Le deal à ne pas rater :
Mangas Kazé : 2 achetés = 1 manga offert
Voir le deal

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
MadMax
MadMax

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 1125
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

Event : Le Paint-Ball - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 2 EmptyMer 21 Mar 2018 - 23:37

Baston. Bien évidemment que Maddy en est heh ! Elle s'etait pointée là bas en croisant les doigts pour que ça défoule un peu. Et honnêtement, c'était son seul objectif. Jusqu'à.. Toi, Mary. Mother. Fucking. Mary. Toi qui te pointe là-bas, c'est comme foutre un gros néon au-dessus de ta tête "Pitie défonce-moi la gueule Max, bisou merci".

Tout le long, elle t'a évité pour faire genre, mais en fait bon sang elle pense qu'à toi et ta petite gueule de sainte nitouche qu'elle pourrait retravailler. Pourvu -POURVU- que vous ne finissiez pas dans la même équipe.

En attendant, y a tout le bousin procédurier, choisir de chefs, choisir des équipes. Vrai, quand elle est la première nommée par Freckles, ça lui fait plaisir. C'est un fuck supplémentaire à la vie et aux troufions qui pensent que les infirmes peuvent moins faire de trucs. Dans vos tronches d'gros cons, les gars. Fière et droite quand elle s'avance, et elle fait même un sourire au p'tit Soleil qui l'appelle. "Tkt j'me donnerais à fond", qu'il veut dire, le sourire. Pas la mère des chaseurs pour rien, c'est pas à elle qu'on va apprendre à avoir l'air carnassière.

L'autre cadeau que vous lui faites, les p'tits gars, c'est de pas choisir Mary tout de suite. Mieux, non seulement elle n'est pas dans la même équipe, mais en plus elle esy appelée en dernière. Là, Maddy boit du petit lait. Oh que la vie est belle ! Oh qu'elle a bien fait de venir !

Plum vient la voir armée de toute sa résolution. Avec un grand sourire et une bonne louche de tendresse, la mère lui ébourriffe les cheveux et hoche de la tête.

- Sois Détermination tite puce, j's'rais pas Cadeautionnage nan plus.

Elle allait enfin se diriger avec les autres vers sa base, quand ta voix la fait s'arrêter, Mary. Elle se retourne un peu vers toi, et ricane de plus belle quand tu parles de l'arène interdite.

- Hey, j'suis Autorisationné, moi.

Mad, connasse. Mais son sourire de hyène s'elargit encore plus à la suite de ton petite speech. Quel besoin de formuler tout ça, hein ? Faut que tu fasses la belle, avec tes jolis mots iuntiles ? L'appel des tripes, tu ne le sens pas assez ? Maddy n'a pas envie de t'approuver, même si c'est sans doute la seule fois de toute vos vies que vous êtes totalement d'accord. Non Max ne veut pas te donner raison. Elle se contente de te fixer en se foutant très ostensiblement de ta gueule, et de te souffler un baiser avant de repartir avec son équipe.

Quand vous arrivez, la mère observe, repère les lieux. C'est pas si dégueu, comme base. Ton idée est bonne, Freckles, et à son tour MadMax se peint la face avec un peu de peinture et de crasse noir. Ta question la fait rire un peu, la réponse de Dusty encore plus, et le bordel ambiant l'éclate. Ouais. Ca va être bien. Finalement, en voyant des gus se tirer dessus, Max s'avance.

- J'veux Aidationner au Maximum, mais Y a un truc j's'rais pas négotiationnage.

Un sourire féroce. Bien campée sur ses jambes, Max chasseure en plein.

- Moi, J'suis Niquage de Mary.

A bon entendeur, salut.

- C't'une vicieusete. F'pas gaspiller not' Bleuture. L'en faudra pour êt' Traque d'ceux d'là bas. Piège ?

Les pièges de chasse lui reviennent en tête, comme les grosses fosses camouflées. Mais elle n'est pas certaine que vous aurez le temps.


EN BREF:






J'suis Parole en #cc3300.

Merci Dog. ♥:

Merci Arrow. ♥:

Merci Coquillage. ♥:

Merci Sindri. ♥:

Merci Blue. ♥:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Event : Le Paint-Ball - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 2 EmptyJeu 22 Mar 2018 - 12:20

Depuis le retour du Monde Ordinaire, Pretty n’allait pas très bien. Un peu déprimé, un peu vide, un peu hésitant : il avait l’air d’avoir perdu son osmose passée avec l’Île et de ne plus réussir à s’y amuser comme avant. De ne plus s’y amuser du tout, à vrai dire. C’était un sentiment un peu dur à comprendre et plus dur encore à expliciter.
Alors il allait au plus simple : il n’en montrait rien.

Quand le Paintball fut annoncé, c’est donc avec une joie presque sincère qu’il se joignit à la bataille. Ce fut également avec une certaine dose de stress qu’il suivit un Bow menant la marche, persuadé qu’il réaliserait d’un instant à l’autre que le petit salopiot qui lui avait volé la canne, c’était lui. Mais non.

Quand les équipes commencèrent à être formées, La Fausseté se révéla étrangement soulagé de se retrouver avec Freckles -en plus d’être, naturellement, très content d’être avec lui.
Justice et lui, c’était un peu le malaise ces derniers temps. Quoi qu’un malaise un peu tout doux tout mignon, donc ça passait encore, certes. Mais le pire, ç’aurait été Apache : ils ne s’étaient plus adressés la parole depuis qu’il avait fait du mal à Her.
Il mentirait s’il disait que la rancune et la colère ne s’étaient pas dissipées en grande partie, mais maintenant… Il ne savait juste pas comment revenir le voir. Et s’excuser. Éventuellement.
Bref. Freckles c’était le top moumoute.

Surtout qu’il avait appelé des gens intéressants. Il connaissait surtout Blue, une camarade livreuse, de vue ; Whistle, avec qui il avait partagé d’interminables heures dans le Nautilus… Et Buster (il hésitait entre râler et être satisfait d’avoir un cerveau assuré efficace chez eux). Du reste, il ne les connaissait pas, mais ils avaient l’air de teignes pour la plupart, donc c’était parfait.

Une fois arrivés dans leur camp (un genre de très grand et très vieux terrain de golf), l’heure était à la stratégie.
Pretty imita son Chef et se peignit le visage tandis que les réponses à sa question, plus ou moins pertinentes, fusaient. D’abord, Dusty et Slant, avec une détermination évidente, Whistle qui se proposait à améliorer les armes (pas une mauvaise idée, tiens) puis… Blue. Avec une proposition ingénieuse.

