-20%
Le deal à ne pas rater :
PNY – Disque SSD Interne – CS900 – 480Go – 2,5″
39.99 € 49.99 €
Voir le deal

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Éclipse
Éclipse

☼ Fée des Etoiles ☼


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : L'Infortuné
✘ AGE DU PERSO : 24 ans comme humain - Fée nouvellement formée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS :
Close your eyes and pretend it's just all a bad dream. That's how I get by.

Drames en cours :
III - VII - VIII - IX - X - XI - XIII - XIV - XV - XVI - XVII - XVIII - XX - XXI

Achevé : I - II - IV - V - VI - XII - XIX

Une rencontre prédestinée Empty
MessageSujet: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 12:03

Vijendra Pillai


☠ Scribe du Port ☠
Alors là, c'était pas drôle. Mais alors vraiment pas drôle du tout !

"... Bon... Bonjour ? Il y a quelqu'un.. ? Oh punaise, où est-ce que je suis tombé..."

Vijendra n'osait pas appeler à pleine voix. Il se contentait de faire semblant, en murmurant très fort (ou pas). Il désespérait de tomber sur de l'aide, mais le truc, c'est qu'il risquait surtout d'attirer une quelconque bête sauvage qui allait le manger tout cru. Ou pire ! Un orbleu. Les descriptions qu'on lui en avaient faites suffisaient à lui flanquer des frissons d'horreur chaque fois qu'il se les remémorait, cela même si il n'en avait encore jamais croisé personnellement.

Ce n'était pas pour rien s'il ne sortait jamais du Port, et plus récemment du Ranch dans lequel les rebelles s'étaient retranchés... Il n'était pas un aventurier, lui ! Enfin si. Mais il était un aventurier urbain. Il ne sortait pas dehors tout seul à la merci des créatures. Encore moins depuis l'apparition du Givre.

Il faisait horriblement froid, ici. Il n'était pas suffisamment bien habillé pour cette zone de l'île. Tremblotant, Vijendra se frottait les bras et constatait alarmé la buée qui sortait de sa bouche à chaque respiration. Il ne savait pas où il se trouvait, mais quelque chose lui disait que ce n'était pas en sécurité du tout. Quelque chose lui disait qu'il avait atterri chez les méchants.

"... Au secouuuuurs... lalala... J'ai pas peur, c'est pas vrai... A l'aaaaaide... Tout va bien, je vais bien... Fais chieeeeer ça va prendre l'humidité..."

Tout seul, frigorifié, terrorisé, le pirate craquait un peu. A voix très basse pour éviter de se faire repérer par un truc qu'il ne fallait pas, il chantonnait tout ce qui lui passait par la tête pour essayer d'éviter une crise de panique qui à ce rythme n'allait pas tarder à survenir. Il tentait de garder son esprit occupé pour éviter de se faire des scénarios VRAIMENT pourris. Probables, réalistes, et pourris. Il aurait préféré rester en vie, si on le lui demandait.

Il avait ouvert sa sacoche, dans laquelle trônaient plusieurs manuscrits fraîchement terminés. Avant que cet aléa ne lui tombe sur le coin du nez, il était en route pour les apporter à leurs nouveaux propriétaires. Avec toute la neige alentour, le papier allait s'abîmer, et ça le contrariait presque autant que sa probable mort imminente et douloureuse.

Comme il s'était plus ou moins téléporté à cet endroit à cause d'un passage facétieux, il n'avait absolument aucune notion de comment s'orienter pour retourner au Ranch. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était avancer dans une direction aléatoire jusqu'à espérer croiser quelque chose qu'il reconnaissait (... et comme il n'avait jamais quitté la baie des pirates au préalable, ça n'était pas très bien parti).

Un craquement de branche résonna à proximité. Le pirate sursauta et retint un cri d'effroi strident. Les mains sur la bouche, pris d'un doute, il souleva un pied et découvrit les restes d'un morceau de bois sur lequel il venait de marcher. Ses épaules retombèrent, il soupira de soulagement et roula des yeux agacés. Vraiment, il se faisait peur tout seul maintenant.

*crrrrrac*

"AAAAAAH !"

Ça, c'était pas lui, à coup sûr. Terrorisé, Vijendra se planqua aussi vite qu'il en était capable derrière un tronc d'arbre. Les yeux grands ouverts, il inspecta le chemin sur lequel il marchait quelques instants au préalable. Puis il se rendit compte qu'il ne savait pas d'où le son était venu et qu'il était peut-être toujours exposé aux yeux des créatures qui en étaient à l'origine. Il se laissa glisser au sol, les mains sur la tête, les paupières serrées.

"... Désolé papa t'avais raison franchement Tijuana c'était mieux, en plus on aurait pu y aller ensemble en septembre... Adieeeeu... Oh non. Je veux pas mourir. Tais-toi espèce d'imbécile tout le monde t'entends."

Et de serrer très fort les lèvres pour fermer sa grande bouche.


Dernière édition par Vijendra Pillai le Lun 26 Oct 2020 - 23:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 244
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Au cas par cas - voir en PV
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Une rencontre prédestinée Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 19:43

Ce Givre n'est pas normal.

Mab en a de suite eu l'intuition, mais les rapports du Gouverneur de l'Archeglace ont confirmé ses soupçons. Quelque chose d'extrêmement dangereux, de terrible et de tragique se prépare sur l'Île. Afin d'en avoir le cœur net, la Reine mène ses propres expéditions à l'extérieur, afin d'analyser l'expansion du Givre.

Accompagnée, comme toujours, de plusieurs membres de la Garde Royale et de Colibri, son fidèle compagnon, Sa Majesté inspecte les abords de l'Arbre aux Fées. En soi, elle sait que les siens seront toujours protégés au sein des Archevilles. C'est pour cela qu'elle les a créées, même si leur ennemi de l'époque était tout autre. Cependant, la préservation et le bien-être de l'Île est également de leur devoir, et il est important de voir ce qui peut être fait, et dans quelles conditions.

Pour le moment, l'Arbre n'a pas l'air trop touché. Néanmoins, Mab peut déjà noter que la glace s'approche des racines les plus lointaines. Tout ça ne lui dit rien qui vaille, et c'est avec une moue préoccupée qu'elle remonte d'un coup d'aile sur le dos de Colibri, qui se remet aussitôt en route.

"Rentrons. Il faudra prendre des nouvelles auprès de l'Archefleur, de l'Archeforêt et de l'Archevent dès notre retour. J'ai peur qu'ils ne soient déjà dans une zone sinistrée..."

Volant à ses côtés, un garde hoche la tête, conscient de la mission implicite que l'on vient de lui donner. Il est rare que l'Étincelante oublie ce qu'il lui faut faire, mais cette liste est parfois si longue qu'il lui arrive de s'y perdre. En parler à voix haute permet à d'autres d'être au courant et ainsi de lui remettre ses idées en tête le moment venu.

Les voilà presque au pied de l'Arbre quand ils aperçoivent l'humain de l'autre côté. D'un seul mouvement, gardes et paon se figent. Il est impossible aux personnes mal intentionnées de se trouver ainsi à proximité de l'Arbre aux Fées, mais en ces temps difficiles, la prudence est de mise. Silencieuses, les fées observent... et attendent.

L'humain est incontestablement un adulte. Bien qu'il n'en donne pas l'impression, affolé qu'il paraît. Probablement un Pirate, il n'a pas le profil du Bayouteux -bien que Mab soit elle-même peu allée dans ces endroits qu'elle préfère éviter, elle reste renseignée sur tout ce qui évolue sur son Île.

Soudain, l'humain semble s'affoler et deux des Gardes commencent à tirer leurs épées de leurs fourreaux. Sans un mot, Mab lève la main, paume ouverte, leur demandant de ne pas bouger. Au besoin, elle est prête à lancer une attaque, mais cela lui semble prématuré. L'humain regarde à terre, soupire de soulagement et paraît se détendre. La main de Son Altesse se baisse, les armes se rengainent. Ce n'est qu'une fausse alerte.

*crrrrrac*

L'humain s'affole pour de bon et se met à hurler. Mab, pour sa part, jette un regard courroucé au paon qui vient volontairement de marcher sur une branche.

"...Vraiment ?"

L'animal lui répond d'un roucoulement doux et d'un regard innocent qui lui fait lever les yeux au ciel. Cependant, un léger sourire amusé ourle ses lèvres. Finalement, ce n'est pas plus mal : au moins il est clair que cet homme ne risque pas de les attaquer s'ils s'approchent, peureux qu'il semble être.

"Allons-y."

Tous se remettent en marche, avançant directement vers l'humain. Colibri lève la tête, le port droit et fier, extrêmement content de lui. Mab secoue la tête. Cet oiseau peut être une véritable plaie par moments... mais elle ne l'échangerait pour rien au monde.

Le groupe -composé donc d'un paon blanc et de trois fées, dont l'une est posée dans le cou de l'animal- s'arrête à proximité de l'humain qui parle de lieux inconnus et de mois inexistants dans ce pays. Assez près pour qu'il puisse les distinguer, mais assez loin pour ne pas être à portée de main. Prudence est mère de sûreté. D'ailleurs, il n'est même pas dit qu'il arrive à voir Sa Majesté, car Colibri se place instinctivement de manière à ce qu'elle ne soit pas dans son champ de vision direct.

