Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Cordiale visite Empty
MessageSujet: Cordiale visite   Cordiale visite EmptyVen 22 Fév - 0:05

En ces temps difficiles, les différents peuples de l'Île ont plus que jamais besoin d'unité. D'unisson. Peut-être y a-t-il une certaine ironie dans le fait que la Reine Mab ait été obligée de séparer ses ouailles dans leurs différentes Archevilles afin de les préserver, alors que c'est justement dans des moments comme ceux-ci qu'il leur faut se réunir... Mais cela aurait été faire preuve de bien plus de pessimisme qu'il lui est permis de le faire en public.

De plus, les fées ne sont pas enfermées, ou isolées. La plupart d'entre elles participent à l'effort de guerre, que ce soit en combattant le Givre et le Froid ou en accompagnant les animaux jusqu'au Camp de Réfugiés.

C'est vers ce dernier que Mab se dirige, entourée de la garde rapprochée qui ne la quitte pas d'une semelle depuis sa dernière excursion. Bien que cela ne plaise pas extrêmement à la Reine, loin d'elle l'idée de s'en plaindre : c'est effectivement plus prudent, même si elle préférerait ne pas risquer la vie de ses fées pour sa propre sécurité. Il reste cependant important que la Reine des Fées sorte et se montre face aux autres habitants de l'Île. Non pas qu'elle renonce aux mondanités en temps normal, mais en l'absence de Peter peut-être fallait-il qu'elle se montre encore plus. Dans tous les cas, apporter son soutien aux autres peuples, rebelles et réfugiés, est son devoir de Reine.

Sans compter qu'une petite sortie ne fait pas de mal.

Installée sur le dos de Colibri, Mab use de ses pouvoirs en chemin pour repousser au maximum le Givre. Ses yeux ont encore la couleur de la glace alors qu'elle descend de l'animal en arrivant au Camp, alors qu'un de ses Gardes annonce leur arrivée. La Reine n'a pas vraiment l'intention de demander une réception quelconque, mais il s'avère qu'en ses temps troublés, mieux vaut prévenir que guérir. De plus, quelques animaux du Bois Joli les accompagnent, et il va falloir s'occuper d'eux.

Cependant, Colibri, lui, n'a que faire des mondanités et des règles de politesse. Le paon s'élance dans le Camp aussitôt son amie descendue de son dos et s'approche d'un groupe de jeunes Perdus, vraisemblablement passionné par ce qu'il voit...

...et peu attentif à qui il peut déranger ou cogner sur son passage.
Revenir en haut Aller en bas
Poncho
Poncho

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 34
✘ SURNOM : Le Lama
✘ AGE DU PERSO : 15, mais il fait plus jeune.

✘ DISPO POUR RP ? : Bfvoui.
✘ LIENS : El Condor Pasa

Cordiale visite Empty
MessageSujet: Re: Cordiale visite   Cordiale visite EmptyMar 5 Mar - 10:37


Poncho sourit, comme toujours. Mais un peu moins, parce que ses lèvres gercées lui font mal et craquent un peu trop facilement. Son lourd poncho en laine de yéti le gratte un peu, mais lui s'en fiche. Il a fini par s'habituer à ne plus avoir de jaune qui l'habille. Le blanc n'est pas resté immaculé bien longtemps, et il n'a pas le luxe de pouvoir laver autant qu'il le faudrait son habit. Pourtant, le péruvien en prend autant soin que possible.

La routine du camp, si elle varie un peu de celle du Grand Arbre, n'est malgré tout pas tant perturbée. Il faut quand même aller chercher de l'eau, vivre tous ensemble.. Poncho plus que jamais est une maman poule avec les tout petits, à garder leurs affaires, les aider avec leurs charges, faire le zouaves pour les dérider un peu. Mais lui aussi, il fatigue. Ca commence à faire quand même pas mal de cataclysmes qui se suivent. Le Lama se dit qu'un jour, ça ira mieux. Ca ira bien. En attendant, il faut tenir.

Y a plein de gens différents, au camp. Poncho adore ! Il parle avec qui veut, chante avec qui veut. Une Delaware lui avait peint le visage, une fois. Un joli bleu ciel, parce que son ciel intérieur à l'air d'être vaste et libre et rayonnant, qu'elle avait dit. Et en réponse, évidemment, le péruvien avait répondu de son plus beau sourire solaire. Il se fait à cette vie rude, mais espère que Tata Ambroise va bien. Avec le Givre, cela fait longtemps qu'il ne l'a plus vu. Mais le Lamaristo est plein de ressources ! Il va sûrement très bien et continue sans doute l'enseignement des bonnes manières aux bébés bisons.

Poncho, il a un peu la tête ailleurs, comme souvent quand il pense a Tata Ambroise. C'est qu'il l'aime, son ami majordome. Et qu'il lui manque. Le jeune aymara avait mis tant de temps à découvrir le Lama de l'île, et maintenant les voilà séparé à nouveau..

