-53%
Le deal à ne pas rater :
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps et cheveux – 750 ml
21 € 45 €
Voir le deal

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Nyarlathotep
Nyarlathotep

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 26
✘ SURNOM : Le Chaotique
✘ AGE DU PERSO : Il est né lors de la chute du Croquemitaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Ja ?
✘ LIENS : The Crawling Chaos

Nyarlathotep - The Crawling Chaos Empty
MessageSujet: Nyarlathotep - The Crawling Chaos   Nyarlathotep - The Crawling Chaos EmptySam 22 Avr 2017 - 20:10

Nyarlathotep


Trucs

Surnom : Le Chaotique
Catégorie : Enchanté
Espèce : Cauchemar repenti
Inclination : Essaye d'être bon
Lieu de vie : Les tourelles de sables, dans le domaine du marchand de sable


Révérences

Il a le port droit et l’œil vif. Il a le corps de nuit mais le regard absurdement solaire. Nyarlathotep aux millions de vies qui s'égrènent à chaque foulée, autant de grains de sables qui reprennent leur couleur crème dès lors qu'il perd de son influence sur eux. Il est le chaos rampant, l'instabilité dans son essence même. Sans cesse lui et autre à la fois, sans jamais s'immobiliser tout à fait ni prendre une forme définitive. Il est l'étalon aux multiples apparences, tour à tour pégase, sleipnir, licorne. Toujours noir, de nuit comme de jour, toujours avec ce cœur au sable d'or que la poussière de roche sombre recouvre pourtant comme un écrin vivant.

Nyarlathotep peut être trapu, ou maigre, ou grand, ou petit. Il ne sait pas lui même quelle est sa véritable forme. Aucune, et toutes à la fois tant qu'elles sont équines. Le Cauchemar n'a pas d'identité si ce n'est celle qu'on lui prête, il n'est que le lambeau désincarné d'un mauvais rêve déjà mort. Le Marchand y a veillé, lorsqu'il l'a récupéré alors qu'il s'évadait de l'esprit douloureux de Peter. Nyarlathotep est le premier et le dernier cauchemar de l'Enfant Roi. Il est le fils du Croquemitaine, le produit direct de son influence maintenant amoindrie et exsangue. Alors il suit les préceptes de son nouveau maître qu'il considère aujourd'hui comme son propre créateur : le Marchand de sable.

Nyarlathotep, le cauchemar qui veille désormais sur le territoire des songes. Il était sauvage et violent, à vous mordre pour tout et rien à la fois, à vouloir étouffer de son sable ceux qui l'approchaient trop. A toujours avoir cette faim qui le ronge, ronge, ronge au plus profond de lui. C'est sous la forme d'arabesques étranges et complexes que ressort cette faim insatiable, d'un sable nocturne devenu pourtant pacifique. Il a changé et ne mange plus de viande, humaine ou non. Pourtant, parfois,l'envie est là. Il vous mordra alors, se gavera de ce sang chaud qui lui redonne vie et corps.

N'ai crainte, Invité. N'aie crainte, surtout. Laisse le faire, apaise le, aime le. La peur est un aliment qui réveille de terribles besoins. La peur le rend vivant, plus encore que le vermeil qui coule dans tes veines. La peur lui redonne corps, la peur lui permettrait d'arracher la chair au lieu de la boire.

Il ne faut pas lui en vouloir, tu sais ? C'est sa nature, sa naissance l'avait condamné à cela. Cauchemar un jour, cauchemar toujours. Même apprivoisé, même adoucit et aseptisé. Il s'en veut désormais lorsqu'il blesse quelqu'un. Quand il a cet instinct de la Soif et de la Chasse. De cette Envie fulgurante de ta chaire écarlate sous ses crocs avides. Le Marchand veille, tu sais. Mais si son influence bienveillante permet à Nyarlathotep de se canaliser et de guider les égarés au sein des Tourelles, elle rehausse également la Soif et l'Envie qui lui tordent les entrailles par à coups.

