Le Deal du moment : -43%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
24.71 €

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
San H. Zeya
San H. Zeya

☠ Commerçant au Port ☠


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : L'Artisane.
✘ AGE DU PERSO : Pas plus de vingt ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Potêtre.
✘ LIENS : Registre & Commandes.

Howling ghost they reappear Empty
MessageSujet: Howling ghost they reappear   Howling ghost they reappear EmptyJeu 23 Aoû 2018 - 23:21

Il faisait étonnemment froid quand Tayysan ouvrit les yeux.

En clignant plusieurs fois des paupières, elle se demanda l’espace d’un instant ce qu’elle fichait, allongée à même le sol. Une simple constatation qui suffit à la faire bondir, tandis que ses mains s’enfonçaient dans la poudreuse et que sa soudaine migraine freinait ses ardeurs. En manquant de lâcher un juron, elle observa les alentours, peinant à s’habituer à l’étrange pénombre régnante.  

Tayysan se releva difficilement. Levant les yeux vers le ciel, elle fut d’abord aveuglée par les reflets d’un soleil blafard sur la neige immaculée.
Et soudainement, elle se rendit compte qu’elle se trouvait au fond d’une crevasse.
Le déroulement des événements se fit dans sa tête. La birmane se souvenait de s’être éloignée du Ranch. Dotée d’une ardeur nouvelle, elle s’était dit que ce ne serait pas plus mal de s'éloigner du territoire des Rebelles - sans toucher les abords du Givre, et d’en profiter pour ramasser deux ou trois bricoles. Du bois, par exemple. Au détour de sa route, elle n’avait pas aperçut le bord de cette crevasse, qui lui semblait être sortie de nulle part. Elle avait glissé, chuté, perdu connaissance.

C’était visiblement une très mauvaise idée. Et ce n’était pas la première fois qu’elle prenait ce genre d’initiatives. D’ailleurs, elle ne savait pas vraiment ce qu’il lui était passé par la tête. Le ras-le-bol de rester toujours au même endroit, le besoin de se dépenser, de s’éloigner des gens, qui sait. Mais soit. Le problème était ailleurs maintenant. Tayysan s’inquiétait réellement de pouvoir remonter à la surface. Elle tâta à plusieurs reprises la roche, et réussit à grimper d’un ou deux mètres, avant de glisser et de rouler sans ménagement jusqu’au fond du ravin. La neige amortit heureusement sa chute. Une énième fois, elle se releva et jugea la hauteur qui la séparait de la surface ; une bonne dizaine de mètres, à vue d’œil, en témoignait sa migraine lancinante qui ne lui pardonnait pas cette chute.

Tayysan se résigna finalement. Sans vraiment réfléchir, fatiguée qu’elle était par son coup reçu sur la tête, elle avança de quelques pas en espérant croiser, plus loin, un bout de branche ou de liane qui l’aiderait à se hisser vers la surface. Elle réfléchissait à cette éventualité tout en remontant sa capuche, sans prêter attention au liquide chaud et poisseux qu’elle sentit à l’arrière de sa tête. Elle se contenta d’appuyer avec force sa capuche sur la plaie, tout en remontant son écharpe jusque sous ses yeux. Tayysan était consciente de ne pas se trouver dans la zone du Givre, mais la peur s’emparait facilement de ses membres dans un lieu pareil. Et puis, il faisait froid. Vraiment froid.

Pour ne pas geler sur place, elle devait bouger. Elle accéléra donc le pas en regardant autour d’elle, espérant vainement trouver des bords moins lisses, moins haut. Cette expérience désagréable lui rappela une mission qu’elle avait eu avec Freckles. Mais il lui fallut quand même un temps pour se rappeler de la mission en question, de ses événements, et de Freckles en lui-même. Et voilà qu’elle se secouait la tête malgré la douleur, sorte de punition qu’elle s’infligeait pour avoir failli Oublier sa vie d’Avant. Ça, il en était par-dessus tout hors de question. Le quotidien et les soucis du Ranch manquaient visiblement de lui pomper ses précieux souvenirs.

Pensive, il lui sembla marcher un moment. Elle était à deux doigts de désespérer, lorsqu’elle fut surprise par un caillou de taille moyenne qui dévala la pente du ravin, avant de s’échouer à ses pieds. Tayysan s’arrêta net, tout en observant les bribes de roches et une légère couche de neige du sommet s’écraser à ses pieds. Les bruits de pas étouffés par la neige, venant de la surface, ne lui laissait aucun place au doute : quelqu’un se baladait à proximité du ravin.

Elle en était à deux doigts de demander de l’aide malgré elle, lorsqu’elle croisa un regard qui lui parut vaguement familier. Là-haut, il y avait quelqu’un, en effet. Mais emmitouflé qu’il était dans ses couches de vêtements, elle ne sut savoir s’il s’agissait d’un Pirate, ou de tout autre habitant de l’Île.

- Euh. Elle hésita longuement, avant de rabaisser son écharpe pour parler plus clairement. Vous pourriez m’aider ?

Elle ne précisa pas qu’elle avait bêtement glissé, puisqu’elle n'avait même pas regardé où elle posait ses pieds.
Puis, c’est qu’elle priait pour ne pas être tombé sur un type sans scrupules. Ce n’était vraiment pas le moment.






     

နီလာ စန္ဒာ နေ
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1729
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Howling ghost they reappear Empty
MessageSujet: Re: Howling ghost they reappear   Howling ghost they reappear EmptyDim 23 Sep 2018 - 12:18

La vie au Canyon est vraiment pas drôle.
C'est le plus grand danger dans lequel ils se sont jamais trouvés, mais c'est aussi mortellement ennuyeux. Il faut faire attention sans cesse, à ne pas mourir de froid, à ne pas se faire toucher par le gel, à ne pas devenir un de ces monstres aux yeux bleus. Mais il faut aussi s'occuper de la vie du camp, et attendre, attendre beaucoup. Une fois les tâches finies, Freckles s'ennuie à mourir. Et les aller-retours, à l'Ossuaire ou au Grand Arbre, ça commence à être limité.

