Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ciel
avatar

☼ Prince des Fées ☼


✘ AVENTURES : 167
✘ SURNOM : Le Lorialet - parfois le petit prince
✘ AGE DU PERSO : Un hiver

✘ DISPO POUR RP ? : oui
✘ LIENS : Dessine-moi un mouton et Apprivoise-moi.

MessageSujet: [INTRIGUE 6 - Fées] Effort de guerre    Dim 24 Juin 2018 - 18:22

[résumé en bas de post]






Le coeur de Ciel lui paraissait extrêmement lourd, et il se demanda si ledit coeur ne s'était pas changé en pierre par inadvertance. Peut-être avait-il usé de ses capacités de camouflage en état de somnambulisme ? Il n'avait cependant guère le temps de s'attarder sur ces questions, car la Reine l'avait chargé d'une mission importante.

Trop occupée à visiter les malades – temporairement installés dans la grande salle de réception du Palais Royal – Mab avait en effet délégué une partie de son autorité au petit prince, qui se trouvait dès lors alourdi d'un prestige dont il était fort peu coutumier. Encadré par la garde et en particulier par Crépuscule, Ciel parcourait solennellement le long corridor qui menait au grand hall. Tous les serviteurs et les gardes ployaient leur haute – du moins en comparaison de la sienne – silhouette, mais cela ne faisait que l'impressionner davantage.
On ouvrit les deux immenses portes et on annonça son nom et son titre.

Concentrant tous ses efforts à garder un visage de marbre comme le voulait l'étiquette, le Lorialet rejoignit l'estrade rouge et s'installa dans le grand trône de sa mère d'adoption, lequel était bien évidemment mille fois trop imposant pour sa frêle stature.

Bienvenue dans le Palais de sa Masjeté la Reine, déclara-t-il d'une voix qu'il aurait voulu moins aiguë. Heum, je... je suis le prince Ciel et je mènerai cette assemblée en l'absence de Mab.

Ces visages lui paraissaient si austères, si scrutateurs ! Comme il lui était difficile de ne pas baisser les yeux devant si vaste foule ! Ah, si seulement Soleil avait été là, à côté de lui, réchauffant ses doigts et par là même son coeur.

Comme vous le savez, un Givre Mortel envahit peu à peu l'île de Jamais et détruit l'oeuvre de la nature. Les Gargouilles ont été rejointes par les O... Orbleus. Chaque fée valide et saine se doit de participer à la guerre que nous nous apprêtons à mener.

Il espérait qu'il n'avait pas oublié une phrase du discours qu'il avait appris par coeur.

Quiconque est prêt à se battre, de quelque moyen que ce soit, devra faire entendre sa voix et ses choix, afin que nous l'affections à des missions précises ! Les artisans devront participer à l'effort de guerre, tandis que les combattants redoubleront d'effort devant l'adversité !

Sa voix prenait de l'assurance à mesure qu'enflait son zèle.
Il finit même par se lever :

Peuple féérique ! Le Pays de Jamais a affaibli les hommes et empoisonné les créatures. Nous sommes ses éternelles et vaillantes défenseures, car nous les premières l'avons apprivoisé. Aujourd'hui plus que jamais, nous devons nous battre !

Une salve d'applaudissements ensuivit ses paroles et Ciel se rendit compte qu'il était en nage et à bout de souffle. Il se rassit, vaguement étourdi.

Puis, une fée en habit de cérémonie s'avança sur l'estrade, déclamant d'une voix très protocolaire :

Les fées valides seront appelées l'une après l'autre et devront alors présenter leurs compétences et leurs éventuelles idées. Du matériel sera fourni aux projets en nécessitant le support. Les fées artisanes participant à l'effort de guerre seront pourvues d'un bracelet jaune. Les fées mercenaires, qui combattent le givre et les Orbleus, seront pourvues d'un bracelet rouge. Les fées infirmières, veillant sur les malades, seront pourvues d'un bracelet bleu.

