Le Deal du moment :
Machine à emballer sous-vide à ...
Voir le deal
11.49 €

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 244
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Au cas par cas - voir en PV
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Une rencontre prédestinée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée - Page 2 EmptySam 14 Nov 2020 - 12:54

La Reine a un sourire compréhensif, avec quelque chose qui peut s'apparenter à de l'appréciation. Un humain qui n'est pas prêt à braver les dangers de l'île pour obtenir la bénédiction des fées est soit une personne n'ayant pas grand chose à se reprocher, soit un gentil imbécile heureux. Concernant Vijendra, quelque chose fait dire à Son Altesse qu'il est un peu des deux. A ses yeux, c'est une sorte de compliment. Même si elle est trop bien éduquée pour en faire la mention à voix haute.

Elle hoche sobrement la tête, ne cherchant pas à insister. L'humain est certainement capable de comprendre de lui-même que l'invitation ne se réitèrera pas mais sera toujours valable. La Reine des Fées n'est pas du genre à supplier pour quoi que ce soit, encore moins envers un humain et pour une chose si futile.

De toute façon, le changement de sujet est apporté par Colibri et ses fraques. Mab s'étonne de le voir si accueillant envers l'humain, mais une part de son esprit (la plus sarcastique, sans doute) réalise que la façon dont le pirate flatte l'ego du paon n'y est certainement pas pour rien. La vérité est évidemment qu'il y a plus que cela. Colibri n'est pas un simple imbécile qui adore agacer son prochain, mais aussi un excellent juge de caractère. S'il accepte ainsi l'amitié du scribe, c'est qu'il a senti, tout comme elle, qu'il a quelque chose de plus.

Le chenapan de feu passe à l'attaque, changeant à nouveau le thème de la conversation. Mab rassure cependant son interlocuteur avant qu'il ait le temps de se poser des questions : les créatures de l'île sont magiques à bien des égards et si le chenapan décide de cracher du feu dans une optique de jeu pacifique, les flammes ne brûlent point. Cela, et Colibri qui est bien plus magique que ne peuvent l'être de simples changement de couleurs... Mais comme souvent, Sa Majesté ne prend pas la peine de donner toutes les explications à voix haute. Personne n'a besoin de connaître tous les secrets de l'Île. Pas même elle.

Le visage de porcelaine de l'Étincelante se tourne vers celui qui fait beaucoup trop de fois sa taille avec un sourcil élégamment relevé en signe de curiosité. Au vu de l'endroit où elle se trouve, il n'est pas certain que Vijendra remarque l'expression de son visage. Pourtant, la reine est intriguée. Elle connaît bien une fée qui répond plus ou moins à cette description (sans être au fait des moindres lubies de chacune de ses ouailles, elle se fait un devoir d'être proche de celles qu'elle croise régulièrement), mais l'Archéologue n'est pas de celles qui...

"Elle s'appelle Écorce."

...Ah. L'expression de surprise de Mab persiste quelques secondes, avant d'être remplacée par une sorte de bienveillance amusée. Apparemment, Colibri et elle ne sont pas les seuls à avoir senti que cette humain avait quelque chose de spécial. Peut-être doit-elle en parler avec la fée des forêts, la prochaine fois qu'elle la croisera dans les rayons de la bibliothèque...

En attendant, elle décide de calmer l'inquiétude dans la voix du jeune adulte.

"Oh, ce n'est pas une preuve d'intelligence, de la part de la plupart. La magie de l'île y est pour beaucoup..." Elle sourit, amusée. "Concernant Écorce, cependant, ce n'est effectivement que le résultat de son travail et de son acharnement à la tâche..." Un nouvel instant de silence. "Je suis persuadée qu'elle va bien. L'arrivée de cet étrange Givre amène de nombreuses fées à œuvrer plus que d'habitude, elle n'a probablement pas eu le temps d'honorer votre rendez-vous. Nous allons nous rendre à l'Archeforêt après vous avoir déposé. Je tâcherai de me renseigner pour vous et de vous avertir si quelque chose ne va pas."

