-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Crater Impact SE
68.97 € 114.99 €
Voir le deal

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1606
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

Dansent les ombres du monde Empty
MessageSujet: Dansent les ombres du monde   Dansent les ombres du monde EmptyVen 25 Aoû 2017 - 19:23

Il faisait frais, il faisait humide, il faisait silence dans la foret ou le son des feuilles et des branches qui craquaient accompagnait celui des flots de la rivière mystérieuse qui clapotait.
Il faisait calme.

Et pourtant dans cet endroit paisible ou la nature se faisait doucement et tranquillement dorloter par les fées, quelques taches de couleurs vives et étonnantes en ce lieu se faisaient rapidement remarquer.

Assit au pied d'un immense arbre aux racines enchevêtrées, il y avait du rouge, il y avait du noir, il y avait la peau sombre d'un certain punk.
Il était seul Apache.
Vraiment seul ?
Pas tout a fait en réalité.
Il y avait Anna avec lui.

Sa guitare.

Toute vêtue de ferraille rouge et blanche, installée sur les genoux de son propriétaire, elle se faisait caresser par les doigts sombres et tatoués.
Et ca sonnait dans les airs alors que patiemment le chasseur la ré-accordait autant que faire se pouvait.
Elle était bien malmenée, la belle. Ses cordes trop noires qui grinçaient a chaque tour de molette supplémentaire. Il devait prendre garde, le garçon, car si l'une d'entre elles cassaient, il serait bien compliqué de la remplacer.
Il devrait aller demander un service a Tool.

En soit ce n'était pas vraiment un soucis. Mais voila. Apache n'avait pas très envie.
La tout de suite, l'iroquois du macadam avait plutôt besoin d'un peu de solitude.
Alors il s'était posté la, tout seul. Ou presque. Au milieux des fées, au milieux des animaux, au milieux des dangers, diraient certains.

Tu n'apprends donc rien ?


Un chapelet de notes, plutôt douce, qui résonnaient alors que les doigts glissaient sur les cordes.
La musique ne portait pas énormément, mais en cet endroit silencieux, elle semblait plus forte que ce qu'elle aurait du, ricochant on ne savait ou.
Ca tranchait.
Ca caressait.
Ca changeait.

"Je rêvaiiiis d'un autre monnnde"
Et ça chantait. "Ou la terre serait ronde" La voix d'Apache s'envolait dans l'atmosphère, accompagnant la guitare, l'eau et la nature. "Ou la Lune serait bloooonde" Autour du garçon, les fées semblaient tantôt intéressées, tantôt effrayées. "Et la vie, serait fécooonde..."
Changement de rythme, et ses mains se faisaient plus rude sur Anna tout comme sa voix se faisait plus agressive. "Je dormais à poings fermés, je ne voyais plus en pied,
Je rêvais réalitéééé... Ma réalitééééé"

Et le son de la guitare reprenait le flambeau, les notes s'enchainant avec douceur et nervosité pendant quelques temps, avant que le garçon ne reprenne, de sa voix plutôt haute, un peu enraillée mais relativement claire et juste;

"Je rêvais d'une autre Terre... qui resterait un mystèèèère, une Terre moins terre à terre"

Oui, plutôt juste. Et Trouble lui avait dit, un jour, a quel point sa voix collait bien a ce groupe dont il avait déjà oublié le nom. "Oui je voulais tout foutre en l'aiiiiiiir" Un peu plus de rage, un peu plus de colère, un peu plus de saccade.

"Je marchais les yeux fermés
Je ne voyais plus mes pieds
Je rêvais réalité
Ma réalitééééééé... m'a alitéééé."


Et Anna reprenait sa mélodie de métal tendue, la chanson continuant, charmant certaine créature, en faisant fuir d'autres. Bien rares étaient les indifférents.

"Oui je rêvais de notre monde
Et la Terre est bien ronde
Et la lune est si blonde..."

En français, il chantait le français. Toujours. Ou si souvent. Et dans sa voix, il y avait un quelque chose qui tremblait. Quelque chose de fatigué. La rage était parti, il n'y avait plus que ce filet de voix un peu brisé, comme épuisé, mais qui ne s’arrêtait pourtant pas.

"Ce soir, dansent les ombres du moooOoooonde..."






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:


Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1816
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quinze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Dansent les ombres du monde Empty
MessageSujet: Re: Dansent les ombres du monde   Dansent les ombres du monde EmptySam 26 Aoû 2017 - 13:41

Depuis sa sortie du zeppelin, Freckles oscille.
Dès qu'il est seul, il est pris d'un besoin irrépressible de voir les gens dont il a été privé pendant des semaines, de s'épancher en câlins et en discussions et en fous-rires. Un besoin de contact pressant. Il a même arrêté de faire la gueule à Lacerate. Même si elle s'est pas excusée. Il sait pas bouder très longtemps.
Mais y a un truc qui a changé sans qu'il puisse mettre le doigt dessus. Dès qu'il est entouré trop longtemps il se sent fatigué, irrité sans raison. Il se sent dériver des conversations et rêver d'être ailleurs.
Envie d'être seul.
Freckles pensait pas ça possible.