Il se mit à lister les premiers noms, suivant un ordre très logique pour les fées mais que nous autres humains serions bien peinés de comprendre.


résumé + précisions:
 








Ciel murmure en darkkhaki.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orge
avatar

☼ Fée des Champs ☼


✘ AVENTURES : 84
✘ SURNOM : La têtue
✘ AGE DU PERSO : quarantaine version fée

✘ DISPO POUR RP ? : oui !
✘ LIENS : Fiche
Dés à coudre
aventures en cours : 1-2-3

MessageSujet: Re: [INTRIGUE 6 - Fées] Effort de guerre    Dim 24 Juin 2018 - 19:36

Orge avait bien vu que le temps allait au frisquet mais là… LÀ ! C’était trop fort.

Non seulement il gelait à se faire congeler les doigts de pieds et le reste avec, mais en plus y’a ces «  orbleus » qui viennent de je ne sais où, contaminant tout le monde y compris les fées… D’abord les gargouilles et maintenant ça…
De plus ce froid n’était normal enfin selon les critères de l’île bien entendu. C’est pas le froid de l’hiver qui endort doucement les plantes pour les laisser se reposer jusqu’au printemps. Le givre était comme un prédateur, s’attaquant aux plantes et aux fleurs sans les laisser de répit. Non seulement ça, mais ce froid a amené plein de saletés de maladie et Orge a vu ses coups de fatigue redoublés. Quelle plaie !

La têtue se doutait bien que c’était la faute du sale gosse volant, comme toujours hein, même si elle entendu des rumeurs à propos de Hook possédé par une sorte d’esprit givré. Mais bon, qu’importe à qui la faute, la situation est comme ça et il est temps de se bouger les miches pour arranger les choses !

Et ça, la reine Mab semble l’avoir bien compris et c’est sur son ordre qu’a été organisé une réunion d’urgence dans le grand hall du palais où toutes les fées étaient invité à venir pour énoncer leur rôle et faire part de leurs suggestions pour lutter contre ce nouveau danger.

Elle fut surprise de voir Ciel à la place de la reine Mab mais celle-ci devait déjà être assez débordée comme ça… De plus, il s’est bien débrouillé le petit, son discours était pas mal et elle l’applaudit chaudement avec le reste de la foule.

Les fées furent appelées les unes après les autres et recevaient un bracelet selon leurs rôles, les choses étaient bien organisées, il faut le dire.
Quand ce fut son tour, elle se présenta avec une simple petite courbette et n’y alla pas par quatre chemins.

 « Bon ben moi, c’est tout réfléchi, je m’occupe des plantes, comme d’hab quoi ! »

Responsable des récoltes elle l’est, responsable des récoltes elle le restera.

 « Faut s’occuper de la préservation des plantes pas encore atteintes par le givre. En priorité, les fleurs de nectar et l’ambroisie car si ça continu comme ça on n’aura plus rien à se mettre sur la dent ! Car bon, s’occuper  des malades et combattre les orbleus, c’est bien joli, mais si on a le ventre vide, on n’aura pas la force de faire quoique ce soit ! »

Si c’est pour une guerre qu’elles doivent se préparer, la gestion des vivres est primordiale.

  « Les fées des champs et des forêts doivent participer à l’effort. Et les autres fées aussi peuvent aider hein ! Pour l’instant, on s’occupe des alentours des archevilles uniquement, pas besoin d’aller crapahuter plus loin. Et on doit essayer de faire pousser de nouveaux plants à l’intérieur même des différentes archevilles, tout recoin de terre est bon à prendre. »

Même au palais, s’il le faut ! Beaucoup de plantes ont été touché par le froid et même si on ne peut combler totalement ces grosses pertes, faut faire de son mieux pour limiter les dégâts. Les plantes, les fleurs, c’est la vie et s’il y en plus tout est fini…

N’ayant plus rien d’autre à dire, Orge se retira prestement avec une autre petite courbette et rejoignit la foule, non sans avoir reçu son bracelet rouge.

Sentant le fatigue pointer le bout de son sale museau, elle s’adossa contre un mur au fond, écoutant d’un oreille distraite les présentations des autres fées après elle.






