Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptyVen 19 Juil 2019 - 22:00

Entre le Givre et ses Orbleus, les virus et Son Virus, le Salimorbus et ses Gargouilles dans une île au froid amer bien que dernièrement s'adoucissant, on peut se dire que ce n'est pas vraiment le moment de faire la fête.

Et pourtant, c'est exactement pour toutes ces raisons que Mab a décidé quelques jours plus tôt d'organiser un bal. Le moral de ses fées est déjà bien bas et elle ne peut pas permettre qu'il descende plus encore. Laisser ses sujets s'angoisser n'est pas digne d'une Reine, c'est bien pour cela qu'elle prend une telle décision. On dit des fées qu'elles sont frivoles, mais il est bon qu'elles n'aient le cœur empli que d'une émotion à la fois. Car, dans de tels moments, l'Étincelante peut avoir la certitude de parvenir à leur réchauffer le cœur.

Les derniers jours ont donc été emplis de préparatifs : prévenir le peuple féerique, que ce soit au sein de la Citadelle comme dans les différentes Archevilles, choisir le lieu, s'assurer qu'ils aient les provisions nécessaires pour un banquet digne de ce nom, décorer la salle du trône -choisie après moult tergiversations- et tant d'autres choses qui sont essentielles au bon déroulement d'une telle fête.

A présent, la Reine est de retour dans ses quartiers après une dernière inspection des préparatifs, hautement satisfaite de la tournure des événements. Malheureusement, cela ne la rend que plus exigeante envers elle-même. Elle souhaite offrir à ses ouailles une soirée de détente et d'oubli bienvenus, et pour cela elle se doit d'être parfaite. Et à la moue qu'elle fait en observant sa garde-robe, elle n'est pas du tout convaincue.

...

Non, décidément rien ne va. Les plumes de Colibri sont soit trop blanches, soit trop vertes ; les fils de soie d'araignée trop distendus ; les splendides robes corset en pétales de fleurs lui paraissent flétries... En bref, rien ne va, et c'est un véritable scandale. Mab observe le dressing avec une moue mécontente puis se détourne, lançant à la cantonade.

"Que quelqu'un aille faire chercher Prisme !"

L'Irisé.e trouvera très certainement une solution quand à ce fâcheux problème vestimentaire. Tant qu'iel ne tente pas de la persuader de porter du bleu, du blanc, ou du gris. Ce soir, la Reine est fatiguée de ces couleurs qui lui rappellent le Givre qui recouvre encore bien trop cette Île qu'elle aime tant.

Bardane doit également venir, car il est évident que la Reine ne peut pas apparaître coiffée de la même façon lors d'une journée ordinaire et lors d'un Bal ! Elle a donc demandé ce matin à saon coiffeureuse de revenir plus tard dans la journée, proposition acceptée avec l'enthousiasme qui sied si bien à la fée des champs.

Face au miroir, la moue pincée laisse place à un léger sourire. L'Étincelante ignore si ces deux-là se sont déjà croisé.e.s, bien que la vie au Palais de l'un.e et les allers-retours journaliers de l'autre prêtent à une rencontre, mais elle se fait déjà une joie de réunir ces deux boules d'énergie, chacun.e à leur manière.

...Même s'il est possible qu'elle s'en tire avec une migraine avant le début de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Prisme
Prisme

☼ Fée Aristocrate ☼


✘ AVENTURES : 49
✘ SURNOM : L'Irisé.e
✘ AGE DU PERSO : Né.e pendant la Pluie Salée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui !
✘ LIENS :
It's a double rainbow !
Oh my god.

Farces et jeux : I - III - IV - V - VI - VII

Achevé : II

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptyVen 19 Juil 2019 - 23:40

On aurait pu le deviner sans mal : Prisme était en train de S'ENNUYER. Ferme. Plus tôt, il avait joué avec Frousse, et puis il était sorti dehors et avait fait la course avec une feuille volante, transportée par le vent. Il avait cherché quelqu'un pour jouer avec lui mais tout le monde était trop occupé. Il était passé dans quelques maisons, avait redécoré quelques objets pour le compte de leurs habitants, et puis frustré de ne trouver plus personne qui fasse attention à lui, il était rentré dans ses appartements. De fort méchante humeur, il avait longuement grommelé à la fenêtre, le menton sur les genoux. Enfin, il s'était littéralement mis à se rouler par terre... De gauche à droite, puis de droite à gauche, puis... Plus rien. Allongé sur le dos, les bras et les jambes en étoile de mer, il avait constaté l'insoutenable.

Il y avait une horrible TÂCHE sur son beau PLAFOND.

Trop, c'était trop. Le sang lui monta au visage. Prisme se sentit enfler comme une cocotte minute. La colère prit la forme d'un grand cri qu'il poussa avant de taper des pieds et des mains contre le sol, comme il en avait la très grande habitude :

"J'EN AI MARRE MARRE MARRE MARRE MARRE MARRE ET MARRE !"

La jeune fée continua quelques instants encore de se venger sur le plancher pourtant innocent de sa chambre. Elle se lassa très brutalement et cessa donc d'un coup de hurler. Tout aussi brutalement, Prisme revint en position assise. Il renifla et passa deux doigts contre ses sourcils, comme s'il avait essayé de les recoiffer. Le Vert lui courait très désagréablement dans les mains, il fallait qu'il le mette quelque part. Il en déposa quelques gouttes sur son visage et passa le reste sur sa robe, qu'il prit le soin de ne colorer qu'en partie, car il était très fier de ce qu'il en avait fait plus tôt dans la journée.

Elle était intégralement faite de plumes de corbeau. Elles étaient noires,soyeuses, brillantes, et pourtant multicolores. Prisme avait pris soin de donner à leur extrémité un éclat iridescent. Il en émergeait donc des barbes de toutes les couleurs ou presque.

Depuis que Frousse lui avait donné l'idée d'utiliser le manteau des oiseaux pour se vêtir, Prisme ne se lassait pas. Les feuilles lui paraissaient ronflantes, et les fleurs le mettaient mieux en valeur quand il n'en usait que par touches. Les plumes, en revanche, soulignaient sa silhouette à la perfection. Elles brillaient, froufroutaient, moussaient, ou au contraire moulaient selon ce qu'on en faisait. C'était presque comme les vêtements humains qu'à son grand dam, il cousait de façon encore très maladroite !

A ce sujet, Prisme prit soin de remettre droite l'écharpe en soie qu'il avait bon gré mal gré nouée autour de son cou. La coupe en était douteuse - il manquait un ourlet, mais c'était là toute l'étendue de ce qu'il savait faire. Il faudrait vraiment qu'il trouve un professeur. Le tissu perdit immédiatement son mauve au profit d'une charmante teinte épinard.

Il s'envola au plafond et toucha du bout du doigt la vilaine trace qui disparut presque instantanément. Satisfait, Prisme eut un grand sourire et noua ses mains l'une à l'autre pour exprimer son excitation.

"Voilà qui est beaucoup mieux !"

Sans transition, quelqu'un frappa à la porte. Curieux, il descendit légèrement et tourna la tête en direction du bruit :

".. Moui ? Qui est là ?"

Le battant s'entrouvrit et laissa à moitié passer la tête d'un domestique. Le servant n'avait vraisemblablement aucune envie de se risquer à contrarier la fée par son intrusion. Il n'était qu'aux ordres de la Reine, mais savait pertinemment que cela n'arrêterait pas Prisme : si il avait le malheur de mettre un malheureux grain de poussière là où il ne fallait pas, ou simplement de le déranger à un moment où le jeune souhaitait être seul chez lui, Prisme allait encore piquer une crise. Ce dont tout le monde se serait bien passé.

"La Reine vous fait mander immédiatement.
- C'est vrai ? Vrai de vrai de vrai ? Oh ! CHOUETTE CHOUETTE CHOUETTE alors ! Comme ça tombe bien !"

Voilà qui allait l'occuper un moment ! Ravi, il fit un tour sur lui-même et lâcha un joli nuage irisé, auquel cependant manquait une certaine couleur... Quelqu'un s'en rendrait-il compte un jour ?

Sans tarder il fonça à l'extérieur et manqua de faire tomber le domestique. Il fallait tout de même être présentable pour rendre visite à la Reine Mab alors il se recoiffa sur le chemin. Quelques gouttes couleur d'aurore vinrent rejoindre les précédentes touches vertes sur sa joue et il en recouvrit aussi ses ongles. Arrivé à mi-chemin, il se rendit compte qu'il avait oublié quelque chose.

"... Oh non."

