Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pit
Pit

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 982
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


Hellow it's a funny me Empty
MessageSujet: Hellow it's a funny me   Hellow it's a funny me EmptyJeu 20 Juin 2019 - 23:18

Ils avaient dû se tirer du Grand Arbre, il y avait des malades partout. Pit avait pris la peine de s'occuper de Grumpy en plus, même s'il avait dû changer de manteau ensuite. Le Joker n'avait rien d'autre qu'un rhume, qui le faisait renifler à alternances plus ou moins régulières. Cependant, autre chose que la maladie se baladait avec le chef. Juste une nouvelle facette qui, peu à peu, prenait ses marques. Jusqu'à imposer de franchir des limites que ni le joueur ou le pion ne franchissait. Mais Pit adorait faire une chose particulière, se passer les mains sur le visage. Parce que le cuir qui composait ses nouveaux, il l'adorait. Il les avait depuis tout juste avant la migration au camp. Cette matière était sa belle réussite. Un sommet franchi.

Bref, le Joker marchait d'un pas décidé. Il cherchait sa fouine adorée. Un besoin pressant de commencer à mettre les choses au point. Curve était partie, ce qui incluait un allié en moins sur le terrain du Grand Arbre. Et pour que le jeu soit solide, il fallait resserrer les boulons. Très forts.

Alors, le sourire bien accroché, des rires en primes, Pit passait la tête dans un tipi tranquille. Les habitants étaient partis bosser, il ne restait que le plus mal en point. Weasel, ce dernier était changé en larve apparemment. Emballé dans un plaid comme une chenille dans un cocon. Pit ricana, mais en s'approchant... il garda ses distances. Le Joker prit place en face, assis sur l'une des couches. Il appuya sa tête dans une main, laissant l'index tapoter la joue gauche. Il. Adorait. Cette. Matière.

Il. ADORAIT.

Rire un peu bizarre.

Le gamin, le pion et le joueur répondirent à l'esprit qui avait oublié le statut. Un ami était donc malade. Pouvait-il comprendre les choses ?

- Heeeeeeeeeey~

Il se pencha un peu plus en avant.

- Ça va, tu m'entends ? C'est quoi ton état général ? Ça fait un bail, fallait que je te vois.


Large sourire, un petit reniflement, et les yeux particulièrement attentifs. Avec un touche d'impatience. L'ombre était comme ça, peut-être plus nerveuse et directe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairedesign.media
Weasel
Weasel

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Si vous voulez trainer avec une râclure, pourquoi pas ?
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits

Jubile en beige ~


Hellow it's a funny me Empty
MessageSujet: Re: Hellow it's a funny me   Hellow it's a funny me EmptyMar 25 Juin 2019 - 15:25

Et s tu te levais ?
Oui, lève-toi et marche. Tu ne veux pas ? Pourquoi donc, t'es trop fatigué ? Exsangue, carrément ? Mais non… Il faut juste un minimum de volonté. Elle est où ta volonté ?
Elle est où, ta VOLONTE ?


C'est vrai. Ce n'est pas en se laissant aller, emballé sous un plaid, que ça va arranger les choses. Quoique, dans un sens, c'est doux et chaud, un plaid. Va-t-il pouvoir guérir en restant ainsi ? Il n'a jamais trop mangé, ni trop dormi. Des vestiges du passé qui le hanteraient donc encore ?

- Tu vas encore rester dans ton plaid sans rien faire ?

Lui demande un Eclaireur qui laçait ses bottes. Il avait visiblement prévu une sortie, mais qui sait où il se rendait !

- Malheureusement, oui.

Répondit le plaid d'une voix étouffée. L'illusion était si forte que l'on pouvait penser que la couverture parlait.
Un ange passa, et Weasel, attentif, remarqua que le garçon n'était pas encore parti. Il rassembla ses forces pour sortir la tête de son nid tout chaud.

- T'attends quoi.

Qu'il lui lance sur un ton ennuyé, le visage blanc comme neige. L'autre était planté devant lui et le regardait d'un air étonné.

- La rime dans ta phrase. Mais t'es tellement crevé que tu rimes même plus.

- Peut-être.


C'est vrai.
Le Loyal ne réfléchissait même plus à ce qu'il disait, si ses mots se ressemblaient, s'assemblaient, s'harmonisaient, donnant un beau son en même temps qu'un bon sens. Il n'avait vraiment pas envie de se donner cette peine aujourd'hui.
Alors, il regardait l'Eclaireur partir. Peut-être que le pauvre ne reviendra pas vivant ce soir… ou du moins, plus dans le même camp.

Qui sait combien de temps s'est écoulé ensuite ? La fouine, qui s'était vraisemblablement endormie entre temps, ne le savait guère. Mais, son ouïe fine, entrainée depuis des années depuis sa plus tendre enfance à repérer les bruits de la rue, à déterminer à quelle distance se trouve la police juste grâce au son de la sirène, lui fait savoir que quelqu'un approche.
Il reconnait instantanément la démarche. Chacun en a une différente, en fonction de la personne, du type de chaussures. Et dans le cas présent, ça sonnait vraiment comme des Rangers.

La voix du propriétaire ne tarda pas à se faire entendre, d'ailleurs. Toujours aussi enjoué, désintéressé… avec visiblement un petit rhume.
Evidemment qu'il l'entendait. Il entendait tout. Quand il ne dormit pas comme la loque qu'il était actuellement, le Courtisan écoutait les bruits de l'extérieur. C'est un passe-temps comme un autre.
Concernant son état général…

- Comme tu peux le constater, mon état ne me permet de faire quoi que ce soit de constructif.

Lâcha le jeune garçon d'un ton plutôt ennuyé, ou dédaigneux, ou bien même les deux. Cela ne se voyait donc pas ?
Que son état était lamentable. Il ferait encore moins de choses, maintenant… Déjà qu'il n'en faisait pas beaucoup en général.
Visiblement, ça a tout de même l'air important. Alors, le ton sérieux et intéressé est de mise pour ce qu'il demande :

- Que veux-tu ?

