Le Deal du moment :
ASOS Soldes : -20% en plus sur les Soldes avec ce ...
Voir le deal

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant
Kaze Nataku
Kaze Nataku

☠ Matelot sur la Zorra ☠


✘ AVENTURES : 154
✘ SURNOM : Le Néfaste
✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : I don't decide to represent anything except myself. But that self is full of collective memory.

Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 EmptyJeu 29 Mar 2018 - 15:23

LE GRAND BAL


Death is not the greatest loss in life. The greatest loss is what dies inside us while we live / FRIMELDA




Visiblement, qu'importe où ses pas le conduisent, il est destiné à rencontrer quelqu'un. Bien que ça soit le but d'un bal, d'être entouré d'autres personnes, Ibijau n'a absolument pas signé pour ça. D'ailleurs, il n'a rien signé du tout. Il était bien plus amusant de jouer à la mort tout seul dans son coin ou d'accrocher avec soin des fleurs dans la chevelure soyeuse de Grizzly. Trop tard pour s'enfuir, sans compter qu'il faudra d'abord retrouver Héron pour ça, et que l'adolescent n'a pas franchement envie de jouer au gamin perdu qui a égaré sa figure parentale pour l'instant.

La Mort a décidé de passer dans son champ de vision, ce qui n'est guère mieux que le Démon précédent. Les légumes sont définitivement trop éloignés à présent. Lieu de repli ? Aucun. Fantastique, il ne va absolument pas paniquer. Pourquoi le ferait-il, tout va magnifiquement bien ? Seul, dans un bateau qui est sans doute plus vieux que Nyctère, abandonné tragiquement par les siens une seconde fois. Bon, peut-être que le gamin est un brin dramatique. Inspiration, expiration.

Pourquoi est-ce que la Mort lui offre un grand sourire comme ça ? Ibijau se retourne, pour vérifier qu'il n'y ait personne derrière lui. Ah bah non, c'est bien sa personne qui était visée. On fait de nouveau demi-tour, et on reste là sans rien dire ni retourner le geste parce qu'on a pas prévu que ça puisse se produire. Le Rescapé à la désagréable impression d'être ni plus ni moins qu'une carotte plantée dans le sol qui devrait séjourner avec le reste des fruits et légumes.

Pas de passivité.

Ses doigts s'enroulent autour du fil brillant autour de son poignet tandis qu'il s'interroge quelques secondes sur la marche à suivre. La Mort ne lui fait pas peur, n'est-ce pas ? Elle est supposée être familière. Que ferait Bright, hein ? Une bêtise, comme toujours.

Peut-être que le gamin prend un peu ça comme un défi.

« D— » Ibijau s'est avancé sans réfléchir, offrant une main à la Mort et à sa canne. Paume ouverte, c'est une invitation s'il se souvient bien. Dommage que les mots aient tant de mal à suivre le mouvement. « Dansez avec moi ? » Le gamin parvient finalement à sortir après un certain bafouillage.

Ce n'est pas dramatique si on lui dit non, il n'aura qu'à monter sur le pont et sauter dans l'eau en-dessous.
Ibijau gère parfaitement sa soirée.



HRP:
 






✿ Yoneda Ryoichi ✿
I was put on this earth to do one thing, luckily I forgot what it was so I can do whatever I want - wolfpupy
Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Sirène
Anonymous

Invité



Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 EmptyVen 30 Mar 2018 - 20:10

Je reste immobile pendant quelques secondes, n'en croyant pas mes oreilles de ce que je venais d'entendre de la bouche de ce pirate. Putain des mers ? Enfoirée de poiscaille ? Je vis rouge, complètement. Jamais on ne m'avait traité de la sorte. Parfois, quelque uns arrivaient à me blesser mais pas au point de me mettre dans une telle fureur. Mes yeux se plissèrent alors que je me redressais de toute ma hauteur tout en essayant d'ignorer le cracha qui avait atteint mon masque que j'avais mit tant de jours à faire. Un grognement assez sinistre et assez disgracieux s'échappa de mes lèvres qui souriaient un peu plus tôt. Mon surnom ne m'ira jamais mieux qu'en ce moment alors que je me détourne subitement pour le retenir en enroulant mes doigts autour de son poignet, mes ongles raclant désagréablement contre sa peau. Je le retourne vers moi et ma seconde main se mit en mouvement, venant frappé avec violence la joue de l'homme qui me fut toute offerte.

- Jamais on ne m'a insulté de la sorte ! Peut-être que vous n'aimez pas mon espèce mais ce n'est pas une raison pour cracher votre venin sur ma personne simplement parce que vous êtes de mauvaise humeur ! En ce soir de paix, vous devriez avoir honte de proféré de telles choses et j'espère que votre Capitaine vous punira convenable !

Je retire brièvement mon masque, dévoilant mes traits fins et délicats qui font toute ma beauté mythique de sirène pour l'essuyer contre le déguisement misérable de ce personnage grossier et ingrat avant de le remettre sur mes yeux qui lançaient actuellement des éclairs de fureur. Dès que cette soirée sera terminée, j'en aviserai mes sœurs afin que si jamais il ose s'approcher de nos eaux, elles me l'apportent immédiatement. Il fera un bon festin. Cela faisait longtemps que je n'avais point eu une telle envie de manger un humain. Et j'espère sincèrement que le reste du bal ira mieux que son début sinon les intentions de Hook afin de rassembler tout le monde se seront avérer inutiles puisque l'un de ses hommes avait commit l'irréparable, du moins à mes yeux. M'éloignant de plusieurs pas du pirate, je me mis à regarder fébrilement autour de moi pour chercher un échappatoire sinon j'allais commettre une grosse bêtise par simple fierté.
Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Coquillage
Coquillage

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 210
✘ SURNOM : La curieuse
✘ AGE DU PERSO : 70

✘ DISPO POUR RP ? : ok mais en mode tranquillou :3
✘ LIENS : Coquillages et crustacés
aventures en cours : 1-2

Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 EmptyVen 30 Mar 2018 - 21:06

Coquillage fut heureuse de voir la bonne humeur de Flot. Elle savait que ce bal serait idéal pour lui remonter le moral ! La voilà déjà parti, pleine d’énergie, entrainant Seiche à sa suite.

Coquillage s’inquiétait encore pour le Caméléon, qui n’avait encore rien dit depuis qu’elles sont arrivées… Peut-être qu’elle est trop abasourdie par tant de rouge ? Mais elle est près de son récif, de Flot donc cela ira… non ?

La curieuse se mit à se mêler à la foule, toujours prêtant oreille à la belle voix humaine à qui s’est ajouté une voix plus grave.

Dans un coin de la salle, elle aperçut Nacre, à coté d’un humain qui portait un masque avec des coquillages ( oh il a bon goût ! ). Elle ressentit un peu  l’appréhension de la neigeuse face à la foule. Coquillage lui lança donc un appel télépathique, la rassurant.

