-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Crater Impact SE
68.97 € 114.99 €
Voir le deal

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Koala Cosmique
Koala Cosmique

↣ Papoose des Hurons ↢


✘ AVENTURES : 102
✘ SURNOM : la Flèche
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/2
✘ LIENS : Je suis.
(Je fus.)
Nous sommes.

[FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  Empty
MessageSujet: [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite    [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  EmptyMer 31 Aoû 2016 - 17:15

Suite de cette aventure.



le vent l'emportera

Cosmos & Dusk (Ran)




Il fait nuit.
Le Bassin est quasiment vide. La nuit, c'est le temps sacré des Mères. L'endroit leur appartient, ce n'est rien d'officiel, mais rares sont les enfants qui se permettent une intrusion. Les plus grands, les plus solitaires, parfois.

Cosmos, qui apprécie la compagnie tranquille des autres, se crispe cette fois à leur vision.

Veux-tu te tenir à mon bras ? glisse-t-il tout doucement à l'égard de Ran.

Il ne sait plus ce qu'il convient de faire. Est-ce qu'il a le droit de la toucher. De la soutenir. Est-ce que ce sera douloureux. Est-ce qu'il y a une distance correcte à employer. Pas trop loin, pas trop près. C'est dur. Mais Cosmos supporte, car toujours l'idée qu'elle supporte tellement plus survole ses pensées, un horizon triste et important duquel il ne baisse pas les yeux. Il est à Ran ce que son bâton est à lui, un repère et un appui. Le seul, il croit bien, qu'elle acceptera. C'est un honneur aussi triste et grave que cet horizon, et il craint de ne pouvoir être à la hauteur. Le doute ne le fera pas vaciller toutefois, non, un bâton ne vacille pas, il se tient droit sur le sol.

Attends.

Il s'approche des mères et lisse, à son tour, l'inquiétude qui a fripé ses traits.

Angelina, dit-il à la première silhouette qu'il voit, regrettant un peu que ce ne soit pas la plus fédératrice, mais il n'a pas le coeur d'aller plus loin, loin d'elle. La Mère en Chef est souffrante, il faudrait qu'elle puisse utiliser le Bassin toute seule. Je l'accompagne pour... lui enseigner quelques techniques de méditation.

Le regard d'Angelina est perplexe, au fond, c'est sûrement pour le mieux que ce soit à elle qu'il s'adresse. Elle n'entend rien à ces concepts abstraits et ne remettra pas en cause leur pertinence.
Elle s'éloigne d'ailleurs, et va transmettre le message aux quelques mères qui bavardent. Elles saluent Cosmos de loin, avec un petit signe discret pour Ran. Toutes les mères respectent Ran. Ran a toujours su, non l'imposer, mais l'inspirer. Elles se surprennent un peu de la hardiesse de Cosmos qui, c'est vrai, n'est pas coutumier de ce genre de requêtes.

Cosmos ne laisse pas éclater son soulagement lorsqu'elles disparaissent dans la nuit, regagnant les hauteurs des cabanes. Il préserve avec une hargne introspective le calme qu'il souffle sur son coeur et ce qui l'entoure. L'orage a déjà éclaté, c'est le temps de l'eau qui tombe et lave.
Il retourne vers Ran, restée en retrait, qui semble luire dans la nuit. On ne distingue plus le rouge, car la nuit sur l'île est singulièrement bleutée et couvre les éclats des autres couleurs.

Il y a un silence.

Veux-tu te tremper toute entière, Ran ? Ou seulement tes vêtements ?

Il devine la réponse.

Veux-tu que je m'en aille ?

Il craint la réponse.


Codage by TAC







Koala en chair et en os ::


Koala Cosmique médite en sienna.
....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



[FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite    [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  EmptyMer 21 Sep 2016 - 23:19

Il en a fallut du temps, pour que vienne la nuit.

Un temps pendant lequel Ran, épuisée, s'est assoupie. La Mère en Chef a beau ne pas être spontanée, peu a importé : elle y a sombré presque sans se rendre compte, à doucement glissé vers l'inconscience.

