers la foule des Perdus.

Il n’a même pas besoin de chercher à éviter les regards, tout va trop vite et son attention ne parvient à se focaliser que sur quelques silhouettes croisées à un moment ou l’autre du chemin. Les autres ne sont qu’une masse floue et bruyante. Il entrevoit quelques-uns de ses collègues Chefs et puis, plus loin, c’est Moon qu’il remarque une nouvelle fois. Petite silhouette noyée au centre de toutes les autres mais il a impression que leurs yeux se sont croisés l’espace d’un court instant. Dans la cabane une nouvelle voix s’élève.

Et puis, comme par magie, ils sont dehors. Le trajet lui semble avoir duré ou deux secondes ou deux heures, Scar n’est pas bien sûr. Dans tous les cas l’air frais lui fait du bien et il en inspire une grande bouffée avant de se caler contre la barrière à côté de la Criarde.

J'en fait pour un ou pour deux ?

Le Sentinelle met un moment à comprendre ce qu’elle lui demande mais il remarque ensuite ce qu’elle tient entre ses doigts. D’ordinaire il est assez opposé à toutes formes de drogues mais vu ce qu’il s’est enfilé comme liqueur il se sent mal de faire une réflexion. De toute façon, s’il confisque et discipline les plus jeunes à ce sujet, il laisse les grands vivre leur vie.

Mais quand même, qu’elle lui en propose comme ça ça le fait un peu marrer.

Non, non. C’est pas une bonne idée pour moi.

La fumette étant plutôt répandue chez les adolescents du Grand Arbre il en connaît aussi les effets même sans jamais avoir testé. Le bourbon ça passe de temps en temps mais il est déjà assez parano comme ça alors il préfère pas voir ce que ça donnerait s’il consommait de l’herbe.

En plus je fume pas tout court, faut que je garde mon souffle.

Et il trouve autant le concept que l’odeur assez crade mais garde la pensée pour lui. Tout de même curieux, il demande à Yell.

Qu’est-ce que ça te fait à toi ? En quoi ça vaut la peine ?

Ca lui ressemble pas trop de faire la conversation, d’habitude soit il s’en fout soit les mots lui viennent pas et il préfère couper court. Mais pour une fois il a rien de mieux à faire et est d’une humeur plutôt loquace. Ca l’empêche aussi de trop penser à la chanson et ses participants pour le moment mais il peut pas jurer que si Apache sort maintenant et se pointe devant lui il le choppe pas par le col. Mais sans doute que le petit punk osera pas venir au conflit direct avec lui, il doit savoir qu’il fait pas le poids.






Oops


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yell
Yell

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 188
✘ SURNOM : La CRIARDE
✘ AGE DU PERSO : 16 Pijes

✘ DISPO POUR RP ? : CARREMENT BABE
✘ LIENS : Le Groupe
Prime sur l'Individu

La Boum - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 3 EmptyMar 9 Fév 2021 - 11:12

Ils s'en passait des choses, à l'intérieur,
Les notes quittaient la sono pour aller s'écraser dans les tympans de l'audience, do, ré, mi, fa, la, si.. toutes étaient présentes..
Et c'était apparemment les instruments qui étaient au sol.

En tout cas, c'est ce que Yell déduisait, ca aurait pas été la première fois qu'un artiste s'emportait, ca serait pas non plus la dernière.

Pendant ce temps, notre duo, que je désignerai maintenant comme "La Camée et le Calmé" avait mis leurs oreilles aux repos, et engageaient une conversation.. des plus banales -mais qui semblait pourtant relever d'un certain effort, pour l'un des deux, je vous laisse deviner lequel.

- Non, non. C’est pas une bonne idée pour moi. En plus je fume pas tout court, faut que je garde mon souffle.

Ce refus n'était pas étonnant,
Tant pis, Yell roulerait pour deux quand même, comme je vous l'avais annoncé.

-Ah ouai, faut garder ce grand corps en forme hein

Elle avait pas grand chose à dire, en fait, elle l'avait embarqué pour pas être toute seule, et parce qu'ils avaient commencés la soirée ensembles, mais avaient-ils des trucs à se dire ? Bonne question.

Un léger silence s'installe, il est gênant, même si camouflé par l'indescriptible bordel que font tout les agités à l'intérieur.

-Qu’est-ce que ça te fait à toi ? En quoi ça vaut la peine ?

Ah, il venait d'ouvrir une boîte de pandore, elle pourrait lui en parler des heures, des "magnifiques vertus médicinales de la fumette", mais fort heureusement pour lui (et pour moi), elle était bien trop dans le flou pour commencer son plaidoyer habituel quant à la consommation -excessive en son cas- de substances psychotropes en tout genre.
Alors, après avoir fermé les yeux quelques secondes, elle lâche.

-Quand j'ai mal au corps, j'ai plus mal, quand j'ai mal ailleurs, j'oublie.


Ca résumait plutôt bien le truc, finalement.
Bon elle avait omis de parler de la dépendance, des effets secondaires, des overdoses..
Mais c'était pas très vendeur, alors elle allait pas s'y risq-

-Et quand j'en ai pas, bah c'est la merde.

