Le Deal du moment : -20%
Manette Xbox Series X sans fil Carbon Black à ...
Voir le deal
47.99 €

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Pirate
Anonymous

Invité



"Bad news, compadres, this place is magic as hell." Empty
MessageSujet: "Bad news, compadres, this place is magic as hell."   "Bad news, compadres, this place is magic as hell." EmptyVen 26 Juil 2019 - 15:51

C'est la décision la plus stupide qu'elle ait jamais prise.
Même tomber amoureuse de Pit ou Rainbow n'est pas aussi idiot, c'est dire.

Emmitouflée dans les vêtements d'hiver qu'elle a récupérés au Ranch, Mahalia sursaute au moindre bruit. Pourtant la neige étouffe tout, envahit tout au point qu'elle n'est pas sûre de voir si un Orbleu se pointait. Le Murmure ravale sa salive et, dans le blizzard, continue d'avancer.
Il faut qu'elle y arrive.
Elle n'a pas le choix.

Au bout d'un temps qui lui semble interminable, l'horizon se charge d'une lueur glacée : celle de la Lagune mortelle et - surtout - de l'Epave qui s'y dresse, coincée entre deux falaises. Pour l'instant, il n'y a que le silence mais Mahalia ne s'y trompe pas : les légendes de l'Île parlent de spectres et de leur litanie.
Les légendes mentionnent aussi d'un trésor inestimable, sans pour autant préciser quoi. Et c'est pour cette raison que le Murmure veut s'y rendre : parce qu'au milieu de l'Hiver, ils auraient bien besoin d'un miracle.

Un pas, deux, jusqu'à ce que l'Epave se fasse assez nette. Au silence se substitue le gémissement du vent, accompagné du craquement du bois. Et Mahalia tremble, de peur comme de froid : elle va mourir ici mais peu importe, elle a des gens à sauver.

Et si elle trouvait un remède au Virus, hein ? Peu lui importe la gloire, seule l'énergie du désespoir l'anime alors qu'elle s'approche du bateau, cherche un moyen d'y rentrer. Aux aguets, cependant : il ne manquerait pas qu'elle se fasse surprendre par une créature affamée, ou pire.
Revenir en haut Aller en bas
Rain X. Nataku
Rain X. Nataku

☠ Apprenti Médecin ☠


✘ AVENTURES : 312
✘ SURNOM : L'Impardonnable
✘ AGE DU PERSO : 21 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Why not~
✘ LIENS : Had I had someone on my side I would have been able to remain normal
I didn't have anyone and so
There was nothing I could do but dance


"Bad news, compadres, this place is magic as hell." Empty
MessageSujet: Re: "Bad news, compadres, this place is magic as hell."   "Bad news, compadres, this place is magic as hell." EmptySam 27 Juil 2019 - 21:59

Les plans de Dive laissent de plus en plus à désirer. L'on pourrait rappeler que c'est le premier que Rain s'embête à suivre, et pourtant on lit déjà la lassitude dans son regard. Se faire réveiller en pleine nuit par un type au-dessus de son lit, ce n'est pas l'idéal. Dans d'autres circonstances, sans le traumatisme permanent qu'est sa vie, Rain aurait trouvé ça charmant. Là, pas vraiment. Il, elle, iel. Dive n'en savait pas et l'Impardonnable non plus. C'est compliqué, ça ne mérite pas d'importance. Rain a balancé une roue dans un coin de son esprit, choppant le premier des trois qui est venu.

Elle est donc là, à marcher dans un froid mordant qui lui pique les yeux derrière ses lunettes, à maudire intérieurement le déserteur qui n'est même pas présent. Une rumeur de plus, sans doute. Rain n'a pas demandé, pas en capacité de le faire. C'était—plutôt un changement bienvenu, un moyen de ne pas rester enfermée au ranch à hurler et à se rendre malade.

Les rochers sont glissants sous ses pieds, à cause de l'épaisse couche de givre, la forçant à aller aussi rapidement que possible. Elle compte sur son équilibre, n'ayant rien d'autre à parier. Le papier est plié soigneusement, enfoui au fin fond d'une poche de sa jupe, et l'Impardonnable pourrait s'y fier, si ça ne l'ennuyait déjà pas assez comme ça. Dive lui a demandé de vérifier que le lieu n'était pas envahi par les Orbleus, que c'était crucial d'anticiper leurs mouvements.

(Rain aurait dû le tuer, être vue sans maquillage au réveil est un crime.
Heureusement que l’œil du Cyclone est—okay.)

L'existence de l'épave n'était qu'une chimère dans son esprit, un lieu inventé jamais rencontré. Le sweat de Dive est immense et elle agite les manches qui recouvrent ses mains dans l'air, jusqu'à ce que le battement lui évite de se dire qu'on l'a envoyée à la mort. Dive n'est pas un salaud—pas un des Autres qui peuplent ses nuits.

Elle soupire, sautillant sur une pierre un peu plus large. Vient la silhouette, incongrue au milieu du paysage. L'épave lui semble encore si loin—comment ça quelqu'un d'autre est présent ? Sa bottine en profite pour partir en avant, entraînant la jambe et tout le reste. Pas de chute, quoiqu'un bruit de crissement insupportable qui la pousse à recouvrir ses oreilles avec ses mains une fois l'équilibre retrouvé.