"...Vous allez bien ?"

On pourrait presque croire que c'est le paon, et non la fée, qui parle.






Une rencontre prédestinée Meena_14

Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer:
 
Revenir en haut Aller en bas
Éclipse
Éclipse

☼ Fée des Etoiles ☼


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : L'Infortuné
✘ AGE DU PERSO : 24 ans comme humain - Fée nouvellement formée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS :
Close your eyes and pretend it's just all a bad dream. That's how I get by.

Drames en cours :
III - VII - VIII - IX - X - XI - XIII - XIV - XV - XVI - XVII - XVIII - XX - XXI

Achevé : I - II - IV - V - VI - XII - XIX

Une rencontre prédestinée Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 22:34

Vijendra Pillai


☠ Scribe du Port ☠
Tremblant de peur, Vijendra était dorénavant capable d'entendre des pas légers qui venaient dans sa direction. Il y avait aussi une sorte de froufroutement, quelque chose qui traînait au sol... Ça ressemblait à un oiseau. Un gros oiseau. Un oiseau carnivore ? Avec un gros bec, plein de grosses dents qui n'attendaient que de pouvoir le déchiqueter et le transformer en repas ?

On le lui avait bien fait comprendre : ici, tout était possible. Surtout le pire.

Le silence fut rompu par une voix féminine (Il y avait eu un bruit de grelot ? Pas sûr). Vijendra était tellement tendu, il s'attendait tellement à se faire sauter dessus d'une minute à l'autre qu'il poussa un nouveau cri, quoique moins bruyant que le premier. Le scribe protégea son visage avec ses mains, tourna la tête sur le côté comme pour essayer d'éviter de prendre un coup, puis il ouvrit un œil.

Evidemment, que s'il y avait la moindre chance pour que Vijendra pense que c'était le paon qui parlait, il allait croire que c'était le paon qui parlait. Il n'était pas du genre à se poser beaucoup de questions. Il y avait un paon et le son venait du paon. Il était sur une île magique pleine de créatures étranges et d'animaux parlants. Pourquoi aurait-il dû croire autre chose ?

C'était un bel animal, mais rien ne lui disait qu'il était inoffensif malgré la question somme toute sympathique qu'il venait de lui poser. Vijendra baissa les mains mais gardait les sourcils froncés, un peu inquiet.

Ce fut jusqu'à ce qu'il remarque les fées, indépendamment des lances menaçantes qu'elles portaient. Elles n'avaient pas l'air commodes, et pourtant leur présence libéra Vijendra d'un poids immense. Dans la tête du jeune homme, les fées, c'était gentil. Elles n'allaient pas le bouffer. Et si le paon qui parlait était avec elles, il n'allait pas le bouffer non plus. Peut-être pouvaient-elles lui donner sa direction pour l'aider à rentrer ?

Ses yeux s'illuminèrent devant ce spectacle merveilleux aux yeux du grand enfant qu'il était toujours un peu. Un grand sourire s'étira sur ses lèvres et il salua le groupe d'un geste de main chaleureux.

"Oh ! Bonjour ! Vous êtes des fées, n'est-ce pas ? Excusez-moi si je me trompe, c'est que je n'en avais encore jamais vu d'aussi près !"

Il eut un bref doute. Lumineux, petit, pourvu d'ailes... Non vraiment, si ce n'était pas des fées, il y avait un problème. Son regard retourna sur le paon auquel il n'avait pas encore répondu :

"A vrai dire je me suis perdu... J'étais au Ranch et... Vous voyez je suis scribe, copiste plus exactement et j'allais pour apporter des livres à mes clients et... Bref.  Subitement... Pouf ! j'étais là. Le problème c'est que je ne sais pas du tout où je suis... Vous savez, je n'étais jamais sorti de la baie, avant. Et mes livres vont prendre l'eau, si ça arrive je vais devoir tout refaire... Une horreur ! Enfin c'est secondaire bien sûr, déjà j'aimerais éviter de mourir avalé par je ne sais quelle bestiole. Vous ne sauriez pas où se trouve la baie par hasard ?"

Nervosité faisant, il était encore plus bavard qu'à l'habitude, et surtout il peinait à trouver les bonnes priorités dans ses explications.


Dernière édition par Vijendra Pillai le Lun 26 Oct 2020 - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 244
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Au cas par cas - voir en PV
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Une rencontre prédestinée Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée EmptyVen 14 Aoû 2020 - 18:50

La réaction de l'humain fait hausser un sourcil à la monarque. Elle a rencontré bien des humains dans sa vie, mais peu ont eu de telles réactions. De l'intérêt, oui, de la curiosité pour certains, une animosité féroce pour d'autres. Mais autant de peur... elle n'en a pas le souvenir. Elle soupire. Les humains d'aujourd'hui ne sont plus ce qu'ils étaient.

Pendant un moment, les deux délégations (si on peut appeler comme cela une unique personne représentante d'un peuple par accident) s'observent sans un mot. Mab attend vraisemblablement que le jeune homme reprenne suffisamment contenance pour se mettre à parler.

Enfin, un grand sourire et un geste chaleureux de la main. Il est encore trop loin pour envoyer ses fées valdinguer d'une pichenette, et c'est heureux. La Reine se sent sourire en réponse. Cet humain n'est peut-être pas très courageux, mais il semble avoir le cœur à la bonne place. Pour un adulte faisant vraisemblablement partie des Pirates, c'est déjà beaucoup. Mais il est vrai que la population de l'Île a un peu changé, ces derniers temps...

Ses gardes se laissent observer sans rien dire, droits et silencieux comme à leur habitude. Cela suffit à l'homme pour avoir la confirmation de leur nature féerique, puis il se retourne vers l'Étincelante pour lui répondre... Du moins, c'est ce qu'elle suppose, mais avec Colibri entre eux il est difficile de savoir exactement à qui il s'adresse...

L'animal tourne légèrement la tête vers l'arrière pour croiser le regard noisette de Mab tandis que l'humain raconte ses mésaventures. Elle peut presque le voir lui adresser un clin d’œil et comprend aussitôt où il veut en venir. Elle secoue la tête en souriant. Ce paon est plus farceur que l'Esprit lui-même ! Elle décide de le laisser faire, sans totalement rentrer dans son jeu : elle ne se cachera pas, mais si un coup du sort fait que l'humain ne réalise pas qu'il y a une fée sur le dos de l'oiseau et bien...

Tout n'est qu'un jeu, en fin de compte.

"Je vois. Les passages facétieux portent décidément bien leur nom."

Le paon avance d'un nouveau pas et les battements d'aile suivent. Mab jette un œil intrigué dans le contenu de la besace tout en continuant de faire la conversation.

"Vous n'êtes pas sur l'Île depuis bien longtemps pour si peu la connaître, je me trompe ? Vous voici dans la Vallée des Fées. L'Arbre contre lequel vous êtes appuyé est le nôtre. Si vous regardez bien, vous pouvez distinguer l'entrée de la Citadelle féerique, juste là."

D'un coup, une feuille se soulève du sol pour passer sous le nez de Vijendra et partir dans la direction de ladite Citadelle, cachée au milieu des branches.

"Soyez rassuré : en temps normal, aucune créature parée de mauvaises intentions ne peut approcher. C'est un véritable havre de paix... Pour le moment, du moins."

Le ton de la Reine traduit sa préoccupation alors que son regard se pose à nouveau brièvement sur le Givre qui gagne du terrain. Un frisson intérieur la parcourt, qu'elle ne laisse pas passer. Hors de question de laisser ses administrés se rendre compte de la hauteur de ses préoccupations. Encore moins en présence d'un humain. Afin de couper court à toutes les discussions, Mab décide de s'intéresser à un autre sujet.

"Voyons voir ces livres..."

Les yeux de la Reine se parent de rubis alors qu'elle tend la main vers la besace de l'homme. Une chaleur contrôlée se répand à l'intérieur du sac, réchauffant les ouvrages sans les brûler afin de les faire sécher. Profitant de l'occasion initiée par sa maîtresse, Colibri se pare de couleurs de feu, comme répondant aux pouvoirs utilisés par Mab. De blanc, l'animal devient rouge, orange, jaune et toutes les couleurs entre celles-ci dans un camaïeu allant du bout de son bec à la pointe de ses plumes en roue. Il cesse dès que l'Étincelante en a fini avec les copies de l'humain, retrouvant son blanc originel. Mab lui adresse un claquement de langue amusé mais ne se charge pas de détromper les suppositions qui peuvent pleuvoir suite à cette démonstration. Elle préfère laisser place à sa nouvelle idée.

"Nous allons vous raccompagner.
-... Altesse !"

L'un des gardes s'exprime sans réfléchir, pour baisser la tête aussitôt. Mab tourne son regard vers lui avec un sourire et précise.

"Jusqu'aux limites du Bois Joli. Vous devriez être capable de trouver votre chemin ensuite. Par ailleurs, cela nous permettra de juger de la situation de l'Archevent et de l'Archeforêt."

Le garde hoche la tête. Il n'est pas forcément convaincu par l'argument de Sa Majesté, mais il sait que ses ordres sont incontestables. Satisfaite, Mab se retourne vers l'humain.