Le bruit de la rivière il le connaît par cœur. Il lui faut pas longtemps pour capter la dissonance, le bruit d'abord léger puis qui enfle lorsqu'il approche. Des oiseaux s'envolent au dessus de sa tête comme pour fuir l'épicentre du petit concert improvisé. Freckles s'arrête. Il reconnaît la langue sans la comprendre et puis il reconnaît la voix surtout, au milieu des grincements de la guitare. D'habitude il aurait même pas hésité il serait allé voir, éclater d'un salut sonore, demander à participer même peut-être, comme avec Justice, mais là non.
Il reste figé dans ses pas.
Toute une moitié de lui voudrait faire demi-tour et s'épargner ça, alors que l'autre exige de lui qu'il fonce, qu'il fasse comme d'habitude et qu'il fasse pas chier, la vie ne va pas s'arrêter à cause de ton petit béguin de merde.
Oui cette partie là est bien vulgaire.
Mais il l'écoute. Il se sent finalement repartir dans la même direction ; il continue de longer la rivière, sans presser le pas, parce qu'il ne compte quand même pas interrompre la chanson (c'est une chanson bizarre).

Comme de juste Apache est assis là, dos calé contre un arbre, une guitare rouge dans les bras.
Ça fait toujours bizarre ces explosions de couleur tellement pas naturelles au milieu du bleu, du vert et du gris. Le chasseur est le point focal du tableau, entouré de fées et de bestiaux comme une genre de Blanche-Neige punk.
Il laisse la chanson se finir.

Silencieusement Freckles se baisse pour arracher une plante - avec une longue tige et une extrémité ronde - la plie, la tord, se crée un pistolet miniature. Il lève l'arme improvisée et vise le punk, ferme un œil, souffle, et tire. La tige pliée arrache le bouton de fleur qui se catapulte vers Apache et l'atteint entre les deux yeux.
Ça le surprend lui-même. Il n'a jamais visé aussi bien de toute sa vie.

« Bouh. »

Quand leurs regards se croisent Freckles lui sourit.
Genre normal, genre hey salut c'est cool de se revoir comment ça va.
Depuis le pirate, depuis l'infirmerie, c'est bien la première fois qu'il le voit dans son milieu naturel. Dans le dehors loin de la ouate du chocolat chaud, du dissolvant ou des anti-douleur.

« Parce qu'en plus tu chantes ! » fait-il, l'air faussement contrarié de devoir ajouter ça au cv bien rempli du chasseur, punk junkie dissident et bourreau des cœurs.
Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1606
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

Dansent les ombres du monde Empty
MessageSujet: Re: Dansent les ombres du monde   Dansent les ombres du monde EmptySam 26 Aoû 2017 - 17:10

Un petit projectile le tapa juste en haut du nez, et Apache releva les yeux et la tête, avisant illico presto la nouvelle présence et cessant par la même de chanter, se contentant de gratter encore quelques accords comme pour clore sa chanson et laissa de nouveau place au silence.

Un sourire qui trouva dans le même temps écho sur les lèvres du punk qui fit de même en réponse.

"Parce qu'en plus tu chantes !"

Le sourire de l'iroquois se fit un peu plus grand, suivit d'un haussement d'épaule l'air de dire qu'on s'en foutait, que ça n'avait pas bien grande importance. "Ca m'arrive des fois." Et puis bon, chanter c'était un bien grand mot. Lui de toute façon, ce qu'il préférait c'était brailler.
Il ne savait pas trop au final pourquoi il s'était mis à pousser la chansonnette comme ça. C'était juste pour passer le temps.

D'un geste un peu agacé, il balaya les airs devant lui, chassant les petites fées qui lui passaient devant le visage, lui coupant par intermittence la vue.
Ce que ca pouvait être chiant ces bestioles parfois.
"Aie, putain !" Il grogna alors qu'il venait de se prendre un petit coup de jus de la part de l'une d'entre elle avant d'enfin de nouveau se focaliser sur Freckles.

"Comment ca va petit lion ?"
Et après avoir posé sa question, il avait fait signer au livreur de se rapprocher. "Tu te pose un peu avec moi ?" Envie de compagnie, le punk ? De toute évidence, oui.
Par ce que le lionceau avait beau être un chef, c'était son pote aussi.
Un mec bien.
Qui lui avait rendu service.

Un chouette gars, ouais.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:


Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1816
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quinze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Dansent les ombres du monde Empty
MessageSujet: Re: Dansent les ombres du monde   Dansent les ombres du monde EmptySam 26 Aoû 2017 - 17:43

Apache lui rend son sourire.
La vie est bien cruelle avec lui.
Mentalement Freckles se donne une bonne grosse claque – et c'est de peu qu'il s'empêche de le faire pour de vrai. "Ca m'arrive des fois." répond négligemment Apache comme si c'était bien normal de se faire des petits solos comme ça tout seul au milieu de la forêt. Chacun ses passions, il imagine. Il se marre alors que le chasseur se prend une décharge féerique, un peu nerveusement, et parce que c'est drôle quand même. C'est peut-être à coups de jus que le punk atteint sa perfection capillaire.

« Comment ça va petit lion ? »
« Ça va. »
« Tu te pose un peu avec moi ? »

Apache lui fait un petit signe en désignant la place à côté de lui. Tout ça sent le vu et déjà vu, le piège, même. C'est débile mais Freckles se sent se tendre et le mot s'échappe de ses lèvres avant qu'il puisse le retenir.

« Non. »

Panique.

« Enfin j'veux dire ! Oui. Non. En fait j'allais … »

La fin de sa phrase se perd dans le néant. Il a pas d'excuse pour échapper à la compagnie d'Apache.
FLIPETTE lui signale la petite voix chiante.
Oh c'est bon hein !

Sans un mot il s'avance, donc, et se pose, non pas à côté d'Apache mais en face, en tailleurs dans l'herbe humide et dos à la rivière.