Freckles doit bouger pour ne pas trop penser.

C'est peut-être pour ça qu'il se retrouve si, si loin du camp, à avoir fait des détours et des pirouettes pour éviter le maximum le Givre, emmitouflé dans six couches de fringues après sa dernière visite au Grand Arbre.
Visite inutile. Tout le monde allait bien. Toujours tous aussi cons, avec leur mini société bancale et leur insistance à rester là bas.

Et il faudrait qu'il fasse demi-tour, maintenant. Il se rapproche de plus en plus de ce qu'il sait être la zone des pirates, le port et le bayou, et une sorte de tension s'empare de tous ses muscles, rend ses mouvements plus calculés, son regard plus méfiant. Pourtant c'est pas la vigilance habituelle. Les choses ont changé ; les pirates sont toujours l'ennemi, mais un ennemi en « pause ». Un ennemi moins dangereux. Tout le monde a d'autres choses à foutre que de s'entre-tuer en ce moment.

Il s'imagine se pointer au port comme si de rien était, et ça le fait ricaner intérieurement.
Non, peut-être pas quand même.

Vous pourriez m’aider ?

Il s'arrête dans ses pas.
Il tend une main vers le pommeau de l'épée à sa ceinture, et regarde autour de lui, sans voir à qui appartient la voix. Et puis il avise la crevasse. Et abandonne toute prudence pour s'approcher du bord à quatre pattes, pour tenter d'y voir quelque chose.
Des petits blocs de neige tombent au fond. Il y voit rien du tout.

« C'est qui ? » il demande.

Puis la stupidité de sa question l'atteint et il se racle la gorge et se penche de nouveau sur le bord.

« T'es blessé ? »
Revenir en haut Aller en bas
San H. Zeya
San H. Zeya

☠ Commerçant au Port ☠


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : L'Artisane.
✘ AGE DU PERSO : Pas plus de vingt ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Potêtre.
✘ LIENS : Registre & Commandes.

Howling ghost they reappear Empty
MessageSujet: Re: Howling ghost they reappear   Howling ghost they reappear EmptyVen 28 Sep 2018 - 21:40

La lumière du jour l’aveugle toujours autant, mais elle parvient quand même à apercevoir une tête emmitoufflée. Lui par contre, ne semble pas la voir. Par réflexe, Tayysan recule jusqu’à heurter l’autre bord de la crevasse. Elle n’était toujours pas visible, malheureusement.

- Non, ça va. Je me suis juste cognée la tête.

Elle enchaîne, hésitante.

- Je vis au ranch du port. J’avais besoin de bois, et je me suis éloignée jusqu’à tomber dans cette crevasse.

Marquant une pause, elle se décale alors de plusieurs pas, jusqu’à croiser un maigre rayon de soleil. Afin de s’assurer d’être mieux vue, elle fait un signe vers la tête qu’elle aperçoit toujours. Lui avoir dit qu’elle vivait au port n’était peut-être pas une bonne idée, et Tayysan s’en rendait à peine compte. Malgré les temps qui courent, se déclarer ouvertement pirate n’aidait pas face à certains peuples. Les Garçons Perdus en faisaient partie, et encore. Ca dépendait face à qui on se trouvait.

- Mais je te promets que je ne te veux pas de mal. Je cherche juste à remonter depuis avant, mais les bords sont trop lisses et la crevasse m’a l’air interminable. Tu sais peut-être s’il y a une pente plus douce quelque part ? Ou s’il y a une branche, une liane ou n’importe quoi dans le coin ?

Bon, peut-être pas de liane. Aux dernières nouvelles, on n’était pas dans la jungle ici.

- Je comprendrais que tu ne veuilles pas m’aider.

C’est vrai, ça. Si elle était pirate, elle ne savait même pas qui était le gaillard de là-haut. La seule chose dont elle était sûre, c’est que sa voix lui était familière. Dans un coin de son esprit, elle en avait bêtement conclu qu’il s’agissait d’un Perdu qu’elle avait pu connaître. Mais elle arrivait quand même à en douter ; elle savait que leurs campements étaient à l’autre bout de l’île. C’était beaucoup trop loin, et il était plus logique pour elle que ce soit simplement un mauvais tour de sa mémoire.

De nouveaux blocs de neige s’échouent à proximité d’elle, tandis que Tayysan se frotte les bras en espérant se réchauffer ne serait-ce qu’un peu.

Spoiler:
 






     

နီလာ စန္ဒာ နေ
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1729
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Howling ghost they reappear Empty
MessageSujet: Re: Howling ghost they reappear   Howling ghost they reappear EmptyDim 30 Sep 2018 - 18:39

La voix s'élève du bas de la crevasse. Freckles ne parvient toujours pas à voir de qui il s'agit. Pas le bon angle ?

- Non, ça va. Je me suis juste cognée la tête.

Une pause.

- Je vis au ranch du port. J’avais besoin de bois, et je me suis éloignée jusqu’à tomber dans cette crevasse.
- Ah.

En même temps c'est pas une surprise.
Il est à la frontière du Givre et de la Baie des Pirates. C'est lui qui a rien à faire là. Pas la personne au fond de la crevasse – la pirate ? Mais ça change rien. Il peut quand même pas sauver la vie d'un ennemi.
Même en période de trêve.

