Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Whistle
Whistle

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 50
✘ SURNOM : Le Merle
✘ AGE DU PERSO : 13 ans officiellement, en parait 14/15

✘ DISPO POUR RP ? : 3/3
✘ LIENS : Rock 'n' Roll

Event : Le Paint-Ball - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 4 EmptyLun 9 Avr 2018 - 11:30

Et soudain, c'est la guerre. J'ai l'estomac en vrac, et je salue la résistance de ma vessie avec gratitude, mais au fond, plus que de la peur, c'est de l'excitation que je ressens. C'est qu'un jeu, c'est que de la peinture, et ça fait du bien de se défouler. Mais au cache cache j'ai toujours eu envie de pisser de toute façon. Bref, pour le moment ça va alors j'oublie bien vite ces pensées et j'enchaîne vite pour terminer les armes de tout le monde. Une fois la distribution terminée, je me sens un peu comme un père Noël foiré, et ça fait pas de mal au moral. Les premiers partent déjà pour suivre le plan de Buster, moi je traîne un peu.

Je m'attache un tissu en banane autour de la taille dans lequel j'arrive à maintenir une rangée de munitions. C'est pas la classe mais Angie est pas là pour voir ça. Je prends une grande respiration, et je regarde Smoke et Madmax partir vers la supérette. Buster est déjà en position de défense, je ne sais pas trop s'il va m'enguirlander de ne pas suivre directement, mais je trouve ça plus intelligent de voir où les rouges se répartissent avant de foncer.

Soudain, ça hurle au milieu du terrain, en plissant les yeux je vois Mary, un truc rose et un truc vert. Dusty capte plus vite que moi ce qu'il se passe, et il est déjà parti. Bon bah. Y'aura pire que moi niveau "suivons le plan". J'estime que les autres ont suffisamment d'avance et je me dirige à mon tour vers la supérette. S'ils se font canarder, je serai en back-up, avec un peu de chance, les rouges qui seraient par là imagineraient qu'il sont que deux. Au moins j'ai les fringues plus adaptées au camouflage que certains. Je souffle sur mes mains, comme si ça pouvait leur donner un pouvoir magique. C'est surtout pour déstresser.

J'avance prudemment, à moitié baissé, je ne sais pas trop où en est tout le monde. Plus loin j'avise les silhouettes de mes coéquipiers. Affrontement imminent alerte. Je lève mon arme, à l'affût.

- Munitions : Check
- Arme : Check  (On va dire, je suis pas Slant moi)
- Tenue : Check
- Vessie : Check

Bon ben go babies. C'est parti les kikis.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Justice
Justice

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 585
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (16, en fait)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut en parler -u-
✘ LIENS : Fiche clic | Dé clic

Event : Le Paint-Ball - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 4 EmptyLun 9 Avr 2018 - 18:37


— C'est bon, elle se casse.

Apache baisse son arc. Justice, lui, garde le bras tendu, prêt à appuyer sur la détente. Il ne doute pas un instant qu’elle les ait vus arriver. Si elle a choisi de leur tourner le dos, c’est qu’elle mérite une balle bien placée. C’est une proie facile.Beaucoup trop facile. Il baisse son arme, stoïque.
Elle n’est pas seule, c’est une certitude. Si elle avait été seule, elle ne les aurait pas plantés là.

Au contraire. Elle aurait chargé.

— Je pars devant, couvre moi.

Quoi ?
Son ami ne lui laisse pas le temps de réagir et se fraye déjà un chemin dans la brousse. Depuis leur cachette, Justice lui fait les gros yeux mais ça ne sert à rien parce qu’Apache lui tourne le dos. Il se recolle le dos au mur puis lève le nez pour lâcher un gros soupir : ils ne savent même pas combien ils sont, en face.

Enfin. Il glisse un regard vers le chasseur qui poursuit lentement mais sûrement sa progression. On va bientôt le savoir, on dirait.

Puis, il entend un bruit. Dos collé au mur, encore. Il glisse un regard sur le côté. L’autre côté. Ça a bougé par là. Merde. Ça bouge, en plus. Il attend que ça se rapproche. Plus il attend, plus risque augmentent. Mais plus il attend et plus il a de chances de chopper le zig qui s’amuse à le contourner. Ses mains glissent toute seule vers le fusil. Elles vérifient qu’il est bien chargé. Un peu de patience. Qu’il se rapproche. Encore.

Un tir.

Maintenant. Justice se redresse, enjambe d’un saut le petit muret qui l’abritait. Il trace. Il se dirige là d’où provient le bruit avec la certitude de mettre la main sur un malchanceux. Il bondit. Il entend quelqu'un tirer au-dessus de sa tête. Il n’a pas capté la tronche du gars d’en face. Tout ce qu’il a vu, c’est du bleu. Et c’est bien suffisant pour lui envoyer un coup de crosse de fusil.

Les balles, c’est précieux.


Résumé:
 








Dernière édition par Justice le Lun 9 Avr 2018 - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
Event : Le Paint-Ball - Page 4 103_bm10Event : Le Paint-Ball - Page 4 YytrEvent : Le Paint-Ball - Page 4 Ue1t


Event : Le Paint-Ball - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 4 EmptyLun 9 Avr 2018 - 18:46

Mary s'était attendue à de nombreuses choses en criant cela. Voir Max arriver sur une musique de Far west en fond et commencer un duel à mort avec était dans le lot et lui paraissait le plus probable. Aussi, quand elle vit une tête blonde les bombarder avant de se barrer, elle fut très contrarié. Heureusement que grâce à son merveilleux bouclier (TM) digne d'une merveilleuse pub de bouclier, elle ne reçu pas une goutte de peinture... Et ensuite Slant arriva sur le côté et malgré le cri de Clover, elle réagit bien trop tard et tarda à positionner sa défense correctement. Conséquence : elle se fit toucher en pleine tête, ce qui lui donna un gros bleu et une désagréable impression, sans parler du ralentissement. Heureusement pour elle, le reste se prit sur le bouclier. M'enfin elle était quand même bien sonnée et mis quelques instants à voir que Peekaboo et Dusty jouaient joyeusement par terre comme les chiens qu'ils étaient.

La vue de cet affrontement lui en aurait presque fait monter les larmes aux yeux. Pourquoi eux avaient réussi à se croiser et se battre dès le début et elle, eh ben sa némésis se cachait dieu seul sait où. C'était INJUSTE. De rage, elle laissa échapper un énorme "SALOPE", sans trop qu'on sache s'il était adressé à la chinoise ou à la mère. Elle remarqua ensuite Clover.