Comment avait-il pu oublier son cadeau ? Il avait travaillé dessus très très, très plein de temps ! Pestant et sifflant contre  l'air trop lourd qui ne le faisait pas voler suffisamment vite - et certainement pas contre sa propre étourderie - il revint donc sur ses pas et cueillit dans sa chambre sa dernière création : un joli gland dans lequel il avait insufflé tout plein de lumières différentes. Des vagues chamarrées s'écrasaient donc à sa surface : orange, jaune, marron, vert foncé... Il avait cherché à reproduire les couleurs de l'automne telles qu'on les lui avait décrites. Bien sur il n'avait pas pu mettre CETTE couleur, dont il ne prononcerait pas le nom. Mais c'était un sujet tabou.

Quelques instants plus tard il était à nouveau en chemin. Il avait réagi si spontanément que, retardé ou non, il n'avait mis que très peu de temps à répondre à l'appel. Il frappa donc à la porte et attendit qu'on l'autorise à entrer. Derrière son dos, il cachait son offrande. Prisme rebondissait discrètement dans les airs et gloussait de satisfaction à l'idée d'offrir son joli cadeau. Il avait fait de son mieux ! La Reine ne pourrait qu'être ravie par son présent, c'était certain.
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptyDim 1 Sep 2019 - 23:30

Les ordres de la Reine étant toujours exécutés le plus rapidement possible, il est certain que Mab n'a pas à attendre très longtemps pour voir apparaître lae jeune fée. Suffisamment longtemps, cependant, pour que la moitié de sa garde-robe ait échoué sur divers mobiliers de l'immense pièce que constitue le grand salon des appartements royaux : celui où il peut lui arriver de recevoir ses fidèles sujets, le petit salon étant réservé aux proches et à la famille -Ciel, donc.

Sur les fournitures, on peut voir des robes dans tous les matériaux fées possibles et imaginables. Il y en a même quelques unes qui sont faites de tissus humains, mais aucune ne satisfait le Reine des Fées, qui semblent passablement ennuyée. Le constat est inchangé depuis le premier regard jeté à l'ensemble de sa grade-robe : rien ne va. Absolument rien.

"C'est un véritable scandale !"

On peut presque la voir piétiner le sol avec grande frustration. Car c'est tout ce qu'elle ressent à l'instant présent. L'Étincelante a beau être la Reine, elle n'en est pas moins une fée comme les autres : incapable de contenir plus d'un sentiment à la fois. Et si elle sait jongler avec les sautes d'humeurs bien mieux que ses ouailles, c'est probablement parce qu'elle a bien plus d'expérience, et que souvent son seul sentiment dominant est l'amour qu'elle a pour son peuple et qui coordonne la moindre de ses décisions.

Mais parfois, il arrive que Sa Majesté profite de l'insouciance qu'elle partage avec ses comparses. Parfois, Son Altesse redevient Mab, et le sentiment qui l'étreint diffère. En ces temps troublés, c'est souvent la fatigue, l'inquiétude ou -très brièvement- le désarroi. Mais pas cette fois et ce serait presque une occasion de se réjouir si la frustration de Mab ne la rendait pas difficile à vivre.

Reste à espérer qu'elle ne dure pas.

La souveraine est encore en train de pester à voix plus ou moins basse lorsque des coups se font entendre contre la porte du salon. Sa tête se tourne aussitôt vers cette dernière, qui s'ouvre automatiquement, "comme" par magie. Les yeux de la fée reprennent leur teinte noisette et elle s'écarte de la garde-robe pour observer son invitée, un sourire aux lèvres.

"Prisme ! Vous tombez à pic, je ne trouve absolument rien de convenable dans cette collection, j'ai besoin de votre aide !"

Puis le regard de l'Étincelante se pose sur les mains de l'Irisé.e... ou plutôt sur le fait qu'elles sont cachées dans le dos de leur propriétaire. Ce n'est pas toujours bon signe, mais Mab sait parfaitement que Prisme n'est pas une ennemie. D'ailleurs, en général, lorsqu'elle fait cela...

"Qu'est-ce que vous cachez dans votre dos, cette fois ?"

La frustration avait disparu, remplacée par une joyeuse anticipation. Un cadeau, elle était certaine qu'il s'agissait d'un cadeau ! Ce qu'elle peut être choyée par son peuple ! Il n'y a pas de meilleures ouailles que ses fées, de cela la Reine est convaincue !






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
Interlude au coeur de l'hiver EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️


Dernière édition par Mab le Lun 17 Fév 2020 - 14:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Prisme
Prisme

☼ Fée Aristocrate ☼


✘ AVENTURES : 49
✘ SURNOM : L'Irisé.e
✘ AGE DU PERSO : Né.e pendant la Pluie Salée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui !
✘ LIENS :
It's a double rainbow !
Oh my god.

Farces et jeux : I - III - IV - V - VI - VII

Achevé : II

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptyDim 22 Sep 2019 - 11:41

La porte ouverte, Prisme fit immédiatement l'équivalent d'un pas à l'intérieur de la pièce où il se savait attendu. Tout sourire, il posa les yeux sur la reine Mab et s'apprêta à la saluer, mais elle fut plus rapide que lui à prendre la parole.

Oh ! Elle n'était pas de bonne humeur, c'était certain. Impatiente : elle lui avait immédiatement expliqué son problème, sans même prendre le temps des civilités habituelles. C'était amusant ! Généralement, c'était lui qui se montrait aussi pressé. La bouche formant un joli O surpris, il balaya des yeux le carnage vestimentaire qu'avait fait Mab avant qu'il n'ait eu le temps d'arriver.

Chic alors. Les tenues de la Reine étaient magnifiques ! Ils allaient drôlement bien s'amuser à chercher la perle, parmi ces tissus échoués, puis à en dévoiler tout le potentiel grâce à quelques (plus ou moins) subtils changements chromatiques. Alors qu'il était en train de prendre racine dans sa chambre à l'instant précédent, ça ne pouvait réellement pas mieux tomber !

Mais d'abord, ainsi qu'elle venait de le remarquer, il y avait quelque chose derrière son dos qu'il avait à lui offrir. L'expression de la souveraine venait de changer radicalement : détendue, radieuse. Un véritable rayon de soleil qui insuffla en Prisme un sentiment de joie et de fierté boursouflé, si puissant qu'il eut tout le mal du monde à le contenir. Elle était contente et c'était grâce à lui ! Il espérait vraiment que son cadeau allait lui plaire... Mais comment aurait-il pu en être autrement ? Il y avait passé du temps, des efforts... Il y avait mis tout le talent dont il disposait, et le résultat était tout bonnement époustouflant ! Ce n'était pas une question de goût : c'était un fait.

De nouveaux battements d'ailes lui permirent d'arriver face à la Reine. Il émit quelques gloussements ravis parfaitement incontrôlés et fut donc obligé d'attendre avant d'être capable de prendre la parole.

"Bonjour Majesté ! C'est quelque chose que j'ai fait RIEN que pour vous ! Je le prépare depuis longtemps, longtemps, longtemps !"

Il cessa de cacher le gland coloré derrière son dos et le plaça plutôt dans ses mains en coupe, tendues en direction de Mab.

"Il est beau hein ? Orange et jaune et marron et vert et orange, et vert, et marron, et ocre, et jaune, et orange, et marron et... Regardez ! Ici il est même orange ! Et vert, et..."

A trop tenter de confiner son triomphe alors qu'il était parfaitement incapable de confiner quoique ce soit, Prisme avait fini par avoir une fuite d'euphorie verbale. Ses ailes eurent quant à elle une fuite de paillettes multicolores simultanée.
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptyDim 16 Fév 2020 - 21:36

Oh, comme Prisme a l'air fier de lui ! Mab ne sait pas encore ce qui se cache dans son dos, mais elle sait déjà que c'est un cadeau sublime. Ce n'est pas le premier que lui offre l'Irisé.e (et pas le dernier, espère-t-elle), et il a toujours été très doué pour trouver des choses et les sublimer de sorte à ce qu'elles lui plaisent à coup sûr. Elle n'a donc aucun doute concernant celui-ci.

C'est donc avec grande hâte qu'elle accueille la pupille de son Messager et ce qu'il peut bien apporter. Mais Prisme a été bien mieux éduqué.e que cela, et commence par saluer la Reine avant de parler de son cadeau. Mab l'écoute en souriant, amusée et quelque peu intriguée, se rappelant des moments où le jeune fé posait toutes les questions qui lui passaient par la tête au premier venu sans se soucier de leur appartenance -ou non- à la royauté. Ah, ce que l’innocence des jeunes fées peut être rafraîchissante...

