Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Nasty
Nasty

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 395
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ DISPO POUR RP ? : 3/4 (une place dispo)
✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


Coal is my lipstick [Lace&Nasty] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Coal is my lipstick [Lace&Nasty]   Coal is my lipstick [Lace&Nasty] - Page 3 EmptyDim 11 Oct 2020 - 22:08

- Ouais. J’ai pas envie d'aller jusqu'au camp. J’suis fatiguée.
- Flemmasse...
que je raille en lui balançant une de mes couvertures mitées à la gueule.

Stratégie d'évitement en trois points : recouvrir le malaise d'une couche d'humour, l'emmailloter dans de la blague bien graisseuse, noyer l'état d'âme dans l'oeuf. Quelle âme ? Vous avez vu une âme, vous ?

- Elle vient, cette clope ?
- Dite donc princesse, t'veux pas aussi qu'j'te lessive tes slips et qu'j'te rapporte tes charentaises coincées entre les dents, tant qu't'y es ?


Et pourtant, je reviens à elle, la fameuse clope en offrande et la bouche en cœur. A quoi suis-je le plus accroc : sa présence ou la nicotine ? Je m'assoie à l'équerre, mon dos appuyé sur ses guibolles relevées, la courbe de ma nuque épousant l'un de ses genoux, mon meilleur profil pour ses beaux yeux. Rince toi le mirettes... C'est gratis.

- File ton briquet...

Je tripote le dessin gravé dans le fer blanc, au couteau, comme ta peau. Moi, je n'ai aucune cicatrice qui témoigne de mon appartenance. Je n'appartenais à personne, même pas à moi même. J'allume la cibiche qui joue les funambules sur ma lippe. Je te la tends, une fois consumée la première taf.
Le briquet, lui, je le garde.
Sur un malentendu, tu l'oublieras peut-être. Je garderais ce petit morceau de toi pour me réchauffer les jours où tu habilleras tes nuits avec d'autres. Je ne suis pas con. Je ne me fais pas d'illusions.
Il y a des mots qui se bousculent dans ma bouche, des phrases entières que j'aimerais bien dégobiller. Je mâchonne juste le silence, je le rumine. J'ai froid.

- Wrath est devenu orbleu. Tu le savais...? Je triture toujours le zippo, absorbée par ses nervures. La morsure de la Meute. Il a choisi d'le devenir. Il m'a dit qu'il avait une famille, maintenant, et plus aucune douleur. Il m'a dit qu'il se sentait plus vivant qu'moi.....

J'ai un petit rire pointu, aigre.

- Son anglais est toujours à chier.

Silence. Le zippo laisse échapper une flamme vive, tâche fauve dans le décor lunaire. Je m'amuse a passer ma paume dessus jusqu'à sentir la brulure sur mon derme cloqué et calleux.

- Marrant comme on est tous cassés mais... différemment. Me s'rait jamais v'nu à l'idée de supprimer la douleur d'ma vie. La douleur c'est la seul chose qu'j'connais, c'est comme des vieilles grolles  défoncées : elles prennent l'eau, mais elles s'sont faites à ton pied. T'sais comment marcher avec.

Je finis par pivoter mon regard vers elle, ma jolie balafre, ma gueule gravée.

- Y'a qu'avec l'froid que chais pas dealer.

J'ai tout le temps froid, Lace.
Tout le temps.

...Sauf quand tu me touches.






Coal is my lipstick [Lace&Nasty] - Page 3 Bannas10
Revenir en haut Aller en bas
Lacerate
Lacerate

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 1064
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : NON STP
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII

Coal is my lipstick [Lace&Nasty] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Coal is my lipstick [Lace&Nasty]   Coal is my lipstick [Lace&Nasty] - Page 3 EmptyMar 27 Oct 2020 - 19:55

Elles sont deux, à feindre la nonchalance. Nasty lui balance de l’acidité mais ses gestes sont dociles. Heureusement que Lacerate est juste fatiguée, sinon elle se foutrait peut-être d’elle. À la place, elle s’enroule dans la couverture balancée par le Panda.