Bref, il ne regarde pas trop où il va, et du coup trébuche un peu quand un truc lui rentre dedans.  Un oiseau, et de toute évidence pas n'importe lequel. Faut voir comme il est beau ! Et grand ! Après un moment de stupeur à ouvrir grands les yeux, il réalise qu'il devrait réagir un peu mieux et dégaine son plus beau sourire. Celui qu'il partage avec Freckles l'éternel, le sourire solaire. A eux deux, ils pourraient rivaliser avec le grand Phare d'Alexandrie (pour autant qu'ils sachent ce que c'est.).

- Oooooy ! Désolé je pas vu !

Ca aussi, c'est un truc qui a changé. Depuis qu'il est au camp avec tout le monde, il a pris l'habitude de ne parler qu'en anglais. Trop de gens peinaient à le comprendre, et Poncho avait fini par se faire une raison.. Non sans avoir décidé de réintroduire l'espagnol et l'aymara au fil des conversations avec chacun. Il n'y a qu'avec Freckles et les perdus qu'il connait assez que Poncho reste fidèle avec lui même directement. Et avec Tata Ambroise évidemment, s'il était là.

- Moi suis Poncho ! Nouveau au Camp ? Bienvenue !


Peut-être que tu le connais, toi, Tata Ambroise ? Tu n'es pas du camp et sur l'île tout est possible, c'est tout ce qu'il sait !






Un livreur, qui surgit hors de la nuit
Court vers l'aventure au galop
Son nom, il le signe à la pointe d'un crachat
D'un P qui veut dire Poncho

Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Cordiale visite Empty
MessageSujet: Re: Cordiale visite   Cordiale visite EmptyDim 7 Avr - 11:59

Le Camp, malgré la morosité inhérente au climat, vibre d'une force et d'une vitalité qui fait plaisir à voir. Les plus jeunes, perdus comme peaux-rouges, y sont certainement pour beaucoup. De sa taille de fée, Mab observe avec un léger sourire ces immenses êtres. Une vague de nostalgie l'envahit, souvenir lointain d'un jardin enneigé qui lui retire un soupir... jusqu'à ce qu'elle réalise la disparition de son compagnon.

"Colibri ? Colibri ?! Où es-tu encore passé..."

Déployant ses ailes si étincelantes qu'elles en paraissent plus blanches que jaunes, la Reine se hisse rapidement de quelques mètres pour tenter de repérer l'animal. L'air est plus froid là-haut, mais la fée est équipée : en plus de son -maintenant habituel- châle, cadeau de son fils, elle porte une cape qui la couvre des pieds à la tête, capuche incluse. Une petite tiare lui tombe sur le front, indiquant son appartenance à la royauté.

La Reine des Fées fait quelque tours avant de retrouver la trace de l'énergumène à plumes : comme à son habitude, Colibri n'en fait qu'à sa tête. Présentement, il court pour atteindre lui seul sait quoi, fonçant directement dans un humain qui ne dit absolument rien à sa Majesté. Cette dernière soupire, léger sourire aux lèvres, et entreprend de rejoindre le paon.

L'animal, lui, s'ébouriffe autant qu'il le peut pour se remettre du choc. En entendant la voix du Perdu, il lève la tête, la penche un peu sur le côté et déploie légèrement ses ailes. Il comprend mais ne parle pas. Parce qu'il ne peut pas le faire ou par simple paresse, personne n'en a jamais rien su. Un jour peut-être, Colibri se décidera à répondre autrement que par des gestes. Mais en attendant, il se contente de baisser sa tête et son long cou, ailes déployés légèrement en arrière, comme une étrange révérence en direction du jeune homme. Quand Poncho lui dit son nom, l'oiseau fait la roue.

"Léoooooon, léoooooon !"

Pour l'occasion, ses plumes reprennent les couleurs bleu et vert de ceux qui lui ont valu son nom. C'est sa façon de répondre. Il sait bien que, de toute façon...

"Colibri !"

...on ne tardera pas à l'appeler.

Cependant, le paon n'est pas d'humeur obéissante aujourd'hui. L'est-il jamais vraiment ? Le doute est permis. Dans les tous cas, le voilà qui détale à toutes pattes à travers le Camp, peu désireux de se faire attraper par son amie. Joueur, il a décidé que la Reine était bien trop préoccupée en ce moment et qu'il faut lui changer les idées.

Le fait que ça ne soit pas réellement du goût de l’Étincelante et qu'elle risque de lui faire la morale ensuite lui importe bien peu.

Quand Mab arrive donc à hauteur de Poncho, son compagnon s'est fait la malle depuis bien longtemps. Sa Majesté soupire et déclare donc à qui veut l'entendre.

"Cet animal bien trop têtu n'en fait toujours qu'à sa tête..."






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
Cordiale visite EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Poncho
Poncho

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 34
✘ SURNOM : Le Lama
✘ AGE DU PERSO : 15, mais il fait plus jeune.

✘ DISPO POUR RP ? : Bfvoui.
✘ LIENS : El Condor Pasa

Cordiale visite Empty
MessageSujet: Re: Cordiale visite   Cordiale visite EmptyDim 28 Avr - 19:23


- Wooooaaaaah..

