Le deal à ne pas rater :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de réduction
Voir le deal

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lunatic
Lunatic

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 30
✘ SURNOM : Le Saturnien
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ LIENS : I wish to see the lost in me

Des visages dans les airs Empty
MessageSujet: Des visages dans les airs   Des visages dans les airs EmptySam 16 Nov 2019 - 20:48

Lunatic


Les Trucs

Surnom : Le Saturnien
Groupe : Perdu
Age : 16 ans
Rôle : Éclaireur


Les Révérences



Les yeux plongés dans les étoiles, comme deux astres qui voulaient que le monde et l’univers ne tournent qu’autour d’eux. Ils voulaient voir les ruines revenir en arrière. Lunatic aurait tant voulu voir les constructions incas en un seul morceau. Il aurait voulu voir leur magie et leur science de ses propres prunelles. Les aspects ésotérique et scientifique lui plaisent beaucoup, ça a toujours fait vibrer quelque chose en lui. Le monde actuel ne l’intéresse pas, il le trouve si fade et sans aucun relief. Les Andes sont tellement plus belles, plus hautes et plus diverses que ce que la planète entière semble vouloir dessiner. Dans le monde ordinaire, Lunatic était ainsi, l’esprit plongé dans une époque qu’il n’a jamais connue. Il imaginait le chaos que les conquistadors avaient emmené dans leurs sillage, il imaginait les guerres des autochtones, tous les événements qui se sont alignés au fil des siècles afin de déboucher à leur cycle actuel. Jusqu’à Lunatic. De qui descend-il  ? Un peuple métisse, du rouge d’immigrés et d’inca se sont probablement mélangés plus d’une fois. Il aime se dire qu’il est le résultat d’une spirale infernale où des cultes différents font pulser son sang. Pourquoi devrait-il ne choisir qu’une seule lignée ? Lui, il a décidé qu’il serait le résultat de bien des cycles divers.

Sa routine était tracée d’allers-retours à l’école, il devait marcher longtemps, le long de ruines en équilibres sur les flans des Andes avant de rejoindre la route principale où un bus faisait le reste du voyage. Sa maison était un peu décentrée, une vieille bâtisse avec un joli jardin que sa mère entretenait bien. Une femme minutieuse qui avait toujours dit à son fils que s’il voulait passer la vie la tête tournée où la majeur partie du monde ne regarde pas, il devrait bien travailler à l’école pour rejoindre les USA et devenir scientifique à la NASA. Une perspective qui s’est gravée dans l’esprit du jeune garçon qui a fini par hésiter entre l’archéologie et le cosmique. Le temps passait, les allers-retours se répétaient. Le bon élève perdait la patience, la réalité le rattrapait par les chevilles le faisant tomber tête la première au sol. Il préférait rejoindre des amis, des potes, flâner, pour éviter de rentrer aider à la maison et voir dans les yeux de sa mère qu’il ne monterait jamais dans les étoiles. Il voulait vivre dans le passé, le futur ne l’intéressait plus. L’univers semblait plutôt prévoir un monde dystopique plutôt qu’utopique. Et gentiment, lui aussi le pensait. Bientôt ce serait la fin d’une civilisation. L’Humanité était devenue trop grande, trop complexe. Elle était indigeste. Comme l’Empire Romain, elle tombera pour repartir à zéro. Lunatic dit que c’est dans son sang, puisqu’il est le mélange de bien des mondes. Il y a du romain en lui, il y a des incas, ça suffit pour voir venir la fin. Ces peuples l'ont vu, ça se marque sûrement jusque dans les gênes.

La mélancolie l’habite, la tête encore en arrière, à faire le voeu de vivre autrement. À imaginer les mondes d’avant. Ses ancêtres étaient sûrement tous très illustres, du moins c’était ce qu’il imaginait. Pourquoi pas un Sappa Inca ? Fier roi qui avait vu son monde arriver à la fin, fier roi qui a contemplé la fin d’un cycle et la naissance d’un autre. Le début du mélange des Andes. La mort dans le sillage, les alliances, les trahisons, les menaces, la peur de quelque chose de plus grand. Cela ressemble tant à la temporalité du jeune garçon. Enfin, sa vision des choses se tissait ainsi. Et se tisse encore ainsi, en remplaçant peu à peu la réalité par l'imaginaire qu'il préférait à la réalité.