Regarde le, il faut tant d'effort. Certes, la créature ne peut pas parler ni produire d'autres sons que le crissement de son sable. Mais voit, il essaye de communiquer en formant symboles et signaux de sa poussière de roche. De sa propre vie qui s'écoule et se régénère toujours, car il n'est jamais le même puisque son sable change toujours. Regarde, il te cherche du regard, et des formes incertaines parce que troublées animent l'air autour de lui. Le fuiras-tu ?

Pardonne lui s'il te fait peur, vraiment. Ce n'est pas sa faute, s'il a envie de te fixer de ses yeux au sable d'or. Regarde le, regarde ses yeux justement. C'est le sable du Marchand, le sable de la douceur onirique et de l'imaginaire protecteur. Et si un jour ils deviennent noir..

Ma foi, Nyarlathotep est un cauchemar.



Unique au monde

Nyarlathotep est un cauchemar. C'est la première chose à savoir. Composé entièrement de sable (un sable un peu magique, oui, bon, ok), il fait généralement 1,70 mètre au garrot. Le sable étant un élément versatile, la créature peut changer sa stature et son apparence à volonté, mais sera toujours -visiblement- composée de la même quantité de sable. S'il prend une forme plus petite, le restant de sable restera autour de lui sous forme de traine ou d'arabesques ou autre. Il est également incapable de prendre une forme autre que celle d'un équidé. Son esprit ne peut tout bonnement pas imaginer être autre chose qu'une créature équine. On ne le verra donc jamais sous la forme d'un enfant, ou d'un autre animal. En revanche, il peut être un pégase, une licorne, ou un.. Un mulet, par exemple ! A noter qu'il peut voler sous sa forme pégase, mais uniquement dans le désert ou vers les Tourelles en raison de la quantité de sable qu'il perd.

Étant composé de sable, il sera beaucoup plus lent s'il est mouillé. S'il est trop imbibé, Nyar risque même de devenir un tas de sable le temps de sécher. C'est pour ça qu'il reste dans des endroits plutôt abrités quand il pleut, et avec beaucoup de sable pour compenser ce qu'il perd (tout comme par temps très venteux !). D'ailleurs, il y en a toujours qui s'échappe un peu même lorsque les conditions sont optimales : il reste donc principalement vers les Tourelles ou s'aventure dans le désert, mais ne restera pas trop longtemps loin d'une source de sable. S'il venait à en être privé, il perdrait son sable peut à peu et deviendrait, là-encore, un petit tas de sable. Ou alors, il faudrait continuellement lui jeter des seaux de sable pour qu'il reste lui même, ce ne serait pas très pratique. Nyarlathotep a son essence faite de sable mi-noir (hérité du Croquemitaine), mi-doré (injecté par le Marchand de sable). Le sable qu'il rassemble pour compenser celui qu'il perd devient très sombre, jusqu'à ce qu'il le reperde. Sa masse de sable étant toujours plus ou moins la même, il peut se permettre de jongler entre les gabarits et de se garder une "réserve" de sable.

Désormais loyal et fidèle au Marchand de Sable, le Cauchemar a formelle interdiction de s'approcher de la Lande ou du Domaine d'Halloween au risque de redevenir ce qu'il était -un pur cauchemar au sens premier du terme. Il est également sensible à la peur, qui est après tout son aliment d'origine. Nyar peut se nourrir de Peur, mais il est en régime strict et en éternel sevrage depuis que le Marchand de Sable l'a recueilli. A noter que s'il en mangeait assez, l'influence du Marchand diminuant, il reprendrait plus de "consistance" et pourrait se faufiler dans les cauchemars des gens. C'est d'ailleurs à cause de ça qu'il n'a pas le droit d'aller à certains endroits.  

