Le Deal du moment :
Mangas Kazé : 2 achetés = 1 manga offert
Voir le deal

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Timber
Timber

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : La Chapka !
✘ AGE DU PERSO : 16-17 balais

✘ DISPO POUR RP ? : Quand tu veux dude
✘ LIENS : Girl from the North Country
Forever young
Blowin' in the Wind

Thanks Apache :
I'm sexy and cool

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Empty
MessageSujet: [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring   [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring EmptyJeu 5 Avr 2018 - 7:44

Be strong, you never know who you're inspiring



Arrête de chialer Pony, t'as pas l'os qui dépasse.

Il continue de chialer alors que Timber le guide vers l'Infirmerie, une main sur chacune de ses petites épaules tremblantes de sanglots.

Et puis en plus tu vas pouvoir raconter à tout le monde comment t'as réussi à passer la rivière gelée, ils vont être grave impressionnés ! qu'elle s'exclame.

Le petit livreur renifle et lève la tête vers la rouquine tout en tenant son bras - cassé ou juste foulé ?

Vrai ?
Vrai de vrai.

Et elle crache par terre pour sceller sa promesse. Le gamin rit faiblement et manque de s'étouffer avec sa morve en essayant de renifler en même temps.
Elle lui tapote le dos.

Merci de m'accompagner à l'Infirmerie, j'ai peur de Mary et Green grogne tout le temps.
M'en parle pas, l'une est une vraie sorcière démoniaque et l'autre un ours qui a pas eu sa ration de miel depuis deux siècles ! moitié grognante, moitié riante.

Pony rit plus franchement et appuie son dos contre les jambes de Timber qui a du mal à avancer sans lui donner des coups.

Tu me fais penser à ma grande sœur. Elle me manque…

Une lueur de tristesse traverse les yeux marrons de la Chasseuse.
La faute à qui hein ? Putain de tyran kidnappeur mythomane.
Elle frotte affectueusement le sommet du crâne blond, lui arrachant un petit cri rieur :

Boarf, si elle savait toutes les aventures que tu vis, elle serait grave jalouse. Et admirative aussi, hehe.

Elle doit surtout être heureuse avec le reste de sa famille. Ou à se bouffer les ongles d'angoisse pour son p'tit frère.
Ils arrivent devant les portes de l'Infirmerie, c'est silencieux dedans. Trop même.

Eh oh ! qu'elle lance en rentrant avec le livreur entre les mains.

La plupart des lits sont vides, juste deux gamins endormis au fond.
Pas de Soigneurs. Bizarre, d'habitude il y a au moins Soul.

Y a quelqu'un ? J'ai un courageux blessé à rafistoler !

Ledit blessé courageux sourit timidement mais rayonne de fierté.
Elle même est pas en super état avec de la boue un peu partout, une manche de chemise arrachée - ça fera un bon bandeau - laissant apparaître de nombreuses griffures. Son visage c'est un peu le No Man's Land : de la boue et du sang séchés qui se mélangent joyeusement. Mais au final : rien de grave. Elle a récolté ça en rattrapant Pony qui allait se faire entraîner par le courant.
Et jm'y suis prise comme une merde, comme d'hab'. Au moins maintenant j'ai une bonne raison pour être moche.


© Codes de Star. ★






Moodboard:




Dernière édition par Timber le Lun 9 Aoû 2021 - 15:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Owl
Owl

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 87
✘ SURNOM : Le Masseur
✘ AGE DU PERSO : 16/17

✘ DISPO POUR RP ? : La fiche d'abord
✘ LIENS : Tired eyes reflect tired hearts

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring   [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring EmptyDim 15 Avr 2018 - 13:48

L'infirmerie est calme. Très calme. Divinement calme. Assis sur sa chaise dans un coin, Owl sourit doucement, sirote sa tasse de thé, esquisse quelques mouvements de danses avec ses épaules. La grande vie : les patients y en a pas des masses, et la plupart des autres soigneurs sont ailleurs. Certains sont en repos, d'autres ont été réquisitionné pour il ne sait plus quoi. Reste lui ici, parce qu'il fallait bien quelqu'un. Le seul bémol, c'est que comme il est seul, Owl sait déjà qu'il ne pourra pas dormir. C'est comme ça, c'est tout.

Vous deux, vous débarquez et c'est pas discret. Rien ne l'aurait été, tant tout était calme. La porte qui s'ouvre racle fort, et une voix tonne pour appeler quelqu'un. Enfin, elle ne tonne pas vraiment. Mais c'est l'effet que ça lui fait, au soigneur tant il s'était fait au calme ouaté. Avec un vague soupire, Owl pose sa tasse de thé au pied du mur. Sous sa chaise, pour qu'il y ait moins de chances que quelqu'on shoote dedans. Puis le voilà qui se déplie et vous lance un regard fatigue mais curieux de ses yeux légèrement bicolores.

- J'suis pas sourd, et ces deux là non plus. Essayez de parler un peu moins fort, pour pas les réveiller.

Un fin sourire aux lèvres et il vous examine en s'approchant. Une grande rousse, visiblement celle qui a parlé. Et un petiot qui montre plus de fluide sur son visage seul que n'aurait à en offrir tout un bac de linge qu'on sort de la flotte. Un signe de tête vers la grande gigue, un rapide coup d'oeil, et Owl se basse vers le petit, à qui il sourit un peu.

- Moi c'est Owl. Viens, on va regarder ça.

D'un geste de la tête, il vous montre un coin un peu plus loin où vous caler, et sa main se perd rapidement dans la tignasse de l'enfant. Un coup d'oeil à cet étrange duo, et il vous guide ! bon port.

- Il s'est passé quoi ? Et toi, je check après.

Owl te dit ça avec un sourire, Timber. Un sourire gentil, mais usé. Owl n'a pas encore trop appris le sarcasme comme bouclier, il n'a pas encore tout à fait oublié avoir eu une tribu de petits à charge, même si c'est flou. D'ailleurs, ils se retrouvent tous, tous les jours, après leurs corvées. Lui, et ces gamins qui l'ont accompagné. C'est sa petite tribu, qui veille sur lui au moins autant qu'il veille sur eux.

Ils sont tous venus sur l'île au printemps éternel pour jouer. Owl ne voyait pas trop ça comme ça, mais c'est pas grave.
Lui aussi, il est ouaté.






Quand on le fait habituellement chier mais qu'on a soudain un service à lui demander..:

La technique secrete de Owl pour garder son degré d'indifférence stable:

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Sleep210
Owl fatigue en #cccc33
User sticker par Pastal.

