Le Deal du moment : -40%
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – ...
Voir le deal
20.99 €

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1498
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

Event : Le Paint-Ball - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 8 EmptyLun 21 Mai 2018 - 22:26


- CRÉTEUX !!!
Que ça avait hurlé. Mais avec le vacarme ambiant, Apache n'avait pas entendu. Ou peut être que si, un petit peu, mais pas assez pour vraiment y prêter attention, trop occupé à taper furieusement contre cette vitre à l'aide de son tout nouveau skate. En face de lui, la fenêtre déjà abimée se fissurait de plus en plus, des toiles d’araignées blanches s'y dessinant à mesure qu'il s'acharnait.

"HÉ ! Garde ta planche, ça peut servir !"

Le punk  visiblement essoufflé tourna rapidement la tête vers celui qui venait de l'interpeller, l'entendant parfaitement, cette fois.
Dusty ! Un collègue chasseur ! Pas le plus délicat mais du genre efficace, et d'ailleurs qui venait de ramasser un genre de grosse pierre bien lourde et bien tranchante.

- RECULE !

"Put..." Même pas le temps de terminer son exclamation que les débris de verres explosés lui sautaient au visage, l'aspergeant tout entier. Par réflexe, et comme pour donner raison au chiendent sur les quelques mots qu'il avait prononcé l'instant de juste avant, l'Hérissé brandit sa planche devant lui, protégeant ses yeux et évitant les pires dégâts. Cependant, le calvaire ne faisait que commencer, et suite à quelques éclairs et surtout une explosion tonitruante, le métro sembla se plier, un son désagréable et profond de taule qui se tordait se faisant entendre, faisant grincer les dents et raisonnant dans les têtes.
Le punk eu du mal à comprendre ce qu'il se passait, les tenants et les aboutissants des quoi que ce fut par qui que ce soit. Tout ce qu'il compris, c'était qu'il basculait en arrière, que son équilibre s'envolait et que soudain, un choc brutal le frappait tout entier, le noir s'imposant, le recouvrant des pieds à la tête de son manteau trop lourd à porter, comme formé de plombs et de silence étouffant.

Le silence.

Le noir.

Le lourd.

Sous les décombres, à moitié assommé, Apache peinait à respirer, chaque inspirations s'accompagnant de poussière, le faisant tousser, lui brulant la gorge.

"M..merde..."
Qu'il arriva quand même à cracher, la voix cassée. Il pouvait à peine bouger, complètement coincé sous les débris de roche. Ça l'écrasait, ça lui faisait mal, mais il forçait malgré tout, voulait se débattre sans pourtant y parvenir, mais sans jamais se décourager. Pas si vite, en tout cas.
S'il y avait bien une chose que l'Anarchiste ne supportait pas, c'était bien celle d'être immobilisé.
Pas très loin de lui, il entendit une voix étouffée qui appelait sans pour autant comprendre quoi que ce soit.
La tête lui tournait, et l'air lui manquait contrairement à la colère, la frustration et la souffrance qu'il ressentait.
Il fallait qu'il se sorte de la, et vite.
Tant bien que mal, l'iroquois remuait, et alors que ça grattait au dessus de lui et que quelques filets de lumière l'atteignirent enfin, ce fut comme une véritable source d’énergie qui le frappa, lui donnant plus encore la force de s'activer pour se sortir de la.

"Apache ? Tu m'entends ? Tu peux bouger ?

Cette fois, il avait bien entendu la voix de Freckles, et tout déterminé qu'il était, ayant de nouveau accès à l'oxygène qui lui manquait jusqu'ici, il creusa à son tour autant que faire se pouvait, passant sa main puis son bras au travers de l'ouverture faites par le rouquin.
"J'suis l.." Il s’interrompt brutalement, toussant comme un damnée, et alors qu'il tentait désespérément de ramener son deuxième bras vers la lumière, il sentit quelque chose de chaud à proximité. C'était comme...
Comme..
Il insista, jouant de ses épaules pour gagner en marge de manœuvre, saisissant ce qu'il avait frôlé, et cela ressemblait terriblement à un poignet. A moins que ce ne soit une cheville ?

"On est la, Tournesol !"
Qu'il cria finalement, à bout de souffle, tirant sur ce qu'il avait saisit et s'agrippant de son autre bras, poussant le lourd rocher avec son dos de toute ses forces.
De l’extérieur, il n'y avait que cette main et cet avant bras couvert de sang qui s'accrochaient, crispés à l’extrême, et bientôt, le reste du punk suivit alors que l’énorme caillou daignait rouler péniblement sur le coté.

Résumé:
 






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Event : Le Paint-Ball - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 8 EmptyMer 23 Mai 2018 - 10:38

J'dois gagner.
J'dois pas m'arrêter.
J'dois pas m'inquiéter.
J'dois pas me retourner.
J'dois...

- Plum, hé ho ! Qu'est-ce qui s'est passé  ?

Buster sort de sa planque, sans prendra la peine de réfléchir. Il a de lui même jeté le jeu aux orties parce que c’est un vrai humain, lui ! Un vrai gens bien, lui !
J'ai la lèvre qui tremblote. Mon corps s'arrête tout seul. J'reste plantée là comme un caca fumant. Chuis qu'une grosse bouse ! J'ai abandonné ma maman et j'tiendrais même pas la promesse de Sense. J'ai tout râté ! Tout râté !
Chuis nulle.
Et sans coeur
Et tellement vilaine tout dedans !

Le sol tremble, les fissures craquent la peau sèche de la terre. Si je bouge pas, je vais me faire engloutir dans une faille. Mon gras refuse de bouger. Mon gras est figé !
Quelque chose m'agrippe le poignet et tire. C’est la main de Buster. Le secourable Buster. Le gars qui pense aux autres avant lui même. Pourquoi j'ai pas fait pareil tout à l'heure ? J'aurais du ! Je devrais !