« J'allais nager », signale-t-il quand même gracieusement.

Par cette température, oui.
Tout seul, oui.

« Tu fais souvent des p'tits concerts frenchie aux arbres ? »
Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1606
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

Dansent les ombres du monde Empty
MessageSujet: Re: Dansent les ombres du monde   Dansent les ombres du monde EmptySam 26 Aoû 2017 - 18:46

"Non."
Apache cligna des yeux, plus que surpris par cette réponse la. A vrai dire, il ne s'y attendait pas du tout. Il ouvrit la bouche sans pour autant dire quoi que ce soit, n'en ayant de toute manière pas vraiment le temps, coupé par le rouquin qui s'était mis à bafouiller.

"Enfin j'veux dire ! Oui. Non. En fait j'allais ..."

Euh ?
Oui ? Non ?
C'était quoi cette réaction bizarre ?
Par ce que c'était bizarre non ?
Et alors qu'au final, après semblait-il moult tergiversions, Freckles s'était enfin posé en face de lui, l'iroquois arborait désormais des yeux bien rond et une mine qui en disait long sur les questions qui lui montaient à la tête.

Pourquoi est ce qu'il avait réagit de cette manière, le livreur ? Pourquoi est ce qu'il avait hésité comme ça ?
Il allait quoi ?

"J'allais nager"


Ha.
Il allait nager.
Par ce temps.
Nouveau clignement étonné, pas tout à fait convaincu, mais bon ...
Après tout, hein.
Qui était-il pour juger ?

Et le livreur, il ne s'était pas assis à coté de lui. Il avait préféré se mettre en face. Un peu plus loin.
Il shlinguait ou quoi ?

"Tu fais souvent des p'tits concerts frenchie aux arbres ?"

Un reniflement, alors que la bouille d'Apache se faisait un peu moins étonnée et plus à la réflexion, fixant le lionceau comme si une banane venait de lui pousser sur la tête.
"Euh..." Un peu perdu dans ses pensées, le punk semblait peiner à revenir a la réalité. "Ouais.. Enfin... " C'était à lui de bafouiller maintenant. C'était contagieux cette merde ou quoi? "Nan pas vraiment... D'habitude c'est plutôt aux barreaux que je les fais" Aux cachots, ouais.
Il finit par soupirer, secouant un peu la tête comme pour chasser les questions qui y persistaient.
Il avait hésité ouais, il s'était assis plus loin ok, et sa réponse était bizarre admettons... Mais bon, ça voulait rien dire hein ? Il était peut être juste un peu stressé, le rouquin.
Un peu bizarre.
Mais rien d'important.
Ouais...

Mouaif...


"Et toi, tu vas vraiment piquer une tête la ?"
Les sourcils haut, l'Hérissé partageait parfaitement ses doutes quand à l'idée de l'autre garçon. "T'as pas peur d'attraper la mort ?" Disait celui qui prenait des bains en bonne compagnie sous la pluie.
Dubitatif, oui oui.
C'était sérieux cette histoire ?






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:


Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1816
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quinze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Dansent les ombres du monde Empty
MessageSujet: Re: Dansent les ombres du monde   Dansent les ombres du monde EmptySam 26 Aoû 2017 - 19:20


"Euh...Ouais.. Enfin... "

Apache bafouille maintenant. Comme si le trouble était contagieux. Si Freckles le connaissait pas mieux, il pourrait penser qu'il se fout de sa gueule.

"Nan pas vraiment... D'habitude c'est plutôt aux barreaux que je les fais"

Freckles répète « aux barreaux », l'air perplexe, et puis il percute qu'Apache parle du cachot. Comme on parle de son bar préféré ou de sa maison de vacances.

« Wah », il lâche. Avant de noter : « J'y suis jamais allé. »

Eh non, jamais de la vie. De ce que sa mémoire consent à lui révéler, son casier judiciaire est immaculé. Il a entendu parler des aménagements, des inondations sans jamais aller les constater lui-même. Il serait même bien en peine de situer l'entrée. Et pourtant il s'imaginait pas que le cachot soit un endroit où on peut librement exprimer son art, punk dissident ou pas.
Genre Scar accepte un tapage nocturne dans ses cellules.

Apache lui laisse pas le loisir de creuser, il enchaîne :

"Et toi, tu vas vraiment piquer une tête la ? T'as pas peur d'attraper la mort ?"

Freckles rit en soufflant un peu par le nez. Il ne sait pas si le chasseur est admiratif ou juste surpris de sa stupidité.

« Faut pas que t'aies peur, Apache », il le singe, l'air presque moqueur.

La peur te tuera et enterrera tous tes potes avec toi!
C'est fou comme il n'a rien oublié.
En l’occurrence, c'est pas du tout adapté. Il a presque des scrupules à déformer cette conversation alors si sérieuse.

