Le Deal du moment : -40%
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – ...
Voir le deal
20.99 €

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Carne Salt
Carne Salt

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 631
✘ SURNOM : Le Prêcheur
✘ AGE DU PERSO : Entre 25 et 30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi; je ne suis jamais contre une bonne idée...
✘ LIENS : "Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn"

Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Empty
MessageSujet: Viande encroûtée de sel - Carne V.2   Viande encroûtée de sel - Carne V.2 EmptyJeu 20 Avr 2017 - 14:25

Carne


Ecailles

Surnom : Le Pécheur
Groupe : Pirate
Age : Quelque part entre 20 et 25
Rôle : Harponneur du Jolly Roger et Pêcheur de Sirènes


"Le Sel de mon Eau"


Ô Mère m'entends-tu?
Je suis le fils blafard,
Que ton giron nourri.
Je suis l'âme fidèle
Qui soigne ton Oubli.
Ma Chair est mémoire
Ma Faim est piété.

Sagrada, Sagrada !
Bon foie, Bonne foi.

Ô Mère me vois-tu ?
Entre mes dents s'effiloche,
La viande des Impies
Ces amantes-coquillages
Dévoreuses d'enfants
Filles de cet époux volage
Qui t'érode les flancs

Sagrada, Sagrada !
Bon foie, Bonne foi.
Peau-Blanc
Peau-Rouge
Peau-Bleue.
Peau d'pus.
Je pèle jusqu'à l'os.
Mon palpitant est nu.

Ô Mère te souviens-tu ?
De ce garçon perdu,
Aveugle et vertueux,
Aux ventres allant par deux
Dont le cœur saignant
a baigné les cheveux
De sa délicieuse promise

Sagrada, Sagrada !
Bon foie, Bonne foi.

Ô Mère pleures-tu ?
Pour ton fils écorché
Implorant ton pardon.
Le sel de mon eau
dégorge mes plaies
Colore mon derme
de langueurs bleutées

Sagrada, Sagrada !
Bon foie, Bonne foi.
Peau-Blanc
Peau-Rouge
Peau-Bleue.
Peau d'pus.
Je pèle jusqu'à l'os.
Mon palpitant est nu.



La voix de l'albinos s'élève dans l'air du soir. La lune est mouillée, comme toutes les nuits. Où bien pleure-t-elle la poésie de ce timbre féerique qui berce son chagrin, comme tangue le Jolly Roger. Les pirates se sont tus, comme à chaque fois que s'élève la complainte de leur Harponneur.
Étrange communion d'hommes de peu de foi.
Fraternité implicite de tout un équipage.
Le Blafard a cessé de rire avec la pluie, et comme un mauvais présage, la boue s’est abattue sur les corps et les cœurs. Carne, le nez pointu et pointé vers le ciel, emmailloté dans ses bandages de convalescent, dépiaute les étoiles, une à une. Ses prunelles d'ambre, myopes et usées par le sel, se noient dans l'obscurité. Sa Faim lui tiraille les entrailles, toute satiété a disparu. Il demeure, échoué, avec sa fringale -sa terrible fringale- qui bouffe jusqu’aux moindres souvenirs des autres, pour lui laisser d'avantage de place.

A « Elle ».

Cette « elle » qui imprime ses paupières, dès qu'il ferme les yeux.
Cette « elle » dont il porte la trahison à même son dos, brûlé, charcuté, fuit par l'encre enchantée de ses tatouages. Les sirènes de son épiderme ont cessé de se mouvoir. Elles se tiennent coites, dans l'expectative, planquées entre les récifs de ses côtes saillantes, où dans les nervures de ses muscles noueux. Elles savent que leur maître est comme ces grands requins blancs : qu'on leur scie les dents, elles finiront toujours par repousser. Il faut simplement attendre que le courant porte à nouveau leur prêcheur, vers les profondeurs de sa foi. Abysses.

Manger ou être manger, le dogme est simple.  
Chaque proie est un cadeau qu'il faut savourer. La Grande Mère offre pour que l'on apprécie la vie qui prend fin. La fin d'une Faim. Dans un monde en continu, où le temps s'est détraqué, la mémoire se grave dans la chair et dans la nourriture ingérée. Il faut prendre toutes les vertus de l'offrande et rendre à l'Île les morceaux de ses enfants qu’elle pourra recycler.

