Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lacerate
Lacerate

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 1006
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : NON STP
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X

[Flashback] Where the lonely ones roam Empty
MessageSujet: [Flashback] Where the lonely ones roam   [Flashback] Where the lonely ones roam EmptyLun 23 Avr 2018 - 22:42

Note chronologique:
 

Il y a quelques jours, après le jugement. Quelques jours de flottement, où elle vit sa vie sans trop réfléchir, un peu en mode automatique. Elle n'est pas Cheffe depuis si longtemps que ça, tout lui semble encore un peu nouveau, mais elle prend ses marques.

Dire qu'elle n'a pas eu le temps de voir Arrow serait un mensonge. Mais depuis qu'elle l'avait frappé sous l'ordre de Peter, ils ne s'étaient plus vraiment croisés. Elle y avait repensé, plus d'une fois, sans trop savoir comment se sentir : d'un côté, elle n'avait fait qu'obéir aux ordres.
De l'autre, elle n'avait pas trouvé ça juste.

En bref, ça la travaillait.

Il y a quelques jours, après le jugement, et quelques nuits aussi. Ce soir-là fait partie des rares soirs sans pluie, même si de lourds nuages continuent de planer dans le ciel, masquant à moitié les étoiles. Arrow n'est pas dans la Réserve, pas dans sa Cabane non plus. Mais on lui indique qu'il serait aux alentours du camp.

C'est non loin des limites du campement qu'elle finit par l'apercevoir, seul dans un silence qu'elle trouve pesant. D'un pas léger - elle reste Chasseuse - elle se rapproche et se campe à ses côtés.

- Bonsoir.

C'est sobre, même si dit avec un sourire. Pourtant elle pourrait être grave, la Gueule Cassée, mais elle a de la peine, malgré ce qui s'est passé.







Des trucs en vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Arrow
Arrow

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 612
✘ SURNOM : l'Instinctif (ou l'Arcmis)
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Non :(
✘ LIENS : ♦️ fiche de présentation
♦️ Dé à coudre
♦️murmure en maroon
♦️ RP en cours : Lacerate



[Flashback] Where the lonely ones roam Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Where the lonely ones roam   [Flashback] Where the lonely ones roam EmptyMer 25 Avr 2018 - 19:55


Gekkou, Mushishi

Boue.
L’île n’est que boue.
Les cours d’eau sortent de leur lit, inondent les berges et les poissons par dizaine viennent s’échouer et mourir sur leur rives. Les feuilles des végétaux sont bases, lourdes. Les plantes pourrissent de trop d’humidité comme  elles finissaient desséchées quand Peter riait.
Tout n’est que bleu ou brun, gadoue et humidité car l’heure au Pays de jamais est à la pluie, aux lamentations du Cœur qui, même quand il s’apaise, continue doucement de pleurer.

Plic ploc plic ploc plic ploc.

Le son est léger, espacé et régulier. Comme un métronome.

Plic ploc plic ploc plic ploc.

Il n’y a pourtant pas d’averse ce soir mais les arbres, arrosés tout l’après-midi, sont encore sentimentaux et, de leur feuilles, laissent rouler et couler quelques larmes.
C’est une rengaine apaisante en cette nuit où, une fois de plus, le cauchemar l’a pris, posant ses doigts sur ses paupières comme Arrow le fait sur la gorge de Peter dans le rêve.

Tuer. Tuer. Tuer. Sauver.

Il revoit les cairns de cadavres, les corps brûlés des amis, la silhouette de l’enfant-roi, l’oisillon mort dans sa paume.
Son devoir…Son cauchemar… puis ses souvenirs rebasculent dans la réalité, reviennent au jugement. A la detresse de Peter, à ses coups qu’il abat sur son visage et à l’inflexibilité qu’il se force à déployer pour ne pas détruire l’enfant.
A la punition des Chefs, à leurs réticences et au regard de Pan, encore.
A la douceur maladroite, étrange et apeurée de son roi quand il essuie le sang de ses plaies et au murmure de sa toute, toute, toute petite voix.