Poncho, il est ébahi par l'animal. Sa gestuelle. Son allure. Il l'a salué, et ça c'est pas si choquant. Mais il le fait avec tellement de classe. Et puis les couleurs ! Tout d'un coup il a eu des couleurs, hein, oui ? Poncho n'a pas rêvé ? La. Giga. Classe !

Mais déjà l'animal repart à toute vitesse alors que des cris l'appelle. Bouche ouverte et les yeux plein d'étoiles, le péruvien regarde l'oiseau s'enfuire sans trop savoir ce qui s'est passé. Mais pas le temps de se poser la question, hey ! Une petite madame arrive et lui parle. Poncho tourne brusquement sa tête, il est surpris. Solair comme toujours, son sourire lui bouffe les joues à n'en plus pouvoir. Toi il sait pas qui t'es, mais t'es au camp donc pas méchante. Du coup il te fait un coucou de la main sans savoir comment saluer une fée -oui, ça il l'a au moins compris, que tu en es une- et montre du doigt l'endroit où Colibri se tenait un peu plus tôt.

- Vous connaissez lui ? Beau !

Puis, parce qu'il réalise un peu en retard que de un il ne s'est pas présenté, et de deux tu semblais vouloir rattraper le paon, Poncho fait enfun les présentations. Rangeant ses affaires dans une des multiples poches de son poncho, son regard fait des allez retour entre toi et la direction que l'oiseau a pris pour fuir.

- Oy, enchanté. Moi Poncho. Besoin d'aide pour rattraper lui ?

Il est déjà prêt à courire pour faire la couse. Même qu'il te porte dans sa capuche ou sur sa tignasse, si tu veux. Vu la masse crepue qu'il a sur le crâne, c'est peut-être même confortable, qui sait ?

Poncho au rapport, paré pour le jeu !






Un livreur, qui surgit hors de la nuit
Court vers l'aventure au galop
Son nom, il le signe à la pointe d'un crachat
D'un P qui veut dire Poncho

Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Cordiale visite Empty
MessageSujet: Re: Cordiale visite   Cordiale visite EmptySam 11 Mai - 12:06

S'il en avait les capacités, Colibri aurait eu un sourire satisfait (et un peu suffisant, il faut bien le dire) en entendant Poncho s'exclamer. Tout comme sa Reine, le paon sait qu'il envoûte facilement n'importe qui (dès lors qu'il ne fait pas preuve de son caractère de cochon) et s'en amuse beaucoup. La réaction du Perdu est donc exactement celle qu'il attend, ce qui le rend de très bonne humeur. C'est alors avec une énergie renouvelée qu'il se remet à courir partout parmi les Réfugiés (usant d'un coup d'aile de ci de là pour éviter les accrochages) dès qu'il entend Mab l'appeler.

L’Étincelante arrive par conséquent trop tard et se plaint (...aristocratiquement) à qui veut l'entendre du comportement de son Compagnon. C'est un enfant tout près d'elle (un Perdu peut-être... ou un enfant de Peau-Rouge, il en a l'apparence) qui réagit et tourne la tête vers elle, la faisant sursauter un peu au passage : ce que les humains peuvent être brusques !

L'immense sourire du garçon apaise bien rapidement le mécontentement de la Reine, qui est pourtant à deux doigts de lui faire une leçon de bonnes manières : est-ce vraiment ainsi que l'on s'adresse à la Reine des Fées ? Et puis, elle réalise qu'il ne sait peut-être pas à qui il s'adresse, justement. Il lui vient aussitôt à l'idée d'en jouer : pour une fois qu'un être humain à première vue amical ne prend pas de pincettes avec elle !

Son Altesse répond donc à son signe de main par un autre, beaucoup plus petit évidemment. Son regard noisette sur la direction pointée par le doigt. Colibri n'est déjà plus qu'une boule de plumes qui s'éloigne à vitesse grand V.

"C'est Colibri, mon compagnon. Il aime beaucoup trop jouer à cache-cache."

Une autre de ces choses qu'ils ont en commun. En réalité, Mab serait ravie si elle n'était pas venue ici pour d'autres choses. Mais Phasme Suprême n'est pas à portée d'yeux et ses soldats toujours en train de négocier elle ne sait quoi (ou tout simplement de discuter) à l'entrée du Camp alors...

Puis Poncho (un Perdu, donc) lui fait une proposition qui l'amène à voler pile devant son nez avec un grand sourire. Ses ailes déjà blanches semblent briller encore un peu plus fort. Après tout, si Colibri et cet enfant veulent jouer, pourquoi pas ? Et puis, finalement, elle en a envie, elle aussi. Histoire de briser un peu la monotonie de ces temps d'inquiétude.

"Avec plaisir, Poncho !"

Elle sait très bien qu'elle ne lui a pas donné son nom en retour. Avec un peu de chance, il ne le redemandera pas tout de suite : Mab ne lui mentirait pas, mais c'est amusant de garder le secret. Elle l'aime bien l'idée d'être traitée comme une fée parmi d'autres, parfois.

Suite à l'invitation, elle s'installe sur la tête du Livreur et scanne le camp du regard, avant de pointer son doigt dans une direction.

"Je crois qu'il est parti derrière les tentes !"