- Mais je te promets que je ne te veux pas de mal. Je cherche juste à remonter depuis avant, mais les bords sont trop lisses et la crevasse m’a l’air interminable. Tu sais peut-être s’il y a une pente plus douce quelque part ? Ou s’il y a une branche, une liane ou n’importe quoi dans le coin ?

Machinalement il jette un regard à la ronde, sans quitter sa position, et avant qu'il puisse répondre En fait je pense que je vais te laisser te démerder, la voix s'élève de nouveau.

- Je comprendrais que tu ne veuilles pas m’aider.

C'est sans doute une technique, ça, le coup de la psychologie inversée, mais ça marche carrément.
Freckles a un esprit de contradiction.
Et là il réfléchit.
Il gratte la neige avec ses ongles et réfléchit, pèse le pour et le contre.
Déjà, c'est une voix de fille. Ça peut paraître con, mais ça change tout. Les pirates du navire, les pires, ceux qui tuent et violent et tout, c'est jamais des filles. Freckles ne peut pas dire qu'il connaisse des gens qui vivent au Port. Mais ça se rapproche un peu des gens qui vivent au Bayou, non ? Et Freckles ne déteste pas les gens qui vivent au Bayou.
Donc quelqu'un qui vit au Port, c'est sans doute un peu entre les deux.

Ensuite, la voix, là, même si elle vient de loin en bas, elle lui donne une impression bizarre. C'est pas la mélancolie, c'est pas la nostalgie, ça n'aurait aucun sens.

Bref.

« J'ai une corde », il dit.

C'est vrai, elle est passée à sa ceinture et enroulée. Ils sortent plus trop sans un sacré équipement, au camp. Il est pas sûr qu'elle soit assez longue, mais bon, il aura fait de son mieux.

« Laisse tes armes au fond de la crevasse », il ordonne. « Si j'en vois une quand tu remontes je lâche. »

Et il déroule la corde.
Revenir en haut Aller en bas
San H. Zeya
San H. Zeya

☠ Commerçant au Port ☠


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : L'Artisane.
✘ AGE DU PERSO : Pas plus de vingt ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Potêtre.
✘ LIENS : Registre & Commandes.

Howling ghost they reappear Empty
MessageSujet: Re: Howling ghost they reappear   Howling ghost they reappear EmptyLun 1 Oct 2018 - 17:52

Tayysan s’avance vers la corde, lorsqu’elle la voit dévaler le long des murs de la crevasse. Alors qu’elle commence à tendre une main hésitante - sans trop savoir pourquoi - les ordres du Garçon Perdu lui parviennent.

Elle reste silencieuse, mais affiche une moue réprobatrice. L’unique arme qu’elle portait sur elle est un couteau, qu’elle cache dans les plis de sa veste. Il n’est pas visible au premier coup d’œil, et il lui était presque tentant de feindre d’accepter la requête de son sauveur, tout en concernant son arme sur elle. C’était plus prudent ; abandonner son arme aussi facilement alors qu’elle ignorait l’identité de la personne en-haut n’était pas une bonne idée. Ça équivalait à se jeter dans la gueule du loup.

Pourtant, la birmane balaye cette idée sans même y réfléchir. Extirpant son couteau de sa manche, elle lui jette à peine un regard avant de l’envoyer de toutes ses forces contre la paroi rocheuse. Elle voit la lame, fragilisée par le froid, éclater en plusieurs morceaux dans un bruit semblable à un tintement de clochettes.

Alors qu’elle observe les morceaux étincelant sous les lueurs d’un soleil lointain, elle lève les yeux vers la tête qui ne l’aperçoit toujours pas.

- Merci. J’ai jeté mon arme, je viens.

Geste stupide qu’elle a fait sans réfléchir. D’une part pour espérer que l’individu d’en haut entendrait l’éclat caractéristique d’une lame de couteau contre la roche, afin de lui affirmer sa bienveillance. D’autre part parce qu’elle n’avait pas d’autre choix ; de toute façon, si elle remontait, elle ne retrouverait pas ce couteau de sitôt.
C’est à croire qu’elle accorde une confiance naïve à une voix sans visage.

Elle a besoin d’élan pour attraper le bout de corde, qui pend à plus d’un mètre du sort. Tayysan recule, expire un bon coup, court et bondit jusqu’à ce que sa main rencontre le bout de corde, qu’elle serre de toutes ses forces.
Sur sa tête atterrissent de petits blocs de neige, tandis que la corde se tend davantage. Le Perdu d’en haut avait dû reculer de quelques pas afin d’avoir une meilleure prise.

L’ascension est plus difficile que prévu. Elle patine sur la paroi rocheuse recouverte de neige et de givre, manque de chuter plusieurs fois, en plus du froid mordant. L’asiatique est obligée de s’arrêter plusieurs fois pour tenter de reprendre des forces et de réajuster son écharpe sur son visage.
Essoufflée, l’effort a au moins le mérite de la réchauffer un tant soit peu. La remontée lui parait durer une éternité quand enfin, la lumière du jour se fait plus insistante. La Pirate jette sa main en direction du bord, tenant fermement la corde de l’autre. L’effort la fait grimacer, tandis qu’elle force afin d’atteindre le sommet.

Sa tête apparait enfin à la surface, ainsi que son torse. Elle a à peine le temps d’apercevoir la silhouette de son sauveur que le bord cède sans prévenir. Tayysan pousse un cri de surprise et fait une chute d’à peine un mètre. Elle se balance bêtement au bout de la corde, se heurte à la paroi et tente d’attraper une prise sur le mur. Tout en ignorant ses muscles qui lui gueulent de stopper ses efforts.

- C’est plus glissant que prévu. Désolée, lance-t-elle entre ses dents, alors qu’elle regarde précipitamment autour d’elle dans l’espoir de trouver une prise solide. Craignant, dans un coin de sa tête, que le garçon d’en-haut ne perde patience.