Discrétion ? On a vu mieux.
Au moins, la mort sera plus douce avec le sweat qui sent l'encre et le thé. Sans doute à cause des tâches sur le bout des manches. C'est attira—okay, okay non. Concentration. Elle lève une main, en un salut silencieux, gardant ses distances.






Sakuma Ame

Kindness only goes misplaced
No tough talk, I used to detest happiness that much
Not that I had the sulks; I just didn't want to expect and fail and get hurt
Everyone's had enough ×by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bambi
Bambi

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 179
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

"Bad news, compadres, this place is magic as hell." Empty
MessageSujet: Re: "Bad news, compadres, this place is magic as hell."   "Bad news, compadres, this place is magic as hell." EmptyDim 1 Sep 2019 - 22:53

Elle se glisse entre les falaises comme une ombre. Use de la pointe de ses pieds pour faire le moins de bruit et d'éclats possibles sur la glace ; enfin elle peut mettre à profit ces années de danse qui ont niqué ses orteils (et son contrôle émotionnel). Son cœur bat à toute allure; pas habituée à l'adrénaline qui vient avec la liberté de se promener toute seule dans un endroit dangereux.
Cette liberté au fond peut-être qu'elle l'avait déjà. Mais au Grand Arbre, elle l'a jamais prise.

Et c'est sans doute une erreur. Sans doute une erreur de partir comme ça, espérant trouver quelque chose sur une simple rumeur. Pour quoi ? Prouver qu'elle en est capable ? Peut-être. Une petite voix dans sa tête la sermonne :
Bambi ta vie n'est pas une épreuve de courage.
Elle l'ignore.

L'épave se découpe contre le ciel gris clair. Coincée en biais entre deux falaises. Elle s'en approche, cherchant un moyen de rentrer, n'importe quoi, une corde, une passerelle, un lambeau de voile. De ce qu'elle peut voir l'intérieur est d'un noir d'encre. Elle a amené une lampe torche, un objet inestimable, et encore plus inestimables sont les piles qui sont dedans. Elle les a gardé précieusement, évitant de les utiliser le plus possible – enfin, jusqu'à aujourd'hui.

Alors qu'elle contourne le flanc de l'épave, un bruit lui fait faire volte-face ; ce n'est pas la lampe torche qu'elle sort, mais un hachoir à viande immaculé, qu'elle pointe devant elle avec toute la fermeté dont elle est capable, faisant face aux deux silhouettes inconnues.

Pas des silhouettes qu'elle a déjà vu au Grand Arbre. Ni au camp.
Donc pas des amis.
Ça doit être l'épave la plus visitée du monde, se dit Bambi.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



"Bad news, compadres, this place is magic as hell." Empty
MessageSujet: Re: "Bad news, compadres, this place is magic as hell."   "Bad news, compadres, this place is magic as hell." EmptySam 9 Nov 2019 - 16:27

Le bruit qui résonne soudainement derrière elle manque de la faire hurler. Se retournant le plus rapidement possible, Mahalia tire de sa poche un petit poignard qu’elle pointe devant elle. Au milieu de nulle part, comment savoir si la personne qui lui fait face est amie ou ennemie, hein ? Certes, elle la salue mais ça pourrait être une ruse.

- P... pas un pas de plus !

Sa voix saturée de peur résonne avec le vent. Quelque part, sa panique est salutaire puisqu’elle l’empêche de prendre conscience de son aura pas du tout imposante. Peu importe, Mahalia tient sa position malgré son bras qui tremble.

Un mouvement sur le côté attire son attention. Le Murmure tourne la tête et avise une nouvelle silhouette, qui pointe un hachoir (??) devant elle.
Et bien sûr, le vent fait qu’elle ne reconnaît ni l’une, ni l’autre.

- Q-Qui êtes-vous ? Je vous p-préviens, je suis armée !

Sa voix n’est pas faite pour hurler, ainsi Mahalia doit se racler la gorge. On lui avait dit que l’Épave était constamment vide, pourtant ce n’est pas ce qu’elle voit.
C’est sûr, elle est tombée dans un piège.
Et elle n’a aucune idée de comment s’en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Rain X. Nataku
Rain X. Nataku

☠ Apprenti Médecin ☠


✘ AVENTURES : 312
✘ SURNOM : L'Impardonnable
✘ AGE DU PERSO : 21 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Why not~
✘ LIENS : Had I had someone on my side I would have been able to remain normal
I didn't have anyone and so
There was nothing I could do but dance


"Bad news, compadres, this place is magic as hell." Empty
MessageSujet: Re: "Bad news, compadres, this place is magic as hell."   "Bad news, compadres, this place is magic as hell." EmptySam 23 Nov 2019 - 15:25

Couteau ? Hachoir ? Quelle mort serait la plus fascinante ? L’une arme est supposée être capable de s’enfoncer sous les flancs, de couper au travers des os. L’autre est plus précise, s’enfonçant dans les organes. Rain s’interroge—mauvaises questions, comme souvent—pourquoi n’est-elle pas armée, histoire de compléter ce trio de l’horreur ? Oh, Dive n’a pas prévenu—à quoi bon, l’île est sur le point de s’éteindre, Rain devrait le savoir, avoir fait preuve d’un minimum de prudence. Elle soupire, lourdement, agitant une main dans l’air, laissant retomber l’autre. Ce n’est pas un salut, cette fois, uniquement une façon d’exprimer sa frustration.