"Cela vous convient-il, Monsieur... ?"

Il n'est jamais trop tard pour faire connaissance, après tout.






Une rencontre prédestinée Meena_14

Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer:
 
Revenir en haut Aller en bas
Éclipse
Éclipse

☼ Fée des Etoiles ☼


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : L'Infortuné
✘ AGE DU PERSO : 24 ans comme humain - Fée nouvellement formée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS :
Close your eyes and pretend it's just all a bad dream. That's how I get by.

Drames en cours :
III - VII - VIII - IX - X - XI - XIII - XIV - XV - XVI - XVII - XVIII - XX - XXI

Achevé : I - II - IV - V - VI - XII - XIX

Une rencontre prédestinée Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée EmptyVen 14 Aoû 2020 - 23:58

Vijendra Pillai


☠ Scribe du Port ☠
"Ah oui, vraiment, hein ! On m'en avait parlé mais je ne pensais pas que ça pouvait être aussi......
... Pouf."


L'indignation lui faisant ouvrir de très grands yeux, Vijendra mima des deux mains l'explosion de perplexité (puis de terreur) dans laquelle l'avait plongé le fameux passage facétieux.

"... Je veux dire, il aurait pu prévenir, quand même. Avec un son ou une vague aspiration qui laisse entendre qu'il ne vaut mieux pas poser le pied là, ou un écart de température, ou du magnétisme bizarre... N'importe quoi ! Mais là rien. Insupportable."

Il était très rassuré d'être tombé sur des gens, même si ces gens faisaient la taille de sa main et se déplaçaient en volant accompagnés d'un paon qui parle. Cela dit ce n'était pas pour autant que ses nerfs ne craquaient plus : au contraire, les coutures se sentaient autorisées à lâcher maintenant qu'il était un tout petit peu plus en sécurité. Et du coup, ça le rendait encore plus bavard qu'en temps normal. Et il racontait un peu n'importe quoi (quand bien même dans sa tête, ça faisait parfaitement sens).

Une fois que Vijendra eut fini de se plaindre, le paon fit une remarque assez vraie, quoique pas tout à fait pertinente. Le scribe n'était certes pas là depuis très longtemps, mais ça n'expliquait qu'à moitié pourquoi il connaissait si mal la géographie de l'île. Comme il l'avait expliqué plus tôt, c'était surtout qu'il n'était jamais sorti de la baie des pirates. Il aurait pu être là depuis des """années""" (ou leur équivalent) qu'il n'aurait pas été mieux capable de reconnaître la vallée des fées, puisqu'il n'allait jamais plus loin que le Port et le Ranch (très rarement, il avait poussé jusqu'à la plage lorsque c'était encore possible).

Il ne releva pas car il était bien trop occupé à essayer de voir ce que le paon essayait de lui montrer. Il plissait les yeux avec application pour tenter de repérer les formes de la Citadelle féerique qui était vraisemblablement à deux pas d'ici. C'est que ça devait être un spectacle qui valait le coup d’œil ! Les fées ne pouvaient vivre que dans un lieu aussi magique qu'elles l'étaient elles-mêmes, Vijendra ne pouvait pas imaginer autre chose.

"Aucune créature ? Vous voulez dire aucun risque de finir dans l'estomac d'un quelconque t-rex échappé de Jurassic Parc tant qu'on reste à proximité ? Ah bah vous me rassurez oui en eff... Ah oui ! Je crois que je vois !"

Il avait mis le temps, mais il commençait à distinguer la forme des bâtiments. Ça avait l'air drôlement... Élancé. Brrr. Très joli sans doute, mais trop haut pour lui. Ou du moins ça l'aurait été si il avait fait 15cm de haut à l'instar de la plupart de ses interlocutrices. Une question un peu stupide mais plus forte que lui échappa à ses lèvres. Vijendra s'en rendit à peine compte. Il pensait tout haut plus qu'il cherchait à entretenir la conversation.

"... Et vous n'avez jamais le vertige ?"

Vijendra assista médusé au spectacle du paon changeant plusieurs fois sa couleur. Son cœur se mit à battre la chamade : il sentait la chaleur qui se répandait depuis sa besace et c'était quelque chose d'impressionnant. Il ne fut pas tout à fait tranquille avant que le phénomène ne disparaisse. Dès que ce fut le cas, il glissa la main sur la tranche des livres pour les découvrir aussi propres et secs que lorsqu'il les avait rédigés.

"Wow... Génial... C'est... Wow. Merci ! J'avais encore jamais vu un truc pareil..."

Nous allons vous raccompagner.

Le sourire ravi qui était en train de s'étirer sur ses lèvres alla au-delà de ce qu'il aurait été sans ce rajout sublime. Ses yeux brillaient de reconnaissance et de soulagement, un peu plus et il allait se mettre à pleurer :

"... Vous me sauvez la vie. Dans un sens assez littéral du terme, je crois."

Revenant un peu tardivement sur la réaction que venait d'avoir un des gardes, il se rendit compte qu'elle avait été extrêmement étrange. Ses sourcils se froncèrent. La confusion remplaçait peu à peu les éclats de joie précédents. Est-ce que la fée avait appelé le paon "Altesse" ? Avait-il bien entendu ? Les fées n'étaient-elles pas censées avoir une reine ?

... La reine des fées était un paon ?

"... Vijendra Pillai. Je suis scrib... Ah ben ça je l'ai déjà dit. Bref ! Vous pouvez m'appeler Vijendra."

C'était parfaitement ridicule. La reine des fées ne pouvait pas être un paon. Ça ne collait pas.

"... Quelque chose m'échappe je crois... votre... euh... Majesté ?"

Dans le doute il allait mettre un titre... Mieux valait éviter de froisser un paon couronné, supposait-il. Est-ce qu'il avait utilisé le bon mot au moins ? Il aurait peut-être dû répéter "Altesse", pour être sûr de ne faire aucune bourde. Bon eh bien trop tard, c'était fait.


Dernière édition par Vijendra Pillai le Lun 26 Oct 2020 - 23:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 244
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Au cas par cas - voir en PV
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Une rencontre prédestinée Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée EmptyDim 30 Aoû 2020 - 13:56

La façon dont l'humain se fâche contre le passage facétieux qui l'a entraîné jusqu'ici arrache un rire à la Souveraine, doux comme autant d'oiseaux qui chuchotent. Il n'est pas vraiment moqueur -bien que pas uniquement ingénu non plus- mais tout de même... Les humains ne cesseront jamais de l'amuser.

Quand ils ne sont pas en train de l'agacer profondément.

"Que cela vous serve de leçon, mon cher ! Sur cette Île, la seule chose à laquelle il faut s'attendre, c'est l'Imprévisible."

C'est dit avec un amusement teinté d'affection sincère. Peu importe ce qui arrive ces derniers temps, Mab l'avoue sans problème : son Pays, elle l'aime profondément. Malgré les désagréments. De bonne humeur, elle se prend à expliquer quelques uns des secrets de l'île à ce pauvre voyageur malgré lui. Notamment celui qui lui permettrait de se détendre, à savoir que l'Arbre aux Fées est une sorte de bouclier contre les créatures malfaisantes. Aux questions du pirate, Sa Majesté sourit, avec plus de malice que de pleine gentillesse.

"La seule chose que vous risquez, ce sont les farces des plus taquins d'entre nous..."

Elle ponctue sa remarque d'un regard en direction de Colibri, qui l'ignore superbement. Levant les yeux au ciel (sans pour autant cesser de sourire), Mab penche légèrement la tête sur le côté en entendant l'étrange question de l'humain. Ses sourcils se froncent.

"...Pas à ma connaissance. Mais je suppose que ce n'est pas impossible."

Elle n'a jamais encore entendu parler d'une fée ayant le vertige -ou bien l'a oublié. Ces dernières volant depuis leur état de poussière de rire, avant même leur naissance, ce n'est probablement pas une affliction très répandue. Voler est aussi naturel que respirer pour une fée, après tout.

La discussion ne se poursuit cependant pas sur ce terrain, comme Mab décide de sécher les livres qui se trouvent dans la sacoche de l'homme. Elle a beaucoup de respect pour les ouvrages humains. Certains sont de parfaites démonstrations de leur stupidité, mais de temps en temps, un esprit brillant est capable de concocter un chef d'oeuvre... C'est une qualité à préserver.

Évidemment, Colibri en profite pour faire le pitre et l'humain est subjugué par l'allure du paon (ce qui booste l'ego de l'animal de manière exponentielle -comme s'il en avait besoin). La Reine et son Compagnon donnent l'impression de sourire lorsque le pirate s'extasie sur l'état de ses ouvrages. Mab hausse les épaules, comme pour signifier que ce n'est rien. N'importe quelle fée du feu ou de la lumière est capable de ce genre de petit tour de passe-passe. Mais il est vrai que le Port est loin d'être le lieu privilégié des siens... Sauf quelques exceptions.

A sa prise de décision, l'un de ses gardes s'offusque tandis que le jeune homme s'extasie. D'une voix calme, mais ferme, Mab explique les raisons de sa décision à son subordonné, qui n'a d'autre choix que d'accepter. Sa précision concernant le fait qu'ils ne dépasseront pas la lisière du Bois semble suffisamment rassurer le garde pour qu'elle passe à la suite et cherche à faire les présentations. Un nouveau sourire.

