Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 100
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Tout doux !
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X - XI - XII

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptyVen 19 Juil 2019 - 22:00

Entre le Givre et ses Orbleus, les virus et Son Virus, le Salimorbus et ses Gargouilles dans une île au froid amer bien que dernièrement s'adoucissant, on peut se dire que ce n'est pas vraiment le moment de faire la fête.

Et pourtant, c'est exactement pour toutes ces raisons que Mab a décidé quelques jours plus tôt d'organiser un bal. Le moral de ses fées est déjà bien bas et elle ne peut pas permettre qu'il descende plus encore. Laisser ses sujets s'angoisser n'est pas digne d'une Reine, c'est bien pour cela qu'elle prend une telle décision. On dit des fées qu'elles sont frivoles, mais il est bon qu'elles n'aient le cœur empli que d'une émotion à la fois. Car, dans de tels moments, l'Étincelante peut avoir la certitude de parvenir à leur réchauffer le cœur.

Les derniers jours ont donc été emplis de préparatifs : prévenir le peuple féerique, que ce soit au sein de la Citadelle comme dans les différentes Archevilles, choisir le lieu, s'assurer qu'ils aient les provisions nécessaires pour un banquet digne de ce nom, décorer la salle du trône -choisie après moult tergiversations- et tant d'autres choses qui sont essentielles au bon déroulement d'une telle fête.

A présent, la Reine est de retour dans ses quartiers après une dernière inspection des préparatifs, hautement satisfaite de la tournure des événements. Malheureusement, cela ne la rend que plus exigeante envers elle-même. Elle souhaite offrir à ses ouailles une soirée de détente et d'oubli bienvenus, et pour cela elle se doit d'être parfaite. Et à la moue qu'elle fait en observant sa garde-robe, elle n'est pas du tout convaincue.

...

Non, décidément rien ne va. Les plumes de Colibri sont soit trop blanches, soit trop vertes ; les fils de soie d'araignée trop distendus ; les splendides robes corset en pétales de fleurs lui paraissent flétries... En bref, rien ne va, et c'est un véritable scandale. Mab observe le dressing avec une moue mécontente puis se détourne, lançant à la cantonade.

"Que quelqu'un aille faire chercher Prisme !"

L'Irisé.e trouvera très certainement une solution quand à ce fâcheux problème vestimentaire. Tant qu'iel ne tente pas de la persuader de porter du bleu, du blanc, ou du gris. Ce soir, la Reine est fatiguée de ces couleurs qui lui rappellent le Givre qui recouvre encore bien trop cette Île qu'elle aime tant.

Bardane doit également venir, car il est évident que la Reine ne peut pas apparaître coiffée de la même façon lors d'une journée ordinaire et lors d'un Bal ! Elle a donc demandé ce matin à saon coiffeureuse de revenir plus tard dans la journée, proposition acceptée avec l'enthousiasme qui sied si bien à la fée des champs.

Face au miroir, la moue pincée laisse place à un léger sourire. L'Étincelante ignore si ces deux-là se sont déjà croisé.e.s, bien que la vie au Palais de l'un.e et les allers-retours journaliers de l'autre prêtent à une rencontre, mais elle se fait déjà une joie de réunir ces deux boules d'énergie, chacun.e à leur manière.

...Même s'il est possible qu'elle s'en tire avec une migraine avant le début de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Prisme
Prisme

☼ Fée Aristocrate ☼


✘ AVENTURES : 15
✘ SURNOM : L'Irisé.e
✘ AGE DU PERSO : Né.e pendant la Pluie Salée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui !

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptyVen 19 Juil 2019 - 23:40

On aurait pu le deviner sans mal : Prisme était en train de S'ENNUYER. Ferme. Plus tôt, il avait joué avec Frousse, et puis il était sorti dehors et avait fait la course avec une feuille volante, transportée par le vent. Il avait cherché quelqu'un pour jouer avec lui mais tout le monde était trop occupé. Il était passé dans quelques maisons, avait redécoré quelques objets pour le compte de leurs habitants, et puis frustré de ne trouver plus personne qui fasse attention à lui, il était rentré dans ses appartements. De fort méchante humeur, il avait longuement grommelé à la fenêtre, le menton sur les genoux. Enfin, il s'était littéralement mis à se rouler par terre... De gauche à droite, puis de droite à gauche, puis... Plus rien. Allongé sur le dos, les bras et les jambes en étoile de mer, il avait constaté l'insoutenable.

