Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: 50 Shades of Feet [Wilh-Oz-Kit]   Sam 28 Fév 2015 - 5:11

HRP:
 

Kit attachait pensivement de nouvelles cordes à son violon préféré. Il était si bien poli et verni qu'il luisait dans la lueur orangée du crépuscule. C'était l'une de ses plus belles œuvres. Kit s'était installé, assis en tailleur, auprès de compagnons de bord si peu raffinés qui lui lançaient des bouchons de leurs bouteilles de rhum pour l'agacer. L'un d'eux l'atteignit en plein dans son œil valide, ce qui lui fit lâcher son violon qui rebondit sur le bois du pont en poussant une cacophonie plaintive, comme s'il souffrait réellement. Chaque violon avait une âme, après tout. Mais ils avaient réussi, Kit était énervé. Se levant abruptement, il saisit son violon dans une main, une bouteille qu'il arracha à un pirate dans l'autre, et il s'en alla se réfugier à quelques mètres de là, près du garde-corps.

Posant tendrement son violon à ses pieds, il s'accouda à la barrière de bois sombre et but quelques gorgées de rhum, le regard perdu dans l'horizon éclairé par le soleil couchant. Il soupira. Il avait eu une dure journée de travail, comme les autres, et aurait bien mérité un moment de détente lui aussi. D'ailleurs, il avait mal aux pieds. Il n'avait pas enlevé ses lourdes bottes de la journée. Il se baissa pour en défaire chaque boucle avant de les enlever avec désinvolture, mais lorsqu'il releva la tête, il vit quelqu'un l'approcher. Le sourire de Dogfish était aussi charbonneux que l’œil encore un peu bouffi de Kit. Ravissant. Il remarqua que le Pied-Beau avait une lueur perturbante dans son regard trop pâle. Est-ce qu'il n'était intéressé que par la bouteille que Kit tenait toujours dans sa main ? Il semblait avoir d'autres desseins.

Kit recroquevilla ses pieds nus et tenta de mieux les cacher dans l'ombre, pour ne pas trop tenter le Pied-Beau. S'il leur arrivait quoique ce soit, on lui dirait qu'il l'aurait bien mérité. Il ne voulait pas qu'on le traite d'aguicheur. Il rendit un sourire maladroit à Dogifsh en lui tendant sa bouteille.


Dernière édition par Kit Skelton le Sam 27 Juin 2015 - 2:17, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1036
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: 50 Shades of Feet [Wilh-Oz-Kit]   Sam 28 Fév 2015 - 16:58

DogFish balayait le bateau du regard, quelque peu perdu dans ses pensées. Le soir arrivait lentement, offrant au ciel une palette de couleurs étrange ou le froid et le chaud se mêlaient, le soleil laissant place a la nuit.
Les nuages se teintèrent d'ocre et de bleu, laissant planer sur l’océan une ambiance sereine.

Le bruit des vagues se heurtant a la coque du Jolly Roger berçait l'oreille de Wilhelm alors que son regard continuait de chercher.
Mais chercher quoi?
Il n'eut pas vraiment besoin de se poser la question que déjà, il avait trouvé.

Ses yeux s’accrochèrent au corps fin et gracile de Kit Skelton et ne le lâchèrent plus, le suivant d'un point a un autre.

Le charpentier alla s’accouder a la rambarde, le visage contrit et DogFish ne put s’empêcher de sourire tout en le fixant.

Les reflets du crépuscule dansaient sur ses cheveux noirs, plus noir que la nuit, caressant son visage d'enfant. Car oui, Kit Skelton faisait jeune! Il était relativement petit et son visage rond trahissait la fraicheur de son age.

De la ou il était, DogFish n'avait droit qu'au profil gauche du Luthier, ce qui donnait l'impression au blond que son visage était symétrique, comme ceux de la plupart de ses collègues, alors qu'en réalité, le Pied beau le savait bien, il n'en était rien.

Wilhelm continuait d'observer le charpentier de loin alors que celui ci se baissait, commençant a faire courir ses doigts graciles sur le cuir de ses bottes.
DogFish déglutit, son sourire se figeant.
Lentement, Kit défaisait les boucles une a une, dans un geste précis et calculé avant de faire glisser les bottes, déshabillant outrageusement ses chevilles et enfin, libérant...

DogFish se mordit violemment la lèvre inférieur, la douleur le faisant sursauter.

Ses pieds.

Que faisait donc le Luthier a se dévêtir ainsi? Avait-il remarqué qu'on le regardait avec une certaine insistance? L'attirait-il volontairement?
DogFish pencha la tête sur le coté, amorçant une approche vers Kit, marchant vers lui, tout sourire.
Il s'agissait de ne pas trop se précipiter, il ne tenait pas a le faire fuir.

Tout en l'approchant, DogFish fit tous les efforts du monde pour ne pas trop fixer cette peau pale et tentatrice qui l'attirait comme une lumière attirait les moustiques, s’efforçant de ramener ses yeux vers ceux du pirate qu'il approchait.
Leurs regard s’accrochèrent.
DogFish savait que ce moment était un instant clef, l'instant ou il saurait si Kit Skelton l'accepterait dans son espace vital ou pas.
Le blond se crispa et ravala quelque peu son sourire, le calmant le plus possible, cherchant a le rendre plus attrayant, plus doux.

Les pieds du Luthier se firent soudain timide, se recroquevillant sur eux même d'une façon adorable qui fit chavirer le cœur de DogFish.
C’était comme s'ils avaient senti son regard glisser sur eux, les brulant au passage.
Cette fois c’était sur, le Pied Beau était amoureux.

Il se mordit l’intérieur des joues pour calmer son esprit, il fallait qu'il reste les pieds sur terre, qu'il reste calme et maitre de lui même. Pas de précipitation, il ne fallait pas faire fuir sa proie.
Le résultat de son approche devint alors un soulagement alors que Kit Skelton décochait un sourire maladroit a Wilhelm.

Présence acceptée.

Dans sa tête, DogFish fit littéralement un saut en arrière de joie avant de brandir son index et son majeur symbolisant le V de la victoire! Mais dans la réalité, il resta calme et serein, attitude tellement éloignée et si rare venant de lui, attrapant la bouteille de rhum que lui proposait le Luthier.
Alors que la bouteille changeait de main, leurs doigts s’effleurèrent et un courant électrique passa de l'un a l'autre.
L'air semblait chargé ce soir... Chargé en électricité statique!

Haaa, quelle naïveté.. Se disait le blond tout en portant le goulot a ses lèvres, ne lâchant pas Kit Skelton du regard alors qu'il descendait plus de la moitié du précieux liquide sans même reprendre son souffle. Comme s'il l'avait approché pour l'alcool...

Il n’était pas venu pour cela, mais cela ne l'avait cependant pas empêché de faire un sacré sort a la boisson.
Après avoir lâché la bouteille, il se passa le dos de la main sur la bouche, l'essuyant distraitement avant de la rendre au charpentier a moitié dézinguée.

- Merci Mr Skelton... Souffla Wilhelm brisant ainsi pour la première fois le silence étrange qui les entourait. Sa voix était un peu enrouée et il se racla la gorge pour reprendre un peu de contenance. C'est qu’être en présence d'une telle nudité avait de quoi perturber n'importe quel homme.. non? Hum... Vous avez l'air bien tendu... Il hésita, se mordant de nouveau la lèvre inférieur comme pour l’empêcher de s’étirer dans un sourire trop dingue alors que ses yeux se posaient sur les pieds dévoilés de son vis a vis. Ils semblaient apeurés, cherchant a se fondre dans l'ombre, a se dérober de ce regard un peu trop brulant, et cela attendrissait plus encore le cœur de DogFish. Je peux peut être vous aider?

Wilhelm avait opté pour le vouvoiement avec Kit Skelton, instaurant rapidement un rapport de force en sa défaveur avec lui, cherchant ainsi a le mettre en confiance, cependant, la lueur étrange qui brillait dans ses yeux bleus aurait pu facilement le trahir.


