Le Deal du moment : -67%
DORMIPUR Oreiller à mémoire de forme ...
Voir le deal
9.99 €

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 51
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

La Boum - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 2 EmptyMar 5 Jan 2021 - 19:57

Tout sourire, le raccommodeur écoute les explications de la Mésange. Il n’a pas l’habitude d’initier une conversation alors quand ça marche, il ne peut qu’être satisfait de lui.

- Inutile de préciser que j'aime beaucoup ta salopette... Très bon choix de couleur...

Ah oui, rose évidemment, ils sont assortis ! Le Garçon éclate de rire devant cette constatation, qu’il n’avait même pas faite avant. Ça commence bien, ils sont visiblement faits pour être partenaires de danse.

- Un petit rock pour s'échauffer, ça te tente ? Si tu ne connais pas les pas, je peux te les apprendre. Quand on ne part pas sur de l'acrobatique, c'est comme le swing, c'est pas si compliqué.

Certes, Pastel a beaucoup d’enthousiasme quand il s’agit de danser, mais on ne peut pas dire qu’il maîtrise parfaitement cet art. Pour lui, danser c’est surtout se trémousser un peu n’importe comment en espérant que ça donne quelque chose de potable visuellement. Son truc, c’est de connaître certaines bases et de tenter des trucs, alors quand la jeune fille prononce rock et swing, il peut s’imaginer ce que ça donne. En gros. La suite, on verra.

- D’accord ça me va ! J’vois à quoi ça ressemble, t’auras qu’à crier quand je fais faux, répond-il sur un ton blagueur.

Sur le rythme de la musique, il prend la main de Heaven et la fait tourner comme les vrais swingers. Bon, c’est pas aussi pro mais l’intention est là. Au moins, ils s’amusent. Elle est meilleure danseuse que lui, alors il prend exemple sur elle, imite ses pas pour s’accorder.


Pied gauche, pied droit.

Marche accidentelle sur un pied.

Récupère sa main pour la faire tourner dans l’autre sens et se prend ses cheveux roses dans la tronche au passage.


Ça fait longtemps qu’il ne s’est pas autant éclaté.

C’est drôle, parce que Le Fragile et La Mésange sont presque des inconnus l’un pour l’autre, pourtant danser ensemble, ça casse la gêne “on se connait pas trop alors on sait pas trop quoi dire”.

Et puis soudain, au milieu de la musique rock, on entend un cri. Sauf qu’il ne s’agit pas d’un cri de détresse, mais bien d’une voix “chantante”. Pastel n’a failli pas faire la différence. Ça vient de la Cabane à manger, un peu plus loin, mais leur musique est tellement forte qu’elle écrase tout le reste. Le tintamarre intrigue et plusieurs personnes se tournent dans sa direction.

Il reprend son souffle avant de s'adresser à sa partenaire de danse :

- Tu veux aller voir de plus près ? Ça a l’air marrant.

Difficile de résister à la curiosité quand on entend : “ … la poussière ils vont la bouffer !!!!"
Puis ça lui donne une excuse pour se servir à boire au buffet après une danse rock aussi intense. Sans attendre, il met le cap vers la fameuse cabane. La musique est toujours plus forte, toujours plus agressive et quand le Fragile passe le pas de la porte, c’est à peine si les vibrations ne le font pas s’envoler.  

Le look du groupe est… étonnant. Original. Vulgaire ? un peu. Au point de faire rougir Pastel et de le laisser bouche bée.

Résumé:
 






La Boum - Page 2 Soft2610

Pastel par Just :
 

Pastel par Reaper:
 
Revenir en haut Aller en bas
Skunk
Skunk

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 115
✘ SURNOM : (Le) Dandy
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oh, well...
✘ LIENS :
La Boum - Page 2 Rsz_rs10 I'm surrounded by idiots
La Boum - Page 2 Rsz_rs10 Carnets ouverts : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X - XI - XII
La Boum - Page 2 Rsz_rs10 Recueils ouverts : - -

La Boum - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 2 EmptyMer 6 Jan 2021 - 0:23

Spoiler alert: Skunk n’aime pas les fêtes. Ou les fêtes ne l’aiment pas. Certainement un peu des deux.

Ce n’est pas tant le principe qui le rebute: après tout, il peut comprendre le charme existentialiste d’une soirée passée à se gorger de danse, de musique, de sucre et d’alcool, dans l’espoir de nager le dos crawlé dans les endorphines et d’oublier la médiocrité de l’existence humaine. Bon d’accord, la partie danse lui passe un peu au-dessus de la tête, surtout quand il s’agit de le faire avec quelqu’un (trop de mains pas lavées, de sueur et d’haleine). Mais le reste, finalement, lui plaît plutôt bien. C’est juste dommage qu’une fête implique forcément, vous savez... des gens.

C’est pénible, les gens. Ça pue la crasse et l’eau de Cologne. C’est bruyant, ça se passionne pour des conversations vulgaires et stupides. Ça ne tient pas l’alcool et ça en devient tactile, maladroit, vite capable de renverser leur punch sur votre chemise neuve - accidentellement ou pas, d’ailleurs. Ça vous invite à danser juste pour le plaisir de faire une blague, le genre qui fera rire les potes mais certainement pas vous. Ou finalement, ça vous ignore. Souvent.

Bref. Clairement pas son truc.

Mais lui aussi a bien senti que cette fête-là était différente. Elle a un goût de renaissance, quelque chose de presque un peu solennel - enfin, autant que peut l’être une soirée organisée dans un camp scout géant sans aucun adulte pour superviser. Il y a dans l’air un appétit féroce d’être vivant, d’avoir chaud, de retrouver ce qui ressemble à une maison. Et ça, c’est quelque chose dont Skunk a très envie, lui aussi. Bien plus que ne le soupçonnent les autres Perdus; surtout ceux qui n’ont pas remarqué ces traces trop bleues toujours incrustées dans son regard.

D’un côté, il est mort de trouille à l’idée que quelqu’un les voie. D’un autre, il sait très bien qu’on ne le regardera pas assez dans les yeux pour cela. Et l’envie un peu inconvenante, un peu idiote, de faire partie de toute cette joie, de toute cette chaleur, devient presque aussi forte que l’appréhension.

Skunk ne s’est pourtant décidé qu’à la dernière minute. C’est que la plupart des gens qu’il apprécie ne vont pas à la fête (Her lui a dit avoir “besoin d’un peu de calme”), ou ont préparé leur propre crime dans leur coin (Apache ne dit rien mais a un sourire de sale gosse depuis des jours, Sick... doit être quelque part en train d’être elle-même), ou... ils ne sont juste plus là. Curve, Witted, d’autres noms, d’autres fantômes, qui lui rappellent un peu trop bien l’Hiver qui vient de passer, la décision irrévocable qu’il a prise et ce à quoi il s’expose si la mauvaise personne vient à l’apprendre.

Pourtant, c’est bien un fantôme qui a fini par le convaincre. Celui qu’il a vu dans le regard cerné de Owl. Celui qui bouffe l’espérance, la joie et le sourire de ce grand con sarcastique qui a fini par compter. Celui qui le fait lentement disparaitre sous le poids de l’épuisement, de la lassitude et de l’impuissance.

Skunk a ses regrets. Owl, lui, est en train de s’y noyer.

Alors, presque impulsivement, le Dandy a décidé que si, il irait à cette foutue fête. Et qu’il y trainerait le Masseur, de gré ou de force. Au moins le temps que cette andouille de chouette réalise ce pourquoi il s’est battu (seul) pendant tout l’Hiver, qu’il voit ce qu’il a permis, ce qu’il a sauvé.

Et pour une fois, ça va obliger Owl à se fringuer autrement qu’avec ce vieux pull élimé et cette salopette du démon.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Avec l’efficacité qui le caractérise dans ses meilleurs moments, Skunk file à la Mercerie, le temps de faire quelques promesses et de rappeler quelques dettes. Il passe ensuite par sa distillerie, qu’il a retrouvée miraculeusement intacte, préservée des Résistants par la grâce d’une énorme congère. Puis il redescend jusqu’aux cabanes des Soigneurs, pour poser devant Owl un tas de vêtements presque aussi gros que lui-même (“ce n’est pas grand chose, j’ai juste pris l’indispensable”).

Quelques pas si longues minutes plus tard, les deux Perdus prennent enfin la direction des réjouissances. Skunk a un instant craint que Owl se sente trop fatigué ou trop las pour jouer le jeu des essayages, mais en fait ils sont arrivés relativement vite à un résultat satisfaisant. Le grand Soigneur a même l’air... vraiment plutôt content, en fait. Un peu plus léger, un peu plus vivant. Il a belle allure, à se tenir presque droit dans sa jolie veste grise, et il triture avec un plaisir visible le grand foulard vert enroulé autour de son cou. Skunk se surprend à s’en sentir touché.