Lorsque l'Expert me relâche, après avoir mis à l'abri le plus de personne possible, il repart à l'assaut du tremblement de terre. Mes pas le suivent, en automatique, comme s'il me tenait toujours la main. Je découvre alors le train, les débris, les cadavres, les nuages de poussière....

Le foutoir et la mort.


- J'veux pu jouer... que je murmure d'une voix blanche, à peine audible.

Buster, essoufflé, fait de grands signes à un duo de gens qui émerge des décombres. Titube, derrière, une troisième personne. Une personne avec les tripes qui lui pendouille du bide.
Un Zombie.
Buster cavale à leur rescousse.
Et soudain, je comprends ce que je dois faire pour tout rattraper. J'attrape le fusil de sniper de Sense. Je déverrouille la sécurité comme nous l'a montré Justice en début de partie. J'arme à l'épaule.

Respire...
La voix de ma cheffe susurre à mon oreille mes propres recommandations.
Vise. Ne pense à rien d'autre que ton objectif.
Tu es forte, Plum.

Chuis forte.
Expiration.

Le coup part.

Détonation brusque et sèche que mon épaule et mes clavicules encaissent.
Que mon gras encaisse.

Le tir fait mouche et la peinture rouge fige brusquement l'assaillant.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Perdu
Anonymous

Invité



Event : Le Paint-Ball - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 8 EmptyMer 23 Mai 2018 - 13:11

Non Dusty il l'a pas vu venir du tout.

Après avoir balancé la rocaille dans la vitre, tout a explosé et ça a fait beaucoup de bruit. Du métal et la ferraille, avec les lézards de crevasse sous lui, sous eux. Il a pas eu le temps de regarder Apache droit dans les yeux que tout était déjà un niveau plus bas avec l'oxygène qui détale.

Du noir, beaucoup de noir.
Mais de l'air ! Quasiment plus.

Dusty il sait pas dire si ses poumons sont tellement remplis d'air qu'il peut plus respirer convenablement... Ou bien s'il est vraiment tombé si bas, à tel point qu'il n'y a plus assez de lumière pour voir tout autour. Ni le monstre de fer, ni la crête d'Apache. Il n'y a plus rien et, pendant une éternité on dirait, Dusty s'endort.

Il se passe quoi ? Une minute, une heure, longtemps ? Avant qu'il ne sente qu'on l'agrippe fermement, du bout des griffes. Là sur le poignet, quelqu'un l'a attrapé. C'est quoi, c'est qui ? Il sait pas. Il ouvre les yeux avec lenteur comme quand on n'a plus vu le jour depuis des mois. Sous les gravats Dusty Chasseur a les pattes prises au piège, incapables de bouger d'elles-mêmes. C'est la misère, c'est la misère.

Dusty il a perdu la voix. Ses poumons sont bloqués, c'est difficile de bien respirer. Alors du mieux qu'il peut il se hisse, il essaye de se détacher des décombres qui mordent sa peau à tout va, écrasent ses muscles. Peut-être qu'il saigne, que ses habits sont déchirés. Dusty pendant une seconde il imagine que c'est Peekaboo de l'autre côté. Et Peekaboo il faiblirait jamais, même enseveli comme des milliers de grains de sable. Et comme si c'était Peekaboo qui l'avait agrippé, Dusty se démerde comme il peut, il tremble, ça fait mal mais il sait pas dire où exactement. Dusty se démerde et, il mord dans la peau qui s'est accrochée à lui.

Pour dire Oui, je suis là.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Grumpy
Grumpy

♣ Chef des Artisans ♣


✘ AVENTURES : 91
✘ SURNOM : Le Mal léché
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Pas pour le moment !
✘ LIENS : Lorsque la grotte gronde......c'est que l'ours n'est pas loin

Event : Le Paint-Ball - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 8 EmptyJeu 24 Mai 2018 - 16:40

Grumpy avait peur. Grumpy n'était pas courageux. Grumpy avait vu mourir beaucoup trop de monde.
Alors pourquoi pas la fille dans le trou ? Après tout ça ne le regardait pas, pourquoi se retrouver ici, en danger de mort, tout ça pour sauver les miches d'une personne malpolie ?
Peut-être que son serment ne tenait plus, tout simplement. Peut-être qu'il avait fait une bêtise en devenant chef. Peut-être qu'il avait enfin compris ce que c'était que d'être responsable.
Peut-être qu'il faisait l'erreur d'écouter à nouveau ce petit cœur chaud qui bat dans sa poitrine, plutôt que son cerveau beaucoup trop logique.
Parfois les actes n'ont pas de raison. Il n'aimait pas beaucoup ça, le Mal-léché, le carré, le démodé. Et pourtant il n'y pouvait rien.

Devant la puissance des coups de Tête verte il s'arrêta, ébahi. Lui, qui n'était pas très costaud, il était fasciné. Il voyait les muscles bouger, le mécanisme complexe du corps qui permettait de faire bouger le rocher et puis, finalement, de le faire tomber.

Il voulut aussitôt se rapprocher près de l'autre garçon – tombé au sol – mais n'en eut pas le temps. Soudain il se recroquevilla, les bras au dessus de la tête et le nez dans son écharpe, en essayant de ne pas trop respirer la poussière de la terre.
Voilà. Le sol était en train de leur tomber dessus et il allait mourir comme une taupe dans son terrier, ou un verre de terre un peu fragile. Il ne pensa à personne en particulier, parce qu'il n'avait personne à qui penser.
Puis il se rendit compte qu'il toussait sans arrêt, or un macchabée ne toussait pas.
En toute logique il était donc vivant. Et Tête-verte ?
Il essaya d'abaisser ses bras, plissant les yeux pour tenter de distinguer quelque chose dans tout ce bordel.