« Elle est pas si froide », continue-t-il, l'air lui-même moyennement convaincu. « Par endroits, elle est même tiède. Faut juste savoir où aller. »

Le problème, même quand on connaît la rivière jusqu'au bout des ongles – rongés – c'est que la notion de froid est relative. Freckles a aucun problème à se baigner là où les autres hurlent en trempant ne serait-ce qu'un doigt de pied. Il a toujours été un peu fier de ce fait, comme si ça prouvait qu'il était plus solide ou plus résistant que les autres ou un truc du genre.
Il ajoute, amer d'un pessimisme qui lui ressemble pas :

« Et puis si j'attends qu'il fasse de nouveau chaud pour nager, je suis prêt d'y aller tiens. »
Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1606
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

Dansent les ombres du monde Empty
MessageSujet: Re: Dansent les ombres du monde   Dansent les ombres du monde EmptySam 26 Aoû 2017 - 19:51

Il y était jamais allé.
Jamais jamais ?
Même pas pour visiter ?
L'idée faisait bizarre à l'iroquois qui était carrément plus qu'un habitué des lieux. Les cachots, c'était un petit peu comme son chez lui dans le Grand Arbre. Il y aurait laissé des affaires qu'il aurait été sur de les retrouver la fois d'après. Encore fallait-il qu'on le colle dans la même cellule ce qui n'était bien sur pas toujours le cas.
Mais ouais.
Freckles était du genre sage.
Pas le style à faire des vagues, à foutre la merde, à provoquer les accidents.
Après tout il était chef, il ne fallait pas l'oublier.

"Faut pas que t'aies peur, Apache"
Il avait des airs moqueurs le rouquin, et bien sur le thème de cette conversation lui rappelait quelques souvenirs pas si lointain. Un autre échange qu'ils avaient eu tout les deux.
La peur.
La peur qui paralyse.
Est ce qu'il avait peur, le punk ?

Par reflex inconscient, ses yeux noirs balayèrent les environs, comme pour s'assurer qu'il n'y avait aucun danger.

Peur.


Un peu, oui, peut être.

Mais pas pour Freckles. Pas vraiment pour lui même non plus. Juste un truc un peu bizarre. Un truc diffus qui cavalait dans les veines. Une angoisse gravée dans la peau, comme un tatouage, des cicatrices.
Une ombre qui rodait.
Un bruit de pas.
Un craquement.
Un mouvement derrière un arbre.
Apache restait calme, ne laissant rien transparaitre, ou si peu. C'était un peu comme s'il s'était habitué à l'angoisse qui lui serrait le cœur.
En fait, il cherchait à la dompter.
C'était sa recette secrète. Sa formule magique.
La meilleure façon de faire disparaitre la peur était de lui faire face, et c'était sans doute ce qui l'avait amené la, à jouer de la guitare tout seul dans la foret, près de la rivière.

"Elle est pas si froide, par endroits, elle est même tiède. Faut juste savoir où aller."

Une moue qui disait "ha bon" alors que le chasseur hochait doucement la tête à la positive, son regard lâchant Freckles pour se poser sur la rivière juste derrière lui avec un air songeur.
Il y croyait, à ce que disait le livreur. C'était que le punk, même s'il savait nager n'avait rien d'une sirène, le milieux aquatique étant loin d'être son terrain de prédilection.
En d'autre terme, il y connaissait que-dalle.
"Et puis si j'attends qu'il fasse de nouveau chaud pour nager, je suis pas prêt d'y aller tiens."
"Ca c'est sur !" Pessimistes les deux ados ? Oui, peut être. Mais l'avis du lionceau tenait plus que la route, chassant un peu plus les doutes et les questionnements qui avaient assaillit la tête mal peignée de l'iroquois l'instant d'avant.
"Bah vas y, Soleil ! Fais toi plaiz'" Tout en parlant, l'Hérissé s'était de nouveau confortablement installé contre l'arbre, ses doigts glissant sur les cordes rêches, la faisant sonner d'un petit riff improvisé. "J'te regarde" Et il lui fit un rapide clin d’œil accompagné d'un sourire aux airs malicieux.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:


Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1816
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quinze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Dansent les ombres du monde Empty
MessageSujet: Re: Dansent les ombres du monde   Dansent les ombres du monde EmptySam 26 Aoû 2017 - 20:16

"Ca c'est sur !"

Freckles se mord pensivement la lèvre. Il prend toute la mesure de son affirmation. C'est pourtant lui le premier à vouloir que tout redevienne comme avant, avant la pluie, la canicule, la nuit. La normalité n'a pas résisté au temps, mais son optimisme, oui. Avec Apache, c'est peut-être différent. On a moins envie de faire bonne figure, faire semblant.
Apache encourage à dire ce qu'on pense.
Quand on a peur, quand on est fatigués, quand on y croit pas.
Bien sûr qu'il se sent coupable de ne pas y croire. C'est son rôle, d'y croire. C'est bien ce qu'il a prétendu l'autre jour, en réponse à la question de Nasty.

"Bah vas y, Soleil ! Fais toi plaiz'. J'te regarde"

Le surnom, le clin d’œil et le sourire qui brille ; Freckles retrouve Apache dans toute sa splendeur. Et avec lui tous ces symptômes qu'il a déjà eu le loisir de constater. Les joues qui s'échauffent, le cœur qui rate un ou deux battements et la faiblesse au niveau des genoux. Il a fini par réaliser tout ça, et l'a étrangement bien pris. Parce qu'après la grande affiche que lui a mis Lacerate, il a eu le temps d'y réfléchir, ouais. Et a fini par arriver à la conclusion que c'est pas si grave. Que ça arrive.
Et que ça va passer.
Il se fera peut-être jamais vraiment à Apache qui lui sourit en l'appelant soleil, mais ça va passer.

« Comment ça, vas-y ? »

Il éclate d'un rire incrédule.

« J'vais pas faire ça maintenant pendant que tu restes là à me regarder ! C'est chelou ! »

Il faut dire que nager implique de retirer plus que ses pompes.
Et s'il a oublié d'être gêné pendant le petit cours de Her, il se trouve très peu chaud à se désaper maintenant.
Malheureusement pour lui il sait Apache tenace. Et il connaît pas dix mille méthodes de dissuasion.

