Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Reaper
Reaper

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 160
✘ SURNOM : la Fêlée.
✘ AGE DU PERSO : Seize ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Yup !
✘ LIENS : She won't bring back the dead but will eventually make you meet them.

Une minute de silence Empty
MessageSujet: Une minute de silence   Une minute de silence EmptyVen 8 Fév 2019 - 9:21

« Tu vas mourir, un jour. »

« Tu reviendras avec un bras en moins. »

« Ou un œil ! »

« Oui, ou un œil... »

Laissez-moi, bande de nazes. Je sais très bien c'que j'fais, disait-elle tout le temps quand les avertissements lui tapaient sur le système. Et maintenant, personne encore ne l'avait trouvé pour lui dire « on te l'avait dit », ou « tu l'as cherché », ou tout simplement : « tu vas mourir ».
Elle va pas mourir.
Elle veut pas mourir.
Mais Reaper, cette fois-ci, n'est pas sûre d'avoir le choix.

À quoi pensait-elle, en s'aventurant si vite et si loin dans les bois gelés toute seule ? Ça n'aurait peut-être pas changé grand-chose au fait de s'être perdu, mais au moins, elle aurait été éperduemment accompagnée. Mais Reaper est une solitaire, en plus d'être une têtue doublée d'une usine à pétages de plombs. Et pour la première fois depuis sans doute longtemps, elle ne sentit plus cette bouillonnante envie d'exploser et d'insulter tout ce qui a poussé sur cette île merveilleuse. À part un « merveilleuse, mon cul ».

Reaper avait pu rentrer elle ne savait trop comment. Le chemin s'était comme soudainement éclairci pour elle alors qu'elle fuyait ce pirate qui lui avait transmis son virus. Comme si, dans ses veines, le sang qui lui faisait tourner la tête lui raccordait les sens par rapport à la logique du Givre. Entre ça et un coup de chance après avoir tourné en rond jusqu'à se geler la gorge, il n'y avait pas d'autres options.
Au moins, elle était rentrée, mais pas plus soulagée pour autant.
La Fêlée s'était bien gardé d'aller plus loin une fois arrivée sur le territoire du Grand Arbre : premièrement, il était hors de question qu'elle se montre aux autres. Pourtant, l'appel des Garçons était encore là, bien ancré en elle. Il restait encore un peu cet espoir d'être soi-même avant qu'il ne soit trop tard... car il était temps pour Reaper de faire son « deuil ».

Assise à l'extérieur contre un des murs de bois de ce qui composait le plus gros de l'Arbre, Reaper contemplait les flocons qui tombaient déjà depuis longtemps sur le territoire des Perdus. Elle les connaissait, c'était toujours les mêmes, mais cette fois-ci, elle sentit un léger différent par rapport à la dernière fois qu'elle les avait vu : elle n'avait plus froid.
Ou plutôt, plus dans le même sens qu'avant sa rencontre avec le pirate. Elle avait froid, mais ce froid était supportable. Et cette lacérante sensation partait avant tout de son visage.

Elle passa une main sur la ligne de gèle qui allait du coin de son œil à son menton.
Comme s'il s'agissait d'une blessure de guerre qui la fera succomber ici-même, sur un champ de bataille. Elle leva les yeux vers le ciel gris.

- Aah… mierda…






fancy as el muerte
Sorry, i was dead: what did i miss?
♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samurai
Samurai

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 132
✘ SURNOM : L'injuste
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : New eras don't come about because of swords, they're created by the people who wield them.