Elle aimait bien Clover. Depuis cinq minutes très précisément. Parce que Clover avait obéi à ses ordres et semblait aimer ce qu'elle racontait, ce qui flattait son égo. Alors, quand elle la vit ralentie et un peu en mauvaise posture, elle cria :

— Formation romaine Clover !

La formation romaine était un truc qu'elle venait d'inventer à partir de vagues images abstraites historiques. Cela consistait en : Clover avait son bouclier posé dans une direction de tir, Mary vint se poser à côté d'elle avec son bouclier protégeant une autre direction de tir.

— En fait on aurait du faire ainsi depuis le début ! souffla-t-elle comme si elle venait d'avoir une révélation. On se serait mis à quatre et on aurait fait la technique de la tortue !

Elle se sentait stupide de ne pas y avoir songé plus tôt. Une telle technique, une telle pose, une telle beauté absolument pas ridicule.... Bon certes tirer aurait été plus compliqué et cela aurait été un adieu à ce duel de cow boy mother.... mais tout de même. Cependant, il n'y avait plus vraiment le temps de le faire aussi reprit elle :

— Il faut qu'on butte la chinetoque, ou à défaut, son arme. Une fois éliminée, on essaye de récupérer des protections supplémentaires et on fait une percée. Ca te va ?

Enfin du moins on essaye, songea-t-elle. D'un geste qui se voulait enflammé, alors qu'elle était accroupie derrière un bouclier de poubelle, elle cria :

— Ce soir, on bouffe du chien !

Ce n'était ni le soir et le préjugé sur les chinois avait été renversé parce que.... il ne fallait pas chercher à comprendre. En tout les cas, à défaut de tabasser la mère, elle tabasserais ce.... c'était quoi déjà ce truc ?

Résumé:
 






Event : Le Paint-Ball - Page 4 Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Slant
Slant

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 136
✘ SURNOM : La Crevette
✘ AGE DU PERSO : 13 piges

✘ DISPO POUR RP ? : Come at me baby !
✘ LIENS : Kid
Homies
Face

Event : Le Paint-Ball - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 4 EmptyLun 9 Avr 2018 - 19:31

Attention elle dit des cochonneries


Elle sait pas vraiment où elle a touché ni combien : trop loin pour voir les détails de sa boucherie bleue. Et puis elle est bien trop occupée à se prendre une balle rouge dans le creu de la capuche - elle est tellement petite que les gens touchent souvent la tête en pensant viser le torse. Elle se laisse tomber par terre sans aucune class - ça sert à rien ce machin - pour éviter les autres balles mais c'est bizarre parce que ses muscles semblent lents à se relâcher. Être lente à se laisser tomber comme une merde : c'est de la merde quand même !
De toute façon ses deux victimes sont trop occupées à se planquer derrière des boucliers pourris.
Elle sait pas trop ce qu'ils essayent de foutre, de loin ça ressemble à rien et en plus ça bouge pas - contraste marrant avec les deux enragés qui se bouffent à côté.
Elle en profite pour recharger sa mitrailleuse dont elle a déjà vidé le stock. Ses mouvements sont moins précis et rapides que d'habitude et elle rage déjà contre l'effet ralentissant. Artisans de merde avec leurs idées de merde.
Mauvaise joueuse ouais.
Elle entend des coups de feu venant du parc qu'elle a salement abandonné mais en vrai, elle s'en fout : chacun sa merde et la sienne a une sale gueule de taule froissée.

- Ce soir, on bouffe du chien !
- Tu vas bouffer ta chatte connasse ! qu'elle gueule en retour.

Un sourire lui fend la gueule : en vrai, elle s'éclate.


Tenue/aspect/arme:
 

Résumé:
 










Moodboard:
 


Dernière édition par Slant le Mar 10 Avr 2018 - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
L'Ombre



✘ AVENTURES : 2247

Event : Le Paint-Ball - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 4 EmptyLun 9 Avr 2018 - 21:58

Paint-Ball

 



Les premiers coups de feu ont retenti. Les premiers cris aussi, plus pour l'instant de provocation que de douleur. L'esprit compétitif trop longtemps endormi dans les cœurs se réveille d'un coup. Et avec, inévitablement, les règlements de compte et rancœurs.

Au Parc, malgré les hautes herbes, les combattants ne peuvent plus se cacher très longtemps. Chacun, hormis Pretty, sent le sol vibrer légèrement sous ses pieds. Et avant qu'ils puissent réagir, les canalisations qui relient la fontaine explosent, projetant des jets de liquide dans l'air. Rien n'est pur dans la ville post-apocalyptique : même l'eau est acide et légèrement corrosive.
Apache évite le tir de Freckles et n'est pas touché par l'eau. Dans les hautes herbes, non loin de sa position, il voit quelque chose qui ressemble à une planche retournée. Le motif enfantin est couvert de boue. Mais c'est un skateboard. Et il a quatre roues.
Un grand jet sépare Freckles et Justice après l'attaque de ce dernier. Il est obligé de reculer, et ça donne au livreur le temps d'agir.
Un jet atteint le toboggan. Un des pieds déjà abîmé commence à grincer sous l'effet du liquide qui le ronge, puis cède. La plate-forme sur laquelle se trouve Pretty n'est plus que sur trois pieds et menace de s'effondrer.
Un autre tuyau explose juste sous les pieds de Blue, qui est aspergée de liquide corrosif.

Le No Man's Land est enveloppé de silence. Les bruits résonnent étrangement et vont se perdre dans le vide. C'est sans doute l'endroit qui met le plus mal à l'aise. On verrait pourtant arriver les menaces de loin.
Le combat acharné de Peekaboo et Dusty ne semble pas trouver de vainqueur.
Slant a couvert son partenaire efficacement, mais lorsqu'elle recharge son arme, celle-ci s'enraye et tire dans le vide, et le recul, allié aux effets de la peinture, la déséquilibre.
La même vibration que les combattant du parc ont ressenti se propage vers Mary et Clover, en formation serrée. Le sol du No Man's Land se craquelle et une petite crevasse (moins d'un mètre de profondeur) se crée sous les pieds des jeunes filles.
Clover réussit à l'éviter en brisant la formation. Elle est libérée de son ralentissement.
Mary se prend dans l'épaule la balle qui aurait sinon touché sa partenaire, et ne peut pas éviter de tomber dans la crevasse.

