Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

L'émoi d'une Reine Empty
MessageSujet: L'émoi d'une Reine   L'émoi d'une Reine EmptyDim 3 Mar 2019 - 0:38

La salle des portraits. Bien des humains sont représentés dans ce vaste salon, qui peut tenir lieu de bizarrerie de la part de la Reine. Pourquoi réserver une salle entière pour y mettre des toiles d'humains qui n'ont rien à faire au Pays de Jamais ? Une nostalgie de l'Ordinaire ? Pas tout à fait.

La bibliothèque du Palais Royal était empli d'ouvrages humains et fées, neufs et anciens, rares et communs. Des étagères remplies recouvraient les hauts murs, qu'on pouvait atteindre à tire d'ailes comme en utilisant les échelles à disposition.

Les quartiers de la Reine. Au-delà de la simple chambre, on y trouvait une sorte de dressing, un salon de réception et un autre plus intime, qui jouxtait les appartements du Prince.

Cela fait plusieurs heures que Mab circule entre ces trois lieux sans jamais s'y arrêter bien longtemps. Elle salue un portrait, observe sa réponse, reste pensive un instant avant de faire demi-tour. Dans la bibliothèque, elle fait mine de chercher un ouvrage, en sélectionne un sur l'une des étagères, s'assoit dans un fauteuil confortable... et soupire, avant de poser le livre sur une table adjacente et de quitter les lieux. Dans ses quartiers, elle se contente de faire les cent pas dans différentes pièces, s'approchant de la porte des appartements de Ciel, à deux doigts d'y frapper... mais renonce, pour finalement sortir à nouveau.

Il est facile pour quiconque de déduire que la Reine Mab n'est pas dans son assiette. Et pour une souveraine qui laisse si peu éclater ses sentiments au grand jour, ce n'est évidemment pas anodin. Heureusement, l'Etincelante est seule aujourd'hui, ou presque : la seule personne qui l'accompagne est Crépuscule, la plus discrète et efficace des membres de sa Garde personnelle.

Alors qu'elles parcourent à nouveau le long couloir séparant les appartements royaux de la bibliothèque, Mab s'arrête brusquement, pose une main sur le mur frais près d'elle et l'autre sur sa poitrine. Elle réprime une plainte de douleur et avale sa salive, avant de redresser la tête. Son regard se porte sur la fenêtre non loin.

Il lui est de plus en plus difficile de contrôler la douleur que lui provoque la mort des fées. Probablement parce qu'il n'y a plus de naissances pour maintenir l'équilibre. C'en est ainsi depuis quelques jours. Depuis l'apparition de ce cocon qui entoure le Coeur, dans l'espoir de lui redonner une raison de battre.

"...Pensez vous que cet hiver menaçant va durer encore longtemps, Crépuscule ?"

Pour la première fois, les sentiments de la Reine à l'égard de Peter sont ébranlés.
Revenir en haut Aller en bas
Crépuscule
Crépuscule

☼ Fée de la Garde Royale ☼


✘ AVENTURES : 28
✘ SURNOM : Le Bourreau
✘ AGE DU PERSO : Ancienne

✘ DISPO POUR RP ? : Affirmatif
✘ LIENS : Discipline
Solitude
Visage

L'émoi d'une Reine Empty
MessageSujet: Re: L'émoi d'une Reine   L'émoi d'une Reine EmptyMer 6 Mar 2019 - 11:55




L'émoi d'une reine

Mab

La Reine erre dans les couloirs du palais. Fébrile.
Crépuscule la suit de près, parfaitement silencieuse, et se poste devant les portes pour lui laisser l'intimité qu'une reine exige. Elle connait la raison de cet émoi car elle connait Mab - celle-ci serrait sûrement vexée de ce constat. La garde royale l'a suivi, écouté, analysé, ce qui lui offre maintenant une connaissance aiguë de la souveraine, de ses joies comme de ses peurs qu'elle cache si bien. Mais pas devant sa silencieuse garde. Bien qu'aujourd'hui  elle soit particulièrement expressive dans sa détresse. Chose exceptionnelle et inquiétante.
Le Cocon est la raison de toute ces aller-retour frénétiques.
La Reine sort de ses appartements pour la vingt et unième fois depuis ce matin pour se diriger vers la bibliothèque. Sa garde la suit. Le cheminement est interrompu par la douleur de Mab qui la pousse contre le mur, le visage tendu et blême.
Le regard de glace la sonde, notant la main sur la poitrine et le regard légèrement vitreux et analysant froidement si l'aide d'un guérisseur est requise ou non. Conclusion de l'analyse : la Reine va mal mais personne ne peut rien pour elle. Une froide frustration s'agite à l'intérieur de la chevalière.
Le Cocon en est la cause. Le Cœur en est la cause, encore une fois. Et cette fois il aura raison de la reine des fées.