« Salut, » parce que quelqu’un doit bien commencer par là. Oh, d’habitude, la politesse ne lui sied guère. Qu’il est étrange de se retrouver là, face à deux armes et—la familiarité d’une des voix lui passe au-dessus de la tête. Tout comme le vent mordant qui la force presque à reculer.

« J’ai été envoyée en mission voir s’il y avait des Orbleus dans l’épave. Vous ? » Sa voix grave tranche l’air, avec plus d’assurance qu’elle n’en possède. Une mission ça a un côté formel et classe—la réalité est juste que Rain ne sait pas dire non aux beaux garçons.

Dive ne voudra plus rien lui prêter si elle rentre avec ses trous dans son sweat—ce qui serait plus désastreux que la mort en elle-même. L’affection est si complexe à obtenir. Elle attend une déclaration de guerre, ou bien une explication quelconque. Mentir sera peut-être pratique, plus tard, détails inventés pour les convaincre de ne pas l’abandonner au fin fond de l’épave. D’ailleurs, peut-être que se glisser à l’abri du froid serait judicieux, enfin Rain dit ça comme ça.






Sakuma Ame

Kindness only goes misplaced
No tough talk, I used to detest happiness that much
Not that I had the sulks; I just didn't want to expect and fail and get hurt
Everyone's had enough ×by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bambi
Bambi

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 179
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

"Bad news, compadres, this place is magic as hell." Empty
MessageSujet: Re: "Bad news, compadres, this place is magic as hell."   "Bad news, compadres, this place is magic as hell." EmptyVen 20 Mar 2020 - 19:59

- P... pas un pas de plus !

Une fille trop jolie, avec des grands yeux humides (plus encore que les siens), des mains tremblantes (plus encore que les siennes) et une voix d’oiseau (...), couteau tiré pour faire face à l’arme beaucoup plus imposante de l’apprentie. Pour la première fois de sa vie Bambi se sent comme une grande méchante.

- Q-Qui êtes-vous ? Je vous p-préviens, je suis armée !

La troisième personne de leur face-off improvisé n’est pas armée, et fringuée comme pour une promenade sur une allée pavée. A son arrivée, Bambi aurait osé porter de telles robes sur l’ile et elle se serait mise à pleurer en voyant le tissu se tremper d’eau salée.

« Salut. J’ai été envoyée en mission voir s’il y avait des Orbleus dans l’épave. Vous ? »

Tant de nonchalance la déstabilise. Elle baisse son hachoir. Un peu. Signe de non-agression, un peu, et elle sait maintenant qu’ils sont assez loin d’elle pour qu’elle puisse l’utiliser quand même en cas de problème. Aucune de ces deux rencontres ne lui paraît dangereuse, et pourtant elle se doute bien que ce sont tous les deux des pirates. Jeunes. Assez pour que le doute plane. Mais s’ils avaient vécu au Grand Arbre elle les connaîtrait.

« Des Orbleus ? »

Elle tourne un regard interdit vers l’épave. Elle n’avait même pas pensé à cette possibilité. La carcasse semble si inaccessible et elle n’imagine pas les zombies de glace être de grands acrobates, peut-être à tort.

« Vous pensez qu’il y a des Orbleus là dedans ? » elle murmure.

Ça lui paraît encore plus absurde de la voir y aller sans arme.

« Je cherche. Autre chose. Que je ne suis pas certaine de trouver. »

Bambi réfléchit à toute allure ; dans un autre monde elle aurait été diplomate. Les pirates ne sont pas forcément des ennemis, et s’ils ne convoitent pas la même chose, ils ont tout intérêt à s’allier.
Les temps sont dangereux.

« Je pense qu’on pourrait passer un accord », dit-elle prudemment.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



"Bad news, compadres, this place is magic as hell." Empty
MessageSujet: Re: "Bad news, compadres, this place is magic as hell."   "Bad news, compadres, this place is magic as hell." EmptyMer 22 Juil 2020 - 20:20

La silhouette qui l’avait déjà saluée une fois répète son geste, accompagnant le mouvement d’une voix empreinte d’une lassitude surprenante.

- Salut. J’ai été envoyée en mission voir s’il y avait des Orbleus dans l’épave. Vous ?

Des Orbleus ? Et puis quoi encore ? Mahalia n’est pas une experte de l’armée du Seigneur Hook (ou ce qui se trouve hors des limites du Ranch, d’ailleurs), mais le motif évoqué par la silhouette à la voix vaguement familière lui semble fallacieux.

Le troisième membre de leur trio impromptu parle d’un ton fluet :

- Des Orbleus ? Vous pensez qu’il y a des Orbleus là dedans ?

Oh, Mahalia n’a ni envie d’y penser ni d’en parler. La silhouette au hachoir a légèrement abaissé son arme, mais le Murmure ne l’imite pas.

- Je cherche. Autre chose. Que je ne suis pas certaine de trouver.

Un silence ponctué par les sifflements du vent glacé.