     

နီလာ စန္ဒာ နေ
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1729
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Howling ghost they reappear Empty
MessageSujet: Re: Howling ghost they reappear   Howling ghost they reappear EmptyMer 31 Oct 2018 - 19:08

- Merci. J’ai jeté mon arme, je viens.

Il est tenté de le croire. Il a entendu un bruit sourd, le claquement de la lame contre la paroi de glace de la crevasse. Peut-être que c'est une feinte et qu'elle ne l'a pas lâchée du tout, seulement cognée très fort pour lui faire croire qu'elle est désarmée. Mais bon. Freckles tient quand même la corde de toutes ses forces, sentant le poids au bout, qui oscille par intermittence quand la personne prend appui sur la paroi. Le froid mord même à travers ses gants épais, et il espère qu'il va pas lâcher à cause de ça.
Ça le débarrasserait du problème remarque.
Mais ce serait con.

Une tête finit par apparaître en haut de la crevasse. Des cheveux noirs tous lisses ; et puis un bras, qui tente de s’agripper au rebord. Qui pense sans doute être arrivée au bout de ses peines et relâche son attention. Et le bord s'effondre, un petit bout de glace glisse et Freckles ne peut pas s'empêcher de se lancer en avant alors que la pirate crie et disparait de nouveau à l'intérieur de la crevasse.

- C’est plus glissant que prévu. Désolée.

Mais elle a pas lâché et lui non plus.
Il regarde autour de lui, frustré, sans trouver de prise pour la corde. Et oui, il perd patience, mais il a pas envie de juste laisser l'autre tomber maintenant.

« Je vais tirer. »

Et il tire. C'est pas facile, parce que le sol glisse un peu et qu'il a pas de prise, mais la jeune femme au bout de la corde est pas si lourde, et pas si loin, et très vite il la voit réapparaître en haut. Et pour éviter qu'elle se ramasse une nouvelle fois, c'est lui qui s'avance vers elle pour l'attraper par le bras et l'aider à faire les derniers efforts, pour la tirer à quelques mètres du trou.

« Bouge pas, j'te tiens. C'est bon. »

Il veut pas avoir l'air de la rassurer.
Il l'a en face de lui, maintenant, et le premier truc qu'il regarde, c'est si elle a gardé son arme ou pas – il en voit aucune. Ensuite ses yeux remontent – il regarde si elle est blessée : difficile à dire sous les couches de vêtements. Ensuite il a plus d'autre choix que de la regarder dans les yeux, et adulte ou pas, c'est très simple parce qu'elle fait presque sa taille.
Presque sa taille.

Freckles la fixe pendant peut-être deux secondes avant de bafouiller.

« Tu ressembles à quelqu'un que je connaissais. »
Revenir en haut Aller en bas
San H. Zeya
San H. Zeya

☠ Commerçant au Port ☠


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : L'Artisane.
✘ AGE DU PERSO : Pas plus de vingt ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Potêtre.
✘ LIENS : Registre & Commandes.

Howling ghost they reappear Empty
MessageSujet: Re: Howling ghost they reappear   Howling ghost they reappear EmptyDim 4 Nov 2018 - 11:40

Elle a réellement cru qu’elle allait finir sa vie bêtement, au fond de cette crevasse.
Mais elle n’est pas tombée, et le Perdu ne l’a pas lâché. Il est même venu l’aider.

C’est plutôt sympa, vu qu’il aurait pu abandonner et la laisser pour morte. Il la tient par le bras et la tire vers la surface. Tayysan est essoufflée et se laisse faire, tirant sur ses dernières forces. Il lui faut un temps pour reprendre ses forces - et sa respiration. Lorsqu’elle relève la tête, elle croise en même temps le regard de son sauveur. Ce n’est pas compliqué ; il fait la même taille qu’elle.

Tayysan se fige littéralement - son cerveau aussi, d’ailleurs, désormais plus blanc que la neige elle-même. Elle n’entend plus que le vent qui lui donne l’impression d’envahir chaque parcelle de son corps, et ses mots ne lui parviennent qu’à moitié. Quelques secondes lui paraissant une éternité sont passées quand ses pensées se décident enfin à repartir à toute allure. Énormément de choses lui passent dans la tête, les souvenirs remontent et lui paraissent aussi vifs qu’au premier jour. Ça lui vrille le crâne - mais c'est peut-être à cause de sa plaie à la tête.

Pourtant, Tayysan se contente de tendre une main hésitante. Elle pose un doigt ganté sur la joue du fantôme face à lui. Elle appuie une fois, deux fois. C’est un peu bête, mais elle est si peu sûre d’elle qu’elle rappuie une troisième fois. C’est la même tête, les mêmes taches de rousseur, les mêmes cheveux, les mêmes yeux, et c’est trop pour être une simple coïncidence ou une blague cruelle de son esprit.

- Freckles ?

Elle n’a pas oublié son nom et ça la rassure à quelque part. Elle bafouille d’ailleurs, et la question sonne plutôt comme une affirmation. Le dire rend la chose réelle, présente, rassurante et effrayante à la fois. Elle bouge de nouveau, mal à l’aise. Elle l’a vu, elle l’a touché, mais se dire que l’instant présent est réel lui prend un peu de temps. Elle ne sait pas comment le prendre. C’est toujours déconcertant

- Tu me reconnais ? C’est...

Elle s’arrête.
L’Oubli.
Merde.

- C’est moi.

Elle retient ses injures ; ça l’énerve un peu de ne pas se souvenir de son ancien nom. Elle cherche des arguments, en trouve facilement.
Il a l’air de l’avoir reconnu - un peu, mais peut-être que l’Oubli a déjà fait son travail. Ca lui fait un peu peur, au fond.