Les yeux verts de Grumpy tombèrent sur son camarade pile au moment où il tira au plafond. Au début il ne comprit pas, puis il comprit et trouva ça génial.
« C'malin ça... j'aurais pas pensé ».
Et c'était un fait, il n'y avait pas pensé. Ca le vexait un peu d'ailleurs. Lui, si fier de sa belle logique, s'en voulait pour ne pas avoir songer à cette technique. Du coup le geste lui semblait d'autant plus remarquable.

Ce moment d'intense reconnaissance intellectuelle fut brisée par le cri bruyant de Tête-verte. Voilà. Instant gâché. Pourquoi tout le monde criait-il toujours dans ce foutu arbre ? Fallait jamais crier dans un endroit instable en plus. Il ne savait pas d'où il savait cela, mais il le savait.

Et puis il entendit la voix. Enfin... si on pouvait appeler cela une voix... un filet, un gémissement, un bloc de douleur. A nouveau le cœur de Grumpy battit un peu plus vite et il eut envie de pleurer. Elle était pas morte, ils faisaient pas ça pour rien, ils allaient pas tous crever pour...
Ah bah si... mais au moins la première partie n'aurait pas était faite en vain. Quitte à mourir autant réussir au moins un peu.

Il fixa le trou dégagé par son partenaire, puis son partenaire. Il avait pas l'air bien – et pas seulement d'un point de vue mental. Puis le trou était pas énorme non plus, ça risquait de poser problème.
Il fit une connerie. Sans hésiter en plus.
L'écharpe tomba la première, puis son pull trop large, et son T- shirt plus large encore, en enfin son pantalon. C'était pas une bonne idée d'aller là-bas presque tout nu, mais s'il voulait aller la chercher, fallait pas trop d'épaisseur.
Et rien qu'avec son corps y'avait pas grand chose : juste des cotes et des hanches, toutes saillantes, trouant presque la peau. Il attacha son écharpe – sa si précieuse écharpe – autour de la taille, bien solidement, et tendit à Peekaboo.
« Tiens, l'trou l'est trop p'tit pour toi. »
Et le grand gars avait l'air trop blessé pour ramper.
« T'es un gars malin, t'l'as montré tout à l'heure, alors continue comme ça, kay ? Si j'suis bloqué faudra tu m'aides en tirant. S'tu l'fais pas bah tant pis, on crévera tous. »
De toute façon c'était ce qui allait arriver, hein ?

Sans vérifier que les ordres avaient été compris, il se mit à quatre pattes et remonta tranquillement le trou avec l'impression qu'il allait suffoquer. Il entendait le bruit de ses poumons tout percés.
Puis la terre trembla encore et il se mit à sangloter.

Il ne mit que très très peu de temps pour passer, juste le temps de dire « ouf », mais ça lui parut beaucoup plus long que ça. Lorsqu'il tomba sur la fille il lui dit pas bonjour – même si c'était pas poli – et il bloqua un moment devant les énormes morceaux de gravats qui la recouvraient.
Ah bah génial... comme si c'était pas assez compliqué comme ça... il aurait dû laisser aller Tête-verte finalement, plutôt que de s'imaginer en mode héros à gros bras...
Pour les petits morceaux il s'en sortit pas trop mal. Pour le gros bah... pas le choix, blessé ou pas il devait faire travailler le copain. Il détacha son écharpe, l'attacha autour du bloc et demanda à Peekaboo de tirer tandis que lui faisait aussi de son mieux. Il pria pour que son écharpe ne se déchire pas, entendit craquer, cessa de prier pour se dire que c'était foutu, et : miracle - encore un - vit que le bloc était assez tiré pour qu'il puisse libérer la fille. Bon il garantissait pas l'état - et il lui avait toujours pas adressé un mot - mais au moins il pouvait la tirer, la tracter, et la sortir.

Il la chopa sans aucune délicatesse. Tant pis si elle était blessé, lui n'était pas soigneur et pourrait rien faire de toute façon.
Elle mourrait plus tard, ce serait sa faute mais bon... au moins il aurait essayé. Paraît que c'était bien d'essayer.
Toujours sans dire un mot, en continuant de pleurnichouiller, il la chopa et retourna dans le trou, la tirant de toutes ses petites forces ridicules, hurlant à Peekaboo de tracter pour l'aider.
Il aurait pas cru, et pourtant ils réussirent.

PLOP, deux gros paquets de caca sur le sol, tout abîmés, tout tordus, tout paumés, et Grumpy se sentit obligé de lâcher, histoire de donner du baume au cœur :
« J'sais absolument pas comment on va r'monter. »
Il fixa Peekaboo, espérant qu'il trouve un truc. Pas la peine de faire de même avec la fille : c'était déjà un miracle qu'elle soit pas cannée, elle risquait pas, en plus, d'avoir des idées.

résumé:
 






Grumpy grogne en #33cccc

Event : Le Paint-Ball - Page 8 Bleach10
Revenir en haut Aller en bas
Sense
Sense

♣ Diplomate ♣


✘ AVENTURES : 105
✘ SURNOM : L'indécise
✘ AGE DU PERSO : 15 candles (approximately)

✘ DISPO POUR RP ? : Pas pour l'instant
✘ LIENS : I don't need to worry about identity theft because no one wants to be me.

Event : Le Paint-Ball - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 8 EmptyVen 25 Mai 2018 - 20:33

Chaque pas est un effort, et jamais Sense n'en a aussi peu eu quelque chose à branler. Son héros c'est Freckles et son soutien physique pour l'aider à continuer. Elle doit lui balancer un truc du style 'tu déchires ta mère' qui est évidemment un compliment de la part de la diplomate. En tant normal, avec un chef, elle tenterait d'avoir un minimum de retenue. Avec le cerveau amoché c'est trop lui en demander. Le plus important c'est qu'ils parviennent à destination.