Est-ce qu'on peut enterrer le drapeau ?
Pas con, qu’il commenta en adressant un petit sourire à l’intéressée.

Son enthousiasme était moins exubérant qu’il ne l’aurait été d’ordinaire, mais ce n’était pas grave, puisque que personne n’allait le remarquer.

Pendant que des projectiles de peinture bleue volaient à présent dans la pièce (merci Smoke), suivis d’une nouvelle salve (merci Slant), Pretty attacha ses cheveux encombrants en un chignon serré et propre, de sorte qu’il ne soit pas gêné en tirant avec… Son fusil. De précision, à l'évidence. Il avait attrapé une arme un peu au hasard, et visiblement, son rôle était désormais tout désigné.

Moi, J'suis Niquage de Mary.

Il pouffa.
Il connaissait pas du tout Madmax personnellement, mais juste parce qu’elle parlait d’une façon bizarre et drôle, ça le brancherait bien de devenir pote avec elle.

C't'une vicieusete. F'pas gaspiller not' Bleuture. L'en faudra pour êt' Traque d'ceux d'là bas. Piège ?

Ah, pas con non plus.
Il ne répondit néanmoins pas, et, presque à sa propre surprise, il fila un coup de coude léger et pas méchant à Buster, à côté de lui.

Si t’as fini d’élaborer une stratégie super compliquée c’est l’moment d’entrer en scène Einstein, lui chuchota-t-il en souriant, l’air fier de lui et de sa réplique.

Puis, comme si de rien n'était, il revint à la discussion initiale.

Sinon pendant qu'on parle stratégie, on peut filer nos armes à Whistle pour voir ce qu'il peut en faire question customisation. Ça nous ferait gagner du temps. J'pense.


Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Event : Le Paint-Ball - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 2 EmptyVen 23 Mar 2018 - 1:12

- Non, je sais pas jusqu'où ça peut tirer.

- Non, je le prête pas.

- Oui, je l'ai déjà utilisé.

- Non, je le prête pas.

- Non, seulement deux coups, ensuite il faut recharger.

- Non, je le prête PAS.

C'était la centième fois. À la centième fois, il a juré qu'il virerait tout le monde de l'Alexandrie et la fermerait à clé. Il l'a fait, non sans protestations, mais ça s'est fait.
Il en avait plus que marre de bordel de marre. C'était la centième fois – et il avait compté – qu'on lui demandait de lui emprunter un vieux fusil en plastique trouvé sur la plage, qu'il avait utilisé une seule et unique fois lors d'un échange avec les Peaux-Rouges, où il avait pu tirer quelques fléchettes anesthésiantes avec, les rares projectiles qui pouvaient être tirés par ce machin. Il ne savait pas vraiment comment il marchait ; des élastiques, de la magie, un double-compresseur à antimatière, pas la moindre hypothèse, et il n'avait guère envie de le démonter pour le savoir, de peur de le casser.

Quand on a commencé à frapper à sa porte, toujours pour lui demander de céder ce vieux truc dont il ne se servait plus, Buster a compris qu'il ne s'en tirerait pas comme ça.
Alors, stupidement, fatigué, irrité, il s'est présenté à la porte, et a postillonné au visage des emmerdeurs :

- Je le prête pas car je vais participer avec, voilà !