   « Ne t’en fais pas, grande sœur, tu n’es pas seule. On est là. »

Tout à coup, elle entendit un éclat de voix, une brusque apparition de colère et d’indignation. Coquillage reconnaitra cette voix entre milles.

En effet, c’était Perle. Un humain était devant elle, masque blanc drapé de noir. Dégout et colère émanait de lui et Coquillage fut prise d’angoisse.

Elle fendit la foule, bousculant plusieurs personnes au passage et rejoignit sa sœur le plus vite qu’elle put.

 « Grande sœur, tout va bien ? »  Panique.

Qu’est-ce que ce méchant humain a fait à sa sœur ? Il lui a fait du mal ? Coquillage imaginait déjà le pire !

La peur et la colère commencèrent à apparaître dans le cœur de la curieuse.  Ce bal n’était-il pas un rendez vous de paix ? Seiche avait raison, les hommes sont terribles !

Malgré sa propre indignation face à cette situation, Coquillage savait que ce ne serait pas une bonne idée de confronter l’humain. Si les choses s’enveniment, ces sœurs risquent d’être en danger…
Lançant un regard noir au masque blanc, elle pris donc doucement la main de la Fière et l’entraina plus loin, près des chaises. Elle essaya de la faire asseoir, lui caressant doucement la main qu’elle tenait, tentant de la calmer.

 «  Qu’est-ce qui s’est passé, Perle ? »


résumé:
 






Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Sirene11

Merci Zanou :3 :
 


Revenir en haut Aller en bas
http://ladyfrany.tumblr.com/
Mahalia Damour
Mahalia Damour

☠ Commerçant au Port ☠


✘ AVENTURES : 59
✘ SURNOM : Le Murmure.
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Plus maintenant ;w;
✘ LIENS : I'm losing love all over again
But it's my way 'til the end of time
Sujet en cours : I - II

Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 EmptyVen 30 Mar 2018 - 23:25

Tant que je reste près de la sortie, tout ira bien. C'est ce que Mahalia - toujours assise à l'écart - se répète en un mantra obsessionnel qui ne la rassure guère. C'est que l'entrepont se remplit, qu'il y a de plus en plus de monde. Tant de costumes, tant de rumeurs... sa tête tourne, son regard s'attarde auprès d'un convive puis d'un autre - avant de s'arrêter, happée par une silhouette.

Sa respiration déjà chaotique se fait plus erratique et hachée encore. Mahalia reconnait la sensation comme elle reconnait le personnage : elle ne peut se mentir, le voir ici - après tant d'années - provoque en elle une panique difficilement répressible.

Les ailes, les ailes, les ailes, les ailes...

Il faut qu'elle se calme, il faut qu'elle se calme. Ether - ce n'est pas toi que j'aime, lâche-moi - n'a pas l'air de l'avoir remarquée, mais le mal est fait. Le fait de le voir agit comme la goutte qui fait déborder le vase, la plongeant dans la panique. Foutues émotions, foutue peur incontrôlable. Oh, si elle n'était pas aussi occupée à paniquer, elle s'en voudrait certainement.

Une rose blanche se présente à ses yeux, elle la voit à peine. Il lui faut un effort intense pour distinguer la voix qui s'adresse à elle.

- Tout va bien mademoiselle ? Vous m'avez l'air aux bords de la panique...

Le Murmure hoquette, cherche désespérément ses mots.

- Je...

Je vais mourir si je reste ici.
Je vais mourir si je reste ici.

Avec une audace qui ne lui ressemble pas - c'est que la panique peut en provoquer, des réactions - la jeune femme agrippe l'avant-bras de son interlocuteur. Elle ne le reconnait pas, lui adresse un regard humide.
(Elle se détesterait tellement de pleurer devant lui).

La phrase semble lui coûter tous les efforts du monde.

- ... il faut que je sorte.

Avec brutalité, elle se lève et cherche une issue du regard. Mais tout ce qu'elle voit est rouge, comme s'ils étaient tous pris au piège des entrailles d'un monstre. Mahalia trébuche alors et se raccroche, sans même se rendre compte, au seul qui - ici - semble s'inquiéter de son état.

Sortir est devenu une idée fixe. Dans sa panique, le Murmure est d'ailleurs persuadé qu'il mourra s'il reste une seconde de plus dans les entrailles du bateau.

Résumé:
 






Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Ezgif.com-resizee454c0a7a53e9c25

It's so lonely trying to be yours
When you're looking for so much more
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Baron Samedi
Baron Samedi

☠ Guédé du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 84
✘ SURNOM : Le Fétide.
✘ AGE DU PERSO : Indicible.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : And he will greet them in a smile that sticks like vaseline.
Sujet en cours : I - II - III

Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 EmptySam 31 Mar 2018 - 0:25

La foule s'épaissit, s'agite en un rythme inconscient qui, s'il est chaotique, n'en est pas moins intéressant. Toujours silencieux, sa gueule fendue d'un sourire immense, l'aîné des Barons ferme les yeux et écoute. Des voix lui parviennent, éclats de conversations éparses avant que la musique ne démarre, enveloppant les mots alors qu'une voix chaude domine l'assemblée. Derrière son masque, Kaplata rouvre les yeux et appose un regard curieux sur la source du chant : bien qu'il ne quitte que rarement son Bayou, il reconnait là la chanteuse du sous-sol de la Taverne, bientôt rejointe par une autre voix, aux tons plus sinistres.

S'il identifie le Diurne qui s'est joint à la fête ? Evidemment. Du temps où les adultes de l'Île s'étaient unis pour affronter le tourbillon, il avait assisté à son sauvetage - bien malgré lui mais voilà, ce que Maman voulait...
... peu importe, l'essentiel est que Samedi reconnait l'homme au masque tentaculaire. Et rit de son audace, amusé mais sans crainte aucune.

Un éclat blanc croche son attention. Avec curiosité, il reconnait le gamin au crâne, celui à qui il a adressé un sourire mauvais auparavant. L'amusement de Samedi ne se tarit pas - il a bien fait de venir, décidément - lorsqu'il le voit fendre la foule et s'avancer vers lui d'une démarche raide.
Avant de lui tendre la main ?
Li adorabl !

- Dansez avec moi ?

Le sourire de Kaplata s'agrandit. Le mioche a beau être un imposteur, il ne manque pas de culot, et Samedi ne peut qu'apprécier une telle inconscience et agit en conséquence. Avec un enthousiasme qui contraste avec son immobilité d'avant, il attrape la paume du Peau-Rouge de sa main libre et l'entraîne un peu plus loin.
Ce n'est pas parce qu'il est moins fêtard que la plupart de ses frères qu'il ne sait pas tenir le rythme.

Résumé:
 






Offrande :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Baron Dimanche
Baron Dimanche

☠ Guédé du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 99
✘ SURNOM : Le Calciné
✘ AGE DU PERSO : Indicible

✘ LIENS : _Kriké?
_Kraké.

Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 EmptySam 31 Mar 2018 - 11:12

Erzulie fit l’enfant sage, et répondit sans rechigner à sa question, et la pointe de son masque pareil au sien désigna la scène où jouent d’autres musiciens. Une femme chantait là, et sa voix moelleuse cajolait la salle de bal jusqu’à ce qu’une voix masculine s’en mêle, chant de mystère et de cristaux de sel. Elle s’accordait à celle de la Rosalie merveilleusement bien, tout en injectant l’innocente mélodie d’un ton plus sombre, délicieusement malsain sans en avoir l’air. Dimanche dévorait de ses yeux de feu le pirate au masque glauque, et ce n’était pas seulement parce que le Guédé chanteur appréciait les talents des deux blêmes pirates, non. Il écoutait, observait, scrutait avec le ravissement silencieux d’un marmaille qui aurait fait une macabre découverte. Sous son propre masque sentencieux et distant, le Calciné souriait de toutes ses dents et se retenait même de rire : oh, qui oserait encore dire que les démons plus vieux que le monde n’avaient pas d’humour ? Gramoun Cthulhu était bien là quelque part dans ce dégueulis d’encre et d’obscurs enchantements. Peut-être chantait-il pour le Capitaine. Pour eux tous, aussi. Mais Diab n’était pas particulièrement inquiet. Son regard dériva doucement sur l’hôte de l’antique déchirure, stupéfié par l’état de son âme. Coeur Cousu aurait presque fait de la peine à voir : un patchwork terrible et usé, plein de sutures et de tâches, d’invasions et de parjures. Il n’y avait guère que les petits points en croix d’Erzulie Dantor pour apporter un peu de beauté à cette âme violée.

« Békali... » fit le Calciné à sa compagne dans un lent sifflement où l’admiration et l’apitoiement étaient difficiles à démêler, avant de reprendre en français : « Et que compte faire l’Amour de ce petit lambeau, hm ? »

Tout subjugué qu’il fût par le désastre ambulant qu’était Carne à ses yeux, il n’ignorait pas pour autant tout ce qu’il se passait autour de lui : le Guédé Calciné était un être surnaturellement attentif et naturellement friand de ladilafé (sans jamais concurrencer le talent de Mercredi pour la chose, évidemment). Aussi, il ne manqua pas de noter avec un amusement mal dissimulé que son très cher Wa avait été convié à danser par un enfant du Clan du Corbeau – terrifié, mais très certainement entreprenant… Peut-être qu’il irait le lui piquer plus tard…
Il observa les deux danseurs de loin, puis libéra enfin le bras d’Erzulie du sien, signe tacite qu’elle était libre d’aller où et vers qui bon lui semblait. Ceux du Bayou devinaient déjà que Guédé La Croix ne danserait pas ce soir : premièrement, les pirates ne méritaient pas tant et puis...n’était-il pas vrai que l’usage des armes avait été interdit pour le durée du bal d’hiver ? Mais la fiancée du Diab, la belle Dantor, pouvait bien enflammer la salle de bal en son nom, si le cœur lui en disait.
Le regard de Dimanche glissa vers Mercredi, qui sans surprise avait réussi à se trouver le costume le plus absurde et paradoxalement approprié qui soit – et qui déjà s’activait à terrifier les convives de sa seule présence. Oh, Mercredi. Qu’il aimait ce frère fou. Janblan n’était pas en reste : le pied-de-nez à Hook était d’une telle évidence que Dimanche avait éclaté de rire et applaudi à tout rompre en le voyant émerger le sa Bwat Kontra ainsi costumé. Ses frères allaient et venaient, splendides et effroyables à leur propre façon, soucieux de profiter de la soirée et de faire en sorte qu’elle la leur.
Le masque cornu pivota lentement vers les abords de la scène – notant enfin la présence du charpentier au masque fauve (hello hello...) – puis vers les autres recoins de la salle – un banc de sirènes inquiètes et maladroites, le Grizzly qui tentait d’agir civilement avec le Capitaine (Ha! Le spectacle serait intéressant), et toujours cette deuxième ombre jamais loin derrière lui qu’il serait si amusant d’aller déconcentrer...
Un dalon s’approcha respectueusement du Guédé immobile, lui présentant un verre de rhum arrangé. Il l’accepta avec un acquiescement silencieux et appréciateur, ses longs doigts ornés de bagues s’enroulant doucement autour du verre fin. Il continua à observer la foule costumée avec intérêt, son sourire dissimulé tout autant que ses intentions.

Résumé:
 






Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 64fd7778530038e5e7ced3ec84e7b977
I am a golden liar
I give you smoke and fire

Revenir en haut Aller en bas
Mr Smee
Mr Smee

☠ Second du Capitaine ☠


✘ AVENTURES : 96
✘ SURNOM : La Mouche
✘ AGE DU PERSO : La trentaine

✘ DISPO POUR RP ? : Non, sauf sujet d'intrigue
✘ LIENS : Fragments de soi et fragments d'autrui

Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 EmptySam 31 Mar 2018 - 20:20

Nombreux et divers étaient ceux qui avaient répondu à l'invitation du Capitaine. Il y avait quelque chose d'étouffant dans cette foule bigarrée, mais jusqu'alors les convives s'harmonisaient bon an mal an, agités comme la marée montante sans paraître vouloir virer à la tempête.

Tout se déroulait selon la volonté du Capitaine.

Puis une silhouette parvint à accrocher l'attention de Smee, là où tous les autres costumes avaient échoué. Sombre, déchiquetée, comme ballottée par l'air. Comme un vide flottant au gré des courants.

Smee tira ses lunettes de sa poche. Il lui fallait savoir. Les verres placés devant les ouvertures de son masque dissipèrent le flou, firent jaillir les détails, et Smee vit.

Cela pouvait être Carne. Mais c'était avant tout autre chose.

Quelque chose de poisseux. De froid. Quelque chose de doublement contre-nature. Car même sur l'île de l'Imaginaire, où tout était possible, certaines choses paraissaient étrangères, innaceptables. Et car cette chose appartenait au passé. Cette chose, même, avait créé le passé.

Mécaniquement, Smee chercha du regard le Capitaine. Celui-ci n'avait pas bougé. N'avait pas réagi à la présence de l'abomination. Il était présent.

Ce qui, hélas, ne suffisait pas à chasser la chose qui portait la peau de Carne.

C'était grotesque. Vertigineux. Comme se savoir éveillé et voir d'un coup une impossibilité onirique. La chose n'aurait dû être là. Pas ici. Pas maintenant. Mais elle se gaussait de l'impossible.

Smee rangea ses lunettes. Il savait. C'était trop tard. Et il ne pouvait rien faire d'autre que se concentrer sur sa mission : veiller au bon déroulement de la soirée.