Avec un petit sourire satisfait, le Dandy se redresse, tachant de paraitre indifférent aux gamins de plus en plus nombreux qui les entourent. Il en voit plusieurs l’observer lorsqu’il passe, mais il sait que c’est à cause de sa propre armure - un magnifique costume trois pièces de coton satiné, bleu roi, qu’il n’a jamais eu l’occasion de mettre. D’un geste à peine tremblant, il passe le pouce derrière le revers de sa veste, reconnaissant les reliefs familiers et rassurants de la marque brodée par Curve. Puis il rajuste l’élégant noeud papillon qui remplace sa sempiternelle cravate, avant de prendre la direction de la Cabane à Manger d’un pas décidé et presque rectiligne.

Vous vous attendiez à quoi, qu’il vienne en tongs et chemise hawaïenne?

Au coeur de l’Arbre, la fête a eu le temps de démarrer, puis de bien se lancer. Mais le Dandy n’y voit aucun inconvénient, bien au contraire: plus il y aura du monde et de l’animation, moins on remarquera (son) leur arrivée.

De ce point de vue là, au moins, le groupe des révoltés leur a rendu un fantastique service.

Lorsque Skunk arrive sur le seuil de la Cabane, mains dans les poches et au coude à coude avec Owl, Apache est en train de beugler sa haine des chefs devant la moitié du Grand Arbre, encadré par Justice, Nasty et... Tool? Est-ce que c’est Tool?

Le Dandy en reste figé sur place, partagé entre une stupeur teintée d’horreur et une jubilation chaotique sans bornes. Son regard traine sur l’improbable groupe, incrédule, s’arrêtant à peine trop longtemps sur Nasty pour vite glisser plus loin. Ils font un vacarme épouvantable qui mérite à peine le nom de musique, et Skunk plisse un oeil quand la guitare électrique d’Apache frôle son seuil de douleur. Mais dans le même temps, il s’est mis à sourire, un vilain sourire de gosse pyromane qui joue avec des allumettes.

“Oh les cons... ils sont tellement, tellement morts...”

Puis il rit, brièvement, sans doute parce qu’il vient de voir la gueule de Scar de l’autre côté de la salle.

“On s’installe où pour la suite du spectacle?”

Il lève vers Owl un sourire goguenard, qui trahit sa bonne humeur à peine terrorisée: il y a vraiment trop de monde, trop de bruit, c’est affreux et c’est parfait.

Oh oui, léger détail: il n’est pas seulement allé chercher ses fringues, dans sa distillerie. Il a aussi tapé dans ses réserves de courage en bouteille. Et il a pris beaucoup, beaucoup de courage.


Résumé:
 

Tenue (mille mercis Max <3 ):
 






In order to insult me, I must first value your opinion.
Nice try though.
Now please go fuck yourself with a cactus.
La Boum - Page 2 Skunk_20La Boum - Page 2 Skunk_21La Boum - Page 2 Skunk_22La Boum - Page 2 5t7e
(And if I were you, I wouldn't love me neither.)



Dernière édition par Skunk le Mer 6 Jan 2021 - 2:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Owl
Owl

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 84
✘ SURNOM : Le Masseur
✘ AGE DU PERSO : 16/17

✘ DISPO POUR RP ? : La fiche d'abord
✘ LIENS : Tired eyes reflect tired hearts

La Boum - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 2 EmptyMer 6 Jan 2021 - 0:26

La Boum. Tout le monde en parle, de cette fête. C'est difficile de ne pas en entendre causer, même cloitré à l'infirmerie : tout le monde est surexcité. Owl, il s'en bat la race. Et puis ça le fatigue déjà un peu, rien qu'à imaginer.. Tout. Le monde, le bruit, l'animation. Naaah. Il va rester pépouze à l'infirmerie, échanger son tour de garde avec Badgy pour faire la veille de nuit, et tout le monde sera content. L'autre voulait y aller, de toute façon. Et puis bon : le hibou ferait quoi à la fête, seul sur sa chaise comme un couillon ?

Sauf que voilà : pour une fois, ça ne s'était pas déroulé comme prévu. Le vent de changement, ici, avait pris la forme d'un ado trop bien habillé à l'attitude guindée et aux yeux à peine trop bleus. Quand il avait vu Dandy débarquer à l'infirmerie devenue si calme depuis la fin du Givre, Owl avait sourit un peu, fait un signe de tête, et mis de l'eau à chauffer. Ils sont tous deux amateurs de thé, après tout.

Le Masseur ne se souvient plus exactement de leur conversation, mais le récolteur avait mentionné la fameuse Boum. Forcément, que c'était venu sur le tapis. Tout le monde en parle, on vous dit. Il avait même proposé au soigneur qu'ils y aillent ensemble pour voir comment c'est, puis de rentrer à l'heure pour le thé. Et parce que les surprises arrivent, parce qu'Owl avait envie de simplement profiter du retour de ce gars qui lui avait foutrement manqué, il avait accepté. Non sans quelques boutades, parce que c'est eux. Non sans un petit défi à Dandy en prime, qui s'était vu chargé de relooker son asperge de compagnon sous peine de devoir se trainer un épouvantail à la fête. Ce qui aurait été proprement inacceptable, évidemment.

C'est pour ça, donc, que le Masseur contemple avec une légère perplexité les habits que Dandy lui tend désormais. Pas aussi stricts et classieux que celui-ci porte, mais définitivement un nouveau standard comparé à l'éternelle salopette sans âge et l'ancestral pull à grosses mailles du soigneur. Un pantalon sombre pas dégueu, une chemise blanche, une pull vert d'eau. Et une veste grise. Et un large foulard émeraude. Mais y a combien de couches, dans cet attirail ? Ca lui apprendra à donner carte blanche pour être relooké, tiens ! Heureusement, Dandy lui donne le mode d'emploi qui va avec tout ça. Sinon, Owl aurait laissé tomber. Mais il doit bien se l'avouer : l'ensemble n'est pas si mal et tient relativement chaud. Le foulard vert, notamment, est le grand gagnant de l'ensemble : Owl n'avait pas réalisé à quel point ces choses là sont merveilleuses, réconfortantes, et confortables. D'ailleurs, ça se voit qu'il l'aime : le soigneur joue avec et affiche un léger sourire pour une fois dénué de sarcasme.

Dandy, bien évidemment est tiré à quatre épingles pour l'occasion. Difficile de l'imaginer autrement. Le voir débraillé serait plus inquiétant qu'autre chose, et le soigneur ne garde pas de bons souvenirs des fois où c'était arrivé. Il n'empêche que ce soir, le récolteur avait vraiment un sacré standing. Owl avait d'ailleurs sifflé admirativement en le voyant arriver. Comment le récolteur fait-il pour être aussi impeccable en vivant au Grand Arbre ? Un mystère.

Le Givre a davantage coûté à Owl qu'il n'aimerait l'admettre : il avait fini épuisé, drainé psychologiquement et émotionnellement. Sur les rotules, vraiment. Bien que le réveil de Peter lui avait offert un regain d'énergie qui lui avait permis de ne pas s'écrouler, le bilan reste lourd. Mais ce soir.. Oh, ce soir pour la première fois depuis si longtemps, Owl se sent bien. La perspective de passer un moment avec Dandy, de voir un peu d'air et de redécouvrir l'extérieur chassent la fatigue au loin. Les miracles existent réellement, après tout : le Masseur sourit et se tient même droit (pour l'instant) alors qu'ils se dirigent vers l'endroit où tout se passe.

Une fois dedans, le chaos commence. C'est animé, bondé, et un concert fait rage avec des paroles très.. Vindicatives. Un rapide coup d'oeil à la scène suffit à expliquer pourquoi : Apache, Just, Nasty et Tool s'en donnent à cœur joie, tous plus provocants et flashy les uns que les autres. Les paroles sont presque pires que leurs habits, et la tête de Scar un peu plus loin est plus parlante qu'un discours : on sent la rage contenue. Avec un léger ricanement, Owl attrape de sa main gauche un verre rempli d'il ne sait pas quoi au passage : vivons dangereusement ! Un peu plus loin, il aperçoit le roux du Punk avec la cheffe de celui-ci -et hot damn cette tenue, d'ailleurs ! Quelques gens super colorés dansent ça et là.. Bref, les gens vivent leurs vies.

Et en parlant de vivre sa vie, Dandy lui demande où s'installer.

- Tiens regarde. On serait pas mal, là-bas, non ?

"Là-bas" c'est deux chaises non loin sagement posées dans un coin tranquille que le soigneur montre de sa main libre. Dos au mur pour ne pas être bousculé, non loin du buffet, et aux premières loges pour tout observer : que demander de mieux ?

Elle ne fait que commencer, mais cette soirée promet.