Il soupire, las, fatigué car le sommeil lui manque et se concentre de nouveau sur les sensations présentes.
La douleur de ses côtes en feu quand il respire, de sa lèvre amochée, de sa pommette bleuie, de son arcade sourcilière recousu, de ses poignets marqués.
La lourdeur de son bras droit, le poids de la lance dans sa main gauche, la tension de son biceps, l’irrégularité des galets sous sa voute plantaire, la morsure glaciale de l’eau  sur ses chevilles.
La caresse d’une truite qui file entre ses jambes et l’impulsion vive, instinctive, qu’il déploie pour que son arme empale l’animal.

Et de cinq.

Il ressort sa lance, retire le poisson de la pointe et le jette dans un panier rond où d’autres l’attendent.
Il recommence, arme de nouveau le dard, ajuste sa force autour du manche et sa position pour ne pas s’épuiser.
Pécher ainsi est un exercice de patience, de concentration et d’endurance.
Il épuise dans l’immobilisme, courbature le corps, éreinte l’esprit.
Arrow a besoin de ça pour ne pas déborder comme chaque cours d’eau sur l’ile.
Il a besoin de s’endiguer, de s’user, de polir sa colère encore et encore pour espérer qu’un sommeil sans rêve le prenne.
C’est son quotidien depuis des lunes, sa quiétude et personne n’a pris le droit de le briser jusqu’à présent car chacun sait qu’Arrow a changé, qu’il n’est plus de ceux qu’on vient déranger.
Personne ne serait assez audacieux  pour cela hormis peut-être un inconscient, un ennemi, un ami ou un supérieur.
Une cheffe.

Lacerate vient de l’apostropher et de se poser à ses côtés. Le chasseur, dans l’obscurité de la nuit ne l’a reconnu qu’au timbre de sa voix. Il ne s’étonne pas de sa présence néanmoins. Il l’a entendu arriver, bruit de ventouse léger dans la boue malgré le silence de son passage.
Quelqu’un de discret, d’affirmé et d’expérimenté. Pas un inconscient. Pas un ami qui l’aurait alors prévenu de loin. Pas un ennemi dont l’aura de haine aurait trouvé écho en la sienne.
[i]Un supérieur.[i]

Il désarme sa lance, la tient droite, pointe vers le haut et se tourne vers sa cheffe, la salue, austère.  

« Bonsoir Lacerate. »

Il est calme l’instinctif. Posé, à l’écoute du moindre signe mais cette quiétude n’est qu’une surface, capacités d’attaque dont se font maitres les fauves.

« Tu avais à me parler ? »

Elle devait oui, elle qui l’avait évité pendant des jours et qui lors du jugement, comme une flamme, devant l'ordre, avait vacillée.







Playlist d'Arrow
Cerf de Jmwarkentin
Cerf aquarelle de Squint ♥️

merci à Alive, freckles, pour leurs dessins et/ou avatar, à max pour son dessin d'arrow
Spoiler:
 


Dernière édition par Arrow le Sam 3 Nov 2018 - 18:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lacerate
Lacerate

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 1006
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : NON STP
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X

[Flashback] Where the lonely ones roam Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Where the lonely ones roam   [Flashback] Where the lonely ones roam EmptyMar 19 Juin 2018 - 0:04

- Bonsoir Lacerate.

Elle lui répond d'un léger sourire, appuyé d'un hochement de tête. Comme à son habitude, Arrow est sobre et direct.

- Tu avais à me parler ?

Elle acquiesce. Devant eux, le courant file doucement. Si le silence a quelque chose de lourd, entre eux, le tableau de la nuit qui les entoure est rassérénant en quelque sorte. La Gueule Cassée inspire et se lance :

- J'ai pas mal repensé à ce qui s'est passé, dans la Maison Sous Terre.

Retracer ses réflexions sur ce qui s'était produit n'est sans doute pas réellement pertinent - d'autant plus qu'elle n'est arrivée à aucune conclusion définitive. Elle préfère aller à l'essentiel, ne pas embarrasser l'Instinctif avec ses questionnements sans réponse. Elle le sait direct, elle peut faire pareil.

- Est-ce que tu tiens le coup ?

De toutes les questions qu'elle a pu se poser, celle-ci est la seule à laquelle Arrow peut apporter une réelle réponse, la seule qui importe le plus, au final. Croisant les bras - il fait plus froid que prévu - la Cheffe reprend :

- Si tu m'en veux, je comprendrai.

Elle ne lui en voudra pas, à lui.
Tout comm elle n'est pas sûre de s'en vouloir, de son côté.