Hrp:
 






"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: 50 Shades of Feet [Wilh-Oz-Kit]   Sam 28 Fév 2015 - 23:00

Je tente de discipliner ma chevelure. C'est toujours impossible. Mes mains passent et repassent dans les mèches grasses et brunes il n'y a rien à faire. Je lâche un soupir excédé et tente de mater cette rébellion capillaire une fois de plus. Rien à faire. Je finis par faire le minimum pour paraître présentable: je les mouille légèrement pour les plaquer en arrière, de façon à ne pas avoir non plus une masse lisse, juste histoire de ne pas en avoir devant les yeux.

C'est une soirée comme une autre. Je suis cuisinier sur le Jolly Roger depuis beaucoup de temps, je ne compte plus. Je n'ai plus aucun mal à connaître les différents ingrédients, et je connais la place de chacun d'entre eux. En même temps, tous les autres employés sont très sympa, et mon patron, James Hook, encore plus. Enfin, je travaille à corps perdu, et je ne me détends presque pas, à part devant ma flasque de tequila journalière, qui a à peine fermenté dans les cuves de Braumeister. Sans doute que je pourrais être plus distingué et boire du café mais je déteste ça. Je me déteste parfois, je fais figure d'un pauvre inculte.

Je finis par sortir de mon lieu de travail, après avoir enlevé mes chaussures, mon tablier et avoir tout rangé et nettoyé. Je trébuche lamentablement et je termine à quatre pattes sur le pont, sous le regard de tous les autres. Et merde, merde, merde! Un peu dignité, Oswald!, pensé-je. Je suis mort de honte, et je me relève sans poser les yeux sur personne. Le rouge a empourpré mes joues, et je traverse en largeur le bateau en fuyant les regards.

La soirée est bien avancée mais ça ne change rien, car depuis quelques jours il fait tout le temps nuit, à ma grande frayeur, et seules les lanternes disposées ça et là nous éclairent, et encore, pas beaucoup. Il n'y a vraiment aucune lune, aucune étoile pour illuminer le ciel et mon ciel intérieur. Dommage. J'inspire calmement et tente de me contrôler. Je finis par arriver dans un coin reculé et je m'assois brusquement sur les planches, soulagé d'être à l'abri des regards.

Je me rends compte que je ne suis pas seul. Quelle idiot!, je m'insulte moi-même. Je me relève, penaud, et je les fixe intensément. L'un est Mr Skelton, le fils du Charpentier en Chef. Il est jeune, très jeune, s'il a plus de vingt ans, je suis la reine d'Angleterre! L'autre est Mr DogFish, un homme de mon âge. Je hume goulument son odeur. Je ne sais pas ce qu'il utilise comme parfum, mais qu'est ce que ça pue!

─Bonsoir, messieurs. Je murmure doucement, d'un ton qui se veut calme et posé. Puis je les scrute encore un peu. Ils ont l'air si importants, par rapport à moi. De quoi j'ai l'air, avec mes cheveux, ma tenue, et mes pieds nus? Je poursuis, avec hésitation, dans l'ombre d'un sale doute Je ne vous dérange pas j'espère!

Panique à bord.

Ces deux-là n'ont pas besoin de moi, et je les dérange sûrement. Quel mufle tu fais, Oswald, maudis-je intérieurement ma conscience. Je regarde encore les deux hommes. La façon dont Mr DogFish se mord la lèvre inférieure m'oblige à baisser les yeux, et je ne sais pas pourquoi.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: 50 Shades of Feet [Wilh-Oz-Kit]   Lun 2 Mar 2015 - 1:26


Le regard de Dogfish trahissait décidément une certaine avidité, et Kit connaissait la nature de son appétit. Il avait déjà vu le Pied-Beau à l’œuvre. Il pouvait voir à quel point il prenait sur lui, à quel point il cherchait à ne rien laisser paraître, mais il n'était pas un maître à ce jeu-là. Kit non plus. L'intérêt si peu dissimulé de Dogfish pour ses pieds était certes flatteur – s'il était pour le moins original, le goût de Dogfish en terme de pieds était sûrement bon –, mais également embarrassant, et Kit sentit ses joues s'empourprer malgré lui. Il s'en rendit compte à la chaleur qui avait envahi toute la partie supérieure de son corps, et cela le fit rougir encore davantage. Embarrassé de rougir face à l'un de ses camarades.

Hum... Vous avez l'air bien tendu...

Et cette façon étrangement respectueuse de s'adresser à lui... Kit avait l'habitude des moqueries, il ne savait pas les gérer pour autant, mais il en avait l'habitude. Mais un tel comportement à son égard était on ne peut plus déstabilisant. Mais Kit étant ce qu'il était, la flatterie du blond eut l'effet escompté.

Je peux peut être vous aider ?

C'était la confirmation : Dogfish voulait... ses pieds. Kit déglutit aussi difficilement que s'il avait dû avaler un kiwi entier. D'un côté, Kit savait bien que Dogfish se jetait sur tous les pieds un minimum charmants qui passaient, et que lorsqu'il les laissait intacts, il les oubliait sans doute le lendemain... Mais Kit avait bien envie d'un bon massage des pieds. Il s'apprêtait enfin à lui répondre lorsque le cuisinier du Jolly Roger vint se poser sans cérémonie auprès d'eux. Eh, ça va, t'as pas l'impression de déranger ? pensa Kit, excédé par tant d'impudence. Justement, Oswald, au lieu de faire rapidement demi-tour pour les laisser en tête-à-tête, s'incrusta même dans la conversation :

Bonsoir, messieurs. Je ne vous dérange pas j'espère !

BEN SI, eut très envie de répondre Kit. Mais il se ravisa. S'il jouait la carte de la politesse, l'intrus partirait peut-être rapidement et le laisserait procéder à sa séance d’intimité plantaire avec Dogfish.

Mais pas du tout, dit-il en forçant un sourire. Heum... Très bon repas ce soir.

Il ne savait même plus ce qu'ils avaient mangé, mais soit. Avery était sensible aux compliments sur sa cuisine. Mais alors qu'il baissait la tête pour cacher son sourire satisfait par sa propre hypocrisie, Kit vit avec horreur que le cuisinier était pieds nus lui aussi. Concurrence déloyale ! Il avait de plus grands pieds que lui, en plus. Est-ce que la taille comptait pour Wilhelm ? Il releva un œil paniqué sur Dogfish et balbutia précipitamment :

Euh. Donc. Oui. On- on pourrait. Un massage, je veux bien. Maintenant.

Il était rouge écarlate, mais il ne laisserait pas l'autre lui voler son moment privilégié.


Dernière édition par Kit Skelton le Sam 27 Juin 2015 - 2:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1036
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: 50 Shades of Feet [Wilh-Oz-Kit]   Lun 2 Mar 2015 - 4:28

Hrp:
 


L'attention de DogFish avait été très brièvement attirée par un pirate se ramassant comme une vieille patate sur le pont et ses lèvres tressaillirent, signalant une grosse envie de se marrer, mais le Pied beau se retint! Il avait d'autres chats a fouetter en l’occurrence!
Le dit pirate avait finit par se relever et s'installer juste a coté d'eux! Il s'agissait d'Oswald Avery, le cuisinier! C’était un bel homme, la casserole, avec ses cheveux noirs en bataille et ses vêtements qui tombaient admirablement bien sur ses hanches, mais surtout, avec ses jolis pieds nus.
Ses pieds nus.. Oui...
ENCORE?
Les yeux de DogFish s'écarquillèrent doublant de volume, louchant littéralement sur les pied d'Oswald. Il entendit a peine les quelques mots échangés avec le charpentier.

Quatre pieds nus en sa présence et totalement a sa merci! Wilhelm sentit une vague de chaleur l'envahir et il du se passer la main sur le visage pour rapidement se ressaisir. Et dire que le reste du temps, tout l’équipage faisait des pieds et des mains pour planquer leurs appâts sous diverses chaussettes et autres bottes en sa présence! Il était clair que ce jour, ou plutôt cette nuit, serait sa nuit de chance!

Euh. Donc. Oui. On- on pourrait. Un massage, je veux bien. Maintenant.


Il fallut un petit temps a l'information pour arriver au cerveau embrumé de DogFish.
Lentement, il tourna de nouveau le regard vers Kit Skelton, ses yeux papillonnant littéralement.
Avait-il bien entendu?
Un massage?
Oui, il n'y avait pas d'erreur! Dans l'esprit de Wilhelm, tout se bouscula avant qu'un vide ne l'envahisse.
Le Luthier avait dit: Maintenant.
Cela sonnait comme un ordre.
La bouche du Pied Beau se fit soudainement pâteuse, s'entre ouvrant sans pour autant prononcer un mot.