Résumé:
 


Tenue:
 






Quand on le fait habituellement chier mais qu'on a soudain un service à lui demander..:
 

La technique secrete de Owl pour garder son degré d'indifférence stable:
 

La Boum - Page 2 Sleep210
Owl fatigue en #cccc33
User sticker par Pastal.

Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1493
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

La Boum - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 2 EmptyVen 8 Jan 2021 - 0:34


Le petit concert de punk improvisé avait très bien commencé. Dans la salle, les réactions étaient tout autant ravies que mitigées ! Il y avait à boire et à manger et ça ne faisait pas référence qu'au buffet.
Certains, trop agressés par le bruit, grimaçaient, tirant la gueule, voir même se cassaient. Et au contraire, d'autres, attirés par le son tonitruant, avaient remplacé les premiers.
Ambiance partagée !
Mais Apache n'y faisait que très peu attention, plus concentré sur certaines figures que sur d'autres.
Et il continuait de gueuler chanter avec hargne. On pouvait sentir à quel point il s'investissait émotionnellement dans les paroles braillardes.

"Armés de leurs matraques ! Ils prennent plaisir à nous frappeeeer ! Mais nos gentils cocktails vont taquineeeer leurs boucliers !"

Quand Scar avait fixé son regard sur Apache et l'avait gratifié d'un discret mais non moins superbe doigt d'honneur, le sourire du punk s'était fait plus grand et carnassier encore, et il lui avait répondu d'un clin d'œil à défaut de pouvoir lui rendre la pareille. C'était qu'il avait les mains prises pour l'instant, occupées à gratter frénétiquement les cordes tendues de sa guitare.

"Au nom d'la libertééééé ! Nous combattrons dans la ruuuue !
En continuant de croiiiire, que tout n'est pas encore perdue !"


La réaction du CRS avait été comme une douce sucrerie aux yeux de l'Hérissé. Qu'y avait-il de plus savoureux que d'emmerder ce chef la, hein ?
Bonne question.
Rien sans aucun doute.
Ses yeux acérés ne s'étaient cependant pas privé de parcourir la salle toute entière, ne donnant pas son intérêt qu'à un seul d'entre eux. Il fallait dire que les supérieurs pullulaient ce soir.
Un seul, c'était toujours un de trop.

Un peu plus loin, il y avait Freckles; le chef qui faisait pas chef. Son préféré du coup ! Est ce qu'il allait prendre mal les paroles de la chanson ?
Apache s'en foutait.
Et il était quasi sur que non.
Et si oui, temps pi.
Il avait qu'a pas être chef. Les gens chouettes étaient pas chef, et le p'tit lion était, il semblait au punk en tout cas, un bon gars. Alors ca collait pas.

Quel foutu rapport est ce qu'il pouvait bien y avoir entre ce rouquin tout de feu et ce putain de CRS à la gueule toastée ? Ou encore le Joker ?
Tout en y songeant, les mains de l'Apache glissaient sur les cordes, la guitare électrique hurlant des notes plus aigues assurant une partie un peu plus musicale que gueularde, changeant un chouilla le rythme du morceau, lui ajoutant quelques notes presque douces pour assurer une transition vers la seconde partie de la chanson.

En parlant de chef qu'avait pas à être chef, juste à coté du tournesol, c'en était une autre.
Lacerate, sa supérieure directe qu'il aurait tellement voulu voir démissionner.
Et fringuée... Houlala. Pas comme d'habitude ! Ca lui donnait vraiment des airs intimidants, même de loin !

"Notreuh gentille émeuuute, se transformaaa en un bain de sang !" Les paroles avaient repris, mais moins hurlées. Les instruments avaient eux aussi baissés d'un ton pour souligner cette partie la qui sonnait l'air de rien un chouilla tristounette. Pleine de regret d'avance. Comme si l'histoire contait était vraiment arrivée.

"On s'est fait exploseeer, ils nous ont arraché les dennnt !
Ils étaient trop bien armé, meme si on a été resistant !
Ils nous on fait agoniseeeeer et on a même trouvé ca marrannnnt !!!"
La dernière ligne fut accompagnée d'une reprise plus nerveuse et enjouée.
Est ce que le message passait ?
Est ce que ça parlait à des enfants perdus, dans la salle ?
Apache avait l'espoir que cette petite histoire gueulées donnerait au moins quelques idées.
Il avait parfois la sensation que même le simple fait de parler d'une révolte, même sans l'envisager, n'avait jamais ne serait-ce que traversé l'esprit de la grande majorité.
Rien que brailler cette chanson, c'était déjà beaucoup.
Et tellement rien pourtant.

Les yeux noirs revinrent à Scar. Par ce que dans la tête hérissée, s'il y en avait bien un qui représentait l'autorité ici, c'était lui.
Si la chanson ne réussissait pas à éveiller quelques vocations à dégueuler sur le système en place, alors au minimum il fallait qu'elle foute le Rouge en rogne ! Et au vu de la gueule qu'il tirait, ca, c'était gagné !

"Ya pas d'moralitééééé ! mais quand t'expriiime tes idées, t'as plutot interetttt, d'être super bien arméééé et préparé !
Et que lorsque l'étaaat n'est pas d'accooord avec toi ! la punition seraaaa... LES CRS ! CONTRE TOI !!!!!"
La voix du punk s'était envolée, déraillant même un peu, et pour clore cette jolie balade, il s'était remis à sauter sur place, hurlant à l'unissons avec son équipe.

"CRS ! SS ! CRS ! SS ! CRS SS !" Et ils répétaient, encore et encore à s'en casser la voix ! Refrain certes simple, mais efficace.

Et puis, brutalement, le silence ! La chanson était terminée !

Résumé:
 






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Cyber
Cyber

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 98
✘ SURNOM : Le Hacker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Welcome in the Deep Web

La Boum - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 2 EmptyVen 8 Jan 2021 - 11:22

Pourquoi suivre ? Cyber était ici plutôt comme si des potes lui avaient demandé de venir voir leur mini concert que comme s'il avait envie de sympathiser avec tout et n'importe quoi. Mais, voilà, il avait justement jeté un oeil et se trouvait à cet endroit juste pour être sympas avec le groupe qui jouait. Il avait daigné garder son casque au cou et non sur les oreilles. Sirotant un soda à la paille. Bruyamment, de toute façon ça ne pouvait pas concurrencer les beuglerie d'Apache.

Cyber avait mis une chemise, sous son sweat. C'était tout. Pas d'autre artifice. Le reste n'était conposé que de ses fringues habituels. Il s'octroya le droit de grimper sur une table sur le côté, après s'être glissé entre les gens. La boisson gazeuse mise aux pieds, le smartphone dans les mains, le Hacker filmait. Ça amusera peut-être Nasty de garder une trace dans un monde sans souvenir. Quelque chose de plus vivant que des mots.

On pouvait raconter beaucoup de choses, mais on ne pouvait pas dire que les appareils mentaient. Ok, on pourrait remettre en question la véracité des films, mais pas de ce que l'artisan capturait à l'instant.

La batterie surveillée, une bestiole insecte électrique enfermée dans une boîte en plastique (réserve d'énergie improvisée mais à garder à l'oeil ! Les volt étaient encore un problème), Cyber profitait de sa dose de pixels. Il s'appuya contre le mur, pendant qu'il jouait encore les cameraman.

L'artisan souleva une main pour saluer sa collègue qui jouait avant ranger les phalanges dans une poche, les prunelles pendant ce temps venaient de descendre et de remarquer que Skunk et Owl étaient dans la zone. Un signe de salut leur fut aussi adressé.

Pour le moment, il devait avouer qu'il espérait un pogo désastreux. Et qu'il filmerait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Moon
Moon

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 373
✘ SURNOM : La Revenante
✘ AGE DU PERSO : 14-15 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Oui.
✘ LIENS : Crépuscule et Aube
Sujets en cours : I - II

La Boum - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 2 EmptySam 9 Jan 2021 - 19:03

Sans lâcher la main de sa cavalière, Moon se faufile parmi la foule naissante avant de s’arrêter, prendre un peu de place sur la piste. Son interlocutrice s’adresse à elle :

- C'est probablement gênant de danser un slow, mais on va faire avec. Si tu te sens pas bien, n'hésite pas à le dire, hein...?

Moon fronce les sourcils, balaie la remarque avec une forme d’insouciance.

- Ça me dérange pas du tout, t’inquiète.

Pourquoi ça la gênerait, même ? Parce qu’elles sont deux filles ? Ou à cause du contact ? C’est vrai qu’elle n’avait jamais été très tactile, mais ça lui avait manqué, parfois. Surtout pendant le Givre. Un peu maladroitement, Moon se positionne à son tour et suit le mouvement, profite de la danse. Il faut chaud, au Grand Arbre, les gens sont présents, rient et dansent. Et même si la Revenante n’a toujours pas le cœur à la fête, cette agitation la touche.