Merci Psy :3 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ether
avatar

☼ Fée Messager du Palais ☼


✘ AVENTURES : 136
✘ SURNOM : Le Séraphin, le Messager et Hermès pour la plupart des habitants de l'Île
✘ AGE DU PERSO : Respectable pour une fée - Ressemble à un éphèbe d'à peine vingt ans lorsqu'il prend taille humaine

✘ DISPO POUR RP ? : Si tu es belle avec plaisir, sinon c'est à voir ♥
✘ LIENS : Le Messager
Les Métèques
La Psyché

MessageSujet: Re: [INTRIGUE 6 - Fées] Effort de guerre    Mer 18 Juil 2018 - 17:53

Effort de Guerre


ft. les Fées


Un véritable brouhaha dans la salle du trône.
Nonchalamment adossé au fauteuil royal, les yeux parcourant la foule amassée en bas de l'estrade et un sourire au coin des lèvres. Je me permets d'adresser un sourire moqueur à Crépuscule de l'autre côté du trône, légèrement en retrait : elle a toujours cet air guindé qui donne envie de lui arracher une réaction. Mais encore une fois elle ignore superbement ma tentative. Tant pis.

Nous attendons Ciel.
À part les employés du palais personne ne sait que Mab ne présidera pas cette réunion d'urgence.
Elle n'a pas dû beaucoup argumenter pour que j'y assiste également au lieu de lui tenir compagnie auprès des malades : je crains trop de contracter un virus ou pire, le Virus. Et puis les mondanités sont mon domaine contrairement à la charité - cela a plutôt tendance à me donner des nausées.
De plus, Mab m'a demandé de soutenir son protéger devant les loups du peuple et des aristocrates : j'aime bien trop le petit Prince pour ignorer son angoisse mais l'on m'a interdit de le déranger avant l'audience - une histoire de texte appris par cœur.
Lorsqu'il fait enfin son entrée je me redresse, la foule se tait et le regarde hisser sa frêle personne sur l'immense trône. Je me retiens de poser une main apaisante sur son épaule, bien qu'il semble en avoir besoin : je connais sa petite fierté et en cet instant il est le Prince, pas mon petit Ciel.
Je le laisse prendre la parole avec sa voix aiguë et incertaine et c'est avec une grande fierté que je sens l'assurance rafermir son timbre, que j'écoute son très bon discours. Et que je l'applaudis avec le reste du public.
Il se rassoit et cette fois-ci je pose une main douce et apaisante sur sa petite épaule tout en lui souriant ; un sourire où je fais passer toute ma fierté, ma tendresse pour lui et même mon respect. Mon Lorialet devient un vrai prince.
J'écoute les fées présenter leurs rôles avec une attention plus ou moins aiguë en fonction de la dite fée.
Moi même me sens peu concerné par ce qui suit : je ne prendrais part à aucun combat et continuerais mon travail de Messager de la Reine, des Archevilles et du peuple féerique. Cela a été vu avec la Mab - elle connait aussi bien que moi mon habilité guerrière.
Je regrette tout de même de ne plus pouvoir approcher du Port, maintenant déclaré comme zone hautement dangereuse. Je ne pourrais plus que visiter les peaux-rouges et les enfants dans leur canyon.
Mais même l'idée de survoler le domaine du Givre pour autre chose que mon devoir de Messager me glace les ailes.
Je vais sûrement rester à la Citadelle : Ciel sera content de m'avoir près de lui et je pourrais le distraire, lui et Mab.
Je pourrais également tenter de raisonner cette dernière sur ses folles idées de sorties aussi... Qu'elle laisse ses gardes se charger des Orbleus ! Connaissant la réputation de Crépuscule je suis certain qu'elle y prendra un plaisir macabre.
Les fées sont si petites et fragiles...

codage par Junnie sur apple-spring












Dernière édition par Ether le Ven 20 Juil 2018 - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mab
avatar

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 44
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Tout doux !
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: [INTRIGUE 6 - Fées] Effort de guerre    Ven 20 Juil 2018 - 0:03

[HRP : C'est long pour "pas grand chose", il y a un résumé en bas de post.]

L'instant est grave.