Ni une, ni deux, il se mit a genoux devant Kit, baissant la tête comme s'il lui prêtait allégeance, ses mains tremblantes juste au dessus de ses pieds, n'osant pas les toucher, du moins, pour l'instant.

Oui, M.. Monsieur Skelton!
Balbutia le Pied beau qui n'en revenait toujours pas. Timidement, il releva les yeux vers le charpentier, espérant qu'il ne changerait pas d'avis soudainement mais ne pouvant s’empêcher de se dire qu'il allait forcement se raviser.
Non, il n'avait pas vraiment l'air de savoir sur quel terrain il s’avançait au vu de ses joues délicieusement teintées de rouge et DogFish ne pu réprimer un sourire béat, découvrant toute ses dents, a genoux devant lui comme un chien aux pieds de son maitre.
Après tout, il n'allait pas refuser une demande de massage! Ça, ça ne risquait pas d'arriver! Kit Skelton était bien assez grand pour savoir ce que cela impliquait, du moins, Wilhelm le supposa.

Lentement et avec une douceur extrême, il se saisit du pieds droit de Luthier, le soulevant délicatement, faisant glisser ses mains sur sa plante dans une attrayante caresse.
Il était fin, ce pied, il avait tout de beau, mais manquait sévèrement d'entretien se disait Wilhelm en l’observant avec un regard attendrit.
Il passa son pouce sur l'ongle manquant de son petit orteil dans un caresse douce, se voulant presque réparatrice.
Wilhelm sentait son cœur battre la chamade dans sa poitrine alors que le bout de sa langue passait furtivement sur ses lèvres pour les humidifier.
Il pressa amoureusement le pied entre ses mains, comme dans une volonté d’à la fois le détendre et le réchauffer, songeant au massage qui allait bientôt suivre. A cette simple idée, les joues de Wilhelm rosirent et il avala sa salive avant de se racler la gorge. Il allait devoir assurer.

Le blond, tout en continuant d'observer le pied de Kit comme s'il s'agissait d'un petit oiseau tombé du nid, commença a élaborer le plan de la pédicure qui se profilait, usant de son œil expert en la matière.
Il allait lui falloir du matériel, car avant de lui prodiguer un massage digne de se nom, les pieds de Kit méritaient un petit brin de toilette.
Le pirate soupira, s'arrachant littéralement aux pied du Luthier et se relevant. Lâcher un si joli pied avait été comme un déchirement pour lui, mais c’était pour la bonne cause et pour mieux y revenir!

- Je.. J'ai besoin de matériel!
Expliqua t-il vaguement au charpentier, puis ses yeux glissèrent vers le cuisinier, balayant son corps tout entier en commençant par les pieds avant de remonter lentement jusqu’à son visage, comme s'il le jaugeait tout entier du regard.
Tout en le fixant, DogFish se mordit inconsciemment la lèvre inférieur, et a l’intérieur de lui, c’était un véritable bouillonnement.
Wilhelm leva la main jusqu’à sa bouche, rongeant distraitement l'ongle de son pouce tout en réfléchissant intensément. Il ne pouvait se permettre de courir deux lièvres a la fois mais l'idée de laisser Oswald en plan lui était insupportable.

- Ne bougez surtout pas! Fit-il finalement en s'adressant aux deux hommes a la fois, tendant son index devant eux, levé vers le haut, comme si ce geste pouvait les empêcher de se barrer fissa. S'il vous plait! Rajouta t-il, se rappelant a qui il s'adressait. Vous ne le regretterez pas! Il fit quelque pas en arrière, n'osant pas les quitter des yeux, puis partit en courant chercher ses affaires, les laissant tous les deux face a face.

Hrp:
 






"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: 50 Shades of Feet [Wilh-Oz-Kit]   Jeu 5 Mar 2015 - 2:35

Je regarde les deux hommes. Je sais bien que M. DogFish lorgne avec ses expressions malsaines les pieds de M. Skelton et les miens. Et puis je sais aussi parfaitement ce qu'il fait avec les pieds. Cet homme est un dingue, je le sais mais je suis terriblement tenté de rester là, auprès de lui. Auprès d'eux.

Quand le charpentier prononce son voeu, hésitant, je reste ébahi. Comment a-t-il pu demander cela? Je reste dans l'incompréhension totale. N'est ce pas du suicide? Il a l'air si jeune, cet apprenti menuisier! Si jeune, et il a déjà des idées comme ça... Remarquez ça ne veut rien dire; sans doute suis-je plus chaste que lui.... NON je refuse.

Lorsque M. DogFish s'en va chercher son matériel, nous sommes seuls tous les deux. M. Skelton et moi. Et c'est tout. C'est follement intimidant. Je tourne lentement la tête  sur le matelot. Je ne peux m'empêcher de me mordre la lèvre tant la situation de ce petit me désole. Comme je me sens responsable de lui en cet instant! Pourtant ce mioche a un père sur le navire, non? Tu es juste dingue, Avery Je gifle rageusement ma conscience. Puis je m'approche virilement (comme toujours) du Luthier. Mon envie de lui reprocher quelques choses me chatouille terriblement l'esprit. Je souris légèrement et entame une conversation.

Vous... Tu... Ne devrais pas t'asseoir comme ça. La colonne vertébrale, tu sais bien! Et tu devrais manger... Un poil plus, ouais! Et des trucs assez consistants :T'as que la peau sur les os, alors si tu veux pas ressembler à une femme faible et maigre, (ou alors grasse, c'est une femme, ça reste faible), mange plus!

Puis avec nonchalance je plante mon regard dans celui du jeune homme brun, tout en continuant à parler d'une voix plutôt... Suave? demande ma déesse intérieure. Elle est aux anges et s'agite dans une danse du ventre endiablée. JE poursuis ma phrase, d'un ton confiant, assuré et posé:

Je sais bien que tu es un  homme! La preuve, alors que M.DogFish est un maniaque des pieds, lui demander une pédicure? Je n'aurais pas osé. Respect.

Je m'assois sur le sol, en tailleur, en face du jeune homme, et scrute plus attentivement ses traits. Certes ce qu'il est féminisé! Une histoire d'adolescence avortée, tuée dans l'oeuf. Le jeune M. Skelton ne grandira plus, pour l'instant, et gardera ses traits fins et imberbes. Je soupire et me mets en attente de mon pseudo-ami le Pied Beau.

Une terrible pensée m’envahit: et si M.DogFish passait par la cuisine? Ça, non, jamais. Si! Il va fouiller mes placards, déranger les ingrédients, tout salir! À cause de ces histoires de bouffe. Il fait vraiment une fixette sur la bouffe, ce type. Toujours à vouloir dévorer mes réserves... Je soupire à nouveau. Je suis terriblement anxieux maintenant et mes dents mordent furieusement ma lèvre inférieure. Je me rongerais presque les ongles tant je suis stressé mais j'en ai besoin pour mon travail, alors je ne le fais pas, puis je rajoute à l'attention du Luthier:

Fais pas la tête petit! Je blaguais! Mais fais attention à ne pas être trop féminin. Déjà parce que les femmes sont toutes des sagouins, et puis que tu te ferais plus respecter!

Je me mordille la lèvre, sans vraiment m'en rendre compte.

Enfin, moi, je te respecte. Je crois. Je pense. Je suis sûr. Presque. Te vexes pas... On a tous ce genre de problème d'affirmation et... Euh. Pas moi, non, pas du tout.

Je rosis légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: 50 Shades of Feet [Wilh-Oz-Kit]   Mar 17 Mar 2015 - 3:09

Et voilà que DogFish se retrouvait à ses pieds, comme prosterné. Kit se sentit d'autant plus embarrassé par cette attitude de soumission qu'on ne lui avait jamais réservée jusque-là sur le Jolly Roger. En temps normal, c'était tout juste on le respectait comme un digne membre de l'équipage, ses coéquipiers semblaient souvent oublier de quelle lignée il descendait – car il n'en démordait pas, les Skelton étaient l'équivalent d'une famille noble chez les pirates, c'était un fait. Malgré sa fierté, pourtant, Kit n'avait jamais adopté d'attitudes princières et il ne comprenait pas vraiment ce qui venait de piquer ce chien fou de pieds qui salivait à présent sur les siens. Kit se mit soudain à presque redouter le contact qui devait pourtant venir. Il s'était encore précipité et commençait déjà à se demander s'il n'avait pas fait une bêtise, mais il était fier et n'osait plus faire marche arrière, surtout pas sous le regard par trop inquisiteur du cuistot.