Lunatic a un jour subit les frais d’un violent tremblement de terre, alors qu’il avait la tête dans les étoiles, les montagnes se déchainaient et des pierres de ruines tombaient. Il avait essayé de se mettre à l’abris, il entendait sa mère crier au loin. Ça avait été annoncé à l’instant même à la radio. Il fallait s’éloigner de ce qui pouvait s’effondrer. En courant vers sa famille qui était simplement sortie de la maison, Lunatic glissa et ce fut le noir complet. Une douleur intense, aigüe, violente, envahissait son crâne. C’était chaud, bouillant et pulsant. L’odeur était ferreuse. Des voix résonnaient, les yeux s’ouvraient un peu. Vision trouble, et en face d’eux un corps écrasé par une roche. Une femme aux beaux cheveux noirs, la main tendue accrochée à la sienne. Lunatic sentit les larmes l’envahir avant de sombrer à nouveau et de sentir qu’on l’emportait.

À l’hôpital, il y avait son père et ses soeurs, mais il y avait aussi d’étranges Visages. Ils faisaient peur, ils semblaient si terrifiés et tristes. Ils pleuraient sans faire de son. Etait-ce parce que Lunatic avait précipité la mort ? En tout cas, jamais plus les faciès flottants ne l’avaient quitté. Et à cela s’ajoutait un ressenti étrange dans l’estomac. Il n’a jamais osé en parler à qui que ce soit, de peur qu’on dise qu’il était responsable. Ça lui suffisait de s’accuser tout seul, il ne voulait pas entendre une autre personne le dire. Ce serait trop douloureux… Et puis plus rien n’a jamais plus été pareil.

Lunatic se sentait terriblement mal en voyant le jardin autour de sa maison. Ce jardin qui fut un jour flamboyant, était à ce jour recouvert d’herbes et de roches tombées jamais déblayées. Un jardin en ruine, un royaume tombé avec sa reine. Sa mère était comme une royauté aux mains vertes, les plantes pleuraient pour toujours la perte de leur souveraine sacrifiée en voulant rattraper son héritier. Lunatic a l’impression qu’il aurait dû mourir à la place de cette femme, parce qu’elle faisait vivre la beauté du foyer, et qu’elle était un pilier aux côtés du père. Lui, il avait l’esprit dans le passé. Il n’était pas l’avenir. Il sortait le plus souvent possible dans la petite ville la plus proche, il rencontrait des gens, il vidait la tête en voyant des filles de son âge. Des copines durant une ou deux semaines, ça changeait sans vraiment avoir d’importance pour lui. L’esprit était ailleurs. Il ne faisait que mimer ce que les autres faisaient, les Visages semblaient approuver cette manière de faire. Ils avaient des spots où passer du temps. Lunatic espérait presque qu’une pierre vienne un jour finir le travail et boucler le cycle. En attendant, ils étaient plutôt belliqueux. Des bagarres entre plusieurs bandes, des histoires d’adolescents qui s’ennuyaient dans leur petite ville en haute altitude. L’oxygène était plutôt rare autant pour l’esprit que pour les poumons. Le Saturnien avait toujours été un peu en décalage, sans trop comprendre ce que les gens trouvaient de cruel ou de choquant. Lui, il avait vu le corps de sa propre mère écrasé par sa faute. C’était le pire, selon lui. À ce jour, sûrement rien de ce qu’il pouvait faire serait plus immonde ou plus grave que de précipiter la mort sur la chair d’une reine.

La routine reprenait, mais Lunatic s’était mis à parler aux Visages. Et ressentait quelque chose de bizarre dans ses entrailles. Jamais plus la mélancolie ne le quitterait, il voulait revenir en arrière, avant que sa mère ne disparaisse. Il faisait le voeu de ne plus laisser le temps avancer. Il fit le voeu de laisser sa place et d’arrêter de grandir. Il fut exaucé, en partie du moins. Il peut enfin voir un nouveau monde, différent, plus proche de la magie. Dans un nouveau cycle.

