Le Deal du moment : -53%
[Lot de 6] MIXA BEBE Gel très doux 2-en-1 corps ...
Voir le deal
21 €

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Friedrich-W. von Juntz
Friedrich-W. von Juntz

☠ Distilleur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 68
✘ SURNOM : L'Alchimiste
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Yup !
✘ LIENS : Du vin du rhum et d'la bière non de Dieu !

Seuls les Vrais savent Empty
MessageSujet: Seuls les Vrais savent   Seuls les Vrais savent EmptyDim 23 Oct 2016 - 17:15

L'heure avançait, les clients se retiraient. Un par un. D'aucun allaient voir le bordel, d'autres simplement leurs chambres. Certains partaient dans la jungle trouver une cible pour leurs jeux brutaux d'ivrognes, d'autre, malchanceux, allaient voir Dabeid à cause de leurs transformations. Pas qu'il puisse faire grand chose pour eux, mais voilà.

Cela faisait quelques temps ( jours ? semaines ? Le temps n'avait pas grande importance ici... ) que Braumeister avait retrouvé la vue. Tout restait encore très flou, très brillant, mais il s'y habituait peu à peu. Et sa vue revenant, son humeur joueuse suivit. Et ce soir était le soir.

Les clients partaient un à un. Vaquer à leurs occupations mineures. Retrouver la folie de l'extérieur, fuyant sans le savoir un cyclone imminent. Les clients partaient tous, sauf un. Un client et Villy. Braumeister récupéra la plaque "CLOSED" et se dirigea vers la porte d'entrée, évitant maladroitement les bouteilles laissées sur le sol. Puis après avoir placé la pancarte à l'entrée, il se retourna vers Abel et Caïn Villy, un sourire immense aux lèvres.

« Aidez-moi à ramasser quelques bouteilles et débarrassez une table, je reviens avec "Vous-savez-quoi" ! »

Braumeister ramassa lui-même quelques unes des bouteilles vides ou presque à ses pieds avant de se diriger vers sa cave. Ce soir, il avait des invités de marque. Il fallait lancer le grand jeu.

Les pires horreurs que le Braumeister n'avait jamais conçues.

Expérience extra-corporelle en bouteille :

Durée : Une minute.

Effet :Le sujet s'effondre et devient inconscient. Il a l'impression de voir son corps de l'extérieur. Ne pas oublier de contacter un Shaman pour voir si c'est bien le cas. Si les Shamans voient bien les esprits...

Peur Panique :

Durée : Immédiate.

Effet : Le sujet ressent une peur irrationnelle pouvant aller jusqu'à l'intensité d'une phobie. L'objet de la peur est toujours intangible, et le sujet n'arrive jamais à le décrire. Cependant l'effet s'estompe dès que quelqu'un parle au sujet.

Schisme en bouteille :

Durée : Un quart d'heure

Effet : Le sujet se voit implanter une personnalité parasite qui contrôle son bras gauche et de temps en temps ses facultés vocales et son expression faciale. Aucun pattern remarqué quant à la personnalité parasite.


« Aucun client ne pourrait les supporter... Seuls les vrais savent... »

Braumeister récupéra ces bouteilles, d'autres plus classiques, et son oeil s'arrêta sur un liquide blanchâtre, vaguement lumineux. Il n'en avait encore parlé à personne. Pas même à Villy. Une étrange recette qu'il avait créée sur un coup de tête et n'avait toujours pas testé. Tremblant un peu, il la prit, l'observa. Son sourire s'effaça le temps un souvenir, loin, effacé. Un souvenir qui tentait de ressurgir.

Il reposa la bouteille blanche, haussant les épaules, puis, avant de se diriger vers la sortie.

Cependant, avec son sourire revint son éclat de folie, et son regard porta à nouveau sur la bouteille blanche...

« LET'S BEGIN, MEINE FREUNDE ! »

Braumeister posa les verres et les bouteilles sur la table.

« Les règles habituelles : le premier à abandonner a un gage. »

Il désigna la bouteille à la lueur étrange, qu'il avait posé sur le comptoire.

« Aujourd'hui, le perdant devra goûter ce breuvage ! Je ne sais même pas ce qu'il fait. Alors, toujours partants ? Il est encore temps de se résigner ! »

Braumeister se mit à rire comme un maniaque, mais il savait qu'il avait là les concurrents les plus à même de lui résister... En fait, il craignait presque de perdre...






Braumeister joue avec ses potions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wilhelm DogFish
Wilhelm DogFish

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1164
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 4/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

Seuls les Vrais savent Empty
MessageSujet: Re: Seuls les Vrais savent   Seuls les Vrais savent EmptyMer 26 Oct 2016 - 18:42

C'était une soirée morne, comme tant d'autres. Triste à en crever, grise à en chialer, et ce n'était pas si loin il fallait le dire pour que les larmes ne dévalent une fois de plus les joues de Wilhelm DogFish, alors qu'il fixait le fameux "verre de trop" que chacun connaissait trop bien avec un regard vide, absent.
Comme chaque soirs, comme chaque jours, le chien du Jolly avait trop bu, et depuis la disparition de Zane et le départ de son grand ami Ian, le Pied beau avait le moral dans les chaussettes.

Petit a petit, la taverne se vidait inexorablement, mais Wilhelm, lui, restait. Assit au comptoir, face à son verre de rhum intacte, vouté comme s'il avait passé la journée la plus éreintante de sa vie.
Un collègue le gratifia d'une petite tape amicale dans le dos alors qu'il partait à son tour, manière de le soutenir dans sa tristesse.
Il était maintenant de notoriété publique sur le Jolly que Wilhelm prenait très mal ces deux coups durs.
Le blondinet avait de réelles difficultés à encaisser, et l'évidence de la mort prématurée de l'Ancre se faisait de plus en plus présente dans son esprit fragile.
Le torturant psychologiquement lentement mais surement.
L'espoir avait parfois cette capacité à détruire plus encore la personne qui en était atteinte.

Le pirate releva cependant légèrement la tête alors qu'il voyait passer Braumeister avec la plaque "Closed" entre ses longues mains blanches, et, comprenant qu'il se faisait vraiment tard, il balayant la salle des yeux.
Vide.
Il ne restait personne...
Sauf.

Abel.

Wilhelm lui fit un sourire amicale, bien que tristou comparé a ceux habituels, puis, son attention fut de nouveau attirée par l'Alchimiste.