...Pensez vous que cet hiver menaçant va durer encore longtemps, Crépuscule ?
Autant que le Cœur le voudra, comme c'est toujours le cas, ma Reine.

Aucune animosité n'est perceptible mais ses mots tranchent comme l'acier de sa voix.





Dernière édition par Crépuscule le Lun 9 Mar 2020 - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

L'émoi d'une Reine Empty
MessageSujet: Re: L'émoi d'une Reine   L'émoi d'une Reine EmptyMar 12 Mar 2019 - 23:16

Autant que le Cœur le voudra, comme c'est toujours le cas, ma Reine.

La douleur part comme elle est venue. Mab soupire, entre soulagement et frustration, puis esquisse cette moue pincée caractéristique. La réponse de son soldat ne la satisfait pas : ce n'est pas ce qu'elle a envie d'entendre. Mais Crépuscule n'est pas de celles qui mentent à la Reine pour lui faire plaisir. C'est d'ailleurs pour cela que cette dernière n'hésite pas à lui faire part de ses états d'âme : ses conseils francs et dépourvus de fioritures sont parfois exactement ce qu'il lui faut.

Son regard se perd dans le lointain par la fenêtre. Dans cette direction, plus loin sur l'Île, se trouve le Cocon, cause de tant d'espoirs... et tant de malheurs. Personne ne le réalise vraiment. Personne, sauf les êtres les plus liés à cette magie qu'il puisse exister au Pays de Jamais et ailleurs : les fées. Et...

"Les sylvains..."

Mab n'était pas sur place, mais on lui a évidemment rapporté ce qu'il s'était passé. Et il ne lui a pas fallu bien longtemps pour comprendre les causes et conséquences de cette brillante lumière. L'avalanche de douleurs sans la moindre parcelle de joie en contrepartie n'était qu'un indice supplémentaire.

"Il va nous falloir prendre bien plus soin de la forêt que nous ne l'avons fait jusqu'à présent... Les fées des forêts auront certainement besoin de renforts, une fois tout ceci terminé."

Car pour le moment, chaque fée est affectée à une tâche précise, dans le seul et unique but de combattre le Givre et les Gargouilles. Le reste, malheureusement, viendra ensuite.

L’Étincelante se tourne à nouveau vers sa Garde, tout en reprenant sa route : elle n'aime pas rester inactive, même dans des cas pareils. Surtout dans des cas pareils.

"Vous savez, Crépuscule, je ne pense pas que ce soit un choix conscient de la part du Coeur. Comme tout ce qu'il a pu faire jusqu'à présent, qu'il a toujours fait et fera sans doute toujours, ses actes et réactions sont guidés par l'innocence de l'enfance."

Elle ne peut s'empêcher de ne faire que penser la suite, qui pour la première fois l'effraie un peu :

Notre peuple ne serait plus là depuis longtemps, sinon.
Revenir en haut Aller en bas
Crépuscule
Crépuscule

☼ Fée de la Garde Royale ☼


✘ AVENTURES : 28
✘ SURNOM : Le Bourreau
✘ AGE DU PERSO : Ancienne

✘ DISPO POUR RP ? : Affirmatif
✘ LIENS : Discipline
Solitude
Visage

L'émoi d'une Reine Empty
MessageSujet: Re: L'émoi d'une Reine   L'émoi d'une Reine EmptyMer 10 Avr 2019 - 17:27




L'émoi d'une reine

Mab

La Reine n'est pas satisfaite par la réponse dure de sa garde. Mais c'est la seule réponse réaliste et Crépuscule ne se voile jamais la face.
Elle enregistre les demandes de Mab avec rigueur et efficacité avant de répondre :


J'enverrai le Messager à l'Archeforêt pour communiquer vos ordres. L'Archefleur, l'Archemarais ainsi que l'Archefleuve seront également mobilisées en tant que renforts une fois les menacent éradiquées.

