Le Deal du moment : -40%
-40% sur la Souris Gaming sans fil Wifi Logitech Pro X ...
Voir le deal
89.99 €

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pale
Pale

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 211
✘ SURNOM : La Défaillante
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui mais tout doux ~
✘ LIENS : Qui je suis et qui vous êtes

Il nous reste toute une vie pour pleurer Empty
MessageSujet: Il nous reste toute une vie pour pleurer   Il nous reste toute une vie pour pleurer EmptyLun 31 Juil 2017 - 0:20




Ses pieds nus glissent sur le sol détrempé. La boue s'insinue entre ses orteils à chacun de ses pas, elle s'accroche vaillamment aux branches qui l'entourent pour ne pas s'écrouler par terre. La terre. C'est une étrange sensation, de retrouver le contact avec la terre, la vrai terre, pas une planche de bois humide en équilibre précaire. Si elle en avait l'énergie, elle s’esclafferait de joie. Mais cette énergie, elle ne l'a pas. Alors elle garde la joie à l'intérieur, comme une balle toute chaude dans son ventre qui l'anime et la pousse en avant.

Pale se concentre pour retrouver le chemin, son regard se perd dans un paysage qui semble changé. Alors elle ferme les yeux et elle écoute. Elle n'est plus très loin, ça fait quelques minutes à présent qu'elle marche. Elle entend. Elle entend le courant qui bouillonne, le son familier des clapotis contre la roche, ses amis les Esprits qui l'appellent.

La musique la guide et bientôt elle atteint la rivière. Elle s'empresse de tremper ses pieds dans l'eau, les remuant légèrement pour former quelques ridules à la surface. Mais rien ne se passe. Même en se montrant patiente, ils ne se montrent pas. Ils sont peut-être encore secoués par l'inondation. Ou bien ils sont blessés quelque part, peut-être même hors de l'eau ! Ou bien ils sont fâchés contre elle, parce qu'elle n'est pas venue les voir depuis longtemps... Mais ce n'était pas de sa faute ! Le cœur gros, la petite perdue serre les dents pour que ses lèvres arrêtent de trembler. Elle frotte son œil, maculant une partie de son visage de boue.

« Où êtes-vous... ? »

Sa voix déjà si faible se casse dans un sanglot incontrôlable. Elle pensait que tout reviendrait à la normale. Qu'elle reprendrait sa vie comme avant. Elle se sent seule, sans repère. Une douleur sourde s'étend dans sa poitrine, la faisant suffoquer dans son chagrin.

Un éclair blanc surgit dans son champ de vision. La défaillante relève brusquement la tête, laissant échapper une exclamation de stupeur. Soudainement ils sont là, comme s'ils n'étaient jamais partis. Le blanc et le noir. Le Yin et le Yang. Ses deux béquilles, son équilibre. Ni une ni deux, elle se jette à l'eau, éclaboussant la berge dans son enthousiasme. Le soulagement la cueille en plein cœur alors que les deux poissons viennent se blottir contre elle, leurs écailles glissant délicatement sur la peau de la petite fille.

« Merci... »

Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
Anonymous

Invité



Il nous reste toute une vie pour pleurer Empty
MessageSujet: Re: Il nous reste toute une vie pour pleurer   Il nous reste toute une vie pour pleurer EmptyMer 2 Aoû 2017 - 22:00

Le ciel déployait un lavis couleur perle, au dessus d'une charpente de branches tristes. Stupéfié par un déluge en trêve, le bois s'était figé dans le silence et, pour la première fois depuis des semaines, l'on n'entendait plus rien. Bruit de goutte, ni grondement... seulement le mutisme ahuri d'une nature réduite au chagrin.
Peter ne pleurait plus.

Est-ce terminé pour autant ?

Je vais le long du cours d'eau, le regard captivé par le spectacle de la dévastation. Le sol détrempé est jonché de branches et de pierre charriées hors du lit des rivières en crue par la violence du courant. Ça et là, le cadavre pourrissants des victimes du chaos. Le vert est boue. La boue est sel.

