Le Deal du moment : -43%
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – ...
Voir le deal
19.99 €

Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Weasel
Weasel

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 141
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Si vous voulez trainer avec une râclure, pourquoi pas ?
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits


✘ Now, back to our little tale... ✘ Empty
MessageSujet: ✘ Now, back to our little tale... ✘   ✘ Now, back to our little tale... ✘ EmptyDim 6 Déc 2015 - 16:51

Weasel


Trucs

Surnom : Le Loyal
Groupe : Garçon Perdu
Age : 16 ans
Rôle : Courtisan (anciennement Diplomate)


Révérences

"Plus tard, je demanderai un habit de scène."

Weasel, c'est 1m70 pour exactement 55kg, des cheveux châtain clair en bataille, un sourire permanant, une longue veste noire à manches courtes et capuche dont la doublure est blanche, un haut orangé, un pantalon en jean, et des bottes en cuir dont il est fier. Elles lui permettent de crapahuter un peu partout à sa guise.
Lorsqu'il se balade, c'est d'une démarche nonchalante, regardant le monde qui l'entoure en souriant. Weasel, c'est un peu "monsieur tout le monde", en fait. Pratique, on peut ne pas se faire remarquer tout de suite.
Malgré tout, ceux qui savent comment il est, réellement, derrière son masque, hé bien, ceux-là, ils le voient autrement : des petits yeux rieurs et un sourire constant, ce qui donne l'impression qu'il se fout de vous, et qu'il lit en vous... Cet air que certains n'aiment pas et qui est aussi présent chez quelqu'un d'autre, au Grand Arbre...
...
Ça y est, vous avez trouvé ?
Oui, non ?
Dans tous les cas, on continue !

✘ ✘ ✘ ✘ ✘

"Scène d'exposition : on présente les personnages !"

Weasel, en tant que Courtisan, passe son temps comme il le peut, lorsqu'il ne tient pas compagnie au Roi de l'Île, et qu'il ne part pas en quête d'un présent à offrir à ce dernier. D'ailleurs, il ne contredira jamais Peter, il ira toujours dans son sens pour ne pas le vexer, pour que le petit Tyran soit toujours fier de lui, même si cela engendre par la suite des circonstances dramatiques... Naturellement, il sait aussi trouver les bons mots, mais, maintenant qu'il possède la puissance et l'influence qu'il recherchait, la routine de la vie de Courtisan commençait à lui peser. Alors, lorsqu'il le peut, il est le plus souvent dehors, à faire tourner le monde en bourrique, ou bien faire du repérage, écouter, ou espionner, sans que personne -ou presque- ne le sache.
Pourquoi donc fait-il cela ?
Patience, vous le saurez bientôt...

Weasel se plait à dire que tout ce qui se passe sur l'Île fait parti d'une pièce de théâtre, et que chacun joue un Rôle bien précis dans cette pièce, la faisant ainsi avancer. Lui-même en fait partie intégrante, et le Weasel que vous connaissez, ce n'est qu'un Rôle, celui qu'il a bien voulu se créer, et que quelqu'un a aussi, d'une part, aidé à façonner. Weasel est faux, totalement faux. Il s'adapte en fonction de ses interlocuteurs et de la situation. Ainsi, comme un acteur, il peut changer d'expression à volonté, pouvant passer du rire aux larmes, ou se mettre dans une rage folle. Et ça parait si vrai ! Pour ne rien arranger aux choses, il arrive à trouver le point sensible qui pourrait vous faire aller dans son sens : un ego surdimensionné ? Il vous flattera sans se ménager. Une chose que vous lui cachez ? Il finira par vous la faire cracher !
Car oui, chers Perdus ! Vous qui n'êtes pas Chef, vous qui n'êtes pas Courtisan, savez-vous que Weasel vous méprise, et qu'il rit de vous, car il se sait supérieur ? C'est son avidité de pouvoir qui l'a conduit si haut. Il sait qu'il y a au-dessus de lui, mais il se plait tel qu'il l'est. Après tout, c'est l'un des préférés de Peter, et il fera tout pour que jamais le petit Roi ne découvre ses sombres machinations.. Et puis, le simple fait de savoir qu'il y a des Perdus moins influents que lui le fait jubiler. Hé oui, dans la hiérarchie, il ne faut pas le nier : des pourris peuvent être haut placés ! Cette remarque est aussi valable pour d'autres Courtisans, et pour certains individus issus de la crème de la crème que représentent les Chefs...

✘ ✘ ✘ ✘ ✘

"Les Rôles ne sont pas définitifs. J'en suis la preuve vivante !"

Tout d'abord, Weasel fut un Diplomate. Autant dire qu'avec son talent pour le mensonge, et la façon dont il parlait, il était parfait pour cette caste. Certains Diplomates ont une réputation d'excentriques égocentriques, à toujours vouloir être au centre de l'attention, à avoir les chevilles qui enflent car ils savent marchander et bien parler, à ne pas être vrai... Rumeurs, ou réalité ?
Dans le cas de Weasel, c'était bien réel... Il a toujours été un fin manipulateur, toujours présent lorsqu'on avait besoin de lui. Il essayait de bien se faire voir, surtout vis-à-vis de Peter, bien entendu. Après tout, autant entretenir de très bonnes relations, pour avoir plus de libertés. Enfin, pour qu'il lui voue une confiance aveugle. Qui n'a jamais eu envie d'avoir le petit Roi de l'Île dans sa poche ?