(Et s'il vérifiait bien trop souvent que le Capitaine n'avait pas disparu, nul n'avait à le savoir.)


Résumé :
 
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
Anonymous

Invité



Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 EmptyDim 1 Avr 2018 - 3:00

A vrai dire, tu étais en retard... Tout simplement parce que ta tête vide avait oublié qu'il y'avait un bal. Pourtant tu avais préparé cet événement à l'avance dès que tu as su que le Capitaine allait organiser un bal, tu étais même très enthousiaste ! Bon tu ignorais les convenances des bals masqués et tu allais te déguiser en un personnage obscur de tes lointaines réminiscences... Un genre d'homme chauve souris, quelque chose d'assez ridicule.

Mais là, quand tu as vu qu'il y'avait pratiquement personne sur le bateau et que l'un des rares matelots présent te dit que tout le monde était au bal masqué du capitaine... ça t'as fait tilt. Alors tu t'étais habillé à toute vitesse, ou tu rattrapas très vite Dogfish qui était également en retard. Et... Que ta mémoire défaillante est mauvaise, plus tu courais, plus tu oubliais pourquoi tu courais, tu courais juste pour suivre ton camarade en retard que tu reconnu uniquement par sa façon de marcher. Alors quand tu arrive à l'endroit de la fête, tu passas de l'émotion de la curiosité, en voyant toutes ces belles couleurs et tout ces beaux costumes ainsi que l'orchestre plutôt sympa à "OH MON DIEU CES GENS SONT DANS DES TENUES BIZARRES !!!! CE SONT DES FANTÔMES !!!" Tu commence à paniquer et tu essayes de fuir avant toute chose... Et là... Tu vois le buffet.

Tu as toujours été un gros gourmand, mon p'tit Pavel, en vérité on se demandait souvent comment tu faisais pour rester une tige avec toute la nourriture que tu ingurgites... Surement parce que tu te dépense et que ça t'arrives juste d'oublier de manger pendant une journée... Tu va alors vers le buffet ou tu commences à t'empiffrer, enchaînant les petits plats sucrés et salés. Bon au moins cet endroit te faisait un peu peur, mais la nourriture était bonne, peut être que tu allais danser juste après !

Tu remarques alors cet homme dans le coin, complètement masqué et en tenue exotique au fond de la salle qui semblait immobile et... Un peu triste... Il participait aux réjouissances, ça te fait un peu de peine. Alors ce que tu fais, c'est que tu prend une assiette pleine de nourriture et tu va vers lui, pour lui en proposer.

Eh... Eh... Monsieur masque blanc avec une tenue bleue... Eh...Eh...Eh...

.... Avec toute la subtilité d'une Tête vide, c'est à dire en lui pokant la joue avec l'assiette remplie de crevette mayo.

Vous en voulez ? Sinon y'en aura plus, au fait, vous faites quoi? Il y'a plein de musique et des gens qui dansent... Au fait ? On est où ? Et pourquoi vous allez pas les rejoindre? Vous êtes triste? Vous avez mal à la jambe? C'est pour ça que vous dansiez pas? Prenez au moins un truc !

Résumé:
 

Costume:
 
Revenir en haut Aller en bas
Castor Apaisé
Castor Apaisé

♐ Membre des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 120
✘ SURNOM : L'Aurore
✘ AGE DU PERSO : A l’orée de la cinquantaine

✘ DISPO POUR RP ? : pas encore.
✘ LIENS : ♦️ Nouvelle fiche
♦️ Ancienne fiche
Dés à coudre
Feuilles volantes

Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 EmptyDim 1 Avr 2018 - 11:33

L’annonce du bal a entrainé entre les tipis des hurons une réaction mesurée. Le clan du cerf, de tous ceux peaux-rouges, est celui de la nature et de la sérénité et non de la fête. Un bal costumé n’intéresse donc pas ses âmes et de nombreuses figures refusent l’appel à danser sans chercher à en savoir d’avantage, la parade de costumes trop loin de leurs traditions et de leur quiétude habituelle.
Castor néanmoins, un sourire aux lèvres, se saisit de la nouvelle. Il pense aux compagnons d’hier, aux pirates de mer et de terre, ceux qu’il a abandonnés pour rejoindre les terres.
Son cœur s’échauffe de joie à l’idée de les retrouver et, des soleils et des lunes le séparant de l’événement, tisse une étoffe aux fils d’aurore, sculpte dans le bois le masque qu’il le cachera, peint au pigment blanc les motifs de son histoire.
Il travaille sans s’arrêter, avec acharnement pour que sa mise soit à l’image de son être, symbole de son passé et de son devenir et que les amis d’hier dans la foule puisse le reconnaitre.

Tôt le soir même, il s’habille et laisse coiffer, sa chevelure abandonnée aux doigts-araignées et à la patience de la Tenace. Il n’exige rien de particulier et la petite se  laisse aller au plaisir d’une tête offerte,  tresse l’encre de ses cheveux en une coiffure sophistiquée, décorée de quelques plumes blanches, celles de Gabriel.
La coiffure achevée, il sourit de satisfaction devant son reflet, gratifie la papoose d’un mot pour sa dextérité. Allégre du compliment, elle part en courant et le peau-rouge pose le loup blanc sur son regard effilé, déplace les tresses de sa coiffure pour les laisser retomber sur le masque.
Prêt au départ, il se regarde une dernière fois dans le miroir d’eau. Sa tenue, -une toge ceinturée à la taille, une veste large et un châle-, somme toute classique par sa forme, le satisfait, trouve sa beauté dans les motifs et la couleur. Levé de soleil sur nuances d’aurore, tatouage clair, christ crucifié et Terre-mére sur ciel sombre du matin. L’histoire de Christopher, de Castor.  Comme si l’habit, entre ses deux vies, créé le lien, la continuité.

Il soupire, heureux et abandonne le reflet pour accompagner Loutre et Renarde. Il marche lentement, en retrait, appuyé sur son bâton et son cœur se serre d’une joie étrange, prégnante quand son pied franchit la passerelle pour mener au pont.
Aujourd’hui, après des jours qui lui semblèrent des semaines, pour la première fois, il est là, de retour à l’une de ses maisons, au foyer de l’océan.

Il monte d’un pied sur et marin malgré sa jambe vacillante, s’arrête sur le pont et, laissant Loutre et renard, s’appuye un instant sur la balustrade, emplit ses poumons de l’air salin, s’imprégne de son odeur pour qu’elle puisse reste gravée la soirée passée.  
Cet « ici » avait été chez lui de nombreuses années. Il n’était aujourd’hui plus qu’un lieu à visiter lors de festivités. Un souvenir du passé.

Il se décale du rebord, pris de nostalgie, pénètre dans la cale et l’ambiance feutré, le monde débordant dans un élan de gaieté l’étourdissent une fraction de secondes.
Il recule dans un espace vierge contre la coque, inspire.
Il n’a plus l’habitude . Elle s’est si vite évaporée et il s’est si vite accoutumé à la quiétude du clan du cerf.
Il n’est plus à présent un pirate vivant de la perpétuelle agitation et les auras saturées l’étouffent, le font vaciller.

