Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Noiraud
avatar

☽ Artifice ☾


✘ AVENTURES : 507
✘ SURNOM : L'Incapable
✘ AGE DU PERSO : Pas bien vieux ; c'est encore un enfant

✘ DISPO POUR RP ? : Toujours !
✘ LIENS : We Go Where No One Goes.

MessageSujet: Re: La Cocotte Moineau - [Pv. Aigle Rêveur]   Ven 10 Juil 2015 - 17:09




La Cocotte MoineauLa parole n'est pas un moineau ; une fois envolée, tu ne la rattraperas plus.



Corps encore tout ankylosé par cette chute impromptue dans le vide, la créature mit de longues secondes à se redresser, avant de secouer la tête ; ouille, peut-être n'aurait-il pas du faire ça. Grimaçant de douleur, la Comète se passa une patte au niveau de la tête afin de faire partir cette drôle de sensation qu'était celle de la souffrance ; heureusement, plus le temps passait, moins sa bosse le lançait. D'ici quelques secondes, il n'aurait sans doute plus rien qu'une vilaine bosse parmi ses écailles. Mais Aigle Rêveur dans tout ça ? A cause de leur chute, Noiraud n'avait pas fait attention à où sa camarade avait bien atterrir, ni même si elle avait survécu à une telle cascade. C'est que lui et les siens étaient plutôt bien taillés pour ne pas avoir les os brisés dés qu'ils s'écrasaient, mais un humain.. tout le monde savait qu'ils étaient bien fragiles, même si certains n'en laissaient rien paraitre. S'il s'inquiétait ? Un peu, elle lui avait quand même sauvé la vie et offert un repas.

Puis, finalement - et fort heureusement - la créature finit par apercevoir une silhouette à travers les feuilles et les branches du buisson dans lequel elle était tombée : Aigle Rêveur ! Le regard brillant, l'Incapable ne mit pas longtemps à se redresser, malgré sa tête qui continuait de la lancer terriblement.

« Noiraud, tu vas bien ? souffla-t-elle d'une petite voix, C’était amusant, tu ne trouves pas ? J’ai eu l’impression que tu volais, tant tu étais rapide. Pas toi ? »

Galvanisé - mais toutefois un peu attristé - par de telles paroles, la Comète se redressa d'un coup avant de hocher la tête et de laisser sa queue battre l'air, laissant par la même occasion ses babines s'étirer pour laisser un sorte de sourire lui étirer les babines. Ensembles, d'une certaine manière, ils avaient volé ! Il n'y avait rien qui pouvait le rendre plus heureux que ça.

« En tout cas, je pense que nous sommes suffisamment hors de portée de la Comète. Elle ne se risquera peut-être pas à nous suivre, avec le coup qu’elle s’est prit. »

Revigoré et souriant la bête hocha une nouvelle fois la tête face aux paroles de son interlocutrice ; son frère ne viendrait plus les déranger avant un bon bout de temps.

« Ça, grâce Aigle Rêveur. souffla la créature tout en agitant et les oreilles, avant de grimacer suite au cri aiguë de la bête à plumes, Ouray, aussi. »

C'était grâce à eux deux qu'il était en vie et à peine blessé, il leur devait une fière chandelle. Alors, un peu plus calme qu'il y a quelques secondes, l'Incapable s'avança jusqu'à l'indienne, avant de baisser la tête, comme signe de respect devant un être supérieur.

« Merci. grogna-t-il d'une petite voix, comme celle d'un enfant intimidé. »

Une fois ce simple mot soufflé, la créature se redressa avant de laisser ses babines se déformer en un énième sourire. Jamais il ne pourrait assez les remercier pour tout ce qu'ils avaient fait en cette longue nuit de cauchemars.