L'hécatombe devant son regard est similaire au passage d'une tornade. Le métro, allongé tel une bête blessée, et la poussière qui recouvre tout. Elle reste silencieuse, un peu trop. Le temps de bien répartir son poids sur chaque jambe, de se sentir stable. Chacun va agir, trouver quoi faire. Alors, il faut pas qu'elle demeure immobile trop longtemps, sans quoi sa présence ne servirait à rien.

Sense se motive en se rappelant qu'elle a vu pire, sur l'île, qu'en restant dans son coin, personne ne sera sauvé. Freckles gueule, et ça aussi ça aide. Y'a du monde là-dessous et faut les tirer de là rapidement (putain pourvu que Plum aille bien). Se baisser et chopper des membres ne marchera pas, malheureusement. Pas pour Sense qui peine à rester debout. Finalement, elle en vient même à retirer son casque, avec l'impression qu'il serrait trop.

Le bandage est de nouveau rouge, merde.

Soul va lui passer un de ces savons, ce vieux docteur poule.

Elle est trop loin, pas focalisée, lorsque le zombie arrive derrière le rouquin. Le tir lui arrache un sursaut, lui faisant presque lâcher son arme. Concentration, bordel. La texane arme son flingue avec une rapidité qui tient du fait que ses mains connaissaient le geste mieux que son esprit. Le bruit attire le second—

Des zombies. C'est des zombies. Sense absorbe l'information trop tard, alors qu'un second apparaît, attiré par la perspective juteuse de se faire éclater la tête comme son pote. Au vu de la conjecture actuelle et de sa malchance prononcée, l'adolescente décide de faire ce qui s'impose. Soit de tirer plusieurs balles les unes après les autres dans l'espoir d'au moins le ralentir suffisamment à défaut de le buter. Un brin radical, mais que voulez-vous.

Qui a tiré, d'ailleurs, avant elle ?
Pas le temps de se poser la question.

« Freckles, tu t'en sors ? Faut qu'on se bouge le cul rapidement là, » elle lui crie en se rapprochant, histoire de le protéger pendant qu'il est en train de secourir le reste. « J'te couvre. »

résumé:
 







    you did not name me
    i wrestled that angel myself, spit out blood, came back storm-drenched, came back streaked with clay and stardust, came back singing. i walked from revelation to revelation. through green flame, shattered moutains, every aching famine, and here i am anyway, stronger than all of it. (keaton st. james) // aeairiel.


Merci Blue ❤:
 
Revenir en haut Aller en bas
Clover
Clover

♣ Artisan ♣


✘ AVENTURES : 95
✘ SURNOM : La Fourmi
✘ AGE DU PERSO : 14~15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : I believe in Simone de Beauvoir

Clover par Soni


Event : Le Paint-Ball - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 8 EmptyVen 25 Mai 2018 - 22:20

Ça pétait dans tous les sens, c'en était infernal. Il en venait de partout, des humains vivants comme un peu moins. Et le métro qui faisait son show, avec tous les autres rigolos...
Clover aurait pu s'en préoccuper. Elle aurait pu. Mais là, à l'écart de toute embrouille, elle était encore couchée, dos au sol, à observer le spectacle, ses muscles tendus, prête à se relever au moindre problème qui pourrait l'ennuyer.

Mais, ce problème ne vint pas, donc la Marionnettiste resta là un petit moment, avant de se redresser, lentement (à cause de la peinture, ou elle n'avait pas envie de se presser ?), pour se retrouver assise tranquillement.
À tâtons, elle rechercha la mitraillette de l'ennemi, qu'elle finit par retrouver non loin d'elle, puis s'installa en tailleur, calant l'arme sur ses genoux. Avec un grand sourire, elle regardait simplement le spectacle... Elle n'était pas concernée, alors pourquoi irait-elle seulement aider, sachant qu'elle n'éprouvait pas grande considération pour les autres en train de se battre là bas ?

De toute façon, plus rien n'importait (ni même la victoire !) devant la grandeur du spectacle, digne d'un des meilleurs films d'actions, sans animatroniques pour jouer les méchants et sans fonds verts pour faire réaliste.

- Je sais pas toi Mary, mais moi je ne fais plus rien et j'observe !

Lâcha l'Artisane sans même jeter un regard à sa coéquipière, les yeux rivés sur le métro qui se couchait maintenant sur le sol en un grand fracas. Ah, piurquoi n'avait-elle donc pas de caméra, ni rien, pour immortaliser ce moment ?
Le danger était présent, pourtant, et pas si loin que ça non plus ! Alors, prête à accueillir les zombies si ceux-là décidaient de se pointer vers elle, la blonde gardait ses armes à pirtée de main, les rechargeant au cas oú... mais toujours sans bouger de sa "place de cinéma" (un peu miteuse cela dit).
Il ne manquait plus que le pop corn ! Mais pourvu qu'ils finissent vite avec ces zombies, ensuite ils pourraient rentrer. Le Grand Arbre était tout de même plus confortable.


En bref:
 






tumblr_mwku0kPCNE1t0ekd2o4_500.gif



Event : Le Paint-Ball - Page 8 Sleep210
By @Pastal
Revenir en haut Aller en bas
Mary
Mary

★ Mère des Soigneurs ★


✘ AVENTURES : 257
✘ SURNOM : La sanglante
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Apprends qui je suis avant de prier mon nom...

En cours :
Events divers et passés : ♠️ ♥️ ♦️ ♣️
Aventures finis depuis longtemps : ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️ ☁️☁️
Event : Le Paint-Ball - Page 8 103_bm10Event : Le Paint-Ball - Page 8 YytrEvent : Le Paint-Ball - Page 8 Ue1t


Event : Le Paint-Ball - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 8 EmptyVen 25 Mai 2018 - 22:30

Cela faisait longtemps que Mary habitait sur l'île. Probablement trop car son sens de la réalité était légèrement altérée. Ainsi, quand elle vit débarquer un train-métro rempli de zombie, elle songea simplement "Chouette une diversion !" et trouva cela tout à fait normal, comme si toutes les parties de paint ball comportait un moment "diversion zombie". Elle s'inquiétait d'avantage du chien enragé qui mordait son ami - est ce que tous les enfants de Max étaient ainsi ? - mais cette dernière semblait aller bien. Aussi la rejoignit elle rapidement et regarda les gens qui se battaient.