Il y a un grand bruit, près de l’entrée. De concert avec sa partenaire - dont elle ignore toujours le nom - Moon tourne la tête et avise l’entrée en scène de quatre Perdus.

- Oh, ça va faire beaucoup de bruit !

- On dirait bien...

Le regard de Moon passe de l’un à l’autre, les examinant en silence. Il y a la fille aux cheveux platine, qui avait l’habitude de traîner dans leur Forge la nuit et dont elle détourne le regard un peu trop vite, puis un garçon avec un veston et un chapeau (elle croit se souvenir qu’il est Sentinelle, elle a dû le croiser lorsqu’elle se rendait encore à la Tour). Puis un type à crête rouge suivi d’une sorte de fantôme en résille. Quatre apparitions, taches de rouge et de noir mêlées, des auras aussi déglinguées que magnétiques.

- C'est toi, Sele-

Hein ?

Un accord qui vrille, sature dans l’air et coupe court à toute tentative de communication. Le groupe entame un morceau furieux, dans un style auquel Moon n’est pas du tout habituée. Et si les dissonances de l’ensemble la font grimacer, il y a dans l’air une énergie extraordinaire d’un coup qui n’est de loin pas pour lui déplaire.

Sa partenaire se penche vers elle.

- Si la musique te gêne, on peut partir...

C’est gentil, de penser à elle comme ça. Moon lui adresse un petit sourire tout en secouant la tête.

- Non, ça va ! J’aime bien. Mais si ça te dérange, on peut aussi s’éloigner !

Elle se trouve bien accommodante, tout à coup. Ce doit être l’envie d’interactions qui l’adoucit.

Autour d’eux, la foule s’agite. Moon n’a pas le vocabulaire pour qualifier ce qui se passe, sait juste que non loin d’elles, un petit groupe de Perdus a commencé à sautiller de concert, en rythme avec la chanson. Si la Revenante bouge aussi un peu, machinalement, elle se concentre surtout pour distinguer les paroles braillées par le groupe.

- Les putains d'cheeefs sont arrivés, la fête va pouvoir commencer ! Encagoulés et docs coqués on va aller les provoqueeeer ! Tous rassemblés, prêt à lutter, mains dans la maiiiiins ca va péter ! Les CRS vont arriveeeer, la poussière ils vont la bouffer !!!!

Le chanteur a l’air terriblement concentré sur une personne de l’assistance en particulier. Suivant son regard, Moon s’arrête sur Scar.
Ah.

D’un coup, la musique l’énerve et les paroles aussi. C’est plus fort qu’elle, sans même réfléchir, Moon commence à s’avancer en direction de la scène. Elle ne va pas bien loin, cependant : une bousculade démarre du côté des danseurs et remonte jusqu’à elle. L’Armurière tente une esquive mais en vain : un garçon plus grand qu’elle la pousse, la déséquilibrant avant qu’elle ne finisse au sol.

Désorientée, elle tente de se remettre debout. Entreprise ardue au milieu d’une foule mouvante...

Le résumé:
 






La Boum - Page 2 361074ezgifcomresize4
Moon's Theme

Cadeaux :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Lacerate
Lacerate

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 1062
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : NON STP
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII

La Boum - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 2 EmptySam 9 Jan 2021 - 20:58

Toujours occupée à scanner la pièce du regard, la Cheffe finit par percevoir une silhouette familière dans un champ de vision, qui se dirige vers elle. Un sourire un peu roublard vient étirer ses lèvres : ce ne serait pas une fête parfaite sans son rouquin préféré.

- Hey L-

Il s’interrompt, hausse les sourcils et Lacerate ne comprend pas tout de suite pourquoi. Le rappel la frappe exactement deux secondes après, suivi d’une vague irritation.
La putain de robe, bien sûr.

Une porte s’ouvre avec fracas. Lacerate se détourne du Lionceau, avise une Nasty fringuée comme une strip-teaseuse en fin de session. Non pas qu’elle juge réellement ses choix vestimentaires, mais le choix la laisse un peu perplexe. Elle sourit, quand même, salue l’audace avant d’observer les autres. Il y a Apache et deux de ses potes, qu’elle connaît pour des raisons différentes. Tous fringués avec soin, clinquants et provocateurs.
Et déjà en train de s’installer sur scène.

La Gueule Cassée ricane, boit une lampée d’alcool.

- Ils se sont fait beaux, c’est mignon.

Elle n’a pas le temps d’en dire plus que le quatuor s’installe et entonne une chanson furieuse et presque audible. Le verre levé, Lacerate admire le spectacle. Les paroles assassines résonnent dans l’atmosphère, lui tirent un sourire mauvais. Puis la musique s’arrête, remplacée par les rumeurs de la foule.
À ses côtés, Freckles lance :

- On le prendrait presque mal.

Lace se marre, hoche la tête.

- Presque.

Un regard vers le Chef.

- Jolie chemise, au fait.

Une silhouette, près de l’entrée, attire son attention : c’est celle de Careless, le Chasseur distrait qui avait de nouveau oublié sa peluche préférée aux alentours de l’Arbre. Fouillant dans la poche de sa robe - Pit avait eu la considération de lui en coudre une - Lacerate vérifie qu’elle a bien pensé à la prendre avec elle et se tourne vers le Lionceau :

- Je vais vite rendre ça au petit, là-bas. Je reviens.

La voilà qui contourne le buffet, passant au passage devant deux adolescents sapés comme jamais, en direction de Careless toujours posté à l’entrée, visiblement occupé à rêvasser en observant la scène.

Sais lui... le résumere:
 






Des trucs en vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Timber
Timber

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 88
✘ SURNOM : La Chapka !
✘ AGE DU PERSO : 16-17 balais

✘ DISPO POUR RP ? : Quand tu veux dude
✘ LIENS : Girl from the North Country
Forever young
Blowin' in the Wind

Thanks Apache :
I'm sexy and cool

La Boum - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 2 EmptyLun 11 Jan 2021 - 16:52

La Boom



Timber arrive après le début des festivités. Sur le chemin, elle a fait demi-tour un nombre incalculable de fois. Tanto fière et assurée, tanto morte de honte et prête à se jeter du haut d'un ponton de bois fragilisé par le Givre.
Une fois les épaules bien en arrière, sa crinière battant ses omoplates, l'autre fois les bras serrés autour de sa poitrine peu couverte.
A un moment, elle a même bondi dans une cabane au hasard pour se cacher de deux garçons en route pour la Boom : Owl et Dandy. Heureusement qu'elle s'était cachée, elle aurait eu trop honte face au premier - investissement affectif particulier - et le second n'aurait pas manqué de la chambrer c'est sûr.
Et sur tous ces allers-retours, elle n'a pas cessé un instant de se fustiger, à voix haute et dans sa tête.
Meuf t'es sérieuse ? Pourquoi t'as fait ça ? T'es complètement tarée.
Tu t'es prise pour une belle gosse ? Pour quelqu'un d'autre. Y a pas idée de te fringuer comme ça.
Et t'as même pas l'excuse que quelqu'un t'a forcé. Non ! T'es allée demander à une pote Racco' par toi même.
La honte putain !
Rentre te changer, enfile ta plus belle chemise, celle la moins reprisée, cache cette coiffure sous ta chapka, essuies ce maquillage ridicule et fais comme si rien ne s'était jamais passé.
Mais j'ai envie qu'il me voit. Qu'il me remarque...
Ah ça pour te remarquer, il va te remarquer ! Il va carrément se foutre de ta gueule ! Ou alors il sera bien trop gentil pour te le dire en face.
Faut que je me fasse une raison, j'suis pas faite pour ces fringues, pour cette… Allure.
Ouais, faut que t'arrêtes d'essayer d'être quelqu'un que t'es pas. T'es une grande tige, moche et sans intérêt. Et surtout.
J'suis pas féminine.