Il garde le contrôle, semble calme, a tracer des cercles sur les cartes. Sur l’Île, Lunatic s’est assez bien adapté au rôle d’Eclaireur. Il aime faire des chemins, explorer, trouver des raccourcis et passages secrets. Il se vante de ne jamais se perdre, sourire en coin, ne le perdez pas vue lorsque vous le suivez dans les dédales des labyrinthes circulaires qu’il suit dans l’Île. Au début, il peinait un peu à parler un bon anglais, mais il fut assez assidu à cet apprentissage auprès des diplomates. Il perd doucement son espagnol malheureusement, mais son anglais garde un petit accent. Il laisse l’oubli dévorer ses souvenirs, puisque c’est un nouveau cycle, une nouvelle culture à ajouter à la collection dont il est issu. Par contre, une angoisse l’habite depuis qu’il est en ces lieux. Il sent qu’il pourrit de l’intérieur. Dedans, ça ne tourne pas rond. Le Temps l’a rattrapé, le cycle ne s’est pas fermé correctement. Il n’est pas mort, mais il pense que ses organes se meurent les uns après les autres. Ça l’angoisse, il a peur, il est horrifié et vérifie souvent derrière lui… au cas où il aurait perdu un organe. Il espère que les Visages lui feront signe si ça venait à arriver.

Lunatic parle aux Visages, il leur raconte beaucoup de choses, leur demande leur avis. Jamais de réponse réelle n’apparaît. En général, il s’amuse à choisir la direction de sa prochaine exploration en se basant sur les expressions de ses compagnons flottants. S’ils sourient ou grimacent, cela influencera la direction à prendre. Mais cela finit toujours en cercles.

Malgré une adaptation relativement bonne, Lunatic ressent encore une mélancolie et une tristesse qui le forcent parfois à trouver un coin calme pour juste rester à ne rien faire. Repenser à un corps écrasé. Il ne sait plus de qui il s’agissait, ni comment c’était arrivé… en revanche, il sait que c’est de sa faute. Il en est sûr. Ça serre sa gorge, ça fait mal au ventre. Et un jour les Visages avaient l’air si horrifiés que Lunatic a pensé qu’il devrait s’en aller dans les tréfonds des chemins qu’il connait sur le bout des doigts. Cette fois-ci, il découvrit au fond d’une clairière un gros rocher. Comme un bloc erratique trônant au centrer des hautes herbes. Lunatic s’en est approché, les Visages semblaient approuver. En y posant la main, il entendit une voix venue des tréfonds des âges. Depuis, il sait comment corriger le cycle. Il sait comment fuir le Temps qui a réussi à l’atteindre et à le dévorer lentement. Il doit emmener des personnes dans ses chemins, il doit les faire entrer dans son cercle.

Il regarde votre ventre, il envie vos organes.

Lunatic semble si doux, la tête dans les étoiles, les yeux mélancoliques tournés vers le passé. Il dit que sa mère était une reine et qu’il vivait dans un château de ruines bâti plus haut que les nuages. Le Saturnien vous demandera si vous voulez voir un endroit magique, et glissera ses doigts entre les vôtres en vous emmenant dans son labyrinthe de cercles jusqu’au Rocher. Il prendra du temps, il se liera à vous, pour savoir si vous êtes en bonne santé. Pour savoir si vos organes sont compatibles. Quel ami fidèle près à vous guider, à vous aider. Prêt à vous consoler en vous parlant de paysages perchés au sommet du monde. Ou prêt à détruire pour vous, il aime les ruines, il aime les vestiges. C’est une manière d’accélérer le cycle. S’il réussit à trouver la fin, il pourra retrouver ce qu’il perdu avant que le Temps n’ai pu finir de le dévorer. Mais… il ne sait plus ce qu’il a perdu. Ça angoisse, et les Visages se déformes et se tordent de pleurs. Pourquoi est-ce qu’ils pleurent ? Lunatic ne comprend pas. Il pense que ses larmes ont été volées. Il se sent si triste mais ne parvient pas à pleurer, il ne met pas le doigts ce qui lui fait tant de peine. Il cherche, il fouille dans l’Île, dans les corps, il se colle à vous pour savoir si c’est vous qu’il a perdu quand la terre s’est déchirée. Il le fait souvent ce rêve étrange du sol qui gronde et qui tire sur la main de l’Eclaireur. Quelque chose est tombé dans les abimes du Temps, celui-ci est destructeur et est sûrement en colère ne pas avoir de sens sur l’Île. Lunatic pense qu’en détruisant à sa place, il pourrait peut-être s’attirer sa sympathie et ainsi gagner un répit avant de totalement pourrir. Il doit se dépêcher.