Des trucs en vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Arrow
Arrow

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 612
✘ SURNOM : l'Instinctif (ou l'Arcmis)
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Non :(
✘ LIENS : ♦️ fiche de présentation
♦️ Dé à coudre
♦️murmure en maroon
♦️ RP en cours : Lacerate



[Flashback] Where the lonely ones roam Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Where the lonely ones roam   [Flashback] Where the lonely ones roam EmptySam 21 Juil 2018 - 22:29


Gekkou, Mushishi

Elle est venue savoir.
Comment il allait. S’il lui en voulait.
Car tel est son rôle, celui d’être cheffe.
Car telle est sa volonté en tant qu’individu, en tant que Lacerate.

Elle a besoin de savoir et Arrow distille ses mots, les offre crus, factuels, sans émotion.

« Oui je tiens mais y a-t-il d’autre choix ? »

Il  a parlé bas mais distinctement, bien davantage pour ne pas troubler le calme de la foret que par peur de dévoiler sa pensée.

« Ici, soit on surmonte les épreuves, soit on disparaît. Je ne crois pas qu’il y a de place pour le reste ».

Il fait silence une fraction de secondes, se détourne de la silhouette sombre de Lacerate, arme de nouveau son bras, dirige la pointe de sa lance vers le torrent, à l’affût de la vie qui y glisse.

« Pour ce qui s’est passé dans la Maison Sous Terre, je ne t’en veux pas. Tu as hésité et en lui obéissant, tu as fait un choix qui n’est ni bon, ni mauvais. »

Lui se serait opposé mais il n’était pas elle. Il avait vécu bien trop longtemps ici, avait connu bien trop étroitement Peter pour aujourd’hui ne pas réagir face à ses tords.
Il l’aimait trop pour ne pas le détester et simplement ployer.
Pour se forcer à se taire.

« Tu sais Lacerate, je suis ici depuis si longtemps que tu es pour moi presque une nouvelle arrivée sur l’île.
Depuis que Peter est venu me chercher il y a cent ans, j’ai assisté à chaque arrivée et à chaque départ, à chaque combat, drame ou temps de joie.
J’ai vu le Pays de Jamais changer, toujours s’épanouir et se détruire et ai longtemps cru que ces cycles de vie et de mort continueraient éternellement."


Il se tait un instant, se concentre entièrement sur sa cible et sa pique fend l'eau, empalle un poisson qu'il ressort, laisse frétiller encore trop plein de vie sur la lame de l'arme.

J’avais tord néanmoins car ce qui se passe maintenant ne ressemble en rien à ce qui s’est passé hier.

Sans un regard pour sa cheffe, il décroche l'animal, cogne sa tête deux fois du côté de sa main et jette la créature inerte dans le panier, bande de nouveau son bras sur la lance prête.

"Nous mourrons et l’île n’a plus le temps de se régénérer entre deux catastrophes. Les créatures sont moins nombreuses et deviennent bêtes ou maléfiques, la flore est moins dense et resplendissante qu’avant. L’imaginaire s’éteind, les peuples de l’île souffrent  et n’arrivent plus à croire en Peter et Peter en retour est aveugle leur détresse.
Il n’y a plus d’équilibre ici et bientôt, Peter finira par tous nous tuer.
As-tu conscience de cela ? »


Sais-tu alors quel sera ton choix ?
Obéir aveuglement à ton roi ou le trahir pour la vie de tes frères ?







Playlist d'Arrow
Cerf de Jmwarkentin
Cerf aquarelle de Squint ♥️

merci à Alive, freckles, pour leurs dessins et/ou avatar, à max pour son dessin d'arrow
Spoiler:
 


Dernière édition par Arrow le Sam 3 Nov 2018 - 18:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lacerate
Lacerate

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 1006
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : NON STP
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X

[Flashback] Where the lonely ones roam Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Where the lonely ones roam   [Flashback] Where the lonely ones roam EmptyVen 21 Sep 2018 - 21:10

- Oui je tiens mais y a-t-il d’autre choix ?

Bonne question. Lace hausse les épaules, ne peut s'empêcher de penser qu'à Neverland, ceux qui s'effondrent ne font jamais long feu. Les paroles de l'Instinctif confirment sa constatation. Toujours immobile, bras croisés, elle le voit s'armer, lui dire qu'il ne lui en veut pas, et ses paroles déclenchent un sourire léger sur sa gueule fracturée.