Il se laissa donc faire et souleva son pied droit pour laisser DogFish l'examiner, tâchant vainement de dissimuler le frisson qui lui remonta depuis les orteils jusqu'en haut de sa colonne vertébrale sous la caresse du Pied-Beau. Il n'osait croiser le regard ni de Wilhelm, ni d'Avery, la situation avait décidément quelque chose de gênant et il n'appréciait guère l'idée d'avoir un témoin. Quel voyeur ce cuisinier, Kit n'aurait pas cru ça de lui et, pourtant, il semblait drôlement intéressé.  Une pédicure du Pied-Beau demandait apparemment  une importante préparation. Bientôt, il eut disparu pour aller chercher du « matériel » et les laissa seuls tous les deux.

Euh, d'accord... dit-il simplement, pris au dépourvu.

Kit jetait des regards furtifs vers le grand brun qui semblait tout aussi confus que lui. Il ne s'attendait pas à ce qu'il s'approche si soudainement de lui et sursauta lorsqu'il le fit, sentant son cœur rater un battement. Pendant une fraction de seconde, il crut qu'il allait le frapper, mais ce ne fut qu'à coup de déclarations insensées que le cuisinier l'attaqua.

Je suis même pas assis... répliqua-t-il, toujours appuyé contre le garde-corps mais, quoique lui réponde Kit, l'autre semblait n'entendre que sa propre voix et poursuivait.  Mais, je mange ! Et... Hey !

Avery venait de s'aventurer dans des eaux bien dangereuses en osant le traiter de femme. Kit supportait bien assez de ces remarques tous les jours et il ne se laisserait pas faire par un seul homme à la virilité plus discutable que la sienne. Il s'apprêtait à lui sauter à la gorge lorsque l'autre acheva sa tirade :

Je sais bien que tu es un homme ! La preuve, alors que M.DogFish est un maniaque des pieds, lui demander une pédicure ? Je n'aurais pas osé. Respect.

Peut-être avait-il senti les muscles de Kit se tendre – car il en avait, des muscles, il n'avait pas que la peau sur les os, comme avait osé le prétendre la Casserole ! Mais il devait être jaloux, lui qui cachait sûrement une bedaine entretenue par tout l'alcool qu'il ingérait quotidiennement, sous cette chemise. Kit eut un petit rire satisfait.

Mais je n'ai pas peur qu'il dérape avec moi, c'est un chien très obéissant.

Il ne savait pas d'où lui venait cette confiance soudaine, si ce n'était le fait qu'il s'était imaginé ce ventre à rhum se plier en bourrelets grassouillets tandis qu'Avery s'asseyait en tailleur face à lui. Son propre corps d'éternel jeune – très jeune – homme avait l'avantage de toujours rester svelte. Ses pieds étaient petits, soit, mais c'était considéré comme une qualité en Asie.

Fais pas la tête petit ! Je blaguais ! Mais fais attention à ne pas être trop féminin. Déjà parce que les femmes sont toutes des sagouins, et puis que tu te ferais plus respecter !

Kit lui lança un regard noir mais ne répondit rien. C'était une qualité féminine, certes, les petits pieds. Comme dans ce conte...

Enfin, moi, je te respecte. Je crois. Je pense. Je suis sûr. Presque. Te vexes pas... On a tous ce genre de problème d'affirmation et... Euh. Pas moi, non, pas du tout.

C'en était trop. Pourquoi ce gars venait projeter ses propres problèmes sur lui ? Seulement parce qu'il se trouvait là ? Ou parce qu'il était l'image parfaite de ce à quoi il avait peur de ressembler, une demi-portion aux muscles ciselés ? (Si, si.)

Hey ! s'exclama-t-il pour la deuxième fois en faisant un pas en avant. Je n'ai AUCUN problème d'affirmation ! Et d'abord ça veut dire quoi ? J'ai pas besoin de ton respect, et puis m'en donne pas trop, j'crois que tu ferais bien d'en garder pour toi et tes trois poils au menton.

Kit se rasait le duvet approximativement une fois tous les deux mois selon le temps du monde ordinaire, mais il était bien trop énervé pour réaliser l'ironie de son propos. Son regard lançait des éclairs et il ne se retint de déclencher une bagarre que parce qu'il savait bien que c'était strictement interdit. En voyant DogFish pénétrer à nouveau son champ de vision, il se rappela ce pourquoi il avait attendu là et se mis à rougir et à bafouiller.


Dernière édition par Kit Skelton le Sam 27 Juin 2015 - 2:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1036
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: 50 Shades of Feet [Wilh-Oz-Kit]   Dim 22 Mar 2015 - 22:59

DogFish revint tranquillement vers le deux hommes comme une fleur, un sac de toile sur l’épaule, mais très vite, le pirate avisa l'ambiance pesante qui s’était installée entre eux durant son absence.
L’atmosphère était aussi lourde qu'un canon.
Il déglutit, jetant un œil a chacun, les sourcils relevés comme s'il attendait une explication a ce changement d'humeur, cependant, il ne s'attarda pas, se trouvant déjà bien assez chanceux qu'aucun des pirates ne se soient carapaté pendant sa courte escapade.

"Mr Avery!" Lança t-il avec un sourire en baissant les yeux sur le cuisinier assit sur le sol. "Ne restez pas par terre comme ca!" Il fouilla dans son sac juste après l'avoir jeté devant lui, sur le sol, dans un fracas de ferraille et de bricole. "Tenez, vous y serez mieux installé!" Il tendit un petit tabouret a trois pieds a Oswald, avec un grand sourire (pas) avenant.

Il regarda un instant la casserole puis, tourna les yeux vers Kit Skelton. Celui ci semblait bien intimidé, a moins que ce ne sois.. de la gène? Dans tous les cas, cela avait le même effet sur DogFish, celui de faire chavirer son cœur.
Il farfouilla de nouveau dans son sac et sortit deux tabourets supplémentaires. Il en tendit un au charpentier, toujours souriant, quoi que son sourire, se voulant toujours chaleureux, avait quelque chose d'un peu plus carnassier alors que leurs doigts se frôlaient durant l’échange.

"Je vous en prie Mr Skelton" Il avait prononcé le nom du pirate avec une certaine délectation "Mettez vous a l'aise" Il ponctua sa phrase d'un bref mouvement de sourcil vers le haut.
Le blond garda le dernier pour lui même, s'installant tranquillement juste en face de Kit Skelton, tirant sur le tissu de son sac pour le ramener près de lui avant de de nouveau se mettre a farfouiller a l’intérieur.

Il en sortit une bassine en vieux fer qu'il déposa sans aucune grâce entre ses pieds et ceux du Luthier, agressant les oreilles des plus sensible, puis une sorte de vieille éponge usée, une drôle de pierre de la taille d'une mandarine, sans doute venue de l'océan au vu de l’irrégularité de sa surface et enfin, un hachoir qui, cette fois, fut déposé délicatement a coté de la bassine.
DogFish releva les yeux vers son vis a vis "Je suis pas sur de m'en servir, mais ca peut être nécessaire..." Il resta évasif sur la question.

Wilhelm ne savait pas vraiment pourquoi il avait envie d'avoir ce hachoir près de lui, a porté de main. C’était en quelque sorte un "au cas ou"
Mais au cas ou quoi?
Le blond ne pu s’empêcher de se mordre l’intérieur de la joue, réfléchissant a la question très sérieusement.
Au cas ou le petit Skelton ne soit plus si coopératif?
Il secoua la tête nerveusement.
Non, seulement au cas ou la corne de ses pieds soit plus coriace que prévu, tout simplement.
Il soupira presque rageusement, comme s'il était en plein débat avec quelqu'un sauf que... personne ne débattait de rien dans le coin.

