Le deal à ne pas rater :
Pack PlayStation : Spider-Man Miles Morales PS5 + Manette DualSense ...
99.99 €
Voir le deal

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
San H. Zeya
San H. Zeya

☠ Commerçant au Port ☠


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : L'Artisane.
✘ AGE DU PERSO : Pas plus de vingt ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Potêtre.
✘ LIENS : Registre & Commandes.

L'Eternité à construire [V2] Empty
MessageSujet: L'Eternité à construire [V2]   L'Eternité à construire [V2] EmptyLun 9 Nov 2020 - 21:41

Avant-propos:
 

Fiche précédente Rebirth [V1]

San Harmony Zeya


နေ

Surnom : L’Artisane.
Groupe : Pirate de terre.
Age : Une petite vingtaine.
Rôle : Artisane indépendante au Port : tient sa propre échoppe. Elle répond à n’importe quelle demande, sauf lorsqu’elles concernent la forge d’armes.


Les Révérences

D’Harmony à San, de l’ancienne cheffe des Artisans à la Pirate, il y a tout un monde. Certains confondront encore avec Tayysan, mais elle n’en fera rien. Ce nouveau nom est important et marque un nouveau départ, un recommencement.

C’est en parcourant la partie commerçante du Port qu’on découvre San. Elle ne paye pas de mine, cachée sous son chapeau en bambou. Une artisane ? On n’y croirait pas. Elle n’est pas très grande, et elle n’inspirera peut-être pas confiance à celui ou celle qui s’arrête aux apparences. Est-elle seulement capable de travailler correctement ? Pourtant, un temps d’observation suffit à balayer ces stéréotypes : San se débrouille seule et n’a besoin de personne. Elle est capable de porter des pièces lourdes, de poncer le bois, de le tailler, d’utiliser n’importe quel outil, de travailler de sublimer n’importe quel matériau. Le tout avec plus ou moins de dextérité, mais qu’importe : ça se travaille.
Son échoppe est parfaitement ordonnée et chaque outil est à sa place. Rien n’est étiqueté, mais San n’en a pas besoin : elle serait capable de retrouver le moindre clou les yeux fermés. Elle est méticuleuse et perfectionniste : la moindre commande qu’elle reçoit se doit d’être la plus parfaite possible,et elle n’acceptera aucun défaut de fabrication, quitte à retarder sa commande. Mais c’est peut-être pour cela, en plus de sa dextérité toute particulière que sa popularité va en grandissant et que son nom se répand parmi ceux qui cherchent ses services.

San a une allure quelque peu éthérée, sans doute accentuée par l’allure mystérieuse qu’elle se donne. Elle n’est pas expressive, mais adressera toujours un sourire poli à ses clients et clientes. Drapée dans son calme apparent, son style vestimentaire et ses coiffures sont un patchwork de diverses cultures asiatiques, issue de son imagination fantasmée, de souvenirs poussiéreux et des influences du Port. Elle n’a rien perdu de sa douceur ni de sa patience, qui transparaissent toujours - éternellement - dans le moindre de ses gestes. En revanche, elle a gagné en assurance : elle parle lorsqu’il le faut, et n’a plus peur de tenir tête à qui que ce soit. Elle gardera la tête froide en toute circonstance. A sa ceinture, pendent diverses armes blanches dans un pur souci de sécurité... et éventuellement pour sculpter le bois à ses heures perdues. Elle n'est de toute façon pas une grande combattante.

Dans ses pupilles brille désormais une sorte d’apaisement. Ce qu’elle a vécu avant et durant le Givre a été pour elle un électrochoc, un réveil. L’enfant en elle s’est manifestée, et lui a susurré de faire ce qu’elle a toujours voulu faire. Alors San a quitté l’Amanite Viride, saluant Moriko, qui a tant fait pour elle. Elle a pris sur elle, parce qu’elle osait enfin s’assumer et s’accepter. Elle a changé son nom afin de marquer la fin d’une longue errance et le début de sa nouvelle vie.

Et la voilà devant vous. Vous n’imaginez pas le long chemin qu’elle a parcouru pour en arriver là, assise au fond de son échoppe, en train de tailler une figurine en bois. Cette fois, elle ne porte pas son chapeau, et vous avez tout le loisir de l'observer. Encore une fois, son style vestimentaire relativement atypique vous prend. Pourtant, il y a quelque chose qui, en elle, est plus birman que tout le reste : mais ça, vous ne le devinerez pas, tout comme elle ne saura pas vous aiguiller. Ce n’est pas de sa faute ; San a totalement oublié ses vraies racines.
Lorsqu’elle vous remarquera, elle lèvera la tête vers vous, et vous adressera un sourire poli. Un poil teinté apaisant et de douceur - ce sourire est peut-être trop doux, pour ce Port rempli de Pirates. Gare aux apparences, cependant. Mais ça, vous le savez déjà.