C'en est ainsi depuis l'apparition des Gargouilles, fées de sel nées de la Pluie Salée, mais nous arrivons à présent au paroxysme de l'histoire.

Le Givre.

Hook et sa glace prennent le contrôle d'une bonne partie de l'île. Le Grand Arbre est soumis aux mêmes durs aléas de la météo que le reste des contrées glacées. Et Peter est dans le même état. Mab n'est pas sans connaître la situation. Elle a eu vent de la mort de Mirka, et des obsèques qui lui ont été consacrées. Elle se serait déplacée, si elle n'avait pas ses propres forces à organiser. A réorganiser, plus précisément.

La fin de la Pluie Salée n'a pas signé l'accalmie des malades chez les fées. Au contraire. Et l'arrivée de Givre amène avec lui des tonnes de virus plus mauvais les uns que les autres. Sans compter les attaques des Gargouilles, et de ces nouvelles créatures nommées Orbleus. Mab ne saurait plus où donner de la tête, si elle n'avait pas cette poignée de personnes sur lesquelles elle sait pouvoir compter.

Et aujourd'hui, il s'agit de Ciel.

Afin de pouvoir rendre visite aux malades et aider les soigneurs de son mieux tout en rassemblant le reste de la population féerique au Palais pour organiser l'effort de guerre (car c'est bien une guerre qu'il leur faut mener à présent), Mab a demandé au Lorialet de prendre sa place dans la Salle du Trône. La légitimité du Prince ne sera pas mise en doute, et ses paroles seront écoutées aussi bien que les siennes, elle en est convaincue.

La Reine a aidé son enfant à préparer son discours, lui glissant les idées clés sans jamais lui en imposer l'exacte diction. Il est capable de se débrouiller seul dans ce rôle : malgré sa jeunesse, il a été éduqué pour.

L’Étincelante a cependant demandé l'appui d'un ami sûr : Éther lui a garanti qu'il épaulerait Ciel de sa présence, lui fournissant au besoin le support nécessaire, mais surtout un rempart face aux plus belliqueux. Entre le Messager et le Bourreau, la Reine ne doute pas que le Prince sera tout à fait capable de se faire entendre.

Glissant un sourire bienveillant en guise de "Bonne chance" à son fils alors qu'ils se séparent, Mab se rend ensuite dans la grande salle, où se trouvent les blessés. Certains, dont le stade de Salimorbus est trop avancé, sont également placés en quarantaine. Elle a insisté pour que seuls les guérisseurs et fées infirmières aient accès à cette salle : elle ne veut pas prendre le risque que des virus se propagent plus que nécessaire. Cependant, deux de ses meilleurs chevaliers montent la garde : on ne peut être trop prudent. Ils la laissent passer avec une révérence, et Mab se rend aussitôt auprès du Guérisseur-en-chef, non sans parcourir la salle du regard. Elle est bien trop pleine à son goût.

La tête haute, droite sans sa robe longue tissée de différentes feuilles, dans des tons de verts qui foncent au fur et à mesurent que le vêtement descend, une cape de plumes de paon dans laquelle elle s'emmitouffle, autant pour rester au chaud que pour éviter les contacts, son Altesse écoute avec attention le rapport qu'on lui fait sur le nombre de blessés, de malades, l'avancée des virus et l'état des fées en quarentaine. Elle pose quelques questions pour s'assurer que tout est en ordre, que soigneurs comme soignés ne manquent de rien, puis entreprend de faire le tour des lits. Mab a un mot et un sourire pour chacune des fées présentes, répond aux questions de certaines avec sa douceur habituelle, ignore le pincement au coeur que lui procurent les plus souffrantes.

Quand elle le peut, elle apporte son aide : une vasque d'eau pure remplie par-ci, une plante aux propriétés médicales plus vite poussée par-là... Aux plus souffrantes, elle saupoudre un peu de poussière pour leur permettre -pour au moins quelques minutes- de plonger dans des songes agréables. Tout n'est pas sans heurts, certains patients aux symptômes plus violents que d'autres sont difficiles à gérer, et la présence de la Reine fait du bien au moral de chacun, bien qu'il épuise le sien. Malgré tout, elle ne regrette pas cette visite : elle est importante, nécessaire. Il lui faut montrer qu'elle ne se contente pas de régner du haut de son trône, pour continuer à garder un contact avec son peuple.