Il se conduisait si parfaitement , faisant une révérence à chaque passage du petit Tyran comme le fait si bien Bow, offrant à Peter tout ce qui pouvait lui faire plaisir, qu'il finit par être nommé Favori. Il reçut sa médaille de bronze, eut le droit de se rendre à la Maison Souterraine pour aller voir l'Enfant Roi, que celui-ci adorait... Weasel s'en donnait à coeur joie, profitant pleinement de son nouveau statut temporaire, voulant que cet instant dure toujours : ENFIN, il avait la reconnaissance qu'il méritait... Mais il savait bien qu'être Favori ne durait qu'un temps; alors il redoubla d'efforts pour que Peter ne se passe plus jamais de lui. Cela faisait si longtemps qu'il attendait ce moment, alors il n'allait pas le laisser filer !

Ses efforts et son ambition furent récompensés : en effet, un jour, Peter lui demanda s'il ne voulait pas devenir un Courtisan. Sur le coup, le Loyal pensa qu'une certaine personne influente de l'Arbre avait un peu fait le forcing pour accélérer les choses. Cette situation était la bienvenue, elle allait faciliter leurs petites affaires, ainsi.
Ce fut avec joie, et non sans dissimuler un sourire fier et on ne peut plus mauvais, que Weasel accepta la médaille d'argent qui lui fut confiée, à la place de celle en bronze. Maintenant, Weasel a tout ce qu'il veut : la reconnaissance, ET l'influence. Le pouvoir, il le recherchait désespérément jusque là. Il sait que les autres Perdus, comme le simple Diplomate qu'il était auparavant, lui sont inférieurs. Alors, il en profite, le Loyal. Il ne cesse de faire faussement honneur à son surnom, tout en s'amusant à perturber, mettre la pression aux Perdus sur son chemin pour son propre compte ou à la demande, rappelant son Rang à chaque fois qu'on lui profère des menaces. Après tout, il fait lui aussi, en quelques sortes, parti du "gratin" du Grand Arbre, et il a un allié qui est encore plus haut placé... Et puis, que dirait Peter si on le privait d'un de ses loyaux Courtisan ?

✘ ✘ ✘ ✘ ✘

"Un personnage de comédie transformant la vie des autres en tragédie ? C'est possible !"

Les relations qu'entretient Weasel avec les autres Garçond Perdus peuvent être perçues en tant que trois groupes :

Tout d'abord, il y a les "rebelles" : si vous le vexez, si vous allez un peu trop loin avec lui, vous en paierez les conséquences ! Ho, n'ayez crainte; il ne vous dira jamais en face qu'il vous en veut ou que vous l'avez mis en colère ! Par contre, il vous aura dans son colimateur, et c'est très mauvais... Attendez-vous à des rumeurs à votre sujet qu'il se plaira à envenimer, des excursions dont personne ne revient vivant, des embuscades parfois mortelles ! Le Courtisan ne supporte pas les affronts... Le seul moyen pour qu'il arrête ? S'excuser, comme il le veut. Que vous vous mettiez à genoux devant lui en implorant son pardon. Là, il se moquera de vous, vous humiliera sûrement, mais vous pardonnera néanmoins. Il ne sait pas vraiment pourquoi il demande cela, il ne se souvient pas que c'était ce qu'il devait faire face à son "boss" et ses subordonés dans le Monde Ordinaire, lorsqu'il était en faute...

Ensuite, il y a les Perdus avec lesquels il s'entend bien, et à qui il ne voudra jamais faire de tort, comme par exemple les anciens collègues Diplomates, les Chefs, les Courtisans... Du moins, vu qu'il les apprécie, il se fera le plus gentil possible avec eux, le plus naturel, aussi. Ceux, qui, au contraire, voudraient lui faire du mal, ceux-là, ils finissent comme expliqué au-dessus, car ce sont des rebelles. Néanmoins, s'ils résistent malgré tout ce qui risque de leur tomber dessus, le Courtisan fera usage de son Rang, et ira même jusqu'à se plaindre à Peter... D'autant plus que c'est un véritable rapporteur. Et ici, les rapporteurs sont récompensés.

Enfin, il y a des Perdus sur lesquels il jette son dévolu... Des "victimes", en quelques sortes. Les victimes, il s'amuse à percer tous leurs secrets, et si elles sont réticentes, Weasel n'en sera que plus intéressé... Il aime les faire se soumettre comme lui l'était, les faire couler, les faire nager en plein délire. Étrangement, ça l'amuse beaucoup. Il veut montrer qu'il leur est supérieur, à eux plus qu'aux autres, que c'est lui qui contrôle... pour qu'ils ressentent ce complexe d'infériorité qui était le sien lorsqu'il faisait encore parti du Monde Ordinaire, et dont il ne se souvient plus.
Extrêmement collant et tactile avec ce genre de personnes, il est difficile de s'en dépétrer, d'autant plus qu'il peut avoir envie de les rattraper. Aussi, il use de son Rang pour obtenir des choses d'eux. C'est tellement facile de dire "Si tu ne va pas chercher ça, j'en parle à Peter ou ton/ta Chef(fe) !"
Juste pour leur mettre la pression, Weasel leur fera remarquer sa présence, le plus souvent en jouant de l'harmonica tout près, ou en les suivant. Après, il lui arrive de laisser les victimes souffler un peu et d'être gentil avec eux... Mais ça ne dure jamais bien longtemps.

✘ ✘ ✘ ✘ ✘

"Nous serons les Maîtres de la Pièce, à la fois les dramaturges, et les personnages qui boulverseront à jamais le cours du récit !"

Vous doutez-vous que de sombres machinations se déroulent dans la Maison Souterraine ?
Quel Weasel n'agit pas toujours de son propre chef ?
Qu'il a un "Mentor" qui l'a guidé sur le chemin de la veangeance et de la manipulation, et que vous, chers Perdus, vous ne vous doutez de rien, car vous-même, pour certains, vous accordez une confiance aveugle à cette personne que je cite ?
Allons, réfléchissez deux secondes, chers Perdus. N'aviez-vous jamais croisé Weasel, n'aviez-vous jamais entendu le son de l'harmonica près de votre Cabane Principale...