Weasel se redresse, plaid sur les épaules, et s'assoit sur sa couche, fait directement face au Joker.
Son visage est blême, ses yeux rougis par la maladie, mais il le fixe. Il ne le quitte même pas des yeux une seconde, ne serait-ce seulement pour cligner des paupières.
Il venait donc chercher son bouche-trou pour lui quémander un service ?
Revenir en haut Aller en bas
Pit
Pit

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 982
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


Hellow it's a funny me Empty
MessageSujet: Re: Hellow it's a funny me   Hellow it's a funny me EmptyMar 25 Juin 2019 - 19:48

Et Pit s'installait, bien à l'aise. Un petit rire enjoué en voyant la scène, et l'état dramatique de la petite fouine. Il ne se réjouissait pas, mais y trouvait un peu d'amusement malgré tout. Bien que la tête, pâle comme des fesses, avait réellement cette triste mine. Ce n'était pas cet acolyte qui allait ramener des potins ou des informations importantes. Il était un peu occupé à survivre. Un reniflement. Puis un autre, avant séparer les mains du visage. Il adorait ce cuir. Pour tapoter sa propre tempe des index.

- Je venais juste me remettre ta bouille dans ma tête. J'avais peur d'oublier, ça fait un moment que je t'ai pas eu en face à face.

Fin de l'imitation de tenter d'imprimer quelque chose dans son esprit un peu divisé. Le gamin était inexistant, le pion attendait, le joueur se taisait, l'ombre contrôlait. Les yeux beaucoup trop verts dévoraient Weasel. Ils imprimaient le visage, c'était important. Il ne fallait pas faire quelque chose qui allait être compliqué pour le courtisan. Vraiment. Vraiment. Vraiment. Vraiment. Il fallait l'imprimer, s'en souvenir. L'ombre allait le faire. L'ombre du Joker était si sélective.

Grand sourire. Toujours, mais peut-être un peu particulier.

- Weaseeeeel. Je vois bien que tu pourrais pas faire grand chose dans ton état. Mais tu peux encore écouter et te souvenir ? Je dois... éclaircir ton rang pour les autres de la fosse.

Pour savoir ce qu'il devait penser ensuite.

- À commencer par nous deux, enfin, ouais, on va dire ça. Nous deux, je t'ai déjà assigné un genre de rang ?

Grand sourire, toujours et encore, les yeux figés. Comme si les quatre facettes regardaient au travers.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairedesign.media
Weasel
Weasel

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Si vous voulez trainer avec une râclure, pourquoi pas ?
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits

Jubile en beige ~


Hellow it's a funny me Empty
MessageSujet: Re: Hellow it's a funny me   Hellow it's a funny me EmptyJeu 27 Juin 2019 - 15:23

Ah le pique qu'il vient de lancer ! Ne réagis pas, t'es au-dessus de ça. Il n'y a que les petits Perdus de base pour réagir à une pique lancée par l'autorité.
Tu es Courtisan, tu as une valeur, rappelle-toi. Enfin, une valeur aux yeux de Sa Majesté, mais c'est le principal. Peu importe ce qu'en pensent les autres.


Ce qu'il paraissait louche, Pit, tout de même. Plus que d'habitude, et là, il faut quand même le faire ! Mais c'était comme s'il l'analysait, qu'il le rencontrait pour la première fois.
Qu'est-ce que c'était que ce manège ? Et qu'est-ce qu'il avait à jouer avec ses mains, comme ça ? Ca sentait le sapin pour les petits Perdus, ça.
Mais, pas de supposition hâtive. Il fallait déjà comprendre le manège du Joker actuellement.

- Weaseeeeel. Je vois bien que tu pourrais pas faire grand chose dans ton état. Mais tu peux encore écouter et te souvenir ? Je dois... éclaircir ton rang pour les autres de la fosse.

- Te revoilà donc parti dans ton délire de plusieurs personnages dans le même corps ? On en est à combien, là… trois, quatre ?


La fouine soupire, pas très convaincue par la tournure que prend les événements. Se trouver des personnalités et en avoir conscience, c'est un peu idiot, de son point de vue.
A quoi cela lui servait-il donc ? Pit avait-il des problèmes mentaux sérieux, au final ? Si c'est bien le cas, il faudrait apprendre à se méfier. Ces gens-là sont assez imprévisibles.

Enfin ! Comme si le Loyal avait un jour accordé sa confiance totale à quelqu'un. A part cette fille, jadis… Comme elle était belle, comme elle lui plaisait bien ! Ils auraient pu vivre de grandes choses ensemble…
Oh mais c'est vrai, elle avait finit par le trahir. Quelle tragédie cela a engendré ensuite. Elle aurait dû savoir que les gangs de dealers, ça ne plaisante pas.

Pendant ce temps là, le Chef des Raccommodeurs continuait son blabla :

- À commencer par nous deux, enfin, ouais, on va dire ça. Nous deux, je t'ai déjà assigné un genre de rang ?

Weasel ouvrit grand les yeux. Un rang ? Qu'est-ce qu'il voulait dire ? Pourquoi un rang, à lui ? Les seules choses qu'il connaissait, c'était son délire de cartes et poupées avec un qualificatif différent pour s'y retrouver. C'est qu'il n'avait même pas l'air sûr de lui quand il en parlait !
Cela fit rire la fouine, de son sale petit rire un peu moqueur et haut perché, que certains ne se privaient pas de qualifier de "rire de bourge". C'est celui qui retentissait souvent lorsqu'il parlait avec ses collègues, lors des repas, dans la Maison souterraine…

- Tu commences à vouloir mettre un nom de ta création un peu partout, mon pauvre ! Le terme "associés", ou encore "acolyte", ou "partenaires" ne te suffit donc plus ?

Le Courtisan avait son éternel petit sourire en coin en disant cela. Il ne voulait en aucun cas appartenir à qui que ce soit, d'une manière ou d'une autre ! Dans le cas du Joker, il n'était ni son chien -contrairement à ce qu'affirmait une fanfiction d'une de ses collègues- ni sa chose.
Simplement un associé. Et ce fameux associé se demandait actuellement qui était le plus malade des deux… Pourquoi donc vouloir mettre son rang au clair ? Les bases n'avaient-elles pas été posées depuis longtemps déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Pit
Pit

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 982
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


Hellow it's a funny me Empty
MessageSujet: Re: Hellow it's a funny me   Hellow it's a funny me EmptyJeu 27 Juin 2019 - 16:51

Et Weasel répondait, Pit ouvrit les yeux d'étonnement. Il prit un air parfaitement songeur sur la question. La réponse se terminait en question. Le Joker élargissait le sourire, gloussait et faisait en sorte de ne pas céder à un fou rire. Vraiment, il essayait. Il inspira longuement, puis expira en fermant les yeux. Comme pour calmer tout ce qui lui passait par la tête au même moment, pas de sourire. Expression qui ne dura pas. Rapidement les lèvres s'étirèrent à en déchirer les joues, les yeux toxiques bavèrent encore sur le Loyal.