C'était efficace, ils ont arrêté d'insister. Mais il avait serré la main du diable, et l'accord était signé. Il n'avait pas peur des représailles puériles des gamins s'il venait à rompre sa promesse, mais il a un minimum d'honneur, l'Expert.
Et puis, mine de rien, ça l'intéresse, de tirer sur quelque chose. Ça le distraira de ses incessants rêves du Monde Ordinaire, et de sa mauvaise humeur chronique en résultant, subtil mélange de mélancolie et d'irritabilité.

~~~

- ON LES DÉFONCE !!!
- On les défonce !!!

Putain mais vos gueules.
Un plan, il faut un plan. Freckles a demandé un plan. Un plan a été demandé par Freckles. Mais bordel, quel plan faire ? Il n'a jamais joué au paintball de sa vie, et il a autant envie d'être ici qu'avoir la gale.
Il relativise. Le terrain est bon et grand, les munitions sont des trucs-bidules magiques et pas du gravier, et il est avec quelques grands.
Mais il y a deux débiles, plusieurs gars dangereux dans l'équipe d'en face, et il ne sait pas si son arme, révisée spécialement pour le jeu afin qu'elle puisse tirer ces billes de peinture, marche VRAIMENT correctement.
Donc, oui, il ne relativise pas très bien.

- Je sais pas si on a le temps, mais j'pourrais ptet améliorer nos armes.

- Ouvert aux suggestions, lâche-t-il sans conviction pendant qu'il essaie de se remémorer des films de guerre et de visualiser le peu qu'il a vu du terrain.

- Est-ce qu'on peut enterrer le drapeau ?

- Pas trop le temps, et ils verraient la terre retournée, qu'il marmonne sans être sûr d'avoir été entendu.

Il s'agrippe à son arme comme un gosse à son jouet de Noël. Ou un survivant de crash d'avion à sa bouée de sauvetage. Peut-être qu'il aurait dû ignorer sa fierté et se contenter de dépoussiérer cette vieille chose en tirant sur des cannettes. Il soupire, et se force à la poser pour se détendre et reposer ses mains, trop tendues. Il ferme les yeux et repousse sa mèche loin en arrière, avec une expression de méditation, perturbée par quelques grimaces lorsque MadMax se met à assassiner la langue anglaise.

- J'veux Aidationner au Maximum, mais Y a un truc j's'rais pas négotiationnage. Moi, J'suis Niquage de Mary. C't'une vicieusete. F'pas gaspiller not' Bleuture. L'en faudra pour êt' Traque d'ceux d'là bas. Piège ?

Il ouvre un œil. On dirait que certains ici sont surtout venus pour régler des soucis personnels. Dire qu'il a eu le faible espoir de s'amuser, à un moment, avant de subir l'humiliation légère d'être choisi dans les derniers et de constater qu'il n'était pas dans l'équipe la plus prometteuse de ce millénaire.
Il ne connaît pas tout le monde, et au vu de la tronche de Dusty et de Slant, il n'a pas envie de tous les connaître. Freckles, il a souvent discuté avec lui, occasionnellement, au cours de ces dernières années (ou semaines) (ou jours). Surtout pendant les périodes de crise, en vérité, ce qui fait que le voir avec cet air à la fois excité et grave lui fout quelque peu la pression, comme si le simple fait de voir sa tête soucieuse lui faisait remonter de mauvais souvenirs.
Il connaît Max de réputation (c'est une mère, après tout), et avoir deux autres grands le rassure un peu quant à leur possibilité de victoire. Ayant une vision assez virilisée de la guerre – ça colle à son époque, voir des ados bien plus grands et balèzes que lui à ses côtés pour de la bagarre, même en jeu, libère une partie, et seulement une partie, de son stress.
Il y a aussi Blue, une fille, une ado un peu plus âgée que lui, qu'il juge un peu banale.
Bah, tout le monde a le droit de s'amuser, j'imagine, songe le vilain macho.
Il sent une pression sur son bras et tourne la tête.

- Si t’as fini d’élaborer une stratégie super compliquée c’est l’moment d’entrer en scène Einstein.

Ah, il y a Pretty, aussi.
Il ne se l'avoue pas, mais il est bien content que cette teigne soit avec lui et pas contre lui. Il s'habitue à sa nature calme qu'il croise de temps à autre à l'Alexandrie, et s'il avait dû le confronter à nouveau, il aurait beaucoup grogné. Il marmonne, sans sourire à son surnom nul :

- Mh, mh.

- Sinon pendant qu'on parle stratégie, on peut filer nos armes à Whistle pour voir ce qu'il peut en faire question customisation. Ça nous ferait gagner du temps. J'pense.

- Je veux bien un support, réagit Buster sans tact ni politesse. Un truc pour soutenir le bout de mon arme. Comme un sniper, quoi.

En attendant d'avoir l'approbation, ou non, de Whistle, Buster s'assoit par terre, met son arme sur ses genoux, et sort des lunettes de protection de chimiste de sa poche, ainsi qu'un serre-tête gris. Sans la moindre honte d'utiliser un accessoire de fille en public, il enfile son équipement, et constate avec un brin de mépris que la plupart de ses camarades n'ont même pas pris la peine d'apporter de la protection pour les yeux. Ni de dégager leurs mèches rebelles et autres coiffures envahissantes.
Pendant que des yeux verts de jeune nerd roux apparaissent, dévoilés par le serre-tête maîtrisant une lourde tignasse, Buster se lance dans un monologue au ton factuel :

- On a pas trop le temps de creuser des fossés, et on a pas de matos pour faire autre chose, alors je pense que si on doit faire des pièges, faut se limiter à des embuscades.

Il croise le regard de Max, brièvement.

- Vous avez l'air de vouloir poutrer des culs alors je suppose qu'on va se la jouer offensif. Tant qu'on met à peu près autant de gens d'un côté du terrain comme de l'autre, moi ça me va. Je resterai ici pour protéger le drapeau, donc si des gens veulent se joindre à moi... À moins que vous vouliez le bouger ailleurs. Je crois que c'est légal.

Ayant terminé sa préparation et posé ses lunettes sur son nez, il se relève et reprend son arme bien en main. Son visage a peu rougi sous le stress et le fait de parler à 8 personnes en même temps.

- J'ai peut-être quelques autres idées, aussi, mais va falloir m'écouter, prévient-il.

Est-ce qu'il vient vraiment pour son honneur, pour tester son arme, ou bien est-ce qu'il a encore un peu l'espoir de s'amuser ?

Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas
Smoke
Smoke

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 511
✘ SURNOM : Le Rieur
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : The smoke fills my lungs with the need to laugh.

Event : Le Paint-Ball - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 2 EmptyVen 23 Mar 2018 - 12:34

Smoke ne fut même pas surpris que Slant lui tire dessus à bout portant. C'était Slant.

Cela étant, il ne s'y était pas attendu, et avec la puissance du tir il fut légèrement déséquilibré. Par réflexe il voulut faire un pas en avant pour se rattraper. Manœuvre on ne peut plus simple. Sauf que pas tant que ça.

Sa jambe bougeait, mais… mollement ? Lentement ? Oui, c'était ça, son corps ne répondait pas comme d'habitude. Ça non plus, il ne s'y était pas attendu. "La peinture ralentit", avait dit quelqu'un un peu plus tôt, mais il n'avait pas réalisé que cela allait affecter ses muscles directement comme ça. C'était vraiment bizarre, comme sensation.