Une minute de silence Empty
MessageSujet: Re: Une minute de silence   Une minute de silence EmptySam 16 Fév 2019 - 0:33

Patrouiller permet à son corps de rester en mouvement, de combattre le froid qui lui semble avoir gagné en force depuis peu. Les pensées n'ont pas le temps de faire plus de résonner, tandis qu'il doit faire attention à chaque pas. Les cordages et les ponts, une fois gelés, deviennent moins sûrs jour après jour. Pas que ça l'empêche de courir parfois, de grimper juste ce qu'il est capable pour observer ce qui se passe en contrebas. Ont-il raison, de rester là ? Samurai n'a pas spécialement envie, ni même besoin, de s'exprimer pour ses camarades. Chacun a décidé de demeurer à l'arbre pour réaliser un souhait, chacun suivant sa vision égoïste des choses. Et c'est acceptable, à ses yeux.

Les flocons qui s'écrasent sur sa capuche tombent lorsqu'il secoue cette dernière, de temps en temps. Ce n'est pas les pires conditions dans lesquelles il a travaillé, bien que Samurai avoue avoir envie de se blottir sous une pile de couvertures parfois. Pour palier à ses douleurs chroniques, l'adolescent a rajouté un pull sans manches un peu serré, qui lui maintient le dos en place. Des fois, ça gratte un peu, même par-dessus son haut. Pas qu'il se plaigne.

En vérité, le pire, c'est l'obligation permanente de porter des chaussures. Toujours incapable de faire ses lacets, le Livreurs les enfonce sur les côtés de ses bottines, en espérant que ça tienne. Pas que cela soit si efficace, puisqu'ils ne cessent de se retrouver contre le sol. C'est pour ça que sa marche est interrompue, tandis qu'il tente de les remettre en place pour la énième fois. Ah, ça ne doit pas être si fichtrement complexe de réaliser quelques nœuds !

Ce n'est qu'une fois redressé, capuche retombée sur ses épaules, que Samurai la voit. Loin d'avoir de l'animosité envers ses camarades, le garçon n'a cependant rien à dire à cette personne qu'il connaît à peine. Le nom refuse de revenir, ce qui ne l'empêche pas de s'approcher, levant une main en guise de salut. Rien ne lui saute aux yeux tout de suite, les lèvres de l'adolescente laissant échapper des paroles qu'il n'entend qu'à peine. Vient ensuite la ligne, l'incompréhension qui l'accompagne. Ce n'est pas une coupure, n'est-ce pas ?

Le froid semble avoir décidé de se nicher contre sa peau et de s'y introduire, sans que Samurai ne fasse le lien immédiatement avec tout ce qui ne cesse d'arriver. Après tout, lui n'a jamais croisé de monstre bleu jusqu'à ce jour.

De là où il se situe, il mime la ligne, la traçant sur son propre visage, du bout de ses doigts gantés. Une question plus qu'une menace. Cela viendra peut-être, plus tardivement, si le danger se fait évident. Pour l'instant, l'Injuste a besoin de comprendre. Est-ce que quelque chose s'est infiltré au sien de leur demeure ? Non, si tel était le cas, nul doute qu'il aurait remarqué une présence. Quoique avec son audition défaillante—

« Est-ce une blessure ? » Sa voix résonne, trop basse, sans qu'il n'y prête attention tant tout est engourdi par le gel.







Forward, I'll go.

"I had a lot of growing up to do. A lot of times, I learned the hard way." | @ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reaper
Reaper

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 160
✘ SURNOM : la Fêlée.
✘ AGE DU PERSO : Seize ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Yup !
✘ LIENS : She won't bring back the dead but will eventually make you meet them.

Une minute de silence Empty
MessageSujet: Re: Une minute de silence   Une minute de silence EmptyMer 20 Fév 2019 - 16:29

Elle n'avait pas vu qu'elle n'était pas seule, par-ici.
En même temps, le ciel lui semblait si beau, tout à coup, qu'il fallait que ses yeux s'y attardent. Comme s'il n'y avait rien de plus beau au monde. Comme dans ce cliché américain du condamné qui se rend compte que « le monde est si beau, en fait, j'avais pas remarqué ». C'était quasiment pareil.
Il manquait plus que les violons, le piano et le chant en latin, derrière.
« Mourir seule », c'était un peu l'idée que se faisait la Fêlée, en restant tranquillement ici. Le mieux aurait été de se laisser porté par le Givre sans bouger de là, mais c'était poser un danger pour les autres Perdus qui résidaient encore ici.