Pit sembla hésiter, puis il posa l'index sur le bout du nez de Weasel. Comme l'on s'amusait é le faire à des chats. Avant de garder ses mains à lui.

- Acolyte ! C'était donc çaaaaaa. 'K, ça m'va.

Et il rit.

Weasel était donc un acolyte, toutes les facettes s'accordaient. Bien, même si son état était réellement mauvais, ce n'était pas bien grave actuellement. Il n'avait pas besoin que sa fouine favorite fasse du travail.

- Et, j'ai pas besoin de mettre des noms partout. Cartes, Poupées et les Acolytes, ça suffit. Tu penses pas ?

Un rire. Puis il passa la main dans ses cheveux, il réfléchissait encore à ce qu'il voulait à la base. Weasel l'amusait toujours beaucoup, il lui semblait. Et il servait à remettre les poupées et cartes sur le bon chemin, il était aussi des yeux et des oreilles. Le Joker aimait avoir beaucoup d'yeux et d'oreilles.

- Dis, tu m'as une fois parlé de ce que tu vas faire ? Après. Tu sais, moi je vais peut-être crever. Tu te dégonflerait pas si mon plan finit par imaginer ma mort ?

Aucun sourire, rien, juste les yeux beaucoup trop verts. La question était très sérieuse, elle transpirait de toute la sincérité du chef. Il avait réellement besoin de mettre ça au clair, juste pour savoir de quoi il était entouré. Il n'avait cependant pas précisé quelle genre de mort, fictive ou réelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairedesign.media
Weasel
Weasel

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Si vous voulez trainer avec une râclure, pourquoi pas ?
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits

Jubile en beige ~


Hellow it's a funny me Empty
MessageSujet: Re: Hellow it's a funny me   Hellow it's a funny me EmptySam 29 Juin 2019 - 9:25

Visiblement, cette petite discussion semblait beaucoup faire rire Pit. Enfin, non, c'était naturel, habituel. Ce n'est pas comme si la fouine levait les yeux au ciel à chaque fois qu'un fou rire prenait son acolyte aux tripes.
Oui, c'est vrai, c'est un malade. C'est un malade, l'intéressé en a -sûrement- conscience, et lui aussi. Plus rien ne l'étonnait, maintenant, venant de lui.
Alors, pourquoi le Loyal avait-il la sale impression qu'il y avait décidément quelque chose qui avait changé ? N'avait-il pas laissé échapper lui-même qu'il y en avait d'autres, en lui ? Y avait-il une nouvelle facette venant s'ajouter aux autres ?

- Acolyte ! C'était donc çaaaaaa. 'K, ça m'va.

S'était exclamé le Joker en posant l'index sur le bout du nez du Courtisan, qui eut alors un air entre la surprise et l'ennui. Qu'est-ce qui lui était donc passé par la tête ? Et à quoi donc rimait cette conversation ?

- Et, j'ai pas besoin de mettre des noms partout. Cartes, Poupées et les Acolytes, ça suffit. Tu penses pas ?

- On a décidé de ce terme ensemble il y a un bout de temps déjà, alors tu ne m'imposes rien.


C'était réellement grotesque. Pourquoi donc vouloir mettre ce genre de choses au clair ? N'y étaient-elles pas depuis longtemps ?
Ou était-ce parce que le Raccommodeur en Chef avait remarqué la récente inactivité de son partenaire et que cela lui déplaisait ?
Il devait chercher un moyen de le lui faire comprendre, voilà tout.

- Dis, tu m'as une fois parlé de ce que tu vas faire ? Après. Tu sais, moi je vais peut-être crever. Tu te dégonflerait pas si mon plan finit par imaginer ma mort ?

Ou alors, c'était pour cela au clair. Pour assurer la relève. Curve n'étant plus là, le Courtisan était donc redevenu le seul véritable acolyte.
Ce n'était pas plus mal, car de toute façon, ces deux-là ne s'entendaient point. Weasel n'aurait voulu partager avec personne la petite gloire qu'était celle de contrôler le Grand Arbre dans le futur.

L'adolescent eut un petit rire inspiré, alors qu'il ne quittait Pit des yeux, un sourire mauvais lui fendant les lèvres, contrastant avec l'exceptionnel air sérieux du Chef des Raccommodeurs.
L'un comme l'autre déviait rarement le regard, la conversation ayant redonné un semblant de peps à la fouine de Courtisan. C'était un sujet qui l'intéressait, au final.

- Quoi que tu deviennes, que ce soit poussière ou Pirate, si tu disparais de la surface du Grand Arbre, je reprendrai le flambeau.

"Et avec le temps j'arriverai à faire mieux", voulait-il rajouter. Il allait décidément faire mieux. Plus de Pit ? Plus de chaînes, de sceaux, d'entraves. Il ne sera plus limité à un rôle, il pourra s'améliorer, se renforcer, se sentir réellement puissant.
Dans le fond, il avait vraiment hâte… mais il ne savait comment s'y préparer. Par quoi donc commencer dans sa nouvelle quête de puissance ? La sienne n'était que de surface, accordée par un poste qui ne le protégeait pas tant.

Mais c'était une autre histoire. D'abord, il fallait mettre autre chose au clair : à qui donc s'adressait-il en ce moment ?

- Mais dis-moi, qui es-tu, aujourd'hui ?

Quelle facette ?

Questionna le Loyal en rejetant le plaid sur ses épaules, puis en se passant distraitement les mains sur le visage. Il avait l'impression de ne ressembler à rien, étant malade.