Sous-entendu, qu'il ne s'inquiète pas s'il n'a pas de nouvelles. Comme dit, les fées commencent à être relativement occupées, et faire passer une absence de nouvelle serait considéré comme une perte de temps. Et puis, si Écorce est en état de le faire et le souhaite, mieux vaut qu'elle donne des nouvelles à Vijendra d'elle-même...

...Tout cela amuse beaucoup la Reine, en réalité. Mais c'est bien parce qu'elle est persuadée que le scribe sur l'épaule duquel elle a élu domicile est inoffensif.

Enfin, les voilà à l'orée du bois. C'est normalement le moment où leurs chemins se séparent. Délicatement, Mab se lève de son moyen de transport et s'éloigne d'un battement d'ailes pour mieux apercevoir les émotions sur le visage de l'humain, dont la tête fait sa taille. Il n'a vraiment pas l'air rassuré. S'il y a bien un humain qui ne devrait jamais poser le pied sur un passage facétieux, c'est bien lui...

Son Altesse soupire doucement en se tournant vers l'étendue de neige qui leur fait face. Le chemin jusqu'aux limites du Bayou est tout tracé et les plaines assez dégagées pour être presque certain que rien ne peut arriver. Mais c'est bien de ce presque dont il est question. D'un sifflement de clochettes, la reine appelle son compagnon.

Malgré sa force de caractère et son envie constante de désobéir, Colibri n'est pas du genre à ignorer les demandes de Mab. Il délaisse son jeu et arrive presque aussitôt près d'elle, enfin, en-dessous, avant de pousser un braillement interrogatif. La Reine lui répond dans la même langue, s'en suit une petite discussion dans un langage que personne d'autre qu'eux ne peut comprendre (pour les personnes présentes, du moins), avant que Mab ne se retourne vers l'humain.

"Colibri accepte de vous accompagner jusqu'à l'entrée du Bayou, si vous le souhaitez. C'est néanmoins toute l'aide que je peux vous offrir."

Sans feu pour allumer les bombes créées par les fées artisanes, ces dernières sont inutiles. Un bruit se fait entendre tandis que le chenapan approche à son tour et sautille sous les ailes de la reine. Cette dernière hausse un sourcil.

"Vraiment ?"

L'animal semble hocher la tête, avec un enthousiasme qui surprendrait presque la fée. Mais Mab sait bien que la surprise est le lot quotidien de l'île. Elle s'adresse à nouveau à Vijendra.

"Eh bien, vous voilà avec deux compagnons de voyage, si vous les acceptez."

Certains humains ne sont décidément pas comme les autres.






Une rencontre prédestinée - Page 2 Meena_14

Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer:
 
Revenir en haut Aller en bas
Éclipse
Éclipse

☼ Fée des Etoiles ☼


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : L'Infortuné
✘ AGE DU PERSO : 24 ans comme humain - Fée nouvellement formée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS :
Close your eyes and pretend it's just all a bad dream. That's how I get by.

Drames en cours :
III - VII - VIII - IX - X - XI - XIII - XIV - XV - XVI - XVII - XVIII - XX - XXI

Achevé : I - II - IV - V - VI - XII - XIX

Une rencontre prédestinée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée - Page 2 EmptyLun 16 Nov 2020 - 22:06

Vijendra Pillai


☠ Scribe du Port ☠
"Oh, d'accord..." répondit-il en clignant des yeux et sans réellement comprendre ces histoires de magie de l'île qui y était pour beaucoup dans la connaissance des langues de la plupart... Bon, il n'était pas stupide à ce point. Il voyait un peu l'idée. Après tout il entendait les fées tinter mais il comprenait quand même ce qu'elles disaient.

... C'est juste que ça lui paraissait dingue, tout ça. Il ne comprenait pas trop comment ça fonctionnait. Mais c'était un peu le principe de la magie, supposait-il. Il était inutile de se poser trop de questions.

