Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ancienne Créature
avatar

Invité



MessageSujet: "P'pa ? M'man ? Chuis rentré ! "   Mar 3 Fév 2015 - 0:45

Imprévu a écrit:
En ce moment, dans les Profondeurs Périlleuses, une grande famille de plantes carnivores redoutables se camouflent dans le paysage et sautent sur les imprudents ! Attentions, elles sont tenaces et de toutes les tailles possibles.

Embuscade. Se tenir prêts. La viande pouvait arriver d'un moment à l'autre. Silence. Les gueules s'ouvrirent. Les tentacules gluants se tendirent. Quelque chose approchait. Quelque chose de gros. Quelque chose de nourrissant. Tous les pièges étaient prêts. Le félin n'eut aucune chance. Sautant au dessus d'une mâchoire se fermant brusquement, la panthère se trouva le dos collé à une feuille gluante. Et déjà le piège se referme, ne lui laissant aucune chance...

Autre chose arrive. Plus gros. Moins agile. Plus facile à attraper. La gueule végétale se rouvre, une autre feuille collante tombe. La proie s'approche à petits pas, et avec une hâte étrange. Grand bien lui fasse. Un pied dans la gueule, un pied dans la tombe. CLAP. La mâchoire se referma sur le deuxième intrus. Aucune chance. La journée est ga...

« GRWLGMWRGL ! »

Un duel de titan s'engagea alors entre la plante du dedans qui poussait pour sortir et la plante du dehors qui ne voulait pas laisser partir. La cellulose craquait. La sève commençait à sortir de la grande gueule-de-vénus. Et soudain, crac ! Les débris végétaux volèrent, et Cogneur sortit, poussant un cri à la fois de victoire et de colère.

« GRWLGMWRGL ! »

La plante à la gueule végétale était désormais condamnée. Mais cela n'arrêta pas la Mauvaise Herbe qui cogna encore et encore et encore... Sans se douter que derrière, quelque chose en colère, quelque chose de gluant, descendait derrière...

***

Voilà trois bonnes heures que Cogneur hurlait au milieu de la jungle, englué dans les tentacules d'une plante qui ne pouvaient le digérer... Et tandis qu'il se débattait sans perdre de force, ses cris, eux, commençaient à décroître petit à petit...
Revenir en haut Aller en bas
Grenouille
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 297
✘ AGE DU PERSO : 10 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Je coasse dans ma mare

MessageSujet: Re: "P'pa ? M'man ? Chuis rentré ! "   Jeu 5 Fév 2015 - 0:02

Spoiler:
 


Ce rp se déroule avant la Nuit.


Il faisait frais. C'était bizarre, d'ailleurs. Bien sûr, Grenouille n'avait aucun moyen de savoir quelle heure il était, d'ailleurs il n'était jamais une heure quelconque au Pays de Jamais mais...

Le garçon tendit l'oreille. Il venait de percevoir un son étouffé qui ressemblait à un lointain cri de détresse. Son corps se raidit, à l'affut, et ses yeux d'un bleu pâle balayèrent un instant les fougères, les lianes pendantes et les troncs tortueux qui encombraient le paysage luxuriant de la Jungle. Le bruit s'était tu. Il avait du rêver.
Il reprit sa marche, mais ses godillots avaient à peine foulé le sol que le son retentit. Il était plus faible, mais Grenouille eut cette fois la conviction qu'il était réel. Il tourna sur la gauche, écarta quelques feuilles immenses et évita une toile d'araignée encore plus immense, ses genoux nus s'éraflant contre les tiges épineuses qu'il croisait. Il ne portait sur lui, en guise d'arme, qu'un couteau effilé qu'il avait récupéré sur un cadavre. Celui de... de... oh, peu importe. Ah ! Le bruit, de nouveau ! Il venait de ce coin-là.
Le Funambule courrut en cette direction, bondissant par dessus les racines. Il réprima un sursaut d'horreur en découvrant la scène d'où provenait les beuglements étouffés. Une énorme plante visqueuse, frétillant comme si elle s'apprêtait à dégobiller, se trouvait à quelques pas de lui. Un raffut du tonnerre accompagnait ses mouvements acharnés. Grenouille compris. Quelqu'un était en train de se faire bouffer. La semaine dernière, ou peut-être que c'était l'année, un enfant était revenu au camp avec un bras arraché. Il avait raconté qu'il s'était fait à moitié dévoré par une... plante.