Nyarlathotep n'a pas besoin de beaucoup de nourriture - il est composé de sable, ce serait un comble. Et s'il n'a pas vraiment de système digestif qui lui permette d'ingérer des aliments concrets, il lui est possible de "boire" c'est à dire de s'imbiber d'un liquide. Il lui faut maintenir le bon équilibre entre humidité et sable sec pour ne pas s'effriter au vent ni devenir un tas de sable noyé. Entre tout ce qu'il a pu goûter, le Cauchemar préfère le sang et de loin. C'est qu'à l'origine, il était un mangeur de viande humaine dans le monde onirique. S'il gagnait en consistance, sans doute pourrait-il savourer la viande et non plus simplement son jus.

Nyarlathotep ne peut pas parler. Tout au plus peut-il crisser, n'ayant rien d'autre que le sable qui le compose. Mais il comprend ce qu'on lui dit, est relativement empathique, et communique en créant des formes avec le sable. Discuter avec lui est donc parfois compliqué, c'est comme déchiffrer un rébus perpétuel. Ça peut être frustrant, pour lui comme pour les autres, mais c'est comme ça.




L'île

Comment vis-tu ton séjour à Never Never Land ? Que représente ce lieu pour toi ?
Nyarlathotep est dans l'ensemble satisfait de son sort. Le Marchand de Sable lui a appris à mieux se tenir, et il cohabite plutôt sereinement avec les autres peuples désormais. Les Tourelles sont devenues sa maison, réellement, et il est extrêmement fier d'en avoir été nommé Gardien par le Marchand.


Regrettes-tu ta vie d'avant ? Voudrais-tu pouvoir retourner dans le monde ordinaire ?  Si tu n'en as jamais connu d'autre, désirerais-tu une autre vie ? L'autre monde te fait-il envie ?
Nyarlathotep a toujours connu Neverland, et n'a pas de souvenir de sa vie de cauchemar. Il n'avait pas de conscience à l'époque, n'était qu'une ombre au service de son maître. Et s'il ne regrette pas de servir le Marchand désormais, il a parfois ce tiraillement qui le fait regarder vers l'horizon, en direction du domaine d'Halloween ou de la Landes. Ces jours là, le Marchand garde un œil vigilant sur lui. Ces jours-là, Nyarlathotep se demande ce qui l'appelle là-bas. Un jour, qui sait. Un jour peut-être qu'il ira voir malgré l'interdiction.


Comment vois-tu Peter Pan ? Quels sont tes sentiments envers lui ?
Sans qu'il n'ait conscience d'être issu de son esprit, Nyarlathotep est fasciné par Peter. Très curieux, vraiment. Il voudrait aller le voir, l'approcher, mettre le sabot sur ce sentiment qu'il y a un lien, quelque chose. Quelque chose qu'il a oublié mais ressent pourtant.




Bout d'aventure

frrffrrfrf

Un frottement. Un crissement presque, mais léger, si léger. Qu'est-ce donc ? Autour tout est lumineux, beau, vivant. Tu vois un paysage idyllique qui change à chaque battement de cœur selon tes envies. C'est qu'ici tu es en ton domaine, Ô Roi. L'herbe ondule pour toi, les vagues te susurrent des mots doux et t'éclaboussent de leur écume blanche. Tu es sur un îlot, c'est la seul chose qui ne change pas. Un îlot petit mais charmant, aux mille chants d'oiseaux. A ta droite -ou bien ta gauche- leur patriarche te parle. Il est vieux et sage, il est grand pour son espèce et vous parlez de tout et de rien, de mille aventures et de secrets bien à vous. Ses plumes noires tombent parfois tant il s'anime, et ça te fait rire, et tu les ramasses pour jouer avec.

frfrfrfrrrfrfr


A nouveau tu l'entends, et tu tournes la tête pour trouver d'où vient ce bruit étrange. C'est que tu l'entends pour la première fois. Ce n'est ni les vagues, ni les oiseaux, ni le vent, ni les rires d'enfants qui viennent de plus loin. Si loin, et pourtant un jour tu sais qu'ils riront pour toi, grâce à toi. Tu sais qu'ils te rejoindront ici, sur ton îlot et qu'ensemble vous jouerez pour l'étern-

frfrfrfrfrffrfrffr

Mais !

