Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hérisson Chanteur
avatar

♐ Papoose des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 58
✘ SURNOM : Le Narrateur
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ LIENS : Une onde sur le lac

MessageSujet: Dans la gueule du loup ~ Salamandre Bleue    Lun 2 Juil 2018 - 16:16

Là où le Givre perce, Hérisson Chanteur s’avance.
Les arbres, mourants, le protègent de son inconscience. Ils dressent leurs branches haut vers le ciel couvert. Il peut ainsi naviguer entre eux, prudemment, bond après bond. Parfois le froid et la neige le font glisser, mais il parvient toujours à se rattraper. Derrière, il entend Cœur de Fée le suivre péniblement. Il devine qu’elle n’est pas enchantée par leur sortie. Elle a tenu à venir, toutefois, aussi ne l’a-t-il pas arrêté.
Il aurait dû. Mais il n’en a pas eu le courage.

La vérité, c’est qu’il a peur.
Il a peur que Pic ait été emporté par le Givre. Que les restes de chaleur dans son cœur ne soient qu’une illusion dont il se berce afin de se voiler la face.
Il a peur pour l’Île. Il sent ses battements de vie s’amoindrir sous les paumes de ses mains. C’est presque imperceptible, maintenant. Elle semble être entrée en hibernation. Ou bien s'être plongée dans un coma profond.
Il a aussi peur pour lui-même, un peu. Moins. À vrai dire, il craint plus pour ceux qu’il laisse derrière lui au travers du sacrifice à venir. Pour sa tendre mère, Abeille Vigilante, et pour Salamandre Bleue, qui restera avec lui jusqu’au tout dernier moment. Il ne s’inquiète pas pour le reste du clan, en revanche. Il sait qu’ils sauront se remettre de sa disparition et continuer à avancer. À leur rythme tranquille et constant.

Soudain, des cris percent.
Ce sont des cris affreux et sauvages, pire encore que ceux des Masques du Temple Maudit.
Ce sont les Orbleus. Ils sont proches.

Rissou s’immobilise sur sa branche. Elle craque lentement sous son poids.

Son regard se tourne enfin vers Salamandre. Tout le long du trajet, il a peiné à supporter sa présence. Même lui se rend compte, que ce qu’il s’apprête à faire ne sera pas doux pour sa sœur.

Cœur de Fée.

Son regard est chaud et tendre comme du chocolat fondu. Il a beaucoup d’affection pour elle.
Elle doit encore vivre sa propre Histoire, celle des retrouvailles avec son frère. D’ordinaire, il l’épargne et la protège des mauvaises choses.
Il a la gorge serrée.

Tu peux encore faire demi-tour.

Il espère une réponse et en devine une autre à venir.






©️ Avatars par Wilhelm DogFish.   


Dernière édition par Hérisson Chanteur le Mar 11 Sep 2018 - 0:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salamandre Bleue
avatar

♐ Papoose des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 54
✘ SURNOM : La Tenace
✘ AGE DU PERSO : 11 Printemps

✘ DISPO POUR RP ? : 3/2, mais vous pouvez toujours demander.
✘ LIENS : To have Faith is to have wings

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup ~ Salamandre Bleue    Sam 14 Juil 2018 - 1:04

Il fait froid. La peau de son visage tire, et Salamandre se couvre un peu plus pour se protéger. Malgré tout, tout autour l'agresse et l'enfant plisse ses yeux, qui larmoiraient s'il y avait davantage de vent. Son costume corbeau lutte contre l'ivoire du monde, tout emmitoufflée qu'elle est dans des tissus chauds. Ses pieds, pour une fois, ne sont pas nus. Elle avait tempêtée quand Elan lui avait imposé de les couvrir. Mais maintenant, elle est contente de l'avoir écouté. C'est souvent comme ça que ça se passe, de toute façon.