- File ton briquet...

Elle s’exécute, à l’aise dans le silence qui suit les éclats. Récupère la clope à son tour.
Dire qu’elle avait arrêté en arrivant.

- Wrath est devenu orbleu. Tu le savais...?

Lacerate fronce les sourcils : elle ne le savait pas, non. Ils ne s’étaient pas reparlés depuis la nuit dans le zeppelin.

- Il a choisi d'le devenir. Il m'a dit qu'il avait une famille, maintenant, et plus aucune douleur. Il m'a dit qu'il se sentait plus vivant qu'moi.....

Un éclat de rire amer, qui sent la morsure. Quel enfoiré, d’avoir balancé ça. Maintenant qu’elle sait ce qu’elle sait sur Nasty, l’insolence de l’ex-Soigneur lui donne des envies sales. Elle n’aurait aucune chance face à un Orbleu, pourtant elle se plaît quand même à imaginer l’affrontement.

- Son anglais est toujours à chier.

Ça la fait rire à son tour. Appuyée contre ses jambes, Nasty joue avec le feu. La Gueule Cassée la regarde faire avec un vague intérêt, se questionne sur la résistance de sa peau. Il lui semble que dans l’Autre Monde, ils avaient eu des soirées comme ça. Des mauvais paris, des trucs qu’on fait pas entre amis, à ce qu’il paraît.
D’un coup, la clope a un goût dégueulasse.

- Marrant comme on est tous cassés mais... différemment. Me s'rait jamais v'nu à l'idée de supprimer la douleur d'ma vie. La douleur c'est la seul chose qu'j'connais, c'est comme des vieilles grolles  défoncées : elles prennent l'eau, mais elles s'sont faites à ton pied. T'sais comment marcher avec.

C’est si poétique, dit comme ça. Elle admirerait bien la métaphore, la Gueule Cassée, s’il n’y avait pas ce fond d’amertume qui baigne son palais. Nasty la fixe et précise :

- Y'a qu'avec l'froid que chais pas dealer.

À chacun ses faiblesses.

Un nuage de fumée. Lacerate réfléchit, ne sait pas par où commencer. Se taire aurait été idéal, aussi, mais il y a ce regard qui l’observe.
Elle ne lui doit rien. Pas de fragments de vie, pas de confessions. Mais ce serait ridicule, de s’inventer un mutisme après ce qu’elles viennent de vivre.

- Si je faisais genre que j’avais pas mal, je tromperais personne.

Elle ricane un peu, passe machinalement la main sur la crevasse qui descend le long de sa joue. Elle avait pourtant essayé, au début, de faire genre. Ça ne l’avait pas empêchée de s’effondrer devant tellement de personnes, tellement de fois.
La honte.

Lacerate enchaîne :

- Mais y’a des douleurs... des trucs que j’avais pas prévu. Elle s’arrête, d’un coup. Ce serait tellement injuste qu’elle se ferme maintenant, mais elle n’est pas sûre de vouloir continuer. Même si Nasty écoute, même si elle en a envie, quelque part. C’est trop secret, ça démange trop.
Pourtant elle en parle quand même.
Merde.

- Quand j’ai combattu... le Pirate. Elle n’a pas envie de prononcer son nom. Ça a rouvert des trucs. Une porte jamais scellée, la boîte de Pandore calée au fond de sa mémoire.

Ses mains se sont mises à trembler, légèrement, elle ne sait plus quoi en faire ni que faire de sa foutue confession. Mais une Gueule Cassée, ça n’a peur de rien, non ? Pas des chiens cachés parmi les loups, pas des crocs qui mordent et qui laissent des trucs qui partiront jamais.
Il faut qu’elle continue.

Lorsqu’elle reprend, sa voix est bizarre. Elle sonne comme des petits os qu’on casse.