Et si même en s'éloignant, elle revenait sur ses pas pour leur faire à tous la peau ? Si en fait, elle revenait pour tous les massacrer ? Si c'était qu'un film de zombies, la question ne se poserait pas, et elle se laisserait erré ici et là.

Mais la situation était encore plus compliquée, et plutôt que d'attendre que le Givre fasse son petit bonhomme de chemin à travers son corps, elle devrait songer à une manière de se piéger loin du Grand Arbre – en supposant qu'elle y parvienne avant qu'il ne soit trop tard.
Puis, Samurai lui apparut.

Elle le connaissait de loin, seulement. Enfin, à la base, c'était le cas. Mais depuis la réunion des Résistants à la Forge, Reaper avait mieux retenu les noms et visages des concernés. Elle se souvenait alors de Samurai, qui faisait partie des moins fonceurs, des moins impétueux. En tout cas, c'est ce que son point de vue totalement subjectif en a déduit ce jour-là. Était-il donc, à côté, quelqu'un qui savait répondre aux services ? Pour ne pas laisser plané un silence monstre – il était déjà bien présent à cause de la neige constante – la Mexicaine leva simplement le plat de la main en guise de salut, et répondit avec un air las :

- J'aimerais bien.

L'Orbleu qui avait laissé sa marque sur elle ne s'était même pas donné la peine de la blesser. Il avait sortit une hache, énorme, menaçante et bien aiguisée. Mais s'en était-il servi ? Absolument pas. Il avait préféré jouer avec sa proie, lui faisant peur, l'analysant, jouant avec sa petite personne effarouchée par la colère d'une puce. Pour au final ne la toucher de trop près que dans ce but précis : lui laisser une ligne de gèle qui ne s'en allait pas. Elle avait l'impression d'avoir obtenu un deuxième point sensible, depuis sa tête. Une peau qu'il ne faut pas toucher. Qu'elle seule aurait le droit de regarder. Et pourtant, quelque part, son corps l'acceptait.
À l'évidence, elle était fichue. Et au fond d'elle, vraiment tout au fond, elle désirait ne pas se battre trop longtemps contre le processus.

- J'suis dans la merde, avoue-t-elle d'abord. T'es seul ?

Se faire voir d'une personne était à la fois embarrassant et rassurant. Ignorante de ce qu'était l'état d'Orbleu en soi, peut-être n'était-il pas plus mal de parler une dernière fois à quelqu'un avant de... « partir éventuellement à tout jamais ».
Il devait faire l'affaire. En tout cas, elle l'espérait. Sinon, le cliché américain était foutu.






fancy as el muerte
Sorry, i was dead: what did i miss?
♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samurai
Samurai

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 132
✘ SURNOM : L'injuste
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : New eras don't come about because of swords, they're created by the people who wield them.

Une minute de silence Empty
MessageSujet: Re: Une minute de silence   Une minute de silence EmptySam 9 Mar 2019 - 14:48

Samurai ne s'est jamais bercé d'illusions au sujet de leurs conditions de vie. Demeurer ici, c'est accepter le danger permanent qui règne autour d'eux. Néanmoins, c'est aussi un vent de liberté, une chance de se trouver. Ou de s'égarer, visiblement. Bientôt, ses lacets vont se défaire de nouveau, jusqu'à ce qu'il doive se baisser pour tenter de les renouer, encore. C'est épuisant, un détail parmi tant d'autres. Il y a tant de pièges dans ce qui était leur maison, des branches qui cèdent sous la glace et qui se brisent brutalement. Des fois, des chemins ont disparu à son réveil, des bouts de corde qui pendent à l'arbre d'en face en guise de seule preuve qu'il y avait autrefois une façon de passer.