"Eh bien, enchantée, Vijendra. Je suis la Reine Mab."

Pas de familiarités avec les humains, aussi sympathiques peuvent-ils paraître sur le moment. A la question pas tout à fait énoncée, Mab fronce -à nouveau- les sourcils et se tourne vers l'humain.

"Je vous en prie, nous continuerons à discuter en route. Qu'y a-t-il ?"

Colibri a bien compris le sous-entendu et commence à avancer, port droit et démarche fière, dans le sens opposé à celui menant à l'orée du Bois. Du moins, à celle qui donne vers le Port. Les deux gardes, partis eux dans le bon sens, s'immobilisent un instant avant de faire demi-tour, leur mission étant avant tout la protection de la Reine. Mab met un peu plus de temps à se rendre compte de la supercherie initiée par son ami.

"Colibri, ça suffit ! Nous raccompagnons ce jeune homme chez lui, que tu le veuilles ou non."

Le paon répond pas un "Léoooon !" indigné, sonnant tellement faux qu'on est en droit de se demander s'il n'est pas tout simplement en train d'éclater de rire. Néanmoins, il accepte de mettre fin à son jeu et se détourne pour partir dans le bon sens, cette fois. Mab secoue la tête, sans empêcher le sourire de poindre dans sa voix.

"Veuillez excuser mon Compagnon, il est d'un naturel facétieux."

C'est peu de le dire.






Une rencontre prédestinée Meena_14

Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer:
 
Revenir en haut Aller en bas
Éclipse
Éclipse

☼ Fée des Etoiles ☼


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : L'Infortuné
✘ AGE DU PERSO : 24 ans comme humain - Fée nouvellement formée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS :
Close your eyes and pretend it's just all a bad dream. That's how I get by.

Drames en cours :
III - VII - VIII - IX - X - XI - XIII - XIV - XV - XVI - XVII - XVIII - XX - XXI

Achevé : I - II - IV - V - VI - XII - XIX

Une rencontre prédestinée Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée EmptyDim 30 Aoû 2020 - 22:13

Vijendra Pillai


☠ Scribe du Port ☠
Ah ça, c'était bien vrai ! Sur cette île, l'imprévisible régnait. Vijendra soupira en roulant des yeux, l'air de dire "N'est-ce pas ? Je suis bien d'accord !". Il voyait mal quelle leçon en tirer, cela dit, justement parce qu'on pouvait difficilement prévoir l'imprévisible. Quand bien même il voudrait se montrer prévoyant et emporterait toujours sur lui une carte de l'Île, si cette situation venait à se reproduire il ne saurait pas quoi en faire ! C'était un outil qui n'était utile que si on savait un minimum où on se trouvait, et de quel côté on était orienté. Ici, on ne pouvait pas compter sur le soleil pour repérer les points cardinaux.

La discussion allant bon train, Vijendra exprima son soulagement face à l'idée qu'il ne pourrait pas se faire manger par des créatures néfastes tant qu'il restait à proximité de l'Arbre aux Fées. Son interlocutrice (... qu'il confondait encore avec le paon) nuança légèrement les propos du pirate, expliquant qu'il pouvait tout de même être la cible de farces féériques occasionnelles.

Il ne parut pas très inquiet. Il n'était pas très inquiet. Les fées étaient gentilles, leurs facéties ne devaient pas être bien méchantes non plus. Il échappa un rire amusé :

"Oh d'accord ! Ca paraît largement préférable, toujours, mais je vais essayer de ne pas les mériter !"

Puis on s'interrogea sur la capacité des fées à ressentir le vertige, sujet qui deviendrait ironiquement à propos dans un futur que personne n'aurait encore pu imaginer à ce stade. La réponse que Vijendra reçut ne le rassura pas. Il frissonna, grimaça légèrement. Il n'aurait pas voulu être une fée qui avait le vertige.

Oups.

Le sortilège qu'il pensait lancé par le paon le détourna de ses préoccupations précédentes et il s'extasia devant le spectacle donné autant que devant le résultat : les livres étaient comme neufs, sauvés des intempéries ! C'était l'équivalent d'un temps monstrueux que Vijendra ne perdrait pas à recopier une nouvelle fois ces ouvrages. Il en devait une belle aux fées !

C'était d'autant plus vrai qu'on allait lui indiquer la bonne direction pour rentrer, mais aussi l'escorter jusqu'à l'orée des bois. Bon dieu, il allait crever de reconnaissance. Il avait vraiment cru mourir aujourd'hui. Très enthousiaste, il se présenta, mais quelque chose le fâchait. Les fées appelaient le paon "Altesse". Le paon était la reine des fées. Mais le paon ne pouvait pas être la reine des fées, vu que ce n'était pas une fée.

"Euh je... Enchanté de même, votre Altesse."

"Je vous en prie, nous continuerons à discuter en route. Qu'y a-t-il ?"

Qu'y avait-il ? Eh bien...

"Euh... C'est à dire..."

... C'est à dire que Vijendra avait peur de demander. Il avait l'impression qu'il allait passer pour un idiot (et pour une fois, son intuition était cruellement juste). Le pirate se mit debout et hésita longuement sur la façon de formuler sa question. Il hésita si longuement qu'on crut probablement qu'il n'allait pas répondre et qu'on se mit à avancer.

Les gardes allèrent dans un sens, le paon dans l'autre. Entre les deux, Vijendra ne savait plus où donner de la tête. Perdu, il regardait d'un côté, puis de l'autre, puis d'un côté, puis de...

"AH !"

Le paon lui tournant le dos, il vit enfin la silhouette de la fée qui était perchée sur son dos. Extrêmement surpris, il pointa bêtement le doigt dans cette direction mais le baissa presque immédiatement, étrangement conscient de l'air stupide qu'il se donnait.

La véritable Reine, - qui était bien une fée - disputa gentiment son animal. Qui était donc un paon, et pas une fée. Mais qui s'appelait Colibri. C'était d'un compliquééééé.. !

"Ah mais d'accord mais vous êtes trois en fait ! Et un paon. Quatre. Aaaaah... Ah bah oui tout de suite ça fait plus sens. Je suis désolé d'avoir cru que vous étiez un paon, votre Majesté.. ! Enfin même si je n'ai rien contre les paons, hein."

Amusé par la scène de la reine des fées qui réprimendait son paon, lequel semblait s'en plaindre pour la forme, Vijendra ne quittait plus son sourire. Son interlocutrice excusa son animal auprès de l'humain, mais vraiment, il n'y avait pas de souci à se faire : à moins qu'on se montre vraiment désagréable voire ouvertement malveillant à son égard, Vijendra n'était pas rancunier.

Il ne s'était pas vraiment rendu compte que le paon avait essayé de le perdre. Le pirate était resté bloqué sur cette histoire de mélanges d'identité. Puis il n'imaginait pas l'animal capable d'aussi peu de scrupules, lui qui semblait avoir des maîtres si charmants.

"Oh ce n'est rien ! Puis je suppose que vous m'aviez prévenu, n'est-ce pas ?"

Éclat de rire amusé. Le pirate mettait un pied devant l'autre, drôlement soulagé de suivre une direction précise, laquelle devrait le ramener à la maison plus ou moins rapidement... L'Arbre aux Fées ne pouvait pas être si loin que ça du Ranch ? Si ?

"Voyons, je ne voudrais pas me perdre en sortant des bois... Vous ne sauriez pas par où je dois passer pour rentrer, Majesté ? Brr... J'espère que ce n'est pas des coins plein d'orbleus... Winter is coming, qu'ils disaient. Bah les marcheurs blancs c'est mieux quand ils sont à la télé, hein. Je ne vois pas trop ce que je pourrais faire contre eux. Si ce n'est leur lancer des livres sur la tête. Mais ça serait dommage quand même, vu que vous les avez sauvés de l'humidité..."

Il était rassuré, d'accord, mais il restait quand même un peu nerveux à l'idée du chemin qu'il devrait faire tout seul, une fois sorti du Bois joli. Et comme souvent, la nervosité le faisait parler. Beaucoup.


Dernière édition par Vijendra Pillai le Lun 26 Oct 2020 - 23:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 244
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Au cas par cas - voir en PV
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Une rencontre prédestinée Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée EmptyMar 15 Sep 2020 - 23:16

Mab répond à la réplique de Vijendra par un rire de clochette, comme autant d'oiseaux qui chuchotent. Il semble venir de partout et nul part à la fois, comme si une assemblée de fées présentes avaient ri également. Il est vrai que les facéties de son peuple n'est pas la pire chose à supporter sur cette Île... Même si certains membres sont plus que diligents à ce sujet et peuvent parfois entraîner des humains imprudents dans nombre d'aventures...

Evidemment, elle ne précise pas ce genre de choses au Pirate. Ce dernier a déjà l'air excessivement peureux, elle préfère éviter d'en rajouter. La conversation va bon train et la Reine sèche de bonne grâce les livres de l'humain : malgré son ressentiment à l'égard de la communauté humaine de manière générale, elle continue d'éprouver une certaine affection pour les produits de culture dont ils sont capables... Certains, du moins.