« Aidez-moi à ramasser quelques bouteilles et débarrassez une table, je reviens avec "Vous-savez-quoi" ! »

Les sourcils du pirate firent un bond vers le haut, ses yeux s'illuminant alors qu'il se levait, obéissant au distilleur sans rechigner une seule seconde.
Alors qu'il ramassait les bouteilles qui trainaient et débarrassait une table comme demandé, DogFish jeta de nouveau un œil à son collègue, toujours souriant, mais cette fois, plus rayonnant que l'instant d'avant.

"On va se marrer !"

Cela sonnait comme une promesse, et le Pied Beau, tout ragaillardit qu'il était en était convaincu.
Ce jeu la avait tout de marrant, a partir du moment ou on ne flippait pas trop.
C'était que lui, il avait l'habitude d'avaler toute sortes de boissons bizarres et bien souvent dégueulasses provenant du laboratoire du scientifique fou, alors, rares étaient les hésitations.

Un jeu de boisson, c'était exactement ce dont il avait besoin, la tout de suite maintenant.
Pour se changer les idées, pour les peindre de couleurs, vives de préférence, au moins l'espace de quelques heures.

« LET'S BEGIN, MEINE FREUNDE ! »
Braumeister était de retour avec un lourd plateau chargé de boissons et surtout de promesses d'ivresse et de délires en tout genre.

"Les règles habituelles : le premier à abandonner a un gage." Le brave chien pencha la tête sur le coté, le visage toujours découpé d'un sourire qui faisait grincer de par sa noirceur. "Aujourd'hui, le perdant devra goûter ce breuvage !" Les yeux pales avisèrent une bouteille blanche aux airs bien mystérieux. "Je ne sais même pas ce qu'il fait. Alors, toujours partants ? Il est encore temps de se résigner !"

Et le distilleur s'était mit à rire comme un dément, donnant étonnamment du baume au cœur de Wilhelm. Cela lui faisait grand plaisir, au blond, que son cher maitre brasseur ai retrouvé la vue et l'envie de jouer avec ça.
Heureusement, lui, était encore la.
Heureusement...

"Toujours partant !" Et c'était plus qu'évident, car déjà Wilhelm s'était installé sur une chaise libre, faisant face aux boissons qui promettaient tant.






Sourire de l'Enfer



Revenir en haut Aller en bas
Abel Fawkes
Abel Fawkes

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 35
✘ SURNOM : Le Dentiste
✘ AGE DU PERSO : La Bonne vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Eyup !
✘ LIENS : Email Diamant, la magie du blanc.

Seuls les Vrais savent Empty
MessageSujet: Re: Seuls les Vrais savent   Seuls les Vrais savent EmptyLun 7 Nov 2016 - 0:18


   
- Nooon, arrête ! Tu vas me carier !
- Hinhin, ça t'apprendra à être une dent de laiiiit, t'es même pas une vraie !
- Nooon, méchant !


   Assis sur son tabouret, sa dose de rhum sagement posée non loin, Abel oublie le monde et joue avec son butin du jour. Ou plutôt, une partie de son butin : Ernest et Célestine. Le premier est une grosse molaire arraché à dieu sait quel cadavre de chimère pourrie par l'eau, et la seconde une charmante dent de lait cueillie à même l'enfance. Ses sœurs sont là aussi, plus loin. Rangées. Mais celle-là, celle-là il l'aime. Elle est encore pleine de ce crénelage des dents jeunes et fraîches, avec un bout de gencive séché qui lui tatoue l'émail. Les autres, il n'a pas encore décidé de leur identité, ni de leur utilité. Un collier, peut-être ? Il n'en a jamais trop.

   Il joue, Abel, il joue et oublie le temps, oublie pourquoi il était venu à la Taverne, à la base. C'est pas grave, quand il se souviendra qu'il a oublié, il se rappellera bien de quoi il s'agissait. Tôt ou tard, ça finit toujours par revenir.

   Et puis on lui parle, et puis il redresse la tête. Et puis merde, y a plus personne. Où qu'il sont les gens ? Y a plus que des tables vides, des tabourets, un Wilh au sourire mort et Brau qui disparaît. Quelques ordre que le Dentiste n'entend qu'avec un temps de retard, le Pied Beau qui s'affaire.. Et TING ! Grand sourire, parce qu'il comprend. Jeu. Jeu jeu jeu jeu jeu !

   TING ! Il a bondit de son tabouret et finit d'une lampée ce qui lui reste de rhum. C'est la gorge qui chauffe et l’œil brillant qu'il aide Wilhelm dans leur tâche et. Et à le voir soudain, il se souvient de pouvoir il était venu. Oh, ça attendra plus tard, après le JEU. S'il s'en rappelle encore. Mais là encore, qu'importe, il finira bien par s'en rappeler. C'est dans sa poche de toute façon.

   Quand Brau revient et leur sort son numéro de mec flippant que le Dentiste aime tant, celui-ci joint son rire à celui du tenancier. Rions mes bons, allons allons !

   - J'en suis pardi ! Tes jeux ont toujours du mordant !

   Et de s'assoir avec son plus beau sourire colgate, et de vous fixer tour à tour d'un air ravi. Il sourit tellement que ses zygomatiques se sont endurcis, depuis le temps. Vous en avez donc pour un bon moment avant de le voir cacher ses canines.

   - Qui commence quand de quoi ?

   Ou comment parfaitement résumer tous les points à aborder pour une session organisée de ce jeu si merveilleusement chaotique.

   Abel aime jouer. On vous l'a déjà dit ?

   

   
   






Abel te sourit de tous ses crocs en #994D38.
Seuls les Vrais savent Abel_s10
Revenir en haut Aller en bas
Friedrich-W. von Juntz
Friedrich-W. von Juntz

☠ Distilleur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 68
✘ SURNOM : L'Alchimiste
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Yup !
✘ LIENS : Du vin du rhum et d'la bière non de Dieu !

Seuls les Vrais savent Empty
MessageSujet: Re: Seuls les Vrais savent   Seuls les Vrais savent EmptyLun 21 Nov 2016 - 22:12

Les règles de la Brewlette sont très simples. Une bouteille tourne au milieu puis désigne une personne. Cette personne doit alors choisir et boire intégralement le contenu d'une des fioles mises à disposition. Si après l'ingestion du liquide la victime est encore consciente et d'attaque, le tour continue. Le perdant est le premier à arrêter. Facile ? Tout dépend du contenu de la fiole, hin hin hin....

« ACH JA ! LET'S BEGIN ! » lança Braumeister en même temps que la bouteille.

Wilhelm, Abel, Braumeister, Wilhelm, Abel, Braumeister.... Les quelques secondes que la bouteille mit à s'arrêter furent les plus longue que l'Alchimiste n'ait jamais observées. Wilhelm, Abel...

« Scheisse. »

Braumeister.