Vous, les petits Raccommodeurs ?

Le Joker et le Loyal sont de mèche, et ce depuis 1975, date d'arrivée du Diplomate, futur Courtisan !
Les "cartes" et les "poupées" de Pit, sont une inspiration pour les "Rôles" de Weasel. Tout le monde sans exception a un Rôle, important ou pas. Malgré quelques différences, le Plateau de Jeu du Chef des Raccommodeurs et la Pièce du Courtisan se ressemblent. Leurs objectifs diffèrent aussi un peu, c'est quelquefois un peu confus, mais ils se ressemblent, malgré tout. Ils se sont bien trouvés, les deux Américains des années 70 à la vie de merde...
Pit ne pouvait pas tout gérer, entre son travail en tant que Chef, les lubies de Peter et les autres occupations du Grand Arbre. Heureusement, Weasel est là, et ce que Pit ne voit pas, ce qu'il n'entend pas, lui est toujours rapporté par le Courtisan, qui traîne dans des coins spécifiques, stratégiques, observant et écoutant des personnes et des choses intéressantes. Si le Joker est occupé et doit aller voir quelqu'un, il sait qu'il peut envoyer le Loyal "faire une course" à sa place.
En plus, le Courtisan a un rôle dans les fameux "niveaux" que le Chef des Raccommodeurs met en place face aux personnes un peu trop irrespectueuses. Et autant dire qu'avoir affaire à Pit ET Weasel, ça ne présage rien de bon...



Unique au monde

✘ Son nom est en rapport avec son insatiable curiosité. Il est curieux... comme une fouine. Son surnom quant à lui, il a réussi à l'acquérir après un magnifique discour sur la loyauté et la confiance. Il avait été si persuasif que personne n'eut rien à redire, et il fut ainsi surnommé.

✘ Égocentrique, hypocrite, manipulateur, menteur, et totalement faux.

✘ Sa mauvaise tendance à s'ennuyer vite le pousse à venir embêter le monde, plus ou moins "gentiment". C'est dans sa nature de mettre des bâtons dans les roues à ses congénères...

✘ Veut absolument dominer ceux qu'il considère comme "inférieurs", et les considère comme des merdes, sans leur dire en face. Il en est malade s'il n'y arrive pas.

✘ Il sourit, tout le temps. Il est impossible de distinguer le moindre changement dans son émotion, sauf lorsqu'il faut exprès de jouer la comédie.

✘ Considère l'Île comme une grande Pièce de Théâtre, où chacun a un Rôle à jouer. Cette vision des choses lui a été, en quelques sortes, inculquée par Pit.

✘ Il agit pour ce dernier, ou même en faisant cavalier seul, semant le trouble sur son passage.

✘ Galant avec les filles en général. Au fond de lui, il méprise les Mères, à cause de la haine qu'il éprouvait pour la sienne, mais aussi à cause de la naïveté dont certaines font preuve.

✘ Toujours gentil avec Peter, il prend soin d'aller toujours dans son sens et de le flatter, pour que jamais il ne descende dans l'estime du petit Roi. Aussi, il fait aussi très attention pour que ses mensonges ne soient jamais découverts, connaissant le sort qui l'attend...

✘ Lit beaucoup, des romans ou des pièces de théâtre. Il s'amuse parfois à comparer des personnages aux habitants de l'Île.

✘ Possède un harmonica diatonique ainsi que son boîtier, un HOHNER Marine Band de 1970, accordé en Do, qu'il ne quitte jamais. Vestige du Monde Ordinaire, Weasel, encore appelé Michael, l'avait reçu en cadeau de ses employeurs, alors qu'il avait bien travaillé, pendant un an. Après, il apprit à en jouer lui-même. Ce fut leur seul cadeau qu'il reçut de ceux-ci, d'ailleurs...

✘ Il se plait à jouer des airs comme Puttin' on the Ritz, ou Sugar Sugar, qu'il a tant bien que mal adapté pour son instrument. Il écoute les chanons ou les morceaux, et les adapte... Ça lui fait passer le temps.

✘ Arrivé sur l'Île en 1975.



FLASHBACK : The 70s - The Bronx is burning...

Sound Killa

-New York, le Bronx, Juillet 1970-
La nuit. Noire, sombre, dangereuse. Ici, dans ce quartier, c'est un des pires moments de la journée pour un gamin, surtout quand celui-ci transporte de l'argent volé, qu'il doit ramener de l'autre côté du borough. Malgré le fait que le Bronx soit un borough sensible, on peut y croiser les poulets, surtout la nuit. Ils savent que la racaille est aussi active la nuit, et que c'est plus simple pour eux de faire du trafic à ce moment là. On est moins facilement remarqué lorsqu'il fait nuit... Le garçon était tout de noir vêtu, et une capuche d'une longue veste noire lui tombait sur les yeux, tant elle était grande. Il se fondait parfaitement aux coins les plus sombres.