Revenir en haut Aller en bas
Timber
Timber

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : La Chapka !
✘ AGE DU PERSO : 16-17 balais

✘ DISPO POUR RP ? : Quand tu veux dude
✘ LIENS : Girl from the North Country
Forever young
Blowin' in the Wind

Thanks Apache :
I'm sexy and cool

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring   [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring EmptySam 28 Avr 2018 - 16:17

Be strong, you never know who you're inspiring




Un gars se lève au fond, elle l'avait pas vu tellement il bougeait pas dans ses vêtements larges qui se fondent avec le mur derrière. Il a l'air de juste se réveiller mais le mauvais réveil, celui où t'es encore plus crevé que quand tu t'es endormi : cernes noirs sous les yeux, cheveux vaguement attachés avec plus de mèches sortant du chignon que dedans, même sa voix a l'air fatigué.
Elle porte une main à sa tempe en signe d'excuse et mime avec les lèvres un "sorry" en lançant un regard au deux tas sur les lits.
Le soigneur s'approche et elle le distingue mieux.
Alerte beau gosse ! Il est trop class avec sa dégaine de débraillé. Han putain il a des yeux vairons en plus !
Il sourit et elle sourit en retour.
Putain il me sourit ? Nan il doit sourire à Pony, j'suis trop dégueu pour qu'il fasse plus que me regarder deux secondes, il va saigner des yeux sinon. Putain j'aurais dû me laver avant de venir. Depuis quand ils ont ce soigneur ? Il est nouveau sinon j'l'aurais repéré.
Il fait un signe de tête dans sa direction.
Ça veut rien dire, calme tes ardeurs putain.
Et il s'agenouille devant Pony avant de lui parler avec toute la douceur d'un vrai soigneur.
Green et Mary sont vraiment merdiques comme soigneuses.
Il se présente et elle sourit.
Owl, lol, accurate.
Elle a pas lâché les épaules de Pony qui dit plus un mot mais a au moins arrêté de chialer ; les enfants sont toujours impressionnés quand ils vont chez le docteur.
Ils suivent donc Owl et le livreur pose sagement ses fesses sur la chaise.
Alors le soigneur pose ses yeux vairons sur Timber et il lui sourit.
Putain.
Il sourit en la regardant elle.
Putain j'hallucine pas là. Ok ok, chill, chill Tim, ça veut rien dire, t'as vu ta gueule ? Nan sérieux, impossible que ça veuille dire quelque chose ce sourire, il est bien trop class et beau pour s'intéresser à moi. Il est juste sympa.
Les mains dans les poches elle acquiesce :

T'inquiète y a pas le feu.

Ça dépend de quoi on parle, lol.

Pony ici présent avait trouvé un super buisson de baies de l'autre côté de la rivière gelée, il a réussi l'aller mais sur le retour la glace a dit fuck et il est tombé dans l'eau. Mais il a réussi à se rattraper au bord de la glace et j'crois que dans cette histoire il s'est niqué le coude. J'ai bien tout dit Pony ?


Le petit blondinet acquiesce un peu honteux. Elle ajoute.

Ah non j'ai oublié de dire qu'il a presque pas pleuré et a été très courageux.

Elle lui ébouriffe gentiment les cheveux et il rit de ce petit rire d'enfant qui ressemble à un gasouilli.


© Codes de Star. ★






Moodboard:




Dernière édition par Timber le Lun 9 Aoû 2021 - 15:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Owl
Owl

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 87
✘ SURNOM : Le Masseur
✘ AGE DU PERSO : 16/17

✘ DISPO POUR RP ? : La fiche d'abord
✘ LIENS : Tired eyes reflect tired hearts

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring   [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring EmptyDim 10 Juin 2018 - 20:33

Il ausculte le gamin qui est plutôt frais au toucher et à les lèvres un peu bleutées. Dans la pénombre de l'infirmerie, il n'avait pas remarqué avant d'allumer une lanterne. Non sans avoir tamisé la lumière, pour pas trop gêner les dormeur. Puisqu'il n'y a qu'eux à l'infirmerie et que c'est calme, Owl avait essayé de réduire la quantité de lumière pour qu'ils puisse mieux se reposer. Mais maintenant qu'il y a quelqu'un dont il faut s'occuper, c'est bien sûr vachement moins pratique.

Owl fait un sourire encourageant au gamin -Pony, hein ? Il se demande d'où vient son nom, à lui- et se dit que s'il n'a pas l'air d'être en hypothermie, c'est quand même pas bon qu'il reste dans ses fringues gelées. Un rapide coup d'eil vers toi alors que tu racontes les faits, et il hoche la tête d'un air entendu. Une rivière gelée, à cette saison ? Peut-être un tour des fées alors ? Ah, elles ne les aident pas toujours, c'est sûr !

- Ok Pony, va falloir que tu enlèves tes fringues. C'est tout froid, pas vraiment agréable, hein ? On va éviter que le grand guerrier n'attrape un rhume !

Se tournant vers toi, il te montre la chaise à côté qu'il a délaissé pour venir vous accueillir. Pendant ce temps, docile, Pony commence à décoller de sa peau ses vêtement. Ses gestes sont un peu tremblants, et le soigneur l'aide ça et là. Le petit n'a rien de sérieux, heureusement. Attrapant une couverure non loin, il enveloppe le gamin en sous vêtement et l'enveloppe des pieds à la tête. Une fois cela fait, il lui demande de rester assis tranquillement en attendant la suite, et se tourne vers toi.

- Assieds-toi pendant que je m'occupe de lui. T'as pas l'air de trop te sentir mal, mais si c'est pour tomber dans les vapes dans trois secondes.. D'ailleurs, c'est quoi ton nom ?

Owl sait déjà qu'elle n'a rien de sérieux, sinon il se serait occupée d'elle en priorité. Y avait rien depuis au moins deux heures, et là il doit en gérer deux d'un coup. Evidemment, sinon c'est pas drôle. Déplaçant sa carcasse usée jusqu'au feu central, il y met de l'eau à chauffer pour un thé. Y a plus de quoi faire un chocolat chaud pour Pony, malheureusement. Avec un peu de chance, ils auront bientôt du réapprovisionnement. Mais en attendant, ça sera tisane au gingembre avec une tripotée d'herbes comme le thym, ça ne pourra pas faire de mal à son système immunitaire. Et puis boire chaud lui fera du bien.

De retour vers le p'tit gars, Owl se penche à nouveau vers lui avec un sourire.

- Vas-y, mon gars. Montre moi ton coude, que j'ausculte ta blessure de guerre.

Ca lui rappelle un truc. Un petit qui s'était fait mal dans la cours. C'était une autre vie, un autre monde. Le coude, quant à lui n'a pas grand chose à part une écorchure et un beau bleu qui se profile dejà. Rien de trop grave, voilà qui est rassurant. Prestement, le soigneur fait son job et désinfecte la plaie avant de la recouvrire. Quand il se redresse, l'enfant a déjà davantage de couleurs aux joues et ça fait plaisir. Il ne claque plus des dents, et ses lèvres ne sont plus bleues.

- Si tu as encore froid dans 10 minutes, tu me dis, ok ? Je t'amène un truc chaud à boire, ça te fera du bien.