« J'y vais si t'y vas », rétorque-t-il alors, tirant la langue.
Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1606
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

Dansent les ombres du monde Empty
MessageSujet: Re: Dansent les ombres du monde   Dansent les ombres du monde EmptySam 26 Aoû 2017 - 21:26

"Comment ça, vas-y ?"
"Bah quoi ?" Il avait dit une connerie ?
"J'vais pas faire ça maintenant pendant que tu restes là à me regarder ! C'est chelou !"

"Pffffhhff..." Il se marrait le punk, levant les yeux au ciel.
"J'y vais si t'y vas" Mouvement de sourcils vers le haut, une fois n'était pas coutume, et l'iroquois jeta un long regard au rouquin qui lui faisait toujours face.
Qu'est ce que c'était que ce plan encore ?
C'était pas lui qui voulait piquer une tête l'instant d'avant ? Et maintenant il rechignait ? Il voulait être accompagné.
Ha bon.
Un nouveau regard dubitatif vers la rivière alors que le français se repassait les dires du livreur.
Pas si froide par endroits.
Mmm...
Une hésitation, et les yeux noirs firent quelques allés-retours de l'eau à l'orange.

"Mmm..."
Vraiment il avait des doutes, la, et puis Freckles...

Freckles était bizarre non ?

Un temps de réflexion.


"Allez, pourquoi pas."
Et il avait attrapé le manche de sa guitare, la soulevant pour mieux la reposer à coté de lui, calée contre l'écorce de l'arbre, avant de se relever, s'étirant quelque peu, faisant claquer son omoplate alors qu'il levait les bras vers le haut comme s'il se réveillait d'une sieste.
"Puisque t'as peur de te faire chiquer par un poisson, je t'accompagne dans cette dangereuse expédition !" Et il se foutait de sa gueule, l'air de rien, ricanant alors que déjà, il retirait son blouson, le laissant retomber lourdement au sol, à ses pieds. C'était que mine de rien, il pesait son poids, le perfecto.
Étape deux; les chaussures.
Un genou à terre, le punk se mit à délasser consciencieusement ses caterpillars blanches zébrées, ne notant pas à quel point sa position pouvait choquer quand on le connaissait un temps soit peu.
C'était que le voir genou à terre devant un chef, c'était pas tout les jours.
C'était dire s'il calculait le niveau hiérarchique du rouquin.

Étape trois; le T shirt. Une fois de nouveau relevé, il attrapa le bas du vêtement, mais se stoppa soudain, frappé d'une hésitation.
Faut pas que t'aies peur, Apache

Le garçon ravala sa salive, jetant un regard relativement indescriptible à l'autre.
Instant de vide.
Non.
Il n'aurait pas peur.
Et il retira le vêtement d'un geste souple, comme par bravade, les yeux sombres et soudainement plus déterminés qu'autre chose, et pour cause. Dans ce strip-tease improvisé, l'iroquois découvrait sa peau.
Être nu dans la foret, cela ravivait quelques souvenirs et pas des plus plaisant.
Sensation d'angoisse.
Sensation de poisse.
Un truc qui collait à l’épiderme.
Dégueulasse.

Et ces souvenirs avaient laissé leurs marques. Blanches sur la peau sombre du français, parfaitement visible, contraste insupportable des cicatrices sur le métisse.
Celles de ses poignets resteraient cependant planquées, toujours recouverte de ses bracelets de force en cuir noir.
Les plus remarquables, elles, se situaient dans le dos de l'Hérissé. le zébrant de blanc rosé jusqu'aux hanches.
Un amateur de scarifications aurait pu trouver ça joli. Très réussi.
Apache, lui, ne savait pas à quoi cela ressemblait.

Étape Quatre, et pas des moindres, et ses mains tatouées se posèrent sur sa ceinture pour une fois de plus bloquer quelques longues secondes.
Un tremblement.
Merde.
Le garçon fronça les sourcils, fermant les yeux comme si un mal de crane venait de le frapper de plein fouet.
Des mains fantômes qui débouclaient sa ceinture à sa place.
Non, non, non.
La ferme putain.
Casse toi !

Et la ceinture glissa, rejoignant le blouson, les chaussures et le T shirt.
Il se laisserait pas faire par des saloperies de vision de merde.
Hors de question.
Le passé restait au passé.
Il était mort.
Putain de mort.

Et ses yeux acérés se faisaient de nouveau assurés.
Même pas peur.
Même s'il tremblait. Un peu. Un tout petit peu.

"Il fait pas chaud, putain."
Ouais ouais, c'est ça. Continu de te dessaper plutôt que de chercher des explications à ta putain de trouille. Fais face, bordel.
Il me changera pas, qu'il se disait.
Je changerais pas.
Pas à cause de ça.
La question qui aurait pu être posé, et avec raison, était celle de savoir si le punk ce serait foutu à poils avec autant d'obstination s'il n'avait pas été victime de l'horrible BigJack quelques temps avant cela ?
Interrogation qui avait le mérite d'être intéressante mais qui ne trouverait sans doute jamais aucune réponse. Dommage. Mais trêve de bavardage, les choses se corsaient, et ce n'était pas vraiment par ce que la psyché du chasseur avait tout d'abimé, mais plutôt par ce que son pantalon et bien... Il était très serré.