Son sommeil est agité, empli d'images confuses et de vagissements enfantins. Elle s'y débat légèrement,  se réveille sans avoir la force de se relever immédiatement. Puis la nuit vient et avec elle le silence. La Déracinée consent à suivre Cosmos, acquiesce lorsqu'il lui propose son aide. Depuis son réveil, elle se sent comme engourdie. Comme si la Chute était loin, très loin derrière. Très floue, comme dans un rêve. Quand à la douleur, elle est toujours présente mais sourde. Comme pulsant à travers une boîte qu'elle ne peut pas ouvrir.

Qu'elle ne veut pas ouvrir.

Impassible,
(vide)
la Déracinée voit les autres Mères quitter le Bassin, les laissant seuls. Et le silence qui hurle autour d'eux.

Ran frémit : cela fait des heures qu'elle n'a plus vu Peter.

- Veux-tu te tremper toute entière, Ran ? Ou seulement tes vêtements ?

Son âme rentre dans son corps, tout doucement. La jeune fille pose des yeux égarés - sombres comme des nuits sans lune - sur le petit moine. Le bassin, oui. Les vêtements qu'elle serre dans ses bras.

Laver.

Hochement de tête, mâchoire crispée. Il faut qu'elle s'immerge, également.

Si elle se noie, peut-être que l'enfant arrêtera de pleurer.

- Veux-tu que je m'en aille ?

Elle n'hésite pas, Ran, lorsqu'elle fait non de la tête. Qu'elle serre un peu plus fort le bras de Cosmos.

- Non. Reste.

Sa voix est pétrie de fatigue.

- Ferme juste les yeux, je te prie. Le temps que je m'immerge.

Ran n'est pas toujours pudique, mais elle ne peut faire autrement en cet instant. Quittant Cosmos, elle s'avance sur ses jambes tremblantes et dépose ses habits sales auprès du Bassin avant de se débarrasser de ceux qu'elle a hâtivement passé sur elle et qu'il est allé lui chercher. C'est étrange, son corps est encore solide à sa façon : Ran ignore à quel point il s'affaiblira en devenant celui Dusk. Elle le pressent à peine.

Il y a un léger bruit, un clapotis à peine perceptible alors qu'elle entre dans l'eau comme un spectre. L'eau du Bassin est terriblement chaude, elle en frisonne. Terriblement sombre, aussi. Ran ferme les yeux à son tour, rejette la tête en arrière.

- C'est bon.

Elle a parlé d'une toute petite voix d'enfant, d'un coup. Pourtant son expression, elle, reste composée.
Revenir en haut Aller en bas
Koala Cosmique
Koala Cosmique

↣ Papoose des Hurons ↢


✘ AVENTURES : 102
✘ SURNOM : la Flèche
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/2
✘ LIENS : Je suis.
(Je fus.)
Nous sommes.

[FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite    [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  EmptyDim 25 Sep 2016 - 13:44



le vent l'emportera

Cosmos & Dusk (Ran)




Il se retourne et attend, sans hâte, sans manière. La nuit l'englobe tout à fait, court sur son crâne lisse et refroidit ses doigts qu'il se maintient de triturer.
Il n'y a rien de grave. Il n'y a rien d'angoissant. L'eau lavera, l'eau débouchera, ainsi le flux sera rétabli. Tout ira bien.

Il n'y a là pas de déni. C'est davantage une volonté de croire en l'équilibre des choses, un équilibre qui trouve précisément sa force dans sa quête perpétuelle. Cosmos ne niera pas la souffrance de Ran. Elle le fera sans lui. Son rôle, c'est qu'elle ne l'ignore pas. Son rôle, c'est qu'elle ne se fasse pas dévorer non plus. Son rôle, c'est l'équilibre.

C'est bon.
Il se retourne dans sa direction, mais ne la regarde pas. Son regard est pur et sage, encore plus que son sourire joyeux, que la contrôle souple de ses mouvements. Son regard se pose sur les mous remous de l'eau que Ran a troublé. Plusieurs étoiles se reflètent dedans. Peut-être que les fées des étoiles viendront les repêcher, plus tard, plus tard dans la nuit.

Cosmos se débarrasse de sa tunique orangée et la dépose sur le sol. Lui aussi s'immergera, lui aussi se lavera. Pas besoin d'être souillé de sang pour en avoir besoin. Lentement, il s'enfonce, s'enfonce, y plonge toute la tête. Il reste ainsi plusieurs secondes, les yeux fermés, étreint par l'eau froide et douce.
Enfin il remonte et respire, n'ouvrant les yeux que plus tard encore.  