Grenouille resta un instant immobile, paralysé par la crainte et l'indécision. Il fit mine de faire demi-tour. C'était la loi de la jungle, la loi de Neverland. On sauve d'abord sa peau. Toutefois, il n'avait pas fait trois pas que le remords s'insinua dans ses veines comme un poison pernicieux... Il soupira, vit volte face, et criant pour défier la peur, il s'élança vers la plante gigantesque. Il était alors convaincu qu'un garçon perdu y était prisonnier...
Il plongea sous son corps gluant et, à plat ventre contre ses racines, entrepris de sectionner la base de ses feuilles. L'entreprise fut plus ardue qu'il ne l'avait escompté. La surface était rude, rapeuse, et il dut scier la tige encore et encore avant de parvenir à la fendre. Au terme de plusieurs minutes, où les cris à l'intérieur du monstre avaient pratiquement cessé, la plante relâcha enfin son emprise en un hurlement déchirant, avant de s'écrouler sur le côté, les feuilles inertes. Un gargouillement spongieux, assez dégoutant, accompagna sa chute. Au milieu des feuilles dentées, une silhouette remuait. Grenouille s'attendait toujours à voir apparaitre le visage d'un camarade.

— Tu l'as échappé belle. Je suis Grenouille, je suis Éclaireur. Et t...

Il écarquilla subitement les yeux. Ce n'était pas un Garçon Perdu.








Grenouille côasse en steelblue.  
.....

merci Arrow ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancienne Créature
avatar

Invité



MessageSujet: Re: "P'pa ? M'man ? Chuis rentré ! "   Ven 6 Fév 2015 - 22:12

Coincé dans l'énorme plante, Cogneur se débattait, encore et encore. Oh il s'était bel et bien arrêté plusieurs fois, mais...L'immobilité forcée l'énervait. Beaucoup. Alors il se débattait. Et il grognait. L'autre allait bien finir par le relâcher, hein ? Si la Mauvaise Herbe pouvait sentir la douleur, elle aurait su que les sucs commençaient à la ronger... Oh, petit à petit, mais tout de même. Au long terme, il perdait, sans le savoir...

Puis il y a eu ce cri, en dehors. Peut-être une autre victime. Puis plus rien, pendant quelques minutes. À part peut-être ce petit bruit répétitif, un peu lassant... Un peu... Soporifique... Un peu... Endor... Mant... Et ce fut la chute. Brutale, elle réveilla Cogneur de son état somnolent. La feuille l'avait lâché, et Cogneur s'était retrouvé face contre terre, et bien réveillé.

« GRWLGMWRGL ! »

Oh ça oui, il était pas content ! Son état somnolent était presque bien, et il avait fallu que QUELQU'UN qui disait se nommer GRUNOUILLE ou KELNOUILLE ( Cogneur n'avait pas vraiment fait attention )le libère si violemment ! Oh, ça l'éneeeervaaaait ! Ce BREDOUILLE allait subir ses foudres, et pas plus tard que... Quand... Quoi ?

Son poing-fruit gauche était encore collé à la membrane de la feuille gluante. C'était plutôt handicapant pour aller coller une rouste au Garçon Perdu qui l'avait réveillé. La Mauvaise Herbe tira donc de toutes ses forces pour, au mieux détacher le fruit de la feuille, au pire le bras de son corps, une fois, deux fois, trois fois... Finalement, la colle céda, et le poing fut projeté au visage. Le choc fit tomber la plante carnivore sur le sol...

Quand elle se rendit compte que le poing était collé à son visage...