Il y avait une horrible TÂCHE sur son beau PLAFOND.

Trop, c'était trop. Le sang lui monta au visage. Prisme se sentit enfler comme une cocotte minute. La colère prit la forme d'un grand cri qu'il poussa avant de taper des pieds et des mains contre le sol, comme il en avait la très grande habitude :

"J'EN AI MARRE MARRE MARRE MARRE MARRE MARRE ET MARRE !"

La jeune fée continua quelques instants encore de se venger sur le plancher pourtant innocent de sa chambre. Elle se lassa très brutalement et cessa donc d'un coup de hurler. Tout aussi brutalement, Prisme revint en position assise. Il renifla et passa deux doigts contre ses sourcils, comme s'il avait essayé de les recoiffer. Le Vert lui courait très désagréablement dans les mains, il fallait qu'il le mette quelque part. Il en déposa quelques gouttes sur son visage et passa le reste sur sa robe, qu'il prit le soin de ne colorer qu'en partie, car il était très fier de ce qu'il en avait fait plus tôt dans la journée.

Elle était intégralement faite de plumes de corbeau. Elles étaient noires,soyeuses, brillantes, et pourtant multicolores. Prisme avait pris soin de donner à leur extrémité un éclat iridescent. Il en émergeait donc des barbes de toutes les couleurs ou presque.

Depuis que Frousse lui avait donné l'idée d'utiliser le manteau des oiseaux pour se vêtir, Prisme ne se lassait pas. Les feuilles lui paraissaient ronflantes, et les fleurs le mettaient mieux en valeur quand il n'en usait que par touches. Les plumes, en revanche, soulignaient sa silhouette à la perfection. Elles brillaient, froufroutaient, moussaient, ou au contraire moulaient selon ce qu'on en faisait. C'était presque comme les vêtements humains qu'à son grand dam, il cousait de façon encore très maladroite !

A ce sujet, Prisme prit soin de remettre droite l'écharpe en soie qu'il avait bon gré mal gré nouée autour de son cou. La coupe en était douteuse - il manquait un ourlet, mais c'était là toute l'étendue de ce qu'il savait faire. Il faudrait vraiment qu'il trouve un professeur. Le tissu perdit immédiatement son mauve au profit d'une charmante teinte épinard.

Il s'envola au plafond et toucha du bout du doigt la vilaine trace qui disparut presque instantanément. Satisfait, Prisme eut un grand sourire et noua ses mains l'une à l'autre pour exprimer son excitation.

"Voilà qui est beaucoup mieux !"

Sans transition, quelqu'un frappa à la porte. Curieux, il descendit légèrement et tourna la tête en direction du bruit :

".. Moui ? Qui est là ?"

Le battant s'entrouvrit et laissa à moitié passer la tête d'un domestique. Le servant n'avait vraisemblablement aucune envie de se risquer à contrarier la fée par son intrusion. Il n'était qu'aux ordres de la Reine, mais savait pertinemment que cela n'arrêterait pas Prisme : si il avait le malheur de mettre un malheureux grain de poussière là où il ne fallait pas, ou simplement de le déranger à un moment où le jeune souhaitait être seul chez lui, Prisme allait encore piquer une crise. Ce dont tout le monde se serait bien passé.

"La Reine vous fait mander immédiatement.
- C'est vrai ? Vrai de vrai de vrai ? Oh ! CHOUETTE CHOUETTE CHOUETTE alors ! Comme ça tombe bien !"

Voilà qui allait l'occuper un moment ! Ravi, il fit un tour sur lui-même et lâcha un joli nuage irisé, auquel cependant manquait une certaine couleur... Quelqu'un s'en rendrait-il compte un jour ?