Parfaitement stoïque.
La Reine reprend son errance nerveuse et le Bourreau la suit dans un silence parfait.


Vous savez, Crépuscule, je ne pense pas que ce soit un choix conscient de la part du Cœur. Comme tout ce qu'il a pu faire jusqu'à présent, qu'il a toujours fait et fera sans doute toujours, ses actes et réactions sont guidés par l'innocence de l'enfance.
Vous avez raison Majesté. Et c'est cette innocence inconsciente qui rend le Cœur si dangereusement létal pour tous les êtres vivants de l'Île.

Toujours aucune émotion perceptible, mais la haine boue à l'intérieur du Bourreau.
Deux domestiques croisent leur chemin et s'inclinent avec déférence, les yeux soigneusement baissés. Crépuscule les dissèque sans pitié ni bienveillance, cherchant la moindre trace d'une arme cachée ou d'une tâche d'un blanc légèrement bleutée révélant une infection. Un frisson parcourt les deux fées sous ce regard glacial et acéré et elles s'esquivent précipitamment avant de disparaître au bout du couloir.






Dernière édition par Crépuscule le Lun 9 Mar 2020 - 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

L'émoi d'une Reine Empty
MessageSujet: Re: L'émoi d'une Reine   L'émoi d'une Reine EmptySam 11 Mai 2019 - 12:07

Efficace, comme à son habitude, Crépuscule transforme aussitôt les consignes de Mab en ordres concrets. Rien n'est plus plaisant que de se voir ainsi épaulée par ses administrés. La Reine hoche la tête, approuvant silencieusement la mise en place. Elle n'a rien d'autre à ajouter pour le moment. Peut-être que l'écriture d'une missive sera nécessaire... plus tard.

La déambulation reprend dans un silence instable jusqu'à ce que l’Étincelante mette à nouveau en voix les inquiétudes qui l'habitent. Ce n'est pas étonnant lorsque la Reine est seule avec le Bourreau, mais c'est probablement la première fois qu'elles ont une réelle discussion à ce sujet... Ce qui est certainement une autre cause d'inquiétude : Mab ne parle jamais aussi ouvertement.

La réponse de la garde fait froncer les sourcils de la Reine. Elle n'est pas tout à fait d'accord, et cela se voit. Néanmoins, elle ne répond pas de suite : elles ne sont plus seules, et si son Altesse n'est pas des plus tranquilles, elle n'est pas rendue au point d'en alerter tout le Royaume. Crépuscule ne dira rien et elle le sait, mais pour les autres rien n'est moins sûr : après tout, grande majorité de fées sont friandes de ragots.

Mab se contente donc de saluer les deux domestiques d'un léger signe de tête qu'elles ne remarquent pas, trop occupées à esquiver l’œil inquisiteur de la garde. Ce n'est que lorsque les deux fées disparaissent que leur souveraine continue.

"Rien n'est tout blanc ou tout noir. C'est probablement plus difficile à appréhender pour des êtres qui ne se laissent submerger que par un sentiment à la fois, mais c'est ce qui rend notre peuple si investi dans tout ce qu'il fait... de la chose la plus futile aux plus grandes actions."

Leurs pas les approchent (à nouveau) de l'entrée de la bibliothèque.

"Vous arrive-t-il de regretter d'être ici, Crépuscule ?"

Pense-t-on vraiment que cela pourrait être mieux ailleurs ? Dans de tels moments, l’Étincelante doute, mais l'Ordinaire ne peut pas être une meilleure solution... N'est-ce pas ?

Oh, ce qu'elle espère que Peter revienne vite parmi eux.






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
L'émoi d'une Reine EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Crépuscule
Crépuscule

☼ Fée de la Garde Royale ☼


✘ AVENTURES : 28
✘ SURNOM : Le Bourreau
✘ AGE DU PERSO : Ancienne

✘ DISPO POUR RP ? : Affirmatif
✘ LIENS : Discipline
Solitude
Visage

L'émoi d'une Reine Empty
MessageSujet: Re: L'émoi d'une Reine   L'émoi d'une Reine EmptySam 31 Aoû 2019 - 17:45




L'émoi d'une reine

Mab

Mab attend que les deux domestiques disparaissent au coin du couloir et sa chevalière tend ses longues oreilles afin de s'assurer qu'ils ne se sont pas arrêtés après le virage pour épier la Reine. Les fées, et encore plus les domestiques, raffolent de potins et Crépuscule est aussi là pour protéger les secrets de l’Étincelante. Mais ils sont bien partis, sûrement effrayés par le Bourreau.