Heu ? Yell ? Allo ? Tu te sens bien ?
Attendez, je rêve, ou elle était lucide quant à ses problèmes évidents ?
L'Alcool à du bon. (mais consommez en avec modération)

Décidement,
Lace en robe, Scar qui se décoince, Timber qui s'assume, Yell qui est honnête avec elle même et qui prends en considération l'état de son corps..

La Boum était définitivement le lieu de tout les impossibles.

-Du coup j'en planque, mais cafte pas, jte fais confiance hein.

Si Apache était là, il l'aurait déjà tuée 9 fois dans sa tête,
quelle trahison.

-Laisse tomber, jsuis pas nette là..

S'en suit un vertige, confirmant sa dernière constatation.
Elle manque de tomber.






Ya Know what I say to The chosen Whites ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Volt
Volt

☼ Fée des Vents ☼


✘ AVENTURES : 44
✘ SURNOM : L'alcaline
✘ AGE DU PERSO : Jeune

✘ DISPO POUR RP ? : Ouiiiii!!! Des potiiiins!!!
✘ LIENS : La pile ailée
Dés Potins !



La Boum - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 3 EmptyDim 14 Fév 2021 - 22:38

J'étais dans mon ampli et j'attendais ce moment avec tellement d'impatience ! De la musique qui casse les oreilles !!! La tronche qu'ils vont faire tous !!
Je suis pas forcement amateur de punk, mais rien qu'à l'idée de la tête qu'ils allaient faire tous je me tortillais dans tous les sens, balançant quelques petits arcs électriques par-ci par-là.

- Ouais Apache, casse leur les oreilles !!!

Me dandine d'un côté. Me dandine d'un autre. Un peu de head bang au milieu. *bam* Un coup de tête dans l'ampli... Ok... Va vraiment falloir que j'aille casser les pieds à Tool ou Cyber pour avoir une boite plus grande. Et transparente !!! Comment je fais pour mes potins moi si je vois rien ??? Je peux pas compter sur le hérisson, il est à fond dans sa chanson !
JE VEUX VOIR LEUR TÊTEUH !!! Je veux arrêter de m'éclater la tronche à chaque fois que je sautille trop !
Je continue de sauter, *bam* *bam* *bam* les coup de ma tête contre l'ampli pas forcement en rythme avec la musique.

Et quand la première chanson s'arrête je sors un peu la tête, histoire de voir le résultat.
UN POGO !!! Bien joué les gens !!! Hey Scar, t'en dis quoi???
Allez Apache !! Une autre ! Une autre !!
Euh... Attendez ! Pause !! Pause !!! J'ai cru avoir une allucination !

Je retourne quand même dans mon ampli pour la deuxième chanson et là c'est le drame... Qu'est-ce que c'est que ce truc ????!!! TOOL !!! spèce de sale traitre !! Et mon pogo alors !! Ils vont tous s'endormir là dessus !!! Naooooooon !!!!
Je peste pendant toute la chanson en attendant la fin. Mais zut quoi !! J'ai un potin à confirmer moi !!! SORTEZ MOI DE LA!!!!

Deuxième "chanson" finie. Je ressors la tête et je confirme mon potin. Lace en robe. LACE en robe. LACE en ROBE !!!! OH !! OH!! Je vais avoir pleins de trucs à raconter à ceux qui ont manqué ça !

Et là ! Ma sauveuse ! Nasty ma chérie ! Ouais !!

-Vas y ma grande !!! Fais les disjoncter !!! Youhou !!!

Et à la fin, j'arrive ENFIN à sortir de mon ampli pour admirer le spectacle !

- JE SUIS LIIIIIIBRE !!!!

Je pars en trombe et fait le tour de la pièce, me rapprochant l'air de rien des gens aux cheveux longs. Pas assez pour les électriser mais assez pour foutre en l'air leur mise en plis.

Une fois mon tour de salle terminé, je repère Skunk avec Apache et décide de m'installer carrément sur l'épaule du ramasseur.

- Hey ! T'es super bien habillé aujourd'hui !

Je jette un coup d'oeil à Apache. Mouais...

- Dis donc le pingouin, tu veux pas lui apprendre à mettre des fringues au hérisson... J'crois qu'il en a oublié...

Et là, je percute.

- Il s'est tiré le Crs?

Scar. Qui était avec Yell. Et qui n'est plus là. Aaaaaaaaaaaaaaah !!! Scar a enlevé Yell !!! Je ne sais pas si  Skunk m'a répondu, j'ai une autre pensée en tête. Je décolle et fais le tour de la salle.

Pas de Scar. Pas de Yell.

Refais un tour, en zigzagant entre les gens.

- YELL !!! Copine !!! T'es où????

Je franchis la porte menant sur l'extérieur et pour une fois me fige. Trouvée.