Combien de temps avant que ses gardes ne viennent la chercher ? Très peu, certainement. Autant en profiter au maximum.

...Colibri se dit très probablement exactement la même chose alors qu'il déambule parmi les réfugiés en émettant un son ressemblant à s'y méprendre à un rire de clochettes.






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
Cordiale visite EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Poncho
Poncho

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 34
✘ SURNOM : Le Lama
✘ AGE DU PERSO : 15, mais il fait plus jeune.

✘ DISPO POUR RP ? : Bfvoui.
✘ LIENS : El Condor Pasa

Cordiale visite Empty
MessageSujet: Re: Cordiale visite   Cordiale visite EmptyLun 3 Juin - 21:59


Poncho hoche de la tête à l'information, sans en être surpris le moins du monde. Le paon a en effet l'air joueur, pour le très peu qu'il en a vu. Et pourquoi pas, hein ? C'est chouette de jouer,et ça fait tisser des liens avec des gens qu'on n'aurait pas croisé sinon.

Un petit rire accompagne ton installation sur sa tête : il ne te sent pas te poser, ou à peine. Toute petite, toute légère. Oh, il faudra raconter ça à Freckles ! Servir de monture à une fée pour chasser un paon excité, c'est pas tous les jours que ça arrive. Le Péruvien achève de ranger ses poches pour être sûr que rien ne tombe -ce serait dommage. Et puis une partie de ce qu'il transporte ne lui appartient pas, alors vraiment non : le Lama ne veut pas les perdre.

Un nouvel éclat de rire, et il s'élance pour rattraper l'oiseau farceur en suivant la direction que tu as indiqué. On les regarde un peu bizarrement autour, mais depuis le temps les gens se sont pour la plupart habitués aux frasques du Livreur. Whoooff! Poncho esquive en catastrophe une indienne maquillée de bleu avec une grosse besace. Zium ! Il frôle de très prêt le chaman des Piccaninny qui vous regarde tracer votre route d'un air imperturbable. Et Poncho sourit, s'esclaffe, s'amuse comme si le froid et la tristesse n'existaient pas.

- Ou après ?

Et il faut que tu le guides, tout le long. Pointe une direction et il se débrouillera pour que ça passe, vérifiant de temps en temps que tu es toujours sur ton perchoir.

Il a toujours aimé courire, de toute façon.






Un livreur, qui surgit hors de la nuit
Court vers l'aventure au galop
Son nom, il le signe à la pointe d'un crachat
D'un P qui veut dire Poncho

Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Cordiale visite Empty
MessageSujet: Re: Cordiale visite   Cordiale visite EmptyDim 23 Juin - 17:20

Le Temps ne s’écoule pas de la même façon sur l’Île que dans l’Ordinaire. Et il ne s’écoule pas non plus de la même façon pour les humains et pour les fées. Ce qui ne paraît durer qu’une seconde pour les premiers est déjà bien plus long pour les seconds, si bien que chaque fée a la sensation de vivre une petite éternité.

Aussi vite que Poncho peut donc aller, cela ressemble à une agréable promenade pour la Reine des Fées, confortablement installée dans la tignasse du Perdu. Même ainsi, elle ne perd rien de sa grâce aristocratique. Au contraire, elle domine le Camp de sa hauteur nouvellement acquise et en profite pour en observer la routine (tout en gardant un œil sur son compagnon qui lui s’amuse à perturber ladite routine du camp). Certains humains leur lancent des regards intrigués, étonnés, voire même agacés, mais le Poncho ne semble pas s’en soucier et Mab n’en a pour sa part absolument rien à faire. Lorsqu’ils croisent le chaman, néanmoins, l’Étincelante se fend un léger signe de tête. Il y a des têtes qui valent le coup, après tout.

Colibri, pour sa part, est rendu dans une partie du camp submergée par les tentes. Plutôt que de les contourner, comme le ferait n’importe quelle personne sensée, il décide de passer au travers. Il passe donc son long cou dans l’ouverture d’une tente et se glisse à l’intérieur, entraînant moult cris indignés dont il n’a cure alors qu’il réapparaît de l’autre côté de l’abri de tissu.

La Reine Mab le regarde faire en riant. Le chaos provoqué par l'animal n’est pas quelque chose qui la dérange. Et en réalité, ce n'est pas comme si le chaos, bien qu'étrangement organisé, n'existait pas déjà au sein du Camp de Réfugiés. De là où elle se trouve, c'est comme assister à un spectacle particulièrement amusant !

"Est-ce qu'il y a une façon de contourner les tentes ? Il est en train de passer à travers ! Il faudrait le prendre à revers."

La chasse au Colibri est une activité amusante. Ce n'est pas la première fois que la Reine se livre à de telles frivolités, mais bien la première qu'elle s'y atèle en compagnie d'un humain. Un peu de nouveauté n'est jamais désagréable !

"Altesse !"

La tête de la Reine se tourne pour remarquer l'un de ses gardes tenter de les rattraper. L'Étincelante émet un bruit de langue ennuyé. Il semble que ses gardes ont fini par passer l'entrée. Zut. Il est donc temps d'être raisonnable...

