Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
L'Ombre
avatar



✘ AVENTURES : 2069

MessageSujet: Event : Le Bal d'Hiver   Lun 19 Mar 2018 - 19:50

Le Bal d'Hiver




Petite note, l'invitation se trouve ici :
► lire le Sujet d'inscription


Les invitations avaient été envoyées à tous sur l’Île. On en parlait partout, dans les rues du Port, entre les tipis indiens, au fond de l’Océan… Et tous se posaient la même question : devaient-ils faire confiance à Hook ? Allaient-ils venir au Bal ? Beaucoup en avaient envie, mais n’osaient pas, pour d’autres, c’était hors de question. Pourtant, les habits chauds et les vivres qu’il avait fait envoyer étaient bien réels. Un gage de paix ? Un geste en tous cas.

*     *     *

Les réparations du Jolly Roger ont été terminées, et le navire revit, plus majestueux encore qu’avant, plus menaçant aussi, peut-être a-t-il absorbé quelque énergie obscure de son dernier adversaire ? Quoiqu’il en soit, une large passerelle mène à bord, où se déroule la fête, dans l’entrepont, afin que les invités ne souffrent pas du froid.
Si vous craignez que le décor ne soit un peu sinistre à l’intérieur, vous êtes rassurés au premier coup d’oeil : de larges tentures rouges vives décorent les flancs du bateau, et la lumière des lanternes donne un aspect fantastique et chaleureux au lieu. Envoûtant même.

Au centre, l’espace est dégagé pour la danse, tandis que sur les côtés chaises et tables permettent de se reposer ou discuter. Au fond, juste devant le bas du gouvernail, une scène a été dressée pour les musiciens. Ainsi aménagé l’espace est assez vaste, si grand qu’on pourrait presque soupçonner qu’il y a quelque magie là-dessous. Mais qu’importe, déjà vous vous sentez soulagés, l’atmosphère est à la fête, et non à la guerre. A l’entrée, on vous a demandé de déposer vos armes, que vous soyez Peaux-Rouges, Sirènes, Pirates ou autre… Les déguisements ne permettent pas forcément de le savoir de toute manière. Une autre consigne est strictement observée : chacun doit porter un masque, ordre du capitaine. Ceux qui n’en n’ont pas reçoivent un visage figé d’albâtre, et on les laisse entrer une fois qu’il est fixé.

Les premiers invités sont déjà là, impressionnés ou timides peut-être, mais bientôt la salle se remplit. Les plus téméraires se lancent dans une première danse, et on commence à se détendre. Personne ne sait qui est qui, personne ne juge, personne n’épie. Les masques ne vous semblent plus une idée si ésotérique finalement.
Si vous vous demandez où est Hook, c’est que vous n’avez pas bien regardé… Cherchez mieux, il n’est pas difficile à trouver, même sans son crochet habituel. La cape de velours rouge attire votre oeil, et entre nous, il n’y a que lui pour porter un chapeau si immense et si fourni en plumes. Son masque vous arrachera peut-être un frisson, mais l’instant d’après, vous êtes incapables de déterminer pourquoi. Le visage est lisse et souriant, et pourtant, il ne fait aucun doute de la raison pour laquelle le capitaine l’a choisi : il y a quelque chose d’irrémédiablement démoniaque dans le regard noir des orbites vides du masque…

Grand bien lui fasse, vous garderez vos distances, il y a tellement mieux à faire !


______

Précisions :

→ Ce poste lance l'event, vous pouvez considérer que le Bal a commencé il y a peu, tout le monde ne danse pas encore, certains discutent ou examinent juste la scène, à vous de voir !
→ S'il y a des musiciens, vous êtes libres de jouer pour tous sur scène.
→ Il se déroulera deux semaines entre chaque tour, qui rythmeront l'avancée du Bal.
→ Si vous n'avez pas le temps de poster et que vous devez sauter un tour, c'est pas trop grave ! Inversement, vous pouvez poster deux fois par tour, tant que ça ne gêne pas la progression des autres.
→ Pensez à faire un petit résumé de vos actions et interactions importantes à la fin de chaque post, pour aider vos partenaires et votre cher staff !