- Tu te souviens ? C’est en tuant des zombis pendant une mission qu’on est devenu amis. C’est que la formulation la ferait presque rire si la situation n’était pas ce qu’elle est. On a réveillé la moitié des chefs un soir. On a aussi recueilli un lionceau.

Les souvenirs aux contours effacés lui reviennent. Elle parle beaucoup, mais ça l’aide à reprendre son calme. C’est que sa voix est bredouillante, presque tremblante. Au final, elle regarde de nouveau Freckles dans les yeux. Un peu triste, un peu honteuse aussi : elle croit se souvenir qu’il tient sans surprise les Pirates en horreur.

- J’ai oublié mon nom.






     

နီလာ စန္ဒာ နေ
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1729
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Howling ghost they reappear Empty
MessageSujet: Re: Howling ghost they reappear   Howling ghost they reappear EmptyDim 25 Nov 2018 - 20:05

C'est débile ce qu'il vient de dire.
Comment elle pourrait ressembler à quelqu'un qu'il connaît ? Comment il pourrait savoir, déjà, alors qu'elle est enterrée dans les tissus, les fourrures, les écharpes, que leurs deux visages sont à peine visibles sous la neige, et que de toutes façons, si elle ressemblait vraiment à quelqu'un et ben il l'aurait oublié.
C'est débile.
Elle le fixe.
Ça lui fait mal au cœur. Il reconnaît l'émotion : c'est de l'angoisse. Il sait pas pourquoi. Il comprend pas.

- Freckles ?

Il la regarde avec de l'incompréhension. Ça fait encore plus mal.

- Tu me reconnais ? C’est... Il bouge pas. C’est moi. Tu te souviens ? C’est en tuant des zombis pendant une mission qu’on est devenu amis. Il dit rien. On a réveillé la moitié des chefs un soir. On a aussi recueilli un lionceau.

Et quand il bouge c'est juste pour secouer la tête de gauche à droite, le regard qui fuit, qui racle le sol recouvert de neige. Il fait non de la tête. Il écoute même pas ce qu'elle dit en dernier ; enfin si, il écoute, mais il entend à peine cet espèce d'aveu déchirant, on dirait qu'il a du papier bulle dans le crâne, et ça pétille trop fort pour lui permettre de bien comprendre.

« Je suis désolé », il bafouille. « J'crois que tu te trompes. »

Ça non plus ça n'a pas de sens.
Ça s'est passé, tout ça. Le lionceau, c'est lui, c'est Nuwala, ça s'est passé. Les chefs, la maison souterraine, c'est lui aussi. Les zombis aussi si ça se trouve, il s'en souvient vaguement.
Tous les trucs sont là, étalés sur la table devant lui.
Mais non, ça veut pas.
Y a le papier bulle qui bloque l'information. Qui craque à ses oreilles.

« Je suis désolé », il répète.

Et il peut pas s'arrêter de faire non de la tête.
Il se sent pas très bien. Il se dit qu'il va peut être vomir ; il a une boule dans la gorge, les poumons qui déconnent, les lèvres et le menton qui tremblent.
En fait c'est peut-être une envie de pleurer.
Revenir en haut Aller en bas
San H. Zeya
San H. Zeya

☠ Commerçant au Port ☠


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : L'Artisane.
✘ AGE DU PERSO : Pas plus de vingt ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Potêtre.
✘ LIENS : Registre & Commandes.

Howling ghost they reappear Empty
MessageSujet: Re: Howling ghost they reappear   Howling ghost they reappear EmptyDim 6 Jan 2019 - 17:58

Cette discussion lui fait l’effet d’un poignard glacé en plein cœur. Mal à l’aise, Tayysan se tord les doigts, le regard rivé sur Freckles. Il ne la regarde pas. Son pied trace des spirales dans la neige et il lui parait trembler un peu. La birmane ne sait pas si c’est l’effet du froid... ou de tout autre chose.

Des souvenirs brumeux ressurgissent, et elle se souvient que ce n’est peut-être pas la meilleure manière de parler à Freckles. Elle l’inquiète, elle lui fait peur, et elle le voit bien : c’est comme s’il ne voulait pas voir la réalité en face. Elle pourrait tourner les talons et le laisser tranquille mais, égoïstement, elle aimerait bien qu’il le reconnaisse. Ça lui paraitrait moins onirique, plus réel. Finalement, Tayysan dénoue un peu l’écharpe qui barre son visage. Elle se montre, croise une nouvelle fois le regard de Freckles.

- Non, c’est moi qui suis désolée. Elle tente d’adopter un toux plus doux, plus mesuré, histoire de ne pas le brusquer davantage. Si tu me reconnais pas, c’est pas grave.

Elle tire alors la peau autour de ses yeux, une blague pas drôle, que certains enfants lui faisaient mais qui peut faire mouche chez le Livreur.

- Mais je suis sûre que je te dis au moins quelque chose.

Ou peut-être pas.
Si sa voix est douce, elle ne peut pas en dire autant du reste. Elle est angoissée, mal à l’aise, sans trop savoir quoi faire. Elle hésite un moment à toucher Freckles, comme si elle voulait l’amener à s’asseoir pour mieux digérer les retrouvailles - ou la rencontre. Elle s’y résout, préférant parler calmement, exposer un début de situation. Même si elle meurt d’envie d’extérioriser ses angoisses amères.

- J’étais cheffe... avant. Un pirate m’a enlevé un jour où je m’étais trop éloignée du Grand Arbre. J’ai fini au Bayou et... enfin, j’ai survécu. Voilà.

Elle n’ose pas trop parler et continue de se frotter les mains, de tordre ses doigts. Son regard dansant entre la fuite et l’envie de guetter une réaction de Freckles.