Ainsi marchent les rouages de l'éternité.

Si Carne ne se souvient plus de Sangre et de son envol avec le Pan ; si sa cervelle a perdu la trace de Nadie, de Nunca et de son enfance Picanininny ; si Malik le scorpion s'est perdu dans les sables avec la fuyante Shifty ; si la Sangrotte se retrouve orpheline de l'auteur de ses peintures, c'est pour mieux se rappeler qu'il est un pirate.

Un pirate amoureux d'une Perdue.


Ô Mère, j'ai péché.
Quoi de plus normal pour un pêcheur.
Que de prendre dans ses filets
La plus belle des âmes sœurs.
Ô Mère, j'ai péché.
Et de passion, me suis noyé
Loin de tes rivages rêveurs.

Sagrada, Sagrada !
Bon foie, Bonne foi.
Peau-Blanc
Peau-Rouge
Peau-Bleue.
Peau d'pus.
Je pèle jusqu'à l'os.
Mon palpitant n'est plus.




Arrêtes

+ Gamin espagnol, bigleux et timide, il fut élevé par une grand-mère très pieuse. Ne voulant pas perdre sa seule amie, il s'envole avec elle et Peter Pan à destination de l'ïle de Jamais. Les deux enfants sont désignés comme Récolteurs. Le petit garçon ne comprend pas un mot d'anglais et c'est sa comparse qui fait office de traducteur. La fillette refusant de laisser son acolyte seul, ils sont dans le même groupe. Peter s'en moque en faisant remarquer qu'ils sont comme un seul corps : si le gosse est blessé, c'est la gamine qui saigne.
Viande et Sang.
Meat et Blood.
Carne et Sangre.

+ Coincés dans une grotte par le chantage d'une sirène cruelle - ne promettant d'en sauver qu'un seul - Carne, affamé, finit par succomber à ses appétits et dévore la petite Sangre. La sirène, amusée du constat, laisse au gosse la vie sauve. Hanté par la culpabilité, il ne rentrera jamais au Grand Arbre. Le Grandissement le fauche sans concession.

+ Recueilli par un couple de chasseurs Piccaninny incapables d'avoir de descendant, il est  adopté  sous le nom de Ska et élevé avec Nadie et son frère jumeau Nunca, dans le respect des coutumes peaux-rouges.Le drame de Nadie, le pousse a abandonner la tribu. Il retrouve la jeune femme, désormais transformée en femme-panthère, rendue à l'état sauvage. Elle le blesse sauvagement et, ne sachant plus où aller, il est ramassé par Smee et est soigné à bord du Jolly Roger. Il se fait rapidement à sa nouvelle vie.

+ On ne sait pas si Carne  était véritablement albinos à l'origine. Son teint, ses iris et ses cheveux se sont peu à peu dépigmentés, délavés par le sel.

+ Sa tignasse anarchique est un reliquat de coiffe à la mode Piccaninny, laissée à l'abandon : entre touffes de poils arrachés, nattes, dreadlocks et parures de perles foutraques.

+ Il est grand, dégingandé, tout en musculature sèche et forgée par la nage. Il est agile comme un singe et son attitude est parfois simiesque : lorsqu'il grimpe aux cordages ou se ramasse pour s'accroupir.

+ Il possède un nombre incertain de tatouages. Tous turquoises. Tous figurant des sirènes plus ou moins stylisées. Il est impossible de les décompter car ils changent systématiquement de place entre deux œillades. Ainsi, lorsque Willem Dogfish a tenté de cautériser la blessure infligée par Clumsy lors de la terrible Embuscade des Pluies Salées, les sirènes ont nagé loin du point d'impact du fer chaud, sous sa peau. C’est Nadie qui est à l'origine de ces dessins et les vertus protectrices et magiques de son encre turquoise semble due à la sève d'une plante fabuleuse.

+ Carne ne parle pas, il digresse. Son cerveau fait des connexions, sa langue exprime la jonction, de là à ce que vous compreniez ce qu’il baragouine c’est une toute autre histoire. Il cause énormément avec les mains et rit souvent. Sans prévenir. Se glisse parfois dans ses palabres des idiomes hispaniques, trahissant ses origines. De temps en temps, il fait silence, le regard perdu vers les vagues, et tout l'équipage prend la mesure de  cette soudaine absence.