Dernière édition par L'Ombre le Jeu 7 Juin 2018 - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://neverneverland.forumactif.org
Claudia Miss
avatar

☠ Rabatteuse de la Maison Close ☠


✘ AVENTURES : 75
✘ SURNOM : La Bergère
✘ AGE DU PERSO : 25 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui <3
✘ LIENS : Invité, ne te méprends surtout pas. C'est une pirate la jolie fille que voilà.




MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Mar 20 Mar 2018 - 17:55


Le bal. Claudia en avait entendu parlé depuis longtemps, depuis que la maison close avait reçu les invitations. Sa réaction avait alors été immédiate : OUI. Elle voulait y aller. Elle voulait s'y rendre et ne tenait plus en place.

Elle trouvait à cette idée un je-ne-sais-quoi de féerique, comme si c'était un bal de conte de fées. Comme si elle se transformait en une Cendrillon magiquement invitée à un endroit où elle n'aurait jamais dû avoir le droit d'aller. Plus elle y pensait, et plus elle se mettait à rêvasser. Des fantasmes de jeunes filles en fleurs, que son adolescence chaotique l'avait empêché de connaitre, resurgissait. Elle danserait toute la nuit, au bras de jolies filles, voir même de quelques garçons s'il le fallait. Juste pour le plaisir de danser. Elle ne sentirait ni la fatigue, ni l'épuisement. Elle ne verrait pas l'heure passé, laisserait passer l'heure fatidique de minuit. Et puis, elle serait là, sa princesse. Elle serait grande, et belle, et pulpeuse. Et ce serait un coup de foudre au premier regard. Alors, elles danseraient toute la nuit et au petit matin, elles s'échapperaient sur le dos d'Anatole. Et le lendemain, alors qu'elle croirait tout espoir perdu de retrouver sa belle princesse inconnue, cette dernière viendrait frapper à sa porte et lui demanderait sa main.

Généralement, à ce niveau de son histoire, elle poussait un long soupire amoureux. Et tout le monde la regardait de travers. Il fallait dire qu'elle poussait beaucoup de soupir ces derniers temps.

Pour sa robe et son masque, elle avait visé haut et... le résultat n'était pas vraiment au niveau de ses attentes. Elle n'était pas couturière après tout. Elle aurait peut être dû demander à quelqu'un de l'aider... Elle avait voulu faire une robe étoilé mais sa robe.. n'avait pas du tout l'air étoilé. Elle était en nuance de bleu et de violet et s'arrêtait à sa taille. Là, elle avait cousu un tissu de couleur bleu clair, au centre duquel se trouvait une pierre dont elle n'avait strictement aucune idée de ce que c'était mais qu'elle trouvait jolie. Comme elle n'aimait pas avoir les bras à l'air et qu'elle trouvait cela plus élégant, elle avait enfilé de longs gants violets où se trouvait un peu de fourrure à leur début. Des ballerines roses accompagnaient la robe, car après tout, on allait danser. Elle tenait également un éventail simple mais distingué et s'était longuement entraîné pour avoir l'air classe avec. Le tout était dans le geste du poignet. Elle y arrivait bien... la plupart du temps.

Son masque était en or... plaqué. Mais elle s'en fichait car l'important c'était qu'elle se sente jolie et oui, elle se sentait très belle ainsi. Elle se sentait même magnifique. Elle y avait collé des petites pierres brillantes et en haut au centre une pierre verte. Une émeraude se disait elle pour elle même alors qu'il s'agissait probablement d'un péridot. De là partait des plumes de paon qui était du plus bel effet. Si l'on ajoutait à cela un collier de pierres brillantes (une RIVIERE) à deux rangées et un autre raz du cou... Le résultat était à l'image de sa propriétaire. Et pour ne rien gâcher, elle avait vider un pot de paillettes sur ses cheveux afin qu'ils brillent.