C'est quand elle entend le concert commencer que la rouquine parvient à dépasser sa honte et sa terreur, juste assez pour enfin faire tout le trajet jusqu'à la Cabane Cantine. Elle ne raterait son concert pour rien au monde.
Il ne fait plus assez froid pour, mais elle regrette amèrement de pas avoir amener une chemise, juste histoire de planquer la partie hypra embarrassante de sa tenue.
Alors qu'elle ouvre les portes en bois et se prend les hurlements d'Apache en pleine gueule, elle lutte sauvagement contre elle même pour ne pas se cacher et se recroqueviller. Ca serait le summum de la honte si j'montre que j'ai honte.
Elle se glisse dans la foule en essayant quand même de pas trop attirer l'attention, mais quand on fait 1m80 et qu'on a une tignasse roux fluo, c'est pas gagner.
Heureusement, tout le monde est occuper à danser sur le rythme clairement pas fait pour ça que Apache et sa bande dégueule sur la foule. La bûcheronne n'a jamais été fan du métal et des trucs crades, mais elle reste toujours ouverte et bienveillante et les paroles gueulées par le punk lui plaisent bien. Mais franchement, ce n'est pas ce qui l'intéresse, non. Ses yeux marrons cherche un chapeau en particulier mais elle tombe d'abord sur une Nasty à poil, ou presque no surprise puis sur un Tool masqué et perturbant avant de tomber sur un torse nu sous une veste en jean noir. Son regard descend un peu, sur un pantalon en cuir noir délicieusement moulant qui lui font monter le rose aux joues d'excitation dat ass. Enfin, elle remonte jusqu'au visage de Just' où ses yeux bleus brillent et électrisent plus qu'à l'accoutumé au milieu du maquillage noir.
Ca y est j'suis in love.
Timber est tellement médusée par le spectacle qu'elle en oublie sa gêne et sa honte.
Mais les cris d'Apache finissent par s'éteindre et la musique avec. Alors la grande guigne reprend conscience du courant d'air sur sa peau dénudée et elle lutte une nouvelle fois pour pas se couvrir de ses mains.
Elle se fraie un chemin jusqu'au buffet, engouffre un peu n'importe quelle bouffe qui lui tombe sous la main et noie le tout de trois verres de rhum cul sec. Y a que l'alcool qui m'aidera à affronter ça.
Elle manque de s'étouffer en voyant Owl et Dandy posés pas loin et fait volte face tellement brusquement qu'elle rentre dans quelqu'un bien plus musclé qu'elle. Heureusement, elle a eu des grands frères, elle est chasseuse et elle a le buffet juste à côté pour s'y raccrocher et pas s'étaler pitoyablement par terre.

Pardon dude, j'ai pas fait gaffe, my bad.

La Chapka lève le nez et se retrouve devant… Lacerate ?! Si elle avait quelque chose dans la bouche, elle se serait sûrement étouffée. Pas de rire, oh non, mais de choc, très clairement, et d'admiration, encore plus sûrement. Si la garçonne est sortie de sa zone de confort, sa cheffe l'a fait avec encore plus de brio. Elle est gorgeous et toujours aussi badass. P'tain elle est forte.

Oh Cheffe ! Pardon, j'espère que jt'ai pas fait mal ou renversé un truc. elle s'en serait voulue à mort d'avoir abimer sa robe noire. J'pensais pas te voir un jour habillée comme ça, mais j'regrette pas ce ptit miracle : t'es grave belle !

Pour complimenter les autres, la rouquine a aucune gêne et elle le fait toujours avec une immense franchise. Pour dire les choses qui fâchent aussi d'ailleurs.
Ca lui rappelle à quel point elle est ridicule dans sa tenue et elle choppe un quatrième verre de rhum pour le descendre cul sec.


© Codes de Star. ★


Résumé de ce gros pavé:
 

Tenue, coiffure et maquillage:
 






Moodboard:
 




Dernière édition par Timber le Mer 13 Jan 2021 - 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Scar
Scar

♣ Chef des Sentinelles ♣


✘ AVENTURES : 52
✘ SURNOM : Le Rouge
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : A voir !
✘ LIENS : My fight

La Boum - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 2 EmptyMar 12 Jan 2021 - 15:34

Bon, tu reprends une bonne gorgée comme celle-ci, on attend quelques minutes, puis quand tu seras dans le flou, on danse ?

Le goût horrible de l’alcool s’attarde encore dans sa bouche anesthésiée et le Rouge peut sentir le chemin brûlant tracé par la liqueur le long de son œsophage. Mais plus que la rasade, c’est la question de la fille qui lui fait momentanément oublier la scène et ce con de Chasseur.

Danser ? son ahurissement doit transparaître sur son visage, il la fixe et reprend une gorgée en faisant la grimace avant de poser la bouteille Je vais pas danser sur la chanson d’un mec qui me traite de nazi, en plus c’est de la merde.

En vérité Scar a peu d’avis sur la musique en général même s’il peut l’apprécier de temps à autre et chantonne parfois pour lui-même quelques mélodies à demi-oubliées. Mais pour le petit groupe qui joue maintenant c’est perdu d’avance, il les jugera sans aucune objectivité.

CRS ! SS ! CRS ! SS ! CRS SS !

Le Sentinelle aimerait avoir l’air nonchalant de celui que ça ne touche pas, qui se sent peu concerné par ce genre de bassesse. Mais il y arrive pas. Quand ils reprennent tous ensemble, quatuor de petits bâtards, ça lui fout la haine.

Il comprend qu’il est surtout un bouc-émissaire, que c’est personnel sans l’être mais ça l’aide pas vraiment à se calmer. Plus besoin de whisky pour avoir chaud, il serre et desserre discrètement les poings en essayant de se calmer mais ça se voit sans doute à sa gueule qu’il fantasme d’en mettre une au punk qui lui fait quand même chier depuis bien longtemps. Lui aussi il pourrait servir d’exemple, ça lui éviterait d’avoir à confronter les autres membres du groupe dont il préfère ignorer l’existence pour l’instant. Mais il n’en fait rien pour l’instant, essaie de se rappeler des conseils que lui avait donnés un jour un Grimpeur disparu. Respirer, faire le vide dans son esprit, se détacher de l’émotion

Enfin la chanson se termine et le Rouge se rend compte qu’il a serré les dents si fort que sa mâchoire lui fait mal. Il se tourne vers la Soigneuse près de lui et dit que finalement il apprécie bien sa présence même s’ils n’ont pas l’air d’avoir grand-chose en commun. Elle a l’air de bien s’en foutre et ça l’aide à canaliser sa colère pour pas péter un câble et se ridiculiser encore plus.

Je pourrais tous les mettre au cachot mais ce serait aller dans leur sens, non ? il soupire Je vais rien dire mais s’il vient vers moi et me cherche encore je lui en colle une.

Ca lui paraît raisonnable, il veut bien faire un effort mais il va pas se laisser tyranniser non plus. Ce droit est réservé à Peter.

Reprenant la bouteille, il l’observe quelques secondes et dit Par contre je suis désolé mais même avec ça c’est mort pour que je danse, si tu veux un cavalier va falloir chercher ailleurs. il hausse les épaules et ajoute avec un brin d’humour et d’autodérision Le truc le plus fun que je fais c’est jouer aux cartes.

Spoiler:
 






Oops


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Yell
Yell

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 188
✘ SURNOM : La CRIARDE
✘ AGE DU PERSO : 16 Pijes

✘ DISPO POUR RP ? : CARREMENT BABE
✘ LIENS : Le Groupe
Prime sur l'Individu

La Boum - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 2 EmptyMar 12 Jan 2021 - 17:37

Il s'en était passées des choses, le temps d'une simple chanson.
Yell n'y faisait pas trop attention, mais l'arrivée du groupe et de sa musique des plus "controverses" avait également signée la venue de pleins d'autre bouilles.

Un gros Nerd avait fait chié le monde en passant entre les gens et sur les tables, Une grande rousse avait enfin fait son premier pas dans la soirée après en avoir fait 400 autres à se demander si elle était en capacité d'assumer sa tenue (Yell la trouvait d'ailleurs plutôt sympathique, ca manquait de couleur cependant, enfin bon, elle y a pensé a peine quelques secondes, avant d'oublier de nouveau, pardonnez là).

Ce qui mit un sourire à ses lèvres par contre, c'était l'arrivée de Son collègue Owl, elle avait appris à l'apprécier, malgré ses punchlines de batard et son air désintéressé de tout, un combo particulier, fatigué mais piquant. Elle savait qu'il avait été épuisé par les évènements, enfin, l'était-il plus que d'habitude ? Sa tronche n'avait pas beaucoup changée, par contre, cet accoutrement, ca lui allait bien, c'était pas le style de la criarde, mais ca rendait bien.

Ah ouai, il était accompagné d'un p'tit nain aussi, la criarde ne le connaissait pas, donc elle s'en foutait un peu, il était bien habillé, trop bien habillé même, ca faisait bizarre, surtout au milieu de tout ces  "zouaves" : Si je n'étais pas un simple narrateur, j'amorcerais et exécuterais avec brio un clin d'œil très appuyé en direction de notre groupe de rebelles multirécidivistes, là, sur scène,
bref, vous avez saisis, veuillez m'excuser pour mes digressions, comprenez le bien, comme le dirait Yell, cette boum, c'est le feu, je suis frustré de ne pouvoir que raconter.

Reprenons.
La Chanson touchant à sa fin, le Rouge lui semblait de plus en plus.. disons animé, par cette dernière, au début Yell ne comprenait pas trop puis, après avoir regardé de plus près son confrère de 'teille du moment, elle finit enfin par comprendre, enfin, quand sa vision cessa d'être trouble.

Putain, mais c'est un chef ce type, Putain, Apache va m'en vouloir.