Il ne fait que mimer, il a juste peur de mourir de l’intérieur. Il imite les expressions des Visages, il s’ennuie terriblement s’il n’a pas sa quête pour échapper au Temps qui le dévore alors même qu’il ne grandit plus. De toute façon, il est probablement déjà mort dedans. Alors il doit faire comme ceux qui ne le sont pas. Pour ne pas qu’on sache qu’il n’est plus lui-même. Quelque chose est pourri, jusque dans l’âme.

Le Saturnien sait que son cercle n’est plus rond, mais jamais ces mots ne sortiront de sa bouche. Il reste calme, alors qu’il est en panique dans l’esprit. Il a du sang sur les mains, il doit réparer en changeant ses organes. Il doit enterrer les nouveaux au pied du Rocher, les Visages approuvent cette démarche.




L'Unique au monde

- Il aime le rock, tous les styles. Mais il adore particulièrement Nightwish, surtout I want my tsars back dans Imaginaerum.
- Il aime le contact, parce que les gens semblent aimer.
- Il ne se sépare jamais de son bonnet bleu.
- Il a emporté avec lui son cochon d’inde nommé Cuzco.
- Il adore les formes circulaires, et tracer des cartes où les chemins se rejoignent mais font toujours des cercles.
- Il aime autant les filles que les garçons, enfin c’est très accessoire, à nouveau il ne faisait qu’imiter principalement.
- Lunatic parlent aux Visages, mais il essaie de ne pas le faire en public. Il oublie d’y faire attention quand il veut choisir un chemin à prendre et demande à haute voix. Il ne vous regardera pas à ce moment, il aura les yeux dans les airs à scruter les expressions de ses compagnons flottants.
- Il parlait espagnol, mais maintenant il ne sait plus très bien le parler. Il n’en a gardé qu’un accent dans l’anglais.
- Il raconte que sa mère était une reine, il dit être ici pour la sauver. Il ne fait qu’imiter quelque chose qu’il avait lu un jour. Il essaie de se sauver lui-même en réalité.
- Il pense pourrir de l’intérieur, parce que le Temps a trouvé le moyen de le dévorer même à Neverland.
- Il est très attaché aux mères, peut-être qu’il y a celle qui deviendra un jour reine.
- Lunatic sent parfois quelque chose lui serrer la main gauche, celle que tenait sa mère. Ce souvenir-là, il est encore présent. Un corps écrasé. Un corps mort, c’est si froid.
- Il vaut apprendre à lire dans les étoiles pour se repérer depuis le sol.
- Il va régulièrement vers un grand Rocher, celui-ci n’est pas omniscient. Lunatic a testé pour savoir.
- Il a toujours sur lui un couteau aiguisé avec soin. Il se demande ce qui se cache dans votre corps.
- Il a une cicatrice sur la tempe, c’est de là que viennent les Visages.
- Le Saturnien a souvent l’air nostalgique, ou triste, mais lorsqu’on l’interpèle il sourit doucement ou reprendra un air neutre. Il ne partage pas les sentiments bleus.
- Il a le doigt d’honneur facile. Comme ça, c’est cadeau.
- Ce qu'il appelle "ruines" ne correspond pas forcément à de réelles ruines incas. Bien que depuis son arrivée, il fantasme sa vie passée. Au fil de l'oubli, il prend ses appellations imagées pour la réalité.
- Il pense que les Visages qui flottent sont peut-être ses ancêtres de plusieurs cycles passés.




L'île

Comment vis-tu ta vie à Never Never Land ?  
Il aime beaucoup l'Île, elle lui donne du répit. Même si le temps a réussi à le rattraper et à lentement le faire pourrir de l'intérieur. En plus, de toute façon la fin du monde était proche sur Terre.


Qu'éprouves-tu pour l'Ordinaire ?
Lunatic ne regrette rien. Il pense. Le monde ordinaire n'était pas fait pour lui. À moins qu'il aurait dû y rester ? Il hésite un peu en réalité. Indécis sur ce qui a bien pu casser son cycle propre.