Ça fait du bien. N'est-ce pas ?

Il s'approche d'elle, cela produit un son mouillé délicat.
Il ne la voit pas très bien. Il aimerait bien distinguer l'expression de son visage.

On a tous des souillures. On a tous des taches sur nous. Elles sont plus ou moins grosses. Moi aussi j'ai besoin de me tremper, de me nettoyer. Et puis, ça apaise. On se sent bien moins lourd dans l'eau, tu as remarqué ? C'est comme... dans un rêve, une sorte d'état second.

Il aimerait dire quelque chose d'intelligent. Quelque chose de sensible, de vrai, quelque chose capable de la toucher.
Il aimerait lui dire : "Tu n'es pas sale, tu n'es pas anormale, regarde, moi aussi, je suis comme toi, j'ai besoin de l'eau, j'ai besoin de la nuit. J'ai besoin de me sentir mieux."

Mais il n'y arrive pas. Il a l'impression que ce serait pire. Dans la nuit, même dans l'eau, on ne sait pas où l'on marche.

Tu veux mouiller tes cheveux ?

Mais ils trainent déjà, vaguement, dans l'eau à peine troublée. On dirait qu'ils dansent.

Comment as-tu mal ?

Cette question n'a aucun sens...
A moins que.


Codage by TAC







Koala en chair et en os ::


Koala Cosmique médite en sienna.
....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



[FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite    [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  EmptyVen 21 Oct 2016 - 0:10

Il y a un remous, dans l'eau. Un léger mouvement qui lui indique qu'elle n'y est plus seule, que Cosmos y est entré aussi. Stoïque, Ran accepte sa présence sans s'en réjouir. Elle est déjà tellement concentrée à ne pas se laisser glisser. A rester composée, ne pas se désintégrer et laisser le vent répandre ses cendres. Elle est si concentrée que sous l'eau, ses poings sont serrés. Mais elle ne bronche pas, ne sent plus son corps tellement elle se contraint.

Rester immobile.

Respirer.

Cosmos a plongé, Cosmos remonte. Cosmos lui parle.

- Ça fait du bien. N'est-ce pas ?

Ran ne sait pas, Ran ne répond pas. Elle pourrait faire l'effort, quelque part, de sonder ses perceptions. Mais quelque chose lui dit que la Flèche ne s'offensera pas de son mutisme, de toute façon.

- On a tous des souillures. On a tous des taches sur nous. Elles sont plus ou moins grosses. Moi aussi j'ai besoin de me tremper, de me nettoyer. Et puis, ça apaise. On se sent bien moins lourd dans l'eau, tu as remarqué ? C'est comme... dans un rêve, une sorte d'état second.

Il parle beaucoup et la Déracinée s'accroche au son de sa voix plus qu'au sens de ses mots. C'est vrai qu'elle se sent comme dans un rêve, en un sens. Comme si elle flottait. Mais ce n'est pas agréable, c'est comme si elle perdait de sa substance, comme si elle se diluait. Ran se renfrogne légèrement : en un sens, elle préfère cet état à celui dans lequel elle est rentrée. Celui dans lequel Cosmos l'a trouvée.

Cosmos qui ne cesse d'être là, qui la force à ne pas se disperser. C'est bien, elle a envie de le remercier mais aucun son ne sort d'entre ses lèvres.

- Tu veux mouiller tes cheveux ?

Peut-être après.

- Comment as-tu mal ?

Elle n'a pas de sens, sa question.

Elle n'est pas logique et pourtant.

Ran ouvre les yeux, baisse la tête et son regard sans éclat se perd dans l'eau sombre constellée d'étoiles. Il lui en faut, de la force pour rassembler ses esprits. Pour répondre d'une voix curieusement éraillée, curieusement neutre :

- C'est comme... si j'avais un animal sur mon ventre.

Ran se perd en cherchant ses mots. Avec peine, elle reprend et ses mains sortent de l'eau pour accompagner son verbe de gestes erratiques.

- Un animal noir. Plein de piques. Et je ne crois pas qu'il me veuille du mal mais... il creuse.