La neige ralentit sa progression, la fait glisser, et l'enfant se demande pourquoi tu as besoin d'aller si loin. Vous auriez pu jouer dans les bois, non loin du camp. Ce n'est pas qu'elle craint la nature, mais plutôt que ce trajet la fatigue davantage.. Et que le voyage n'est pas très drôle. Toi non plus, d'ailleurs. Tu te contentes de mener devant. Salamandre, tenace, continue à ta suite. Sans trop savoir pourquoi, quelque chose lui souffle qu'il va se passer quelque chose. Quelque chose d'important. Mais ça ne ressemble pas à un de tes jeux. D'ailleurs, tu ne te ressembles pas non plus. Quelque part, ça lui fait un peur. Mal à l'aise, Salamandre pour une fois ne babille pas. Elle se tait, te suit comme elle peut, observe. Pourquoi cette impression que quelque chose ne va pas ?

Tu ne parles pas, tu ne partages pas. Ce n'est pas normal, pas de cette façon là. A te voir tracer ta route ainsi, elle n'arrive pas à déterminer si tu fuis quelque chose, ou si au contraire tu as entamé une grande quête qu'elle ne saisit pas. Mais son coeur frissonne, et pas que du froid.

Plus loin, du bruit. Des cris. D'instinct, elle s'agrippe à sa branche et se fige. Toi aussi, d'ailleurs. Avec un petit reniflement nerveux, la Tenace se rapproche de toi, Tu viens de te tourner vers elle, et ses yeux d'azur te fixent sans flancher. Mais il y a des nuages dans le ciel de ses yeux, peut-être les devines-tu. Et ton regarde à toi..

Ton regard fait mal. C'est presque physique.

Elle est là, quand tu l'appelles doucement. Tes yeux tendres lui donnent envie de pleurer sans qu'elle ne sache pourquoi. Ta dernière phrase n'aide pas. Elle ne l'aime pas, Salamandre. On dirait que c'est comme un au revoir, comme un "je vais faire une bêtise" bien trop gros. Les cris des Orbleus se rapprochent, et les yeux de Salamandre s'agrandissent soudain. Ton pèlerinage si loin. Tes mots qui sonnent tristes. Elle a peur, l'enfant-oiseau. Peur de ce que tu vas faire, peur de ce qu'elle devine presque. Son instinct lui hurle que c'est pas bon.

Elle veut parler, dire quelque chose. Mais sa gorge est serrée, nouée. Si nouée qu'elle peine à déglutir, et que ça lui brûle la gorge. Ses yeux te fixent, de toute leur intensité. Tout ce qu'elle peut faire, c'est tendre sa main et attraper ton poignet.

Salamandre te fixe, sans ciller, comme si sa vie en dépendait. Ou peut-être la tienne ? Elle te fixe, elle te voit, comme pour ne rien oublier de toi. Son estomac n'est plus qu'un noeud qui a plombe, sa gorge trop sèche se joint au chorus, et ses yeux la brûlent soudainement. Mais sa main te garde, et son regard ne flanche pas. La Tenace n'a pas volé son nom, après tout.

Jamais Corbeau ne s'est tant agrippé à quelqu'un.







Salamandre Bleue s'entête en #1A76BD.

Merci Fre. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hérisson Chanteur
avatar

♐ Papoose des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 58
✘ SURNOM : Le Narrateur
✘ AGE DU PERSO : 12 ans

✘ LIENS : Une onde sur le lac

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup ~ Salamandre Bleue    Jeu 13 Sep 2018 - 17:45

Les beaux yeux bleus de Salamandre sont assombris par une pluie qui hésite encore à tomber. La douleur perce le cœur de Hérisson Chanteur. Sa volonté ne flanche pas, pourtant. Il est décidé. Il fait quelque chose de mal. Pour les bonnes raisons, selon lui. Il a conscience de cela. Mais cette menace, ce froid qui fait trembler le petit corps volatile de Cœur de Fée, elle les emprisonne tous dans l’Histoire. Une tragédie à venir. Une tragédie terrible, dont il ne veut pas.
Le papoose a la prétention de penser pouvoir y faire quelque chose. Peut-être se trompe-t-il.