Un sel infécondant... A l'image de la dépression agonisante qui, après le tumulte provoqué par son passage, laisse l'esprit hébété et infertile pour un moment. L'humeur grise succède au bleu. La pulsion de Vie devra attendre encore... Le temps d'une respiration.

A quoi pense-t-il en ce moment ?

Une nuée de passereau explose dans l'air salé, à l'impact d'une masse dans l'eau proche de la rivière. La curiosité piquée, je me fraye un chemin, jusqu'au rivage. Furtif sans le vouloir, mon regard fouille l'espace. J'aperçois bientôt la silhouette frêle d'une jeune fille tenue par l'eau. Autour d'elle sont un couple de poisson dansant la ronde.
Scène onirique.

Ma main s'en vient fouiller la poche intérieure de mon manteau. Je saisi l'un de mes nombreux carnet de note et entreprend de croquer l'instant. Sous le crayon, presque épuisé d'avoir tant servi, apparaissent les traits de l'enfante élue du fleuve.
Son visage... J'ai le sentiment de l'avoir déjà vu. Une perdue, manifestement. Mais son nom m'échappe... son histoire aussi. Je sais seulement que son image existe, archivée quelque part dans un recoin de ma mémoire. L'accompagne un arrière goût de peine... de douleur. Peut-être.

Je ne sais plus.

Est-elle encore présente, la peine ?

A quoi pense-t-il en ce moment ?

L'instant se brise. Froissement de branche, envolée... Quelque chose éclate dans l'air, rompant le rêve. Les poissons fuient, accompagnés d'un éclaboussement sonore.
Une seconde passe.
L'ombre d'une bête défile au loin. Puis le silence retombe sur la clairière.

« On dirait que tes amis ont pris peur.


Fais-je, en avançant près de la rive, le carnet toujours en main. Elle a l'air fragile. Malade... Son regard reflète un combat de chaque instant contre la faiblesse. J'ai le sentiment, en la voyant, qu'elle ne devrait même pas être en vie.

Son visage... Je sais que je le connais.

Un petit miracle de l'île, encore... sans doute. Un petit miracle de la force à nier la mort de Peter. Petite élue du Roi. Te penses-tu bien chanceuse de pouvoir souffrir à jamais, sous le joug de cette faible constitution ?


Revenir en haut Aller en bas
Pale
Pale

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 211
✘ SURNOM : La Défaillante
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui mais tout doux ~
✘ LIENS : Qui je suis et qui vous êtes

Il nous reste toute une vie pour pleurer Empty
MessageSujet: Re: Il nous reste toute une vie pour pleurer   Il nous reste toute une vie pour pleurer EmptyVen 22 Sep 2017 - 14:53




Un bruit incongru vient interrompre son entrevue avec ses amis qui filent sans demander leur reste. Pale sursaute et se retourne, horrifiée, vers la source du bruit qui se révèle être... un adulte. Tel un animal apeuré, elle n'esquisse absolument aucun mouvement. Son souffle est coupé, le temps semble s'arrêter, mais le vent et le courant se rappellent à elle dans leur écoulement. Elle réfléchit à toute vitesse, pétrifiée. Elle est trop loin pour appeler à l'aide. L'adulte a de plus longues jambes qu'elle, elle n'arrivera pas à le semer dans la forêt. Dans l'eau elle a peut-être une chance, ses vêtements semblent lourds et...

« ATCHI ! »

Et elle est très certainement en train de s'enrhumer. Elle renifle sans aucune délicatesse, plongée dans la rivière glacée, et se met à grelotter. Très bien, elle restera digne face à son ennemi ! Elle relève le menton et plonge ses yeux embués dans ceux de sa mort certaine. Et le reconnaît. Enfin pas vraiment. Un peu. Il lui dit quelque chose. Pourtant Pale ne s'approche pas des adultes, pas même des indiens. C'est étrange. La voix hachée, elle murmure entre ses dents claquantes :

« Q-q-qui es-t-t-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Il nous reste toute une vie pour pleurer Empty
MessageSujet: Re: Il nous reste toute une vie pour pleurer   Il nous reste toute une vie pour pleurer EmptyLun 9 Oct 2017 - 22:39

A la manière d'un animal acculé, l'enfant se fige au milieu de l'eau. L'onde s'apaise en un voile lisse autour d'elle, jusqu'à ce que le tremblement de son corps en fasse à nouveau vibrer la surface sensible. Elle a peur, pensant certainement sa fin proche. Je l'entends éternuer... Puis elle se hasarde à une question tout juste articulée entre ses dents grelottantes.