« Very vell, Ich bin daran. »

Ses longs doigts fins mélangèrent délicatement les fioles, puis, en ayant choisi une au hasard, il l'ouvrit. Et sans plus attendre, il avala d'un coup tout le contenu.

Inodore.
Sans saveur.

« Ahah ! Nur Wasser ! » clama-t-il triomphalement avant de 1. se rappeler qu'il n'avait jamais rajouté de fiole ne contenant que de l'eau, et de 2. remarquer que sa poitrine était étrangement trop serrée dans son costume qu'il avait pourtant porté toute la journée.

« Oh, Scheisse... » commenta Braumeisterin en déboutonnant le haut de sa chemise. « Je croyais l'avoir rangée ailleurs, celle-là... Villy, à ton tour de faire tourner ! »

HRP:
 






Braumeister joue avec ses potions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wilhelm DogFish
Wilhelm DogFish

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1164
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 4/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

Seuls les Vrais savent Empty
MessageSujet: Re: Seuls les Vrais savent   Seuls les Vrais savent EmptyMar 6 Déc 2016 - 19:36

Et la bouteille tournait, tournait, tournait... Et Wilhelm la suivait des yeux avec un air benêt, la bouche entre ouverte, comme hypnotisé par le mouvement circulaire imprimé sur la table au vieux bois abimé.
Ne s’arrêterait-elle jamais ?
Ca lui en donnerait presque la nausée, et fort d'une réflexion plus que poussée, DogFish finit par la lâcher des yeux, secouant brièvement la tête comme pour se remettre les idées en place.
Quelques mots proférés dans une langue inconnue, celle de Braumeister.
La bouteille avait désigné sa première victime qui ne serait donc autre que le maitre de cérémonie en personne !
Un sourire amusé fendit la gueule tailladée du Pied Beau, fixant ses yeux pales sur le distilleur et l'observant choisir l'une des fioles comme les règles du jeu le stipulaient.
Produit bien vite descendu sans aucune hésitation.
Brau avait la classe, et surtout une confiance aveugle bien que sa vue revenu en ses produits, mais les effets de la potion allait alors le rendre plus stylé encore que ce qu'il n'était déjà !
Et c'était peu dire, car déjà, la belle, l'incroyable, la pas très plantureuse mais non moins fabuleuse Braumeisterin était de retour d'un passé pas si lointain mais déjà flou dans l'esprit de certains, voir même de beaucoup.

« Oh, Scheisse... » Le blond se mit à rire de bon cœur, se mordant la lèvre inférieure sans trop y penser alors que la "nouvelle venue" déboutonnait le haut de sa chemise pour se mettre plus à l'aise « Je croyais l'avoir rangée ailleurs, celle-là... Villy, à ton tour de faire tourner ! »
Et Wilhelm ne se fit pas prier, attrapant la dite bouteille et la faisant tourner, tout sourire, ne pensant pas vraiment à ce qui pourrait l'attendre au bout de cette aventure.
Et la bouteille tournait, tournait, encore et encore, à en faire tourner le lait, elle tournait, puis perdait en vitesse, lentement, se faisant plus calme, ralentie...

Pour enfin désigner...

Abel !

Après avoir ramené une donzelle autour de la table, que leurs réserverait donc la suite de cette partie de Brewlette presque improvisée ?
L'avenir proche le leur dirait, alors que les yeux bizarres de Wilhelm se plantaient sur son voisin aux dents acérées, un sourire un chouilla détraqué étiré jusqu'aux oreilles.







Sourire de l'Enfer



Revenir en haut Aller en bas
Abel Fawkes
Abel Fawkes

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 35
✘ SURNOM : Le Dentiste
✘ AGE DU PERSO : La Bonne vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Eyup !
✘ LIENS : Email Diamant, la magie du blanc.

Seuls les Vrais savent Empty
MessageSujet: Re: Seuls les Vrais savent   Seuls les Vrais savent EmptyVen 6 Jan 2017 - 17:17


   
Le jeu. Le jeu c'est bien, il aime bien. C'est pas un gars compliqué, Abel, hein. Tant qu'il y a eu du jeu, vous aurez votre homme.

Il est tout sourire, le Dentiste. Tout sourire et tout ricanant, comme un sale gosse avec ses compères qui s'apprête à faire un coup foireux. Et pour cause, la Brewlette, c'est un jeu foireux en plein. C'est bien pour ça qu'il est si génial, d'ailleurs ! Il se frotte les mains d'un air satisfait et regarde attentivement l'installation, l'ouverture par le maître de cérémonie.. C'est comme un show, vraiment. Un show interactif.

Quand le maître brasseur justement est la première victime, Abel ricane de plus belle avec sa bobine de sale mioche en plein et laisse échapper deux "Whoop whoop! Sexy lady!". Cette transformation le ravi au plus haut point, et ça se voit. Pas qu'il lorgne vraiment ni rien, mais il avait entendu parler de cette soirée où tous les hommes avaient été femmes et.. Et il l'avait manqué ! En son for intérieur, le blond espérait avoir une chance de se rattraper. C'est qu'être une femme, ça peut être très drôle à expérimenter ! Comment est-ce qu'il serait, hm ? Grande, petite, bien poumonnée ou planche à pain ? Oh, s'il a l'occasion de boire cette potion, il faudra qu'il lance des paris avant !

Quand le traqueur lance la bouteille à nouveau, Abel la suit des yeux comme un chat fixe son jouet : en n'en perdant pas une miette. Tourne tourne touuuurrnneeeee.. Lui. Abel. Le prochain.

Silence. Puis, un grand sourire.

- Cooooooooooooooool.

Son sourire lui bouffe encore plus le visage et ses yeux se braquent avec gourmandise sur le panel de fioles à essayer. De la haute dégustation, oh !

- Simple question. Y en a contre les dents ?

Prions que non. Ça, ce serait.. Vraiment terrible, pour le coup. Mais bah ! On verra ! Sans trop attendre la réponse, son bras se déplie vers les flacons. Hop, on ferme les yeux, un nouveau ricanement pour la forme.. Et sa main bouge au dessus des fioles pour finalement en saisir une au hasard à tâtons. Une fois son destin choisi, Abel rouvre les yeux et la regarde. Elle pétille, bien c'est qu'il l'a mélangé sais faire exprès en l'attrapant ? Aucune importance !

- Santé !

Et d'ouvrir avec un sourire plus gros que lui et d'en prendre une large lampée. Le goût est acre et terrible, c'est merveilleux ! Un vrai air de jeu, d'authentique histoire foireuse qui commence. Hop ! Abel repose le flacon, et attend, immobile. Une seconde. Deux. Rien ?

- .. Bah ?