Il se forçe néanmoins à se contenir, à observer les visages et les costumes, à reconnaitre sous les masques les amis d’hier. Là-bas, la personne en tenue de samourai doit être Xen, l’homme tout en rouge et coiffé de plumes Hook. La chanteuse dans un coin, à sa taille et à sa voix, Quartz. Carne à côté.
Il se concentre davantage, laisse échapper un sourire sous la vision des costumes de légumes, frémit sous ceux du bayou, s’étonne de celui de clown, devine, plus sobres et maladroits ceux des sirènes.
Il soupire de sentiments mêlés, se déplace quelques mètres plus loin et sous ce nouveau point de vue continue son observation de la foule à la recherche d’un visage précis, plus familier encore que ceux déjà croisé. Keith Celui qu’il avait abandonné.

Ses yeux passent d’un homme à l’autre jusqu’à ce qu’une voix connue, aggresive, lui fasse perdre son attention et tourner vivement la tête sur une silhouette coiffée de deads. Keith.
La conversation semble houleuse avec une femme (une siréne ?) qui le gifle, le sermonne puis recule d’un pas, disparait parmi les corps, entrainée par une de ses sœurs. Keith grogne quelques mots que l’Aurore ne comprend pas et il s’éloigne, fend la foule.
Castor sous la précipitation se redresse sur son bâton, boitille parmi les visages anonymes, esquive les corps et alors que le Père s’apprête à quitter la câle, saisit son bras, le force à pivoter.
Leurs regards se croisent et le temps se suspend, coule tout à la fois plus de vingt ans en un instant.
La dernière fois qu’ils se sont vus, Castor était Christopher. Il avait vingt ans. Son âge a doublé maintenant. Il est aussi âgé, peut-être plus même que cet homme qui le voyait comme un enfant. Son enfant.    
Castor était un pirate mais dans cet habit étrange, inconnu à son père de cœur, tout cela semble s’être effacé. Il n’est plus que Peau-rouge, enfant grandi, épanouit, rayonnant face à ce père qui a chaque instant semble davantage se tenir.

Le contraste est marquant, douloureux mais Castor inspire calmement. Il comprend et, humble, baisse légèrement la tête, salue avec respect.

«  Bonjour Père »

Il se soumet à peine comme un fils le ferrait devant son parent, masque l’Aurore en son âme pour que Keith puisse le reconnaître en l’homme qu’il est devenu .
Son Papoose est ici. Devant lui.


Costume et masque:
Spoiler:
 
Résumé :
Spoiler:
 






Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Frqc
Playlist de C-M. R
l'Aurore brille en SteelBlue


Merci à Hemeros pour ce superbe dessin de Castor ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Nyctère Flexible
Nyctère Flexible

♐ Membre des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 53
✘ SURNOM : La veuve
✘ AGE DU PERSO : Vieille, très vieille, trop vieille

✘ DISPO POUR RP ? : Oh que oui
✘ LIENS : Un morceau de passé
Un possible futur

Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 EmptyLun 2 Avr 2018 - 9:27


Elle était partie s'asseoir, la peau de bête de Grizzly sur les épaules. Elle n'avait rien dit mais elle avait apprécié l'attention que portait le petit fils de sa meilleur amie envers elle. Elle n'avait pas fait plus attention que cela aux jeunes gens qui l'accompagnaient. Elle avait confiance, ils allaient se débrouiller. Elle s'était juste assise sur une chaise, avait apprécié le fait de ne plus se tenir debout, et écoutait le bruit au alentours. Les gens s'amusaient et cela faisait plaisir à entendre. Elle imaginait sans peine que tous devaient être sur leur 31, même si elle avait depuis longtemps oublié à quoi ressembler les belles tenues soignés des visages pales.

Soudain, elle entendit une voix qui chantait et tourna la tête vers l'endroit d'où elle provenait, même si cela ne servait strictement à rien. C'était beau, c'était clair, cela emplissait la salle d'un timbre doux. Cela lui donnait même envie de chanter elle même si bien qu'elle fredonnait avec la belle dame les paroles. Paroles qui lui semblaient si tristes et si mélancoliques qu'elles faisaient naître un sourire mélancolique sur ses lèvres. Et puis, une seconde voix s'ajouta à la première, donnant lieu à un très beau duo.

La vieillarde écoutait avec attention, assise sur sa chaise, oubliant presque ce qui trouvait autour. Si bien qu'elle sursauta quand elle entendit quelqu'un s'adresser à elle. Le flot de paroles lui parurent tout d'abord dépourvus de sens tant ils la prenaient par surprise et elle chercha à l'oreille la direction de la personne qui lui parlait. Elle regardait sans doute un peu trop haut comparé à la taille de la banane, banane qu'elle ne voyait d'ailleurs pas ce qui était fort dommage. Puis, la lumière apparut dans son esprit – ce qui pour une aveugle n'était pas très compliqué. Cet homme l'invitait à danser.

Sa première pensée fut d'accepter mais aussitôt, une pensée insidieuse lui vint. C'était trop beau pour être vrai, il y avait un piège. Il devait surement se moquer d'elle ou alors elle était encore tombée sur un tordu (elle avait une sacré tendance à les attirer comme des mouches sur du miel). Bref, tout son être lui criait danger et elle eut un mouvement d'hésitation, se mordillant sa lèvre gercé, ne sachant que faire. Elle finit par déclarer d'une voix qui se voulait qui se voulait assurée :

-Ce n'est pas très gentil, monsieur, de se moquer d'une vieille dame comme moi.

Car telle était la seule explication logique à la situation dans sa tête. Serrant les bras contre elle, elle continua :

-Ou êtes vous aussi aveugle que je ne le suis ?
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Claudia Miss
Claudia Miss

☠ Rabatteuse de la Maison Close ☠


✘ AVENTURES : 80
✘ SURNOM : La Bergère
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui <3
✘ LIENS : Invité, ne te méprends surtout pas. C'est une pirate la jolie fille que voilà.


Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Ikv7Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 103_bm10Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Yytr

Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 EmptyLun 2 Avr 2018 - 9:32


Claudia scrutait toujours la salle à la recherche d'une belle jeune femme à inviter quand un individu vint s'accouder sur Anatole, faisant bêler celui ci de désapprobation. C'était un concombre. Ou plutôt c'était un homme déguisé en concombre, ce qui était l'accoutrement le plus étrange qu'elle avait vu jusque là... Jusqu'à elle aperçoive derrière lui une carotte puis une banane au loin et qu'un sentiment désabusé ne s'empare d'elle. De plus, elle ne le savait pas encore, mais les gens du Bayou ne tarderaient pas à arriver, accentuant encore plus ce sentiment. Où trouverait elle donc sa princesse dans cet océan d'êtres qui ne prenaient rien au sérieux, et surtout pas le romantisme d'un bal ? Son coeur se languissait déjà.