Enfin, Prisme cesse son suspens et lui montre son cadeau. Il s'agit d'un superbe gland, que le fé a peint aux couleurs chatoyantes entre été indien et automne, et qui bougent doucement au rythme d'une marée invisible sur la surface de la graine. Son Altesse observe un moment l'objet dans les mains de son sujet, l'admirant de loin, avant de tendre les mains pour l'accueillir à son tour, tandis que Prisme lui en vante la beauté.

"C'est magnifique ! Merci beaucoup Prisme, vous êtes un véritable artiste !" Son Altesse lève l'objet au niveau de ses yeux, l'admirant sous toutes les coutures. "Formidable, vraiment ! ...Alors, où vais-je la mettre..."

Tournant autour d'elle pour trouver un endroit qui siérait à cette lumière hypnotique, l’Étincelante constate l'évidence : le salon est beaucoup trop désordonné pour espérer y poser quelque autre objet que ce soit pour le moment. Mab soupire, fait la moue, avant de se redresser sous l'effet d'une réalisation nouvelle.

"Oh, je sais ! Attendez-moi là."

Elle disparaît aussitôt par une porte dérobée, son cadeau à la main, et revient peu de temps après, les mains vides. Elle regarde son habilleuse du jour avec un sourire satisfait.

"Et voilà ! Je lui ai trouvé une place parfaite dans le petit salon. Je suis certaine que le Prince Ciel sera ravi de pouvoir l'admirer également !"

Le Prince n'est pas dans ses appartements pour le moment, probablement à l'une ou l'autre de ses leçons,  à la bibliothèque ou dans sa salle de jeux... Il a de quoi faire, il faut dire.

Regardant à nouveau le désastre qu'est devenu le grand salon des appartements royaux, Mab pose ses mains sur ses hanches avec une attitude déterminée.

"A présent, concentrons-nous sur ce désastre." Un instant de pause pour jeter un coup d’œil sur l'ensemble des vêtements, puis sur Prisme. "Voyez-vous, Prisme ? Plus rien ne va. J'ai besoin de nouveauté, de joie, et de couleurs. Et je sais que vous êtes la personne parfaite pour trouver la garde-robe idéale ! Ensuite, nous appellerons Bardane pour parfaire le tout avec son don pour la coiffure. Ce bal sera un véritable succès, grâce à vous !"

La Reine sourit, très enthousiaste. Décidément, Prisme a bien fait d'amener son cadeau, son effet sur le moral de Son Altesse est immédiat ! Certains serviteurs du Palais sont probablement en train de le congratuler intérieurement à l'instant même...






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
Interlude au coeur de l'hiver EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Prisme
Prisme

☼ Fée Aristocrate ☼


✘ AVENTURES : 49
✘ SURNOM : L'Irisé.e
✘ AGE DU PERSO : Né.e pendant la Pluie Salée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui !
✘ LIENS :
It's a double rainbow !
Oh my god.

Farces et jeux : I - III - IV - V - VI - VII

Achevé : II

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptySam 7 Mar 2020 - 17:12

Aux anges, Prisme porta ses poings serrés contre son menton. Ses froissements d'aile intempestifs véhiculaient une rare quantité de paillettes multicolores. Il fallait dire qu'il avait travaillé dur pour ce résultat ! Entendre la Reine le complimenter, constater son enthousiasme sincère... Tout cela était excessivement satisfaisant, au point que la jeune fée débordait de plaisir de tous côtés. Dans ses mains, la couleur palpitait, cherchait à exploser : une belle couleur jaune dorée, aux reflets de mandarine et de framboise, dont il se badigeonna sans attendre les lèvres et dont il imbiba son écharpe, laquelle ne serait pas restée verte longtemps.

"Oh je suis si content qu'il vous plaise !"

Incapable de trouver où poser son cadeau, la Reine décida de s'éclipser brièvement. Il ne faisait aucun doute qu'elle trouverait à sa nouvelle acquisition une place de choix, Prisme ne se faisait aucun souci à ce sujet.

"Très bien Majesté !"

Désormais seule dans les appartements de la Reine, la jeune fée débordante tournoya sur elle-même, se mit à chantonner. Incapable de tenir en place, Prisme se mit à voleter de part et d'autre de la pièce, suivant un motif pétillant, qui donnait l'impression qu'il trottinait dans les airs.

Qu'on ne s'y trompe pas, il n'avait pas oublié ce pourquoi on l'avait fait venir ! Chaque mouvement le rapprochait d'une nouvelle pièce de tissu - humain, ou fée. Il détaillait les qualités de chaque vêtement afin d'en révéler le potentiel caché. Ici ! Ces pétales de rose frais étaient un véritable appel au printemps. Là ! De bien belles écorces, certes... Mais ne pouvait-on pas les sublimer ? Les vernir ! Les changer ! Le chêne deviendrait ébène et le frêne acacia, si c'était là le désir de la Reine.

Elle venait d'arriver. Prisme se tourna dans la direction de Mab, toujours aussi souriant. Chouette, chouette, chouette alors ! La perspective que le Prince aussi profite de son présent accentuait sa sensation de victoire. Voilà qu'il se triturait à nouveau les doigts, au bord d'une nouvelle explosion d'auto-satisfaction.

"Sublime !"

"A présent, concentrons-nous sur ce désastre."

Voilà qui était moins sublime. Quoique ! La perspective d'aider la Reine Mab, de lui être essentiel dans le choix et la personnalisation de sa garde-robe avait de quoi faire tourner la tête. Ou gonfler les chevilles. Ou les deux. Il prenait sa tâche très au sérieux (au moins autant qu'il se prenait au sérieux tout court). Sa joie exubérante fit place à une intense concentration. Sourcils froncés, moue pincée, doigt autour du menton, il réfléchissait à toute vitesse aux exigences de la Reine. Il s'était remis à voleter ici et là, avec un empressement et une précision dignes d'un colibri. Son regard acéré jugeait chaque tenue étalée sans la moindre once de pitié, et ce malgré l'indéniable qualité que  chaque pièce présentait déjà.

"De la joie et des couleurs... des couleurs et de la joie... De la joie et des couleurs... Des couleurs et... De la vie ! Il nous faut de la vie ! De la joie de vivre ! Cela doit éclater, briller, clarter, vibrer, saturer, contraster ! Oui oui oui... Oui oui oui oui... MAIS OUI !"

... Cette fameuse joie exubérante dont on parlait précédemment n'était en réalité pas partie très loin. Elle revint à l'assaut au moment où une idée lui traversait l'esprit. C'était là, c'était venu avant même qu'il sache que cela lui serait utile ! Si l'on voulait rendre la joie par les couleurs, alors il fallait laisser les couleurs émaner du sentiment brut ! Comment faire démarche plus sincère ? Comment mieux représenter une émotion ?

... Et oui, "clarter" n'existait pas dans le dictionnaire. Trop enthousiaste, il lui arrivait couramment d'inventer de nouveaux mots.

Tout sourire, il détacha son écharpe de son cou et en présenta le tissu désormais brillant des belles couleurs de l'aube à la souveraine. C'était cela ! Une aube. Un renouveau. Quoi de plus positif, quoi de plus heureux ?

"Que pensez-vous de ce concept, Majesté ? C'est ce que la "joie" m'inspire : un soleil qui se lève ! Personne n'en incarnera mieux l'image que vous. Bien sûr, on ne peut se contenter d'une nuance. Il en faut d'autres, brillantes... Et quelques unes plus sombres, mais qui sublimeront toutes les autres !"

Du bout du doigt, il touchait le "tissu test" afin de le gorger d'autres nuances rayonnantes: de beaux ocres, de l'orangé, quelques touches de rose pêche ! Sans foncés pour compenser, on se serait brûlé les yeux. Il y avait des limites à ce que le seul éblouissement pouvait produire : il ajouta plusieurs touches sombres, aux couleurs riches et chaleureuses de café, ou encore de terreau. Un beau terreau fertile, dans lequel planter ces fameuses graines de vie, ces graines de joie... Oui ! C'était parfait ! Tout coïncidait !

Si cela convenait à la Reine alors, ils n'auraient plus qu'à choisir la toile parfaite pour peindre ce merveilleux lever de soleil. Il rendrait l’Étincelante plus Éclatante que jamais, cela serait sensationnel, il en était certain !
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptyJeu 26 Mar 2020 - 14:28

Mab, de retour dans sa chambre, tombe sur un Prisme virevoltant gaiement d'un vêtement vers l'autre. La Reine cache un sourire amusé derrière une main élégante. Ce que les jeunes fées peuvent être distrayantes !