+ Il a une jolie voix d'ancien enfant de chœur. Il est possible que ce soit en partie pour ça que l’équipage ne l’ait pas encore étripé. Il chante pour ses comparse de temps à autres, autours d’un verre de rhum ou à une veillée. Son timbre est doux, enveloppant, et étrangement mélancolique.

+ Carne est myope comme une taupe. Il a cassé ses lunettes il y a de cela bien longtemps et a appris à faire sans. Il compense par un odorat très affûté ce qu'il a du mal à voir ( Ne vous placez pas dans le vent, donc.) et se repère d'avantage au son, dans l'eau, y étant particulièrement sensible, à la manière des requins.
Il pique parfois les lunettes de Smee qui ne semble pas spécialement heureux de cet état de fait.

+ Carne est un être tactile : il a besoin de toucher et mettre à la bouche pour se faire une idée des gens et des créatures qu'il croise. C'est le goût qui définit une individu, selon lui, et personne n'a la même saveur.

+ Excellent nageur, il connaît très bien les courants marins autours de l’ile et  ses reliefs  sous-marins cachés. Les navigateurs à bord usent parfois de ses talents pour mieux définir leurs cartes.

+ Carne aime la viande. Celle de sirène en particulier. L'émail de ses dents s’est érodé avec le temps pour lui tailler les quenottes en pointe. Il chassait également les Perdus pour leur chair, mais a brusquement cessé après l'irruption de Stealth dans sa vie.

+ Il possède une sorte de coutelas indien et trois harpons de taille et de forme différentes dont il prend grand soin, taillé dans de l'os de sirène. Il porte autour de son cou une écaille de sirène bleue nouée par une cordelette dorée. Il ne se souvient plus pourquoi, mais il tient énormément à ce pendentif.

+ Le bas du lobe de son oreille droite a été arraché par une sirène. Il a une brûlure dans le creux des omoplates.

+ Son sarouel crado s'appelle "Fiente". Il préférerait vivre entièrement nu mais les lois du Capitàn l'oblige à un peu de décence. Son manque de pudeur demeure, malgré tout, un problème.

+ Il a une horreur épidermique des lapins, surtout des blancs.




La Grande Mère

Comment vis-tu ton séjour à Never Never Land ? Que représente ce lieu pour toi ?  
Le bidon de la Grande Mère est vaste, t'sais. Il a gonflé de pas mal de rejetons qui biberonnent encore à ses mamelles, Peter Pan le premier ! On cajole toujours son premier fils, mais on en aime pas moins les  z'auts gamins. Moi, chuis un bon garçon : j'rapelle à no't mère que si une vie commence, elle s'arrête aussi. C’est un cycle. Une roue qui tourne. L'Oubli tend à nous faire croire que c’est une route droite vers un horizon indistinct. Mais c'est d'la foutaise : On vit. On meurt. On vit à nouveau dans la chair d'ceux qui restent et qui nous ont bouffé.
Y'a la mère l'Île et pis l'Père Océan. Faut pas croire qu'les sirènes sont nos frangines. Nos cousines tout au plus.



Regrettes-tu ta vie d'avant ? Voudrais-tu pouvoir retourner dans le monde ordinaire ?  Si tu n'en as jamais connu d'autre, désirerais-tu une autre vie ? L'autre monde te fait-il envie ?
Avant, après… T’sais dans l’écume ça veut pu dire grand-chose. La mer ondule, elle valse, elle va, elle vient. Elle tourne. Plic! Ploc! Elle boucle. Elle s’en tamponne du connu et du pas connu. Elle s’fiche bien d’ailleurs, elle est ici. Et si t’es pas attentif.  Plouf ! Noyé.  Apprends à nager, déjà, t’auras plus la sensation d’subir l’cycle des marées. Tu vas l’accompagner… oui.. Voilà… Shhhh…. Tu sens les vagues ?
Tu sens ?
C’est là que le crocodile en profite pour t’boulotter  ! AH ! AH !