Enfin, son Altesse sonne le départ, ce dont Colibri profite pour une dernière farce (avant la suivante, probablement). Le cri de réalisation de Vijendra amène Mab à darder sur lui un regard courroucé, qu'il n'est probablement pas capable de voir à cette hauteur. C'est qu'un humain qui hurle dans des oreilles de fée, ce la peut piquer ! Cependant, il s'explique et parvient à s'octroyer une fois de plus un éclat de rire de la Reine. Étrangement, d'ailleurs, car comparer sa Majesté à un paon n'est probablement pas le meilleur moyen de s'octroyer sa sympathie. Mais la façon dont le jeune homme s'exprime (et le fait que Colibri ait tout fait en oeuvre pour arriver à ce résultat) remplacent l'agacement par l'amusement.

D'ailleurs, Mab remet rapidement l'animal à sa place, qui semble n'en avoir cure. Et pour cause : il sait que la Reine n'est pas vraiment fâchée. Colibri la connaît assez bien pour savoir dans quelle mesure il peut jouer et à partir de quand le jeu est de trop. Avec les humains, la jauge de bêtises possibles est extrêmement étendue...

Enfin, ils se mettent correctement en route. La remarque de Vijendra, rebondissant sur les paroles de son Altesse, est appréciée à sa juste valeur. C'est une fois de plus un tintement de clochettes amusé qui lui répond, sans autre commentaire. En effet, il a raison : elle avait prévenu.

C'est avec un entrain marqué que Colibri prend la tête du groupe. Très content de lui, il se met à faire la roue et ses plumes habituellement blanches prennent la couleur d'un arc-en-ciel irisé. Il avance avec certitude, connaissant bien mieux l'Île que la plupart de ses habitants. A présent qu'il a décidé d'être sérieux, Mab lui fait toute confiance quant à leur destination et se concentre donc sur sa conversation avec l'humain.

"Une fois sortis des bois, vous devriez avoir une vue sur le Ranch des Rebelles. Mais ne vous inquiétez pas, nous étudierons cela de plus près lorsque nous y serons." Elle ne comprend rien aux références cinématographiques de Vijendra mais décide tout de même d'apporter une précision au sujet des Orbleus. "Nos meilleurs artisans ont mis au point une bombe à base de Pétrole. Nous pourrions vous en fournir si nous voyons que le besoin s'en fait sentir. En quantité modérée, le temps de vous permettre de retourner chez vous, évidemment."

C'est que Mab est aimable envers l'humain, mais elle n'en est pas encore au point de partager la science de ses congénères plus que de raison. Cependant, elle tient ses promesses, et si elle dit faire en sorte de ramener le pirate en un seul morceau, ce sera le cas.

"Vous avez de quoi faire du feu sur vous, Monsieur Pillai ?"

Les deux autres fées ne participent pas à la conversation : elles ne sont pas là pour ça. Méthodiques, elles scrutent les alentours à la recherche du moindre danger. L'une des deux trouve tout de même le temps d'adresser un regard féroce sur l'humain, ne semblant pas apprécier la proposition implicite de son Altesse. Mais on ne contredit pas la Reine.






Une rencontre prédestinée Meena_14

Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer:
 
Revenir en haut Aller en bas
Éclipse
Éclipse

☼ Fée des Etoiles ☼


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : L'Infortuné
✘ AGE DU PERSO : 24 ans comme humain - Fée nouvellement formée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS :
Close your eyes and pretend it's just all a bad dream. That's how I get by.

Drames en cours :
III - VII - VIII - IX - X - XI - XIII - XIV - XV - XVI - XVII - XVIII - XX - XXI

Achevé : I - II - IV - V - VI - XII - XIX

Une rencontre prédestinée Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée EmptyVen 18 Sep 2020 - 9:55

Vijendra Pillai


☠ Scribe du Port ☠
Colibri passa devant en changeant une nouvelle fois de couleurs de façon plutôt impressionnante. En réaction, des paillettes plein les yeux, Vijendra poussa une exclamation émerveillée de ce genre qui donnait l'impression que son mental n'avait pas grandi au même rythme que son corps : il restait aussi impressionnable que l'aurait été un gamin de dix ans.

Pourquoi un paon s'appelait-il Colibri, au fait ? Cette interrogation heurta Vijendra très subitement. Il se serait probablement hasardé à poser la question si la reine Mab n'avait pas choisi ce moment pour répondre à ses précédentes inquiétudes.

Quelques tensions le quittèrent lorsqu'il apprit que le Ranch devrait être visible dès la sortie des bois. Sur la plaine qu'il allait devoir traverser, l'horizon était effectivement bien dégagé. Néanmoins, il allait encore falloir qu'il passe par le Bayou et traverse une rivière avant d'être arrivé à destination, mais ce n'était pas avec ses notions de géographie Imaginaire inexistantes qu'il allait s'en rendre compte.

"Oh, d'accord. Ce n'est si loin que ça, alors. Quelle chance !"

Il se figea tandis que la noble fée proposait de lui fournir une arme contre d'éventuels orbleus. Vijendra était un peu inquiet, ce qui se voyait à son froncement de sourcils involontaire. Une bombe, c'était super dangereux. Et si elle lui explosait dans les mains ? S'il ne parvenait pas à l'utiliser correctement ? L'idée d'avoir un objet possédant une quelconque puissance létale et difficilement contrôlable entre les mains le terrorisait.

Mais ça lui foutait toujours moins la trouille que celle de rencontrer un orbleu et de n'avoir aucun moyen de défense contre ce dernier. Du moins, il allait essayer de s'en convaincre.

"Ce serait vraiment gentil de votre part. Ce n'est pas trop compliqué à utiliser ?"

Implicitement : risquait-il de s'arracher une main accidentellement ? Ou d'être soufflé par sa propre offensive ?

Ses yeux s'égarèrent sur l'une des deux fées armées qui escortaient la Reine. Il passa initialement dessus sans s'arrêter, puis étonné de voir l'hostilité dans le regard de la petite créature il se tourna à nouveau vers elle et cligna bêtement des yeux. Avait-il fait quelque chose de mal ? Dit quelque chose qu'il ne fallait pas ?

"Vous avez de quoi faire du feu sur vous, Monsieur Pillai ?"

"Euh."

Perturbé, il ne réfléchissait plus très droit et il fouilla mécaniquement dans sa besace avant d'en sortir le nez tout juste cinq secondes plus tard. Evidemment que non. Il n'avait pas de quoi faire du feu. Il ne clopait pas, il n'avait aucune raison de se trimballer un briquet sur lui. Il n'était pas censé sortir du Ranch, après tout. Vijendra grimaça.

"... Non. Zut, flûte. Là d'où je viens on arrête pas de nous dire que fumer tue, mais j'ai l'impression qu'ici c'est plus facilement l'inverse."

Et de se gratter la tête, réfléchissant à une solution de rechange. Bien sûr, rien ne lui venait. Au moins, il mettait encore un pied devant l'autre, suivant le paon dans sa progression : il n'était pas complètement inefficace.


Dernière édition par Vijendra Pillai le Lun 26 Oct 2020 - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 244
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Au cas par cas - voir en PV
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Une rencontre prédestinée Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée EmptyMar 22 Sep 2020 - 12:22

A l'exclamation de ravissement de Vijendra, Mab a un sourire en coin. Il est difficile de manquer la satisfaction purement fée qui s'inscrit sur son visage. Rien n'est plus plaisant de voir les humains s'émerveiller devant la magie féerique. Certes, ce Pirate n'a pas l'air des plus difficiles à impressionner... mais ce n'est pas une tare pour autant. Au contraire, son Altesse commence à reconnaître en lui un petit quelque chose qui est certainement ce qui l'amène à être plus agréable envers lui que d'ordinaire.

Elle ne fait cependant pas de remarque à ce sujet et continue leur conversation comme si de rien n'était. L'annonce selon laquelle le Ranch devrait être visible à la sortie du Bois Joli semble rassurer instantanément l'Infatué, mais la mention d'armes de protection le fige. La reine l'observe, tête légèrement penchée sur le côté, moue intriguée sur le visage. Décidément, ce pirate n'est pas comme les autres. A sa question, elle retrouve son allure droite et fière, avec un sourire étincelant dans ses yeux noisette.

"Je ne pense pas... après tout, ce ne serait pas amusant si nos ennemis ne pouvaient pas tomber dessus et se les faire exploser à la figure..." Quelques secondes de silence, le temps de voir le visage de l'adulte pâlir avant qu'un éclat de rire ne résonne à nouveau. "Je plaisante, voyons ! Mais cela n'a rien de sorcier, non."

Mab ne remarque pas l'échange de regards entre sa garde et l'humain, trop occupée qu'elle est dans sa discussion. De plus, l'attitude de Crépuscule ne diffère en rien de son comportement ordinaire à ses yeux : tant qu'elle ne se précipité pas pour attaquer Vijendra, alors tout va bien.

La question suivante entraîne un moment de fouilles dans une besace qui semble contenir mille merveilles. Le regard de Colibri se pose sur le contenant, intrigué. Peut-il lui piquer pour voir ce qu'il y a l'intérieur ? C'est que parfois, le paon tient plus de la pie que de l'oiseau dont il a hérité le nom à défaut des couleurs.