Rien n'est tout blanc ou tout noir. C'est probablement plus difficile à appréhender pour des êtres qui ne se laissent submerger que par un sentiment à la fois, mais c'est ce qui rend notre peuple si investi dans tout ce qu'il fait... de la chose la plus futile aux plus grandes actions.

Aucun frémissement ne vient ébranler le visage d'acier de la garde royale mais à l'intérieur sa glace grimace et craque sous les mots qu'elle perçoit comme des insultes : lui rappelant sa nature limitée, fragile et futile de fée.
Elle ne répond rien.
Les voilà de retour devant la Bibliothèque où le regard acéré de la chevalière analyse le moindre signe annonçant un passage non autorisé - une trace de doigts sur la poignée dorée, la porte entrouverte, un bruit suspect derrière les battants : rien.
Crépuscule se place devant la Reine et ouvre les portes ouvragées, ses yeux de glace scrutant chaque recoin avant de s'effacer et laisser passer Mab. Le dos parfaitement droit.


Vous arrive-t-il de regretter d'être ici, Crépuscule ?

Telle un robot de la Machine, Crépuscule répond immédiatement d'une voix dénuée d'émotions :

Je ne comprends pas la question de sa Majesté.

Impossible de répondre à une question incomplète et vague, le Bourreau avait besoin de toutes les données. Comme devant une situation de combat. Parler est un combat comme un autre pour la fée.

Ici à vos côtés ? Ici à ce poste ? Ici à cette époque de trouble ? Ici sur l'Île du Jamais ?...

Elle ne dit pas la dernière possibilité. La seule vraie : Crépuscule regrette d'être en vie.
Et qu'Aube non.






Dernière édition par Crépuscule le Lun 9 Mar 2020 - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

L'émoi d'une Reine Empty
MessageSujet: Re: L'émoi d'une Reine   L'émoi d'une Reine EmptySam 14 Déc 2019 - 23:44

Chez certaines personnes, l'absence de réponse est une marque de désapprobation polie. C'est notamment le cas chez Mab, lorsqu'elle préfère ne pas le montrer de vive-voix. Il lui arrive d'user de ce stratagème lors de réunions du Haut-Conseil, par exemple : seuls ses plus proches conseillers sont alors capables de faire la différence entre un silence approbateur ou agacé, ce qui l'arrange bien.

Avec Crépuscule cependant, ce n'est pas le cas : la garde est toujours stoïque, ne laissant paraître aucune de ses émotions. Incapable donc de savoir si elle garde le silence pour montrer son accord, son désaccord, ou si elle n'a simplement pas entendu. Son Altesse se doute bien que s'il y a une chose que le Bourreau ne ferait pas, c'est semblant de l'écouter. Elle est donc convaincue que ses paroles ne sont pas tombées dans l'oreille d'une sourde, mais impossible de savoir de que la fée chevalier pense de tout cela.

Peu importe vraiment, en réalité. La Reine ne fait là qu'avoir une réflexion interne, alimentée par les quelques échanges fournis par sa Garde, et cette dernière le sait parfaitement. Inutile donc de se perdre en conjectures.

Les mains posées l'une sur l'autre sur la taille de sa robe, l'Étincelante attend sagement que sa cadette finisse son inspection. Loin d'elle l'idée d'empêcher Crépuscule de faire son travail : il s'agit après tout de sa propre sécurité. D'ailleurs, quand bien même elle chercherait à l'en empêcher, elle ne le lui permettrait pas.

Ce n'est donc qu'une fois que la Garde se retire, laissant entendre qu'elle a terminé, que son Altesse entreprend d'entrer à nouveau dans la bibliothèque. Avant, cependant, une question la taraude, qu'elle pose à haute voix.