Il n'y a rien d'héroïque dans le fait de revenir à la maison avec une marque de gel sur la figure. Samurai n'ignore pas qu'elle aurait été en mesure de continuer sa route sans croiser personne, les autres ne s'embêtant pas autant à se balader dehors (en vrai, il n'en sait rien, s'isolant un peu trop). L'apprenti patrouilleur ne peut pas prétendre ne rien avoir vu, n'est-ce pas ? C'est pour ça qu'il s'avance, sans toucher à l'arme à ses côtés. La méfiance ne vient pas, effacée par l'expression de sa vis-à-vis et ses paroles.

« Je patrouille par moi-même, » il confirme, faisant un effort pour contrôler le volume de sa voix. Toujours un peu faible, bien que le souci vienne de son audition défaillante et pas de sa gorge.

S'il ne s'agit pas d'une blessure, alors que représente la ligne glacée sur sa peau ? Un souvenir malencontreux ou encore une malédiction ? Sans seigneur à suivre, Samurai ne se sent pas légitime de l'interroger lui-même. De toute manière, il y a un problème flagrant, quelque chose qui devrait venir dans la conversation. Ah, est-ce que l'Injuste a gagné une quelconque capacité à analyser les sentiments des autres ? Visiblement. Un soupçon de sympathie, l'illusion du monde parfait où il s'inventait des histoires disparue depuis longtemps.

Samurai n'ose pas avouer qu'il a oublié son nom, ou plutôt qu'il n'est pas parvenu à le retenir en premier lieu. A la place, il s'avance, cherchant du regard un coin où ils pourront s'asseoir pour converser. Dehors, sous les éléments, son corps n'apprécie pas qu'il reste au même endroit, au risque de s’effondrer.

« Une cabane vide ferait l'affaire pour être tranquilles. » Histoire de partager un destin certainement funeste. Pire que la Pluie et les autres calamités, le froid bat tous les records, ayant récupéré des amis que l'adolescent oubliera sans peine. Après tout, leur importance est mineure, là où tout peut renaître et être remplacé. Samurai n'a pas la force de s'en indigner, ni même d'y voir un quelconque problème. Depuis son arrivée sur l'île, rien n'a véritablement changé à ce sujet. Il est simple de fermer les yeux et de prétendre que ça ne compte pas. A présent, son unique rôle est d'attendre le plan de la jeune fille, si elle en possède un.

Sinon, il leur faudra faire sans.







Forward, I'll go.

"I had a lot of growing up to do. A lot of times, I learned the hard way." | @ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reaper
Reaper

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 160
✘ SURNOM : la Fêlée.
✘ AGE DU PERSO : Seize ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Yup !
✘ LIENS : She won't bring back the dead but will eventually make you meet them.

Une minute de silence Empty
MessageSujet: Re: Une minute de silence   Une minute de silence EmptySam 9 Mar 2019 - 23:37

Il était seul, parfait.

« Une cabane vide ferait l'affaire pour être tranquilles. »

Sauf ça, c'était moins parfait. Mais s'il ne pigeait pas encore la situation, Reaper ne pouvait pas lui en tenir rigueur (en plus, ça rime). Même s'énerver de sa merde dans les yeux face à l'évidence, la Fêlée ne s'en sentait plus capable. Le calme olympien que le Givre lui transmettait était aussi rapide qu'effrayant. Et même si ça apaisait de toutes parts l'esprit, la Garçonne réalisait que ça pouvait l'empêcher de désamorcer la bombe à temps.
S'agirait pas de se sentir si à l'aise dans ses nouvelles baskets qu'elle se prélasserait au point d'oublier le danger qu'elle ferait courir au reste de l'arbre. Quoiqu'elle ne ressentirait pas ce bien-être très longtemps avant de se transformer : le froid sur sa peau, elle commençait à s'y habituer, mais paradoxalement à en souffrir.