"Hey Poncho, est-il possible d'aller encore plus vite ?"

...ou pas.






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
Cordiale visite EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Poncho
Poncho

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 34
✘ SURNOM : Le Lama
✘ AGE DU PERSO : 15, mais il fait plus jeune.

✘ DISPO POUR RP ? : Bfvoui.
✘ LIENS : El Condor Pasa

Cordiale visite Empty
MessageSujet: Re: Cordiale visite   Cordiale visite EmptyDim 18 Aoû - 1:28


Oh, qu'il court ! Poncho, il ne s'arrête pas et fait de son mieux pour ne pas ralentir malgré les obstacles et la poursuite qui dure. Il est endurant, heureusement ! Mais à ce rythme, il lui faudra pourtant reprendre son souffle tôt ou tard. Mais qu'importe pour le moment ! Il est tout à la joie de ce jeu nouveau qui change de la routine du camp. Il faudra qu'il raconte ça aux petits, plus tard ! C'est pas dit qu'ils le croient vraiment, mais le Lama pourra demander confirmation à au moins la moitié du camp !

Ta question lui fait lâcher un "heeeeeh ??" ahuri alors qu'il bondit par dessus une pile de bois. Contourner les tentes ? Bien sûr qu'il peut contourner les tentes, et d'ailleurs il n'aura pas le choix. Mais de là à prendre assez d'avance pour coincer à revers l'oiseau.. C'est une autre affaire !

- Moi pas rapide assez ! Eviter tentes oui, mais savoir où Colibri aller pour coincer ?? Tu savoir destination ?

Lui, en tout cas, n'en sait trop rien. Au contraire, Poncho a plutôt l'impression que le paon ne sait pas plus qu'eux où aller. Ce n'est qu'un jeu de poursuite, un jeu de Loup ! Un jeu d'enfant, et le péruvien s'y donne à coeur joie. Des cris retentissent derrière, trop lointains pour que le perdu puisse distinguer leur sens et se concentrer sur la course. Evitant en catastrophe une énorme chimère -Yag ? Pas le temps de voir !- Poncho pousse un cri de surprise avant de se rétablir et de continuer à tout allure. Mais il n'est pas dupe : peu à peu, ils perdent du terrain.

Il fait ce qu'il peut, pourtant. Il fait ce qu'il peut.. Et tu veux qu'il accélère ?

- Oy ! Je faire comme je peux !

C'est dit à la volée et d'une traite, il n'a pas le temps ni le souffle de faire plus long. C'est déjà assez miraculeux qu'il ait pu articuler tout ça.

- Je courire, pas voler !

Parce que c'est au moins ça qu'il faudrait, pour ne pas être ralenti par les obstacles ! Derrière, ça s'agite un peu plus et les cris continuent de lui coller au train sans qu'il ne sache vraiment ce qui se passe. Un problème ?






Un livreur, qui surgit hors de la nuit
Court vers l'aventure au galop
Son nom, il le signe à la pointe d'un crachat
D'un P qui veut dire Poncho

Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Cordiale visite Empty
MessageSujet: Re: Cordiale visite   Cordiale visite EmptyDim 16 Fév - 19:10

"Hum..."

La Reine pose un doigt sur ses lèvres en un geste élégant, toujours confortablement installée dans la masse de cheveux de l'humain. Sait-elle où Colibri a l'intention d'aller ? Le paon suit plutôt une course erratique, sans réelle direction. Cependant, la Reine connaît bien son compagnon. Cela la rend-elle capable de prédire les mouvements de l'animal ? Il lui suffit de l'observer quelques secondes féeriques pour se rendre compte que ce n'est pas le cas. Mab pousse un soupire et baisse la tête, brièvement confuse.

"...Je ne crois pas... Cet oiseau n'en fait qu'à sa tête !"

Mais rapidement, Son Altesse relève la tête en souriant. Après tout, c'est comme ça qu'elle l'aime, son Colibri !

"Altesse ! Altesse, revenez !"

Mab fait mine d'ignorer ses gardes, quand bien même Crépuscule -qui n'est pas sa Garder personnelle pour rien- est à deux doigts de les rattraper. Elle préfère demander à Poncho s'il est possible d'accélérer, mais l'humain ne paraît pas bien prendre la suggestion. Il est vrai que lorsqu'elle l'entend parler, le Lama semble quelque peu à bout de souffle. La Reine fait la moue sans répondre, cherchant une autre solution. Elle finit par lever son doigt en l'air, comme prise d'une idée subite. Et si elle appelait le vent à l'aide ?

Les yeux de la souveraine commencent à prendre une teinte sombre, synonyme de son appel à la Magie du Vent, quand le Garçon Perdu fait une proposition qui l'arrête aussitôt dans son idée.

"Voler ? Mais c'est bien sûr !"

Quelques grains de poussière de fée plus tard, Poncho peut sentir ses pieds décoller du sol. La Reine frappe dans ses mains avec un amusement palpable. Elle qui n'a jamais volé sur le dos de quiconque autre que Colibri, voilà qui va la changer !