Si jusqu'ici, mis à part quelques hésitations le déssapage aurait pu être qualifié de charmant, la suite se fit soudainement plus...étonnante. Voir carrément marrante. Certes, le futal en question était plus facile à retirer qu'à enfiler, mais il n'en restait pas moins compliqué de s'en débarrasser, et le garçon mis pas mal de temps à le faire glisser le long de ses jambes qui avaient pourtant tout de fine.
Il fallait dire qu'en plus de ça il portait en plus un legging la dessous, rajoutant une épaisseur a sa panoplie de punk victime d'anti mode.
N'importe quoi.
Fallait vraiment être con pour se dire que c'était une bonne idée, de se fringuer comme ça.
Ou punk.
Mais enfin la manœuvre arriva à sa fin, et le vêtement de cuir rejoignit les autres suivit du legging rouge pétant.
Un attentat au fashion, qu'on vous dit !
Une tentative de meurtre des rétines de Pit, au jour le jour.
Peut être qu'avec un peu de patience et d'obstination, Apache réussirait à le rendre aveugle un de ces quatre.

En attendant, il se retrouvait en caleçon noir devant le chef des livreurs, pas si peu fier de son affaire. Les poings serrés et la mine toujours aussi déterminée. Il n'y avait que ses bracelets et son collier de cuir hérissé de piques de ferraille pour dénoter, lui donnant une drôle de dégaine, la tout de suite.
"Après toi, Tournesol, j'te suis !"






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:


Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1816
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quinze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Dansent les ombres du monde Empty
MessageSujet: Re: Dansent les ombres du monde   Dansent les ombres du monde EmptySam 26 Aoû 2017 - 22:30


"Allez, pourquoi pas."

Allez pourquoi pas ?
Allez pourquoi pas?

"Puisque t'as peur de te faire chiquer par un poisson, je t'accompagne dans cette dangereuse expédition !"

Freckles cligne des yeux stupidement devant Apache, qui se lève et laisse tomber sa veste à pointes - celle qu'il a toujours trouvé ultra cool.
Et qui tombe à genoux pour délacer ses pompes.
Son cerveau gèle momentanément.

Il a pas pensé une seconde qu'il accepterait. Il comptait si fort sur son refus. Dans sa tête c'était la réponse logique, non, il fait froid, il était en train de jouer de la guitare, bref, les planètes étaient pas alignées pour que ça arrive. Et c'était son rempart, contre une situation gênante. Retour de flamme dans sa gueule. Ça devient tout l'inverse.

Les chaussures dégagent. Le tee-shirt suit.
Apache fait ça normal et le visage de Freckles prend la couleur de ses crêtes. Mortifié. Il ne trouve pas, non, qu'il fasse si froid.

Et l'embarras laisse place à la pitié quand il percute.
Pourquoi Apache tremble.
Pourquoi il hésite et reprend avec un peu trop de fureur – personne ne devrait mettre autant d'âme à juste enlever ses fringues.
S'il s'est habitué à celles du visage, voir les cicatrices zébrer le torse et le dos du chasseur ça le pétrifie proprement sur place. Piqûre de rappel ; ça fait même plutôt l'effet d'un coup de fouet. Sa peau est marquée en profondeur. Blanc sur brun. Si Freckles laisse son regard frôler la ceinture du punk, il voit la cicatrice, la sienne, il pense, sans réaliser la lourdeur de l'expression. Puis ses yeux remontent en flèche parce que tout est plus intéressant à regarder, d'un coup, que ça.

Le mélange de gêne, de compassion et de dégoût fasciné – et d'autre chose - est très difficile à digérer.

Même quand Apache se tord pendant un siècle pour se glisser hors de son fute, serré comme une deuxième peau semble-t-il.
(Putain il a un legging en dessous comment il fait pour ne pas mourir de chaud).
Le chasseur se retrouve en caleçon et bandes de cuir, dans toute la fierté de son corps en miettes.

"Après toi, Tournesol, j'te suis !"

Les joues encore incandescentes, Freckles le regarde avec dépit.

« Je disais pas ça sérieusement », il murmure (il aurait du le dire cinq bonnes minutes plus tôt).

Ça va passer.
Tu parles.
Partager un coin d'eau avec Apache en slip, c'est pas exactement l'idée qu'il se faisait de garder ses distances.
Pourquoi il a fallu qu'il ouvre sa gueule ? Pourquoi il a pas pu juste se poser et l'écouter gratter en chantant de la merde française ? Ou même carrément ne pas être venu lui parler.
Qu'il l'appelle tournesol est peut-être plus juste. Où que soit Apache faut qu'il attire son regard. (Berk.)

Freckles soupire et se lève et regarde obstinément un bout de mousse sur un tronc d'arbre mort. Le seul truc qui rendrait la situation moins gênante, c'est qu'il joue le jeu. Tout est normal. Désape toi, garçon. Ce qui est bien, c'est qu'en comparaison, ça lui prend à peine une minute. Les baskets dégagent d'un coup de talon, le tee-shirt reste accroché au sweat, le jean qu'il porte est un brin trop large. En un clin d’œil il se retrouve dans la même tenue que l'autre, un brin plus de couleur dans son tissu à étoiles.
Son préféré pour nager.

Freckles regarde Apache et respire une fois par le nez. Et puis il le plisse, son expression prend quelque chose d'un peu espiègle. Il gueule en se mettant à sprinter vers la rivière :

« Dernier dans l'eau ! »
Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1606
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

Dansent les ombres du monde Empty
MessageSujet: Re: Dansent les ombres du monde   Dansent les ombres du monde EmptyDim 27 Aoû 2017 - 8:28

Si dans un premier temps le froid n'avait été qu'une excuse pour expliquer ses tremblements, il s’avéra bien vite qu'en fait, oui oui on se pelait quand même pas mal la tout de suite maintenant.
Un regard bizarre de la part de Freckles, plutôt du genre insistant. En fait il l'avait fixé tout le long de son déssapage, sans trop rien dire, rougissant sans aucune discrétion.