La Supérette s'élève entre les deux derniers groupes, les cachant à la vue l'un de l'autre. Les deux rouges sont arrivées du côté de l'entrée principale et ses portes coulissantes (maintenant cassées). Les bleus eux repèrent une seconde entrée à l'arrière de la supérette.
Plum trouve le mégaphone que la diplomate a utilisé pour leur expliquer le jeu. Son volume peut bien couvrir une bonne partie du terrain. Un bouton rouge indique un mode « sirène ».
Le bâtiment est en sale état. Une des lettres de l'enseigne, un grand M d'à peu près un mètre, vacille et tombe sur Sense.
De l'autre côté, Smoke est le premier à voir que la porte est ouverte. Dans l'entrée de ce qui semble être une réserve, il voit un carton, rempli de pétards et de feux d'artifice.
Whistle, en retrait, voit arriver une créature. C'est un chien, mais ses yeux sont vides et ses côtes sortent, exposant de la chair pourrissante. C'est un zombie. Il se jette vers lui pour le mordre.
A son tour, Madmax fait les frais de l'état de la supérette. Des gravas lui tombent dessus et bloquent sa jambe de métal. Le chien-zombie semble changer d'avis et se diriger vers cette proie plus facile.


Il n'y a plus grand monde pour se dire que ce n'est qu'un jeu.
Au fond tout le monde veut gagner, non ?

_____________

État du terrain au début du tour:
 


► Ce tour-ci ne dure que 10 jours et se terminera donc le jeudi 19 avril ! On préfère faire des tours un peu plus courts pour rester actifs et pouvoir faire le point plus souvent. Comme toujours, ni ordre de passage, ni limite de posts par tours, etc.
► Les événements individuels de ce tour ont été décidés par un tirage au sort. Ce que subit votre malheureux (ou chanceux?) personnage est le fruit du hasard et du lieu où il se trouve. Si quelque chose ne colle absolument pas ou est trop problématique, contactez Freckles, mais normalement tout est jouable !
► N'oubliez pas le résumé.
► Les règles du tour précédent s'appliquent toujours pour ce qui est du jeu !



_____________




Résumé rapide du tour précédent:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://neverneverland.forumactif.org
Sense
Sense

♣ Diplomate ♣


✘ AVENTURES : 105
✘ SURNOM : L'indécise
✘ AGE DU PERSO : 15 candles (approximately)

✘ DISPO POUR RP ? : Pas pour l'instant
✘ LIENS : I don't need to worry about identity theft because no one wants to be me.

Event : Le Paint-Ball - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 4 EmptyMar 10 Avr 2018 - 14:54

La petite connaît bien le plan, au vu de tout ce qu'elle lui dit de faire. Hey, Sense va pas s'en plaindre, elle est même plutôt impressionnée par les ordres clairs et précis. C'est que vaut mieux pas perdre du temps, Plum a pas tort. Alors elle hoche la tête, répondant par des 'ouais, okay' quand c'est nécessaire et puis basta. De toute manière, elles vont les défoncer, ces fils de pute. Enfin, dès qu'elles auront trouvé où est-ce qu'ils se cachent. Camper la même position pendant des heures servirait à rien d'toute manière. La diplomate retire la sécurité de son arme, histoire d'effectuer un tir d'essai, uniquement pour s'apercevoir qu'elle s'est enrayée. Déjà, pourquoi avoir pris des fusils avec un système comme ça. C'est que du paint ball pas un entraînement de tir à la ferme de tonton Hubert.

Pourtant, avant que l'adolescente ne puisse débloquer le mécanisme, ou dans le pire des cas l'échanger avec l'arme de secours, le monde décide que le jeu est trop simple. Tout se produit bien trop rapidement, surtout le grincement déchirant au-dessus de Sense.

Et merde.

La grosse Merde en effet, représentée par le M géant qui vacille puis s'écrase sur le sol, et la diplomate qui se tenait entre les deux. Les étoiles sont très jolies lorsqu'elles dansent au-dessus de sa tête. Un peu moins après, quand Sense réalise qu'il y a du rouge qui goutte sur ses lunettes de protection. La teinte vient pas de son arme, comme le confirme un rapide contact entre sa paume et son crâne. Ouch, elle la retire immédiatement en voyant le sang, parce que ça fait un mal de chien. Ah, elle est à terre en plus maintenant. Le monde tangue en réponse, sauf que ça doit venir que de l'Indécise cette fois. Le panneau lui a râpé salement un bras et laissé une belle plaie sur son crâne.

C'est la Malchance. Un moment, elle se dit que ça ira, qu'il faut juste qu'elle parvienne à se lever et que ça passera tout seul. Rester assise devient bien vite trop difficile Malheureusement, et elle peine à retirer l'arme qui lui rentre dans le dos avant de s'écrouler totalement. Où est Plum ? Ah, par là. Elle reconnaît la silhouette de la gamine. Au moins la petite a rien, c'est le plus important. « Hey, hey... » Qu'elle marmonne sans avoir la force de parler plus fort. Sense lâche ses flingues à ses côtés. « Prends ça et va les niquer. » Pour leur honneur !

Son corps ne l'autorise pas à ajouter quoi que ce soit, outre un vague 'Malédiction', et ensuite tout devient noir.

Bravo Sense, super pour l'équipe.

Résumé:
 







    you did not name me
    i wrestled that angel myself, spit out blood, came back storm-drenched, came back streaked with clay and stardust, came back singing. i walked from revelation to revelation. through green flame, shattered moutains, every aching famine, and here i am anyway, stronger than all of it. (keaton st. james) // aeairiel.


Merci Blue ❤:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Perdue
Anonymous

Invité



Event : Le Paint-Ball - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 4 EmptyMar 10 Avr 2018 - 21:18

Depuis la fontaine, elle voit pas grand-chose, la Fêlée. Entre les hautes herbes et les autres obstacles, sa vue est pas optimisée pour pouvoir se la jouer Rambo. Alors, elle attend - triture son arme de fortune qui semble être aussi impatiente qu'elle.

Et, quand le sol se met à trembler sous ses pieds, elle comprend pas tout de suite. De l'eau commence à exploser d'un peu partout - son regard est attiré vers le toboggan où Pretty se cache. C'est dangereux, faut aller chercher la Fausseté !

Mais elle a pas le temps d'avancer. Elle a pas le temps de faire grand chose, à vrai dire.

Le sol se met à gronder encore plus fort sous ses pieds - et, alors qu'elle vacille, elle ne peut réprimer un cri face à la vision d'horreur qui lui saute à la gorge. Elle qui est d'habitude dans les étoiles se retrouve la tête dans l'eau - et pas n'importe laquelle.

D'abord, c'est froid.

Alors qu'elle cache son visage par réflexe, un cri de douleur s'échappe de ses lèvres - la sensation de brûlure est presque immédiate, alors qu'elle peine à sortir du geyser d'eau qui la prend pour cible.

Puis ça fait mal.

Eau acide, corrosive qui semble lui ronger la peau comme quelque insecte affamé.

- Ça brûle ! qu'elle crie, la peau à vif. Pas la peine d'être un génie pour le deviner - un regard à sa peau si pâle pour comprendre qu'elle n'en sortira pas indemne.