Ce n'est qu'avec un temps de retard que tu remarques le silence. Les oiseaux se sont tus, même ton ami l'ancien patriarche. Tu le cherches, d'ailleurs, tu l'appelles, tu cours sur ton îlot alors que ce bruit te poursuit sans que tu n'en trouves la source. Etfrfrfrfr tu appelles frffrr tu cours frffrfrrfr tu t'enfuis mais c'est frfrfrrfr inufrfrfrrtile parce qufrfrfr c'esfrfrfrfr parffrfrfrfrtout désofrfrfrmais.

Cours cours cours mais tu ne bouges pas.
Crie crie crie mais tu n'as plus de voix.
Pleure pleure pleure mais tes yeux sont secs.

Les plumes, soudain, celle que tu tenais, les plumes deviennent sable et s'échappent loin de toi. Au loin, une berceuse chantée d'une belle voix, une voix oubliée, une voix de maman. Une voix qui devient rire et sarcasme alors que le sable vient désormais de partout et nul part à la fois, qui dévore les jardins et leurs rires d'enfants, qui engloutis l'eau et les vagues, qui engouffre l'arbre et les oiseaux disparus. Il ne reste que toi, toi seul, sur un petit tas de galets qui ne peut même plus être appelé îlot.

frfrfrfrfrfrffrfrfrfr


C'est là que tu l'entends, que tu le sens. D'abord par un souffle sur ta nuque, aride et puissant. Puis une douleur sur ton flanc, comme un piège à loup qui se referme sur toi sans te laisser une chance de résister. Tu te débats, tu luttes, mais il n'en a cure : que peut-on contre le sable ? Il t'observe de son obscurité, de sa haute taille, et ses sabots claquent et crissent à chaque mouvement. Le port est droit, et pourtant presque reptilien. Des mouvements sinueux et le sable qui danse, danse, danse. Un souffle aride et son regard avide, avide de toi.

Un ronronnement de sable alors qu'il termine sa première bouché arrachée à ton flanc, et l'animal se cabre. Il a faim, et n'a eu pour l'instant qu'un encas. Tu le sais. Tu le sais parce que tu réalises soudain que ce rêve, ce cauchemar, tu l'as déjà fait. Hier ou bien avant cela n'a pas d'importance. Tu sais ce qui va suivre, tu connais ces sabots qui claquent et crissent, tu connais ces crocs gloutons qui t'arracheront impatiemment pour mieux te dévorer sans jamais se lasser. Il a FAIM et tu cries en silence quand il arrache ton oreille avec gourmandise, il a FAIM et tu hurles quand ton bras disparaît, tes tripes, ta chair, tout toi parce qu'il a FAIM FAIM FAIM.

FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAIM FAI-


Et soudain tu cries, tu te rends compte que tu cries depuis longtemps, et que tu n'es plus seul. Devant toi, un petit bonhomme doré qui irradie d'une lumière rassurante. Mais tu l'entends encore, ce frfrfrfrfrfrfr qui te hantait. Pourtant, tu te sais hors du monde des rêves.

Il ne peut pas t'avoir suivi ici, n'est-ce pas ?

Non, il ne peut pas. Le Marchand de sable veille.

Frfrfrfr

Tout ça, Peter, tout ça c'est dans ta tête, pas vrai ?



Invisible pour les yeux

T'as un Pseudo ? Beleriande
Et un âge ? Tseuh !
C'est quoi ton Avatar  ? Un cheval cauchemar de Rise of the Guardians.
Comment t'as découvert l'île ? Je l'ai vu émerger des flots. (Non, pas la sirène, les vagues.)
Tu la trouves comment ? Belle à mourir. (A noter que les liberté prises dans le bout d'av sont avec l'accord de Pan.)
Dis, tu crois bien aux fées ? Bien sûr ! Elles croquent sous la dent, comment douter de leur existence ?