En attendant, son mouvement réflexe avait du plomb dans l'aile. Son pied n'était pas assez avancé pour le retenir alors qu'il basculait en avant, et le temps qu'il comprenne le problème c'était déjà un peu tard. La gravité n'attendait pas, elle.

Toujours sans réfléchir, Smoke tendit un bras en avant pour amortir sa chûte. Ce qui ne l'empêcha pas de se ramasser sur son arme, puisqu'il n'avait pas assez étendu son bras.

Le tuyau le plus long de la "flûte de pan" appuyant joyeusement dans son épaule, Smoke essaya de ramener ses membres à l'ordre. Bon an mal an, il se mit à quatre pattes, laissant le Machin par terre.

C'était tout de même déplaisant de toujours penser et réagir à la même vitesse, mais d'avoir le corps qui paressait derrière.

Je confirme que la peinture est efficace, annonça-t-il d'une voix sensiblement plus traînante que d'ordinaire.


Résumé :
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1816
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quinze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Event : Le Paint-Ball - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 2 EmptySam 24 Mar 2018 - 0:05


« ON LES DÉFONCE !!!! » gueule Dusty en réponse à sa question.
« On les défonce !!! » réplique Slant en secouant son arme comme une demeurée.

Toujours perché sur sa barrière, Freckles considère son équipe. C'est pas qu'il pense avoir mal choisi ; en fait il est plutôt content. Même si ces deux là, c'est des bombes à retardement, il préfère carrément les avoir dans son équipe que face à lui. Et leur enthousiasme – même motivé par une terrible soif de sang – est communicatif, ça le fait esquisser un grand sourire.

« Cool », lâche-t-il.

Les autres mettent un peu plus d'effort à trouver quelque chose. L'armurier, Whistle, parle d'améliorer leurs armes. Max annonce sa cible sans aucune équivoque et il a pas spécialement envie de lui refuser de toutes façons – son animosité envers Mary est tangible. Blue, qui paraissait ne pas écouter du tout, le surprend avec une suggestion timide :

« Est-ce qu'on peut enterrer le drapeau ? »
« Eh, bonne idée ! » dit-il en même temps que Pretty (peut-être que c'est la solidarité des livreurs qui joue).

Mais Buster, non. Buster fait la moue à chaque idée. C'est Buster, quoi. Mais il réfléchit. En tout cas il a l'air. Si Freckles a fini par le choisir, c'est bien parce qu'il comptait sur ses talents de stratège, même s'il l'avait fait plutôt chier dans le Nautilus.
(Période stressante, circonstances atténuantes.)

« On a pas trop le temps de creuser des fossés, et on a pas de matos pour faire autre chose, alors je pense que si on doit faire des pièges, faut se limiter à des embuscades. Vous avez l'air de vouloir poutrer des culs alors je suppose qu'on va se la jouer offensif. Tant qu'on met à peu près autant de gens d'un côté du terrain comme de l'autre, moi ça me va. Je resterai ici pour protéger le drapeau, donc si des gens veulent se joindre à moi... À moins que vous vouliez le bouger ailleurs. Je crois que c'est légal. »

Freckles le fixe juste en clignant des yeux. Il avait presque oublié à quel point Buster pouvait parler. Mais pour le coup, il est plutôt d'accord. Ils sont mieux à se disperser et prendre le drapeau avec eux, à un endroit moins évident que la base. L'idée de Blue lui trotte encore en tête.

« J'ai peut-être quelques autres idées, aussi, mais va falloir m'écouter. »

Et il voudrait répondre mais un grand bruit interrompt tout le monde.
Un bruit bizarre, comme une détonation dans l'eau. Ou un truc plus dégueu. Un bruit mouillé. C'est l'arme claquée du récolteur avec sa flûte et ses soufflets, qui vient d'accidentellement envoyer une rafale de peinture bleue sur les pompes de Slant.
Qui se marre "T'es con !" avant de tirer à bout portant dans le dos de son pote.
Le rire de Freckles se stoppe net lorsque le garçon se vautre en avant dans la terre.

« Oh, merde », commente-t-il.

Il saute de la barrière pour s'approcher de Smoke – il s'appelle Smoke, il connaissait pas son nom avant que Slant lui glisse à l'oreille, quand il ne restait plus que lui et Mary à choisir – et l'attrape par le bras pour l'aider à se relever. La boule a éclaté sur son dos en libérant la peinture qu'elle contenait. Elle est d'un bleu éclatant. Et non seulement ça doit faire vachement mal, mais il aussi l'air d'avoir du mal à bouger. « Je confirme que la peinture est efficace ». Ouais sans déconner !

« Ce serait bien de savoir combien de temps ça ralentit, ce truc », commente-t-il.

Il agite distraitement ses doigts qu'il a recouvert de peinture en aidant Smoke à se lever. Il a une sensation désagréable d'engourdissement, sans que ça l'immobilise vraiment. Question de quantités, il suppose.
Il finit par se tourner de nouveau vers l'éclaireur.

« Bon, vas-y Buster, dis tes idées. » Il rajoute : « On t'écoute. »

Et là Buster parle vraiment.
Et Freckles est un peu sur le cul, et peut-être qu'il est pas le seul. Parce que ce mec réfléchit à tout. Genre, tout. Il parle, il parle, et le livreur se dit qu'il retiendra jamais tout ça. Il pense à des trucs auxquels il aurait jamais pensé, et des trucs auxquels il aurait jamais pensé que quelqu'un d'autre aurait pu y penser.
Enfin bref.
En cinq minutes de monologue, Buster leur a trouvé un plan. (Si on peut appeler ça comme ça.)

Pour la première fois, Freckles se dit vraiment qu'ils vont gagner, et c'est pas pour se faire mousser.

-----

« Ça me va », conclut-il quelques secondes après que Buster se taise.

Il a confié son flingue à Whistle pour voir s'il peut agrandir le réservoir. En attendant, a fourré des boules de peintures dans les poches de son jean et de son sweat. La plupart d'entre eux ont des peintures de guerre maintenant. Il trouve ça cool.
Et il se demande combien de temps il leur reste avant l'envoi du jeu.


Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 258
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
Event : Le Paint-Ball - Page 2 103_bm10Event : Le Paint-Ball - Page 2 YytrEvent : Le Paint-Ball - Page 2 Ue1t


Event : Le Paint-Ball - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 2 EmptySam 24 Mar 2018 - 9:09

Mary était toujours à farfouiller par ci par là quand elle remarqua que les autres s'étaient rassemblés pour parler de la stratégie. Elle attrapa sa dernière trouvaille, des lunettes de protection, et alla de suite voir les autres. Mettant ses lunettes, elle écouta tout le monde, mais ne put s'empêcher de réagir violemment à Grumpy :

-"Les autres c'est mieux" ? Mais t'es débile ou myope ?! Tu as vu leur gueule ? De qui tu as peur au juste ? De la fille tête en l'air ? De l'idiot au coma ? C'est un ramassis de fainéant et de demeurés. Leur chef n'a même pas tous ses doigts, comment tu espères qu'il puisse tirer ? Je suis sûr qu'à la fin, on se rendra compte qu'ils se sont tirés dessus car ils auront été incapables de se souvenir qui est dans le camp de qui.