Comment vois-tu Peter Pan ? Quels sont tes sentiments envers lui ? A l'inverse, que ressens-tu pour le capitaine Hook ?
Peter m'a volé Sangre, une fois.
Et puis il m'a volé Stealth. La fois de trop.
Peter crèvera, embroché par le crochet du Capitàn. J'y travaillerais avec et pour lui. Et c'jour là, je veillerais à ce que personne n'en fasse son repas. Il ne mérite pas l'amour que la Grande Mère lui a prodigué, hey !






"Péché Mignon"



HRP:
 


Halètements sourds.
Cœur qui bat.
Le sang pulse à ses tempes. Frais. Musique laconique. Viscérale. Une goutte de sueur perle à son front et coule, langoureuse, jusqu’à son menton. Il s’ébroue avant qu’elle ne parvienne à s’écraser sur le corps sans vie, là, coincé entre ses cuisses.
Carne entre-ouvre la bouche. Sa langue lèche le sel humide qui cristallise déjà sur ses lèvres. Il s’accroche à son harpon fiché dans les chairs ennemies, comme un vieillard sur sa canne. Le combat fut âpre. Putain parée de perles et d’écailles, t’en avait vraiment sous le capot. Regarde-toi, maintenant. Regarde-toi, les yeux vides et la poitrine purgée de souffle comme une baudruche percée. Penché sur la mort comme un amant sur sa promise, il n’écoute pas le reflux des vagues sur le rocher où ils ont échoué. Il s’abreuve du silence et de l’humidité de leurs corps enchevêtrés. On dirait qu’il prie. Peut-être est-ce le cas.
Frisson.
Le Pêcheur touche son propre torse, savoure la mélodie de sa propre carcasse, toute en peine et en ecchymoses, tout en rythme échevelé. Elle a planté ses crocs dans ses cuisses. Plusieurs fois. Puissants, pointus, avides. Il a pesé sa rage et ses vertus. Une Brave. Oui.

Mais une sirène.

Du haut de sa chaîne alimentaire, il contemple la pauvrette qui a espéré rejoindre sa précieuse lagune à temps. Il distingue derrière le voile laiteux de ses iris l’énergie qu’elle a mobilisée pour se débattre. 
Pour croire.
Survivre.
Mourir.
Épinglée comme un papillon de nageoires. Éventrée comme un simple esturgeon.  Ses seins dressés vers le ciel réclament une dernière goulée d‘air. Et puis plus rien.
Mais rassure-toi, ô jolie, jolie, sirène, ton sacrifice ne sera pas vain. Il honorera la Grande Mère comme chaque proie se doit de le faire. Son trépas ne sera pas salopé par des plaisirs funestes et dénués de logique. Toute Mort a un but. Un but sain. Un but naturel.  Toute mort est le pendant d’une vie.
Manger ou être manger. Telle est la loi, ici.

-  Si je te mange, je poursuis ma vie, murmure l’albinos avec déférence.

C’est Sangre qui lui a appris cette leçon. Elle est là, quelque part en lui, sans doute sa meilleure partie.
Sa vie s’ajoutant à la sienne.
Son absence creusant sa peine.
Un jour de plus. Un jour - encore - à poursuivre la foulée de cette course et à faire tourner la roue du temps, manuellement, pour toutes ces âmes oubliées.
Un jour de plus à braver la Grande Attente.

Sans espoir qu’elle ne revienne.

***

Il traîne le cadavre par les cheveux jusqu’au rivage. Il sort de l’eau, nu comme un ver, habillé des seules sangles de cuir où pendent ses armes. Il porte la sirène comme une épousée, au bout de ses bras tatoués. La viande ne doit pas se corrompre de sable. Il cherche le promontoire herbeux de la falaise.
Là.
Il embrasse la mer d’un seul regard. Cette mer qui tourne en rond autour d’une île unique. Une terre prisonnière. C’est parfait, pour un mausolée.
Il allonge sa proie sur le granit et empoigne son coutelas à la ceinture. Lentement, méthodiquement, il équarrit la femme-poisson.  Il racle les écailles, les récupérant avec soin, en petits tas brillants. Sequins vivants. Il retire d’abord la peau, fine et miroitante, puis vide les entrailles qui gargarisent dans une bile noirâtre. Il a du sang jusqu’aux coudes et un peu aux genoux. Il est empoissé et visqueux. Cela ne perturbe pourtant pas son travail qu’il poursuit, ployé sur la tâche. Ses yeux myopes l’y obligent. Il découpe la fibre du muscle, détache les organes comestibles, résume la sirène à de petits monticules sanglants, classés, répertoriés selon un code de chasse bien personnel.
Petit rituel.