- Tu sais Lacerate, je suis ici depuis si longtemps que tu es pour moi presque une nouvelle arrivée sur l’île.
Depuis que Peter est venu me chercher il y a cent ans, j’ai assisté à chaque arrivée et à chaque départ, à chaque combat, drame ou temps de joie.
J’ai vu le Pays de Jamais changer, toujours s’épanouir et se détruire et ai longtemps cru que ces cycles de vie et de mort continueraient éternellement.


La Cheffe hoche la tête, comprend ce qu'il veut dire, mais si elle ignore où il veut en venir : son arrivée n'est pas récente, elle-même a eu le temps de croire plus d'une fois qu'ils allaient tous y passer, tout cela pour en réchapper indemne, ou presque.
Mais Arrow a changé, elle en a l'impression.
Elle n'en dit rien, le laisse continuer.

- J’avais tord néanmoins car ce qui se passe maintenant ne ressemble en rien à ce qui s’est passé hier.

Il parle, et ses mots sont aussi durs que ses gestes alors qu'il transperce le corps d'un poisson.

- Nous mourrons et l’île n’a plus le temps de se régénérer entre deux catastrophes. Les créatures sont moins nombreuses et deviennent bêtes ou maléfiques, la flore est moins dense et resplendissante qu’avant. L’imaginaire s’éteind, les peuples de l’île souffrent  et n’arrivent plus à croire en Peter et Peter en retour est aveugle leur détresse.
Il n’y a plus d’équilibre ici et bientôt, Peter finira par tous nous tuer.
As-tu conscience de cela ?


Elle ne lui répond pas tout de suite. Sur ses lèvres, le sourire n'a pas totalement disparu. Elle parait presque sereine, malgré ses traits défigurés, lorsqu'elle finit par répliquer :

- Et alors ?

La question est réthorique, en quelque sorte. Précisant sa pensée, la Gueule Cassée poursuit :

- Chaque fois, je me suis battue pour tenter de préserver l'Île. Qu'on finisse par mourir ou pas, cette fois ou la prochaine, je ne vais pas m'arrêter. Et mourir ne me fait pas peur.

Elle avait trop de fois frôlé le grand sommeil pour ne pas s'être, quelque part, habituée à l'idée. Fixant le courant, elle poursuit d'un ton qui semblerait presque léger :

- Pour moi, c'est pas plus compliqué que ça.

Un regard vers Arrow. Plus bas, presque sur le ton de la confidence, Lacerate demande :

- Et toi ? Qu'est-ce que tu comptes faire ?

Quoiqu'en puissent dire les apparences, la Cheffe accorde de l'importance à l'avis du Chasseur.







Des trucs en vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Arrow
Arrow

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 612
✘ SURNOM : l'Instinctif (ou l'Arcmis)
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Non :(
✘ LIENS : ♦️ fiche de présentation
♦️ Dé à coudre
♦️murmure en maroon
♦️ RP en cours : Lacerate



[Flashback] Where the lonely ones roam Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Where the lonely ones roam   [Flashback] Where the lonely ones roam EmptySam 3 Nov 2018 - 18:13


Shinen, Mushishi

Lacerate ne semble pas comprendre sa question ou peut-être évite-elle, d’une certaine manière, de réfléchir à la réponse, au dilemme qui s’offrira  alors à elle : Les Perdus ou Peter.
Ses frères ou son Maitre.
Quel sera celui qu’elle sacrifiera pour faire vivre l’autre ? A qui reviendra sa fidélité et son combat ?
C’est là la question que sous-entend  Arrow.
Il n’est pas question de se battre ou de s’arréter, de mourir sans peur ou terrifié car cette réponse, cette évidence, le Chasseur la connait déjà sans jamais avoir eu besoin de s’y interroger. Lacerate n’abandonnera jamais car elle est son égale sur cela.
Il n’en a jamais douté et c’est cette essence  même de pugnacité qui a fait que Peter, parmi eux tous, l’a choisi elle pour être leur chef.  

Arrow laisse la froideur de l’eau calme mordre ses chevilles, reste immobile, le bras prêt à partir. Il est concentré. Son corps est vers la rivière mais son esprit vers la Gueule cassée.
Chacun sa cible

-Je me battrais toujours pour l’île peu importe mon ennemi. Que celui-ci s’attaque à Peter ou qu’il soit Peter lui-même.