Chancelante, alors que chaque parcelle de peau à découvert la fait souffrir, elle tombe dans l'herbe - après s'être éloignée le plus possible de l'eau qui semble encore sortir du conduit, comme une fontaine empoisonnée.

Et, tandis qu'elle lève les yeux vers le ciel et que la douleur la tient éveillée, elle pousse un râle. Du moins, c'est un râle dans son esprit - la vérité est qu'elle crie, une seconde fois, plus faiblement. Tout lui fait mal. Ses bras, ses jambes, sa peau en entier hurle - le liquide semble s'infiltrer dans son corps, souille ses vêtements et chaque courant d'air qui passe, chaque brin d'herbe qui la frôle lui ôte un gémissement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1729
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Event : Le Paint-Ball - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 4 EmptyMar 10 Avr 2018 - 22:45

Au moment où il tire, Freckles sent que ça marchera pas. Peut-être qu'Apache est beaucoup trop habitué à la traque pour pas l'avoir entendu, ou peut-être qu'il tire juste comme une merde, mais en tout cas la peinture va se perdre dans les hautes herbes et il n'entend aucune réaction qui indiquerait que le chasseur soit touché.
Par contre, il entend autre chose bouger, à sa droite.

Et il réagit pas assez vite. Il a pas le temps de se retourner qu'il sent une douleur brutale dans le côté droit de son visage, un choc qui semble se répercuter jusque dans l'os, et il voit rouge. Sa tête pulse de douleur. Il n'a pas le temps de lever une main en protection qu'il est à terre, il a lâché son flingue et quelque chose de chaud et de rouge lui coule sur la gueule. C'est pas de la peinture.

« Justice espèce de fils de pute ! »

Même à travers les étoiles et le sang qui commence à lui couler dans l’œil, il peut pas se tromper sur l'identité de son adversaire. Et il sait pas s'il est en colère, ou juste stupéfait, que le sentinelle aie brisé la règle numéro un dès le début du jeu. Un peu des deux. Il galère à se redresser, dos au sol, s'appuyant sur ses mains et ses jambes ; c'est mal parti. Il est sur le sol, désarmé, et l'autre est debout, un fusil dans les bras. C'est la merde.
Et puis un truc arrive.
Ça vibre sous ses pieds, ça gronde, et il est tellement sonné qu'il se dit qu'il l'invente, que c'est juste son équilibre qui se barre en couille. Mais un grand jet d'eau explose depuis le sol, entre lui et Justice. Ça lui donne le temps. Il se relève. Il s'essuie le visage avec la manche de son sweat ; ça fait mal mais ça va. Et puis il profite de la distraction pour tacler le sentinelle sur le sol.

« Le jeu c'est du paintball espèce de gros con ! »

(Il crache un peu de sang sur sa gueule sans faire exprès, mais c'est bien fait.)
Et puis il entend le hurlement.

Un truc horrible, glaçant, un truc de pure douleur.
Et quand il tourne la tête, il voit Blue, près de la fontaine, qui se cache le visage, et sa peau exposée qui vire au rouge, et elle hurle et tombe.
Et en vérité Freckles a l'impression que son estomac tombe en même temps, au fond de son ventre comme une tonne de glace. Et il a le cœur qui s'emballe et la respiration qui se coupe; et il sait pas pourquoi, il se rappelle pas pourquoi, mais il panique.

« Blue ! »

Il allait sans doute frapper Justice en retour – force de l'habitude et de contradiction – mais c'est comme s'il existait plus. Il le lâche, et il lui tire dans le bide ; une balle de peinture, deux, trois, en réalité il vide son chargeur, c'est complètement con mais il s'en fout. Et il se dégage frénétiquement pour courir rejoindre la livreuse qui est en train de gémir par terre.

« Blue, tu m'entends ? » il veut lui prendre une main mais se ravise en voyant leur putain de couleur. Puis il lève la tête vers Pretty sur son perchoir défoncé et gueule : « Fais un signe à un soigneur toi ! »

A ce stade, il ne se soucie plus de la discrétion.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Event : Le Paint-Ball - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 4 EmptyMer 11 Avr 2018 - 17:44

Sans surprise, il apparut. Étrangement vif, cependant : Pretty s’était attendu à ce qu’il tire depuis son abri pour couvrir son coéquipier ; au lieu de quoi, Justice venait de sauter par-dessus pour s’élancer vers Freckles. Pas bon. La Fausseté appuya sur la gâchette, serra la mâchoire. Tir loupé. Il rechargea son arme rapidement, s’efforçant de rester calme malgré l’adrénaline et le stress. Il tira, frôla de peu sa cible. Jura entre ses dents.

Puis.

Puis Justice fit un truc totalement incroyable.
C’est à dire, donner un coup de crosse à Freckles. En plein dans le crâne.

Bouche entrouverte, le Livreur sentit une vague d’indignation et de colère le submerger. Nom de Dieu mais qu’est-ce que ce connard foutait ? C’était le Paintball ici, pas la guerre ! Il avait tout de même pas en tête d’en profiter pour éliminer soi-disant accidentellement un Chef ?
Le sien, en plus.
Non, ça n’allait décidément pas du tout.

Il remit en joue Justice, avec la ferme intention de lui foutre un tir en plein dans la gueule cette fois. Le Lionceau paraissait désarçonné, mieux valait le couvrir avant qu’il se prenne d’autres coups anti-jeu dans le même style.

Au moment où il allait tirer, toutefois, il remarqua un détail étrange. Tous les membres des équipes bleu et rouge confondues s’étaient immobilisés -comme dans l’attente de quelque chose.
Pretty abandonna sa visée et regarda autour de lui. Il ne voyait rien qui sortait de l’ordinaire. C’était… Bizarre.

Tout de moins, jusqu’à ce que la fontaine explose.
Là, ça expliquait tout.

Apparemment, c’était pas juste de l’eau potable : il entendit le cri de Blue depuis son perchoir et amorça instinctivement un mouvement pour venir à son secours (il s’en foutait pas mal d’être repéré maintenant que ça venait de partir en couilles), mais l’équilibre tout à coup branlant et précaire de la structure sur laquelle il était couché l’en dissuada tout aussi sec.

Merde…!

Il se remit à plat ventre en sentant son visage perdre quelques couleurs. Ok. Super. Pas de quoi s’inquiéter. Ça allait le faire.
Pendant qu’il réfléchissait à une solution, il vit Freckles mettre la pâtée à La Main (bien fait) puis accourir vers Blue. Il aurait aimé entendre ce qu’il disait, mais il ne capta finalement que la phrase qui lui était spécifiquement adressée :

Fais un signe à un soigneur toi !

