Le Deal du moment :
Mangas Kazé : 2 achetés = 1 manga offert
Voir le deal

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rainbow
Rainbow

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 191
✘ SURNOM : Le Carambar
✘ AGE DU PERSO : 16 ans par légère anticipation

✘ DISPO POUR RP ? : Oui et Non, à voir ♥
✘ LIENS : Over the rainbow, there is a quiet companies

les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Empty
MessageSujet: les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow]   les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] EmptySam 21 Mar 2020 - 12:31



"MERDE !"


L'acclamation a fusé, violente, spontanée, faisant se retourner vers lui les grimpeurs aux alentours, fuir à tir d'ailes bruyants les quelques oiseaux perchés à proximité.

"Merde merde merde…"

Rainbow, dans son arbre, a les sourcils froncés, contrarié. Machinalement, il a plaqué sa main contre son flanc gauche là où il s'est pris le coup déclenchant  ses invectives, grimace, jette un regard rapide à ses côtes touchées, achéve sa litanie en laissant glisser un "putain" affirmé entre ses mâchoires serrées.

Franchement, cette fois, il ne s'est pas raté et déjà les autres s' inquiètent, lui lance des regards inquisiteurs et muets. Monkey,peu habitué à l'entendre jurer, le hèle même.

"Eh ! ça va ? T'es blessé ?"

À ce niveau de question, soit le Perdu sait pas quoi dire, soit il est un peu con, ignore les évidences car ouais, un mec d'ordinaire calme qui se met à gueuler comme un putois tout seul dans son arbre, bien sûr qu'il est blessé. Belle déduction Watson.

Rainbow soupire, vaguement excédé.
Il a envie de cynisme, de lui dire qu"alors, oui, captain Obvious, il est blessé et à la douleur vive qui irradie son flanc, il a dû salement s'érafler . Cependant que là tout de suite, c'est pas ça le plus important. C'est pas ce qui l'inquiète quand il regarde la gauche de son ventre.
Non non… C'est autre chose, de bien plus GRAVE, D'ESSENTIEL. Que c'est… Oh et puis merde laisse tomber. "

Il aimerait bien parfois, parler comme ça Rainbow. Il le pense très fort mais ses mots, sorties d'entre ses lèvres, adoucissent tout, comme un filtre.

"T'inquiète, juste une éraflure… Rien de grave hormis que la branche a éventré mon manteau… Il perd grave des plumes, je vais m'faire tuer par Redeemed si elle voit ça. J'descends, continuez sans moi. J'vous laisse mon panier, pas de main libre pour m'en occuper… "

Monkey hoche la tête comprehensif et l'Arc-en-ciel remercie négligemment , abandonne la corbeille remplie de baies d'hiver, redescend , concentré sur le fait de ne pas perdre d'avantage de plumes, à l'affût des quelques silhouettes qui, déjà se sont éveillées dans le camps.

Il n'est pas plus de 6h30. La plupart des Perdus (tout ceux qui n'étaient pas de corvées ce matin) dorme encore à cette heure et les peaux-Rouges commencent à peine à faire chauffer les marmites sur le feu.

Il y a peu de monde et Rainbow espère ne pas tomber sur sa mère. Il l'a tellement fait chier pour avoir ce manteau en duvet alors qu'ils sont en temps de rationnement qu'il sait qu'il va se faire sérieusement engueuler s'il l'a déjà défoncé.

Son nez se fronce à l'idée de se faire passer un savon et le pas pressé, il traverse le camp, file vers la hutte silencieuse des raccomodeurs, pousse prudemment la peau devant son entrée, sa lanterne à la flamme basse à la main.

La hutte est plongée dans le noir. Elle semble déserte mais le grimpeur se méfie, préfère vérifier.

"Bonjour… Il y a quelqu'un ?"

Il a murmuré tout bas dans l'espace du foyer et personne ne répond.
Ouf… la voie est libre.
Il peut rentrer même si l'acte revient à de la pure infraction. Le genre qui vous prive de petit déjeuner.
Son ventre se serre, Rainbow tente de se rassurer. Il doit juste emprunter une aiguille et du fil. C'est le temps d'un instant. Personne n'en saura rien.

Il entre, parcourt la mercerie de la lumière de sa lampe, sursaute quand il voit dans le faisceau un visage bien éveillé.
Oh fuck.

Il ne s'y attendait pas et son cœur bat sous la surprise et la honte de se faire surprendre à "emprunter".

Rainbow, face à la figure en face de lui, sourit, maladroit, gêné.

"Yeah ! Salut euh… "

L'arc-en-ciel hésite. S'il ne lui a jamais vraiment parlé, il connaît de visu ce garçon aux yeux et aux cheveux blue lagoon, aux teintes douces, délicates . C'est le genre de physionomie qu'on n'oubliait pas.

"Pastel c'est ça ? "


Son nom l'avait marqué. Il allait à merveille avec sa dégaine. Très mignon, très pédé. Rainbow approuvait .

"J'pensais pas trouver quelqu'un… Tu m'as foutu la trouille…"

Il se tait, reprend, mal-à-l'aise.

" j'ai déchiré mon manteau en grimpant, est ce que je peux vous emprunter une aiguille et du fils que je puisse le repriser ? "

D'une moue boudeuse et théâtrale d'enfant, il retire sa main de son flanc, indique de l'autre la large entaille dans le vêtement d'où s'échappe quelques plumes blanches de duvet.

"Tu vois, c'est un peu urgent…"


On dirait qu'il saigne de la neige.