... Ne devaient elles pas bouger ?

- Je sais pas toi Mary, mais moi je ne fais plus rien et j'observe !

Plusieurs sentiments contradictoires se mélangèrent dans sa tête. Son envie de gagner lui soufflait que c'était du gâchis ! Elles ne devraient pas être ici !

ELLES DEVRAIENT ETRE DANS LE CAMP ENNEMI, PROFITANT DE TOUT CELA POUR S'EMPARER DU DRAPEAU.

Et en même temps, elle se dit qu'elle pourrait en profiter pour aller voir Wrath, son cher fils adoré si loyal, pour qu'ils fassent quelque chose pour son bras parce que quand même ça lui faisait bien mal.

Cependant, pendant son hésitation, elle se rendit compte que pas mal des gens affluaient par ici. Et la raison première de sa participation au jeu lui revint en mémoire. Peut être que Max allait venir par ici.

Elle avait l'impression que le jeu allait toucher à sa fin et elle n'avait toujours pas pu l'affronter. Cette raison seule suffit à la décider.


-Ok mais dès que tu vois Max, tu me le dis.

Et sur ce, elle s'assit pour observer ce chantier, accompagnée de son amie.

Résumé:
 






Event : Le Paint-Ball - Page 8 Fug6


Revenir en haut Aller en bas
Justice
Justice

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 585
✘ SURNOM : la Main
✘ AGE DU PERSO : 17 (16, en fait)

✘ DISPO POUR RP ? : On peut en parler -u-
✘ LIENS : Fiche clic | Dé clic

Event : Le Paint-Ball - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 8 EmptyVen 25 Mai 2018 - 22:58


— Tu veux venir, Tool ?

— Ouais.

L’artisan lui sourit à son tour mais ses yeux ne mentent pas : il n’est pas plus rassuré que le reste de l’équipe. C’est une bonne chose. Just hoche la tête alors qu’il entreprend de charger son fusil. Il faudrait être fou pour penser que la situation est encore sous-contrôle.

Quand il entend des bruits de pas, Justice s’attend à trouver Grumpy. A la place, il découvre Freckles, les mains levées en signe de paix. En d’autres circonstances, il se serait méfié.

— Euh … hey ! Hey ! les salue le chef.

Justice lui fait un signe de la main mais il oublie de sourire. Il pense à Apache qu’il a laissé à l’aire de jeu. Il est prêt à parier n’importe quoi que son ami est en train de risquer sa vie quelque part, de la manière la plus clinquante possible.

Le Lionceau leur décrit la menace mais ça n’est pas très clair. Lui-même n’a pas l’air très sûr de ce qu’il a vu.

— Vous avez des trucs qui peuvent tuer un monstre-serpent-géant ?



Justice baisse les yeux sur son arme avec une moue un peu dépitée. Quand il les lève, son regard se pose sur un métro hanté qui clignote comme une guirlande de noël. D’instinct, il se met à suivre Freckles, pensant qu’il vaut mieux éviter de se disperser. Son regard ne quitte pas la monstruosité qui semble s’être échoué en plein no man’s land. C’est complètement dingue.

— Pretty ? PRETTY ?

Le sentinelle s’arrache à cette vision et rejoint Freckles au pas de course. Le chef est penché sur quelque chose.

—  Apache ? Tu m'entends ? Tu peux bouger ?

Son sang se glace quand il entend la voix d’Apache, étouffée sous les gravats.

— On est là, Tournesol !

Il n’entend pas les coups de feu et les cris. Il ignore même les avertissements de Sense qui se tient pourtant si près d’eux parce qu’Apache est là-dessous. Il saisit ce bras tendu vers l’extérieur et le tire de toutes ses forces.

Tiens, on dirait qu’il a pris du poids.

Résumé:
 






Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
L'Ombre



✘ AVENTURES : 2247

Event : Le Paint-Ball - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 8 EmptySam 26 Mai 2018 - 11:23

Paint-Ball • The End

 



Aussi impensable que ça puisse paraître, vous gagnez.
Le tir de Plum atteint l'errant à la tête avant qu'il puisse atteindre le tas de gravas. Il titube, ralentit, tombe, et ne se relève pas. Sense est la seconde à faire mouche. Le deuxième zombie, sous ses tirs répétés, se change en charpie.
A l'instant où le troisième arrive par surprise sur Mary et Clover, il est criblé de flèches.

On entend un cri de guerre, et une dizaine d'enfants déferlent. Les garçons perdus chargés de la sécurité – bien mal assurée – du périmètre arrivent en renfort. A en croire leurs vêtements et visages tâchés de sang, ils ont repoussé d'autres errants pour parvenir jusqu'au centre du terrain ; et ils arrivent bien après la bataille.

Une sorte d'inertie tombe sur le No Man's Land. La brume s'est levée, remplacée par une vague d'autre chose, un froid glaçant, qui recouvre le béton et la carcasse géante du métro d'une fine couche de givre. Après un moment d'apathie les soigneurs s'activent. On s'y met à plusieurs pour soulever les gravas, dégager pour de bon le trio composé de Peekaboo, Grumpy et Slant ; la sentinelle est évacuée en urgence sur un brancard. Freckles et Justice, aidés par le reste des spectateurs, récupèrent Apache et Dusty sains et saufs. Des perdus circulent entre les joueurs avec de l'eau et des bandages, de maigres consolations face au fiasco qui vient de se produire.