Que représente Peter Pan pour toi ? Et le capitaine Hook ?
Peter Pan est un enfant amusant, c'est intéressant la façon dont l'Île change selon ses volontés. C'est impressionnant tout ce qui peut naître de l'imaginaire de cet enfant. Lunatic se demande si suggérer des choses au tyran pourrait donner naissance à des nouveautés. Hook, lui, Lunatic n'a pas vraiment envie de le croiser... Il aime bien la moustache du pirate, et ses airs rappelant un peu les conquistadors. Enfin... Lunatic suppose que ça pouvait ressembler à ça. Il n'est plus trop sûr de ce qu'il a bien pu savoir sur le sujet.


Développe ta chronologie en dates ou en intrigue :
Lunatic est parti de la Terre en décembre 2012. Il est arrivé durant l'intrigue 3. Il a toujours été chez les Eclaireurs.




Le Bout d'aventure

Parmi les herbes, dans un océan végétal caressé par le vent du couché de soleil, un chemin se traçait. Lunatic en était l’origine, il nageait sur terre, la tête ailleurs. Créant des cercles, tournant au bon endroit, puis à un autre. Il créait un labyrinthe singulier. Un monde de traces en cercles, suivant une logique qu'il était le seul à réellement comprendre. Il essayait parfois de la partager avec son partenaire de mission, mais le succès ne pointait pas toujours le bout du museau. D'ailleurs, Lunatic préférait dire que son coéquipier c'était Cuzco. Cependant, il ne pouvait pas décider tout seul. Il devait suivre les ordres et donc avoir quelqu'un avec lui. Un autre éclaireur. Ce n'était pas grave, Lunatic souriait, accueillait la décision. La marche par contre allait être un véritable labyrinthe, et les pas allaient être rapides. Lunatic avait ce petit avantage d'avoir vécu dans de hautes montagnes, alors en plaine il bénéficiait de pas mal d'endurance. Pas non plus un niveau athlétique, en revanche.

Bref, il s'enfonçait toujours plus. Il observait les Visages, pour savoir s'il allait falloir tourner ou non. Et là... il trouva une plaine étrange. Mystique. Une mer de longues herbes au milieu de la jungle. Là, se dressait un immense rocher qui donnait l'impression d'avoir tout vu. Des cercles étaient dessinés, gravés ou encore peints. Lunatic s'en était approché lentement, fasciné, il avait voulu tendre la main et toucher la surface grise et couverte par endroits de mousse. Cependant, une voix étrange résonna jusque dans les tripes de l'adolescent qui avait sursauté. Cette voix était comme deux à la fois, homme et femme, parfois la femme prenait le dessus. Le minéral immense parlait de cercles qu'il ne fallait jamais rompre. Et qu'à ses pieds devraient être offert ce qui devrait être réparé. Le Saturnien avait ressenti de la peur au début, mais il ressentait une immense tristesse en entendant les paroles qui flottaient jusqu'à ses oreilles. Il fallut revenir plusieurs fois à Lunatic pour enfin oser parler à la pierre qui faisait deux fois sa taille, des sanglots l'avaient d'abord emporté. Ce fut là que la chose avait trouvé les mots à dire, les phrases qui berçaient les entrailles dont l'esprit pensait mortes. Il serait question de prendre à d'autres ce qui manquait, enterrer au sol dans les environs et attendre. Cela prendrait du temps.

Le temps propre au Pays de Jamais.

Depuis, Lunatic revenait toujours vers le Rocher lors de mission. Il aimait s'y blottir, il aimait y enterrer des organes volés. Bien que cela soit rare. Extrêmement rare.

Dernièrement, le Rocher avait parlé d'enterrer des nouveaux-nés. Lunatic ne sait pas comment s'y prendre ni même où en trouver... Et pourtant, le temps pressait, il pourrissait de l'intérieur. Toujours plus. Encore et encore. Ça le dévorait, et il sentait sa main gauche être serrée par une force invisible qui lui donnait envie de pleurer. Quelque chose ne voulait pas le lâcher, même avec le Rocher.