Une main dans les tifs du gosse, la bouilloire qui commence doucement à siffler, la chouette qui se hâte pour la retirer du feu et éviter de réveiller les deux. Trois minutes plus tard, Pony est assis avec un thé, toujours emmitouflé dans la couverture chaude, et Owl se tient face à toi pour t'ausculter.

- A ton tour. C'est quoi tout ce sang ? Tu as quoi ?

C'est vrai que t'es rouge poisseux, à croire que tu t'es baignée dans une flaque de sang. Remarque. C'est peut-être ça. Pourquoi juger ?






Quand on le fait habituellement chier mais qu'on a soudain un service à lui demander..:

La technique secrete de Owl pour garder son degré d'indifférence stable:

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Sleep210
Owl fatigue en #cccc33
User sticker par Pastal.

Revenir en haut Aller en bas
Timber
Timber

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : La Chapka !
✘ AGE DU PERSO : 16-17 balais

✘ DISPO POUR RP ? : Quand tu veux dude
✘ LIENS : Girl from the North Country
Forever young
Blowin' in the Wind

Thanks Apache :
I'm sexy and cool

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring   [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring EmptyMar 7 Aoû 2018 - 17:27

Be strong, you never know who you're inspiring




Le beau gosse lui désigne la chaise où il faisait apparemment la sieste et s'occupe de Pony.
Elle lâche un Timber et le regarde un moment, petit sourire aux lèvres parce que la scène est cute.
Et lui aussi, damn !
Il se retourne vers elle et la rousse se rend enfin compte qu'elle a freeze, alors elle s'assoit sagement ; choppant le dossier et le ramenant devant elle avant de poser ses fesses, jambes bien écartées et le menton posé sur ses bras croisés sur le dossier.
Elle freeze de nouveau mais ça se voit moins cette fois parce qu'elle est pas debout comme une débile, le regardant s'agiter autour de Pony et du thé.
Elle le détaille sans gêne et sans vergogne. Jusqu'à ce que ce soit à son tour d'être auscultée. Là elle fait comme si elle l'avait pas dévoré du regard pendant si longtemps, adoptant son air désinvolte.
Ouais, mon tour maintenant, hehe.
Se redressant juste un peu, Timber hausse les épaules.

Boarf pas grand chose, j'dois en avoir pas mal de ma chasse avant que j'vois Pony et puis quand j'l'ai récupéré j'me suis ouverte l'arcade j'crois.

Elle donne pas trop de détails sur comment elle s'est carrément rétamée pendant le sauvetage.
Il doit déjà me trouver dégueu pas besoin qu'il me trouve naze en plus.
La Chapka passe une main sur son visage pour essuyer un peu de sang, histoire de bien montrer que c'est rien, qu'elle est forte.
Mais en même temps j'dirais pas non à ce qu'il s'occupe de moi.... Putain.l
Elle est clairement tentée de se facepalm mais se retient, parce que bon...
... Pas besoin d'ajouter "folle" à la liste.
Elle fait la conversation, cherche à en apprendre plus sur ce nouveau soigneur :

T'es nouveau toi, non ? J'me souviendrai de toi sinon.

Là elle est vraiment à deux doigts de se facepalm.
Pourquoi j'essaye de draguer sérieux ?! Je sais pas faire ça bordel, c'est trop laid ! J'fais pitié, j'veux m'enterrer.


© Codes de Star. ★






Moodboard:




Dernière édition par Timber le Lun 9 Aoû 2021 - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Owl
Owl

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 87
✘ SURNOM : Le Masseur
✘ AGE DU PERSO : 16/17

✘ DISPO POUR RP ? : La fiche d'abord
✘ LIENS : Tired eyes reflect tired hearts

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring   [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring EmptyDim 2 Sep 2018 - 14:21

Il hoche doucement de la tête quand tu lui dis ton nom, pour montrer qu'il a entendu et qu'il retient. Et ne reviendra vers toi qu'une fois le petiot soigné, au chaud, et tranquillement au repos sur sa chaise. Owl lui a bien proposé de se coucher à moment, mais l'enfant avait refusé : c'est un brave ! Amusé, la chouette n'avait pas commenté. C'est pas pour un coude écorché que le gnome va mourir, et il est trop content de le voir reprendre du poil de la bête pour vouloir narguer le bout d'homme.

Toi, quand tu parles de chasse, il hoche la tête à nouveau tout en t'observant pour se faire un bilan. Une chasseuse, ouais ok. Ca explique un peu. Et quand tu mentionnes l'arcade, tu dois sans doute voir son regard dévier clairement dans cette direction. Et c'est là que.. Comme une bourrine tu te passe la main sur le visage. Sur le coup, Owl ne sait pas trop si ça l'amuse que tu sois si nonchalante, ou que ça l'exaspères. Son expression est réservée parce qu'il se concentre sur la plaie, mais y a clairement un peu des deux quand même.

- Touche pas trop, faut désinfecter et nettoyer. Ce serait bête que ça s'infecte, quand même. Tu te feras des peintures de guerre si tu veux, mais quand ça sera guérit. Deux secondes, je reviens.

Un sourire en coin, et il se tourne pour attraper la bassine avec l'eau qui a servi à nettoyer le coude de Pony. Prestement, il change l'eau, attrape quelques tissus propres dans le but évident de nettoyer tout ça, quelques autres trucs, puis reviens vers toi. D'une main, il te met une couverture sur tes épaules à toi aussi. T'as pas l'air d'avoir trop froid, mais il se demande si ce n'est pas parce que tu refuses d'en faire cas ou si c'est vraiment le cas. Mais il te trouve quand même pâlotte. Tu as fait trempette toi aussi, après tout, et la rivière glacée ne l'est pas de façon sélective. Et il s'en veut un peu de ne pas t'avoir filé de couverture avant. Un tabouret qu'il tire, la bassine qu'il pose dessus. Chiffon, eau claire, et le voilà à nouveau face à toi.. Et à ta question, à laquelle il répond avec flegme.

- Arrivé y a pas longtemps, ouais. J'ai pas encore le privilège de connaître la tronche de tout le monde. T'as mal autre part, ou pas ? Froid ? Et tu dis si ça fait mal, même si je ne doute pas que tu sois une warrior.


Et Owl se penche sur toi pour délicatement nettoyer la plaie. Tu as sans doute un peu d'eau qui coule, et ça picote sans doute même s'il essaye de faire gaffe. L'arcade, c'est souvent impressionnant. Beaucoup de sang, quand ça cogne dessus, à croire que tout l'hémoglobine fait des party hard là-haut.

- T'es là depuis longtemps, toi ?


Il fait une effort de sociabilisation. Après tout, il vient de débarquer, et il en est encore au stade où il prend ses marques.






Quand on le fait habituellement chier mais qu'on a soudain un service à lui demander..:

La technique secrete de Owl pour garder son degré d'indifférence stable:

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Sleep210
Owl fatigue en #cccc33
User sticker par Pastal.