L'attention de Son Altesse se détourne cependant rapidement vers le véritable chantier qu'est devenu sa chambre. Elle fait part de ses exigences à son sujet, qui ne perd pas une minute pour se mettre au travail. Debout, droite et digne au milieu de la pièce, l’Étincelante suit les mouvements de l'Irisé.e du regard, avec un sourire satisfait au bord des lèvres. Bien évidemment, toutes les fées ne sont pas capables de rester sans bouger, ou de trouver la couleur idéale d'une tenue. Chaque fée est unique, et c'est pour cela qu'il faut les accepter dans leur entièreté, afin d'ensuite les faire briller dans leurs spécificités. A regarder Prisme évoluer ainsi, Mab a la sensation que la jeune fée est dans son élément et elle s'en réjouit. Rien ne lui convient mieux que d'aider ses fées à trouver leurs voies.

Enfin, la pupille d’Éther semble avoir une idée. Sa Majesté l'écoute religieusement, hochant doucement la tête à chaque affirmation. C'est tout à fait cela : de la joie et des couleurs, vibrantes et éclatantes, sans pour autant agresser le regard. Et surtout, rien du bleu grisâtre qui les accable depuis l'apparition du Givre (voire même de la Pluie Salée, lorsqu'on y réfléchit). Mab en a plus qu'assez, et bien qu'elle n'ait aucune préférence colorée habituellement, elle n'est pas contre le fait de délaisser celle-ci un petit moment.

La Reine observe attentivement le tissu que Prisme tient dans les mains, et avec lequel il fait montre de ses talents de coloriste. L'oreille portée sur les explications, le regard noisette ne vacille pourtant pas, fixé sur l'écharpe qui n'arbore plus le cou de son sujet. Finalement, comme une enfant peut le faire face à un très beau spectacle, Son Altesse applaudit, ravie.

"Une aube ! Mais c'est bien sûr ! Quelle merveilleuse idée, Prisme ! C'est parfait, absolument parfait !"

Rejoignant la jeune fée, Mab posa ses mains sur le tissu test, qui se mit aussitôt à briller avec la même intensité que l’Étincelante. une fois de plus, la Reine hocha la tête. Même avec son éclat royale, les couleurs de Prisme rendaient magnifiquement. Peut-être même pourrait-il s'arranger pour qu'elle continuent à ressortir et vibrer autant une fois qu'ils auraient trouvé la robe idéale.

Car c'était à présent le nouveau défi.

"Ces couleurs sont exactement ce qu'il nous faut. Une belle aube, porteuse de joie, d'espoir et de courage. C'est excellent. A présent..."

Le regard de la Reine se pose sur les vêtements éparpillés un peu partout. Elle fronce les sourcils. Ce n'est absolument pas comme cela qu'elles vont parvenir à trouver la tenue idéale. D'ailleurs, Mab n'est même pas convaincue qu'il existe dans sa garde-robe quelque chose qui puisse faire honneur aux talents colorés de Prisme... Mais si ce n'est pas le cas, ce sera quelque chose de rapidement réparé.

Les yeux de la souveraine virent à l'obsidienne, alors que les diverses tenues semblent soulevées par un vent doux qui n'était pas là quelques instant auparavant. Elles se pose sur le lit avec douceur, les unes après les autres, séparées en plusieurs catégories : les manches longues d'un côté, les capes de l'autre, les robes plus courtes ailleurs. Sur l'un des fauteuils se rejoignent les modèles aux fabriques les plus encombrantes. Il ne faut pas longtemps pour que ce joyeux bazar devienne plus organisé qu'il n'y paraît. Sa Majesté retrouve son regard noisette et se tourne à nouveau vers Prisme.

"Je pense qu'il nous faut quelque chose de léger. Les plumes et les écorces ne conviendront pas à la légèreté de cette gamme de couleurs... Peut-être garder des bourgeons, mais il ne faudrait pas non plus qu'ils occultent les nuances..."

Mab pose deux doigts sur sa joue et un sur son menton, en signe de réflexion.

"...Pourquoi pas du lierre, cependant ? Une impression de végétation agréable, sans trop en faire ?"

Il y a quelques tenues déjà sur le lit qui peuvent faire l'affaire. Bien évidemment, Mab n'a pas l'intention de faire son choix seule : sinon, elle ne parlerait pas à voix haute. Il est évident qu'elle attend de Prisme qu'elle donne son avis.






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
Interlude au coeur de l'hiver EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Prisme
Prisme

☼ Fée Aristocrate ☼


✘ AVENTURES : 49
✘ SURNOM : L'Irisé.e
✘ AGE DU PERSO : Né.e pendant la Pluie Salée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui !
✘ LIENS :
It's a double rainbow !
Oh my god.

Farces et jeux : I - III - IV - V - VI - VII

Achevé : II

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptyDim 19 Avr 2020 - 13:19

Prisme était tellement heureux d'être parvenu à satisfaire la Reine - et de façon parfaite, qui plus est... Il n'aurait pas fallu moins - qu'il allait certainement exploser de fierté d'un moment à l'autre. Comment contenir dans un aussi petit corps une émotion si forte, si grosse, capable d'emplir la pièce entière et peut-être même au-delà ?

C'était donc l'une de ces très rares fois où la couleur ne débordait plus uniquement de ses mains. Sa peau prenait une teinte dorée inhabituelle. On aurait dit que Prisme lui-même était éclairé par cette fameuse aube qu'il avait hâte d'appliquer sur la tenue royale. Il ne brillait pas, mais toutes ses teintes étaient désormais plus saturées, du turquoise vif de ses yeux à cette nuance d'agrume qui remplaçait son habituel teint clair.

"Je suis ravi, terriblement, terriblement ravi que l'idée vous plaise, Majesté !"

Tout sourire, la fée tourna la tête en même temps que la reine décidait qu'il était temps de passer à la suite. Il s'agissait désormais de choisir les tissus qu'on associerait à ce jeu de couleurs brillantes. Mab paraissait avoir une idée bien précise en tête et il n'aurait pas été convenable que Prisme l'interrompe dans son tri, ni même dans la construction d'une pensée qui n'était pas exactement compatible avec l'idée première du styliste improvisé.

Prisme n'avait aucun mal à imaginer une tenue plus lourde irriguée par toutes ces teintes qu'il avait sélectionnées. Le défi aurait en un sens été plus intéressant pour lui : plus de pièces, plus de complexité, signifiait plus de nuances avec lesquelles composer pour arriver à un résultat aussi élégant qu'harmonieux. Une tenue plus légère l'empêcherait notamment d'utiliser trop de ces teintes foncées dont il comptait se servir pour sculpter la silhouette de Mab, pour la parfaire au-delà du parfait qu'elle incarnait déjà.

Cela dit si c'était ce que la Reine voulait, alors il n'y avait pas à tergiverser. Le défi serait tout de même important, quoique différent ! Il serait question de rendre sublime, inimitable, une tenue dans laquelle il était justement impossible de mettre autant de contrastes qu'il l'avait imaginé. Pas aussi facilement, toujours.

Peut-être, finalement, allait-il y trouver son compte en terme de subtilité, et de niveau de détail. Oui ! Son idée déstructurée était en train de prendre forme à nouveau. L'expression pensive qui avait brièvement remplacé son sourire disparut. Il n'était plus que joie et qu'impatience.

Ils pouvaient certainement jouer sur la transparence, sur la superposition de couches plus vaporeuses, plus légères, sur certains éléments et certaines couleurs qui apparaissaient au travers d'autres, en filigrane. Le lierre était une excellente idée, à laquelle il acquiesça immédiatement, suffisamment enthousiaste pour donner l'impression qu'il allait se décrocher les cervicales.

"Oh, oui ! Le lierre serait une excellente base de travail."

Mais il avait autre chose en tête. Quelque chose qui, peut-être, était moins classique à la Citadelle. Hésitant, Prisme tourna les yeux sur ces pièces de la garde-robe de la reine dont la présence, plus tôt, l'avait interpellé. Elle possédait des robes qui étaient tout ou parties faites de tissus humains. Cela signifiait donc qu'elle n'était pas réfractaire à leur utilisation. Était-il possible que.. ?

"... Puis-je vous suggérer un ajout original ? Je pense à cette matière, douce et transparente, et capable de merveilleux reflets... Associée au lierre elle permettrait d'incroyables effets ! Je pense à de l'organza. Cela dit... Je crois que rien ici ne répond à cet ensemble de critères..."