     

နီလာ စန္ဒာ နေ
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1729
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Howling ghost they reappear Empty
MessageSujet: Re: Howling ghost they reappear   Howling ghost they reappear EmptyVen 5 Juil 2019 - 18:24

- Non, c’est moi qui suis désolée. Si tu me reconnais pas, c’est pas grave.

Mais elle ment, pas vrai ?
C'est grave s'il se souvient pas.
Elle dénoue son écharpe .C'est plus possible de faire semblant de pas la reconnaître. C'est pas possible parce qu'il y a ses yeux qui le fixent avec une intensité triste, et son nez, et sa bouche qui parle et qu'il a entendu parler plein de fois avant et vu sourire plein de fois avant.

- Mais je suis sûre que je te dis au moins quelque chose.

Et qu'il a vu rire plein de fois avant. Il était tout fier quand il la faisait rire la cheffe des artisans d'un calme olympien qui imposait à tout le monde une distance de respect- sauf à lui. Il était fier comme un idiot d'être celui qui avait le droit à ses côtés plus enfantins, quand elle menaçait Nuwala pour de faux ou buvait avec lui dans la maison souterraine ou cette fois encore où ils s'étaient retrouvés à parler dans le désert.
Elle sait pas, elle peut pas savoir ce que ça lui a fait qu'elle disparaisse. Et de jamais lui avoir dit au revoir surtout. Mais c'est comme ça au Grand Arbre. On a jamais le temps de dire au revoir. On quitte quelqu'un des yeux deux minutes et quand on revient il est parti pour toujours et on a beau l'oublier ça laisse un trou gros comme un impact de météorite dans le bide. Freckles il peut pas oublier Harmony. Il a pas pu. D'habitude il peut mais cette fois il a pas pu, parce que c'était un trop gros trou. Il lui aurait fallu des points de suture peut-être même une greffe; voilà, depuis qu'il est rentré du Monde Ordinaire Freckles se balade avec un trou dans le ventre et y a personne qui a l'air de s'en soucier.

« J’étais cheffe... avant. Un pirate m’a enlevé un jour où je m’étais trop éloignée du Grand Arbre. J’ai fini au Bayou et... enfin, j’ai survécu. Voilà. »
« Je sais qui t'es. Je sais qui t'es, c'est bon, te fatigue pas. »

On dirait qu'il est épuisé. Juste au ton qu'il prend. Il reste là avec les pieds gelés enfoncés dans la neige et une corde à la main et il arrive pas à se jeter dans les bras de sa meilleure amie qui a grandi – pas grandi.

« J'préfererais que tu sois morte », il dit en murmurant. Et il est pas bien sûr de savoir si c'est vrai ou s'il a juste envie de lui faire un peu de mal.
Revenir en haut Aller en bas
San H. Zeya
San H. Zeya

☠ Commerçant au Port ☠


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : L'Artisane.
✘ AGE DU PERSO : Pas plus de vingt ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Potêtre.
✘ LIENS : Registre & Commandes.

Howling ghost they reappear Empty
MessageSujet: Re: Howling ghost they reappear   Howling ghost they reappear EmptyDim 7 Juil 2019 - 22:25

L’effet du poignard glacé s’est un peu accentué. Pour un peu et elle aurait entendu le bruit de la désillusion éclater dans ses oreilles. Elle ne sait pas à quoi elle s’attendait. Peut-être pas à ça. Dans tous les cas, la remarque l’a refroidi. Presque instantanément, ses mains arrêtent de se tortiller. Elle les range dans la poche de sa large veste aux multiples petits trous, enfouit davantage son visage dans les plis de son écharpe. Elle a froid. Au sens propre et figuré.

Pourtant, elle hausse les épaules.
Cherche l’impassibilité.

- Moi aussi.

Elle s’est déjà faite la réflexion. Le Grand Arbre était sa maison. Maintenant, ce n’est plus le cas et elle sait très bien que c’est inutile d’y retourner. Même si elle fait semblant de ne rien voir, elle a bien vu son visage moins rond et sa silhouette qui tire plus vers la jeune femme que la jeune fille.
Elle s’est déjà faite la réflexion, mais au fond elle aime beaucoup trop la vie pour ça, même si elle brûle sous un soleil caniculaire ou glacé.

Que Freckles pense ce qu’il vienne de dire ou pas, la réalité s’est brusquement ramenée à Tayysan. Le Grand Arbre lui manque et ses Artisans aussi, certes. Mais le Temps passe. Elle ne leur manque sûrement plus et l’Oubli a peut-être même fait son affaire. Le maigre fil qui la reliait à ses anciens camarades semblait désormais se couper. Avant, l’envie lui était venue de demander si tout le monde allait bien. Mais à quoi bon.

A la place, elle dévisagea un Freckles aux traits tirés, tout en frottant l’arrière de son crâne encore endolori.

- Tu vas bien ? Le petit aussi ? Ajouta-t-elle en pensant au lionceau dont elle ignorait le nom.

En soi, la question était stupide et elle voyait déjà le Livreur lui balancer quelque chose en pleine figure. Stupide mais large. La Pluie Salée semblait remonter à une éternité, et elle avait entendu parler d’une expédition avant que les Perdus ne soient contraints de quitter l’Arbre à cause du Givre.

- Je peux partir sinon.

Sa voix était plus basse.






     

နီလာ စန္ဒာ နေ
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1729
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Howling ghost they reappear Empty
MessageSujet: Re: Howling ghost they reappear   Howling ghost they reappear EmptyMar 16 Juil 2019 - 0:45

- Moi aussi.

Freckles fronce le nez, comme s'il respirait quelque chose d'immonde. Ou comme il fait lorsqu'on lui demande de lire un livre avec des caractères trop petits et qu'il y arrive pas.

- Tu vas bien ? Le petit aussi ?
- Le petit- elle... il commence à répondre.