« On m'appelle Psy.


Fais-je d'un ton doux. Mon regard se fronce d'inquiétude. Elle semble bien fragile, bien vulnérable. La voir ainsi au milieu de l'eau, frigorifiée à demi, me dérange. Instinct de préservation... Je n'ai jamais partagé la haine de l'enfance que l'on prête volontiers à mes camarades.

« Je ne te veux aucun mal.

J'assure, d'une intonation identique. La petite semble à ce point fragile que l'idée d'approcher ne m'effleure même pas l'esprit. Je ne veux pas me risquer à l'effrayer. Avec ses allures de fleur, elle pourrait partir au vent, au moindre mouvement. S'effondrer et disparaître dans le cours du ruisseau...

« Tu devrais sortir de l'eau. Tu trembles.
J'ajoute. Je ne tenterai rien. C'est promis.

Pour appuyer mes dires, je m'assois à terre. Dans cette position, elle a tout le loisir de me jauger et évaluer le moindre de mes mouvements. Et, partant du principe que cela ne suffira pas, j'ouvre mon manteau afin de lui montrer qu'aucune arme n'orne ma ceinture ou l'intérieur du vêtement.



Revenir en haut Aller en bas
Pale
Pale

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 211
✘ SURNOM : La Défaillante
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui mais tout doux ~
✘ LIENS : Qui je suis et qui vous êtes

Il nous reste toute une vie pour pleurer Empty
MessageSujet: Re: Il nous reste toute une vie pour pleurer   Il nous reste toute une vie pour pleurer EmptySam 21 Oct 2017 - 22:49



« On m'appelle Psy. »

Il y a un écho en elle, un souvenir éteint au fond de son cœur. Quelque chose dont elle ne se souvient pas mais qu'elle n'a pas oublié.

« Je ne te veux aucun mal. »

Aussi bizarre que ça puisse paraître, elle le croit. Elle tente de pousser sur sa voix, avec difficulté, pour qu'il puisse entendre son nom.

« Je... Je suis Pale...
- Tu devrais sortir de l'eau. Tu trembles. Je ne tenterai rien. C'est promis. »

Il n'a pas entendu, probablement. Ses cordes vocales sont comme entourées par du coton, l'empêchant d'être entendue. Elle ne pourrait même pas alerter quelqu'un d'un danger. Elle ne pourrait même pas pousser un dernier cri avant de mourir.

Comme l'homme étrange s'assoit, elle se décide à sortir de la rivière. Elle sent à peine les cailloux contre ses pieds nus, complètement engourdie. Elle est plus proche de lui désormais, il devrait pouvoir saisir ses propos.

« P-pourquoi vous êtes ici ? Vous êtes... perdu ? »

L'écho se rappelle à elle une fois de plus. Ses yeux la transpercent, ils passent au travers d'elle et pêchent tout ce qu'ils peuvent dans son être. Ses peurs et ses ambitions, ses rêves et ses troubles. Les orteils de la brune commencent à bleuir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Il nous reste toute une vie pour pleurer Empty
MessageSujet: Re: Il nous reste toute une vie pour pleurer   Il nous reste toute une vie pour pleurer EmptyMer 25 Oct 2017 - 19:36

L'enfant articule, mais ses paroles s'en vont au gré du courant. Je peine à saisir ses mots, l'intention seulement me parvenant. Mais à ses yeux, je vois qu'elle me croît. Sa peur semble atténuée, alors qu'elle approche doucement du rivage. Son corps, en revanche, tremble comme une feuille harcelée par les vents. Elle progresse doucement, frigorifiée, sur le rivage de galets lisse. Et c'est d'une petite voix chevrotante qu'elle m'interroge.

Je laisse échapper un court souffle, l'inquiétude croissant au creux de mes entrailles. Pourquoi cette enfant semble à ce point danser au bord du précipice ? Plus que le froid, c'est toute sa vie qui semble gelée.