Dernière édition par Nyarlathotep le Mar 30 Mai 2017 - 12:41, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kadath
Kadath

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 104
✘ SURNOM : La Majestueuse
✘ AGE DU PERSO : inconnu

✘ LIENS : Kadath l'inconnue
Kadath, la Cité des Dieux

Nyarlathotep - The Crawling Chaos Empty
MessageSujet: Re: Nyarlathotep - The Crawling Chaos   Nyarlathotep - The Crawling Chaos EmptySam 22 Avr 2017 - 20:50

Huhuhu tu sais que j'aime déjà juste pour le nom 8D *dies*

Il est plus rassurant que l'extraterrestre, et plus jolie u3u J'ai much hâte de lire la suite :3

(ondevracauserlienavecKadathhéhéhé)

REBIENVENUE A TOI
Revenir en haut Aller en bas
Caroline
Caroline

★ Mère Apprentie des Artisans ★


✘ AVENTURES : 630
✘ SURNOM : La Fouineuse
✘ AGE DU PERSO : 14 ans... et des poussières

✘ DISPO POUR RP ? : Pas tout de suite, mais je prends les réservations ;)
✘ LIENS : Fiche ♦️

Nyarlathotep - The Crawling Chaos Empty
MessageSujet: Re: Nyarlathotep - The Crawling Chaos   Nyarlathotep - The Crawling Chaos EmptySam 22 Avr 2017 - 21:52

Tu es folle mon ange, mais c'est fabuleux ♥

J'avais réussi à oublier cette bestiole, figure-toi. Ce qui est une honte parce que même avec un seul petit bout de fiche, elle est déjà fascinante ! Mais ça ne m'étonne guère venant de toi ;p

Bon courage pour la fin de ta fiche mamour ♥
Revenir en haut Aller en bas
Nyarlathotep
Nyarlathotep

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 26
✘ SURNOM : Le Chaotique
✘ AGE DU PERSO : Il est né lors de la chute du Croquemitaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Ja ?
✘ LIENS : The Crawling Chaos

Nyarlathotep - The Crawling Chaos Empty
MessageSujet: Re: Nyarlathotep - The Crawling Chaos   Nyarlathotep - The Crawling Chaos EmptyMar 25 Avr 2017 - 20:55

Merci à vouuuuuus ! <3

Ça avance lentement mais ça avance. Grmph. :')
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Nyarlathotep - The Crawling Chaos Empty
MessageSujet: Re: Nyarlathotep - The Crawling Chaos   Nyarlathotep - The Crawling Chaos EmptyMer 26 Avr 2017 - 11:13

J'adore ! Un petit cauchemar à quatre pattes >w< (ça me rappelle un bouquin où un personnage explique que les cauchemars sont des chevaux à huit pattes)

J'ai hâte de voir la fiche complète, le personnage est déjà fascinant !
Revenir en haut Aller en bas
Whistle
Whistle

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 50
✘ SURNOM : Le Merle
✘ AGE DU PERSO : 13 ans officiellement, en parait 14/15

✘ DISPO POUR RP ? : 3/3
✘ LIENS : Rock 'n' Roll

Nyarlathotep - The Crawling Chaos Empty
MessageSujet: Re: Nyarlathotep - The Crawling Chaos   Nyarlathotep - The Crawling Chaos EmptyMer 26 Avr 2017 - 11:32

J'ai été attiré ici par le nom comme une luciole un peu glauque (coucou Kadath, toi aussi tu es une luciole ?) et je ne suis pas déçu !! C'est une super idée ce cauchemar sablonneux au nom lovecraftien, j'adore le mélange que tu en fais !

Heureusement qu'il obéit au Marchand de Sable, brr, ça en ferait froid dans le dos sinon. (Le pauvre il va avoir du mal avec la météo actuelle)

J'ose pas te souhaiter re-bienvenue, mais j'ai aussi hâte de voir la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Nyarlathotep - The Crawling Chaos Empty
MessageSujet: Re: Nyarlathotep - The Crawling Chaos   Nyarlathotep - The Crawling Chaos EmptyMer 26 Avr 2017 - 22:04

Un personnage qui, par les temps qui courts (et la pluie qui tombe), risque de rester à plat.
C'est dommage, moi je l'aime bien. Il me donne envie de me frotter les mains.
REBIENVENUE (la blague)
Revenir en haut Aller en bas
Nyarlathotep
Nyarlathotep