Clac. Clac.
Danse de la lame sur les tendons.
Scritch. Scritch.
Jeux de succions.

Il écarte les côtes, une à une, épanouit le buste féminin de ses pétales recroquevillés. Une fleur qui découvre le soleil. Alors, seulement, il libère le cœur et le brandit droit vers le ciel avec un sourire transcendé d’amour. Il baragouine quelques mots, inaudibles, perdus dans le vent iodé. Ses dents se plantent dans le palpitant éteint. Le fruit rend du jus et éclabousse son visage blême. Il se tourne, alors, vers les buissons derrière lui. Il a la bouche pleine de viande et les chicots plein de morceaux. Un sourire se dessine au milieu de l’hémoglobine.

Une invite.

Il sait depuis un moment déjà, qu’on scrute son oraison funèbre. Le fumet de son spectateur s’est distingué au milieu de la symphonie olfactive. Il se doit de l’honorer d’un second festin. Alors, viens imprudente créature, toi  qui te languis à ce point de mes crocs. Il pivote pour regarder, le petit humain qui s'est perdu trop loin du sentier. 

Alors seulement son coeur s'arrête. 

Elle est là, silhouette drapée du bleue divin, la chevelure feu-follet en cascade sur ses épaules, l'air délicieusement égaré. Elle. Pourquoi n'a-t-il pas reconnu son parfum ? Peut-être parce que l'Oubli l'a emporté, tragiquement. Il n'a gardé d'elle, que ce souvenir de soleil rayonnant, de grain de grenade écrabouillé sur lie de farine et de pétard échevelé. De joues roses, de rires frais. Pourquoi ne rit-elle pas ?
Il se regarde en tremblant, nu comme un animal, la bouche couverte de sang. Son palpitant se sert. Il la contemple, à croupis, hagard. Et honteux, pour la première fois de cette vie. Le blafard se redresse, s'approche, lentement.
Peut-être est-ce un mirage ?
L'île est parfois chafouine.
Ses doigts maculés effleurent son visage tâché de sons, laissant comme une trace de peinture guerrière. Il penche la tête sur le coté, alors que la pulpe de son pouce goûte le velouté de sa peau de pêche. Il plisse les yeux. Elle a un peu grandi. Mûri. Son petit fruit gorgé de lumière a sculpté ses rondeurs d'enfant pour celle d'une jeune femme. C'est pourtant elle. Comment en douter ? 

-Sangre... Murmure-t-il d'une voix vibrante.

Le Pécheur est un homme de foi, dans cette vie comme dans l'autre. Il n’est pas dupe. La Grande Mère le gratifie d'un miracle. Il tombe à genoux devant l'apparition.

- Sangre... répète-t-il plein de dévotion.

Ses yeux d'ambre se mouillent de bruine.
Ses bras souillés enserrent sa taille d'adolescente et l'étreignent. L'albinos a cette odeur particulière ferrugineuse et iodée, Vie et Océan mêlés. Ses doigts caressent son dos, rencontre le bois de l'arc sans s'en préoccuper, et agrippe le tissus de sa robe. Il ferme les yeux et pose la tête contre son coeur.
Qui bat.
Qui bat !
Ô doux métronome


- Ma Sangre... Tu es revenue...


***

L'Océan l'a emporté avec la coulée de boue.
Mangé.
Dans l'obscurité des vagues qui roulent, tout tangue, tout valse. Son cœur est au repos. Il tambourine sobrement.
Et son corps flotte.

Il s'éloigne du rivage.

La mer l'appelle. Le sel leste sa carcasse fatiguée. Milles bras l'attendent, le happent. Autant de vies prises, ingurgitées, mélangées à sa propre chair. Son tribu. Son devoir. Son hostie toute personnelle. 

Oraciones... Murmurent les voix salines, petites et grandes,  témoins de tous ses festins, aigres ou divins. Oraciones para la carne...