Et puis il se tait de nouveau. Son regard fixe encore plus durement peut-être le visage de la pirate. Elle ne se rappelle pas de tout. Lui non plus. Il ne sait plus quand elle est partie exactement -enfin, capturée, quand il s'est rendu compte qu'elle n'était plus à l'Arbre, pour de bon. Est-ce que c'était avant que Poncho donne à Nuwala son nom ? Est-ce que c'était après, mais qu'elle ne s'en souvient plus ? Est-ce qu'elle a choisi d'oublier ?
Et puis c'est quoi cette question d'abord ? Est-ce que le petit va bien ? Ils sont quoi, des adultes ? Un vieux couple divorcé avec les gosses d'un côté et l'autre parent qui vit au bout du monde et revient un Noël sur deux s'enquérir maladroitement du sort d'une famille avec qui il est moins proche que du plus distant de ses nouveaux collègues ?

- Je peux partir sinon.

C'est le dernier clou dans une planche de bois fissurée de bout en bout.

« Non », Freckles lâche.

En colère ou triste ou les deux ou plus encore il sait pas il a les poings qui tremblent et le visage plissé – ça se voit encore plus qu'il est qu'un gosse et elle non.

« Je voulais pas dire ça. Enfin si mais je le pense pas, c'est juste. Harmony tu te rends compte, j'espère. »

Il lève les yeux du tas de neige qu'il fixait, il la regarde elle maintenant, il parle avec plus d'animation.

« Genre, tu te rends compte, que c'est fini là. C'est mort. On peut pas juste avoir une. Une conversation. T'as quel âge là. Dix-huit ? Vingt ? Trente ? » Il connaît plus ces nombres là. Il est incapable de savoir ce que ça veut dire. Une fois que tu passes la barre c'est foutu tu peux avoir vingt ou soixante que c'est pareil. « C'est mort ! C'est mort de chez mort. »

Ce qu'on avait. Il dit pas ça. C'est présomptueux. De penser qu'il y avait quelque chose ou qu'il était quelque chose de spécial – plus que les autres – à ses yeux.

« Si tu veux savoir tu m'as manqué beaucoup. »

Plus que n'importe qui.
Ça non plus, il ne le dit pas mais pour le coup c'est comme une évidence.

« Contente ? »
Revenir en haut Aller en bas
San H. Zeya
San H. Zeya

☠ Commerçant au Port ☠


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : L'Artisane.
✘ AGE DU PERSO : Pas plus de vingt ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Potêtre.
✘ LIENS : Registre & Commandes.

Howling ghost they reappear Empty
MessageSujet: Re: Howling ghost they reappear   Howling ghost they reappear EmptyJeu 22 Aoû 2019 - 10:58

- Oui.

Un peu.
Elle se rapproche, sans pour autant chercher à rompre la barrière de sécurité imaginaire qui les sépare.

- Parce que tu m'as beaucoup manqué, toi aussi. Elle hésite. J'ai oublié mon nom, mais pas le tien.

Elle n'en rajoute pas plus. Pour elle, ça veut dire beaucoup de choses. Elle a bataillé pour ne pas oublier certains noms. Mais n'ayant jamais appris à écrire, elle se contentait de répéter à voix haute, seule, maladroitement, ce dont elle se souvenait. En repensant à la remarque de Freckles sur l'âge qu'elle a désormais, Tayysan fronce les sourcils.

- C'est la peur qui m'a fait un peu grandir, continue-t-elle, insistant bien sur le "peur" et "un peu". Et puis, c'est le maquillage qui me vieillit. J'ai commencé à en mettre avant le Givre au Port, pour qu'on me fiche la paix.

Ponctuant ses propos, Tayysan porte les manches de sa veste émaillée à son visage et frotte le peu de rouge à lèvres et de fard à paupière demeurant sur son visage. Ceci fait, ses yeux cherchent à capter le regard de Freckles.

- Je ne vois pas ce qui nous empêcherait d'avoir une conversation. Je sais que tu détestes les Pirates, mais je fais partie de ceux qui n'ont pas voulu se soumettre au capitaine Hook. On est tous dans la même galère.

La birmane frissonne. Elle ne sait pas si c'est à cause de la température ambiante, de sa douleur lancinante au crâne ou du regard de Freckles.

- La situation était indépendante de ma volonté. Tu te doutes très bien que si j'avais pu revenir, je l'aurais fais. Mais... voilà. Je suis désolée. Je voulais pas partir, et sûrement pas grandir. Sorti de sa bouche, cette phrase paraît sonner comme une fatalité et lui fait l'effet d'un coup dans le ventre. Les adultes étaient horribles là où j'étais, dans le monde ordinaire. J'ai cru que je grandirais jamais si je refusais de devenir comme eux.

Tayysan grimace, submergée par les émotions qui la traverse. Ses mains, cachées dans ses poches, se serre et son corps entier se tend. Elle n'avait pas ressenti ça depuis très longtemps, et son corps entier en était mal à l'aise. Cette fois, c'est elle qui fuit le regard de Freckles, lorsqu'elle sent définitivement la honte lui prendre la gorge. Ses prunelles se perdent au sol, dans la contemplation de la neige. Elle se met à tracer des ronds avec la pointe de ses pieds.

- Je voulais vraiment pas grandir. Désolée de t'avoir déçu.

Sa voix était cassée. S'il y a bien une personne dont elle ne voulait pas être haïe, c'était Freckles. Une petite voix, sarcastique, ricana dans sa tête. Ça lui paraissait bien mal parti.

Tayysan continuait à tracer des ronds dans la neige. En clignant des yeux, gênée par les picotements soudains de son nez.