DogFish leva la tête vers Oz tout en jetant un morceau de savon crasseux a l’intérieur de la bassine.
Au pire, il y avait toujours Oswald.
Tout en songeant au cuistot, il versa de l'eau a l’intérieur de la petit bassine puis plongea les mains a l’intérieur, tenant l’éponge, l'imbibant ainsi d'eau savonneuse.
C’était un peu comme s'il s’apprêtait a briquer le pont mais.. En fait non.

"Dites moi Mr Skelton..." DogFish parlait tout en remuant l'eau pour la faire mousser "Vous avez déjà fait ca avant? Ou c'est une première?"

Une fois les préparatifs terminés, Wilhelm se saisit délicatement du pied droit de Kit, sans le brusquer mais tout de même avec une certaine fermeté et le garda en main, calant son coude sur son genoux pour s'assurer une bonne stabilité sans se fatiguer sur la longueur. Il attrapa l’éponge gorgée d'eau de sa main libre et la passa sur la peau fine du Luthier.
L'eau froide s’étalait sur le pied du pirate, s’écoulant jusqu’à sa cheville et DogFish frottait doucement afin de retirer toute la crasse qui le recouvrait.
Clairement, ce récurage était loin d’être du luxe, car déjà, la peau de Kit Skelton semblait s’éclaircir entre les mains du Pied Beau.

Le visage de Wilhelm s'illuminait a mesure que le pied se libérait de toute ces saletés.
Boosté par une soudaine envie d'en avoir plus, DogFish attrapa le second pied de Kit Skelton, le Luthier se retrouvant donc assit sur le tabouret, les jambes tendues, ses deux pieds croisés, entremêlés dans la main droite de DogFish qui les caressait de son éponge, faisant subir le même traitement aux deux membres.

Une fois les deux pieds bien nettoyés, Wilhelm passa sa main dessus, caressant de son pouce leur plante avec une certaine insistance, puis, il releva les yeux vers sa "victime", son regard comme assombrit.
"J’espère que vous n’êtes pas chatouilleux!" Il ricana. En réalité, ce n'aurait pas vraiment été un problème, Wilhelm aurait même trouvé ça plutôt charmant! Il adorait lorsque ses "partenaires de pédicure" étaient du genre sensible! Il savait comment s'adapter a chacun, après tout, c’était sa spécialité!

Les yeux du blond se dirigèrent soudain vers Oswald, l'air taquin.
"Et vous Mr Avery! Vous avez le pied sensible?" Son regard se posa automatiquement sur les pieds nus du cuistot. "Une pédicure vous tenterez peut être vous aussi?" Il se passa la langue sur les lèvres "Rien de mieux pour se détendre et... Je sais que votre travail est très stressant!"
Alors qu'il discutait, DogFish caressait la plante des pieds de Kit avec ses pouces, exerçant des petites pressions expertes dessus dans un début de massage, comme pour le mettre en condition pour la suite.
"N’hésitez pas Mr Avery! Laissez vous tenter! Je suis tout a vous et a votre service!" Il fit soudain face a Kit Skelton, plongeant ses yeux bleus bizarres dans les siens. "Enfin... presque!" Il avait chuchoté ces dernières paroles et les avait accompagné d'un petit clin d’œil aguicheur, puis, il se pencha et effleura le dos du pied de ses lèvres, l'air amusé, sans quitter le Luthier des yeux.






"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: 50 Shades of Feet [Wilh-Oz-Kit]   Mer 25 Mar 2015 - 0:31

Je suis absolument choqué du comportement et de la façon de parler aux aînés de ce gamin. Enfin c'est vrai, je ne lui ai rien dit de mal! De la vérité, des conseils. C'était gentil, selon moi. Et lui, il ose dire que je n'ai pas de barbe? Je le regarde, critique. Il est totalement imberbe, ce petit, et il se permet d'être insolent avec moi. Son père ne l'a pas très bien éduqué. Le mien a fait les choses mieux, d'après moi. Je sais me tenir! Et je RESPECTE les aînés. Depuis... toujours. Du moins c'est ainsi que je m'en souviens.

En fait je suis vraiment furieux. Pour qui il se prend, ce gamin, de remettre en compte ma virilité? C'est comme s'il remettait en compte.. euh... Ta maturité? souffle ma conscience derrière son monocle sévère. Oui, exactement. Ma maturité. Attends je suis indéniablement plus âgé que cette demi-portion, et certainement aussi plus intelligent et réfléchi. C'est sûr. Je pose mes mains sur le sol pour m'aider à me relever et lui en coller une (père ou pas, je fonce!), quand tout à coup Mr DogFish arrive.

Comme une fleur, il arrive, avec son sac sur l'épaule. Mon dieu ce qu'il est beau. C'est même pas autorisé d'être beau comme ça. Et lui il est là, devant moi! Qu'ai je de plus que les autres pour susciter son attention?  Mes bras retombent mollement sur mes cuisses. Je suis paralysé par tant de beauté. Et quand avec un sourire et une voix mielleuse il me tend un tabouret, je manque de m'évanouir. Cette voix. Oh, cette voix! Si ténébreuse et mélodieuse à la fois. On dirait la voix d'un ange... C'est le paradis. Je m'assois béatement sur le siège et je commence à délirer.

C'est moi, ou ces gestes experts sont terriblement sensuels? Érotiques, même? Oui... C'est.... Excitant. Je ne contrôle plus mes dents qui mordent férocement ma lèvre inférieure. Je me trémousse légèrement sur ma chaise, avant de retomber sur Terre. Brutalement. C'est Mr Skelton qui se fait malaxer... triturer... tripoter... les pieds... lentement... doucement...Raaaaah! J'aimerais tant être à sa place. Et en même temps, suis je capable de courir ce risque? Nos goûts sont si différents! Puis-je faire un sacrifice de mon bien-être pour le sien? Je... je ne sais pas.

Quand sa voix retentit vers moi, mon coeur se transporte de joie. Si je veux? Oui, je veux. Je suis tellement jaloux de Skelton que je pourrais le tuer en ce moment-même. Mais si Wilhelm l'aime... Je peux consentir à cette relation partagée qu'on m'impose. Je le veux. Peut être que Mr Kit aussi aura des choses à m'apporter! Je me mords la lèvre rageusement. Accepter? Ne pas accepter? Je lâche tout d'abord, la voix de ma conscience s'imposant à moi:

─ Les pieds sensibles? Ahaha!

Mais  mon rire s'éteint dans ma gorge en regardant ces yeux bleus comme le ciel. Oh.. Ils me font fondre. Il me semble qu'ils s'obscurcissent légèrement, comme une lueur de reproche. JE... Les mots m'échappent:

─ Oui! Oui je le veux! Plus que jamais, je veux vivre cette expérience, avec vous... non, vous deux.

Mon regard fuit celui du maître de ma destinée et échoue sur celui qui se laisse faire et qui m'irrite tant. Je lui ferais voir à cet enfant, un jour, c'est quoi le respect. Mais pour l'instant l'heure est à la paix. Parce que l'homme que j'aime préfère les relations multiples. Et que je le veux. Je "collaborerais" donc avec ce môme... Non, cet homme. Je me relève et prends le tabouret par les pieds.

Je m'approche d'eux, le siège à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Crocodile & Cie
avatar



✘ AVENTURES : 271

MessageSujet: Re: 50 Shades of Feet [Wilh-Oz-Kit]   Mer 1 Avr 2015 - 18:41

Joyeux 1er avril !





Oups !
Un poisson d'avril jaillit de nulle part et fait pousser les cheveux de Kit Skelton jusqu'au sol !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: 50 Shades of Feet [Wilh-Oz-Kit]   Lun 6 Avr 2015 - 1:32


Le retour de DogFish avait balayé l'insolence de Kit comme un violent vent marin. Heureusement que le soleil déclinant éclairait tout le navire de sa lueur orangée, atténuant le pourpre qui lui était monté aux joues. Kit fut d'abord effaré par les dimensions du sac de toile que DogFish portait sur le dos : avait-il besoin de tant de matériel pour soigner deux pauvres pieds ? Il s'installa sur l'un des tabourets comme le pirate le lui avait demandé, docile et curieux de voir ce que DogFish allait faire de tout son attirail. Il déglutit lorsqu'il le vit poser un hachoir à côté de la bassine destinée à ses pieds, et pas rassuré pour deux sous lorsque le blond lui expliqua qu'il n'était pas sûr de s'en servir. Il se frotta un talon du bout des doigts : certes il y avait de la corne là-dessous, mais enfin de là à utiliser un hachoir ? Connaissant les drôles de manies de son collègue, Kit décida de garder un œil sur cet outil. Il lança un regard de défi au cuisinier, comme pour lui dire que non, il n'avait pas toujours pas peur, il était sûr de lui ! Mais il essayait peut-être de s'en convaincre lui-même avant tout.