Elle avait de plus en plus froid, et quelque part, ne pensait pas que se réchauffer serait une bonne idée. Néanmoins, elle quitta son coin pour rejoindre Samurai sans trop l'approcher.

- On fait ça, mais on fait vite, ok ? J'ai pas beaucoup d'temps, j'crois.

Et justement : alors qu'elle commençait à se dire que cet état-là au moins n'était pas si néfaste pour ses nerfs, une douleur au niveau du visage lui lacéra la peau. Reaper grimaça, puis toucha du bout de ses doigts mates la ligne bleue qui commençait à s'épaissir. Elle ne pouvait le voir, mais le sentir ; et c'était sans doute pire que de le constater face à un miroir.
Reaper fit un pas de côté en prenant une direction quelconque.

- Le mieux, ce serait... qu'on voit personne. Steuplé, je veux voir personne d'autre.

Combien de temps avant de devenir complètement zinzin ? Accepter son sort signifiait-il se transformer plus rapidement ? En combien de temps ? Une heure, dix minutes, plus, moins ? Et si elle n'avait pas le temps de finir, face au Livreur ?

Elle chassa l'air de sa main vers le Garçon Perdu.

- Faut pas que j'entre.

Elle ne savait pas vraiment quoi faire, et espérait pouvoir laisser Samurai gérer un minimum la situation.

- Me touche pas. Faut pas qu'tu m'touches.






fancy as el muerte
Sorry, i was dead: what did i miss?
♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samurai
Samurai

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 132
✘ SURNOM : L'injuste
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : New eras don't come about because of swords, they're created by the people who wield them.

Une minute de silence Empty
MessageSujet: Re: Une minute de silence   Une minute de silence EmptyJeu 4 Avr 2019 - 21:56

Sans vouloir offenser qui que ce soit, Samurai n'est pas certain que l'adolescente sache ce qu'elle est en train de faire tandis qu'ils avancent. Une myriade de détails le dérange, plus il pense à cette blessure qui semble s'agrandir à chaque fois qu'il y jette un œil, sans que le gamin ne se sente prêt à balancer une quelconque remarque. L'air est bien trop lourd pour ça, même pour lui qui autrefois était insensible à l'ambiance. Là, Samurai ignore comment il pourrait ignorer l'urgence qui résonne dans la voix de sa vis-à-vis. Certaines phrases sont englouties, par manque de timing. Son regard n'est pas sur elle au bon moment et des bribes s'égarent en chemin.

Voir personne. Pas se toucher.


Une histoire de contamination ? Un mal qui se répand au fur et à mesure ? Si une explication plus fournie était jointe au tout, Samurai l'a manquée. L'Injuste répond par un franc hochement de de tête, son regard se faisant plus sérieux.

« Pas besoin de rentrer, » il confirme, « un endroit isolé ira. »

Tendant son bras, l'adolescent désigne un coin un peu éloigné du reste de l'Arbre, qui commence à être recouvert de Givre à son tour. Pas totalement néanmoins, et le garçon veut croire que ça suffira pour leur conversation. Dans son dos, le fourreau de l'épée résonne doucement, en un rappel qu'elle sera peut-être utile pour la suite. Ah, les alliés ne vont pas s'entre tuer, ça n'aurait pas de sens. Ils opèrent sous la même bannière.

Pour l'instant.

Son nom. Samurai devrait le lui demander, au cas où quelque chose d'horrible se produire plus tard. Il n'y pense pas, l'idée occultée sous ce qui s'est produit et dont il ignore autant les causes que les conséquences. Finalement, une fois qu'il juge que personne ne viendra les trouver, son corps s'arrête net.

« Qu'est-ce que le Givre t'a infligé ? »

La question ne peut pas être repoussée indéfiniment. Et il ne voit pas d'autre responsable possible.







Forward, I'll go.