En parlant de ce dernier, il est temps de le rejoindre dans la salle du trône. Mais Mab ne souhaite pas saper l'autorité de Ciel, à qui elle a laissé la main-mise sur l'entière opération. Un sourire mutin se glisse sur ses lèvres alors qu'elle parcourt le couloir. Soudain, la Reine disparaît, se fondant dans son environnement immédiat. Ainsi camouflée, elle ne risque pas de perturber les prises de position du Prince, au cas où la réunion n'est pas aussi calme que prévue : avec les fées, c'est toujours à prévoir.

Incognito, la Reine se glisse donc dans la salle, par l'une des portes dérobées à proximité du trône. Heureusement, c'est du côté d’Éther qu'elle arrive, car Crépuscule aurait tôt fait de la mettre en joue, si elle n'est pas assez discrète.

On n'apprend pas à la Reine à faire la grimace, cependant. Et l'occasion est trop belle.

Un léger vent semblant venir de nulle part et partout à la fois perturbe la coiffure parfaite du Messager -elle reconnaît là le talent de Bardane- tandis que Mab laisse tomber son camouflage, réapparaissant progressivement aux yeux de tous, juste à côté du trône, comme si elle avait toujours été là. Ciel comme son personnel proche sait parfaitement qu'il n'en est rien, cependant. Quant aux autres... ils se diront probablement qu'ils n'ont pas remarqué l'arrivée de la Reine, trop pris par leur inscription.

"Je suis ravie de constater que tout se passe à merveille, jeune Prince."

Dans cette salle publique et bondée, c'est le seul compliment que Ciel peut s'attendre à recevoir. Il n'est cependant pas anodin, tout comme l'éclat chaleureux du regard noisette qu'elle pose sur le Lorialet avant de parcourir la foule avec bienveillance. A présent, si son peuple a des questions, ils seront au moins deux pour y répondre.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pétrole
avatar

☼ Fée des Marais ☼


✘ AVENTURES : 116
✘ SURNOM : l'Or noir
✘ AGE DU PERSO : Plutot agé

✘ DISPO POUR RP ? : 3/3
✘ LIENS : Fiche

Dé a coudre

MessageSujet: Re: [INTRIGUE 6 - Fées] Effort de guerre    Sam 4 Aoû 2018 - 8:40

Il y avait du monde dans la salle. Beaucoup de monde de ce petit monde ailé.
Toute les fées, ou presque, s'étaient amassées devant le trône et attendaient avec impatience la venu de la reine Mab et que ne débute le discours tant attendu concernant les derniers évènements qui avaient eu lieu sur NeverLand.
C'était qu'il y avait beaucoup à dire.
Entre le froid saisissant, les gargouilles et les monstres orbleus, il était grand tant que les fées se rassemblent et que des décisions soient prises. Il fallait impérativement s'organiser.
Ce fut donc pour cette raison et dans un état d'esprit motivé à l'entre-aide que Pétrole s'était également rendu au Palais Royal.
L'Or noir, aussi coutumier du luxe qu'il se disait être n'était pourtant pas un habitué des lieux.
Loin de la.
C'était même tout le contraire.
Et c'était également sans compter sur le malaise qu'il pouvait éprouver en compagnie d'autant de congénères, bien plus habitué à la solitude et au silence de ses marais.
D'ailleurs, il semblait bien que la fée toute luisante de noir ne soit pas la seule à être incommodée, car alors qu'il avait voulu se frayer un chemin dans la foule magique et toute brillante de poussière étoilée, souhaitant se rapprocher du trône pour mieux voir la magnifique Mab, toute les fées se trouvant sur son chemin s'étaient alors écartées, lui laissant bonne place pour passer, le groupe se fendant à chaque pas de l'Or noir.