C'est presque décevant. Une légère moue qui commence, et avec un soupire le blond se gratte la ma.. Patte ?

Dès qu'il sent que quelque chose ne tourne pas rond, le Dentiste regarde ses mains, son buste, s'examine en ricanant comme un petit fou. Y a un truc qui s'est passé, pour de vrai ! Trop bien ! Et en l'occurrence, Abel est devenu une sorte de chewbacca ou de yéti : velu velu de partout, avec une fourrure mal contenue par les habits mais semble le couvrir de partout. Seules ses oreilles et le bout de son nez dépassent. Un sourire, un grand : les yeux pétillent sous la frange trop longue et ses dents blanches ressortent de plus belle au milieu de la toison blonde comme les blés.

- Mon tour, hein ? Dites, c'mon tour ?

Il bat des mains comme un enfant, et s'esclaffe de plus belle en voyant la fourrure onduler à chacun de ses mouvements. Puis se penche au dessus de la bouteille et.. Tourne tourne tourne !

   

   
   






Abel te sourit de tous ses crocs en #994D38.
Seuls les Vrais savent Abel_s10
Revenir en haut Aller en bas
Friedrich-W. von Juntz
Friedrich-W. von Juntz

☠ Distilleur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 68
✘ SURNOM : L'Alchimiste
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Yup !
✘ LIENS : Du vin du rhum et d'la bière non de Dieu !

Seuls les Vrais savent Empty
MessageSujet: Re: Seuls les Vrais savent   Seuls les Vrais savent EmptyVen 20 Jan 2017 - 0:14

Les regards. Les regards de Villy, ceux d'Abel. Cet amusement, et ce mordillage, voilà ce qui plut à Braumeisterin. Ce jeu était là pour ça. Pour s'amuser, repousser les limites de la moquerie à leurs derniers retranchements. Et assumer, complètement, ce qui leur arrivaient. Car, après tout, seuls les Vrais savent vraiment rire de tout.

« Alors, ce que tu vois te plais, Villy ? » susurra l'Alchimiste à son cobaye en rehaussant sa nouvelle poitrine.

Mais la bitch... La brasseuse n'eut pas le temps d'allumer ce cher Villy plus que ça. La bouteille avait décidé sa victime. Le Dentiste. Qui riait et souriait. Alors dentiste, riras-tu le dernier après avoir pris ta bouteille ? Au moins, il avait le sens du spectacle, Abel. Cette façon de fermer les yeux, de prendre au hasard... EXcellent. Avec des yeux s'élargissant plus que ceux du Chat Potté, la maîtresse des lieux fixa la victime avec impatience, tentant de deviner quel breuvage il avait pu bien absorber.

La manière dont les poils se mirent à couvrir le Dentiste d'un bout à l'autre de son corps surprit la brasseuse qui en resta bouche-bée. Elle avait oublié cette potion. Mais le résultat... Quand Abel se mit à s'esclaffer, Braumeisterin ne pu s'empêcher de le suivre, à cœur joie. Un rire sincère, bien moqueur, qui faillit même arracher une larme à Braumeister.

« Wow, voilà un homme viril qui a du POIL ! lança-t-elle entre deux éclats de rires. Rends moi ma virilité, vilain ladre ! »

Et la bouteille qui avait été lancée de nouveau tourna, tourna, tourna.... Et s'arrêta devant le dernier rescapé de la soirée.

« Alors, Villy. Que nous réserves-tu ? » susurra la belle allemande.






Braumeister joue avec ses potions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wilhelm DogFish
Wilhelm DogFish

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1164
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 4/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

Seuls les Vrais savent Empty
MessageSujet: Re: Seuls les Vrais savent   Seuls les Vrais savent EmptyVen 10 Mar 2017 - 4:39


« Alors, ce que tu vois te plais, Villy ? »

Si ça lui plaisait ? Ho ça oui ça lui plaisait ! Et d'ailleurs le blondinet avait bien du mal à s’intéresser à ce qu'il se passait sur la table, plus occupé à mater discrètement sans discrétion sa collègue juste à coté.
En guise de réponse, une mine taquine qui frôlait le malaisant puisqu'un sourire mal contenu découvrait ses dents noires à en frissonner.

Elle était belle à sa manière, Braumeisterin. Toute en finesse et en os. Pâle comme une morte et aux yeux maquillés de cernes noires.
Certainement pas le genre de femme de la majorité, mais elle avait ce charme du différent, de l'intouchable, de la maitresse Brasseuse.
Wilhelm en lâcha un petit soupire.
Le meilleur restait planqué dans des chaussures sombres, sous la table, mais mieux valait ne pas y penser, ce n'était pas le moment, après tout, non ?

Et d'ailleurs, déjà vint le tour d'Abel de s'essayer aux potions puisque la bouteille l'avait désigné !

- Cooooooooooooooool.

Son sourire se faisait si grand qu'il en aurait écopé le surnom de Big Bad Wolf sans difficulté, cependant, DogFish le suivit, sa mine se déchirant de la même excitation du jeu.

- Simple question. Y en a contre les dents ?

Un regard en coin vers l'Alchimiste, mais aucune réponse ne vint, alors, pour combler ce vide et encourager son camarade, le Pied beau se contenta d'hausser les épaules, toujours souriant, puis de désigner le panel de fioles du menton, l'air de dire "Tu verras bien !"
La question n'était pas bête et une réponse aurait bien sur intéressé le chien du Jolly, mais bon, le jeu avant tout !

Et puis enfin, le pirate acéré englouti une potion choisie au hasard sans trop se formaliser sous le regard impatient des deux autres qui pour le coup ne furent en rien déçu.
Les effets ne mirent pas bien longtemps à se déclarer bien que leur victime ne sembla pas s'en rendre compte sur le coup.
Sous les yeux ébahis qui s'agrandissaient de Wilhelm, une fourrure blonde et Ô combien fournie se mit à recouvrir tout le corps d'Abel, le changeant en une espèce de drôle de créature humanoïde au pelage chatoyant de soleil.

"Whaaaaaaa !!!"

Et des rires éclatèrent, des plus moqueurs aux plus sincères.
"Wow, voilà un homme viril qui a du POIL ! Rends moi ma virilité, vilain ladre !"
"T'es doux comme un tapis touffe " S'exclama Wilhelm alors qu'il envoyait la main vers le poilu, caressant cette drôle de toison qui en effet se révélait relativement agréable au touché.
Ca donnait envie de faire des gros câlins, comme à une peluche géante !
Mais trêve de bavardages, déjà le jeu se poursuivait.