" J'm'en occupe tout seul, t'inquiéte. J'vais le recoudre vite fait. Du coup, c'te plaît, le marque pas dans le cahier des retouches sinon je vais me faire tuer par ma mère… "

Il va le faire avant de se faire griller ou de s'enrhumer. Un beau boulot vite fait bien fait.  
Tout le monde n'y verra que du feu…
Ouais ouais… Il y croit. 'L' a pas choix.






les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] 93of
Merci Joy. Ton LSD, c'est de la bonne *_*

Playlist du bonheur

Les pensées de rainbow :

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 56
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Empty
MessageSujet: Re: les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow]   les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] EmptySam 21 Mar 2020 - 20:53

Le soleil n’a pas encore pointé. Seule une lumière pâle émerge de l’horizon, encore trop faible pour y deviner des formes précises. Cependant, Pastel ne dort plus depuis une demi-heure. Il stagne dans cet état matinal d’insouciance, où rien ne le préoccupe, où le monde semble encore endormi avec tous ses problèmes. Ne trouvant plus le sommeil, il a fini par se décider à s’extirper de sa couche, malgré le froid du givre.

Seul dans la mercerie, Pastel prépare le travail de la journée. Il n’y a pas grand-chose encore, les demandes arrivant surtout durant la force du jour. Au final, il se retrouve assis au milieu des tissus, à se demander ce qu’il pourrait bien faire pour s’occuper, puis se met à écouter les bruits ambiants. À l’extérieur de la tente, il entend les lève-tôt s’affairer, le crépitement des premiers feux, quelques oiseaux au loin. S’il tend l’oreille, il perçoit même des chuchotements discrets.

Soudain, l’un des chuchotements semble beaucoup plus proche. Pastel se redresse lentement, puis essaie tant bien que mal d’apercevoir un indice dans l’obscurité. À la vue d’une lumière, il comprend que quelqu’un est entré. Il s’en rapproche avec un air de « c’est pourquoi ? », ébloui par cette soudaine luminosité.

- Salut…

Sa voix est interrogative. Il plisse des yeux pour mieux voir, tandis qu’il s’habitue à la lampe que tient son interlocuteur.

Il faut peu de temps au Fragile pour reconnaître le grimpeur. En même temps, c’est difficile d’ignorer l’existence de Rainbow. Même si leurs chemins ne se sont jamais vraiment croisés, Pastel en entendait souvent parler par des : « Tu sais ce que Rainbow a dit ? » ou « Il paraît que Rainbow a fait ça … » et ainsi de suite. Sans oublier toutes les fois où il l’a vu à l’œuvre, de loin. Impossible de ne pas remarquer une telle présence au Grand Arbre. Refuser d’admettre le petit effet que cette rencontre lui procure serait un mensonge.

- Heu… oui, Pastel, confirme-t-il d’une voix surprise.
Pastel a toujours vu le Carambar comme un de ces garçons populaires qu’on ne peut pas approcher sans avoir soi-même un certain niveau de popularité. Par conséquent, le fait qu’il sache son nom le surprend. Cela le flatte même un peu.

- Ah, lâche-t-il en constatant les dégâts. Je vois.

Devant les propos de l’arc-en-ciel, Pastel demeure perplexe. La couture peut sembler facile, mais cela demande en réalité une certaine expérience si l’on s’attend à un résultat parfait, sans trace. Lui-même en a fait les frais lors de ses débuts à la mercerie ; ses premières coutures étaient catastrophiques, alors même qu’il avait l’impression d’avoir fait du bon boulot.

- Tu sais coudre ? Si non, la couture va se voir, explique-t-il avec un sourire gêné, de peur de froisser son interlocuteur. Je dirai rien si tu veux, et j’écrirai pas dans le carnet.

Ce que Pastel n’ose pas ajouter, c’est que tout matériel est rationné en ce moment. Depuis qu’ils sont au camp, les raccommodeurs ont développé une technique pour utiliser le moins de fil possible. Or, s’il laisse faire n’importe qui, cette personne risque d’en gaspiller.  

- Tu veux pas plutôt me donner ton manteau ? J’en ai pas pour long.






les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Soft2610

Pastel par Just :

Pastel par Reaper:
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow
Rainbow

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 191
✘ SURNOM : Le Carambar
✘ AGE DU PERSO : 16 ans par légère anticipation

✘ DISPO POUR RP ? : Oui et Non, à voir ♥
✘ LIENS : Over the rainbow, there is a quiet companies

les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Empty
MessageSujet: Re: les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow]   les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] EmptyDim 22 Mar 2020 - 10:10



Rainbow savait coudre ou plutôt, tant bien que mal, il savait repriser. C’était un art que  sa mère lui avait appris assez vite dans sa vie, lasse de reprendre les vêtements déchirés de son fils.
Même sur l'île, il n’avait jamais perdu cette compétence bien que son manque de patience en la matière avait toujours donné naissance à des coutures maladroites, grossières, très visibles.
Des Frankensteins de tissus.

L’Arc-en-ciel ne pouvait pas prétendre le contraire et même en s’appliquant, il  fallait s’avouer que le résultat risquait de pas être aussi discret que s’il avait été fait par un pro.

Il grimage légèrement d’aveu, sourit tout aussi vite de gratitude envers le garçon.

“Je me débrouille mais j’avoue que je suis pas un pro, alors je veux bien que tu t’en occupes ouais… C’est gentil merci. “

Il pose la lampe sur le sol, s'assoit entre les chutes de cuir et de lainage, non loin du raccommodeur, déboutonne difficilement d’une main le manteau pendant que de l’autre tient toujours son flanc pour empêcher la chute du duvet.
L’exercice est périlleux, difficile.

Rainbow serre les dents, fait une moue.