Euh, non, c'est une première, balbutia-t-il.

Un nouveau frisson, directement lié à la fraîcheur de l'eau cette fois-ci, le prit depuis la plante des pieds lorsque DogFish commença à les lui nettoyer à l'éponge. Kit ne le faisait pas souvent, il fallait bien l'avouer. Son collègue semblait un peu trop heureux de la tâche à laquelle il s'exécutait avec expertise. Qu'il soit serviable était une chose, mais là, il lui semblait qu'il prenait son pied, et pas de façon tout à fait innocente. La preuve, il laissa de côté ses manières professionnelles pour se ruer sur son second pied moins délicatement qu'au début puis, comme s'il n'en avait toujours pas assez, s'intéressa tout à coup à l'incrusté de service. En fait, plus que la jalousie, Kit fut surpris de ressentir un certain soulagement lorsqu'Avery accepta les avances de DogFish. S'ils étaient trois, DogFish ne se laisserait sans doute pas aller au point de perdre la raison et d'user de son hachoir de façon un peu trop... définitive. Alors il adressa à Avery un sourire forcé, mais pas forcé au point d'avoir l'air d'une grimace, et c'était déjà un pas en avant.

Il prit une longue inspiration pour se détendre et s'abandonner au massage plantaire, mais un contact aussi inattendu qu'inapproprié fit sursauter Kit, qui mit un coup de talon dans le nez de son masseur au passage. Est-ce que DogFish venait d'embrasser son pied ? À ce moment précis, un gros poisson qui avait apparemment fait un bond gigantesque depuis l'océan atterrit sous leurs yeux, à cet endroit retiré du pont du Jolly Roger où ils étaient installés sur leurs tabourets, Kit un pied encore entre les mains de Wilhelm. Il sentit alors son cuir chevelu le picoter, ses cheveux lui descendre le long des joues, atteindre ses épaules, et pousser sans s'arrêter jusqu'à ce qu'ils traînent sur le sol. Kit ne vit pas le poisson disparaître car il avait la vue entravé par la masse luxuriante de cheveux ébène qui était maintenant la sienne. Les rejetant en arrière, il dévoila aux deux autres son œil  écarquillé, partagé entre l'envie de rire et la honte. Mais pourquoi lui ? Il se décida pour l'humour, cela le détendrait aussi au passage, notamment concernant cet insolite instrument que DogFish avait jugé utile de garder à portée de main...

Ah ! Eh ben, Mr DogFish... Je crois que j'ai trouvé une bonne raison d'utiliser votre hachoir,  dit-il en lui adressant un sourire ravageur.


Dernière édition par Kit Skelton le Sam 27 Juin 2015 - 2:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1036
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: 50 Shades of Feet [Wilh-Oz-Kit]   Dim 12 Avr 2015 - 3:09

Les lèvres de DogFish avaient a peine effleurées le pied de Kit Skelton qu'une vive douleur s'abattit sur son nez. Le blond couina un peu pitoyablement, lâchant les membres du Luthier pour porter ses mains a son visage par reflex, comme pour se protéger d'un possible second assaut.
Il grogna légèrement, en se frottant le nez mais un sourire digne du plus flippant des psychopathes s’était imprimé sur son visage un peu plus crispé qu'a l'accoutumé.
Le coup de pied avait été léger même si assez bien placé pour le faire souffrir sur le moment, assez rapide et imprévisible pour le surprendre.
Ainsi Kit Skelton avait décidé de pimenter un peu plus cette pédicure?
Wilhelm n'allait pas l'en empêcher, loin de la! En réalité  il avait toujours eu un petit plaisir coupable a se recevoir des coups de pieds, surtout lorsque ceux ci étaient nus et aussi appréciables!
Bon, pas de la a lui briser une cote comme lorsque Wesker s'y mettait, il n’était pas maso non plus.. ou si peu!


- Oui! Oui je le veux! Plus que jamais, je veux vivre cette expérience, avec vous... non, vous deux.


Il sembla a DogFish que le temps s’était arrêté sur le bateau.
Lentement, il tourna la tête vers Oswald, ayant nettement l'impression d’être en train de rêver.
Comme pour s'assurer de ne pas s’être endormit dans un coin du Jolly Roger, une bouteille de rhum a la main, il se pinça l'avant bras avec force, au point de se faire grimacer.
Il déglutit.
Non, il en rêvait pas.
"Approchez donc alors Mr Avery!" L'enjoignit DogFish avec peut être un peu trop d'empressement. Sa voix avait légèrement tremblée.
Une pédicure a quatre pieds... C’était plus que tout ce qu'il aurait pu espérer de l'équipage! Il sentit son cœur s’accélérer a mesure que le cuisiner s'approchait d'eux, se plaçant auprès du jeune violoniste.
Ils étaient la, tous les deux, assis sagement, les pieds nus et tendus vers lui, prèt a le laisser en faire tout ce qu'il voulait!
Tout?
Ou presque...
Quel merveilleux tableau, se disait le Pied beau, assit en face des deux hommes. Son cœur tambourinait dans sa poitrine et ses mains s’étaient mise a trembler. Il fallait a tout prix qu'il se calme, qu'il garde contrôle de lui même et de ses pensées! Il ne fallait surtout pas, au grand jamais qu'il perde le contrôle! Cela serait catastrophique!!
Irréparable!!!
Tout en songeant a ce qu'il ne fallait surtout pas faire... Et bien il y songeait, en fait.

Sa bouche se fit soudainement très sèche alors que ses yeux se posaient sur le hachoir qui attendait sagement près de la bassine d'eau. Sa lame parfaitement affutée brillait d'un éclat étrange... presque envoutant.
Soudain, quelque chose de orange vif s'y refléta.

Wilhelm sursauta lorsqu'il vit un énorme poisson orange sauter en plein dans la bassine d'eau, l’éclaboussant au passage avant de repartir tout frétillant de la ou il était venu, soit, a priori, l'océan.

Le pirate resta un instant médusé, désormais trempé par l'eau mousseuse, mais son désarroi ne s’arrêta pas la, car déjà, les cheveux de Kit Skelton se mirent a pousser.. pousser... encore et encore jusqu’à ce que cette masse noire et chevelue touche le sol.
C’était...
"Pas normal..." Souffla le pirate qui dans un geste nerveux s’était remit a se pincer le bras, plus fort encore que la première fois, y laissant des marques rouges.
Mais bien sur, il ne se réveilla pas. Non. Car on se se réveille pas lorsque l'on a déjà les yeux bien ouvert!

C'est d'ailleurs devant ceux ébahit de DogFish que Kit Skelton rejeta sa nouvelle et superbe chevelure sombre en arrière, dans un geste désinvolte et sensuel. La scène était tellement surréaliste que DogFish eu l'impression qu'elle se jouait au ralentie devant lui! Les longues mèches d’ébène reflétaient admirablement bien les derniers rayons du soleil, voletant autour du Luthier, transportés par la brise légère du soir arrivant. Ils avaient l'air tellement doux et soyeux, lisse et souple...

— Ah ! Eh ben, Mr DogFish... Je crois que j'ai trouvé une bonne raison d'utiliser votre hachoir!
Le sourire que lui décocha Kit Skelton, juste après cette phrase eu l'effet de décrocher la mâchoire du Pied Beau, en total admiration devant son collègue pirate.
Il avait désormais l'air d'un poisson sortit hors de l'eau, la bouche ouverte, la lèvre pendante et les yeux écarquillés.