Et sur ses traces, il laisse du sang. Du sang qui s'écoule hors d'elle, des cris infimes contre la pierre. Une forme pâle qui s'agite, une peur tétanique devant la Chose. Elle ou lui. Ses pensées vont de plus en plus vite, Ran ne parvient plus à arrêter cette description qui défile soudain dans sa tête. Avec brutalité, ses mains se plaquent contre ses tempes. Elle se recroqueville, inspire.

Crie.


- ASSEZ !

Eclaboussures, ses bras ont glissé dans l'eau. Le cri a résonné dans la nuit, la laissant malheureuse. Vidée. Et honteuse en un sens, puisqu'elle ne regarde plus son compagnon. N'ose plus.

Un temps pour se calmer, stabiliser sa respiration.

- ... je vais m'immerger.

Elle en a besoin, de noyer les cris.

Son regard se fixe non loin du petit moine sans s'y accrocher.

- Je remonte après.

Et - presque sèchement, presque vivement - Ran se laisse couler. Laisse l'eau enserrer son crâne, ses gestes se délier. Se laisse flotter, paupières closes dans son linceul aquatique. Du silence, il lui faut du silence. De l'ordre.

Le fond de l'eau est calme.

Lorsque sa tête fait surface à nouveau, Ran l'est également.
Pas apaisée, non. Juste calmée.
Revenir en haut Aller en bas
Koala Cosmique
Koala Cosmique

↣ Papoose des Hurons ↢


✘ AVENTURES : 102
✘ SURNOM : la Flèche
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/2
✘ LIENS : Je suis.
(Je fus.)
Nous sommes.

[FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite    [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  EmptyJeu 29 Déc 2016 - 13:20



le vent l'emportera

Cosmos & Dusk (Ran)




Cosmos se tend d'un coup, le cri a électrocuté son corps. Sa bouche s'est crispé en un rictus indécis qui ressemble à une grimace. Heureusement, la nuit lui sert de masque. L'eau, bouleversée, résonne encore du cri de Ran.

Une voix à l'intérieur de Cosmos lui commande de s'assurer que personne n'a entendu. Il ne parvient pas à lui obéir. S'il la quitte des yeux, même une seconde, quelque chose de grave, de fatal, pourrait-il se passer pendant cette seconde ? Il n'est pas sûr. Il ne prend pas le risque.
Il aimerait faire confiance à Ran, il le pourrait, mais il y a cet animal dans son ventre.

Cosmos ne dit rien alors que Ran se laisse fondre dans l'eau.
Il hoche la tête, doucement. Il sent qu'il aimerait avoir à son côté le soutien de son bâton.

Sous l'eau, le corps de Ran, blanc, et ses cheveux, noirs, évoquent un esprit éthéré. On dirait presque, sous un certain angle, le ying et le yang.
Cosmos pense à l'animal dans le ventre. Il ne peut rien faire contre lui. Ni le combattre, ni l'affaiblir, ni le calmer. Pour le détruire, il faudra que Ran l'expulse. Tout, tout le pouvoir est entre ses mains. Mais elle a l'air si fatiguée. Elle est si fatiguée.

Elle remonte. Cosmos se retend. Il aurait du plonger avec elle. Il n'ose plus maintenant.
Quelque chose sur les traits de Ran est un peu moins raide. Un tout petit peu.

L'eau est l'élément du changement. De l'adaptabilité. Il fait glisser ses doigts sur l'eau et ressent son énergie sur sa peau. C'est le mouvement. Car tout change. Peter Pan... Courage. ... a tort de croire que rien ne change. Sa nature n'est pas figée. Son île n'est pas figée. Lui-même grandit à chaque rêve, chaque blessure, mais l'oubli le fait rapetisser aussitôt. Le changement est ce qui fait l'équilibre, puisque le changement est aussi la Vie. L'essentiel reste toujours. Toujours... Tu es différente, Ran, différente d'hier et sûrement de demain. Ton corps et ton esprit ont été changés. Mais tu es toujours en Vie. Tu devras t'adapter. Comme l'eau épouse le récipient dans lequel elle est contenue. Elle n'a pas le choix, à moins d'être glace. Et tu ne deviendras pas glace, Ran, tu as trop besoin de chaleur encore.