Revenir en haut Aller en bas
Timber
Timber

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : La Chapka !
✘ AGE DU PERSO : 16-17 balais

✘ DISPO POUR RP ? : Quand tu veux dude
✘ LIENS : Girl from the North Country
Forever young
Blowin' in the Wind

Thanks Apache :
I'm sexy and cool

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring   [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring EmptyMar 25 Sep 2018 - 13:10

Be strong, you never know who you're inspiring




Elle se sent conne quand il évoque une possible infection : elle y a pas pensé.
Un haussement d'épaules désinvolte pour montrer à quel point elle a pas peur.

T'inquiète, j'ai un bon système immunitaire !

Elle se sent quand même très conne quand il parle des peintures de guerre.
Il me prend pour une gamine, j'ai aucune crédibilité à ses yeux...
Le sourire au coins des lèvres du soigneur en est la confirmation : il se fout de sa gueule.
Pourtant quand il revient déposer une couverture sur le dos de la rouquine, elle ne peut s'empêcher de sourire. C'est tout petit et en coin mais en dedans c'est :
Oh putain c'est trop mignon, on dirait un film à l'eau de rose !
Elle agrippe les deux côtés de la couverture et la tire un peu pour mieux s'en emmitoufler. La Chapka n'est pas frileuse mais un bain dans l'eau glacée ferait pâlir l'esquimau le plus résistant.
Owl s'assied en face, tout proche, et la fixe de ses yeux vairons.
Ne rougis pas, ne détourne pas le regard. Ne rougis pas, ne détourne pas le regard....
Sous la boue et le sang c'est impossible de dire si ses joues ne se teintent pas mais son regard marron ne dévie pas alors que le garçon commence à lui nettoyer le visage.
Oh fuck fuck fuck ! J'ai jamais connu un moment aussi sexy !!
L'adolescente a l'impression de sentir le chiffon comme un super-hero des comics de son frère : avec une acuité x10000.
Elle commence à secouer la tête mais se fige, se rappelant que le garçon en face essaye de nettoyer ce-dit visage. Elle laisse juste échapper un hm hm de négation en réponse à sa question.
Il se fout vraiment de ma gueule en fait. Une "warrior", non mais sérieux, autant qu'il se fende la poire clairement à ce niveau là. Le respect est mort.
L'ego de Timber est entaché mais que il s'intéresse à elle avec sa question elle est trop contente pour bouder.

Oh tu sais, longtemps ici ça veut pas dire grand chose. J'sais même pas en quelle année on est dans le Monde Ordinaire. J'commence à bien connaître l'Île, c'est la seule chose que j'peux quantifier.

Elle a agrémenté son discours d'un haussement d'épaule désabusés et on sent l'amertume dans sa voix.
Merci Peter Pan pour ce merdier putain.

C'était quelle année quand il est venu te chercher le gamin feuillu ?

C'est toujours dur de pas insulter le "roi" devant les gens : les cafards sont nombreux et une marque d'irrespect envers l'enfant tyran peut valoir un tour au cachot ou à l'Arène.

© Codes de Star. ★






Moodboard:




Dernière édition par Timber le Lun 9 Aoû 2021 - 15:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Owl
Owl

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 87
✘ SURNOM : Le Masseur
✘ AGE DU PERSO : 16/17

✘ DISPO POUR RP ? : La fiche d'abord
✘ LIENS : Tired eyes reflect tired hearts

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring   [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring EmptyMar 2 Oct 2018 - 0:37

Tu n'as peur de rien, hein ? C'est bien en un sens. Mais de l'autre, c'est un peu dangereux. Owl ne sait plus trop comment être insouscient, lui qui s'en moque de tout comme rempart à l'inquiétude. Il te sourit un peu, du coup, et hoche de la tête pour dire que ok t'es solide. Ne sait pas trop quoi te répondre. Plus tard, tu aurais eu droit à une commentaire sarcastique, mais pas encore. Owl est encore doux, trop. Sa carapace ne commence qu'à peine à se former. Il continue juste de nettoyer, et est soulagé de voir que la plaie n'est pas trop moche. Comme souvent, quoi : ça pisse le sang pour pas grand chose.

Quand le nettoyage est termine, Owl pose la bassine à côté de ta chaise dans un coin, pour qu'il y ait moins de risque que quelqu'un ne la renverse. Ses gestes ne sont pas les plus rapides, déjà alourdis par la fatigue mais aussi par la prudence. Ce serait con de devoir tout éponger parce que ça s'est renversé.  

Ta question le fait s'arrêter quelques instants, le temps de réfléchir. Quelle année ? Dur à dire. Le soigneur penche la tête sur le côté, regarde quelques secondes dans le vide alors qu'il essaye de se souvenir de la période. Même là-bas, le temps était étrange. Les jours défilaient, mais étaient tous les même. La seule chose qui rythmait les journées des nuits, à travers les ouvertures barricadées, étaient les coups de feu.

- Je crois que c'était en 1998. Ou 1997. Un chiffre comme çam dans ces environs. On ne comptait pas les jours, alors c'est un peu dur à dire.

Un sourire d'excuse de ne pas pouvoir te répondre mieux que ça, et il déplie sa longue carcasse pour se relever.

- Pas trop froid ? Tu veux un truc chaud à boire aussi ? Je vais voir Pony et je reviens. Reste sous la couverture, ça te fera du bien.

1998 ? 1997 ? Plus tard, plus tôt ? Il ne sait pas trop, et sans savoir pourquoi il se sent soudain plus nerveux. Nerveux que tout le monde aille bien, de mieux en mieux. Allant voir Pony, qui a retrouvé toutes ses couleurs mais tombe désormais de fatigue, il le pousse à aller se reposer sur une des couchette. L'enfant dodeline, essaye de se lever. Le pauvre s'était presque endormi sur sa chaise, la tasse gentimment posée sur ses genoux. L'emmitoufflant dans la grand couverture, Owl le prend dans ses bras et le porte jusqu'à un des sommiers rustiques pour qu'il puisse récupérer de ses aventure. Ses gestes sont assurés, comme s'il avait fait ça mille fois. Owl ne s'en souvient pas, mais c'est le cas.

Un rapide crochet vers les deux autres, juste pour être sûr. Juste pour apaiser cette angoisse soudaine qui le prend aux tripes. Mais non, tout vas bien. Ils dorment juste.

Alors il revient vers toi, non sans avoir remis de l'eau a chauffer. Pour vous deux, cette fois. Lui aussi, il veut un thé.

- Je fais du thé. Ca ne te fera pas de mal, et j'en veux de toute facon. Comment tu te sens ?

Tu as un peu repris des couleurs. Ca lui fait plaisir, ça.






Quand on le fait habituellement chier mais qu'on a soudain un service à lui demander..:

La technique secrete de Owl pour garder son degré d'indifférence stable:

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Sleep210
Owl fatigue en #cccc33
User sticker par Pastal.