– M'amie ! Vous voir sur votre bête
Seule ici à ce bal déguisé
Ne peut faire que briser
Mon petit cœur de courgette !
Ce serait un honneur si
Vous acceptiez que je vous tienne compagnie !

Les paroles de ce charmeur de bas étage la ramenèrent sur terre et lui arrachèrent un sourire en coin. Au moins il y avait mis de l'effort, elle ne pouvait que le reconnaître. Et cela lui donnait envie d'accepter. Après tout, elle n'allait pas se montrer difficile en ce qui concernait la danse, elle était là pour ça. Mais elle n'avait pas envie de donner l'air d'être une fille facile – même si techniquement elle vivait au milieu d'elles. Alors, elle prit son éventail et se mit à jouer avec.


-Eh bien... peut être. Je ne sais pas.

Et ce fut à ce moment qu'elle se trouva apostrophé par... un cactus. Un cactus mexicain qui parlait une langue qu'elle ne comprenait pas du tout mais qui s'adressait manifestement à elle et lui donnait envie de fuir à toute vitesse. Elle blémit, fit une drôle de face, referma son éventail et sauta à terre, face à la courgette/concombre.

-Tout compte fait, mon choix est résolu. Emmenez moi, je suis votre... le temps d'une danse.

Puis elle se retourna vers Anatole et le caressa doucement pour le rassurer.

-Shhh, chuchota-t-elle. Je m'absente un peu. Mais je reviens vite. Va trouver un endroit où te reposer.

Et sur ce, elle revint vers le légume, un sourire sur les lèvres, en lui tendant la main.

Ô, joli concombre incongru, puissiez vous l'emmener loin d'ici, sur la piste de danse, toucher les étoiles, loin des cactus.


Résumé ::
 






Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 3541531364  Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 3541531364  Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 3541531364
Revenir en haut Aller en bas
https://www.amazon.fr/dp/B074S4BHG2
Ancienne Peau-Rouge
Anonymous

Invité



Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 EmptyLun 2 Avr 2018 - 12:33

Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 RvAFlCI

«  Vas-y Papillon Celeste ! Vas-y ! » s'écrièrent le groupe de papooses (allant de 5 à 7 ans) sur qui tu veillais ce soir là. Tu ris même si cela ne produisit aucun son.

«  Je ne peux pas y aller les enfants ! Je dois vous faire classe ! » souris-tu.

«  Mais tu es une princesse ! C'est nécessaire qu'une princesse aille à un bal ! » supplia un papoose de 6 ans.

«  Comme l'histoire que tu nous a raconté cen...cen...cen...brillon ! » intervient le plus jeune du groupe avant de bailler aux corneilles.

« Cendrillon. » corrigeas-tu avant de prendre un air malicieux : «  Eh mais je vous vois venir ! Vous voulez échapper au cours de botanique ce soir petits malins ! » La moitié du groupe rougit. Pouf pile dans le mille.

Tu poussas un petit soupir mi-triste mi-amusé : «  Et puis je n'ai rien à faire là bas...Je ne sais même pas danser... »

«  MENTEUSE ! »

Tu sursautas et reconnus ton ami, Musaraigne Rapide, 10 ans, le seul du clan peut-être à être autant agressif, mais il restait ton ami. Un ami qui s'approcha de toi et te secoua les épaules.

«  CAAAAAAAAAA TOURNEEEEEEEEE ! » dis-tu un peu étourdie quand il arrêta.

«  Ça t'apprendra à dire des mensonges ! » grogna la musaraigne.

« Arrête de l'embêter Musa ou on le dit aux grands ! » s’agacèrent quelques papooses.

« Fermez là les mioches ! Elle ira au bal ! Je l'accompagnerai ! »  dit Musaraigne Rapide qui était fier d'avoir son nom depuis peu.

«  T'es trop petit ! » ré-intervint le plus jeune avant de sucer son pouce.

« Puis il est tard...Il y a déjà les étoiles dans le ciel ! Les grands sont partis déjà, enfin les quelques grands qui voulaient s'y rendre... » murmura un papoose de 7 ans soudain abbatu.

Pour calmer les papooses tu dis : « D'accord, d'accord je vais y aller ! » Les yeux des jeunes enfants brillèrent. «  A la condition que Musaraigne Rapide reste non loin du bateau et hurle s'il y a un soucis ! » Un Huron était calme d'habitude mais tu savais Musaraigne Rapide tout à fait capable de hurler et s'agiter sans cesse, à se demander si les Hurons ne l'avaient pas « adopté » comme toi.

Un sourire vengeur s'afficha sur le visage de la musaraigne : « Okkkkkk je resterai en sécurité à la garderie maman mais ! »

Il sortit un masque de lapin de derrière lui : «  Tu porteras ça ! »

Étrangement tu trouvas l'idée très amusante et vous voilà donc partis dans la nuit vers le bateau. Tu t’inquiétais cependant que l'adulte qui t'avait sauvée s’inquiète. Le garçonnet vit ton regard inquiet et haussa les épaules : «  Le vieux n'en saura rien t'inquiète ! » Oui Musaraigne Rapide avait dû vraiment être adopté...  «  Je croyais que tu détestais mentir ! » souris-tu sous ton masque de lapin que tu venais de mettre.

«  Bahhhhhhhhhhhh une fois de temps en temps, ce n'est pas grave ! » dit le jeune Huron bien différent des autres.

Tu te retins de pouffer, façon il ne t'entendrait pas. Cette désinvolture te donna l'énergie de répliquer : « Tu es vraiment unique Musa...A croire que tu n'as rien suivi de l'enseignement des Hurons. »

Il grimaça, cela signalait clairement un : Pourquoi faut écouter en cours ? Depuis quand ? Vous continuèrent à crapahuter jusqu'au port. Musaraigne du haut de ses 10 ans commençait à fatiguer  de te pousser. Tu t'en inquiétas.

«  On peut faire une pause si tu veux. »

A peine eus-tu dit ça que la musaraigne s'écroula sur le sol dans un merci.

C'était beau, au loin le port brillait de mille feux comme des lucioles dans la nuit. Tu osas enfin demander : « Pourquoi tu voulais tant que je vienne Musa ? »

Il soupira : « Je voulais te voir sourire, tu avais l'air si triste quand tu as parlé que Cenfrillon dansait si bien qu'on aurait dit une fée. Tu caches toujours ta peine mais moi je sais bien que tu en as... »

« Cendrillon et...Musaraigne...c'est à moi de veiller sur toi pas le contraire...Je suis déso... » Il se releva vivement et dit catégorique se mettant devant ton fauteuil face à toi : « Écoute Papillon, moi je sais que tu peux danser même sans jambe, je sais que tu le peux, tu le fais tous les jours...Alors pourquoi quand l'invitation est arrivée tu as refusé ? »

Tes yeux s'embuèrent, heureusement il y avait le masque : «  Je me moque de marcher au quotidien. Mais là il y aura des gens autres que les Hurons... » Tu sentis le stress t'envahir et si ils te rejetaient ? Peut-être une peur d'abandon dû au bannissement qui restait flou mais encore par impressions et non souvenirs dans ta tête.