« GWARLAGWERFWELD ! »

Alors, une fois de plus, Cogneur tira de toutes ses forces, une fois, deux fois... Et le poing se détacha. Il se tourna alors vers l'éclaireur, et dans un « GRWLGMWRGL ! » tonitruant, il envoya son poing gauche vers la tête de QUENOUILLE. L'enfant allait regretter de l'avoir réveillé, et cette fois, MAINTENANT !
Revenir en haut Aller en bas
Grenouille
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 297
✘ AGE DU PERSO : 10 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Je coasse dans ma mare

MessageSujet: Re: "P'pa ? M'man ? Chuis rentré ! "   Mer 11 Fév 2015 - 16:38

Grenouille était comme abruti par le spectacle auquel il était en train d'assister. A la limite, ça aurait pu être un peau-rouge, ou même une créature. Mais ÇA. Qu'est-ce que c'était, d'abord ? Un genre de cactus parlant ? Un homme-salade ? D'ailleurs non, la chose ne semblait pas douée de parole. Grenouille cligna trois fois de suite des paupières.
L'île ne cesserait jamais de lui démontrer qu'elle n'en avait pas fini avec lui, l'assaillant sans cesse de nouvelles fantaisies. Plus farfelues, mais aussi plus hostiles les unes que les autres. Tout ramolli par cette apparition précisément, Grenouille oubliait le possible péril qu'il encourait à son contact. Il faut dire que la créature avait quelque chose de pathétique, en tous cas dans la situation actuelle, ce qui empêchait de la considérer comme un réel danger. Engluée dans les restes gluants des sécrétions de son propre prédateur, elle gesticulait comme un vieux pantin désarticulé. Grenouille ne put s'empêcher de songer qu'elle aurait fait un tabac dans un cirque. Entre le clown, la bête de foire et l'animal dressé.

Ses pensées furent toutefois brusquement rabrouées par l'espèce de grognement que venait une nouvelle fois de pousser la plante. Grenouille tressaillit cette fois, et il finit par comprendre que l'autre n'avait rien d'un animal dressé. Seul son poing était actuellement dressé, et c'était dans sa direc...

BANG !
Des étoiles jaillirent de partout dans ses rétines. Il tituba, les mains plaquées contre son nez. Un gout métallique dévala sur sa langue. Du sang. La plante venait certainement de lui péter l'arrête ! Grenouille recula maladroitement, totalement sonné, tandis qu'un flot de sang chaud cavalait de son menton pour venir maculer son chemisier. Il jura en français et fixa difficilement son regard sur le Cogneur. La surprise laissa place à l'effroi. Le Funambule fit volte-face et courut à travers la Jungle en espérant parvenir à distancer l'horrible truc. Tâchant d'ignorer le ruisseau continu qui s'écoulait tranquillement de ses narines, il se précipita contre un large tronc et y grimpa avec la force du désespoir. Il s'érafla les genoux mais parvint à se hisser sur une branche, à environ deux mètres et demi du sol. La plante était là, en bas, Grenouille voyait son crâne étrange remuer, comme si elle le cherchait des yeux. Trop concentré sur cette vision, son pied dérapa de la branche sur laquelle il était accroupi et il émit un petit cri de frayeur, attirant tragiquement l'attention de son poursuivant. Il poussa sur ses bras pour éviter que sa cheville ne se fasse happer par les poings diaboliques et, une fois à califourchon sur sa branche, il attrapa des sortes de glands bleus qu'il envoya en plein dans la figure répugnante du Cogneur. Paniqué, il ne parvenait pas à très bien viser, mais les quelques glands qui atteignirent leur cible s'écrasèrent avec un bruit mat, explosant même parfois pour déverser une espèce de gélatine pourpre qui dégoulinait sur le visage de la mauvaise herbe.

— Je t'ai sauvé la vie, imbécile ! Dégage maintenant ! Je suis pas bon à manger ! Dégage !