Revenir en haut Aller en bas
Timber
Timber

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : La Chapka !
✘ AGE DU PERSO : 16-17 balais

✘ DISPO POUR RP ? : Quand tu veux dude
✘ LIENS : Girl from the North Country
Forever young
Blowin' in the Wind

Thanks Apache :
I'm sexy and cool

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring   [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring EmptyDim 24 Fév 2019 - 0:11

Be strong, you never know who you're inspiring




Malheureusement, toute chose à une fin et Timber étouffe un grognement de dépit quand son infirmier sexy dépose la bassine d'eau dans un coin. Ça ferait sûrement trop chelou si j'm'inventais un nouveau bobo à nettoyer ?... Ouais carrément chelou. Fait chier. Alors elle se contente de fixer Owl qui semble réfléchir assez intensément. 97 ou 98 ? La Chapka ravale un juron. Déjà une dizaine d'années qu'elle a quitté sa famille. A quoi ressemblent ses frères maintenant ? Et sa mère ? Elle a peut-être pris ce fameux "coup de vieux" qu'elle redoutait tant. Est-ce qu'ils m'ont cherché ? Est-ce que Will ou Mike ont parlé de Peter Pan ? Est-ce qu'Andrew continue à me chercher malgré les années ? Les questions tournoient bruyamment dans sa tête et elle n'entend pas le Soigneur ni ne le voit se lever. Tom s'est peut-être marié avec la fille du boucher depuis le temps. Est-ce que Mike et Will se sont pas fait trop harceler au collège après mon départ ? Ils ont fini le collège maintenant, le lycée même. Est-ce qu'ils sont à la fac ? Mike très sûrement, une fac pour intellos. Et puis ça la frappe : même ses petits frères doivent désormais être plus vieux qu'elle. Le choc est tellement violent qu'elle a l'impression qu'on lui a enfoncé un poing dans le ventre. Sa vision se brouille et elle n'a pas le temps de se demander si ce sont des larmes que Owl revient. Cette fois ses paroles franchissent le mugissement de ses pensées. Timber enfouit son visage dans la couverture sur ses épaules pour sécher ses yeux l'air de rien. La voix étouffée par le tissu rêche, elle grogne comme quelqu'un qui se réveille d'un courte nuit :

T'aurais pas plutôt du café ? J'ai besoin d'un truc fort là.

Le thé, c'est ce que sa mère buvait dans sa petite porcelaine à fleurs qui semblait totalement pas à sa place dans le chalet rustique de la famille.
La Chapka garde la tête enfouie dans la couverture, elle a l'impression que ça tangue autour d'elle alors qu'elle ne voit rien et n'est même pas debout.
Les restes de son sauvetage ou de sa révélation familiale ?

J'vais gerber, dans un souffle étranglé.

© Codes de Star. ★






Moodboard:




Dernière édition par Timber le Lun 9 Aoû 2021 - 15:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Owl
Owl

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 87
✘ SURNOM : Le Masseur
✘ AGE DU PERSO : 16/17

✘ DISPO POUR RP ? : La fiche d'abord
✘ LIENS : Tired eyes reflect tired hearts

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring   [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring EmptyLun 1 Avr 2019 - 21:33

Owl te laisse récupérer dans ton coin pendant qu'il s'assure que Pony et les deux autres patients sont bien installés. T'avais pa sl'air d'aller trop mal, alors il ne prend pas la peine de te jeter trop souvent de coup d'oeil. Et puis il a sa propre angoisse à gérer. Est-ce que les dormeurs vont bien ? Est-ce qu'ils dorment bien ? Ca le prend aux tripes un peu plus et il vérifie le souffle de chacun. "C'est bon, elle dort." Tata Anja qui dort, oui. Oui, ça vient de là. Alors, pour se calmer, il regarde les souffles faire monter et descendre les couvertures. C'est juste du sommeil, c'est pas comme là bas. Déjà, sa memoire est trop floue pour qu'il ne sache vraiment pourquoi ça l'angoisse. Il sait juste que le sommeil est trompeur, et pas toujours amical.

Owl s'ébroue, il ne peut pas rester à veiller les endormis éternellement. Alors il revient vers toi. Au départ, tranquillement. Puis, notant que tu n'as pas l'air bien, d'un pas plus vif. Tu lui fais oublier les trois autres enfants, alors qu'il vas te voir. Ton geste pour essuyer tes yeux ne lui échappe pas, et il se demande si c'est à cause d'une douleur qui s'est réveillée ou si c'est autre chose. Incertain, le brun hoche de la tête quand tu demandes un café. L'eau chauffe pareil, mais oui ok, il te fera un café fort, si tu veux. Accroupi vers toi, il met délicatement sa main sur ton front en évitant la plaie, pour vérifier que tu fasses pas une brusque poussée de fièvre.. Ou l'inverse. T'as été dans l'eau galcée toi aussi, après tout. Il se demande du coup s'il ne vaudrait pas mieux t'installer plus confortablement, peut-être un des sommiers aussi. Il peut toujours t'amener le café là-bas mais le repos ne te ferait sans doute pas de ma-

Ta seconde réplique le coupe dans ses pensées. Déjà, il s'inquiète un peu plus pour toi. Et ensuite.. Vomir dans l'infirmerie, s'il peut éviter il aimerait bien. C'est pas vraiment le mieux pour un endroit de soin, et la cabane ne se nettoie pas aussi facilement qu'une cuisine carrelée.

- On va aller prendre l'air, ok ?

C'est dit tranquillement, avec une sérénité qu'il ne ressent pas vraiment. Mais ça aussi, ça fait un moment qu'il sait faire ça : cacher sa panique intérieure sous des airs calmes ou acide pour rassurer. Avoir l'air inébranlable, pouvoir donner l'impression d'envoyer valser les misères de la vie.

Du coup il t'aide à ta redresser, avec douceur mais fermeté. Si t'es pas en état, c'est pas grave : il te soutiendra, voire te portera si besoin. Owl, il est plus costaud qu'il n'en a l'air. C'est juste fatiguant de faire des efforts, et il ne peut pas se payer le luxe de gaspiller ses forces pour un rien. Mais là, c'est pas un rien. Du tout, même.

Attrapant une bassine vide au passage tout en te soutenant, Owl te guide dehors. Par précaution, il garde la porte entrouverte pour entendre s'il se passe quelque chose dedans.  Te soutenant toujours, il pose la bassine a portée de main et dégage ton visage. Tu l'inquiètes un poil. Un rapide coup d'eil et il repère à quelques mètre un soigneur qui visiblement prenait une pause. D'un geste de la tête, il lui demande de rentrer pour garder un oeil sur les patients pendant qu'il s'occupe de toi. Un rapide sourire en remerciement alors que son collègue entre : Owl le lui revaudra à l'occasion.

- Comment tu te sens ? Ca va un peu mieux ?