Souffle de silence. Poids des mots.
L’Instinctif revoit dans sa tête les images de ce cauchemar qui l’imprègne nuit après nuit, ressent contre ses doigts serrés sur le manche, la gorge brûlante et palpitante de l’enfant-Roi.
Il l’a tué dans le rêve tant de fois, l’âme en deuil pour sauver ses frères et Peter de lui-même.

- Si un jour il devient une menace, par  ta promesse de le protéger, nous deviendrons rivaux. Nous   combattrons alors l’un contre l’autre pour nos idéaux.

Il détourne ses yeux  vers Lacerate et son regard est calme, décidé. Sans violence ni douceur.

- Tu ne seras  alors plus ma cheffe, ma camarade ou mon amie.  

Il ne l’épargnerait pas si son devoir lui imposait.








Playlist d'Arrow
Cerf de Jmwarkentin
Cerf aquarelle de Squint ♥️

merci à Alive, freckles, pour leurs dessins et/ou avatar, à max pour son dessin d'arrow
Spoiler:
 


Dernière édition par Arrow le Lun 19 Aoû 2019 - 11:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lacerate
Lacerate

♣ Chef des Chasseurs ♣


✘ AVENTURES : 1006
✘ SURNOM : La Gueule Cassée
✘ AGE DU PERSO : 17 plaies

✘ DISPO POUR RP ? : NON STP
✘ LIENS : Razor sharp like a knife.
Sujets en cours : I - II - III - IV - V - VI - VII - VIII - IX - X

[Flashback] Where the lonely ones roam Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Where the lonely ones roam   [Flashback] Where the lonely ones roam EmptyVen 28 Déc 2018 - 21:08

Arrow est toujours calme - pas serein, mais calme. Malgré sa froideur nouvelle, il n'a pas réellement perdu de la solennité qui est la sienne.

- Je me battrais toujours pour l’île peu importe mon ennemi. Que celui-ci s’attaque à Peter ou qu’il soit Peter lui-même.

Le sourire de Lacerate s'éteint alors qu'elle absorbe la confession et ce qu'elle implique. Si elle s'en doutait ? Bien sûr, mais cela ne rend pas les paroles moins glaçantes, moins problématiques. Ici, ne pas vouloir se plier à Peter ou pire - vouloir lui faire du mal - est criminel.
Oh, elle ne dénoncera pas l'Instinctif pour autant, non.
Ce dernier reprend :

- Si un jour il devient une menace, par ta promesse de le protéger, nous deviendrons rivaux. Nous combattrons alors l’un contre l’autre pour nos idéaux.

Elle sourit un peu, mais c'est amer : c'est audacieux, de présumer que son idéal est de protéger Peter a tout prix, mais voilà : le pacte qu'elle a passé avec l'Enfant-Roi ne lui laisse, de toute façon, plus le choix - il lui faudra lui être fidèle ou elle en pâtira. Elle n'a même plus besoin de se poser des questions éthiques, se demander qui elle suivra : dès le moment où elle est devenue Cheffe, son destin est devenu scellé.
Pour le meilleure et le pire.

- Tu ne seras alors plus ma cheffe, ma camarade ou mon amie.

Elle hoche la tête : logique, c'est ce qui en découlera. Avec une certaine sérénité, elle déclare :

- Mes Chasseurs sont libres de faire leurs choix.

Il y a un temps, qu'elle laisse passer, à écouter la nuit, la rivière couler. Avant d'énoncer, d'un ton soudain bien plus grave :

- J'espère que tu prends conscience de ta chance.

Est-ce qu'elle regrette son pacte ? Elle préfère ne pas y penser. A la place, elle lève la tête, contemple le ciel saturé de larmes et inspire profondément.
S'il faut qu'elle combatte Arrow, elle le fera.
Au vu de ses capacités au combat, ce ne sera pas elle qui le regrettera.