Prisme retrouvait ses teintes normales en même temps qu'une moue boudeuse assombrissait son visage. S'il avait su coudre les tissus humains - coudre tout court, mais coudre les tissus humains aussi - alors il aurait pu donner vie à l'idée très précise qu'il avait désormais à l'esprit ! Que c'était frustrant, d'être incapable de réaliser soi-même un projet qu'on imaginait si bien...
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptyMar 16 Juin 2020 - 21:13

L'enthousiasme de Prisme fait vraiment plaisir à voir. La joie de vivre des jeunes fées est toujours source d'immense bonheur pour leur Reine, mais elle doit avouer que cette situation y ajoute un engouement particulier. Prisme est né trop tard. Il n'a pas connu le faste et l’insouciance de son peuple. Arrivé avec la Pluie, il ne les a vues que désolées, inquiètes, fatiguées... Oh, être sous la tutelle d’Éther permet certainement d'avoir un aperçu des caractéristiques plus heureuses et mutines des fées, mais rien de comparable avec des périodes moins complexes. Impliquer cette jeune âme dans un projet aussi futile -et pourtant essentiel- lui donne l'impression de permettre à tous les enfants-fées du Royaume d'avoir le moyen de laisser tomber, l'espace d'un instant, les ennuis du jour.

Sans compter toutes les fées plus âges qui pourront s'enorgueillir du retour des plaisirs de la veille.

"Prisme, j'aimerais que vous participiez également à la décoration de la salle de bal. J'en ai moi-même réalisé la plupart, mais votre don ne pourrait que l'embellir plus encore."

La mention du lierre lui a glissé l'idée derrière la tête. Et à voir celle de Prisme, elle a également une idée en tête. Idée qui finit par faire son chemin, à force de mots tous plus doux les uns que les autres aux oreilles de sa Majesté. Comme à chaque fois que l'enthousiasme la submerge dans une situation suffisamment privée pour qu'elle l'exprime, Mab se met à frapper dans ses mains avec entrain. Un geste q'elle a effectué plusieurs fois déjà depuis le début de cette conversation.

"Du tissu humain ? Oh, en voilà une idée ! Il est vrai que celui est particulièrement agréable, mais..."

Elle se met à son tour à regarder les différentes tenues pour se rendre compte que l'Irisé.e a raison : rien de ce qui se trouve sous leurs yeux ne correspond à leurs attentes. Sa Majesté passe une main sur son menton dans un geste délicat, réfléchissant à une alternative.

"Mhm... Voyons, nous pouvons toujours demander aux couturiers du Palais s'ils ont des restes, mais je ne sais pas où ils sont actuellement... Probablement occupés avec toutes les commandes pour le bal..."

Finalement, elle claque des doigts et regarde Prisme avec un grand sourire.

"Je sais ! Il nous suffit d'aller fouiner dans leur Réserve ! Suivez-moi !"

Décollant immédiatement, Son Altesse se retrouve sur le pas de sa porte en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, ignorant les gentilles réprimandes de son Majordome qui lui fait remarquer -à raison- que les fées couturières n'aimaient que peu qu'on touche à leurs affaires... Mais c'est de la Reine qu'il s'agit, elle n'en fait qu'à sa tête.

"Venez, Prisme, venez !"

S'assurant que le jeune fée la suit, l’Étincelante sort des appartements royaux pour emprunter une série de couloirs, jusqu'à arriver devant la porte de la réserve, sur laquelle elle pose une main avant de se tourner vers Prisme.

"Prêt à découvrir la caverne aux merveilles ?!"

Il ne faut pas plus longtemps qu'une réponse de la part de la fée pour que Son Altesse ouvre la-dite porte, derrière laquelle se trouve étagères et penderies pleine de tissus divers et variés, humains comme fées.

"Il ne reste plus qu'à fouiller !"

En présence de jeunes fées aussi resplendissantes et énergiques, Mab elle-même semble retrouver son innocente jeunesse.






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
Interlude au coeur de l'hiver EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Prisme
Prisme

☼ Fée Aristocrate ☼


✘ AVENTURES : 49
✘ SURNOM : L'Irisé.e
✘ AGE DU PERSO : Né.e pendant la Pluie Salée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui !
✘ LIENS :
It's a double rainbow !
Oh my god.

Farces et jeux : I - III - IV - V - VI - VII

Achevé : II

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptyJeu 16 Juil 2020 - 21:00

Vraiment, quelle heureuse journée ! Prisme explosait d'une joie qui ne savait même plus par quels bouts sortir. Ses yeux brillaient, ses poings serrés couvraient sa bouche pour éviter qu'un hurlement trop heureux ne vienne agresser les oreilles de la souveraine. Il lui fallut un bref moment pour parvenir à composer sa réponse avec la certitude que les mots sortiraient dans l'ordre, et cohérents. Un épais nuage de paillettes multicolores en profita pour nimber la fée.

"J'en serais merveilleusement ravi, ravi, RAVI, Majesté ! J'ai hâte de découvrir votre ouvrage !"

Et on ne pouvait pas douter une seule seconde de sa sincérité... Déjà, parce qu'il exultait bien trop. Ensuite car, ne sachant que faire des couleurs qui lui débordaient des mains, il venait de recouvrir l'intégralité de sa tenue de nuances jaunes et orangées. Prisme ressemblait subitement plus à une grosse étoile surexcitée qu'à l'habituelle fée teigneuse vêtue de sombre et de nuances irisées qui retournait incessamment la Citadelle et le Palais à la recherche de choses à faire pour s'occuper.

Cette nouvelle distraction (le décor pour le Bal) ne le détourna pas bien longtemps de sa tâche première. Il proposa de l'organza comme matière pour la robe, ce qui fut accueilli avec un enthousiasme qui répondait au sien. Problème : aucune des tenues de la reine ne correspondait à ce que Prisme et Mab étaient désormais en train de rechercher.

A la mention des couturiers du palais, l'humeur de Prisme s'assombrit discrètement. Il afficha une moue légèrement circonspecte. Ce n'était pas qu'il n'avait pas confiance en les capacités de ses pairs à posséder puis utiliser correctement ces belles matières, mais... Ils avaient des biais, assurément. Ils utilisaient des techniques fées, pour faire des vêtements de fée, et cela même lorsqu'ils travaillaient dans des tissus de conception humaine. Ils n'étaient pas à la recherche de l'authenticité. C'était bien pour cela que Prisme n'avait jamais sauté le pas, ne s'était jamais rapproché d'eux pour apprendre la couture... Ce qu'il lui fallait, c'était aller chercher ces connaissances à leur source même. Il voulait faire des vrais vêtements humains, pas de bêtes imitations.

... Mais à quoi pensait-il donc ? Bien sûr, que la Reine Mab s'habillait comme une fée. Il n'y avait pas plus fée qu'elle. Elle n'avait pas besoin des techniques des humains... Juste de petites mains suffisamment habiles pour donner vie à l'idée qui venait de germer dans leur têtes !

"Je sais ! Il nous suffit d'aller fouiner dans leur Réserve ! Suivez-moi !"

Surpris, le visage de l'Irisé.e se décomposa. Un sourire grand jusqu'aux oreilles remplaça rapidement sa stupéfaction. Elle n'avait duré que le temps d'une courte inspiration. Il ne répondit que par un rire ravi, puis il suivit la Reine sans se faire prier.

Il n'avait jamais vu les réserves des fées couturières. Combien de tissus humains possédaient-elles ? Y en avait-il autant que dans sa caverne aux merveilles ? Étaient-ils plus beaux ? Il n'y avait pas intérêt. Prisme en aurait été outrageusement vexé. Il n'écoutait le Majordome de la Reine que d'une oreille. De toute façon, ce n'était pas à lui qu'il parlait. Prisme était bien conscient que l'avis de cet employé - et celui des couturières - n'importait que très peu dès lors que Mab avait décidé. Pour Prisme, c'était une aubaine... Il n'était pas dit qu'il puisse  à nouveau visiter ces pièces de si tôt !

... Pouvait-il envisager de s'y glisser en douce de temps en temps, maintenant qu'il aurait repéré les lieux ? Ce n'était pas bien, et il préférait voler les humains. Mais... Juste un petit bout d'étoffe de ci de là ? Non ? Pour compenser l'impossibilité qu'il avait de retourner sur le Port et dans sa caverne ? Allez, personne n'y verrait que du feu...

"Prêt à découvrir la caverne aux merveilles ?!"

"C'est amusant que vous l'appeliez comme ça !"