« Non...


Fais-je doucement, sans quitter des yeux son pâle et maladif visage.

« J'ai voulu voir l'île après la pluie, c'est tout...


Ma bouche se fend d'un sourire mi-figue mi-raisin. Je détourne brièvement la tête, lançant mon regard sur la nature meurtrie. Un instant seulement, avant de retourner à elle.

« Prend mon manteau.


J'ajoute, tout en ôtant le vêtement. Mon regard couleur glacier se plante dans ses petits yeux noirs. C'est un ordre doucement intimé, un ordre quand même. Je lui tend l'épaisse étoffe de laine encore tiède de ma propre chaleur.

« Comment as-tu dit que tu t'appelais ma petite ?

Je demande, presque dans un murmure.
Revenir en haut Aller en bas
Pale
Pale

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 211
✘ SURNOM : La Défaillante
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui mais tout doux ~
✘ LIENS : Qui je suis et qui vous êtes

Il nous reste toute une vie pour pleurer Empty
MessageSujet: Re: Il nous reste toute une vie pour pleurer   Il nous reste toute une vie pour pleurer EmptyMer 1 Nov 2017 - 22:32



Elle sent l'énergie s'échapper de son corps, encore et encore, comme un dernier filet de souffle qui s'égare pour rejoindre le lit de la rivière. Ses yeux noirs sont plongés dans ceux de l'adulte, mais une part d'elle est accaparée par cette peur, par ses forces qui s'amenuisent...

« Non... J'ai voulu voir l'île après la pluie, c'est tout... »

Si Pale avait été une petite fille comme les autres, elle aurait souri. Elle aurait raconté qu'elle aussi, elle avait attendu avec impatience la fin de la pluie, qu'elle s'était inquiétée pour ses amis, est-ce qu'il avait des amis lui aussi ? Elle lui aurait dit que les arbres étaient tout abîmés, pourris et recouverts de boue, qu'elle espérait que les fées et les Esprits de l'île allait pouvoir les faire guérir bientôt et que tout redevienne comme avant. C'était quoi « comme avant » déjà ?

Mais Pale garde les lèvres serrées et les bras collés contre son corps. Pale se concentre pour que les tremblements se calment un peu, pour que le paysage ne se transforme pas en énorme tourbillon obscur dans son champ de vision.

« Prend mon manteau. »

Elle sursaute, étonnée par l'autorité dans sa voix. Elle ne peut pas refuser. Lentement, elle tend la main pour attraper le pardessus tout en restant le plus loin possible de l'individu. L'odeur de l'adulte la prend à la gorge, mais c'est bizarrement doux et réconfortant. Elle s'en veut de ressentir ça.

« Comment as-tu dit que tu t'appelais ma petite ? »

Elle s'entoure du manteau et sa voix se perd dans le frôlement du tissu. Alors elle répète, une fois de plus :

« Je suis Pale... »

Il y a une forme d'affolement au fond de sa cage thoracique. Comme si elle était prise au piège. Un piège terriblement attrayant.

« V-vous êtes... un adulte... Alors pourquoi vous êtes pas méchant ? »

Elle a dans sa tête des images de grands hommes qui les poursuivent en hurlant, qui les attrapent et les emmènent sur leur bateau où ils disparaissent à jamais. Des grands méchants loups avec moins de fourrure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Il nous reste toute une vie pour pleurer Empty
MessageSujet: Re: Il nous reste toute une vie pour pleurer   Il nous reste toute une vie pour pleurer EmptyVen 3 Nov 2017 - 17:53

L'enfant obtempère, toujours voilée d'une crainte diffuse. Sa fragilité m'hypnotise, au point qu'il m'est impossible de détourner le regard, de peur qu'elle parte au vent. Quand je l'entends énoncer son nom, un fragment d'histoire me revient en mémoire : incomplet, fracturé. Un fragment tout de même.
Pale est cette fillette au destin suspendu. Épinglée en enfance, comme un papillon au fond de sa boite : le grandissement est pour elle une menace terriblement concrète. Et si certains refusent de grandir, elle, ne doit pas grandir... Sa vie m'évoque une agonie qui n'en finirait pas.