Nouvelle rafale de glands.
Peut-être que cela dissuaderait cette dernière de s'acharner sur lui ?

Grenouille serra les dents et croisa les doigts.









Grenouille côasse en steelblue.  
.....

merci Arrow ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancienne Créature
avatar

Invité



MessageSujet: Re: "P'pa ? M'man ? Chuis rentré ! "   Mar 17 Fév 2015 - 1:55

BANG !

Ça a touché ! Et Dérouille n'a pas aimé ! Si Cogneur était de meilleure humeur, il aurait laissé échapper un rire immonde et gargouillant. Au lieu de ça, il envoya son poing droit en direction du visage de l'enfant... Manqué ! L'instant de surprise du jeune paquet de viande n'avait pas suffit au Cogneur pour en rajouter une couche. Sa proie se mit à fuir, ce qui agaça profondément la plante. Pourquoi la nourriture s'enfuyait-elle ? C'était une vraie purge de tenter de la suivre, et parfois, comble de l'horreur, elle parvenait à s'enfuir !

Lentement mais sûrement, Cogneur suivait la direction qu'avait pris le petit être sautillant. Ah, que n'aurait-il donné pour avoir les mêmes jambes et la même agilité que ce petit sac de nourriture sur pattes ! Forcément, arrivait le moment où la proie n'était plus en vue. Et ça, Cogneur ne le supportait, mais alors PAS DU TOUT. Du regard, la plante fouilla les environs. Évidemment, rien n'aida à sa recherche. Surtout pas ce singe qui gesticulait au dessus de sa tête, lui hurlant dessus qu'il lui aurait sauvé la vie !

Pfeuh ! Comme si le Cogneur avait besoin d'être sauvé ! Bon, il aurait ignoré ce singe gesticulant si CELUI-CI NE LUI AVAIT PAS LANCÉ UN DE CES FRUITS VIOLETS PLEIN DE JUS POISSEUX ! Oh que ça l'énervait ! Ce primate du haut de son arbre ne perdait rien pour attendre sa rouste, et quand le Cogneur en aurait fini avec lui, il irait peut-être chercher à nouveau sa proie !

« GWETCH DWOWN OW AW' GWIWW WOUW ! »

L'anglais n'était pas le fort de Cogneur. Aussi décida-t-il de cogner... le vide. Le singe était tout juste hors de portée de ses coups de fruit-poings. Mais ce n'était pas la faute du singe. Tout seul, il ne pouvait pas voler. Pas comme ce truc vert. Pas comme les machins lumineux. Non. Le singe avait un complice, et ce complice, c'était L'ARBRE. Les ARBRES. Toujours EUX. Ils sont derrière TOUS LES PROBLÈMES de la Mauvaise Herbe.

Et celui-là allait payer le foutage de gueule qu'il permettait au singe.

Cogneur enchaîna les coups rapidement. Gauche, droite, gauche, droite, il y mettait du cœur et de l'ardeur à coller une dérouillée au vénérable représentant végétal qui lui faisait face. Et comme ce dernier ne semblait pas réagir à cette multitude de petits coups rapides, Cogneur sortit sa botte secrète. Il enfonça ses racines dans le sol, se pencha vers l'arrière, et mit une énorme coup de tête dans le tronc de l'arbre ! Si ça ça ne le faisait pas réagir, alors Cogneur s'en irait !
Revenir en haut Aller en bas
Grenouille
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 297
✘ AGE DU PERSO : 10 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Je coasse dans ma mare

MessageSujet: Re: "P'pa ? M'man ? Chuis rentré ! "   Dim 8 Mar 2015 - 16:30

Ses doigts écorchés tenaillaient aussi fermement qu'ils le pouvaient le tronc de l'arbre. Ce n'était pas un prunier, mais le pauvre aussi secoué comme tel. Les fesses de Grenouille glissaient à chaque secousse contre la branche épaisse qui supportait son poids.

— A... A... Arrête !