Il n'explicita pas plus, trop saisi par la vision des portes qui s'ouvraient devant lui et dévoilaient des montagnes impressionnantes de tissu. De toute façon, sa caverne, c'était son petit secret à lui. Et à Frousse. Même Ether, ni la Reine n'étaient au courant.

"Oh là là ! Il y a plein de choses ! C'est du vrai brocart de soie, vous croyez ? OH ! Celui là, j'ai le même. Tiens comme c'est étrange... Je me demande ce qu'est cette matière."

Comme précédemment dans les appartements de la Reine, Prisme se mit à voleter d'un bout à l'autre de la pièce sans presque prendre le temps de respirer. Il inspectait tous les tissus humains qui lui tombaient sous les yeux, ne se rendant pas même compte qu'il ignorait systématiquement les étoffes plus classiquement portées par ses congénères.

... Il y avait vraiment beaucoup de tissus, ici. Il aurait pu être jaloux. Heureusement, les tissus humains restaient en très large minorité. La gamme de choix et de matières, et de couleurs, n'était pas si différente de celle de sa propre réserve.

Sa caverne aux trésors rien qu'à lui était évidemment mieux que celle-ci... ! Ce qui ne l'empêcherait pas de voir s'il pouvait se procurer quelques exemplaires des matières qui couraient actuellement sous ses yeux... Son petit paradis personnel avait beau être parfait, il restait toujours possible de l'améliorer.

"Majesté, je crois que j'ai trouvé ce que nous cherchions ! Même si cette couleur là n'est pas très brill... Enfin. Ce n'est pas ce que nous voulions, mais peu importe puisque tout est à faire !"

Le rouleau d'organza lui paraissait noir. Il avait presque oublié qu'il y avait une autre option. Ne sachant trop s'il avait à faire à du rouge ou à une nuance effectivement plus sombre, il fit de son mieux pour tempérer son discours sans que cela ne se remarque trop.

Et en effet, ce tissu était rouge.
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptyJeu 6 Aoû 2020 - 16:28

Avec beaucoup d'amusement, mais également beaucoup de tendresse, Mab observe l'Irisé.e rayonner à sa proposition. Prisme a plus que jamais l'air de l'enfant-fée qui la suivait dans les couloirs du Palais il n'y a pas si longtemps, redécorant tout à sa sauce et posant des questions sans s'encombrer de toutes les convenances. Il est bon que les plus jeunes fées gardent cet esprit mutin, car elle ne sait pas quand l'Île retrouvera le sien.

Un sourire doux illumine le visage de Sa Majesté alors que la jeune fée lui répond, manifestant sa hâte et son enthousiasme déjà visible dans les couleurs dont il s’auréole. Ce n'est pas sans malice qu'elle lui répond.

"Je me suis inspirée d'une amie. Elle vit dans un lieu tout à fait fascinant... Avez-vous déjà parcouru la salle des portraits, Prisme ?"

Puisque l'Irisé.e vit au Palais à l'instar de son Mentor, il est probable qu'il connaisse tous les recoins de l'immense bâtisse. Mais cette dernière n'est pas sans facétie, à l'image de sa principale occupante, et il n'était pas rare que des salles disparaissent, changent de place, ou se dérobent à certains yeux...

La discussion retourne bien rapidement sur leur problème le plus urgent, qui est de trouver un tissu adéquat pour parer la Reine. De l'avis des deux fées présentes, rien de ce qui se trouve dans les appartements royaux ne convient. La proposition de Prisme d'opter pour de l'organza amène Mab à réfléchir au seul endroit du Palais qui puisse posséder une telle chose... Et la voilà qui vole à toutes ailes en direction de la Réserve des Couturiers, ignorant les gentilles remontrances de son Majordome. Prisme, lui, la suit avec ravissement et c'est tout ce qui importe sur l'instant.

Les voilà très vite devant la porte de la Réserve en question. La petite phrase de l'Irisé.e amène Son Altesse à le regarder en haussant un sourcil, mais sa curiosité laisse rapidement place à un très grand amusement lorsqu'elle ouvre la porte de la réserve et laisse la fée y pénétrer.

Légèrement en arrière, sourire aux lèvres, Mab attend. Elle observe Prisme vadrouiller dans la pièce, jouer avec de nombreux tissus, comme une mère peut regarder ses enfants jouer. En cet instant, c'est tout ce que lui inspire l'Irisé.e : un jeune enfant qui découvre une pièce entière pleine de ses jouets préférés. Elle le note dans un coin de sa tête et se promet d'en faire mention à Éther. Peut-être pourra-t-il mettre en place quelque chose pour sa pupille ? Organiser quelques cours auprès des fées tisseuses, par exemple ?

Bien que prise par des pensées parasites, l'Étincelante n'oublie pas de répondre à chaque question posée, même si Prisme ne semble que peu s'intéresser, trop occupé à virevolter à droite et à gauche. Oui, il y a plein de choses, oui, il s'agit certainement de vrai brocart de soie (qui doit d'ailleurs avoir été rapatrié lors de la dernière sortie dans l'Ordinaire -il n'est pas rare que les fées couturières s'y rendent expressément pour ce genre de chose) et...

"...le même ?"

La Reine ne sait pas à quoi Prisme fait référence, ce pourquoi elle l'interroge en s'approchant. Non pas qu'elle veut absolument une réponse, mais elle s'intéresse à ce que ses administrés veulent bien partager. Posant son regard noisette sur le tissu qui fait l'objet d'une nouvelle interrogation indirecte, Son Altesse répond.

"Je crois qu'il s'agit de pashmina... mais il faudrait demander à un spécialiste."

Mab ne tente pas de cacher son amusement. La curiosité et la joie de vivre de la fée est contagieuse, et la Reine le regarde faire sans bouger. Nul doute que Prisme donnerait le tournis à n'importe qui, à voler dans tous les sens ainsi ! Enfin, il semble se poser un peu lorsqu'il remarque le tissu qu'ils étaient originellement venus chercher. Mab s'approche, les mains sagement posées sur l'avant de sa robe. Elle observe le rouleau en écoutant les paroles de Prisme, puis hoche la tête avec un sourire.

"En effet, je pense que ce rouge convient plus au coucher du soleil qu'à une aube qui se lève... Mais ce n'est pas un problème, n'est-ce pas Prisme ?"

Un clin d’œil amusé.

"Pensez-vous qu'il y ait ici autre chose dont nous pourrions avoir besoin ? Y'a-t-il quelque chose à votre goût ?"

Elle sait bien que les fées couturières ne sont pas des plus prêteuses, surtout en des temps tels que les expéditions dans l'Ordinaire se font extrêmement rares... Mais si Sa Majesté a décidé d'offrir -à son tour- un cadeau, elle ne peuvent certainement pas s'y opposer.






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
Interlude au coeur de l'hiver EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Prisme
Prisme

☼ Fée Aristocrate ☼


✘ AVENTURES : 49
✘ SURNOM : L'Irisé.e
✘ AGE DU PERSO : Né.e pendant la Pluie Salée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui !
✘ LIENS :
It's a double rainbow !
Oh my god.

Farces et jeux : I - III - IV - V - VI - VII

Achevé : II

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptySam 8 Aoû 2020 - 19:23

La curiosité de la jeune fée se traduisit par un clignement d'yeux discret. Un décor inspiré d'une amie de la reine, laquelle vivait dans un lieu plus fascinant que la moyenne... Les couleurs d'un tel lieu devaient être nécessairement merveilleuses, et arrangées de façon tout à fait unique ! Prisme avait hâte de voir de quoi il en retournait. Nul doute que cela nourrirait son imagination. A son goût, de nouvelles inspirations n'étaient jamais de trop. Elles lui permettaient d'affiner son Art, jour après jour.

"Oh, oui ! Plus d'une fois ! J'aime beaucoup regarder les peintures..."

Prisme passait le plus clair de son temps au Palais, surtout depuis qu'il ne lui était plus vraiment possible de sortir de la Citadelle. Comme il peinait à trouver des compagnons de jeu, il passait beaucoup de temps seul à arpenter les couloirs et les salles. Il n'y avait certainement pas un seul lieu parmi ceux dont l'entrée lui était autorisée qu'il n'avait pas visité en long, en large, et en travers. Bien sûr parfois il découvrait encore des pièces qui avaient échappées à sa vigilance, ou bien qui s'étaient comme volontairement dissimulées à ses yeux jusqu'à présent. Il adorait quand cela arrivait. Cela lui donnait invariablement l'impression de tomber sur une chambre au trésor, même lorsque le contenu de ces nouvelles salles n'était objectivement pas très intéressant.