- Si on me donnait l’occasion d’oublier ça... avant que ça me rattrape. Elle a l’impression de prier. Pas en devenant Orbleu, hein. Mais autrement...

Elle finit pas sa phrase, effarée soudainement par l’impression terrible d’en avoir trop dit. Son regard est un peu trop loin, pourtant, il ne voit ni l’orbite, ni Nasty. L’une de ses mains se crispe, sursaut de survie qui parvient à choper la peau de ses cuisses. Reviens, dis quelque chose, ne la laisse pas comme ça.
T’es forte, t’es tellement plus forte qu’avant.
Montre-lui que tu l’es.


Lacerate fait un gros effort pour se reprendre, asséner la sentence :

- Par contre, Wrath est un fils de pute. Orbleu ou non, il aurait pas dû te dire ça.

On est beaucoup de choses, dans une vie, et Lacerate préfère endosser un rôle cruel.
Qui fait moins mal, même au milieu de la nuit.






Des trucs en vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Nasty
Nasty

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 395
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ DISPO POUR RP ? : 3/4 (une place dispo)
✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


Coal is my lipstick [Lace&Nasty] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Coal is my lipstick [Lace&Nasty]   Coal is my lipstick [Lace&Nasty] - Page 3 EmptyLun 28 Déc 2020 - 19:36

- Si je faisais genre que j’avais pas mal, je tromperais personne. Lace se redessine la balafre comme si foutre son gros index dans le sillon pouvait la rouvrir. Ça la fait rire. Je me prends à imaginer sa tronche d'Avant. L'Avant c'est de la merde. Mais y’a des douleurs... des trucs que j’avais pas prévu.

J'ai envie de lui demander lesquelles, mais aucun son ne franchit ma bouche. J'ai juste pivoter la tête pour la voir avec mes deux yeux. Je fais partie de ces gens à la verve facile qui savent verrouiller leur clapet quand il faut. Ecouter. C'est plus facile d'écouter que de parler de soi, moins facile que de mentir et d'insulter toutefois. Mon échelle est biaisée.

- Quand j’ai combattu... le Pirate. Ça a rouvert des trucs.

"Le" Pirate.
Pour moi, y'en a qu'un qui fait office de Voldemort local : Pas le Cap', pas l'Dragon, pas l'autre Cannibale, mais celui qui a failli déglinguer Apache, celui qu'a failli me l'éteindre pour toujours. Je sais ce qu'il s'est passé. Personne ne me l'a jamais dit. J'ai juste compris. Parfois, j'envie Freckles d'être si con. Ca préserve d'être débile.
Les gens comme Lace et moi marquons à vie. Et même si l'Oublie émousse le rebord de nos plaies, elles demeurent gravées en nous. Les plus douloureuses restant invisibles. La vie c'est tellement mal gaulée.

J'ai remarqué, tu sais, ton regard qui s'est barré en delorean, tes doigts qu'on la tremblote. T'es partie trop loin pour moi même si t'es là. J'en ai ras la couenne qu'on me laisse sur le carreau, Lace, j'en ai marre qu'on m'abandonne sur le bas côté comme les clebs en période estivale. Alors, comme un chien mal élevé, j'attrape ta main par le poignet. Mes dents se plantent dans le charnu du pouce. Mon regard ne t'a pas quitté.

Regarde-moi, regarde-moi, regarde-moi...
Tu la comprends cette douleur là ?

- Par contre, Wrath est un fils de pute. Orbleu ou non, il aurait pas dû te dire ça.
- C'est un pauvre con. Mais chuis encore plus conne d'avoir cru qu'on étaient potes.
Rire un peu triste. J'essaie de l'oublier. ' Marche pas super.... Je continue de lui mordiller les phalanges. Elle ont ce gout mystérieux de sang, de terre et de nicotine. Pourquoi qu'on oublie pas les trucs qui font chier, hein ?

Je roule sur son ventre pour atterrir le menton égaré quelque part sur sa poitrine. Mes prunelles ont la couleur de cet hiver : deux glacier abandonnés sur ton palpitant encore fumant, Gueule d'amour.