« BAHHHHHH envoie les chier ! » haussa les épaules ton ami. Tu souris, oui Musaraigne Rapide était vraiment un Huron à part. Et soudain il te fixa droit dans les yeux : «  Tu ES une princesse Papillon Céleste, n'en doute plus jamais ! » Tu rougis, s'il n'avait pas 10 ans et toi 16 tu aurais juré qu'il était amoureux.

Vous arrivèrent au bateau et le garçonnet rassura le garde à l'entrée : « T'inquiète mec je reste à la porte et je hurle si vous m'agressez, Maman me l'a très très bien indiqué ! »

Tu ris, de nouveau silencieusement et entras, il y avait tant de monde inconnus, tous déguisés ou au moins masqués. Tu roulas un peu et rougis embarrassée puis tu repensas aux paroles de Musaraigne Rapide et après un haussement d'épaules, tu te mis à tourner avec ton fauteuil. Tout était lumineux, éclatant de couleurs et de joie.

Et toi tu n'avais jamais eu besoin de jambe pour danser.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Keith Jackson
Keith Jackson

☠ Timonier du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 199
✘ SURNOM : L'Barré
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine m'est passée d'ssus sans pitié

✘ DISPO POUR RP ? : Essaye toujours et on verra bien !
✘ LIENS : Yoho, l'âme des pirates jamais ne mourra !


Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 EmptyLun 2 Avr 2018 - 17:19





J'sens la claque avant même qu'elle arrive. On pourrait presque croire que j'suis devin ou sorcier, mais nan, c'est juste la puissance de l'habitude. Et la puissance j'la sens passer à c'moment là, même mon masque arrive pas à amortir. Ça fait encore plus mal en fait 'vec l'plâtre qui cogne contre ma pommette et s'enfonce dans la chair, sans compter sa force d'poiscaille.
Et alors qu'elle m'crache sa merde à la gueule, j'me retiens d'pas lui répondre dans l'même registre 'vec un nouveau molard. Mais un regard au Cap'taine m'en dissuade. Même pas par obéissance, j'veux juste pas être consigné sur l'navire : j'ai des choses importantes à faire dehors.
Mes yeux r'viennent sur la putain qui essuie son masque sur l'cadavre d'notre bon vieux drapeau. Alors j'grave son visage trop parfait d'monstre dans ma tête : l'prochain pâté d'poiscaille aura sa gueule d'blondasse. Et même dl'autre mocheté bleue - bleue bordel - qui m'lance un regard aussi intimidant qu'un thon atrophié. Ouais, j'les butterais toutes ces poiscailles.

"Allez toutes cramer dans l'Tourbillon dl'enfer, putains des mers." que j'grogne avant d'reprendre ma route vers mon hamac.

J'ai trop trainé ici.
Mais un autre enfoiré m'retient, s'agrippe carrément à mon bras, c'taré suicidaire !
J'fais volte face prêt à lui foutre mon poing dans les dents mais tout s'arrête. Mon poing, mon souffle, l'temps. Et y repart en arrière ; pas si longtemps en arrière. À moins qu'ce soit y a des années. On dirait bien, vu les rides aux coins d'ses yeux, sa canne... Son aura. Y brille, comme l'putain d'aurore sur sa tenue et son masque solaire. Y brille et ça m'aveugle. L'morceau noir et sanguinolant qu'est mon cœur s'retracte sous toute c'te lumière.
Y doit bien l'voir parce qu'il incline légèrement la tête et c'est comme si l'soleil avait basculé derrière l'horizon. Ça laisse des jolies couleurs mais rien qui blesse.

"Bonjour Père."

Il est bien là. Y m'a r'connu avant que j'le reconnaisse. Mais comment j'aurais pu l'reconnaitre ? L'est habillé comme un vrai sauvage, coiffé comme une donzelle et pourrait presque avoir autant d'barbe qu'moi. J'arrive pas à m'avouer qu'il a sûrement plus d'rides qu'moi. Nan ça j'peux pas.
J'sais pas quoi faire, j'sais pas quoi dire. J'voulais l'voir, j'le voulais et l'voilà. Et maint'nant ?
J'peux pas l'prendre dans mes bras, j'sais même pas si j'suis encore capable de c'genre d'trucs ; déjà quj'étais pas très doué d'base.
Lui répondre. Mais quoi ? L'mot "fils" est coincé quelque part, loin derrière la haine, la rancœur, la tristesse et la douleur.
J'peux pas l'appeler comme ça alors qu'il m'a abandonné. Au pire moment possible, quand j'avais b'soin d'la présence et du soutien d'quelqu'un qui m'importait au moins autant qu'elle.
J'lui en veux tellement, d'être là d'vant moi, brillant, en paix, heureux. MOI J'LE SUIS PAS ET J'LE SERAIS PLUS JAMAIS.

"Christopher, sans chaleur. T'es vraiment devenu un des leurs à c'que j'vois."

Y a plus rien d'bon qui peut sortir d'mon cœur maintenant. Et il en est en partie responsable.

code par trush



Résumé:
 






Avatar dessiné par MadMax
Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Sirène
Anonymous

Invité



Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 EmptyLun 2 Avr 2018 - 19:04

L'annonce du bal l'a plongée dans une excitation qu'elle ne pensait pas retrouver un jour. Une occasion de plus de se mêler aux Terrestres ! Ô, elle se voit déjà au milieu d'eux, à rire de leur maladresse ou à s'émerveiller du décor, de leurs costumes !

Il n'y a pas à dire, c'est une merveilleuse nouvelle !

Mais y aller seule, est-une bonne idée ? Avec qui ? Aucune de ses soeurs ne voudra ... Et c'est bien normal. Les Terrestres ne sont pas bons - mais ils sont si distrayants ! Est-ce qu'elle pourrait seulement refuser une telle invitation ?

Heureusement que Coquillage avait déjà préparé le terrain, avec Flot et Seiche ! Elles ne seraient jamais venues, sinon. Leurs blessures ne seront sûrement jamais guéries - elles partagent leurs peines, après tout.

D'un côté, changer d'air, ça peut être bénéfique pas vrai ? S'amuser un peu, se distraire - et puis, confectionner leur costume leur a aussi permis de souffler un peu. Masque en crâne d'oiseau, décoré de coquillages - robes en voile de bateau, agrémentée de coquillages et autres accessoires. Elles ont mis toutes leurs possessions en commun - et le rendu l'a émerveillée. Ce temps passé à observer les Terrestres n'a las été si inutile - sans quoi, coudre les robes aurait été plus difficile.