Anatole aussi devait être préparé ! L'heureux mouton choisit parmi son troupeau avait été méticuleusement brossé et disposait d'un masque à l'identique, les plumes en moins car il n'aimait pas cela. Sur son dos, elle avait fixée un petit trône (et cela ne fut pas une mince affaire, je vous prie de bien vouloir le croire) afin qu'il puisse la transporter et qu'elle puisse en mettre plein les yeux. Elle s'était longuement entraînée (oui encore) à se tenir de manière naturelle tout en prenant la pose tout en ne tombant pas lamentablement d'Anatole. Le résultat était forcé mais au moins elle tenait sur le siège.

Ce soir là, elle débarqua donc sur Anatole, parée comme une reine (selon elle) et grimpa sur le bateau à bord de mouton sous les yeux incrédules des autres invités. Elle se sentait regarder et elle adorait cela. Tout le monde devait être jaloux de sa beauté, se persuada-t-elle.

La "salle de bal" était merveilleuse. Elle ouvrit de grands yeux en la découvrant. Tout était si beau. Il y avait de la musique, des chaises, un endroit pour danser. Tout le monde était masqué... Elle se sentait comme sur un petit nuage et son cœur battait la chamade. Des gens avaient déjà commencé à danser et elle aurait tellement voulu les rejoindre. Mais elle n'avait aucune cavalière. C'est vrai qu'elle était venue seule (sans vouloir offenser Anatole) et cette pensée l'attrista. Avançant dans la salle, elle dévisagea les invités, à la recherche d'une personne connue, ou à défaut, de quelqu'un qui voudrait l'inviter à valser...


Résumé:
 
Robe et masque:
 






   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.amazon.fr/dp/B074S4BHG2
Rain X. Nataku
avatar

☠ Gérant du Bric-à-Brac du Port ☠


✘ AVENTURES : 199
✘ SURNOM : L'Impardonnable
✘ AGE DU PERSO : 19 ~ 20

✘ DISPO POUR RP ? : Non~
✘ LIENS : A hallucination is a fact, not an error; what is erroneous is a judgment based upon it.


MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Mar 20 Mar 2018 - 20:26

There's no fear when you're having fun.
×by lizzou.


Célébrer est un peu étrange, tout du moins avec tant de monde. Est-ce l'opportunité de cacher un coup d'état sous les festivités ? Ah, au pire cela mettra un peu d'ambiance. Il doute néanmoins que ce soit le plan de son supérieur. Bien sûr, impossible d'échapper à la fête, ne serait-ce que pour être vu, qu'importe le masque. Peindre le sien lui a demandé un moment, ainsi que beaucoup trop de son attention. Qu'il est plaisant de se perdre dans de telles activités pourtant, de s'investir dans quelque chose de sain pour une fois. Son costume a été cousu avec soin, dans le but de prouver sa beauté.

L'épais kimono noir aux bordures carmin pèse lourd sur ses épaules. Ce qui n'est pas un mal vu les températures fraîches de ces derniers jours. C'est que le jeune pirate s'en voudrait de tomber malade lors d'une si charmante soirée. Les invités le laissent d'abord indifférents, jusqu'à ce qu'il observe un peu mieux les tenues et les masques. Le tout a quelque chose d'impressionnant, et Xen n'est pas certain d'apprécier cet anonymat qui ne lui sied guère. Pour l'occasion ses cheveux sont redevenus noirs, comme à l'origine. La seule touche de couleur autorisée est ce rouge sombre qui brille un peu trop sur ses lèvres et paupières. Autant en faire un peu trop que pas assez, juste pour être sûr qu'au moins une personne se retournera sur son passage.

Sans doute aurait-il interroger ses rares amis pour connaître leur opinion au sujet de cette soirée. Avec sa chance, aucun ne viendra. Pas que ça soit crucial. On peut tout aussi bien s'amuser avec des étrangers. Avec un peu d'opium ça serait plus agréable, même si Xen doute en trouver. Qu'importe, il fera bonne figure, se comportant avec autant d'élégance qu'un autre jour. A l'entrée, lorsqu'on lui demande son arme, il montre ses mains vides, ne s'étant guère embêté à prendre son épée en premier lieu. Les mitaines sombres qui recouvrent ses mains permettent de cacher sa cicatrice, ainsi qu'une partie des accidents de couture qu'il a enduré pour arriver à ce résultat.