Eh bien en tous les cas, Écorce lui paraissait toujours aussi impressionnante, elle qui apprenait plein de langues vivantes (et moins vivantes) par l'effort. Il espérait qu'il la reverrait un jour ! La Reine avait l'air de penser qu'elle allait bien. Cela suffisait au scribe pour être relativement rassuré, même s'il restait une marge d'incertitude.

La Reine devait avoir à faire à l'Archeforêt puisqu'elle comptait s'y rendre dans la foulée. Ca tombait vachement bien, ça !

"Oh super... Merci beaucoup, Majesté ! J'espère qu'elle était simplement occupée à autre chose comme vous dites. Pas de nouvelle bonne nouvelle, hein ? Je croise les doigts !"

Arrivait le moment de quitter son escorte, et Vijendra n'était pas bien du tout. Ok, il voyait où il devait aller. Mais JUSTEMENT : il voyait où il devait aller. La plaine était ultra dégagée. Toutes sortes de créatures affreuses (et gelées) pouvaient l'attaquer sur la route et même s'il les verrait venir, il n'arriverait pas forcément à les fuir. Si simple qu'il fut, le trajet résiduel n'était pas négligeable : ça faisait une bonne trotte pour arriver jusqu'à ces maisons qu'il apercevait au loin, quand même.

Tout occupé à (échouer de) se préparer mentalement, Vijendra ne prêtait pas grande attention à l'échange qui avait lieu entre la reine le paon blanc. C'est qu'il n'y comprenait de toute façon rien, alors son cerveau ne jugea même pas nécessaire de lui faire remarquer qu'une discussion annexe avait lieu.

"Colibri accepte de vous accompagner jusqu'à l'entrée du Bayou, si vous le souhaitez. C'est néanmoins toute l'aide que je peux vous offrir."

Vijendra se tourna dans la direction de la Reine avec sur le visage un soulagement tel qu'on aurait dit qu'elle lui avait annoncé complètement autre chose. Genre qu'elle allait le ramener dans l'Ordinaire pour qu'il puisse reprendre sa vie où elle s'était arrêtée, par exemple. Il tourna un regard de gratitude sur (Monsieur) Colibri, puis à nouveau sur la souveraine.

Le scribe voulut répondre, mais il fut arrêté dans son initiative par un nouvel échange entre la fée et l'evol... le chenapan, cette fois. Vijendra voyait d'avance où cela les menait et il était aussi surpris qu'ému. Le soulagement était décidément tel qu'il faisait légèrement briller ses yeux. Il aurait eu l'air bête s'il s'était vraiment mis à pleurer...

Si bien accompagné, il ne pouvait que s'en sortir, n'est-ce pas ? Le tout sans rencontrer aucun problème majeur. La simple idée de ne pas faire le trajet seul le rassurait considérablement. Il se sentait beaucoup plus courageux, soudainement. Il se sentait presque pousser des ailes (... Alors non, mais ça finirait effectivement par venir, malheureusement pour lui).

"C'est... Oui. Oui, vraiment, s'il vous plaît. Merci, vous me sauvez à un point... J'espère que ça ne vous embête pas trop..."

Il avait baissé les yeux sur les deux créatures pour finir sa phrase parce que bon, c'était elles qui se proposaient. Ca n'aurait pas été sympa de sa part de ne s'adresser à elles que par l'intermédiaire de la reine.
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 244
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Au cas par cas - voir en PV
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Une rencontre prédestinée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée - Page 2 EmptyDim 29 Nov 2020 - 18:30

A la réponse de Vijendra, Mab comprend de suite qu'il n'a pas entièrement saisi ce qu'il veut dire. Mais ce n'est pas un problème. Après tout, elle ne peut pas attendre des humains qu'ils aient une logique de fée. Leur problème de longévité n'en serait pas un, si tel était le cas.