Sans tarder il fonça à l'extérieur et manqua de faire tomber le domestique. Il fallait tout de même être présentable pour rendre visite à la Reine Mab alors il se recoiffa sur le chemin. Quelques gouttes couleur d'aurore vinrent rejoindre les précédentes touches vertes sur sa joue et il en recouvrit aussi ses ongles. Arrivé à mi-chemin, il se rendit compte qu'il avait oublié quelque chose.

"... Oh non."

Comment avait-il pu oublier son cadeau ? Il avait travaillé dessus très très, très plein de temps ! Pestant et sifflant contre  l'air trop lourd qui ne le faisait pas voler suffisamment vite - et certainement pas contre sa propre étourderie - il revint donc sur ses pas et cueillit dans sa chambre sa dernière création : un joli gland dans lequel il avait insufflé tout plein de lumières différentes. Des vagues chamarrées s'écrasaient donc à sa surface : orange, jaune, marron, vert foncé... Il avait cherché à reproduire les couleurs de l'automne telles qu'on les lui avait décrites. Bien sur il n'avait pas pu mettre CETTE couleur, dont il ne prononcerait pas le nom. Mais c'était un sujet tabou.

Quelques instants plus tard il était à nouveau en chemin. Il avait réagi si spontanément que, retardé ou non, il n'avait mis que très peu de temps à répondre à l'appel. Il frappa donc à la porte et attendit qu'on l'autorise à entrer. Derrière son dos, il cachait son offrande. Prisme rebondissait discrètement dans les airs et gloussait de satisfaction à l'idée d'offrir son joli cadeau. Il avait fait de son mieux ! La Reine ne pourrait qu'être ravie par son présent, c'était certain.
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 100
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Tout doux !
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X - XI - XII

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptyDim 1 Sep 2019 - 23:30

Les ordres de la Reine étant toujours exécutés le plus rapidement possible, il est certain que Mab n'a pas à attendre très longtemps pour voir apparaître lae jeune fée. Suffisamment longtemps, cependant, pour que la moitié de sa garde-robe ait échoué sur divers mobiliers de l'immense pièce que constitue le grand salon des appartements royaux : celui où il peut lui arriver de recevoir ses fidèles sujets, le petit salon étant réservé aux proches et à la famille -Ciel, donc.

Sur les fournitures, on peut voir des robes dans tous les matériaux fées possibles et imaginables. Il y en a même quelques unes qui sont faites de tissus humains, mais aucune ne satisfait le Reine des Fées, qui semblent passablement ennuyée. Le constat est inchangé depuis le premier regard jeté à l'ensemble de sa grade-robe : rien ne va. Absolument rien.

"C'est un véritable scandale !"

On peut presque la voir piétiner le sol avec grande frustration. Car c'est tout ce qu'elle ressent à l'instant présent. L'Étincelante a beau être la Reine, elle n'en est pas moins une fée comme les autres : incapable de contenir plus d'un sentiment à la fois. Et si elle sait jongler avec les sautes d'humeurs bien mieux que ses ouailles, c'est probablement parce qu'elle a bien plus d'expérience, et que souvent son seul sentiment dominant est l'amour qu'elle a pour son peuple et qui coordonne la moindre de ses décisions.

Mais parfois, il arrive que Sa Majesté profite de l'insouciance qu'elle partage avec ses comparses. Parfois, Son Altesse redevient Mab, et le sentiment qui l'étreint diffère. En ces temps troublés, c'est souvent la fatigue, l'inquiétude ou -très brièvement- le désarroi. Mais pas cette fois et ce serait presque une occasion de se réjouir si la frustration de Mab ne la rendait pas difficile à vivre.

Reste à espérer qu'elle ne dure pas.

La souveraine est encore en train de pester à voix plus ou moins basse lorsque des coups se font entendre contre la porte du salon. Sa tête se tourne aussitôt vers cette dernière, qui s'ouvre automatiquement, "comme" par magie. Les yeux de la fée reprennent leur teinte noisette et elle s'écarte de la garde-robe pour observer son invité.e, un sourire aux lèvres.

"Prisme ! Vous tombez à pic, je ne trouve absolument rien de convenable dans cette collection, j'ai besoin de votre aide !"

