Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1023
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : NOPE sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII - XXIV - XXV
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX - XXIII



MessageSujet: L'infirmerie après les... [A Archiver Soon <3]   Mar 4 Nov 2014 - 23:19

... Aventures.


Sommaire


Carnet de Santé




Soul est le Chef des Soigneur, un être sérieux aux vrais sourires peu fréquent mais à l'oreille attentive. Il est dévoué à sa tâche, et prend rarement part aux "aventures", trop affairé qu'il est. L'Immuable s'occupe autant des enfants que des bêtes, tachant de soulager les maux du corps, comme ceux de l'esprit.
On le trouve généralement au sein du Grand Arbre, à l'infirmerie. Où il passe aussi ses nuits, puisqu'il ne dort quasiment jamais, aux chevets de ses petits malades (il s'est d'ailleurs aménagé un petit cloaque).

Si Peter Pan le fait participer ponctuellement aux jeux de l'Arène dans l'idée, qu'une bestialité libérée contrecarrera sa trop grande maturité, Soul a toujours taché de rester inchangé. De faire "Avec" ce qui lui était imposé. De subsister sans jamais garder la moindre rancune puisqu'il comprend, ironiquement, le mécanisme de ces enfants.

       

Il a l'allure de ses 16 ans, caucasien aux cheveux châtains et aux yeux vert parsemés d'or. Sa peau est relativement pâle, c'est un adolescent plutôt grand mais qui se tient toujours un peu voûté, habitué à se baisser, concentré sur ses patients. Il a constamment l'air fatigué, et son visage est encore plus livide quand il est aux prises de ses migraines.

Soul grandit. Il n'y peut pas grand chose, tant il est concerné par le devenir et la santé de chaque enfant perdu dont les portraits de ceux qu'il n'aura pas su sauver parsèment son carnet. Alors pour tenter de l'oublier, il se noie, la nuit venue, dans l'ambré des bouteilles de rhum qu'il a subtilisé aux réserves. Observant, le regard hanté, son reflet qui ne peut plus sourire.

       

C'est paradoxalement un gros fumeur (après tout, à son époque, la cigarette ne paraissait pas si nocive), même s'il ne fumera jamais auprès des convalescents.

Il est arrivé en 1959, d'Indochine (où il est né en tant que colon français) et fait parti de ses garçons qui ont été "choisi" par Peter Pan sans avoir forcément émis le souhait de rejoindre son monde enchanté. Peter lui ayant d'office attribué son rôle avant même de lui parler de son île. Soul a en outre de réelles connaissances en médecine, grâce à son père et l'expérience du traumatisme de la guerre, en plus d'un don véritable pour s'adapter et réagir aux multiples blessures et maladies qu'il peut rencontrer.




Évolution

Mais depuis peu, son regard s'est aggravé, comme s'il était hanté. Hésitant entre une nouvelle fébrilité et une culpabilité qui semble le ronger bien plus que son autre secret. Soul est devenu plus distant, plus sauvage, plus désespéré sans doute, laissant filtrer des expressions qu'il n'aurait jamais laissé échappé. Alors, essaie-t-il de reprendre son rôle, de garçon rassurant. De pilier immuable, celui dont les fondations se lézardent des fêlures que Pan et le Dragon auront provoquées.

Depuis l'Incident, sa rencontre avec les pirates, Soul boite. Une canne l'aide encore à se soutenir. Il refuse bien souvent, un repos qui pourtant aiderait à le voir guérir. Son corps tout entier est toujours marqués des stigmates du combat. Mais ce n'est rien. Non. Rien. Face aux gouffres de son cœur.

Il n'ignore plus, désormais, que son meilleur ami Bình (un métisse franco-vietnamien) a poursuivi Peter Pan pour le retrouver, et de guerre lasse, a rejoint les pirates, devenant "Le Dragon".
C'est une part de son secret. Sa culpabilité. Que Lòng ne cesse d'attiser en lui envoyant des messages sur les enfants qu'il aura encore... marqué.

Sa nouvelle responsabilité découverte ne fit que rajouter au poids de ses secrets, rendant plus lourd, plus difficile; l'effort de lutter contre l'ineffable fatalité...
Alors il se pourrit d'avantage en se saoulant plus fréquemment la nuit, quand tous les enfants sont endormis, au risque de sombrer.

Les épreuves Caniculaire, l'auront en outre privée de ses mains très gravement brûlées, Soul se voit relégué à la place des patients dont il a l'habitude de s'occuper, et sa frustration ne fait que grandir sur son impuissance.


★ Chronologie & Synthèses ★

« L'aventure repose sur la richesse des liens qu'elle établit, des problèmes qu'elle pose, des créations qu'elle provoque. » st ex
Sujets Clos - Aventure en cours.


It's a good dayAnsem & Clumsy
Quand une promenade innocente, vole dans les plumes d'une vénérable chouette.  


  It's a Tough dayClumsy, Ansem
Passé l'araignée, le duo de perdus se réfugie avec l'oiseau blessé, au sein de l'Infirmerie.  


Another one bites the dustWhistle + Teath + Foggy + Sharpy + Scar + Pit + Lacerate + Apache
Dans l'arène, l'enfant-Roi a choisi pour adversaires, les plus improbables combattants: Le Chef des Soigneurs, Soul, approchant ses 17 ans, contre Whistle, petit armurier qui n'en a pas 14.
Si l'Immuable trouva au début la parade pour rassurer l'Armurier par une mise en scène, hélàs, c'était sans compter l'intervention du Croquemitaine, transformant Soul en l'être qu'il faisait alors semblant d'incarner: le Tigre, mangeur d'homme.
 


The Show Must Go OnGreen, Scar, Sharpy, Pit
Quand enfin on a réussi à venir à bout de Soul devenu Tigre, les blessés finissent à l'Infirmerie pour la plus grande inquiétude de Green, qui ne sait rien de ce qu'il s'est produit.
(une conclusion très sweet avec beaucoup de feels).
 


Auscultation NocturneStealth
Le Chef des Soigneurs a été témoin de scène vaporeuse entre la chef des éclaireurs et un Indien. Mais parce qu'il est justement soigneur, il connait aussi le prix que pourrait lui coûter son inconscience. Et c'est cette nuit qu'il choisit pour l'expliquer à celle qui n'a jamais eu son respect, sous peine que cela dégénère...  



  Les Pirates partent à la ChasseDogfish, Smee, Lòng, Eren, Eilis, Vinyle, Soul & Peter Pan.
Quand des pirates ont la mauvaise idée de vouloir kidnapper le Chef des Soigneurs par un guet-apens de douleurs. Quand celui-ci tombe dans leur filet, mais que rien ne se passe comme on aurait pu le deviner... Il y aura des cris, des rires, des larmes, du sang... et un dernier soupir exhalé.  


Ce n'est pas la balle qui tue...Lòng +Taz
Suite au guet-apen qui avait fort mal tourné et l'arrivée du Croque-Mitaine renversant tout prognostique, Soul est envoyé agonisant, au sein du cimetière lugubre, dans les bras paniqué du Dragon; son meilleur ami.  


Happy ReturnLòng
Taz, une ancienne guérisseuse devenue pirate sera parvenue, grâce au sacrifice d'une fée courtisane, à juguler l'hémorragie du Chef des Soigneurs. A lui accorder un peu de répit, que Lòng, le pirate - son meilleur ami - compte bien mettre à profit avant de le rendre aux siens.  



Aube LétaleLes Soigneurs + les blessés de l'Event
Après l'ultime affrontement contre le Croquemitaine qui libéra Peter Pan de ses cauchemars, se dresse une nouvelle bataille: celle des Soigneurs à sauver nombre des combattants blessés.  


Murge - Ou Beuverie.Sharpy, Scar, Freckles, Dusk, Stealth, Pit...
Quand une fête se prépare sous le Grand Arbre, prétextée accueil au nouveau chef des raccomodeurs, et quand le Chef des Soigneurs pas au courant, se fait surprendre alors qu'il ne voulait que... se saouler en paix.  



On S'organiseChefs, Mères, Gps.
Quand les Enfants se réunissent pour exposer la situation caniculaire, les risques, les conseils, ce qu'il faut faire.  


  Smell Like Awkward Teen SpiritMoon, Scar, Pretty, Freckles
Scar arrive à l'Infirmerie portant Moon, tous les deux sont blessés d'une aventure qu'ils ne sont pas prêts d'oublier. L'immuable quant à lui, peine à se remettre d'une nuit d'oubli beaucoup trop douloureuse, obnubilé par ce qu'aura dit, et ce qu'aura fait Lòng, son meilleur ami.
Et c'est à ce moment là que surgit une livreuse gravement blessée, portée par un autre perdu. La balle tirée est celle du Dragon.
Une apprentie mère et le Chef des Livreurs ne seront pas de trop pour tirer au clair, cette absconse situation.
 


Le Coeur a ses RaisonsSharpy
Sharpy, au retour de l'avant-dernière expédition caniculaire, semble très travaillé par le chagrin qu'il a du affronter pour récupérer la pierre qui fera pleurer Peter. Il ne se souvient pas d'où lui vient réellement la mélancholie qu'il avait ressenti, et veut s'en confier à Soul.  


 Les Feux de l'AmourFéline Azurée, Pretty, Dogfish, Dusk, Harfang Cendrée, Sparkle, Scar, Rose, Flower, Pit ...
Les fées, la veille de l'ultime bataille anti-caniculaire, offrent aux habitants de l'île un bal romantique des plus tortueux, où chacun... tombe amoureux, sans que cela ne soit toutefois réciproque.
C'est là que Soul croise pour la première fois, les yeux clairs de celle qui le bouleversa et dont il lui arrive de rêver parfois.
Mais ce n'était qu'un rêve, un rêve dont il libéra certains des prisonniers, en remerciant les fées pour ce moment d'oubli.
 


Éteindre le FeuFreckles, Pit, Silent, Zombie, Rose, Joy, Pétrole, Once Impulsive, Merle Oisif
C'est l'ultime étape. Contre le Volcan, l'équipée devra tout donner pour affaiblir l'Esprit Feu. Peu en reviendront indemne, peu en reviendront tout court. Et la bravade de l'Immuable pour sauver une fée, lui coûtera ses deux mains gravement brûlées.  



DénouementLacerate, Pit, Scar.
Lacerate qui vient le chercher la mine morose, tranchant tant avec ses habitudes. Jusqu'à qu'il comprenne, en découvrant l'état de Pit, et à son chevet, le chef des Sentinelles embêté. Mais il y a un problème, même s'il faut à tout prix garder le secret... Soul ne peut plus soigner avec ses mains.  


Cheating the PolygraphLacerate
Alternative et diagnostique trouvé, il est temps de confronter la Chasseuse. Plus qu'à sa culpabilité; la preuve qu'elle est humaine. Pas plus. Pas moins cassée.  


Aujourd'hui sur demain tu ne peux avoir prise...Justice, Nadie + un éclaireur PNJ
Soul est déterminé à trouver ce qui pourrait accélérer sa guérison auprès des autres sagesses médicinales. Sur son chemin, escorté de Justice et d'un éclaireur, il fait la rencontre improbable du Sphinx: Nadie.  


EmbuscadePeter, Hook, Green, Boy, Shrub (cité), Plum, Pretty, Lòng, Dino, Scar, Kitty, Stealth, Carne, Dogfish, Smee, Sulk...
Punitions ou véritable mission, voilà que Peter veut affronter lui-même les pirates qui osent s'aventurer à la lisière du Grand Arbre. S'en suit un véritable carnage où Soul est pris en otage entre sa loyauté et le devoir. Lòng est là, son ombre menaçante sur ses proies: les autres soigneurs et Green à ses côtés. Ni Boy, ni Plum ne seront vraiment de taille à s'interposer, surtout si les pirates envahissent leur campement de fortune sous l'avarie, et ce même s'ils sont précédé par le moins belliqueux d'entre-eux; Fedora. L'ancien diplomate.
Jusqu'à ce que la nature s'en mêle, d'un glissement de terrain.
 



A la croisée des cheminsCarne, Dogfish, Stealth.
Soul aura été emporté, aura suivi la piste de son meilleur ami blessé pour le trouver et lui prodiguer les premiers soins avant de le quitter pour retrouver les siens... Et se retrouver de nouveau confronté aux visages qu'il ne pensait pas croiser de sitôt.  


TumeurLove
Au tour de Love d'évoluer. De se révéler. Et de s'inquiéter.  


L'Homme ProdigueZane
Le Renard lui a rapporté qu'un corps d'adulte gisait non loin. Un corps familier qui n'est pas forcément celui que Soul craignait.  


Saoulé par l'ennui, un infirme ritApache
C'était des jours après. Après que Lace le lui aie amené. Blessés, ils l'étaient tous les deux, Lace avait ce regard étrange... Et Apache, Apache portait de trop nombreux stigmates qu'il reconnaissait. Il avait oeuvré, avec son équipe, jusqu'à ce qu'Apache fasse des siennes,
se mutilant d'avantage en entrainant Freckles, et Soul qui va en découvrir... le carnage.
 





Share a story with the new meWrath
De retour de l'expédition dans le monde ordinaire, son soigneur Wrath vient lui annoncer la perte d'un des leurs.  


Dîtes aux loups que je suis chez moi.Freckles
La gamine avait surgit sans crié gare, le suppliant de venir en aide à sa meilleure amie - celle qui avait été bannie; qu'elle allait sinon mourir, même si elle avait commit le crime d'avoir grandie, cette ancienne livreuse du nom de ...
En chemin, Soul avait surpris Freckles et l'avait suivi.
 


TITRECompagnon de Jeu
résumé.  





Les aventures à ébaucher:


- Toujours plus aisé si vous avez un concept, un fil rouge bien en tête (puisqu'avec Soul je suis souvent en mode full topics).

-  Alegorypte, Apache, Baron Dimanche, Buster ?, Caroline, Cilla, Crackers,  Dabeid, Death, Dummy, Dusk, Earl, Églantine, Freckles, Green, Harfang, Héméros, Hermine Lunaire ?, Héron Placide, Hissa, Kaduin, Ibijau, Joy, Lòng (#Lol), Loutre Sage, Lys Tigré?, Mary, Maxence, Mirka, Needle, Oural, Peter Pan, Pretty, Psy, Rainbow, Redeemed, Scorch, Sindri, Shrub, Sugar, Tijl, Tool, Triss, Whistle, Xen,  Zeb, Zouzou  




Liens Éventuels

Si vous correspondez à une ou l'autre des catégories décrite en amont de chaque poste, n'hésitez pas à vous proposer! J'ai tâché de recenser les maladifs de l'île, mais j'en ai sans doute oublié!
Soul est intéressé par tout ce qui pourrait l'aider à améliorer ses techniques de soin, peu importe d'où elles viennent (des fées, d'autres créatures, des indiens ou pirates), si votre perso a une connaissance particulière dans ce domaine, et que le contexte s'y prête... 8D!

Mais on peut très bien s'être croisé pour raison médicale. Soul soigne (et écoute) aussi bien humain qu'animaux!


Recherche plus ciblée:

  • Un(e) Garçon(ne) Perdu(e) Sentinelle avec le/laquel/le Soul aurait un accord pour se faire un peu "oublié" certains soirs, et pouvoir s'éloigner du Grand Arbre (pour boire). [Rôle qui avait été pris par Ash mais vu sa disparition, il faudra peut être faire une passation de responsabilité!]

  • Un(e) Garçon(ne) Perdu(e) Éclaireur qui servira d'intermédiaire entre lui et Stealth quand il s'agit d'actualiser les "profilages" des pirates qu'il a pu faire, et de les lui transmettre (puisque Soul n'est pas en très bon terme avec Stealth, il préférera éviter sa présence tant faire se peut!). Ce peut mettre votre éclaireur dans une position délicate même vis à vis du chef, puisque Soul vous aura choisi précisément!

  • Quelqu'un/Quelque chose susceptible de l'aider à faire soigner ses mains trop brûlée par l'esprit Volcan (quelqu'un qui saurait où trouver un remède, ou qui aurait des capacités exceptionnelles pour régénérer ses tissus par exemple!).

  • Un(e) Garçon(ne) Perdu(e) Diplomate qui l'accompagnerait lors de ses "stages d'approfondissements médicaux" chez les indiens (ne restant probablement que les premiers temps).

  • Un(e) Garçon(ne) Perdu(e) Sentinelle ou Éclaireur qui l'accompagnerait lors des stages su-cités, avec son comparse diplomate, chez les indiens (n'en faisant que l'aller-retour pour s'assurer de leur sécurité).

  • Un GP (ou une) voir un pirate (ancien GP grandi) qui le rendrait responsable de son handicap/ de ne pas avoir réussi à sauver un autre GP.

  • Un peau-rouge sans doute Guérisseur (ou chamane) qui ne partagerait pas ses méthodes/le jugerait trop jeune/inexpérimentés pour opérer tel qu'il le fait et avec lequel il entretiendrait du coup, une certaine forme de compétition (même si Soul n'y verrait que ce qu'il pourrait en apprendre de plus, et pas le mauvais côté, il est naïf trop bonne patte).

  • Un Pirate qui aurait entendu parlé de lui, et souhaiterait faire bénéficier le Jolly Rodger de ses compétences (en l'enlevant ou autre). - Même si ce fut déjà pris en prétexte dans ce topic , d'autres pirates pourraient aussi en avoir l'idée.

  • Une fée souhaitant se faire bien voir de la Reine Mab (même si foncièrement, ce serait pas une bonne idée 8D) ou qui, intrigué/intéressé/protecteur envers le prince Ciel, se dit que Soul serait peut-être capable de le soigner (vu que la rumeur court auprès de certains enfants perdus, qu'il vous répare de n'importe quoi!) et donc de le libérer de sa prison (ce que la possessivité de Mab n'accepterait pas, c'est ça qui est rigolo, hohoho).
    Cette fée serait donc déterminé(e) à leurrer Soul pour l'amener à approcher Ciel, par un quelconque subterfuge (et sans lui dire ce qu'il en retourne vraiment), au risque qu'il subisse lui même les foudres de Mab.

  • Un GP (ou une) jaloux de l'attention et de l'estime que certains lui prêtent (ou jaloux de l'attention d'un/une en particulier).

  • Un peau-rouge (ou pirate ?) qui aurait découvert la fascination de Feline Azurée à son encontre, et qui n'apprécierait vraiment pas ce fait (par jalousie envers Feline, ou simplement crainte des enfants perdus, à vous de voir et à voir avec Feline! ^^). Et souhaiterait y mettre un terme de manière radicale.

  • Un Pirate / peau-rouge / créature / sirène qui, ayant entendu parlé de lui, et n'appréciant ni Peter, ni les GPs se dirait qu'il suffit juste de faire disparaître Soul pour causer plus de dégâts parmi les GPs qui seraient bien moins efficacement soigné. Voir viser toute l'équipe des soigneurs.




Dernière édition par Soul le Ven 13 Oct 2017 - 17:35, édité 110 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1023
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : NOPE sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII - XXIV - XXV
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX - XXIII



MessageSujet: Re: L'infirmerie après les... [A Archiver Soon <3]   Mar 4 Nov 2014 - 23:20

L'Entourage Proche
« Chacun de nous a son passé renfermé en lui comme les pages d'un vieux livre qu'il connaît par coeur, mais dont ses amis pourront seulement lire le titre.» v. woolf

Parfois ombres Indo-Chinoises d'un passé morcelé, qu'il tente -vainement- de retenir. Êtres d'importance, peuplant son quotidien, que ce soit dans le souvenir amer, ou la cruelle réalité du pays de Jamais.

★ Bính ★ aka Lòng... le "Dragon"
Bình, c'était son meilleur ami de là-bas. Celui qu'il a du laisser en arrière. Et sans doute l'un de ses plus grands regrets avec son père.
Il se souvenait surtout de son caractère, de sa volonté à vouloir le faire sortir de ses gonds (même s'il n'y était pas arrivé souvent). Et surtout de l'infinie tendresse qu'il lui vouait, même si cela avait fort mal commencé!
Son portrait est l'une des première chose que Soul dessina dans son carnet, apposé de son prénom, et de quelques morceaux d'anecdotes qu'il voulait lui confier.

Alors quelle ne fut pas sa surprise quand Bình... Son rire... désespéré, retentit à ses côtés. En pleine scène d'un macabre qu'il avait -sans que Soul puisse s'en douter- lui-même orchestré. Bình... Bình... S'incarnait devant lui. Ses yeux d'infini, l'éternel rictus, le son âpre d'une voix qu'un regard démentait.
Bình était devenu Le Dragon. Mais Bình demeurait toujours... son meilleur ami.

Soul n'a pas encore vraiment eu le temps de réaliser ce que Lòng avait fait. Était devenu. Ce n'est pas qu'il pourrait le nier... Du moins; pas longtemps. Mais Bình, Lòng, ou quelque soit le nom dont il pourrait s'affubler... était venu pour lui. Il le savait. C'était aussi sa responsabilité.

-> [Voir dans les Bourreaux pathogènes pour consulter le profilage du "Dragon"]


★ Papa ★ PNJ
 Éminent vétérinaire et grand humaniste, un peu trop en avance sur son temps, le père d'Alexandre avait été envoyé en Indochine, colonie encore française, tout jeune marié pour travailler notamment au grand Zoo de Saïgon. Il s'était très vite passionné pour la culture annamite et préférait se fondre parmi eux, que la compagnie de ses pairs français. Sa femme plus "sophistiquée" ne réussit jamais à s'adapter à ce mode de vie et préféra retourner à Paris, loin des "sauvages", en lui laissant son fils à charge.
Alexandre grandit donc, dans le sillage de son père, à connaître les bêtes et à s'en occuper, tout en observant de plus près les comportement humains... Jusqu'à que la guerre ne vienne bouleverser leur quotidien.

S'exilant plus haut dans les montagnes, dans un village Hmòng, où le vétérinaire alternait de rôle en soignant aussi les hommes. C'est là-bas qu'il fit la connaissance de la famille de Bình. De la mère de Bình.

Mais la guerre continuait à se propager, et les Hmòng à être traqués. Père et fils s'échinaient à survivre et à soigner, comme ils le pouvaient.
Jusqu'à que la mère de Bình trouvât un moyen de les faire s'échapper. Au dépend de sa vie, et des siens. Pour sauver l'homme qu'elle aimait, et le meilleur ami de son fils.

Mais tout ceci, Alexandre -devenu Soul- continue de l'ignorer, puisque Peter surgit dans sa vie.

Son père -même s'il en a oublié le nom- reste toujours présent, dans le souvenir secret que Soul continue de chérir.


★ La Mère de Bình ★ [PNJ]
La mère de son meilleur ami est probablement la seule image un peu plus "positive" que le petit Alexandre (aujourd'hui Soul) eut sur le rôle d'une mère. Il ne se souvient plus de son nom, mais se souvient de ses gestes, de la délicatesse et gracilité de ses mouvements et attitudes. D'elle, il tolérait même un peu de tendresse. Une tendresse dont il ne comprenait pas forcément l'origine, supposant qu'elle existait du fait de son amitié avec son fils. Sans se douter du lien intime qu'elle entretenait avec son père.

Malgré lui, l'image de cette femme le marqua comme un idéal féminin qu'il admire et respecte sans jamais l'avouer tout haut.
C'est ainsi qu'il est susceptible de faire un certain "transfert" sans même s'en rendre compte envers les asiatiques d'une même distinction.




Autour de l'Infirmerie...

Si tout les Soigneurs vivent comme les autres au Grand Arbre, Soul s'est aménagé au fonde l'infirmerie, un coin à lui, à peine séparé d'un drap, puisqu'il a peu l'occasion de la quitter, et ce, même s'il dort peu, car il aura quand même besoin de se reposer tout en restant proche de ses protégés.
Si Soul laisse tout le monde l'approcher, il demeure pour autant, toujours aussi secret sur lui-même, s'effaçant presque, par commodité, tout en veillant à ce que chacun survive. Trouve sa place.

Ci-dessous les enfants composant l'équipe des soigneurs ainsi que leurs mères, par ordre d'arrivée.

Voir aussi: (ceux qui se mêlent fréquemment à la vie de l'Infirmerie)
Sugar & Brains.

★  Mary ★ Mère des Soigneurs
Fonctions : A la responsabilité de l'hygiène personnelle des Soigneurs, comme de leur bien-être. Aide au ménage et à l'hygiène de l'Infirmerie. A la responsabilité de former son apprentie Joy. Marie toutefois, s’octroie d'autres responsabilités qui ne lui sont pas échues, quand Soul a le dos tourné.

Mary, celle qui représente leur mère. Mary, sur de nombreux points, lui faisait penser à Bình. Aussi grandiloquente, aussi impatiente à s'imposer, comme seule et unique légitimité. Bien sûr, à lui, Mary lui cachait ses plus sombres côtés.
Avec Soul, Mary est une crème. Souvent collée aux basques, les rares moment où il est indolent. A poser sa tête contre son épaule, comme si elle se ressourçait. C'était une toute autre Mary, que peu connaissent vraiment.
Soul, trop souvent affairé et donc inconscient de ce qui se trame, ne peut refréner ses pulsions quasi-meurtrière. Aussi, les enfants de "l'infirmerie", savent tous, qu'à partir du moment où le chef soigneur se trouve parmi eux, ils ne risquaient plus rien de la Sanglante.
Soul se doute pourtant qu'il y a une grande part d'ombre en sa "Petite Mère" - bien qu'il ne lui en ait jamais parlé.
Et ce même quand elle s'invente, à ses côtés, quand elle déguise le "vrai" à sa manière. Il continue à l'écouter. A ébaucher ses rares sourires, pour la rassurer.


★ Shrub ★
Fonctions : Ambulancier tout terrain, va le plus souvent sur le front donner les premiers soins et rapatrier vers l'Infirmerie les blessés les plus graves.

Un comportement, un instinct quasi animal. Un petit sauvage en fait. La première fois que Soul l'avait croisé, il l'avait même pris - de loin - pour un porcidé. Son côté trapu, sa crinière toujours ébouriffée. C'est en s’approchant tout doucement, qu'il s'était rendu compte de son erreur mais... Il y avait en ce bonhomme une primalité toute animale, et l'immuable, instinctivement s'était comporté en raisonnance, adoptant l'attitude qu'il avait, devant ce qui serait à apprivoiser; à tendre la main, paume vers le ciel pour lui faire signe de s'avancer. Ne faisant preuve d'aucune brusquerie dans ses gestes, il avait même plié son corps de grand malhabile pour paraître plus petit. Moins menaçant.
Et de ses très rares manifestations, Soul lui avait sourit. Tout doucement.

Soul a acquis, depuis, une confiance inébranlable envers son "ambulancier tout-terrain" avec lequel il n'a pas forcément besoin de mot pour être compris et dont l'aide précieuse, soutenue par sa chimère Fluff, font parti des piliers de l'infirmerie.

Soul aura pour Fluff une tendresse particulière; le côté "unique" de la chimère et sa sagacité ayant beaucoup fait à apprivoiser le Chef des Soigneurs (et non son contraire).

Avec cette drôle de paire, c'est une relation faite d'instinct et d'affection. L'Immuable se montrant bien plus expansif avec eux que de raison.


★ Green ★
Fonctions : Bras droit de Soul, un peu de chirurgie, second le chef des soigneurs lors des opérations les plus délicates. Responsable de l'Infirmerie en l'absence de Soul. Est multi-tache.

Green, c'est un tourbillon un peu rude, un peu rêche. Si Soul la comparait à une plante médicinale, il choisirait très probablement la menthe poivrée, dont l'odeur vous prend les narines qu'une fois que vous vous approchez vraiment de près, et se révèle vivifiante et pleine de vertus différentes.
Il la sait sauvage, un peu frustre, mais aussi dévouée que lui et d'une grande efficacité. Il sait qu'il peut compter sur elle, puisqu'elle est très souvent à ses côtés, sans même qu'il n'ait à la chercher.


★ Jaws ★
Fonctions : bandages, coursier, parfois aussi nettoyer plaies et instruments sous la surveillance de Jay. Se charge de passer les commandes qu'on lui donne pour le réapprovisionnement.

Carnet de Santé: Cicatrice sur le front, issue de "coutures".

Il ne sont pas nombreux les petits bouts, à s'affairer à l'infirmerie. Ou pas nombreux - en tout cas - à tenir longtemps au pays des larmes et de la douleur. Jaws est d'autant plus précieux, qu'il met du coeur à l'ouvrage, en dépit de ces petites mains et des taches somme toute assez restreintes. Il a su imposer sa présence, s'affirmer comme nécessaire en soulageant l'atmosphère d'éclats de rire et d'aventures extraordinaires; ceux qui distraient un peu les patients de leurs peines sans toutefois gêner les autres soigneurs. Car Le Requin est obéissant et comprend très vite lorsqu'il s'agit de devoir faire régner le calme.

Est-ce que Soul - celui qui tache de n'oublier aucune mort - pourrait lui reprocher ses fuites amnésiques ? Pourrait-il lui tenir rigueur de s'écarter des peines, de ce qu'un souvenir cause en douleur ? L'Immuable sait ce qu'il en coûte de refuser d'oublier. Et il sait aussi, fatalement, que Jaws ne pourra s'échapper éternellement. L'île finit toujours, par les rattraper. Même les plus innocents... gais et sans cœur.
Alors il continue de distraitement tourner les pages de son carnet, où trône parmi tous les portraits le visage d'une ancienne mère qui elle, n'aura rien oublié.


★ Needle ★
Fonctions : Spécialiste (et préposée) en suture (réparatrice hors-pair), aide en chirurgie (quand le débit de sang est sous contrôle donc généralement en fin d'opération), ne s'occupe cependant pas des plaies plus ouvertes, des trop grosses urgences ou catastrophes (sera assignée aux traitement des plaies plus légères lors des climats de gros afflux/tension au sein de l'Infirmerie). [Émergence d'un magnétisme spontané et inconscient issue de sa main  provoquant soulagement/régénérescence plus rapide sur les douleurs/plaies dont NUL N'A ENCORE CONSCIENCE, la principale intéressée commence à peine à le réaliser]..

Carnet de Santé: Un bras  droit couvert de cicatrices et de sutures fréquentes (plus ou moins visible) + insensibilité (tolérance plus grande à la douleur potentielle, mais réelle désensibilisation progressive au toucher: nerf touché ?), crainte (phobie ?) lié au sang, surtout quand il apparaît en grande quantité (tétanie, tremblements). Mémoire immédiate faillible. Plus réceptive à l'amnésie de l’île.

Needle est arrivée un peu après Green, issue du groupe des Raccommodeurs, c'est très naturellement que Soul lui assigna tout ce qui se rapprocher des "coutures" au travers des sutures où elle s'avéra très douée. Le Chef des Soigneurs eut au début un peu de mal à la cerner, partagé quant à son besoin d'attention constante, son avidité à être reconnue, à être adoubée par et pour ses performance. A trop vouloir bien faire, la soigneuse en devient acharnée et son perfectionnisme pourrait aussi la mettre en danger.
Car Soul a constaté et compris ce qui se tramait sur le bras droit de la rousse, il la mis en garde; vouloir aller trop loin dans l'idée de bien faire pourrait aussi provoquer des séquelles. Ce qui semble déjà être le cas, au vue de sa sensibilité décroissante à cet endroit. Needle a peut-être aussi touché aux nerfs de manière suffisamment superficielle pour ne pas perdre l'usage entier de son bras, mais assez pour que les sensations disparaissent. La multiplication insensée de ses "exercices" n'aidant pas.

Le Chef des Soigneurs n'a pas connaissance des étranges aptitudes émergeant de sa soigneuse, ce qui le rendrait à n'en pas douter très curieux.
Pour autant, il a bien constaté que se sentir d'avantage soulagé quand Needle s'occupe de ses mains blessées. Raison pour laquelle il aura tendance à la préférer aux autres, malgré sa réticence coutumière à ce qu'on se charge de lui.

Needle est une adolescente qui a besoin que l'on reconnaisse ses talents pour nourrir sa fierté un peu trop affichée. Sa confiance en ses aptitudes laissent poindre une arrogance pour laquelle Soul l'aura déjà -et de nouveau - mis en garde car elle pourrait être synonyme d'accident en relâchant l'attention. L'humilité devrait être l'une des caractéristiques de tout soignants, mais Needle a tant à prouver, a tant à combattre pour compenser l'étrange amnésie qui la ronge et la décrédibilise aux yeux de ceux qui l'entourent...

Par sa mémoire immédiate défaillante, il n'est pas rare de provoquer des quiproquos au sein de l'Infirmerie. Ce qui induit le surnom  qui l'insupporte et que les patients (ou ceux qui ont plus de mal avec son comportement) prononcent à voix basse (dont Soul ne fera jamais usage).
Pour y palier, il n'est pas rare que le Chef des Soigneurs lui écrive sur un mémo les tâches du jour à accomplir, celles qu'elle devra cocher une fois faite. Histoire de ne se disperser si par malheur elle les a déjà oublié.

Ses paradoxes et complexes en font une jeune fille assez difficile à appréhender, voir approcher. La hantise de tout oublier (que Soul comprend volontiers) la rendant plus distante, plus sauvage et quelque part plus effrayée. Au même titre que l'idée de faire une erreur, malgré l'ironie de son assurance.