“Euh… Excuse moi, est ce que tu peux m’aider à l’enlever? Il faudrait enlever les boutons, puis un bras et l’autre tout en mettant ta main devant la déchirure… J’vais tendre les bras pour t’aider.”









les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] 93of
Merci Joy. Ton LSD, c'est de la bonne *_*

Playlist du bonheur

Les pensées de rainbow :

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 56
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Empty
MessageSujet: Re: les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow]   les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] EmptyDim 5 Avr 2020 - 14:05

Dehors, l’atmosphère est toujours aussi calme. C’est comme s’ils étaient seuls au monde.

Il y a quelque chose d’hypnotisant, voire de plaisant dans le sourire de Rainbow. C’est drôle comme, même dans l’obscurité, il rayonne.

- C’est normal, c’est mon boulot, assure Pastel avec un sourire en réponse.

Pendant que Rainbow s’installe, le raccommodeur fouille dans la mercerie afin de récupérer le matériel nécessaire, et tente de trouver un fil dont la couleur se rapprocherait au mieux du manteau. Il ne sait pas si le résultat sera invisible, mais il l’espère fortement. Sinon, sa promesse est ratée.

Tandis qu’il réfléchit à quelle méthode aborder, il est sorti de ses pensées par la demande soudaine de l’Arc-en-ciel. Il se retourne pour observer Rainbow en difficulté. Evidemment, s’il ne veut pas perdre des plumes… Pastel n’y a pas pensé.

- Ah ! Oui bien sûr, s’exclame-t-il en se précipitant vers son interlocuteur.

Il se met à genoux face à Rainbow, dépose son butin d’aiguilles et de fils au sol, puis déboutonne le manteau.

Quand il commence à retirer la première manche, il remarque une grimace sur le visage du grimpeur. Il n’ose rien dire, créant ainsi un étrange silence tandis qu’il se charge de la seconde manche. Il comprend en faisant pression sur l’échancrure. Il n’y a sûrement pas que le tissus de touché.

Pastel retire la dernière manche en maintenant la déchirure, de laquelle quelques plumes parviennent à s’enfuir. Son regard est attiré par ce qui semble être du sang sur le t-shirt blanc de Rainbow. Il relève immédiatement ses yeux inquiets sur ceux du Carambar.

- T’es blessé ?

Évidemment, la question est rhétorique. De plus en plus inquiet, il fait remarquer d’une voix tendue :

- En plus c’est pas … c’est pas tout petit comme plaie…

Il se met à son tour à grimacer. Afin d’éviter la vue du sang, qu’il n’aime pas particulièrement, Pastel maintient son regard sur celui de Rainbow. Il a beau faire sombre, le rouge sur du blanc, ça se voit de loin.

- Il faudrait aller à l’infirmerie, mais j’imagine que tu voudrais d’abord réparer ça, ajoute-t-il en désignant le manteau gisant dans ses mains. Ça saigne encore ?

Peut-être qu’il exagère. Peut-être que ce n’est qu’un égratignure. Mais peut-être aussi que c’est plus grave que cela en a l’air. Pastel a tendance à s’inquiéter de la moindre écorchure ; ça pourrait s’infecter, après tout.

D’une main, il serre le manteau par la déchirure et de l’autre, il attrape un morceau de tissus qu’il tend nerveusement à Rainbow.

- Tiens, appuie sur la plaie.






les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Soft2610

Pastel par Just :

Pastel par Reaper:


Dernière édition par Pastel le Lun 26 Oct 2020 - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow
Rainbow

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 191
✘ SURNOM : Le Carambar
✘ AGE DU PERSO : 16 ans par légère anticipation

✘ DISPO POUR RP ? : Oui et Non, à voir ♥
✘ LIENS : Over the rainbow, there is a quiet companies

les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Empty
MessageSujet: Re: les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow]   les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] EmptyVen 17 Avr 2020 - 19:57



À deux, ça va tout de suite mieux.

Pastel, malgré un fond de maladresse dans ses gestes, s'applique à l'aider et en quelques secondes, les boutons sont tous enlevés.

La suite se complique avec le retrait des manches et Rainbow dans la semi-obscurité grimace quand le vêtement tire, à peine, sur son flanc endolori.
Il étouffe un gémissement à la deuxième manche pour ne pas inquiéter le Fragile  mais le raccommodeur semble s'en apercevoir car aussitôt une réflexion éclot entre ses lèvres :

"T'es blessé ?"

L'Arc-en-ciel, pris au dépourvu par le ton inquiet, ne sait quoi répondre, ouvre la bouche pour rassurer le garçon qui embraye bien vite, souffle sa parole.


"En plus c’est pas … c’est pas tout petit comme plaie…"

Et il continue craintif, des alarmes contenues dans la voix, parle de l'infirmerie, lui tend un tissu pour appuyer sur la plaie qui, telle qu'il la décrit, ne doit pas être jolie à voir.

Rainbow, alors, commence à s'inquiéter.
Est-il v.r.a.i.m.e.n.t blessé ?

Il n'a rien senti de chaud poisser sa peau et son t-shirt mais l'idée du sang, de la plaie font grossir dans son ventre une boule d’appréhension qu'il s'efforce de raisonner par un petit sourire tordu.

"Attends Pastel ! T'inquiète pas, c'est rien ! Je…"

Il deglutit . Son cœur s'est accéléré. Le malaise l'a définitivement gagné.

"Je vais regarder sous le t-shirt, détourne le regard ou ferme les yeux si tu veux pas voir."

Lui n'a pas le choix et doucement, il regarde son haut, voit la lézarde rouge et diffuse sur le blanc du coton, soulève le t-shirt, sent le tissu accrocher légèrement à la peau à cause du sang séché.
C'est désagréable  -il supporte si mal les blessures - mais pas si douloureux.
La plaie, quand à elle, bien que longue, est fine et semble peu profonde.