- Je pense qu’on pourrait passer un accord.

Est-ce qu’une Orbleu dirait ça ? Mahalia n’en est pas sûre et toute cette hésitation mêlée de peur commence à lui faire mal au crâne. Tentant de rendre sa voix plus autoritaire - tu peux y arriver, Mahalia, tu peux faire peur et impressionner aussi - elle énonce ses conditions.

- Vos visages. Je veux les voir de plus près.

De sa main libre, Mahalia abaisse l’épaisse écharpe qui cache une partie de ses traits, offrant ce qu’elle exige. En réalité, elle souhaite surtout voir les couleurs de leurs yeux et espère que ses interlocuteurs le comprendront.

Depuis que le Givre s’est abattu sur l’Île, c’était le moyen le plus rapide d’identifier un ennemi mortel.
Revenir en haut Aller en bas
Rain X. Nataku
Rain X. Nataku

☠ Apprenti Médecin ☠


✘ AVENTURES : 312
✘ SURNOM : L'Impardonnable
✘ AGE DU PERSO : 21 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Why not~
✘ LIENS : Had I had someone on my side I would have been able to remain normal
I didn't have anyone and so
There was nothing I could do but dance


"Bad news, compadres, this place is magic as hell." Empty
MessageSujet: Re: "Bad news, compadres, this place is magic as hell."   "Bad news, compadres, this place is magic as hell." EmptyVen 25 Sep 2020 - 18:31

Point hautement positif, aucune des deux armes ne paraît faite pour être lancée sur une cible à distance ; pas que Rain souhaiterait rentrer en un seul morceau, quoique ça serait plus simple que d’expliquer à Earl pourquoi il lui manque une oreille ou un doigt. Personne n’a encore daigné suggérer qu’elles se réfugient à l’intérieur—malheureusement la confiance n’est pas offerte dans le pack Givre, et elle-même a simplement encore des difficultés à jauger l’importance de sa propre vie.

Si la présence d’Orbleus lui paraît de moins en moins crédible—une menace de moins—Rain ne dirait pas non envers une courte, si possible, exploration de l’épave. Le froid est bien trop brutal, vent qui risque d’aggraver les maux dont elle souffre déjà. Néanmoins, les aventures, ce n’est pas dans ses habitudes, de s’allier à des inconnus, voir à des connaissances. Une tendance à l’échec, un flot de souvenirs désagréables qui envahissent sa gorge. Un accord serait mieux que rien, trêve improvisée qui, honnêtement ne lui pose pas de problème au vu de ce qui se passe en ce moment. Rain ne s’en prend pas aux perdus, ni même aux autres pirates. Trop focalisée sur ses propres horreurs.

D’une main, elle tire sur la capuche du sweat, qui ne recouvrait pas totalement sa chevelure, s’avançant de quelques pas.

« Je ne suis pas armée, prière de ne pas me donner un coup juste sous prétexte que ça réduirait le possible danger ambiant, » elle a déjà appuyé sur son manque d’arme plus tôt, mais un petit rappel ne fait jamais de mal.

« Le concept d’un accord me convient. De toute manière, au vu de la taille de l’épave, une union temporaire nous éviterait sans doute une embuscade par ce qui peut s’y trouver. »

Peut-être que Rain pourrait reconnaître la seconde adulte, si elle ne venait pas de retirer ses lunettes pour prouver sa bonne foi—c’est que la buée sur les verres ne laisse pas exactement voir son regard—ce qui est fort dommage. Pour une fois qu’il s’agit d’une personne de son entourage avec laquelle elle n’a pas de souci particulier. Et la gamine… Hm, le hachoir est une arme bien spécifique qui suggère une combattante entraînée, elle suppose. Le froid rend ses capacités de concentration plus difficiles à mettre en fonction, et Rain émet un geste vers l’épave.

« Pourrions-nous, je vous prie, progresser dans notre mission commune, à présent ? Oh, et je suis Rain. »

Autant se présenter. Aucun ‘à votre service’ et encore moins ‘ravie de vous rencontrer’, son seul désir étant d’être à l’abri là.






Sakuma Ame

Kindness only goes misplaced
No tough talk, I used to detest happiness that much
Not that I had the sulks; I just didn't want to expect and fail and get hurt
Everyone's had enough ×by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bambi
Bambi

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 179
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

"Bad news, compadres, this place is magic as hell." Empty
MessageSujet: Re: "Bad news, compadres, this place is magic as hell."   "Bad news, compadres, this place is magic as hell." EmptyDim 3 Jan 2021 - 20:55

- Vos visages. Je veux les voir de plus près.

La fille a parlé avec une assurance que Bambi ne lui soupçonnait pas. Quoi qu’il n’en soit elle n’a rien à cacher, alors elle lève le menton, pas fièrement, mais juste pour se montrer à elle.
Aucun d’eux trois n’est très menaçant physiquement. Et comme l’autre personne lui fait remarquer, elle a un certain avantage avec son énorme hachoir, qui lui paraît maintenant ridicule face à l’ampleur de la menace.

Du coup elle le baisse tout à fait.