Dernière édition par Weasel le Dim 6 Oct 2019 - 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pit
Pit

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 982
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


Hellow it's a funny me Empty
MessageSujet: Re: Hellow it's a funny me   Hellow it's a funny me EmptyDim 30 Juin 2019 - 14:57

La réaction, l'expression, l'attitude, voilà des détails que l'ombre regardait toujours avec grande attention. Pour mieux correspondre aux clients, il fallait savoir comprendre leurs comportements. Savoir à quoi s'attendre. Bien que la mention de "client" ne venait pas dans l'esprit du Joker, les autres facettes n'en savaient déjà plus rien. Seuls les habitudes, les techniques apprises des erreurs passées restaient. Et là, à cet instant, la quatrième facette voyait dans le sourire de Weasel quelque chose qui avait sans doute amusé les autres. Quelque chose qui, en effet, allait servir. Le joueur voulait le Loyal en acolyte donc ? L'ombre y réfléchissait encore, enfin... la détermination et le mauvais discerné à ce moment précis donnèrent une idée. Pit prit un sourire bizarrement satisfait, et il écouta. Reprendre le flambeau, mais est-ce que le courtisan voulait mener le monde au chaos ou plutôt se dorer le blason ? La quatrième facette du chef se demandait encore.

Intéressant, l'avidité était le genre de chose qui menait souvent au fond de la fosse. Pourquoi pas rentre la place si douillette ? Il fallait que Weasel ait envie de reprendre cette place, peut-être empoisonnée selon les plans... tout dépendrait de la suite des événements. Déjà qu'il avançait bien du côté d'Apache, il allait falloir s'occuper du pauvre acolyte délaissé. Lui qui avait la fierté d'un lion, alors que les lionnes rôdaient peut-être déjà pour soulever le pouvoir. Tout dépendrait. Le jeu se complexifiait de plus en plus. Et le joueur n'avait plus la main mise sur tout, il devait partager.

Une main toujours en train de porter la tête bizarrement plus calme du Joker, pour savourer encore le contact de ce cuir sur sa joue, tandis que les yeux rirent de la question posée. Mais pas la bouche, juste un air interrogateur, comme pour dire "t'as deviné ?". Weasel savait que les facettes se partageaient la place apparemment.

Intéressant.

- Quelqu'un qui a fait un gros dodo jusqu'à ce qu'une carte de chaos fasse assez de bruit.

Les mains portaient la tête qui s'amusait à passer d'un côté à l'autre.

- Enchanté. T'as l'occasion de briller un peu, c'est probablement ma personne qui va tenter de voir comment te glisser les bonnes cartes.

Un rire, et un sourire... normal.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairedesign.media
Weasel
Weasel

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Si vous voulez trainer avec une râclure, pourquoi pas ?
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits

Jubile en beige ~


Hellow it's a funny me Empty
MessageSujet: Re: Hellow it's a funny me   Hellow it's a funny me EmptyMer 3 Juil 2019 - 22:10

Eh bien, on dirait que celui-là, qui qu'il soit, s'amusait à parler en énigmes. C'en était intriguant. A quoi servirait-il ?
Les autres "facettes" étaient déjà un moyen de pression à leur manière. Alors, que faisait-il, celui là ? C'était une question à poser. Qu'il éclaire la lanterne de la fouine !

C'était donc un état en suspens, en sommeil. Qu'une carte de chaos… carte de chaos… attendez. Qui cela pouvait bien être ? Le Loyal se perdait dans les noms.
Un garçon… qui visiblement faisait assez de vagues pour que Pit le remarque. Oh, ça devait être le Chasseur à crêtes ou quelqu'un dans le genre.

Et le "nouveau" se présentait comme s'il s'agissait d'une personne à part entière. Oh, comme cela pouvait énerver Weasel… il faudrait qu'il demande à son acolyte, donc, s'il était conscient de ses changements d'esprit.
Ah mais justement : à quel Pit devait-il s'adresser ? En y repensant, ça avait quelque chose d'absurde. Le courtisan soupire, passe une nouvelle fois la main sur son visage.

- Me "glisser les bonnes cartes", tu dis ? Si tu pouvais seulement arrêter de parler avec tes termes, histoire que je te comprenne un peu ? Ce serait idiot que des acolytes ne sachent pas de quoi ils parlent entre eux.

Fit-il d'ailleurs, haussant vaguement les épaules l'air de dire qu'l n'avait décidément rien capté. Qu'avait-il derrière la tête, celui là ? Que voulait-il faire ? Qu'était-il ?
Celui-ci semblait parler comme s'il allait lui préparer le terrain, mais l'état du jeune garçon malade n'arrangeait décidément pas la bonne compréhension des choses. Il lui faudrait se concentrer un peu plus, pour enregistrer tout ce qui allait se dire.
Ca promettait d'être complexe.

- Et, tu sers à quoi, d'ailleurs, toi ?

Questionne-t-il ensuite, en s'enfonçant un peu plus sur sa couche, sans jamais quitter son interlocuteur des yeux.
Même ses proches, il fallait toujours un temps pour apprendre à les connaître entièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Pit
Pit

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 982
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


Hellow it's a funny me Empty
MessageSujet: Re: Hellow it's a funny me   Hellow it's a funny me EmptyVen 5 Juil 2019 - 20:43

Il semblait que la petite fouine n'aimait pas les devinettes, il ne mettait pas toujours les noms et les symboles ensemble. C'était vrai que cela pouvait porter la confusion, mais c'était que... l'amusement se pointait plus facilement au rendez-vous dans ce cas précis. Alors que le Joker commençait à faire de la place dans sa tête pour tenter d'éclaircir les choses à son acolyte tout mignon. Adorable même. Le Loyal parla à nouveau, posant une question qui ramena à lui les deux prunelles bien trop verte à en gerber qui s'en allaient dans le vide. Mais là, tout était figé sur le petit malade. La fosse entière regardait. Le sourire déchira le visage du chef, Weasel avait compris ? Weasel comprenait les nuances et les rôles ? Les principes qui permettaient de se cacher lorsque c'était nécessaire et de se rendre invulnérable, certes la mort pouvait aisément attraper l'enveloppe. Mais elle n'effrayait pas, elle était même un cadeau, l'ombre l'avait compris... Au début, Pit aurait voulu se tuer mais s'était trop difficile de désobéir. Tuer ça cassait l'outil qu'était son corps. Il n'avait pas le droit de le casser, ou de l'utiliser pour lui-même.

- L'ombre, je garde les mauvais souvenirs que l'Île n'a pas encore mangé. Et je rappelle les bases, on va dire. Celles concernant l'utilisation du corps, ce n'est qu'un outil. Ici, il faut l'utiliser comme elle s'en servait. Héhé, ça permet beaucoup de trucs. Et ça détache des vulgaires attaques de bases.