Celui ci aurait pu prendre cela comme une marque de respect, car vu de l’extérieur et si on ne prêtait pas trop attention aux mines dégoutées, cela donnait l'impression que toute les fées, en s'écartant de la sorte, souhaitaient laisser place a Pétrole.
Mais la fée sombre n'était pas dupe et n'avait pas pu faire abstraction des visages qui se tordaient, des mains qui se plaquaient contre les nez et encore moins des quelques exclamations répugnées s'élevant à son passage.
Soit disant que cela sentait mauvais.

Pétrole fit cependant comme si de rien était.
Ces goujats ne comprenaient rien à rien.
Était ce la l'expression de leur plus belle solidarité ?
Il ne connaissait de toute façon rien au doux parfum de la rareté, de la fortune et de la puissance qu'il représentait.
Bah.
Cela n'avait aucune importance, puisque bientôt, la sublime reine des fées allaient apparaitre et s'exprimer.

Il n'est alors pas difficile d'imaginer la déception de l'Or noir lorsque ce fut Ciel qui prit place dans le large trône qui lui allait bien trop grand !
Ce serait donc ce gringalet qui allait déclamer le discours ?
Pétrole fit une moue contrariée, croisant les bras sans pour autant lâcher des yeux le petit Prince qui commençait à déclamer.

Ce n'était pas que l'Or noir n'aimait pas Ciel.
Il l’appréciait autant qu'il pouvait apprécier un fée garçon.
Autant dire qu'en effet, finalement, peut être qu'il ne l'aimait pas tant que ça..
Mais c'était surtout que Pétrole nourrissait une passion sans borne pour la reine Mab et qu'il se faisait un immense plaisir de pouvoir la croiser !
Mais non...
A la place de cela, ce serait donc Ciel.

Pourtant, il n'y eu pas grand chose a redire quand a son intervention.
Le discours avait été juste. Proprement dit. Quelques variations de voix de ci de la mais rien de catastrophique.
Ainsi donc, comme le pressentait la fée sombre, ce serait sous le signe de la solidarité que toute les fées s’attèleraient a sauver le pays de Jamais.

Cependant, le sentiment de fraternité qui habitait l'Or noir jusqu'ici s'était comme évaporé, remplacé par celui de la déception.
Qu'il était dur parfois d'avoir a faire avec des fées, quand celles ci n'avaient de place que pour un seul sentiment à la fois.
Pétrole n'avait plus du tout envie d'aider, ni même de participer en quoi que ce soit, et même l’enthousiasme débordant de certaines congénères ne suffit pas à redonner des couleurs au petit cœur tout noir.
Ce fut donc le pas trainant que Pétrole se dirigea vers la fée tout en habit de cérémonie, alors qu'il avait appelé son nom.

"Moi, je n'ai rien à apporter."
Fit-il alors de sa voix morne, ses bras toujours croisés et la mine fermée. Le froid avait considérablement ralenti son flux de pétrole et celui la avait comme épaissi, se détachant en morceaux qui s'accumulaient sur sa peau blanche nacrée et brillante, plus visible de ce fait qu'a l'accoutumé.
Il y eu comme un vent glacial dans l'assistance, les autres fées n'en croyant peut être pas leurs oreilles !
Quel toupet !

"Menteur ! Tu sais très bien comment tu pourrais être utile !"
Qu'une autre petite créature ailées avait lancé, et le visage de Pétrole s'était un peu plus renfrogné, fusillant des yeux celle qui s'était manifesté juste avant que son regard ne se dirige vers Ciel, un chouilla dans l'appréhension.
Ce n'était pas que l'Or noir craignait d'être mal jugé par le prince mais il savait malgré tout que son avis comptait.

Mais la, ses grands yeux tout noir s'agrandirent de surprise !
Juste aux cotés du prince se tenait désormais...

La reine MAB !!

Pétrole ravala brusquement sa respiration et un morceau de noir se bloqua dans son œsophage, le faisant tousser méchamment, le forçant même à se plier en avant et a se taper sur le torse pour que l'air passe de nouveau.
Une fois la gène passée, il se racla la gorge, se redressant, la mine pas très fière.
Depuis quand était elle la ? Quand était-elle apparu ? Il était pourtant sur que la reine n'était pas présente jusqu'ici...
L'on reconnaissait bien la la grâce discrète et la magie de cette souveraine dont Pétrole actuellement et intérieurement ne tarissait pas d'éloge.