A nouveau, ses yeux s'assombrissent alors qu'elle fait appel au vent pour de bon. A la fois pour accélérer leur course, mais aussi pour éloigner ses gardes. Elle pourrait également ralentir la course de Colibri, mais ce ne serait pas du jeu !

"Allons-y Poncho !"

Ah, qu'est-ce qu'elle s'amuse !






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
Cordiale visite EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Poncho
Poncho

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 34
✘ SURNOM : Le Lama
✘ AGE DU PERSO : 15, mais il fait plus jeune.

✘ DISPO POUR RP ? : Bfvoui.
✘ LIENS : El Condor Pasa

Cordiale visite Empty
MessageSujet: Re: Cordiale visite   Cordiale visite EmptyDim 15 Mar - 23:51


Tu ne sais pas plus que lui où va le paon, et ça n'étonne pas vraiment le Lama. Heh, l'animal lui-même semble improviser sa route ! Il court, Poncho, et commence un peu à fatiguer tout de même. C'est que ce n'est pas une course faites pour durer, au rythme constant de ses foulées. Celle-ci est trop rapide pour qu'il lui soit possible de tenir le rythme aussi longtemps que lorsqu'il part en quête de la rivière. C'est un plaisir de briser la routine, une joie de sentir ses muscles jouer et tirer.. Mais justement, ça commence à tirer un peu trop. Ses poumons, eux, commencent à geindre doucement. Ce n'est pas encore le point de côté cependant, juste un avertissement. Alors accélérer, non. Vraiment.

- Oiseau rapide ! Moi .. suivre mais.. fatiguer !

Derrière lui, un nouveau tintement. Une sorte de carillon affolé qui vous poursuit. Poncho ne connait pas grand chose de ton peuple, mais que vous parlez en faisant ce genre de bruit, oui. Cest joli, d'ailleurs. Il écouterait bien votre discussion musicale, s'il n'était pas déjà fort occupé à filer de toutes ses forces.

Il t'entend t'exclamer tout d'un coup, comme s'il avait eu une bonne idée. C'est un peu bizarre, il ne lui semble pas avoir dit quoi que ce soit de particulièrement brillant. D'habitude, quand il a une bonne idée le péruvien le sait. Et bien souvent, Freckles est parmi les premiers à en entendre parler.

C'est là qu'il sent un machin le saupoudrer. Ca lui donne presque envie d'éternuer, et il se retient de justesse de secouer la tête quand il se souvient que tu es sur ça tête. Le temps qu'il se demande ce qui se passe, et le Lama se rend compte que ses jambes pédalent dans le vide.

Oui oui. Le vide. Il vole.

- ¿Heeeeeeeh ?

C'est tres articulé, hein ?

- ¡Oy! ¡La hada! ¿Que ..? Hmm.

Ah oui non. L'espagnol tu piges pas, toi, c'est ça ? Il pédale encore sans savoir faire comment faire pour pas se péter la gueule -diriger sa course est la prochaine étape donne lui un peu de temps.

- Toi faire flotter moiaaAAAAAAAH !

Le vent ! Pourquoi le vent débarque soudain, pourquoi ça le pousse ? Mais qu'est-ce que..?
C'est tout toi qui fait tout ça ? Vraiment ?

- No sabe- Ah ! Comment moi diriger ?

Déconcertant, déstabilisant.. Mais aussi MERVEILLEUX ! FANTASTIQUE ! Ah il faudra qu'il raconte ça à Freckles ! Il flotte ! Vole ! Nage dans l'air ! Ah mais ça !

Et Poncho rit dans le ciel, trop heureux de cette nouvelle aventure. D'instinct -et parce que ça lui semble approprié- il déploit ses ailes : son nouveau poncho en poil de Yéti s'ouvre en grand, aussi grand que ses bras écarté de tout leur long.

Et parce que ca lui semble normal, et adapté, il commence à siffer une chanson appris dans une autre vie : El condor pasa.  






Un livreur, qui surgit hors de la nuit
Court vers l'aventure au galop
Son nom, il le signe à la pointe d'un crachat
D'un P qui veut dire Poncho

Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Cordiale visite Empty
MessageSujet: Re: Cordiale visite   Cordiale visite EmptyDim 14 Juin - 20:21

Colibri est un animal particulièrement indépendant. Et joueur. En cela, il est à l'image de sa Reine. Cela n'étonne donc absolument pas cette dernière qu'il se contente de parcourir le Canyon de manière totalement anarchique. Cependant, Mab est optimiste : l'animal va finir par se lasser avant elle. Ou se prendre les pattes dans une tente. Et elle finira par le rattraper.

...Du moins, si sa monture providentielle tient le coup. Ce qui semble ne pas être tout à fait le cas. Ah, les humains ne sont pas si endurants que cela, finalement. ... Cela ne veut pas dire qu'ils n'ont que de mauvaises idées. A la mention du vol par Poncho, le regard de l’Étincelante s'éclaire. En voilà une idée merveilleuse !

Ignorant les plaintes de ses gardes, la Reine s'amuse à donner à sa nouvelle monture les même propriétés que l'ancienne. Il suffit d'un peu de poussière de fée pour que le Lama se mette à voler. La réaction du Perdu est hilarante. Du moins aux yeux de Mab. Oublient-ils tous qu'ils ont déjà volé ainsi ? Jusqu'à la seconde étoile à droite, jusqu'au Pays de Jamais où ils évoluent à présent avec une insouciance toute relative ?