Et le Chef des Soigneurs a bien réalisé qu'elle refuse de se pardonner, rongée par l'angoisse du lendemain et l'idée d'être défaillante. Comme elle le devient à chaque hémorragie, afflux d’hémoglobine trop effrayant, trop sanglant. Se décomposant à vu d’œil, sa belle assurance en pâture, Needle se met même à trembler, ce qui ne rassurera ni ses collègues, ni les patients qu'il faut traiter.
Alors Soul tente de la secouer, de faire diversion sur une autre tache qu'elle sera en mesure d'effectuer. Pour passer un baume sur sa fierté blessé, et tenter d’apaiser le besoin constant qu'elle a à vouloir se prouver et prouver au monde entier qu'elle est capable. Qu'elle est primordiale et nécessaire.

Ce qu'elle est assurément. Ce que Soul tente de lui faire comprendre. Qu'aucun d'entre eux n'est parfait, que chacun a ses failles. Que chacun peut être ébranlé. Qu'elle a tout autant sa place au sein de l'Infirmerie que les autres soigneurs, qu'elle a tout autant son rôle à jouer.
Et tous peuvent réaliser l'importance d'aider pour elle. Ce qui la transforme lors des soins qu'elle administre. Ce qui la rend plus humaine. Plus facile d'accès lors de ces rares moments d'intimité où elle laisse tomber le masque, où la fierté devient secondaire.
L'Immuable sait qu'il peut compter sur elle, même s'il faut pour; mettre en place les bonnes conditions. Et parfois la recadrer. Tenter de lui faire exprimer ses angoisses et ses peurs pour les évacuer.

Car tout garder à l'intérieur est dangereux. Tout garder peut vous faire changer. Évoluer. Grandir.
Une souffrance que L'Immuable sait ô combien, elle peut pervertir.


★ Joy ★ Apprentie-Mère des Soigneurs
 Carnet de Santé: Souvent sous emprises d'opiacé. Des doigts tranchés.

Soul ne sait pas toujours qu'en penser, si son voisinage n'est pas désagréable malgré son statut d'apprentie-Mère, le soigneur n'est pas toujours à l'aise face à cette béatitude toujours affichée. Il ne peut s'empêcher de se demander ce que cela cache, lui-même sait ô combien l'on se protège, au travers d'un masque.

A chaque fois qu'il constate qu'elle n'est pas tout à fait elle-même, il ne peut s'empêcher de froncer un peu les sourcils... sans toutefois élever la voix.
Car il est bien une chose que le chef des Soigneurs comprend, c'est cette volonté à s'oublier. A se fuir.
Et tant qu'elle reste efficiente dans son rôle sans causer de grabuges ou de dégâts; Soul ne se pense pas le droit de dire quoi que ce soit.


★ Ugly ★
Fonctions :A charge de l'accueil et traitement des plaies légères, l'aide/suivi/soutien aux patients de plus longues haleine..

Carnet de Santé: égratignures, rashs de peau perpétuel, plaques sur les coudes et les genoux (psoriasis).

Elle fait parti des patients qui à force, sont passés de l'autre côté. De soignés à soigneurs, de ceux qui connaissent la douleur. Des dévoués, des attentifs et patients dont le Chef des Soigneurs loue la présence, l'existence.
Ugly est une perle, imparfaite, mal-formée certains diraient, mais très précieuse dans l'écrin de l'Infirmerie, et Soul se félicite de lui avoir un jour, proposé de rester. D'aider à son tour.
Il devine ses malaises, tente de ne pas trop insister sur: "Il faut éviter de se gratter, car le mal se répandra.", va plutôt placer devant elle un onguent calmant, quand elle n'aura pu s'en empêcher. Sans mot dire. Sans jugement. Lui dire qu'elle fait du bon travail, qu'il est content qu'elle soit restée. Et c'est bien vrai.


★ Wrath ★
Fonctions :Premiers soin, peut accompagner/seconder Shrub sur le "tout-terrain" quand nécessaire. Bandages et nettoyages des plaies. Tient compagnie (parfois remplace) Soul lors des veillées nocturnes..

Carnet de Santé: Scarifications sur les bras nombreuses (et Cicatrice derrière le crâne non encore découverte par d'autres).

Quand il a croisé son regard, Soul y avait lu un tumulte d'émotions contraire et beaucoup de colère, d'impatience. Une énergie qui boue sur un visage qui ne devrait rien montré. Et ça Soul reconnait. Soul ne peut que le reconnaître. Ce modus operandi, ce masque qu'il connait et était presque parvenu - lui aussi - à maîtriser.
Wrath lui parait sauvage, farouche. Venu d'une terre éloignée de son Indochine natale, l'Immuable n'avait pas eu besoin de demander, il l'avait deviné. Et aux difficultés de Wrath à communiquer, le Chef des Soigneurs y lit aussi d'autres stigmates. Peut-être ceux de la guerre, ceux de l'étranger. Du différent.
Alors il fait preuve d'autant plus de patience. Soul sait qu'il faut du temps pour que les plaies se referment en silence. Même celles qu'il s'inflige et qui rougeoient encore, au travers de ses pansements.
Il ne pourrait lui reprocher sa défiance, sa méfiance envers cet environnement.

Alors Soul accompagne, guide, tranquillement, malgré ses mains toujours blessées. Et peut-être aussi, car s'occuper de lui lui change les idées. Qu'avec Wrath, même si Soul est diminué, il est utile de former, d'observer, d'apprendre à connaître. D'être utile et de s'oublier.
La flamme a en outre, de vraies capacités d'observations. Habile à cibler très vite, l'origine de toute dysfonction ou douleur.
Soul ne faisait parfois pas l'effort de parler anglais. Ainsi, quand il lui requiert son aide, ses gestes sont doucereux, plus lent. Comme dans l'ébauche d'un apprivoisement.
Parfois, il tente quelque mot en vietnamien, quand les racines sont communes, se rapprochent, permettent un éclat inhabituel dans les yeux du nouveau soigneur.
D'autres, Soul lui demande les noms des objets, des choses que Wrath connait. Répétant leur sonorité presque étonné, se trompant sur les syllabes et s'amusant de l'air courroucé de son jeune camarade.




¤ Les Disparus: Carnet de Portraits: Soigneurs, garçons perdus & ceux qui le hantent particulièrement.




Dernière édition par Soul le Mer 11 Oct 2017 - 21:43, édité 96 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1023
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : NOPE sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII - XXIV - XXV
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX - XXIII



MessageSujet: Re: L'infirmerie après les... [A Archiver Soon <3]   Mar 4 Nov 2014 - 23:21

Les Convalescents
« Le temps, la patience adoucissent les plus cruelles blessures. On peut tout supporter. » slowacki

Les habitués du bobo. Ceux qui durent passer ou passent encore un bon moment à l'infirmerie, ainsi que tout ceux qui gravitent autour sans forcément faire partie de l'équipe des Soigneurs.

Voir aussi: (Issu des autres catégories de Chefs & Mères)
Clumsy (Chef des récolteurs), Freckles (Chef des livreurs), MadMax (Mère des chasseurs), Cilla (Mère des diplomates), Trompette (Mère des Armuriers), Redeemed (Apprentie mère des Grimpeurs).
★ Dude ★ Armurier
Carnet de santé: Écorchures, hématomes, plaies routinières.

Un cataclysme d'énergie, un cyclone récurent qui ne sait jamais freiner les ravages qu'il commet. Dude rayonne, Dude ne doute jamais.
Jamais?
Sauf cette fois peut-être, où... pris d'un désespoir inconsolable (peut-être né du Croquemitaine), Soul le convainquit qu'une potion magique pourrait lui donner la force qu'il pensait avoir perdu pour continuer sa quête.
Ce n'était là qu'un vulgaire placebo amer mais légèrement sucré, qui eut le résultat escompté.
Sa foi retrouvée, Dude reparti de plus bel.

Ce que Soul n'avait pas prévu, c'est que Dude lui réclame le même breuvage avant chacune de ses croisades pour revenir fourbu, crotté et souvent blessé mais vaillant.
Sans le vouloir, Soul devint le "Merlin" de Dude. Il tenta bien de lui expliquer mais rien n'y fit. Dude était convaincu qu'il s'agissait bien de magie.


★ Moon ★ Armurier
Carnet de Santé: Photodermatose extrême (allergie au soleil), insomnie chronique, troubles de la personnalité. Forme de cancer, potentielle leucémie.

Quand elle vint le trouver à l'infirmerie, Soul crut à une apparition. Qu'il était lui-même sujet aux hallucinations de tant d'autres des perdus... Selene, depuis longtemps déjà, ornait son carnet funèbre, de son portait de Mère que l'on croyait disparue.
Le Chef des Soigneurs mis quelques secondes avant de réaliser qu'elle était bien en vie, et qu'elle lui parlait aussi. Que sa pâleur inusuelle était alarmante, comme les réflexes de son corps.

Il n'avait jamais bien connu la mère, et sa mémoire demeurait trouble à son sujet. Soul pensait se souvenir qu'elle n'était probablement pas étrangère à certaines plaies des enfants qu'elle lui amenait. Elle avait toujours eu ce teint diaphane, cette apparence impassible. Ses problèmes avec le soleil, il les avait aussi inscrit. Là, sur son carnet.
Il lui aura fallut le relire, après, pour un peu mieux se souvenir de ce que l'île aura bien voulu lui laisser.

Elle lui parait étrangement sereine, fataliste même. Sans que nulle amertume ne s'en mêle. Elle lui rappelle les siens, ceux qui avaient accepté leur destin.

Une maladie étrange, une maladie que Soul, s'il reconnait certains symptômes... Pense être née de son esprit, et s'être matérialisée ensuite, lui donnant une porte de sortie beaucoup plus tolérable, que celle de continuer.
Moon est convaincue d'être condamnée. La déchéance de son corps tendrait à la conforter. Et sa résolution nouvelle l'empêche d'envisager l'idée même d'être sauvée.

Laissant le Chef des Soigneurs la voir peu à peu se désagréger sans rien pouvoir y changer.


Tweet ★ Armurier
Carnet de santé: Jambe gauche (mollet) arrachée/amputée + prothèse métallique en conséquence. Ecchymoses, éraflures, coupures et plus ou moins petit traumatismes très fréquents.

Tweet a toujours été là, c’est ce qu’il lui semble. D’une bonne nature, toujours sympathique, souriant, rieur, d’humeur égale. Un compagnon agréable dans le sillage de son Chef Sharpy, un garçon qui n’aura pas flanché, ni se laissa ébranlé par la perte de sa jambe cette journée terrible où il fut trouvé et ramené à l’Infirmerie, passant plus d’une dizaine d’heure entre ses mains pour la vie. La survie. Empêcher l’hémorragie de le vider encore plus, tenter de rattraper ce qui pouvait l’être. Et les jours et nuits qui succédèrent à apaiser la douleur de ce membre devenu fantôme.
Soul n’aurait jamais cru que l’Armurier ne s’en relève si « facilement », mais sa volonté et son positivisme ne pouvait que l’entrainer.
Quand l’Evasif fut amené avec ses dessins, Soul pu aisément recouper ce qui s’était produit. Du moins en deviner des parties. Et de pouvoir, ensuite, avoir de longues discussions avec son patient… sur l’existence de Noiraud et de son comportement.
Lui expliquer ce qui l’animait, ce qui l’handicapait, ce qu’il avait appris à mesure que le chef des soigneurs l’avait apprivoisé. Et de répondre à la cascade de questions qui ne manqua pas, l’armurier bien plus préoccupé par le malheur de la comète que de son propre état.
Une diversion salutaire que l’Immuable ne pouvait qu’exploiter, il continua à lui expliquer comment il s’y était lui-même pris, ce qu’il avait observé, lui révélant aussi que oui, il lui arrivait aussi de le soigner.

Et Tweet n’avait pas le moindre ressentiment, ni la moindre rancune à son sujet, ce qui poussa Soul à encourager son étrange amitié avec la Comète, jusqu’à le guider vers lui, demeurer à leur côté jusqu’au bon moment, celui où Noiraud l’avait accepté. Ce serait ensuite à Tweet de patiemment l’apprivoiser, mais Soul n’était pas inquiet.
Et puis, l’armurier avait déjà tiré leçon de la perte de sa jambe à ne plus rien hâter quand il s’agissait de créatures sauvages.

Car pour le reste, Tweet n’est pas devenu moins inconscient et persiste à se blesser de manière systématique, en plus des visites régulières concernant les soins apportés à son membre absent, en faisant l’un des plus grands habitués de l’Infirmerie pour le plus grand bonheur des autres patients.


★ Whistle ★ Armurier [COMA]
L'adolescent ne l'avait jamais vraiment marqué, il l'avait surtout croisé au côté de Green. Ombre gothique contre l’épileptique d’un vert.
Soul ne connaissait pas grand-chose aux modes, ni aux tendances. Ce qui les liait, le dépassait. Mais il lui plaisait de constater que Green pouvait aussi faire preuve d’insouciance, derrière la rusticité de son maquillage.
Le Chef Soigneur avait intérieurement surnommé le gamin "Le Merle" pour son ramage, mais aussi sa propension à siffler.

Malheureusement, ces deux-là furent amenés à faire plus amples connaissances, au sein de l'Arène où on les confronta. Obligés à se battre ou mourir; ce que Whistle ne semblait pas déterminé à faire et contre lequel l'Immuable mis en place un véritable stratagème; Tel des comédiens, chacun incarnait des combattants du règne animalier. Soul était le tigre. Et Whistle l'épervier. Whistle s'était ainsi révélé, éveillé, enthousiaste et plein de ressources devant le chef des Soigneurs, bien étonné de ce qu'il avait provoqué.
Malheureusement la farce vira au cauchemar lorsque le Croquemitaine y prit part: Soul devint le Tigre.
Et l'Armurier parait toujours dormir à l'infirmerie, depuis ce jour terrible dont il ne se releva pas, veillé par le Chef des Soigneurs en gardien tourmenté, qui mit bien du temps avant de concéder à ce que Green puisse aussi s'en occuper, c'est à peine s'il autorise les autres soigneurs de s'en approcher.

Soul lui parle très souvent la nuit lorsqu'il n'y a plus personne à l'Infirmerie si ce n'est des patients endormis. Ses litanies se confondent parfois, comme s'il parlait avec le Renard. Confiant ses regrets, ses remords, des pensées qu'il n'aurait normalement pas laissées échapper. Comme s'il devait à Whistle l'entière vérité. Sans plus de faux semblant. Sans masque ni animal totem pour vous protéger... ou vous blesser.


★ Lovely ★ Artisan
Carnet de Santé: Écorchures, hématomes.

Lovely n'est pas un mauvais garçon. Sans doute trop petit pour comprendre tout ce qui lui arrive, ou assimiler ce qui a bien pu lui arrivé par le passé.
Il est un peu plus calme que d'autres des petit de son âge mais il passe un peu trop de temps à l'Infirmerie où il n'a pas lieu d'être.
Et si Soul comprend l'attachement qu'il peut avoir envers Jay, il ne peut néanmoins pas tolérer qu'un enfant qui n'est ni blessé ou malade, ne vienne perturber la quiétude des lieux, ou le travail des soigneurs (en les accaparant) aussi souvent.
Aussi, aura-t-il fait comprendre à Jay qu'il est préférable désormais que Lovely ne la voit qu'en dehors de l'Infirmerie, sauf (bien-entendu) s'il avait besoin de soin.

Soul prit aussi le soin d'en expliquer la raison au petit garçon: "A l'infirmerie, Jay et les autres soigneurs, nous travaillons dur. Comme Lovely quand il transporte ses clous. C'est très important qu'on ne soit pas dérangé. Comme il est très important que Lovely amène les clous qu'on lui demande.
Aussi, tu pourras voir Jay mais en-dehors, après son travail, ou exceptionnellement quand tout est calme et que je suis daccord. Tu comprends ?
Et Jay comme moi, on sera très fier de toi si tu respectes ça."


Soul n'aimait guère évoquer d'éventuelles punitions en cas contraire. Généralement ses interventions calmes et réfléchies, suffisaient à calmer voire à convaincre, les plus réticents des enfants.


★ Seedy ★ Artisan
Carnet de Santé: Bègue, ashmatique, Eczéma et acnée extrême, ecchymoses et égratinures fréquentes.

Voilà un petit garçon craintif, solitaire dont l'éclat ne serait qu'à polir pour révéler le précieux, qu'il cache sous une couche d’acné et de mystère.
Il lui arrive souvent de partager les lits de l'infirmerie, de se faire plus discret, de se tenter plus petit. De réagir pourtant aux moqueries que l'Immuable fait taire d'un regard ardent.
Il y a beaucoup d'espoir dans ses yeux noirs, et tout son comportement s'est fait sauvage... comme résigné, même s'il demeure toujours, aux aguets.
Qu'une main se tende peut-être. Soul perçoit la sensibilité, la lucidité, et il n'est pas rare qu'il soit lui-même surpris par la pesanteur de son regard.

Soul aimerait réussir à faire baisser les angoisses qui rongent la Camelote, celles qui amplifient ses pathologies. Et peut-être le lier à Grenouille, combiner deux enfants qui pourraient justement se trouver, en partageant les exercices et consignes de respiration pour se calmer. Les présenter, les mettre en confiance, et laisser agir leur intelligence.

Récemment l'Immuable découvre régulièrement laissé sur son bureaux, des objets qui semblent lui-être destinés.
Il n'en a pas vraiment réalisé la provenance, et ne s'interroge pas particulièrement (après tout, ce n'est pas la première fois qu'il reçoit des présents mystères), mais leur étrange régularité en ses temps malmenés, ont tendance à le sidérer.
Il faut au moins que ce soit quelqu'un qui le côtoie régulièrement, pour faire aussi ciblé, aussi Soul commence à peine à s'interroger. Et à s'inquiéter un peu, de ce que cette âme généreuse aurait aussi pu percevoir.


★ Sparkle ★ Artisan [Prédef]
Carnet de Santé: Brûlures .

Soul aura beau l'invectiver de ne pas s'approcher trop des flammes, Sparkles ne l'écoute pas, et continue régulièrement de se faire soigner à l'infirmerie. A grand renfort de graisse animale, que le soigneur applique sur les plaies les moins endommagées.
A force, Sparkle a appris à soigner ses brûlures les plus superficielles tout seul, mais il revient régulièrement à l'infirmerie, ne pouvant empêcher son état et ses brûlures de s'agraver, puisqu'il ne sait non plus respecter le minimum syndical côté hygiène.

Soul essaie patiemment de le faire parler, ou de traduire la cause de cette obsession. Mais il faut bien le dire, qu'au fond, Soul n'a pas grand espoir que Sparkles retrouve jamais la voie de la raison.


Tool ★ Artisan
Carnet de santé: Blessures, coupures aux mains très fréquentes, vieilles coupures au niveau des bras (scarifications ?), presque phobie du contact physique des plus âgés (conséquence issue du traumatisme issu de mauvais traitements ou pire ?), comportement parfois un peu erratique, colère et exclamation soudaine, tiraillé par autre chose. A creuser.

Il ne le connaissait pas vraiment – ou en tout cas pas encore – cet efflanqué dégingandé aux cheveux si pâles et long, qu’on aurait cru une étendue glacée. Il ne le connaissait pas, il en avait vaguement entendu parler. Un artisan nouvellement arrivé, une presque « Raiponce ». C’était un peu gênant cette appellation pour un garçon mais les enfants…
Et il avait débarqué à l’Infirmerie, paniqué, avec au creux de ses mains un oisillon sombre et mal en point, trop inquiet pour se soucier d’autre chose, d’autres contacts humain.
Soul lui pris l’oiseau des mains, très délicatement, pour le poser sur son bureau, ausculter l’oiseau tout en murmurant des mots apaisants sous le regard angoissé de l’artisan. C’était l’animal dont il voulait calmer les battements, mais ceux du Patient en avait sans doute besoin aussi.

C’était ainsi qu’il s’était rencontré pour la première fois. Et où Soul lui indiqua les consignes à respecter pour sauver celui qui deviendrait son meilleur ami : Corneille.
C’était ainsi que tout avait commencé. Et devait continuer.

Car l’artisan trop brusque tout à ses créations, oubliait d’être prudent, et ne cessait de se blesser.
Il fut très tôt établi que Le Patient avait des mouvements de recul, et de rejets quand on le touchait, ceux qui se manifestaient bien moins au contact d’enfant.
Le Chef des Soigneurs manda alors Jaw, et tout en supervisant le moindre de ses gestes lui indiqua la marche à suivre, pour que Tool soit plus en confiance, plus détendu.

Jusqu’à la plaie de trop, trop profonde, trop abondante que les petites mains de Jaw ne sauraient endiguer. Le jour où Soul allait devoir le toucher.
Et devant son air paniqué lorsqu’il esquissait un geste pour ausculter la plaie, Soul recula et se tourna. Semblant soudainement très affairé en chantonnant une comptine, à se munir d’un plateau, de quoi désinfecter et suturer, avec un drôle de mouvement vers son visage.
Quand il se retourna, le soigneur arborait des moustaches de chat hâtivement peinturlurée d’une lotion colorée et le regard moribond, continué de chantonner. L’histoire d’un garçon qui se blessait, l’histoire des enfants courageux contre les affreuses sorcières Plaies. Et Monsieur Docteur Chat expliquait ce qu’il allait devoir faire, en essayant de ne pas trop le griffer.
Soul faisait là diversion, à l’image de ce qu’il faisait avec les jeunes enfants qui refusait d’être soigné. A l’image de ceux dont le traumatisme du toucher était tel, qu’il était impossible d’agir sans préparation. Sans apprivoisement.

Et Soul parlait aux hommes, aux bêtes… et aux enfants.

Il avait pu ainsi, jouer de la surprise, et de l’amusement qui naissait. Il avait pu le soigner et doucement l’habituer à son contact, au toucher non-violent de ses mains, qu’il multiplierait les fois suivantes pour établir le lien ; la confiance qui devrait endiguer la panique… et la méfiance.

Soul changeait de personnages à ses occasions ; Monsieur Chat, Madame Irma, inventant une lecture des lignes de main qui justifiait ce contact réitéré.
Et Tool, lentement, s’habituait. Se décontractait.

Au point d’établir un climat suffisamment confiant pour se mettre à parler. Pour balbutier les premiers indices sur ce qui le rongeait, ce qui le parasitait, avec Soul qui fumait à côté, une nonchalance feinte, l’attention acérée, générant peu à peu la relation complexe d’un patient « Le Patient » à son thérapeute.
Et l’Immuable est très prudent sur ses mouvements, attentif aux gestes de l’artisan, à la moindre de ses formules pour le traduire, comprendre et deviner. Guider au mieux. Un peu apaiser. Pas vraiment ami. A se découvrir progressivement, à évoluer même lentement. A guider dans ses tourments nébuleux comme il le peut.

Tool est « Le Patient ».


★ Arrow ★ Chasseur [Predef]
Carnet de Santé: Cervicalgie & lombalgies.

Il y a dans cette âme filante, une volonté brûlante qui ne semble jamais vouloir dévier. A brûler pour mieux continuer... d'un calme marmoréen, il se pourrait bien qu'il brille d'une lumière que Soul aurait trouvé appropriée à un meneur, mais que la Flèche garde - solitaire - et dispense avec parcimonie.
Soul apprécie son calme, sa pondération. Et sans vraiment savoir comment, il parvient à le comprendre sans besoin de parler.

Entre eux, ne fut jamais question de mots, mais d'actes. Soufflés, comme une vie qui se répand avant de s'éteindre.

Alors, ignorant presque sa présence, Soul continue, dardant un regard discret sur les tribulations oniriques  de l'enfant sage. Exhalant de la fumée, tout en veillant sur lui, comme lors d'une nuit étoilée; à son passage.


★ Plum ★ Chasseur
Carnet de santé: Écorchures, hématomes, plaies routinières.
Soul ne garde pas vraiment de souvenir de son (furtif ?) passage, ni de comment elle fut évincée de son groupe. L'île fit ici preuve d'une infinie sévérité, altérant derechef la mémoire de certains de ceux qui l'avait entourée. Semblant presque s'acharner sur celle de l'Immuable qui éprouve bien du mal à la situer.
Pour lui, elle n'a jamais fait parti de son groupe. Il a bien quelques réminiscences de ses regards un peu perdus mais il les met sur le compte de sa désorientation : le Pudding avait du s'égarer, comme l'un des siens le lui avait suggéré.
Il l'avait fait amener à Pan pour "qu'elle retrouve la place qui lui est propre", sans se douter de l'impact de cette sentence, lui qui ne s'était pas même rendu compte qu'il venait là; de la renvoyer.

La jeune chasseuse, de par sa fonction, aura souvent l'occasion de visiter l'infirmerie. Et chaque fois, l'Immuable la prend pour une nouvelle arrivante même si ses deux orbes qui le dévisagent d'un air circonspect, lui paraissent curieusement familier.


★ Augur ★ Diplomate
Carnet de Santé: Analgésie (insensibilité à la douleur), Anosmie (absence d'odorant), Syncope régulières (épuisement ponctuels), mains fréquemment brûlées, coupures, perforations, plaies et ecchymoses régulières, quand il ne s'agit pas de plus grave incidences (fractures, foulures) du à son inconscience et ses négligences.

Excentrique, m'as-tu-vu et extrêmement turbulent, voilà l'un des patients terrible de l'infirmerie. Obligé à se faire ausculter à l'infirmerie tous les soirs du fait de sa maladie, Augur habituellement d'un naturel jovial, aura tendance à y mettre beaucoup de mauvaises volonté, surtout au moment des sempiternelles recommandations qui l’exhorte à plus de prudence et d'attentions.
Le Trouble-Vue n'en fait jamais qu'à sa tête, comme s'il voulait prouver aux autres être capable de se dépasser, sans prendre conscience de ce que ces égarements (qu'il ne ressent pas) pourraient provoqués. Le diplomate est une source d'inquiétude constante au sein des soigneurs, qui déjà habitués à ses frasques, tentent d'implanter un peu de plomb dans sa cervelle un peu trop allumée.
Soul l'aurait déjà menacé de le sangler au lit lorsqu'il n'était pas loin d'empirer la fracture qu'il venait tout juste de se faire. L'immuable a beau expliqué la gravité de ce "super pouvoir", le diplomate parait avoir perdu l'ouïe en plus de ses autres sens quand on évoque le sujet.


★ Scorch ★ Diplomate
  Carnet de Santé: Plaie purulente à l’œil droit.

Il lui fait penser à un volcan paraissant endormi, et qui, plutôt que de se libérer régulièrement par quelques coulées, explose périodiquement en détruisant tout sur son passage, sans même s'épargner. Voilà ce qu'est Scorch, un gigantesque petit garçon, qui, à trop tenter de se maîtriser, à composer avec sa colère, l'a étouffée, ne la rendant que plus meurtrière quand elle apparaît. Soul en a entendu parler. Il a soigné ceux qui en avaient subit les frais.
Aussi, l'observe-t-il, réservé. Si lui-même sait ce qu'il coûte de se contenir, il n'apprécie que peu, que l'on puisse causer autant de dégâts, mais... Il ne peut nier ses efforts.
Ni sa dévotion quand il tentait de grappiller un peu, d'infimes connaissances pour ne pas avoir à revivre la très mauvaise expérience qui coûta la vie à un de ses amis, sans que le Soigneur n'ait rien pu faire. Il venait tellement souvent que Soul lui demanda carrément si le colosse souhaitait les rejoindre.

Ses visites sont fréquentes pour changer son bandage et nettoyer sa blessure à l'oeil. Soul s'interroge à son propos; toujours purulente, elle refuse de guérir. Obligeant le garçon à une douleur incessante.
La plaie ne serait pas une conséquence aux colères, plus que la colère une de ses conséquences ? Reliant les blessures de l’âme à celles du corps, le soigneur est persuadé que si Scorch parvient à apaiser vraiment ce qui le tourmente... Son œil acceptera enfin de cicatriser.

Mais il est plus difficile de le lui faire comprendre, ce qu'il tente, patiemment, profitant de ses visites pour le pousser un peu, à parler.


★ Stagy ★ Diplomate
Carnet de santé: Auscultation régulière.

Patient modèle, quoi qu'un peu trop "inquiété", Stagy suit toujours drastiquement les recommandations des soigneurs, venant plus souvent qu'il n'est nécessaire, surtout pour se "rassurer".
Ses grands "maux" exacerbés de mots auront tendance à fatiguer l'Immuable qui préférera lui intimer le silence pour le laisser l'ausculter en paix. Bien-heureusement, Stagy, trop soucieux de sa santé se fait plus docile - et sage - quand la voix du Chef des soigneurs tonne.
Il n'est pas rare que Soul oriente Stagy plutôt vers Jay qu'un autre (une des rares qui aura peut-être la patience d'écouter ses longues oraisons), connaissant l'animosité régnant entre la Comédie et la Grincheuse dont les éclats l'avaient beaucoup surpris.


★ Grenouille ★ Éclaireur
Carnet de Santé: Multiples  écorchures, asthme, fièvres, crises d'hystéries, terreurs nocturnes, énurésie, tétanie, Hallucination, somnambulisme, tics, bras tatoué d'un matricule: 18095".
Et depuis peu; Presbytie, arthrite et rhumatismes, douleurs coutantes, tremblements, calculs rénaux, jambes flageolantes nécessitant une canne: Un enfant vieilli.

Petit garçon effarouché dont le traumatisme prenait bien souvent le pas sur ses choix. Petit garçon aux grands yeux hantés, d'où l'on devine la grande intelligence.
Grenouille était un labyrinthe perdu en lui-même. Qui semble depuis peu, avoir trouvé son fil d'Ariane, ce qui malgré les nouvelles avanies qu'il traverse, réconforte un tout petit peu le chef des Soigneurs...

Comme lui, l'enfant parle français et Soul apprécie son calme, sa propension à se raisonner. Malgré la panique et les crises de larmes. Soul admire sa persévérance et sa résistance; deux qualités qui ne sont pas forcément innées et dont Grenouille a fait siennes, comme s'il était bien plus seulement qu'un... survivant.

Au début, Soul avait l'intention de passer par son intermédiaire au sujet de ses observations concernant les pirates mais la terreur qu'il put lire dans ses yeux le fit stopper net.
Et le soigneur préféra subir la présence de Stealth plutôt que d'effrayer plus encore le Funambule.
Se disant, qu'il faudrait l'amadouer. Qu'il accepte enfin de faire confiance... mais aussi de guérir.
Le rassurer aussi. L'aider à trouver en lui la force d'en sortir. De ce labyrinthe dont il ne faisait plus que courir. Et ce finit par payer, à force de patience, d'écoute et d'échanges en français lors des exercices qu'il lui impose encore aujourd'hui pour contrôler l'intensité de ses crises d'asthmes et désormais aussi celle de l'arthrite; mélange d'assouplissement, de séances d'inhalation d'herbes médicinales, de rééducation généralement à l'écart de l'infirmerie au calme pour se réapproprier ce corps changé et vieilli pourtant resté petit.

Avant, Jay s'occupait aussi beaucoup de lui, prenait le relais. Il faut dire qu'il était peut-être là depuis aussi longtemps l'un que l'autre mais Jay a disparue depuis, et c'est avec patience que Soul tente de créer d'autres liens de confiance entre son petit patient et son équipe, auquel il aura préconisé de ne faire aucun commentaire sur les changements physiques, aucune moquerie.
Il s'agissait de le traiter comme si c'était léger, pas si grave, de le laisser se réapproprier ce qu'il était. Lui qui avait aussi, peu à peu changé d'attitude, lui qui s'affirmait enfin et commencer à s'accepter, pour la plus grande joie du soigneur qui continuait d'agir comme si de rien n'était.

Il n'avait pu empêché son regard de le trahir quand il avait découvert pendant la pluie, quand Grenouille avait enfin osé se confronter à lui. Soul avait ressenti une douleur immense à voir cet enfant si souvent meurtri, devoir subir un nouveau fléau. Il lui avait ensuite tout doucement sourit, l'amenant au plus proche de lui et de son bureau, tout au fond de l'infirmerie, avait tiré un drap pour les couper des autres et continuer de l'ausculter d'un ton badin: "Ce faisait longtemps que je ne t'avais pas vu, tu commençais à me manquer et aux animaux aussi."

Car c'était grâce à eux que Soul l'avait complètement apprivoisé par le passé, en lui demandant de l'assister dans les soins qu'il leur procurait sur ceux qu'on lui amenait, lui confiant une tache importante que le garçon s'appliquait à accomplir sans jamais rechigner.

Grenouille passa un long moment ainsi cloisonné à ses côtés, avant d'enfin accepter la présence et le regards de ses pairs, Jerk en premier, lui aussi en convalescence, et enfin Buster et ses livres pour tromper l'ennui et le distraire de son état que Soul dédramatisait énormément à grand renfort d'explication, de jeux, de diversions et de dessins aussi sur le mécanisme des corps toujours très particulier selon les individus. Jusqu'à qu'au moment où l'Éclaireur trouva la force de quitter son giron, et de faire avec ses défaillances pour affronter le monde dont il ne voulait plus avoir peur.

Le traitement que subit Grenouille est aussi lourd que contraignant, puisque nécessitant un check-up complet. L'éclaireur doit se présenter le plus régulièrement possible à l'Infirmerie pour que l'on juge l'état de ses bronches de plus en plus mal en point, mais aussi du reste de son anatomie (ses reins et son arthrite).
Grenouille est obligé d'avoir recours à trois masques différents pour le soulager selon les moments et activités; qu'il puisse respirer sans s'étouffer.
Et c'est parfois tout un stratagème qu'il faut mettre en place pour le convaincre de s'y plier, car malgré sa bonne volonté coutumière, Grenouille reste un enfant; un petit garçon de 9 ans, qui peut aussi s'irriter des trop nombreuses entraves à sa liberté.
Mais Soul trouve. Soul trouve toujours. Quitte à inventer de nouveaux jeux, de nouvelles taches de "la plus haute importance" à accomplir pour faire diversion sans jamais le forcer, ça non.

Grenouille lui ramène désormais parfois directement les créatures qu'il aura trouvé lors de ses excursions de plus en plus poussées, Soul devant la découverte de nouvelles espèces l'aura aussi encouragé à les dessiner, pour que ce vienne aussi remplir ses propres carnets (cela l'aidait forcément à comprendre leur anatomie - disait-il) mais aussi ceux d'autres garçons perdus tel Squint ou Buster, très intéressés par ces nouvelles découvertes.



Dummy ? Grimpeur
Carnet de santé: Ecchimoses réccurentes, allergies (?), Trouble du comportement.

"Le Fourmilier"; sa voracité à ne laisser échapper aucun insecte à sa portée, ou presque. Parfois Soul le comparait aussi au comportement d'un très jeune enfant qui goûtait, qui apprenait à reconnaître.
"Le Fourmilier", c'était un surnom pour afficher le côté répugnant du petit garçon. Alors que l'animal était au contraire méticuleux, pratique. Presque stratège.

L'enfant lui posait problème. Il n'était pas rare que le Chef des Soigneurs soit incapable de nommer le mal qui rongeait ses patients. Certaines maladie n'existaient pas dans le monde ordinaire, et l'imaginaire ici... pouvait créer le pire des cancers. Soul devait surtout son savoir-faire à des années de pratiques, à l'éducation d'un père sur l'animal, puis sur l'homme quand vint la guerre. Et même s'il était autrement plus doué que nombre d'adolescent de son âge, même s'il excellait à rafistoler les autres enfants sauvages.... De nombreuses énigmes demeuraient.

[/i]
Dummy en était une.


Au début, il l'avait cru frappé de débilité (comme beaucoup d'autres). Il s'était interrogé sur certains mécanismes qu'il avait étudié chez des perdus un peu plus différents que les autres. Mais s'il y était une capacité qu'ils n'avaient pas, c'était celle du mimétisme. Les enfants prisonniers de leur corps n'en voyaient pas l'intérêt. N'étaient pas concernés.

Pourtant Dummy évoluait. Comme s'il grandissait. Rendant l'Immuable aussi songeur que perplexe.
Ses réflexes... Tout dans son attitude rappelait une créature sauvage. Instinctive. Animale.

Qu'était-il vraiment arrivé à Dummy ?

Régulièrement le Grimpeur est convié à l'Infirmerie où le chef des Soigneurs l'ausculte d'une volonté placide, ne le laissant jamais s'échapper avant qu'il n'aie terminé. Et passant de longs moments à le sonder de son regard nephritique.
Restant songeurs face aux résultats de ses enquêtes, toujours un peu trop bon pour un petit garçon, auquel le comportement... ne corroborait pas.

Soul était parvenue à regrouper quelques vagues informations sur ses antécédents, mémoires éparses bien vite oubliée.
Et Soul continue de s'interroger. Adoptant avec Dummy le comportement qu'il avait toujours pratiqué avec les animaux du Zoo de Saïgon. Attentif, pacifiste mais solennel. C'était encore ainsi, que curieusement, Dummy faisait le plus de progrès.

Pourtant le Chef des Soigneurs dans sa volonté d'apprentissage ne pouvait s'empêcher de s'interroger sur certaine régression du petit garçon. Comme si ce dernier s'obligeait en sa présence à ne plus en révéler. En ajoutant... sur ses perplexités.


★ Sleepy ★ Diplomate
Carnet de Santé: Narcolepsie, absences, maux de tête et fatigue constante. Ecchymoses (voir plus) fréquentes.

La narcolepsie n'excuse pas tout, Soul n'en est pas à son premier cas (Reverse pourrait en témoigner), aussi il lui arrive de ne pas forcément laisser passer les exagérations dont Sleepy se fait l'habitué. Il est des moments où la place à l'Infirmerie est trop précieuse pour y cacher les feignants et Sleepy se fait donc régulièrement houspiller, à partir du moment où aura été établi que la crise était bel et bien passée.
C'est un habitué des lieux, comme les bleus qui fleurissent sur sa peau. Il n'est pas gênant tant que l'infirmerie peut l'accueillir "plus longuement".


★ Wise ★ Diplomate [Prédef]
Carnet de Santé: [i]Allergies (orties, animaux, arachides).


★ Blot ★ Livreur
Carnet de Santé: Des allergies (eczéma, molluscum, pollen, chats) et une hyperglycémies qui ne sont pas connues des soigneurs mais de Mary, un manque d'hygiène évident. Daltonisme. Un doigt de pied amputé pour engelure, un autre par un pirate.

Ce petit garçon, Soul le voit souvent aux abords de l'infirmerie. Au début, il pensait qu'il s'agissait d'un patient, mais vraisemblablement Blot venait surtout retrouver Mary en quête d'affection. Du moins, c'est ce que la Mère des Soigneurs lui avait toujours seriné.
La Trace n'ayant pas l'air d'être en mauvaise santé et d'une énergie toujours égale (voir insupportable), Soul, débordé par ses autres patients n'y fit plus attention.

Il est certain que s'il apprenait que Mary se permettait d’usurper ses prérogatives en administrant des simulacres de remèdes pour ses allergies et autres crises, Soul aurait l'une de ses très rares mais significatives colères qui ne serait pas sans conséquences pour la mère.




★ Banshee ★ Raccommodeuse [prédef]
Carnet de Santé: Hystérie, paranoïa, grossesse stagnante, peut-être même pétrifiée..

Banshee est une ombre. Banshee pourrait être prise pour un fantôme si son opulente chevelure ne contrastait pas avec la lividité de ses traits.
Banshee, Soul aurait pu croire que les histoires de fantômes étaient réelles, en la croisant elle.
Banshee, elle n'a pas toujours été ainsi. Et cette à-peu-près-d-elle l'attriste profondément.

Et plus encore, plus encore ce qui la ronge, ce qui l'a transformée.
Depuis son attaque par un pirate, depuis... Soul n'aime pas l'énoncer, mais sur l'île, ce n'est hélàs pas une nouveauté; depuis qu'elle a été agressée, La Sauterelle n'a jamais réussi à retrouver vraiment la voie de la raison. Banshee ne sait plus que hurler et se terrer encore plus profond.
Alors, avec elle, plus qu'avec tout autre, le soigneur fait preuve d'une extrême douceur pour ne jamais la surprendre. Ne jamais l'effaroucher. Que jamais JAMAIS elle ne fasse l'amalgame avec celui qui l'aura agressé.

Mais son cas, est parmi les plus particulier. La jeune fille pourrait être bannie, si cela se savait. Si cela se comprenait vraiment. Quelque part, elle n'est plus une enfant. Elle n'est plus vraiment seule.
Peut-être est-ce l'île qui l'a créé en elle, Ce que la Sauterelle conçu pour ne pas se perdre. Peut-être n'était-ce qu'un rocher où s'accrocher.
Mais il est pourtant bien présent... Ce bébé.

Soul a beau l’ausculté régulièrement, ce qui germe en elle ne croît que très lentement, parfois même n'évolue-t-il pas avant longtemps. Il reste. Là. Comme une entité protectrice, un bouclier.
Soul pense que le jour où Banshee se sentira assez forte, le bébé pourrait disparaître de lui-même, comme absorbé. Sauf si l'île, encore une fois, s'en mêle.

Alors il lui parle, tout doucement, comme s'il s'adressait à deux enfants. Lui prescrivant aussi qu'elle mange plus que les autres, pour ne pas s'affiner plus encore. Pour ne pas s'effacer totalement. Soul est obligé, de considérer ce qui ne pourrait jamais naître.


★ Brains ★ Racommodeur [Prédef]
Brains est à la fois un garçon très intrigant et très dangereux car les frontières de son humanités se sont dissipées au bénéfice de sa quête perpétuelle de connaissance. Si Soul apprécie la conversation de ce bonhomme, il se méfie énormément de lui, et des dégâts qu'il pourrait causer.
Aussi, il est interdit à l'infirmerie mais trouve toujours une fausse-excuse pour s'y trouver et procéder à de "révolutionnaires expériences" que Soul doit ensuite réparer, avec de terribles conséquences pour les malheureux cobayes.


★ Crybaby ★ Racommodeur
Carnet de Santé: Petit bonhomme de 7 ans dont la maigreur et la fatigue font paraitre bien moins. Nombreuses cicatrices, reste de sutures sur son crâne à peine recouvert d'un fin duvet. Cauchemars réguliers, voir terreurs nocturnes. Écorchures fréquentes.  

Toujours enthousiaste, toujours positif. Le petit garçon est bien plus résistant qu'il ne le laisse paraître et ce malgré ces chouinements et ces larmes faciles.
Car si l'eau vient vite mouiller ses joues, il n'est jamais difficile d'en calmer l'effusion. Crybaby est attentif, patient, appliqué, avec Soul du moins. Il parait tenter de se contenir, de se montrer brave face à la douleur, ou face à la terreur hachées quand enfin il parvient à en ressortir dans les bras ferme du Soigneur, auxquelles Aphrodite ou Kaitlyn l'aura confié lorsqu'il était d'un de ses épisodes.

Patiemment, Soul tente d'extraire l'origine de ses hantises, de reconstituer le puzzle de cette mémoire morcelée pour pouvoir enfin l'apaiser et enfin mettre un nom - une histoire- sur ce qui lui était arrivé.
Sur les marques et zébrures de son crâne constellé, dont les blessures se remettent parfois à saigner, dont l'intérieur tonne effroyablement pour le petit garçon, obligeant le soigneur à employer de forts opiacés pour pouvoir le calmer, quand les autres remèdes n'y viennent à bout.


★ Rainette ★ Raccommodeuse
Carnet de Santé: Lésion oculaire importante, cécité (temporaire ?), écorchures et plaies aux pieds.

Une petite princesse, une enfant. Naïve, ignare, inconsciente. Qui n’a d’yeux que pour les contes, ses idées de chevalerie, de princes et de princesses où elle serait l’héroïne à sauver. Une vraie petite fille de conte de fée.  Qui ne voit que la magie, qui croyait être forcément protégée dans… « le clan des gentils ».
Celle qu’on lui a amenée, petite fille toute rose aux vêtements déchirée, aux yeux brulés. Aveugle, déconcertée et paniquée. A crier, à pleurer même si cela brulait plus encore.

Une mauvaise rencontre – car c’était ça aussi ; l’île – et beaucoup de recherche pour trouver ce qui provoquait sa cécité, beaucoup de temps avant de recouper ce que Rainette (Rainette, un nom français) racontait, entre délires, frayeurs et imaginaire décuplé. Et ce qu’ils avaient réussi à trouver.
Encore aujourd’hui, l’histoire parait obscure ; une « méchante Picaninny ? », pourquoi tant de torture sur une aussi inoffensive créature ?
Le discours décousu de la petite fille rend difficile toute compréhension. S’agirait-il d’un pirate qui se serait déguisé pour créer de nouvelles tensions ? Car cette attaque n’était pas à prendre la légère. Il suffisait d’un rien pour provoquer une guerre.

Et Rainette, la si joyeuse Rainette, la souriante petite princesse grenouille qui restait prostrée dans le noir, appréhendant que son bourreau ne revienne la voir.
Rainette, que Soul berçait gentiment dans ses bras, en lui chantant doucement des chants de là-bas, mélangé au français qu’il n’avait jamais réussi à oublier.
Rainette, qui il l’espère ; réussira à surmonter tout ça. A ne pas perdre son innocence et grandir, sous l’effroi.


★  Tick Tock ★ Récolteur
Carnet de Santé: Coeur d'horlogerie, régime alimentaire et hygiène stricte obligatoire.
Fréquentes foulures et écorchures, fatigue générale.  Troubles digestifs, cardiaque, lymphatique, ORL & oculaire, risque de paralysie ou/et de catatonie en cas de non respect de l'hygiène imposée et/ou de défaillance du mécanisme de cardihorlogerie.
[ajouté récemment] Changement drastique de comportement, obsession (le wendigo), traumatisme profond, auto-destruction (se frappe, se mord, se cogne et s’arrache les cheveux) et rejet, violence décuplée, provocation et refus d’autorité constant, attraction pour la violence et toute forme de représentation. A repris son apparence originelle, ne se lave plus, hygiène difficile. Se couvre de boue (« pour couvrir son odeur »). Cleptomanie (sur objets dangereux), suicidaire ( ?).


Le temps est une denrée qui perd tout son sens au Pays de Jamais. Pourtant, il le reprenait dans le coeur d'un petit garçon, où chaque seconde comptait. Petit perdu plus perdu encore que les autres, plus vivants aussi, plus à demi-mort, à demi en vie.
Soul a la sensation que l'enfant n'est pas arrivé parmi eux... Il y a si longtemps.
Avait-il été différent, vraiment différent... Avant?
Ce qui l'était sûrement, c'était l'importance qu'il avait pris, désormais, dans sa routine.
Comme il le disait à Green: "Notre temps, a tous, est compté. Mais celui-ci, compte plus que les autres." - Et seulement jusqu'à quatorze. Seulement... quatorze.

C'est au-delà des douze coup de minuit. C'est toujours ça de pris.

Le Soigneur s'est habitué à sa présence, à être capable même de pressentir parfois, alors que l'enfant n'était pas là, que quelque chose clochait. Qu'un rouage s'était enrayé. On pourrait croire que Tick Tock avait le triste privilège de lui faire perdre son sang-froid, pour qu'il surgisse en trombe à ses côtés. C'était juste né.
Il n'y avait pas vraiment de raison à cela. Soul aurait pu - comme Brain - ne le prendre que pour une nouvelle curiosité, qu'une bête de foire à observer. A tester.
Il s'était surpris à le protéger plus qu'un autre. A tolérer son contact, tant il était souvent amené à le toucher lui-même. Il supportait alors les embrassades du petit garçon, y répondant avec une affection qu'il tachait pourtant de modérer.

S'il s'attachait plus encore, c'est à lui... que le temps manquerait. L'enfant cherchait à vivre. Soul à perdurer. Chacun, en un sens: à ne pas changer.

La particularité de son coeur mécanique l'amenait à côtoyer, à son sujet, plus fréquemment Harmony, la Chef des Artisans. Créant un tableau un peu étrange, un peu confus et déroutant dans l'esprit du soigneur.

L'Immuable s'inquiète beaucoup du lien par trop intense, qu'il entretient avec les esprits. Tick-Tock est devenu l'un des principaux motifs qui le pousse à rencontrer les Chamanes plus souvent. Et plus particulièrement Corneille Ardente.
Il lui faut comprendre... ce que cette hybridation mêlant mécanique, esothérique & vivant, aura engendrée. Pour que Tick-Tock, celui qui n'est plus vraiment enfant, pas vraiment fée mais d'une animale simplicité... survive encore un peu.


Notes personnelles ajoutées:  « Et désormais, Tick Tock a changé, il semble avoir regressé, s’être plongé dans la psychoses. Peut-être un traumatisme profond dont il aura été témoin, grandissant et ne cessant d’alimenter ce qui le hante, aiguisant son comportement en écho ; vouloir se rendre plus fort, plus résistant. Probablement pour protéger ceux qu’ils ne le peuvent pas seuls… mais paradoxalement, Tick-Tock semble vouloir s’annihiler lui-même, comme si la peur le dévorait d’en-dedans, comme s’il était l’ennemi principal à détruire, contre lequel lutter. Ou est-ce la manifestation de sa frustration à ne rien pouvoir y changer, à n’être qu’un petit garçon ?

Je le soupçonne d’avoir grandi. Pas de beaucoup, non, mais ce n’est pas que sa psyché qui aura changée.
Il s’obstine à nous provoquer, à nous rendre la vie infernale ; là aussi j’y vois le désir de nous éloigner, de ne pas s’attacher, de garder ses distances. Peut-être pour ne pas nous blesser, peut-être par la crainte de justement nous perdre contre ses démons. Contre « le wendigo ». Tick Tock est devenu de plus en plus difficilement approchable, et je dois trouver des trésors de subterfuges pour le réapprivoiser, comme s’il était revenu à la nature, à la primalité d’un animal acculé.
Ce devient de plus en plus difficile de le traiter au sein même de l’infirmerie dès lors, je me munie de ce qui m’est nécessaire pour tenter les soins sur place, là où il se sera réfugié.

Aussi, je le retrouve au cimetière et prends le temps de m’assoir à ses côtés le plus souvent que je le puisse, même si c’est en silence, même s’il refuse parfois ma présence. J’ai pris l’habitude de chanter des comptines de mon enfance, elle semble curieusement l’apaiser. »


Car l’Immuable refusait d’abandonner. Il l’avait juré. « Plus personne. », plus personne ne serait laissé en arrière, et ce, même si Tick Tock lui fait vivre un enfer. Il prendra le temps, il lui fera gagner, pour le retrouver, pour l’apaiser son cœur et ses tourmentes, car en cet enfant, il y a aussi peut-être le désir de se sauver, de résister aussi contre ce qui l’aura traumatisé, contre les tortures culpabilisantes que son meilleur-ami lui inflige.
Oui, Soul s’accroche à l’idée, avec désespoir sans doute ; qu’on ne peut pas totalement être brisé.
Et c’est justement pour cette raison qu’il ne peut pas abandonner.


★ Pâle ★ Récolteuse
Carnet de Santé: Cancer.

Cette petite fille est arrivée tout récemment. Elle bénéficie encore, de toute l'attention du voleur d'enfant, mais son cancer rémanent, l'amène à croiser Soul bien trop souvent. Et le soigneur lui parle avec douceur, tâchant de modérer sa frustration à elle, de ne pouvoir faire comme tout le monde. C'est une petite fille courageuse... Mais Soul est impuissant face à ce qui la ronge. Il ne peut qu'aider à la soulager, et ce simple fait lui fait crisper un peu plus la mâchoire, teintant d'un peu plus d'amertume, son regard.
Alors, Soul parle de l'Esprit Nuit, celui dont on dit, qu'il peut tout guérir. En espérant trouver un quelque chose, qui pourrait y remédier.


★ Puzzle ★ Récolteuse
Carnet de santé: Une oreille greffée qui lui est étrangère.

C'est un cas à part, une curiosité scientifique. Soul ne peut empêcher une certaine fascination à l'égard de cette oreille greffée, qui ne lui appartient pas.
Les confessions de la petite fille sur "ces voix", ou "échos" lui paraissent étranges mais le soigneur ne parvient pas vraiment à déceler ce qui serait réel ou symptomatique des traumatismes passés, resurgissant au travers de ce que Puzzle croit "entendre". Les voix qu'elle aurait "matérialisée" pour conserver malgré elle, un pied... Ou plutôt; une oreille avec l'autre monde.
Soul lui aura recommandé de passer régulièrement à l'Infirmerie pour vérifier que le corps de la jeune fille ne se décide pas à rejeter le greffon ou induise une infection septicémique. Il n'est pas rare que leurs échanges se passent en français.


★ Panda Hero (Heaven) ★ Justicière (récolteuse)
Carnet de santé: Ecchymoses, commotions & égratignures, voir foulures régulières.

Armée d'un sempiternel poncho, et d'un noir cernant ses yeux comme deux orbites grandies, "Panda Hero" est un curieux personnage que Soul aura surpris une nuit, mal en point.
Bien-entendu, il ne fallut pas longtemps au Chef des Soigneurs pour deviner l'identité réelle de la super héroïne, mais il feint toujours de ne pas la reconnaître tout en lui suggérant de faire acte de plus de prudence. Un super héro mort n'étant utile à personne.
Si jamais la justicière lui apparaît de jour (et après une rapide auscultation), Soul aura tendance (si son cas n'est pas grave) à la confier à Palissandre (en murmurant à que sa subalterne était elle aussi, en quelque-sorte; une super-héroïne) ou à Green (qui bénéficiera de la même "réputation"), tout en assurant que ces dernières garderaient le secret de leurs interventions.

Il y a peu, le Chef des Soigneurs a trouvé à l'entrée de l'Infirmerie un petit ours "soigneur" accompagné d'un mot signé de la main d'Heaven: "Cher Soul, je suis récemment tombée sur cette peluche qui, je trouve, te ressemble un peu. J'ai donc décidé de t'en faire cadeau pour te remercier toi et ton équipe de vous occuper si bien de tous les blessés. Que serions-nous sans vous?
Heaven"


D'abord un peu interloqué par ce geste (l'immuable étant peu habitué à ce qu'on lui offre quoi que ce soit de "personnalisé"), il se mit à sourire en dodelinant la tête, et disposa l'ours en évidence sur une étagère. La peluche prenant le risque d'être ensuite capturé par les mains de petits patients, elle venait s'ajouter aux objets réconfortant et devrait rapidement trouver un nom.


Cernes ★ Récolteur [prédef]
Carnet de santé: Crises paralytiques du sommeil. Phobie de l'endormissement. Terreurs nocturnes, épisodes hallucinatoires, paranoïa, neurasthénie ?

Il n'est pas rare que Cernes passent ses nuits à l'infirmerie, que ce soit par insomnie ou d'épuisement. L'Immuable (ou l'un des soigneurs de garde) veille alors sur lui, pour devancer les terreurs nocturnes qui pourraient poindre et anticiper les symptomes d'une paralysie.

Cernes est un gamin trop hanté pour réussir à s'acclimater, pour réaliser qu'ici il pourrait trouver des amis pour l'aider.


★ Boy ★ Sentinelle
Carnet de santé: Poumons en sucre (?), hyperglycémie. Ecchymoses et écorchures fréquentes.

Boy est une grande-soeur avant tout. Une maternelle un peu rude; peut-être une matrone en devenir si on l'eut laissé grandir.
Boy semble chercher les ennuis, ou en tout cas les trouver. Elle n'a pas l'air plus terrible qu'une autre, sa simplicité la rendant même sympathique.
Soul ne prend pas vraiment au sérieux ses ambitions guerrières, celles qu'elle ne pourra de toute manière pas accomplir dans son état.
Qu'elle veuille accomplir sa tâche; soit, il ne peut pas nier qu'elle est de bonne volonté.
Mais pas non plus que rien, venant d'elle, ne le surprend plus jamais.
A chacune de ses arrivées, Soul se demande à quelle catastrophe originale se sera-t-elle confrontée. Elle s'estime malchanceuse ou peut-être est-elle au contraire l'une des plus chanceuse au monde, d'en ressortir à chaque fois quasi miraculeusement.
S'il n'y avait pas preuves et témoins de ses aventures, le chef des soigneurs l'aurait volontiers prises pour un bonimenteur. Mais Boy est vraie, un peu trop authentique, un peu trop lisible aussi...

Peut-être que ce qui est le plus dangereux ne sont pas ses poumons qui la condamnent à un régime proche des diabétiques. Soul, avec l'aide de Slumber, extrait l'insuline du pancréas d'animaux que les chasseurs auront fraîchement abattu. Ce précieux remède qu'il fait administrer intra-derme à la sentinelle de manière régulière, rechignant contre sa volonté de plaire à Sugar en mangeant ses plats; ceux qui augmentent son hyperglycémie en l'amenant doucement sur une pente qu'elle ne sera bientôt plus capable de remonter, même avec toute sa volonté.

Mais c'est de sa bonne nature dont il faudra se méfier. Sans doute ce qui la perdra avant même que ses poumons se soient entièrement consumées.

Dans l'intervalle l'immuable n'apprécie guère que le Paratonnerre s'immisce dans les tensions de son équipe. Il n'y a pas à faire l'arbitre ou le défendeur, et les tentatives justicière de la Sentinelle ont plutôt tendance à rajouter de l'huile sur le feu, que d'apaiser les conflits. Obligeant Soul à ramener le calme dans l'infirmerie.

Quand les blessures sont superficielles, c'est Jaw qui se charge de la sentinelle, ou qui prend le relais une fois que le pire aura été colmaté, généralement par Slumber ou Soul, Green semblant réticente à l'approcher.


Reverse ★ Sentinelle
Carnet de santé: Une cheville cassée. Ossature très fragile : fractures fréquentes. Narcoleptique. Chute de tension, hypoglycémie, rhume, évanouissements très fréquents. Traumatismes et ecchymoses réguliers.

Et le bleu s’ajoute au vert de Green, au roux de Jaw. Il y a quelque chose de presque épileptique dans ses mouvements capillaires à l’Infirmerie, quand se juxtaposent les couleurs que l’Hélice aime tant à désigner et énumérer.
Elle est fragile, mais elle se meut avec une joie gracile, un peu nonchalante, indifférente. Pour se blesser souvent, à toujours agir à contrario, à se confronter au danger. A vouloir se faire remarquer.
Et terminer toujours ici, sur les banquettes un peu plus dures de l’Infirmerie, platrée une fois encore, ou ramassée une autre fois, le sommeil la fauchant en plein milieu d’une acrobatie. Endormie.
Soul sait que toute remontrance sont inutiles, Reverse continuera à s’éprouver, à vouloir ressentir plus que son moins peut-être. Sa manière d’exister, de se condamner, de se prouver. La douleur persiste, c’est qu’elle existe.

Il ne sait pas vraiment comment la tirer de ses manies, le Chef des Soigneurs, mais prend grand plaisir à l’écouter, à la voir bouger (même s’il préfèrerait qu’elle ne se blesse pas autant et qu’elle mange plus souvent), il essaie de lui communiquer le goût des saveurs, pour l’inciter à d’avantage manger (tout en évitant ce qui est empoisonné, il commence à comprendre ce que Reverse pourrait tenter). Elle a un côté apaisant cette sentinelle, sans vraiment en avoir conscience.

Même s'il lui faut subir la présence licencieuse de Love, la mère des Sentinelles plus souvent pour elle. Comme s'il devait être éprouvé un peu plus avant de s'apaiser.

Et ce n’est pas rare qu’il se repose un temps, assis à ses côtés sur un tabouret. Quand elle s’est à nouveau (et souvent) blessé.
Le temps de recharger, et d’écouter. Comme absorbé dans son monde coloré, le temps de respirer.


¤ Les Disparus: Carnet de Portraits: Soigneurs, garçons perdus & ceux qui le hantent particulièrement.


[/i]


Dernière édition par Soul le Ven 13 Oct 2017 - 3:14, édité 102 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1023
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : NOPE sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII - XXIV - XXV
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX - XXIII



MessageSujet: Re: L'infirmerie après les... [A Archiver Soon <3]   Mar 4 Nov 2014 - 23:21

Les Autres Meneurs
« Quand le chef fault, Tout le corps ne vaut. » c. cahier

Les Chefs ont coutume de se croiser tous, sous le Grand-Arbre, là où Peter les convie le plus régulièrement. Mais Soul, bien souvent, manquera cet appel puisqu'il se doit à ses patients.
Soul, fidèle à son époque et à son contexte culturel (à la fois français, et annamite), tiquera forcément face à une meneuse sauf s'il s'agit de tache plus implicitement féminine (comme les raccommodeurs, ou à la limite, les livreurs et récolteurs). Car une femme est forcément délicate et frivole. Elle ne peut savoir mener d'autres hommes. Et si elle le fait, des catastrophes risquent d'en découler. Si Soul s'accorde à dire que certaines femmes peuvent à certains endroits, suppléer l'homme (comme certaines révolutionnaires Indochinoises), il reste sceptique envers toute "Meneuse".

- Classé par hiérarchie, puis antériorité -

★ Le voleur d'enfant ★
1959 - C'est à cette date que débute son carnet. C'est aussi celle de la Grande Guerre qui commençait. Celle qui suivait l'autre, contre les français. Celle des G.I. et des Russes, des Minh contre les Còng. La plus fraticide de toutes. Eux, ces colons qui refusaient de quitter cette terre qu'ils avaient adoptés... Au moins, Soul n'aura pas vu les flammes, et le napalm qui les détruisait.
Peter - c'était le voleur d'enfant des légendes. Celle qui courrait surtout dans la famille de son meilleur ami. Celui qu'il pensait n'être qu'une rumeur, et qui s'incarna devant lui. Une nuit. Celui qu'il suivit, pensant revenir plus tard, quand son aide aurait été suffisante. Abandonnant son père, et son meilleur ami, alors qu'il s'envolait avec lui.
Peter, c'est cet enfant capricieux et tyran, celui que l'on devrait haïr pour ses scènes, celui qui vous fait oublier cette haine, d'un de ses sourires. D'une de ses histoires fabuleuses où sa "famille" l'aura rejoint. Peter, c'est un voleur. C'est un sauveur. C'est un assassin.

Pourtant Soul ne peut empêcher cette étrange tendresse, de découler naturellement. Presque comme une Mère. Alors, avec un certain flegme, il brave les tempêtes de l'enfant-Roi, et continue d'essuyer les dégâts. Parce que Peter lui parait être l'exacte synthèse de tout les paradoxes. Parce que Peter est seul, devant ses foules. Parce que Peter... Il ne le laissera pas en arrière.


★ Bow ★ Chambellan [PNJ]
Carnet de Santé: Écorchures, hématomes fréquents, parfois foulures.

Ce garçon est dangereux. Jugement bien grave, que Soul appose alors même qu'il n'a jamais craint les garçons les plus sauvages... ou dérangés.
Mais celui-là, celui-là est particulier. Il était déjà présent à son arrivée, Soul eut même tout loisir d'apprécier toute la finesse de ses observations, comme du choix affûtés de ses mots.
Ce qui l'a rendu méfiant. Son humilité naturelle l'immunisant aux flatteries et tournures du chambellan. Mais Bow est probablement aussi observateur que lui, Et... toujours aux aguets de ce qui pourrait l’avantager. C'est du moins ce que Soul en aura deviné.

Le Chef des Soigneurs ne pense pas (peut-être à tord) lui être très utile ou l'intéresser, peu versé dans les manigances qu'il est. Se fichant bien de la popularité ou de l'influence, trop occupé à vouloir sauver et protéger en dépit de ce que cela pourrait lui coûter.

Le Chambellan ne l'épargne pas, et il sent couler sur lui une certaine anxiété qu'il ne comprend pas vraiment. Des attitudes qui diffèrent selon les moments, celle qui parfois l'étonne ou le plus souvent, le rende circonspect voir perplexe face à ce que Bow aura entreprit. Les allusions vénéneuse - cependant - pourraient irriter le soigneur qui se contentera d'un regard en coin et d'un silence parlant. Montrer que l'on accorde de l'importance à ses menaces voilées, serait rentrer dans le jeu du chambellan, et s'il n'en sous-estime pour autant pas l'impact, Soul se contentera d'avancer. D'agir au moment voulu, quand il en aura la possibilité.

Soul connait de lui certaines de ses faiblesses, sa grande maladresse qu'il essaie de dissimuler, celle dont il soigne conséquences et plaies en se déplaçant directement - et en tout discrétion pour éviter qu'un tiers ne les surprenne.
Cette fragilité qu'il doit probablement condamner, le rend plus humain, aussi faillible que les autres, laissant entrevoir un minuscule espoir que Bow n'est pas que ce qu'il affiche.

Pourtant, l'Immuable ne le déteste pas, il n'y arrive pas vraiment, même s'il s'est rendu compte -depuis le temps- de ses actes. Soul se dit qu'il s'agit là encore, d'un mécanisme de survie comme un autre, que Bow doit avoir ses raisons. Alors quand il le peut, il essaie de limiter les dégâts auprès des enfants qui se confient, que chacun garde un ersatz de libre-arbitre, celui que l'île n'aura pas encore dévoré.

Et de se dire que peut-être aussi, Bow arrivera un jour à être vrai.


★  Stealth ★ Chef des Éclaireurs
La Rouquine fait partie des rares pour qui le Soigneur montrera une grande froideur. Il n'apprécie pas son comportement frondeur et égoïste, cette quête insatiable du danger qui la pousse aux pires extrémités, risquant sa vie, et celles de ceux dont elle a la responsabilité. C'est une fille. Une frivole. Une trop écervelée trop sensible et pire... une romantique.
Qu'elle soit à la tête des éclaireurs ne fait qu'en rajouter à ses crimes. Elle est pour lui, trop inconsciente pour ce rôle, et il frémit de devoir régulièrement, soigner les conséquences qu'auront ses agissements.
Ce que Stealth ignore, c'est que le Soigneur a surpris son incartade avec un indien. Il ignore de qui il s'agissait, mais il a reconnu l'opulente chevelure de l’Éclaireuse et son rire, liée à celui du grand indien, dans une posture qui n'avait rien d'équivoque.
Soul ne s'était pas attardé ce jour là. Et ne pipa jamais mot. Bien qu'il manifeste inconsciemment sa désapprobation.
Se risquer à grandir par une telle expérience - celle de la passion - alors qu'on a des responsabilités, qu'il y a ses enfants qui comptent sur vous! C'est le comble de l'égoïsme, de la déchéance.
Mais il fallait s'y attendre, bien sûr, avec une femme pour meneur.

Et c'est avec beaucoup d'irritabilité et de mauvaise volonté qu'il lui confie parfois, le résultat de ses déductions sur les assaillants des enfants perdus. Bien qu'il préférera toujours en parler à ses subalternes, notamment, depuis récemment à Scarf.


★  Wild ★ Chef des Grimpeurs [Prdf]
Enfant sauvage. A la lisière des bêtes qu'il lui arrive de soigner, elle en a tout le comportement farouche, voir muet. Soul a bien du mal à voir en Wild, un début de féminité. C'est peut-être pour cette raison qu'il oublie son genre pour ne voir que l’entité.
Leader d’une meute, attentive à ceux qui la composent, même si toujours éloignée, d’une certaine distance qui la préserve. Elle est comme lui, attentionnée à l’intimité cloisonnée.
Il respecte sa débrouillardise et ses compétences mais son comportement l'inquiète : tous ces risques qu'elle prend constamment depuis cette fameuse nuit, où Wild  était prise d'hystérie sur un enfant à protéger. Un enfant... dont le corps ne fut retrouvé que peu après, à l'endroit indiqué.  Personne n'aurait pu le sauver : il était déjà mort avant qu’elle n’en soit obsédée.

Le Soigneur se fit dès lors, plus attentif, observant son étrange manie de fixer - à la manière des félins - certains points vagues, voire de discuter seule, comme s'il y avait quelqu'un.

Soul s'interroge encore sur ses justifications. Même si elle identifia formellement, en étant capable de décrire tout ce qui leur était arrivé, des enfants morts depuis longtemps (et déjà oublié) qui ne figurent plus que dans son propre carnet.
C'est à partir de ce moment qu'il le lui montra. Qu'ils commencèrent à vraiment en parler. A tenter de comprendre ce qui lui arrivait. Mais sera-t-elle assez forte? La frontière avec la folie est si proche…
Alors Soul continue de veiller sur elle, à dessiner ce qu'elle lui décrit pour voir au travers, percer l'intangible -ou la démence- , s'attachant de plus en plus à ce bout impétueux, dont il persiste à traiter les plaies causées par ces "aventures" où les "fantômes" ne cessent de l'attirer.


★ Sharpy ★ Chef des Armuriers [Prdf]
Soul apprécie le bon vivant de Sharpy, mais aussi, comme lui, sa capacité d'adaptation et sa franche inventivité. Les deux garçons ont en commun leur sens des responsabilités, leur côté consciencieux. Sharpy rit du trop grand sérieux de Soul, qui esquisse de pauvres ombres de sourires pour s'excuser de son manque de légèreté.
De par son passé d'ancien pirate et en apprenant que l'Immuable brossait des analyses sommaires sur l'équipage du Jolly Roger, le garçon aura apporté des précisions, notamment sur les membres originels, ceux qu'il avait lui-même connu, pour fournir un peu plus les informations que Soul a recueille dans son carnet avant de les partager. Sans oublier celles qu'il ne manque pas de donner après les combats, toujours pour aider à étoffer.

Le Chef des Armuriers l'aide aussi à confectionner des outils plus tranchants, digne des scalpels les plus efficaces quand il s'agit de devoir... opérer.

Leur respect mutuel et leur "partenariat" régulier les aura rapproché au point que Soul aie remarqué les troubles animant son camarade, et de s'en inquiéter un peu, même si ce dernier n'en parla jamais ouvertement. Évoquant toujours "l'ami d'un ami" qui avait un soucis. Ce qui ne le leurrait pas vraiment mais l'Immuable ne le souleva jamais, se contentant de mettre en garde sur ce que certains liens pourraient ensuite provoquer. Et de rappeler combien chaque garçon perdu était important à la communauté: "Fais attention à toi." avait-il un jour laissé échappé.
Mais Soul, à l'instar de Cassandre, n'était pas toujours écouté. Et Sharpy s'était mis à grandir des sentiments amoureux qui l'habitait.
La mère qui avait ravie son coeur vint peu après à disparaître... pour naître dans le carnet mortuaire du chef des soigneurs. Et Sharpy demeura. Un peu plus grand, presqu'inchangé. Sauf à la vision des mères qu'il croisait et évitait désormais.

En feuilletant son carnet, quand il tombe sur son portrait, Soul se demande si Sharpy aura vraiment tout oublié. C'est peut-être mieux ainsi, mais il ne peut empêcher une pointe de tristesse l'envahir à cette idée.
Oublier ceux qui ont eu de l'importance, serait comme nier leur existence. Et les tuer une seconde fois.

Si toutefois, chacun des Chefs pouvait être du même bois que Sharpy, il y aurait sûrement moins de mort. Mais il faut accepter et compter sur les capacités éclectiques de tout les enfants perdus, et des choix souvent biaisés du voleur d'enfant, ce que le soigneur concède d'un certain fatalisme.


★ Clumsy ★ Chef des Récolteurs
 Carnet de Santé: Écorchures, petites plaies et coupures régulières. Multiples cicatrices et brûlures, ainsi que déformations anciennes.

Il y a des habitués à l'infirmerie que l'on désespère d'y retrouver, les leçons ne s'apprenant pas, ou le Soigneur ne pouvant en fait, pas grand chose dans leur cas.
Et il y a Clumsy, qui, malgré ses blessures QUOTIDIENNES amène toujours un vent de bonne humeur auprès des convalescents. Avec toujours une bonne histoire à raconter, une bonne blague à faire. Le jeune adolescent a quelque chose de terriblement touchant à ainsi rayonner. Soul admire cette capacité qu'il ne peut lui-même mettre en pratique. Il n'est pas si rare que ses espiègleries lui arrachent un sourire. Qu'il cache bien vite derrière une main pudique.

Soul lui est d'autant plus attaché, car il connait l'envers du décor. Clumsy, comme Maxence; c'est un battant. Un survivant.
Son corps porte les stigmates de l'enfer. Celui qui n'a jamais vraiment été évoqué. Dont Soul, tente, patiemment, de réparer les conséquences. Sur les membres et articulations trop amochées, par une répétition de geste qu'il lui suggère d'accomplir. Et quand Clumsy ne rejoint pas l'Infirmerie pour une nouvelle étourderie, ce sera pour que Soul prenne la mesure de ses progrès.

Ce que Clumsy ignore, c'est que Soul a imposé une certaine régularité dans ces visites pour lui permettre de faire tomber le masque. Que Clumsy ne se sente pas obligé de feindre le clown en sa présence, qu'il puisse aussi souffler, à son tour. Car Clumsy ne pense jamais à lui-même, et Soul sait ô combien ce dévouement peut aussi coûter.


★ ? ★ Chef des Artisans
...


★ Scar ★ Chef des Sentinelles [Pr]
Carnet de Santé: Grande brûlure au visage. Multiples cicatrices et lacérations sur le corps. A subi le même outrage que sa jumelle.

Scar est un être à part. Dont Soul est silencieusement solidaire, même s'il ne lui en parle pas. Il se souvient encore de sa sœur. Elle fait partie des portraits de son carnet. Il se souvient aussi de ce qu'elle a fait. De son état, juste avant. Juste après. C'est une de celle dont Soul a le regret de ne pas avoir pu sauver. Ou du moins, empêché ou prévenir.
Il n'a pas non plus oublié l'état de Scar. Celui d'avant. Celui d'après. Celui qu'il aida à panser. Et l'ultime enfin, grandi et scarifié, contre lequel il ne pouvait rien.

Sa jumelle et lui avait tout de suite attiré son regard, par leur faciès asiatique, Soul ne pouvait s'empêcher de "chercher" dans le visage de l'autre celui de ceux qu'il connaissait. Qu'il aimait. Leurs caractère diamétralement opposés lui avait plu, lui évoquant ce que Bình et lui-même devait avoir l'air, face à des yeux spectateurs. Ce frère. Cette soeur.

Scar est le digne représentant des conséquences à grandir. Même si la cause était juste. C'est peut-être le même sort qui l'attend. Ou pire encore. Alors Soul ne peut empêcher sa compassion, pour son propre secret, pour sa tourmente à lui, ses plaies toujours apparentes; et celles sûrement encore béantes à l'intérieur, que le Chef des sentinelles refuse de soigner.

Ils ont en commun l'intérêt singulier porté à la chef des Artisans. Et pour des raisons bien proches, ce qu'elle représente. Ce qu'elle pourrait représenter.

Les deux chefs ont tendance à se concerter fréquemment en rapport avec les comptes-rendus que le soigneur établit à chaque blessé, et les profils qu'il créait pour chaque ennemi en fonction de ses victimes, censé aider les sentinelles à être d'avantage préparée à ce qui les attendent.


★ Freckles ★ Chef des Livreurs
Carnet de Santé: Bien que le Chef passe plus souvent à l'infirmerie, préoccupé par la conditions de ses subalternes, il n'est jamais dépourvu de plaies lui-même. Égratignures, écorchures et autres blessures qu'il minimise, obligeant le chef des Soigneurs à le "coincer" pour l'ausculter à son tour.
- Deux phalanges manquante à l'auriculaire gauche.
- Commotion cérébrale, strangulation lors de l’événement du Croquemitaine dont Jay s'occupa.


Bien qu'il ne laisse rien paraître, le chef des Livreurs l'amuse. Par sa fougue, son attitude "de grand", ce positivisme qu'il sent authentique, naturel.
Bien sûr, le soigneur a du mal avec son côté par trop tactile, et face à lui, Soul aura tendance à être encore plus impénétrable, s'il était possible de l'être, comme pour affronter, stoïquement, cette déferlante enflammée.
Car le Lionceau, dans son impatience et ses élans compétitif ou paternel, se met beaucoup trop souvent en danger à son goût, comme s'il oubliait ce qu'il avait déjà traversé (ce doigt que l'Immuable avait soigné), comme s'il oubliait... qu'il n'était -comme les autres- qu'un enfant.


★ Lacerate ★ Cheffe des Chasseur
Carnet de santé: Des cicatrices profondes déchirant son visage défiguré de côté, du crâne à la hanche.

C'est bandée de la tête aux pieds qu'il l'avait rencontré la première fois, à son arrivée. La Gueule Cassée aurait tout à fait pu écoper du surnom de "Momie", recouverte qu'elle était.
Soul avait du vérifier son état. Sous la tulle, sous ses yeux qui paraissaient encore hagard à chercher plus loin que son regard.
On surprenait rarement le Chef des soigneurs mais... la violence cruelle dont témoignaient ses lacérations, elle, l'avait sonné quelques instant. Et même la boutade dérisoire émergeant de ses lèvres n'aurait pu l'en détacher: "C'est moche, Doc', hin?". Soul n'avait pas posé de questions. Il n'en avait pas eu vraiment besoin. Lacerate ne dissimulait rien. Aucune de ses stigmates, aucune de ses "responsabilités". Elle s'affichait: sanguinolente et crucifiée.

A ne se retenir que lorsqu'elle... ce "elle" qui lui échappait. La nature destructrice, la primalité qu'elle semble refréner, comme lui se contient toujours... à ne pas changer.
Depuis cette découverte, ses "capacités" à l'Arène et son comportement de pénitence, Soul l'observe attentivement. Son attitude est familière à ce qu'il ressent. Il ne peut, pas plus qu'un autre, la laisser en arrière.

Et il l'attend, toujours, au lendemain des tournois, ceux où elle s'était illustrée. Attendre qu'elle revienne avec son amende honorable et ses plaies ouvertes. Attendre et la soigner, entre rigueur et neutralité. Entre précision de geste et chaleur d'un regard compréhensif, que ses paroles un peu plus brusque, semblent admonester. Et laissant filer, noyé, la précédente aventure qui aura causée cet égarement.

Une affection ouverte, couverte et souvent un peu inquiète entre ses deux êtres si différent. Des attitudes bourrues, et une confiance; muette. Celle qui accompagne ceux qui ont survécu.


★ Pit ★ Chef des Raccommodeurs
Pit est dérangeant. Son rire fréquent, éclate de manière inappropriée, ses attitudes douteuses rendent le soigneur encore plus méfiant.
Soul le soupçonne de "favoriser" les grandissements. Le chef des raccommodeur n'en demeure pas moins fin observateur pour déceler les accroches et faiblesses chez chacun. Et pour créer des situations qui ne peuvent légitimement que troubler, sans pour autant se mouiller à en être responsable.
Si l'Immuable l'a décelé, il ne peut pourtant rien faire. Le Joker est sournois, habile jongleur qu'il ne peut confronter directement. Alors, il tache de mettre en garde certains des enfants concernant les jeux de "poupées" que favorise le chef des Raccommodeurs.
Et c'est d'autant plus qu'il s’inquiétera des enfants, et notamment des garçonnes sous sa responsabilité.

Malheureusement pour Soul, Pit semble s'être... en quelque sorte: "entiché" de lui, à multiplier les prétextes stupides et visites à l'Infirmerie. Comme s'il voulait tester les limites du chef des soigneurs qui, bien entendu, ne laissera aucune des garçonnes sous sa responsabilité, approcher le Joker.
Et quelque soit l'importance du bobo, Soul s'oblige à subir l'insatiable bavardage du Raccommodeur laissant parfois poindre des signes évidents d'agacements. Ce qui n'aura bien-sûr pour effet... Que de lui donner envie de continuer.


★ Nom ★ Chef des Diplomates [Prdf]
Carnet de Santé: .



Toady ★ Courtisan
Carnet de santé: Invisible (malédiction de fée).

Ce garçon pourrait, par son état, être le plus dangereux des espions mais bien heureusement son affection à être remarqué, à se distinguer l'empêche d'être oublié, ou de se risquer à trop se révéler quand par mégarde l'on passerait au travers.
Si Soul a toujours un peu de mal avec cette nouvelle caste d'enfant: "les courtisans", le comportement caractériel et égocentré de Toady n'arrange pas vraiment l'impression que le soigneur aura de lui.

Quand arriva "l'incident"; son nouvel état, et pour ne pas l'effrayer dans ces miroirs que ne changeait pas, le chef des Soigneurs fit pour Toady plusieurs portraits de lui. Un qu'il lui aura confié, et l'autre qu'il aura gardé, se défiant de l'île et de sa fâcheuse tendance à vouloir tout lui gommer.

Le petit garçon l'avait déjà marqué à son arrivée, de part sa gouaille et sa couleur de peau si rare en son pays d'origine mais son état le rend digne des plus grandes curiosité dans la recherche d'une potentielle réversibilité. Aussi, à chaque auscultation, Soul est obligé d'y aller au juger et à l'unique palpation sans autre moyen pour le guider.
Les soigneurs auront beau avoir essayé plusieurs remèdes rien n'y aura encore fait, la seule échappatoire réside probablement dans la clémence des fées, ou des connaissances les plus enfouies des natifs de l'île...


Junior ★ Courtisan [Predef]
Carnet de santé: Pathologies.

L’un des courtisans le moins dangereux, le moins vicieux. Juste convaincu – et ravi – de cette réalité qu’il a tout simplement cautionnée, rendue réelle et moins cruelle. Un « fils », un « vrai ».
Soul se contente de le saluer, et de parfois lui caresser le crâne d’une main tendre. Même face aux caprices, ou aux jeux répétés, Junior comme bien d’autre, veut simplement exister.


★ Kind ★ Courtisan [prédef]
Carnet de Santé: .

A l'image de Bow, Kind est un excellent bonimenteur. A l'image de Pit, il travaille son image et son charme. Un étrange mélange de deux énergumènes déjà dangereux selon le choix de leur jeux. Il n'est pas rare de constater une dispute éruptant après son passage entre deux camarades auparavant amis.
Kind porte bien mal son nom et parait apprécier semer la discorde. Mais dans quel but? Y prend-t-il vraiment plaisir ?

Soul s'interroge. A quelles fins s'ingénie-t-il à alimenter le chaos?
Le courtisan qui parait apprécier la compagnie des garçons à responsabilité l'approche tout autant. Alors Soul, filtrant son venin, essaiera de le faire parler. De comprendre ce qu'il est vraiment.


Story ★ Courtisan [Prédef]
Carnet de santé: Pathologies.

Le petit frère de Boy, ça, il le sait. Un peu trop curieux, un peu trop fantaisiste à accommoder ses histoires des réalités qu’il aura idéalisées, déformées et laissée choir… aux creux de ceux qui daignent l’écouter.
Il n’est pas détestable, ses grands yeux paraissent tout le temps admiratif et sans fausseté, mais – que le Boudha de la mansuétude nous vienne en aide – ce qui sort de sa bouche n’ira jamais qu’alimenter billevesées et malentendu. Grandies et déformées, des demi-vérités flatteuses que le courtisan distord et qui deviennent ensuite pharamineuse au point d’en gêner les cibles concernées.

Story aurait donc tendance à le fatiguer, car Soul reste toujours très discret sur lui-même, ce qui aura probablement attisée la curiosité du petit garçon, au grand dam du soigneur.


Weasel ★ Courtisan
Carnet de santé: Pathologies.

Il s’affiche, il parade, le miel pendu aux lèvres. A sourire au trois-quart, jamais entier. Toujours caché. Il sourit. Mais ses yeux mentent au plus profond de leur éclat. Il sourit, il ne parait savoir-faire que ça.
Tranchant avec le solennel chef des Soigneurs qui ne lui rend pas. Car Soul ne s’amuse pas à feindre juste pour l’apparat.
Et il  se méfie des masques de joie singés. Plus que grimaces atrophiées.
Pour autant, l’Immuable a compris en quoi il avait pu plaire au Voleur d’Enfant, observant les jongleries et les passe-passe de mots, les chuchotements et rires étouffés qu’il partageait avec celui qui lui ressemblait, celui dont il parait l’ombre. Le reflet.
Est-ce que Weasel se rend bien compte de ce qui se trame ? Est-ce de l’inconscience ou de la fuite ? Une observation et connaissance des faits et des actes avilies, entachées. A ne voir les autres comme de simples diversions avec lesquelles jonglées.

Car Weasel n’est pas le seul à être attentif. A observer.
Et depuis la mort aux circonstances étranges de l’éclaireur Lapwing, Soul s’était attardé sur le Loyal, écoutant les rumeurs, les griefs, les regrets. Remarque le dévouement étrange qu’il accordait à celui qui deviendrait bien après Chef des raccommodeurs. Celui qui ne savait que rire. Rire de tout malheur.

Peut-être n’était-ce qu’un moyen d’exister et de se protéger. Mais on ne soufflait pas sur les vies sans en répondre des conséquences.

Le Chef des Soigneurs n’est pas sensible aux flatteries, pas plus au charme qu’aux présents. Et Pit se joue assez souvent assez de lui sans être jamais encore arrivé à l’ébranler.
Mais Soul se doute, il se méfie, et Pan n’écoute pas que le miel empoisonné. Dans cette « Cour », Soul n’est pas le moindre des conseillers. Mais ce « jeu » lui déplait et il fera son possible pour en –Tous- les protéger.

Alors il reste distant, à peine déférent. Et quand il se sent observé, lui rendra son regard avec la même intensité inébranlable. Même obligé de partager un peu de leur espace alloué aux racines du Grand Arbre, celui qu’il cotoie plus souvent pour soutenir Lacerate, pour empêcher les débordements, et dévier l’attention sur lui-même au besoin. Même dans son état craquelé, même morcelé, il dardera ses yeux verts pour percer le faux et découvrir les plaies. Celles qui sont à l’origine des maux infectés.


¤ Les Disparus: Carnet de Portraits: Soigneurs, garçons perdus & ceux qui le hantent particulièrement.





Dernière édition par Soul le Mer 11 Oct 2017 - 22:13, édité 61 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1023
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : NOPE sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII - XXIV - XXV
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX - XXIII



MessageSujet: Re: L'infirmerie après les... [A Archiver Soon <3]   Mar 4 Nov 2014 - 23:22

Les "Mères"
« La femme est ainsi faite qu'on devine déjà la jeune mère dans la petite fille et qu'on sent encore la petite fille dans la jeune mère. Le premier enfant continue la dernière poupée.» hugo

Soul n'a jamais su ce que c'était qu'une mère. La sienne, très frivole et mondaine, retourna bien vite sur des terres civilisées, c'est principalement par son père, qu'il fut élevé. Et s'il ne manqua jamais d'amour, leur relation ne se basa jamais sur la démonstration.
Les mères sont pour lui lié à l'image de sa propre génitrice: irresponsable, rêveuse, accrochée à une apparence qui les rend aussi insipide que mielleusement agaçante.
La seule exception qu'il ait jamais connu, serait la mère de son meilleur ami Bình, au comportement doucereux teinté d'une réserve typiquement asiatique, dévouée à sa famille et - sans qu'il ne sache pourquoi - à son propre père à lui.

C'est ainsi qu'il ne comprend pas vraiment ce besoin. Cette imposition féminine. Cette usage qu'il tolère, en respectant ces "mères" sans jamais les honorer pourtant, de leur titre.

De par son rôle, Soul est amené à en croiser la plupart (qui emmènent leurs "enfants" pour être soigné), voilà pourquoi, il connaîtra au moins de vue, chacune des mères.


Mirka ★ Mère en Chef
Carnet de Santé: Mains tuméfiées de piqûres d’aiguilles. Allergie aux pommes.

Si Soul aura plutôt tendance à garder ses distances avec les mères, il se montrera encore plus précautionneux avec la Mère en Chef, celle qu’il aura forcément à côtoyer plus que les autres, s’occupant directement des grands ou petits bobos, hantises et cauchemars de Peter Pan.
Il n’y avait bien que Ran qui avait fait figure d’étrange exception.
Et Mirka est arrivée avec ses grands yeux pleins d’expression, son expansivité, ses breloques clinquantes, sa trop grande curiosité, son inconscience vis-à-vis des pirates,  son « trop de bruit » et son « pas assez » de discret, de retenue qui tranchait d’avantage avec la seule qui avait réussi le prodige d’obtenir son respect.
Mais… elle parle français. Elle a même des bouquins dans sa langue. Une de ses langues. Le livre du Petit Prince sur lequel le soigneur n’aura pas manqué de lorgner, par souvenirs, par nostalgie. Par douleur, sûrement aussi.
Alors le Chef des soigneurs tente, malgré les fréquentes rencontres obligées ; de garder contenance, de se tenir à distance, même quand il ne peut s’empêcher, quand il doit lui parler, de le faire en français, et de lui panser ses mains blessées par ses tentatives de couture, en silence, au sein même de la Maison Sous Terre.
Et de noter le désarroi qui la transporte depuis le triste retour du Roi en la demeure, dont ils sont tous responsables… de l’état.


Trompette ★ Mère des Armuriers
Carnet de Santé: Une cicatrice à la tête, dernière relique d'un traumatisme crânien potentiellement à l'origine de son insensibilité à la douleur. Éraflures, plaies et autres blessures multiples constantes, couvrant son corps de cicatrices et de nouvelles sutures florissantes.

Le Chef des soigneurs connait depuis ses débuts, l'ancienne armurière toujours aussi bravache, aussi inconsciente aussi. Il s'était même demandé un jour, si Trompette et Maxence avaient un lien de parenté tant d'aspect que par leur nature à toujours aller de l'avant. Frontalement. Sans jamais montrer le moindre ébranlement.
Bien sûr, Soul sait que pour survivre, on se pare de milles façades, même quand on les a aussi refectionné que La Rafistolée. Et que l'on distingue entre deux fils, la petite fille ébranlée. Celle qui défie les conventions, en affichant fièrement - et nue - son giron. Ce qui dérange, gêne ou amuse, mais ne laisse en aucun cas sans opinion.
Soul à ce sujet ne sait trop que penser, alors fait-il des parallèles avec les amazones, histoire de faire passer la pilule, de rendre l'action acceptable ou en tout cas tolérable sans juger au travers de son prisme social... et de pudeur.
Et malgré sa provocation, peut-être (sûrement) par sa gouaille, Soul ne peut pas la détester. Elle finira sûrement par le fatiguer un peu (son visage restera tout de même impassible) mais elle est pour lui comme une enfant terrible, qui fait sa révolution. Qu'on ne doit pas (trop) prendre au sérieux. Il la connut armurière et n'arrive pas vraiment à la voir différemment en tant que mère, aussi est-il un peu moins réticent à son contact en dépit de sa nouvelle fonction qui l'amène à la côtoyer plus fréquemment.
Le français qu'ils parlent tous deux aura d'avantage participé à leur rapprochement, même si on le prononce toujours sous cape, entre deux souffles de Fidèle, où Soul ne pouvait qu'apprécier malgré tout ses égarements.

Trompette à l'instar d'Augur doit être surveillée de près, au vue de son incommodante affliction qui facilite tant les infections. Il n'est pas rare qu'elle soit convoquée régulièrement à l'infirmerie pour s'assurer que les nouvelles plaies apparues sans qu'elle en aie eu conscience, ont été bien traitées.

Par ailleurs Soul aura chargé Needle de s'occuper le plus souvent de la mère, afin de colmater au possible les dégâts de ses trop fréquentes plaies ouvertes, pour que la soigneuse dessine sur sa peau déjà fort marquée, de nouvelles broderies bien plus jolies.


★ Apprentie des Armuriers
Carnet de Santé: .


Rose ★ Mère des Artisans [Prf]
Bien qu'il l'ignore, Soul partage avec Rose, cette même obstination à ne vouloir abandonner personne. Cette même et triste lucidité sur leur environnement, sur le véritable rôle de leur tyran. Mais, là où Soul n'est que bienveillance et d'un certain fatalisme, Rose sombre peu à peu dans la mélancolie, frustrée dans ce rôle qui la restreint à une certaine impuissance.

Il se dégage néanmoins une certaine dignité de la jeune fille, un regard inébranlable que même Soul ne peut ignorer. Même si c'est une "mère", dont il peut admettre la nécessité chez les plus jeunes. Sans vraiment savoir ce qui la ronge, ne surprenant que très rarement, la nostalgie de ses regards, qu'il impute à de potentielles humeurs romantiques, ou d'autres rêveries typiquement féminines.


Caroline ★ Apprentie des Artisans
Carnet de Santé:

Il ne la connait pas encore, cette mère-apprentie. Il ne l’aura que vaguement entraperçu un jour, sans vraiment prendre le temps, évitant même son banquet, les gens. Avec ses mains brulées, Soul était devenu distant, pansé ses plaies dans son antre.
Et ne voyait de toute manière pas d’intérêt à une nouvelle mère arrivante.
Des vagues rumeurs qui lui seront revenu, il sait qu’elle est volontaire et opiniâtre. Un peu trop bruyante et maladroite.
Il a aussi entendu parler de la guerre ouverte avec la cheffe des éclaireurs ; ça le fit sourire.

Il aura probablement à la rencontrer un jour. Mais le plus tard, le mieux ?



MadMax ★ Mère des Chasseurs
Carnet de Santé: Borgne, amputée d'une jambe.

"Max", c'est un peu comme une poupée, le premier doudou dont aucun enfant ne voudrait se séparer. Même à demi-massacré. Même amochi par l'expérience et les ratés. C'est un peu son vétéran, sa "survivante", celle qu'il a tant et tant raccommodé. Celle qui aura tout traversé. Celle aussi, qui, quelque part, le rempli d'une étrange fierté.
Après tout, elle est toujours là. Même en morceau, Max donne l'exemple. Aussi persistante à survivre, que lui à les sauver.
Soul lui aura toujours un geste de plus, contrariant un peu, l'usuelle parcimonie. Il la sait un peu brute. Beaucoup bravache. Et très fière. Il l'aime pour tout ça. Cette petite mère. Et il continuera à tout faire, pour qu'elle ne tombe pas en poussière.


Bambi ★ Apprentie des Chasseurs
Carnet de santé: Un aspect un peu trop filiforme à en devenir presque dérangeant.

Soul évite tant faire se peut, la compagnie de la plupart des mères, trop empressée, trop attentive. A couver, à sourire, à fleurir niaisement et surtout: lui faire perdre son temps. L'apprentie des chasseurs, tout récemment arrivée en est le très fidèle portrait, de celles qu'il ne peut pas supporter longtemps.
Si l'immuable connait bien le pays des larmes, les siennes lui paraissent souvent futiles, trop concernées. La jeune fille ferait bien mieux de se détacher, de...
Soul ne saurait que dire en fait. Les rares occasions qu'il aura eu de la croiser, le chef des Soigneurs aura observé l'incroyable finesse de ses poignets. Elle danse, oui, elle vole. Peut-être même qu'elle se disparaît.
Derrière ce qu'elle aura versé, comme pour s'effacer.


★ Cilla ★ Mère des Diplomates
Carnet de Santé: Maux de tête, saignements de nez, sentiment d'oppressions, nausées, fièvres et sueurs, migraines. Traces de nombreuses piqûres sur les bras. Son état de santé semble fluctuer selon l'état et la présence de Peter Pan, Une sorte de connexion dépendante de l'âme du Roi volant. Celle de Cilla parait être épiphyte à Peter, comme une fougère ou du gui à son chêne.

C'est une mère, et pas n'importe laquelle, elle succède à Rachel, mère de velours et de fer. Une des rares que Soul daignait tolérer.
Mais Cilla est à des lieux de toute comparaison, et Soul doit bel et bien concéder qu'elle n'est pareille à nulle autre, tant dans son allure que dans son comportement. Elle est faillible, bien-entendu, et encore plus durement.
Ce n'est pas la maladie, et ce lien étrange qui l'accable le plus dans son rôle, mais plutôt ses paradoxes que le Chef des Soigneurs a eu tout loisir d'observer lors de ses fréquents arrêts à l'infirmerie.
Elle n'est pas coquette, pas séductrice. Pourtant sa voix sait se faire serpentine, sait se lover dans les luttes intestines mais Cilla lui parait être avant tout un peu trop entière, un peu trop écartelée pour réussir à vraiment utiliser tout le potentiel dont elle ignore les réelles capacités.
Elle l'intrigue. A distance. Il se méfie un peu, il a saisi en elle une lucidité, une perspicacité douloureuse. Elle est particulière, unique. Elle ne se plaint que rarement. Elle est chaotique.
Et il est bien connu, que ce sont ces ouailles qui provoquent chez Soul, le plus d'égarement.
Même s'il confie volontiers ces soins routiniers à Green, revêche contre revêche, certain que l'alchimie s'induira ou explosera. Lui permettant de l'observer sans trop se mêler, sauf quand son état s'est trop aggravé.
Et Soul consigne, la variation de ses éclats, de ce lien qu'elle semble s'être approprié avec leur terrible Roi.


Églantine ★ Apprentie des Diplomates
Carnet de Santé: Cicatrice sur le mentons, éraflures et ecchymoses fréquentes, angoisses et anxiété, épisode d’ataraxie, obsessions.

Il semblerait que les mères des diplomates doivent être rousses, et à la disparue Rachel succèderait peut-être Églantine à moins qu’une autre plus responsable ne prenne les devants.
Ses cheveux ; le seul point commun qu’elle avait vraiment avec l’ancienne mère, une des rares que Soul acceptait de supporter. Mais là où Rachel avait compris la nécessité à s’effacer, Églantine ne se faisait que plus présente, plus insistante : collante.
Moins efficace que sa déchue supérieure, dévorée d’angoisses et d’inquiétudes sur ce quoi elle n’aurait jamais pu avoir le contrôle, elle volette, papillonne, s’agite dans tous les sens, babille – parfois sans sens -, le fatigue.
Pourtant il sait bien qu’elle veut bien faire, qu’elle est pleine d’attention – trop d’attentions -, qu’elle se veut optimiste mais ne peut s’empêcher d’imaginer le pire, de laisser venir encore l’effroi qui la contamine et la rend maladive.
Et quand un de ses petits était à l’Infirmerie, Soul devait aussi se coltiner l’apprentie qui bien souvent terminait dans l’un des hamacs, prise de nausées et d’épuisement.
Elle le ralentit. Et cela l’agace fortement.
Pourtant elle ne parait s’en rendre compte, l’Immuable fait pourtant tout pour esquiver leurs inévitables rencontres. Il sait qu’elle n’est pas mauvaise, qu’elle est troublée, inquiète, et qu’elle fait aussi étrangement preuve d’une grande perspicacité dans ses bavardages.

C’est ce qu’il a découvert, au chevet d’un animal qu’elle avait tenté de sauver, qu’elle avait ramené hagarde au Grand Arbre, déterminée à tout – et à se sacrifier – pour. Cette étrange manie jusqu’au-boutiste, cet extrême quasi hystérique de pouvoir servir à quelque chose, à une cause ; à quelqu’un.

Alors il l’avait calmé, lui parlant pour la toute première fois en français – cette langue qu’ils partageaient – que ce n’était pas de sa faute, le cycle est immuable. On ne peut pas tout sauver, même s’il est honorable de persister à essayer. Il fallait aussi accepter la fatalité… et ses condamnés.
Ce qu’il avait parfois lui-même bien du mal à faire.

Depuis cet épisode, c’est un peu pire. Si Soul ne déteste pas Églantine, elle continue de le fatiguer par ses stériles angoisses, et ses obsessions, sa trop grande curiosité, celle qu’elle semble désormais lui accorder en plus d’une attention immodérée.

Comme si elle voulait le sauver aussi.
Lorsqu’elle n’était pas capable se sauver elle-même.


Aurora ★ Mère des éclaireurs
Carnet de Santé: Suspicion de plaies au dos ?

 Elle, c’est une de ceux qui le fuient. Pas vraiment lui particulièrement. Soul a appris à reconnaitre ces enfants, ceux qui cristallise un traumatisme, des maux à cacher, à une fonction et son entitée : le médecin. Celui qui soigne mais devant lequel on ne peut que se révéler, sans fard, sans pudeur. En toute vulnérabilité.
Oui Soul a appris à reconnaître le regard fuyant de ces enfants.
Et Aurora en fait partie depuis bien longtemps, depuis bien avant qu’elle ne devienne… maman. Mais Soul ne peut les forcer à venir, à moins d’une blessure évidente qu’on ne puit contenir. Alors il patiente, il est là. Toujours, attentif. Accueillant. Présent.

Même si ce n’est qu’une petite fleur fragile, un peu trop archétypée sur les penchants féminins qu’il méprise, même si elle est sans doute trop romantique, trop exacerbée à minauder et s’apprêter, rendue ainsi coquête pour attirer le regard. Peut-être.
Aurora est une perplexité, mais c’est une mère, s’en est devenue une. Alors qu’elle ne l’approche finalement que pour le plus superficiel des échanges pour les enfants blessés ne le dérange pas plus que ça. Cela l’arrangerait presque. Le dédouanerait.

Mais il a bien noté un lien particulier entre elle et Squint l’éclaireur, celui qui ne s’embarrasserait pas de futilité. Et il aura aussi un jour, aperçu le pourpre entachant la chemise sur son dos, des grimaces bien fugaces, et une échappée, une course presque.

Soul ne peut poursuivre ceux qui ne veulent de son aide, alors ce sera-t-il contenté un jour de lui murmurer qu’il n’y avait aucune honte, ni aucune crainte à avoir pour venir le voir, que ce qui se révélait ne sortirait jamais hors de sa bouche, ou de son regard.

Depuis lors, Aurora est toujours une ombre hésitante. Et lui, attend à l’entrée.


? ★ Apprentie des Éclaireurs
Carnet de Santé: ...




Redeemed ★ Mère des Grimpeurs
Carnet de Santé: Anciennes cicatrices assez profondes (probable reliquat d'une maltraitance dans l'enfance), Écorchures, hématomes fréquents, foulures... Dissociation de la personnalité ?

"Les paysages que tu as dessiné sont saisissants." - C'est ce que le Chef des Soigneurs lui avait dit, peu après son réveil, après son agression.
"C'est le petit qui les a ramassés. Tu as du talent."

L'Immuable n'était pas réputé pour distribuer des compliments, même si son oreille l'était, pour écouter et apaiser les tourments.

Il avait entendu parler de l'histoire, de la "malédiction" et continuait de s'interroger à ce propos, y voyant un potentiel cas de dissociation de la personnalité, Redeemed aurait pu, suite à un traumatisme se rêver quelqu'un d'autre, quelqu'un de plus fort qui aurait pu y faire quelque chose.
Quelqu'un qui avait justement disparu.
Là où elle faisait fort c'est en contaminant les autres de la même lubie, telle une hystérie collective, cristallisant les désirs de vengeance, de revanche à assouvir sans conséquences par les plus frustrés.
Car d'après certains rares témoins, il ne s'agissait pas forcément "que" d'anciennes victimes du "Macho".

Si le Chef des soigneurs croit en la magie et en l'existence des fées (comment pourrait-il en être autrement alors même que l'une d'entre elle s'était sacrifiée pour lui permettre de survivre ?), il demeure un peu circonspect sur l'histoire de cette apprentie-mère, un moyen potentiel pour attirer l'attention en s'établissant soi-même martyre et/ou cible... ? Ce ne serait pas la première fois qu'un des enfants se perdait jusque-là pour se punir.

Car il ne voyait franchement pas l'intérêt d'une fée à intervenir, ni la leçon qu'un changement de genre aurait à retenir. La bêtise n'a jamais eu besoin de code, ni de sexe. La cruauté non plus. C'était une chose qui s'était bien établie et confirmée au Grand Arbre.

Soul est loin de se douter à quel point Redeemed voit en lui plus qu'un soutien: un ami.
Le Chef des soigneurs dans sa terrible distance lui accorde autant qu'il le ferait avec le moindre patient, et il l'aurait fait avec un peu plus de mauvaise volonté au vue de son rôle de mère mais 'heureusement' (?), elle ne semble pas se comporter comme telle avec lui, ni ne l'ennuyer de trop avec ces minauderies.


★ Apprentie des Grimpeurs
Carnet de Santé: .


Alice ★ Mère des Livreurs
Carnet de Santé: RAS

Elle le met franchement mal à l'aise avec ses sourires béats et ses expressions qui ne changent pas. Soul a du mal avec les masques, Soul aime creuser et trouver l'authenticité mais Alice... Il la soupçonne, fronce les sourcils pour tenter de percer sa duplicité.

Et elle semble renchérir en écho, de fines ridules inquiètes fracturent pourtant sa constance, rendant Soul encore plus vigilant. Elle est comme un volcan, il le sent: prête à exploser à tout instant. Ce qu'il ignore encore, c'est ce qu'elle peut vraiment causer.


Abbie ★ Apprentie des Livreurs
Carnet de Santé: Maigreur. Rachitisme (soupçon), anorexie ?.

Elle lui parait ben menue, bien fragile la nouvelle mère apprentie, que l'on pourrait souffler et qui s'envolerait emportée par les couches de vêtements composant ses pétales. Celles qui l'enveloppent, la protègent, et laissent trahir tout de même ses jours trop creusées, ses yeux trop hantés, ses poignets bien trop fluet. L'énergie aussi est probablement amoindrie, comme la résistance à la pression qu'elle soit issue des enfants, de son labeur... ou du vent.

Alors Abbie, vas-tu t'envoler ?

L'immuable qui n'aime guère s'approcher de trop près des mères garde pour autant un œil sur elle. Il sait que Freckles ira de toute manière s'acharner à s'occuper d'elle. Son obstination aidera peut-être à la voir s'épaissir, et parfois l'île faisait des miracles ?
Et si la pluie s'acharnait, et ces étoffes se multipliaient quand elle disparaissait peu à peu à l'intérieur, alors Soul se résolvera à l'approcher. Pour l'instant il lui laisse le temps... de s'accoutumer.


Aphrodite ★ Mère des Raccommodeurs [Pr]
La mère parait être en constante représentation, si Soul ne peut nier la beauté de ses traits, La Belle l'indiffère. Elle qui parait plus occupée par son reflet que toute autre chose... Cela lui va. Elle est comme nombre d'entre elles; Ces mères. Ce n'est pas comme s'il s'était fait des illusions dès le départ.
Il n'attend rien d'Aphrodite, juste qu'elle ne le dérange pas trop. Et si un compliment peut l'aider à se débarrasser d'elle, alors Soul s'y pliera avec flegme.

Là où elle l'irrite, c'est en jouant avec les sentiments. Coeur amoureux n'écoute plus le pragmatisme, fuse-t-il des lèvres d'un enfant sage. Mais cela reste, en quelque sorte, des gamineries, des choses de leur "âge".


Kaitlyn ★ Apprentie des Raccommodeurs
Une petite fille. Innocente encore. Volontaire et forcément fragile. Mais qui, en dépit de sa grande naïveté ne manque pas de discernement.

Soul apprécie forcément d'avantage ce bon sens dont Aphrodite semble terriblement manquer, et s'il fut surprit par la requête de la petite fille ( = avoir connaissance des allergies des enfants sous sa responsabilité), il lui dicta assez rapidement ce qu'il avait constaté, partageant plus volontiers ses observations.

Néanmoins, l'aveuglement dans lequel la Candide semble se museler depuis, niant la fatalité de leur survie et mettant de ce fait en danger par cette ignorance feinte, les autres enfants; aura refroidi le Chef des Soigneurs qui aura tôt fait de replacer l'apprentie mère dans la catégorie des sottes romantiques.
Celles qui, à trop vouloir vivre d'illusions, finissent par entraîner à leur suite de carmines effusions.


Sugar ★ Mère des Récolteurs [Prf]
Sugar est exacerbation. Sugar en fait toujours des tonnes. Comme si elle souhaitait attirer toute l'attention vers elle, comme si son souhait profond était qu'absolument tout le monde l'aime.
Si Soul se voit - malheureusement - souvent obligé d'ingurgiter les friandises qu'elle créait (et ce sans les vomir), il ne peut s'empêcher un peu de réprobation face à son affection, aussi écœurante que ses sucreries, mais aussi face à son ostensible dégoût pour la vie animale. Un point sur lequel, la mère et le chef, ont tendance à se confronter.
Soul ignore les mesactions de Sugar. S'il l'apprenait, voilà qui risquerait de provoquer l'une de ses très rares mais surprenante colère.

Ils se croisent régulièrement, la mère des Récolteurs, bien plus douée en pharmacopée d'opiacés qu'en cuisine, l'aidant à préparer anesthésiants et autres tranquillisants dont il a tant besoin.
Soul tente (vainement) de rester en retrait, mais Sugar ne parait pas se formaliser d'aucune distance. Lui imposant présence et contact fréquent. Heureusement, le chef des soigneurs peut compter sur la possessivité de Green, qui détourne bien souvent, l'attention de la Praline.


Lou ★ Apprentie des Récolteurs
Carnet de Santé: Crise d'hystéries ponctuelles.

Le Chef des Soigneurs ne parait pas avoir d'avis tranché sur cette mère nouvellement arrivé. Elle suit l'ombre de Sugar et semble s'en accommoder, malgré l'excentricité de cette dernière. Son instabilité la rend parfois un peu curieuse, ses "crises" à surveiller pour ne pas la rendre dangereuse.
En fait Soul ne parvient pas réellement à la voir "comme une mère", est-ce là du fait de la perfidie que Sugar insuffle à son sujet ? Lou reste infantile, peu efficace, capricieuse sur certains aspects. A moins que là encore, son image soit ternie par ce qu'insinue la mère des récolteurs ?


Love ★ Mère des Sentinelles
Elle le dérange. Son comportement, sa provocation subtile que Soul ne peut repousser avec véhémence, puisqu'elle n'est jamais complètement prononcée. Flirtant avec l'insolence d’un semblant de pureté.
Love le déstabilise, mais le fascine, rendant tout son attrait pour le fruit défendu. Et elle en a conscience, il le sait. Il sait qu'elle sait. Que tous ses gestes sont étudiés, que ses regards appuyés n'ont rien d'innocents. Qu'elle joue. Qu'elle se joue de ce qu'elle provoque. Et s'en amuse. A leurs dépens. Sans se rendre compte du danger. La jeune fille a à perdre  bien plus qu’elle ne l’imagine. Sur-estimant le caractère inoffensif des garçons perdus… Tous, ne sauront se contenir à  son exemple.
Cette posture indolente et détachée, ne la protégera pas de l'impitoyable réalité. Des conséquences de ce qu'elle aura semé.
Il ne la voit pas comme Mère, mais comme danger. Et son insidieuse présence comme torture dont il n’est pas sûr d’être à même de résister.

Soul ne souhaite à quiconque de partager les terribles stigmates du Chef des Sentinelles. C’est aussi pour ça qu’il la met en garde, malgré ce qu’elle représente. Les protéger tous. Et la protéger de lui, aussi, de ce qu’il n’est pas certain de contrôler, ce qui hante ce presque-homme. Des pulsions qu’elle attise et alimente. Qu’il repousse, d’une nonchalance artificielle. Se sentant percé à jour ; Proie, divertissement potentiel, malgré tout ce que cela pourrait signifier pour lui.

Elle le fait fuir. Et jamais il ne l’appellera par son nom. Refusant d'instaurer cette intimité qu'une telle appellation impliquerait.


Angelina ★ Apprentie des Sentinelles
 Carnet de Santé: Fume beaucoup trop.

L’apprentie de Love. Qui n’aurait pas plus détonné. Enfant qui ne sait pas singer, au rire gras… maladroit. A la parole vulgaire, aux gestes brusques, aux vices de grands, au charivari d’enfant.
C’est toujours étrange de croiser Angy à trottiner non loin de Love, à couver des regards admiratifs vers la représentation de ces femmes qu’il ne supporte qu’à peine, et à cracher sur le reste pourtant, sans aucune retenue, sans aucun fard.

C’est peut-être pour ça aussi que Soul ne parvient pas à s’en agacer, voir à se sentir mal à l’aise. C’est une mère pourtant, même apprentie. Mais chez elle, nulle fanfare. Et quand elle se pare de faux, elle n’arrive jamais à le tenir. Brutale. Bancale. Chaotique. Intense.
Il l’aime bien. Elle fume trop pour son âge. Mais ce n’est pas comme s’il pouvait vraiment la rabrouer à ce sujet. Il ne comprend pas ses airs béats devant les péronnelles, elle lui parait à lui bien plus « belle », bien plus « réelle ».
Elle n’est pas maman, elle en a parfois les attentions pourtant, sans s’en rendre compte.
L’immuable voudrait l’aider, voudrait la rassurer. Mais ne pourra lui mentir. Et ne voudra pas la voir grandir.






Architecture:
 




Dernière édition par Soul le Mer 11 Oct 2017 - 22:17, édité 102 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1023
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : NOPE sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII - XXIV - XXV
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX - XXIII



MessageSujet: Re: L'infirmerie après les... [A Archiver Soon <3]   Mar 4 Nov 2014 - 23:23

La Salle d'Attente
« Il est des êtres dont c'est le destin de se croiser. Où qu'ils soient. Où qu'ils aillent. Un jour ils se rencontrent. » c. gallay

Soit les autres Garçons Perdus.
Trouble ★ Armurier
Carnet de santé: Maladie de Raynaud (suspicion), ecchymoses, coupures et traumatismes réguliers, auto-destruction, sommeil toujours très agités. Hystérie ?

Trouble est un ouragan, avec son œil dedans sûrement, celui qui peut être apaisé, qui pourrait permettre de comprendre le pourquoi de cette rage qui ne cesse de souffler. Encore faudrait-il y arriver.
Car Trouble est sauvage, et sauvagerie, elle porte en elle tous les symptômes traumatisés, la confrontation constante, l’inconscience, l’auto-destruction d’un enfant qui se saborde et se déteste presqu’autant que son entourage lui répugne.
Et donc s’accomplit dans la violence, dans l’expression survoltée pour s’entendre crier, pour se sentir exister peut-être.

Elle est responsable de beaucoup de bagarres et donc de blessés, devenant presque un rituel : « Trouble isn’t again ? » - Le Chef des Soigneurs a bien saisi qu’il était inutile de lui faire la leçon – pour l’instant - .
Trouble est surtout troublée, ne fait que sentir plutôt que de prendre le temps de comprendre, semble s’être construit une carapace qui la distancie des autres, atténuant toute forme d’empathie pour le couvrir toujours d’un peu plus de râge.

C’est toujours un peu compliqué de la soigner, mais c’est pourtant nécessaire. Et de laisser courir les migraines qui suivront inévitablement ses affrontements.

Mais Soul essaie quand même, par obstination (il l’est sûrement autant qu’elle) et parce qu’il connait ce visage-là, il connait, il reconnait ces expressions là. Celles qu’il ne peut pas vraiment laisser, celles qu’il s’obstine à vouloir tenter d’amadouer. Même si cela mord, griffe, rage et insulte. Soul n’est pas de ceux que la violence peut ébranler.

Alors il essaie, quand elle termine inéluctablement au cachot, au calme, au frais. Il lui rend visite, de temps à autre, lui donnant des petits « trucs » pour l’aider à lutter contre sa mauvaise circulation ; des feuilles qui chauffent, mettre une pierre chaude dans ses vêtements et chaussures pour aider à recirculer. Prendre des bains chauds de pieds, masser avec un remède que Jay aura préparé.

« Tu pourras toujours tempêter après. » aura-t-il observé, après qu’il l’eut massé.

Il sait qu’elle est toujours dans l’ombre d’Apache, et malgré toute l’affection qu’il porte à l’hérisson, ne peut s’empêcher de l’émulsion que ce duo pourrait créer, pourrait blesser. En première ligne pour être leurs propres victimes.


★ Cross ★ Artisan [Prédef]
Carnet de santé: Peau très sèche, rêche potentiellement induite par une hyper-propreté. A le dos marbré de cicatrices et lacérations: de l'auto-flagellation.

Il y a en Cross, plus qu'un écho. Plus qu'une réminiscence. Plus qu'une nostalgie. Cross, c'est une époque. C'est un passé qui resurgit.
Sous fond de prières psalmodiées, celles que l'Immuable reconnait. Celles qu'il avait souvent entendu auprès des missionnaires de ses contrées. Celles sur lesquelles il ne s'était jamais attardé, enfant.
Celles qu'il l'ont toujours fait frissonner, même quand elle étaient évoquées en anglais, soufflées des lèvres de Mary.

Il a quelque chose d'hanté dans le regard, mais ce n'est pas un mauvais effet miroir, non? Cross n'a pas d'âmes à porter sur le cœur, ou peut-être bien que si. Parfois, presque fiévreux, comme... possédé. Cela, même les Annamites y croyaient.

Et lorsqu'il avait découvert son dos, l'étendue des dégâts, ces cicatrices encore fraîches qui le constellaient... le Chef des Soigneurs n'avait pu retenir un : "Mon Dieu" en français. Un abus de langage qui ici éclatait.
Le Pieux s'était précipité: "Ne le dis à personne...". Et Soul n'avait rien dit. Il n'avait rien dit car Cross avait lui aussi découvert l'un de ses secrets.
Silence tacite. Silence expié. Et les mains de l'Immuable qui de temps à autre, pansent les plaies que le Pieu s'était lui-même infligé.


★ Apache ★ Chasseur
Carnet de santé: Écorchures, hématomes fréquents.

Ses yeux en amande, ses cheveux noirs, ses origines jusqu'à l'accent. Sa gouaille aussi. Cette manière revancharde de provoquer, ce feu dévorant dans le regard. Lui aussi, aura tout pour le lui rappeler. Celui d'avant, celui qui n'avait pas encore dégénéré.
C'était étrange combien les Chasseurs semblaient se morceler en certains de ses reflets, ceux que Soul croyait retrouver.

Alors l'Immuable est encore plus indulgent, plus patient encore (s'il était possible de l'être) avec cet enfant.
L'hérissé le provoque? Soul pourra laisser échapper un soupir. Peut-être. En souriant fugacement. Sûrement.
Apache lui plait dans sa fronde, son manque de faux semblant, sa maladresse aussi. Tout ce qui l'éloigne d'autant plus du Dragon le rend attachant.

Et Soul ne peut s'empêcher parfois, de s'inquiéter de ces élans les moins discrets; "Fais attention à toi Apache. Mais aussi à ceux que tu entraîneras. Chaque vie est bien trop précieuse pour n'être qu'oubliée." - lui dit-il en français.

Et ce même si l'Hérisse fustige et grogne, jure le détester. Le regard de Soul garde la même substance empreinte de douceur et de sollicitude.

Car en voilà bien un que l'Immuable ne voudrait pas voir banni.


★ Teath ★ Chasseur [Prédef]
Carnet de santé: Bleues, éraflures, oeil au beurre noir, parfois fêlure..

Ce grand roux est une brute, un colérique, un impulsif. Un renard enragé prêt à tout pour sentir. Pour ressentir. Et ne se sentant jamais aussi vivant que lorsqu'il a mal. Que lorsqu'il fait mal.
Soul sait très bien comment le rouquin fonctionne, il en a soigné les dégâts chez beaucoup trop de garçons perdus. Teath l'agace par son manque de retenue, cette propension à attiser la violence, à la provoquer. Il est son exacte opposé, vibrant de ce qu'il désire, ne se contenant à aucun devoir que celui de toujours se faire plaisir. Et Soul le méprise et l'envie aussi, tout à la fois.
D'autant qu'insidieusement, La Brute lui rappelle son meilleur ami, sans doute un peu moins trompeurs toutefois, un peu moins reptilien. Et ça l'agace aussi, cette tendresse qu'il ne peut s'empêcher d'avoir à son encontre, face à ce grand rieur, ce chapardeur de ses esquisses à lui. Soul qui ne peut s'empêcher malgré tout de le trouver sympathique. Et de le comprendre. Oui, pour son plus grand mal, Soul devine aisément la psyché du grand roux, et les travers qui vont avec. Ce surnom qui couvre son éducation, celle qu'il feint d'oublier. Celle qui l'occulte.
Alors Teath, ce doit peut-être l'un des rares dont le contact un peu rude, n'effarouchera pas Soul. En acceptant même ses frustres accolades viriles, comme deux bons copains.
Il cherche dans l'éclat de ses yeux, l'écho de Bình, qu'il lui parait retrouver parfois. Et c'est dans ces moment là, que le soigneur sourit timidement avec lui.


★ Flower ★ Diplomate
Carnet de santé: Des écorchures aux pieds.

Flower porte bien mal son nom ; « tree » lui conviendrait probablement mieux. Sa vision un peu (trop) paisible des évènements et entités le mettra irrémédiablement en danger, ce qui inquiète beaucoup Soul qui a pour lui beaucoup d’affection, même s’il n’est pas vraiment demandeur de « calins » surpris, l’immuable sent qu’au-delà de son attitude « Peace & Love », il y a quelque chose de bien plus profond qui ne semblerait. Quelque chose, comme un reflet, un écho de cette propension à s’accrocher, à vouloir croire que tout finirait par s’arranger. Une certaine utopie que Soul partage… en secret.

Car l’adolescent ne joue pas à l’amoureux, il semble éperdu dans sa quête, comme si la rendre apparente… la rendra plus tangible. Plus… réelle.
Son verbiage moderne le rend bien souvent incompréhensible aux oreilles du trop archaïque soigneur,  qui essaie patiemment de l’écouter jusqu’à la fin de ses très lentes envolées, avant de lui tapoter la tête en signe d’affection, et parce qu’il n’aura plus de temps à accorder.

Ce garçon tant perché sur ce monde, si proche de l’embrasser qu’il pourrait bien s’y évaporer, comme les volutes de fumée qui confortent les rêves, de cette si attendue réalité.


★ Smile ★ Diplomate [Prf]
Carnet de santé: Les joues tranchées d'antan ont figé sur lui, une cicatrice d'un sourire toujours dressé.

Soul apprécie Smile, en dépit de ce visage défiguré, de cette tristesse qu'il ne laisse jamais paraître. Sa propension à aller au-delà, et à se mettre en scène pour chasser toute tristesse en fait un compagnon admirable, qui lui parait tout aussi vital que certains des piliers au Grand Arbre.


★ Strand ★ Diplomate [Predef]
Carnet de santé: une nature angoissée.

Ancienne mère qu'il eut forcément à côtoyer, suffisamment pour observer cette anxiété qui décuplait sans pour autant en trouver la raison.
L'immuable remarqua aussi, les premières poussées de croissance...


★ Death ★ Éclaireur
Ancien Soigneur.

Une ombre discrète, peu loquace mais indéniablement efficace dans les taches qu'on lui attribuait. Même s'il dégageait quelque chose de lugubre comme s'il représentait son antithèse au sein même de l'Infirmerie.
Pourtant Soul appréciait sa compagnie, ses réponses caustiques, l’intelligence  de ses réflexions. L’étrange maturité, l’étrange cynisme au sein de l’attroupement d’enfants. Cela le changeait un peu, même s’il conservait toujours un peu de réserve à ne rien laisser poindre, le Sombre le rendait curieux. Car ce l’était ; comment était-il même parvenu jusqu’à eux ?

Il y avait des exceptions au voleur d’enfants. L’Immuable en était l’exemple le plus criant.
Alors quel subterfuge Peter avait trouvé ? Sa présence était incongrue, détonnait, mais le charmait en un sens. Ils étaient si contraires avec leurs attitudes pourtant similaires.

Le calme, la paix, une sorte de tranquillité bienveillante chez Soul, rayonnante, apaisante. Piquante, adroite et parfois cruelle chez Death.
Même leurs noms étaient opposés et pourtant complément. Jusqu’à leur apparence, si Peter avait voulu le faire exprès, il n’aurait pas pu mieux s’y prendre.
Deux adolescents du même âge, même stature, même attitudes aux aspirations les plus diamétralement opposées. Des manichéens n’y verrait qu’une vision simpliste du bien et du mal, mais Soul avait grandi dans l’insondable, l’harmonie. Le fameux Yin & Yang.

Peut-être qu’ils le représentaient bien ; même s’ils se confrontaient parfois assez vivement quand il s'agissait de décider du sort des plus graves blessés. Là où le Chef des Soigneurs voyait un espoir, Death contr-argumentait par la torture inhumaine infligée dans cet acharnement à sauver, qu'il valait mieux parfois... laisser-aller.
Dont le pronostique était étrangement parfois confirmé, lors de ses tours de garde, quelques jours, quelques semaines après.

Alors quand Salt l'accusa, les suspicions de l'immuable se confirmèrent odieusement. Le pire au demeurant: il comprenait parfaitement son raisonnement. Mais Soul ne pouvait se résoudre au Grand Oubli vers lequel chaque âme "délivrée" irait irrémédiablement sombrer.
Leur rôle était de tout faire pour sauver, grappiller encore un peu de vie pour que chacune de ses âmes existent. Persistent encore un peu.
Et Death se contentait de souffler sur les flammes vacillantes... de disperser les cendres de leur mémoire.

Le Yin, le Yang, se dissociaient. Peut-être n’avaient-ils jamais contrebalancé en fait. Peut-être qu’il s’était – encore une fois – trompé. A trop ne vouloir voir que ce qu’il y aimait.
A oublier le noir qui avait toujours été. Death ne l’avait pas trompé, non. C’est lui qui avait voulu y croire, fermement. Avec espoir. Et se retrouvait avec ce deuil sans nom, dont il ne savait que faire.

Qu’il ne pouvait pardonner, que ce soit à son sombre contraire ou à lui-même.
Ce pourquoi il appuya le changement de groupe du faiseur d'ange, ne tolérant plus sa présence au sein de l'Infirmerie duquel… (à défaut de l'être du Grand Arbre) il venait d'être banni.


★ Squint ★ Eclaireur
Carnet de santé: Mauvaise vue.

La binocle fait parti -selon Soul- des esprits les plus vifs de leur grande tribu, ce malgré son jeune âge et en dépit de son ancienne arrivée (le chef des Soigneurs ne se souvient pas vraiment d'une époque où l'éclaireur était absent). Alerte, cultivé, patient et curieux, le gamin a tout pour lui plaire. Ce qui est encore renforcé par leur inimitié commune à l'égard de sa chef; Stealth. Bien que Soul se garde de toute critique ouverte, il compatit néanmoins aux remarques persiflées du garçon. Essayant sans grande conviction d'aplanir leurs différents, la motivation de le faire s'étant d'avantage émoussé depuis qu'il aura surpris les ébats tumultueux de l'Ardente avec un indien.

Sa fonction de cartographe l'intrigue, et même si elle déplaît au principal concerné, Soul est toujours avide de contempler les travaux de l'éclaireur. Comme si cela lui permettait - à lui aussi - de parcourir avec tous les autres, ces périlleuses aventures. De découvrir l'île et ses secrets. L'île et ses plus belles parures. Autre chose, que le reflux constant des blessés qu'elle rejette sur les rives de son impuissance. Il comprend d'autant plus la frustration du garçon de rester cloisonné. Mais quelque part, Stealth a raison; au moins se trouvera-t-il plus en sécurité. Mais cela, Soul se garde bien de lui dire.

Comme la Binocle s'intéressait de près aux animaux, le chef des soigneurs lui a permis (fait extrêmement rare!) de parcourir ses carnets, ceux concernant la faune de l'île. Et avec la toute nouvelle responsabilité de l'éclaireur (l'étude de la jeune comète Chance); c'est sans doute bien pratique. Surtout en connaissance de l'amitié liant Soul et Noiraud, une comète que le chef des soigneurs a bien eu le temps d'étudier et d'apprivoiser, lui permettant de partager et transmettre à Squint ce qu'il avait découvert sur les mœurs et l'anatomie des comètes.


★ Sulk ★ éclaireur
Carnet de santé: Écorchures, hématomes, plaies routinières.

Peut-être finiraient-ils par avoir la table ronde en son entier; s'était-il fait la réflexion, en soignant l'une des (nouvelles) mauvaises coupures de l'Illuminé. Mais entre Sulk et Dude, ne semblait pas vraiment régner ce climat de solidarité.

Sulk est étrange, son vocabulaire l'est tout autant à l'instar du chasseur Gamer. Leur physionomie et langage différant, le chef des soigneurs écarta la possibilité qu'ils viennent du même endroit, et fini par s'habituer aux beuglantes de l'illuminé d'un "SOIIIIIIIIIIIN!!" clamé.


★ Anyway ★ Grimpeur
Carnet de santé: Cicatrices à l'oeil et autres sur le visages. Marque de morsure sur la main.

Soul ne connait pas des masses le petit Grimpeur, il connait par contre sa réputation de grande gueule, de provocateur.
… de délateur. Il réunirait presque tout ce qu’il faudrait pour rejoindre les courtisans, mais pour l’instant, bien heureusement, Soul n’a pas à le subir dans la Maison sous-terraine.
Le Grimpeur a fait parti des nombreuses victimes du Croquemitaine, que Soul avec son équipe a du soigner. Et intimer le silence quand il le fallait (quitte à prévenir qu’il userait de ce qu’il faudrait pour y arriver ; alors autant bien se tenir).
L’Immuable n’est pas sensible à la bravade, ni aux insultes qui glissent sur lui comme un courant d’air, il se contentera simplement de vérifier qu’Anyway est en bon état.
Et s’il y a du changement, Soul – lui – ne le dénoncera pas.
Comprenant qu’il serait inutile de le mettre en garde de toute manière, le gamin trace sa route. Tout ce qu’il pourra y faire ; c’est tenter de colmater et réparer ce qu’il aura causé. Ce qu’il se sera fait.

Ce n’est qu’un inconscient égocentré de plus dans les branches du Grand Arbre, un gamin insupportable juste paumé qui crie pour exister, qui écrase pour se prouver. Se prouver quoi ? Peut-être chercher, et chercher encore sa place, son rôle et fuir la menace. Écraser et dénoncer pour s’oublier.

Est-ce bien ça que tu caches, Anyway ?


Dusk ★ Grimpeuse
Carnet de santé: Sensibilité à la lumière. Anémies.

Ran.
Quand elle était arrivée, au banquet, Soul avait baissé les yeux. Intimidé. Ne l’observant que du coin de l’œil, cherchant à reconnaître ce qu’il y découvrait. Habituellement, tout le faste des présentations d’une nouvelle mère le lassait. Il n’y voyait bien souvent qu’un nouveau visage qui serait bien vite dévoré. Il ne fallait pas s’attacher. Il ne fallait pas s’attarder. Pan les choisissait pour n’être que des poupées à l’utilité aussi versatile que ses larmes glacées. Des simulacres de femme. Des petites filles jouant à gouverner. Celles qui – trop fragiles – s’effaceraient.
Quand leurs regards s’étaient croisés, Soul avait été tenté une fois encore de détourner les siens, mais c’était trop tard. Comme pris dans les phares de lumières trop vives, qui savent. Qui sauront. Qui peuvent. Et qui feront.
Elle était chinoise. Comme lui était indochinois. Elle portait ses origines sur la peau, quand lui les avait au cœur. Il connaissait son pays. Celui d’avant. Sa langue se basait après tout sur les méandres de la Chine Impériale. Les sons étaient différents.
L’immuable était aussi intrigué que sur la défensive. Il connaissait ces yeux. Il savait. Il les avait déjà rencontrés dans la jungle, chez ces gamines, ces guerrières que l’on sacrifiait au nom de la liberté d’un peuple colonisé. Au nom des Français.
Mais il y avait aussi la dureté des matrones, celles à qui « on ne la fait pas » - celle qui ont du vécu, celles qui n’en parlent pas. Celles qui n’affichent rien qu’une sévérité ostentatoire.
Celles dont on surprend la fragilité, au coin, dans le noir. Sur le cadavre d’un enfant perdu.
Ran lui aura fait l’effet de tant de visages, de tant d’expressions familières sur ce masque impassible que le chef de Soigneurs avait du mal à conserver sa propre impassibilité.
S’avérant presque docile avec elle, comme s’il avait reconnu son autorité. Qu’il reconnaissait l’austérité de sa conduite, la parcimonie de ses émotions.
Celles qu’il pressentait pourtant derrière ces obsidiennes.

Une poupée chinoise, aux pieds emmaillotés pour convenir aux besoins de cette société déchirée. Celle qu’il sentait inébranlable et fragile. Comme un reflet.
Celle qu’il aurait aimé protéger aussi, sentant le chemin qu’elle emprunterait, Mère de volonté. Mère de repère. Mer insondable et tourmentée.
Celle qui ne se cachait pas de réprobations, sans faux semblant. Droit aux valeurs. A la douleur.
Une symbolique, un condensé de respect. Des émotions que lui-même n’était pas bien capable d’identifier. Il était bien rare que Soul estime autant, un membre du genre opposé, sans le montrer. En se cachant. L’intimidé.