- Mon tour, hein ? Dites, c'mon tour ?
Faisait le chewbacca pirate tout en s'agitant.
"Ouaiiiiis ! A toi de la faire tourner !" Le dernier rescapé semblait tout aussi excité, pressé de voir la suite de cette aventure étrange sans vraiment réaliser qu'il pourrait bien lui arriver malheur dans ce jeu tordu.
Mais il fallait dire, en tant que cobaye officiel du Braumeister, Wilhelm avait plus que l'habitude de tester toute sorte de potion. C'était un peu une sorte de routine pour lui !
Et d'ailleurs, sans trop de surprise, la bouteille fini par cesser de tourner, le désignant comme dernier testeur.

"Alors, Villy. Que nous réserves-tu ?" Qu'elle avait susurré, la belle et flippante scientifique folle, le faisant frissonner.
Ni une ni deux, DogFish tendit le bras, se saisissant d'une des fioles sans longuement tergiverser, n'hésitant que brièvement quand à son choix, sa main le portant naturellement vers sa couleur préférée ; le vert.
Un beau vert émeraude qui bullait de violet. C'était joli et marrant. Et hop ! La tête en arrière le blondinet, cul sec la potion, comme un VRAI ! Il en aurai presque explosé la fiole sur la table d'un geste brusque, comme le voulait la tradition avec certains alcools mais se retint. C'était qu'il en avait pas des millions, le brasseur.
Question d'respect.
Bref.
Les effets ne mirent pas bien longtemps à pointer le bout de leurs nez, et déjà, Wilhelm sentait que ses vêtements flottaient bizarrement autour de lui, que la table se reculait à lui en donner le tournis et que pour garder en visu ses deux collègues, il devait se forcer à lever la tête sous peine de ne plus si bien les voir en face !
Par curiosité, le pirate leva les mains devant ses yeux, comme Abel un temps avant lui, et sous son regard halluciné, il avisa la taille de celles ci.
Toutes petites. Ses bagues glissant de ses doigts trop fin pour frapper le sol dans un bruit de métal qui se répétait à force de rebondissements sur les lattes de bois.

Une expression de surprise extrême se dessina sur la bouille de gosse d'environ 6 ans qu'arborait désormais le terrifiant découpeur de pieds.
Alors la...

Alors la...

Les grands yeux bleus se plantèrent dans eux de ses deux camarades, tour à tour, ne sachant ni quoi dire, ni quoi faire à part : Seuls les Vrais savent 3555118520






Sourire de l'Enfer



Revenir en haut Aller en bas
Abel Fawkes
Abel Fawkes

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 35
✘ SURNOM : Le Dentiste
✘ AGE DU PERSO : La Bonne vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Eyup !
✘ LIENS : Email Diamant, la magie du blanc.

Seuls les Vrais savent Empty
MessageSujet: Re: Seuls les Vrais savent   Seuls les Vrais savent EmptyLun 1 Mai 2017 - 18:27


Le jeu. Le jeu c'est bien, il aime bien. C'est pas un gars compliqué, Abel, hein. Tant qu'il y a eu du jeu, vous aurez votre homme.

Il est tout sourire, le Dentiste. Tout sourire et tout ricanant, comme un sale gosse avec ses compères qui s'apprête à faire un coup foireux. Et pour cause, la Brewlette, c'est un jeu foireux en plein. C'est bien pour ça qu'il est si génial, d'ailleurs ! Il se frotte les mains d'un air satisfait et regarde attentivement l'installation, l'ouverture par le maître de cérémonie.. C'est comme un show, vraiment. Un show interactif.

Quand le maître brasseur justement est la première victime, Abel ricane de plus belle avec sa bobine de sale mioche en plein et laisse échapper deux "Whoop whoop! Sexy lady!". Cette transformation le ravi au plus haut point, et ça se voit. Pas qu'il lorgne vraiment ni rien, mais il avait entendu parler de cette soirée où tous les hommes avaient été femmes et.. Et il l'avait manqué ! En son for intérieur, le blond espérait avoir une chance de se rattraper. C'est qu'être une femme, ça peut être très drôle à expérimenter ! Comment est-ce qu'il serait, hm ? Grande, petite, bien poumonnée ou planche à pain ? Oh, s'il a l'occasion de boire cette potion, il faudra qu'il lance des paris avant !

Quand le traqueur lance la bouteille à nouveau, Abel la suit des yeux comme un chat fixe son jouet : en n'en perdant pas une miette. Tourne tourne touuuurrnneeeee.. Lui. Abel. Le prochain.

Silence. Puis, un grand sourire.

- Cooooooooooooooool.

Son sourire lui bouffe encore plus le visage et ses yeux se braquent avec gourmandise sur le panel de fioles à essayer. De la haute dégustation, oh !

- Simple question. Y en a contre les dents ?

Prions que non. Ça, ce serait.. Vraiment terrible, pour le coup. Mais bah ! On verra ! Sans trop attendre la réponse, son bras se déplie vers les flacons. Hop, on ferme les yeux, un nouveau ricanement pour la forme.. Et sa main bouge au dessus des fioles pour finalement en saisir une au hasard à tâtons. Une fois son destin choisi, Abel rouvre les yeux et la regarde. Elle pétille, bien c'est qu'il l'a mélangé sais faire exprès en l'attrapant ? Aucune importance !

- Santé !

Et d'ouvrir avec un sourire plus gros que lui et d'en prendre une large lampée. Le goût est acre et terrible, c'est merveilleux ! Un vrai air de jeu, d'authentique histoire foireuse qui commence. Hop ! Abel repose le flacon, et attend, immobile. Une seconde. Deux. Rien ?

- .. Bah ?

C'est presque décevant. Une légère moue qui commence, et avec un soupire le blond se gratte la ma.. Patte ?

Dès qu'il sent que quelque chose ne tourne pas rond, le Dentiste regarde ses mains, son buste, s'examine en ricanant comme un petit fou. Y a un truc qui s'est passé, pour de vrai ! Trop bien ! Et en l'occurrence, Abel est devenu une sorte de chewbacca ou de yéti : velu velu de partout, avec une fourrure mal contenue par les habits mais semble le couvrir de partout. Seules ses oreilles et le bout de son nez dépassent. Un sourire, un grand : les yeux pétillent sous la frange trop longue et ses dents blanches ressortent de plus belle au milieu de la toison blonde comme les blés.

- Mon tour, hein ? Dites, c'mon tour ?