Michael, de son petit nom, fait malgré lui parti d'un gang de malfrats, spécialistes de la baston et du détournement de marchandises en tout genre. Malheureusement pour lui, il était souvent sollicité pour aller faire le livreur d'un côté à l'autre du Bronx. Il connaissait le borough par coeur, dans ses moindres recoins. Toutes les planques, les adresses des destinataires, les coins stratégiques des forces de l'ordre... Ces coins là, Michael était souvent obligé de passer tout près. Mais pas cette foi, fort heureusement... Le bruit des sirènes, les lumières que les voitures produisaient, le mettaient mal à l'aise. Pas parce qu'il était en faute, non ! Mais il avait si peur qu'il se fasse attraper, et qu'il doive tout assumer seul... Les autres membres du gang l'avaient mis en garde, lui disant que s'il voyait les flics, il devait fuir. Et que s'il se faisait attraper, qu'il ne doive rien dire au sujet du gang. D'un air plus menaçant encore, les voyous avaient rajouté que s'il laissait passer la moindre info, son père, et lui-même se feraient tuer.
Ça ne dérangeait pas beaucoup Michael de perdre son père. Ce dernier n'était jamais là quand il fallait, il rentrait toujours à des heures si tardives le soir qu'il ne se rendait même pas compte que son fils était de sortie. Il était bien trop occupé par son travail, et oubliait presque qu'il avait un enfant. Pendant la journée, c'était une nourrice qui s'occupait de lui lorsqu'il n'était pas à l'école, car sa mère avait foutu le camp lorsque son fils avait cinq ans, pour d'obscures raisons. De toute façon, Micha déteste ses parents. Il aurait voulu les avoir à ses côtés, pour toujours, et ne pas avoir de problèmes. Mais au lieu de ça, c'était tout l'inverse qui s'était produit... Et il leur en voulait terriblement, pour ce foutu destin auquel il devait s'acclimater.
Une rue, deux rues, puis une ruelle. Des clochards le regardaient bizarrement, il n'y avait plus un bruit, excepté celui de la route un peu plus loin. Une drôle d'odeur planait dans l'air, odeur que le garçon ne reconnut pas, et il n'y fit pas attention... Son but était proche : encore un effort, et ce sera fini pour ce soir. Il lui restait juste une rue à traverser pour l'atteindre...

Sauf que ça n'allait pas se passer ainsi.

Au détour d'une rue étroite, un éclat rouge se fit voir au loin. Agitation. Bruits de talkie-walkie. Sirènes, gyrophares. L'odeur étrange s'était intensifiée. Ça puait la mort, ça puait le souffre, ça puait... l'incendie. Le dernier étage d'un immeuble était englouti par les flammes, qui ne faisaient que s'intensifier, dévorant le reste du bâtiment sur leur passage. Les pompiers essayaient de maîtriser l'incendie, une ambulance et des voitures de police étaient présentes eux aussi sur les lieux. Michael ne pouvait pas reculer pour chercher un autre chemin, il devait passer droit à côté de l'immeuble en proie aux flammes. Des flics. Ils ne devaient PAS regarder dans son sac, sinon il était cuit. Les poulets sont méfiants; ils savent qu'un si jeune gosse qui traîne tout seul dans les rues la nuit, ce n'est pas quelque chose qu'il faut laisser passer. Alors Micha avait été prévoyant, et essayait tant bien que mal de se dissimuler dans l'ombre.
En vain. Le feu illuminait la rue entière, ainsi que ceux qui y étaient présents. Les forces de l'ordre avaient sécurisé le périmètre, périmètre de sécurité que le jeune garçon venait de franchir. Il se fit rapidement repérer par un agent, qui s'approchait alors de lui. À sa vue, le gamin se mit à courir le plus vite qu'il le pouvait, passant sous le nez des policiers. Grabuge. Deux agents étaient à ses trousses, mais Micha était sorti d'affaire : des phares s'étaient brusquement allumés au bout d'une rue, éclairant sa route. Vrombissement de moteur. Une portière s'était ouverte, et le jeune garçon se jeta volontiers dans la voiture qu'il devait atteindre. La Dodge Charger noire démarra en trombe dans un énorme vrombissement et des crissements de pneus, sous les coups de feu et les cris des agents de police.

Michael, à bout de souffle, avait donné son sac à l'un des passagers, et s'était assis sur la banquette arrière, coincé entre deux hommes. En tout, ils étaient cinq dans l'automobile, conducteur compris. Celui qui tenait le sac, un homme baraqué d'une quarantaine d'années assis à la gauche de Michael, regardait méticuleusement le contenu du sac que le gamin lui avait donné, comptant alors les billets qu'ils contenait.

- Tout est là. C'est pas mal, Micha, lui dit-il avec un fort accent portugais, mais t'as failli tous nous faire prendre !

S'ensuivit une claque retentissante derrière la tête du gamin, ce qui lui arracha un cri de surprise et de douleur. Michael se frottait l'arrière de la tête et regardait son interlocuteur, sussurant un "Pardon ! Je suis désolé, boss !" terrifié, avant de regarder ses pieds, les larmes aux yeux. Décidément, cette vie de chien n'accomodait guère le petit gars. Il n'avait pas de liberté, devait exécuter des ordres qui ne lui plaisaient pas. Il ne pouvait même pas se rebeller. Il était faible, démuni, sans défenses, et ça lui pesait sur le coeur. Tout au fond de son coeur, il voulait se venger, et dominer, à son tour. N'importe qui.
La Dodge Charger s'était arrêtée plus loin, dans un entrepôt désaffecté bien camouflé entre deux rues. De là où ils étaient, les passagers pouvaient voir l'incendie, que les soldats du feu n'avaient toujours pas réussi à maîtriser.
C'était un cas fréquent, les incendies, dans de borough, et ce depuis le début des années 60. Les loyers de Manhattan devenant trop chers, les porto-ricains et les afro-américains s'étaient établi ici. La délinquance et les incendies commencèrent transformant le Bronx en un dangereux ghetto.

- He ben, soupira le chauffeur avant de faire une pause, une cigarette aux lèvres, le Bronks brûle.



L'île

Comment vis-tu ton séjour à Never Never Land ? Que représente ce lieu pour toi ?  
"L'Île, c'est ma scène , où se déroule la Pièce. En parallèle, il y a le Jeu. Les deux se complètent. J'adapte la Pièce, pour que le script soit comme moi je le veux, et qu'elle concorde aussi avec le Jeu de Pit. Après tout, c'est aussi en grande partie grâce à lui qu'on peut en arriver là et créer quelque chose de si distrayant. Et le tout se déroule dans le plus grand des secret..."