Mais la plante ne l'écoutait pas, ne l'entendait pas. Grenouille ignorait même si elle aurait été capable de le comprendre. Elle déployait une telle rage à l'encontre de l'arbre dans lequel il était perché que Grenouille en vint à se demander si elle n'avait pas une rancune personnelle contre lui.

Des feuilles tombaient à chaque coup. A ce rythme, l'arbre en serait bientôt dépouillé. Une branche entière finit même par chuter vers le sol. Grenouille était horrifié. Et il avait très mal au...
BONG !

Une nouvelle branche venait de se détacher de sa structure, s'écrasant brutalement sur son crâne. La douleur lui fit monter les larmes aux yeux. Ce truc était infernal, et son endurance n'avait d'égale que sa violence. Grenouille allait sûrement mourir là. Rué de coups par une plante verte. Quelle pitié.

Dans une ultime tentative désespérée, Grenouille tenta le coup :

— Grmblblwarg !

Il avait tenté de son mieux d'imiter l'intonation bizarre du cogneur. Il guetta alors une réaction. Mais ce qui suivit n'était pas ce qu'il attendait. L'arbre bougea. Pas à cause des coups. Il bougea vraiment.








Grenouille côasse en steelblue.  
.....

merci Arrow ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crocodile & Cie
avatar



✘ AVENTURES : 257

MessageSujet: Re: "P'pa ? M'man ? Chuis rentré ! "   Dim 8 Mar 2015 - 16:32

Que vois-je ?




L'Arbre est en fait un Gigantarbre, ces arbres capables de parole et de mouvement. Très en colère, l'être se saisit de Cogneur et Grenouille et les gronde de sa voix lente et caverneuse. Puis, pour les punir, il les éjecte très loin dans la Jungle. En plein dans un... sable mouvant. Les deux sont alors coincés, et s'enfoncent lentement dans le sable pernicieux...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ancien Peau-Rouge
avatar

Invité



MessageSujet: Re: "P'pa ? M'man ? Chuis rentré ! "   Sam 4 Avr 2015 - 16:50

HRP:
 

Léopard Abyssal, comme à son habitude, chassait. La flore de cette partie de la jungle étant trop dense, elle avait juste un couteau dans chaque main, et trois autres à sa ceinture, au cas où elle en perdait. La Chasseuse vérifia la présence de son compagnon derrière elle puis reprit sa recherche d'un chemin plus accessible. Le félin tacheté émit un petit grognement, à l'affût d'un bruit que la Peau-Rouge ne pouvait entendre. Cette dernière fronça les sourcils et continua son chemin, sans y prêter plus attention que ça.

Léopard s'enfonçait de plus en plus entre les plantes et les arbres, en cherchant une proie quelconque, il lui fallait au moins ramener quelques bestioles au village. Elle poussa un soupir inaudible et jeta un regard à l'animal, qui avait grogné une nouvelle fois. Elle posa une main sur son échine pour le "calmer" et regarda le plus loin possible. La Piccaninny entendit enfin le bruit étrange , perçu par son léopard. Malheureusement, il était trop loin pour être identifier. Avec un peu de chance, c'était un animal et c'est dans cet optique que Léopard en prit la direction.

Finalement, l'espoir était vain. Sans voir ce qui provoquait le bruit, Léopard entendit clairement les cris et grognements d'individus. Soupirant de déception, la guerrière passa son chemin, suivie par le fauve. Un énorme craquement se fit entendre, mais elle ne réagit pas et accéléra juste, elle n'avait rien pour le moment à ramener et beaucoup de temps était déjà passé. Par contre, le bruit d'une chute l'interpella. En allant le plus vite possible, Léopard arriva face à des sables moucants, et deux formes qui étaient empêtrées dedans. Encore habitée par l'espoir, elle leur balança une corde faite de lianes et attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Créature
avatar

Invité



MessageSujet: Re: "P'pa ? M'man ? Chuis rentré ! "   Lun 24 Aoû 2015 - 1:25

Et soudain, l'arbre se mit à bouger. Ça y est ! Enfin ! Il allait se défendre ! Enfin la bataille épique qu'attendait depuis si longtemps le Cogneur ! La bataille finale, lui contre un ent, et... Non, en fait, il se fichait royalement du fait que l'arbre bougeait. Enfin si, il s'était mis en garde, et agitait ses poings de façon menaçante envers l'arbre qui bougeait.