Si tu te dégages, il te laissera faire. On va y aller à ton rythme. Mais il sera aux aguets malgré tout, et prêt à te rattraper ou te retenir si tu chancelles.






Quand on le fait habituellement chier mais qu'on a soudain un service à lui demander..:

La technique secrete de Owl pour garder son degré d'indifférence stable:

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Sleep210
Owl fatigue en #cccc33
User sticker par Pastal.

Revenir en haut Aller en bas
Timber
Timber

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : La Chapka !
✘ AGE DU PERSO : 16-17 balais

✘ DISPO POUR RP ? : Quand tu veux dude
✘ LIENS : Girl from the North Country
Forever young
Blowin' in the Wind

Thanks Apache :
I'm sexy and cool

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring   [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring EmptyMer 10 Avr 2019 - 18:10

Be strong, you never know who you're inspiring




Aller dehors, c'est sûrement une bonne idée, c'est lui le soigneur, il doit savoir ce qu'il fait. Mais j'pense pas que ça ait à voir avec l'air... Les mains du garçon se glissent autour d'elle et de la couverture et elle se sent tellement nauséeuse qu'elle profite même pas du contact. Elle se lève, peut-être un peu trop vite, et tout tangue autour d'elle. Oh putain mauvaise idée ! Timber referme immédiatement les yeux et met une main devant sa bouche mais ça change rien et son corps vacille avant de tomber contre celui du Soigneur. J'devrais être trop hype mais non, parce que j'vais lui gerber dessus et c'est vraiment pas sexy ! Owl bronche pas et passe un bras autour de ses épaules pour la soutenir et l'emmener dehors.
Sur le chemin la Chapka est au prise avec un dilemme intérieur : Rester dans ses bras et profiter ou m'éloigner pour pas qu'il me prenne pour une grosse fragile bien naze ? Finalement elle décide de se libérer mais elle tient même pas une seconde avant de retourner dans les bras du Soigneur. Bon bah go pour profiter hein.
Le froid lui mord le visage et elle s'enfouit comme elle peut dans la couverture tout en se serrant d'avantage contre Owl. Wow man, j'prends carrément mes aises ! Timber inspire un grand coup, quitte à se faire brûler les narines par le froid - maudissant les caprices du temps - et se rend compte que oui, l'air lui fait vraiment du bien. Sacré bon Soigneur.
Elle reste bien appuyée contre Owl, blottie même, mais n'ose pas lever les yeux vers lui, de peur qu'il remarque le rose de ses joues, ou qu'elle découvre un regard irrité voire dégoûté par leur proximité.

Carrément mieux ouais. Merci, un sourire dans la voix.

Ils restent comme ça un petit moment, à regarder les immenses branches, le sol loin en bas et les allers-retours sur les pontons inférieurs.
Elle est bien là, la Chapka : elle est au chaud contre un beau gosse, au milieu de la vie du Grand Arbre, au grand air. Mais un nouveau dilemme l'assaille : Si j'lui demande de chercher le café je'vais me retrouver seule dehors et quand il va revenir j'pourrais pas me recoller à lui sans que ce soit suspect. Mais j'ai grave envie de ce café. Ou alors j'rentre avec lui chercher ce café, mais on était bien là, que tout les deux. Et pareil : j'pourrais pas me recoller à lui.
Alors Timber fait une croix sur le café et respire discrètement l'odeur de thé et d'infirmerie du jeune homme. Reste encore le silence, il la dérange pas vraiment en soit mais elle a peur qu'il gène ou ennuie Owl, alors elle cherche un truc à dire.
...

T'as laissé des gens derrière toi ? ... Dans le Monde Ordinaire j'veux dire. Des gens que t'aimes ?

Elle se flagelle intérieurement. Ah bah génial hein, bravo pour la conversation déprimante. Putain, j'suis drôle d'habitude, j'donne pas envie aux gens de se suicider ou de chialer. Fait chier. Mais c'est trop tard, c'est lancé et c'est pas pour rien : le souvenir de ses frères et le constat du temps passé continuent à la ronger, de lui prendre la tête sans laisser de place à autre chose.
A part le plaisir d'un corps masculin tout contre elle.

© Codes de Star. ★






Moodboard:




Dernière édition par Timber le Lun 9 Aoû 2021 - 15:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Owl
Owl

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 87
✘ SURNOM : Le Masseur
✘ AGE DU PERSO : 16/17

✘ DISPO POUR RP ? : La fiche d'abord
✘ LIENS : Tired eyes reflect tired hearts

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring   [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring EmptyDim 28 Avr 2019 - 19:25

Tu chancelles et tu trébuches, Tim. Owl n'est jamais bien loin, il te retient sans trop de peine. L'air dehors semble te ravigorer, c'est peut-être parce qu'il est glacé. Son pull ne le protège que partiellement, et ce n'est pas sa salopette portée à même la peau qui va lui tenir chaud. Mais le soigneur n'en tient pas vraiment compte : il a déjà pris l'habitude de porter les frissons comme une seconde peau. Sa fatigue, toujours, lui vole la moindre parcelle de chaleur. Ce qu'il remarque, en revanche, c'est combien le temps est capricieux par ici. Ce n'est pas la première fois que la météo fait des embardées qui sont aussi intenses que brèves. Mais peut-être est-il arrivé il y a trop peu de temps pour s'y être déjà fait.

Toi, tu es blottie contre lui sans qu'il ne bronche. Il met ça sur le compte du froid, et de ton état chancellant. Ca ne le dérange pas, le contact n'a jamais été un problème. Et puis, il ne va pas râler ontre une source de chaleur, tout professionnel qu'il soit. Etre attentif à ton état ne veut pas dire ne pas profiter de ce qu'il peut grapiller de chaleur, ça et là.

- Tant mieux !

Il te sourit, quand tu dis que tu te sens mieux, que tu le remercies. Ca le soulage. Sans vouloir que tu ne t'éternise dehors parce que tu as déjà eu un bain glacé, Owl se dit que te faire prendre l'air le temps que ça se stabilise peut être une bonne idée. De toute façon lui-même ne veut pas rester trop longtemps dehors. Te frictionnant pour essayer de contrer un peu le froid, il s'arrête l'espace d'une seconde à ta question. Un bref regard vers toi qui ne le regarde pas, et il reprend un peu plus lentement, sans pourtant te répondre tout de suite. Pensif, le Masseur.

C'est que ta question est tout sauf anodine. Est-ce qu'il a laissé des gens derrière ? Mentalement, il compte les enfants avec qui il est venu au Grand Arbre, essaye de voir s'il y en avait d'autre. A force de réflexion, des visages émergent doucement de l'Oubli. C'est encore assez frais pour que celui-ci n'ait pas tout occulté. "C'est bon, elle dort". Le coeur de la chouette s'arrête un bref instant. Il revoit des visages, enfants comme adultes, et ses tripes ne sont plus qu'un noeud serré. Il revoit des yeux bruns qui lui donnent envie de pleurer. Un inspiration profonde, qu'il expire avec un calme forcé.