Elle parlait si vite et était si en hargne qu'elle ne laissait personne la couper. D'ailleurs elle enchaîna de suite :

-Nan, la seule personne vraiment dangereuse, c'est Max. Et elle...

Elle claqua son poing dans sa paume, dans un geste proche de celui qu'elle avait eu en face de la concernée.

-Elle est à moi. Je m'en occuperais personnellement et pendant toute la partie s'il le faut. Laissez les mamas régler leurs histoires entre elles.

Son sourire était mauvais. Elle avait du feu brulant dans ses yeux et son affirmations n'accepterait aucune contradiction.

-Nous, au contraire, nous sommes très intelligents et braves. On a même trois artisans parmi nous, ce qui dans cette situation est un avantage considérable. Et puis Peekaboo compte pour trois. On met en place un plan du tonnerre et on leur massacre la gueule.

Elle se calma légèrement et continua :

-Par contre, lunettes obligatoire. Sauf si vous voulez finir aussi déformés que Max.

Elle avait prononcé la fin avec un rire sarcastique. Son côté "mère des soigneurs" resurgissait un peu trop.

-Et aussi, j'avais une suggestion.

Résumé:






Event : Le Paint-Ball - Page 2 Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Ancien Perdu
Anonymous

Invité



Event : Le Paint-Ball - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 2 EmptySam 24 Mar 2018 - 13:05

Un peu tout du long, Dusty aura fixé l'horizon d'où était censé apparaitre le premier rouge prêt à se faire dégommer en pigment. L’œil plissé et les muscles tendus, il avait pas écouté grand-chose du speech stratégique de l'autre petit Buster. Sauf peut-être à un moment. Le moment qui parlait de la Mauvaise Herbe de chez les rouges. Là c'était intéressant.

On les défonce !!! qu'avait répété en chœur une nana les yeux cachés par sa frange à côté. Dusty il s'est tourné vers la source du cri de guerre semblable au sien mais en plus féminin en plus strident. Et c'est une fille qu'il a jamais vu, plus petite, la tignasse prune et l'air doucement vicieux. Elle est jolie...

- Comment tu t'appelles ? Moi c'est Dusty.

L'enfant Chiendent il finit quand même par poser pied sur terre avec les autres de la team. Mouvement circulaire du regard pour rencontrer un peu les tronches de son camp : ce serait vraiment con qu'il envoie la peinture sur quelqu'un de son équipe, même sans faire exprès. (Surtout sans faire exprès.) Dusty il veut gagner. Et ça fonctionne un peu comme au moment de la Chasse tu sais : tu dois pas jouer solo si tu veux rapporter un max de gibier. Bon le Chasseur il préfère le couteau que la crosse d'un fusil mais c'est pas grave, ça doit pas être bien différent que sur le terrain de la forêt. Alors. Y a Max. Qu'il connait déjà bien. Puis Tâches de rousseur, normal. La fille à qui il vient de parler aussi. Puis deux autres : une gonze qu'a l'air dans la lune mais qui propose quand même de ficher le drapeau sous terre (c'est que quelque part les deux sont proches hein), pis bah l'autre... C'est vraiment une fille non ? C'est bizarre.

Sinon y a le monsieur architecte des plans stratégiques dont on voit pas les yeux (comment il a pu établir sa stratégie sans rien voir ?), un gars qui propose l'amélioration des flingues (eh pas con !). Dusty prend un peu plus de temps pour le considérer lui. Parce que tout ce qui est susceptible de l'aider à gagner l'intéresse. Et enfin y a un type la capuche enfoncée sur le crâne, un peu con puisqu'il a tiré sur la patte de la fille à frange. Bah. Au moins on sait tous que cette foutue peinture elle fonctionne, et qu'elle ralentit bien tout le monde qui se prend de ses couleurs. C'est noté Dusty.

L'ellipse de Freckles permet de mettre au point tous les bleus sur au moins une chose : Chacun a un truc à faire. Plus ou moins. Dusty il a écouté quand ça le concernait, puis après il s'en est battu le steak. Peut-être bien que la nana qui a grondé sa hargne avec lui va pouvoir lui filer un coup de patte, ouais peut-être bien. Sinon on fonce, ok ? On fonce et no mercy.

Dusty...:

+++ Tenue:
Revenir en haut Aller en bas
Slant
Slant

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 138
✘ SURNOM : La Crevette
✘ AGE DU PERSO : 13 piges

✘ DISPO POUR RP ? : Come at me baby !
✘ LIENS : Kid
Homies
Face

Event : Le Paint-Ball - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 2 EmptyDim 25 Mar 2018 - 12:31

Smoke se ramasse et elle ricane de plus belle sans l'aider pour autant. Rouquin s'en charge de toute manière.
La peinture ralentit peut-être, elle elle voit surtout que c'est ridicule : le Rieur a l'air totalement défoncé à quelque chose de bien fort mais qui touche que son corps. Ça fait un décalage bizarre et marrant ouais.
Elle note que la fille bizarre avec l'oeil défoncé a aussi sa cible attitrée : elle respecte, du moment que les autres respectent sa cible. Peekaboo va avoir mal aux couilles.

"Comment tu t'appelles ? Moi c'est Dusty."

Elle se tourne vers le gars aussi blond que teigneux et le dévisage de sous sa frange opaque. Un sourire vient fendre sa gueule en deux et elle se désigne du bout de sa mitrailleuse :

"Salut beau gosse, moi c'est Slant."

Si elle le trouve beau gosse ? Pas spécialement, y a que Nate qui est beau gosse. Mais elle aime désarçonner les gens, et elle a remarqué que dire ça cash ça a cet effet.
Tout le monde refile son arme à Whistle et elle fait de même en glissant un :

"Fais c'que tu veux l'amoureux, j'veux qu'ça pète des culs."

Qu'est ce qu'elle aime le chambrer sur Angie, surtout quand elle voit le rouge lui colorer les joues !
Puis le Chef Rouquin donne le feu vert à l'autre rouquin - il a une frange aussi opaque que la sienne, c'est marrant - qui commence à déblatérer un nombre faramineux d'informations et de phrases compliquées. Son anglais pas super rôdé lui fait manquer quelques morceaux. Elle décroche aussi à certains moments, c'est clair. Pour s'occuper elle s'allume une clope.
Au moins, elle a bien compris qu'elle faisait partie des fortiches de la team et ça, ça la fait sourire comme pas permis. Au final, elle aime bien les morceaux de plan qu'elle a compris et là où on la mise, elle a donné son assentiment d'une grande exclamation et s'est chargée comme il faut.
Elle note l'excitation de Dusty à la mention de Peekaboo et elle se rapproche de lui pour lui donner un petit coup de coude dans les côtes.

"J'veux bien partager Peekaboo avec toi, t'as l'air sympa."

Elle lui lance un clin d'œil sexy qui se voit pas de sous sa frange et enroule son bras autour du sien avec la clope au bec.

Tenue/aspect/arme:
Résumé:










Moodboard:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Event : Le Paint-Ball - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 2 EmptyLun 26 Mar 2018 - 14:03