Une fois le grand jour arrivé, Écaille était toute excitée à l'idée de voir enfin le Jolly Roger de près - elle qui, d'ordinaire, espionnait les pirates depuis quelque endroit sécurisé. Curieuse mais pas stupide - il ne fallait pas l'oublier.

Tout la surpris - de la décoration, à l'ambiance et aux costumes des autres invités. Comme annoncé, tous portaient un masque - certains étaient colorés, d'autres simples ou encore ... surprenants.

Seiche et Flot sont les premières à disparaître dans la foule, après l'annonce de Coquillage - Écaille acquiesce, silencieuse, le regard brillant. La voix de la chanteuse la surprend - elle aussi ne savait pas que les Terrestres pouvaient avoir une aussi belle voix. C'est pour ça qu'elle s'approcha un peu, afin de pouvoir apprécier tout le show de la Meringue.

Et quand l'homme la rejoint, elle hausse les sourcils sans son masque - surprise que l'harmonie se fasse aussi naturellement. Elle n'a jamais entendu d'homme chanter - pas comme lui.

Une colère soudaine la tire de son appréciation musicale - une émotion fulgurante qui lui coupe le souffle, fait trembler ses mains. Une voix qui résonne un peu dans son esprit - une Soeur.

- Que se passe-t-il ? On t'a attaquée ? Où es-tu ? lance-t-elle mentalement, sans plus réfléchir.

D'autres émotions se mêlent à la colère qu'elle ressent - de la crainte, du dégoût, de la surprise, de la joie. C'est un mélange explosif - et ça lui rappelle pourquoi elle évitait d'être entourée de trop de monde. Mais ce soir, c'est différent - c'est un Bal !

L'Empathe cherche du regard, avant de les voir - vers les chaises, l'une en face de l'autre : Coquillage et Perle. C'était bien elles qu'elle avait senti. Sans plus attendre, elle s'approche - les poings serrés autour du tissu de sa robe artisanale.

- Vous êtes là souffle-t-elle, avec soulagement et un peu d'appréhension. Est-ce que ça va ?

Ses mains tremblent encore - elle a du mal à les calmer. Il faut dire que ce n'est pas sa colère qui a besoin d'être calmée - ni son dégoût.

costume:
 

résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wilhelm DogFish
Wilhelm DogFish

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1164
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 4/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 EmptyLun 2 Avr 2018 - 20:01

Pendant que d'autres discutaient, peut être même dansaient, DogFish, lui, remplissait sa bouche de divers mets, ne s'attardant visiblement pas sur leurs délicatesses, leurs finesses ou même simplement leurs gouts.
Saveurs dépareillées, le pirate avalait tout ce qui lui passait sous la main, mélangeant salé et sucré sans ciller, se fichant apparemment de ce que cela pouvait donner. L'important n'était pas la. L'important c'était de profiter un maximum de ce qui était gratuit et libre d'accès !

Tout en enfournant un maximum de nourriture dans sa gueule, les yeux pâles et curieux du chien du Jolly Roger balayaient l'endroit, ou plus précisément le sol, finissant leur course imaginaire sur une paire de pieds nus et blanc, chevilles fines et charmantes assorties.
Un mouvement de sourcils vers le haut, clairement intéressé alors que ses dents noires et douloureuses mastiquaient lentement, peinant quelque peu à s'acquitter de leur tache, faisant grimacer le pirate quelques fois bien que son intérêt était tout à ces jolis petons la, tout découvert qu'ils étaient.
Ils appartenaient a une jeune femme joliment déguisée et qui visiblement se faisait insulter par un collègue flibustier.
Keith Jackson, facilement reconnaissable...

- Tu devrais goûter à ça, mon frère. C'est excellent.


L'attention du blondinet fut automatiquement attirée par celui qui venait de s'adresser à lui, captant tout de suite son regard pale et abimé avant de se diriger vers le plat désigné.
Sans hésitation, Wilhelm y tapa de la main, regardant une seconde le petit four qu'il avait choppé avant de bien naturellement l'enfourner avec le reste sans plus de cérémonie, suivit d'une légère agitation de la tête à la positive comme s'il validait les dire de celui la.

L'homme sauta alors de son tabouret, s'approchant ensuite du Pied Beau qui du baisser la tête pour toujours le regarder dans les yeux. C'était qu'il était petit, ce pirate. Puisqu'il s'agissait forcément d'un collègue, hein?
Pourtant il ne lui disait rien celui la, a DogFish, mais bon, sous le masque... Ne pas se reconnaitre les un les autres étaient un peu le but des déguisements, après tout.
Et il fallait bien avouer que le costume de ce frère supposé avait vraiment la classe! Ca lui donnait des airs de gentil-homme, le genre d'allure que Wilhelm aurait tellement voulu avoir. Il avait beau être court sur patte, il avait du style, ce pirate !

- Tu m'as l'air sympathique. Je vais te confier quelque chose, mais ne répète rien, d'accord ?
Un secret ? Intrigué, mais tout en continuant de mastiquer tout ce qu'il avait dans la bouche, DogFish se pencha vers son interlocuteur afin de ne rien rater de ce qu'il allait lui raconter, l'autre posant sa main sur son épaules.

- Il paraît que l'un de ses plats est empoisonné. J'ai entendu ça, alors que je me baladais dans la pièce. Ce serait comme un jeu de hasard … Tu vois ?


Surpris par cette révélation, avalant le bobard aussi vite qu'il avait dégommé les divers plats, DogFish ouvrit de grand yeux étonnés, choqués, même !
Et sans s'en formaliser une seconde, dans un reflex pire qu'inélégant, il recracha le paquet de bouffe transformé en une mélasse immonde sur la table du buffet. La. Comme ca.
Wilhelm s'essuya la bouche du revers de la manche, son regard se raccrochant a celui du plus petit.
"Genre, beaucoup empoisonné ?"

La question avait beau être des plus stupide, le ton employé informait l'autre du grand sérieux de celle ci.
Et puis soudain, le son d'une claque se fit entendre, raisonnant tout autour des nombreux convives.
Wilhelm n'eut le temps que de se redresser complètement, constatant que la victime de la baffe n'était autre que ce bon vieux Keith, qu'il sentit une tape sur sa fesse le faisant franchement sursauter et se retourner brusquement pour aviser une...

Banane...

"Fib..." Qu'il grogna avec une mine de travers.

Bah oui. C'était qu'il n'y avait que Fib pour porter ce genre de truc sur la tête.

"Il a jamais su garder ses mains dans ses poches... Pas vrai ?"

C'était bien à celui qu'il croyait être un collègue qu'il s'adressait, tout naïf qu'il était.

Résumé:
 






Sourire de l'Enfer



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Event : Le Bal d'Hiver - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 9 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Mer Imaginaire :: Le Jolly Roger-