Qui le dévorera, lui, à présent qu'il n’est plus ?
Qui découpera ses muscles, récoltera ses tendons, lustrera ses os, et fera sienne cette vie qui a perdu son tangible ?

Oraciones para la carne...

Une ombre voilée, penchée au dessus de lui récite des cantiques. Son visage est ridé comme une vieille pomme de terre. Ses dentelles noires pleurent sur lui quand ses yeux clos récitent des prières. Les cierges embrasent l'eau et les cieux s'enténèbrent. La douleur le cuit comme ces cochons que l'on grille par jours de fête. La paix le fuit et le rivage, lui, se fait tout près. Dans la silice humide, il y'a une femme, pieds nus, la chevelure rousse au vent.

Stealth est son nom.
Brûlante est sa flamme.


Carne ouvre les yeux.

Terrible, est cette vie qui continue.




Bulles

T'as un Pseudo ? Nephyla (Nephy' pour les coupaings)
Et un âge ? Eternel
C'est quoi ton Avatar  ? C'est mon mien !
Comment t'as découvert l'île ? En nageant !
Tu la trouves comment ? Je m'y sens comme un poisson dans la flotte !  Viande encroûtée de sel - Carne V.2 304983004
Dis, tu crois bien aux fées ?En fricassée c’est divin !







Iä, Iä, Cthulhu naflfhtagn...


NNL Award  Viande encroûtée de sel - Carne V.2 3864948088  :
 


Dernière édition par Carne le Jeu 20 Avr 2017 - 21:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MadMax
MadMax

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 1114
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Empty
MessageSujet: Re: Viande encroûtée de sel - Carne V.2   Viande encroûtée de sel - Carne V.2 EmptyJeu 20 Avr 2017 - 21:03

Ahoy m'sieur l'cannibale !

Une v2 ? Woh !

Carne est toujours aussi chouette et ta plume toujours aussi efficace. J'aime décidément ta sensibilité narrative et le côté très sensoriel de ton style.

Seul truc qui perso me nt un peu, c'est des trucs comme "Très vite indispensable à l'équipage" : c'est pas rien dis moi. :') Est-ce qu'on ne peut pas plutôt dire par exemple qu'il a su vite se révéler utile, ou un truc comme ça ? Entre ça, et sa voix superbe, et le fait qu'il excelle à la nage ET est capable de buter à plusieurs reprises des sirènes.. C'est plus une affaire de formulation que remettre le fond en cause intégralement.

Bref, on ne te souhaite plus bienvenue !

Edit : Nickel pour l'édit, merci de ta réactivité.






J'suis Parole en #cc3300.

Merci Dog. ♥:
 

Merci Arrow. ♥:
 

Merci Coquillage. ♥:
 

Merci Sindri. ♥:
 

Merci Blue. ♥:
 


Dernière édition par Maxence le Jeu 20 Avr 2017 - 21:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Carne Salt
Carne Salt

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 631
✘ SURNOM : Le Prêcheur
✘ AGE DU PERSO : Entre 25 et 30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi; je ne suis jamais contre une bonne idée...
✘ LIENS : "Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn"

Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Empty
MessageSujet: Re: Viande encroûtée de sel - Carne V.2   Viande encroûtée de sel - Carne V.2 EmptyJeu 20 Avr 2017 - 21:39

C'était juste une manière de dire qu'il s'était vite intégré à sa fonction dans l'équipage. Pour le reste se sont des caractéristiques qui existaient dans la fiche d'origine. Il aurait fallu me dire à la création de personnage que vous trouviez le personnage cheaté, c’est un peu tard maintenant que ça a été joué XD !
Quoi qu'il en soit c’est corrigé. Signalez-moi si il existe d'autre objections.

Par ailleurs, une V.2 me semblait nécessaire vu que le personnage c'est affiné au fil des RP et des rencontres. Après plus d'un an de développement, il en est là désormais. ^^







Iä, Iä, Cthulhu naflfhtagn...