Etonnement ça lui va bien, ce sourire éclatant. Vous n’imaginez pas à quel point il est le symbole d’un apaisement dûment gagné.

- Je peux faire quelque chose pour vous ?

Et dûment mérité.




L'Unique au monde

Née au Myanmar sous le nom de Khin Aye peu après la fin de la seconde Guerre Mondiale, elle travaille dans les champs une grande partie de sa vie aux côtés de ses grands-parents et de son frère ainé.

En 1963, un an après l’instauration de la première junte militaire, Peter Pan répond à sa détresse et l’emmène à tout jamais sur l’Île. Khin Aye prend le nom d’Harmony, et oublie très vite sa vie passée. Elle rejoint le groupe des Artisans et devient, plus tard, Cheffe des Artisans.

Capturée par un Pirate durant la Pluie Salée, elle est ramenée dans une arène du Bayou et doit combattre l’un des zombis du Baron Samedi. Mais elle réussit à s’enfuir et, par un concours de circonstance, se réfugie chez Earl. Elle travaille ensuite à la fumerie de Moriko.

C’est à la fin du Givre qu’elle s’installe définitivement au sein du Port et ouvre sa propre échoppe, "L'Atelier".

San dépasse à peine le mètre soixante, et on pourrait la croire d’une constitution fragile. Mais elle est parfaitement capable de se défendre seule et d’effectuer les travaux les plus complexes. Dans le Monde Ordinaire, elle est née dans un milieu rural et a toujours eu l’habitude de travailler en se plaignant le moins possible.

Elle ne se maquille plus, mais porte occasionnellement des bijoux. Elle a gardé l’épingle à cheveux offerte par Moriko.

Ses cheveux sont toujours très longs, coiffés et noués selon ses besoins ou ses envies. En plein ouvrage, elle les maintient en arrière à l’aide d’un bandeau grossièrement noué. Malgré ses origines, sa peau reste pâle et ne bronze que très rarement. Ses yeux sombres sont parcourus d’éclats de vert profond.

Elle chante lorsqu’elle travaille et qu’elle est seule.

San porte souvent un chapeau en bambou et des tenues très diverses. Certaines, presque modernes, sont d’une simplicité qui lui est chère, d’autres font penser aux kimonos japonais lorsqu'il ne s'agit pas de la tenue traditionnelle birmane- qu’elle portait à son arrivée sur l’île. Une grande partie de ses tenues sont confectionnées par Carmine, dont elle n’hésite pas à vanter les mérites.

Elle maitrise bien l’anglais mais garde un léger accent. Son birman natal se manifeste de temps à autre.

San n’est pas très expressive lorsqu’on la connait peu, mais elle prendra toujours soin d’être serviable et polie avec vous, sans se départir de sa méfiance naturelle. C’est qu’elle a une clientèle à fidéliser... quoique ses services sont de plus en plus demandés.

Elle est très méticuleuse et perfectionniste dans son travail. Bien qu’elle puisse prendre un peu de temps pour les réaliser, n’importe laquelle de ses commandes reçoit le plus grand soin. Son échoppe est quant à elle, très bien rangée. Elle n’aime pas travailler dans un environnement en désordre.

Sa pédagogie est à toute épreuve.

Dans l’arrière-boutique se trouve un panier installé pour Nuwala, ainsi qu’un grand nombre de jouets fabriqués exprès pour elle.

Grâce à Dive, elle sait désormais tenir un crayon pour dessiner des croquis et écrire. Elle se sert moins de l’écriture, ayant toujours eu l’habitude de travailler sans, mais se plait à faire des croquis des prochaines œuvres qu’elle prendra le temps de réaliser. Si elle ne sait pas officiellement compter, ni mesurer, elle a sa propre méthode et elle lui convient très bien.

Elle adore donner des petits noms à ses fabrications.

Tout comme ses sauveurs, il lui arrive de venir en aide à des Enfants Perdus présents au Port pour diverses raisons. Profonde empathie pour ses anciens camarades, ou sentiment de remerciement envers ceux qui l’ont recueilli au Port ? Un peu des deux sans doute.