La main s’agrippe à son poignet.
Là, Hérisson voit. L’oiseau trop jeune pour voler, qui s’accroche de toutes ses forces à la branche -celle qui l’empêche de tomber du haut de la falaise. Hérisson réalise. Ce qu’il représente ; le symbole de cet instant fatidique.
Les cris d’acclamation des Orbleus le ramènent toutefois à la réalité. Ils sont un peu lointains, mais ils résonnent dans son esprit avec lourdeur. C'est un appel.
De son cœur percé suinte un liquide sale et sombre. Toxique. Il sait, tout au fond de lui, qu’il se condamne. Il a peur et il ferme les yeux pour ne pas voir.

Soudain, la bouche de Hérisson Chanteur s’écrase contre le front de La Tenace. Et il lui donne tout : son être, son âme, son amour, ses souvenirs, sa chaleur. Son humanité.
Sa main libre est plongée dans la chevelure hirsute de Salamandre, s’y accroche avec une émotion qu’il n’a pas l’habitude d’exprimer.

Je t’aime.

C’est pur. C’est fort. C’est inébranlable.

Envole-toi.

Il plante son regard sombre dans celui de sa sœur. Il la soutient. Il s’échappe. Il souffle une bourrasque puissante et l’encourage à déployer ses ailes.
Il la rejoindra dans les nuages.
Il la rejoindra.
Mais pas aujourd’hui.

D’un mouvement leste, Rissou se laisse glisser. Se détache de Salamandre Bleue. Il chute.
Il part affronter l’Histoire qui s’évertue à lui échapper.






©️ Avatars par Wilhelm DogFish.   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salamandre Bleue
avatar

♐ Papoose des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 54
✘ SURNOM : La Tenace
✘ AGE DU PERSO : 11 Printemps

✘ DISPO POUR RP ? : 3/2, mais vous pouvez toujours demander.
✘ LIENS : To have Faith is to have wings

MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup ~ Salamandre Bleue    Ven 28 Sep 2018 - 1:30

Elle t'avait attrapé. Sans pouvoir faire autre chose que te regarder, sans pouvoir parler, sans pouvoir bouger. Les cris, plus loin, lui glacent le sang. Salamandre n'est pas une enfant peureuse. Elle en a déjà croisé, des Orbleux. Elle les a vu, les a esquivé. Aujourd'hui, pourtant, ils lui semblent plus affreux que d'habitude. Peut-être à cause de toi, de cette aura étrange que tu dégages. L'enfant ne sait pas quoi faire, ni contre quoi se préparer. Alors elle serre ton poignet, pince les lèvres, se crispe tout entière. Sa mâchoire lui fait même un peu mal, et la petite huronne découvre à quel point elle est tendue.

Tu fermes les yeux, toi. Tu fuis, tu te dérobes. Pas elle. Jamais. Elle t'observe, elle te scrute, elle te voit sans comprendre pourquoi ça lui semble si vital de le faire.

Tu l'embrasses sur le front, et ça lui fait mal. Sans qu'elle ne sache pourquoi.
Tu lui dis que tu l'aimes, et Salamandre se sent transpercée de toute part, comme si son coeur allait exploser.
Tu lui souffes un vent puissant et lui dis de s'envoler. Mais trop tard : elle a perdu ses ailes.

C'est toi qui t'envoles à sa place, après un dernier regard que l'enfant n'oubliera jamais. Le regard d'un perdu, le regard d'un noyé.

Salamandre te voit voler, atterir, partir. Disparaître. L'abandonner toi aussi.  Elle ne bouge pas, même quand tu t'éloignes, même quand les cris excités des Orbleux lui disent qu'ils t'ont trouvé. Que tu les as rejoint. Car c'est bien ce que tu as fait, non ? Elle t'a bien vu faire : tu n'as pas glissé. Ce n'est pas un accident.