NNL Award  Viande encroûtée de sel - Carne V.2 3864948088  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Stealth
Stealth

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 885
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : 19 ans ou plus

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Empty
MessageSujet: Re: Viande encroûtée de sel - Carne V.2   Viande encroûtée de sel - Carne V.2 EmptySam 22 Avr 2017 - 2:03

Viande encroûtée de sel - Carne V.2 2674914318 Viande encroûtée de sel - Carne V.2 3928350404 Viande encroûtée de sel - Carne V.2 2658016431 Viande encroûtée de sel - Carne V.2 3864948088 Viande encroûtée de sel - Carne V.2 1353278319 Viande encroûtée de sel - Carne V.2 1738259877 Viande encroûtée de sel - Carne V.2 3582817743 Viande encroûtée de sel - Carne V.2 2908909977 Viande encroûtée de sel - Carne V.2 2982134956 Viande encroûtée de sel - Carne V.2 304983004 Viande encroûtée de sel - Carne V.2 1667733026 Viande encroûtée de sel - Carne V.2 512241947

*roule, pleure, saute, rit, rampe, danse*

Rebienvenue avec ce nouveau Carne plus en nuances et douleurs ♥️♥️








Stealth's Song


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Empty
MessageSujet: Re: Viande encroûtée de sel - Carne V.2   Viande encroûtée de sel - Carne V.2 EmptySam 22 Avr 2017 - 3:09

Je veux bien lui jouer un air de trompette, moi ♥.♥
Revenir en haut Aller en bas
Peter Pan
Peter Pan

♛ Roi des Garçons Perdus ♛


✘ AVENTURES : 2816
✘ SURNOM : L'Enfant Roi
✘ AGE DU PERSO : jeune à jamais

✘ DISPO POUR RP ? : dur dur
✘ LIENS : Je suis un petit oiseau à peine sorti de l'oeuf.
→ Et aussi tout ça !

Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Empty
MessageSujet: Re: Viande encroûtée de sel - Carne V.2   Viande encroûtée de sel - Carne V.2 EmptySam 22 Avr 2017 - 13:29

Félicitations mon enfant


Tu es condamné.





Cette plume de fifou Viande encroûtée de sel - Carne V.2 2658016431
Tu as bien eu raison de faire une V2, c'est vraiment chouette de redécouvrir Carnage à travers ses aventures et ses tourments. Sa relation à Sangre puis à Stealth fait froid dans le dos et brise le coeur à la fois, c'est plutôt fort !! Je précise que je suis assez fan des tatouages mouvants, très neverlandien <3
Bref, tu es ici chez toi sale cannibale ! Viande encroûtée de sel - Carne V.2 4270936508


_______________________________


Je te serre chaleureusement la main. Cours vite créer ton Dé à Coudre et demander un Compagnon de Jeu afin de vivre une aventure ! Par ailleurs, n'oublie pas de prendre connaissance de L'intrigue du moment. A moins que tu ne choisisses de te lancer dans Mission Périlleuse ? Si tu préfères passer du bon temps en papotant, rejoins sans tarder la Nursery. Quoiqu'il en soit, que ton séjour à Never Never Land soit fabuleux et éternel.










La musique que je joue au gré du vent : Flûtes de Pan
Les dessins que je peins au gré du temps : Crayons de Pan



Je tyrannise en forestgreen.




le merveilleux cadeau de mes enfants trouvés:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://neverneverland.forumactif.org/
Carne Salt
Carne Salt

☠ Harponneur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 631
✘ SURNOM : Le Prêcheur
✘ AGE DU PERSO : Entre 25 et 30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Full ! Mais Contacte-moi; je ne suis jamais contre une bonne idée...
✘ LIENS : "Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn"

Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Empty
MessageSujet: Re: Viande encroûtée de sel - Carne V.2   Viande encroûtée de sel - Carne V.2 EmptySam 22 Avr 2017 - 14:48

Merci beaucoup Peter (trop contente que les tatouages mouvants te plaisent !) Viande encroûtée de sel - Carne V.2 1567127440 Viande encroûtée de sel - Carne V.2 1567127440 Viande encroûtée de sel - Carne V.2 1567127440 !
Je m'y sens comme chez moi sur cette Mère- l'Île Viande encroûtée de sel - Carne V.2 2302810372  !