L'arbre attrapa Cogneur et le souleva comme on cueille une marguerite. Sauf que Marguerite, là, elle ne se laissa pas faire. Elle n'écouta pas les sermons tonitruants du gros être ( et non pas hêtre ) et frappa sans relâche cette main sylvaine qui l'avait attrapé.

« GRWLMBWRLGM !»

Peut-être cette attitude aura déplu au protecteur sylvain. Peut-être avait-il prévu de faire ça depuis le début. Quoi qu'il en soit, la sensation de vitesse qu'expérimenta la Cogneur fut la première, et il ressentit pour la première fois un sentiment qui n'était ni la colère, ni la faim. Juste un instant étonnant qui le fit gargouiller étrangement, à la manière de ces félins caressés dans le sens du poil.

Mais tout ceci ne dura que l'instant du vol, et l'instant d'après, Cogneur était enfoncé, la tête la première, dans les sables mouvants...

« BLBLBLBLBLBLBLBLBLBLBL ! » tenta-t-il de hurler en se débattant vainement...

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Grenouille
avatar

♣ Éclaireur ♣


✘ AVENTURES : 297
✘ AGE DU PERSO : 10 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : Je coasse dans ma mare

MessageSujet: Re: "P'pa ? M'man ? Chuis rentré ! "   Mar 22 Sep 2015 - 17:55

Arrête de te débattre, ce sera pire ! glapit Grenouille tout en tâchant de couvrir les bruits étranges que produisait la plante.

Cette dernière ne cessait de disperser des jetées de sable tout en agitant ses bras noueux, évitant de peu à chaque fois d’éborgner littéralement le Funambule. Grenouille essayait vainement de s’éloigner mais le sable entravait ses tentatives et il se trouvait ainsi dans une double position de désespoir. Soit il finissait englouti par les sables, soit défoncé par une plante enragée. C’était une situation tellement bizarre et absurde qu’elle l’empêchait de pleurer.

Enfoncé jusqu’à la poitrine, il tentait de trouver dans son environnement un quelconque secours. Pendant ce temps, l’agitation du Cogneur avait fait en sorte qu’il soit embourbé encore plus rapidement dans les profondeurs vicieuses de ce piège naturel. Il était quasiment entièrement recouvert.

Grenouille éprouva alors une sensation inattendue. Il eut pitié de la Créature.
Soupirant face à sa propre bêtise, il tenta de tirer sur les feuilles qui ornaient le crâne du Cogneur.. Jusqu’à ce qu’un signe inespéré du destin se manifeste. Une corde !!
Grenouille observa vivement les alentours, sans lâcher les appendices de la Mauvaise Herbe. Une Peau-Rouge se tenait, droite et fière, en bordure des sables au milieu des fougères. Il se saisit de la corde d’un geste vif et, empoignant fermement les feuillages du Cogneur, l’enroula autour de son bras.

S’il vous plait, madame, tirez ! Je ne vais pas tenir longtemps !

Il n’était pas sûr qu’il était correct de s’adresser à une squaw sous les termes de « madame », mais dans l’urgence la réflexion n’est point à son apogée. Il ne craignait qu’une chose véritablement. Qu’il ne parvienne à sauver de Cogneur que les larges frondaisons qui le coiffaient.


hrp:
 








Grenouille côasse en steelblue.  
.....

merci Arrow ♥:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1506

MessageSujet: Re: "P'pa ? M'man ? Chuis rentré ! "   Dim 29 Nov 2015 - 20:38

Bye bye


Mais alors qu'elle s'emploie à sauver les deux êtres,
Une chimère se décide à bien lui faire sa fête,
Léopard sans un cri se voit décapitée,
Et son corps s'effondre sous leurs yeux effarés.