Un peu plus de silence, et Owl ravale ses larmes avec un très léger tremblement de ses mains qui te frictionnent pourtant toujours. C'est peut-être le froid, qui sait. Ou peut-être pas. Mais il sait. Il se souvient.

- Personne de vivant. Ceux qui restaient, j'ai pu les amener ici.

Sa voix est très détachée quand il reprend la parole. Trop, peut-être. Owl prend bien garde de rendormir son coeur, pour l'empêcher de se briser totalement. A nouveau il prend la parole, paisiblement. Owl le tranquille, qui n'a pas encore son sel acide pour se protéger du monde.

- Et toi ? .. T'es pas obligé de répondre, si tu veux pas.

Parce qu'il voit bien que ça le met dans un drôle d'état. Et que même si tu as abordé le sujet, t'as pas forcément envie d'en parler directement.






Quand on le fait habituellement chier mais qu'on a soudain un service à lui demander..:

La technique secrete de Owl pour garder son degré d'indifférence stable:

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Sleep210
Owl fatigue en #cccc33
User sticker par Pastal.

Revenir en haut Aller en bas
Timber
Timber

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : La Chapka !
✘ AGE DU PERSO : 16-17 balais

✘ DISPO POUR RP ? : Quand tu veux dude
✘ LIENS : Girl from the North Country
Forever young
Blowin' in the Wind

Thanks Apache :
I'm sexy and cool

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring   [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring EmptyLun 12 Aoû 2019 - 23:45

Be strong, you never know who you're inspiring




Les grandes mains aux doigts fins et élégants du Soigneur ne se contentent plus de simplement envelopper et tenir le corps dégingandé de Timber : ils la frictionnent !! Et c'est comme des caresses ! ... En plus actif. La chaleur monte vite dans son grand corps, autant boostée par la friction que par Owl lui même : en tout cas ça marche parfaitement. Elle ferme les yeux de plaisir et savoure le temps qu'il réponde.
Mais le silence s'éternise, vraiment. Et le pauvre soupire, et la Chasseuse panique parce qu'elle sait pas comment interpréter ce soupire Fatigue ? Lassitude ? Tristesse ? Colère ? Ennui ? Ou il a juste oublié de respirer pendant un moment ? Elle croit sentir ses grandes mains trembler alors qu'il la frictionne toujours, mais impossible d'être sûre vu que justement, il la frictionne.Oh putain j'ai vraiment merdé !! Ou j'suis totalement parano !! Ce qui est tout à fait possible aussi !!
Il finit par répondre mais la Chapka est pas sûre que ce soit une bonne chose, en fait. Il a laissé des gens morts derrière lui, et vu le choix de mots, c'étaient pas juste des grand-parents tranquillement morts dans leur lit pendant leur sommeil.
Elle déglutit, toute chaleur l'a quitté malgré les mains s'agitant toujours sur ses bras. Elle regrette vraiment d'avoir posé cette question, avoir ouvert cette porte apparemment soigneusement fermée dans le cœur du Soigneur et de l'avoir forcé à regarder derrière. Au final son histoire avec ses frères qui ont grandi et l'ont sûrement oublié c'est du pipi de chat à côté de ça. Putain, putain, putain, putain, putain, putain. J'suis conne, j'suis conne, j'suis conne, j'suis vraiment conne putain !.
La redoutable et nonchalante Chasseuse se triture les mains, profondément perturbée et culpabilisant à mort. Il fait genre que ça va, qu'il est détaché, mais elle sent, elle le sait, parce qu'elle marche comme ça aussi, tout pareil : elle sent combien ça fait mal à l'intérieur.
Owl lui retourne la question et là c'est la panique dans sa tête : Si j'lui raconte mes problèmes et soucis avec ma famille, mes frères, ça va peut-être remuer le couteau dans sa plaie, à lui qui a perdu des gens. Ou alors il va me trouver hyper hypocrite, ou ingrate, de me plaindre alors que ma famille est toujours vivante - 'fin j'espère, oh putain j'espère ! Mais si je lui réponds pas il va peut-être croire que j'méprise sa confession, sa peine, que j'le respecte pas. Mais en même temps, changer de sujet ça lui ferait ptêtre du bien aussi, pour pas remuer le couteau dans la plaie justement. Et puis pareil pour moi en vrai, c'pas un sujet qui me fait plais' sérieux. Même après ce long monologue intérieur, Timber n'est toujours pas convaincue de la marche à suivre. Ça a jamais été une fille très bavarde, plutôt une fille d'action en fait, de contact même. Elle a peu de mots mais elle sait bien parler avec les gestes, alors c'est ce qu'elle décide de faire, au lieu de se risquer à dire de la merde.
La rouquine pivote entre les bras du jeune homme, tout en restant collée à lui. Oh putain, il est aussi grand que moi ! Cool, j'ai pas à le regarder de haut, ça casse toujours le romantisme. Elle plante ses yeux dans les siens et laisse le silence planer quelques secondes, mais elle y met plein de trucs dans ce regard, dans ce silence. Il vibre presque d'intensité. De compassion, de tristesse, de soutien, de force. C'est un truc dans les livres, j'sais même pas si c'est possible de faire passer des trucs par le regard, ou par le silence ou toute cette merde... M'enfin, j'essaye fort, alors essaye de capter le message dude !
Mais au final, rien ne vaut un vrai mouvement, tangible. Alors elle sort ses grands bras de sous la couverture et entoure le corps du Soigneur dans une étreinte forte et douce comme elle en a le secret. Elle dit rien, parce qu'un "j'suis désolée" sonnerait un peu à côté. Mais elle essaye de le faire passer dans son câlin en apposant de petites pressions.
Elle profite, parce que dans deux secondes la petite voix va... Putain meuf qu'est-ce que tu fous ?! J'suis complètement barrée d'lui faire un câlin comme ça, sans prévenir, sans raison. Il va me repousser et j'l'aurais bien mérité, la douleur du rejet !
Et voilà.
Mais Timber lâche pas.

© Codes de Star. ★






Moodboard:




Dernière édition par Timber le Lun 9 Aoû 2021 - 15:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Owl
Owl

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 87
✘ SURNOM : Le Masseur
✘ AGE DU PERSO : 16/17

✘ DISPO POUR RP ? : La fiche d'abord
✘ LIENS : Tired eyes reflect tired hearts

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring   [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring EmptyDim 18 Aoû 2019 - 1:34

Il n'aime pas vraiment le sujet de conversation que vous avez. Mais si ça peut t'aider, hein ? Si ça peut te changer les idées ? Lol, logique à la con. Pourquoi il te retourne la question, alors ? Au cas où tu veuille en parler, oui, bon. C'est quand même chaud.