Le remarquait-elle seulement maintenant, l'avait-elle oublié entre temps ?
Nul ne le savais,
Surement pas elle,

Elle rigole quelque peu à la colère du -nouvellement découvert- chef, parce que merde, faut s'aimer un peu.
Au départ, elle était comme les 4 stars du rock sur la scène, elle aimait pas trop l'autorité, mais ce mot sonnait de moins en moins comme une entrave à la liberté aux oreilles de la soigneuse.
Les gens avaient tellement soufferts, les petits comme les grands, les larbins comme les patrons, finalement ce qui comptait, c'était pas de revendiquer un désir de plus grande équité, d'une meilleure fraternité.. Il fallait profiter de ce qui était déjà là.
Les gens tout comme les liens qu'on nouait avec eux étaient si fragiles, les liens peuvent s'effilocher, la vie elle peut couper court.

Ah... les pensées philosophiques, ca fatigue, non ?
En tout cas, ca fatiguait notre jolie Blonde, qui s'était permise, glissant chaque minutes de quelques centimètres, de poser sa tête contre le grand énervé avec un petit balai au cul qu'elle commençait à plutôt bien aimer.

Malgré les insultes qu'on lui balançait, les provocations appuyées de son copain Hérissé, il restait là, certes grommelant, mais se retenant tout de même de déclencher l'équivalent d'une bagarre de bar en plein milieu de cette boum, tiens, les bagarres de bar...
Souvenirs...

Ses paupières s'était fermée, l'image, le son.. avoir tout ses sens en éveil la fatiguait.
Dans un moment de lucidité, elle tente de le rassurer.

-Tu sais, le problème, c'est pas forcément les gens, c'est plus les différences d'opinions, tu fais juste ton taf.

Petite Pensée à Soul, avant de continuer.

-T'as juste le rôle du Méchant, c'est une affaire de casting, c'est tout, le prends pas pour toi.

Yell était bel est bien verte  après tout.
Pas Rouge.

Chuchotement imperceptible, coup d'épée noyé dans le flots de conversations, de musiques, de bruits..

-Alors aimez vous, Bordel

Par contre je suis désolé mais même avec ça c’est mort pour que je danse, si tu veux un cavalier va falloir chercher ailleurs. Le truc le plus fun que je fais c'est jouer aux cartes.

Cette petit touche d'humour fait naitre Léger sourire aux lèvres vertes de la Soigneuse, sincèrement, il avait pas mauvais fond, le Rouge,
et vous savez ce qui avait encore un bon fond ? La bouteille.

-Alors on se contente de la partie une de notre plan

Main,
Tise,
Tirer,
Boire.


Résumey:
 






Ya Know what I say to The chosen Whites ?:
 
Revenir en haut Aller en bas
Skunk
Skunk

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 115
✘ SURNOM : (Le) Dandy
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oh, well...
✘ LIENS :
La Boum - Page 2 Rsz_rs10 I'm surrounded by idiots
La Boum - Page 2 Rsz_rs10 Carnets ouverts : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X - XI - XII
La Boum - Page 2 Rsz_rs10 Recueils ouverts : - -

La Boum - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 2 EmptyDim 17 Jan 2021 - 2:49

C’est une sensation inédite, de se sentir content d’être venu. Oh Skunk n’est pas naïf, il sait que cela ne va pas durer ; le bruit va finir par lui taper sur les nerfs, il va progressivement trouver la conversation des autres lente et stupide, il va recommencer à voir une moquerie dans chaque sourire et une menace dans chaque regard. Mais pour l’instant, la soirée est juste assez avancée et il est juste assez ivre pour que tout lui paraisse étrangement harmonieux et plaisant - et oui, bizarrement, ça inclut le rock punk bourrin et les ados qui sautillent plus ou moins en rythme devant la scène. On commence même à voir deux ou trois personnes par terre, ce qui est clairement une marque de bonne ambiance.

D’un regard panoramique, Skunk note quelques visages connus. Il a déjà repéré Scar, qui fixe Apache en faisant de remarquables efforts pour dissimuler ses envies de torture moyenâgeuse. Vautrée sur son épaule, le Dandy reconnait vaguement cette Soigneuse qui aime trop le vert - son nom lui échappe, mais il l’a déjà vue à l’infirmerie et il sait qu’elle parle trop fort et qu’elle pue la ganja. Ce qu’elle fait au bras de Scar est un mystère.

Skunk voit également passer une tête rousse qui ne peut être que Freckles, vêtu d’une chemise qui doit être illégale depuis la fin des années 80. Plus loin il y a Pastel, le Raccommodeur qui porte si bien son nom (et qui semble pour l’instant en regrettable compagnie, lui aussi), et...

Sur une des tables, le regard de Skunk accroche alors une silhouette familière, quoique inattendue: Cyber n’est pas exactement un gros fêtard, lui non plus, et le Dandy trouve inexplicablement réjouissant de voir qu’il n’est pas le seul à avoir fait un effort de socialisation, ce soir là. Il rend son salut au Hacker, d’un geste à peine trop raide, avant d’esquisser un sourire en voyant la manière dont l’Artisan tient son téléphone portable: il filme le concert. Quand Apache va savoir ça, il va être fou. Pourvu que Cyber pense à faire un plan sur Scar...

Suivant l’exemple de Owl, Skunk grappille en passant ce qui doit être un verre de punch et une bouteille de rhum, pour allonger tranquillement le jus de fruit d’un demi-verre d’alcool fort. Puis il va s’asseoir à côté du Soigneur, pose la bouteille par terre entre leurs chaises, croise les jambes en ramenant sa cheville sur son genou et commence à siroter son cocktail.

Il a bien senti quelques regards qui s’attardaient sur lui et sur ses fringues, mais il a décidé qu’il s’en foutait. Il vient de passer un hiver de cauchemar dans la peau d’un monstre et il y a certainement dans cette salle des gens (complices ou victimes) capables de le deviner dans ses yeux encore marqués de glace: il risque bien plus en venant à cette fête que quelques remarques désagréables sur sa tenue. Si ça gêne certains de ces petits merdeux qu’il se pointe dans un costume d’adulte, c’est leur problème, pas le sien.

De toute façon cette bande de béotiens a juste des goûts de chiotte: il est vraiment somptueux ce costume.

Skunk rajuste à nouveau son noeud papillon qui n’en a pas besoin, avant de glisser un regard satisfait vers Owl. Il ne se rappelle plus la dernière fois qu’il a vu le Soigneur détendu, souriant, le dos presque droit; est-ce seulement déjà arrivé? Pas depuis le Givre, en tout cas. Et même si cette unique soirée n’effacera pas sa culpabilité d’avoir laissé son ami affronter l’Hiver tout seul, Skunk ressent quand même une pointe de plaisir d’avoir insisté pour qu’ils viennent. Voir Owl heureux, même transitoirement, ne rachète rien; mais cela vaut bien de prendre quelques risques et de supporter quelques cons.

Les hurlements cessent brusquement et le regard de Skunk revient vers la scène: oh, le concert est fini, déjà? Son sourire reprend un vilain éclat sarcastique tandis qu’il applaudit lentement, tenant son verre du bout des doigts pour pouvoir tapoter la base de sa paume. Il hésite même à crier pour réclamer un rappel, mais la proximité de Scar l’en dissuade - il est trop tôt dans la soirée et Skunk n’est pas assez bourré pour s’en prendre une à la place d’Apache. Ce dernier se débrouillera très bien tout seul.

Skunk est heureux pour Her qu’elle ne soit pas là pour assister à ce désastre. Même si d’un côté, il aurait quand même bien aimé voir sa tête.

Le bruit d’une bousculade toute proche attire alors l’attention du Dandy, qui tourne machinalement la tête pour tomber en arrêt sur deux silhouettes féminines, près du buffet - et quelles silhouettes, quelles fringues surtout... Autant la tenue de Nasty l’a vite poussé à regarder ailleurs (beaucoup, beaucoup trop d’informations), autant il s’attarde sur ces deux-là, inconscient de la dégaine de mort de soif que cela lui donne.

La robe, c’est le travail de Pit, il en est quasiment certain; si le délicat équilibre entre l’élégant et l’outrancier ne suffisait pas à accuser le Joker, Skunk est certain que ni Curve ni Nobod n’auraient eu le culot de proposer une telle robe à Lacerate. Lui-même en émet un petit rire estomaqué: il ne connait pas vraiment la cheffe des Chasseurs, mais à force de traîner avec Apache il l’a croisée bien assez souvent pour savoir qu’elle ne porte jamais ce genre de vêtements. Comment est-ce que ce démon de Pit a bien pu la convaincre?

Trop stupéfait (et ivre) pour réfléchir, Skunk se surprend à hausser brusquement la voix:

“Oy, Lacerate! Ta robe est époustouflante!”