Enfin, dans tous les cas, l'humain semble bien plus intéressé par la suite de ce qu'elle avait à dire, concernant Écorce. Un bien étrange manège aux yeux de la Reine, qui a du mal à voir sa si timide et maladroite sujet interagir avec un pirate si bavard et agité... Mais peut-être ont-ils plus en commun que Sa Majesté ne le suppose. Après tout, ses fées ne sont pas toujours les mêmes en sa présence. Cela l'attriste, parfois, de se dire que son titre l'empêche de connaître ses ouailles pour ce qu'elles sont... Et parfois, c'est l'unique façon par laquelle elle parvient à les toucher.

Sortant de ses pensées, Son Altesse hoche la tête à une question qui a tout d'une simple affaire de rhétorique, mais tout de même. Il serait impoli de ne pas répondre à celui qui lui a si gentiment prêté son épaule tandis que son Compagnon préférait courir après un être de feu.

"Tout à fait. Mais vraiment, je ne me fais aucun souci pour elle."

Elle le saurait, si quelque chose était arrivé à l'Archéologue.

Les voilà qui arrivent en bordure du Bois Joli. Leurs chemins doivent se séparer, mais il est évident que l'Infatué n'est pas ravi de ce constat. Peut-être parce qu'il sent la même chose qu'elle et parce qu'il a décidé de ne pas le prendre en grippe (parce qu'il fait une bonne source d'amusement, peut-être ? Avec lui, impossible de savoir vraiment), Colibri se propose pour accompagner Vijendra le reste du chemin. N'ayant visiblement pas envie de cesser son jeu si tôt, le chenapan de feu décide de se joindre au duo improvisé.

Mab observe l'humain remercier sincèrement les deux créatures avec un étonnement caché derrière un sourire bienveillant. Parfois, même elle ne comprend pas toutes les attentions des habitants de l'Île... mais elle apprécie cette possibilité de continuer à être surprise, malgré le temps figé qui passe.

Aux remerciements du pirate, Colibri se contente de faire sa plus belle roue, comme si ce n'était qu'une parade de plus. Et... le connaissant, c'est peut-être le cas. Le chenapan de feu, quand à lui, se campe sur ses quatre pattes et remue sa queue qui prend feu l'espace de quelques secondes, témoin d'une envie de jouer communicative. De son vol stationnaire, Mab laisse échapper un éclat de rire, comme autant d'oiseaux qui chuchotent.

"Par contre, je crois qu'il va vous falloir entrer dans leurs jeux si vous voulez qu'ils vous accompagnent jusqu'au bout, je le crains..."

Elle espère pour lui qu'en plus d'un cœur de fée, cet humain a gardé son âme d'enfant. Mais de ce qu'elle a aperçut lors de cette courte balade, elle n'en doute pas.

"Pour ma part, mes gardes et moi devons vous laisser. Nous avons encore fort à faire. Ne vous inquiétez pas pour votre escorte : ils retrouveront leur chemin jusqu'à l'Arbre aux Fées bien plus facilement que vous."

C'est dit sur un ton amusé bien qu'empli de bienveillance. Mab ne reprend qu'après un silence.

"Monsieur Pillai, ce fut un plaisir. Je vous souhaite le meilleur pour la suite."

Ah, si elle avait su.






Une rencontre prédestinée - Page 2 Meena_14

Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer:
 
Revenir en haut Aller en bas
Éclipse
Éclipse

☼ Fée des Etoiles ☼


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : L'Infortuné
✘ AGE DU PERSO : 24 ans comme humain - Fée nouvellement formée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS :
Close your eyes and pretend it's just all a bad dream. That's how I get by.

Drames en cours :
III - VII - VIII - IX - X - XI - XIII - XIV - XV - XVI - XVII - XVIII - XX - XXI

Achevé : I - II - IV - V - VI - XII - XIX

Une rencontre prédestinée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée - Page 2 EmptyLun 30 Nov 2020 - 12:25

Vijendra Pillai


☠ Scribe du Port ☠
La Reine Mab insistait : Écorce allait probablement très bien. Vijendra jugea inutile d'en rajouter, tout était dit à ce sujet, lui semblait-il. En revanche, il adressa un sourire de remerciement à la souveraine (... Sourire qui devait certainement venir élargir celui qu'il avait déjà au travers du visage, mais c'était de l'ordre du détail).