© Jawilsia sur Never Utopia







Better be brave O braver than me
Look all around you and see: deep in the forest the dragons will be.
Look all around you and you will find me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://http://niutellat.deviantart.com/.forumactif.com/
Ancienne Peau-Rouge
avatar

Invité



MessageSujet: Re: La Cocotte Moineau - [Pv. Aigle Rêveur]   Dim 19 Juil 2015 - 22:40

Même le sourire d’une Créature réchauffait les cœurs. Aux simples mots de Noiraud, Aigle ne put s’empêcher d’agrandir son sourire, et de poser une main bienveillante sur la tête de la Comète. Ce n’était que des mots, ce n’était qu’une phrase courte, très courte. Et pourtant, elle apportait son flot d’émotions, aussi étrange que cela puisse paraître. La Delaware s’était toujours étonnée de l’étrange pouvoir des mots, lorsque ceux-ci étaient maniés avec la plus grande précaution qui soit. Aux remerciements de Noiraud, la guerrière entendit son oiseau piailler, juste au dessus de sa tête. C’était un piaillement non moins fier et snob. Malgré tout, même la Peau-Rouge pressentait la bienveillance de Ouray.

Les bêtes pouvaient avoir des tics typiquement humains, par moment.

- Haha... C’est plutôt à moi de te remercier, finit par répondre la jeune femme dans un petit rire. C’est toi qui m’a accordé ta confiance.

Le ravissement de Noiraud était contagieux. Elle avait toujours mal, mais ce n’était qu’une douleur passagère. Aigle resta silencieuse un temps, la tête rivée en direction de la cime des arbres. Sa main restait sur les écailles de Noiraud, mais ses prunelles claires se perdirent dans la contemplation de la voûte céleste. Si la nuit était toujours aussi froide et éternelle, il n’en demeurait pas moins qu’un petit rayon de soleil venait de le percer, depuis les fins fonds du Bois Joli. Un petit rayon de soleil émanant d’une entité aussi sombre que le ciel nocturne. Comme quoi, les contrastes étaient partout. Si cette simple constatation amusa l’Aérienne, cette dernière revint rapidement sur terre. Elle tapota gentiment la tête de l’Artifice, avant de reculer en boitillant.

- Je pense que je vais rejoindre ma tribu. J’ai dû me fouler la cheville, après notre course.

Dans cet état, elle ne risquait pas d’aller bien loin si un prédateur venait à la surprendre. Avant de tourner le dos à Noiraud, Aigle jeta un dernier coup d’œil à ce dernier, avant de tendre un collier en sa direction. Un petit attrape-rêves. De sa fabrication, bien évidemment. Mais au lieu de le donner à Noiraud, Aigle se rapprocha d’un arbre et y accrocha fermement l’attrape-rêve.

- C’est notre repère. Comme ça, si l’envie t’en prends, tu pourras toujours te rendre à cet arbre lorsque tu auras envie de me voir. Ou que tu auras faim, ajouta t-elle d’un ton plus taquin que dénonciateur.

C’était un acte qui paraissait enfantin aux yeux de certains. Mais pour Aigle Rêveur, il ne s’agissait rien de plus que d’un geste pour ne pas oublier. Oublier. Comme le faisait si bien le Pays de Jamais.

Sur ses derniers mots, Aigle fit un petit signe à Noiraud, avant de s’enfoncer entre deux buissons, guidée par Ouray qui avait piaillé dans l’oreille de la Comète en guise de au revoir. Parce que bien évidemment, ils allaient se revoir. N’est-ce-pas ?

End.

Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 1491

MessageSujet: Re: La Cocotte Moineau - [Pv. Aigle Rêveur]   Lun 20 Juil 2015 - 13:55

The End



Il faut reconnaître un fait
C'est que la Comète ulcérée
A su par sa colère sans limite
Faire naître en ses victimes
Une confiance implicite.




FIN DE L'AVENTURE





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Cocotte Moineau - [Pv. Aigle Rêveur]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» La Cocotte Moineau - [Pv. Aigle Rêveur]
» Pioupiou dans la cocotte-moineau
» faucon vs grand aigle
» [TO8] L'aigle d'or
» peindre un grand aigle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: Le Bois Joli-