Sans trop se prendre la tête, elle s’interroge de temps à autre sur son orientation amoureuse. (Il faut dire qu’il y a de si belles madames au Port et dans le Bayou)




L'île

Comment vis-tu ta vie à Never Never Land ?  
Puisqu’elle fait enfin ce qu’elle aime, son rapport avec l’île est désormais apaisé et sa vie lui convient très bien.


Qu'éprouves-tu pour l'Ordinaire ?
Pas grand chose, si ce n’est une étrange nostalgie sans souvenirs. Le dégoût, la peur, la crainte, l’effroi... Elle a oublié tout cela - ne serait-ce qu’en partie, et tant mieux pour elle.


Que représente Peter Pan pour toi ? Et le capitaine Hook ?
Tout comme son rapport à l’île est apaisé, il l’est également envers Peter Pan. Elle n’en a plus peur, elle ne le craint plus et ne le hait pas le moins du monde. D’autant que ça ne sert à rien, et que ça ne fait pas avancer les choses pour autant. Bien plus qu’avant, elle le considère davantage comme un Enfant-Fée ou comme un esprit. En ce qui concerne Hook, San éprouve une sorte de crainte respectueuse envers lui.


Développe ta chronologie en dates ou en intrigue :
Elle arrive sur l’île en 1963, rejoint le groupe des Artisans et prend le nom d’Harmony.
Elle devient probablement chef dans le courant des années 1980.
- Elle disparait durant la Pluie Salée, capturée par un Pirate qui la ramène dans l’arène du Baron Samedi. Elle s’échappe à la suite de sa confrontation avec l’un de ses zombis. Soignée par Earl, elle reprend des forces aux côtés de ce dernier. Par crainte d’un possible Bannissement et ne pouvant mesurer le temps qui s’est écoulé depuis sa disparition, l’ancienne artisane craint bien trop de retourner au Grand Arbre. Elle décide finalement de rester au Port et de travailler à l’Amanite Viride - grâce au contact entre le médecin et la tenancière de l’opiumerie, Moriko. Elle se renomme alors Tayysan pour passer inaperçue, craignant les retombées de sa fuite.
- A la fin du Givre, elle quitte l’Amanite Viride et ouvre son échoppe au Port. Elle change de nom une nouvelle et probable dernière fois, et devient San.



Le Bout d'aventure

Elle a enfin fini.

Les travaux avaient pris plus de temps que prévu - elle avait dû agrandir la porte d’entrée de son échoppe pour pouvoir faire passer les deux mètres d’Asher - et bientôt d’Eileen, mais ça, elle ne le savait pas encore. C’est dans ce genre de moment qu’elle pouvait presque entendre les petites remarques typiques d’un Freckles en son for intérieur. « Ils peuvent pas se baisser oui ? », ou quelque chose comme ça.
Un petit sourire se dessine sur le visage de San, tandis qu’elle replace une mèche de cheveux qui s’est échappée de son bandana. Elle range consciencieusement son matériel, avant de sortir de son arrière-boutique et de contempler la façade de son échoppe. Derrière elle, le Port était en pleine effervescence à la sortie du Givre.

Il faut dire que San n’arrive toujours pas à croire ce qu’elle a réussi à faire : rénover un vieux bâtiment miteux et abandonné, qui se trouve dans une allée reliée à une veine passante du Port. Cela lui a pris un peu de temps, même si elle avait reçu un peu d’aide extérieure, mais la sensation du travail accompli n’a jamais été aussi gratifiante à ses yeux.

L’intérieur n’est pas non plus en reste. San passe doucement la porte, au-dessus de laquelle se balance une plaque en fer forgé, comme si elle craignait qu’il ne s’agisse que d’un rêve. Mais non ; tout est bien là. Les gribouillis de plans accrochés au mur, la lumière tamisée des bougies, l’arrière du comptoir rangé méticuleusement. Au fond, se trouve l’atelier, où se trouve son établi de travail et ses outils.

La birmane passe la petite porte qui se trouve sur le côté du comptoir, puis pousse un léger soupir de satisfaction.
A voir si cela marchera.


L’Esprit Nuit est là et elle ne dort pas.

San s’est assise sur le rebord de la fenêtre de sa chambre, qui ne se compose que d’une pièce où s’étend un lit, une armoire, une commode et un miroir. Son regard distrait se perdait sur les rares lueurs émanant des quartiers du Port, tandis qu’elle sculptait le début d’une tête de lion dans un morceau de bois. Il faut dire que cette nouvelle vie la rendait bien moins triste qu’auparavant : son seul regret était de ne plus voir autant qu’avant Moriko, qu’elle appréciait toujours autant. Mais au moins, San peut se consacrer à ce qu’elle a toujours aimé faire : fabriquer.