La réponse initiale du Bourreau, bien qu'elle ne soit pas surprenante, attriste un peu la Reine,  qui n'en montre rien. Le changement d'attitude de Crépuscule depuis l'incident est connu au Palais, et ce même de la monarque, qui tente de rester au courant de ce qu'il se passe en son Royaume (et avec un message tel qu'Éther, rien n'est moins compliqué, en toute honnêteté). Elle sait donc le point auquel la fée ne laisse plus passer que la plus froide détermination. Une qualité appréciable en tant que Garde Royale, il ne faut pas se méprendre, mais sa Majesté est de ces êtres pleins de contradictions qui ne se contentent jamais de ce qu'ils ont. Actuellement, il lui ferait plaisir que Crépuscule ne fasse pas preuve d'une telle froideur.

Mais à chacun son système de défense.

Avec un léger sourire plutôt que le contraire, Mab répond donc à la demande de clarification du Bourreau.

"Oh, un peu de tout cela, je suppose... Mais principalement l'Île."

L'attitude bienveillante de la Reine se fait lointaine, tandis qu'elle plonge dans des souvenirs qui ne sont pas si lointains que cela... ou le sont-ils ?

"J'ai toujours pensé que l'Île était une excellente solution pour notre peuple, malgré les... divergeances et complaintes que j'ai pu recevoir."

Un très léger soupir allié d'un sourire alors qu'elle repense à Titania et à ses frasques. Oh, elle ne l'avouerait jamais à quiconque, mais son amie peut parfois lui manquer... Tout cela ne dure qu'un instant, alors que son faciès se fait plus troublé, moins certain.

"Ces derniers temps... je me questionne de plus en plus."

Elle continue de penser que l'Île est la meilleure chose qui soit arrivée à son peuple et n'aurait pas pris d'autre décision à l'époque. Mais maintenant ? Maintenant, alors qu'elle se crispe à nouveau en silence sous le coup d'une vague de douleur... le doute est permis.






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
L'émoi d'une Reine EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Crépuscule
Crépuscule

☼ Fée de la Garde Royale ☼


✘ AVENTURES : 28
✘ SURNOM : Le Bourreau
✘ AGE DU PERSO : Ancienne

✘ DISPO POUR RP ? : Affirmatif
✘ LIENS : Discipline
Solitude
Visage

L'émoi d'une Reine Empty
MessageSujet: Re: L'émoi d'une Reine   L'émoi d'une Reine EmptyLun 9 Mar 2020 - 22:12




L'émoi d'une reine

Mab

La Reine apporte les précisions nécessaires mais continue dans ses pensées et ses mots sans laisser le temps à sa Garde de répondre. Crépuscule ne s'en formalise pas, il n'y a aucune raison d'être vexée - la vexation est d'ailleurs un sentiment inutile et encombrant. Parler n'est plus pas vital pour elle, plutôt une corvée nécessaire. Le Bourreau sait être l'interlocuteur de Mab lorsque celle-ci en montre le besoin, une simple oreille, un simple écho qui sait se taire pour laisser l'entière place aux mots et pensées royaux. Comme maintenant.
Crépuscule enregistre chaque mot, chaque frémissement, froncement, moue et battements de cils de la Reine Mab alors que celle-ci se perd dans ses souvenirs.
L’Étincelante se tait, le Bourreau laisse quelques secondes s'écouler et prend la parole.


Je ne suis pas assez vieille pour avoir connu la vie dans l'autre Monde, je ne peux donc pas comparer avec l'Île ; par manque d'éléments tangibles.

Froid, implacable de raison et fonctionnel. Comme toujours, le raisonnement de Crépuscule ne souffre d'aucune bavure. Elle poursuit cependant :

En revanche, mes quelques voyages là bas et mes lectures à ce sujet me permettent d'affirmer que les risques et dangers pour notre peuple sont moindre sur l'ïle du Jamais. En effet, les humains et leur société actuelle sont impossibles à contrôler et leur comportements impossibles à prévoir. Leurs inventions sont bien plus dangereuses que les pistolets des pirates, les tomahawks des peaux-rouges et les frondes des Enfants Perdus. Les espaces naturels ont diminué de 80% et ne représentent plus un environnement viable pour notre espèce.

Le Bourreau marque une pause après ce compte-rendu - représentant déjà plus de mots que ce dont elle a l'habitude en plusieurs lunes.