- .. Qu'est-ce que ça t'a rappelé, Lace... ? que je demande dans un souffle.

Dis-le moi.
Laisse-moi un de tes secrets en gage, que je me réchauffe à sa flamme quand tu seras partie (Toi aussi.)






Coal is my lipstick [Lace&Nasty] - Page 3 Bannas10
Revenir en haut Aller en bas
Lacerate
Lacerate

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 1064
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : NON STP
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII

Coal is my lipstick [Lace&Nasty] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Coal is my lipstick [Lace&Nasty]   Coal is my lipstick [Lace&Nasty] - Page 3 EmptySam 9 Jan 2021 - 17:26

Ça l’aide, cette douleur minuscule qui parcourt les nerfs de sa main à son cerveau. Ça l’aide que Nasty réponde, l’ancre un peu dans cet instant. Elle est mieux dans la chaleur de leur orbite qu’engluée dans un souvenir terrible, à sentir le carrelage froid sous ses paumes.

- C'est un pauvre con. Mais chuis encore plus conne d'avoir cru qu'on étaient potes.

C’est sans doute vrai, quelque part, pourtant l’affirmation pique son empathie et l’attriste. L’Artisane poursuit :

- J'essaie de l'oublier. ' Marche pas super.... pourquoi qu'on oublie pas les trucs qui font chier, hein ?

Elle répond d’un rire amer, fragile. C’est une question d’esprit sans doute, il y a des gens qui aiment se torturer les neurones.
Comme elle.

Nasty change de position, se colle à elle. Difficile de se soustraire à ses yeux qui saturent, la question qu’elle murmure.

- .. Qu'est-ce que ça t'a rappelé, Lace... ?

Une interrogation, suivie d’un silence qui attend. Auquel elle ne répond pas immédiatement.
Des sensations qui ressurgissent, des sentiments qui noient tout. Le regard de Lace se perd, se détourne. Elle reflue à nouveau, se fait honnête dans la mesure de ses moyens. Elles ne sont pas assez proches, pas encore, elle n’y arrivera pas.

- Je ne veux pas en parler. C’est... trop tôt.
Ça fait trop mal.

Son regard revient vers Nasty, contemple ses yeux fardés de noir. Elle est à l’écoute et Lacerate ne veut pas se fermer, mais effleurer la simple idée de ce que le Pirate avait réveillé lui donne l’impression de perdre son souffle, fait battre son cœur comme pour la tuer.

Sa main mordue se tend, attrape celle de la souffleuse. Un temps, à serrer un peu trop fort. Chercher quelque chose de vivant.
Et, dans un souffle, offrir une autre confidence.

- À l’Arbre, j’ai laissé quelque chose. Un carnet que j’avais déjà dans le monde d’avant. Elle sourit un peu, presque embarrassée l’espace d’un instant. Comme un journal intime, en quelque sorte.

Un temps. Ses pensées scaressent une résolution qui fleurit depuis déjà bien longtemps.

- Dedans... j’ai tout noté. Ce que j’ai vécu là-bas, jusqu’au jour de mon départ.

Il y a quelque chose, qui passe dans son regard. Un éclat d’acier, frêle et fort à la fois.

- Quand on reviendra... il faudra que je le brûle.
Que j’oublie, avant que ça me rattrape.

Un temps, moment de suspension. Puis d’un coup, elle rit un peu, passe la main dans ses cheveux. Ça chauffe, sous ses cicatrices ; le prix d’être sue, sans doute.
De livrer quelque chose qu’elle n’avait jamais dit à personne, ici.

- ... je sais pas pourquoi je te raconte ça.






Des trucs en vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Nasty
Nasty

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 395
✘ SURNOM : le Panda
✘ AGE DU PERSO : 16 piges

✘ DISPO POUR RP ? : 3/4 (une place dispo)
✘ LIENS : + "So Raw !"
+"Deeper in the dirt, making bodies hurt !"
+"Deep Down !"


