Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ugly
Ugly

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 11

MessageSujet: Did you just ... ?! - Spitfire   Lun 10 Déc 2018 - 14:27





Ugly a fui. Enfin fui comme elle a pu. Elle a fui les autres sans parvenir à se fuir elle -même. Elle s’est donné la mission un peu absurde, suicidaire presque d’aller chercher des plantes pour les soins. Ca n’est pas son rôle, ça n’est pas prudent. Pas plus que d’y aller seule d’ailleurs. Mais elle avait besoin de fuir la peur, la mort, le changement.
Car malgré les belles promesse, la vie d’aventure, les jeux perpétuels le changement est là. Caché dans les sombres recoins. On promet de ne pas grandir, de jouer pour toujours, de rire à jamais mais pourtant il est là. Tapis dans les corps et les esprits. Car les gens disparaissent, le temps change, les esprits évoluent.

Ugly serre les dents et les poings. De froid ou de rage, elle ne sait pas vraiment. Elle progresse avec difficultés vers le château des singes. Cet horrible froid semble de pas y avoir d’emprise, du moins pour le moment. Là elle aimerait y trouver … Quelque chose, des plantes, des graines, qu’importe. Quoi que ça soit pour être utile, pour aider à soigner ou même trouver un moyen de soigner l’hécatombe qui rampe parmis les rangs des perdus.  Elle n’a rien d’une exploratrice, pas même d’une récolteuse. Son rôle est minime, parfois à la limite de l’inutile. Mais elle a récemment commencé à ne plus le supporter. Peut être pour se vider la tête; peut être pour faire partie du changement si elle ne pouvait pas l’arrêter.

Elle ne sent presque plus ses doigts, ses pieds endoloris par la marche la portent difficilement quand elle débouche enfin sur le château. Tout est calme. Un peu trop pourrait on dire. Elle espère que les singes dorment, ou sont trop inquiets pour venir voir ce qu’elle fiche ici. Pas de temps à perdre. Ugly cherche, fouille, furette. Elle cueille quelques plantes qu’elle pense utiles et les met dans une petite sacoche chapardée il y a quelques jours, alors que cette excursion hasardeuse germait dans son esprit. Elle fait de son mieux, se concentre. Elle ne prépare pas spécialement les baumes ou les onguents. Elle regarde faire, comme toujours. Certaines plantes ont profité de la pluie ayant précédé le froid quand d’autres ont tout simplement été noyées sur place.

Soudain, en laissant traîner son regard au loin en essayant de rappeler si la feuille qu’elle tient entre les mains est utilisable ou non, elle aperçoit un petit buisson, minuscule, aux pieds d’un mur à demi détruit. Sa bouche s’ouvre en silence, à la foi étonnée et excitée. C’est presque trop beau. Elle se redresse doucement et fait un pas dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spitfire
Spitfire

☽ Artifice ☾


✘ AVENTURES : 39
✘ SURNOM : Le Galopin
✘ AGE DU PERSO : Jeune adolescent

✘ DISPO POUR RP ? : Yay, let's play !
✘ LIENS : When it comes to jokes, short and sweet is best.

Papote et fait les 400 coups en darkmagenta


MessageSujet: Re: Did you just ... ?! - Spitfire   Mar 8 Jan 2019 - 22:13

On dit toujours que les animaux ont un sixième sens leur permettant de voir le danger venir quelques instants avant qu'il ne se produise. C'est aussi valable pour les animaux fantastiques comme Spitfire, qui sentait bien que ces derniers temps, quelque chose cherchait, changeait dans le climat, mais ne se produisait pas.
Il eut juste un mauvais pressentiments quelques instants avant que CA se produise.

CA, le Dragonnard ne l'avait pas vu venir de cette manière, ou du moins, pas si vite. CA, c'est le Gel. Le Givre. Le truc qui, en un "fiouuuuuu", a transformé les trois quarts de l'Ile en patinoire. Ca pèle, ça glisse, et c'est devenue une vraie plaie pour trouver quoi que ce soit à se mettre sous la dent.
Quand les animaux n'hibernent (ou n'hivernent) pas, ou qu'ils ne sont pas morts de froid, ils se font geler sur place, et n'osent plus, par conséquent, mettre ne serait-ce qu'un coussinet hors de leur trou.

Le seul moyen de survivre en étant carnivore ? La restriction… et la conversion au véganisme. Pas top pour la Comète de devoir manger des plantes au lieu d'un bon morceau de viande… non seulement il n'y avait pas grand chose dessus, mais en plus ça avait un sale goût et ça ne remplissait guère l'estomac.
Comment les lapins, qu'il appréciait tant chasser, pouvaient-ils constituer leur repas de trucs verts seulement ? Voilà que leur chasseur se mettait à les admirer. Et, dans le cas présent, à les imiter.

C'est ainsi que notre Galopin se baladait gentiment en mâchouillant sans grand entrain des pissenlits (son petit dej'), partant en quelques sortes en éclaireur afin de voir où en était le Givre. Ils s'étaient fait encercler en un rien de temps…
Le rythme de la progression semblait s'être calmé, et la pellicule blanche ne gagnait plus de terrain à vue d'œil. Encore heureux ! Mais que se passait-il ? Qu'est-ce qui pouvait être à l'origine de son avancée plus ou moins rapide ?