Il s'approche d'elle et lui prend la main. Elle est blanche et froide. Mais pas glacée. Il la glisse entre ses deux mains à lui.

L'eau, c'est aussi l'élément de la guérison.

Il la regarde. Si près, il distingue très bien son visage. Et puis, des lucioles bleues volettent autour d'eux.

Nous pourrions venir dans le Bassin tous les soirs. Tous les soirs, tandis que tu changes. Tu apprendras à changer et guérir. Tu auras mal, Ran, mais on a toujours moins mal dans l'eau. Et je serai avec toi.

Les doigts de sa main droite s'évadent doucement et s'avancent vers un autre endroit, plus bas. Ils hésitent, tremblent tout légèrement, semblent se rétracter, puis se posent sur le ventre de Ran. Il sent l'animal gronder, déjà, et son coeur, son coeur bat si vite.
Elle le repoussera sûrement. Mais ce n'est pas ça qui est important.
Au moins, elle sait qu'il n'a pas peur, lui.

Cosmos n'a pas peur du changement.


Codage by TAC







Koala en chair et en os ::


Koala Cosmique médite en sienna.
....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



[FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite    [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  EmptyDim 15 Jan 2017 - 20:53

Cosmos parle, et Ran l'écoute. C'est difficile, elle fait des efforts pour surmonter la fatigue et le vide. Elle fait des efforts pour se figurer ce qu'il raconte, le blasphème absolu qu'il prononce doucement, posément. L'idée du changement la terrifie, accélère sa respiration au fur et à mesure que la Flèche poursuit. Elle ne veut pas changer, Dusk, parce que le changement, c'est perdre le contrôle. C'est le chaos qui s'installe et balaie l'ordre, dévore tout.

- Et tu ne deviendras pas glace, Ran, tu as trop besoin de chaleur encore.

Le problème, c'est que Ran ne peut pas le demander. Elle est Mère en Chef après tout, ne peut s'abaisser à se montrer faible.

Un mouvement, Cosmos s'approche. Vient saisir sa main entre les siennes, y apposer une chaleur bienvenue mais qu'elle peine à apprécier. Dusk se raidit un peu mais accepte le contact avec sobriété. C'est difficile de se tenir droite, de se fermer après tout ce qui est arrivé.

- L'eau, c'est aussi l'élément de la guérison.

L'élément qui lave, lave, efface toutes les taches.

La sienne, aussi ?

- Nous pourrions venir dans le Bassin tous les soirs. Tous les soirs, tandis que tu changes. Tu apprendras à changer et guérir. Tu auras mal, Ran, mais on a toujours moins mal dans l'eau. Et je serai avec toi.

L'idée est séduisante, même si elle implique d'affronter le mal.

- Mais Peter... il-

Un contact.

Avec violence, Ran se projette en arrière. Ses yeux s'abaissent un instant, remontent vers Cosmos qu'elle foudroie du regard.
Un avertissement.

- Ne me touche pas.

Elle a grondé, sauvage. Elle a levé sa main, prête à se défendre. Peu importe que la Flèche soit amie, son corps ne peut pas être touché. Pas maintenant, pas après.
Plus jamais.

Il y a un instant de tension, où la Mère ne quitte pas son interlocuteur des yeux. Puis, imperceptiblement, son expression se décrispe. Perd de sa dureté.

En silence, une goutte vient heurter la surface de l'eau.

- Peter...

Ça lui semble si dur de parler, d'un coup.

- ... il va le savoir, n'est-ce pas.

Elle aimerait tellement, tellement que ce ne soit pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Koala Cosmique
Koala Cosmique

↣ Papoose des Hurons ↢


✘ AVENTURES : 102
✘ SURNOM : la Flèche
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/2
✘ LIENS : Je suis.
(Je fus.)
Nous sommes.

[FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite    [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  EmptyJeu 26 Jan 2017 - 14:22



le vent l'emportera

Cosmos & Dusk (Ran)




Il n'aurait pas du. Il sait qu'il n'aurait pas du. En lui, une voix le disait déjà alors que ses doigts s'approchaient dans un très lent envol vers le ventre mouillé. Cosmos a les yeux qui brillent.
Il s'oblige à ne pas regretter, à ne pas s'en vouloir. Ce n'est pas à propos de toi.