Il s'est salement griffé. Rien de plus.
Ouf.
Il soupire, rabaisse le t-shirt, se retourne vers le Fragile.

"C'est qu'une griffure. "


Rainbow esquisse un sourire réconfortant, pose une main sur le genoux du garçon pour l'apaiser, reprend, plus solaire pour finir de rasséréner l'ami.

"Comme  celle d'un chat! Tu t'es déjà fait griffé par Alfred ? C'est tout pareil… ça saigne un peu et ça picote juste."


Beaucoup.
Il ne le précise pas.

"Je vais pas en mourir et j'ai connu pire, j'irai à l'infirmerie quand tu auras reprisé mon manteau, promis. T'occupe pas de moi va ! "

Énième esquisse sincère, franche, yeux dans les yeux .

"j'me porte à ravir !"

Puis un frisson, un éternuement.

Chouette...Après la griffure, à être à moitié à poil, c'est maintenant au coup de froid de se pointer. Il ne peut pas rêver mieux.







les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] 93of
Merci Joy. Ton LSD, c'est de la bonne *_*

Playlist du bonheur

Les pensées de rainbow :

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 56
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Empty
MessageSujet: Re: les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow]   les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] EmptyLun 26 Oct 2020 - 15:27

À l’instant même où le Carambar demande à Pastel de fermer les yeux, celui-ci s’exécute. La vue du sang a tendance à lui donner la nausée, et il aurait eu l’air bête s’il s’était évanoui. Il clos ses paupières aussi fort qu’il le peut, comme si la force avec laquelle il le faisait allait changer quelque chose, puis tourne la tête de côté.

- Ok, j’regarde pas, s’exclame-t-il en serrant les dents.

Finalement, le diagnostic tombe ; juste une griffure. Pastel n’a pas d’autre choix que de le croire, car il ne regardera pas. Il espère seulement que ce n’est pas un mensonge pour atténuer la gravité de la situation.

Il sent une légère pression sur son genou, ouvre les yeux sur le visage souriant de Rainbow, dont le toucher a l’avantage d’apaiser un peu. Par un énième réflexe, le Fragile répond par un sourire. Or, son sourire est un peu moins sincère cette fois-ci. Il ne peut pas s’empêcher de s’inquiéter. Malgré tout, il laisse discrètement échapper un soupir de soulagement.  

Il hoche la tête aux propos du grimpeur. Sa voix a repris sa quiétude, mais demeure légèrement hésitante.  

- D’accord.

Ah oui ! Le manteau. Pastel avait complètement oublié ce qu’il tenait dans les mains.

- Oui… le manteau ! Je m’en occupe tout de suite.

À peine a-t-il terminé de parler qu’il aperçoit son interlocuteur frissonner, et l’éternuement ne se fait pas attendre. Le Givre a déjà envahi une grande partie de l’Île ; son froid est mordant, d’autant plus qu’il agit très tôt ce matin. Pastel réalise - un peu tard - qu’il a été un peu bête de demander à Rainbow de retirer son manteau comme ça, au milieu d’un tipi dont le feu est mort.

- Oh non ! C’est de ma faute, pardon.

Heureusement, la tente des raccommodeurs regorge de tissus. Le Fragile tend au grimpeur son manteau, puis ajoute :

- Tiens-le, j’arrive toute de suite.

En moins de rien, il se relève et ramasse une étoffe épaisse. Puis, il la dépose sur Rainbow en guise de couverture.

- Voilà, dit-il tandis qu’il se rassied en tailleur. C’est mieux ?

Dans l’espoir que cela apporte de la chaleur, il prend soin de s’installer plus près du Garçon. Il reprend le manteau, récupère les aiguilles et le fil, et commence son travail à la lueur de la seule lampe. Une épingle après l’autre, il referme la déchirure. Une fois plongé dans son œuvre, Pastel parvient à calmer les dernières ondes de stress, provoqués surtout par la vue du sang.

- Si tu as encore froid, je peux aller chercher du feu au Grand Brasier, propose-t-il les yeux rivés sur sa tâche. Il ajoute, en riant : j'arrive jamais à le faire moi-même.

Petit à petit, la taillade disparaît sous l’ouvrage du raccommodeur. Il s’applique du mieux qu’il peut, en espérant que la couture finale soit suffisamment discrète.

- J’ai remarqué que t’avais un léger accent, non ? Ça vient d’où ?






les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Soft2610

Pastel par Just :

Pastel par Reaper:
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow
Rainbow

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 191
✘ SURNOM : Le Carambar
✘ AGE DU PERSO : 16 ans par légère anticipation

✘ DISPO POUR RP ? : Oui et Non, à voir ♥
✘ LIENS : Over the rainbow, there is a quiet companies

les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Empty
MessageSujet: Re: les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow]   les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] EmptyMer 26 Mai 2021 - 15:52



Rainbow ne veut pas inquiéter.
La griffure sur son flanc, le froid mordant ses membres, tout ça, ce n’est pas grave.
Juste une connerie que son corps néanmoins semble s’amuser à exposer et, à peine a-il frissonné et éternué que Pastel, bien trop à l’écoute, s’alarme, s’excuse, se relève pour aller lui chercher une couverture de fortune qu’il lui tend.
Tout va étonnamment très vite avant que le garçon ne se rassoit et ne reprenne le manteau déchiré entre ses mains, commence enfin sa reprise.
Le fil dans le chas de l’aiguille et l’aiguille traversant le tissu, le Fragile s'apaise enfin, lance sans se déconcentrer une dernière proposition qui trahit sa trop grande attention.

L’Arc-en-ciel sourit.

“ T'inquiète pas, ça va.”

Il ne veut pas le déranger.

“Merci en tout cas d’être aussi intentionné.”