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 26
✘ SURNOM : Le Chaotique
✘ AGE DU PERSO : Il est né lors de la chute du Croquemitaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Ja ?
✘ LIENS : The Crawling Chaos

Nyarlathotep - The Crawling Chaos Empty
MessageSujet: Re: Nyarlathotep - The Crawling Chaos   Nyarlathotep - The Crawling Chaos EmptyMar 2 Mai 2017 - 0:20

Aaaw merci à vous trois ! (oui pardon je profite d'avoir posté les rev pour checker les messages te vous êtes trop chous.)

Sam, c'était quoi le livre dont tu parles ? Et il existe un cheval à huit pattes, dans la mythologie nordique. C'est le cheval d'Ordin, nommé Sleipnir. (Enfin, des fois il a six pattes au lieux de huit) C'était avec une origine nordique, le livre dont tu parles ?

Whistle je plaide coupable pour le goût de Lovecraft. J'avais peur de prendre trop de l'un ou de l'autre, du coup ça me rassure un peu ce que tu en dis. Mais oui, ouais, il galère un peu avec toute cette flotte. :')

Trompette, y a grave des possibilités de rp quand même t'en fais pas ! Et oui, ouais, merci pour le rebienvenue. Ça devient un peu un running gag, me concernant, je crois. :')
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Nyarlathotep - The Crawling Chaos Empty
MessageSujet: Re: Nyarlathotep - The Crawling Chaos   Nyarlathotep - The Crawling Chaos EmptyMar 2 Mai 2017 - 11:00

Oui, c'est lié ! C'était dans Prisonnier des vikings de Nancy Farmer, un des bouquins qui m'a fait découvrir (et adorer) les mythologies scandinaves (il y a une sublime interprétation de Jack et Jill dedans).
Revenir en haut Aller en bas
Sweet
Sweet

♣ Sentinelle ♣


✘ AVENTURES : 127
✘ SURNOM : L'Excavée
✘ AGE DU PERSO : 15 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Yup
✘ LIENS : Fiche -

Nyarlathotep - The Crawling Chaos Empty
MessageSujet: Re: Nyarlathotep - The Crawling Chaos   Nyarlathotep - The Crawling Chaos EmptyVen 5 Mai 2017 - 22:34

GRAH Il est où le Nyarly manipulateur et Messager du Chaos Bouillonnant ? Je suis TRES déç- *shoote le puriste*

Ce petit poney a de l'avenir devant lui, je tremble déjà à l'idée de devoir l'affronter pour sauver un imprudent...

S'il reprend sa puissance, on verra la Langue Sanglante ? Ou l'Homme en Noir ? Ou la Femme Boursouflée ? Ou - *shoote à nouveau le puriste*

Bref, Re(*10^10)bienvenue à toi et ton canasson.

...

Un jour y'aura un Hastur. Faudrait vraiment que je protège ce nom. Trop de projets...






Boy rentre à l'arbre:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Nyarlathotep - The Crawling Chaos Empty
MessageSujet: Re: Nyarlathotep - The Crawling Chaos   Nyarlathotep - The Crawling Chaos EmptyVen 12 Mai 2017 - 15:06

ROH MAIS COMMENT TU FAIS POUR CRÉER DES PERSONNAGES AUSSI GÉNIAUX ?

Ça devrait être interdit, mais en même temps, pas trop vu comment c'est toujours un régal de lire tes fiches. Mais où est donc le bout d'aventure alors ? J'EN VEUX PLUS.
Revenir en haut Aller en bas
Nyarlathotep
Nyarlathotep

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 26
✘ SURNOM : Le Chaotique
✘ AGE DU PERSO : Il est né lors de la chute du Croquemitaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Ja ?
✘ LIENS : The Crawling Chaos

Nyarlathotep - The Crawling Chaos Empty
MessageSujet: Re: Nyarlathotep - The Crawling Chaos   Nyarlathotep - The Crawling Chaos EmptyMar 16 Mai 2017 - 22:23

Merciiiii ! <3


Terminé. Nyarlathotep - The Crawling Chaos 2106694552
Revenir en haut Aller en bas
Peter Pan
Peter Pan

♛ Roi des Garçons Perdus ♛


✘ AVENTURES : 2816
✘ SURNOM : L'Enfant Roi
✘ AGE DU PERSO : jeune à jamais

✘ DISPO POUR RP ? : dur dur
✘ LIENS : Je suis un petit oiseau à peine sorti de l'oeuf.
→ Et aussi tout ça !