*Embrasse Stealth en mode cinéma Viande encroûtée de sel - Carne V.2 3864948088 Viande encroûtée de sel - Carne V.2 3864948088 Viande encroûtée de sel - Carne V.2 3864948088 Viande encroûtée de sel - Carne V.2 3864948088 Viande encroûtée de sel - Carne V.2 3864948088 *

Merci (Tambour &) Trompette ! Je me dis que tu plairais drôlement à ma Nasty Viande encroûtée de sel - Carne V.2 125002769

En avant pour de nouvelles aventures ! Viande encroûtée de sel - Carne V.2 3436543921







Iä, Iä, Cthulhu naflfhtagn...


NNL Award  Viande encroûtée de sel - Carne V.2 3864948088  :
 
Revenir en haut Aller en bas
Caroline
Caroline

★ Mère Apprentie des Artisans ★


✘ AVENTURES : 630
✘ SURNOM : La Fouineuse
✘ AGE DU PERSO : 14 ans... et des poussières

✘ DISPO POUR RP ? : Pas tout de suite, mais je prends les réservations ;)
✘ LIENS : Fiche ♦️

Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Empty
MessageSujet: Re: Viande encroûtée de sel - Carne V.2   Viande encroûtée de sel - Carne V.2 EmptySam 22 Avr 2017 - 18:13

Je suis pas sur le bon compte mais... Pas touche à mes lunettes -_-#

Rebienvenue ♥
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1729
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Empty
MessageSujet: Re: Viande encroûtée de sel - Carne V.2   Viande encroûtée de sel - Carne V.2 EmptySam 22 Avr 2017 - 18:18

Cette v2 est délicieuse, pleine de poésie, miam miam ! Et puis j'aime toujours autant ce personnage, son concept, son design, son histoire, tout !
Re-bienvenido, bouffeur de gens ! et voleur de cheffes >:(
Revenir en haut Aller en bas
Grizzly Funeste
Grizzly Funeste

♐ Bras Droit des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 148
✘ SURNOM : L'écorché
✘ AGE DU PERSO : Entre 35 et 40 Hivers

✘ DISPO POUR RP ? : Négociable. Si tu l'oses. (Pour 1 ou 2 topics, 3/5 hors Bayou; rythme tranquille)
✘ LIENS :
Viande encroûtée de sel - Carne V.2 2_drea10
Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Bulletred Sinistre Oraison
Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Bulletred Mélopée Funèbre

Viande encroûtée de sel - Carne V.2 9_-_Tomahawk_Outline-48
Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Bulletred Chute de scalps: I - IV - VI -
Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Bulletred Peaux tannées: 0 - II - III - V - VII
Viande encroûtée de sel - Carne V.2 So2T8GM


Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Empty
MessageSujet: Re: Viande encroûtée de sel - Carne V.2   Viande encroûtée de sel - Carne V.2 EmptyDim 14 Mai 2017 - 17:39

Aowh Renégat et traître blafard (tu le sens tout l'amour là? 8D ),

Je crois que je découvre vraiment Carne sous cette V2 (et le comprend un peu mieux), tu sais toujours plonger chacun de tes personnages dans une ambiance qui lui est propre, particulière. Avec toutefois une empreinte bien singulière qui fait ta patte, ta marque. Une sorte d'intensité à la fois gourmande, tranchante, glauque, sensuelle et mélodique, rythmique même.
Et C'est une sacrée prouesse je pense, d'avoir réussi à synthétiser sans pour autant couper, tout le vécu que ce personnage a eu sur l'île, sans en faire trop, sans oublier. Et la rendre quand même tout aussi fluide, de l'essence et l'essentiel de ce qui fait Carne.

Et puis le lire ainsi, ça m'a donné des idées pour ce qu'on doit justement broder ensemble!

Alors même si Grizzly n'est pas vraiment daccord: Re(xPlein)bienvenue parmi nous, celui que Soul appelle Le Triton ;)






Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Grizzl11
Il s’était éveillé. Il s’était réveillé.
Le monstre demeurait. A ronger ses entrailles, à exiger encore sa part insatiable. Les lunes décroissent, s’effacent... Et le regard sombre de Grizzly fend la pluie.
Il est de retour chez lui.


Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Blood_10

= Fresques =

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Empty
MessageSujet: Re: Viande encroûtée de sel - Carne V.2   Viande encroûtée de sel - Carne V.2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Faire naufrage :: Gais, innocents et sans coeur. :: On s'envole !-