« Le concept d’un accord me convient. De toute manière, au vu de la taille de l’épave, une union temporaire nous éviterait sans doute une embuscade par ce qui peut s’y trouver. »

Bambi hoche la tête, contente qu’au moins l’un d’entre eux soit d’accord.

« Pourrions-nous, je vous prie, progresser dans notre mission commune, à présent ? Oh, et je suis Rain. »
« Moi c’est Bambi. »

Elle se tourne vers la fille tremblante, le regard interrogateur : c’est la seule à ne pas avoir accepté sa proposition, pas encore.
Elle ne sait quoi penser de l’un ou de l’autre, mais forte de la certitude qu’elle est la mieux armée, elle décide que la meilleure solution est encore d’avoir les deux à ses côtés, alors qu’elle reporte son attention sur l’ombre inquiétante de l’épave.

« Vous savez comment grimper là dedans ? S’il y a un passage, ou s’il faut qu’on utilise des cordes ? »

Des cordes, elle n’en a pas, pas de si longue. Mais peut-être que les autres en ont, ou qu’ils pourront en trouver plus près de l’épave ; des cordages arrachés ou des morceaux de voile qui leur permettront de gravir la paroi abrupte.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



"Bad news, compadres, this place is magic as hell." Empty
MessageSujet: Re: "Bad news, compadres, this place is magic as hell."   "Bad news, compadres, this place is magic as hell." EmptySam 13 Mar 2021 - 22:48

Les deux autres répondent positivement à sa demande, leur montrant le visage. Mahalia doit plisser les yeux pour distinguer les couleurs malgré la neige et le vent, mais ce qu’elle voit la rassure : la plus jeune n’est pas Orbleu, l’autre non plus, pourtant ce n’est pas ce qui frappe le plus Mahalia.
Elles se connaissent, en fait.

- Le concept d’un accord me convient. De toute manière, au vu de la taille de l’épave, une union temporaire nous éviterait sans doute une embuscade par ce qui peut s’y trouver.

L’adolescente approuve alors que Rain reprend :

- Pourrions-nous, je vous prie, progresser dans notre mission commune, à présent ? Oh, et je suis Rain.
- Moi c’est Bambi.
- Je suis Mahalia. Elle parle encore trop fort à son goût, mais tant pis : avec le vent glacé qui hurle, pas le choix. Et rajoute, pour la forme : Désolée de ne pas t’avoir reconnue tout de suite, Rain.

- Vous savez comment grimper là dedans ? S’il y a un passage, ou s’il faut qu’on utilise des cordes ?

Un regard, vers l’Epave gémissante. Rangeant son poignard, Mahalia énonce :

- Je crois que... au Ranch, on m’a dit que les planches étaient... la voici qui bute sur les mots, revient à sa timidité habituelle une fois l’adrénaline retombée. Inspirant pour se redonner un peu de contenance, le Murmure se concentre et énonce : ... certaines planches qui forment la coque seraient cassées. On pourrait... faire le tour et voir si on peut s’y faufiler comme ça...

Oh, elle a tant parlé d’un coup ! Et en oubliant de respirer, en plus. Pour éviter de se noyer davantage dans son embarras, Mahalia rajuste son écharpe et se rapproche de l’épave, cherchant une prise, un cordage ou une fissure assez large pour qu’elles puissent y rentrer. Il fait terriblement froid, il faut qu’elles se dépêchent.
Au moins, à l’intérieur elles seront à l’abri du vent.
Revenir en haut Aller en bas
Rain X. Nataku
Rain X. Nataku

☠ Apprenti Médecin ☠


✘ AVENTURES : 312
✘ SURNOM : L'Impardonnable
✘ AGE DU PERSO : 21 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Why not~
✘ LIENS : Had I had someone on my side I would have been able to remain normal
I didn't have anyone and so
There was nothing I could do but dance


"Bad news, compadres, this place is magic as hell." Empty
MessageSujet: Re: "Bad news, compadres, this place is magic as hell."   "Bad news, compadres, this place is magic as hell." EmptyLun 17 Mai 2021 - 18:36

Leur alliance se cémente une phrase à la fois ; ça ne lui semble pas si bizarre, de s’allier avec d’autres. Enfin, c’est plutôt que Rain ne se préoccupe pas du futur, trop prise par cette constante bataille avec son propre cerveau pour sa survie, ou plutôt pour ressentir le besoin de s’accrocher en premier lieu. Dans ces conditions, il n’y a pas de place pour un quelconque doute au sujet de ce trio qui n’ira peut-être pas bien loin.

Certainement pas en hauteur. Tout d’abord, grimper n’est pas dans ses habiletés. Certes, cette catégorie est désespérément vide en général, ce qui n’est pas une raison pour la remplir avec la première bêtise venue. Ses bottines ont de léger talons, et elle se verrait mal s’en servir comme appui, déjà que les pierres elle a manqué de se casser la figure et de se fouler une cheville—judicieusement, Mahalia propose une solution plus agréable—bien que les échardes dans les doigts ça ne la tente pas non plus.

« C’est mutuel, » qu’elle répond à Mahalia, pas déstabilisée outre mesure de ne toujours pas revenir à associer le nom à un visage de son côté. Parfois, ne pas se souvenir des gens est un brin problématique. Heureusement que Rain peut prétendre avoir à présent reconnu la jeune femme, le tout avec une aisance habituelle pour celle qui confond vérité et mensonge environ un jour sur deux.