Tant de questions à se poser pour une si petite bestiole ! Car oui, inutile de le préciser; Spitfire est petit, pour son espèce. Ou du moins, il avait entendu parler d'un "cousin" (comme il appelle les autres membres de son espèce) bien plus grand que lui. Un tout noir, aux grands yeux verts… c'était quoi son nom, déjà ? Qu'est-ce qu'il devenait, aussi ? Ils ne s'étaient jamais réellement vus en face… et ledit cousin n'en avait pas spécialement envie, d'après ce dont il se rappelait.
Grand cousin mis à part, le voilà arrivé aux alentours du Château des Singes. Lui qui avait longé la limite du Givre sans jamais y mettre les pattes, finit par atterrir dans ce lieu. Faisant un rapide check-up de la propriété, qui semblait complètement délaissée par ses habitants, l'Artifice finit par se couler sur une pierre en hauteur, surplombant les ruines de ce qui fut, auparavant, un grand Château.

Il aurait pu rester là un petit bout de temps, à écouter siffler dans ses oreilles le vent froid, mais ce fut sans compter sur une humaine qui débarqua, au plus grand plaisir du petit reptile qui n'avait plus grand monde à qui parler en ce moment.
Tous les humains semblaient plus ou moins déprimés. C'est vrai qu'avec le temps, quand il fait gris par exemple, leur moral l'est tout autant. En ce moment, ils étaient tous tout gris, tirant la tronche jusque par terre, plus ou moins malades.
Les pauvres…

La fille, donc, semble fouiner un peu partout, récupérant par-ci par-là des plantes ayant plus ou moins d'intérêt thérapeutique. Comment le savait-il ? Par Timber, pardi ! Comment le garçon avait-il pu survivre si longtemps en pleine nature (et il aurait pu vivre encore plus longtemps s'il ne s'était pas fait descendre par un Peau-Rouge) sans connaître un peu des propriétés des herbes qui l'entouraient ? Il lui avait même appris celles qu'il ne fallait surtout pas manger.
Un peu comme les feuilles du buisson qui se trouvait près du mur adjacent aux restes de porte sur lequel le Dragonnard était perché. Oui oui, ce buisson vers lequel la fille se dirigeait justement. Juste un pas, il l'avait vue. S'il ne faisait rien, elle allait s'y diriger pour de bon, et le toucher.

Alors, afin de l'empêcher d'y mettre ne serait-ce qu'un doigt dessus, le petit reptile se releva, s'étira sans un bruit, puis… il atterrit dessus pour s'y coucher.
Oui, vraiment, il sauta de son perchoir sans un mot pour violemment écraser le buisson aux feuilles toxiques en arrivant dessus, puis il s'y installa.
Il fit un tour sur lui-même, un autre dans l'autre sens, puis se roula en boule en se tortillant un peu, histoire de bien écraser les feuilles sous ses écailles. C'est que c'est lourd, une Comète.
Les feuilles du buisson étant maintenant inutilisables, déchirées et froissées, Spitfire releva les yeux vers l'inconnue, lui adressant un petit sourire, toujours aussi muet et parfaitement calme, bien installé sur son tapis de feuilles.
Thug life.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ugly
Ugly

♣ Soigneur ♣


✘ AVENTURES : 11

MessageSujet: Re: Did you just ... ?! - Spitfire   Sam 2 Fév 2019 - 12:20





Ugly laissa échapper un petit cri de surprise sinon de terreur quand elle vit une masse violette fondre sur son buisson. Stoppée dans son mouvement, chancelante et haletante, elle hésita un moment avant de rouvrir les yeux qu’elle avait clôt dans la panique. Qu’est ce qui pouvait bien se trouver là. Qu’est-ce qui, par ce froid avait encore la force de se mouvoir et de s’écraser avec plus ou moins (mais plutôt moins) d’élégance sur ce qu’elle convoitait ?

Elle entendit du bruit, comme si la bête se relevait pour s'installer plus confortablement. Des branches craquaient et des feuilles semblaient pousser un dernier soupir avant de rencontrer un fin terrible. Alors Ugly ouvrit un oeil, prudemment en faisant la grimace, toujours aussi crispée. Elle n’y voyait pas bien alors elle ouvrit le second puis laissa un air circonspect s’installer sur son visage. La bestiole qui se tenait là n’avait pas l’air menaçante mais trônait fièrement sur le SON buisson. Un air choqué passa même brièvement sur son visage quand la créature lui sourit, l’air visiblement fière de son coup.

Il lui fallut quelques secondes pour retrouver sa contenance. Elle n’en revenait à vrai dire pas de : d’une, croiser un bestiole, grosse en plus et possiblement dangereuse, pendant son excursion. Deux, que la bestiole en question ruine sa seule trouvaille de la journée. Et trois, que celle-ci prenne en plus un petit air satisfait une fois ses méfaits accomplis. C’en était vraiment trop ! Ugly ouvrir la bouche une première fois mais aucun son n’en sortit. Elle se racla la gorge puis recommença. La voix un peu rauque au début, l’air passablement énervée, elle se permit carrément de le réprimander.

“Dis donc toi ! Ca t’amuse d’écraser les plantes que je cherche à récolter ? Et ne me ments pas, je sais que tu l’as fait exprès ! Il est rasé, il n’en reste plus rien, c’est inutilisable.  J’espère que tu es fier de toi !”

En vrai, c’était agréable. Oui, agréable. Crier un coup, s’assurer d’être en vie dans ce congelo ou la moitié des êtres vivants sinon plus étaients malades ou morts. Les poumons brûlants de l’air qu’ils venaient d’expulser, le souffle toujours un peu court elle fit un pas en avant. Elle se tenait droite, presque raide. On devinait à travers sa posture un pointe d’inquiétude, encore un brin d’hésitation. Courageuse mais pas téméraire. La gueulante qu’elle venait de pousser ne l’avait pas soudain transformée.

“T’es qui d’abord, pour saccager ma trouvaille ? ... J’en ai besoin en plus, pour les soins.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Did you just ... ?! - Spitfire   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wargame sur la marine et autre
» Aviation et matériels militaires en Indochine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Jungle Luxuriante :: Les Ruines Abandonnées :: Le Château des Singes-