Il nota la panique dans la voix de son Chef, et à vrai dire cela le fit encore plus paniquer lui-même. Il ne pouvait pas faire signe sans que le toboggan cède sous ses manœuvres.

Il jeta un regard à Blue, camarade Livreuse.
Grimaça.
Puis se leva.

Comme prévu, il n’en fallut pas plus pour que tout s’effondre. Tout alla très vite, mais il y eut dans la tête de La Fausseté un effet de ralenti comme dans les scènes badass de films d’action. D’abord, il se laisser chuter un peu avec le sol sous ses pieds, le temps de se rapprocher de la terre ferme -c’était pas bien haut, en vrai, trois mètres tout au plus, mais il préférait prendre ses précautions. Puis, au moment qu’il jugea opportun, il sauta pour s’éloigner des débris s’effondrant : il tenait juste son arme dans sa main, et se foutait à vrai dire pas mal des munitions et de tout ce qui se rapprochait du Paintball. Au pire, il les récupérerait plus tard.

L’atterrissage fut foutrement douloureux. D’une part, à cause de l’impact de la chute mal positionnée ; d’autre part, parce qu’une fois par terre, une barre de métal s’écrasa sur son bras étendu.
Il poussa un gémissement de douleur étouffé et suraigu un peu bizarre et pas très glorieux. Il n'y avait pas eu de craquement, mais son muscle lui faisait comprendre très clairement qu'il ne voulait plus être sollicité pour le reste de la journée.

L’avantage, c’était que l’agitation avait déjà attiré l’attention d’un Soigneur, qui s’approcha tandis que Pretty se dégageait aussi délicatement que possible du poids écrasant son bras.

Non. Va voir Blue. Près de la fontaine. J’crois qu’elle a de vrais problèmes, le rembarra-t-il sans même lui jeter un regard.

La Fausseté prit un instant pour souffler. Un gros instant. Puis, quand il se sentit capable de se relever, il fit le tour des ruines du toboggan pour rejoindre le groupe de Perdus.
Freckles était auprès de Blue : le Soigneur était avec eux. Bien. On s'occupait d'elle.
Justice était a priori encore étendu par terre, ou bien il s’était éloigné, mais en tout cas dans les hautes herbes Pretty ne le voyait pas.
Apache… Et Apache ?

Réalisant que le toboggan s’était effondré sur lui-même comme un gâteau avec de mauvaises bases, il se dit que le crétin crêteux avait totalement pu se faire écraser au passage... Non ? Il lui avait paru assez éloigné sur le coup, mais rien n'était sûr.

L’inquiétude le rongea de plus belle. Trop de choses à gérer.

Il s’enfonça dans les hautes herbes.

Apache ?!

Sa voix trahissait une inquiétude certaine.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1498
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

Event : Le Paint-Ball - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 4 EmptyJeu 12 Avr 2018 - 18:51

Il s'avançait à pas de loup, toujours à ras du sol et l'arc bien en main, la tension de la corde faisant trembler légèrement son bras. C'était qu'il était grand, cet arc. Sans doute qu'il pouvait tirer loin avec ça, ou faire très mal s'il visait de trop près.
Quand soudain, un bruissement attira son attention toute entière, et le son d'une balle qui partait termina de le faire réagir !
Un bête mouvement de recul, un pas en arrière, et la balle de peinture bleue siffla tout près de son ventre, l'éclaboussant même au passage sans pour autant ne serait ce que l’érafler,  témoignant de l'esquive de justesse qu'il avait réalisé.
L'iroquois souffla un grand coup, ravalant sa salive.
Pas de nouvelle salve ?

"Justice espèce de fils de pute !"


Cette voix qui lui été parvenu de pas si loin eu le mérite de l'informer qu'a priori, cet ennemi la avait été mis hors service.
Ouais.
Freckles était tombé sous la main de Justice, puisqu'il avait bien reconnu la voix du rouquin.
Une hésitation entre continuer sa route et revenir sur ses pas pour voir si tout allait bien pour son camarade, mais Apache n'eut pas vraiment le temps d'achever sa réflexion que soudain, le sol se mit à trembler.

Les yeux noirs du garçon se braquèrent illico sur la terre sous ses chaussures qui commençait à bouger, se craquelant, comme de drôles de remous, et mue certainement par un instinct de survie qui étonnement ne lui avait jamais fait défaut, il se mit à cavaler droit dans la direction de son camarade révolté.
A peine une demie seconde après qu'il se soit décidé à se carapater, un jet surpuissant d'eau jaillissait du sol, pile à l'endroit ou il se trouvait l'instant d'avant.
Bordel mais il se passait quoi la ??
Juste le temps d'un regard en arrière, et déjà d'autres geysers transperçaient la terre ça et la, menaçant de le percuter à tout moment, donnant l'impression à l'iroquois qu'il courrait littéralement au travers d'un champ de mines tellement ça pétait dans tout les sens, et particulièrement près de lui !
Tout en filant droit devant, l'Hérissé tendit la main et attrapa une planche de bois qui trainait par la sans pour autant ralentir une seconde, se disant qu'elle pourrait bien servir dans un futur très très proche !

Non loin de la, un cri perça les alentours, recouvrant même les explosions hydrauliques qui pourtant donnaient l'impression d'être sur un véritable champ de bataille.
Pas le temps de ralentir pourtant, et assez rapidement, Apache fini par rejoindre Justice qui était la, au sol, bardé de peinture bleue.

"Merde, Just'!"


Le pauvre cowboy était recouvert, et vu la tronche qu'il tirait, ça devait faire très très mal ! Cet enfoiré de Freckles avait du lui tirer dessus presque à bout portant et pas qu'une fois pour avoir mis la Main dans cet état !
L'enfoiré...

"Ca va ?" Question rhétorique qui n'attendait pas vraiment de réponse. Pas le temps ! Ni une ni deux, le punk attrapa le bras de son camarade, voulant le relever, quand soudain, une nouvelle explosion se fit entendre, tonitruante, un jet d'eau plus que conséquent leur fonçant dessus à toute vitesse, prêt à les percuter tout les deux de plein fouet.
Ce fut le moment que choisit Apache pour brandir son bouclier improvisé; la fameuse planche récupérée un peu plus tôt.
L'impact fut si brutal que le chasseur fut projeté au sol, percutant Justice qu'il protégea cependant tant qu'il pu, déviant le geyser dans son intégralité mais non sans effort.

"Putain ! On bouge !"
Et sans plus attendre, le garçon se releva, saisissant une seconde fois le bras de son ami et courant à toute allure direction la fontaine mais surtout du Grand toboggan que l'on pouvait apercevoir pas si loin de la.
Se planquer en dessous semblait être l'idéal dans l'instant présent.