Probablement. Les humains ont une tendance rapide à l'Oubli, après tout. C'est probablement pour cela qu'ils détruisent tant de choses dans leur propre monde.

Son Altesse reprend pied dans le présent en entendant le Livreur s'exclamer dans une langue qu'elle ne comprend pas. N'ayant jamais eu à parler autre chose que l'anglais les concernant, il est vrai qu'elle ne connaît point d'autre langue humaine. Cela ne l'empêche pas de continuer à mettre son plan à exécution et d'appeler le vent à l'aide, à la fois pour les faire accélérer et ralentir ses gardes. La réaction de l'adolescent est immédiate, et la Reine laisse échapper un éclat de rire, comme autant d'oiseaux qui chuchotent.

"Tout à fait ! Nous allons pouvoir le rattraper à présent !"

Enfin ça, c'est si Poncho arrive à maîtriser ses nouvelles habilités. Pour cela, Sa Majesté ne saurait réellement le conseiller. D'ailleurs, quand il lui dit qu'il ne sait pas se diriger, elle hausse imperceptiblement les épaules (geste inutile puisqu'il ne peut pas la voir, perchée comme elle l'est) avant de répondre.

"Des ailes serait l'idéal, mais..."

Mais bien qu'elle souhaite s'amuser, Mab n'en est pas au point de donner des ailes à un humain pour le plaisir. D'ailleurs, il n'est même pas dit que le jeune garçon en veuille. Finalement, il se contente de déployer ses bras, mais avec le vêtement qu'il porte, cela fait parfaitement l'affaire. L’Étincelante en profite pour l'encourager.

"Oui, voilà, c'est parfait ! Maintenant, pour tourner, il faut vous pencher sur les côtés !"

Attention : aller trop vers l'avant ou l'arrière les fera monter ou descendre, ce qui n'est absolument pas le but recherché. Pour le moment ils survolent à peine le toit des tipis, et personne n'est à l'abri d'un faux mouvement...

Colibri, de l'autre côté de campement, commence à donner des signes de lassitude : il ralentit le pas, et commence à s'attaquer aux chevelures des enfants trop curieux plutôt qu'à s'assurer que Poncho et la Reine ne sont pas à ses trousses. Peut-être vont-ils enfin réussir à l'attraper avant que Crépuscule ne les atteigne à son tour...

Ce qui préoccupe le plus Sa Majesté actuellement n'est cependant ni sa garde d'élite, ni son compagnon, mais plutôt les sons qu'elle entend sortir de la bouche du Lama. Intriguée, elle se penche vers l'avant.

"Jolie musique... Qu'est-ce ?"

S'il y a bien quelque chose qui l'intrigue chez les humains, il s'agit certainement de leur proportion à la création artistique, quelle qu'elle soit.






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
Cordiale visite EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Poncho
Poncho

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 34
✘ SURNOM : Le Lama
✘ AGE DU PERSO : 15, mais il fait plus jeune.

✘ DISPO POUR RP ? : Bfvoui.
✘ LIENS : El Condor Pasa

Cordiale visite Empty
MessageSujet: Re: Cordiale visite   Cordiale visite EmptyDim 6 Sep - 16:28


Il vole. Il vole ! Ah, c'est quelque chose dont il ne fatigue pas de s'émerveiller. Il vole.. Oui, bien sûr que c'est comme ça que Poncho est venu sur l'île. Mais de un, il ne se souvient plus trop du trajet parce que l'Oubli a fait son oeuvre.. De deux il pensait que ce serait la derniere fois. Et puis il avait eu mille questions, mille chansons, et le vol en soi, bien que merveilleux n'avait pas été le centre de ses souvenirs parce que noyé dans un raz de marée de nouveautés. Mais aujourd'hui ? Oh, l'île et ses fantasies sont devenues routine fantabuleuse. Cette fois, vraiment, il peut profiter. On en oublierait presque l'oiseau à poursuivre.

Poncho bat machinalement des bras, mais abanonne bien vite : ça ne marche pas comme ça, c'est évident. Les pensées heureuses, Peter lui avait dit ça. C'est important les pensées heureuses. Et Poncho, il en est plein ! Le garçon repense a tout ce qui est si merveilleux, les escapades avec Freckles, cette fois ou avec les petits ils avaient dansés dans l'eau. La rencontre avec Tata Ambroise, les farces, les rires de sa vie ici. Ca lui donne un boost de vitesse qui vous fait accélerer d'un coup sans que le Lama ne s'y attende. VZIOUUU !

Poncho se redresse pour éviter la pointe d'un tipi, rigole, et applique les conseils si sages que tu lui donnes. Un nouvel éclat de rire et le livreur chante, il vole, il pousuit l'oiseau coureur depuis le ciel.

- Chanson d'avant !

C'est dit avec un sourire solaire qu'il n'en peut plus, et ça doit dégouliner dans sa voix.