Je me souviens d'elle à l'infirmerie.
Je me souviens de sa détermination : toujours, toujours à lutter.

Sa question m'arrache un petit sourire en coin. Je prends quelques secondes pour y réfléchir, avant de répondre doucement.

« Parce que je ne suis pas en colère contre Peter Pan.

Mes mains se joignent sur mes jambes repliées. J'entrelace mes doigts et laisse mes pouces jouer ensembles.

« J'étais l'un des vôtres, avant. C'était il n'y a pas si longtemps que cela... Quelques secondes s'écoulent encore. Et j'étais déjà un adulte à l'époque.

Et la réalité de gagner en complexité. Les bons et les mauvais se mêlent : un enfant perdu peut devenir pirate sans grandir... Tout serait pourtant si simple, si l'on s'efforçait de ne peindre qu'en noir et blanc.

« D'une certaine manière, je suis un peu des deux. Un pirate perdu.


Je conclus, avec un léger haussement d'épaule.  

« Et toi Pale, pourquoi tu es ici ?

Je demande, plein de bienveillance, comme si cette enfant activait chez moi quelque fibre paternelle. Sa fragilité me donne envie de la protéger. C'est instinctif... Un sentiment étrange, mais foncièrement bon. Je pense...
Revenir en haut Aller en bas
Pale
Pale

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 211
✘ SURNOM : La Défaillante
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui mais tout doux ~
✘ LIENS : Qui je suis et qui vous êtes

Il nous reste toute une vie pour pleurer Empty
MessageSujet: Re: Il nous reste toute une vie pour pleurer   Il nous reste toute une vie pour pleurer EmptyVen 29 Déc 2017 - 14:38



La petite fille est bien, recroquevillée dans ce manteau. Elle écoute les paroles de l'adulte, c'est enivrant, une berceuse si douce qu'elle peine à garder les yeux ouverts. Elle ne comprend pas tout ce qu'il raconte, elle n'a pas vraiment la force de chercher à comprendre.

« Parce que je ne suis pas en colère contre Peter Pan. J'étais l'un des vôtres, avant. C'était il n'y a pas si longtemps que cela... Et j'étais déjà un adulte à l'époque. D'une certaine manière, je suis un peu des deux. Un pirate perdu. »

Il était l'un des leurs... Une bouffée d'angoisse inonde son cœur pendant un court instant. S'il a fait partie de sa vie, pourquoi n'en garde-t-elle aucun souvenir ? Puis la panique s'efface, comme si elle n'avait jamais été là. Les mots de l'adulte font des ridules sur la surface de l'eau puis le courant emporte tout. Toutes les questions qu'elle serait en droit de se poser semblent ne pas adhérer à la partition sous son crâne. Pourquoi les adultes sont en colère contre Peter Pan ? Pourquoi un adulte était à l'Arbre avec les enfants ? Comment peut-il être à la fois adulte et enfant ? Souffle le vent, tourne le sable...

« Et toi Pale, pourquoi tu es ici ? »

Elle le fixe de ses grands yeux cernés.

« J'étais... »

Il lui faut quelques instants pour remettre ses idées en ordre. Elle se souvient des Esprits, de leurs joyeuses retrouvailles. Elle les cherche dans la rivière mais rien ne bouge.

« J'étais venue voir mes amis... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Il nous reste toute une vie pour pleurer Empty
MessageSujet: Re: Il nous reste toute une vie pour pleurer   Il nous reste toute une vie pour pleurer EmptyMer 17 Jan 2018 - 22:25

L'enfant regarde et l'enfant écoute. Je vois les émotions traverser son visage fragilisé par la faiblesse d'une constitution trop éprouvée. Impitoyable île, enfance implacable.
Je me souviens d'elle.
Plus je la regarde, plus je me souviens. Sa toux qui casse, le désespoir brûlant. Ce sont des sentiments plus que des images. Des bribes qui percent le brouillard flou. Mais ce qui me reste d'elle n'est pas mort, la chose est sûre.

L’aveu sonne en douceur. Je l'écoute en regardant ses grands yeux tirés. Puis, mes prunelles glacier dévient en direction de la rivière : me reviennent l'image des poissons.