"Je disais pas ça sérieusement"
Qu'il avait lâché dans un souffle comme s'il était victime d'une immense déception.
Quoi ?

Quoi quoi quoi ?


Il avait fait une connerie, l'iroquois ?
Soudain les doutes l’assaillirent et le chasseur baissa les yeux, avisant sa nouvelle tenue ou plutôt son absence de tenue.
Son regard se releva, sa bouille dépeignant un mélange de surprise et de questionnements. Est ce qu'il avait réagis un peu trop vite ?
Est ce que c'était bizarre ?
Accompagner un pote pour piquer une tête dans la rivière, c'était si étrange ?
Non, au fond, il ne lui semblait pas. Mais en vrai, il ne s'était même pas tant posé la question, plus focalisé sur l'obstination de ne pas bloquer pour les mauvaises raisons.
Peut être en avait-il ignoré de bonnes ?
Plus il y réfléchissait et plus il se disait que non... Et puis...
Il y eut un blanc.

Attend une seconde.


Les yeux noirs se focalisèrent complètement sur le rouquin, le fixant à son tour avec une certaine insistance pour qu'au final l'un de ses sourcils se relève.
Rougissant sans aucune discrétion.
Rougissant...
Mais oui.
Freckles était rouge comme une belle tomate bien mure ! Plus rouge qu'un communiste face à un portrait de Karl Marx à walpé ! Sauf qu'en l'occurence, c'était Apache qui était à poils.
Se pourrait-il que...

Pas le temps de dire quoi que ce soit, et en même temps, qu'aurait-il pu dire, hein ? Que le lionceau retira ses vêtements à son tour. Pour sa part, cela ne pris pas plus d'une minute ! Pif paf pouf et hop, il était paré ! Et qu'est ce qu'il était pale ce garçon la, tout bardé de taches de rousseurs. Cela arracha un sourire au plus sombre.
Le livreur, lui, arborait désormais une mine espiègle, parfaitement rendu par le chasseur qui lui faisait face.

"Dernier dans l'eau !" Et il se mit à sprinter comme un fou vers la rivière, suivit de près par un Apache complètement pris au jeu et qui cavalait comme un taré en hurlant comme un indien dégénéré.

Il fut difficile de savoir lequel était entré en premier dans l'eau, mais il se trouva qu'à peine l'Hérissé y avait mis les pieds qu'il trébucha et se vautra sur toute sa longueur dans la flotte, éclaboussant tout ce qui l'entourait et se splatchant la gueule dans une eau PLUS QUE PUTAIN DE GLACIALE !!!!!!
Souffle coupé, Apache se releva à toute vitesse, trempé jusqu'aux os et haletant bruyamment, les cheveux plaqués sur la bouille comme s'il avait troqué son look punk contre un autre plutôt new wave.

"PUuUuuUtaaaaaaaaaaiiiiiiin elle est FROIDE !!!!!!!!!"






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:


Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1816
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quinze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Dansent les ombres du monde Empty
MessageSujet: Re: Dansent les ombres du monde   Dansent les ombres du monde EmptyDim 27 Aoû 2017 - 9:46

Apache le talonne avec un cri de guerre. Ça a un côté rassurant de se dire qu'il ne le laisse pas courir tout seul comme un con. Mais dans tous les cas, Freckles l'aurait fait, pas moyen qu'il reste là à regarder l'herbe pousser en attendant de calmer les pauvres battements de son cœur. Il sprinte, et trouve la distance à l'eau trop longue, alors qu'il l'atteint pourtant en quelques secondes.
Splash.
C'est ça, oui, qu'il qualifiait d'endroit tiède. L'eau est plus calme qu'ailleurs, elle stagne un peu, c'est vrai, se réchauffe sous l'effet du soleil timide qui pointe. Lui s'y plonge avec un certain délice, alors qu'Apache s'y vautre carrément. Et n'a pas l'air d'être super d'accord.

"PUuUuuUtaaaaaaaaaaiiiiiiin elle est FROIDE !!!!!!!!!"

Freckles éclate de rire, devant son expression, ses crêtes aplaties et sa bouille dégoulinante.

« Mais non ! »

Mais si !
L'avantage de l'eau froide c'est que c'est un sacré coup de fouet. Ça tue sur le coup toutes les couleurs de ses joues, ça réveille ses muscles et ça anesthésie les pensées parasites. Freckles est dans son élément. Maison magique. Il se sent invincible.

« Si t'as trop froid t'as qu'à aller te rhabiller », lance-t-il sournoisement.

Et un peu de cette fameuse fierté, à mieux supporter le froid que l'autre. Son regard est clairement moqueur, genre hey tu serais pas un peu fragile Apache des fois? sans pour autant le dire.
Freckles se laisse flotter là où l'eau est la plus profonde, battant des pieds contre le courant pour rester en équilibre. Ça lui a manqué, il se rend compte. Et puis d'un coup, il prend une inspiration, et se laisse doucement couler, yeux fermés, pour immerger sa tête en entier.