Nyarlathotep - The Crawling Chaos Empty
MessageSujet: Re: Nyarlathotep - The Crawling Chaos   Nyarlathotep - The Crawling Chaos EmptyMer 17 Mai 2017 - 22:20

Félicitations mon enfant


Tu es condamné.





OH LA LA cette fiche ! Elle est vraiment extra de bout en bout. Au dela de l'honneur qui est le mien d'être si étroitement lié à Nyarly, elle m'a transporté. Nyarlathotep est glauque mais noble en même temps, complexe, unique, je l'aime grave. Il a pas mal la classe aussi. J'aime son lien au Croquemitaine et au Marchand, ce dilemme constant, et puis tout le côté graphique qui fait vraiment ta marque pour moi. Mais c'est le Bout d'Aventure qui m'a le plus séduit, déjà parce que tu parles des Jardins et parce que tu as un don pour raconter ce genre de truc, encore une fois c'est presque graphique, c'est fort ! Je m'arrête là mais une fois encore je regrette pas que tu te démultiplies comme ça <3

_______________________________


Je te serre chaleureusement la main. Cours vite créer ton Dé à Coudre et demander un Compagnon de Jeu afin de vivre une aventure ! Par ailleurs, n'oublie pas de prendre connaissance de L'intrigue du moment. A moins que tu ne choisisses de te lancer dans Mission Périlleuse ? Si tu préfères passer du bon temps en papotant, rejoins sans tarder la Nursery. Quoiqu'il en soit, que ton séjour à Never Never Land soit fabuleux et éternel.










La musique que je joue au gré du vent : Flûtes de Pan
Les dessins que je peins au gré du temps : Crayons de Pan



Je tyrannise en forestgreen.




le merveilleux cadeau de mes enfants trouvés:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://neverneverland.forumactif.org/
Nyarlathotep
Nyarlathotep

☂ Enchanté ☂


✘ AVENTURES : 26
✘ SURNOM : Le Chaotique
✘ AGE DU PERSO : Il est né lors de la chute du Croquemitaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Ja ?
✘ LIENS : The Crawling Chaos

Nyarlathotep - The Crawling Chaos Empty
MessageSujet: Re: Nyarlathotep - The Crawling Chaos   Nyarlathotep - The Crawling Chaos EmptyMer 17 Mai 2017 - 22:41

Merci mon Roi. <3
Revenir en haut Aller en bas
Caroline
Caroline

★ Mère Apprentie des Artisans ★


✘ AVENTURES : 630
✘ SURNOM : La Fouineuse
✘ AGE DU PERSO : 14 ans... et des poussières

✘ DISPO POUR RP ? : Pas tout de suite, mais je prends les réservations ;)
✘ LIENS : Fiche ♦️

Nyarlathotep - The Crawling Chaos Empty
MessageSujet: Re: Nyarlathotep - The Crawling Chaos   Nyarlathotep - The Crawling Chaos EmptyMer 17 Mai 2017 - 23:25

(Pssssst, tu n'as pas le même surnom dans ton profil et dans ta fiche ;p)

Une fois de plus tu t'es surpassée mon ange. Je suis baba de ce bout d'aventure. Bravo ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Nyarlathotep - The Crawling Chaos Empty
MessageSujet: Re: Nyarlathotep - The Crawling Chaos   Nyarlathotep - The Crawling Chaos Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Faire naufrage :: Gais, innocents et sans coeur. :: On s'envole !-