Il lève son verre en souriant, l’air bêtement content de lui (c’est un vrai compliment, non?), puis ses yeux glissent vers l’autre fille, qui lui tourne le dos. Même si elle ne concurrence pas Lace (qui peut concurrencer Lace, dans une robe pareille?), elle porte quand même un très joli haut en dentelles, diablement transparent, et un beau pantalon taille haute qui habille son corps longiligne. Skunk essaie un instant de trouver un truc sympa à dire pour elle aussi, mais ce n’est pas un exercice dont il a l’habitude et en plus c’est compliqué par le fait qu’il ne la connait p...

Une minute. Elle est immense en fait, cette fille. Immense, filiforme, une grande crinière rousse.

Les sourcils froncés, sans quitter les deux adolescentes du regard, Skunk se penche vers Owl et lui demande, oh, à peine trop fort:

“Eh. Ce serait pas ton ex?”


En Bref:
 






In order to insult me, I must first value your opinion.
Nice try though.
Now please go fuck yourself with a cactus.
La Boum - Page 2 Skunk_20La Boum - Page 2 Skunk_21La Boum - Page 2 Skunk_22La Boum - Page 2 5t7e
(And if I were you, I wouldn't love me neither.)

Revenir en haut Aller en bas
Owl
Owl

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 84
✘ SURNOM : Le Masseur
✘ AGE DU PERSO : 16/17

✘ DISPO POUR RP ? : La fiche d'abord
✘ LIENS : Tired eyes reflect tired hearts

La Boum - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 2 EmptyDim 17 Jan 2021 - 2:49

Il a bien remarqué que Dandy leur grapille de la réserve, et ça lui arrache un sourire en coin satisfait. Il n'en attendait pas moins de celui-ci, il faut dire. Et de voir la bouteille placée entre eux est une offre tentante. Le cul posé sur sa chaise -hm, pas aussi confo qu'à l'infirmerie, quand même- la chouette se penche et décide de suivre son exemple. Un peu plus ou un peu moins d'alcool, hein. On n'est pas à ça prêt. Pas ce soir, en tout cas.

Un peu plus loin, Cyber fait un salut et le soigneur y répond d'un geste de la main. Est-ce qu'il.. Filme ? Oh merde. Ca va être grandiose. Avec Scar qui a toujours l'expression sereine d'une constipation aiguë, c'est pas dit que le reste de la soirée se fasse dans une ambiance de thé et petit gateaux. Sauf s'ils sont écrasés dans la gueule, ce qui peut être sympa à voir. Tiens d'ailleurs, qu'est-ce que Yell fout aussi collée au chef des Sentinelles ? Il est son genre, ah bon ? Ca, ou bien elle est high. C'est Yell, après tout.

En fond, le concert est plus abominable que jamais, et Owl espère secrètement qu'il y aura une autre chanson après ça. Ca met une bonne ambiance, et les voir sautiller en braillant de tous leurs poumons est assez divertissant pour que ça contrebalance l'épuisement. Des gens essayent de danser là-dessus d'ailleurs, et l'effort en soi mérite d'être loué. A part se rentrer dedans, Owl n'aurait pas imaginé quelle chorégraphie peut être adaptée.. Mais c'est peut-être juste lui qui n'y connait rien.

L'éclat de voix de Dandy lui fait tourner la tête pour tomber à nouveau sur Lace et.. Ah, y a Tim ? Vache elle s'est mise sur son trente-et-un aussi. Ca lui va bien, ceci dit. Owl n'aurait pas parié qu'elle se saperait comme ca, c'est si différent de ce qu'elle met d'habitude. Quoique, quand on voit Lace.. Oui non. Les fêtes font vraiment faire des choses incroyables aux gens. Un bref regard au récolteur qui lui confirme ce constat, et la chouette ne résiste pas à l'envie d'en rajouter une couche.

- Il a raison, hein. Lace si tu veux emballer quelqu'un, c'est ce soir. Tim, ça vaut pour toi aussi.

Pourquoi se contenter d'en mettre une seule dans l'embarras avec un compliment quand on peut faire d'une pierre deux coups ?

Sauf que voilà : c'est à son tour de se faire moucher. La remarque de Dandy l'interloque, et le Masseur lui jette un regard surpris. Faut dire qu'il avait oublié que son ami est au courant de ce truc là. Peach qui avait vendu la mèche, forcément. Pourquoi faut-il qu'elle soit aussi bavarde ? C'est pas qu'il s'en cache, mais Owl n'est juste pas du genre à trop raconter sa vie en général.

- Ouais. Ca date, ceci dit, hein. C'est tout enterré depuis longtemps, maintenant c'est une pote.

Pour lui en tout cas il n'y a plus de bagage émotionnel trop chargé à ce sujet. Owl n'a pas réalisé que ce n'est pas forcément le cas pour elle.


En résumé:
 






Quand on le fait habituellement chier mais qu'on a soudain un service à lui demander..:
 

La technique secrete de Owl pour garder son degré d'indifférence stable:
 

La Boum - Page 2 Sleep210
Owl fatigue en #cccc33
User sticker par Pastal.

Revenir en haut Aller en bas
Kitty
Kitty

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : La Chapardeuse
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours
✘ LIENS : They may chase me but they'll never catch me.

Kitty par Soni, Feather, Brau


La Boum - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 2 EmptyDim 17 Jan 2021 - 10:50

Apparemment, l'ambiance un peu bizarre de la Cabane à Manger leur plaisait à l'une comme à l'autre. Alors, pour assurer que tout allait bien de son côté, Kitty rend son sourire à sa potentielle ex-Maman, les pouces en l'air pour marquer le coup.

Se laissant porter par l'ambiance des lieux, l'attention de la Chapardeuse est happée par les Perdus qui commencent à se regrouper non loin d'eux pour sautiller à l'unisson.
Heureusement que le sol est solide.

La Grimpeuse est si bien concentrée qu'elle ne voit même pas que sa petite cavalière a pris la poudre d'escampette. Du coup, voilà que l'adolescente tourne vivement la tête à gauche, puis à droite, s'arrêtant sur chaque tête qui pourrait lui être familière. C'est pas elle, c'est pas elle, c'est toujours pas elle.
Alors, elle cherche au sol. Eh oui, si tu ne trouves pas quelqu'un en regardant en hauteur, opte pour chercher en bas. Ce qui était plutôt une bonne initiative, étant donné la dizaine de centimètres qui les séparait.

Choisissant de voir si la jeune fille ne se trouvait pas par hasard dans le plus gros de la foule, voilà Kitty sui s'avançait vers le flot de Perdus dont la foule s'était épaissie et le mouvement, intensifié.
C'est là qu'elle la voit, la petite chose blanche et noire à terre qui attire son attention. Sans attendre de voir s'il s'agit bien de sa petite chose à elle, l'adolescente s'élance dans sa direction, brisant le mouvement uniforme des "danseurs" qui le lui font vivement remarquer :

- Vas-y, pousse pas, là !

- Vous êtes tous en train de vous pousser, andouille !


Depuis sa période Orbleue, c'est que la Chapardeuse avait comme une certaine envie de casser l'unité. De toute façon, tout ça est fictif, et au fond, les gens n'avouent pas à voix haute que c'est chacun pour soi.
C'est toujours la même chose. Alors, autant détruire l'harmonie passagère du flot de personnes pour aller chercher une demoiselle en détresse.
De toute façon, elle était trop louche, leur danse.

- Allez, choo, choo ! Fichez le camp, vous marchez sur quelqu'un !

- Mais genre... oh.

- Bah oui !


À force de coups de coude, de mains dans le visage et de hanches balancées à droite et à gauche pour se frayer un chemin, Kitty avait fini par isoler du mieux possible sa cible, aidée d'une grande perche qui, en se rendant compte qu'il s'apprêtait à piétiner quelqu'un, contenait du mieux qu'il le pouvait une partie du public.
Sans mot dire, elle passe ses bras autour de la taille de sa tendre ancienne Mère, et la soulève sans ménagement comme une poupée taille humaine pour aller la poser plus loin, à l'arrière de la foule qui se referma sur leur passage.
Retour au point de départ.

- Et hop, une Selene sur pieds, une. C'est une fausse bonne idée que de s'approcher des gens alors qu'ils se dandinent comme ça ! Qu'est-ce qui t'a pris ?

Lui demanda la Grimpeuse en réajustant sa chemise, passant les mains dans sa tignasse en une vaine tentative de la recoiffer.


Résumé:
 






La Boum - Page 2 FK9YeaL_

Revenir en haut Aller en bas
Creepy
Creepy

♣ Chef des Récolteurs ♣


✘ AVENTURES : 40
✘ SURNOM : Le Cryptique
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ DISPO POUR RP ? : pls come to me
✘ LIENS : Double, double toil and trouble; Fire burn, and cauldron bubble.

La Boum - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 2 EmptyDim 17 Jan 2021 - 16:58

Dire que Creepy regrette sa présence, et son existence à plus grande échelle, serait un euphémisme.