"Allez l'Or noir ! Ne fais pas comme si de rien !"
Qu'une autre fée avait lancé à son tour. "Contre le givre, le feu étouffe, la chaleur se meurt, la lumière s'éteint ! Toi tu peux les nourrir ! Les rendre plus fort !"
- M.. Mais non !!!
- Mais si !!!
- Mais non !!!!
- SI !
- NON !
- SIIIIIIII !!!! Cette fois, l'autre avait braillé si fort qu'elle réussit à faire taire l'Or noir, abasourdi.
Bien sur qu'en vérité, Pétrole savait qu'elle disait vrai. Son or était un véritable festin pour le feu et pouvait le rendre invincible d'une certaine manière, contre le vent, contre le froid, avec lui, les flammes se surpassaient de longévité et de force et pourrait ainsi devenir un allié de taille contre le Givre et ses créatures malfaisantes et glaciales.

Seulement voila...

"MAIS J'AI PEUR !"


Il avait peur, Pétrole.
Par ce qu'il n'y avait pas si longtemps, ce feu tant désiré aujourd'hui avait bien manqué de le consumer tout entier.
Avait bien faillit provoquer sa disparition totale.
Il avait peur, Pétrole, de disparaitre.
Par ce que c'était bien ce qui semblait doucement arriver, dans le monde réel.
Lentement, la pénurie se faisait plus visible.
L'Or noir disparaissait
Consumé.
Consommé.
Il se souvenait encore des brulures.
Il avait joué avec le feu et s'y était plus que brulé.

Maintenant, il ne voulait plus de ce compagnon la.
Il avait peur, Pétrole, et ses yeux noirs ne cessaient de se fixer dans ceux de la reine Mab, comme si l'idée de la décevoir elle l'effrayait plus encore.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mab
avatar

☼ Reine des Fées ☼


✘ AVENTURES : 44
✘ SURNOM : L’Étincelante
✘ AGE DU PERSO : Intemporelle

✘ DISPO POUR RP ? : Tout doux !
✘ LIENS : "O, then, I see Queen Mab hath been with you [...] This is she -", Romeo and Juliet, Act I, Scene 4.

•Aventures en cours : I - II - III - IV - V

MessageSujet: Re: [INTRIGUE 6 - Fées] Effort de guerre    Ven 10 Aoû 2018 - 16:47

La Reine observe son peuple rassemblé dans la salle du trône avec un sourire doux. Elle est fière des siens, qui cherchent tous un moyen d'aider au mieux et font preuve d'une volonté et d'une solidarité sans bornes pour sauver leur île.

On ne saurait faire meilleurs sujets. Vraiment.

C'est pourquoi l'éclat de Pétrole et de sa camarade l'intrigue assez pour qu'elle y prête une réelle attention. En général, les querelles de fées sont fréquentes et pu importantes, pour des broutilles dues au côté volage de leur peuple. Il est donc rare que l’Étincelante s'y intéresse vraiment. Cette fois, cependant, la dispute semble plus sérieuse et Mab s'approche tranquillement de la fée aristocrate mettant la liste à jour tout en prêtant une oreille attentive à ce qu'il se passe.

La fée n'a pas tort : il est certain que Pétrole et ses fluides ne peuvent que les aider à combattre le froid en général, mais le Givre en particulier. Néanmoins...

-MAIS J'AI PEUR !

Silence dans la salle. Le brouhaha habituel des fées se tait et tous les regards se tournent vers les deux fées, délaissant leurs propres conversations. La Reine capte le regard du fé des marais et se contente d'un sourire calme, rassurant, avant de s'adresser à la fée qui l'avait forcée à cette confession.

"En toute honnêteté, je ne pense pas que Pétrole soit des plus utiles en tant que mercenaire."

A cause d'un manque de courage ? D'une faute de caractère ? Ni l'un, ni l'autre. Les yeux noisette de la Reine se dirigent ensuite sur l'Or Noir.