En parlant de chambre au trésor, ou de caverne aux merveilles, Prisme s'était laissé entraîner dans le sillon de la Reine, laquelle l'amenait dans l'antre des fées couturières afin qu'ils se mettent en quête d'organza.

Il ne fallut que très peu de temps avant que l'Irisé.e se mette à fouiner partout, les yeux pleins d'étoiles devant certains merveilleux tissus qu'abritait cette réserve. Il en découvrit un qu'il ne connaissait pas encore et s'interrogea tout haut.

"Du pashmînâ ? Oh ! Que je réfléchisse... C'est un type de cachemire, n'est-ce pas ? Quelle belle qualité !"

Malgré son jeune âge, Prisme était déjà atrocement renseigné sur ces sujets. Lorsque ni la Reine ni Ether, ni les divers autres habitants du Palais n'avaient été visés par ses multiples questions, il en avait assommé les habitants du Port. Comme la reine Mab n'avait pas l'air d'être certaine de ce qu'elle avançait, Prisme chercherait certainement à en savoir plus sur le pashmînâ auprès de ses connaissances humaines les plus érudites plus tard, lorsqu'il aurait l'occasion de retourner les voir.

La fée tomba sur de l'organza. Exactement ce que Mab et lui cherchaient, à cela près que ce tissu était noir. Ou rouge ? Ou noir. Ou...

"En effet, je pense que ce rouge convient plus au coucher du soleil qu'à une aube qui se lève... Mais ce n'est pas un problème, n'est-ce pas Prisme ?"

Rouge, donc. Brrr. Il fallait vraiment qu'il fasse plus attention, il n'avait pas été loin de trahir son incapacité à différencier les deux teintes en question devant la reine. Prisme esquissa une légère grimace, feignant le dégoût.

"Oh non, bien heureusement ce ne sera plus un problème très longtemps ! Tenez... Il faudra certainement tout le rouleau, de toute façon. Que cela ne nous agresse pas les yeux inutilement."

Prisme toucha le rouleau de tissu et s'empressa de colorer l'organza en jaune orangé. C'était loin d'être une couleur définitive mais ce changement de teinte lui permettait d'être certain de ce qu'il voyait. S'il y avait un rouleau d'organza noir quelque part dans cette pièce, Prisme ne pourrait pas confondre les tissus, ce qui lui éviterait de se faire avoir de la plus humiliante des façons devant public.

Il n'était pas prêt à ce que son défaut de vision soit connu de ses pairs, ni de personne. Prisme était bien trop fier de ses couleurs. Comment admettre qu'il lui en manquait tout un pan ?

"Pensez-vous qu'il y ait ici autre chose dont nous pourrions avoir besoin ? Y'a-t-il quelque chose à votre goût ?"

Les yeux à nouveau pleins d'étoiles, Prisme se tourna dans la direction de la souveraine, incertain.

"Eh bien il faut le lierre, bien évidemment, éventuellement un tissu plus opaque pour couper les effets de transparence sur de plus larges zones, et regarder quelles attaches seraient à votre goût, et..."

Hésitant, il avait l'impression d'être en train de faire une bêtise. Il fallait dire qu'il était tant habitué à voler ses tissus qu'il trouvait très étrange qu'on propose de lui en donner. Car c'était bien de cela qu'il était question, n'est-ce pas ?

"... Je peux avoir des échantillons ? C'est vrai ? Oh chouette alors ! Est-ce que je peux en avoir plusieurs ?"

... Il y avait le pashmînâ... Et le brocart, il était merveilleux ! Et puis ce velours lui avait vraiment tapé dans l’œil... Mais allait-on vraiment lui offrir tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptyDim 16 Aoû 2020 - 17:06

A la réponse de l'Irisé.e, Mab sourit à nouveau. Évidemment, lui qui est passionné par les vêtements doit certainement avoir analysé avec un soin tout particulier les différents portraits. Peut-être saura-t-il même aisément replacer celui auquel elle fait référence.

"Il y a dans cette salle un portrait du Haut-Conseiller Obéron, notre amie Titania et moi-même, dans sa Forêt des Miracles. C'est le décor que j'ai choisi pour le Bal. Une sorte d'hommage."

Titania ne pourra malheureusement pas être des leurs, au vu de la situation catastrophique de l'Île, mais Mab souhaite néanmoins lui faire un clin d’œil. Quoi qu'elle en dise, son amie lui manque parfois terriblement, à elle aussi.

Le sujet passe rapidement alors qu'ils se rendent dans la réserve des fées couturières. L'Étincelante observe la jeune fée voleter de ci de là et tente de répondre à ses questions dans la mesure de ses moyens. C'est que la Reine sait bien des choses, mais elle en oublie tout autant ! Surtout que les informations qui ne lui sont pas utiles sur le moment ont vite fait de s'effacer au profit d'autres. Il est déjà heureux qu'elle soit parvenue à se rappeler du nom de ce fameux tissu ! A la question suivant, elle hoche la tête avant de reprendre à haute voix, incertaine que Prisme regarde dans sa direction.

"Oui, c'est cela ! Plus rare que ce dernier, si mes souvenirs sont bons."

Elle en a probablement longuement entendu parler au moment de son acquisition, mais... Ce n'est cependant pas un problème, puisque l'Irisé.e s'intéresse tout aussi vite à autre chose encore, avant de trouver l'organza qu'ils étaient initialement venus chercher. La couleur n'est pas tout à fait adéquate, mais cela ne fait pas partie de leurs préoccupations : d'un toucher léger plus tard, le voilà déjà beaucoup plus acceptable. Mab regarde son sujet avec une fierté à peine cachée : elle adore quand les siens font ainsi démonstration de leurs pouvoirs. C'est une preuve de plus de la flamboyance de son peuple. En ces temps si compliqués, il n'y a rien de plus agréable...

...Si ce n'est la fin du Givre, mais cette dernière ne semble pas s'annoncer pour demain.

Leur trouvaille acquise, il est temps de quitter les lieux, mais l’Étincelante propose à la fée qui l'accompagne de prendre quelque chose avec elle. Après tout, il s'agit des possessions du Palais, elle est donc parfaitement en droit d'en faire don. Les premières paroles de Prisme sont cependant pour elle, et voilà que Mab se met à tourner dans tous les sens pour chercher ce qui correspondrait aux motifs dont elles ont parlé plus tôt. Alors qu'elle parcourt différentes soies fluides du regard, elle répond à la demande timide et pourtant pleine d'enthousiasme de la fée.

"Tant que vous agissez avec parcimonie sur la quantité globale, je suppose qu'il n'y aura pas de problème."

Elle se tourne vers l'apprenti-style pour lui adresser un clin d’œil complice.

"Et, dans le pire des cas, il faut bien vous habiller également, n'est-ce pas ?"

L'espièglerie dont Sa Majesté est tant capable de faire preuve lorsque son humeur est au beau fixe refait surface. Elle n'est pas contre un léger mensonge à l'adresse de ses tailleurs, s'il lui faut un jour justifier de ce manque de tissus... D'ailleurs, ce ne serait qu'un demi-mensonge : en effet, il faut bien que l'Irisé.e se vêtisse correctement ! Et puis, bien que les réserves soient plus légères qu'à d'autres période, aucun des tissus présents ne craint la pénurie. Du moins, il lui semble.

Optant de son côté pour un lierre raffiné, quelques attaches dorées et de la soie d'araignée à la douce brillance, Mab se tourne vers son complice d'un jour.

"Je pense avoir ce qu'il faut pour le moment. Si le besoin s'en fait sentir, nous enverrons quelqu'un chercher ce qu'il manque. Venez, Prisme."

Elle a la sensation que, si elle ne le pousse pas un peu, l'Irisé.e pourrait rester ici encore des heures.

Le temps qu'elles remontent dans les appartements royaux avec leurs bien, des fées de chambre sont déjà passées pour ranger tout ce qui ne va pas être utilisé. Mab pose ses nouvelles acquisitions sur le lit avec soin et observe les tissus les uns à côté des autres avant de faire la moue, réfléchissant.

"Peut-être vaut-il mieux accorder les couleurs avant de se pencher sur la coupe ?"






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
Interlude au coeur de l'hiver EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Prisme
Prisme

☼ Fée Aristocrate ☼


✘ AVENTURES : 49
✘ SURNOM : L'Irisé.e
✘ AGE DU PERSO : Né.e pendant la Pluie Salée

✘ DISPO POUR RP ? : Oui !
✘ LIENS :
It's a double rainbow !
Oh my god.