Le jeune chef ne comptait pas se présenter pour faire bonne figure, enfin ça c’était avant d’apprendre que les autres étaient de la partie. C’est acceptable de ne pas participer quoique uniquement si on ne se retrouve pas à être le seul à le faire. Par conséquent, Creepy a annoncé à ses gosses qu’il allait venir un peu plus tôt, et quelques éléments perturbateurs (même pas les habituels, à croire que c’est une ressource inépuisable) ont gentiment proposé de l’aider à se préparer.

Belle preuve d’amour, n’est-ce pas ?
Non.

Il se serait bien passé de la séance de coiffure qui a duré une éternité, tout ça pour lui faire une tresse ornée de fleurs sombres qui—ne colle pas forcément à sa personnalité. Certes, on lui a affirmé qu’il avait l’air d’un mélange de Raiponce et de Cruella—nul doute pour les cheveux blancs et la tenue noire et rouge, mais quand même (il ne sait pas qui est Raiponce et à ce niveau là, il préfère ne pas demander). C’est avec un enthousiasme inexistant, que même la pensée de Scar bien habillé ne peut pas régler, que l’adolescent s’est rendu à la petite sauterie.

Déjà, il y a trop de Récolteurs—et instinctivement, il se retrouve à vérifier du coup de l’œil qu’aucun ne commette un crime contre l’humanité. Dandy a par ailleurs l’air de passer un bon moment, ce qui est en soi suspect. Ce n’est pas son problème, il est en congé. Et terriblement mal à l’aise également. Et ce n’est pas Pumpkin qui risque d’y faire grand-chose puisque la peluche n’est pas dans ses mains. En vérité, Creepy voulait faire un effort pour s’intégrer, pour enfin se présenter de lui-même sans utiliser son masque habituel. Donc il ne l'a pas pris avec lui.

A la place, il se retrouve assis contre un mur, à ignorer le faible tremblement dans ses doigts. Certes, la pièce est remplie de gens qu’il a déjà côtoyé, certains pourraient même être qualifiés d’amis. C’est juste qu’il n’a aucune idée de comment se rapprocher, et encore moins de ce qu’il dirait. Les phrases se bloquent dans sa gorge, doigts glacés qui glissent contre sa nuque pour en chasser la tension. Il y a la possibilité que Creepy ne soit simplement pas apte à s’amuser avec les humains, qu’il reste une créature vouée à l’isolement, incapable de rattraper des années sans assez de socialisation.

« Tu branles quoi encore ? » Qu’une voix familière balance, dégoulinante de sarcasme. Ah, son frère a décidé de profiter des festivités—Hollow avec sa chemise pratiquement ouverte sur son torse, dont le sourire n’a rien de sympathique, « fais pas ton bébé, t’es un chef, non ? »

Et l’instant d’après, mains qui l’ont agrippé sans lui demander son avis, il se retrouve en plein milieu de la foule. Un regard en arrière suffit à confirmer que ce connard a déjà disparu. Charmant. Comme si le balancer aux lions allait résoudre quoi que ce soit. S’éclaircissant la gorge, Creepy tente un ‘salut’ qui sort inaudible. Un moment passe, rythmée par la musique en fond, et il note vaguement le groupe  qui s’est égosillé sur scène.

(C'était plutôt brutal, il a apprécié.)

Seconde tentative.

« Salut, » c’est plat, général, et ça manque de motivation, quoiqu’il serait compliqué de lui en demander plus. Imitant son frère, il tire sur sa cravate, qu’il défait d’un geste sec, pour ouvrir les deux boutons du col de sa chemise. Autant respirer un peu. Sa main se lève, adresse un signe à Heaven. Ses ongles aussi, sont couverts de noir et de rouge, comme ses vêtements et son maquillage, noir brillant sur ses lèvres et rouge autour de son regard. Vraiment, Cruella-style ce soir.

Peut-être qu'il devrait se poser vers le buffet ? Excellente cachette après tout.

Résumé:
 






A lil'
Creepy
Revenir en haut Aller en bas
Heaven
Heaven

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 583
✘ SURNOM : La Mésange (ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Heaven par Just, Lou, Lou, et encore Lou, Papache


La Boum - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 2 EmptyDim 17 Jan 2021 - 19:21

Ils ont enflammé la piste comme des pro.
Vraiment ! C'était juste trop cool. Malgré quelques faux pas et un rythme parfois un peu dur à suivre, Pastel apprenait vite et se débrouillait vraiment bien, pour un débutant.
Ou alors, c'était elle qui était une trop bonne prof, et qui arrivait à le guider avec ses propres pas.

Bon, sa cible principale n'était évidemment pas là pour témoigner de ses talents de danseuse - à moins qu'elle ne l'ait pas remarqué, trop concentrée sur ses pas ? - mais son succès sur la piste n'en fut pas des moindres pour autant; elle avait fait tourner des têtes, c'était tout ce qui lui importait.
Il faut dire que ce n'était pas difficile d'impressionner un probable ramassis de ratés qui ne savait peut-être même pas danser un bête slow. Ou alors, c'était simplement que les autres s'étonnaient de voir un chamallow et un bonbon Schtroumpf danser ensemble. Il faut dire qu'ils ne passaient pas inaperçus.

- C'était juste TROP BIEN.

S'était exclamée Heaven après s'être brutalement fait interrompre dans sa petite heure de gloire par un bruit dissonant - instrument, cri humain, ou animal ? - qui fit même s'arrêter les musiciens.
Ainsi, plusieurs personnes étaient en train de rechercher l'origine de ce truc, les regards se tournant vers leur Cantine. Il devait y avoir quelque chose de pas net là-bas.

- Tu veux aller voir de plus près ? Ça a l’air marrant.

- Carrément ! Ça m'intrigue un peu...


Comme la Mésange regretta d'avoir suivi son cavalier, sur le coup ! La voilà qui entrait à son tour dans la Cabane à Manger, et la première chose qui se passa, fut cette tonne de décibels qu'elle se prit en pleine face.
Oh nan... elle n'aimait vraiment pas ce style de musique. C'est comme le rap, le reggae et le métal... clairement des genres qu'elle n'aime pas écouter.
Quoique, celui-là passait quand même un peu mieux.

Ça lui rappelait même vaguement quelque chose, qui faisait "antisocial, tu perds ton sang froiiiid" ou un truc du genre.
Bon, là, la Récolteuse avait clairement accepté de rester juste pour voir les tronches des Chefs présents - il fallait être idiot pour ne pas comprendre que la chanson leur était adressée - et pour Apache, parce qu'il est plutôt cool, quand même.
Même avec une lame sous la gorge, il ne lui en a pas fait des caisses et des caisses. Bon petit gars.

- Ahhh punaise, y'a des limites à l'indécence ! Ce sera quoi la prochaine fois ? Slip-soutif ?

Fit remarquer à voix haute l'adolescente, qui fixait la nana déjantée sur la scène. Au départ, elle avait cru qu'il y en avait deux, mais à bien regarder, elle se dit que non, l'autre est bien un gars, et c'est Tool.
C'est pas un type censé être un peu calme, lui ? Il fout quoi, ici ? Et avec un tel accoutrement, en plus. Par contre, ses bottes avaient l'air tellement chaudes, ça devait être super agréable.

Ça puait le chaud, la transpiration, la bouffe et probablement autre chose. La musique n'était clairement pas au goût d'Heaven, et une grande partie de la salle était inaccessible à cause de tous ces idiots qui pohotaient un peu partout.
Quel dommage que ce soit le seul endroit où il y ait réellement de l'ambiance... et rien que ça, c'était plus important que tout le reste.
Alors, après s'être dandinée un peu en battant la mesure du pied, la Récolteuse se lasse, prend sur elle et s'adosse au mur, juste à côté de l'entrée, suffisament loin de manière à ne pas se prendre la porte dans le nez si jamais quelqu'un entrait.

Plus loin, un parfait cosplay de Cruella d'Enfer genderbend lui fait un signe, auquel elle répond, avec un sourire en supplément. Creepy à la fiesta, que va-t-il faire ?
Après tout, ne parle-t-on pas d'un type qui a parfois même du mal à interagir avec eux ? En plus, il n'avait pas sa marionnette. Il se faisait du mal pour son image de Chef ? Le pauvre...

Allez ! Heaven décrète qu'elle se doit de rester encore un peu. Une fois que l'ambiance sera redescendue d'un cran, seulement là, elle repartira.
Après tout, c'est qu'elle commençait à peine à s'amuser, avec cette petite danse et le brouhaha de leur Refectoire...


Résumé:
 






La Boum - Page 2 CIWdEF8N

tumblr_nvb957cKMz1qjnbtgo1_500.gif



La Boum - Page 2 IpQvVhIU

La Boum - Page 2 GTEO8VSn
By @Pastal
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La Boum - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: La Boum   La Boum - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-