"I had a lot of growing up to do. A lot of times, I learned the hard way." | @ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reaper
Reaper

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 160
✘ SURNOM : la Fêlée.
✘ AGE DU PERSO : Seize ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Yup !
✘ LIENS : She won't bring back the dead but will eventually make you meet them.

Une minute de silence Empty
MessageSujet: Re: Une minute de silence   Une minute de silence EmptyMer 17 Avr 2019 - 22:39

Reaper suivit la direction que prit le Garçon. Elle devait éviter de s'impatienter comme elle le faisait souvent ; et pourtant, elle le devait. Sans la moindre idée d'à partir quel moment sa conscience changera de bord, elle espérait pouvoir faire passer le maximum d'infos à Samurai avant que celui-ci ne doive se... charger de son cas.

Un endroit isolé, c'est bien, mais loin de l'Arbre, ce serait peut-être mieux.
Bordel, qu'est ce que ça la saoulerait de devoir le quitter aussi vite. Enfin, « aussi vite »... elle était revenue il y a quelques jours. Souffrante. Gisant parfois sur de la neige.
Elle tentait de battre et repousser ce virus qui s'étendait jusqu'au fond de ses veines, là où le froid, qui était alors insupportable, devenait étrangement accommodant. Mais il ne fallait pas s'habituer, oh non, il ne fallait pas. Mais elle n'avait pas le choix, si elle voulait vivre.
Devenir sans doute une tueuse sanguinaire, une ennemie redoutable, peut-être une sorte de zombie qui n'aura plus jamais conscience de qui elle est pour l'instant. Mais vivante.

« Qu'est-ce que le Givre t'a infligé ? »

Être brève. Rapide. L'avertir pour qu'il comprenne et pour que ça n'arrive pas à d'autres.
Elle était peut-être très vache avec les siens, mais elle ne leur souhaitait pas une chose pareille non plus. Ce n'est pas pour rien si elle veillait sur les Résistants, au Grand Arbre. Qu'elle se donnait une certaine autorité parmi les survivants les plus coriaces.
Qu'elle leur disait aussi souvent « reste pas dehors, rentre ».

Elle ne pouvait pas partir sans faire une dernière chose.

- J'vais devenir une Orbleu.

C'était cash, c'était direct, c'était mettre directement les pieds dans le plat, mais il fallait que ça rentre et que ça serve. Reaper avait accepté cet état de fait après avoir ressenti les premières douleurs qui témoignaient de son refus premier à ne pas devenir un des leurs. Mais elle tenait à la vie au point d'accepter le meilleur deal possible si ce critère était pris en compte. Hors de question de passer l'arme à gauche spécialement par fierté et par fidélité pour Pan et les autres.
De toutes façons, Pan était sans doute fichu.
Et on sera tous morts dans le froid et la désolation, au bout du compte.

- Alors j'veux que tu m'écoutes bien avant d'partir, Samurai.

Le nom lui était soudainement revenu, et il venait à point nommé pour ce qui semblait être une scène de « dernière volonté ». Il fallait bien dramatiser un peu la chose pour faire comprendre qu'il valait mieux prendre ses précautions avant de n'être plus qu'on ne sait quoi.
Putain, qu'est ce qu'elle regrette de se dire qu'elle va peut-être vraiment plus jamais avoir de souvenirs en tant qu'elle-même.
Putain...

- Je sais pas ce qui va m'arriver. Je sais pas si j'vais m'souvenir... si j'vais revenir ou si j'suis déjà totalement fichue. C'pour ça que j'veux pas partir sans avoir de... mierda...

De regrets, d'oublis, de choses laissées derrière.
Plus elle allait parler, plus de petits trucs allaient lui venir, c'était certain. Mais elle n'allait pas pouvoir tous les énumérer.
Et ça la faisait chier.






fancy as el muerte
Sorry, i was dead: what did i miss?
♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samurai
Samurai

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 132
✘ SURNOM : L'injuste
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : New eras don't come about because of swords, they're created by the people who wield them.

Une minute de silence Empty
MessageSujet: Re: Une minute de silence   Une minute de silence EmptyVen 19 Avr 2019 - 21:04

Se transformer en Orbleu, quelle fin horrible.

Samurai ignore tant au sujet de ses ennemis, quoique son esprit a toujours été excellent dès qu'il s'agit d'inventer des histoires fantasques. Là, ça lui paraît uniquement dramatique, une trame narrative dont elle ne pourra pas se défaire. L'adolescente va disparaître, happée par le froid ambiant, et Samurai ne pourra rien y faire. Son corps a soudainement du mal à évoluer librement, ne sachant que faire de ses membres. Il y a trop de 'et si' dans sa tête, la plupart n'ayant aucun sens. Et si on pouvait arrêter tout ça ? Probablement trop tard. L'Injuste n'est pas si optimiste qu'il en a l'air. Auparavant, tout lui paraissait être une histoire dont il écrivait chaque nouvelle page de ses mains. Quelle pensée enfantine.

« D'accord, » qu'il lâche finalement, un peu en désespoir de cause, ne trouvant rien de mieux, « dis-moi ce que tu veux. »

Pourvu qu'il ne lui faille pas utiliser son arme contre une alliée, que se soit pour se défendre ou abréger ses souffrances. Le garçon souhaite être égoïste un peu plus longtemps, ne pas avoir le sang de l'adolescente sur les mains. Si seulement son nom pouvait lui revenir, en un fragment de cette réunion si mal-organisée où ils se sont véritablement rencontrés.

Porter les secrets et les vérités d'une autre—déjà que sa mémoire lui joue des tours au sujet de son passé—Samurai le fera. Pas par envie, encore moins pour un quelconque esprit chevaleresque qu'il a égaré depuis un moment. Que faire d'autre ? La prendre dans ses bras pour pleurer ensemble ? Non.

« Je vais rester, jusqu'à la fin. Ou le début, selon comment tu verras les choses à ce moment-là. » Demeurer à ses côtés et écouter jusqu'au bout, ça il va se forcer à le faire. Samurai a bien réalisé les dangers de cette blessure, de la facilité avec laquelle la maladie semble se transmettre. Il faudra qu'il aille prévenir les autres, plus tard. « Mieux vaudrait que l'on s'éloigne de l'Arbre tout en—parlant. »  Se poser n'est plus si approprié, maintenant qu'il comprend les enjeux de la situation.

Samurai s'arrange pour bien la garder dans son champ visuel, non pas par crainte qu'elle ne l'attaque (tout chez l'adolescente lui semble trop humain pour l'instant), mais pour lui éviter de perdre des brides de la conversation. Son audition a bien choisir la saison pour le lâcher à moitié, n'est-ce pas ?

« Un ami à moi est devenu l'un des leurs, de son plein gré. » Ami, vraiment ? Wrath est plus un rival. Un qui l'a abandonné, au même titre que d'autres. Le briquet est un poids dans sa poche dès qu'il y repense, avec l'envie de brûler tous les ponts et les souvenirs qu'ils partagent. « Tu ne seras pas seule. »

Au milieu des monstres.







Forward, I'll go.

"I had a lot of growing up to do. A lot of times, I learned the hard way." | @ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reaper
Reaper

♣ Armurier ♣


✘ AVENTURES : 160
✘ SURNOM : la Fêlée.
✘ AGE DU PERSO : Seize ans.

✘ DISPO POUR RP ? : Yup !
✘ LIENS : She won't bring back the dead but will eventually make you meet them.