     

နီလာ စန္ဒာ နေ
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1729
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Howling ghost they reappear Empty
MessageSujet: Re: Howling ghost they reappear   Howling ghost they reappear EmptyDim 1 Sep 2019 - 22:58

- Oui.

Un battement.

- Parce que tu m'as beaucoup manqué, toi aussi.

Et le cœur qui se serre. Il a l'impression qu'il va éclater. De tristesse ou de joie ça il en sait rien. C'est à la fois la meilleure et la pire réponse.

- J'ai oublié mon nom, mais pas le tien.

Et il se calme. Il écoute la suite. La voix d'Harmony a toujours un peu eu cet effet sur lui. Sur tout le monde, en fait ; c'est juste comme ça qu'elle était. Même enfant quand on l'entendait on avait l'impression que tout irait bien quelle que soit la situation. Grumpy à côté c'est rien. Ce sera jamais rien. Il voit Harmony faire des cercles dans la neige et essayer de cacher ses yeux brillants. Freckles a pas beaucoup de certitudes, mais il sait au moins un truc : s'il la fait pleurer ce sera la catastrophe.

« Tu m'as pas déçu. C'est pas- c'est pas à moi que t'as des comptes à rendre en plus. On s'en fout de moi. Et puis c'est pas de ta faute, je crois. »

Il racle la neige avec ses pieds.

« Enfin j'étais triste quoi. Perdre un ami c'est triste. »

Mais elle a raison. C'est la trêve. C'est plus les garçons perdus contre les pirates et les pirates contre les peaux-rouges et les peaux-rouges contre les perdus. C'est tout le monde contre Hook et ses orbleus. Tout le monde contre le givre. Et Peter endormi dans le feu. Est-ce que c'est un crime de trahir son camp quand il n'y a plus de camp ? Quand les chefs sont hors-jeu ? Pas bien sûr.

« Tu t'appelais Harmony. Tu t'en rappelles pas du tout ? » Est-ce qu'ils volent les noms au port ? Comme Peter le fait ? « Tu peux l'écrire. Enfin, si t'as envie de te rappeler. »

Il demande, avec un brin d'angoisse dans la voix :

« C'est quoi ton nouveau nom ? »

Comme s'il avait peur de la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
San H. Zeya
San H. Zeya

☠ Commerçant au Port ☠


✘ AVENTURES : 206
✘ SURNOM : L'Artisane.
✘ AGE DU PERSO : Pas plus de vingt ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Potêtre.
✘ LIENS : Registre & Commandes.

Howling ghost they reappear Empty
MessageSujet: Re: Howling ghost they reappear   Howling ghost they reappear EmptyLun 2 Sep 2019 - 12:44

Il se calme.

Il se calme réellement. Cet apaisement lui parait soudain, si soudain que les larmes qui brouillaient ses yeux manquent de déborder. Tayysan s’essuie frénétiquement les yeux, par peur de pleurer pour de bon et d’avoir les larmes gelées par le froid glacial. Elle sent son cœur palpiter, prit par un subtil mélange de tristesse et de bonheur sincère. Plus rien n’est comme avant et la trêve est temporaire, elle le sait, mais elle s’en fiche pas mal. Elle ne s’était pas sentie aussi bien depuis longtemps.

Inspirant un bon coup, elle lève les yeux vers Freckles et laisse ses bras retomber le long de son corps, libéré de la tension qui l’enserrait.

- Je ne m’en fiche pas de toi, répond-elle en secouant légèrement la tête. J’étais vraiment triste d’avoir perdu un ami aussi cher que toi. Je pensais ne jamais te revoir.

C’était sincère. Elle ne se rendait pas compte qu’elle ne l’avait jamais été à ce point.

- Un peu. Ça m’a rappelé quelque chose quand tu l’as prononcé avant. Son regard ne quitte pas le Livreur, mais la suite de sa réponse se fait hésitante. J’ai pensé à l’écrire, mais je n’ai jamais appris à écrire, je sais à peine lire et le papier se fait rare. J’ai pas assez confiance aux gens du Port pour leur demander de m’apprendre.

Elle regarde le pied de Freckles racler la neige et sans s’en rendre compte, finit par faire de même. Une nouvelle question atteint ses oreilles et malgré le vent qui se lève, elle perçoit l’angoisse dans la voix de son ami.

- Tayysan. Ça veut dire mélodie, rajoute-t-elle.

Le détail lui paraissait complètement inutile, mais elle croyait bon de le préciser.
Elle fait un nouveau pas vers le Lionceau.

- Je crois que j’ai fini dans une arène du Bayou, après avoir été capturée par un Pirate. J’ai dû me battre contre un zombi. Mais je l’ai dégommé en un rien de temps.

Elle adresse un sourire malicieux à Freckles. La référence à leur escapade dans la rivière pendant la Nuit du Croquemitaine était volontaire, tout comme sa façon de parler. C’était un moyen comme un autre de briser la glace.

- Juste après l’avoir battu, j’ai profité du fait que les bayouteux étaient distraits pour m’éclipser. Mais j’étais trop mal en point pour retourner de moi-même au Grand Arbre. On a mis du temps à me soigner, je crois. Je me rappelais déjà plus de mon nom. J’ai quand même préféré le changer, pour éviter qu’ils ne me retrouvent trop facilement.

Finalement, elle se rapproche de Freckles et s’arrête à un peu plus d’un mètre de lui. C’est là qu’elle remarque qu’elle fait la même taille que lui.
Et elle se sent étrangement rassurée.

- Tu vas bien ? Redemande-t-elle, espérant une réponse.

La question était plus profonde que ça. Comme si elle avait peur qu’il ait grandi, avec tous ces événements.






     

နီလာ စန္ဒာ နေ
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Howling ghost they reappear Empty
MessageSujet: Re: Howling ghost they reappear   Howling ghost they reappear Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates-