Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Ancien Chef Delaware
Anonymous

Invité



En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Empty
MessageSujet: En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)   En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) EmptySam 2 Aoû 2014 - 19:47

Ce soir, comme bien des soirs chez les Delaware, ce serait la fête. Mais pas n'importe quelle fête : une fête dédiée à l'Esprit feu, l'esprit-totem de la tribu. Paon Chamarré menait les préparatifs depuis plusieurs jours voulant, comme à son habitude, que tout soit parfait. Il en avait même oublié, à plusieurs reprises, de se nourrir.

Paon était fébrile. Il espérait que l'Esprit Feu serait satisfait de la fête et viendrait les visiter. Un tel miracle n'arrivait que très rarement, mais était toujours synonyme de félicité. De bonheur. Et avec tout ce que pouvait vivre les habitants de l'île ces derniers temps, du bonheur et de la bonne fortune ils en avaient bien besoin.

Ce matin, Paon avait joué du tambour pour appeler les autres tribus à les rejoindre. Plus on est de fous, plus on rit. Désormais le soir tombait, le ciel se teintait de rouge. Comme si le feu dévorait la voûte céleste, que le soleil sombrait dans un brasier éclatant. Paon Chamarré s'était apprêté pour l'occasion. Il avait mis sa parure composée de toutes les plumes des oiseaux de l'île, et avait peint son visage et son corps de couleurs éclatantes. Le rouge, l'orange et le jaune marbraient sa peau comme si son corps était parcouru par les flammes.

Le Brasier crépitait, élevant ses flammes hautes et claires.

La fête était sur le point de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Peau-Rouge
Anonymous

Invité



En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Empty
MessageSujet: Re: En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)   En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) EmptySam 2 Aoû 2014 - 21:48


La malédiction du Démon qui avait atteint l'Esprit Loup continuait sa progression et la crainte envahissait l'île encore plus rapidement. Les Delaware n'étaient pas des combattants et, de tout façon, il n'était pas possible de combattre le Démon par de simples armes. Alors la tribu avait décidé de faire ce qu'elle faisait le mieux : une fête. Cette célébration avait pour double fonction de flatter l'Esprit Feu pour qu'il continue d'animer le feu sacré et qu'il accorde sa grâce aux hommes, et de réchauffer les cœurs angoissés de tous ceux qui viendraient participer à la fête.

Merle avait donc dû, une fois encore, accepter de revêtir une parure festive et trop garnie à son goût, une coiffe de plumes rouges pour évoquer le feu et des sandales de cuir teinté de la même couleur. Paon Chamarré faisait honneur à son nom et à son titre dans sa plus belle tenue et Corneille Ardente arborait sa coiffe de plumes noires et ses multiples breloques, son bâton orné à la main. Merle aussi tenait son bâton chamanique, encore peu décoré, car il devrait participer activement aux chants et danses rituels ce soir. Les chamans des autres tribus seraient peut-être même invités à unir leurs pouvoirs avec ceux des Delaware pour garantir plus de bonne fortune encore.

Grimaçant, Merle effaça discrètement le grimage rouge qui coulait sur sa paupière, puis il regarda avec satisfaction tous les hommes, femmes et enfants rassemblés autour du feu sacré. Si la fête battait son plein plus encore que d'ordinaire, des fées les rejoindraient peut-être, et l'Esprit Feu les honorerait probablement de sa présence.  


Dernière édition par Merle Oisif le Lun 15 Sep 2014 - 16:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Loutre Sage
Loutre Sage

♐ Princesse des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 242
✘ SURNOM : L'Harmonie
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Venez tenter votre chance
✘ LIENS : Peindre en mille couleurs... L'air du Vent.

En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Empty
MessageSujet: Re: En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)   En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) EmptyDim 3 Aoû 2014 - 21:06

En l'honneur de l'Esprit du Feu


En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Giphy

Les ténèbres s'approchent. Elles grignotent, rampent, lentement mais sûrement.
la lumière recule, lutte comme elle peut, ses partisans la cultivent, la soutiennent.
Comme ce soir.

Paon Chamarré a invité tous les Peaux-Rouges de Jamais. La fête du feu, la lumière de la vie, pour combattre la noirceur de la malédiction qui tue votre Île.
Jamais les fêtes delaware ont attiré les hurons. Loutre Sage ne fait pas exception, mais elle est là, car les observer lui est un plaisir incommensurable.
Alors elle observe de son buisson touffu les corps qui se plient, ondulent sous la lumière sacrée et l'emprise de la musique enjouée.
Le Vent est faible ce soir, il est inquiet, comme toutes choses de Jamais. Il murmure de façon désordonnée, mais il acquiesce devant l'initiative des Delaware.
Loutre Sage pourrait se joindre à eux, elle devrait. Pour faire reculer les ténèbres, ou au moins arrêter leur progression...
Elle observe.







Avatar par Nephyla
En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Signat11


Revenir en haut Aller en bas
Capucin Farouche
Capucin Farouche

♐ Papoose des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 244
✘ SURNOM : La Bestiole
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/2
✘ LIENS : Hear me roar in the Jungle Book !

En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Empty
MessageSujet: Re: En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)   En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) EmptyMar 12 Aoû 2014 - 12:24


Capucin a passé sa journée au coeur de la Jungle. Lorsqu'il sent que la Bestiole est trop agité, ou bien trop replié sur lui-même, Puma Sanguinaire lui offre le droit de rejoindre son premier élément. Capucin Farouche, les yeux brillants, se rue alors (parfois à quatre pattes, souvent en hurlant) dans sa précieuse forêt, se roulant dans la boue en grognant de plaisir.
Il retrouve les bêtes sauvages avec un mélange de joie et d'embarras, car il se trouve toujours très honteux de les avoir abandonné. Ensuite, il ôte son pagne rapiécé et gambade nu comme un ver auprès de ses compagnons variés.

Les tambours excitent les animaux, en particulier les insectes et les oiseaux. Tendant l'oreille, les narines retroussées, Capucin perçoit que ce n'est pas les tambours des piccaninny.

« Delaware ? » murmure-t-il pour lui même.

Des trois, c'est la tribu qu'il connait le moins. Les hurons, c'est son clan natal; et un lien le noue à eux inexorablement. Le clan de l'Ours est, quant à lui, sa famille d'accueil. Mais les delaware par leur exubérance et leur emplacement quelque peu reculé, restent un peuple mystérieux et étrange à ses yeux.
Pourtant, l'immense fumée rougeoyante qui émane de leur village, par delà les arbres denses de la Jungle, attirent grandement Capucin.

Il prent congé de ses amis, les serrant trop fort en signe d'affection, et gagne les hauteurs des arbres qu'il préfère à la terre. En une grosse demi-heure, il a traversé la Jungle, les mains calleuses à force de s'emparer des lianes, et il atterrit juste devant l'entrée du village. Il n'a toujours pas de pagne.
Il reste un moment silencieux et immobile, contemplant le grand feu et ceux qui l'entourent. Il reconnait le chef et le chaman, avec un garçon chaman que Capucin trouve pâle.

A côté de lui, un bruissement imperceptible agite son oreille. Il fixe intensément le buisson puis s'en approche à pas de loup. Quelques secondes plus tard, Loutre Sage peut apercevoir deux yeux luisants sur une figure couverte de boue, surmontés de cheveux hirsutes et sales, dardés sur elle.

« Princesse Huron ? » dit-il en souriant. « Viens ! Viens, c'est fête ! »

Sans attendre davantage, il se saisit de la main de l'Harmonie et l'entraine avec lui, trottant jusqu'au grand feu en lâchant des cris suraigus qu'il hache en tapotant sa main contre a bouche. Ouh ouh ouh ouh ouh ouh !!
Au moins, chez les delaware, on ne s'ennuie jamais !











Capucin rugit en brown.
.......

cadeau de césar:
 


Revenir en haut Aller en bas
Ancien Peau-Rouge
Anonymous

Invité



En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Empty
MessageSujet: Re: En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)   En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) EmptyMar 12 Aoû 2014 - 13:38


Moineau Taquin n’apprécie pas toujours les fêtes Delaware, ça non. Mais là c’est différent, là c’est important, il faut que tout le monde soit là, elle comprend bien.  Elle fait même des efforts sur la tenue, choisissant les tissus les plus colorés. Elle détache ses cheveux, et elle se passe sur le visage une poudre couleur sang, dessinant ses pommettes et son nez. On dirait un crâne écarlate, elle est plutôt satisfaite du résultat, à la fois Delaware et terrible, c’est parfaitement elle ça !

Elle s’approche du feu, et elle aperçoit le grand chef non loin. Elle a beau faire la fière, Paon Chamarré l’impressionne toujours, parce que c’est le chef peut-être. En tous cas, elle n’aime pas mal se conduire devant lui. Elle voudrait qu’il la croie quand elle dit qu’elle veut être guerrière, mais elle n’insiste pas plus que ça. Le chef est un Delaware, pas un Piccaninny, et il préfère fêter l’Esprit Feu que s’entraîner au combat. Elle n’aime pas ça, mais elle n’y peut rien si elle est née dans le mauvais clan. Ce soir c’est la fête, elle ferait un effort pour bien se conduire envers tous. La situation est grave, même la Teigne doit s’appliquer.

Elle hésite un peu et puis finalement, elle se lance, elle tournoie comme les autres autour du feu. Ce n’est pas si désagréable de se laisser aller. Il y a pleins de visages maquillés, de toutes les couleurs, des plumes, et mille bruits tintant. Oh ce garçon-là, c’est un Piccaninny, elle l’a déjà vu à leur camp ! Et elle reconnait aussi la femme qu’il tire par la main, même si elle ne lui a jamais parlé. La fille d’un autre chef est toujours connue, même auprès des autres tribus.

Elle cesse un instant sa ronde, un peu essoufflée, et surtout pour observer ce qu’il se passe. Elle ne veut rien manquer du spectacle, ça fait aussi partie de la fête ! Elle est de bonne humeur, grisée par l’énergie de son clan. Elle lève la tête vers l’apprenti chaman et lui fait un léger sourire en guise de salut. Il est horriblement trop calme à son goût, mais il ne la dérange pas trop, pas ce soir en tous cas.

Et elle repart dans la danse.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Chef Delaware
Anonymous

Invité



En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Empty
MessageSujet: Re: En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)   En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) EmptyMer 13 Aoû 2014 - 12:17

Les flammes s’élevaient, la chaleur était omniprésente. Le feu habitait les danseurs qui se déhanchaient au rythme de la musique. Paon avait hâte de participer mais il se devait de saluer les nouveaux arrivants. Ce qui ne l'empêchait pas de taper le rythme avec son pied, le corps bouillonnant.

Il alla lui-même saluer Corneille Ardente et son disciple Merle Oisif. Le chef eut un immense sourire approbateur en voyant que le garçon avait accepté de se parer. Oh cela ne valait pas les magnifiques parures de Paon, mais c'était un début ! Le chef posa sa main sur le crâne de Merle, et lui ébouriffa les cheveux.

— Tu vois. C'est pas la mort, le maquillage ! Même si je trouve qu'il manque quelques détails...

Sentant que Merle se crispait, Paon lui donna une grande accolade. Sa main claqua contre l'omoplate de l'apprenti-chaman.

— Je ne te martyriserais pas aujourd'hui ! Mais demain, je t'apprendrais à te faire un maquillage digne de ce nom.


Des visiteurs impromptus s'ajoutèrent soudainement aux danseurs, avec force cris et rires. S'excusant auprès de Merle, le chef Delaware se rapprocha afin de voir qui ils étaient. Il reconnut rapidement la princesse des Hurons qui semblait, la pauvre, un peu perdue dans toute cette frénésie. Le garçon qui l'accompagnait lui disait aussi quelque chose. Il l'avait déjà vu près du village des Piccaninny. Sa tenue arracha un rire claironnant à Paon. Il était nu comme un bébé, et le feu semblait se refléter sur son corps.

— Princesse, je crois que votre partenaire a oublié sa tenue de gala.

La nudité ne gênait pas spécialement Paon, mais peut-être que d'autres invités se sentiraient eux, mal à l'aise. Attrapant le garçon, il chercha un Delaware à qui donner cette responsabilité. Et ce fut la pauvre Moineau Taquin.

— Moineau, tu pourrais trouver un pagne pour ce petit ? On va pas le laisser tout nu, il pourrait prendre froid.


Citation :
Merci à tous ceux qui ont répondu ! Et si quelqu'un veut encore nous rejoindre, qu'il hésite pas.  En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) 3928350404 
Revenir en haut Aller en bas
Loutre Sage
Loutre Sage

♐ Princesse des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 242
✘ SURNOM : L'Harmonie
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Venez tenter votre chance
✘ LIENS : Peindre en mille couleurs... L'air du Vent.

En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Empty
MessageSujet: Re: En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)   En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) EmptyMer 13 Aoû 2014 - 20:07

En l'honneur de l'Esprit du Feu


En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Giphy

Un petit Être approche, discret et pourtant vif.
Capucin Farouche.
Un sourire en réponse au siens. Ce petit Être sauvage lui est cher.
Elle remarque à peine sa nudité qui n'est pas inhabituelle chez les hurons.
Loutre Sage suit le mouvement et jaillit du buisson, guidée par un petit Être criant et sautant.
Leurs mains sont séparées. Elle admire l'effervescence et l'exubérance des delaware.
Le grand Chamarré approche, éblouissant de couleurs et de parures. Son sourire est aussi lumineux que le Feu Sacré derrière lui. Il est Delaware.
L'Harmonie sourit à l'humour du Chef et pose une main affectueuse sur la tête du petit Être Farouche.
L'Esprit Feu doit être satisfait. Le Vent l'est, lui ; il murmure des paroles exaltées, encourageant l'Harmonie à se joindre à la danse. Ce n'est pas une danse ordinaire : c'est celle qui appelle la Lumière et repousse les Ténèbres.
Alors Loutre Sage entre dans le cercle, s'élance, virevolte. Le Vent l'élève plus haut, la rend plus légère : elle volerait presque de joie.








Avatar par Nephyla
En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Signat11


Revenir en haut Aller en bas
Colombe Irisée
Anonymous

Invité



En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Empty
MessageSujet: Re: En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)   En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) EmptyVen 15 Aoû 2014 - 21:47

La malédiction était de plus en plus présente dans le pays de jamais, elle gagnait du terrain. Colombe, comme tous, était inquiète, soucieuse. Cette malédiction signerait-elle leur arrêt de mort? Elle espérait que non. Mais l'humeur était à la fête, à la danse. L'excitation omniprésente l'avait gagnée, elle avait revêtu sa plus belle parure; son visage était peint en mille et une nuances de bleu, cette couleur qui lui seyait si bien. Sa jupe légère et volatile d'un bleu gris, de la même couleur que ses yeux était assortie à son haut qui ne lui cachait que la poitrine. Ses cheveux blancs étaient lâchés, son cristal bleu à son cou dans lequel était emprisonné l'esprit avec lequel sa soeur avait tentée de la maudire à sa naissance.

Ses pieds nus tapaient sur le sol en rythme avec la musique, son souffle était saccadé, en choeur avec les coups de tambour. Elle danse, l'Insoumise, elle danse avec la tribu, elle danse avec sa famille. Le temps d'un instant, elle oublie tout; la peur, la terreur, la malédiction, la douleur qui les attend. Le temps est à la fête, voilà tout. A ses chevilles scintillent des breloques aussi bleues que la peinture sur son visage. A ses poignets aussi. Elle tinte, comme une clochette, elle accompagne la musique de ses mouvements et des tintement cristallins de ses multiples bracelets; pour la première fois depuis longtemps Colombe Irisée s'est faite belle pour une telle occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Ancienne Peau-Rouge
Anonymous

Invité



En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Empty
MessageSujet: Re: En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)   En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) EmptySam 16 Aoû 2014 - 1:10


C'était un de ces soirs où les lueurs du Feu Sacrée n'avaient jamais été aussi vives, joueuses derrière les ombres des danseurs Delaware. Leurs silhouettes formaient un balai d'une souplesse rare, d'une unité étrange malgré leurs différentes, leurs gestes parfois un peu saccadés. Pour reprendre une fluidité la seconde d'après.
Une prière, une célébration en Son honneur. Le brasier qui couvait dans chaque cœur indien. L'Esprit Feu.
Si Harfang Cendrée ne participait que rarement aux nombreuses fêtes du village, celles en l'honneur de l'Esprit Feu avait une saveur particulière à ses yeux. Reflétant à la fois le danger de cet Esprit indomptable et cet attrait indéniable. Vif.

A l'écart du cercle qui se formait près du feu, l'ombre des flammes renvoyait la lueur du maquillage rouge sang de la jeune femme. Masque relevé, elle l'avait tout de même gardé, comme son éternelle fourrure sur ses épaules, mais les marques sur son visage avaient triplé. Par des traits légèrement plus fins, ils suivaient la forme de son front jusqu'à son menton. Une façon particulière et personnelle de participer, en quelque sorte, même si Harfang refusait de regarder en direction du chef de la tribu.
Avec lui, il fallait faire toujours plus, surtout ces soirs de fêtes, et l'indienne d'adoption n'arrivait jamais à prévoir ce qu'il avait en tête quand il l'enjoignait à être plus "participative"!

Heureusement pour elle, Paon Chamarré était bien occupé avec son fils et les invités des autres tribus.
La jeune brune pourrait profiter de la fête, tout en restant vigilante.
Éternellement gardienne.
Ils avaient tous un rôle à jouer lors de ces cérémonies, et si Harfang ne savait pas forcément bien s'y prendre, elle se cramponnait à sa lance. Ici à veiller, aussi silencieuse qu'une ombre, elle était à sa place.

Son regard glissa sur l'étincelle bleutée dans les danseurs. Colombe... rivale mais aussi plus que ça, et pendant quelques secondes, la guerrière admira la danse de son aînée, avant de saluer Corneille Ardente qui le lui rendit avec un grand sourire mystérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Féline Azurée
Anonymous

Invité



En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Empty
MessageSujet: Re: En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)   En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) EmptyDim 24 Aoû 2014 - 17:58

L’avancée des ténèbres était inéluctable, et l’espoir s’éteignait avec elle.

Comme nombreux autres de ses frères ce soir là, Féline Azurée avait répondu à l’appel des tambours des Delaware. Bien que l’heure soit plus au combat qu’à ma fête selon les Piccaninny, elle était là, ses yeux vifs dévorant chaque détail de l’impressionnante cérémonie. Décidément, les Delaware savaient y faire lorsqu’il s’agissait de fêtes.
C’était alors l’adversité se faisait grandissante que la solidarité entre un même peuple se devait de briller aussi intensément que l’âme de l’Esprit Feu qu’ils célébraient ce soir. Féline aurait aussi aimé que pirates et enfants perdus se joignent à la ronde des fêtars, que ces sombres circonstances apportent au moins une bonne chose… La conscience que l’unité faisait la force, bien plus que les déchirements futiles et sanglants.
Mais même la fin de leur monde ne semblait pas suffisante pour abaisser toutes les barrières.

Féline Azurée s’était parée de sa plus belle tenue, exhibant avec fierté ses tatouages –sauf celui de la guerre, caché sous une bande de tissu- et les quelques peintures rouges décorant son visage... Tous semblaient avoir faits des efforts particuliers pour honorer leur hôte et l'Esprit espéré. Tous, sauf un petit sauvage dénudé de toute parure. Un grand éclat de rire chassa les sombres pensées de l'esprit de Féline lorsque Capucin Farouche fut emmené afin d'être vêtu.

Et son visage s'éclaira d'autant plus lorsque la blanche chevelure de Colombe Irisée entra dans son champ de vision. L'indienne dansait avec une grâce férocement sauvage qui aurait pu presque faire de l’ombre avec celle de Lys Tigré... Seuls les Delaware étaient capables d'un tel exploit. A côté de tous ces danseurs d’exceptions, Féline savait qu’elle ne semblerait qu’un pâle mime dans l’ombre des hautes flammes impétueuses… Mais elle rejoignit néanmoins le cercle des danseurs.

Elle préférait danser à combattre. Pourtant, ces deux arts étaient faits de la même matière. Danser, combattre, c'était se livrer aux éléments, s'offrir corps et âme à un déchaînement de mouvements, de souffles, de corps à corps enflammés et essoufflant... Danser, comme combattre, c'était un embrasement des sens, une offrande et une demande, un tout mêlé, entremêlé, bataillant... Danser et combattre était un abandon à la fois douloureux et délivrant. Une nécessité.

Féline Azurée n'était pas la meilleure danseuse, mais elle savait s'abandonner au  tambourinement fiévreux des tambours, et laisser chaque parcelle de sa peau et de son corps s'embraser sous le rythme enlevé du cœur du brasier de l'Esprit Feu. Si danser pouvait leur offrir la protection de celui qui réchauffait les foyers et les êtres, alors elle allait danser, danser encore et encore jusqu'à ce que ses pieds ne la supportent plus et que son corps s'écroule dans le giron de la Terre Mère.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Chef Delaware
Anonymous

Invité



En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Empty
MessageSujet: Re: En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)   En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) EmptyJeu 28 Aoû 2014 - 15:17


Citation :
Je me suis laissé emporté par l'avancée de l'intrigue. Si jamais c'est trop, dites-le moi !
Edit : Petite correction apportée car, comme l'a fait remarquer Stealth, ce n'est pas possible que la fête ait lieu en même temps que l'expédition. Je la situe quelques jours avant, mais je garde l'idée que les ténèbres tentent de toucher le camp. Si ça coince, que le staff hésite pas à me le dire.

Le cœur de Paon Chamarré palpitait au rythme des tambours. La foule des danseurs avait grossi à la grande joie du chef. Leurs silhouettes se détachaient en ombre chinoise, leur donnant l'aspect d'esprits venus se mêler aux humains. Paon s'avança auprès d'eux, mais il ne se mêla pas aux danseurs. Il leva simplement les bras, invitant chacun à l'écouter.

« Mes amis, merci à vous d'être venu si nombreux. Que la liesse de la fête chasse la noirceur des ténèbres. Ce feu est celui de l'espoir qui bat encore dans nos cœurs. Ne laissez pas l'espoir s'éteindre ! »

Mais le Démon ne semblait pas vouloir baisser les bras si facilement. Alors qu'il avait les yeux levés vers le ciel, Paon Chamarré vit les ténèbres se propager. Les étoiles semblaient s'éteindre, masquées par une brume d'un noir profond. Le chef baissa rapidement le regard, ne voulant pas que le reste de la tribu voit ce qui parvenait, peu à peu, vers eux. Les ténèbres approchaient. Avant même que l'expédition ne soit lancée. Paon Chamarré ne pouvait demeurer sans rien faire.

D'un pas décidé, Paon se rapprocha du feu jusqu'à ce qu'à sentir la chaleur des flammes. Sans une once de crainte, le Peau-Rouge plongea ses mains dans le brasier. Avançant d'un pas, le feu remonta jusqu'à ses bras. Paon Chamarré serra les dents face à la douleur. Le feu le consumait, il sentait sa peau grésiller. Tous devaient le croire fou mais lui savait pourquoi il agissait ainsi.

La voix de Paon s'éleva, puissante et vibrante. La voix d'un chef.

« Esprit du feu, je te conjure ! Prête-moi ta force ! Donne-moi la clé de repousser le Démon ! Permets-moi d'être la Lumière qui chassera les Ténèbres ! Permets-moi de bénir tous ces guerriers, afin de les protéger du Mal ! »

Paon avait mis toute sa hargne et sa fougue dans ses paroles. L'Esprit-Feu devait répondre à son appel. Pour le bien de la tribu. Pour le bien de Never Never Land. Et si Paon devait offrir sa vie en échange, qu'il en soit ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Peau-Rouge
Anonymous

Invité



En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Empty
MessageSujet: Re: En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)   En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) EmptyLun 8 Sep 2014 - 14:17

La squaw n’a pas remarqué la tenue de Capucin Farouche et ce n’est que l’ordre de Paon Chamarré qui lui fait instinctivement détailler le garçon plus précisément. Sous son maquillage, ses joues ont rosi mais personne n’a pu le voir, et elle lui tourne le dos rapidement, lui attrapant le bras sans rien dire afin qu’il la suive, avant de lui tendre un tissu bigarré avec un air impatient et exaspéré. La Teigne a beau être une sauvage guerrière, elle est pudique, un peu trop même pour une indienne. Ce n’est pas pour rien qu’elle ne s’approche pas trop des Hurons. Malgré tout elle n’a rien contre le jeune Piccaninny et dans une autre situation, elle aurait pu glousser de le voir ainsi ne pas suivre les règles de la plupart des Delaware.

La fête bat son plein, combien sont-ils à danser et tournoyer ? Tout cela paraît presque désespéré, on croirait une supplique mêlée au parfum d’une dernière joie. Moineau Taquin ne perçoit pas tout cela consciemment, mais elle redouble d’ardeur et de bonne volonté sans s’en rendre compte. On ne l’a jamais vu aussi appliquée à être aimable. Au fond, Moineau a peur, alors Moineau danse pour prouver le contraire, pour montrer qu’elle est à l’aise, qu’elle est digne de se battre pour le clan.

Soudain quelque chose change autour d’eux, mais l’indienne est aveuglée par la fête. Elle ne voit pas l’obscurité rampante qui s’approche du clan, elle ne voit que Paon Chamarré qui s’approche du feu, trop près du feu. Elle n’a pas souvent assisté à cela. Elle s’arrête brusquement, le souffle rauque, tendue et inquiète. Il faut que l’Esprit vienne, il faut qu’il écoute le Grand Chef.


Hors-RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ancien Peau-Rouge
Anonymous

Invité



En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Empty
MessageSujet: Re: En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)   En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) EmptyLun 15 Sep 2014 - 17:23

Merle Oisif sourit aimablement au chef et ne cilla pas lorsqu'il lui mit une grande tape dans le dos, amicale mais très enthousiaste. Il lui promit de le laisser lui enseigner l'art du maquillage digne d'un vrai Delaware, même s'il espérait bien pouvoir y échapper, et ne fit une moue qu'une fois que Paon Chamarré fut parti s'occuper des arrivants d'autres tribus.

Il détailla ceux-ci, la Bestiole piccaninny, nue comme un ver, la princesse huron, une autre Picaninny dont il ignorait le nom... Il reconnut les membres de son propre clan et leur adressa des saluts et des sourires sincères. Malgré sa peau collante et les couches trop nombreuses de vêtements qu'il avait sur le dos, il se sentait bien ici, près du feu sacré, au milieu de tous ces êtres vivants et prêts à tout faire pour le rester. Il aimait voir les tribus s'unir ainsi, mettant tous leurs éventuels différends de côté comme les choses futiles et éphémères qu'ils étaient. Si seulement tous les peuples pouvaient agir ainsi !

Il rosit sous son maquillage lorsque Moineau Taquin lui adressa un sourire, il le lui rendit aussitôt et grand. Ce qu'elle était jolie, même maquillée ainsi ! Il attendit qu'elle revienne dans la danse pour s'y élancer à son tour.

Il commençait seulement à se sentir à l'aise lorsque Paon Chamarré sortit le grand jeu comme il aimait le faire, de façon tout de même plutôt extrême. Il resta un instant interdit et lança un regard à Corneille Ardente, qui ne semblait ni surpris, ni inquiet. Cela faisait partie du rituel, et lui-même et Merle y avait leur rôle à jouer. Merle ne s'était pas douté que cela viendrait si tôt dans la soirée, mais il suivit les directives que le vieux chaman lui avait indiquées la veille.

Comme Corneille Ardente s'avançait vers le feu et y jetait des herbes magiques en entamant un chant sacré, Merle alla chercher un bol rempli d'herbes similaires et l'imita, malgré sa réticence au chant. Celui-ci était composé d'un langage à demi oublié que Merle ne maîtrisait pas en dehors des paroles rituelles qu'il avait dû apprendre.

Corneille Ardente et Merle distribuèrent, sans cesser de chanter, les herbes invocatrices parmi la foule des danseurs, et ceux qui le souhaitaient pouvaient en jeter à leur tour, en imitant le chant chamanique s'ils le pouvaient – il ne s'agissait que de quelques phrases répétées en boucle – ou adressant à l'Esprit Feu leurs propres prières.
Revenir en haut Aller en bas
Capucin Farouche
Capucin Farouche

♐ Papoose des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 244
✘ SURNOM : La Bestiole
✘ AGE DU PERSO : 13 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 1/2
✘ LIENS : Hear me roar in the Jungle Book !

En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Empty
MessageSujet: Re: En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)   En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) EmptyLun 29 Sep 2014 - 12:24

Capucin consent à revêtir un pagne, mais il ne comprend pas l'utilité d'une telle contrainte. Du fait que Capucin Farouche ne s'encombre pas de frustration inutiles, cela ne l'empêche toutefois pas de profiter de la fête. Observer avec fascination la danse de ses congénères l'excite à un point telle qu'il ne peut s'empêcher de crier, de bondir accroupi, et de s'adonner à ses propres étranges chorégraphies (tourner sur lui-même, agiter les bras, taper du pied...). Le feu est terrifiant (il n'aimait pas beaucoup cet élément, probablement à cause de son côté animal) mais même un caillou l'aurait trouvé magnifique.

Lorsque Paon Chamarré s'avance vers le feu, les tambours et les hurlements s'estompent progressivement, comme s'ils annonçaient la tournure grave que prenait la cérémonie. Chacun scrute intensément les gestes de l’Éclatant. Lorsque Paon plonge son bras nu dans le feu, Capucin pousse un « HII ! » compulsif, complètement affolé. Il en voit plusieurs, autour de lui, qui retiennent leur souffle.
Le visage de Paon se crispe sous la douleur, mais sa voix est puissante et ne tremble pas. Capucin est aussitôt submergé d'admiration.

La Bestiole regarde ensuite le Chaman et son apprenti, le garçon pâle, jeter des herbes dans le feu tout en élevant des complaintes monocordes qui sont probablement des chants sacrés. Ça, il connait mieux, car les Piccaninny aussi ont un chaman. Pourtant, chez lui, le chaman ne lance pas d'herbes dans un grand feu. Chez les delaware, tout a l'air très lié au feu. Même les hommes.
Lorsque Merle arrive devant lui, dissimulant en partie l'éclat du grand brasier, Capucin reste un moment interdit. Il craint trop le feu pour s'en approcher. Mais pour montrer qu'il n'est pas un lâche, il finit par s'emparer de quelques herbes d'un geste fébrile. Il court vers le feu, les jettes en hurlant et repart aussi prestement qu'il est venu, une expression de panique plaquée sur le visage.

Le bras de Paon est toujours enflammé. Quel drôle de clan.









Capucin rugit en brown.
.......

cadeau de césar:
 


Revenir en haut Aller en bas
Ancien Chef Delaware
Anonymous

Invité



En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Empty
MessageSujet: Re: En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)   En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) EmptyLun 29 Sep 2014 - 23:21

Le feu le consumait, mais Paon demeurait noble. Les spectateurs les plus proches pouvaient voir son visage se crisper et la sueur couler le long de son corps. Les herbes produisaient une fumée âcre que Paon inspira longuement. La douleur s'effaça, le poussant à s'avancer davantage. Le feu l'environnait tout entier, faisant déjà apparaître des cloques sur sa peau. Paon n'était plus que feu et lumière. Il se mit alors à chanter, un chant puissant comparable au hurlement des loups.

C'était un chant d'espoir. Le feu s'éleva, comme galvanisé par la voix de Paon. Le feu n'était plus qu'un immense phare, une langue de feu qui se tordait dans le ciel. L'ombre du Démon stoppa devant cette soudaine lumière incandescente. Parmi le grondement des flammes, Paon Chamarré perçut le sifflement du Démon. Comparable à celui d'un chat crachant devant un ennemi.

L'ombre recula. Un rire sonore éclata dans la nuit, le rire de Paon. Le chef sortit du feu en dansant, les flammes encore accrochées à son corps. Corneille Ardente s'empressa de l'envelopper dans une couverture, étouffant le feu et masquant surtout, aux yeux de la tribu, les traces laissées par les flammes sur le corps de leur chef. Ce dernier rayonnait, un sourire étiré jusqu'aux oreilles.

« Voyez le pouvoir de l'Espoir ! Ce soir le Démon ne touchera personne. Que ceux qui veulent aider Peter dans son expédition viennent respirer l'essence du feu. Son pouvoir viendra en vous, vous réchauffera et vous permettra de chasser le Démon ! »

Il était l'heure pour Paon Chamarré de se retirer. Le chef s'inclina devant les autres Peaux-Rouges avant de se retirer dans son tipi. Ce n'est qu'à l'intérieur qu'il laissa tomber le manteau. Il lui faudrait plusieurs jours pour pouvoir panser son corps. Mais le jeu en valait la chandelle, songea-t-il avec un sourire.


Citation :
Et ce post conclue le RP. Merci à tous d'avoir participé ! J'espère que la prochaine fête chez les Delaware sera encore plus flamboyante.  En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) 3928350404
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Empty
MessageSujet: Re: En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)   En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre) Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» En l'honneur de l'Esprit du Feu (Libre)
» Esprit de Guilde
» BLOOD ANGELS en approche
» [ACCEPTE] Steelish , Esprit tourmenté
» Histoire du Centaurum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Les Villages Peaux-Rouges :: Le Village des Delaware :: Le Feu Sacré-