Puis le regard de l'Étincelante se pose sur les mains de l'Irisé.e... ou plutôt sur le fait qu'elles sont cachées dans le dos de leur propriétaire. Ce n'est pas toujours bon signe, mais Mab sait parfaitement que Prisme n'est pas un.e ennemi.e. D'ailleurs, en général, lorsqu'iel fait cela...

"Qu'est-ce que vous cachez dans votre dos, cette fois ?"

La frustration avait disparu, remplacée par une joyeuse anticipation. Un cadeau, elle était certaine qu'il s'agissait d'un cadeau ! Ce qu'elle peut être choyée par son peuple ! Il n'y a pas de meilleures ouailles que ses fées, de cela la Reine est convaincue !






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
Interlude au coeur de l'hiver EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Prisme
Prisme

☼ Fée Aristocrate ☼


✘ AVENTURES : 15
✘ SURNOM : L'Irisé.e
✘ AGE DU PERSO : Né.e pendant la Pluie Salée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui !

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptyDim 22 Sep 2019 - 11:41

La porte ouverte, Prisme fit immédiatement l'équivalent d'un pas à l'intérieur de la pièce où il se savait attendu. Tout sourire, il posa les yeux sur la reine Mab et s'apprêta à la saluer, mais elle fut plus rapide que lui à prendre la parole.

Oh ! Elle n'était pas de bonne humeur, c'était certain. Impatiente : elle lui avait immédiatement expliqué son problème, sans même prendre le temps des civilités habituelles. C'était amusant ! Généralement, c'était lui qui se montrait aussi pressé. La bouche formant un joli O surpris, il balaya des yeux le carnage vestimentaire qu'avait fait Mab avant qu'il n'ait eu le temps d'arriver.

Chic alors. Les tenues de la Reine étaient magnifiques ! Ils allaient drôlement bien s'amuser à chercher la perle, parmi ces tissus échoués, puis à en dévoiler tout le potentiel grâce à quelques (plus ou moins) subtils changements chromatiques. Alors qu'il était en train de prendre racine dans sa chambre à l'instant précédent, ça ne pouvait réellement pas mieux tomber !

Mais d'abord, ainsi qu'elle venait de le remarquer, il y avait quelque chose derrière son dos qu'il avait à lui offrir. L'expression de la souveraine venait de changer radicalement : détendue, radieuse. Un véritable rayon de soleil qui insuffla en Prisme un sentiment de joie et de fierté boursouflé, si puissant qu'il eut tout le mal du monde à le contenir. Elle était contente et c'était grâce à lui ! Il espérait vraiment que son cadeau allait lui plaire... Mais comment aurait-il pu en être autrement ? Il y avait passé du temps, des efforts... Il y avait mis tout le talent dont il disposait, et le résultat était tout bonnement époustouflant ! Ce n'était pas une question de goût : c'était un fait.

De nouveaux battements d'ailes lui permirent d'arriver face à la Reine. Il émit quelques gloussements ravis parfaitement incontrôlés et fut donc obligé d'attendre avant d'être capable de prendre la parole.

"Bonjour Majesté ! C'est quelque chose que j'ai fait RIEN que pour vous ! Je le prépare depuis longtemps, longtemps, longtemps !"

Il cessa de cacher le gland coloré derrière son dos et le plaça plutôt dans ses mains en coupe, tendues en direction de Mab.

"Il est beau hein ? Orange et jaune et marron et vert et orange, et vert, et marron, et ocre, et jaune, et orange, et marron et... Regardez ! Ici il est même orange ! Et vert, et..."

A trop tenter de confiner son triomphe alors qu'il était parfaitement incapable de confiner quoique ce soit, Prisme avait fini par avoir une fuite d'euphorie verbale. Ses ailes eurent quant à elle une fuite de paillettes multicolores simultanée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nabaztag au coeur d'un jeu urbain multimédia !
» [LEGO] Coup de coeur nocturne
» Un eldar de saim hann ^^
» CR Stahleck
» Google + (google plus)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Vallée des Fées :: L'Arbre aux Fées :: La Citadelle Féérique :: Le Palais Royal-