[La suite ici avec Scar et Yell]

Résumé:
 






"J'AI DES POTIIIIIIINS"

Ma musique d'intro (je suis toujours là où on m'attend le moins !)
Revenir en haut Aller en bas
Clenched
Clenched

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 209
✘ SURNOM : La Désenchantée
✘ AGE DU PERSO : 17

✘ DISPO POUR RP ? : Yep yep
✘ LIENS : -Θέμις -Ἀλήθεια

-Her insecurities

-And her being


La Boum - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 3 EmptyMar 13 Avr 2021 - 19:06

Je marche en rond, me mordillant le bout du pouce, visiblement anxieuse je soupire et regarde une énième fois l'entrée de ma cabane.

La veille fût déjà une soirée pleine de rebondissements, Sick et moi étions montées dans les cîmes pour boire, faire la fête et parler, mais l'alcool (boisson que je n'ai pas du tout l'habitude de boire) m'a délié peut être un peu trop la langue, j'ai beaucoup pleuré, on a parlé de Nobod et...comment elle a dit qu'il s'appelait? Isis? Lys?

Quoiqu'il en soit, je me suis réveillée ce matin, la tête ayant triplée de volume et la nausée remontant jusqu'au nez alors que Sick est entrée dans ma cabane pour me donner du thé et me proposer de la rejoindre le soir même pour une autre fête avec d'autres GPs.

Je passe devant mon miroir et m'arrête pour admirer ma tenue:

Une robe de tulle rose brodée d'or et d'argent confectionnée par Nobod, la délicatesse et l'attention qu'il lui on été demandées pour créer cette splendide oeuvre se fait ressentir rien qu'en la portant, je souris doucement en caressant la jupe et en réajustant doucement le col.

La robere:
 

Je passe ma main dans mes cheveux blanc avant de rajouter un peu de rose sur mes lèvres...je suis belle...

Depuis peu...depuis le retour de l'Ordinaire, j'apprends un peu plus à me maquiller, m'habiller, et j'ai échangé des bijoux contre du maquillage avec des filles de l'Arbre, c'était...peut être la première fois que interagissais avec quelqu'un d'autre...enfin....que je me faisais des amis....

Sick m'aide beaucoup à sortir enfin....à m'ouvrir aux autres....et, ça m'a vraiment aidé, j'ai plus confiance en moi et j'ai conscience d'avoir des amis. Elle m'a embarqué dans quelques aventures qui nous ont apporté plus ou moins des problèmes, mais ce sont des moments toujours incroyables avec elle.

Capricorne, Wobbly, Sick, Reaper, Sense, Tool, Vain, et puis les Armuriers; et évidemment Nobod'...toutes ces personnes sont mes amis, et je suis plus forte grâce à eux.

Je ne suis pas encore prête à dire à tout le monde qui je suis...pas encore...mais je n'ai plus peur de parler, d'être avec des gens, d’interagir avec des nouvelles personnes, moins en tout cas.

Je tourne encore en rond attendant Sick, c'est elle qui m'avait convaincu d'aller à la "boum" mais il se trouve que mon amie était en retard et je commence alors à m'inquiéter du fait qu'elle m’aie posé un lapin.

Je m'assoie finalement sur un tabouret afin de mettre mes chaussures, des talons roses que j'ai trouvé sur la plage aux objets échoués avant de les avoir décorés d'arabesques et de motifs de fer blanc rosé de ma conception, j'ai amélioré ma technique et maintenant fabrique beaucoup plus de bijoux pour qui veux au Grand Arbre, ça me donne l'occasion d'échanger des services...et informations avec d'autres GPs.

Les chaussureres:
 

Mon nom n'est plus le même non plus, je suis Clenched maintenant, c'est assez joli comme nom en soit.

Ne voyant pas arriver Sick, je soupire et finalement sors, me dirigeant vers le coeur de la fête, très facile à trouver vu la musique qui bombarde hors de la cabane, des GPs rient, boivent et dansent au son du groupe d'Apache, j'écoute les paroles et rougis un peu, un peu perturbée par une telle confiance et force d'âme mais encore plus en constatant les tenues de la jeune fille à la batterie et celle de Tool...je ne savais pas que l'on pouvais montrer autant de peau...

Le rose pastel sur mes joues cache un peu le rouge qui remonte mais je ne me démonte pas...pas encore...je vois tout le monde danser, Madame Lacerate discuter avec un garçon...il me semble que c'est un soigneur? Et un autre en costume tout à fait élégant, je vois aussi quelques personnes danser tels qu'Heaven et Moon, chose qui m'étonne plus ou moins mais je ne dit mot, je fais passer mon regard sur la foule, cherchant mon chevalier servant pensant qu'il se trouve ici mais les enfants et adolescents qui dansent tous au son de la batterie m'empêche de voir bien.

J'attends à l'entrée, une main qui serre l'autre sur le devant de ma robe et le coeur qui vibre, j'ai en effet plus de confiance en moi mais entrer toute seule au milieu de la foule est un sacré pas pour moi et je ne sais pas si je pourrais le passer toute seule.

Résumé:
 






Merci Key! <3:
 


I'll cut my hair
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La Boum - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-