« Tu parles des esprits Fleuve ?
Fais-je doucement. C'est une chance que d'avoir de tels amis.

Je me lève doucement et approche un peu, pour finalement me rasseoir en face d'elle. Un mètre, peut-être, nous sépare à présent.

« N'ai pas peur.


C'est un murmure doux.
J'esquisse l'ombre d'un sourire, avant de tirer de ma sacoche l'un de mes nombreux carnets de croquis. Mes doigts le feuillettent doucement et mon sourire se renforce légèrement, quand je tombe sur la bonne page.

« Elles ne se montrent pas si facilement. Est-ce qu'elles sont timides ?


Ce sont eux, sur le dessin. Les poissons esprits Fleuve. Deux carpes gracieuses à la courbe sublime.

« C'est la première fois que j'arrive à les dessiner... Elles s'enfuient d'ordinaire.


J'ajoute, comme s'il s'agissait d'une confidence.
Revenir en haut Aller en bas
Pale
Pale

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 211
✘ SURNOM : La Défaillante
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui mais tout doux ~
✘ LIENS : Qui je suis et qui vous êtes

Il nous reste toute une vie pour pleurer Empty
MessageSujet: Re: Il nous reste toute une vie pour pleurer   Il nous reste toute une vie pour pleurer EmptyJeu 18 Jan 2018 - 16:53



Elle n'a pas peur. Elle sent qu'il ne lui veut aucun mal. Si elle devait trouver un mot pour le définir, elle dirait que c'est un chercheur. Ou un curieux. Ça lui rappelle quelque chose, des silhouettes d'adultes dans un grand bâtiment aux murs blancs, qui sent le... désinfectant ?

Puis l'adulte ouvre son carnet, et c'est tout un monde qui s'offre à ses yeux. Les traits donnent une autre dimension à ces choses qu'elle connaît pourtant pour les côtoyer chaque jour... La petite est fascinée et s'approche encore un peu.

« Elles ne se montrent pas si facilement. Est-ce qu'elles sont timides ? »

« Non, pas vraiment, elles aiment bien jouer. Elles font attention aux dangers donc il faut prendre le temps de s'approcher doucement. »

Son doigt vient glisser sur les courbes de carbone avec un ravissement grandissant. Elle se trouve à présent à quelques centimètres de l'homme mais ça ne semble plus la déranger.

« C'est la première fois que j'arrive à les dessiner... Elles s'enfuient d'ordinaire. »

« Il faut réussir à les apprivoiser... Il n'y a pas de méthode pour ça, c'est dans le... »

Elle fait bouger ses mains gelées devant ses yeux, comme des petites vagues. Elle fronce les sourcils, agacée de ne pas trouver son mot.

« Dans le... l'énergie ? Vous voyez ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Il nous reste toute une vie pour pleurer Empty
MessageSujet: Re: Il nous reste toute une vie pour pleurer   Il nous reste toute une vie pour pleurer EmptyLun 19 Fév 2018 - 21:26

La jeune fille approche doucement, l'attention captée par les dessins qui s'offrent à sa vue. Elle est curieuse et cela atténue sa méfiance. J'ai l'impression de parvenir à l'apprivoiser peu à peu. Les barrières s'abaissent et l'on se hasarde aux confidences. Elle me parle de ses compagnons et cela lui fait oublier en face de qui elle se trouve.
Je la regarde toucher du doigts mes dessins avec ravissement. Elle semble redécouvrir le monde sur le papier, oublier un peu le froid et la dureté des choses émaillant le quotidien. J'écoute ses explications attentivement, mes yeux couleur glacier suivant le geste de ses mains pour mieux comprendre.

« Comme une intuition ? Ou... Un ressenti ?

La volonté des esprits est dure à décrypter. Je ne me hasarderais pas à essayer de comprendre comment elle s'y est pris exactement. Ce serait absurde. Les choses se font souvent mieux quand on les laisse simplement advenir. Comme un germe qui fleurirait au croisement de deux consciences...
Et puis, ce qui m'intéresse, c'est surtout de parler avec cette enfant, là tout de suite. N'est-ce pas ce que je fais de mieux, après tout ? Parler avec ceux qui croisent ma route...