Depuis, Lunatic reste imitateur de vos expressions et sentiments. Pour vous mettre à l'aise, pour essayer de se sauver enfin. Pourtant, c'est si difficile avec son nom, avec le fait qu'il parle à des Visages que vous ne voyez pas. Pourtant, ces faciès semblent vous vouloir du mal quand ils vous regardent. Mais le Saturnien ne dira rien. Il les comprend. Bizarrement.

Il envie ce que vous avez dans le ventre.



L'Invisible pour les yeux

T'as un Pseudo ? Kuria (ceci est sensé, dans l'idéal, être l'ultime fiche u.u)
Et un âge ? 24
C'est quoi ton Avatar  ? Craig Tucker de South Park
Comment t'as découvert l'île ? Mah j'y suis c'est tout
Tu la trouves comment ? So good
Dis, tu crois bien aux fées ? Vi
Revenir en haut Aller en bas
Alfred
Alfred

♞ Bête Sauvage ♞


✘ AVENTURES : 37
✘ SURNOM : L'Autorité
✘ AGE DU PERSO : À peu près toutes ses vies

✘ DISPO POUR RP ? : OUI
✘ LIENS : On ne domestique pas un chat. C'est lui qui vous domestique.


Des visages dans les airs Empty
MessageSujet: Re: Des visages dans les airs   Des visages dans les airs EmptyDim 17 Nov 2019 - 20:51

Oh yesss les visages flottants j'adore !!! En plus le fait qu'ils aient des expressions et qu'ils "communiquent" avec lui... j'adore ce côté bizarre. Ça me fait penser à une histoire de Junji Ito, mais je sais plus laquelle (faudrait que je la retrouve, je suis sûre que t'aimerais).

(S'il aime le contact Pastel va bien l'aimer)
Revenir en haut Aller en bas
Stealth
Stealth

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 885
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : 19 ans ou plus

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

Des visages dans les airs Empty
MessageSujet: Re: Des visages dans les airs   Des visages dans les airs EmptyDim 17 Nov 2019 - 21:15

Omg, j'crois pas avoir déjà eu un éclaireur aussi glauque ! °^°
C'est génial, j'adore Lunatic ! Rebienvenue ♥
*entour son ventre de ses deux bras*








Stealth's Song


Revenir en haut Aller en bas
Lunatic
Lunatic

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 30
✘ SURNOM : Le Saturnien
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ LIENS : I wish to see the lost in me

Des visages dans les airs Empty
MessageSujet: Re: Des visages dans les airs   Des visages dans les airs EmptyDim 17 Nov 2019 - 21:25

Omg merci Alfred, je suis trop touchée par cette ref d'un des Maîtres <3 hiiii (et oui Pastal va bien l'aimer 8DDDD)

Et Stealth.... MERCI CHEFFE Des visages dans les airs 4198890058 *aura la politesse de pas mater le ventre de sa cheffe*
Revenir en haut Aller en bas
Heaven
Heaven

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 583
✘ SURNOM : La Mésange (ou Panda Hero)
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours
✘ LIENS : A smoky haze and bags under her eyes
Let all make way for our pinch hitter
It's really her, the Panda Hero
So long to our opponent's killer liner !

Heaven par Just, Lou, Lou, et encore Lou, Papache


Des visages dans les airs Empty
MessageSujet: Re: Des visages dans les airs   Des visages dans les airs EmptyLun 18 Nov 2019 - 20:54

Bon, hein. Je poste juste un petit message de bienvenue. ^^

Tu sais déjà ce que j'en pense, avec son petit grain de folie, à sa manière…

Je maintiens, il est excellent. Et punaise, je me remets toujours pas de ce qui est arrivé à sa mère…. T3T

Have fun with this new one ~






Des visages dans les airs CIWdEF8N

tumblr_nvb957cKMz1qjnbtgo1_500.gif



Des visages dans les airs IpQvVhIU

Des visages dans les airs GTEO8VSn
By @Pastal
Revenir en haut Aller en bas
MadMax
MadMax

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 1114
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

Des visages dans les airs Empty
MessageSujet: Re: Des visages dans les airs   Des visages dans les airs EmptyVen 22 Nov 2019 - 16:48

Félicitations mon enfant


Tu es condamné.





Ouh bah c'est glamour tout ca !

Ca m'évoque un peu l'univers d'Arai Tasuku (meme si bon c'est de la musique) dans le coté tres sombre et glauque sous couvert d'une surface lisse. Mais tu as souvent un peu de sombreur putride dans tes perso, et tu le joues si bien. J'aime beaucoup et sa quete promet d'etre des plus interessantes a suivre !