Regrettes-tu ta vie d'avant ? Voudrais-tu pouvoir retourner dans le monde ordinaire ?  Si tu n'en as jamais connu d'autre, désirerais-tu une autre vie ? L'autre monde te fait-il envie ?
"Le Monde Ordinaire, je l'ai volontiers oublié. Je savais que c'était moi le faible, là-bas, j'en suis persuadé. Ici, c'est le contraire. C'est bien plus amusant, et bien plus pratique. Je préfèrerai encore mourir que d'y retourner. Peter m'a promis l'éternité, dans un lieu magique. Et je veux y croire. Je veux rester. Même si on parvenait à me tuer, j'aurais au moins été fier de tout ce que j'aurai accompli jusqu'à là."


Comment vois-tu Peter Pan ? Quels sont tes sentiments envers lui ? A l'inverse, que ressens-tu pour le capitaine Hook ?
"Je dois beaucoup à Peter. Le fait d'être sorti de cet enfer que je vivais dans le Monde Ordinaire, le fait qu'il ajoute de plus en plus de personnages à la pièce, et surtout... Mon nouveau Rang ! Je me rapproche de la crème de la crème, on ne peut plus m'ignorer, grâce à lui. Vous la voyez, cette médaille d'argent, mmmh ? Hé bien, respectez-là, respectez-moi !"

"Hook ? L'antagoniste principal ? Oui, oui, je vois bien qui c'est. Son équipage est redoutable, c'est sûr. Il faut s'en méfier, ça fait pas mal de blessés... J'espère pouvoir m'en sortir si un jour je les approche, je ne cache pas que j'appréhende un peu...
Mais, dans un sens, les aménagements sur la Plage sont tellement intéressants, ça vaut le coup d'oeil !"




FLASHBACK : Le rideau tombe

Ça s'activait, au Grand Arbre, ce jour là et comme chaque matin. Les Chasseurs partent dans la forêt ou la jungle, les Sentinelles vadrouillent sur les ponts et dans la Tour, les Soigneurs se rendent à l'Infirmerie...

- IL NOUS MANQUE UN BLESSÉ !

Tous les Soigneurs se rameutent devant l'Infirmerie. Les curieux regardent de loin. Plus d'agigation. Mais de qui s'agit-il ?

- C'est Lapwing ! Il n'est pas dans son lit, je ne le trouve plus !

Tous s'activent pour retrouver le petit Éclaireur encore convalescent. On est jamais assez pour chercher, donc les Perdus aux alentours sont amenés à participer aux recherches eux aussi. À plusieurs, à ratisser le Grand Arbre, ils ne mirent pas longtemps avant de trouver le petit. Bientôt, les Soigneurs se rassemblèrent devant le blessé, qui n'y voyait pas grand choses, un bandage ensanglanté lui recouvrant les yeux. Lorsque celui-ci entendit les bruits de pas des Garçons Perdus qui se rapprochaient de lui, il hurla :

- NE M'APPROCHEZ PAS !

Tous stoppèrent. Il n'y avait plus un bruit, excepté ceux des autres enfants qui venaient voir ce qui se passe. Le petit brun se tenait près du Grand Arbre, un peu courbé. Il ne devait pas vraiment savoir où il était, une main posée sur le tronc de l'arbre. Tremblant, il continua :

- C'est de ma faute ! C'est de ma faute s'il est... devenu comme ça, qu'il fait du mal ! Je me suis enfuis en le laissant dans la Machine ! Je ne peux pas être pardonné... tout ça... c'est dû... à moi, et à moi seul ! Je ne mérite pas de... vivre !

- Allons, Lapwing ! Ne dis pas ça... Viens, on retourne à l'Infirmerie, et-

- M'APPROCHE PAS, J'AI DIT !


Le petit Éclaireur hurlait à l'approche de la Soigneuse. Pour appuyer ses paroles, il sortit une paire de ciseaux de sa poche, qu'il pointa devant lui, menaçant. La fille fit quelques pas en arrière, priant le petit brun de se calmer et de poser sa paire de ciseaux. C'était elle qui s'était occupé du petit, elle ne voulait pas le perdre. Lorsqu'elle revint vers ses collègues, l'un d'eux la prit à part, lui expliquant qu'ils ne pouvaient rien faire pour lui, qu'il avait perdu l'usage de ses deux yeux. Il serait à jamais plongé dans le ténèbres. À ces mots, la Soigneuse fondit en larmes, pleurant silencieusement sur l'épaule de son congénère.

- Un Éclaireur qui a perdu l'usage de ses yeux est inutile. Plus généralement, quelqu'un qui ne voit plus rien ne peut pas survivre ici.

Un Diplomate encapuchonné, placé derrière les Soigneurs, venait de parler clairement, distinctement. Il s'avançait lentement mais sûrement vers Lapwing, les mains dans les poches. Une fois arrivé au centre du cercle, il continua, désignant le jeune Éclaireur :

- De plus, ce petit se sent coupable. Quelle est la meilleure chose pour lui ? Le forcer à vivre avec la culpabilité et le handicap ? Ou bien le laisser partir, pour qu'il n'ait plus de regrets et ne souffre pas d'avantage ?