Un diplomate avise le drapeau accroché à la taille d'Apache, et celui toujours en possession de Plum. Il hésite. Il serait facile d'annoncer la victoire de l'équipe rouge. Mais il est plus adéquat, pour l'heure, de se taire. Les regards se tournent vers Bow, qui vient de rejoindre la scène, appuyé sur sa canne. Certains sont chargés de reproches, d'autres simplement d'attente.
A l'instant où le Chambellan s'apprête à prendre la parole, il est sauvé par un cri.

Arrêtez tout ! Arrêtez le jeu !

Un gamin apparaît de derrière une pile de gravas, à bout de souffle ; il a couru sans s'arrêter depuis le Grand Arbre. Et ill s'arrête, en vue du groupe. Il est pâle comme la mort. Il regarde la scène, il regarde les blessés, constate sans doute que le jeu est déjà terminé. Il semble vouloir s'adresser à Bow, mais ne peut pas s'empêcher de lâcher ce qu'il a à dire, audible de tous.

C'est Mirka.

Un silence. Il avale sa salive.

Elle est morte.


_____________



► C'est donc le dernier post MJ du mini-event ! Un grand merci à vous tous pour votre participation active et votre motivation, on espère que vous vous êtes tous éclatés (dans tous les sens du terme). Merci à Justice et à Pan qui ont grandement aidé à l'élaboration de cet event !
►Le groupe va maintenant rentrer au Grand Arbre. Vous pouvez encore poster une dernière fois pour exprimer le ressenti de votre personnage, en sachant que le sujet sera verrouillé dans environ deux semaines. La prochaine intrigue sera développée très bientôt, avec un topic spécial pour la mort de Mirka qui sera ouvert à tous les habitants du Grand Arbre.




Revenir en haut Aller en bas
https://neverneverland.forumactif.org
Sense
Sense

♣ Diplomate ♣


✘ AVENTURES : 105
✘ SURNOM : L'indécise
✘ AGE DU PERSO : 15 candles (approximately)

✘ DISPO POUR RP ? : Pas pour l'instant
✘ LIENS : I don't need to worry about identity theft because no one wants to be me.

Event : Le Paint-Ball - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 8 EmptyVen 1 Juin 2018 - 19:49

Ses tirs sont d'une efficacité redoutable, ce qui vient certainement du fait que Sense est parvenue à vider un chargeur entier sur— ce qui fut un zombie. Adieu, petit être qui nous a quitté trop tôt. La scène est plus calme d'un coup, alors que les blessés sont secourus. Est-ce que la menace a été totalement éliminée ? L'adolescente ne peut que le supposer, pas franchement à l'aise avec son état physique. Sa vision ne cesse de se brouiller, et elle ne distingue que la chevelure de Freckles, puis celle d'Apache. Et les autres, le monde qui s'est regroupé là pour les aider.

Son haut lui colle au dos, à cause de la sueur et de l'air qui est soudainement devenu bien trop froid pour ses standards. Pas trop le moment de se changer, malheureusement. A la place, l'Indécise s'avance, rassurant ceux qui lui demandent si ça va avec des 'je gère ta mère' et autres phrases qui témoignent que son cerveau est intact.

D'une main, elle chope un gamin qui transporte des bandages, l'attirant plus près.

« Hey, si t'vois Plum, dis-lui qu'elle a géré. »

Si ça avait pas été le cas, elle aurait été sous les décombres avec le reste, ou pire encore au camp avec les blessés. Et puis, Sense n'a pas été cool de l'abandonner, tout ça parce que l'enseigne Macdonalds du supermarché a décidé de s'abattre sur elle. Ils ont pas trop joué, en fait. Le paint-ball ça a plus été— une débandade totale. Pas grave, s'ils sont tous en vie.

Enfin, peut-être pas.
Le gosse qui se pointe comme s'il avait loupé le métro leur balance un truc terrible sans leur laisser le temps de réagir.

Mirka. Sense voit de qui il s'agit, évidemment. Elle est si importante, surtout pour leur roi, et ça rend le tout un peu étrange. C'est— triste ? Oh, d'un coup, elle note que quelque chose de chaud est en train de couler sur son épaule. Et merde, le sang a réussi à passer le bandage. Saloperie.

Peut-être qu'elle a trop poussé son organisme là.

Ses jambes cèdent, pour la seconde fois de la journée, et bonjour le trou noir.
C'est l'heure de la sieste.

résumé:
 







    you did not name me
    i wrestled that angel myself, spit out blood, came back storm-drenched, came back streaked with clay and stardust, came back singing. i walked from revelation to revelation. through green flame, shattered moutains, every aching famine, and here i am anyway, stronger than all of it. (keaton st. james) // aeairiel.


Merci Blue ❤:
 
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1729
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Event : Le Paint-Ball - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 8 EmptySam 2 Juin 2018 - 17:08

C'est comme si l'espace d'un instant il était sous une bulle, comme si tout autour se passait au ralenti ou bien sous l'eau. Il se nique les ongles contre le béton et entend à peine la voix d'Apache qui lui parle et les hurlements autour. La bulle explose en même temps que ses tympans, quand on tire à côté de lui, qu'un liquide noir et froid vient lui éclabousser le visage.
Le zombie s'effondre à moins d'un mètre de lui. Il voit même pas qui a tiré.
Et une deuxième paire de bras vient se joindre à ses efforts ; Freckles tourne la tête et voit Justice, qui s'est mis sans un mot à dégager des rochers et tirer Apache hors des décombres avec lui. Ils sortent Dusty, aussi. Le drapeau bleu est toujours accroché à Apache, il y a une grande déchirure au milieu et des taches de sang dessus. Freckles se demande si ça veut dire qu'ils ont perdu.

On vient le voir avec de l'eau et du coton pour son nez qui saigne encore.

Arrêtez tout ! Arrêtez le jeu !

Freckles comprend pas.
Dans un réflexe un peu idiot, il se tourne vers les autres joueurs, et les soigneurs, comme pour demander de qui on parle, de quoi on parle. A qui on parle.
Il comprend les mots individuellement. Il comprend Mirka, il comprend morte.
Il voit pas le rapport entre les deux.