« L’idée me paraît appropriée, de toute manière, je n’aurais pas grimpé à des cordes probablement pourries » en passant devant Bambi, c’est un nom plutôt mignon, pour une guerrière sanguinaire avec de grandes jambes, elle lui adresse un hochement de tête pour cémenter leur entente provisoire, commençant un tour de l’épave. Pour plus d’efficacité, un mot étrangement présent dans son vocabulaire pour une fois, Rain s’élance dans la direction opposée de Mahalia. Si ses doigts cachés par le sweatshirt évitent de toucher les planches qui composent la coque, son regard traque une quelconque ouverture.

Contrairement à ce qu’elle imaginait ; une ouverture béante creusée par des planches arrachées, ce sur quoi elle tombe est simplement quelques trous. Certains presque assez grands pour qu’elle puisse s’y glisser, bien qu’elle craint d’arracher ses vêtements au passage—le moindre accro dans l’emprunt qu’on lui a fait serait, disons, une excuse parfaite pour piquer une crise quelconque.

« Par ici je vous prie.»

N’est-ce pas là l’avantage d’avoir des compagnes de voyage ?

« J’ai trouvé une ouverture correcte, il faudrait, au pire, retirer une planche supplémentaire si l’on ne parvient pas à passer. Bambi, toi qui semble manier ton hachoir avec aise, pourrais-tu t’en charger ? »

Rain a parlé assez fort, elle l’espère, pour être entendue, sans non plus hurler. Oh, elle pourrait bien sûr s’élancer en premier au sein de l’épave.

(Elle n’en a pas envie, voilà tout.)






Sakuma Ame

Kindness only goes misplaced
No tough talk, I used to detest happiness that much
Not that I had the sulks; I just didn't want to expect and fail and get hurt
Everyone's had enough ×by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bambi
Bambi

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 179
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

"Bad news, compadres, this place is magic as hell." Empty
MessageSujet: Re: "Bad news, compadres, this place is magic as hell."   "Bad news, compadres, this place is magic as hell." EmptyDim 5 Juin 2022 - 23:57

- Je suis Mahalia. Désolée de ne pas t’avoir reconnue tout de suite, Rain.

Bambi sent un picotement désagréable lui parcourir l’échine. Elle n’est pas en position de force si les deux autres sont alliées. Pourtant, toujours aucune hostilité de la part d’aucune des deux. La fille à tresses qui s’appelle Mahalia propose de trouver une faille dans la coque plutôt que d’escalader, et Rain semble approuver. Bambi doit bien admettre que c’est une meilleure idée.
Elles se mettent alors à chercher une faille, une planche mal calée sur l’épave. Bambi a ses mains plaquées contre le bois humide, un peu dégoutée mais avec l’envie de bien faire. Elle trouve pas la première.

« Par ici je vous prie.»

C’est drôle, quelqu’un qui parle de manière aussi ampoulée. Tout le temps entourée de gosses  grossiers et bagarreurs, Bambi a pas trop l’habitude (et quelque chose lui dit que tous les pirates ne parlent pas comme ça non plus). Elle obtempère et se rapproche de là où Rain désigne une des planches, sérieusement pourrie par l’eau de mer et la vase, qui a gonflé en créant une mince fente.

« J’ai trouvé une ouverture correcte, il faudrait, au pire, retirer une planche supplémentaire si l’on ne parvient pas à passer. Bambi, toi qui semble manier ton hachoir avec aise, pourrais-tu t’en charger ? »

Surprise qu’on lui demande son aide, elle cligne des yeux. Rain, les mains enfermées dans son sweat, n’a pas vraiment l’air du genre à se mouiller. Pourquoi est-ce qu’elle est mission ? Mystère.

« Bien sûr. »

Elle souffle un coup, et vise. Son hachoir n’est pas vraiment une hâche, il est fait pour découper de la viande et pas du bois, mais l’état du matériau est tel qu’elle n’a pas trop de difficultés à élargir l’ouverture. Elle ne veut pas défoncer l’épave plus qu’elle ne l’est déjà, peut-être pour ne pas attirer l’attention de sirènes ou autres monstres, mais elle parvient à leur créer une entrée plus qu’acceptable.

« Comme ça, c’est bien ? » elle murmure.

Puis, après une hésitation, elle s’engouffre à l’intérieur, suivie de près par la fille aux tresses.

L’intérieur de la cale est plongé dans une obscurité presque totale, brisée par les quelques fentes entre les planches de la coque. Bambi peut distinguer les formes de meubles, ce qu’elle imagine être des tonneaux, des étagères, des grandes poutres sur lesquelles devaient être attachés des hamacs autrefois. La pièce est immense, bourrée de recoins, et on y voit qu’à quelques mètres sans savoir où se trouve l’escalier qui mène au pont. L’air à l’intérieur est lourd. Malgré le froid, Bambi sent une goutte de transpiration perler sur son front, et elle n’arrive pas tout de suite à savoir pourquoi. Mais quelque chose lui oppresse la poitrine. Elle serre les mains si fort sur son hachoir que ça lui fait mal.

« Vous avez de quoi faire de la lumière ? »

Sa voix est presque juste un souffle.