La réponse du Pirate est quelque peu anti-climatique. Moue pincée bien en place, Mab se met à réfléchir à son tour. Elle aurait évidemment les moyens de doter cette homme d'une source de feu temporaire, mais elle n'est pas certaine de vouloir le faire. C'est lorsque les hommes ont de trop beaux jouets à leur disposition qu'ils se mettent à faire n'importe quoi. Et même si celui-ci a l'air d'avoir plus de scrupules que les autres, l'Étincelante a à cœur la protection des siens : qu'ils se fassent chasser par des sauvages pour obtenir des pouvoirs n'est certainement pas dans sa liste.

Les voilà donc à avancer tout en tentant de chercher une solution, quand un mouvement dans les fourrés fait s'arrêter toute la clique féerique. Comme un seul homme, les gardes dégainent leurs épées et approchent à coup d'ailes silencieux. La reine reste en retrait, mais son regard fixe l'endroit sans sourciller. Jusqu'à ce qu'elle se détende sensiblement en voyant une ombre rouge qu'elle reconnaît entre mille.

"Tout va bien, ce n'est qu'un Chenapan."

Reconnue, la Créature sort aussitôt du fourré dans un bond théâtral, avant de se lancer illico dans une course-poursuite animée avec un Colibri ravi de la présence d'un tel compagnon de jeu. Sachant ce qui va se dérouler ensuite, Mab décolle, se mettant pour la première fois depuis leur rencontre à hauteur du visage de Vijendra. Les deux créatures sont en train de se tourner autour avec entrain, l'humain et la fée formant apparemment le centre de leur cercle. Son Altesse sourit.

"Monsieur Pillai, je vous présente le chenapan de feu. C'est assez rare de le voir à l'extérieur, par ces temps frileux."

Elle montre d'un geste élégant du bras l'épaule du pirate.

"Puis-je ?"

C'est qu'il est tout de même plus agréable de faire la conversation lorsque l'on n'est pas sans arrêt en vol stationnaire. Même si les humains sont désespérément lents.






Une rencontre prédestinée Meena_14

Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer:
 
Revenir en haut Aller en bas
Éclipse
Éclipse

☼ Fée des Etoiles ☼


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : L'Infortuné
✘ AGE DU PERSO : 24 ans comme humain - Fée nouvellement formée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS :
Close your eyes and pretend it's just all a bad dream. That's how I get by.

Drames en cours :
III - VII - VIII - IX - X - XI - XIII - XIV - XV - XVI - XVII - XVIII - XX - XXI

Achevé : I - II - IV - V - VI - XII - XIX

Une rencontre prédestinée Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée EmptyJeu 24 Sep 2020 - 16:38

Vijendra Pillai


☠ Scribe du Port ☠
La Reine voulut faire pâlir Vijendra, et ça ne manqua pas. Il ouvrit aussi de gros yeux effrayés. Quand elle lui avoua enfin qu'elle plaisantait, il eut une latence durant laquelle il ne sut pas comment réagir. Était-il censé rire ? Il était sans doute censé rire. Il eut donc un rire aussi poli qu'incertain. Ah. C'était.. Une blague, alors ? Oui, ça devait être une blague, même si il peinait à comprendre pourquoi cette gentille (et noble) fée s'amusait à lui foutre les chocottes de cette façon.

Elle le lui avait pourtant dit : les fées étaient du genre à se montrer facétieuses. Il aurait préféré des farces qui faisaient un peu moins peur, cela dit... Il était suffisamment effrayé en l'état.

"Mais cela n'a rien de sorcier, non."

"Oh, tant mieux alors !"

Anxieux plus que réellement contrarié - Vijendra n'était décidément pas d'un genre rancunier - l'humain se laissa entraîner. On lui demanda si il avait de quoi faire du feu et ce n'était pas le cas.

C'est à ce moment qu'un mouvement dans les fourrés provoqua un bond gigantesque dans sa poitrine. Terrorisé, le pirate dévia de sa route. Il recula de deux pas et serra fort les mains contre la lanière de son sac tandis que ses yeux de nouveau arrondis fixaient le bosquet. Il se tassa, se figea, cessa entièrement de respirer, et puis...

"Qu'est-ce que c'est que ce b...
... Un Pyroli ?"


Ben quoi ? Hey, Vijendra n'était pas un geek, ni un otaku. C'était juste qu'il était de cette génération. C'est bon, hein. Tout le monde avait joué à pokemon, tout le monde avait regardé pokemon. Il avait le droit.

Il y avait un Pyroli devant lui, même si la Reine Mab l'appelait "Chenapan". Et il était drôlement mignon, cet animal, il fallait bien l'avouer. Mais ça restait une sorte de renard... fennec ? C'était tout petit, cute, et sans doute avec des quenottes minuscules, mais rien ne disait que la bestiole n'avait pas de sacrées mâchoires pour mastiquer. Ca, et évidemment l'attaque "flammèche".

Tiens donc, comme c'était ironique. L'instant d'avant, Vijendra cherchait un briquet. Ils avaient sous les yeux un briquet ambulant. L'humain n'imaginait pas qu'il serait possible de le convaincre d'aider, cela dit.

"Monsieur Pillai, je vous présente le chenapan de feu. C'est assez rare de le voir à l'extérieur, par ces temps frileux."

Il cligna des yeux et se détacha enfin de la fascination indescriptible que lui inspirait la créature fantastique.

"C'est vraiment trop mignon. J'adorais Evoli quand je jouais encore à ce truc... Ah. Pardon, votre Altesse. J'imagine que ça ne fait pas sens, vous ne connaissez pas les pokemons ici, si ? Bref. Il ne mord pas, hein ?"

Etonné de voir la souveraine pointer du doigt son épaule, il voulut poser les yeux sur cette dernière, ce qui était évidemment difficile (si ce n'est impossible). Il n'était pas capable de se contorsionner à ce point. Subitement, Vijendra eut un instant de flippe. Elle voulait se poser sur son épaule ? Diantre, il espérait qu'il n'avait pas de pellicules. C'était pas méga royal, de s'asseoir sur des pellicules. Vijendra n'avait jamais été très "conventions" ni rien dans l'Ordinaire, mais il essayait tout de même de respecter a minima l'étiquette lorsqu'il le fallait.

Mais enfin, bien sûr que non, qu'il n'avait pas de pellicules. Il faisait très attention à ça et il achetait des shampoings géniaux.

... wait. Il n'achetait plus de shampoings géniaux du tout depuis qu'il était arrivé sur l'Île. Il faisait avec les moyens du bord.

Il y avait totalement moyen qu'il ait des pellicules. Il eut la subite envie de se brosser l'épaule avec la main mais il se retint, de peur que le geste soit mal interprété, et/ou que ça paraisse pire que mieux. Il accrocha à ses lèvres un sourire qu'il tenta de rendre le plus naturel possible.

"... Oh bien sûr, votre Majesté ! Aucun souci, faites à votre guise."

Ahem. Priant pour qu'aucune malheureuse peau morte absolument pas sexy ne vienne lui foutre une incommensurable honte face à la Reine des Fées (rien que ça), il laissa faire ce qui devait être. En avançant, il jetait des regards récurrents, très curieux, sur le Pyroli.

"Est-ce qu'il fait des bruits genre... renard ? Enfin même si je sais pas trop ce que ça fait comme son, un renard. Y avait une chanson là-dessus je crois d'ailleurs... Il prononce quand même pas son nom quand il crie, si ?"

Une réalisation subite, et le visage de Vijendra prit quelques couleurs. Parfois, il oubliait où il vivait dorénavant.

"Merde. J'espère qu'il parle pas l'humain. Euuuh excuse moi si tu comprends ce que je te dis hein je voulais pas te manquer de respect ni rien, j'ai juste jamais vu des comme toi avant, à part sur un écran de game boy..."

Comment ça, il s'enfonçait ?


Dernière édition par Vijendra Pillai le Lun 26 Oct 2020 - 23:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 244
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Au cas par cas - voir en PV
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Une rencontre prédestinée Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée EmptyDim 18 Oct 2020 - 19:38

En écoutant le rire visiblement forcé de l'humain, Mab a un léger sourire : Vijendra ne semble pas avoir côtoyé beaucoup des siens jusqu'à présent. Ou alors, ces derniers se sont montrés bien complaisants ! Il a dit plus tôt n'avoir jamais rencontré de fée auparavant, certes, mais peut-être n'est-il simplement pas au courant !

L'espace d'un instant, elle est tentée de lui parler d'Ether...quel est le nom qu'il utilise chez les humains, déjà ? Ah, cela ne lui revient pas. Dommage, ce sera pour une autre fois ! D'autant que quelque chose bouge dans les fourrés non loin.

Abandonnant toute facétie, Son Altesse se tourne dans la direction du danger potentiel. Ce n'est cependant qu'une fausse alerte : elle reconnaît rapidement la silhouette du Chenapan de Feu, l'un de ses meilleurs compagnons de cache-cache. Découvert, l'animal se prend bien rapidement à jouer avec Colibri et l'Étincelante décolle donc du dos du paon pour les laisser s'amuser et continuer de discuter avec l'humain qu'elle trouve de plus en plus sympathique.