Il bat des mains comme un enfant, et s'esclaffe de plus belle en voyant la fourrure onduler à chacun de ses mouvements. Puis se penche au dessus de la bouteille et.. Tourne tourne tourne !Abel avait eu la cote, avec son truc de poil, sa potion de tapis touffe comme dit le blond. L'expression avait fait hurler le pirate, et les spasmes hilares en avaient fait ondoyer la fourrure de yéti blond. Mais déjà, déjà il se concentre sur la suite, sur la bouteille, sur le jeu ! Tourne tourne tourne, bouteille ! Ce qu'on est con, quand on est joueur..

C'est -enfin- au tour de Willy de passer à la planche, et Abel est des plus curieux de voir le résultat. Déjà, sa question est passée au second plan, avec en conclusion "on verra bien !", déjà il se concentre sur la nouvelle.. Victime ? Star du jeu ? Un peu des deux, il faut bien l'admettre. Les coudes bien calés sur la table et le visage appuyé sur ses mains entrecroisées, le Dentiste est tout prêt. Et le résultat était.. Merveilleusement surprenant !

Abel n'a pas trop compris ce qui s'est passé dans ta vie soudainement Wilhelm. Il a eu l'impression d'avoir cligné des yeux, et qu'un type (Brau peut-être ?) avait fait l'échange entre un gamin déguisé en toi et le vrai toi. D'ailleurs, quand il te vois comme ça, et plus jeune d'une vingtaine d'années, son premier réflexe très stupidement est de regarder sous la table. T'es caché ? Ah non. Y a rien sous la table, à part des jambes de pantalons qui flottent vides, comme si tu avais été amputé. Wilh sans pied.. Bizarre, tout de même.

Abel se redresse comme un ressort -shtoiiiing!- et se penche vitos vers toi, l'enfant, avec un grand regard sérieux et presque scientifique.

- Fais "Aaaaaaah". En grand. C'est important.

Tes dents. Tes dents elles sont comment, dans quel état ? Tendre, belle, crénelées de jeunesse et d'un émail encore trop frais ? Comment avais-tu ces dents là, ce trésor ? Wilh et des dents blanche, Abel n'est même pas sûr de savoir ce qu'il en penserait. D'un côté, ce serait mieux pour lui, mais de l'autre, ces diamants noirs disparaîtraient et ce serait triste et inexpliqué, et pas Wilh. Mais les dents, les dents pures et pâles, venant du blond, ce serait tout aussi rare ! Oh belles, belles dents montre lui par pitié !

Il a le regard un peu fiévreux, le Dentiste. Il a l'air sérieux, empressé, concentré. Comme si un truc plus important que tout se jouait, là, maintenant, tout de suite. Plus important que ta vie, que la sienne, que Neverland. Et là, maintenant, tout de suite, c'est un peu l'impression qu'il a.

- Brau, t'avais pas répondu. Y a des potions qui ont des effets sur les dents ?


Ça lui rappelle sa question, du coup, et il te la pose en te jetant un bref coup d'oeil, cher tavernier. Mais bien vite, c'est vers le pirate qu'il se retourne. Ses dents. Ses dents comment sont-elle ?

Je veux voir, je veux voir, je veux voir !









Abel te sourit de tous ses crocs en #994D38.
Seuls les Vrais savent Abel_s10
Revenir en haut Aller en bas
Friedrich-W. von Juntz
Friedrich-W. von Juntz

☠ Distilleur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 68
✘ SURNOM : L'Alchimiste
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Yup !
✘ LIENS : Du vin du rhum et d'la bière non de Dieu !

Seuls les Vrais savent Empty
MessageSujet: Re: Seuls les Vrais savent   Seuls les Vrais savent EmptyJeu 22 Juin 2017 - 23:36

Pour la première fois depuis... Depuis très longtemps, le sourire de la Braumeisterin s'évanouit. Quelque chose en elle venait de se briser. Voir Villy rajeunir, comme ça, lui rappela quelque chose. Quelque chose d'ancien. Quelque chose de triste. Quelque chose d'horrible. Quelque chose dont elle ne voulait pas se rappeler.

« Hey, Scullion ! C'est quoi que tu vas faire ? »

Je suis pas Scullion... Je suis der Braumeister !

La brasseuse manqua de tomber en se relevant de sa chaise. Non, pas possible. Non. Comment avait-il pu passer à côté de ça ? Comment avait-il, après tout ce temps, réussi à la faire ? Lui, Scullion, euh non, Braumeister, qui avait poursuivi un mythe... Non, il ne l'avait pas poursuivi, il brassait juste d'étranges breuvages pour le plaisir de les brasser ! Si, si, forcément ! Il était le Braumeister, pas un Récolteur du nom de Scullion. D'ailleurs il ne connaissait pas de Récolteur !

« Ich bin... Der Braumeister ! » grogna-t-elle en se tenant la tête. « Ich bin... Scullion ! »

Braumeister voulait dire nicht, mais quelque chose en lui l'en empêchait. Pourquoi ? Pourquoi ces souvenirs ? Pourquoi maintenant ? Pourquoi ne pouvait-il pas refuser son identité de Scullion ?

Retourner à l'Arbre.... Non ! Il n'était pas un Garçon Perdu ! Il était le tenancier de la taverne Rhum'Antique ! C'était un pirate de Terre, un vrai ! Fiévreusement, Braumeister attrapa la fiole que son cobaye avait vidé. Évidemment, plus une goutte. Il jetta la fiole par terre avant de fouiller parmi les autres. Verte émeraude. Avec des bulles violettes. Est-ce qu'il en avait seulement un deuxième exemplaire ? Il le fallait. Au fond de lui, Braumeister le savait.

Il voulait que cette fiole ait une petite sœur.

Il le fallait.

Pour Scullion.

Après quelques minutes de farfouillage et de fioles brisées, desquelles des liquides faisant fumer le sol dans d'étranges couleurs sortaient, Braumeister sortit triomphalement une potion, identique à celle bue par Villy. Un coup de vent éteignit toutes les bougies, et le tonnerre tomba alors que Braumeister se laissait à un rire dément, nerveux.

Il avait son Graal. Sa potion de rajeunissement. Son ticket de retour.

Scullion allait pouvoir revenir à l'Arbre.


Mais il n'était pas Scullion, n'est-ce pas ?

Le sourire distordu se changeait en visage horrifié, avant de sourire à nouveau. Braumeister ne savait plus du tout où il en était...