Choisis bien qui tu approches pour sauver tes tripes, ce serait dommage de tirer un mauvais lot.


_______________________________


Je te serre chaleureusement la main. Cours vite créer ton Dé à Coudre et demander un Compagnon de Jeu afin de vivre une aventure ! Par ailleurs, n'oublie pas de prendre connaissance de L'intrigue du moment. Tu peux aussi participer au RP d'introduction spécialement conçu pour les nouveaux arrivants et qui permet d'immerger facilement ton personnage dans l'univers : Le Bannissement. A moins que tu ne choisisses de te lancer dans Mission Périlleuse ? Si tu préfères passer du bon temps en papotant, rejoins sans tarder la Nursery. Quoiqu'il en soit, que ton séjour à Never Never Land soit fabuleux et éternel.








J'suis Parole en #cc3300.

Merci Dog. ♥:
 

Merci Arrow. ♥:
 

Merci Coquillage. ♥:
 

Merci Sindri. ♥:
 

Merci Blue. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lunatic
Lunatic

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 30
✘ SURNOM : Le Saturnien
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ LIENS : I wish to see the lost in me

Des visages dans les airs Empty
MessageSujet: Re: Des visages dans les airs   Des visages dans les airs EmptyVen 22 Nov 2019 - 21:21

Huhuhuhuhuhu merci Heaven u3u
Je pensais pas que sa mort marquerait xDDD mais ma notion est un peu défigurée u.u XD

Heeey Max thaaaanks 8D
Encore des refs qui me HYPE Des visages dans les airs 304983004
Et oui t'inquiète je ferai attention u3u ou non 8D
Revenir en haut Aller en bas
Angelor Mist
Angelor Mist

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 41
✘ SURNOM : L'Effrayé
✘ AGE DU PERSO : Anywhere between 21 and 25

✘ LIENS : Our feet are planted in the real world, but we dance with angels and ghosts.

Des visages dans les airs Empty
MessageSujet: Re: Des visages dans les airs   Des visages dans les airs EmptySam 23 Nov 2019 - 0:07

Je l'aime Des visages dans les airs 3864948088
Il est parfait, ce nouveau visage que tu ajoutes à ta collection. Hâte de le voir en jeu~ Tant de belles aventures l'attendent !






ANGELOR MIST


If you battle monsters, you don't always become a monster. But you aren't entirely human anymore, either. FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Lunatic
Lunatic

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 30
✘ SURNOM : Le Saturnien
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ LIENS : I wish to see the lost in me

Des visages dans les airs Empty
MessageSujet: Re: Des visages dans les airs   Des visages dans les airs EmptySam 23 Nov 2019 - 0:17

Merci Seraph~

Les Visages t'aiment bien Des visages dans les airs 4198890058
Revenir en haut Aller en bas
Smoke
Smoke

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 474
✘ SURNOM : Le Rieur
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : The smoke fills my lungs with the need to laugh.

Des visages dans les airs Empty
MessageSujet: Re: Des visages dans les airs   Des visages dans les airs EmptyDim 24 Nov 2019 - 17:14

9/10, il aurait pu s'appeler le Crop Circle.

Blague à part, c'est encore un perso fascinant que tu nous as pondu là, comme d'habitude en équilibre entre son côté déglingué et le fait que pour le moment, il tient (plus ou moins) en un seul morceau... Bien joué, et (re...)bienvenue chez toi ♥






Merci Kane ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Lunatic
Lunatic

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 30
✘ SURNOM : Le Saturnien
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ LIENS : I wish to see the lost in me

Des visages dans les airs Empty
MessageSujet: Re: Des visages dans les airs   Des visages dans les airs EmptyDim 24 Nov 2019 - 17:20

HUhuhuhuhuhu Crop Circle <3

Merci beaucoup 8D Oui, il tient encore un peu en un morceau pour l'instant xD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Des visages dans les airs Empty
MessageSujet: Re: Des visages dans les airs   Des visages dans les airs Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 20200728 - 12h01 - La Locale (extrait)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Faire naufrage :: Gais, innocents et sans coeur. :: On s'envole !-