J'écoute tout le monde en suivant les visages d'un air un peu distant. Je n'ai pas trop d'avis sur les propositions pour le moment, la défensive, c'est pas mal, mais j'ai l'impression que ça va surtout se jouer à l'arrache, avec la fine méthode de "On les défonce" comme moto. Pourquoi pas après tout ? C'est un peu le principe. Et on a l'air d'avoir quelques spécimens gratinés dans l'équipe... Entre Madmax la viking et les deux fonceurs électrisés, ça va se finir en match de rugby cette histoire.

Pendant qu'ils parlent, je récupère les premières armes. On n'a pas de temps à perdre. Un support pour Buster, peut-être que je peux améliorer la cadence de tir sur celui de Pretty, ça ne doit pas être trop dur à faire. Je sursaute en entendant la détonation, et lève un regard perdu vers Smoke. Il aurait presque l'air de fumer du bleu... C'est peut-être pas très malin, mais j'ai du mal à retenir une sorte de rictus, j'ai rien contre le pauvre bougre, mais il a l'air tellement héroïque avec sa cornemuse à peinture et son air au ralenti, c'est presque une mascotte.

Je rend son flingue à Pretty en attrapant celui de Freckles. Ca va être un peu compliqué, mais il y a toujours moyen d'ajouter quelques munitions.

- Je pourrais pas faire mieux, sinon tu vas avoir une portée moisie.

J'essaie de faire vite, je ne sais pas combien de temps on a avant le départ. Slant me tend son arme et j'hésite deux secondes entre répliquer et devenir cramoisi, ce qui se traduit en une sorte de "Grblrm" humiliant. J'évite d'empirer mon cas alors je continue mon travail sans rien dire.
Je chope un bout de ferraille qui traine pour faire le pied de Buster, sans doute un club de golf qui a vécu la guerre nucléaire de trop près. Ca sera pas mirifique, mais ça ira. J'essaie de tripatouiller la détente de son arme, histoire qu'il tape plus loin.

- Ca sera plus stable si tu l'enfonces dans la terre. Ca devrait avoir une bonne détente, mais bon. A vérifier quoi.

Je m'empresse d'ajouter.

- Et pas façon Slant.

Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
Justice
Justice

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 641
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (16, en fait)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut en parler -u-
✘ LIENS : Fiche clic | Dé clic

Event : Le Paint-Ball - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 2 EmptyLun 26 Mar 2018 - 14:33


Le sentinelle s’arrête à l’entrée du chantier, laissant ses camarades le dépasser pour explorer les lieux. La plupart ont l’air enthousiaste. Même Mary semble avoir mis de côté son air suffisant pour retomber en enfance – la vraie.
Justice ferme les yeux puis les rouvre. La première impression est toujours la plus intéressante. Comme il est encore en zone inexplorée, il a sur ce chantier le même regard que porteront ses ennemis une fois débarqués. C’est le moment de se mettre à leur place et de se poser les vraies questions. Où est la faille ? Par où je passerais si je voulais m’infiltrer ?

Une petite main tire sur sa manche pour attirer son attention. Tiré de ces réflexions, Justice baisse les yeux pour découvrir Plum.

— F.. Faut pas perdre de temps pour barricader notre camps... Et Faut.. un plan, balbutie la petite.

C’est marrant, ça. Il ne s’attendait pas à ce que ce soit elle qui lance le sujet. Plum a le regard bas, la voix plus basse encore. C’est assez désagréable. Le sentinelle s’agenouille pour se mettre à sa hauteur et mieux l’entendre.

— Freckles est bête comme ses pieds. Il va foncer dans le tas. Mais Maman... J'veux dire Madmax, elle a un cerveau. Et peut-être d'autres aussi...

A côté, Apache commence déjà à se bidonner mais Just choisit de l’ignorer. Depuis son siège improvisé, Clover enchaîne :

— Quat'zieux a raison, avant de penser à défendre notre camp il nous faut un plan d'attaque !

Le silence se fait lorsqu’elle se met à étayer ses propos en suggérant plusieurs stratégies assez basiques mais qui ont déjà fait leur preuve par le passé. Justice décide de noter les détails qui lui semblent intéressant sans relever certaines incohérences dans ses propos.

— Plum. Elle s'appelle Plum, intervient Apache, l’air mécontent. Et elle a pas du tout dit qu'il fallait penser a un plan d'attaque avant de se défendre. Mais bref... Ouais, mieux vaut s'organiser.

Au moins un point sur lequel ils étaient tous d’accord : il faut s’organiser. Enfin, tous sauf un.

— On va s'faire massacrer d'toute façon, l'équipe en face l'est mieux, c'pas la peine, marmonne le chef des artisans.  

Le sourire de Justice se met à fondre comme neige au soleil. C’est quoi son problème, celui-là ?

— Les autres c'est mieux ? Mais t'es débile ou myope ?! Tu as vu leur gueule ?

C’est Mary qui vient de prendre à la parole et elle semble être redevenu elle-même.

— Je suis sûr qu'à la fin, on se rendra compte qu'ils se sont tirés dessus car ils auront été incapables de se souvenir qui est dans le camp de qui. Nan, la seule personne vraiment dangereuse, c'est Max. Et elle... Elle est à moi.

Devant son air menaçant, Just n’affiche plus qu’une expression vaguement blasée. Entre les défaitistes et ceux qui la jouent perso… Il tapote l’épaule de Plum en se disant qu’il allait peut-être devoir compter sur les gens qui ont la tête froide plutôt que les gens costauds. Encore une occasion pour les diplomates de prouver la supériorité de l’esprit sur les muscles. Super…

— Nous, au contraire, nous sommes très intelligents et braves, poursuit la Sanglante. On met en place un plan du tonnerre et on leur massacre la gueule.

Justice se redresse pour prendre la parole mais Mary n’a pas encore fini.

— Par contre, lunettes obligatoire. Sauf si vous voulez finir aussi déformés que Max - Et aussi, j'avais une suggestion.

— Ok, c’est très bien, coupe le sentinelle avant qu’elle n’enchaîne.

Il y a beaucoup trop de parlotes à son goût. Il sent venir le mal de tête.

— Je propose qu’on parle de tout ça à l’intérieur.

Il  désigne la tente plantée au milieu du chantier. Ils pourraient déjà rentrer le matériel ou parler stratégie plus… posément.

Résumé:








Dernière édition par Justice le Dim 8 Avr 2018 - 20:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Peekaboo
Peekaboo

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 37
✘ SURNOM : La Mauvaise Herbe
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : oui
✘ LIENS : .
☄️ BOUH
☄️ BWAAAAH


Event : Le Paint-Ball - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 2 EmptyLun 26 Mar 2018 - 16:32

Paintball Paintball PAINTBAAALL !!

Ta gueule !
Coup de poing.
N'essaye pas de calmer l'euphorie de Peekaboo, elle est violente.

On l'entend hurler de loin et toujours, on dirait un chien.
Pendant longtemps ce matin, on dirait un chien.



C'est Justice qui choisit d'abord. Le visage de Peekaboo est assailli d'insectes imaginaires qui font sursauter sa peau, cligner ses yeux et tordent sa bouche. Le visage ressemble au terrain de jeu qu'ils découvrent, qui rend l'excitation de Peek plus brûlante de seconde en seconde. Tout est détruit, et il reste tant, tant à détruire.