Weasel parle bien, Weasel est juste, mais ses mots sont tellement poignants en cette occasion, son ton tellement froid... Weasel a encore réussi à capter l'attention, se forçant à prendre une expression grave, pour qu'on le prenne au sérieux. Ce n'est pas réellement la justice, que Weasel veut, mais ce qui en découle par la suite... Car il sait qu'une Perdue en particulier tient beaucoup à Lapwing. L'Éclaireur, la fille en question et le garçon dont ils parlaient formaient un harmonieux trio. Maintenant que le plus grand était parti, ine restait plus que la fille, dans tous ses états, et Lapwing, qui n'était plus bon à rien. Le Diplomate avait compris que le petit n'avait pas dérobé une paire de ciseaux pour menacer quiconque tentait de s'approcher de lui, il savait que c'était pour autre chose.

- Que les âmes sensibles partent tout de suite.

Avait-il lancé en regardant l'assemblée, qui paraissait choquée. Les Perdus s'éparpillèrent, retournant à leur travail, ou tout simplement fuyant la scène. À pas de loup, Weasel s'approcha tout près de Lapwing, et se baissa, pour être juste à la hauteur du garçon. Il sussura à son oreille :

- Tu peux y aller.

Abasourdi, le jeune Éclaireur eut un sursaut de surprise, pointant par réflexe sa paire de ciseaux en direction du Diplomate. Regardant droit devant soi, il demanda à Weasel, tout aussi bas, sa voix entrecoupée par les sanglots :

- Comment tu sais que je veux faire ça ? Enfin... J-je suis pas décidé... Mais je m'en veux, je m'en veux tellement ! C'est de ma faute s'il est du mauvais côté maintenant, et q-q-que je me retrouve ainsi... En plus, quelqu'un souffre à cause de ça... Ai...aide-moi, Weasel !

Weasel stoppa net, la main sur l'épaule du petit Éclaireur. Il baissa un peu sa capuche, la tenant un peu pour dissimuler son visage. Un large sourire, cruel, se dessina sur ses lèvre, tandis qu'il ricannait. De sa voix la plus douce, il chuchota à l'oreille de Lapwing :

- Hé bien, pour être franc... Si tu ne le faisais pas, quelqu'un aurait fini par s'en charger. Sans yeux, tu n'es plus qu'un poids. Alors, tu fais bien de partir de toi-même. Ne t'inquiète pas, tu seras vite oublié, et remplacé. Un de perdu, dix de retrouvés, comme on dit... Je me charge d'effacer la mémoire de ton amie à ton sujet, si tu veux.[/b]

Le petit fut stupéfait de ce qu'il venait d'entendre. Généralement, Weasel lui disait des choses gentilles, mais cette fois-là, ses paroles lui faisaient l'effet d'un couteau que l'on plante en plein coeur. Ses lèvres tremblèrent. Malgré tout, maintenant, il était bien décidé à partir. Comme le disait le Diplomate, il n'était plus qu'un poids. Il devait juste s'assurer d'une chose... Que sa meilleure amie ne le regrette pas. Elle l'aimait beaucoup, et Lapwing ne voulait pas la rendre malheureuse en se donnant la mort. Déja qu'ils avaient perdu le dernier membres de leur tro, qu'il n'était plus le même, qu'il ne reviendrait plus... C'était déja bien assez pour elle. La voix sanglotante, le petit brun demanda alors :

- Même par elle, t'es vraiment sûr ?

- Ne t'inquiète pas...


Lapwing, soulagé, laissa échapper quelques larmes. Weasel se redressa, puis se recula. Le petit Éclaireur tourna alors maladroitement la paire de ciseaux dans ses mains, la pointe tout près de son cou. Les mains tremblèrent un peu, puis s'arrêtèrent. D'un geste vif, la lame aux bouts pointus vint se planter dans la gorge de Lapwing. Un filet de sang coula de ses lèvres, et il tomba à la renvers. À côtê de lui, Weasel souriait sous sa capuche, affichant maintenant une expression à la fois cruelle et satisfaite. Debout juste à côté du cadavre, la semelle ses bottes baignant dans le sang du garçon, le Diplomate déclara, à voix basse, pour lui-même :

- Elle, elle ne t'oubliera pas, compte sur moi pour lui apprendre la nouvelle de ta mort. Elle sera tellement triste... Et c'est justement ça que je cherche ! Merci pour ton aide, petit...

Il tourna les talons, ses mains revenues se loger dans ses poches. Bref coup d'oeil en arrière. Pas de témoins, tous avaient, heureusement, fui, ou étaient retournés à leurs occupations. C'était son affaire oersonnelle, au Loyal. Lorsqu'il fait cavalier seul, pour son propre compte. Il venait de trouver quelque chose pour destabiliser sa cible, et la mettre en position de faiblesse. Maintenant, il fallait aussi la trouver pour lui apprendre la mort de son petit frère "de coeur", et observer sa réaction. Son Rôle pouvait peut être être réécrit après ça...



Invisible pour les yeux

T'as un Pseudo ? Inu-chan! (Hé oui, toujours moi. Promis, je ferai une pause dans les DC après ça)
Et un âge ? 16 ans, encore...
C'est quoi ton Avatar  ? Kano Shuuya - Mekakucity Actors
Comment t'as découvert l'île ? Puppy (5)
Tu la trouves comment ? Toujours aussi cool ! La MaJ m'a permis de modifier le parcours de mon petit Weasel, ce qui est on-ne-peut plus avantageux pour lui ! Maintenant qu'il se retrouve encore plus près de Pit, ça va devenir encore plus chaotique... *sourire sadique* Par contre -et ça je trouve ça marrent- je l'avais crée comme ça, en me disant "J'ai envie de faire un sale type" et en montrant -justement- l'image du personnage à Pit, j'ai eu droit à la réflexion "Ho, il a des airs de Pit". Voilà comment c'est parti. Un poto pour Pit. Ça fait un peu comme Rounard... J'avais promis un poto à Nandy... X) Enfin, bref ! C'est pour dire que j'ai vraiment bien fait de venir m'échouer ici... <3
Dis, tu crois bien aux fées ? "Oui ça illumine bien la nuit... *secoue un bocal* Naah, clamsées..."