Il attend simplement, que Ran détende ses muscles et son regard. Peut-être qu'il devrait partir ? Peut-être qu'il faut dire pardon ? Le silence le protège et l'oppresse tout à la fois. Il se contraint à ne rien laisser paraitre. L'eau ne doit pas se troubler de son côté. Il est celui qui tempère la tension pour ne pas qu'elle explose.

Mais... Mais finalement, ça aurait peut-être été mieux. Mieux que les mots qu'elle vient de prononcer. Parce que Cosmos n'aime pas mentir, et que Cosmos n'aime pas cette vérité. Il se sent alors si petit, si minuscule face à l'immensité de l'univers et l'immensité de la détresse de Ran. Comment lui, lui qui n'a connu que l'enseignement du détachement, peut-il aider quelqu'un à supporter telle douleur ? Il ne peut pas lui dire de s'élever au-delà de sa souffrance. Il entend, oui, encore les voix des moines au creux de sa mémoire. Mais il sait, il sait qu'il ne peut pas les imiter. Pas avec Ran. Pas pour ça. Ce serait... ce serait comme indécent.

Je te demande pardon. dit-il d'une voix basse, assez grave. Je n'aurais pas du te toucher sans ta permission.

Il s'incline en joignant les mains en signe de respect.
Il se redresse, va parler, se rétracte, se lance finalement, la gorge sèche mais la maitrise dans la voix.

Je crois que oui. Je crois que Peter va sentir, car si Peter ne raisonne pas, il ressent tout. Il sent les énergies, encore mieux que moi qui me concentre sur elles sans cesse... Est-ce qu'il l'envierait ? Il n'y avait jamais pensé. Ce n'est pas à propos de toi. Il sentira sûrement les vibrations autour de toi... Car il y en a, tu sais. C'est... naturel. C'est le bon mot ? Il ne sait plus. Il se sent si incapable, si inutile.

Il se rend compte qu'il a froid, ses doigts sont tous blancs.

Peut-être que... Peut-être que tu devrais lui dire. Peut-être que ce serait moins dur, pour vous deux.

Mais dans sa tête, il imagine déjà la fureur tremblante, la peine explosive du roi, capable lui, d'ébranler l'univers.

Tu n'as pas froid ?

Il aimerait sortir, mais il ne le fera pas sans elle.



Codage by TAC







Koala en chair et en os ::


Koala Cosmique médite en sienna.
....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



[FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite    [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  EmptyLun 6 Fév 2017 - 23:43

- Je te demande pardon. Je n'aurais pas du te toucher sans ta permission.

Elle devrait lui dire que cela n'est pas grave, pourtant Ran garde la bouche scellée et le regard dur : non, tu n'aurais pas dû. Pas alors que je suis comme ça, pas alors que j'ai aussi mal. Elle le dit sans parler, son attitude trahit la mise en garde. Mais la tristesse est là également, tout aussi présente. Elle menace de la submerger alors que le petit moine parle :

- Je crois que oui. Je crois que Peter va sentir, car si Peter ne raisonne pas, il ressent tout. Il sent les énergies, encore mieux que moi qui me concentre sur elles sans cesse... Il sentira sûrement les vibrations autour de toi... Car il y en a, tu sais. C'est... naturel.

Les explications coulent sur Ran, se heurtent à son manque. Tout ce qu'elle retient, c'est ce oui qui lui fait terriblement peur, tout à coup.

- Peut-être que... Peut-être que tu devrais lui dire. Peut-être que ce serait moins dur, pour vous deux.

Non, non, non, non. Elle n'en aura jamais la force, jamais elle ne trouvera les mots. C'est à peine si elle comprend le comment du pourquoi, si elle parvient à prendre conscience de ce qui lui est arrivé. Alors l'expliquer ? Elle n'y arrivera jamais.

- Tu n'as pas froid ?

Un frisson soudain, terrifiant. Oui, elle a froid, tout son corps frémit. Ramenée brutalement à la réalité de ses sens, Ran hoche la tête.

- Ou-oui. Ses lèvres tremblent. Tu peux fermer les yeux ?

Le temps qu'elle sorte.