Un instant de répit, une fois arrivé sous la grande structure de fer.
Apache était plus qu’essoufflé, tentant vainement de reprendre une respiration calme, mais malheureusement, la pause fut de très courte durée.
Déjà, un grincement lugubre résonna, semblant venir de la structure toute entière du toboggan.
L'iroquois du macadam leva la tête, une mine mal-assurée inscrite sur la bouille.

"Et Mm..."


De toute ses forces, le chasseur repoussa brutalement Justice, le projetant au plus loin mais surtout le virant de dessous le toboggan qui s'effondrait littéralement sur lui même, et sur eux au passage.
Dans le même temps, le punk sauta, suivant son camarade, roulant au sol et sur quelques mètres encore, hors d'atteinte et sans aucune casse à considérer.
Ouf.
Sauvé.
De justesse, pour changer.

Cette fois, les choses semblaient belle et bien se calmer, et doucement, épuisé et le souffle toujours trop court, Apache se redressa sur ses jambes, jetant un regard au cowboy qui a priori n'avait rien de plus que ce qu'il n'était déjà abimé.

Dans un geste fraternel, il lui tendit la main, l'aidant une fois de plus à se relever, mais ne lâcha pas un mot, encore trop occupé à haleter après le parcours du combattant qu'il venait de se farcir.
Cependant, alors qu'il prenait doucement un peu plus conscience des dégâts qui l'entouraient, l'Hérissé compris qu'il avait sans aucun doute été très chanceux de s'en tirer aussi bien et avec aussi peu de mal.
Autour d'eux, c'était un véritable chaos.
Ca pleurait, ca gémissait, et pas si loin un soigneur s'activait.
Personne ne semblait avoir remarqué les deux révoltés qui pour le coup été passé derrière le toboggan désormais devenu ruines, se rapprochant un peu plus du camp adverse et de leur but initial.
On ne les avait pas vu, mais cela n’empêchait pas de les chercher.

La voix d'un autre camarade résonnait.
La voix de Pretty.

Apache jeta un regard à Justice, avec un soupçon d'interrogation dans les yeux.
Devaient-ils continuer leur avancé malgré tout ? Le jeu lui semblait maintenant être passé au rang secondaire.
Ce fut l'inquiétude qui perçait dans la voix de la Fausseté qui finit par lui faire entendre raison.

"J'suis la, Candy !"
Qu'il lança assez fort pour que le livreur puisse l'entendre et le localiser sans mal. Bien sur, ce serait également le cas de tout les autres, mais bon... Vu ou ils en étaient tous.

Avant que quiconque ne les rejoigne, Apache récupéra son arc qu'il avait laissé tomber au sol, ainsi que la fameuse planche ramassée en route, y avisant un quelque chose qu'il n'avait jusqu'ici par remarqué.
Quatre quelque-choses, même.
Quatre roues.
Les yeux soudainement brillant, un petit sourire illumina son visage.
Un putain de skateboard !
Alors ça...
Si c'était pas de la putain de chance !

Résumé:
 






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Event : Le Paint-Ball - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 4 EmptySam 14 Avr 2018 - 19:41

C'est bon Plum !  T'es forte ! T'es détermination !
Alors que je me mets en position, je butte sur un objet étrange. Un corps. Je dégage les gravas pour découvrir un mégaphone accroché au bout d'un bras déchiqueté par une fracture ouverte. (Mon cerveau n'associera que bien plus tard, cette image et la disparition du Diplomate ayant énoncé les règles du jeu.). Je le fourre dans ma besace. J'ignore à quoi ça me servira, mais, comme dirait Dude : un loot est un loot !
De part et d'autre de la vitrine, Sense et moi pouvons observer du remous à l'intérieure. Ce sera peut-être même plus simple qu’espéré s'ils entrent dans le bâtiment, on aura juste qu'à les cueillir à la sortie. La Chance est notre amie.

... Ou pas.

Le sol tremble soudain sous mes bottes. Avec horreur, je regarde une des lettres en néon de la devanture, s'écraser sur ma compagne de battue.

- SENSE !

Le Paint-ball, la stratégie, l'univers tout entier n'a plus d'importance. Je ne vois plus que la Diplomate disparaitre dans un nuage de poussières et d'éboulis. Et d'alphabet mal accroché. Vilain "M", c’est pas pour rien que c'est toi qui débute le mot "Méchant" ! Je me précipite à travers le brouillard sableux qui retombe. Elle est là, le bras et la trombine toutes rouges. Sonnée. Je revois Boy s'écrouler, Boy avec l'épaule déchiquetée par la lame du Dragon, coincée dans la coulée de boue, le corps pendant et désarticulé.
Mes yeux s'embuent et je cède à la panique. Je lui morve moche dessus.

-  A.. A....A...ttends que je hoquète en tentant de la dégager de son équipement, de ce fusil qui l'entrave. Mediiiiiic !!! que j'essaie de hurler en oubliant le porte-voix. La mienne,  brisée, ne porte pas.
- Hey, hey...
- B... Bouge pas ! 'Vais te ramener ! On va t'sauver !

Elle me repousse gentiment et me confie ses pétoires. Il y a de la puissance dans ses yeux. De la détermination.

- Prends ça et va les niquer.

J'accepte cette passation, hagarde, encore toute chamboulée. J'hésite. L'honneur est-il plus important que la survie ? Shrub déboule soudain de nulle part pour me soulager de cette insondable question.
Je serais donc Honneur.

J'essuie mes carreaux, je ravale mes pitoyables sanglots et j’arnache le surplus de matériels.

- J'vais TOUS les niquer, Promis-Promesse ! que j'jure à l'oreille de Sense, avant de l'abandonner à l'infirmier.

Profiter du bazar créé par le tremblement de terre.
Profiter du terrain nouvellement accidenté.
Je choisi de longer la supérette par l'extérieur, coté No man's Land et de foncer.
Cavaler. Cavaler. Cavaler !
Mon corps est tout alourdi par le poids de mon héritage. Je cours moins vite, mais j'cours quand même. A l'orée de ma vision, des part et d'autre,  la silhouette des combattants au prise avec leur propre fatalité s’ébouriffent en tâches floues.
Pas le temps, pas le temps pas le temps !
Je me force à ne pas regarder, à n'avoir d'yeux que pour ma mission.  J'aperçois la silhouette de guingois d'une cabine W.C. Je me réfugie à l'abri de son ombre, le temps de reprendre mon souffle. Ma poitrine brule et mes épaules sont sciées par mon paquetage. Dans mon dos, j'entends un chien grogner et des combattants se débattre. Les voix me son familières.

Une voix surtout.