Revenir en haut Aller en bas
Rain X. Nataku
Rain X. Nataku

☠ Apprenti Médecin ☠


✘ AVENTURES : 312
✘ SURNOM : L'Impardonnable
✘ AGE DU PERSO : 21 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Why not~
✘ LIENS : Had I had someone on my side I would have been able to remain normal
I didn't have anyone and so
There was nothing I could do but dance


"Bad news, compadres, this place is magic as hell." Empty
MessageSujet: Re: "Bad news, compadres, this place is magic as hell."   "Bad news, compadres, this place is magic as hell." EmptyMar 7 Juin 2022 - 17:30

L’Impardonnable se permet de légers applaudissements tandis que Bambi effectue avec efficacité la tâche demandée. Parfait, ça lui évitera de terminer avec des échardes plein les doigts. Satisfaite par les événements, Rain pourrait presque oublier qu’elle ne rêve que de renter au Ranch et de boire une bonne tasse brûlante avec Earl. Elle tire la capuche sur sa tête de nouveau, commençant à ressentir les effets du vent qui hurle autour du trio.

« C’est parfait. »

Pour assurer la sécurité du groupe, Rain fait le sacrifice d’entrer en dernier dans l’épave, laissant le soin à ses compagnes de se faire manger par une quelconque créature pendant qu’elle jette un œil autour d’elle histoire de vérifier que personne n’a décidé de les suivre jusque là.

L’intérieur est oppressant ; malgré ses lunettes, Rain peine à distinguer quoi que ce soit, déstabilisée par le bric-à-brac qui n’a rien à envier à sa boutique. C’est difficile de se frayer un chemin, et elle heurte Mahalia par deux fois en quelques secondes, murmurant qu’elle va faire plus attention. Pas des excuses, mais il ne faut pas non plus trop en demander.

Elle fouille ses poches, à la recherche d’un briquet ou d’allumettes, uniquement pour réaliser la bêtise d’une telle action ; Rain trace la brûlure sous une manche, étouffant un soupir. « Pas moi, peut-être que le hachoir pourrait créer une autre ouverture dans les planches ? »

Histoire qu’elles voient un minimum où elles se dirigent. L’air lourd ne lui donne pas franchement envie de s’aventurer plus loin—la tension roule de ses épaules à ses mains, que Rain joint pour les tordre assez pour éviter de partir en courant. Par souci de survie, en souvenir de toutes les aventures que l’Impardonnable a gâché dans son enfance, elle se rapproche de Bambi, sans non plus la toucher pour éviter de perdre la moitié de son visage.

« S’il y avait des Orbleus, » que Rain murmure, « ils auraient déjà attaqué, non ? »

En tentant de faire un pas en avant de plus, Rain sent le sol se dérober sous ses pieds, botte qui passe au travers d’une planche de bois, l’entraînant dans une chute qui la met par terre sans pour autant faire passer son corps au travers. Il y a un cri, pas franchement discret, et la douleur qui pulse dans son genou qui a frappé les planches moisies.

C’est juste dommage que sa main se soit accrochée au dos de Bambi lorsqu’elle s’est sentie partir, en une tentative vaine de se rattraper.






Sakuma Ame

Kindness only goes misplaced
No tough talk, I used to detest happiness that much
Not that I had the sulks; I just didn't want to expect and fail and get hurt
Everyone's had enough ×by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Bambi
Bambi

★ Mère Apprentie des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 179
✘ SURNOM : La Cascade
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ LIENS : and before you know it, you're walking on air

"Bad news, compadres, this place is magic as hell." Empty
MessageSujet: Re: "Bad news, compadres, this place is magic as hell."   "Bad news, compadres, this place is magic as hell." EmptyVen 17 Juin 2022 - 17:04

Rain suggère d’attaquer de nouveau la coque du bateau pour créer des ouvertures de lumière. Bambi n’y avait pas pensé. Quand elle y réfléchit, elle se dit que ce serait bien trop long, bien trop hasardeux. La pièce est immense, sans doute trop pour que les rayons de lumière atteignent le centre de la pièce même si elle parvient à déloger encore d’autres planches.
Par égart pour l’autre, elle n’exprime pas tout de suite son désaccord.

« Mhh », se contente-t-elle de répondre, scannant vainement l’endroit du regard.

Ses yeux commencent un peu à s’habituer à l’obscurité. Là bas, plus loin, elle voit l’échelle qui doit mener aux étages supérieurs du bateau. Peut-être qu’il faudrait qu’ils montent, mais elle ne sait pas ce que ses compagnes sont venues faire ici. Peut-être que leurs butins à elles se trouve dans la calle. Elle n’a aucune idée d’où peut être le sien, de trésor.
Rain s’approche d’elle pour lui murmurer quelque chose, et elle tâche de ne pas sursauter.

« S’il y avait des Orbleus,  ils auraient déjà attaqué, non ? »
« Je … J’en sais rien. »

Elle frissonne un coup, tend l’oreille. La cale est silencieuse comme un tombeau, et pourtant elle est certaine qu’ils ne sont pas seuls. Elle saurait juste pas l’expliquer. Pas de bruit de respiration, ni rien de tout ça. Juste un instinct qui ne la quitte pas.