Depuis qu’elle s’était installée au Port, elle ne faisait plus que ça. Et elle n’avait jamais été aussi apaisée. Il y eut une courte période où elle dormit peu, trop occupée à sculpter tout et n’importe quoi dans le premier morceau de bois qui passait sous sa main. Il était surprenant de voir à quel point ses habitudes d’Enfant Perdu, d’artisane, étaient revenus si rapidement ; comme quoi, les gestes restaient. Elle finit en moins de temps qu’il ne faut pour le dire de sculpter un petit lion assis. Elle le regarde sous toutes les coutures : il n’est pas parfait, mais elle avait tout le temps de s’entraîner. San pose son regard sur les innombrables sculptures en bois de toute et n’importe quoi qui s’empilent sur sa commode. Elle devrait peut-être les vendre ?

L’Artisane avise une nouvelle fois le petit lion assis en bois. En tout cas, lui, elle ne compte pas le vendre, et une nostalgie dont elle connait parfaitement la provenance l’étreint soudainement.
Il aurait meilleure allure, si elle le peignait.  


Les affaires marchaient bien, pour un début. Quelques clients venaient, d’autres commençaient à être plus réguliers. Il était même courant que certains viennent lui demander des matières premières comme le bois de qualité que San récoltait d’elle-même lors de ses rares sorties, ou récupérait chez des fournisseurs variés. Au final, la birmane commençait à récolter le fruit de son travail, et à goûter à quelque chose dont elle avait toujours rêvé. Et ce depuis le Monde Ordinaire.



L'Invisible pour les yeux

T'as un Pseudo ? Potêtre
Et un âge ? 23 lardons
C'est quoi ton Avatar  ? J’ai pas trouvé !! Mais en général je prends des oeuvres signées Ibuki Satsuki
Comment t'as découvert l'île ? Je cherchais les lardons
Tu la trouves comment ? Vous savez très bien ce que j'en pense
Dis, tu crois bien aux fées ? A ton avis. Tu veux la bagarre






     

နီလာ စန္ဒာ နေ


Dernière édition par San H. Zeya le Lun 4 Jan 2021 - 22:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Asher O'Flaherty
Asher O'Flaherty

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 211
✘ SURNOM : Le Hargneux
✘ AGE DU PERSO : La Trentaine en apparence

✘ DISPO POUR RP ? : Oui o/
✘ LIENS :
Another one bites the dust.

Mésaventures :
I- II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X - XI - XV - XVII

Achevé : XII - XIII - XIV - XVI

L'Eternité à construire [V2] Empty
MessageSujet: Re: L'Eternité à construire [V2]   L'Eternité à construire [V2] EmptyMar 10 Nov 2020 - 14:18

Y a des fins de Givre plus heureuses que d'autres et celle-ci en fait partie ! XD

Ca fait plaisir de voir ton perso prendre ses aises et commencer à s'épanouir pour de bon ! Hâte de venir me cogner la tête contre le plafond de l'atelier (ah bah non, ce problème est réglé on a dit). Je recommence : hâte de rencontrer la nouvelle San et de commencer tout ce beau drama portuaire qui l'attend de pied ferme avec les O'Flaherty What a Face

Éclipse aussi veut revenir voir San il l'a trouvée gentille durant l'event !
Revenir en haut Aller en bas
San H. Zeya
San H. Zeya

☠ Commerçant au Port ☠


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : L'Artisane.
✘ AGE DU PERSO : Pas plus de vingt ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Potêtre.
✘ LIENS : Registre & Commandes.

L'Eternité à construire [V2] Empty
MessageSujet: Re: L'Eternité à construire [V2]   L'Eternité à construire [V2] EmptyMer 11 Nov 2020 - 12:51

Merci pour ce doux commentaire. J'ai vraiment hâte (ou pas) de pouvoir assister aux dramas familiaux et autres subtilités cocasses L'Eternité à construire [V2] 2289237034






     

နီလာ စန္ဒာ နေ
Revenir en haut Aller en bas
Eileen O'Flaherty
Eileen O'Flaherty

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 147
✘ SURNOM : La Diligente
✘ AGE DU PERSO : La petite vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Oui !
✘ LIENS : I was there, now I'm here if you need me. What about you ?