Farces et jeux : I - III - IV - V - VI - VII

Achevé : II

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptyDim 30 Aoû 2020 - 14:25

Prisme n'élabora pas plus, mais il se remettait effectivement le tableau dont la Reine lui parlait et il poussa un "oooh" dont l'enthousiasme était à la hauteur de ce que Mab leur préparait : cela allait être sublime, et il lui tardait d'apporter sa contribution à cette oeuvre magistrale !

Pour le moment, il était question de la seconde - et pas moins importante - des pièces maîtresses à l'organisation du Bal : la robe de Mab devait être digne de celle qui la porterait. Ils étaient donc partis dans la réserve de tissu et Prisme n'en pouvait plus de joie face à la multitude des étoffes humaines étalées sous ses yeux. Cela lui rappelait sa caverne aux merveilles, laquelle lui était malheureusement devenue inaccessible depuis que le Givre avait envahi les environs de l'Arbre aux Fées.

Il y avait même du PASHMINA, plus rare que le cachemire lui-même comme le soulignait justement la reine. Prisme en voulait pour lui. Il sut cependant se détacher de son nouveau caprice pour s'occuper de l'organza qui allait servir à la conception de la tenue royale : c'était pour cela qu'ils étaient venus, et il fallait que Prisme efface ce rouge sinistre qu'il ne pouvait pas voir et qui risquait de trahir ses couleurs incomplètes.

La reine Mab lui faisait un cadeau. Et quel cadeau ! Elle le laissait prendre ce qu'il voulait dans les étoffes, insinuant même qu'il pouvait s'il le voulait dépasser un peu les limites du raisonnable puisqu'après tout, les fées couturières ne pourraient le nier, il fallait aussi que Prisme puisse se vêtir. La fée échappa accidentellement un énorme nuage de poussières irisées, en même temps qu'un cri tintinnabulé quasi-hystérique sortait de sous ses doigts, eux-même plaqués contre sa bouche tordue dans un sourire ravi : Oh, c'était splendide ! Des myriades d'idées naissaient dans sa tête... Des tenues qu'il voudrait porter, toutes plus originales, personnelles, et bien évidemment sublimes les unes que les autres. Que n'aurait-il pas donné pour être en mesure de les coudre lui-même ! Laisser faire autrui était terriblement frustrant. On ne faisait jamais exactement comme il le souhaitait. C'était toujours imparfait, et donc insupportable. Malgré tout, il décida de proposer un ou deux de ses nouveaux projets aux couturières du Palais. Les tissus que lui offraient la Reine allaient permettre de leur donner le jour. Il fallait croiser les doigts pour que les travailleuses ne massacrent pas ses concepts...

"Oh merci, merci, merci, MERCI ! Dans ce cas... Je vais prendre ça... Et puis ça... Et puis aussi ça ! Je peux prendre un peu de ça aussi ? Et un peu de ça ! Je sais déjà quoi en faire !"

Le temps qu'il dévalise la réserve, la souveraine avait elle-même fait son choix. Croulant sous les tissus, il suivit tant bien que mal Mab jusqu'à ses appartements. C'est qu'il avait tout de même essayé d'être raisonnable sur la quantité - sauf pour les tissus qui allaient effectivement servir à lui faire des vêtements - mais il avait pioché dans beaucoup d'étoffes différentes et porter tout ensemble était à la fois très lourd et très volumineux.

Il posa sa montagne de cadeaux par terre puis se tourna dans la direction des tissus posés sur le lit de la Reine, une moue circonspecte sur le visage. A l'inverse de ce qu'elle proposait, il pensait ajuster les couleurs des tissus sur le produit achevé, voire même porté (pour les toutes dernières finitions). Ça ne coûtait rien de modifier les teintes des étoffes une première fois maintenant, cela dit. Il s'approcha et commença dès lors à diffuser des couleurs. Il avait une idée relativement précise de ce qu'il fallait faire : l'étoffe de soie destinée à aller sous l'organza se gorgea d'un marron profond, foncé mais pourtant chaleureux, vibrant. Pour le moment, le lierre n'avait pas besoin d'être touché.

"Ça ne servira qu'à se donner une idée du rendu final, je pensais à l'inverse travailler sur l'oeuvre terminée car cela permettra de jouer concrètement sur les effets de transparence. Pour le moment, c'est une esquisse... Mais oh ! Avez-vous une idée précise pour la coupe, Majesté ?"

Car si ce n'était pas le cas Prisme, lui, et en tenant compte de toutes les exigences énoncées plus tôt par la Reine, avait une proposition à faire, ce que le ton de sa voix laissait clairement entendre. Il fallait encore une fois espérer que les fées couturières sauraient donner vie à l'image douloureusement vive, douloureusement concrète qui animait son esprit. Ne pas pouvoir faire soi-même, vraiment, c'était si frustrant !
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver EmptyMer 16 Sep 2020 - 16:54

L’enthousiasme de Prisme concernant le décor de la salle de bal fait plaisir à voir. En réalité, si toutes les réactions de l'Irisé.e sont à l'image de celles qu'ils recevront lors du Bal, alors tout sera réellement parfait. Rien que d'y penser, la Reine se sent (encore) l'envie de frapper des mains comme une enfant-fée.

Mais le temps n'est plus aux réjouissances pures : il y a pour ce bal des considérations qu'il leur faut avoir, notamment concernant leurs tenues. Mab n'attend pas moins d'être resplendissante, car il s'agit de la Reine et elle l'est toujours en tous points, et ce que lui propose le jeune fée lui plaît au plus haut point ! Les voilà donc en épopée dans les couloirs, direction la Réserve des fées tailleureuses, afin de trouver leur bonheur.

Il est clair que Prime est ravi de voler de ci de là, d'un tissu à l'autre, s'émerveillant après chacun des tissus. C'est avec une certaine affection -la même que celle qu'elle possède pour l'ensemble de son peuple- teinté d'un doux amusement que la souveraine l'observe, avant de le laisser choisir quelques tissus pour sa propre collection.

Les remerciements de la fée reçoivent un éclat de rire étincelant pour réponse, comme autant d'oiseaux qui chuchotent. Ils savent tous deux que ce n'est pas vraiment Mab qu'il faudrait remercier, mais qu'il est hors de question de révéler aux fées en question qu'ils sont allés fouiller dans leur réserve. Elle regarde donc simplement la fée faire ses emplettes avec un sourire, avant de se mettre elle-même à faire ses choix.

Puis, les revoilà rapidement dans les appartements royaux. Mab étend les tissus sur le lit et se met en retrait, demandant au spécialiste la suite des événements. A la moue de Prisme, elle comprend rapidement que son initiative n'est pas forcément celle qu'il aurait privilégiée, mais le voilà déjà en train de modifier les couleurs du tissu. La Reine le laisse faire, admirant l'adresse avec laquelle l'Irisé.e s'exécute. Ah, que ses fées sont formidables.

S'asseyant dans un fauteuil à proximité du lit, sa Majesté écoute les explications de son sujet avec un intérêt non feint. Son regard noisette se pose également sur les teintes déjà transformées avec un sourire appréciateur. A la mention de la coupe, l'Étincelante hoche la tête.

"Je crois que la seule chose que me tienne à cœur actuellement soit le tombé de cape... J'ai toutes confiance en vos capacités pour le reste." Un instant de silence. "Thé ? Faites venir les fées couturières disponibles, je vous prie."

Le majordome hoche la tête, tandis que Mab se tourne à nouveau vers Prisme avec un sourire tranquille.

"Elles sauront mieux que nous exécuter ce que nous avons en tête."

Car elle a bien l'intention de laisser le jeune fée décider de la marche à suivre. Peu de temps après, Thé est de retour accompagné de deux fées qui s'inclinent respectueusement avant d'entrer dans la pièce. Mab se relève et les accueille avec un sourire resplendissant.

"Bonjour, merci d'être venues si vite. Je vous présente Prisme -que vous connaissez peut-être déjà- qui accepte actuellement de jouer de ses talents de coloriste pour sublimer le Bal à venir." Un signe de tête en direction de l'Irisé. "Nous aurions besoin de vos propres talents sur la conception de ma tenue. Prisme, si vous le voulez bien."

D'un geste, l'Étincelante invite la jeune pupille d’Éther à dire ce qu'il a en tête.






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
Interlude au coeur de l'hiver EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Interlude au coeur de l'hiver Empty
MessageSujet: Re: Interlude au coeur de l'hiver   Interlude au coeur de l'hiver Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Vallée des Fées :: L'Arbre aux Fées :: La Citadelle Féérique :: Le Palais Royal-