« Ils sont très intelligents parfois, ils- »

La fin de sa phrase est coupée par un cri – deux, en fait, celui de Rain, puis le sien, alors que la jambe de la pirate traverse une planche pourrie du sol et qu’elle l’entraine dans sa chute. Le craquement du bois est bruyant, leurs réactions encore plus. Autant pour la discrétion.
Elles se retrouvent empêtrées sur le sol, la main de Rain aggripée au tissu de la veste de la mère apprentie. Bambi n’a rien, mais la jambe de Rain est sérieusement coincée, complètement passée à travers le sol, et la tirer d’un coup risquerait de la blesser.

« Attends ne bouge pas je vais- »

Elle sort de nouveau son hachoir, et après une respiration, frappe d’un coup le sol à quelques centimètres de la jambe de la pirate pour agrandir la fente. Encore du bruit, la lame qui s’enfonce dans le bois humide, tchak, tchak, jusqu’à ce que péniblement, elle et Mahalia parviennent à la sortir du trou.
Quelque chose est tombé de la poche de Bambi quand Rain l’a entrainée au sol. Elle se penche pour ramasser sa lampe torche, se sent comme une énorme conne, de l’avoir oublié plus tôt. Il y a une grosse fente sur la lentille de verre, et quand elle appuie sur le bouton, la lumière est faible, presque ridicule devant l’immensité de la pièce obscure.

« Oh non ... », elle se lamente dans un murmure.






Revenir en haut Aller en bas
Rain X. Nataku
Rain X. Nataku

☠ Apprenti Médecin ☠


✘ AVENTURES : 312
✘ SURNOM : L'Impardonnable
✘ AGE DU PERSO : 21 ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Why not~
✘ LIENS : Had I had someone on my side I would have been able to remain normal
I didn't have anyone and so
There was nothing I could do but dance


"Bad news, compadres, this place is magic as hell." Empty
MessageSujet: Re: "Bad news, compadres, this place is magic as hell."   "Bad news, compadres, this place is magic as hell." EmptySam 18 Juin 2022 - 17:32

Bright détenait un record pour les aventures bâclées, et Rain aimerait éviter de répéter l’expérience, de causer des blessures aux autres pour sauver sa peau. Pas qu’elle se pense être une bonne personne pour autant, mais entre Bright et elle, il y a une éternité gravée dans ses os. Au même titre que le hachoir risque de terminer dans sa jambe très prochainement.

Rain n’a pas confiance ; c’est que la lame a fendu le bois avec aise plus tôt, et qu’elle n’est pas convaincue que ça serait très différent de lui couper un membres. Elle se crispe, relâchant la veste uniquement pour s’accrocher aux bras de Mahalia à la place, laissant probablement de légères traces sur sa peau.

« Ce n’est même pas ma pire aventure, » qu’elle se lamente une fois sortie de ce mauvais pas, plutôt intacte. Outre pour le collant épais qui a un énorme trou au niveau du genou, sang qui perle en petites gouttes jusqu’à ce que Rain enroule un bandage tiré de sa poche autour. Plus tard, elle pourra nettoyer la plaie, là, ce n’est pas à l’ordre du jour.

Si ça se trouve, il y a des échardes—est-ce qu’on peut mourir d’un choc septique causé par du bois pourri ? Rain planifie limite son enterrement, un brin dramatique, lorsqu’elle suit le regard de Bambi vers la lampe torche. Qui aurait certainement pu être utile si quelqu’un n’avait pas niqué l’objet en faisant chuter sa propriétaire.

Prenant appui sur sa bonne jambe, l’Impardonnable observe l’objet avec une certaine nostalgie.

« Je pense pas qu’elle soit fichue, uniquement hors service pour le moment, » qu’elle explique en une tentative maladroite de s’excuser. Dire ‘je suis désolée’ n’est visiblement pas une possibilité. « Je pourrais probablement la réparer, comme c'est à cause de moi qu'elle est cassée. » Elle ne sait même plus quand la sienne a été paumée, quelque part entre Bright et Xen ?

L’endroit ne semble pas habité par une armée d’orbleus, donc techniquement, son travail de vérification est terminé—les deux autres ont visiblement un plan différent, et elle se dit qu’elle peut bien rester un brin plus longtemps. Ne serait-ce que pour fixer sa connerie.

Avant qu’elle ne puisse proposer de passer en tête du cortège, un faible éclat de lumière derrière une pile de caisses la coupe dans son élan. Elle pointe l’endroit d’une main, mais la lumière s'est volatilisée.

« Vous avez vu ? »






Sakuma Ame

Kindness only goes misplaced
No tough talk, I used to detest happiness that much
Not that I had the sulks; I just didn't want to expect and fail and get hurt
Everyone's had enough ×by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




"Bad news, compadres, this place is magic as hell." Empty
MessageSujet: Re: "Bad news, compadres, this place is magic as hell."   "Bad news, compadres, this place is magic as hell." Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Shadows settle on the place that you left...
» Vampire's world
» Punk fracasse sur glace à remettre en place
» Hell Dorado
» ♪ Heaven is hell, hell is Heaven ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Mer Imaginaire :: La Lagune aux Sirènes :: L'Épave Hantée-