Coal is my lipstick [Lace&Nasty] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Coal is my lipstick [Lace&Nasty]   Coal is my lipstick [Lace&Nasty] - Page 3 EmptyDim 2 Mai 2021 - 18:49

- Je ne veux pas en parler. C’est... trop tôt.

M'en veux pas gueule d'amour, mais moi ce que j'entends juste c'est "Tu l'mérites pas." C'était peut-être pas l'idée, pas la volonté, pas les bons mots. Mais mon cerveau traduit bien ce qu'il veut et ce connard ne me souhaite pas du bien. Je ne t'en veux pas, Jolie Fêlure. C'est pas grave, tu sais, j'ai pris l'habitude d'être maintenue à distance. Tout le monde pense que je ne pourrais pas comprendre.

Les miettes, c'est déjà bien.
Je les picore et je me fais un festin.

Je te regarde, beauté.
Je t'écoute.
Ce soir, ce sera peut-être rien, pour toi. Moi, je vais sucer ce souvenir sous ma langue pour garder la saveur plus longtemps : "Une fois j'ai été proche de quelqu'un. Et même que j'ai été honnête." Je te souris, parce que là, c'est tout ce dont tu as besoin et pas de mes petites pyrogravures minables du myocarde.

- J'attendrais... quand bien même je sais que ça viendra jamais.

Elle m'attrape la main, et je comprends brusquement qu'elle essaie fort, que les mots sont coincés comme des oursin dans sa gorge, que franchir le pas de sa bouche c'est arracher quelque chose de tendre et de sanglant en dedans. Lacerate lutte avec les barreaux de sa prison.

- À l’Arbre, j’ai laissé quelque chose. Un carnet que j’avais déjà dans le monde d’avant. Comme un journal intime, en quelque sorte. Dedans... j’ai tout noté. Ce que j’ai vécu là-bas, jusqu’au jour de mon départ.
- T'as.... T'as des mémoires de ta vie d'avant
, que je fais estomaquée, envieuse et terrifiée à la fois.

La saveur d'interdit est tellement puissante. Il en dit quoi notre petit despote ? Je réalise à son expression, qu'il n'est probablement pas au courant. Personne peut-être.

Je suis la seule.

Cette pensée allume un brasier inattendu dans ma cage thoracique.

- Quand on reviendra... il faudra que je le brûle.

Silence. Au travers du contact de sa main, à laquelle j'ai tressé mes doigts, je vibre de sa profonde détermination. J'éprouve une forme de respect pour cette formidable volonté d'en finir avec le passé. J'aimerais parvenir à tuer certains de mes souvenirs avec autant de témérité.

- Ok... Je soulève nos mains jointes. C'jour là, meuf, j'te tiendrais la main pareil. Je dépose un bécot qui laisse une trace de suie sur la morsure. Qu't'ais besoin, ou pas... Chrais là, promesse.

Lacerate éclate soudain de rire, le visage aussi cuit que le mien.

- ... je sais pas pourquoi je te raconte ça.
- ... Moi non plus. Mais quelque part, on s'en fout un peu, non ? Si c'est dit, c'est que t'en avais besoin. C'est sorti et c'est pour le mieux.
Je hausse les épaules. Et pt'êt même que t'en avais envie, et dans ce cas.... Mon timbre déraille un peu.... Merci.

Sourire d'enfant, de cette gosse que ma mère a haché menue, et gravé au burin dans mes chairs, que je vaudrais jamais rien, pour personne. Moi aussi je porte une balafre. Elle est simplement invisible.






Coal is my lipstick [Lace&Nasty] - Page 3 Bannas10
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Coal is my lipstick [Lace&Nasty] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Coal is my lipstick [Lace&Nasty]   Coal is my lipstick [Lace&Nasty] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Jungle Luxuriante :: La Brousse Aride :: L'Ossuaire Préhistorique-