Il jouait encore un peu avec sa tête dans les mains, en train de réfléchir s'il devait parler un peu plus encore ou non. Le sourire s'en alla, en regardant le courtisan de haut en bas. Il faudrait peut-être parler plus.

- Moi, je sers surtout à finir. Je sais ce que les humains font de plus bas, je me mets à leur niveau. Je finis aussi, si je juge qu'une carte ou une poupée ne sert à rien. Je détruis puis je crée.

Il rit sur le dernier mot, et Pit se leva pour venir à côté de Weasel. Il le prit sous le bras avant de continuer les explications qui allaient s'imposer. Le Joker ne savait pas encore comment les choses devaient avancer, mais elles se dessinaient de mieux en mieux. Et il se demandait si le Loyal était assez détaché, s'il avait glissé dans la fosse. Peut-être un peu, par l'envie de pouvoir, mais le pouvoir était si... banal... facile à prendre et à donner. Selon le chef.

- Le gamin, on s'en fout. Le pion, il est l'outil pur et simple de tous les jours. Le joueur, il pense et prévoit comment les choses doivent se passer. Il suit les règles du jeu. Et moi, j'ai tendance à prendre des raccourcis. Je suis peut-être même celui qui peint les petites pièces qui parsèment le plateau.

Un rire, il ne pouvait jamais s'en empêcher. Pourtant, le sourire était moins présent. Le sérieux reprenait.

- Je détruis, pour reconstruire. Pour que tout le monde rentre dans le moule, poupées, cartes... acolytes ou moi-même. Et... je me disais que si je prépare le terrain, je commence à le détruire. Mais toi, j'arrive pas à savoir s'il fallait désinhiber un truc.

Il approcha la bouche de l'oreille du Loyal.

- Mon ici est très particulier, est-ce que t'auras les épaules ? Pit a trouvé ce moyen pour se détâcher du niveau des autres, pour être au-dessus peu importe le rang. Toi, tu vas faire comment ? Je prépare quelque chose de très apocalyptique, j'ai besoin d'être sûr.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairedesign.media
Weasel
Weasel

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Si vous voulez trainer avec une râclure, pourquoi pas ?
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits

Jubile en beige ~


Hellow it's a funny me Empty
MessageSujet: Re: Hellow it's a funny me   Hellow it's a funny me EmptySam 13 Juil 2019 - 12:21

La conversation commençait à prendre une tournure quelques peu inattendue, plus sérieuse, plus pesante, alors qu'ils semblaient se présenter l'un à l'autre comme deux inconnus venant de se rencontrer.
Ce qui Pit disait, ou "l'ombre" comme il se désignait, avait quelque chose de sombre. Cela étonna d'ailleurs Weasel de savoir qu'il avait gardé des souvenirs d'antan, chose qu'il disait avoir volontairement oublié depuis longue date. Cette facette là était décidément toute récente. Ca promettait de sacrées découvertes…

… et pas des meilleures non plus. Qu'est-ce que le corps venait faire la dedans ? Qui était donc "elle" ? Comment s'en servait-elle ? Enfin, ça paraissait logique… ça devait être une histoire d'amants, ou pire. Après tout, le Joker était du genre à fonctionner sur le principe de sex friends. Pas sûr que la fouine ne se risque sur un tel terrain miné.

- Moi, je sers surtout à finir. Je sais ce que les humains font de plus bas, je me mets à leur niveau. Je finis aussi, si je juge qu'une carte ou une poupée ne sert à rien. Je détruis puis je crée.

Voilà, il avait bien deviné. Mais c'était quand même assez présomptueux, de dire que l'on créait, que l'on détruisait, que l'on modelait. Bah, après tout, il parlait avec Pit, c'était son langage.
Se rendait-il seulement compte de son ton tellement supérieur ? Le Loyal détestait lorsqu'il l'employait face à lui, ça le faisait se sentir tellement inférieur.

- Tu veux tellement chopper la grippe pour venir t'installer près de moi ?

Lança-t-il au blond alors que celui-ci s'était rapproché afin de se poser à ses côtés, l'entourant de son bras. Il a toujours été si tactile… et mine de rien ça a quand même quelque chose d'assez dérangeant.
Mais l'était-ce plus ou moins que ses explications à propos des différentes facettes de lui-même, qu'il continuait toujours ?

- Le gamin, on s'en fout. Le pion, il est l'outil pur et simple de tous les jours. Le joueur, il pense et prévoit comment les choses doivent se passer. Il suit les règles du jeu. Et moi, j'ai tendance à prendre des raccourcis. Je suis peut-être même celui qui peint les petites pièces qui parsèment le plateau.

Jamais Weasel n'en avait autant su à propos de son acolyte. Lentement, celui-ci livrait son passé, sa façon de fonctionner.
Avait-il déjà tout cela en tête lors de leur première rencontre, alors qu'ils n'étaient encore qu'un simple Raccommodeur et Diplomate ?

Ces histoires de rentrer dans le moule, de remodeler… le fait que tout le monde était concerné par ses pratiques déplaisait fortement à la fouine, qui fronçait les sourcils.
Qu'il ne s'amuse pas à changer quoi que ce soit chez lui. Il ne le contrôlait pas. Il n'avait aucun droit sur sa personne.

- Mon ici est très particulier, est-ce que t'auras les épaules ? Pit a trouvé ce moyen pour se détâcher du niveau des autres, pour être au-dessus peu importe le rang. Toi, tu vas faire comment ? Je prépare quelque chose de très apocalyptique, j'ai besoin d'être sûr.

Susurra le Joker à l'oreille du Courtisan. Ce dernier se détacha du blond, pour se lever et se placer devant lui. Il était remonté, il n'allait pas se laisser faire, aussi malade soit-il.

- Pour qui tu te prends ?

Qu'il dit simplement, sur un ton dédaigneux, laissant planer un silence avant de poursuivre :

- Hein, dis ? Tu te prends pour qui. Ce n'est pas parce que tu es doré et moi argenté que tu as le droit d'exercer un quelconque contrôle sur moi.

Continue l'adolescent, surplombant le Raccommodeur en Chef de son mètre soixante-dix tant qu'il le pouvait encore.
Il en profita pour faire, par la même occasion, une référence à la couleur de leur médaille respective. Il n'était pas content du tout.

- Je ne suis pas un de tes Raccommodeurs, je ne suis pas une carte, ni une poupée. Je suis Courtisan, et acolyte. Je suis indépendant. T'as eu besoin de la "contrôler", Curve ? Je crois pas. Alors moi aussi je peux me débrouille seul, peu importe le challenge.