Quand Ran chuta et devint Dusk, l’Immuable ne comprit pas. Mais il sentit une onde, presque imperceptible, qui froissait l’impassible. Sans oser questionner. D’une crainte presque infantile de voir s’effondrer l’entité.
Elle est toujours Ran.
Le Chef des soigneurs ne se résolvant pas à l’appeler autrement.


★ Rainbow ★ Grimpeur
Carnet de santé: Brûlures (frottements)/ampoules (jambes, bras, paumes), fractures fréquentes: dues aux acrobaties répétées.

Le gamin est toujours très exubérant, mais à l'Infirmerie Soul incitera toujours au plus grand calme pour le repos & tranquillité d'âme de tous les patients.
L'Immuable a bien entendu parlé de lui, de ce qu'il clâme à tût-tête comme pour s'en convaincre.
C'est assez étrange de s'affirmer autant sans pour autant se risquer à grandir... Et ses gestes et démonstration sont un peu trop inconscientes, un peu trop dangereuses. Si lui ne pense pas à mal - ni ne semble rien ressentir - qui sait ce qu'il pourrait provoquer chez une de celle qu'il touche ?
Le Chef des Soigneurs n'apprécie pas beaucoup l'aspect très intrusif de ces contacts et s'il ne se sent pas vraiment menacé (l'immuable ne considérant Rainbow que comme un grand enfant un peu trop turbulent), il gardera toujours une relative distance empêchant tout embrassade (ou fanfaronnade) de se produire.

Il ne pense pas que l'orientation de Rainbow soit normale ni vraiment saine, mais tant qu'il n'y a pas d'incident au Grand Arbre, il voit mal ce qu'il pourrait y redire.
Chacun est libre de ses folies... Ou de ses maladies. Et si Rainbow s’épanouit ainsi... C'est un peu son problème, même si le Chef des Soigneurs préférerait largement que le grimpeur fasse preuve de plus de pudeur et d'humilité, et sans se rendre compte réellement, que Rainbow est loin d'être le seul aux inclinations contraires, qu'il connait.


★ Pretty ★ Livreur
Carnet de santé: Traces de cicatrices au cou, potentielles marques de strangulations ? - Soul n'aura fait qu'entr-apercevoir ces marques.

Quand il l'avait croisée pour la première fois... C'était aux abords de l'Infirmerie, quand Pretty paraissait harceler Timory par un enthousiasme un peu trop brutal qui gênait le calme régnant habituellement en ses lieux.
Leurs premiers échanges furent austères, Soul calmant la tempête qui l'animait, tout en comprenant l'entreprise de la Fausseté envers sa soigneuse. Tant que l'affection et l'amitié était sincère, l'immuable n'avait aucune raison d'intervenir. Tous savaient bien combien Timory avait besoin d'une véritable amie. Mais pas aux dépend de l'Infirmerie, ce pourquoi l'Immuable se sera fait clairement comprendre.

Quelque chose aussi, le dérangeait dans le comportement de l'adolescente. De ses minauderies, parangon miniature féminin, il ne savait trop pourquoi, par certaines de ses attitudes elle lui rappellait Sugar (en bien moins suffocant!), peut-être est-ce ses regards?
A l'époque, le chef des Soigneurs avait bien du mal à cerner "la fausseté". Il est toujours difficile de révéler ce qui persiste à se cacher.

Et puis... l'adolescente avait été une de ses victimes. Une de son meilleur ami. Le Dragon lui avait perforé les flancs d'une balle mal ciblée. Le Dragon qui occupait toutes ses pensées, qui l’obsédait.
Et Soul s'était senti coupable. C'était comme s'il avait tenu l'arme.
Les récriminations du Chef des Livreurs trouvaient un tout autre écho en ses regrets inavoués.
Pretty en subissait l'ire et... Pretty s'avéra être plus masculin que ses frusques laissaient présager. Mais cette donnée curieuse, ne pourrait jamais effacer la cicatrice marbrant désormais son ventre...

Et Soul se sentait désormais concerné par son bien-être. Aussi, que ne fut pas sa surprise quand le livreur se révéla à lui au Bal des Fées, de cet amour tout onirique que l'Immuable ne pouvait partager... Mais qu'il rendît avec tendresse, d'un chaste baiser.
S'interrogeant désormais d'avantage sur l'individu que sur la victime, curieux et responsable. Se sentant trop lié à lui, trop concerné pour l'ignorer.

Alors Pretty, l'évidence de ce que tu veux être semble briller, mais qu'en est-il de ce que tu es ?

Leur lien particulier ne cessa de prendre d'étrange tournure, aux chevets de la Fée Pétrole que l'Immuable avait sauvé. Et par tous ses silences, ces regards un peu gênés qu'il faudrait un jour traduire.
Car Soul ne souhaite pas que la Fausseté aie envie de fuir.


★ Mute ★ Raccommodeuse [Prédef]
Arrivée depuis peu, Soul resta perplexe face à son bégaiement. N'y trouvant aucune cause physique, il s'interrogea sur une probable raison psychologique sans toutefois trouver le temps de fouiller à ce sujet.
Elle n'avait pas l'air mauvaise fille, et paraissait consciencieuse. Tant qu'elle ne l'ennuyait pas avec ses idées fantasques, Soul la tolérait.
Mais depuis quelques temps, l'ancienne mère des grimpeurs a changé. Sa pathologie s'est aggravée au point de la rendre muette. Le Chef des Soigneurs s'en préoccuperait peut-être s'il n'était pas lui-même si heurté par les derniers événements.
Certaines de leurs blessures sont pourtant similaires. Mais le temps seul pourra y remédier. Le temps ou l'île qui les aura dévoré.


★ Silent ★ Raccommodeur
Carnet de santé:

Un petit garçon qu’on ne remarque presque pas, qui s’efface, se cache presque. Une ombre de la mercerie que Soul connaissait à peine. Une petite ombre qui avait pourtant suivi courageusement les volontaires à braver l’Esprit Feu, à en subir comme chacun d’entre eux les brûlures et souvenirs de ceux qui n’en étaient pas revenus.
Soul ne le connait pas vraiment d’avantage, bien qu’il l’aie déjà vu dans le sillage du soigneur Slumber (aujourd’hui disparu) ce petit garçon toujours en retrait, toujours en lui-même, mais il sait que même effrayé, Silent essaie.

Et il a remarqué son carnet. C’est une sorte de secret qu’ils ont en commun. Celui de dessiner, de croquer, chacun pour améliorer le monde à sa façon. Il a entr-aperçu une fois (très furtivement) une des esquisses, et surpris ses regards vers la cheffe des artisans.
Alors Soul pense avoir compris quelque chose, mais ne veut pas faire fuir le Lugubre en étant trop soudain, et fait parfois mander Silent pour de petits travaux (comme des écharpes pour les blessés, de nouveaux tissus et pansements pour endiguer les plaies).
Au moins le petit garçon n’est pas dérangeant – mais intéressé – et il en profite toujours pour lui montrer certains de ses croquis (pas les plus détaillés de l’anatomie des plaies ; ce le dégouterait), et d’aviser nonchalament son propre carnet d’un « Oh tu dessines aussi ? » nonchalant,  parler de ce que les artisans auront accompli pour l’Infirmerie, que l’équipe d’Harmony est toujours en quête d’enfants créatifs pour l’aider. De lentement suggérer cette idée.


L’immuable le faisait souvent mander aussi, lors des check-up routiniers de Tick-Tock à l’infirmerie, lui permettant d’observer son cœur, en biais. Et d’être directement en rapport avec l’artisane. Qui sait, peut-être qu’un jour, Silent pourrait oser.



★ Yarn ★ Racommodeuse
Carnet de santé: Egratinures, hématomes et ecchymoses réguliers. Perforation à la main.

Elle fait partie des tous petits, ceux qu’il faut parfois un peu faire rire, divertir pour soigner, détourner du « ça va faire mal » pour pouvoir agir, pour pouvoir aider. Petite fille déjà trop affirmée, déjà trop consciente de ce que ses larmes et ses cris pourraient donner.
Mais avec le Chef des Soigneurs, petite, ce genre d’épopée ne pourra rien donner. S’il faut négocier, il patientera, jusqu’à trouver le bon moment, le bon angle d’attaque. Le bon détournement. A coup d’histoire et de personnages qui surgissent d’un coup, derrière son stéthoscope (un peu pété, un peu vieux, Peter le lui a ramené il a bien longtemps), le doc devient un autre. Un personnage qu’il faut deviner, et dont on obtient les réponses seulement après les avoir méritées, les avoir gagnées. Avoir résisté aux bobos sans crier, sans taper, sans déranger les autres blessés.
Et c’est à ce moment-là que Soul ira gratifier l’élue d’un de ses rares sourires, un de ses rares gestes de tendresses, caresse dans les cheveux, et plus rarement, plus exceptionnellement un baiser sur le front (au moment les plus douloureux, où l’on a été brave).

Voilà sa routine, même dans les tempêtes des caprices  pluvieux, l’Immuable ne tangue pas, ne s’ébranle pas, ses sourcils se froncent à peine. Et il attend la fin, ou atteint l’œil du cyclone et parvient à l’endiguer.

Enfin il y a Noiraud, la comète que la petite fille a su apprivoiser malgré (ou grâce à ?) son jeune âge et le danger. Noiraud sur lequel Soul lui demande de veiller, de l'alerter si elle observait un changement inquiétant, une blessure (qu'elle ne devait pas soigner elle-même car on ne sait pas s'il n'y a pas de problème, il faut demander au Chef des Soigneurs d'y jeter un oeil d'abord), Noiraud de qui il partage les anecdotes et le mode de vie, discourant sur la comète comme l'aurait fait un documentaire animalier (pas chiant ok).

Et puis, elle a recousu Jaw. Ce n’était pas très beau à voir après, mais elle n’a pas hésité (ce qui est peut-être effrayant qui sait), c’était peut-être nécessaire, peut-être pas. Mais Soul se dit (en l’ayant remerciée d’avoir fait ce qu’il fallait) que si elle veut recommencer (et elle recommencera sûrement), peut-être faudrait-il la former.

Hey Yarn, voudrais-tu être soigneuse ? Car seuls les soigneurs peuvent recoudre corps et âmes des enfants, en dehors, c’est interdit. Ça peut même être puni par Peter Pan.

Dans la même idée, en fait et lieu de moraliser et restreindre ses élans de violences envers les autres enfants, Soul laisse entendre qu'il attend bien mieux d'elle, de son "potentiel", qu'il préférerait largement la former plutôt que de perdre du temps à soigner ceux qu'elle a volontairement esquinter.


★ Crimson ★ Récolteuse [Prf]
Carnet de santé: Obsédée par les contes, traits de paranoïa & hallucinations. Son comportement erratique pourrait trahir des abus passés, pareil à ceux vécus par certains enfants, victime de pirates.

Soul observe de loin, ce drôle de chaperon rouge, gardant sa vigileance auprès de celui qu'elle appelle son "frère" (qui l'est probablement réellement); Tick-Tock, l'enfant au coeur mécanique.
La croisant relativement régulièrement, Soul tente de la guider, de l'orienter vers un chemin qui pourra l'apaiser.




Eagle ★ Sentinelle
Carnet de santé: Griffures & lacérations issues du bec et des serres de ses oiseaux de proies. Tics, parfois puces. Nombreuses ecchymoses et égratignures.

Il avait déjà entendu parler de lui – de cette sentinelle récemment arrivée qui avait apprivoisée un « aigle » - avait été intrigué, mais n’avait pas eu l’occasion de croiser l’énergumène (même s’il voyait tourner autour, en haut, le Pyrargue), jusqu’à la buse blessée. Eagle tenait visiblement à s’en occuper lui-même, Soul avait pourtant pris le temps de le rejoindre : « Te penses-tu vraiment en mesure de la guérir sans les soins adaptés ? » avait-il tranquillement exposé, avant de l’ausculter derechef, faisant preuve d’une extrême délicatesse et patience, trahissant une longue habitude au traitement des animaux, les volatiles de tout acabit n’avait jamais fait exception.

Soul n’avait pas dit grand-chose, n’avait pas même pris la peine de vraiment se présenter. Se contentant de soigner l’oiseau, et de donner des consignes au sentinelle sur le traitement à suivre pour sa convalescence (ainsi que de lui amener l’oiseau ponctuellement pour le suivi). Le Chef des Soigneurs avait saisi qu’Eagle avec eux, faisait plutôt preuve d’assurance, à avoir les bons gestes « Un dresseur » - avait-il déduit. Aussi, ne s’était-il pas formalisé d’avantage, demandant juste à faire attention.

Et  puis en un rien de temps, les rapaces s’étaient multipliés. Et les conséquences qui vont de paire, désignant très vite leur responsable et allié.
C’était pour le moins étrange que les oiseaux pénètrent l’Infirmerie, les odeurs qui se dégageaient ici, issues des remèdes et des onguents n’étaient pas forcément du genre à les attirer. Et l’Immuable, avait observé leur jeu.
Etait-ce son attention qu’on voulait attirer ? Il alla faire mander le Fauconnier, avant que le ramdam ne grossisse plus encore, avant de changer d’avis, et de se déplacer aussi.
Oui, c’était sûrement son attention que les oiseaux avaient réclamé – et obtenue – . Soul avait alors tenté de les contenir alors que leur maitre se faisait punir, et d’ensuite soigner celui qui s’était pris une dérouillée.

« C’était mérité. » avait-il simplement ponctué. Tout en traitant les ecchymoses avec délicatesse.
« On est responsable en entier de ce qu’on apprivoise, en assumant les conséquences sans les fuir ou les ignorer. Et chercher à les multiplier… un jour tu ne pourras plus les contenir. Ce ne sont pas des jouets Eagle, mais des êtres d’instincts, de primalité. Et de liberté. C’est aussi le rassemblement d’autant de caractère différent sur le même territoire qui aura occasionnée cette émulation d’agacement (il parlait là des actions des oiseaux) , essaie d’être moins inconscient à l’avenir, de moins écouter ton désir égoïste à t’en faire le maître, et de réfléchir d’avantage à ce qui est le mieux. Pour eux. »

Car Soul ne plaisantait jamais avec la cause animale.

« Et viens me chercher si l’un d’entre eux s’est fait blessé. »


Justice ★ Sentinelle
Carnet de santé: Egratignures, ecchymoses, hématomes réguliers.

« Just » est agréable, simple, sans formalité. Just’ ne parait pas s’en encombrer. Just’ parait vivre sa vie de perdu, sa vie éperdue avec les poings et l’aisance de ceux qui arrivent à s’adapter.
Justice, il l’a connu surtout au travers de Tufty, celui dont le portait vint rejoindre les carnets, leur troublante ressemblance vite mise sous le compte de la fraternité.
Just’ vient ponctuellement se faire soigner les conséquences des bagarres, celles qu’il aura laissé poindre et qui parfois ont un peu dérapées, celle qu’il laisse tranquillement s’établir pour se défouler.
Justice, il l’a parfois affronté aussi à l’Arène quand Peter l’y a obligé, les rares combats où Soul pouvait ne pas craindre de blesser au point de casser, à affronter un adversaire sans cruauté, devenant camarade sincère dans ces échanges de poings et de pieds.

Les rares moments où le Soigneur n’a plus eu peur de se condamner… face à (la) Justice et sa constance, sa bonhomie que rien n’altérait.
Où il éprouvait presque du plaisir dans ses jeux de garçons que sa fonction lui avait appris à détester.


Zombie ★ Sentinelle
Carnet de santé: Ecchymoses, coupures et brûlures régulières.

Zombie, c’était un mauvais souvenir d’histoire, tout droit issu du passé. Zombie, c’était les pans d’anecdotes horribles et tuméfiées qui apparaissaient dans son ombre, celle de la Guerre qui s’était achevée l’année de naissance de Soul, alors Alexandre.
Il ne l’avait pas connu lui-même cette guerre, mais son père lui, avait beaucoup perdu d’elle. Que ce soit sur leur terre natale française, que ce soit en Indochine que les Japonais décimèrent. Les Japonais, ces alliés des nazis.
Zombie, c’était des cauchemars d’une autre ère pas si vieille, pas si éloignée de lui. Alors Soul savait, Soul comprenait où pouvait comprendre la haine qui habitait Clumsy quand il avait le malheur de le croiser. Il savait, il comprenait aussi le mécanisme rôdé, le lavage de cerveau dans lequel Zombie avait poussé, avait grandi.
Et il se demandait, s’il était jamais possible d’en réparer les dommages, de l’éveiller. Comme s’il était possible de repousser cette irritation à chaque fois que La Torpille en parlait. De lui, du Führer, de ses idées, de ce qu’il avait tant glorifié. Ce qui pourtant n’avait sûrement pas été.

Zombie, Soul le soignait comme les autres tout en gardant une certaine distance, une naturelle défiance. Zombie, c’est tout de même celui avec lequel il se forçait à voir au-delà, à chercher ce qui pourrait l’humaniser. Zombie, c’était toujours une suite de déceptions vandales, et d’espoirs qui renaissaient.

Et Zombie était le seul qui – contre tout attente – les avait tous sauvés, quand chacun luttait contre le feu, contre les flammes, contre l’Esprit Ardent trop orgueilleux souhaitant les dévorer. Quand tous étaient occupés, c’est Zombie qui mena le plan à bien, à la limite de se sacrifier pour tous. Tous ces gamins qu’il méprisait.

Zombie redevenait cette énigme, et cet espoir un peu aussi ; d’humanité.




¤ Les Disparus: Carnet de Portraits: Soigneurs, garçons perdus & ceux qui le hantent particulièrement.




Dernière édition par Soul le Mer 11 Oct 2017 - 22:24, édité 109 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1023
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : NOPE sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII - XXIV - XXV
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX - XXIII



MessageSujet: Re: L'infirmerie après les... [A Archiver Soon <3]   Mar 4 Nov 2014 - 23:24

Mystèrieux Indigènes
« Avant de juger son frère il faut avoir marché plusieurs lunes dans ses souliers. »

Soul surnomme les Peaux-Rouges: "les natifs". Il respecte infiniment leur existence et voudrait les comprendre (tout comme il l'avait fait de l'autre côté, avec les vietnamiens). Notamment apprendre des secrets des Chamanes et Guérisseurs pour l'aider à se perfectionner et à sauver plus de vies.
Il est néanmoins conscient que leur instinct de "guerriers sauvages" les rend aussi dangereux et prompt à l'altercation. Certains noms tonnent de manière terrible, de la bouche d'enfant survivants.

En tant que soigneur qui n'a d'autres formations médicales que celles que son père lui avait donnée et les notions et remèdes indochinois qu'on lui avait appris, Soul tente de se perfectionner et d'apprendre auprès d'autres. S'il est ingénieux face aux nouvelles plaies et maladies rencontrées, il ira sans cesse chercher de nouveaux remèdes, quitte à apprendre des autochtones, de leurs chamanes, de leurs soigneurs. Et d'aller exceptionnellement à leur rencontre. Y faire des séjours (dès lors l'infirmerie est confiée à Green, nommée Cheffe de substitution en son absence) quand il se trouve l'occasion (et l'accalmie).


Les Delawares

Terriblement fantasque et vivant, ses autochtones lui évoque les fêtes bariolées dont il avait eu l'occasion de participer quand il était enfant, auprès de certaines ethnies Indochinoises. Il apprécie leur apparente bonhomie, même s'il les trouve parfois un peu bruyant.
★ Harfang Cendrée ★ Delaware [PRF]
Ancienne garçonne perdue .
Sans l'avoir réalisé encore, Soul la connait sous: "la Féroce ". Lorsqu’elle était une sentinelle (les plus à même de se blesser et donc de le croiser).
Elle fut sa toute première patiente. Maladroit,  car tout récemment arrivé et peu habitué aux rares outils dont il disposait, la peau-rouge lui doit une inesthétique cicatrice qu’il n’est pas parvenu à réduire.
S'il s'en voulut immédiatement (occultant qu’il l’avait sauvé), elle ne parut y prêter plus d'attention, et c'est avec douceur que Soul l’apprivoisa patiemment. La Féroce fit partie des rares à figurer sur son carnet, de son vivant, mais... les annotations : "Tombée  contre les pirates" apparurent entre temps.

C'est sans doute avec sa disparition, et le manque de réponse à son sujet, que Soul commença à réaliser la triste réalité dans laquelle ces enfants survivaient. Acceptant avec fatalisme la mort de sa première patiente, celle qu'il n'avait pu... ni sauver. Ni "rattraper". Et commençant lentement à se faire à l’idée qu’elle n’était que la première d’une longue lignée.

Il ignore encore qu'elle subsiste sous le masque d'Harfang Cendrée, cette jeune femme pâle, fantôme bariolé de ce qu'il a connu lui est pourtant familière mais... Devant son apparente froideur, il n'a jamais osé encore l'interroger. Il sent posé sur lui, une amère rancune qu'il ne peut expliquer. Cette indienne lui fait penser à un prédateur blessé, qui, acculé, réduirait tout à néant jusqu'à se consumer. Alors, il patiente. Peut-être que l'occasion finira par se présenter, peut-être qu'Harfang Cendrée arrêtera de le dévisager de cette hargne ostensible. Peut-être qu'il finira enfin par comprendre... Et par réaliser… qui elle est.


★ Héron Placide ★ Fils du Chef
Lors de ses rares escapades auprès des Delawares, si Soul doit fréquemment esquiver les intentions de leur Chef à le faire fumer, mais aussi des plus tactiles membre de la tribu, Soul sait qu'il sera toujours plus ou moins tranquille au côté du Héron, dont le flegme apparent et la concertation générale vis à vis des autres lui fait écho. C'est aussi généralement l'un des premiers peaux-rouges qui l'accueille dans la Tribu, par son rôle de sentinelle.

Héron est vraiment différent, mais comme son père, parfois un peu trop concerné, l'obligeant à souvent changer de sujet.

Du vivant de Veuve Enjouée, et sans que Soul ne connaisse l'exacte raison, le fils du Chef préférait quérir le soigneur lorsqu'il s'était blessé plutôt que de faire appel à la squaw de son père.
Contrariant un peu ses habitudes, mais Héron laissait apparaître la même inquiétude que les autres petits garçons, auquel Soul faisait face, pour le rassurer.

De ces échanges, une lien de confiance magnanime s'est tissée, même si depuis la mort de sa belle-mère, Héron fait désormais appel à la nouvelle guérisseuse nommée, espaçant donc leurs rencontres.


★  Corneille Ardente ★ Chaman [Prd]
Soul a eu des échos de ce chamane fantasque auprès des perdus qui avaient été conviés à leurs fêtes, l'intriguant énormément. Tant par sa nature, que son ambivalence et la sagesse qui semble émané de lui.
Le Chef soigneur n'a aucune notion (ni talent) de magicien, mais la science de Corneille est toute autre. Leur première rencontre fut pour lui, foudroyante, Soul retrouvant en ses propos, des échos de son propre père, même si son comportement diffère. Soul le trouve terriblement vivant, en harmonie avec ses extrêmes, ce qu'il envie beaucoup lui qui ne parvient qu'avec peine à se retenir debout sur le fil de ses abysses.

Il a néanmoins pour l'instant toujours réussi à se dérober quand venait le moment de fumer, préférant garder l'esprit lucide pour continuer à les observer.


★ Pluvier Doré ★ [Prédef]
Son exubérance n'est pas forcément plus étrange que celle d'un autre membre de la tribut, mais Soul ne peut s'empêcher d'être un peu mal à l'aise en le croisant. Son "art" n'aidant en rien à amadouer le soigneur qui le trouve d'avantage déconcertant, même si on lui a conté son histoire, ses aspirations.
Et comme ses pairs, Soul se dit que le Pluvier ne pourra pas toujours être sauvé.


★ Ibijau Assoupi ★
Soul ne sait pas que Slumber est en fait en vie. Pour lui, le japonais aura disparu mystérieusement lors de la canicule sans qu'il n'y puisse quoi que ce soit. Et en dépit des recherches que l'on tenta. Soul n'avait vraiment pu le réaliser que bien après, revenu du volcan avec ses mains ravagées, la douleur et la peur. Soul avait cherché a savoir ce qu'il en était advenu, après, quand il avait pu se relever. C'était bon aussi d'oublier son impuissance, de s'oublier à la recherche de l'autre... Mais... non. Il n'y avait aucune trace du Bélier. Il s'était volatisé. Un de ses soutiens en moins. Pourquoi? Comment ?
Est-ce qu'il le saurait jamais ?
Le portrait de Slumber vint rejoindre son carnet trop chargés, et ses cauchemars aux regards muets, aux regrets hurlants.

--- Leur lien Passé ---

"Le Jap". C'était ainsi qu'il l'avait très rapidement surnommé en son for intérieur. D'abord un peu méfiant, un peu réticent à sa présence. Peu enclin aux réminiscences venimeuses envers ce peuple qui avait fait tant du mal aux "siens"; les Indochinois, ceux qui avaient été envahis et massacrés... Bien vingt ans après l'époque du Bélier. Et puis, l'immuable l'avait observé. De loin, sans trop s'approcher. Il savait qu'il était idiot de s'accrocher aux clichés, aux haines du passé. Celles qui ne lui appartenaient pas vraiment. Celle dont Slumber ne pouvait être responsable. Celle qui était pourtant ancrée dans sa mémoire, dans les histoires et les plaies qu'on lui avait si souvent montrées, là-bas.
Mais le Chef des Soigneurs avait pu compter sur le Bélier, sur sa patience, sur ses compétences. Sur son attitude toujours égale et son grand calme, son efficacité discrète mais salutaire.
Ils étaient trop peu nombreux; ceux qui sauvaient vraiment. Ils étaient trop peu nombreux, ceux sur lesquels on pouvait se reposer complètement. Trop peu pour se laisser aveugler bien longtemps.
Et Soul s'était rapproché. Tout doucement. Un peu aux abois. Luttant contre ses préjugés. Et Soul l'avait découvert, il l'avait compris. Slumber partageait avec lui l'amour des bêtes, il en avait lui-aussi une certaine expérience. Leur contact n'effrayait aucun des deux et il n'était pas rare que l'Immuable demande au Bélier de l'assister quand il en traitait, lui accordant une confiance inébranlable.
Chacun d'entre eux pouvant évoluer paisiblement dans l'espace de l'autre, sans heurt, comme si, de leurs deux présences naissait une certaine sérénité, générée par leur calme, la douceur et patience de ses deux personnalités aux essences si divergentes.
Et lorsque Slumber dormait, Soul veillait. Toujours.

Le Bélier est un des murs de fondations, discret presqu'invisible parfois; mais dont une maison a un besoin viscéral si elle ne veut pas s'écrouler.




Les Piccaninnys

Soul préférera ne pas trop s'en approcher. Même s'il en respecte l'autorité sauvage, quoi qu'en craint aussi la rudesse et l'esprit guerrier. Cette tribu que Pan semble privilégier pour ses "batailles" et qui ne cesse d'osciller entre amie et ennemie, au bon vouloir du voleur d'enfant. Il sait cependant que la "Tribut des Perdus" peut compter sur leur aide si leur tyran se trouve dans le besoin.
★ Puma Sanguinaire ★ Chef[Prédef]
Soul connait ses qualités de leaders et respecte son existence, comme en craint les conséquences, et sa trop grande célérité, ses compétences de guerriers si prompt à abîmer les siens lors de leurs batailles.
Il comprend le mécanisme, il sait la nécessité, mais Soul s'en désole et réfutera toujours la violence. Puma lui rappelle les guerriers Hmong (duquel son meilleur ami était issu) dont se servaient les français (puis les américains), terriblement efficaces, alertes, qui s'adaptaient à tout. Ceux là même qui étaient traqués par les autres ethnies vietnamiennes. C'est aussi à cause de ça, que Soul a, à l'égard des Piccaninny, des sentiments contraires. De l'admiration, de l'affection, et un désolement profond.

Il reconnait néanmoins autant le père que le Chef en cet homme, ce qui renforcera toujours en Soul, un respect profond, pour celui qui privilégiera toujours sa famille et sa tribu avant tout.


★ Capricorne Silencieux ★ Apprenti Chaman
Il entendit parler de lui la première fois par Green, que le Piccaninny aurait sauvé des anneaux d'un anaconda. Son essence le rend particulier même pour ses pairs, mais c'est avant tout son rôle - et ses migraines - qui intriguèrent le chef des Soigneurs qui demanda à en faire la rencontre. D'abord pour le remercier d'avoir sauver un des siens (ce pourquoi Soul considérera avoir une dette), ensuite pour s'approcher en douceur d'un membre d'un peuple qu'il considère comme dangereux. Il fut encore plus surpris de l'apparente délicatesse de ses gestes, de son ton presqu'atone, lui donnant une toute nouvelle image des Piccaninny.

Pour le remercier, et en ses qualités de médecins et vétérinaire, Soul recherche un remède qui serait satisfaisant et surtout pérenne pour le capricorne contre ses maux de têtes que l'apparition de ses cornes provoquent. Tout d'eux s'échangèrent d'ailleurs certaines recettes et astuces, que seuls deux migraineux pourraient connaître. C'est aussi Capri qui lui aura révélé les capacités régénératrices de la salive de Lys Tigré, et aussi lui, qui leur sert en quelque sorte d'intermédiaire, faisant part à Soul du désir de sa princesse à rencontrer le chef des soigneurs.


★ Lys Tigré ★ Fille du Chef [Predef]
Si le penchant de Lys pour Peter est connu de tous, il l'est aussi de Soul. Le Chef Soigneur qui préférait éviter pour cette même raison (rendez-vous compte! Une romantique!) la princesse guerrière, mais aussi pour tout les échos qu'il avait entendu d'elle. Impétueuse, frondeuse, farouche, courtisée et pourtant obsédée par le voleur d'enfant. Il ne doute pas de son charisme aux rumeurs que les enfants impressionnées colportent mais aurait préféré ne pas s'en approcher. Ce que Capricorne Silencieux aura contrarié par ses révélations, obligeant le Chef des Soigneurs a devoir un jour rencontrer la princesse des Piccaninny et son peuple. Pour la remercier des bocaux rempli de sa salive régénératrice, offert à l'infirmerie et sans doute satisfaire à sa curiosité toute féminine, ce que l'immuable appréhende quelque peu.


★ Boa Nocturne ★ Chaman
Encore une fois, c'est surtout par le Capricorne que Soul entendit parlé du Chamane des Piccaninny. L'immuable et l'impassible se ressemblent beaucoup par leur comportement mais Soul est loin de s'être résigné à la fatalité, ce qui l'empêche et l'éloigne de la sérénité dont Boa est coutumier. Le Chef des Soigneurs aurait beaucoup à apprendre de ce chamane, mais jamais n'accepterait de se couper ainsi des vivants. Quitte à sacrifier son existence, il ne peut oublier leurs émotions, leurs sentiments. Enterrant les siens, qu'il endort dans l'alcool. Oui, Soul aurait beaucoup à apprendre de cet homme.


★ La Présence ★ (Feline Azurée) [Predef]
Les rares moments où le soigneur se promène, au-delà du Grand-Arbre, hors des quatre murs de l'infirmerie, il se sent souvent... observé.
Soul s'est dit qu'il était naturel que les créatures fassent montre de prudence. Alors, il se détend et patiemment, attend que cette présence se découvre. Se manifeste. Mais jusqu'à présent, elle ne l'a jamais fait. Même son ami le Renard l'a une fois senti avec lui, dirigeant son regard d'or vers son point d'observation. La présence avait vite fuit. Soul ne sait pas ce que cet "observateur" lui veut. Ni ce qu'il sait, ce qu'il a appris. Il serait très surpris de découvrir derrière ses deux yeux scrutateurs, l'une des fières guerrières Piccaninny.

Ce que Soul ignore encore, c’est que la « présence » s’est enfin révélée, l’a enfin approché. Mais par le biais le plus inattendu ; un bal Onirique. Le Bal des Fées.
Le Chef des Soigneurs n’aura toujours pas fait le rapprochement, il ne connait pas même son nom. C’était un rêve, un rêve merveilleux que le Petit Peuple avait concocté. Un rêve où son cœur n’avait jamais été aussi étreint, aussi vibrant, à danser au bord du gouffre de ses sentiments. Où son corps n’avait jamais été aussi brûlant, aussi dévoré de désir et de tourment.
Où l’Immuable s’était épris de la Guerrière par la magie de fée mutines, où il s’était retrouvé dans un sandwish triangle étrange avec le Trancheur de Pied, où il avait remporté son cœur, malgré les affrontements.

Soul se souvient encore du miel et du safran de sa peau, de ces lèvres qu’il avait goûtées. Cela le poursuit encore parfois la nuit, bien qu’il se soit vite remis à la réalité.
C’était un beau rêve, il avait été heureux. Mais ce n’était qu’un rêve, et chacun se devait de se réveiller, à sa place. A perdurer sur ses responsabilités.

C’était parce qu’il s’agissait d’un rêve que Soul s’était ainsi comporté, n’est-ce pas ? Même s’il n’en avait compris la substance… que proche de son éveil.
Les sentiments n’étaient qu’illusion, ne servait que de diversion, et il avait été reconnaissant aux fées, il l’avait accepté. Car jamais il ne laisserait son cœur s’emballer… dans leur Réalité.