Le trajet qu'il restait à faire lui semblait subitement bien moins effrayant. Vijendra était si soulagé qu'on se propose pour l'accompagner jusqu'au Bayou qu'il en aurait presque pleuré (... même s'il n'était jamais allé au Bayou, mais bon, même s'ils faisaient un peu peur les gens là-bas n'étaient pas des orbleus, c'était déjà ça).

Les réactions des deux animaux fantastiques le firent sourire. Il y avait quelque chose chez Colibri que Vijendra commençait à bien aimer. Il avait une drôle de personnalité, ce paon. Une personnalité bien trempée, un peu mauvaise peut-être, comme un chat difficile. Une fierté digne des clichés qu'on associait à son espèce... Mais pour le moment le paon l'avait à la bonne, alors Vijendra trouvait tout cela assez amusant et en un sens un peu touchant.

Le scribe avait le temps de changer d'avis. Sauf si Colibri décidait effectivement qu'il l'aimait bien, et de lui épargner ses plus mauvaises plaisanteries à l'avenir.

"Par contre, je crois qu'il va vous falloir entrer dans leurs jeux si vous voulez qu'ils vous accompagnent jusqu'au bout, je le crains..."

Regard un peu surpris sur la Reine. Qu'est-ce que ça pouvait bien vouloir dire ? Enfin. Vijendra voulait bien s'adapter (... tant qu'on ne lui demandait pas de se rouler dans la neige et de tâcher ses vêtements. Franchement, ça l'aurait mis de mauvaise humeur. La neige était devenue dangereuse, déjà. Et puis il suffisait qu'il y ait un peu de boue au dessous pour que ça soit une HO-RREUR de récupérer le tissu, d'autant que sa chemise était écrue, donc claire. Puis il détestait faire la lessive. Donnez lui une machine à laver, pitié, il n'en pouvait plus. Il préférait limite racheter des vêtements plutôt que de devoir s'occuper de ça, surtout que l'eau savonneuse lui esquintait les mains, il avait la peau super sèche, maintenant... eeeeet pour qu'il ait à nouveau ces préoccupations, il fallait qu'il commence à ne plus s'inquiéter tant que ça pour sa survie).

Sa survie. Ca restait prioritaire, quand même. Puis Colibri et le Chenapan étaient bien gentils de l'accompagner. Il ferait preuve de bonne volonté ! Il essaierait même de ne pas (trop) râler si il en venait à se salir accidentellement.

"Oh d'accord... Je vais essayer de suivre le rythme, alors !"

Vijendra ne pensait pas si bien dire. Sa métaphore allait être plus littérale qu'il ne l'imaginait. L'avantage, c'est qu'à devoir courir après ses deux nouveaux amis, le scribe allait oublier le danger. Il allait même plutôt bien s'amuser, lui aussi, et il serait arrivé aux portes du Bayou avant d'avoir l'impression que le trajet avait réellement commencé.

"Monsieur Pillai, ce fut un plaisir. Je vous souhaite le meilleur pour la suite."

Vijendra leva une main pour saluer les fées. Il adressa en direction de la Reine l'un de ces sourires absolument rayonnants dont il était capable lorsqu'il était de bonne humeur.

"Merci beaucoup, Majesté. Je suis vraiment ravi d'avoir fait votre connaissance, et pas seulement parce que vous m'avez sauvé la vie ! Faites bonne route, surtout !"

Quant à sa propre route, il savait désormais qu'elle devrait bien se passer. Dans un coin de sa tête, Vijendra se demandait s'il aurait à nouveau l'occasion de voir la Reine Mab un jour. Croiser la Reine des fées, ce n'était pas rien, ça n'arrivait pas tous les jours.

... Ah, lui aussi, s'il avait su.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une rencontre prédestinée - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Vallée des Fées :: L'Arbre aux Fées-