Tu es parti. Toi aussi.

Un hoquet, sec. Rauque. Salamandre ne sait plus comment pleurer. L'air lui semble soudain trop lourd et trop rare en même temps. Vivre, pour la première fois, lui semble impossible à faire. Il faut se souvenir comment respirer, pour ne pas être toujours en apnée comme ici. Bouger des muscles, les coordoner, pour parvenir à se décoller de son perchoir et doucement descendre de l'arbre. Ca rate. Elle tombe. La neige qui se glisse dès que possible dans les replis de ses habits lui rappelle ce que c'est que les sensations. Le froid. Dehors comme dedans. Quelques branches l'ont frappé dans sa chute, c'est le vermeil qui vient pleurer sur la neige à sa place. Salamandre ne peut pas, ses yeux sont secs. Désespérément secs.

Salamandre ne sait plus vraiment comment elle parvient à partir, à marcher loin de là. Ses membres endoloris par la chute peinent à se frayer un chemin dans la neige. Il lui semble avoir hurlé à la mort, longtemps. Des cris moches, des cris sans finesse ni poésie. La douleur à l'état brut, comme lorsque Bulot était mort sous ses yeux. Peut-être bien qu'elle a crié, oui. Salamandre n'en est plus vraiment sûre. Mais sa gorge lui fait mal. Elle tout entière a mal. Trop mal pour qu'elle sache comment réagir, comment penser. Cette fois, il n'y a personne pour l'accompagner. Cette fois il n'y a pas Reverse pour lui tenir la main. Une seule idée revient en boucle, encore et encore et encore. Un mot. "Parti."

Parti comme son frère qui a disparu il y a si longtemps et qu'elle cherche encore à chaque battement de coeur.
Parti comme Bulot Sympathique, un peu mentor, un peu grand grand frère de forêt.
Parti comme Porc-Epic Impétueux, sans qui le sol n'est plus aussi stable qu'il l'était.
Parti Hérisson Chanteur, aussi. Adieu les jeux, l'imaginaire, l'insousciance.
Partie Reverse, qu'elle n'avait jamais revue.

Adieu, adieu, adieu.

Salamandre trouve que l'Amour a un gout de sel.

Puis, au bout d'un moment, vient une seconde idée. Plus cruelle encore, peut-être, mais qui avidement plante ou replante ses griffes dans la conscience de la Tenace. Partis, oui, tous. Mais est-ce vraiment un hasard ? Peut-être que c'est de à cause d'elle. Peut-être que d'une façon ou d'une autre, elle est responsable de tout ça, tout comme de la mort de ses parents. Peut-être qu'il y a une malédiction, ou une faute qu'il faut expier. Peut-être qu'elle n'a pas le droit d'aimer, d'êtrer aimée, d'avoir des gens sur et pour qui compter.  

Tout s'explique.

La Tenace est éteinte, alors qu'elle continue de trébucher dans la neige sans avoir de destination précise. Le sang a givré sur elle, ses lèvres sont bleues, ses cils de neige. Le seul son qu'elle fait, c'est le claquement de dents qui la secoue de part en part. Comme s'il fallait que son corps prouve qu'il vit, qu'il bouge encore. Mais c'est un peu trop tard.

L'éclat dans le regard de Salamandre, lui, est mort.







Salamandre Bleue s'entête en #1A76BD.

Merci Fre. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans la gueule du loup ~ Salamandre Bleue    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dans la gueule du loup
» Dans la Gueule du loup
» Jour 2 : Pauvre petite
» « Le renard prit dans un piège à loup » - Faustus
» Do you want an adventure ? ~ Jerk & Salamandre Bleue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Jungle Luxuriante :: Les Profondeurs Périlleuses-