Après tout, Pastel n’a pas à l’être envers un squatteur qui ne lui apporte rien d’autre que du boulot supplémentaire non déclaré.

“Et puis…”

Il hésite. Il aimerait discuter, faire une boutade mais le raccommodeur préfère peut-être le silence, lui qui est si réservé. Rainbow, avec ses gros sabots, a peur d’en faire trop. Il n’aimerait pas le brusquer ou le gêner.
Il réfléchit à quoi dire puis se lance.

“Avec le gros tissu que tu m’as passé impossible d’avoir froid!”

Pour illustrer son propos, il se tasse un peu plus dans l’étoffe épaisse, réprime un nouveau frisson.
En vérité, même s’il a moins froid que l’instant d’avant, il n’a pas encore chaud, espère que la couverture de substitution sera suffisante pour raviver la chaleur qui l’a quitté.

Il croise mentalement les doigts, essaye d’oublier les poils dressés sur son épiderme en se concentrant sur le travail et les mains habiles du Fragile.

L’Arc-en-ciel, alors, de la dextérité à coudre du garçon, est impressionné. L’aiguille et le fils semblent se frayer un chemin facilement malgré les plumes et le tissu et, là où Pastel est passé, la déchirure se voit à présent à peine.
C’en est presque magique, de l’art du quotidien.
Rainbow hésite à siffler d’admiration quand le raccomodeur l’interrompt.


- J’ai remarqué que t’avais un léger accent, non ? Ça vient d’où ?

Surpris, le grimpeur relève la tête vers Pastel et un sourire fin, légèrement tiré en un coin, éclot sur ses lèvres. C’est une nuance de lui-même qu’il n’a pas encore montré au raccommodeur, celle de la curiosité et d’un début de complicité.


“Tu as des doigts de fée mais en plus tu as l’oreille fine dis-moi !

Le compliment est sincère.

“J’ai un bon anglais très populaire alors les gens ne le remarquent pas forcément.”

L’esquisse redevient plus douce, effacée, humble.

“Mais en vérité, je suis allemand. C’est juste que comme mes parents sont itinérants du spectacle j’ai voyagé un peu partout en Europe et je parle anglais depuis super longtemps! ‘Pour ça que j’ai très peu d’accent.”

Par facilité de communication, Il avait parlé la langue de Shakespear un peu partout où il était allé. Il s’était exprimé avec elle plus qu’avec celle de sa mère et peut-être même était-elle même devenue plus instinctive et essentielle. De l’allemand alors, seul était resté les mots au fond de son esprit .

“Mais je me débrouille aussi en français, en espagnol et en italien. Et je connais deux trois trucs dans beaucoup trop de langues pour toutes t’les citer. “

Cette fois-ci, sa bouche et tout son visage se fend d’un air de fierté très vite remplacé par la joie simple et solaire qui bien souvent anime ses traits.

“Et toi? T’as un accent très anglais nan ? Parle-moi un peu de toi! J’veux tout savoir ! “

Rainbow est curieux car, s’il les a toujours trouvé belles, les teintes pastelles n’ont jamais fait parties de ces couleurs qui ornent son univers arc-en-ciel.








les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] 93of
Merci Joy. Ton LSD, c'est de la bonne *_*

Playlist du bonheur

Les pensées de rainbow :

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 56
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Empty
MessageSujet: Re: les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow]   les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] EmptyDim 18 Juil 2021 - 12:10

Les mots du Carambar ont une énergie particulière, très intense et très gentille à la fois. Ses paroles ont la capacité de mettre à l’aise rapidement et sa présence apporte une sorte de rayonnement bienveillant, ce qui fascine Pastel. En effet, c’est rare qu’il se sente à l’aise avec quelqu’un aussi vite.

Suite au compliment, un rire embarrassé glisse des lèvres de Pastel. Machinalement, il pose une main sur sa joue, comme pour vérifier qu’il ne rougit pas -vieille habitude. Ne sentant pas de chaleur particulière, il conclut à une fausse alerte, pour cette fois. Il relève son visage vers le grimpeur pour lui présenter un bref sourire en guise réponse, puis retourne à son ouvrage.

Écoutant attentivement la réponse de Rainbow, Pastel réagit derechef, d’une voix absurdement enthousiaste.

- Aaah c’est donc ça ! Allemand, j’étais sûr, s’exclame-t-il.

En fait non, il n’était pas sûr. Ça aurait pu être Autrichien, Néerlandais … Mais sa réponse aurait aussi été moins dramatique sinon.

- Ça devait être cool comme vie, de voyager partout. T’as l’air de te souvenir de pas mal de choses encore, répond-il puis, impressionné, il ajoute : Autant de langues, ouah. Moi j’en parle qu’une seule.

Une mine pensive se dessine sur le visage du Fragile. Lui, il a perdu la mémoire de son ancienne vie très vite, à partir de son arrivée. Même s’il est flatté par la curiosité de son interlocuteur, il n’est pas certain de pouvoir le satisfaire. Sa voix s’adoucit.

- Ben… je sais que je suis Anglais, mais c’est tout. J’me rappelle pas trop de ma vie avant l’Île. C’est très flou, explique-t-il en haussant les épaules. Je suis arrivé ici pendant la Canicule. Par contre, j’ai pas servi à grand chose.  
     
Pastel se tait un court instant. Il réfléchit, puis continue sur un ton de confidence :

- Jusqu’à maintenant, j’ai jamais été très utile en fait. J’étais tout le temps malade.

Réalisant que ses propos deviennent un peu trop sérieux, il termine par un sourire censé atténuer ses propos. Il craint d’en dire trop et d’ennuyer. Rainbow est si joyeux et apporte une ambiance si positive dans la tente qu’il redoute de briser cela.