En somme, la décision de sa Majestée est la plus avisée et sa Majestée ne devrait prêter aucune attention aux plaintes des inconscients.

La Garde ne regarde jamais Mab dans les yeux, ce serait un affront. Elle garde ses yeux acier posés sur leur environnement, surveillant et analysant sans discontinuer bien qu'ils ne semblent toujours statiques.



Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

L'émoi d'une Reine Empty
MessageSujet: Re: L'émoi d'une Reine   L'émoi d'une Reine EmptyVen 27 Mar 2020 - 17:02

La douleur se calme. Mab constate, avec un étrange détachement, qu'elle peut de mieux en mieux la gérer. Dans quelques temps, elle pourra faire face à son peuple sans que celui-ci se rende compte de quoi que ce soit. C'est un soulagement : elle préfère ne pas les inquiéter plus que de raison.

Crépuscule commence à lui répondre et la Reine ferme doucement les yeux en signe d'acquiescement. Les fées qui peuvent se targuer d'avoir connu la vie dans les Jardins de Kensington sont bien rares, ce qui n'est pas sans provoquer une vague de tristesse chez la Souveraine. Mais exister dans l'immédiateté faire partie des moindres maux de son peuple, et elle a appris à s'en accommoder.

Ses doigts fins passent sur les tranches des livres qu'elle collectionne depuis si longtemps. Ouvrages humains comme fées, ils recèlent de merveilles sur le Monde Ordinaire ainsi que sur le Pays de Jamais. Mais ce dernier étant éternellement changeant, il est bien compliqué d'en coucher les mécanismes sur papier...

La Garde reprend la parole et l'index royal s'arrête. Prenant le livre sur l'étagère, Mab écoute religieusement l'être d'ordinaire si avare en paroles qu'est Crépuscule. Elle ne s'en rend probablement pas compte, mais les faits qu'elle énonce, avec justesse, sont un baume pour l’Étincelante troublée. La tristesse et la douleur qui l'envahissaient plus tôt refluent, laissant place à un sentiment plus neutre et surtout à moins d'incertitude.

Il est compliqué de diriger un peuple lorsque l'on doute de ses propres décisions. Dans ces moments-là, Mab peut compter sur ses divers conseillers, toujours prêts à l'épauler. Mais Son Altesse n'est jamais à l'abri du doute. Parfois, lorsque celui-ci se fait plus imposant, profitant de la moindre interstice pour se frayer un chemin dans la carapace royale, il est compliqué de penser que ses choix sont les bons. C'est alors qu'il est salutaire d'obtenir un avis extérieur.

La conclusion du Bourreau est simple et limpide. Le regard noisette de la Reine se tourne vers sa garde du corps, peut-être un peu plus brillant qu'à l'accoutumée. C'est qu'il est difficile de rester de marbre lorsque l'on parvient ainsi à percer ses défenses. Un sourire éclaire le visage de l’Étincelante, bien plus serein qu'il ne l'a été depuis le début de cette journée.

"...Merci, Crépuscule."

Mab sait que l'autre fée ne dit pas cela, ni pour la rassurer, ni pour s'attirer ses faveurs. Ce biais là est réservé à ses Conseillers et suiveurs variés. Crépuscule n'a pas peur de la contrarier, parce qu'elle se contente d'analyser les faits, de manière très froide et solennelle. Et si Sa Majesté peut être désolée de cette attitude par instants, c'est aussi ce qui parvient à la rassurer, en des moments comme ceux-ci.

"Je suis bien heureuse de vous avoir à mes côtés."

Sans nul doute.






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
L'émoi d'une Reine EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Crépuscule
Crépuscule

☼ Fée de la Garde Royale ☼


✘ AVENTURES : 28
✘ SURNOM : Le Bourreau
✘ AGE DU PERSO : Ancienne

✘ DISPO POUR RP ? : Affirmatif
✘ LIENS : Discipline
Solitude
Visage

L'émoi d'une Reine Empty
MessageSujet: Re: L'émoi d'une Reine   L'émoi d'une Reine EmptyLun 6 Avr 2020 - 12:22




L'émoi d'une reine

Mab

La Reine se tourne vers son garde dont le regard est toujours fixé sur l'environnement. Crépuscule ne voit pas le sourire de sa Reine, mais elle entend ses mots.