Grande Maman et deux autres bleus sont aux prises avec un toutou pas frais. Qu'est-ce que je fais ?! Mes poings se contractent à répétition, mon coeur accélère. Qu'est-ce que je fais ?! Je ferme les yeux.

Inspiration.
Sois détermination 'tite puce !
Expiration.
Prends ça et va les niquer.

PROMIS !
J'ouvre les yeux et j'abandonne mon repère pour foncer vers les crevasses. Au loin, le camp adverse m'attend et l'ensemble de mes ....
PROMESSES !

Résumé et loots:
 
Revenir en haut Aller en bas
Justice
Justice

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 585
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (16, en fait)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut en parler -u-
✘ LIENS : Fiche clic | Dé clic

Event : Le Paint-Ball - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 4 EmptyDim 15 Avr 2018 - 3:52


Just n’identifie sa victime que lorsqu’elle s’écroule devant lui. Un visage rouge lui fait face. Il reconnaît sa tignasse, son cri.  

— Justice espèce de fils de pute !

Le fils de pute regarde Freckles essayer de se relever. L’arme de son adversaire gît à ses pieds. Il l’a lâchée ? Le sentinelle s’avance d’un pas pour l’écarter du pied. Le petit calibre se met à vibrer dans un petit cliquetis. Cette vision l’arrête dans son geste. La Main réalise que c’est le sol tout entier qui tremble sous ses pieds.

Un pas en arrière qui le sauve : la terre se fend devant lui pour recracher une longue colonne d’eau sale. Il recule encore, hébété cette fois. Bow espèce d’enfoiré. C’était sûrement son idée. Justice reporte son attention sur Freckles – ou plutôt sur l’endroit où se trouvait Freckles il y a quelques instants encore. Le sentinelle n’a pas le temps de comprendre ce qui lui arrive quand son adversaire le plaque au sol.

— Le jeu c'est du paintball espèce de gros con ! crie le rouquin dans un crachin d’hémoglobine.

Un cri déchirant leur parvient. Les deux chefs d’équipes tournent la tête pour découvrir une vision d’horreur. Plus loin, près de la fontaine, une joueuse bleue vire rouge. C’est l’eau, elle ronge. Freckles l’appelle. Blue. C’est comme ça qu’elle s’appelle. Just glisse un regard vers le jet d’eau qui a manqué de le prendre. S’il n’avait pas reculé... Un frisson désagréable lui parcourt le corps.

Freckles se tourne vers Justice mais il a l’air ailleurs. Il lui tire dessus une première fois – ce sont les présentations. Puis une deuxième, une troisième fois. Le choc des coups fait trembler son bras, mais rien. On dirait qu’il ne le voit pas. Au final, il vide son chargeur sur sa viande et l’abandonne sur place comme s’il l’avait déjà oublié.

Putain.

Ça fait des lustres qu’il a pas pris cher comme ça. La dernière fois, c’était peut-être avec Lace à l’arène. Pourtant, ça n’a rien de comparable, il ne saigne même pas. C’est pas tant la douleur que l’état pitoyable dans lequel il se retrouve qui lui fait penser ça. Être à terre. Armée mais incapable de se défendre. Il sent comme un poids sur sa poitrine qui le cloue au sol. En fait, il a même un peu de mal à respirer. La douleur quant à elle semble s’être éclipsée. Sûrement à cause de l’effet paralysant des munitions. C’est déjà ça.
Quelques gouttes glissent sur son visage jusqu’à finir sur ses lèvres qu’il lèche machinalement. Un goût métallique s’insinue dans sa bouche. Le goût du sang.

— Merde, Just'!

Le cri du punk le ramène à lui. En forçant un peu, Justice parvient à lever la tête.

— Ah, c’est toi…

A la tête qu’Apache tire, le sentinelle devine que c’est sûrement pas beau à voir. Lui, étalé au sol dans une mare de sang bleu lessive, comme si la scène avait été censurée – mais pas trop.

— Ça va ? demande Apache.

L’Hérissé le saisit par le bras pour essayer de le relever. Il n’a pas l’air de réaliser que son camarade n’est pas près de se relever. Un deuxième jet vient de s’ouvrir mais cette fois Just sait qu’il ne pourra pas compter sur sa chance. Mieux vaut compter sur un ami. Le punk fait barrage, armé d’un simple skate et parvient à dévier le courant. Les deux camarades se percutent comme deux auto-tamponneuses.

— Putain ! On bouge !

— Parle pour toi…

Justice serre les dents alors qu’Apache le charge sur son épaule. Chaque foulée lui fait un mal de chien parce que ça appuie sur son ventre. Il moufte pas. Les deux camarades viennent s’abriter sous le toboggan. Un bref répit pendant lequel Just tente de réveiller ses membres engourdis. Il arrive à bouger les bras, les jambes un peu. Ça ne suffira pas, il ne tiendra pas sur ses jambes.
Fait chier.

La structure se met à grincer méchamment. Mauvais plan. Le toboggan s’écroule, vaincu par une gangrène toute particulière. Justice est étendu un peu plus loin, il étouffe un râle de douleur. Apache vient de lui sauver la mise, encore une fois.  Ce dernier le charge sur son dos, encore une fois. Tout recommence et il sent bien que ça ne pourra pas durer indéfiniment. Même si les choses ont l’air de se calmer, il reste un poids mort. Apache ne pourra pas toujours se défendre tout en le protégeant.

Justice ferme les yeux et ravale son désarroi. Pourquoi est-ce que tout son corps lui paraît si lourd…
Vulnérable. Inutile.
Il déteste ça.

— Apache ?!

Cette voix. Ses paupières se soulèvent.  C’est la voix de Pretty.

— J'suis là, Candy !

Ce simple échange semble suffire à signer la trêve. Impossible de savoir si cette situation devrait durer ou si les hostilités ne reprendraient pas le dessus.

Il demande à Pretty :

— Tu n’es pas blessé ?


Résumé:
 






Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
L'Ombre



✘ AVENTURES : 2247

Event : Le Paint-Ball - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 4 EmptyDim 15 Avr 2018 - 22:39

Évacuations


Les soigneur et leurs assistants sont prompts à agir. Attiré par les cris de Plum, Shrub accourt en direction de la supérette et embarque une Sense inconsciente sur son dos. Personne ne remarque le corps sous les gravas, qui reste là déjà oublié. C'est Jaws qui entend l'appel de Pretty au parc. Des renforts arrivent pour dispenser les premiers soins. Devant l'état critique de Blue, Nasty et Dude doivent évacuer sur un brancard. Justice, incapable de marcher, se résigne à être évacué également, soutenu par Eagle.

Blue retourne au camp bleu.
Justice et Sense retournent au camp rouge.
Le jeu continue.