- Euh euh je.. que.. hein quoi?
Wilhelm se mit a tousser, comme s'il reprenait ses esprits. Une bonne raison d'utiliser le hachoir? Le hachoir! Oui! Complétement désorienté, il attrapa l'objet cité dans sa main tremblante, louchant dessus.
Le hachoir...
Il devait en faire quoi en fait?

Ses yeux se posèrent sur la lame, puis sur les pieds de Kit, puis sur ceux d'Oswald, puis sur la lame, les pieds de Kit, les pieds sales d'Oswald, la lame, les pieds d'Oswald.
Il n'avait pas encore lavé les pieds d'Oswald!
Les doigts crispés de DogFish se desserrèrent soudainement et le hachoir heurta violemment le sol dans un clinquement sonore.

Wilhelm sursauta et secoua la tête, ne sachant plus vraiment ou il en était.
Il soupira, sortant de la tempête infernale qui balayait ses pensées et reprit le hachoir en main avant de se relever, se dressant devant ses deux collègues, l'arme a la main, puis, il contourna Kit Skelton, se plaçant juste derrière lui et ramena les longs cheveux noir de jais dans son dos dans une caresse légère, frôlant la nuque de ses doigts.
Tout comme il l'imaginait quelques minutes plus tôt, la chevelure était aussi douce que de l'eau.
Il ne pu s’empêcher de ramener quelque mèches jusqu’à a son visage pour les humer, plus par curiosité qu'autre chose. Ils sentaient bon l'iode, ces cheveux indisciplinés qui décidaient de pousser quand bon leur chantait!
Il se saisit un peu plus brusquement de la tignasse de Kit et tira légèrement dessus pour les tendre.

"Ne bougez pas Mr Skelton! Je rate rarement une coupe, mais en général, c'est pas de ce coté la du corps que je sectionne!"
Et il frappa violemment de son hachoir, coupant net les cheveux, laissant le Luthier avec une superbe coupe au carré s’arrêtant juste au dessus de ses épaules.
Il lorgna un instant la longue tignasse qu'il avait gardé en main et refit le tour de ses camarades, se rasseyant a sa place, en face d'eux. Il fourra les cheveux coupés dans le sac de toile, reposa le hachoir a sa place, près de la bassine et se saisit brusquement d'une des chevilles d'Oswald.
"A nous deux, Mr Avery!

Redevenu relativement calme, DogFish se remit au travail, jetant tout de même de temps a autres quelques regards a Kit Skelton et sa coupe très.. seyante.

"Vous en pensez quoi vous, M'sieur Casserole, de la nouvelle coupe de Mr Skelton? Ca lui va plutôt bien non?" Tout en papotant, il réitérait les mêmes gestes qu'il avait fait un peu plus tôt avec les pieds du Luthier, passant l’éponge sur ceux du cuisiner. Il grimaça cependant a la vu des ongles noircies et cassés de celui ci. "Aie aie aie... C'est pas joli ça..." Il se mordit la lèvre pour ne pas réprimander le cuisto et passa son pouce sur les ongles abimés. Il farfouilla d'une main dans le grand sac et en sortit une lime a métaux avant de commencer a limer soigneusement les ongles brisés afin de les raccourcir correctement. "Il faut mieux prendre soin de ses pieds Mr Avery..." Fit-il d'une voix basse, très concentré sur sa tache. "Je pourrais m'en charger si vous voulez! Je pourrais... En prendre soin tous les jours si vous me le demandiez!" Il jeta un œil a Oswald, lorgnant sa réaction a la proposition tout en massant délicatement ses pieds






"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: 50 Shades of Feet [Wilh-Oz-Kit]   Ven 17 Avr 2015 - 20:03

Je suis dans émoi sans pareille lorsque je dépose délicatement le tabouret à côté du luthier. Puis je m'y pose dans un mouvement gracieux et fixe l'homme qui a ravi mon âme. L'heure n'est pas à s'occuper de moi, mais de l'autre. Je fais une moue boudeuse, et j'attends. Il lui plaît plus que moi, c'est ça la vérité!  Je bouillonne. Ne pas m'énerver... Surtout ne pas m'énerver. Mais je dois avouer que cette masse de cheveux bruns et soyeux m'émeut. À sa façon, le jeune Kit est lui aussi plutôt séduisant. Il ne m'intéresse pas, ça non. Je n'aime que les femmes, moi! Mais c'est toujours agréable lorsqu'on se sent aimé par une personne.

Lorsqu'il coupe les cheveux du luthier je ne peux pas réprimer un sourire devant cette nouvelle coupe. Oh, elle lui sied parfaitement! Mais c'est sûr qu'elle n'est pas très virile. Moi, personnellement je ne pourrais pas me balader avec une telle chevelure, ahaha! Je ricane sournoisement (Ça n'a rien à voir avec de la sournoiserie me souffle cette imbécile de conscience que je gifle mentalement ) et je plonge mon regard dans ces cheveux qui tapissent maintenant le sol.

La voix masculine et rauque (peut-être un peu nasillarde) de Mr DogFish me réveille de ma course en bateau sur cette mer sombre de tifs. Il s'adresse à nouveau à moi! ho! Une sorte de décharge m'envahit, mon coeur s'emballe et bat à la chamade. Je papillonne quelques instants et je tourne la tête vers le pirate aux dents pourries. Moi, mon tour? Moi? Moi? Je n'en crois pas mes oreilles. Puis j'atteris brutalement.... Voilà qu'il me parle à nouveau de ce gamin! Je m'en FICHE de lui, voilà! Je le foudroie et soupire :

─ Je trouve que cette coupe est ... ravissante... en gros.

Oui parce que c'est bien pour lui faire plaisir que je dis ça. Cette coupe de cheveux est absolument ridicule, il faut bien l'avouer, mais je ne voudrais pas faire de peine à DogFish, il ne le mérite pas, lui qui est si prévenant et gentil. Ce serait ingrat de ma part. Quoique moi l'ingratitude je m'en fiche pas mal, en fait, je peux être ingrat sans avoir de remords... Mais pas avec lui. Lui... Il et différent. Je ne sais pas en quoi, mais je détesterais qu'il soit en colère contre moi.

Alors quand sa voix jaillit comme un reproche, je rougis sans pouvoir me contrôler et je baisse les yeux sur mes ongles. Qu'est ce qu'ils ont? Ils sont en mauvais état? Là, subitement, je m'en veux, je m'en veux d'avoir des pieds aussi laids! Moi, qui n'avais jamais accordé aucune importance à ces  appendices, qu'est ce qui me prend tout à coup? Est-ce lui qui me fait cet effet boeuf? Je ne sais pas mais c'est assez déroutant... et excitant, aussi... Je bafouille faiblement:

─ Je... je ferais un effort, monsieur. C'est... c'est... c'est promis. Sur mon honneur. Si je.. je faillis à ma promesse, vous serez en droit de-de-de-de me le reprocher....

Et tandis qu'il me masse les pieds, mon coeur reprend sa danse folle. Soigner mes pieds tous les jours ... Devrais-je considérer la question sérieusement? Ou est ce simplement une boutade puisqu'ils sont si laids? Si maladroitement entretenus? Mais plus maintenant je le sais, il les a rendus beaux, comme il rend tout beau. Je reconsidère distraitement la coiffure de Skelton et je me rends compte que maintenant que c'est de moi qu'on s'occupe, je vois tout d'un regard différent. J'étais jaloux, c'est certain, et à présent mes yeux se sont ouverts, il ne seront plus jamais clos, c'est fini. Je souris et murmure d'une voix qui se veut douce:

─ Ce sera un immense bonheur que vous me feriez, Mr DogFish. Mais pour l'instant je ne sais pas si je l'accepterais..