Pour qui se prenait-il donc ? Pour qui pouvait-il se prendre sachant qu'il s'agissait simplement d'un gars qui s'inventait des identités afin de se protéger des autres et de leur être supérieur ? Il n'affrontait même pas autrui avec son propre lui.
Et voilà que maintenant il ne lui faisait plus confiance ? Oui, cette ombre était décidément bien trop présomptueuse et arriviste. Il ne pouvait pas se présenter en disant tout contrôler. Qu'était-il pour instaurer cela ?
Dans l'état actuel des choses, Weasel ne l'appréciait pas franchement.
Revenir en haut Aller en bas
Pit
Pit

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 982
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


Hellow it's a funny me Empty
MessageSujet: Re: Hellow it's a funny me   Hellow it's a funny me EmptyVen 19 Juil 2019 - 13:29

La petite fouine s'était glissée, rapidement, visiblement remontée, debout en face du Joker. Celui-ci laissa un large sourire déchirer les joues à l'entente de la question qui n'attendait pas de réponse. Pour qui se prenait-il ? Hein ? Joker ? Pit lui-même n'en avait aucune idée, il ne faisait que suivre les événements. Toujours sourire, presque affectueux face à son acolyte tout énervé qui faisait référence à leurs métaux respectifs. Détails que le chef avait toujours mis de côté tant ces médailles n'avaient absolument aucun réel effet sur les cartes ou les poupées. Du moins, selon lui. Selon ce qu'il pensait juste. Et les oreilles écoutèrent la suite des mots, et c'était intéressant. Encore. Weasel se comparait, apparemment.

Pit pencha la tête sur le côté, en laissant son index venir s'enrouler de la petite tresse qui décorait la chevelure. Grand sourire à son acolyte. L'ombre jugeait Weasel un peu... influençable. Du moins, il avait l'air de se soucier un peu trop de rôles. Des rangs, des statuts, que de manières pour avoir du "pouvoir" probablement. Rien que le fait qu'il soit courtisan était une piste, vouloir un rang avec une médailles, approcher Peter, ou bien avoir plus de temps pour jouer les acolytes ? Pit n'en savait rien. Il se contentait de regarder le Loyal en se demandant ce qu'il était, puisque celui-ci tenait tant à avoir un rôle précis. À ne pas être contrôlé, à se comparer à cette autre acolyte. Curve, l'ombre ne s'en souvenait pas très bien. Mais, cela évoquait une perte qu'elle ne soit plus en ces lieux.

Pit regardait le courtisan malade, en levant les yeux, la joue un peu déplacée par la main qui venait appuyer la tête penchée. Comme si le crâne était trop lourd pour 4 facettes, il fixait de ses yeux mortellement verts, ce vert d'absinthe folle. Celle-la même qui perdait les artistes dans les tréfonds, jouant à la muse.

- Pourquoi tu te compares ? T'en as pas besoin. T'es précisément un pote, je te rassure. Tout s'y accorde. Par contre, tu me demandes pour qui je me prends alors que t'as besoin de te lever pour me dire ça. C'est bizarre. Héhéhéhé.

La joue retrouva sa liberté, et le Joker trouva de l'intérêt dans ses gants. Encore. Il les regardait avec une certaine fierté, il regarda Weasel au travers des doigts.

- À moins que tu veuilles que je te tripote et que je t'embrasse langoureusement, tu devrais pas te soucier de ça. T'es toi, la petite fouine qui me rapporte des mots intéressant. Je voulais juste m'assurer du niveau, savoir ce que t'es comme genre d'acolyte. Tu brûlerais le Grand Arbre si c'est le but final ?

Un air souriait, mais étrangement loin d'être amusé. Ça s'approchait plus d'une envie d'entendre une réponse plutôt qu'une autre. Parce que le Joker voyait en ses acolytes des personnes au même niveau que le joueur, des personnes qui regarderaient le monde brûler à ses côtés. Le pion ou le joueur devait en avoir parlé au Loyal. Sinon cela n'avait aucun sens. Pourquoi Weasel jouerait les rapporteurs, ou les messagers envoyés lorsque les règles du jeu ont été bâclées ?

- Tu regarderais le monde brûler avec moi ? C'est plutôt ça, le niveau de ceux tout en haut.

Les mains vinrent porter la mâchoire, coudes reposés aux genoux, comme si le fou du roi attendait une histoire alléchante. Parce que le Loyal devait revêtir quelque chose de plus fort qu'une médaille, selon l'ombre. Celle-ci n'avait pas de réel niveau, techniquement, elle se trouvait probablement au fond de la fosse. Sous la boue. Est-ce qu'il fallait rassurer Weasel ?

- Tu sais, je crois que je dois t'avouer une chose. Gamin, Pion et Joueur, tu sais où ils sont. Tu sais que t'es avec le joueur. L'ombre, elle, elle est sous la boue. En-dessous du gamin. Alors t'en fais pas. Je suis sincère, tu dois vraiment regarder les flammes sans détourner les yeux.

Pit était toujours aussi clair, grande ironie... Il fallait le connaître pour comprendre les subtilités.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairedesign.media
Weasel
Weasel

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Si vous voulez trainer avec une râclure, pourquoi pas ?
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits

Jubile en beige ~


Hellow it's a funny me Empty
MessageSujet: Re: Hellow it's a funny me   Hellow it's a funny me EmptyMar 23 Juil 2019 - 0:28

Avec Pit, c'était un peu quitte ou double. Ou ce qu'il disait était très clair et très simple du premier coup, ou ce n'était pas le cas.
Là, ou il se perdait un peu dans ses dires, ou Weasel était vraiment trop faible et trop fatigué pour chercher à comprendre.
La preuve était qu'il n'avait même pas rimé de la journée, et ça, il faut le faire. C'était presque devenu une habitude dans son parler.

- À moins que tu veuilles que je te tripote et que je t'embrasse langoureusement, tu devrais pas te soucier de ça. T'es toi, la petite fouine qui me rapporte des mots intéressant. Je voulais juste m'assurer du niveau, savoir ce que t'es comme genre d'acolyte. Tu brûlerais le Grand Arbre si c'est le but final ?

- Ah, t'es dégueulasse… A-attends, quoi ? Brûler le Grand Arbre ?