Soul était soigneur au Grand Arbre.
Et il le resterait.

Mais que vaudrait vraiment la raison, face à la vindicte passionnée d'une guerrière et la confrontation ?
L'Immuable était bien moins insensible ou en contrôle qu'il ne le pensait... dans leur réalité.



★ Grizzly Funeste ★
Profil: Ancien bras droit de Puma Sanguinaire, la rumeur le disait disparu. Autour de lui flotte une aura de violence bestiale, intolérance affirmée, le guerrier ne faisait jamais preuve de pitié. Nombre de perdus en firent les frais, pour s'en être approché de trop près, sans se rendre compte du danger.
Mais le peau-rouge ne parait pas attaquer à vue, qui sait ce qui motive vraiment ses exactions. Certains bruits le disent cannibale. Il est puissant, infiniment dangereux, à traiter avec précaution.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 





Les Hurons

Soul les connait mal, et craint un peu leur apparition évanescente. Il apprécierait sûrement leur philosophie mais serait sans doute perplexe face à leur tolérance vis à vis des genres. Le fait que leur cheffe soit une femme ajoute à la méfiance.
★  Phasme Suprême ★ Chef [Prédef]
 Elle est presque une légende, cette cheffe indienne presque végétale. C'est peut-être une nymphe en fait, un être de curiosité et qui la suscite en tout cas, même auprès des enfants du Grand Arbre, même au sein de l'Infirmerie où Soul continuera de se poser milles et unes questions sur l'étrangeté de cette femme et de sa mutation.


★ Hermine Lunaire ★ Guérisseuse [Prédef]

Au début Soul avait pensé à un rêve, lui qui ne dort quasiment jamais. Il faillit prendre peur face à cette forme évanescente, croyant à un fantôme, tant par sa blancheur que la transparence de l’apparition de son double méditatif.
Mais sa douceur eut tôt fait de le rassurer, et le Chef soigneur apprit là, qu'il s'agissait de la Guérisseuse des Hurons. Une Guérisseuse aveugle, dont la projection astrale lui était presque douloureuse. Elle connait donc sa voix, Hermine est probablement l'une des rares Hurons dont Soul a fait la "rencontre", mais il apprécie l'aspect quasi éthéré de la jeune fille, son phrasé doucereux et est particulièrement curieux de ses connaissances et pratiques médicales.


★  La 'Sauvage' apaisante ★
Il l'aura croisé lors d'une ses rares sorties. Celle qu'il a tendance à multiplier ces derniers temps, quand la culpabilité se fait trop éprouvante pour conserver plus encore, son masque impassible.

Ils se seront mutuellement surpris, lui ne s'attendant pas à tomber sur une peau-rouge, et encore moins la fille d'une ancienne Cheffe.
Son peuple, il n'en connaît rien. Des rumeurs à peine écloses... La seule des siens, qu'il aie jamais approché, est une apparition évanescente. Il se demande encore aujourd'hui, s'il n'avait pas rêvé.

Dans son attitude, elle a quelque chose de certaines Hmòng, cette entièreté, cette générosité inaltérable qui finit par tous les faire condamner.
Soul n'aurait probablement pas demandé son reste, se serait excusé et serait parti s'il n'y avait pas eu l'animal.
Celui qui gisait, probablement blessé par un chasseur, qu'il soit pirate ou perdu.

L'Harmonie et l'Immuable s'étaient élancé comme un seul être à son secours. Et sans bien comprendre comment ou pourquoi, chacun s'attela à son rôle. La peau-rouge à apaiser l'esprit, le soigneur à réparer le corps.

Soul reste encore interdit, il n'arrive pas vraiment à comprendre ce qui c'était passé ce jour-là. Peut-être était-ce simplement la magie de la Loutre.
Mais pendant qu'il soignait la bête, à l'instar de l'animal en souffrance, il s'était lui-même senti apaisé.

Bien-sûr, s'il connaissait la nonchalance que l'Harmonie porte à son rôle, lui qui ne vit qu'avec sérieux, ne pourrait que se désoler de ce qu'il considérerait comme irrespectueux.

Mais cette rencontre, ne dura qu'un moment. Un moment d'éternité qui lui permis pour la première fois depuis des jours, de revenir apaisé.


★  Renarde ★ Guérisseuse
 ... Green ?!


★ Koala Cosmique ★ Ex Grimpeur
[A RETRAVAILLER]

Un jour, l'ancienne mère des Grimpeurs, vint trouver Soul, paniquée par l'inertie de la Flèche, plongée dans une de ses un peu trop intenses méditations.

Soul, qui avait -comme la plupart des perdus- remarqué l'étrangeté de Cosmos, comprit la démarche du garçon et pu rassurer la Mère en lui recommandant toutefois de l'appeler si ses séances dépassaient les trois jours pour lui éviter toute déshydratation.

Cela faisait bien longtemps que le Soigneur n'avait pu être témoin d'une telle scène, dont il avait jusque-là oublié l'évocation. Les moines des temples resurgissaient fugacement, tout comme l'écho des prières Indochinoises.
En observant Cosmos, c'était un petit bout de son ancien monde, celui qu'il ne cessait d'oublier, qu'on lui offrait.

Le garçon l'impressionne, l'intimiderait presque, et Soul ne peut nier les bienfaits que sa seule présence lui procure, les moments où la Flèche lui ramène les animaux blessés qu'il aura trouvé. Mais il reste  et demeure pudique et secret comme s'il craignait de salir la majesté émanant de l'enfant. Préférant l'observer silencieusement.

Les deux partagent une même fascination pour le chaman Corneille Ardente, que Soul, dans sa retenue, ne peut tout à fait partager. Craignant de ne plus être à même de se contrôler si jamais... il se laissait aller.
Peut-être se rendront-ils un jour ensemble à l'une des fêtes des Delawares.


★ Papillon Celeste ★
Les morts et disparitions s'enchainent autour de lui... Après Alborius, c'était au tour de Jay d'avoir disparu. Sans trace de son corps, ni de son fauteuil. Ce qui était le plus curieux sans doute. Peut-être avait-elle survécu ?
Mais comment et pourquoi être partie ? Sa douceur et ses connaissances manqueront cruellement à l'infirmerie, portant un coup rude à leur Chef qui ne doit pas ciller. Non. Qui devra continuer.
Loin de se douter qu'elle aura trouvé refuge auprès des Hurons, ni de ce qui aura motivé son départ... S'il savait. Ce ne ferait qu'en ajouter à son amertume, et pourrait peut-être le pousser un peu plus vers la rancune... à la vengeance.

-- Au Passé --

Soul se retenait fréquemment de ne pas la devancer, de ne pas lui faire ressentir son handicap si difficile à vivre sur l'île.
De fait, Jay, ne faisait pas pitié. Son dévouement, sa douceur en faisait une camarade précieuse sur lequel le chef des Soigneurs pouvait s'appuyer. Et d'avantage grâce à ses talents d'herboriste.
Soul, sans s'en rendre compte, lui donnait fréquemment ses consignes en français. Une volonté peut-être, de ne pas oublier la langue de son père.
Elle lui faisait parfois penser à une mère, peut-être d'ailleurs, ce rôle lui conviendrait mieux, plutôt que de voir défiler les sourires qui se figeaient à jamais.

Il trouvait de temps à autres parmi ses affaires (au fond de l'infirmerie) des croquis de paysages réalisés sur des feuilles mortes. S'il n'avait jamais vraiment rien dit à ce sujet (supposant que s'il y avait quelque chose à en dire, leur auteur serait venu les lui remettre en main propre), il conservait néanmoins les dessins, en affichant parfois certains sur les planches de l'infirmerie. Depuis que leur affluence s'est tarie, Soul aura compris qu'ils étaient en fait... l'œuvre de Jay.

Et il en aura rangé beaucoup avec le portrait d'elle qui aura désormais rejoint son carnet mortuaire.




 ¤ Les Disparus, Carnet de portraits ou rumeurs: Mères, Peaux-Rouges, pirates & Êtres extraordinaires.




Dernière édition par Soul le Mer 11 Oct 2017 - 23:43, édité 71 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1023
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : NOPE sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII - XXIV - XXV
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX - XXIII



MessageSujet: Re: L'infirmerie après les... [A Archiver Soon <3]   Mar 4 Nov 2014 - 23:24

Les Extraordinaires
«Dans la nuit il y a naturellement les sept merveilles du monde et la grandeur et le tragique et le charme. Les forêts s'y heurtent confusément avec des créatures de légende cachées dans les fourrés. Il y a toi. » r. desnos

Ces autres insulaires. Les créatures dotées de raison issue de l'Île.

Les Sirènes: il les connait surtout de nom, il en connait la portée mais n'a jamais eu l'occasion d'approfondir. On va dire.

Les Créatures: Il connaîtra surtout celles qui vivent au Grand-Arbre ou s'en approchent grandement. Peut-être certaines qu'il aura croisé, lors de ses déplacements au camp Delaware. En-dehors de ces contextes précis, Soul a peu l'occasion d'en rencontrer.


★ Le Renard ★ [PNJ]
Le Renard de l'Île est sans doute ce qui ressemblerait, à s'y méprendre, à un de ses plus proches amis. Le Renard a remarqué et compris les tourments que traverse le jeune homme. Il est l'une des rares créature à qui Soul ne craint pas de se confier. Au travers d'anecdotes soufflées.


★ Noiraud ★
Sur l'île, tout est extraordinaire. Mais dès son arrivée, le Chef des Soigneurs eut rarement l'occasion d'en être témoin, aussi... quand on lui parla d'un dragon noir, il eut du mal à le croire, jusqu'au jour où Soul y fit face. Plus fasciné, qu'apeuré. C'est qu'une créature de légende, issu du monde qu'il venait juste de quitter venait de s'incarner devant lui!
Soul aurait tout donner pour que Bình la découvre avec lui.

Au lieu de ça, Soul revenait tout les jours à la recherche du dragon, de la "Comète" comme on l'appelait ici, s'ingéniant à ce que son odeur lui devienne familière, Soul essayait de se calquer au comportement des grands félins... doublés de ceux des reptiles qu'il avait déjà rencontré au zoo de Saïgon avec son père. Pour s'approcher, chaque jour un peu plus et comprendre le comportement étrange de la créature, puis... par l'amadouer. Bien qu'il ne soit pas vraiment dit, sur qui apprivoisa l'autre le premier.

Soul doit à Noiraud quelques unes des cicatrices qu'il arbore sur les bras, mais il lui doit aussi des moments libérés, des moments qui l'empêchaient de trop penser, voir de rares éclats, ceux qu'il ne cessa de retenir à mesure que l'Île le grignotait.


★ Le Baron Forêt ★
Parmi les êtres les plus bienveillants de la forêt, un centaure homme-daim fantasque dont la mue s'effectue au gré des saisons. Jamais avare de conversation.
Il serait magicien, certains lui prêtent de grands pouvoirs, d'autres... d'habiles tours de passe-passe.
Suffisament pacifiste et réfléchi pour ne pas prendre position... On a rapporté à Soul comment l'homme-daim s'était interposé lors d'une chasse. Comment il avait sauvé Fitz (le manchot) et une autre chasseuse, du courroux d'une louve et de ses louveteaux. Un autre chasseur n'avait malheureusement pas survécu.

C'était suffisamment rare pour que Soul en aie retenu l'histoire.
Cette créature en un sens, semble avoir une position très similaire au Chef des Soigneurs, aussi, est-il curieux, autant de ses prétendus pouvoirs que l'harmonie qui le lie à Neverland. Curieux d'observer lui-même les atours changeants du centaure, son comportement, ses rites.

N'a-t-il vraiment rien de belliqueux, aucune rancune ? Aucun regret ?
Y a t-il une face cachée?

Car sur l'île, il y en a toujours.


★ Nadie ★
Rencontre en cours...


★ Lil Good Wolf ★
Louveteau attachant et maladroit qui semble toujours tiraillé entre la tendresse et son besoin d'indépendance. S'il arrive à l'immuable de s'occuper de lui (comme il le fait avec tous les animaux et créatures au Grand Arbre), le canidé semble conserver une relative distance (que Soul ne veut pas brusquer) bien que l'attachement paraisse réciproque et sincère.
Le Chef des Soigneurs n'oublie cependant pas que louveteau deviendra grand. Et tous les loups ne sont pas respectueux de la vie des enfants. Soul trouve donc un peu étrange, cette attrait pour toutes les "mamans" que l'animal semble préférer aux autres perdus.


★ Kâduin ★
C'est sans doute l'un des canidés les plus étranges qu'il aie pu croisé. Discret, un peu sauvage mais empreint de douceurs et de précautions.
Son pelage est doux mais froid. Il porte en lui une odeur ferreuse que Soul connait trop bien.
Le Sang, comme un effluve constant.
Kaduin semble libre de ses mouvements, comme le Renard, on ne peut vraiment l'appeler, il vous rencontre et partage un peu de temps avec vous, sa tête de chacal noire et froide contre votre torse, attentive.

Jamais Soul n'avait observé ce genre de comportement chez les animaux du monde Ordinaire, pas plus que sur l'Île.

Le Nécrophage est une curiosité, il connait son régime mais n'en ai pas dégoûté. Après tout chacun à sa place, chacun son utilité, et Kaduin n'est ni belliqueux ni cruel, il semble chercher.

Chercher quoi, Soul n'est pas trop sûr, mais il est toujours heureux de le croiser, de l'observer, de l'ausculter quand l'animal le lui permet.


★ La Bête à Cornes ★
Un faune gigantesque que les Garçons Perdus semblent particulièrement appréciés pour ses histoires, sa grande patience et son enthousiasme rarement émoussé.
Par bien des aspect, son comportement ressemblerait à celui des jeunes perdus.

Il semble bienveillant à l'égard des enfants et on ne lui connait aucune ombre à l'inverse de son funeste pair.

Soul est aussi curieux de cette créature-ci, un peu humaine mais pas tout à fait, mais qui semble pourtant posséder une indéniable humanité...


★ Dorian Craie ★ [Prédef]
Farceur, susceptible n'ayant d'égal que sa créativité... Dorian est une curiosité que l'Immuable peut comprendre... Ou du moins deviner. Jamais encore le bout de craie n'est parvenu à l'énerver ou laisser poindre le moindre agacement.
Peut-être serait-ce pris comme un défi à relever, là où Soul essaie simplement de dissimuler son amusement, face aux efforts débordant d'inventivité de ce boue de craie si "criant".


★ Fabulous ★ [Prédef]
Un peu trop bruyant, un peu trop superficiel, mais animal pourtant, et donc susceptible d'être l'un de ses patients sur lequel l'immuable veille... malgré tous les inconvénients.


★ Boom ★
Une boule de poil noire très égocentrique aux histoires et légendes grandiloquentes. Si Soul ne l'a pas lui-même rencontrée, il en a déjà entendu parlée. Par bien des aspects elle lui évoquait le hibou Ansem. La même attitude Homérique bien qu'ici, il s'agisse plus d'Ibérique.


★ Le Rugisseur ★
Les enfants parlent d'une drôle de chimère au pelage sombre qui vivrait au coeur de la jungle, qui s'apparenterait à un gorille et à un félin et sans doute une autre partie (mais n'ayant pu l'observer, Soul ne peut rien affirmer), elle n'a pas l'air particulièrement belliqueuse mais sa grande force et ses rugissements sont craints, elle ferait aussi des pirates "son goûter".

Il serait devenu rituel pour certains perdus de prouver son courage en s'approchant de son antre... Ce qui pourrait être dangereux, on ne sait jamais comment un être sauvage pourrait réagir à cette intrusion.


★ Alfred ★
Matou qu'il lui arrive de croiser parfois, à déambuler dans le Grand Arbre, moment dont Soul profite pour lui proposer l'auscultation, histoire de vérifier (et de prouver) la grande forme du félin, qu'aucun de ses partisans ne puissent s'inquièter. Pour se débarasser de tics, puces et autres parasites que Soul saura forcément trouver.

★ Trois ★
Profil: Il est une créature étrange qui rôde souvent à la lisière du grand arbre.
On ne voit d'elle que sa capuche, certains ont senti l'intensité d'un regard... un peu trop hostile.
Et quand les rares sentinelles sont parvenues à s'approcher, ce ne fut que pour trouver à la place une volée de plumes violettes.
Peu auront fait le rapprochement avec cet être étrange qui n'approche que les enfants les moins grands. Pourtant, il n'est pas rare de trouver après elle, une traînée de plumes.
Elle n’apparaît pas dangereuse, en tout cas pas prédatrice. Elle laisse de drôles d'empreintes au sol à l'image des oiseaux. Peut-être s'agit-il de trois doigts de pieds difformes ?
Sans l'avoir croisé, en en ayant entendu que des bribes éparpillées, Soul l'a intérieurement nommé "Trois". Sans se douter qu'elle pourrait plus s'apparenter au cheval de Troie qui s'immisce innocemment avant de fronder pour sa revanche.
Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 





Les Terrifiants

Les Créatures de Terreur, qui inspire crainte ou fascination aux habitants de l'île. Leur rumeur se répand parmi chaque Perdu comme une légende urbaine. Nul ne peut longtemps leur existence.


★ Dracula ★
Une légende tout droit sortie des romans... Comme le voleur d'enfant. Une rumeur que Soul préférerait ne pas avoir à croiser, l'épisode du Croquemitaine lui suffisant amplement comme approche du monde des Horreurs.
Pour tous, la consigne est la même: rester à distance, et se méfier, malgré l'attrait surnaturel de l'entité.


★ Grand Méchant Loup ★
Créature de légende, personnification des déviances de l'homme, ici, il n'a rien d'humain, mais en aura bien la faim. Et la cruauté, de l'affamé maintes fois caricaturée. Là encore, il s'agit de rester sur ses gardes, et de ne pas s'en approcher. Surtout quand cela concerne des petites filles trop rêveuses.


★ Le Faune ★
Presque légende urbaine, cette créature effrayante pourrait sans mal égaler le Croquemitaine dans l'imaginaire des enfants... Peu d'informations circulent à son sujet. Il est dit que ceux qui en font la rencontre... ne reviennent jamais. Que le faune vole bien plus encore que la vie. Il n'est jamais cité que pour effrayer, mais en un murmure... qui sait si l'appeler ne pourrait l'invoquer.


★ Le Lapin ★
Les rumeurs courent plus vite que les cadavres scalpés que la créature aura délaissée. Les rares survivants lui doivent un cuir chevelu tuméfié et bien souvent, le reste du corps ne sera pas en reste.
Les enfants ont parlé d'un gigantesque lapin mécanique, qui rôde à leur poursuite dans sa quête capillaire perpétuelle. Personne ne connait le pourquoi de ses actions, mais tous connaissent la signification de son ombre. Et rares seront ceux qui n'auront prêté l'oreille à sa légende...  


★ Kadath ★
Kadath.
So nom tonne comme une menace. Amas métallique, de cables et de voyants lumineux, aux courbes sulfureuses mais glacée comme seul l'artificiel le pourrait.
Elle semble être accompagnée par un gorille ? Un homme de main.
Elle a les atours de l'humanité, mais en semble totalement dépourvue.
Car elle leurre, attire, et retiens ses proies dans la Machine jusqu'à qu'il demeure changé à jamais. Peut-être est-ce pour être moins unique, se former une famille d'être qui lui ressemble, peut-être recevrait-elle des ordres.

Kadath brille, ment, attire: ne la suivez pas.

Ou vous serez changé.
Si jamais vous y survivez.

Ce qui est effacé:
 


★ Le Trompettiste ★
Il y a des rumeurs, de musique, et de taverne dont on ne revient jamais au plus profond des Marais, dans le Bayou sauvage.
D'autres échos parlent d'un lieu où tous sont acceptés dans le respect d'une même communauté mais...
On dit aussi qu'autour de la mélodie, dans l'eau croupit se dissimule un monstre terrifiant... amateur d'enfant.

Car aucun des perdus s'y étant aventurés, n'en est revenu...

En entier.


★ Les Voix ★
Il y a, au endroits les plus sombres de la Sylve Obscure, des murmures sur une voix.
Sur des histoires fascinantes dont on ne revient pas.
C'est l'un des mille mystères qui peuplent cette forêt terrifiante... Monstre ou allié ? Nul ne le sait.
Mais des enfants traumatisés et terrorisés, et Peter lui même qui s'en gausse... à moitié.
Il y a dans la Sylve, des entités qu'il vaut mieux ne pas croiser.
Surtout... quand elle ne sont entourées... que d'ombre.



★Hiss' (ou Eve) ★
Profil: On dit qu'une petite fille du Grand Arbre, une ancienne apprentie Mère s'appelant Eve, voulait tant et tant ressembler à son idole, une mère à la même pâleur, les mêmes cheveux noirs, qu'à force on finit par lui conter qu'une vilaine sorcière la recherchait, mais que seule une pomme rouge au sein de la Sylve Obscure pourrait la sauver.
On dit que la petite fille n'avait pas craint pour elle mais plus pour son idôle, et qu'elle se rendit dans la Sylve, pour ne jamais en revenir.
Nul ne sait si Eve trouva la pomme, mais elle se serait transformée en serpent pour se venger des trops jolies jeunes filles, ou peut-être chercher à protéger celle qu'elle avait toujours admirée.

On la reconnaitrait à ses yeux carmins et son épaisse chevelure d'ébènes emmêlées, son teint blaffard, ses écailles... Certains se moquent parfois, en se disant que Moon était peut-être Hissa qui aurait réussi à redevenir une petite fille...

Ce sont les contes, et les rumeurs colportées au Grand Arbre, l'idole qu'Eve admirait prenait parfois les traits d'Aphrodite, d'autres fois de Love ou d'Harmony.
Il y a des rumeurs aussi, sur des enfants qui aurait été dévoré par un serpent vengeur, ou simplement mordu et contaminé à leur tour.
Peut-être avait-il été le cas de l'ancien soigneur Seamy, celui qui se pensait "maudit" ? Peut-être qu'Hissa, cette créature bien mystérieuse était responsable de tous ces maux. Peut-être cherchait-elle un remède à sa nature, en gobant les fées ou tout ce qui aurait un peu trop de magie en lui ? Qui sait.
Ou peut-être que tout ce qui courrait ici était faux, mais que les habiles conteuses et conteurs, continuaient de perpétrer pour tous les faire frissonner, et les mettre en garde sur les dangers de la Sylve.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 






Le Petit Peuple

Les Fées: Soul les considérait auparavant tels des chatons. Mignons, mais bien trop demandeur en attention alors qu'il était toujours si occupé. Aussi, il avait plutôt tendance à les éviter autant qu'il le pouvait.
Mais depuis qu'il doit sa vie à l'une d'entre-elle, une fée aristocrate s'étant sacrifiée pour le sauver, alors qu'il avait agressé par des pirates... L'Immuable a la sensation qu'une part du petit peuple bat aussi en lui, et il ne peut décemment plus ignorer leurs battements d'ailes frénétiques. Les appréciant avec bien plus de tendresse qu'il n'avait jusque là, prêt à prendre tous les risques pour les sauver d'un mauvais pas.

★ Tinkerbell ★ [Prédef]
Nul ne peut ignorer l'existence de cette petite fée. Elle accompagne après tout, le voyage de chaque enfant "volé", elle est toujours la première des êtres extraordinaires rencontrés. Fidèle, dévouée et lumineuse au Démon Blanc dont elle est irrémédiablement amoureuse. Tout les enfants sont au courant. Et tous apprennent à leur dépend, combien ses colères et caprices pourront compter si elle a décidé de vous mépriser.

Soul a tendance à ne pas accorder beaucoup d'attention aux fées. Il n'en a pas vraiment le temps, elles sont par ailleurs bien souvent trop bruyante, trop demandeuse. Il n'y a bien que la petite fée noire qui leur rend ponctuellement visite que le soigneur tolérera à peu près.
Quant à Tinkerbell, Soul s'en méfie. Elle représente tout ce qui selon lui, est honni dans la féminité. Elle est jolie certes, attendrissante en un sens mais le chef des Soigneurs a surtout pitié de celle qui se consume dans ses violents silences.

Il ne s'est pas vraiment rendu compte qu'elle était l'auteur de certains forfaits et disparitions qu'il mit sur le compte d'une trop grande fatigue ou d'un manque d'attention. Il avait du mettre ses cigarettes dans une autre poche, ou sa bouteille... dans une autre cache, voilà tout.
Tant l'idée que Tink pouvait en être responsable, ne l'avait pas effleuré, et serait bien étonné de son étrange fascination, voir gêné s'il en comprenait l'origine... et la raison.


★ La Reine Mab ★
Nul n'ignore son nom. Son existence. Comme tous les habitants de l'île, Soul connait sa légende. Il ne l'a pas lui-même rencontré, mais se montre curieux depuis qu'il a été sauvée par la fée Aristocrate.
L'Immuable se sent bien plus proche du petit Peuple, comme si chacune de ses lueurs faisait un peu parti de lui. Peut-être aura-t-il un jour l'honneur de la découvrir... et d'en apprendre peut-être un peu plus sur la fée qui se sacrifia pour qu'il puisse continuer.
Avait-elle été envoyée par une autre lueur ? Qui sait.


★ Ciel ★
Toutes les rumeurs lui évoquant cette petite fée, protégé de la Reine Mab... tendent à lui évoquer Saint Exupéry.
Soul a appris qu'un étrange mal semblait le ronger, mais il ne sait pas grand chose sur ce petit Prince. Alors quand il en entend parlé, l'Immuable se surprend à rêver... de planète minuscule, de rose, moutons et baobab. Dans le lointain, le Renard de l'île doit surement sourire.


★ Photon ★
Les sérénades qu'il ne cesse de clamer l'eurent agacés, tout comme cette incessante volonté de proximité, de contact et "baisers volés", de ses multitudes d'amants que la fée dit collectionner, mais l'Immuable connait désormais la véritable valeur des fées et supporte avec plus de patience (et d'endurance) les tirades du poète ailé, en tachant de ne pas le froisser ni se faire trop entraîné dans l'exacerbation des romances qu'il s'invente.
Il apprécie néanmoins certains des textes qu'il récite, mais se gardera bien de trop l'encourager.

Soul dormant peu, il est l'un des rares à ne pas encore faire parti de ses amants autoproclamés par la fée, dès qu'elle parvient à les embrasser.


★ Amanite ★
Acolyte de Photon et son anti-thèse, la rugosité de la fée n'a d'égale que sa curiosité pour "la Science" et ses expériences. Il n'est pas rare que l'Immuable lui demande gentiment de restituer certains des outils qu'elle aura "emprunté", faisant preuve d'un trésor de patience vu le caractère trop singulier de la guêpe. Il a généralement gain de cause par le troc ou la suggestions de nouvelles pistes scientifiques à explorer, lui qui bénéficie de l'aura - toute concernée - de médecin, et semble-t-il; d’éminence Grise du Grand Arbre.


★ Pétrole ★
Croisée au Volcan, antre de l'Esprit du Feu, lorsqu'ils risquèrent tout pour sauver l'île de la Canicule déclenchée par la frénésie de Peter Pan.
Pour la sauver, Soul sacrifia quasiment ses mains, désormais brûlées, rendant difficile toute auscultation jusqu'à la moindre action demandant un minimum d'autonomie.

Il passa bien des jours et des nuits à veiller la petite lueur (malgré l'état de ses mains), jusqu'à être sûr qu'elle avait une chance, avant de la remettre à ses pairs, plus à même de l'aider.
Pretty aussi, se rendait à son chevet, ajoutant une touche un peu gênée à leurs entrevues précédemment masquée.





 ¤ Les Disparus, Carnet de portraits ou rumeurs: Mères, Peaux-Rouges, pirates & Êtres extraordinaires.



Code:
 


Dernière édition par Soul le Jeu 11 Mai 2017 - 18:09, édité 62 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1023
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : NOPE sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII - XXIV - XXV
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX - XXIII



MessageSujet: Re: L'infirmerie après les... [A Archiver Soon <3]   Mar 4 Nov 2014 - 23:24

Le Jolly Roger
« Les pirates ne paient pas d'impôts,
Et s'font des tatouages sur les biscotos.»
- B. Vian

Car les plaies les plus terribles que Soul aient pu croisées, furent toujours distribuées par les sanguinaires pirates.
Soul en a peu rencontré, puisqu'il s'éloigne rarement du Grand Arbre. Toutefois, les anciens perdus se souviendront peut-être de lui. S'il en croisait un blessé, et qu'aucun autre garçon perdu ne l'en empêche, Soul -pourtant- ne différerait pas dans les soins qu'il prodigue. Car son père lui a appris, que dans la misère et la douleur, il n'y a plus ni ennemi, ni vainqueur.
Et ce même si cela signifie, qu'il sauve celui qui pourrait lui coûter nombre d'amis.

Profilage: Soul recense aussi, dans son carnet les récurrences barbares qu'il observe chez certains pirates, d'après les témoignages des enfants. Une sorte de "Profilage" avant l'heure, qu'il tient drastiquement à jour, ce qui l'aide à tout de suite savoir à quoi il a affaire selon les plaies "habituelles" de la victime, mais peut être aussi très utiles aux Sentinelles (les plus à même de se confronter aux pirates) et aux éclaireurs qui peuvent ainsi se préparer voir anticiper les actions de leurs ennemis. Certains traits de caractères de ses forbans ont aussi pu lui être confiés par certains enfants, et s'ajouter à leur "profil".
Les informations seront plus ou moins riches et précises selon le traumatisme et les anecdotes recueillies auprès des enfants. Aussi, certains pirates seront presque... "inconnu".

Chaque pirate se voit affublé d'un surnom, le plus proche de ses exactions ou de son comportement, voir d'un détail de son anatomie.
Les pirates sont classés par ordre d'apparition dans l'équipage. D'abord les hommes originels de Hook, puis les pièces rapportées.
★ Crochet ★
Soul sait de lui qu'il est le capitaine des Pirates, et qu'il aurait une certaine prestance au vue des témoignages qu'il a récolté. Lors des batailles toutefois, il ne fera montre d'aucune charité, et sa haine viscérale de Peter est connu de tous. Soul n'en sait pas d'avantage.


★ Mouche ★ [Prédef]
Soul n'aurait pu se douter du Guet-apens qu'avait préparé à son attention, le second du Jolly-Roger. De lui, il ne connaissait que les échos d'une apparence policée, d'une dévotion fanatique. Jamais encore ne l'avait il rencontre. Ne lui avait-il fait face. Ne l'avait-il affronté.

Jamais même, l'idée de le faire ne l'aurait effleuré.
Et c'est pourtant droit dans son piège que le Chef des Soigneurs plongea, dans l'espoir de retarder le sacrifice des enfants pris en otages, même conscient de leur objectif.

C'est cet homme, cet homme plus perdu encore que les autres, qui choisit. Le dénouement. Ce qu'il adviendrait de vie dont il n'avait cure. Qu'il choisissait de ne plus respecter.
Faisant montre d'une cruauté bien plus terrible que n'importe lequel des plus dérangés de ses forbans. Car il avait décidé en son âme et conscience. Il avait choisi.

Et pour l'humaniste obstiné qu'était Soul; ce choix relevait du plus impardonnable des crimes. Savoir, reconnaître, raisonner... et épouser le pire.

Quand Soul s'abrutit d'alcool, la nuit venue, il n'est pas rare que le visage du Second brandissant son mousquet ne le réveille en sueur.
Le Chef des Soigneurs a conscience qu'il hésiterait... à le laisser vivre, si jamais l'occasion se présentait.

Outre le traumatisme, Soul lui doit sa jambe désormais boiteuse et les cicatrices des balles qui l'auront ou non pénétrées.


Profil: Grand blond, portant des lunettes, à la mise toujours impeccable.
Les garçons perdus n'ont pas l'air de le craindre vraiment, hors bataille. Ils s'en moquent même assez ouvertement. Il n'a pas l'air d'être plus cruel qu'un autre. Mais c'est un leurre et les enfants devraient au contraire se méfier le plus de cet homme, que j'estime être plus dangereux que le reste de son équipage.
Il parait sain d'esprit, mais a sciemment choisi de poursuivre les objectifs de son maître, prêt à trahir tout honneur, amis ou morale dont il aurait pu paraître, respecter l'éthique.
En plein combat, les blessures infligées seront caractéristiques du poignard qu'il utilise ou de ses poings.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Le Bronzé ★ [Prédef]
Profil: L'adulte a vraiment les traits d'un pirates, d'un pirate exotique et mat, qui diffère un peu de ses pairs. Sa musculature ne laisse aucun doute face à ses capacités, ni sur la conclusion d'un combat à main-nue.
Particulièrement craint pour ses lames ne manquant jamais leur cibles, les enfants savent, que lorsqu'il semble habité d'une mission, le basané ne lâchera pas l'affaire. En combat rapproché, la lame courbée de son épée étonne.