Une minute de silence Empty
MessageSujet: Re: Une minute de silence   Une minute de silence EmptyVen 26 Avr 2019 - 21:22

« Je vais rester, jusqu'à la fin. Ou le début, selon comment tu verras les choses à ce moment-là. »

Reaper se sentit soulagée en l'entendant. Elle n'allait pas mourir seule. Un petit soupir, qui émit une douce buée, lui échappa et elle se moqua bien de l'attitude détachée qu'elle pouvait avoir là maintenant. Elle était peut-être sur les derniers instants de sa vie, alors autant ne pas tout gâcher en se cachant complètement derrière un masque de froideur et de fierté.
Il n'y avait plus aucune fierté, depuis que ce pirate l'avait touché de trop près.

La Fêlée appréciait l'initiative prise par rapport à l'éloignement du Grand Arbre. Toutefois, alors qu'ils amorçaient les premiers pas pour s'en écarter, Reaper s'arrêta sans l'avertir et se tourna vers le plus gros de ce qui faisait le territoire des Garçons Perdus, l'observant ainsi dans toute sa grandeur.

Elle ne savait pas ce qu'elle allait devenir, ni même si elle allait revenir.
C'était peut-être la dernière fois qu'elle y mettait les pieds. Et elle n'avait même pas eu le temps d'en profiter. Pas d'adieu, pas d'au-revoir, ni de signes ou même de mot laissé quelque part : Reaper s'en allait peut-être définitivement de ce qu'elle considérait comme sa maison. Si elle pouvait finir par guérir et rentrer au bercail, tant mieux. Sinon... Ses adieux, elle ne fit que les imaginer.
Survivez tous, pensa-t-elle seulement.
Même si la presque totalité des Perdus n'était pas ici mais ailleurs, Reaper voulait signer symboliquement son départ en saluant le Grand Arbre. Même si c'était mal fait.
Elle suivit Samurai par la suite.

Au bout de quelques pas, l'Arbre lui semblait déjà très loin. Reaper se rappela de son calvaire durant lequel elle s'était égaré, perdue entre mille chemins modifiés aussi bien par le caractère capricieux de l'île que par le Givre qui rajoutait une couche (sans mauvais jeu de mots) par-ci par-là pour gagner du terrain, mais aussi repasser par-dessus ce qu'il avait déjà conquit.

« Un ami à moi est devenu l'un des leurs, de son plein gré. Tu ne seras pas seule. »

- Super, plaisanta la Mexicaine avec un ton un peu amer. On s'fera des mojitos.

Finir sur quelques blagues, c'était toujours moins dramatique que de s'éteindre sur un concert de violons. Même si l'appel au respect était parfois bien mieux accueilli qu'un décalage pareil. Mais ça va, il y aurait pu avoir pire. Ça aurait pu être Redeemed, avec elle. Ça aurait pu être Pit – allez savoir si ça aurait été donc pire ou mieux.
Samurai ? Elle le connaissait comme ça. Mais vraiment comme ça.
Il avait intérêt de bien gérer avec le reste des Résistants, lui aussi.

Reaper regardait droit devant elle, à la fois perdue dans ses pensées et concentrée sur l'objectif qu'était celui de s'éloigner le plus possible de l'Arbre, sans pour autant emmener l'Injuste un peu trop loin.

- 'faut que j'sois assez loin. Même si j'me rappelle d'où ça se trouve, faut que j'puisse être perdue. Pense à effacer nos traces, quand tu partiras, du coup.

Sans pour autant avoir l'âme d'un chef, Reaper se découvrait des qualités plus sérieuses que celles qu'elle a pu montré entre-temps aux autres enfants. Au moins, il y aura eu une personne pour en témoigner.






fancy as el muerte
Sorry, i was dead: what did i miss?
♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Une minute de silence Empty
MessageSujet: Re: Une minute de silence   Une minute de silence Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Multimedia] LEGO Star Wars raconte sa prélogie en 2 minutes !
» Le temps de jeu toujours en question
» N°1593 - 604 800 secondes !
» Procès ayant opposé Landru au Comté de Flandres
» La radio coupe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-