La fouine ouvrait les yeux ronds. Ca c'était une requête des plus surprenantes… du moins, pour le moment.
Ils avaient encore des choses à faire, n'est-ce pas ? Ils ne mettraient pas ce plan à exécution tout de suite, n'est-ce pas ?

Et le Raccommodeur en Chef y tenait, visiblement, à cette idée. Mais pas maintenant ! Le Loyal n'avait pas fini de s'amuser… il n'avait même pas obtenu ce qu'il voulait.
Il n'allait pas récupérer un Grand Arbre en ruines une fois son acolyte parti, non ? Comment pourrait-il s'amuser, sinon ?
Il n'oserait pas faire ça…

- Tu sais, je crois que je dois t'avouer une chose. Gamin, Pion et Joueur, tu sais où ils sont. Tu sais que t'es avec le joueur. L'ombre, elle, elle est sous la boue. En-dessous du gamin. Alors t'en fais pas. Je suis sincère, tu dois vraiment regarder les flammes sans détourner les yeux.

- T'inquiètes, je regarderai… mais c'est pas pour maintenant, hein ? J'ai même pas fait la moitié de ce que je voulais faire… et j'ai aucune envie que tu me laisses seulement des friches pour plus tard.


S'enquit Weasel, à qui la tournure de la situation déplaisait quelques peu. Oh, Pit semblait avoir encore un tas de choses à cacher, choses qui doivent être découvertes.
Et puis, qu'est-ce qu'il avait avec ses gants en cuir ? Il semblait s'extasier devant. Ca devait puer son cuir humain, à tous les coups.

- Dis voir, toi qui parais si conscient de tes… "facettes", tu pourrais pas en supprimer une ou deux pour te torturer un peu moins l'esprit et éviter de m'embrouiller ? Parce que concrètement, ton gamin, là… il te sert à rien ! J'étais même pas conscient de sa… présence.

Ajouta ensuite la fouine, à la fois un peu perdue et remontée. Punaise, réfléchir autant lui donnait mal au crâne… mais il avait des questions à poser, et elles restaient sans réponses pour le moment.
C'est le genre de choses qui l'ennuyaient un peu.

Las de se tenir toujours debout, la fouine de Courtisan choisit alors de prendre place sur la couche que le Joker avait auparavant occupé, au début de leur discussion. Visiblement, ils en auraient encore pour longtemps, à ce rythme.
Oh, il finira bien par livrer ce que son acolyte ne savait pas. Mais ce serait à sens unique seulement. De lui, il n'obtiendra rien en contrepartie.

On ne discute pas de sa faiblesse.
Revenir en haut Aller en bas
Pit
Pit

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 982
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


Hellow it's a funny me Empty
MessageSujet: Re: Hellow it's a funny me   Hellow it's a funny me EmptyDim 15 Sep 2019 - 22:02

Et donc, la mignonne fouine assurait qu'elle regarderait les flammes brûler et emporter tout ce qui existait du plateau de jeu. Ce qui intriguait en revanche, c'était cette petite question concernant le "pas tout de suite". À cela, le Joker se contenta de sourire. Comme toujours, l'esprit s'en allait lorsque les demandes devenaient trop précises, lorsque les demandes dépassaient ce que la fée verte avait bien voulu un jour dire. Quelle fée verte ? Aucune idée, le chef la cherchait sans savoir pourquoi. Il ne l'avait pourtant jamais vu, mais il savait qu'il l'avait déjà rencontrée. Sensation bien étrange. Bref, Pit haussait juste les épaules, d'un air incroyablement détaché.

- Fais donc encore mumuse, c'est pas moi qui vais te l'interdire, héhé.

On ne pouvait pas dire que le bouffon du roi se souciait réellement de ce qui pouvait se faire autour, seul le jeu comptait. Et la bon côté du Jeu, c'était justement la flexibilité. Il paraissait calculé, mais soyons honnêtes... comment Pit pouvait avoir autant de chance ou assurer autant ses arrières ? Au début, il n'y parvenait pas, il avait eu besoin d'un coup de pouce. Mais il ne s'en souvenait plus.

Les puits d'absinthe suivirent les mouvements de Weasel, ce qui menait juste en face, à nouveau à la même hauteur. Plus ou moins.

Et... ce que le Loyal suggérait, étira un peu plus le sourire déjà présent.

- J'y travaille. Je dois juste en quelque sorte tuer cette facette. Elle a déjà le visage dans la boue, je finirai par l'étouffer.

Le sourire s'en allait, presque dégoûté de cette chose en lui. Le Gamin, le restant, la petite chose qui avait peur des chambres à coucher. Un échec en chair et en os. Pour le tuer définitivement, probablement qu'il faudrait symboliquement mettre fin à une chose. Et cela suggérait soit l'enfance, donc quitter le Grand Arbre, soit tuer encore plus pour goûter à la peau fraîche. Ou pourquoi pas ne pas encore mettre à mort ?

- En fait, on verra. Pour le moment, tant qu'il est là, je suis encore un "enfant". Voilà tout son intérêt. Mais, t'inquiète pas. Tu l'as jamais vu parce que je le laisserais jamais venir à toi. C'est pas lui ton acolyte. Ma petite fouine. Généralement, c'est que le pion et le joueur. La différence est fine, on s'en fiche, et ça t'apporte rien.

Il se caressait encore la joue avec les doigts gantés. Il devait toujours avoir un contact de chair, non ? C'était important, pour ne pas se retrouver enfermé dehors.

Pit se demandait ce qu'il adviendrait de Weasel ensuite, il penchait la tête sur le côté, les yeux bien trop verts absorbés par l'observation minutieuse du Loyal. Un courtisan, un lèche-botte de Peter -du moins pour grimper à la médaille d'argent c'en était le prix- mais qui aspirait à plutôt venir jouer avec le bouffon du tyran. Ce train de vie semblait convenir, ce train de vie semblait être ce qui devait rester ce qu'il était. Est-ce qu'il voulait un coussin moelleux pour ses fesses ?

Un grand sourire à s'en déchirer les joues, un rire qui força Pit à se plier en deux. L'ombre ne pouvait pas empêcher cette euphorie du rire. Il riait, n'arrivait pas à s'arrêter. Il essayait de reprendre le dessus, mais rien n'y faisait. Et finalement, heureusement, il put prendre une grande inspiration et respirer à nouveau.