Il a vu Mirka ce matin.
Mirka n'est pas morte.

Freckles fixe Bow. Il attend que Bow dise un truc. C'est rare, parce que normalement ça le fait vraiment chier d'écouter quoi que ce soit qui vienne de Bow.
Mais Bow dit rien du tout.
Il a pas l'air surpris, il a pas l'air choqué, il a pas l'air triste. Il y a d'autres perdus autour de lui qui se sont mis à paniquer ou pleurer, ou qui parlent frénétiquement entre eux, mais Freckles fixe Bow intensément en attendant qu'il confirme que c'est pas vrai.

Et pour une fois dans son existence Bow ferme sa gueule.

On rentre, quelqu'un dit.

Freckles n'ouvre pas la bouche de tout le trajet. Il y a des gens autour qu'on transporte sur des brancards – il voit Sense évanouie et sa plaie ouverte, alors que dix minutes plus tôt elle lui gueulait j'te couvre. Il cherche même pas du regard Apache ou Dusty ou Slant pour savoir s'il vont bien. Il cherche pas Blue pour savoir si elle est rentrée. Il marche au milieu du groupe sans rien dire, en sentant graduellement le froid s'infiltrer dans ses os. Sans penser à Peter. Sans penser à Mirka.
S'il se met à réfléchir il sait qu'il va comprendre.


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Grumpy
Grumpy

♣ Chef des Artisans ♣


✘ AVENTURES : 91
✘ SURNOM : Le Mal léché
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Pas pour le moment !
✘ LIENS : Lorsque la grotte gronde......c'est que l'ours n'est pas loin

Event : Le Paint-Ball - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 8 EmptySam 2 Juin 2018 - 17:29

Tout est très flou.
Après avoir récupéré la gueuleuse, posé sa question à Tête-verte, Grumpy ne se souvient pas de ce qu'il s'est passé. Tout est très flou, parce que les larmes sont trop épaisses.

Maintenant ils sont tous en haut, à la lumière, au dessus des cailloux, et la zone du jeu est devenue un champ de guerre. Des gravats, des corps pourris et un autre, en métal, celui du serpent de fer.
Ils sont à l'abri. La nouvelle le frappe comme une massue en plein estomac et il se met à trembler nerveusement, secoué par de nouveaux frémissements involontaires, accompagnés par les quintes multipliées.

La gueuleuse a été évacuée, Grumpy ne sait plus trop où est Tête verte, ni où il est lui-même. Par réflexe il se met à tourner la tête un peu partout, il s'en fout des soigneurs qui viennent vers lui, il cherche Clover et Tool, pour vérifier que toute sa petite équipe est intacte.
Il a chaud.
Il a froid.
Il a soif surtout.
Et soudain tombe la nouvelle.

C'est Mirka, elle est morte.

Il ne comprend pas : c'est qui Mirka ? Le nom ne lui dit rien et pourtant tout le monde réagit. Des cris, des pleurs, des murmures, Freckles qui ne bouge plus.
Lui ne comprend pas, les sourcils froncés en cherchant des indices.
Puis quelqu'un le remarque – il ne sait pas qui. On a vu sa tête perdue, son absence de réaction et on lui explique, on lui rappelle, lui qui a la cervelle trouée.
Mirka c'est la mère de tous les chefs, la mère des mères. Sa mère.
Il se souvient d'elle tout à coup : comment a-t-il pu l'oublier ? Il renifle encore, et encore.

Alors c'est comme ça que finissent les jeux au grand arbre, hein ? Ça aussi il avait oublié.
Que les rires ne sont jamais là, que ce qui est drôle ne le reste jamais bien longtemps.
Que la mort fait mal, et qu'il faut continuer quand même.
Même si on n'en a pas envie.
Et que tout est toujours plus sombre et plus froid.

Douleur.

Résumé:
 






Grumpy grogne en #33cccc

Event : Le Paint-Ball - Page 8 Bleach10
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Perdu
Anonymous

Invité



Event : Le Paint-Ball - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 8 EmptyDim 3 Juin 2018 - 10:08

Après la morsure, Dusty est toujours éveillé. Mais conscient ça personne ne sait.

Une main sans visage ni voix l'extrait d'entre l'étau des rochers. Avec Apache, ils sortent. Et ils sont vivants. C'est sûr, Dusty peut sentir tous les bleus qui poussent sur son corps comme des boutons de centrale, ça clignote un peu mais ça veut dire qu'il est entier. Plus jamais il dit quelque chose après ça, le Chasseur.

Il se passe que la foule s’amoncelle, il y a plein de bruit tout à coup. Tout le monde revient sur la bande de terre qui a vu naître le lourdaud de métal aux mille cadavres ambulants.
Mille ou quatre.

C'était grave. C'était sérieux.
Chiendent comprend. Y a toujours si peu de mots, si peu d'expressions qui sortent de son visage figé par quelque chose. Il a aucune blessure dangereuse, juste un peu de sang qui fuite ici et là, un peu sur la joue. Mais ça va. Ça va, qu'il se dit.

Ses yeux remarquent une crinière verte qui se débat dans la foule et, tout de suite, on dirait qu'il reprend de la vie Dusty, que ses jambes vont très très bien. C'est dur mais il progresse, il accroche un tee-shirt défoncé et il tire obligatoirement le corps vers lui. Viens-là petit con.