Revenir en haut Aller en bas
https://neverneverland.forumactif.org
MadMax
MadMax

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 1114
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

Event : Le Paint-Ball - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 4 EmptyDim 15 Avr 2018 - 23:33

Elle allait.. Maddy ne sait pas. A vrai dire, elle s' était retournée vers ses comparses dire un truc quand tout à coup, c'est le drame. La terre se déchaine, comme dans les mauvais films d'action, et plein de trucs explosent partout sans qu'on ne comprenne comment ni pourquoi. Le fracas et les débris partout lui rappellent un peu le champ de bataille napoléonien, et l'excitation la fait sourire comme une malade. Elle rigole, Max, en s'écartant soudain pour se mettre à l'abris. Elle rigole et elle oublie Mary, son dilemme, un peu tout.

Elle se sent vivante, bordel, et ça lui fait du bien !

Des gravas de la supérette s'écroulent, et Max jure un peu en galérant avec sa patte de fer qui glisse et dérape. C'est sur que c'est pas comme ses godiots solides, ce truc ! S'écorchant un peu les mains en glissant et en devant se rattraper ça et là, elle s'élance.. Pas. Sa jambe de métal tire, bloque, refuse. Coincé, c'est coincé. Et elle avec. Chiasse ! Là, Maddy ne rigole plus.

- P'tain d'saloperie d'merdier d'froutre avarié d'branleur suçeur d'queue rance !

Ca sort tout seul, et ça fait du bein !

Max tirait encore un peu sa jambe, en vain quand elle entend un grondement pas très loin. Tournant la tête, elle voit un chien. Un chien zombie, vu sa gueule et ses côtes saillante. En d'autres circonstances, elle aurait sans doute kiffé. Mais là, il s'avance vers Whistle.

- Oy, l'clébard ! D'gageatione d'la s'loperie d'merdasse !

Il avait déjà commencé à l'observer elle, à vrai dire, quand Max avait commencé à gueuler. Mais ses cris ne font que l'attirer un peu plus, et il se détourne tout à fait du p'tit Whiwhi pour 'avancer vers elle. Max, elle est tendue, les sourcils froncé, l'attitude repliée nerveusement comme un animal prêt à bondir le ferait. A la différence prêt qu'elle, elle ne peut pas bondir. Juste défendre sa peau. L'animal s'avance de son pas mal assuré, mais ça se voit qu'il peut être plus rapide tout de même. Cette enflure prend son temps. Alors qu'il s'avance, Max aperçoit un collier, une médaille. Ralqhia ? Ralghio ? Nom de merde.

- Ralghio, couché !

Echec il s'avance encore, accélère un peu plus et retrousse les babines à moitié pourries. A tous les coups, il va avoir une haleine de phoque. Urk, pas le laisser trop s'approcher ! Déjà que de là, elle peut sentir son fumet.. Sans le quitter des yeux, Maddy tâtonne autour pour trouver une arme, une pierre, un truc. Pas question de gaspiller la peinture du pai.. Wait. Ca ralenti, cette connerie, non ? Sa main droite serre son gun. De l'autre, une pierre de la taille d'un pamplemousse qu'elle vient d'attraper. Un éclat de la supérette, sans doute. Le clébard avance, elle n'a plus trop le temps, en fait, ce con n'est plus si loin. D'ailleurs, ça y est. Elle voit le nom de son collier, et c'est en soit un mauvais signe sur leur proximité. Brandissant son arme sans pouvoir prendre trop le temps de viser vraiment, Max attend. Attend. Attend qu'il soit assez près pour d'un coup tirer alors qu'il n'est plus qu'à un mètre ou deux.

- RALPHIO COUCHE P'TAIN D'MERDASSE !

SPLASHHH !

Et de se tendre pour lancer de toutes ses forces la pierre sur la tronche de l'animal. A cette distance, la peinture l'a sans doute touché, non ? Il sera bien ralenti au mois un peu, non ? Sinon elle le finit à coup de crosse dans la gueule !

En tout cas, elle essayera. C'pas un caniche zombie qui lui f'ra peur, foi d'chasseure !

En bref
En bref:
 






J'suis Parole en #cc3300.

Merci Dog. ♥:
 

Merci Arrow. ♥:
 

Merci Coquillage. ♥:
 

Merci Sindri. ♥:
 

Merci Blue. ♥:
 


Dernière édition par MadMax le Lun 16 Avr 2018 - 11:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Whistle
Whistle

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 50
✘ SURNOM : Le Merle
✘ AGE DU PERSO : 13 ans officiellement, en parait 14/15

✘ DISPO POUR RP ? : 3/3
✘ LIENS : Rock 'n' Roll

Event : Le Paint-Ball - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 4 EmptyLun 16 Avr 2018 - 10:52

Tout était un peu trop calme pour un paintball en terrain apocalyptique, mais d'un coup, le monde a l'air de se rappeler de son job, et bam. Bazar général. Ca tremble, ça gronde, il ne manquerait qu'un éclair et pour peu je serais tenté de balancer un rire démoniaque (je suis suffisamment à l'abri pour me le permettre), mais finalement l'écho me ramène celui de Max, et je me dis que je pourrais pas la battre sur ce terrain.

Je ne remarque pas tout de suite qu'elle est coincée, il faut que je m'approche encore un peu pour cela, mais bizarrement son rap improvisé à base jurons me le fait vite comprendre. Je vais pour m'approcher, et oups : l'éclair invisible et le savant fou imaginaire ont l'air d'avoir réveillé la créature de Frankenstein et j'avise tout juste le chien pourrissant qui vient vers moi. Miam. Je reste debout comme un con, j'avais pas prévu ça, qu'est-ce que ça donne un chien zombie peint en bleu ? J'ai à peine le temps de considérer la question que la warrior fait diversion. Mais c'est pas possible ça elle carbure à quoi ?

Ralphio ? Elle vient sérieusement de donner un nom au clébard ? What the hell, il y a pas à dire, Madmax c'est la plus badass de l'équipe. Je me réveille d'un coup en captant que la bestiole arrive dangereusement près et j'empoigne mon arme par le canon pour m'en servir comme massue. J'ai pas trop d'idée alors je la joue Robin des bois et je fonce sur le zombie en hurlant, j'en ai plus rien à faire des autres : si on défonce du zombie, on défoncera du rouge, voilà.

Evidemment, c'est pas un super plan, mais je cherche juste à l'inquiéter pour qu'il s'éloigne suffisamment longtemps pour décoincer Max. Au pire on sera deux dans la mouise. De toute façon je suis plus haut, armé, et j'ai tous mes organes à l'intérieur du bide moi. Enfin, pour le moment.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Event : Le Paint-Ball - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Le Grand Arbre :: Les Portes du Temps :: La Ville Post-Apocalyptique-