- Garde ça bien en tête, je t'adore ma petite fouine.

Le Joker avait dit ça en se penchant en avant, vers Weasel, mais il s'arrêta brusquement pour se reposer à sa place.

- Toi, t'aime pas les bisous c'est juste ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.clairedesign.media
Weasel
Weasel

♠ Courtisan ♠


✘ AVENTURES : 117
✘ SURNOM : Le Loyal
✘ AGE DU PERSO : 16 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Si vous voulez trainer avec une râclure, pourquoi pas ?
✘ LIENS : So I've lied and I've been tricking ever since
No, not a single person out there can see what sits behind
Just a monster by now, can't deny that it fits

Jubile en beige ~


Hellow it's a funny me Empty
MessageSujet: Re: Hellow it's a funny me   Hellow it's a funny me EmptySam 5 Oct 2019 - 22:31

Permission de s'amuser : accordée. De toute façon, même si Pit ne la lui avait pas donnée, la fouine de Courtisan aurait continué à faire ce qu'il voulait et sauver les meubles avant le bûcher tant qu'il le pouvait.

Ce sujet étant clos, voilà que l'autre parlait de tuer sa facette inutile en l'étouffant dans la boue.
Haussement de sourcil de la part du Courtisan. Il y avait bien des choses qu'il ne savait, ni ne comprenait chez le Joker.
Ça l'intriguait autant que ça lui faisait peur, pour être honnête. Était-il si tordu, lui ? Non... et c'est bien parce que lui, contrairement à son acolyte, avait encore des limites.
Elles semblaient avoir éclaté depuis bien longtemps chez le Raccommodeur en Chef. En restait-il seulement des miettes ?

- En fait, on verra. Pour le moment, tant qu'il est là, je suis encore un "enfant". Voilà tout son intérêt. Mais, t'inquiète pas. Tu l'as jamais vu parce que je le laisserais jamais venir à toi. C'est pas lui ton acolyte. Ma petite fouine. Généralement, c'est que le pion et le joueur. La différence est fine, on s'en fiche, et ça t'apporte rien.

La manière dont Pit s'adressa une nouvelle fois au Loyal fit tiquer ce dernier. Un léger spasme, signe de son agacement, passa vivement sur son visage, faisant tiquer sa lèvre supérieure.
Ce ne fut que l'espace d'un instant. Ce n'était même pas sûr que son interlocuteur l'ait remarqué. Mais dans tous les cas, Weasel était un brin vexé. Il n'avait pas à lui dire ce genre de choses, des "c'est pas lui ton acolyte, ça t'apporte rien".

Il voulait savoir. Il ne se laisserait pas dicter sa conduite, ni ses pensées.
Pit pouvait faire ça avec les autres.
Mais pas avec lui.

Sujet clos, une nouvelle fois. Mais, cette fois, justement, le Chef des Raccommodeurs fut pris d'un violent éclat de rire inattendu, alors qu'il était, la seconde d'avant, en train de se délecter de la sensation de ses gants sur ses joues, comme il le faisait depuis le début de leur entrevue.
La fouine n'aurait même pas besoin de demander ce dont il s'agissait; c'était définitivement du cuir de Perdu. Ça ne se rapprochait pas de ces officiers allemands, lors de la Seconde Guerre Mondiale, qui se faisaient des abats-jours avec la peau de leurs victimes ?

Quel malade... heureusement qu'il était bien trop occupé à rire pour se soucier du Courtisan, qui le regardait de haut, avec cet air teinté d'incompréhension et de dédain, affichant ouvertement une grimace qui effaçait son éternel sourire.
Était-ce de la jalousie ? Comment pouvait-on être jaloux d'un fou pareil ? Fallait-il le devenir pour se faire à la fois craindre, aimer et respecter ? Weasel était-il seulement prêt à dépasser ses limites ?
Il se posait réellement la question.

- Garde ça bien en tête, je t'adore ma petite fouine.

- Je le sais.


L'expression était redevenue normale lorsque la conversation reprit. Mieux valait que Pit ne pose pas de questions, à savoir pourquoi son cher et tendre acolyte tirait une telle tête.
Quoique, un mensonge est si vite inventé. Pouvait-il tromper le blond avec ses mots comme il pouvait le faire avec tous les autres ?

Qu'il y pense vite car de son côté, le Joker se penchait vers lui, sûrement pour l'examiner de plus près... avant de brusquement revenir en arrière.
Quel soulagement... encore un peu et Weasel allait réellement se demander s'il ne l'avait pas vu grimacer lorsqu'il était occupé à calmer son éclat de rire.

Ce qui suivit, par contre, se chargea d'effacer la petite miette de rictus qu'il s'était remis à afficher.
Quoi ? Évidemment qu'il n'aimait pas les bisous. Du moins, pas des hommes. Enfin, disons plutôt s'il n'avait jamais essayé et ne voulait pas tenter.

- Pourquoi me poser une question dont tu connais la réponse ? Parfois, la façon dont t'agis me donne franchement envie de t'ouvrir le crâne pour voir ce qu'il y a dedans. Je pense que je serai pas déçu !

Lança ironiquement la fouine en guise de réponse, avec un gloussement moqueur. Il avait de ces questions absurdes... c'était sa façon de redémarrer une conversation ?

- Au fait, je me répète, mais je suis pas comme ta belle guimauve rose, je bois pas tes paroles comme un soda. Alors, n'essaye pas de me dicter ma conduite s'il-te-plaît, c'est vexant. Tes "ça t'apporte rien" me donnent envie de creuser encore plus profond pour satisfaire ma curiosité...

Ajouta-t-il sans même laisser à son compère le temps de réagir à sa précédente réplique. Le ton était beaucoup plus sérieux et un peu plus piquant, d'un coup. Et, surtout, très sincère.
Ils étaient censés être égaux, entre eux. Alors, il était sûr que Weasel n'allait pas laisser Pit prendre trop de libertés face à lui.
Jamais il ne devait lui avoir parlé aussi crument jusque là... et lui, jamais il n'avait autant essayé de lui dicter sa conduite en si peu de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Hellow it's a funny me Empty
MessageSujet: Re: Hellow it's a funny me   Hellow it's a funny me Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hellow
» [RF] Funny Habbo
» Hum Funny Funny Love !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Les Villages Peaux-Rouges :: Le Village des Piccaninny :: Le Canyon Rouge-