Je feins de le snober et de réfléchir en reportant mon attention sur le jeune flibustier qui est toujours sur son tabouret. Je lui fais même un grand sourire, ignorant complètement mon pédi-cureur... Ce que je suis incapable de vraiment faire. Après tout il n'est pas un inconnu pour moi... Quelques regards hésitants en arrière, de temps à autre. Je suis rouge, je transpire... je suis ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Pirate
avatar

Invité



MessageSujet: Re: 50 Shades of Feet [Wilh-Oz-Kit]   Jeu 14 Mai 2015 - 23:42

Spoiler:
 

Le sourire de Kit se crispa, hésitant à faire place à une grimace inquiète face à l'expression de DogFish, croyant un instant que quelqu'un ou quelque chose avait assommé le pirate qui semblait paralysé et qui avait de la bave perlant aux coins des lèvres, puis il réalisa qu'en réalité, le Pied-Beau avait simplement été subjugué par la splendeur de la nouvelle chevelure dense et interminable de Kit, ce que ce dernier trouva flatteur et il jeta un œil narquois dans la direction d'Avery, qui lui n'avait pas eu droit à tant d'attention, mais il vit le regard de DogFish se poser alternativement sur le hachoir et les pieds de ses deux clients et eut un mouvement de recul, se demandant si le pirate n'avait pas mal interprété son invitation, crainte qui fut apaisée lorsque le blond sembla reprendre ses esprits et passa derrière lui pour trancher l'épaisse masse au toucher de velours qui lui avait jailli de la tête sans la moindre explication, à moins que l'un des deux autres ait compris ce qui s'était passé, mais alors qu'il tournait légèrement la tête pour poser la question, Kit sentit le tranchant de la lame lui approcher dangereusement la nuque et décida de garder le regard fixé droit devant lui, tout en tâchant d'ignorer l'excitation inavouable que faisait naître en lui cette sensation de danger imminent, et se concentrant à la place sur la silhouette d'Avery qui se trouvait à la limite de son champ de vision et dont l'expression trahissait une certaine jalousie – c'était en tout cas ce que Kit souhaitait y voir, que ce soit réel ou non –, jusqu'à ce que DogFish annonce qu'il en avait terminé avec la nouvelle coupe de cheveux de Kit, qui avait un sérieux doute concernant la frange dentelée qui lui tombait partiellement sur les yeux et qu'il faudrait sans doute raccourcir pour l'égaliser – quelle horreur, lui qui aimait tant dissimuler son cache-œil derrière une mèche de cheveux qui lui donnait l'air si mystérieux et sensible – et la longueur ne lui convenait pas non plus, mais il n'avouerait rien à DogFish qui était si attentionné et fier de son œuvre que seul un rustre aurait eu le cœur de le détromper, un rustre tel qu'Avery, qui sous-entendit par le ton de sa voix que la coupe était affreuse, « en gros », et Kit le fusilla de son regard noisette, mais le Pied-Beau était heureusement trop ingénu pour y entendre le jugement négatif qui n'avait pas échappé à Kit – et qui, Kit devait bien l'avouer, était sans doute justifié – ; voilà pourquoi l'improvisé coiffeur estimant avoir terminé son travail s'installa face à Avery pour s'occuper cette fois de ses pieds, car il avait de toute évidence oublié qu'il n'en avait pas terminé avec ceux de Kit, mais les siens avaient besoin de moins de soin, à en considérer l'état des pieds du cuisinier et les commentaires de DogFish, alors Kit ne le lui fit pas remarquer et, l'ayant remercié pour sa coupe de cheveux, saisit la bouteille de rhum qui était toujours à côté et acheva d'en faire descendre le contenu le long de sa tendre gorge, pour ne la reposer qu'une fois qu'elle était vide et poser son regard sur celui qui se faisait à présent masser les pieds et qui choisit à cet instant de lui adresser un sourire que Kit lui rendit de travers — parce qu'il voyait de travers, parce que le monde tanguait tout à coup, mais qu'avaient-ils mis dans ce rhum ? – avant de s'effondrer en arrière, le tabouret tenant encore sur deux pieds, et le dos de Kit stoppé dans sa chute par la proximité du garde-corps qui le maintint en équilibre alors que le jeune luthier se mettait à ronfler.
Revenir en haut Aller en bas
Wilhelm DogFish
avatar

☠ Matelot du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 1036
✘ SURNOM : Le Pied-Beau
✘ AGE DU PERSO : 25/30 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 5/5
✘ LIENS : Fiche
et Collection
Chansons et débris de mémoire

MessageSujet: Re: 50 Shades of Feet [Wilh-Oz-Kit]   Jeu 21 Mai 2015 - 2:20

- Je... je ferais un effort, monsieur. C'est... c'est... c'est promis. Sur mon honneur. Si je.. je faillis à ma promesse, vous serez en droit de-de-de-de me le reprocher....

Le bafouillement soudain du cuisto eu l'effet d'arracher un sourire a DogFish qui s'occupait toujours des pieds abimés. Il était satisfait de cette réponse, car Ozwald semblait soudain... Craindre son avis sur la question! C’était étrange et surprenant, mais apparemment, c’était bien le cas a en juger de la façon dont il butait sur presque chacun des mots qu'il prononçait.
Cette remarque plongea un instant DogFish dans une réflexion sur la question.
Ozwald le craignait donc, en un sens... Il semblait lui porter une grande estime concernant certains sujets.
Cela avait de l'importance pour Wilhelm, et cela changea son regard sur lui.
Le respect que le Cuisto venait de perdre serait dur et long a recouvrer!

- Ce sera un immense bonheur que vous me feriez, Mr DogFish. Mais pour l'instant je ne sais pas si je l'accepterais..


Cette fois, le blond se mit a ricaner.
"Mr Avery, je vous en prie! Vous ne laisseriez pas vos pieds dans un tel état tout de même! Si vous refusez, je serais dans l'obligation d'en venir a des méthodes plus radicale!"
Sa voix se fit plus dure sur la fin de sa phrase et l’atmosphère devint soudainement glacial.
Bien sur, le blond savait qu'il n'avait pas le droit de couper les pieds d'un pirate, d'un collègue! Mais bon, rien ne l’empêchait de mettre un petit coup de pression a l'un d'entre eux, de temps a autres! Il n’était qu'un homme après tout!

Et puis, Oswald lui avait laissé prendre soin de ses pieds, c'est que quelque part, il cherchait quelque chose! Un accident était si vite arrivé... Tout en y pensant, il s’était de nouveau saisit du hachoir et avait rappé le coup de pied de Oz avec une lenteur calculé, pressant juste assez pour retirer les poils de sa surface sans le blesser.
Tout en exécutant ce geste plutôt risqué, DogFish avait plongé ses yeux dans ceux de sa "victime", lorgnant la moindre de ses réactions, faisant donc le travail a l'aveugle. Mais bien sur, aucun risque de coupure! Le Pied Beau savait ce qu'il faisait...

Puis, DogFish tourna la tête vers Kit Skelton qu'il avait délaissé quelques instants, et quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'il vit le jeune pirate profondément endormi, une bouteille de rhum a la main!
Dans un premier temps, Wilhelm eut envie de s'en offusquer, mais cela ne fit que lui traverser l'esprit! Un autre sentiment vint bien rapidement prendre le pas sur le premier!
De l'attendrissement?
Oui, peut être! Mais pas seulement! Une certaine forme de fierté aussi!
DogFish était fier d'avoir pu détendre un collègue au point qu'il s'endorme a ses cotés! D'habitude, ils étaient plutôt du genre a se méfier de lui... Et ça le rendait souvent triste! il n'y avait que Zane pour l'accepter tel qu'il était!
Du coup, voir le luthier s'assoupir ainsi devant lui avait quelque chose de très satisfaisant pour le Pied Beau.

Il sécha les pieds d'Ozwald, désormais si propre qu'il aurait pu manger dessus et se réinstalla auprès de ceux de l'endormi.
Le plus doucement et le plus délicatement possible, il se saisit de ses pieds, tentant de ne surtout pas le réveiller, puis, commença a le masser, d'abord de façon légère puis lentement, il augmentait la cadence.
DogFish mit tous son cœur a l'ouvrage, cherchant a faire du bien au Luthier, a le faire apprécier le traitement jusque dans son sommeille, jusque dans ses rêves!
Le but était simple, faire en sorte que Kit Skelton n'oublie jamais cette pédicure!






"Cause you love, love, love
When you know I can't love / You love, love, love
When you know I can't love you"



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 50 Shades of Feet [Wilh-Oz-Kit]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» 50 Shades of Feet [Wilh-Oz-Kit]
» Six Feet Under
» [ Série ] Six Feet Under
» Streaming Cinquante Shades of Grey [Full Movie HD]
» ~ Regarder en ligne Fifty Shades of Grey Full Movie HD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: Le Jolly Roger-