Faiblement, la Mère en Chef se hisse hors du Bassin. Une part d'elle a terriblement envie de rentrer dans la Maison Souterraine et faire comme si de rien n'était, retrouver le semblant de chaleur qu'elle a tenté de former. Mais l'autre... a peur.
Jamais elle ne trouvera les mots.

Avec une délicatesse rude, Ran s'empare de ses habits, en recouvre son corps blessé. Elle se rend compte que les autres - ceux qu'elle avait sur elle lors de la Chute - sont toujours là. Pliés bien comme il faut, au bord de l'eau.
Et attendent d'être lavés.

Elle n'en a pas la force.

De fines larmes commencent à dévaler ses joues. Bien qu'elle lui tourne désormais le dos, sa voix l'appelle, tremblante.

- Cosmos ?

Elle a si froid.
Elle est si faible.

Elle ne va pas y arriver.
Elle ne sait déjà même pas ce qui s'est passé.
Revenir en haut Aller en bas
Koala Cosmique
Koala Cosmique

↣ Papoose des Hurons ↢


✘ AVENTURES : 102
✘ SURNOM : la Flèche
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/2
✘ LIENS : Je suis.
(Je fus.)
Nous sommes.

[FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite    [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  EmptyLun 13 Fév 2017 - 14:14



le vent l'emportera

Cosmos & Dusk (Ran)




Elle ne lui dira pas. Elle n'y arrivera pas.
C'est certain.

Cosmos est impuissant et il sent qu'il l'accepte, mais ce n'est pas aussi fluide que d'habitude. Quelque chose dans son flux intérieur reste dur, tendu, glacé. Peut-être parce que c'est l'acceptation brutale, celle de la résignation. Cette eau-là ne lave pas, elle emporte, elle coule. Elle fait mal. Cosmos a mal.

C'est sans répondre qu'il se retourne. De toutes façons, il ne l'aurait pas regardé. Pas comme ça, en tous cas. Il se rend compte qu'il tremble, que le froid lui pince violemment la peau. Il est pressé de sortir, mais il doit freiner toute brusquerie.

Cosmos ?

Comme sa voix est faible.
Cosmos se tourne aussitôt et suit son regard. Il comprend. De quelques pas amples qui remuent l'eau froide, il atteint le tas de vêtements. Même dans l'obscurité, on distingue la tache sombre qui les souille. Il s'en empare avec une brutalité qu'il n'a pas su maitriser et plonge le tissu dans le bassin, ça fait du bruit.
Alors il se met à frotter, frotter, ignorant la morsure du froid. Ça ne part pas. Ça ne partira jamais.

Au bout d'un temps qui lui parait très long, il lâche le vêtement avec frustration et une exclamation entre la rage et la douleur. Il essuie un peu d'eau tombée de son oeil. Puis il sort du Bassin, lui aussi.

Il y a une couverture, là. Une mère a du l'oublier.

Il n'ose rien lui dire de faire. Qu'elle reste ainsi si elle le souhaite, sa dignité l'habille déjà. Mais Cosmos ne peut pas lui dire ça.

Ça ne s'en ira pas. La tache. Elle va rester.

Pour la première fois depuis qu'elle l'a rejeté, il lève la tête vers elle et fixe son visage. On voit leur prunelles briller au clair de lune.

On pourrait l'enterrer.

Sa voix est plus dure que toute à l'heure, même si elle tremble davantage aussi. Il ne sait pas pourquoi.
C'est plus fort que lui.



Codage by TAC







Koala en chair et en os ::


Koala Cosmique médite en sienna.
....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



[FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite    [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  EmptyLun 6 Mar 2017 - 21:07


Elle ne se retourne pas.

Au son de l'eau qui remue, au cri fulgurant de Cosmos, elle comprend ce qui se passe, pourtant elle ne se retourne pas. Son corps s'est figé, raidi.

Ran frémit lorsque - au bout de ce qui lui semble être une éternité - la voix de la Flèche lui parvient.

- Il y a une couverture, là. Une mère a du l'oublier.

La Mère en Chef saisit l'implicite et - d'une démarche lente - se rapproche de la couverture. Durement, elle s'en drape et ses gestes - même engourdis - lui font un peu mal. A cet instant seulement, elle consent à se retourner vers Cosmos, le fixer de son regard crépusculaire.

- Ça ne s'en ira pas. La tache. Elle va rester.