...Merci, Crépuscule.

Prise de court, le chevalier tente de rester de marbre même si un léger frémissement de son regard en direction de l'Etincellante est perceptible. En revanche, elle incline sa tête très respectueusement.
Mais Mab n'en a pas fini avec le Bourreau et lui assène le coup de grâce :


Je suis bien heureuse de vous avoir à mes côtés.

Cette fois, les yeux bleus perdent de leur glace, comme fondant sous la bienveillance de la Reine des Fées. Son regard papillonne, sa bouche s'ouvre imperceptiblement avant de se refermer. Mais ce qui est le plus notable, sur le visage d'une pâleur quasi cadavérique de Crépuscule : c'est le rose sur ses joues.
Avec cet aveu, Mab n'a sûrement pas conscience qu'elle réalise le vœu le plus cher et le plus profond du Bourreau. Ou plutôt, de la fée qu'elle était avant.
Quelque peu maladroitement, la voix moins froide, les mots moins tranchants, la garde royale tente de répondre à sa reine :


Tout l'honneur est pour moi, votre Majestée. Servir une reine aussi compétente est un privilège.

Et cette affirmation reste un constat parfaitement juste et raisonné, appuyé de nombreux arguments concrets et pertinents.
Crépuscule exécute cette fois-ci une profonde et solennelle révérence en se tournant bien face à sa Reine - laissant pour quelques secondes sa surveillance rigoureuse de l'environnement.




Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

L'émoi d'une Reine Empty
MessageSujet: Re: L'émoi d'une Reine   L'émoi d'une Reine EmptyMer 8 Avr 2020 - 12:01

La réaction de la Garde n'échappe pas au regard attentif de sa Souveraine. Oh, Mab n'a certainement pas les capacités d'observation de Crépuscule, mais elle connaît ses fées mieux qu'elles ne le pensent.  C'est un sourire attendri qui se peint désormais sur son visage, à voir les joues rougies de la fée et son attitude qui perd de sa froideur : elle est touchée et Mab l'est également, sachant comme il peut être difficile de percer la carapace de la Garde à présent.

C'est rassurant, de savoir qu'il y a toujours au fond d'elle l'âme de l'insouciante Crépuscule.

La Reine accepte le compliment du Bourreau sans un mot, mais son regard étincelle. Il semble d'ailleurs que la brillance de Son Altesse s'accentue. Il n'y a que son peuple pour lui permettre de relever aussi facilement la tête. Elle n'est rien sans eux, c'est bien quelque chose dont elle est intimement convaincue.

Alors que sa Garde s'incline, Mab pose une main sur son épaule. Le geste est léger, mais vibrant, bien plus que ne peuvent l'être de simples mots. Remerciements silencieux, promesse discrète de continuer à œuvrer au mieux pour tous ses sujets malgré les obstacles. La confiance qu'ils placent en elle est probablement ce qui lui permet d'avancer.

Rapidement et sans un mot, Sa Majesté s'éloigne, son livre toujours contre elle, pour prendre la direction d'un des fauteuils de l'immense bibliothèque. Les pics de douleur s'espacent, l'angoisse s'atténue. Peut-être va-t-elle enfin être capable de rester en place plus de quelques instants.

Crépuscule a réussi l'exploit de calmer son émoi et la remettre sur le droit chemin des prises de décisions raisonnées, il vaut mieux en profiter pour réfléchir à un moyen de protéger les siens et d'assurer leur pérennité. Peut-être cette lecture lui donnera l'inspiration qui lui manque actuellement.






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
L'émoi d'une Reine EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
L'Ombre
L'Ombre



✘ AVENTURES : 2228

L'émoi d'une Reine Empty
MessageSujet: Re: L'émoi d'une Reine   L'émoi d'une Reine EmptyJeu 18 Juin 2020 - 14:08

The End


Nul ne sait comment cette aventure s'achève,
On l'aura oublié, dès que le jour se lève.


FIN DE L'AVENTURE




Revenir en haut Aller en bas
http://neverneverland.forumactif.org
Contenu sponsorisé




L'émoi d'une Reine Empty
MessageSujet: Re: L'émoi d'une Reine   L'émoi d'une Reine Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: La Vallée des Fées :: L'Arbre aux Fées :: La Citadelle Féérique :: Le Palais Royal-