Braumeister joue avec ses potions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wilhelm DogFish
Wilhelm DogFish

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1164
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 4/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

Seuls les Vrais savent Empty
MessageSujet: Re: Seuls les Vrais savent   Seuls les Vrais savent EmptyDim 9 Juil 2017 - 6:28

Après la surprise, l'angoisse.
Celle qui grimpait lentement, qui partait des pieds, rampaient le long des jambes, celles la même qui étaient plus courte et qui du coup faisaient bien moins de chemin à parcourir. La peur, elle saisissait le ventre, donnait de drôles de sensations du genre pas agréable du tout et au final enserrait la gorge comme deux mains étrangleuses. Ca coupait le souffle, rendait la respiration plus saccadé, le cœur s'emballait et faisait mal dans la poitrine.
Et puis un sursaut suivit d'une grimace alors qu'Abel se penchait vers lui de toute sa nouvelle hauteur et de toute sa fourrure.
Si l'instant d'avant le dentiste avait paru doux et rigolo, maintenant, aux yeux du petit Wilhelm, il prenait des allures de monstre intimidant, alors qu'un sourire carnassier lui fendait le visage poilu.
Le grand méchant loup... Blond.

- Fais "Aaaaaaah". En grand. C'est important.


Plus tremblant que de raison, ses grands yeux bleus pales presque larmoyant, DogFish ne pu se résoudre à autre chose qu'obéir, ouvrant la bouche tout en fixant son collègue comme si celui ci s’apprêtait à le bouffer au moindre mouvement brusque ou à la moindre contrariété.

Ses dents ?
Toujours aussi noires.
Son visage ?
Toujours bardés de cicatrices.
Wilhelm n'avait pas fait un bond dans le passé mais avait plutôt rajeunit, restant lui même mais en version ra-petit, lui donnant une drôle d'allure, du genre pas banal. Quel enfant porterait de telles marques sur le visage et le corps ? Quel gosse arborerait un tel sourire à fendre le cœur et les miroirs ? Et ces grands yeux bizarres, comme s'ils avaient trop longtemps fixé le soleil.

De son coté, encore une fois, Braumeister ne répondit pas à la question posée, s'agitant, se levant, semblant prit d'une crise existentielle.
Le clebs du Jolly eu bien du mal à détacher son regard de celui d'Abel, comme figé, toujours dans l'appréhension que l'autre se jette sur lui pour le bouffer. Il parvint cependant à le faire, quoi qu'en revenant toujours systématiquement à celui qui lui portait tant d'attention, ou plutôt, portait tant d'attention à ses dents.
Il en avait oublié de refermer la bouche, en passant, comme effrayé à l'idée d’énerver la grosse boule de poils qui lui faisait présentement face, et de si près.

"Ich bin... Der Braumeister ! Ich bin... Scullion !"

Scullion ?
Qui était Scullion ? Ou quoi ? A moins qu'il ne s'agisse d'un mot incompris tiré du vocabulaire du brasseur ?
Qu'est ce qui lui arrivait, à Braumeister ? Est ce que c'était sa transformation en gamin qui l'avait mise dans cet état ?
Etait-ce un effet secondaire de la potion que la scientifique avait avalé ? Comme un truc lié aux gosses qui était déréglé ?
C'était que les femmes, c'était forcément lié aux enfants, non ?

Et puis l'Alchimiste s'était mis a farfouiller. Cherchant cherchant, on ne savait quoi ! Mais finalement il trouva.
Une potion.
Qui semblait semblable à celle qu'avait avalé Wilhelm il y avait de ca quelques minutes.
Un coup de vent qui faisait frissonner, et les bougies furent toute soufflée en un instant.
Ambiance angoissante alors que le tonnerre au loin grondait.

Quelque chose se passait.










Sourire de l'Enfer



Revenir en haut Aller en bas
Abel Fawkes
Abel Fawkes

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 35
✘ SURNOM : Le Dentiste
✘ AGE DU PERSO : La Bonne vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Eyup !
✘ LIENS : Email Diamant, la magie du blanc.

Seuls les Vrais savent Empty
MessageSujet: Re: Seuls les Vrais savent   Seuls les Vrais savent EmptyMar 1 Aoû 2017 - 14:49


 
Noires noires noiiiiires ! Les dents du blonds n'avaient pas tellement changé, c'était juste les même chicots pourris en plus petit. D'ordinaire Abel a déjà une fascination morbide à leur sujet. Mais là.. Là, de les voir si frêles, si minuscules, Abel était un peu tombé amoureux. C'est qu'elles étaient uniques. UNIQUES ! Ooooh, comme il voulait les cueillir avant qu'elles ne reprennent leurs taille. Comme il voulait les cajoler, les dorloter. Un écrin peut-être ? Impossible d'en faire des perles, les pauvres chéries s'émietteraient ! Ce serait dommage, si dommage ! Un peu fébrile, presque tremblant, le Dentiste avance une main vers la dentition d'encre avant d'être arrêté par un Braumeister des plus excité. Kewa ?

Il tourne la tête, du coup, la main à quelques centimètres à peine de son trésor. Et le brasseur est.. Etrange. Pourquoi il farfouille, comme ça ? Qu'est-ce qu'il..

- AH NON !

Un grand cri d'indignation quand l'Alchimiste exhibe une fiole. AH non mais non, on ne triche pas c'est pas son tour ! Ils n'ont pas encore refait tourner la bouteille, c'est quoi cette affaire ? Rendu bougon d'un coup, Abyéti se redresse d'un coup et oublie tout à fait Mini Wilh.

- Braumeister c'est de la triche ! Et puis celle-là, on vient pas de la tester déjà ??


Nouveau grondement, parce que oui, hein ! Là, on dirait drôlement la même potion quand même. Quel intérêt d'en reprendre quand on sait déjà quel effet elle a, hein ? D'un geste rageur, le blond velu tente vivement d'attraper la nouvelle fiole qui décidément devrait être hors concours pour cette partie. Une prochaine fois pourquoi pas, parce qu'avec toutes les couleurs ils auront oublié quoi fait quel effet. Mais là, non, décidément non !

Et fshhhhhhhhh.

Un courant d'air qui éteint tout. Poisse.

Au bout de quelques secondes, un rire. Un rire de gorge d'Abel, qui fait crisser ses griffes sur la table.

- On joue à l'aveuglette, dites ?


Oh que ça roucoule entre ses crocs. Oh qu'il ronronnerait s'il pouvait. Dans le noir, ce serait tellement drôle ! Et puis qui sait. Un coup de coude malencontreux lui permettra peut-être d'avoir une perle noire.. ?

 








Abel te sourit de tous ses crocs en #994D38.
Seuls les Vrais savent Abel_s10
Revenir en haut Aller en bas
Friedrich-W. von Juntz
Friedrich-W. von Juntz

☠ Distilleur du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 68
✘ SURNOM : L'Alchimiste
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Yup !
✘ LIENS : Du vin du rhum et d'la bière non de Dieu !