- Chanson mon pays. El Condor Pasa. Grand oiseau el condor. Grand et beau, lui vole haut haut haut.

Il aurait voulu te les montrer, te les décrire. Mais l'Oubli a fait son oeuvre malgré lui. Poncho a oublié de sa vie d'avant, mais garde un amour inébranlable pour les montagnes, entre autres choses. Il lui a toujours semblé, quand il avait du s'y rendre pour diverses missions, qu'elles l'accueillaient un peu. Que ça avait une saveur d'antan et de confort.  

C'est qu'il en oublie Colibri, avec tout ça. Une série de jurons qui se fait entendre avec un peu plus de venin en bas et le rappelle à l'ordre.

- Foutrailles d'Plumé coureur ! Kess' bordel l'est merdage l'aut' 'zio d'course ?

Oh merde, pas elle. C'est un coup a avoir du roti de Paon ce soir, ça ! L'oiseau est déjà plus loin mais Poncho se sent obligé de sourire à la gosse furieuse qui continue de jurer avec un coffre féroce. Ca, et de lui dire qu'il est sur le coup, aussi.

- Moi chercher lui, pas inquiéter toi !

Quand elle le regarde de son oeil sidérer voler avec un machin sur la tête, il est déjà trop loin pour qu'une quelconque réplique soit possible. Poncho lui est désormais à nouveau concentré sur sa super mission d'attraper l'oiseau. Ah, quand il racontera ça à Freckles et aux petits !






Un livreur, qui surgit hors de la nuit
Court vers l'aventure au galop
Son nom, il le signe à la pointe d'un crachat
D'un P qui veut dire Poncho

Revenir en haut Aller en bas
Mab
Mab

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 180
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : III - V - VI - VII - VIII - X - XI - XII -XIII - XIV - XV

•Aventures terminées / sans suite : I - II - IV - IX

Cordiale visite Empty
MessageSujet: Re: Cordiale visite   Cordiale visite EmptyMer 16 Sep - 19:26

Le Perdu n'est pas loin de se lancer dans des figures dignes des plus grands acrobates féeriques, et Mab se laisse porter avec une joie toute fée. La musique que l'enfant chante a le don d'ajouter à cette insouciance que son Altesse s'accorde, en dépit du bon sens selon certains. Attentive aux explications du Lama, elle se contente d'un "Ooooh..." entendu. Que Poncho ne puisse pas lui décrire entièrement les oiseaux ne la gêne pas : après tout, l'Imaginaire est une partie d'elle-même.

Entre ça et tout le reste, même elle en vient à oublier la raison initiale pour laquelle elle se trouve sur la tête du Livreur ! Mais Colibri a tôt fait de se rappeler à elle, bien que sous une forme étrange. Voilà qu'une autre gamine à l'allure bien singulière hurle et braille des choses qu'elle n'est pas certaine de comprendre. Pourtant, certaines paroles sont compréhensibles. D'autres... beaucoup moins. Intriguée, sourcils froncés dans une expression joliment contrariée (Mab n'aime rien de moins que de ne pas comprendre, surtout lorsqu'elle se sent concernée par la conversation), la fée questionne.

"Cette jeune fille parle-t-elle anglais ?!"

Poncho semble l'avoir comprise, en tous cas, car voilà qu'il lui répond avant de lui passer au-dessus, le sourire toujours dans la voix (bien que moins présent qu'un peu plus tôt). La reine se sent presque obligée de rajouter, plus à l'adresse de son destrier qu'à celui que l'adolescente à terre.

"Cela ne va pas tarder, je crois... Il s'épuise, regardez."

C'est que l'animal n'est pas fait pour courir dans tous les sens. Colibri aime jouer, mais il n'est pas des plus endurants. En général, il préfère lorsqu'il peut s'amuser au détriment des autres. D'ailleurs, le voilà qui s'approche d'un groupe de perdus relativement jeunes qui ne semble pas encore l'avoir vu... Mab peut presque imaginer ce qui lui passe par la tête.

"Oh ho..."

Faisant à nouveau usage de ses pouvoirs, la Reine avise une sorte de plaid qui sèche entre deux tipis. D'une bourrasque, elle le fait décoller pour atterrir directement sur la tête du paon, lui bouchant efficacement la vue. Les enfants se retournent, attirés par le bruit, et regardent l'animal caché avec curiosité. Son Altesse fait la moue.

"...Il ne faudrait pas qu'ils s'approchent trop..."

C'est que l'oiseau a le bec aiguisé. Surtout s'il se sent attaqué alors qu'il ne voit pas venir ses assaillants. Mais poncho et Mab sont assez proches de lui, à présent. Car même si Colibri continue de courir, il le fait avec beaucoup plus de prudence (et son objectif principal reste d'ôter ce plaid de son champ de vision, de préférence sans se prendre les pattes dedans).






Réunion de soutien au Club-des-Predefs-qui-font-Peur-à-Jouer
Cordiale visite EeSGaJL

Merci Brau ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Cordiale visite Empty
MessageSujet: Re: Cordiale visite   Cordiale visite Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Les Villages Peaux-Rouges :: Le Village des Piccaninny :: Le Canyon Rouge-