Elle le sait, elle le sait, elle le sait.
Tais-toi.

- On pourrait l'enterrer.

Cosmos est mal, lui aussi, et c'est de sa faute. Dusk le fixe sans répondre, sans une vague de tristesse la menacer et l'étouffe cruellement dans l'oeuf. Ça suffit.
Moins fermement qu'elle ne l'aimerait, elle s'empare du tissu tâché.

- C'est une bonne idée.

Elle ne parvient pas à sourire.

- Je connais un endroit, je le ferai. Le lieu où elle a creusé, dans la forêt.

Là où bébé repose.

- Mais je vais y aller seule. Après.

Elle serre les vêtements contre elle comme si cela risquait de combler l'absence. Si quelqu'un l'interroge, elle dira que ce sont ceux d'un enfant blessé. Déjà son esprit s'arrange, pense au pragmatique, à tout ce qu'il va lui falloir remettre en ordre. Et devant le regard de Cosmos, elle se rend compte qu'elle en a trop fait.
Il n'a plus à souffrir de son état à elle.

- Je vais les ranger et revenir vers Peter.

Ça lui fait mal, de prononcer son nom.
Sa gorge se serre.

- Merci... d'avoir été là.

C'est tout ce qu'elle capable de dire.
Revenir en haut Aller en bas
Koala Cosmique
Koala Cosmique

↣ Papoose des Hurons ↢


✘ AVENTURES : 102
✘ SURNOM : la Flèche
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/2
✘ LIENS : Je suis.
(Je fus.)
Nous sommes.

[FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite    [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  EmptyLun 20 Mar 2017 - 12:32



le vent l'emportera

Cosmos & Dusk (Ran)




Elle le repousse. A sa manière. Avec toute l'élégance du monde qui fait un peu oublier que Ran est une enfant. Mais Ran n'est plus vraiment une enfant, n'est-ce pas. Ça lui est bien égal, à lui. Il a juste peur. On sait ce que ça veut dire, quand on est plus un enfant.

Les lèvres de Cosmos s'agitent mais aucun son ne sort. Il la sent s'en aller. Elle n'a pas encore bougé pourtant. Mais il sait, il voit déjà les pas s'éloigner. Il la voit déjà disparaitre. Son coeur cogne dans sa poitrine. Et tandis que les je lui martèlent le corps et l'esprit, l'impuissance le cloue sur place.
Elle connait.
Elle le fera.
Elle va y aller. Seule.

La voix de Cosmos n'a plus tellement de force et de soutien quand il dit :

D'accord.

Puis :

Je t'en prie.

Il ne sait même pas s'il a été là, bien là. Peut-être que tout est pire. Au mieux, rien n'a changé. L'espoir demeure pourtant, à la force de son esprit pur. Il espère pour elle, pour Peter, pour l'avenir sans queue ni tête qui les attend. Pour lui-même, sûrement. Il ne la laissera pas. Il faut qu'il se le dise. Quitte à se battre contre elle, et même contre le roi, contre les nuages noirs du désespoir. Il essayera.
Il a si froid, ses doigts sont bleus. L'atmosphère parait déjà changée. Chargée. Comme si elle sentait l'orage venir.


La silhouette de Ran s'éloigne. Devient pénombre.





Codage by TAC







Koala en chair et en os ::


Koala Cosmique médite en sienna.
....
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
L'Ombre



✘ AVENTURES : 2459

[FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite    [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  EmptyMar 25 Juil 2017 - 14:16

The End


Dans le vaste cosmos, la pénombre n'est pas,
Les étoiles illuminent son grand manteau de pois,
Peut-être celui-ci espère-t-il encore,
Que l'ombre trouvera un quelconque éclat d'or,
Il sait que lui ne peut et ne saura l'aider,
Mais même devenu rouge, il souhaitera la veiller.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
https://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




[FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  Empty
MessageSujet: Re: [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite    [FLASHBACK] Le vent l'emportera - suite  Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Art et vent glacial [Flashback]
» [FLASHBACK] le vent l'emportera
» [Flashback - Vent Frais] Poésie arboricole, ou la beauté littéraire de deux imbéciles heureux
» Freedom Fighters (suite)
» SUITE : pas ce qu'on mérite, ce dont on a besoin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp :: Le Bassin Pur-