Seuls les Vrais savent Empty
MessageSujet: Re: Seuls les Vrais savent   Seuls les Vrais savent EmptyVen 8 Juin 2018 - 16:13

La réplique d'Abel fit un blanc dans la confusion de Braumeisterin. Jouer à l'aveuglette ? MAIS OUI ! Ça c'était une idée ! Une chouette idée bien amusante ! Elle rangea la potion dans une poche de son veston. Tant qu'elle avait la potion, elle pourrait mettre son plan à exécution... Après tout, elle n'avait pas forcément envie que tout le monde sache qu'elle comptait rentrer à l'arbre, et maintenant qu'elle avait la potion, ça ne pressait pas, n'est-ce pas ?

« Si je me rappelle bien, il y en a une qui permet de voir dans le noir. Le chanceux qui l'attrapera pourra profiter des autres ! Hihihi ~»

Se réinstallant à la table comme si de rien était, la Braumeisterin se rassit à la table.

« Nouvelle règle. Vu qu'on ne voit plus la bouteille, on en prend une chacun son tour. Si c'est vide, on a de la chance. Sinon... »

Elle se mit à rire.

« Eh bien, sinon, comme avant. On subit et on voit ! ALLEZ, A MON TOUR ! »

La brasseuse attrapa une de ses concoctions avant de l'engloutir d'une traite.

« Drôle de goût celle-là ! »   commenta la victime dans un drôle d'accent...






Braumeister joue avec ses potions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Wilhelm DogFish
Wilhelm DogFish

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1164
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 4/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

Seuls les Vrais savent Empty
MessageSujet: Re: Seuls les Vrais savent   Seuls les Vrais savent EmptyJeu 5 Juil 2018 - 20:06

La main griffue du monstre géant et tout poilu s'approchaient lentement mais surement, inexorablement, pas si loin d'effleurer les lèvres tremblantes du tout petit blondinet, ou plutôt ses dents, puis-qu’évidemment, c'étaient bien elles qui étaient la cible du Dentiste, le bien surnommé.
Et puis soudain, pour le plus grand soulagement de Wilhelm, la main s'éloigna ! Un quelque chose d'autre avait attiré l'attention d'Abel, le faisant s'exclamer ! S'indigner ! C'était de la triche qu'il disait !
Et puis le coup de vent.
Et puis le noir.
Et les frissons.

DogFish n'avait jamais eu peur du noir, mais désormais affublé de cette nouvelle apparence, fragile, vulnérable, il ne pu s’empêcher de trembler, sentant la panique lui monter jusqu'au nez, les larmes lui brouillant les yeux.
Abel, lui, il riait.
Juste à coté de DogFish, il se marrait.

"On joue à l'aveuglette, dites ?"


Ca ne l'avait pas du tout refroidi pour la suite, lui. Il avait l'air de se sentir comme un poisson dans l'eau, dans ces nouvelles conditions de jeu.

"Si je me rappelle bien, il y en a une qui permet de voir dans le noir. Le chanceux qui l'attrapera pourra profiter des autres ! Hihihi "
Le traqueur ravala sa salive, n'en menant pas large. Il était clair qu'avec son apparence, il n'allait pas pouvoir profiter tant que ca, qu'il puisse voir dans le noir ou pas.
Par contre, il y avait comme une crainte qui subsistait venant du coté d'Abel, crispant le clebs du Jolly, l’empêchant de se détendre. Il avait comme cette sensation qu'il était possible qu'il se prenne un coup dans la mâchoire à tout moment.

Pourquoi est ce qu'il flippait comme ça ? Le Dentiste était un collègue non ? Un ami même ! Ils s'entendaient bien tout les deux !

Le gosse avait beau tenter de se raisonner intérieurement, rien n'y faisait, la peur persistait.
C'était instinctif, et la pénombre ambiante ne faisait que faire grandir son sentiment d'insécurité.

"Nouvelle règle. Vu qu'on ne voit plus la bouteille, on en prend une chacun son tour. Si c'est vide, on a de la chance. Sinon...Eh bien, sinon, comme avant. On subit et on voit ! ALLEZ, A MON TOUR !"
Et c'était reparti, la belle jeune femme s'emparant d'une des fioles pour l'avaler cul sec.
Belle descente, pour une dame.

"Hein ?" Lâcha Wilhelm alors que visiblement, Braumeister avait dit quelque chose sans qu'il ne comprenne rien de ce qu'il venait de baragouiner ! C'était encore pire que lorsqu'il se mettait a parler son patois d'antan !

"On a rien compris à c'que t'as raconté !"
Et cet état de fait fini tout de même par faire un peu rire le matelot devenu enfant, oubliant très légèrement la menace qui semblait émaner de son collègue dentu et poilu.
Si à partir de maintenant il devenait impossible de comprendre le scientifique fou, cela allait rendre les choses plus délicate pour la suite ! C'était une véritable dégustation à l'aveuglette qu'ils entamaient désormais, puisque non seulement ils n'y voyaient rien, mais en plus, le maitre brasseur ne pourrait plus leur expliquer quoi que ce soit !

Mais soit.
C'était le jeu.

"A mon tour, alors !"
Et DogFish du se mettre debout sur sa chaise, tendant son bras trop court pour attraper l'une des fioles au hasard juste avant de la descendre sans trop hésiter. Qui sait, peut être que cette potion allait lui rendre sa taille normale !

Un bruit de verre qui s'envolait dans les airs, alors que l'éprouvette de brisait sur le sol.
Les mains tremblantes du gosse pirate n'avaient pas pu la garder entre leurs doigts.
Il tremblait, oui, Wilhelm, de tout son corps maintenant. Et il avait chaud soudainement, Trop chaud.
Il haletait, s'écroulant presque sur la table, respirant bruyamment, gémissant même à l'occasion. Ca brulait. CA BRULAIT !

"J.. j'ai.. j'ai..."
Il inspirait brusquement a un rythme saccadé, semblant incapable de se calmer alors que doucement dans la pièce, la lumière revenait.

Lentement, le gamin tailladé sembla enfin se calmer, la mine défaite, en sueur, son maquillage lui ayant coulé sur les joues, les noircissants de lignes retraçant le chemin de ses larmes.
On les voyait bien, les lignes.
On voyait très bien sa bouille fatigué aussi.
Tout le monde pouvait voir sans mal puisqu'en fait, C'était le Pied Beau tout entier qui s'était transformé en une drôle de lampe humaine.
Il brillait d'une lueur douce, un peu à la manière d'une luciole.

Ou comme une fée, on savait pas trop.






Sourire de l'Enfer



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Seuls les Vrais savent Empty
MessageSujet: Re: Seuls les Vrais savent   Seuls les Vrais savent Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates :: Le Port Débauché :: La Taverne Rhumantique-