« J'essaierai de prendre davantage de temps, alors.


Fais-je, avant de prendre doucement ses mains, comme on le ferait d'un oisillon : elles sont froides. Je les garde dans les miennes pour les réchauffer, les frotte doucement.

« Peut-être que si je suis avec toi, elles auront moins peur de revenir.

J'ajoute. Mon regard se reporte alors sur le carnet de dessin et les croquis inachevés : mon remède contre l'oubli. Inventorier tout ce qui existe en vue d'analyse... Poser sur le papier, figer dans l'éternité ce qui advient, avant que cela ne disparaisse : c'est donner de la valeur aux choses. Tracer une trajectoire dans l'existence qui a du sens. Faire sens à partir du chaos apparent de ce monde.

« Tu aimes dessiner, Pale ? On pourrait essayer de faire un croquis des esprits Fleuve ensemble. Si tu veux.

Revenir en haut Aller en bas
Pale
Pale

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 211
✘ SURNOM : La Défaillante
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui mais tout doux ~
✘ LIENS : Qui je suis et qui vous êtes

Il nous reste toute une vie pour pleurer Empty
MessageSujet: Re: Il nous reste toute une vie pour pleurer   Il nous reste toute une vie pour pleurer EmptyLun 19 Mar 2018 - 19:07



« Comme une intuition ? Ou... Un ressenti ? »

Sa réponse est un souffle :

« Oui... »

C'est un ressenti. Une onde qui passe de l'un à l'autre, que l'on s'échange et qui grandit. C'est ce qu'elle chérit le plus au monde, Pale. Ce qui lui donne envie de vivre encore, de savourer les instants même s'ils sont parfois gâtés par l'amertume.

« J'essaierai de prendre davantage de temps, alors. »

Il prend ses mains dans les siennes pour les réchauffer, elle est surprise mais ne se dérobe pas. La peau de l'adulte est plus ferme que la sienne. On dit souvent dans les contes que les loups préfèrent la chair tendre des enfants, pourtant ces paumes chaleureuses sont agréables au toucher. Les loups devraient aimer les adultes aussi.

« Peut-être que si je suis avec toi, elles auront moins peur de revenir. »

Elle acquiesce avec douceur. C'est possible en effet. Elles n'en auront peut-être, au contraire, pas envie, et iront nager dans d'autres eaux. Les esprits sont libres et sauvages. Personne ne peut prédire leur réaction.

« Tu aimes dessiner, Pale ? On pourrait essayer de faire un croquis des esprits Fleuve ensemble. Si tu veux. »

Il y a de l'étonnement dans les yeux de la petite fille. Elle dessine un peu, comme tous les enfants, mais elle ne s'est jamais demandé si elle aimait ça. Cette forme d'expression est un peu comme un réflexe. Surtout quand les mots ne viennent pas.

« O-oui je veux bien. »

Puis elle demande d'une toute petite voix, un peu gênée :

« Vous... Vous ne mettez jamais de couleur sur vos dessins ? »
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
L'Ombre



✘ AVENTURES : 2247

Il nous reste toute une vie pour pleurer Empty
MessageSujet: Re: Il nous reste toute une vie pour pleurer   Il nous reste toute une vie pour pleurer EmptyDim 29 Juil 2018 - 19:02

The End


Nul ne sait comment cette aventure s'achève,
On l'aura oublié, dès que le jour se lève.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
https://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




Il nous reste toute une vie pour pleurer Empty
MessageSujet: Re: Il nous reste toute une vie pour pleurer   Il nous reste toute une vie pour pleurer Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [08032012] Les Super Junior dévoilent leur plan pour 2012
» 20200209 - 11h08 - Appel à Tous (animé par Jean-Guy Proulx et Mary O'Malley)
» [08032012] Récapitulatif du SS4 à Paris, Info, Projet, Métro
» [09032012] Les Super Junior pour Spao
» [20032012] Les Super Junior font une interview pour la promotion du Super Show 4 de Paris ~ !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Vallée des Fées :: Les Eaux Enchantées :: La Rivière Mystérieuse-