"Parmi les artisans, cependant, votre rôle serait déterminant."

Ce n'est pas pour rien que la Reine des Fées a acquis une réputation d'être sage et de raison. C'est parce que lorsque c'est nécessaire, elle est capable de laisser de côte cette frivolité inhérente à son peuple pour se concentrer sur les choses qui comptent : leur survie.

"En travaillant de concert avec les fées artisanes, je ne doute pas que vous serez capable de trouver des contenants pour votre pétrole que nous pourrions transformer en sorte de bombes ? Tous les mercenaires pourraient alors en être équipés et combattre le Givre sur tous les fronts, plutôt que de n'avoir cet avantage qu'à l'endroit où vous vous trouveriez."

Et Pétrole n'aurait qu'à fournir la matière première, sans se confronter au feu qui lui fait à présent si peur.

"Ce serait un atout considérable dans notre lutte contre le Froid et le Givre Mortel. Pensez-y, Pétrole."

L’Étincelante adresse au fé un sourire bienveillant. Elle ne l'obligera pas à faire quoi que ce soit, tout comme elle ne cherche jamais à mettre ses sujets en cage. Mais il est vrai que l'aide de l'Or Noir peut s'avérer précieuse, et si c'est uniquement le feu qui le dérange... eh bien il suffit de faire en sorte qu'il n'y fasse pas directement face.

Toutes les batailles ne se jouent pas au front.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crépuscule
avatar

☼ Fée de la Garde Royale ☼


✘ AVENTURES : 18
✘ SURNOM : Le Bourreau
✘ AGE DU PERSO : Ancienne

✘ DISPO POUR RP ? : Affirmatif
✘ LIENS : Discipline
Solitude
Visage

MessageSujet: Re: [INTRIGUE 6 - Fées] Effort de guerre    Dim 12 Aoû 2018 - 16:51




Effort de Guerre

Fées

Le regard bleu glace scrute chaque fée présente. Il n'y paraît rien pourtant, mais chaque mouvement, chaque frémissement est capté par Crépuscule, aussi rigide et droite qu'une statue.
Si elle le voulait, elle pourrait se fondre dans la salle du trône, pareille à un des nombreux piliers qui la parsème. Mais elle n'efface pas sa présence aujourd'hui, au contraire. Son regard est de plomb, sa présence est lourde et épaisse, son silence opressant : elle est là pour intimider. Dissuasion.
La Reine Mab a ordonné à sa loyale garde de veiller sur le Prince pour le discours. Sans une seconde d'hésitation elle a accepté, comme tous les ordres émanant de sa reine. Postée donc à côté du trône royal elle attend comme le reste du peuple que le prince Ciel apparaisse.
Crépuscule capte le sourire moqueur du Messager au coin de son champ de vision mais elle ne daigne pas lui accorder ne serait-ce qu'une œillade.
Il s'ennuie immédiatement de son manque de réaction et retourne à sa nonchalance oisive.
Le Lorialet entre et la chevalière l'accueille d'un coup de lance sur le marbre : le silence se fait immédiatement.
Le discours se passe, les appelés répondent.
Crépuscule n'est pas appelée, déjà assignée à la protection de la Reine et soumise au moindre de ses ordres.
Une fée des Marais commence à poser problème mais avant que le Bourreau n'intervienne la Reine Mab apparaît et apaise les esprits, comme toujours.
Crépuscule n'a pas esquissé un seul mouvement, seuls ses yeux bougent. Silence et puissance.
Personne ne touchera à un cheveux de l’Étincelante ni de son protégé.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [INTRIGUE 6 - Fées] Effort de guerre    

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gagner la guerre (Jean-Philippe Jaworski)
» WAB Guerre de 100 ans, Règles spéciales et listes d'armées
» Petites histoires de sous marins de la 2 nd guerre mondiale
» Litterature guerre sous-marine
» PROJET Warhammer historique : GUERRE de 100 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Vallée des Fées :: L'Arbre aux Fées :: La Citadelle Féérique :: Le Palais Royal-