d63vpam-ef113a3c-c48b-41d4-902e-93ba1968c7f8.gif?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvMzU3ZjY4MTgtMzVlOC00ZDUzLWI0OTMtYmM0NjMwYjVjYjg4XC9kNjN2cGFtLWVmMTEzYTNjLWM0OGItNDFkNC05MDJlLTkzYmExOTY4YzdmOC5naWYifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQ.LNbAav25fN-domewzL1T8vr0Adj-PTxaAHWTtQG8Its


Dernière édition par Weasel le Mar 12 Sep 2017 - 9:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



✘ Now, back to our little tale... ✘ Empty
MessageSujet: Re: ✘ Now, back to our little tale... ✘   ✘ Now, back to our little tale... ✘ EmptyDim 6 Déc 2015 - 17:14

WOOOOOOOOOOOH KANOOOOOO ! ♥
Je vénère ce personnage rien que pour sa référence, huhu. J'avais déjà vu que tu l'utiliserais dans tes petites animations, et c'est vraiment trop cool. *w* Je sais pas si tu as regardé l'anime, mais moi j'en suis vraiment trop fan donc.. /meurt/


Plus sérieusement, j'adore ce nouveau personnage que tu nous as pondu ! Il tranche totalement avec les autres, ça fait tout drôle. Il me tarde de le voir peinturluré en vert et de suivre ses aventures. Il nous faudra un lien avec Crackers, huhu, c'est une victime tout désignée pour lui. 8D
BIENVENUE UNE ÉNIÈME FOIS !
Revenir en haut Aller en bas
Weasel
Weasel

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 141
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Si vous voulez trainer avec une râclure, pourquoi pas ?
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits


✘ Now, back to our little tale... ✘ Empty
MessageSujet: Re: ✘ Now, back to our little tale... ✘   ✘ Now, back to our little tale... ✘ EmptyDim 6 Déc 2015 - 17:51

Han, merci mon p'tit Noiraud ! Voir les Mekakucity Actors, c'est un de mes projets... Je les ai connus en écoutant, justement, des chansons de Vocaloid (la première, c'était Kagerou Days !) Mais bon, j'ai tellement d'animes à terminer, avant ! @.@
Si toi tu regardes l'anime, alors c'est qu'il doit valoir le détour ! (Parle en connaissances de causes vu tes personnages : Eren, Krokmou, Golden Freddy... Tout ce que j'aime ! XD)

C'est vrai, hein, que ça change ! Et je suis sûre que Weas' serait raaavi d'avoir Cracks dans la Pièce... TvT
(Didiou, en parlant comme ça j'ai l'impression que mon perso est aussi malsain que Pitou -logique, c'est son Mentor... C'est vrai que ça change ! On va voir ce que ça donne... ^^")






d63vpam-ef113a3c-c48b-41d4-902e-93ba1968c7f8.gif?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvMzU3ZjY4MTgtMzVlOC00ZDUzLWI0OTMtYmM0NjMwYjVjYjg4XC9kNjN2cGFtLWVmMTEzYTNjLWM0OGItNDFkNC05MDJlLTkzYmExOTY4YzdmOC5naWYifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQ.LNbAav25fN-domewzL1T8vr0Adj-PTxaAHWTtQG8Its
Revenir en haut Aller en bas
Pit
Pit

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 1044
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


✘ Now, back to our little tale... ✘ Empty
MessageSujet: Re: ✘ Now, back to our little tale... ✘   ✘ Now, back to our little tale... ✘ EmptyDim 6 Déc 2015 - 19:26

*lance des cartes*

Bon petit padawan~

✘ Now, back to our little tale... ✘ 200_s







✘ Now, back to our little tale... ✘ 1438192357-original-version-2 ✘ Now, back to our little tale... ✘ Tumblr_m7t3pgersy1r1eqz2o1_500 ✘ Now, back to our little tale... ✘ 1432984764-pit-signa2
L'Honneur Fleurit sur la Fosse

How about a magic trick ?:
 
Thanks Sindri~:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairedesign.media
Lòng Sơn Mai
Lòng Sơn Mai

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 638
✘ SURNOM : Le Dragon
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine. Pas plus, peut-être moins.

✘ DISPO POUR RP ? : Si tu l'oses ♥
✘ LIENS : Watch me become just an animal
Sujets en cours : I - II - III

✘ Now, back to our little tale... ✘ Empty
MessageSujet: Re: ✘ Now, back to our little tale... ✘   ✘ Now, back to our little tale... ✘ EmptyDim 6 Déc 2015 - 20:47

Rebienvenue !

Quelle saleté ce Weasel, on a envie de lui mettre un bon coup de genou là où je pense (voilà pourquoi j'ai hésité à poster avec Lace, tiens What a Face ). Mais en même temps c'est bien, ça veut dire qu'il est efficace 8D Ça se voit que t'as passé du temps sur ce personnage et sa façon de voir le monde (et tes bouts d'aventure sont pire cool **)

Bref, un manipulateur comme je les aime, petit gosse.
Et si tu veux un trauma gratuit pour fêter ton arrivée, tu sais où me trouver ✘ Now, back to our little tale... ✘ 304983004






✘ Now, back to our little tale... ✘ Signal10

Choking on the smoke from the fire you started
Choking on the ash from the bridges you've burned


Playlist


Cadeau :
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Weasel
Weasel

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 141
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Si vous voulez trainer avec une râclure, pourquoi pas ?
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits


✘ Now, back to our little tale... ✘ Empty
MessageSujet: Re: ✘ Now, back to our little tale... ✘   ✘ Now, back to our little tale... ✘ EmptyDim 6 Déc 2015 - 21:03