Owl ne savait pas trop quoi ajouter, perdu à mi-chemin entre ses souvenirs qu'il essaye de garder cloisonné et ses préoccupations à ton sujet. Toi, tu te retourne soudain, et tu le fixes. Il pige pas trop ce qui se passe, d'un coup. L'intensité soudaine de ton regard le prend de court, et il t'observe à son tour sans trop savoir si tu attends de lui qu'il dise un truc. Mais quoi ?

Tes bras soudain qui l'enlacent le perdent davantage encore. Il note mentalement que tu es aussi grande que lui et qu'il se tient droit. Ca fait bizarre, un peu. Dans le doute, l'adolescent essaye de se souvenir ce qu'il aurait fait si Peach était venue le voir triste. Un peu maladroitement, il passe ses bras autour de toi aussi. Est-ce que c'est ça, la bonne réaction ? Avec un soupire, il te serre un peu contre lui. C'est con, mais ça fait du bien. Vraiment. Peu à peu, il sent ses muscles se détendre, et son aplomb lui revenir.

Finalement, après il ne sait pas combien de temps, Owl se détache doucement. C'est pas brusque, du tout. Avec un sourire discret mais tranquille, il ramène la couverture sur toi et laisse ses mains sur tes épaules. Ca va mieux. Un câlin, c'est peut-être au fond touot ce qu'il lui fallait. A force de se soucier des autres, il en oublie de faire attention à lui. Et plus encore : qu'on peut se soucier de lui.

- On devrait rentrer. Faut encore que je finisse de soigner tes quelques trucs même si t'as pas mal.

Le froid est reparti, et le soleil maintenant inonde le Grand Arbre de ses rayons. Un moment il hésite, comme s'il allait dire quelque chose, puis se contente de sourire un peu plus et de te prendre la main pour te guider à l'intérieur.

- Allez viens. Promis, ça sera pas long.






Quand on le fait habituellement chier mais qu'on a soudain un service à lui demander..:

La technique secrete de Owl pour garder son degré d'indifférence stable:

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Sleep210
Owl fatigue en #cccc33
User sticker par Pastal.

Revenir en haut Aller en bas
Timber
Timber

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 94
✘ SURNOM : La Chapka !
✘ AGE DU PERSO : 16-17 balais

✘ DISPO POUR RP ? : Quand tu veux dude
✘ LIENS : Girl from the North Country
Forever young
Blowin' in the Wind

Thanks Apache :
I'm sexy and cool

[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring   [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring EmptyMar 4 Fév 2020 - 21:49

Be strong, you never know who you're inspiring




Elle est presque en train de serrer les fesses, presque, parce que serrés comme ça l'un contre l'autre, le garçon l'aurait senti, et ça aurait été encore plus bizarre. Mais elle attend, la grande perche, que l'autre perche réagisse, qu'il me repousse. Mais finalement, deux grand bras maladroits l'enlacent : c'est gauche, au début, même du côté de la bûcheronne surprise par ce retour de tendresse. Et puis au final, les deux jeunes se laissent aller à la douceur du moment. Ils en ont besoin, l'un autant que l'autre. C'est bon. Elle a presque l'impression que leurs cœurs blessés battent sur le même rythme, s'apaisant en un joli écho.
Evidemment, ça devait finir il en a marre et le jeune homme se détache doucement de son grand corps plat. Elle pourrait le retenir, elle le voudrait, en fait : elle aimerait attraper ses grandes mains élégantes pour l'attirer à elle et l'embrasser Pff, yeah, sure.. Elle ne fait rien.
Un sourire discret, mais plein de douceur, illumine son visage fatigué et Timber y répond par son fameux sourire en coin, mais il est un peu teinté par la gêne maladroite et touchée d'une ado. La chaleur du soleil revenu lui procure la même sensation que les mains du Soigneur, posée sur ses épaules j'veux pas qu'il les enlève, please, enlèves pas tes mains. Mais son infirmier sexy veut rentrer, et ils ne vont pas marcher en canard, vissés l'un à l'autre : il va devoir retirer ses mains. Elle n'a pas envie de rentrer, la rouquine, elle veut rester ici, comme ça, et elle cherche une excuse pour ça. Le beau gosse semble aussi hésiter, prêt à parler à me faire une déclaration ?. Finalement Owl se tait et lui prend seulement la main pour l'emmener à l'intérieur. Ce contact lui fait monter le sang aux joues mais surtout aux oreilles, qu'elle sent prêtes à exploser et s'envoler vers la stratosphère - heureusement elles sont cachées par ses cheveux et sa chapka. Si tu me tiens la main comme ça, handsome, ça peut être aussi long que tu veux.

'kay, no prob'.

La pénombre de l'Infirmerie les englobe de nouveau et elle s'assoit sagement sur la chaise qui a accueilli son cul plat tout à l'heure. Evidemment, il lui lâche la main, parce qu'il en besoin pour... Faire ses trucs de soigneur. Et elle est frustrée, la Chapka, mais pire encore, le souvenir de ces lèvres, là, pas loin d'elle, qui étaient sur le point de prononcer des mots... Et finalement que dalle ! Non, vraiment, elle ne mourra pas sans savoir ce qu'il voulait lui dire, sur ce ponton. Mais j'vais pas lui balancer un "dude accouches, tu voulais dire quoi sur le ponton ?" nan, sérieux, c'est naze. Ça fait forceuse. Elle sait vraiment pas quoi faire, ou dire, même simplement relancer la conversation : tout lui semble débile et gauche, à l'adolescente. Qui l'eut cru ? Elle qui avait eu "pas mal" de copains au lycée et même ici, au Grand Arbre, on croirait qu'elle sait y faire. Mais à chaque fois elle était la première étonnée qu'un garçon s'intéresse à elle ou que sa "drague" - qui n'en est clairement pas une, plutôt une sorte de rentre dedans maladroit - fonctionne. Au final, tout le monde pense que c'est facile et naturelle pour la rouquine, mais personne n'est dans sa tête, à entendre et suivre tout le monologue de la petite voix. Comme maintenant. Bon bah go pour le rentre-dedans maladroit. Sur un ton nonchalant, un bras passé négligemment par dessus le dossier de la chaise, Timber lance :

Alors, t'as une meuf en vu depuis que t'es arrivé ? elle a un ptit sourire mutin et un sourcil haussé très évocateur. Et un peu plus bas, sur le ton du complot, Ou alors tu es dans le collimateur de quelqu'un ?

C'est déjà un peu mieux que d'avoir balancé un "et sinon t'es en couple ?"

© Codes de Star. ★






Moodboard:




Dernière édition par Timber le Lun 9 Aoû 2021 - 15:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring   [Flashback] Be strong, you never know who you're inspiring Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Together, we are strong [Cilla]
» Cap ou pas Cap ? [flashback]
» [Flashback] Who are you ? ~ Her
» [Flashback] Demons
» [FLASHBACK] We need to talk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches :: L'Infirmerie-