...Même s'il raconte des choses étranges en donnant un nom plus étrange encore à leur nouveau partenaire de voyage. Sourcil haussé, Sa Majesté corrige gentiment le pirate en lui donnant l'identité complète de l'animal, ainsi qu'en lui signifiant entre deux mots qu'il a bien de la chance de l'apercevoir aujourd'hui. Néanmoins, à la façon dont il paraît fasciné par la créature, Vijendra semble déjà l'avoir bien compris.

...A moins que ce ne soit encore à cause de ces parallèles étranges qu'il fait ? Peu importe, elle lui répond avec politesse et un certain amusement.

"J'ai bien peur que non... Les chenapans sont les premiers compagnons de l'île, bien avant les humains. Chacun d'entre eux est lié à un Esprit, sauf celui du Grand Arbre. Et comme vous pouvez le constater, celui-ci est particulièrement joueur... même s'il peut lui arriver d'être bien mauvais perdant."

La discussion s'interrompt le temps de demander un siège pour l'une et d'accepter d'être l'assise pour l'autre. Vijendra semble hésiter un moment, mais cela ne perturbe pas plus que ça la reine, qui est prête à attendre. En temps normal elle commencerait à perdre patience, mais il y a chez cet humain quelque chose qui l'amène à retrouver un peu de cette bienveillance qu'elle n'accorde généralement qu'à son peuple. Quoi exactement ? Elle n'en a aucune idée, mais c'est comme si les Esprits de l'Île, pourtant bien peu présents actuellement, lui demandaient d'être magnanime.

Ca, et l'apparition du Chenapan de feu... Bientôt, elle va se dire que l'homme a un cœur de fée, tout simplement.

Elle balaie l'idée d'un mouvement de la tête alors que son interlocuteur agrée à sa demande. Elle lui offre un sourire resplendissant et s'installe avec élégance sur l'épaule gauche du jeune homme. Une fois posée, ses ailes se contentent de battre gentiment au rythme des pas de l'humain, qui fait preuve d'une curiosité enfantine qui amène un sourire amusé -bien qu'un peu étonné- sur les lèvres de la souveraine.

"Pourquoi ferait-il une chose pareille ?"

Un chenapan n'a rien à voir avec un renard, voyons ! Quant à crier son nom, c'est quelque chose qui paraît terriblement ridicule aux yeux de la reine, tant et si bien qu'elle se demande d'où peut lui venir une idée pareille... Décidément, ce Pillai a bien trop d'imagination pour être qualifié d'adulte !

Le voilà qui s'excuse à l'idée que l'animal puisse comprendre ce qu'il dit. Mab tente de cacher un éclat de rire, mais quelques oiseaux chuchotent tout de même. Elle répond, pour ne pas le laisser paniquer plus encore -même si c'est amusant, mine de rien.

"Il ne vous répondra pas, si c'est ce qui vous effraie. Faites attention néanmoins. Sur cette Île, ce n'est pas parce qu'un animal ne répond pas dans votre langue qu'il ne comprend pas parfaitement ce que vous dites..."

Son regard se tourne vers Colibri, qui vole juste assez haut au-dessus de la tête du chenapan pour que ce dernier ne puisse pas l'attraper. Et dès qu'il saute, le paon s'évade d'un battement d'ailes en riant -autant qu'un oiseau puisse rire- rendant son acolyte de plus en plus agacé. Sa queue touffue se teinte de rouge flamme. Mab en profite pour reprendre sa petite leçon improvisée.

"Les chenapans ont un caractère proche de l'Esprit auquel ils sont liés. Vous réaliserez sans doute que celui-ci a un tempérament plutôt... volcanique."

Et si Colibri continue ainsi, il en fera les frais d'ici peu...






Une rencontre prédestinée Meena_14

Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer:
 
Revenir en haut Aller en bas
Éclipse
Éclipse

☼ Fée des Etoiles ☼


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : L'Infortuné
✘ AGE DU PERSO : 24 ans comme humain - Fée nouvellement formée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS :
Close your eyes and pretend it's just all a bad dream. That's how I get by.

Drames en cours :
III - VII - VIII - IX - X - XI - XIII - XIV - XV - XVI - XVII - XVIII - XX - XXI

Achevé : I - II - IV - V - VI - XII - XIX

Une rencontre prédestinée Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée EmptyLun 19 Oct 2020 - 22:48

Vijendra Pillai


☠ Scribe du Port ☠
Comme toujours lorsqu'on lui racontait une histoire - comme toujours dès qu'on lui parlait, en fait - Vijendra était extrêmement attentif. Il en apprenait donc plus sur les fameux "chenapans" et sur leur lien aux esprits de l'Île. C'était super étrange. La reine disait qu'ils étaient là avant même que les humains arrivent. Le temps n'existait pas ici mais par principe, ça devait quand même faire un bail.

... Sauf que celui-ci était un Pyroli. Et Vijendra était bien sûr que les autres devaient ressembler à Aquali, Voltali et compagnie. Comment ça marchait, cette histoire ? C'était eux qui avaient inspirés ces pokemons aux créateurs humains des années 90, ou bien c'était les créateurs des années 90 qui avaient inspiré la magie de l'Île au travers du temps et de l'espace ?

... C'était ultra perturbant. Mieux valait probablement qu'il cesse d'y réfléchir, il était en train de se faire des nœuds au cerveau.

"Pourquoi ferait-il une chose pareille ?"

Vijendra n'eut pas le temps de répondre à cette question même s'il s'en serait normalement fait un plaisir. Il venait de se rendre compte qu'il parlait tout haut devant le chenapan comme si ce dernier n'était pas là... Ou en tous les cas comme s'il n'était pas capable de comprendre ce qu'il racontait. Sauf qu'on était sur l'Île de Jamais. Rien ne disait que l'animal ne parlait pas le même langage que lui, auquel cas le scribe venait involontairement de se monter super impoli.

La reine le rassura partiellement. L'animal n'allait pas lui répondre en lui envoyait une sale vanne dans les dents, mais son interlocutrice attirait son attention sur un point qui lui paraissait logique, maintenant qu'elle en parlait. Un point auquel il n'aurait pourtant pas pensé tout seul.

Ce n'était pas parce que les créatures de l'Île ne lui répondaient pas qu'elles ne comprenaient pas ce qu'il racontait. Bah ouais. Comme dans certains récits fantastiques, ou certains dessins animés. Tout fonctionnait un peu comme dans un récit de fiction, ici, de ce qu'il avait compris. Il grimaça et répondit, contrit :

"Ah bah oui. Oh lala... Il faut vraiment que je fasse attention, hein. D'habitude je ne croise que des pirates, alors forcément je ne me pose pas trop la question... Même si pour certains on pourrait justement se demander si ils savent parler autrement qu'en tapant sur tout ce qui bouge. Vous vous imaginez ? Ils ont coulé mon yacht gratuitement avec leurs fichus canons. Bande de sauvages..."

Il ne perdait pas une occasion de rappeler cette histoire à tout le monde. Et parfois plusieurs fois d'affilée, parce que ça valait bien la peine qu'il étale de généreuses couches de plaintes sur les conversations qu'il menait. Après tout, la façon dont on l'avait privé de son bateau et par là-même de son lieu de vie privilégié était proprement scandaleuse.

Il observait la scène du paon s'envolant chaque fois au dernier moment tandis que l'être de feu cherchait à l'attraper avec un grand sourire candide, qui se transforma en grimace lorsqu'il entendit les mises en garde royales. C'est à ce moment là qu'il se rendit compte des teintes incandescentes qu'avait pris la queue de l'animal, lesquelles ne présageaient rien de bon.

"Ah je vais doublement faire attention je ne voudrais pas l'énerv... Euh. Vous ne devriez pas prévenir votre... Le... Euh. Il a un titre ? Monsieur Colibri ? Je dois l'appeler comment ? Enfin euh... Vous devriez lui dire aussi non parce que là j'ai l'impression que ça va barder... A moins qu'il comprenne ce que je dis lui aussi ?"

... Pauvre Colibri qui n'allait pas tarder de se faire roussir les plumes du croupion par une attaque flammèches.
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 244
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Au cas par cas - voir en PV
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Une rencontre prédestinée Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée EmptyMar 3 Nov 2020 - 9:39

L'humain l'écoute avec attention et c'est extrêmement agréable. Ce n'est pas le cas de la plupart de ses semblables. De temps en temps, il arrive à Son Altesse de se montrer à certains Hommes, ne serait-ce que pour tester leurs réactions. Bien souvent, elles ne sont pas pour lui plaire. Il lui est arrivé de donner quelques leçons. Mais il lui arrive également de faire de belles rencontres. La Reine n'est pas rancunière de toute l'espèce, elle sait simplement que, si ses fées sont toutes merveilleuses -à quelques exceptions près au fil du temps- il n'y a chez les humains que quelques spécimens qui valent le coup.

Ce pirate semble avoir assez éveillé son intérêt pour qu'elle songe à le classer dans cette catégorie. Sa candeur est amusante, en attendant. Ainsi que la façon dont il parle des siens. Assise sur l'épaule du jeune homme, Mab laisse échapper un léger rire, comme autant d'oiseaux qui chuchotent.

"Vous devriez passer moins de temps avec ceux-là, et plus avec nous !"