Tant d'efforts ! La minutie des détails est plus difficile à travailler lorsque la main libre tient une pipe à opium, étrangement. Ses pas sont légers malgré ses sandales à la semelle en bois, tandis que Xen vagabonde au milieu des invités déjà présents. Devrait-il les inviter à danser ? Non, ce n'est pas son rôle d'avancer le premier. Et puis si on lui disait non ? Le jeune pirate ne s'en remettrait pas, avec sa personnalité. Pas qu'il soit le seul à souhaiter impressionner la galerie, si le mouton qui vient de passer à ses côtés est un bon indicateur en la matière. Pas qu'il ait une raison de se moquer, puisque son costume est également un bon indicateur de son identité. Un sourire est masqué par sa main alors qu'il s'approche, esquivant quelques personnes au passage.

« Êtes-vous une reine ce soir ? » Votre trône risque de fatiguer, manque t-il ajouter, se retenant au dernier moment. Sa langue de vipère risquerait bien de lui jouer des tours. Sans attendre une réponse, Xen tourne sur lui-même, son kimono se soulevant légèrement. Qu'il aime la qualité de ce tissu, malgré son prix. « J'espère avoir l'occasion de recroiser Votre Majesté plus tard. »

Une conversation demande qu'on attende une réponse, n'est-ce pas ? Quel concept incongru, et déjà il s'est incliné devant elle avant de reprendre sa route. Un chemin maladroit, sans but précis. Jusqu'à ce que sa tête tourne un peu, forçant Xen à se laisser tomber sur une chaise avec un soupir dramatique. Et s'il ne trouvait pas de roi ou de reine pour l'inviter à danser ?

Tragique, tragique.

hrp:
 






雨降って地固まる
If all you've ever known is to be hurt by the one that pretends to love you, then many times you go to the one who hurts you for love. ×by lizzou.


Moodboard:
 


Dernière édition par Xen Nataku le Jeu 22 Mar 2018 - 18:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyctère Flexible
avatar

♐ Membre des Piccaninny ♐


✘ AVENTURES : 46
✘ SURNOM : La veuve
✘ AGE DU PERSO : Vieille, très vieille, trop vieille

✘ DISPO POUR RP ? : Oh que oui
✘ LIENS : Un morceau de passé
Un possible futur

MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Mar 20 Mar 2018 - 21:38


Le bal d'hiver, le bal des pirates.

Nyctère était tellement en décalage avec les autres membres de son groupe qu'elle apprit l'existence de ce bal bien tardivement et même par hasard. Elle avait certes entendu parler des présents des pirates mais pas des circonstances autour. Naivement, elle avait cru que c'était une récompense pour les avoir aidé lors de la dernière aventure. Elle avait prit une couverture chaude et n'y avait pas plus prêté que cela attention.

Mais ce soir là, elle s'était réfugiée chez Grizzly funeste, ou plutôt chez sa mère, qui était l'une de ses plus vieilles amies. Il faut dire qu'une bonne partie des autres étaient mortes mais c'était un détail. Un détail glauque, mais un détail tout de même. Une fois de plus, il avait fait si froid ce soir là que la réunion des femmes n'avaient pas pu avoir lieu. L'air glacial leur gelait les mains et les empêchait de broder efficacement. Elles s'étaient donc regroupés en petit nombre dans des tipis, laissant Nyctère seule. C'était réellement dans ces moments là qu'elle ressentait le plus l'isolement et qu'il lui pesait le plus. Sans compter le sentiment de lassitude : elle ne pouvait pas avoir quelque chose qui lui plaisait, il finissait toujours par se casser. Alors elle était allé voir son amie. Juste pour ce soir, pour éviter de peser d'avantage sur eux.

Sauf que, ce soir là, un fringuant jeune homme était venu essayer de convaincre Grizzly Funeste de participer au bal. Et c'est en écoutant ses explications qu'elle avait appris. Certes, le brave piccaniny était fortement opposé mais elle, elle ne put s'empêcher de soupirer :

-J'aimerais bien aller danser.