- Ah, et non, mes yeux et mes cheveux étaient pas comme ça quand je suis arrivé. Ils sont bruns de base. C’est… c’est une longue histoire, genre un sort qu’on m’a jeté.

Pastel rit de sa dernière phrase. Il a l’habitude qu’on le questionne sur ses cheveux, alors il prend de l’avance. Toujours occupé sur sa couture, il désigne du regard le bracelet de cuir que porte le Carambar.

- Et ce bracelet, il a une histoire ?






les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Soft2610

Pastel par Just :

Pastel par Reaper:
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow
Rainbow

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 191
✘ SURNOM : Le Carambar
✘ AGE DU PERSO : 16 ans par légère anticipation

✘ DISPO POUR RP ? : Oui et Non, à voir ♥
✘ LIENS : Over the rainbow, there is a quiet companies

les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Empty
MessageSujet: Re: les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow]   les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] EmptyJeu 12 Aoû 2021 - 22:03

Un flamboiement discret à la chaleur agréable vient crépiter dans le ventre de Rainbow quand Pastel s'anime d'enthousiasme, que ses couleurs, à peine, s'avivent de teintes plus exaltées .  
Cela fait longtemps qu'il n'a pas ressenti  cela et il se sent fier le grimpeur, flatté, quand le garçon impressionné s'exclame, décroche en réponse un grand sourire  à l'attention du raccommodeur, réplique un "oui c'était super ! "
Il avait eu la belle vie toute ces années.
Ça ne devait néanmoins pas être le cas de Pastel qui, dès qu'il commence à parler de lui, semble déjà se replier sur lui-même comme une fleur timide se referme à peine le soleil a cessé de briller.

Rainbow néanmoins, devant cette perte d'éclat, reste attentif, fronce les sourcils à peine, laisse le Perdu finir même si ces mots, bien trop triste au cœur de l'Arc-en-ciel, ne lui plaisent pas.
Son éclat de rire même semble faux, mélancolique.

Le Grimpeur souffle sans un bruit, pose sa main à l'endroit où celles du garçon s'affairent pour les stopper net dans leur courses, que l'attention du Fragile lui revienne entièrement, qu'il ne puisse détourner son regard du sien.
Bleu dans brun.

" Pastel, t'es pas inutile."

La joie a quitté la voix de Rainbow qui a pris un ton plus grave, plus sérieux; adulte.
Le ton d'un homme qui, derrière les artifices de l'exubérance et de l'euphorie perpétuelle, a vu et vécu trop de drames pour encore éviter et rire des souffrances communes .

"T'es ptet pas très fort et souvent malade mais regarde comment tu couds ! Si t'avais pas été là j'aurais fait un truc horrible et je me serais fait engueulé par ma mère.
Et puis, tu sais même si tu savais rien faire, juste sourire et être là pour autrui quand tout va mal, c'est déjà ça."


Il esquisse une petite risette qui s'évanouit bien vite.

" En plus, t'es pas tout seul à avoir rien d'extraordinaire. Moi non plus je suis pas très utile. Je sais pas me battre ni même soigner autre chose que des  bobos et je suis souvent très nul. Par exemple, lors de l'expédition des nuagejolis, je suis arrivé en retard car je ne voulais pas y aller au début par lâcheté et égoiste. J’ai même abandonné la personne que j’aimais plus que tout au monde et j’aurais pas rejoint l’expédition si j’avais pas eu peur qu’elle ne revienne jamais…
Je suis allé jusqu'au bout ce jour là mais je me suis aussi pissé dessus de peur de mourir… Plus récemment, j’ai même trahi les Perdus et mis en danger la vie d’un inconnu en voulant rester dans le monde ordinaire …"


Étrangement, il n'a pas honte de ces parts de lui quand il les dévoile à Pastel, les exprime sans fard dans l'espoir que les idées touchent leur destinataire, lui permettent de changer et de s'accepter.

" Tu sais, les gens jouent au fort et on peut les voir comme ça mais c’est pas forcément vrai alors tu as pas à te sentir “inutile”. Retiens juste ça."

C'est ce qu'il voulait dire.

Sa voix se pose de nouveau , retrouve sa légèreté habituellement, s'habille d'un voile de pudeur.

“Pour le bracelet regarde.”

Avec dextérité, il détache le bijou, le pose sur le sol du tipi et à la lueur de la flamme, dévoile le tatouage au creux de son poignet, le dessin à l’encre noire des deux signes masculins entrelacés.

“ Je sais pas si tu connais mais c’est le symbole gay.
Juste avant de venir à Neverland, j’ai déclaré mes sentiments à un mec gay que j’aimais et admirais et il m’a dit que je l’étais pas, que je me cherchais juste avec l’adolescence, que c’était passager . J’étais vraiment amoureux et ça m’a grave blessé alors je suis allé me faire tatouer ça et me teindre les cheveux aux couleurs de l’arc-en-ciel.
J’étais méga défoncé ce jour là et Peter Pan est venu me chercher. J’ai cru que c’était une hallucination, un bad trip.
J’ai vraiment regretté après mais avec le recul, ce tatouage, j’en suis fier. C’est tout ce qui me reste de ce moment et je ne veux jamais l’oublier.”


Il ne veut rien oublier. Ni les peines, ni les joies car il ne serait plus Rainbow alors. Il ne serait plus Thomas. Il serait un Perdu, sans mémoire, sans passé sur lequel s’appuyer, grandir et évoluer.







les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] 93of
Merci Joy. Ton LSD, c'est de la bonne *_*

Playlist du bonheur

Les pensées de rainbow :

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 56
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Empty
MessageSujet: Re: les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow]   les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] EmptyDim 15 Aoû 2021 - 17:51

Pastel relève les yeux sur ceux de Rainbow, lorsque ce dernier place sa main sur les siennes. Son toucher est doux. En particulier, il dégage une aura rassurante et chaleureuse malgré la froideur de sa main, et le glissement subtil de sa peau sur la sienne est apaisant.