C'est une plaisanterie autant qu'une invitation sincère. Rare de la part de la Reine des Fées, encore plus envers un adulte, mais le monde de l'Imaginaire n'est-il pas celui où tout peut arriver ? Il n'est pas dit qu'elle comprend Vijendra lorsqu'il parle de yatch -bien que les canons lui soient familiers-, mais elle n'a pas besoin de cela pour savoir où il veut en venir. Et puis, la mise en scène de Colibri et du chenapan amène un changement de sujet -ou un retour aux sources- qui n'est pas anodin...

Très impliqué dans son jeu -c'est qu'il connaît également le caractère de son camarade, même s'il s'amuse allègrement à le provoquer ainsi- le paon ne prête plus vraiment attention à sa maitresse et à l'humain : il a trouvé un nouveau divertissement. Ce n'est pas pour autant qu'il n'entend pas la conversation. Et particulièrement ce moment, où Mab rit à nouveau en laissant échapper un :

"Ne le dites pas trop fort, il risquerait de vous entendre et alors son ego pourrait exploser..."

Un braillement faussement indigné éclot en réponse. "Trop tard !" semble-t-il marteler. Délaissant le chenapan, Colibri s'approche à nouveau de l'étrange duo. Son regard noisette (couleur si semblable à ceux de la Reine) fixe Vijendra avec ce qui ressemblerait presque à un sourire s'il avait été humanoïde. Il frotte ensuite rapidement sa tête à la main du pirate.

"...Je crois qu'il vous aime bien."

On peut presque sentir l'étonnement ténu dans la voix de Sa Majesté. Si elle est connue pour ne pas particulièrement apprécier les humains, son compagnon est très certainement pire qu'elle encore. ...Mais il faut avouer qu'il a également une vanité exacerbée.

Le chenapan de feu n'a pas perdu son occasion. Tapi au sol à la manière d'un gros chat, il s'approche en silence de la proie qu'est devenue le paon, trop occupé à se faire mousser. Quelques instants et une flammèche plus tard, un braillement insurgé retentit, tandis que le paon tourne sur lui-même pour observer le bout de ses plumes en flammes -qui n'ont cependant pas l'air douloureuses, étrangement.

"Ce n'est rien." dit Mab presque aussitôt, plus dans l'optique de rassurer Vijendra que quiconque. Personne d'autre ne semble y prêter la moindre attention, d'ailleurs, comme si ce schéma état habituel.

Un braillement agacé plus tard, le paon se pare de couleurs de rivière. Un nuancier de bleus à la fois très proche de son lui animal et beaucoup plus lointain. Quelques instants plus tard, il repasse au blanc. C'est comme si l'attaque du chenapan n'avait jamais existé, et le voilà qui repart à sa poursuite tandis que le compagnon de l'Esprit Feu sautille un peu partout, ravi de sa farce -et du retour du jeu. Mab, elle, finit par statuer ce qui est probablement devenu une évidence au vu de la scène précédente.

"Oui, Colibri comprend tous les langages de l'Île."

A l'image de sa maîtresse. Ce qu'elle se garde bien de dire à voix haute. C'est qu'une Reine doit garder quelques secrets pour elle, tout de même.

"Nous arrivons bientôt à l'orée du Bois."

C'est fou comme le temps passe vite, lorsqu'on s'amuse et que la compagnie est agréable.






Une rencontre prédestinée Meena_14

Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer:
 
Revenir en haut Aller en bas
Éclipse
Éclipse

☼ Fée des Etoiles ☼


✘ AVENTURES : 196
✘ SURNOM : L'Infortuné
✘ AGE DU PERSO : 24 ans comme humain - Fée nouvellement formée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS :
Close your eyes and pretend it's just all a bad dream. That's how I get by.

Drames en cours :
III - VII - VIII - IX - X - XI - XIII - XIV - XV - XVI - XVII - XVIII - XX - XXI

Achevé : I - II - IV - V - VI - XII - XIX

Une rencontre prédestinée Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée EmptyJeu 5 Nov 2020 - 16:21

Vijendra Pillai


☠ Scribe du Port ☠
Nouveau rire ravi de la part du pirate, auquel la proposition de la Reine Mab venait de faire très plaisir. Il était honoré qu'elle l'invite à passer plus de temps avec les siens ! C'est que de son expérience - certes restreinte - les fées n'avaient pas forcément l'air de trop porter les adultes de l'Île dans leur cœur. Il pouvait aisément le comprendre : beaucoup de pirates n'étaient vraiment pas cool avec... tout ce qui n'était pas un pirate, en fait, lorsqu'on y pensait bien. Même entre eux, ça n'était pas forcément toujours ça.

"Je serais ravi de venir visiter de temps à autre, Majesté, si seulement le trajet n'était pas si dangereux..."

C'est qu'en réalité, il s'était un peu enflammé : ce n'était pas la première fois qu'il rencontrait des fées. C'était la seconde. Mais la première fois, la fée concernée avait pris forme humaine donc ça n'avait pas exactement eu le même effet sur lui.

Mais ça avait été une rencontre incroyable, ça, c'était sûr ! Il regrettait de ne pas avoir eu l'occasion de revoir Écorce, qui ne s'était pas présentée à leur rendez-vous du Rivage. Il espérait qu'il ne lui était rien arrivé de grave, tout de même... Peut-être que la Reine avait de ses nouvelles ?

Le sujet lui échappa avant qu'il ait eu le temps de l'aborder faute aux jeux des deux créatures animales qui avaient sapé son attention. Le chenapan s'agaçait et Vijendra commençait à s'inquiéter pour le paon de la Reine, ce qu'il exprima en des termes qui parurent plaire à l'oiseau blanc.

En sentant la tête ronde et duveteuse de l'animal toucher sa paume, Vijendra eut l'impression qu'un chat particulièrement difficile venait de lui accorder une caresse. Il en retira un bonheur ingénu qui accrocha à ses lèvres un sourire rayonnant. Venait-il de se faire un nouvel ami ?

La reine avait l'air de penser que le "Monsieur" était superflu et que Vijendra risquait de flatter l'égo de l'animal au-delà du raisonnable. Si ça faisait plaisir à Colibri, cela dit, il se disait qu'il pourrait peut-être continuer. C'est que Vijendra aimait faire plaisir à tout le monde, lorsqu'il le pouvait, et lorsque cela ne contrariait pas ses exigences quasi-princières (... même si elles l'étaient devenues beaucoup moins qu'avant).

Toujours avant que Vijendra eut trouvé quoique ce soit à répondre, le chenapan revint sur le devant de la scène et souffla des flammes sur les belles plumes de la queue du paon. Le scribe écarquilla des yeux horrifiés et porta une main devant sa bouche, juste à temps pour entendre la Reine lui expliquer que tout allait bien.

".. Oh..."

Mais il ne fut entièrement rassuré que lorsque l'animal revint à son état normal. Le paon était passé par une teinte bleue aquatique dont la beauté magique avait  réussi à attirer quelques étincelles émerveillées dans le regard noir du pirate, malgré son anxiété résiduelle.

"C'est vraiment joli ces couleurs qui changent !"

Il n'osait pas vraiment s'adresser directement au paon, comme il n'était pas tout à fait certain de savoir s'il valait mieux qu'il retire le "Monsieur" ou bien s'il pouvait continuer de faire plaisir à Colibri en lui donnant ce titre sans contrarier la Reine. A ce stade, Vijendra avait déjà deviné que l'oiseau comprenait ce qu'il racontait. Ce qui ne l'empêcha pas d'ouvrir de grands yeux impressionnés.

"Tous les langages de l'Île ? Mais ça en fait combien, ça ? Vous savez, ça me rappelle que j'ai déjà rencontré une fée, en fait, sur le Rivage. Mais elle faisait une taille humaine. On a discuté un peu... Elle aussi elle connaissait plein de langages différents. Vous avez tous de ces cerveaux..."

... Et il se sentait un peu idiot. Mais bon ! Il avait ses propres qualités. Ce n'était pas comme si elles étaient moindres, non plus. Il était scribe et ACTEUR, quand même. Dans l'Ordinaire, il était connu. Ce n'était pas rien.

"En fait on devait même se revoir pour s'échanger des livres mais elle n'est jamais venue au rendez-vous... Elle s'appelle Écorce. Vous ne sauriez pas comment elle va, votre Majesté ? C'est que je serais triste qu'il lui soit arrivé quelque chose !"

.. Et donc ils étaient bientôt arrivés à l'orée des bois. Le couvert des arbres s'éclaircissait. A l'inverse, la gorge de Vijendra se serrait à mesure qu'ils avançaient. Puis ils s'arrêtèrent de marcher car face à eux s'étendait désormais une grande plaine recouverte de neige. Vijendra prit sa besace entre ses bras et la serra fort contre lui, comme pour tenter de trouver un courage qui lui manquait. Il voyait à l'horizon ce qui ressemblait à un entassement de bâtiments, et peut-être la fumée de quelques cheminées...

"... Bon. Au moins, je sais dans quelle direction aller maintenant..."

Vijendra avala sa salive. Il espérait vraiment ne faire aucune mauvaise rencontre sur le chemin. Il allait bientôt être temps qu'il couvre ses bienfaiteurs de remerciements profus et qu'il prenne congé d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une rencontre prédestinée Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre prédestinée   Une rencontre prédestinée Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Vallée des Fées :: L'Arbre aux Fées-