Négociations en cours : I - II - III - IV - V - X - XI - XII - XIII

Négociations terminées : VI - VII - VIII - IX

L'Eternité à construire [V2] Empty
MessageSujet: Re: L'Eternité à construire [V2]   L'Eternité à construire [V2] EmptyJeu 12 Nov 2020 - 22:09

"Il faudrait que tu arrêtes de changer de nom à chaque fois qu'on se croise !"

Je VEUX un rp avec phrase. Voilà, c'est dit.

Sinon, ça fait plaisir de voir San s'épanouir et faire vraiment ce qu'elle veut. Enfin une qui obtient la paix sur cette île, ce n'est pas de trop !

Hâte de voir nos deux grandes enfants devenir de bonnes amies et se balader bras-dessus bras-dessous sur le Port ! L'Eternité à construire [V2] 3582817743
Revenir en haut Aller en bas
Clover
Clover

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 95
✘ SURNOM : La Fourmi
✘ AGE DU PERSO : 14~15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : I believe in Simone de Beauvoir

Clover par Soni


L'Eternité à construire [V2] Empty
MessageSujet: Re: L'Eternité à construire [V2]   L'Eternité à construire [V2] EmptyVen 13 Nov 2020 - 22:41

Aye, Artisan un jour, Artisan toujours, hein. Si t'avais appelé son échoppe "la Fabrique" la boucle aureit été bouclée. XD

Ta fiche était tellement plaisante à lire ! C'est d'un calme ! Je suis tellement contente qu'Har... que San fasse enfin ce qui lui plait et qu'elle puisse être elle-même !

Mais dis voir, elle en a de beaux outils. J'ai bien envie d'envoyer une certaine petite blonde en chipper, ça l'intéresserait sûrement... faudrait qu'elles se recroisent ! Clo meurt d'envie de dire à son ancienne Cheffe à quel point Grumpy est tout nul... X)






tumblr_mwku0kPCNE1t0ekd2o4_500.gif



L'Eternité à construire [V2] Sleep210
By @Pastal
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1729
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

L'Eternité à construire [V2] Empty
MessageSujet: Re: L'Eternité à construire [V2]   L'Eternité à construire [V2] EmptyDim 15 Nov 2020 - 12:27


Félicitations mon enfant


Tu es condamné.





Bon évidement il fallait que ce soit moi qui te valide hein ♥
Trop d'amour pour ce perso quel que soit son nom, et c'est une jolie évolution pour elle, qu'elle trouve sa place au sein du port comme ça - même si un certain de mes persos est pas tout à fait d'accord avec ça. Cette fiche qualitative m'a convaincu de te laisser la garde partagée de Nuwala tiens. J'ai rien d'autre de constructif à dire jotem. Va construire plein de trucs ♥


_______________________________


Je te serre chaleureusement la main. Cours vite créer ton Dé à Coudre et demander un Compagnon de Jeu afin de vivre une aventure ! Par ailleurs, n'oublie pas de prendre connaissance de L'intrigue du moment. A moins que tu ne choisisses de te lancer dans Mission Périlleuse ? Si tu préfères passer du bon temps en papotant, rejoins sans tarder la Nursery. Quoiqu'il en soit, que ton séjour à Never Never Land soit fabuleux et éternel.



Revenir en haut Aller en bas
Moriko Yamanaka
Moriko Yamanaka

☠ Gérante de la Fumerie du Port ☠


✘ AVENTURES : 271
✘ SURNOM : L'Infectée
✘ AGE DU PERSO : La trentaine.

✘ DISPO POUR RP ? : A voir.
✘ LIENS : There lies my passion, hidden
There lies my love
Sujet en cours : I - II

L'Eternité à construire [V2] Empty
MessageSujet: Re: L'Eternité à construire [V2]   L'Eternité à construire [V2] EmptyLun 16 Nov 2020 - 22:51

Je comprends que tu sois fière de cette V2 ! Ta plume s'est affinée et retranscrit parfaitement la nouvelle sérénité qui enveloppe San. Son parcours a été tumultueux, mais la voilà bien installée dans sa nouvelle existence. L'Île est bien plus belle avec un tel personnage L'Eternité à construire [V2] 304983004 (Moriko est fière d'elle, en plus. Faudra être rapide pour choper le moment où elle le dira)

Rebienvenue à toi bg L'Eternité à construire [V2] 4198890058







Des cadeaux:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Contenu sponsorisé




L'Eternité à construire [V2] Empty
MessageSujet: Re: L'Eternité à construire [V2]   L'Eternité à construire [V2] Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Faire naufrage :: Gais, innocents et sans coeur. :: On s'envole !-