Il n'arrive pas à s'empêcher de griffer, bousculer les autres, et tout ça à cause de son excitation qui le brûle.

Mais là, il se tient debout, le plus immobile possible (mais quand même, il sautille) et darde sur Justice des yeux brillants et affamés, puis sur Freckles, un peu moins fort. Il sort sa langue, renifle, gronde de plaisir, et vraiment qu'est-ce qu'on dirait un chien.
Il y a une angoisse cachée derrière le haut mur en flammes de l'excitation, une angoisse trop complexe et inconsciente pour que Peekaboo la comprenne : Et si personne ne le choisissait. Et si personne ne voulait de Peekaboo. Alors un nouvel éclat s'invite dans les yeux de braise, intense et pur, qui s'accroche de toute sa force à la voix de Justice juste avant qu'elle sorte. L'éclat vacille, il ressemble un tout petit peu à une prière. Tu me laisseras pas hein ? J'ai fait aucun dégât. Bâtard me laisse pas.

Peekaboo.

Le nom résonne, provoque des murmures pas contents – Peekaboo reconnait – et un sourire énorme, qui éventre le visage agité de Peekaboo.

Peekaboo est le QUATRIÈME CHOISI.
Nique sa mère t'entends ça, QUATRIÈME.
Il hurle, et ça écarte les autres comme s'il puait, mais il est quatrième  donc franchement.
C'est comme s'il avait déjà gagné dans son coeur.

Il distingue la silhouette de Slant qui s'éloigne, et puis DUSTY, mais le regard qu'il leur adresse est trop dur à déchiffrer. Peut-être qu'il ne sait pas quoi penser. C'est un regard d'enfant intelligent, puis ça disparait, et te revoilà chien.



Quand ils arrivent sur le terrain il peut pas s'empêcher de courir et de balancer des coups de pied aux pierres. De hurler encore.
Il n'arrive pas à attacher son brassard rouge, alors il demande à Plum de le faire. Il fixe longtemps son visage, ses lunettes. Il respire un peu trop fort.

Après tout le monde parle.
L'angoisse de Peekaboo revient, plus acérée, un peu comme une épine coincée dans le ventre. Ils font des plans. Les lèvres de Peekaboo s'agitent, essayent de former des mots à défauts de pensées, mais ils réfléchissent si vite les autres.
Au moment où il croit qu'il a une idée, Justice répond et il n'ose plus. Il se donne une baffe mais personne fait attention. Il ricane un peu, c'est mou.

Tout le monde se dirige vers la tente. Peekaboo pousse et tire, et son empressement ressemble à celui des gens qui ont peur de louper le train.

BOUH ! PAINTBALL !

Il court.
Il a juste envie de jouer maintenant, pourquoi il faut parler. Slant et Dusty parlent ?
Puis il revient vers Justice, ses paupières clignotant de joie et de stress.

Je pourrais avoir une arme ? Parce que Dusty en aura une.

Ce serait trop injuste sinon.
Peekaboo dévie son regard vers Apache. Les chiens ont de l'instinct, ils reniflent ceux qui les préfèrent sans laisse. Après, on sait pas pour les chiens fous.


résumé:









Peekaboo gueule en seagreen.
.....



cadeau de Mary:

cadeau de Dusty:

Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
L'Ombre



✘ AVENTURES : 2459

Event : Le Paint-Ball - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 2 EmptyLun 26 Mar 2018 - 20:03

Paint-Ball

 



C’est l’heure. Retranchées dans leur camp depuis un temps indéfinissable, les deux équipes ont eu le temps de se concerter, de stratégiser, et de s'impatienter. Mais plus pour longtemps. Depuis l'extérieur de la zone, le chambellan et la diplomate échangent un regard entendu. Bow fait alors signe à Eagle. Au bras de son fauconnier, Seversky semble trépigner. Le rapace étend ses ailes brunes avant de se propulser dans les airs. Ayant atteint une hauteur suffisante, il décrit de grands cercles au-dessus de du terrain, ponctuant son numéro de haute voltige par des cris stridents.

Vous comprenez qu’il est enfin temps d’ouvrir les hostilités.

_____________

La carte du terrain:


► Ça y est, le jeu est lancé. Vos personnages peuvent sortir de leur camp. C'est le moment de sortir votre meilleure stratégie, protéger votre drapeau et repeindre le terrain de vos couleurs.
► Ce tour dure deux semaines, donc jusqu'au 9 avril au soir ! Vous avez été super réactifs sur le premier tour, c'est super cool ! Encore une fois, ni ordre de passage, ni limite de posts par tour. On vous demande juste de pas enchainer les réponses à deux ou trois personnes en avançant trop l'action sans les autres. La base quoi.
► Encore une fois, pensez au petit résumé de fin de post ! Et surtout, essayez de préciser où se trouve votre personnage, c'est vachement pratique pour savoir qui rencontre qui. A chaque tour, on rappellera qui est où en déplaçant les miniatures sur la carte.
► Pour ce qui est des réussites et échecs, on vous laisse vous débrouiller. Préférez quand même décrire l'action plutôt que ses conséquences sur les autres. Par exemple, dire "Truc tira sur Machin", plutôt que "Truc tira sur Machin qui se prit la peinture en plein dans la gueule".
► Vous êtes toujours libres de mentionner les pnjs et d'interagir avec le terrain, bricoler des armes, monter des pièges … Être inventif est-même encouragé, hehe.



_____________




Autres précisions:
Revenir en haut Aller en bas
https://neverneverland.forumactif.org
Smoke
Smoke

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 511
✘ SURNOM : Le Rieur
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : The smoke fills my lungs with the need to laugh.

Event : Le Paint-Ball - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 2 EmptyVen 30 Mar 2018 - 22:47

C'était parti.

Plus le temps de tergiverser ou de bidouiller le Plan (ouais, le discours de Buster méritait bien une majuscule). Si quelque chose d'imprévu arrivait… rectificatif, quand quelque chose d'imprévu arriverait (ou que quelqu'un oublierait un détail du quinzième paragraphe de la procédure 42b alinéa 37), et bien il allait falloir improviser. Mais au moins ils avaient une bonne base.

Heureusement, à ce moment-là, l'effet de la peinture s'était dissipé et Smoke pouvait de nouveau bouger normalement. Il ramassa son arme, vérifia qu'elle était chargée (oui, on pouvait utiliser les tuyaux de la flûte de pan pour stocker des munitions d'avance, et c'était parfaitement stupide de les avoir faits de longueurs différentes), et souhaita avoir une troisième main pour pouvoir attraper ce qu'on lui tendait. Voire une quatrième en rab' pour assurer le coup.

Il ne fit rien tomber, ce qui en soit relevait du miracle.

Le temps de vérifier que ses camarades étaient prêts, et il sortit de la protection du camp bleu.

* * *

Sur la première partie du terrain, il ne prit pas la peine d'être particulièrement prudent. Les rouges n'avaient pas encore pu s'avancer autant, donc autant en profiter pour courir. Puis il ralentit et commença à utiliser les bouts de ruines parsemant le terrain pour se mettre à couvert, avant de passer au bâtiment suivant. Objectif, la supérette.