LEOPARD ABYSSAL
QUITTE L'AVENTURE



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Ancienne Créature
avatar

Invité



MessageSujet: Re: "P'pa ? M'man ? Chuis rentré ! "   Mar 1 Déc 2015 - 11:43

Ses feuilles. Tandis qu'il s'enfonçait, quelqu'un ou quelque chose tentait de cueillir ses feuilles. Ah ouais ? Ah ouais ! Que ce quelque chose ou ce quelqu'un attende, lorsque Cogneur serait sorti de ce bourbier mortel, et la multiplication des pains commencerait ! Des marrons biens chauds à volonté ! On ne cueille pas la Mauvaise Herbe, c'est la Mauvaise Herbe qui vous cueille. Le sable s'écoulait lentement sur le corps végétal tandis que la lumière réapparaissait à la vue de la plante. Ses poings étaient encore coincés dans le sable, mais déjà elle gargouillait de rage et d'envie de se battre. Cette journée n'avait que trop duré. La vie du primate n'avait que trop duré. Toute cette comédie n'avait que trop duré.

Cogneur voulait frapper. Cogneur voulait dévorer. Cogneur voulait digérer.

Ce que vit Cogneur ne le surprit pas du tout, au début. Deux primates qui tiraient ses feuilles... Ces bestioles se reproduisaient très vite et avaient tendance à agir en groupe, ce qui agaçait fortement la plante qui ne savait plus qui frapper, du coup. N'ayant d'autre choix que de se laisser tirer, la plante carnivore finit par atteindre la rive. Ses poings atteignirent la rive solide des sables mouvants. Mais on ne le tirait plus... Normal, il n'en avait plus besoin, et les primates avaient eu peur.

C'était ce qu'il croyait, mais en voyant s'effondrer le corps sans tête d'un des deux primates, il se rendit compte qu'il y avait cette autre chose. On aurait pu l'appeler un varan, ce gros lézard, si ses griffes n'étaient pas des lames de ciseaux, et si, telles des mandibules affamées, ne claquait pas une immense paire de ciseaux ensanglantée sur sa tête.

Le Lézard-Ciseaux goba sans difficulté la tête de l'indienne, avant de regarder d'un air avide le garçon perdu. Deux proies faciles, dans ce monde de Feuilles. Cette créature née des cauchemars des suceurs de pouces fit claquer ses lames devant le jeune enfant avant de s'en approcher doucement. En général, la peur paralysait ses proies, et il n'avait qu'à s'en approcher en dodelinant, pas besoin d'effort...

Sauf que...

Sauf que certaines choses ont beau avoir des Feuilles, il faut toujours vérifier si leurs poings ne sont pas durs comme la Pierre !

« GRWLMWRGL ! »

Le poing de Cogneur s'écrasa contre le flan du lézard, ce qui plaqua ce dernier contre un arbre. Arrêté dans son élan, la chimère fit face à son nouvel adversaire. Elle fit claquer violemment ses lames entre elles pour intimider le monstre végétal. Cogneur, quant à lui, fit cogner violemment ses poings entre eux avant de se mettre en garde.

Lézard-Ciseaux contre Boxeur Végétal, round un. DING ~ ♪
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1506

MessageSujet: Re: "P'pa ? M'man ? Chuis rentré ! "   Dim 1 Mai 2016 - 16:13

The End


Le combat fut bien rude et sacrément épique,
Mais que peut un reptile contre une plante transgénique ?
Cogneur sortit ainsi victorieux du combat,
L'enfant en profita pour s'échapper fissa !


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "P'pa ? M'man ? Chuis rentré ! "   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rentrée scolaire 2009-2010
» [Paris] Tournoi de la rentrée le 6 septembre 2011
» Pff, demain, c'est la rentrée...
» la rentrée de 2011
» Cartables pour la rentrée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Jungle Luxuriante :: Les Profondeurs Périlleuses-