Pitou > *attrape les cartes au vol en riant*
Thanks, Mentor ! ^^

Lòng > Ouais, c'est la première fois que je fais un perso aussi détestable... Et qui en est fier ! Même Pup paraît doux comme un agneau comparé à lui. Et, non, tu lui réservera pas le même traitement qu'à Pitou ! Weas' veut pas se faire frapper... Il montrerait sa médaille en gueulant "Tu frappes un Courtisan ?!!" XD
Thanks, thanks, thanks ! Ça me flatte... ^///^ C'est pas mon chouchou n°2 pour rien !
Je pensais pas qu'il serait aussi populaire dès le post de la prez... Pour un RP, c'est quand tu veux ! =D






d63vpam-ef113a3c-c48b-41d4-902e-93ba1968c7f8.gif?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvMzU3ZjY4MTgtMzVlOC00ZDUzLWI0OTMtYmM0NjMwYjVjYjg4XC9kNjN2cGFtLWVmMTEzYTNjLWM0OGItNDFkNC05MDJlLTkzYmExOTY4YzdmOC5naWYifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQ.LNbAav25fN-domewzL1T8vr0Adj-PTxaAHWTtQG8Its
Revenir en haut Aller en bas
MadMax
MadMax

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 1114
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

✘ Now, back to our little tale... ✘ Empty
MessageSujet: Re: ✘ Now, back to our little tale... ✘   ✘ Now, back to our little tale... ✘ EmptyDim 6 Déc 2015 - 22:03

Aowh et re-re-re.... Bienvenue !

Et bah et bah, nouveau compte que voilà ?
Tu voulais jouer un sale type ? En effet, il n'a pas l'air tendre et après la lecture j'ai juste envie de lui foutre des taloches sur le crâne ! :')

A voir ce que le chef en dira, et à bientôt au grand arbre sans doute !






J'suis Parole en #cc3300.

Merci Dog. ♥:
 

Merci Arrow. ♥:
 

Merci Coquillage. ♥:
 

Merci Sindri. ♥:
 

Merci Blue. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Weasel
Weasel

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 141
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Si vous voulez trainer avec une râclure, pourquoi pas ?
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits


✘ Now, back to our little tale... ✘ Empty
MessageSujet: Re: ✘ Now, back to our little tale... ✘   ✘ Now, back to our little tale... ✘ EmptyMer 9 Déc 2015 - 16:00

Ow, thanks Max ! =3

T'es pas la seule à vouloir taper le pauvre *toussote* Weasel. Dans un sens, je le plaint un peu pour ça, mais pourtant, c'est ce qu'il mérite, huhu.
Yup, j'attends le verdict du Leader !

- À plus tard au Grand Arbre... *sourire mauvais*






d63vpam-ef113a3c-c48b-41d4-902e-93ba1968c7f8.gif?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3sicGF0aCI6IlwvZlwvMzU3ZjY4MTgtMzVlOC00ZDUzLWI0OTMtYmM0NjMwYjVjYjg4XC9kNjN2cGFtLWVmMTEzYTNjLWM0OGItNDFkNC05MDJlLTkzYmExOTY4YzdmOC5naWYifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6ZmlsZS5kb3dubG9hZCJdfQ.LNbAav25fN-domewzL1T8vr0Adj-PTxaAHWTtQG8Its
Revenir en haut Aller en bas
Peter Pan
Peter Pan

♛ Roi des Garçons Perdus ♛


✘ AVENTURES : 2816
✘ SURNOM : L'Enfant Roi
✘ AGE DU PERSO : jeune à jamais

✘ DISPO POUR RP ? : dur dur
✘ LIENS : Je suis un petit oiseau à peine sorti de l'oeuf.
→ Et aussi tout ça !

✘ Now, back to our little tale... ✘ Empty
MessageSujet: Re: ✘ Now, back to our little tale... ✘   ✘ Now, back to our little tale... ✘ EmptyMer 9 Déc 2015 - 23:02

Félicitations mon enfant


Tu es condamné.





Voilà voilà, pardon du retard roh la la ! *arrive en courant*
Je reconnais ton style si détaillé, si précis et en même temps très dynamique ! Weasel est un vrai courtisan, c'est vrai qu'il m'a fait pensé à Kind mais il est moins robotique, plus émotif au final (même dans le mauvais sens), il a tout du vil personnage quoi. Et dire que Peter va le kiffer à mort, au fond ça me fait du mal tiens. En tous cas, j'ai beaucoup aimé le Bout d'Aventure. Tu es notre premier courtisan ooh ! Welcome dear. ✘ Now, back to our little tale... ✘ 955591622


_______________________________


Je te serre chaleureusement la main. Cours vite créer ton Dé à Coudre et demander un Compagnon de Jeu afin de vivre une aventure ! Tu peux aussi participer au RP d'introduction spécialement conçu pour les nouveaux arrivants et qui permet d'immerger facilement ton personnage dans l'univers : le Bannissement. A moins que tu ne choisisses de te lancer dans Mission Périlleuse ? Si tu préfères passer du bon temps en papotant, rejoins sans tarder la Nursery. Quoiqu'il en soit, que ton séjour à Never Never Land soit fabuleux et éternel.










La musique que je joue au gré du vent : Flûtes de Pan
Les dessins que je peins au gré du temps : Crayons de Pan



Je tyrannise en forestgreen.




le merveilleux cadeau de mes enfants trouvés:
 
Revenir en haut Aller en bas
https://neverneverland.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




✘ Now, back to our little tale... ✘ Empty
MessageSujet: Re: ✘ Now, back to our little tale... ✘   ✘ Now, back to our little tale... ✘ Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Faire naufrage :: Gais, innocents et sans coeur. :: On s'envole !-