Ses yeux dégagent quelque chose de puissant et réconfortant. Ils sont bruns mais pas seulement. Dans la lumière timide de la lampe, ils donnent l'impression d'être de mille couleurs et valorisent d'autant plus la personnalité du Garçon. On dit que les yeux sont le miroir de l'âme ; dans les siens, Pastel perçoit une détermination bienveillante mais aussi des aspects plus sombres, témoins d’événements stressants, peut-être même de traumas. D’abord surpris par ce geste soudain, le Fragile se laisse plonger dans l'iris du Carambar.

- Pastel, t’es pas inutile.

Certainement qu’il a raison, mais c’est dur pour Pastel de réaliser cela. Sans aucun souvenir de son ancienne vie, il a dû se reconstruire une nouvelle identité ici, fondée sur de nouveaux souvenirs. Or, n’ayant pu apporter aucune aide depuis son arrivée malgré sa bonne volonté, c’est à partir de cela qu’il a bâti son image de soi : malade, fragile, inutile. Il hoche la tête, mais peine à assimiler le point de vue proposé par Rainbow.

Toutefois, il sourit à la remarque du grimpeur sur ses compétences couturières et écoute, attentif, son discours. Il se rend compte, pour une fois, qu’il n’est pas seul et que les autres ne font pas mieux que lui. C’est difficile de changer de manière de penser, mais au moins, les mots du Carambar ont un impact - certes minime, mais il faut du temps pour assimiler de nouveaux points de vue, aussi inspirants soient-ils.

Il sourit, en signe de reconnaissance. Quand il n’a pas les mots, c’est sa façon de répondre.

Rainbow se confie avec beaucoup d’aisance. En écoutant la sincérité avec laquelle il s’exprime, le Fragile se demande si ce dernier le fait avec tout le monde, ou s’il y a vraiment une sorte d’alchimie entre les deux qui s’installe.

Quand il retire son bracelet, la vue du tatouage n’étonne pas complètement Pastel. Ce n’est pas qu’il s’attendait spécialement à un tel tatouage, mais maintenant qu’il l’observe, il se dit qu’évidemment, venant de Rainbow… enfin selon les rumeurs. Jusqu’à aujourd’hui, tout ce qu’il savait du grimpeur venait de sources indirectes et de on-dit.

- Non, je connaissais pas.

En fait, le symbole est assez évident, mais Pastel ignorait qu’il s’agissait DU symbole gay. À vrai dire, il n’en sait que très peu sur ce milieu.

- Je vois, répondit-il doucement.

Pour Pastel, c’est le genre de sujet tabou pour lequel une certaine pudeur est nécessaire. Même sans souvenir de sa vie d’avant, l’éducation et ses conditionnements sont encore profondément gravés en lui. Des filles qui aiment des filles, des garçons qui aiment des garçons, c’est bizarre alors on évite de mentionner leur existence. En fait, il est un peu dérouté par la façon particulièrement naturelle et sans retenue qu’a Rainbow de relever cette part de lui.

- Alors je te souhaite de ne pas l'oublier, dit-il sur un ton pudique, un peu embarrassé par le sujet. J’ai l’impression que l’Île efface nos souvenirs petit à petit. Chez moi, ça a été rapide mais toi, t’as l’air de mieux résister.    

Pastel sourit, puis reprend sa couture. Il pourrait se taire, cesser la discussion maintenant et terminer son travail, mais il est intrigué par Rainbow. Certes, il est curieux comme tout le monde ; toutefois, quelque chose le pousse à vouloir connaître ce Garçon un peu plus.    

- Les grimpeurs ça doit souvent abîmer leurs vêtements. C’est étonnant qu’on se soit jamais croisés avant. C’est dommage, ajoute-t-il dans un rire subtil. J’aurais adoré voir tes cheveux multicolores.






les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Soft2610

Pastel par Just :

Pastel par Reaper:
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow
Rainbow

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 191
✘ SURNOM : Le Carambar
✘ AGE DU PERSO : 16 ans par légère anticipation

✘ DISPO POUR RP ? : Oui et Non, à voir ♥
✘ LIENS : Over the rainbow, there is a quiet companies

les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Empty
MessageSujet: Re: les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow]   les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] EmptyJeu 7 Oct 2021 - 18:49


Peut-être Rainbow n’aurait pas dû parler aussi ouvertement de son homosexualité. Face à lui le raccommodeur se couvre d’un voile de pudeur embarrassée. L’Arc-en-ciel comprend que Pastel n’a pas l’habitude de ce genre de déclaration, que tout le monde n’est pas à l’aise avec ce que ses parents lui ont toujours décrit comme des amours magnifiques .
Il ne s’en offusque donc pas, ne révèle pas par les mots cette gêne tacite, légère. Il ignore, sourit au garçon :

“ J’ai besoin de me raccrocher à mes souvenirs pour vivre sur l’île et ne pas grandir mais leur perte est différente selon chacun. Peut-être avais-tu besoin d’oublier pour renaître ici. Ne le regrette pas et avance juste. C’est tout ce qui compte.”

Il remets son bracelet, cache le tatouage dévoilé, recouvre cette part de lui si intime, si belle. Pastel reprend sa couture et le tipi retourne au silence, berce leurs âmes de sa quiétude.  
L’Arc-en-ciel ne ressent pas le besoin de parler, de remplir cet espace de rien.
Une esquisse à peine tirée se dessine sur ses lèvres.  Il est bien, tout simplement et ses derniers mois de peine et deuils, un instant, lui semblent loin.