C'était pas évident d'estimer précisément les distances, vu le foutoir de la zone, mais Smoke avait l'impression que le magasin était un peu plus près du camp de départ des rouges que de celui des bleus, et il essaya de repérer une présence ennemie avant de s'avancer. Hors de question de laisser un rouge dans son dos, surtout aussi bêtement.

Son arme était chargée, le sac de cornemuse gonflé à bloc… Si le moindre ennemi pointait le bout de son nez, Smoke était paré à tirer.


Résumé :
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1816
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quinze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Event : Le Paint-Ball - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 2 EmptyVen 30 Mar 2018 - 23:40

Le Plan demande bien quelques minutes entières de digestion. Même s'il y en a qui n'ont pas l'air de forcément vouloir le suivre. Slant et Dusty se draguent sans honte dans un coin du groupe, c'est franchement un peu gênant, et aussi un peu drôle tant qu'on y fait pas trop gaffe. Smoke se remet doucement de son coup de peinture. Whistle modifie frénétiquement les flingues avant l'annonce du départ, et Freckles commence à se sentir impatient, à se balancer et sautiller sur place du bout de ses baskets crades, jusqu'à ce que l'armurier lui rende le sien. Amélioré garanti avec plus de munitions : il offre un grand sourire à Whistle, sans doute trop stressé pour lui rendre.

Il glisse le flingue dans l’élastique de son jean, et pendant que les autres se préparent, remplit un genre de sac de golf – pas large, mais assez long pour faire rentrer quelques clubs – de boules de peinture. Il sait pas trop de combien ils en auront besoin. Plein, sans doute. Il sait qu'il aura la flemme de faire des aller-retours jusqu'à la base.
(Le premier qui lui dit que c'est un job de livreur, il le flingue).

Et puis un oiseau gueule, tout le monde lève les yeux vers le ciel. C'est l'aigle du gosse sentinelle qui fait de grands ronds au dessus de leurs têtes. C'est le signal. Freckles siffle entre ses dents, sans y penser. Hochements de tête, dernières consignes, et les groupes se séparent.

Il a avec lui Slant, Blue et Pretty. Ils se repèrent au feeling, naviguant entre les ruines et se planquant derrière les murs défoncés, cherchant une présence rouge qui n'a aucune chance de se montrer si tôt. La ville est recouverte par un voile de silence. C'est tendu, presque. C'est l'attente. Freckles est déjà venu ici. C'est un souvenir encore tenace, et plutôt désagréable ; il se retourne souvent, a le doigt qui oscille autour de la gâchette, frôle parfois le bout de plastique, juste pour voir. Contrairement à Slant il a jamais testé son arme. Peut-être qu'il aurait dû.

« J'vois le parc », marmonne-t-il à l'intention de ses coéquipiers.

Pas de doute, les balançoires se dessinent derrière un dernier mur en ruines. L'une d'elle est défoncée, les deux cordes sectionnées salement en leur milieu. Y a aussi un tourniquet, d'autres jeux cassés, et un genre de fontaine remplie d'eau stagnante.
Il se félicite d'avoir glissé une bouteille d'eau ramenée du Grand Arbre dans le sac de munitions.
(Après tout, c'est quand même un livreur.)



Résumé:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Event : Le Paint-Ball - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 2 EmptySam 31 Mar 2018 - 12:39

Y’avait pas à dire, quand Buster faisait des trucs, c’était pas à moitié. La preuve avec l’Alexandrie, déjà, mais là on aurait dit qu’il avait préparé à l’avance un dossier sur absolument tous les concurrents de l’équipe Rouge -et c’était impossible en si peu de temps n’est-ce pas ?

Quoi qu’il en fut Pretty écouta attentivement les consignes. C’était lourd de détails ; toutefois comme il était habitué ça rentrait plutôt bien dans sa tête. Il récupéra aussi au passage son fusil de précision et remercia Whistle d’un large sourire, avant de retourner s’installer. Il connaissait pas tant que ça Le Merle au fond mais il pouvait pas s’empêcher de l’apprécier. Il était cool la majorité du temps -quand on devait pas passer une semaine non stop à l’écouter siffler les mêmes airs.

À la fin de la discussion entre l'équipe et l'Expert, Pretty asséna une tape gentille dans le dos de ce dernier -d'un air encourageant. Un peu comme un grand frère franchement fier des exploits de son cadet, même si ça s’appliquait difficilement à leur relation.

Bien joué.

Après quoi le rapace d’Eagle donna le signal, et tout le monde s’en alla.

La Fausseté avait bien retenu son rôle et sa position. Ça le stressait un peu beaucoup parce qu’à entendre Buster c’était vraiment une question de vie ou de mort avec sa responsabilité alors qu’en fait ce n’était qu’un jeu. C’était même pas grave s’il loupait des tirs en vrai : c’était du PaintBall, pas la guerre.

Ce qui était cool par contre c’est qu’il était avec Freckles. Il portait d’ailleurs clubs de golf et munitions dans un sac. Puis y’avait Slant, qui avait présentement des airs de fouine dopée à l’héroïne : il la trouvait bizarre et décalée mais... Peut-être pas méchante. Il la préférait en tout cas largement dans leur camp.

J'vois le parc.
Moi aussi, répondit-il en se rapprochant de Frecky-chou.

Le parc en question était carrément miteux. Tout était en ruine ou bien menaçait de tomber en poussière sitôt qu’un enfant tenterait de s’y amuser.
Il ne tarda pas à repérer ce qu’il désigna aussitôt comme son spot : un genre de structure vaguement futuriste d’un toboggan taille XXL. Il n’était pas en bon état non plus, et ce n’était de fait pas bien rassurant de grimper dessus, mais c’était toujours mieux que rien selon Pretty.

J’monte là-haut moi.

Puis il alla chercher ses munitions dans le sac que portait son Chef (il y découvrit au passage une bouteille d’eau et ne put s’empêcher de sourire), prit le tout avec lui, et entreprit une montée laborieuse.

Laborieux, c’était le mot. Il était chargé au possible et tentait de ne rien faire tomber par terre tandis qu’il grimpait, et il dut se résigner à un moment à faire un aller-retour de plus pour être sûr de ne pas faire de bêtises.

Une fois finalement installé sur la construction grinçante, il regarda à travers la lunette de précision de fortune de son fusil et tenta de repérer d’éventuels Rouges en approche. Il pourrait prévenir Slant et Freckles au besoin.

Résumé:
Le toboggan:


Dernière édition par Pretty le Mer 4 Avr 2018 - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Event : Le Paint-Ball - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

 Sujets similaires

-
» Mini event Paint-Ball [PERDUS / MÈRES / FÉES]
» Juste une partie de base-ball
» Event : Le Bal d'Hiver
» Inscriptions — EVENT 5 : le Tourbillon
» EVENT 5 – Affronter le Tourbillon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Le Grand Arbre :: Les Portes du Temps :: La Ville Post-Apocalyptique-