Hormis ces faits, il n'a jamais été recensé de cruautés particulières ou de déviances. L'homme, d'après les descriptions et témoignages que j'en ai eu, ne me parait pas particulièrement sanguinaire. Mais il demeure un pirate.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Le colosse Argent★ [Prf]
profil: Le gigantesque pirate à la chevelure et la barbe d'argent, pourrait presque avoir la bonhomie du père Noël, si son impressionnante musculature ne le contredisait pas. De fait, sa seule présence rend les enfants craintifs.
C'est sa force magistrale qui le rend le plus dangereux. Les garçons perdus savent qu'il est primordial d'esquiver ses coups. En prendre un serait synonyme de ne pas s'en relever.

Outre cet aspect de titan, le pirate ne parait pas être dangereux hors bataille ou traque. Mais on n'est jamais sûr de rien.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ S.  ★ [Prédef]
Profil: Une allure d'adulte trop étudiée, pour un pirate. Ce qui le rend d'ors et déjà suspect, autant que ses manies et gestes nerveux.
Les enfants savent qu'il est l'équivalent de leurs artisans, et qu'il est bigrement doué et dangereux dans tout ce qui explose. Nombre d'entre eux lui doivent leurs membres amochés.
Si les enfants le voient, c'est qu'ils sont bien moins en danger que s'il est dissimulé. L'homme est aussi imprévisible que les outils qu'il a inventé.

Soul le surnomma "S." pour les cadavres dont l'homme avait apposé sa signature, le gravant dans leur chair. Lui conférant une réputation d'autant plus macabre que... possessive. Méfiez vous, enfants, si Starkey décide soudainement que vous ferez parti de son oeuvre.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Le Ninja ★ [Prédef]
Profil: Hormis le fait d'être un asiatique particulièrement rapide et agiles de ses dagues qu'il projette, et donc à craindre à distance comme au corps à corps. Peu d'information circulent à son sujet.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Le Bûcheron ★
Profil: Des cheveux grisonnant,  les yeux clairs, ce pirate un peu plus âgé que la moyenne se distingue peu des autres si ce n'est par le port systématique d'un gant unique sur sa main droite. Il ne parait pas plus sanguinaire que les autres mais pour autant il n'est pas non plus inoffensif, voire plutôt habile avec les lames.
Les enfants ont rapporté qu'on l'aurait vu doté d'un membre mécanique assez étrange (rappelant ironiquement l'ex livreur Lucky, mais c'est sans doute une coïncidence que le chef des Soigneurs tente de balayer d'un trait), il a souvent été croisé dans les bois, visiblement à la recherche de matériaux.
Il ne parait pas tuer systématiquement, et serait doté d'un certain code "d'honneur".
Mais peut-être que son membre mécanique l'est pour l'aider à accomplir de plus horribles forfaits ? Qui sait ce que ce pirate serait vraiment capable. Peut-être est-il simplement très habile pour dissimuler les crimes perpétrés.

[spoiler="Ce que l'on peut ignorer ou non"]   Père de Kit Skelton et de Silas Skelton (forgeron au port).


★ Pied-Tranchant ★ "Chien" (par Soul)
Avant de rencontrer le Pied-beau, c'était surtout sa réputation qui le devançait. ça et le souvenir de nombre d'enfants mutilés qui n'avaient pas tous survécus. Soul avait pu deviner, lors du Guet Appens de qui il s'agissait. Les pieds encore sanguinolants de Vinyle n'aurait pu que le confirmer.

Leur affrontement reste assez flou dans sa mémoire. Il se souvient avoir fait appel du Tigre en lui. Celui dont il aurait préféré nier l'existence, sa part d'ombre que le Croquemitaine avait réveillée dans l'Arène. Cette fois, il l'avait fait sciemment. Il n'y avait aucune entité malfaisante pour justifier son comportement. Il s'en était servi pour survivre. Pour se jouer du pied-beau dont la bestialité fut aisément utilisable. Chien fou entre ses griffes calculatrice. Comme un félin jouant de sa proie.

Ce prédateur qu'il ne reconnaissait pas.

Soul préférera occulter cet épisode. Loin de se douter du traumatisme béant qu'il aura laissé dans le coeur (et la dentition) du pirate. Plus effrayé par ce qu'il était lui-même capable d'accomplir, que des atrocités que le Chien avait alors perpétrées.

Le soigneur lui doit une longue cicatrice déchirant son torse jusqu'au flanc.

Mais ces deux-là paraissent étrangement liés, et le destin n'a pas fini (visiblement) de les confronter. C'est ainsi que Soul le croisa de nouveau au Bal des Fées, c'est ainsi qu'ils devaient de nouveau s'affronter, c'est ainsi que l'Immuable pu constater la haine et rancune terrible qui l'habitait. Rivale pour le coeur d'une guerrière que le pirate semblait ignorer, mais toujours aussi veule, aussi dérangé, au point que Soul ne puisse le supporter.

Pourtant, contre toute attente, c'est en le voyant à l'agonie que le Chef des Soigneurs retrouva (pour lui) son humanité. Il eut pitié. Et c'est aussi un peu grâce à lui qu'il réalisa l'aspect onirique dans lequel ils avaient tous été plongé, et duquel il le tira en le réveillant tout doucement, pour l'extirper de la tourmente qui le poursuivait... même en rêve.

Soul de fait, ne garde plus vraiment rancune contre le trancheur de pied, un peu fataliste, il le sait... simple. Animal. Ce n'est pas vraiment sa faute, au final. Même s'il n'hésitera probablement pas à le contrarier s'il s'agit de protéger ses pairs.
Il ne se doute pas (encore une fois) de l'aura changée dont ses actions lui feront bénéficié dans les yeux brumeux du Trancheur de pieds.


Profil: Blond. Balafré au sourire désincarné et putride. Pas très grand mais redoutable.
Repoussant et effrayant, ce pirate ne semble jamais lâcher le morceau lorsqu'il est lancé à la poursuite d'un assaillant. Les enfants lui prêtent un pouvoir surnaturel à pouvoir les pister ainsi.

Ses victimes: de pauvres enfants à jamais estropié, pour ceux qui auront survécu au découpage de leurs "pieds" que le pirate collectionne, ou en tout cas traumatisés par leur rencontre, indemne ou non.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Le Démon ★
 Profil: Brun, caucasien aux yeux sombres. L'air toujours renfrogné voire hautain. Isolé, il ne parrait pas plus dangereux qu'un autre. Mais ses balbutiement constant, ses propos confus mêlant démons et sacerdoce témoigne de son instabilité.
Les enfants parlent de lui comme "sans cœur", toujours vêtu de vêtements sombres, il évoquerait presque un précepteur... ou un prêtre.
Les perdus qui l'ont croisés et en ont réchappé témoignent de son obsession du bûcher, de "purifier" et de "sauver les âmes". Comme il ne cesse de parler de démon, c'est devenu son surnom.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 



★ Le Promeneur ★
 Profil: La peau mat des hommes du désert, les cheveux étrangement pâles. Ce pirate basané se distingue par sa propension à s'isoler du navire et à explorer l'île. Il a souvent été vu par certaines des sentinelles, avec du papier, paraissant concentré sur sa tache. Certains l'ont entendu joué de la flûte.
Des perdus qui l'auraient approchés défiant les avertissements, ne seraient pas revenues, rappelant que s'il parait inoffensif, il n'en demeure pas moins pirate. Et donc potentiellement meurtrier.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Tintamarre ★
Profil: Caucasien brun à la pilosité aussi présente que salie, c'est un fanfaron qui harangue quand il se bat, ne semblant jamais se taire. Isolé, il ne parait pas être plus dangereux qu'un autre.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ L’Ours chantant ★
Profil: Quadragénaire brun, barbu, massif et puissant, duquel il vaudra mieux savoir esquiver les coups, et dont on entendrait le pas de loin. Détiendrait de griffes rétractiles ( ???) qui ne pardonneraient pas.
L’Ours n’est pas particulièrement agressif, mais semble très croyant à vous parler des même bondieuserie (ou en avoir l’attitude) que Duck, Cross ou Mary (entre autre).
Il n’en demeure pas moins pirate et aurait des victimes à son actif.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Frankeinstein ★
Profil: Il doit ce surnom à l'impressionnante cicatrice lui barrant horizontalement le visage, son aspect apparemment "cadavérique" et un regard que les enfants trouvent étrange. Un peu doré, comme les chats des sorcières. Aussi, au lieu de prendre le surnom de "la créature", fut-il directement nommé sous la confusion évidente du créateur.
Et son attitude silencieuse, son aura morne, un peu... morte, souvent entouré d'épais nuages de fumée très forte, l'odeur âcre qui le poursuit, probablement d'un cigare.

Hormis lors des raids à l'encontre du Jolly Roger, ce pirate ne parait pas belliqueux, bien que très effrayant pour la plupart des enfants.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Dents Tranchantes ★
Profil: Blond, de taille raisonnable, aux dents pointues. Il arborerait sur lui des quantités de colliers et breloques différents… tous en dents, de différent format et d’origines. Des … humaines ?
Il mettrait mal à l’aise très vite avec ses airs de lutin, ou peut-être de démon d’un autre âge, d’autres légendes, avec ses oreilles, ses dents et ses ongles en pointes, à souvent parler de dentition. Semble imprévisible et impulsif. Mord.
Aurait plusieurs victimes à son actif.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ La Diva ★  
Profil: Les cheveux Blond souvent attaché, un visage pâle, d'une stature aimable. Borgne.

Le pirate si observé parmi les siens expansif et bruyants, fait parti de ces mercenaires qu'il vaudra mieux éviter. Ne parait faire preuve d'aucune pitié, excentrique, étrange, au comportement agité,  inconstant. Son apparente bonhomie laisse rapidement place à sa cruauté.
Parait plus enclin à brutaliser nos mères.
A clamer des citations de manière impromptue et décalée, et souvent peu comprises par nombre des garçons, ce rôle qu'il semble afficher constamment avec cet accent étrange, paraissant forcé; il en acquis ce surnom.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 




Les Pièces Rapportées

★ Le Mangé ★
Caucasien brun à l'épaisse tignasse, le pirate avait plutôt la réputation d'être tranquille, voir amical en dehors des batailles, se démarquant peu de ses pairs. Puis on aura plus beaucoup entendu parlé du "Tranquille", mais il semble être revenu, et avoir été ravagé du visage jusqu'aux jambes... par une sirène, toute son attitude répond en ce sens. Le pirate parait traumatisé et amoindri, mais il faut rester sur ses gardes.

Soul en sait autant car c'est lui qui lui a administré les premiers soins, quand le Renard l'avait guidé jusqu'à lui. Soul s'était précipité croyant qu'il s'agissait de son meilleur ami, et à la fois rassuré et ébranlé par l'état du pirate, il n'avait pu se résoudre à l'abandonner. Soul n'estime pas que son existence représente un danger.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Le Dragon ★
Le Dragon... Ce surnom résonne comme un écho de plaies et douleurs, dont les sanglots échouent à l'infirmerie. Entre les mains impassibles de Soul, qui ne pouvait s'empêcher de le maudire, et désormais d'être tourmenté par les "messages" que le Dragon lui renvoyait.
-> [Le véritable lien avec Soul: Cf Bình]

Profil: Pas très grand, origines asiatique. Ce qui marque surtout: son rire.
Une volonté d'ancrer profondément un traumatisme chez ses victimes, laissant toujours un témoin pour glorifier sa réputation de tortionnaire. Si la rencontre est isolée, l'enfant s'en sortira généralement vivant et capable de communiquer, mais profondément marqué et handicapé. Il semblerait qu'il en se contente pas de torture physique, mais aussi de contacts inapproprié, ce, peu importe le genre.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Mask-aux-Dents ★
[A retravailler ?]

Profil: Plutôt svelte, une chevelure argentée, portant un masque de cuir carnassier, aux dents révélées.
A l'image du Croquemitaine, ou du grand méchant loup; ce pirate est réputé pour sa propension à surprendre et effrayer ceux qu'il rencontre.
Mais jamais les fuyards n'eurent ensuite à être poursuivi. Ce qui pourrait laissé croire à de l’esbroufe mais lors des batailles avec le Jolly Roger, Mask-aux-dents s'avère d'une agilité déconcertante, d'une douloureuse précision, ciblant généralement les tendons de ses adversaires pour les immobiliser puis les achever.

Il n'est donc pas à sous-estimer. Il est dit qu'il aime à raconter les plus étranges histoires.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Triton ★
Profil: Grand blanc des pieds aux cheveux longs. Des yeux doré. Au corps athlétique constellés de sirènes à l'encre turquoise.

Comme les sirènes qu'il a de tatouées, l'ignominie lui ferait dévorer les proies qu'il capture, d'où le surnom. Ses armes sont blanches, comme lui, il n'aura pour ses victimes ni pitié ou empathie.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Le Manchot ★ [Prédef]
Profil: Trentenaire brun, légèrement barbu. Plutôt discret, mise à part son signe distinctif : son absence de bras gauche. Il ne parait pas faire beaucoup parler de lui hors des grandes batailles.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Mère-Grand ★
Profil: Grand et frêle, la peau pâle, une épaisse tignasse argent qui pourrait le faire confondre avec une vieille femme, laissant courir le bruit qu'une grand-mère avait investie le Jolly Roger, d'où le surnom attribué, qui n'a pas changé, même après la découverte de la méprise.
Malgré son apparente insignifiance, le pirate est agile, et particulièrement dangereux à distance. Comme les peaux-rouges et certains d'entre-nous, il manie l'arc et la flèche, sans se soucier que ses proies soient d'innocents enfants.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Le Serpent ★
Profil: Grand brun élancé aux yeux clairs, plutôt fin. Un serpent noir tatoué sur le bras.

De drôles de murmures se susurrent autour de lui; "faut pas l'dire, c'est un secret" que lui confièrent deux ou trois perdus. Que ce pirate-là, ferait preuve d'une étrange clémence pour quelqu'un de sa trempe et contrairement ce à quoi son surnom effrayant (qu'il porte en tatouage) pourrait annoncer.
Oh, il saurait se battre, et a déjà fait des victimes; il a bel et bien prouvé qu'il était pirate. Mais  peut-être épargne-t-il certains pour gagner leur confiance, peut-être cherche-t-il autre chose.
On ne peut jamais être sûr de rien avec ces mercenaires des mers.

Ce que l'on peut ignorer ou non:
 


★ L'enfant ★
Peu d'infos circulent, mise à part qu'un enfant serait de l'équipage de Hook, ce qui parait outrageant pour la plupart des Perdus. Des rumeurs courent sur une potentielle traîtrise.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Le Fouineur ★ Psy [Prf]
profil: Grand, brun et pâle. Yeux bleus. Une attitude empruntée, allure soignée et des vêtements qui jurent avec ceux des autres pirates, résolument modernes voire policés.

Les garçons perdus auront très vite repéré que l'exception adultéenne qui avait été amenée parmi eux, celui qui avait été banni tout récemment, avait rejoint le corps des pirates.
Depuis Psy, ne parait presque pas avoir changé à leur égard, la même amabilité, la même curiosité semble l'animer lorsqu'il en rencontre un. Ce qui pourtant a changé, c'est que certains enfants ne seraient plus jamais revenu de ses entrevues.
Est-ce que "Le fouineur" est dangereux? A la solde des pirates, nul ne pourrait vraiment en jurer. Il n'en demeure pas moins qu'il occirait les gamins comme tout autre forbans, lors des grandes échauffourées.
Soul, pour l'avoir déjà rencontré et s'en souvenir assez nettement, reconnait sa très grande vivacité, la pertinence de ses déductions. Pour lui, bien-entendu que l'homme n'est pas à sous-estimer dans le camp ennemi. Surtout, pour ce dont il est capable de semer, dans les esprits.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Lewis ★ Steel
 [A REBOSSER ???][spoiler="Ce que l'on ignore ou pas"]Au Passé: Ancien Livreur et habitué de l'infirmerie.

--
Carnet de Santé: Mucoviscidose, intolérance alimentaire (acide, gras, épicé), extrême nervosité -> Épiderme malmené constamment. Hypocondriaque ?
Traumatisme.
.

Peter Pan lui avait un jour apporté un bien étrange présent; un tout jeune garçon filiforme dont le corps fébrile convulsait sous de violents spasmes.
Dans ces moments là, Soul n'essayait pas de comprendre le "pourquoi". Il fallait agir et sauver le présent qui pouvait l'être encore, sans réfléchir.
Il l'avait ausculté alors qu'il était inconscient, ce que Soul avait deviné ne lui disait rien qui vaille. Pan leur avait amené sa dernière trouvaille... Un être condamné.

Quand l'enfant avait commencé à s'abriter derrière son masque, Soul s'était étonné de ce comportement. Et eu beau faire, Crackers s'en servait de bouclier contre le monde. Contre cette réalité qu'il refusait d'affronter clairement, se cachant derrière un filtre et ses vitres rondes constamment salies.

L'immuable avait alors négocié, voir imposé une règle à ce sujet: le Sans-visage se devait d'en avoir un lors de leurs consultation. Soul devait pouvoir vérifier sans entrave, les excavations du petit garçon.
Quitte à requérir à un peu de fausse magie, figurant par la cosse sèche et trouée (qui eut servie de passoire) un masque plus petit et provisoire qu'il pouvait maintenir en paix, le temps que les autres membres nettoie le masque si souvent obstrué, et que Soul puisse vérifié l'avancée de la maladie.

L'enfant quant à lui, se devait de régulièrement subir des inhalations d'herbes que le soigneur avait fait préparer par Jay. Et ironiquement, le chef des Soigneurs avait appris au petit livreur à cracher. A expectorer suffisamment fort pour tenter de se libérer un peu, de ce qui le gênait sans éreinter plus encore ses poumons ou sa trachée. Il en faisait même une sorte de concours duquel Green excellait particulièrement, montrant le bon exemple au Sans-Visage pour la plus grande perplexité de Shrub et surprise du Chef des Soigneurs, qui rajoutèrent ensuite du coeur à "l'ouvrage". Dédramatisant un peu le mal par la cocasserie d'instants qui n'appartenaient qu'à eux (et aux malheureuses victimes de leurs projections).




 ¤ Les Disparus, Carnet de portraits ou rumeurs: Mères, Peaux-Rouges, pirates & Êtres extraordinaires.




Code:
 


Dernière édition par Soul le Jeu 12 Oct 2017 - 0:14, édité 191 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1023
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : NOPE sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII - XXIV - XXV
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX - XXIII



MessageSujet: Re: L'infirmerie après les... [A Archiver Soon <3]   Mer 5 Nov 2014 - 1:43

Bourreaux des Terres
Et de la Terre, la menace s'étendit...

Soul ne sait pas grand chose du port, et pas plus du Bayou. Quelques murmures, quelques secrets clairsemés. Mais des menaces à peine voilées pour ceux qui braverait l'interdit de ses lieux tabous.
Pourtant, il est à parier que bien des choses là-bas attiserait la curiosité du chef des Soigneurs, comme la connaissance des âmes qui s'y sont échouées, où les remèdes bizarres qu'on y trouverait.

Des rumeurs perlent ces temps derniers, rengaines de fumerie d'opium et d'hotels de passe, écho terrible et étrange d'un visage de l'Indochine qu'il a déjà croisé. Pour lui, cette idée est un peu terrible, l'exemple même de la dépravation adultéenne tant reniée parmi eux.
Mais il est tentant aussi, tentant de s'y risquer. Et peut-être de s'y perdre, de s'oublier sous les embruns d'alcool... ou de fumée.

★ La Dame Rouge ★ Maquerelle
Profil: « On dit » qu’elle ne se pare que de rouge, des vêtements qu’elle aurait trempé dans le sang frais de ses ennemis (ce qui est faux selon Soul, le sang aurait déjà coagulé et ne garderait plus sa couleur carmine), les enfants les plus fantaisistes lui prêtent des ascendances vampiriques.
Elle enfermerait chez elle des jeunes filles innocentes et serait visiblement une bonne amie de Crochet.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ La Blanche ★ Fille de Joie
On dit qu’au port des Pirates, un fantôme errerait parmi les alcôves de la Dame Rouge. On dit que la fixer pourrait la rendre tangible, la rendre réelle, matérialiser son spectre et vous hanter jusqu’à jamais.
On dit qu’elle fredonne toujours une drôle de chanson, qu’elle semble écouter des bruits de l’Au-delà, là où elle vous entraînera une fois que vous l’aurez… quitté des yeux.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Blue - Le chinois bleu ★
Profil: Un asiatique parmi eux, dont on ne sait pas grand chose, mise à part sur son épaisse tignasse colorée, le rendant repérable et différent de ses pairs, si son faciès n'avait pas été suffisant. Il semble être apparu au même moment que la construction du Port.
Et peu après... le bannissement de Bright.
Pour Soul, la coïncidence n'en est sûrement pas une. Aussi, n'est-il pas vraiment étonné mais... triste. Vraiment. Triste que ce se soit passé ainsi.
Bright continuerait probablement là-bas, ce qu'il essemait ici. Soul ne pourrait se douter de la haine que son ancien soigneur éprouve pour lui. Ni même ce qui la justifie.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ La Pie Bergère ★
Profil:  Une enfant, une poupée ? A l'opulente chevelure rousse bouclée, aux vêtements et breloques sophitiquées.

On dit qu'une drôle d'enfant traîne au Port. Une enfant comme une poupée... un peu trop maquillée. Une enfant toujours très richement habillée... ornementée.
Pourquoi une enfant resterait-elle auprès des pirates ? Quelle est cette trahison ?
Et pourquoi, ou comment, aurait-elle réussi à faire tolérer son existence auprès de Crochet ?
Nombre de mystères et rumeurs courent à son sujet. Il est dit qu'elle est souvent vu auprès des moutons arc-en-ciel, qu'elle aimerait tout ce qui brille, qu'elle serait plus que coquête et assez facile à approcher

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Miss Mercy ★
Profil: Description

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Le Fantôme Souriant ★
 Profil: Soul n'a que très peu de témoignages le concernant. Il a pu recoupé des anecdotes concernant cet étrange énergumène que les enfants prennent pour un fantôme qui hantait le Jolly Roger avant d'être plus souvent entr-aperçu au port, toujours affublé d'un sourire... dérangeant, et de cernes profondes. Une rumeur court; l’entité se qualifierait elle-même "d'Alchimiste" et aurait fait ingérer à l'un des enfants, une potion qui l'aurait... transformée. Il est donc conseillé à ceux qui croiserait sa route, de ne jamais accepter ses invitations. Le fantôme effraie énormément la plus part des Perdus, et Soul n'arrive toujours pas à savoir si cet être existe réellement, ou si l'imaginaire collectif ne déformerait pas ce qui l'en est réellement.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Le Samaritain ★
Profil: Les personnes âgées ne font pas légion sur l'île, à moins d'être peau-rouge ou peut-être un humanoïde émergeant du Bayou ou des Horreurs.
Mais chez les pirates ? On ne fait pas forcément long feu. Ou jamais assez pour avoir le temps de voir ses cheveux tomber ou blanchir, c'est ainsi qu'il se voit distingué des autres. Son âge, ses rides ne sont pas légion parmi les habitants du Port.
On ne sait pas grand chose, s'il est dangereux ou non. Il semblerait que nombre de pirates lui rendent visite. Peut-être est-il barbier, peut-être est-il l'un de leur soigneur.
Et tous les enfants qui auraient croisé sa route, seraient rentré au Grand Arbre. Pas tout à fait indemne mais toujours vivant.
Et Soul a bien remarqué les premiers soins qui avaient été apportés aux blessés.

Alors le Chef des Soigneurs s'interroge. Y a t-il un motif caché derrière son apparente clémence, la charité de ses soins ? Ou bien ce pirate serait-il réellement... humain?
L'immuable, une fois n'est pas coutume, garde ses observations pour lui vis à vis du vieillard. L'homme l'intrigue, et il ne pourrait se risquer à établir un portrait... trop vrai.


Ce que l'on peut ignorer ou non:
 


★ White Dandy ★
D'étranges rumeurs circulent sur un pirate du port au longs cheveux bruns, très élégant à l'accent un peu chantant, toujours habillé de blanc. On dit qu'il est très avenant, très sympathique avec les enfants. Qu'il ne semble avoir aucune intention belliqueuses, aucun ambition cachée. On dit que certains garçons perdus lui parlent, et le voient régulièrement.
C'est ce qui est inquiétant... Car aussi charmant soit-il, un pirate reste un pirate, il ne faudrait pas qu'il tire un quelconque bénéfice de ceux qu'il aura réussi à... leurrer.


Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ La Mort ★
Les enfants perdus le savent ; il n’y a rien de bon chez les pirates, il n’y a rien à espérer chez des adultes, chez ses mercenaires.
Mais il y a bien pis, ils semblent attirer les monstres, les pires créatures en fait. Fantôme, vampire et … La mort.
Oui, des enfants le certifient ! On l’aurait vu très souvent au port, à roder parfois dans la jungle. A chercher… Une âme à faucher ?
Reconnaissable entre mille avec le macabre de son visage, et de son corps. Ce n’est plus qu’un squelette décharné à la chevelure flottante, entourée de fumée à l’odeur… piquante.
Du moins, c’est ce qu’il se dit auprès des enfants de l’Arbre.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Adam ★
Profil: Description

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Big Pink Fish ★
On dit qu'au Port, une énorme sirène rose s'est échouée. Qu'elle a surement été ensorcelée par les pirates, ou rendue prisonnière par on ne sait quel sortilège car cette énorme dame toute rose est obligée de chanter, enfermée dans leur cabane.
On dit qu'elle a perdu ses pouvoirs d'enchanteresse mais que sa voix fascine quand même, et qu'elle aurait l'allure d'une maman.
Mais il ne faut pas oublier qu'elle est sirène.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ L'Apothicaire ★
Profil: Soul a entendu les plus étranges rumeurs à propos d’un « faiseur de remède » au Port, les garçons les plus stratèges pourraient vouloir le cibler pour mettre à mal le monde Pirate mais le Chef des Soigneurs est surtout curieux de ce que l’apothicaire (ou charlatan) aurait à offrir.
Assez pour avoir envie – contrairement à ses habitudes - de le rencontrer. De le découvrir. Se risquer hors du Grand Arbre avec tous les dangers qu’il pourrait encourir. Et estimer ce qu’il sait, ce qu’il vaut, et peut-être s’en servir.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Helena★
Profil: Description

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 




★ Mama Brigitte ★ Chef du Bayou
Profil: Une femme mystérieuse dont la réputation s’est répandue comme une trainée de poudre. Nul ne sait d’où elle vient, on la sait noire au sourire carnassier et putride qui vous fixe de ses yeux de geai sans ciller, elle détiendrait d’étranges et effrayants pouvoirs lié au vaudou ( ?). Elle aurait aussi d’étranges manies ; griffer et mordre ceux pour lesquels elle se prend d’affection, apprécierait beaucoup trop le rhum et le piment.
On la sait éminemment dangereuse, apparemment alliée à Crochet.
Elle aurait beaucoup de fils tout aussi magicien qu’elle.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Baron Samedi ★
Profil: C’est l’un des fils de Mama Brigitte, tout aussi noir qu’elle. On lui prête d’aussi grands et terrifiants pouvoirs, mais plus discret dans ses apparitions, car il mangerait les gens et ferait d’étranges choses aux cadavres…
Il sentirait la mort, et peu d’enfants qui ont croisé sa route en sont revenu… vivant.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Baron Dimanche ★
Profil: Il fait parti des mystères émergeant du Bayou, comme ses frères au nom d'un jour.
Dangereux. Sûrement. Autant que leur "Maman".
On dit de lui qu'il est aussi sombre et brillant qu'un volcan. Que le décapiter ne servirait à rien. Qu'il est immortel, invulnérable. Qu'il pourrait s'amuser à vous brûler juste pour se nourrir du fumet...
Qu'il est très chaleureux, accueillant. Et sûrement plus vicieux dans les sortilèges et tourments qu'il pourrait lancer.
Il serait capable de communiquer avec les trépassés, il serait capable... De bien des choses en fait.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Baron Mardi ★
Profil: Description

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Baron Mercredi ★
Profil: Description

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 


★ Baron Vendredi ★
Profil: Peu l'ont jamais vu, ou en aurait vraiment entendu parlé mais... Il s'agirait du plus jeune des fils de Maman Brigitte, sans doute le plus proche des enfants perdus en âge...
Il semble moins nocif que ses frères, peut-être n'a t-il encore rien commis ? Au vue de sa famille la prudence est de mise, il reste allié aux pirates et habitant du dangereux Bayou.

Ce que l'on peut ignorer ou non - Victimes & Infos Passée:
 




Les Disparus, Carnet de portraits ou rumeurs: Mères, Peaux-Rouges, pirates & Êtres extraordinaires.




Dernière édition par Soul le Jeu 12 Oct 2017 - 0:29, édité 58 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1023
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : NOPE sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII - XXIV - XXV
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX - XXIII



MessageSujet: Re: L'infirmerie après les... [A Archiver Soon <3]   Dim 9 Nov 2014 - 0:48

Portraits des Carnets 1
« Les morts ne meurent pas lorsqu'ils cessent de vivre, mais quand nous les vouons à l'oubli. » Mia Couto

Tous, qu'ils aient été bannis, qu'ils aient été tués, qu'ils continuent à vivre sous une autre identités... Tous ceux que le Chef des Soigneurs aura connu, aura croisé, qui l'auront marqués... Viendront tôt ou tard... rejoindre sa galerie de portrait. Monument au mort, à leur mémoire, parfois griffonnés d'annotations. Et c'est pour certains... Tout ce qu'il en resterait.



Portraits de Soigneurs aujourd'hui disparus:
 


D'autres portraits, dont la disparition continue de le marquer:
 



Les Garçons Perdus:
 

 ¤ Les Disparus, Carnet de portraits ou rumeurs: Mères, Peaux-Rouges, pirates & Êtres extraordinaires.








« C'est un peu de ton espoir,
ce que les années en ont perdu.
On dirait ton ombre et qu'elle cherche
à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant
qui se tourmente avec la crainte de tomber. »

Joe Bousquet




Dernière édition par Soul le Mer 11 Oct 2017 - 22:38, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Stealth
avatar

♣ Chef des éclaireurs ♣


✘ AVENTURES : 792
✘ SURNOM : L'Ardente
✘ AGE DU PERSO : Aux portes du bannissement...

✘ DISPO POUR RP ? : À voir en MP !
✘ LIENS : Une flamme dans la nuit, un sourire dans les ombres.

MessageSujet: Re: L'infirmerie après les... [A Archiver Soon <3]   Ven 14 Nov 2014 - 13:50

Le lien est parfait ♥








♥️ Stealth's Song ♥️

Composée, écrite, chantée par Peter Pan et Stealth

Stealth's Voice
Dessins d'avatar par Carne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: L'infirmerie après les... [A Archiver Soon <3]   Ven 14 Nov 2014 - 17:24

Yo ! Le lien est nickel ! J'ai rajouté de mon côté aussi. Et si t'as des rps qui se libèrent et que tu veux passer un moment avec le rouquin, j'suis dispo =)
Revenir en haut Aller en bas
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1023
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : 16 ans... Mais sombre inéroxablement vers la maturité.

✘ DISPO POUR RP ? : NOPE sauf si vous avez une idée bien précise, une trame importante à avancer; venez m'en parler par mp! <3
✘ LIENS :
« L'âme naît vieille dans le corps ; c'est pour la rajeunir que celui-ci vieillit. »
Ongoing : IIX - X - XII - XIII - XVII - XIIX - XX - XXI - XXII - XXIV - XXV
Ended : I - II - III - IV - V - VI - VII - IX - XI - XIV - XV - XVI - XIX - XXIII



MessageSujet: Re: L'infirmerie après les... [A Archiver Soon <3]   Ven 28 Nov 2014 - 17:26

Portraits des Carnets 2



¤ Les Disparus: Carnet de Portraits: Soigneurs, garçons perdus & ceux qui le hantent particulièrement.

Portraits de Mères:
 



Peaux-Rouges - Ils ont rejoint l'Esprit Nuit:
 



Ceux qui ne sont plus que Légendes...:
 



Les Pirates du Jolly Roger ou du Port, hères du Bayou dont on entend plus parler:
 








« C'est un peu de ton espoir,
ce que les années en ont perdu.
On dirait ton ombre et qu'elle cherche
à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant
qui se tourmente avec la crainte de tomber. »

Joe Bousquet




Dernière édition par Soul le Jeu 12 Oct 2017 - 0:18, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Invité
avatar

Invité



MessageSujet: Re: L'infirmerie après les... [A Archiver Soon <3]   Mar 23 Déc 2014 - 22:46

Hello!
J'aimerais vraiment beaucoup un lien avec le chef des Soigneurs et Léo si tu veux bien ;)
Histoire de ne pas arriver les mains vides (c'est mieux nan?), Soul pourrait être tombé par hasard sur Léopard, blessée par la proie qu'elle pourchassait (qu'elle a finalement eu au prix de quelques plaies), et donc s'est mis en tête de la soigner même si elle est plutôt réticente?
Dis-moi ce que tu en penses (et si tu veux bien aussi) ;) Ciao!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'infirmerie après les... [A Archiver Soon <3]   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 Sujets similaires

-
» L'infirmerie après les...
» L'après Roi Liche
» Choisir la face du héros après avoir choisi sa classe [Résolu]
» Mordheim, ou comment arriver après la bataille...
» Beug après compilation! [résolu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Faire naufrage :: Dés à coudre.-