Quand la nouvelle tombe sauvagement comme le couperet, tous les regards se lèvent vers le Seigneur qui veille et soit ça fond en larmes, soit ça ne comprend pas du tout. Dusty encore une fois, il se trouve à mi-chemin quelque part entre tout ça. Entre l'odeur de verdure de la Mauvaise Herbe et le souvenir du tremblement de terre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1498
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

Event : Le Paint-Ball - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 8 EmptyLun 4 Juin 2018 - 18:40

Il n'avait pas rêvé hein ?
Non non, il l'avait bien senti, que ce qu'il avait saisi l'avait mordu.
Mordillé serait plus exacte, en fait, car même sans rien voir, même sans savoir, Apache avait tout de même deviné que l'intention n'était pas à blesser.
Alors sa prise s'était faite solide, histoire d'être sur que ça ne lui échappe pas alors qu'on le tirait de la ou il s'était retrouvé, soit; sous les décombres.
Et la lumière fut !

Le punk tangua mais parvint à rester plus ou moins droit sur ses jambes, s'aidant sans même y faire attention de Just', se servant de l'épaule de son camarade comme d'appui. Un regard vers le cowboy puis un autre vers Freckles, avec un merci au fond de ses mirettes noires qui ne laissait aucune place à l’interprétation.
A ses cotés, l'Hérissé avisa Dusty, mais il resta silencieux. Alors c'était lui qui l'avait mordu ? Étrangement silencieux. Le révolté était sonné, carrément désorienté. Recouvert de poussière, du sang qui lui dégoulinait jusque sur les mains et la mine hagard, un peu comme quand il avait un peu trop fumée d'herbe.

Et puis il y eu la nouvelle.
Mirka était morte ?
Sur l'instant, Apache eut un froncement de sourcils, le nez retroussé, un peu comme s'il s’apprêtait à éternuer. Mais il n'en fit rien.
Sur l'instant, il s'était demandé qui c'était.
Qui c'était Mirka déjà ?
Dégâts de l'ile ou dégâts des gravats, le mystère resterait entier, mais bien vite, l’électricité revint au cerveau de l'iroquois, lui rappelant dans un petit coup de jus qu'il s'agissait de la mère en chef.

Elle était morte.

De qui ? De quoi ?
Personne ne semblait savoir.
Et surtout personne ne semblait près à poser la question.
Il y eut un silence, il y eut des pleurs, de la colère, quelques exclamations. Et puis tout le monde s'était mit en route vers le bercail, certains sur des civières, d'autres, comme le punk en boitant un peu, s'arrimant toujours à La Main pour faciliter son avancé.

Au final, Apache aura terminé plus rouge que bleu, et même le drapeau déchiré qu'il avait gardé noué autour de ses hanches avait été aspergé de sang.
Est ce que cela signifiait qu'ils avaient gagné ?
Bonne question.

Une chose était sûre, cependant; c'était que tout le monde s'en contre foutait.

Résumé:
 






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Event : Le Paint-Ball - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 8 EmptyMer 6 Juin 2018 - 1:15

Une demande en rencard. Ça eut le mérite d’arracher un rire à Pretty, qui avait répondu au punk sur le ton de la rigolade, l’air profondément indigné :

Un rencard ? Si je m’attendais à ça !

Avant de poursuivre, à peine plus sérieusement :

J’accepte ! Je compte sur toi pour nous préparer un dîner aux chandelles terriblement romantique.

La suite, en revanche, elle avait été moins drôle.
D’une part, parce qu’il s’était rendu compte soudainement que Freckles avait disparu, et qu’il aimait pas du tout ça ; d’autre part, parce que cette putain de couille bénie par une bonne étoile d’Apache avait trouvé le putain de drapeau.
Et qu’il s’était barré avec comme par magie -mais non sans crouler sous l’insulte ultime de traître et se faire repeindre les mèches (ou le visage, il n’était pas trop sûr de là où il avait touché) en bleues.

Le tir  avait fait vrombir la douleur dans son bras, à vrai dire, mais il ne l’avait pas regretté. Worth it, comme on disait.

Ce qu’il avait également remarqué, d'ailleurs, c’était le tremblement de terre grandissant, puis l’espèce d’explosion indéterminée et non-identifiée qui suivit l’instant d’après.

Le premier réflexe de La Fausseté fut de reculer de plusieurs pas -de perdre l’équilibre, en fait. Son instinct primaire lui hurlait avec beaucoup de justesse de s’enfuir sans demander son reste.
Mais y’avait aussi la part un peu plus stupide et plus sentimentale de son cerveau, qui lui rappela qu’il avait tout de même quelques amis dans ce tas de Perdus.
Alors il fonça.

Il n’aurait pas dû, c’était le cas de le dire.
À la vue du métro, immense et effrayant, Pretty eut une seconde d’hésitation.

La machine infernale s’ébrouait dans tous les sens, et sur l’une de ses trajectoires se dressait le petit Livreur, tétanisé par un mélange de torpeur instantanée et d’une surprise impossible à quantifier.
Le métro le faucha. La Fausseté sentit ses poumons expulser tout l’air retenu une seconde plus tôt. La sensation du choc lui parvint paradoxalement en décalé : la violence était telle qu’il avait l’impression que son cerveau avait court-circuité sur l’instant pour l’anesthésier.

Puis il toucha terre, roula sauvagement sur plusieurs mètres et perdit connaissance lorsqu’un débris de la taille d’une petite voiture arrêta brutalement sa course.

~ ~ ~ ~

On ne pouvait pas exactement appeler ça un réveil ; néanmoins, ses sens parvinrent à capter quelques stimulus extérieurs lorsqu’il sentit la douleur exploser dans tout son corps.
On le bougeait. Enfin, il croyait. En réalité, il était déposé sur un brancard que l’on ramenait au Grand Arbre.

Le monde était flou autour de lui. Ses yeux à peine ouverts entraperçurent quelques silhouettes méconnaissables autour de lui. Des voix bourdonnaient dans le lointain comme une ruche dans ses oreilles, mais il ne parvint à en dégager aucune parole.

Sa conscience s’échoua de nouveau.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Event : Le Paint-Ball - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Paint-Ball   Event : Le Paint-Ball - Page 8 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Le Grand Arbre :: Les Portes du Temps :: La Ville Post-Apocalyptique-