Pastel ressemble un peu à Laila ou à Owl, à ces amis qu’il aime si profondément, indéfiniment.
Leur douceur et leur chaleur dans leur simple présence sont les même.
Celle du raccommodeur est juste un peu plus fragile, instable, incapable de se savoir si vaillante.
Cela viendra avec le temps. Rainbow le croit et l’espère. Chacun grandit, finit par s’épanouir. C’est une évidence à son coeur.

L’ami interrompt sa pensée, habille le silence de quelques mots légers et anodins, charmants.
L’Arc-en-ciel rit et ses yeux se plissent.

“Tu ne les aurais pas vu, je les ai rasé juste après mon arrivée. C’était affreux, on aurait dit un clown.”

Un Pierrot qui cache sa tristesse sous un habit de fausse joie et de couleurs.

“Je préfère comme je suis maintenant, avec mes cheveux bruns. J’ai pas besoin d’exposer un arc-en-ciel tape-à-l’oeil pour être fier de ce que je suis.”

Il l’avait pourtant exposé si violemment avant, ici même sur cette île. Rainbow, le pédé rigolo, la caricature de lui-même dans l’espoir de se sentir légitime, d’être accepté.

Ca avait été son identité, son quotidien pendant des lunes puis un jour, après le départ de Laila, les traits grotesques s’étaient estompés. La pluie et les larmes avaient fait couler le maquillage . Le visage à nu, sans fards de théâtre, il avait mûri, s’était reconstitué une nouvelle apparence, plus sincère, proche de lui.

“Je pense qu’il est mieux qu’on se soit rencontré maintenant. Je suis moins con. J’aurais pas pu te dire tout ce que je t’ai dit aujourd’hui il y a pas si longtemps encore. ”

Il se serait surement contenté de rire, de faire semblant que tout allait pour le mieux. D’être inatteignable, caché derrière la façade d’un sourire.








les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] 93of
Merci Joy. Ton LSD, c'est de la bonne *_*

Playlist du bonheur

Les pensées de rainbow :

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Pastel
Pastel

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 56
✘ SURNOM : Le Fragile
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Là où l'on écoute la nuit vacillante, à travers le regard de ceux qui attendent.

les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Empty
MessageSujet: Re: les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow]   les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] EmptySam 16 Juil 2022 - 20:19

Peut-être avais-tu besoin d’oublier pour renaître ici.

Rainbow n’a pas tort, on devient Enfant Perdu pour une raison. L’Île est comme une seconde chance pour ceux dont l’ancienne vie n’a pas souri. Cependant, le Fragile a souvent le sentiment d’être un boulet pour les autres enfants ; il n’a jamais rien apporté, n’aide en rien, et ne servira peut-être à rien. Il a conscience que cette amère impression de lui-même est sûrement fausse, biaisée par une mauvaise image de soi. Du moins, les paroles rassurantes de Rainbow l’entrainent dans cette idée, et c’est bien la première fois qu’on lui parle ainsi. C’est la première fois qu’on touche un point aussi sensible chez lui, et de manière aussi bienveillante.  

- Tu ne les aurais pas vu, je les ai rasé juste après mon arrivée. C’était affreux, on aurait dit un clown.

Sur ces mots, Pastel éclate de rire. Il aurait quand même bien voulu voir une telle coupe de ses propres yeux. L’Arc-en-ciel devait être un sacré énergumène à l’époque. Pourtant, il semble l’être un peu moins maintenant. Il paraît plus sérieux. Il a traversé de nombreuses épreuves difficiles et cela se sent.

- Je préfère comme je suis maintenant, avec mes cheveux bruns. J’ai pas besoin d’exposer un arc-en-ciel tape-à-l’oeil pour être fier de ce que je suis.

- Je comprends, acquiesce-t-il dans un hochement de tête. C’est bien aussi, les cheveux bruns. Je sais même plus quelle tête j’avais quand les miens étaient naturels, avoue Pastel en essayant de s’imaginer à son arrivée sur l’Île.

C’est une suite d’événements malchanceux qui provoqua cette drôle de couleur à sa chevelure et ses pupilles. Une bagarre de fée, lui qui était au mauvais endroit au mauvais moment … et pouf ! Changement de look imprévu. Pastel aurait préféré retrouver son état normal - plus discret - mais il avait vite accepté sa nouvelle condition, celle-ci n’étant pas douloureuse et amusant beaucoup les plus jeunes.

- Je pense qu’il est mieux qu’on se soit rencontré maintenant. Je suis moins con. J’aurais pas pu te dire tout ce que je t’ai dit aujourd’hui il y a pas si longtemps encore.

Pastel termine son ouvrage de quelques coups d’aiguille. Il a fait de son mieux pour rendre la couture la plus discrète possible. Il ne lui reste plus qu’à couper le fil.

- Oh mais t’étais sûrement pas si con ! Peut-être juste plus joyeux que maint… Pastel s’arrête net, réalisant le sens de ses mots. Non, enfin… je veux dire qu’à l’époque, t’étais peut-être plus heu…

Pris d’un rire nerveux, le Fragile brasse l’air d’une main, comme pour chasser le sujet. Soudainement très enthousiaste, il montre à Rainbow son manteau recousu.

- Bon voilà, j’ai terminé ! Ça te va ?






les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Soft2610

Pastel par Just :

Pastel par Reaper:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Empty
MessageSujet: Re: les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow]   les coeurs décousus [ Pastel & Rainbow] Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bliss · Pastel
» Gueules intactes et coeurs cassés
» Be the rainbow in someone's cloud
» Somewhere over the Rainbow, there is a quiet company

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Les Villages Peaux-Rouges :: Le Village des Piccaninny :: Le Canyon Rouge-