Des trucs en vrac:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Arrow
Arrow

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 612
✘ SURNOM : l'Instinctif (ou l'Arcmis)
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : Non :(
✘ LIENS : ♦️ fiche de présentation
♦️ Dé à coudre
♦️murmure en maroon
♦️ RP en cours : Lacerate



[Flashback] Where the lonely ones roam Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Where the lonely ones roam   [Flashback] Where the lonely ones roam EmptyMar 20 Aoû 2019 - 11:56




Quand Lacerate parle de la  liberté de ses chasseurs comme d’une chance ou d’un privilège qu’elle leur a offert,  l’idée tire sur les lèvres de l’Instinctif un rictus muet et à peine dessiné.
La liberté ? Offerte comme une chance ?
Pour oser dire cela, la Gueule Cassée ne sait pas de quoi elle parle, s’attribue le droit d’action sur une chose inhérente à leur groupe depuis toujours.
Cela amuse le chasseur, éveille son sarcasme, la bile de son humeur. Arrow lui pardonne néanmoins. Elle n’est pas là depuis si longtemps après tout et si la présence de Lacerate lui est à aujourd’hui familière et évidente, il lui semble la connaitre depuis quelques années seulement.
Dix ans peut-être s’il se réfère au monde ordinaire. Possiblement un peu plus… Surement pas moins.
Il ne sait pas vraiment et si cela devrait lui paraitre lointain, le Chasseur a l’impression que ces années étaient presque hier. Après tout lui et là depuis le presque début, quand le Grand Arbre n’était pas encore organisé comme il l’est aujourd’hui.
Il a connu les premiers chasseurs, l’essence originelle de ce groupe de gamins trop grands, trop indépendants pour se soumettre vraiment.
C’était il y a si longtemps, dans un autre temps avant que tout déraille, avant la malédiction de l’esprit Loup , avant le Croquemitaine ou la Canicule. Avant qu’il change lui-même, que son bras gangrène et que son esprit développe ce besoin viscérale de détruire cet Enfant-roi qu’il avait tant aimé auparavant .

Il soupire entre ses dents mais ne se déconcentre pas de son activité et, après un temps de silence, répond sans émotion à la Gueule cassée.

« Tes chasseurs ? Crois-tu sincèrement qu’un seul de tes hommes t’est vraiment soumis ?
Peut-être est ce le cas avec les autres Perdus et leur chef mais si tu crois avoir de l’emprise sur tes chasseurs, tu te trompes Lacerate.  Aucun chef n’en a jamais eu … »


Aucun chef ne s’y était jamais trompé. Ni Fang, ni ses prédécesseurs.

« Votre rôle est d’organiser le groupe pour améliorer ses performances et maintenir l’illusion de cohésion. Vous êtes des tacticiens… Ou si tu préfères des dresseurs de fauves … Ni plus… Ni moins.
Si tu oublies ça, au moindre faux pas, le groupe que tu diriges se retournera contre toi. »


Les mots n’ont pas été dits sous le ton de la menace. Ils sont là comme un avertissement, une vérité que leur nouvelle cheffe doit accepter si elle tient à  la pérennité de son rôle.
Jamais, totalement, les chasseurs ne se soumettent.
Chacun ici le sait.

Arrow souffle dans la nuit, relève sa lance, débande son bras qui revient prêt de son corps, immobile.
La présence, les paroles de Lacerate l’ont déconcentré dans son travail.
La connexion entre son esprit et la rivière s’est brisée et la fatigue l’a pris.
Il n’aurait plus aucun poisson cette nuit.

Il masse ses paupières alourdies de sa main libre, détourne son regard vers la Gueule cassée.

« Je suis fatigué, je vais y aller. Bonne Nuit Cheffe. Merci d’être venue prendre des nouvelles. »

Il n’est ni sarcastique, ni hypocrite. Juste épuisé de lutter contre soi, contre l’autre, contre cette île où le merveilleux s’effrite, où tous sont impuissants.
Ses sourcils se froncent, affectés et l’Instinctif attrape son panier, disparait entre les lianes de la jungle telle une ombre.

Il est l’heure de rentrer, de s’avouer vaincu pour aujourd’hui pour tenter de se reposer car depuis des lunes, Arrow est différent, vidé de lui-même, spectre sombre et  sans substance, presque effacé de l’Ile de Jamais.









Playlist d'Arrow
Cerf de Jmwarkentin
Cerf aquarelle de Squint ♥️

merci à Alive, freckles, pour leurs dessins et/ou avatar, à max pour son dessin d'arrow
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Flashback] Where the lonely ones roam Empty
MessageSujet: Re: [Flashback] Where the lonely ones roam   [Flashback] Where the lonely ones roam Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Résolu] Remand sur un Flashback
» lonely hands (piri)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Le Grand Arbre :: Les Alentours du Camp-