Dernière édition par Freckles le Jeu 16 Juin 2022 - 18:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1606
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

Dansent les ombres du monde Empty
MessageSujet: Re: Dansent les ombres du monde   Dansent les ombres du monde EmptyDim 27 Aoû 2017 - 15:24

Non ?
Comment ça non ?
Mais sii elle était putain de froide, l'eau ! Glaciale même ! Mais Freckles lui, semblait parfaitement s'en accoutumer, barbotant tranquillement alors que le cœur d'Apache continuait sa course effrénée tandis que la chaire de poule lui grimpait au bras, des frissons lui remontant jusque dans la nuque.

"Si t'as trop froid t'as qu'à aller te rhabiller"
Lança le rouquin tout en le fixant avec des airs de complet foutage de gueule. "Ouais ouais c'est ça marre toi !" Un peu vexé le punk ? Un petit peu peut être, mais pas assez pour qu'il se barre, fallait pas déconner. Et puis quoi encore hein ?
Il aurait bien voulu se venger en l'arrosant copieusement, mais le livreur avait déjà disparu sous l'eau, plongeant complètement et laissant le français un peu tout seul. Celui ci ferma les yeux et bloqua sa respiration pour plonger à son tour mais remonta illico, secouant la tête dans tout les sens histoire de ne plus avoir les cheveux sur la face, et ce fut relativement efficace.

Un soupire.
Carrément ouais.
Elle était carrément froide.

Et il foutait quoi Freckles ? Il allait pas devoir aller le chercher quand même ?
Ca lui rappelait une autre histoire...

L'histoire d'une jeune Fille qui s'était plongée dans le noir.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:


Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1816
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quinze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Dansent les ombres du monde Empty
MessageSujet: Re: Dansent les ombres du monde   Dansent les ombres du monde EmptyDim 27 Aoû 2017 - 16:29

Sous l'eau est un monde de silence.
Ça ne devrait pas être celui de Freckles, est pourtant ça l'est. C'est froid, et bleu, et ça vibre contre ses tympans. C'est facile d'oublier où il est et avec qui il est. Remettre les choses en ordre dans sa petite tête. Rien n'est grave. C'est Apache, mais au fond, c'est seulement Apache. Avec qui il a partagé une couette et un chocolat chaud, pour qui il s'est sérieusement sali les mains au point de risquer sa bonne entente avec les soigneurs. Il a vécu bien plus gênant. Il vivra bien plus gênant. C'est la même chose que d'apprendre à nager à Her, que de se désaper dans la maison sous-terraine.
Tout va bien.

Il pourrait rester longtemps sous l'eau. Plus longtemps que ça. Même si son cœur et ses poumons commencent à éclater, il sait qu'il peut durer – après tout il est fier aussi, de son talent d'apnée, y a que Panzou pour encore le battre. Mais il émerge finalement, les cheveux plaqués sur le front, dans un souffle, sentant déjà ses lèvres se gercer et la peau de ses phalanges se plisser.
Apache est debout, là, tout le corps hérissé de chair de poule et ses cheveux tristement plats. Ça le fait rigoler.

« Ah ouais, j'ai oublié de te demander. »

Il prend un air un peu plus sérieux, concerné, pointe son doigt dans la direction générale du nombril d'Apache.

« La cicatrice, ça va ? »

Revenir en haut Aller en bas
Apache
Apache

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1606
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

Dansent les ombres du monde Empty
MessageSujet: Re: Dansent les ombres du monde   Dansent les ombres du monde EmptyDim 27 Aoû 2017 - 17:48

Bien heureusement, Freckles avait fini par remonter à la surface avant qu'Apache ne se fasse du réel soucis pour sa santé. Apparemment, le rouquin avait plutôt du souffle. C'était marrant comme on pouvait apprendre des autres jour après jour. Alors comme ça le lionceau adorait barboter ? Le punk ne l'aurait pas cru. Mais après tout, pourquoi pas.
Résistant au froid et bon en apnée, Freckle gagnait en skill.
Mais une question persistait...

Pourquoi est ce que tout à l'heure il rougissait ?

Maintenant, le rouquin semblait avoir retrouvé toute sa contenance, la peau bien pale toute tachetée. Est ce que c'était l'eau froide qui l'y avait aidé ? Ou peut être l'iroquois avait rêvé ?
Non...


"Ah ouais, j'ai oublié de te demander."
Le livreur pointa un doigt dans la direction d'Apache, et plus précisément visant les alentours de son nombril. "La cicatrice, ça va ?"
Un regard vers le bas et le punk passa son pouce sous la ceinture élastique de son caleçon noir, sentant la cicatrice encore sensible.
En fait il n'y avait pas vraiment réfléchit, mais sans doute qu'aller se baigner si peu de temps après s'être fait lacérer n'avait pas été l'idée du siècle. "Ca va, ca va" Fit-il alors qu'en fait, il n'en savait pas grand chose, de si ça allait. Il fit une moue de travers, pas si sur de son affaire. "Ca a pas viré bizarre. Ca tire encore un peu mais bon..." Il haussa les épaules, ses yeux se refixant sur l'autre garçon, un sourire sur les lèvres. "T'as fais du bon boulot ! Un vrai travail d'artiste !" Il ricana, même si au fond il y avait un peu de malaise à rire de ça, mais bon, il n'y avait rien de mauvais à dédramatiser, lui semblait-il.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Dansent les ombres du monde Empty
MessageSujet: Re: Dansent les ombres du monde   Dansent les ombres du monde Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» La flamme des ombres | V2
» Le monde est un terrain de jeu
» Sur le toit du monde
» Le Monde de Dùralas
» Prélude pour une fin du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Vallée des Fées :: Les Eaux Enchantées :: La Rivière Mystérieuse-