Juste pour une fois, juste pour une nuit, aller s'amuser elle aussi. Ne pas être totalement rejeté, juste... tout oublier. Et puis, cela faisait combien de temps qu'elle n'avait pas danser ? Ou qu'un homme ne l'avait pas regardé avec un sentiment autre que de la pitié ou de l'envie de la frapper ? Juste, juste un soir.

-J'aimerais tellement aller danser.

Alors elle s'était alliée à cet homme, Héron, jusqu'à faire céder le Grizzly. Et le jour J, c'est à quatre qu'ils partirent : Grizzly, Héron, un jeune nommé Ibijau et elle. Nyctère était habillée simplement. Elle avait passée l'âge d'être coquette et de toute manière, elle n'y voyait rien. Elle avait juste mis une robe brodée et son masque était simple. Autour de ses épaules, comme elle craignait d'avoir froid, elle avait pris une couverture de laine et la serrait contre elle, faisant ainsi un petit manteau. A sa main droite, il y avait sa canne dont elle se servait pour avancer. A sa main gauche, elle tenait le bras d'un de ses accompagnants. Il faisait plus que frais, il faisait froid. Elle sentait des plaques se former sur ses joues creuses et ses doigts se raidirent à l'air libre. Pourtant, elle était tout de même contente d'être là. Ils étaient en chemin et bientôt ils seraient au port.

Monter à bord du bateau lui demanda un peu d'effort, car la pente était un peu raide, ce qui la surpris beaucoup. Elle ne s'attendait pas à devoir autant s'appuyer sur sa cane. A l'intérieur, la chaleur la surprit. Il faisait bien moins froid que dehors et cela était agréable. Il y avait du monde, elle l'entendait. Même de la musique ! Il devait surement y avoir des danseurs. Cette pensée lui arracha un sourire sur ses lèvres gercés. Elle se tourna vers les jeunes gens et leur dit d'un ton calme :

[/i]
-Eh bien, merci de nous avoir accompagnés. Mais pour ma part, il faut que je m’assois. Je vais donc vous laisser. Mais allez vous amuser.

Elle finit cette phrase avec un petit sourire et se tourna, tendant sa canne pour s'orienter et se diriger vers les chaises. Elle se sentait bien ici. Elle allait devoir reposer ses jambes un peu mais elle irait surement danser. Plus tard.

Résumé:
 


Dernière édition par Nyctère Flexible le Mar 20 Mar 2018 - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mahalia Damour
avatar

☠ Commerçant au Port ☠


✘ AVENTURES : 40
✘ SURNOM : Le Murmure.
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Plus maintenant ;w;
✘ LIENS : I'm losing love all over again
But it's my way 'til the end of time
Sujet en cours : I - II

MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Mar 20 Mar 2018 - 21:42

A peine a-t-elle posé le pied dans la cale que Mahalia le regrette déjà.

L'endroit est trop grand, trop rouge et trop... trop clos. Avec l'impression que sa gorge s'est rétrécie jusqu'à faire la taille d'une paille, le Murmure avance dans l'entrepont à pas hésitants. La robe - noire et simple, elle ne veut pas se distinguer - dont elle s'est vêtue suit le mouvement, tache discrète accordée aux gants et au loup qui masque quelque peu son identité. Heureusement, il n'y a pas grand monde encore - peut-être que quelqu'un la remarquera si elle fait un malaise. Parce que la commerçante y pense, oh oui. La peur fait même tourner cette idée entre les parois de son crâne à toute vitesse, la rassurant autant qu'elle lui donne le tournis.

Il faudra bien qu'elle parte, de toute façon, et assez vite. Après tout, elle n'a aucune idée de pourquoi elle est sortie ce soir-là.

Se laissant tomber sans grâce sur une chaise un peu à l'écart - mais jamais trop loin de la sortie - le Murmure tire une petite flasque de sa poche et en avale une rasade comme s'il s'agissait d'eau. L'alcool lui brûle la gorge, peu importe - elle ne tiendra sans doute jamais sobre, rien que maintenant elle a envie de disparaître. Cachant à nouveau la flasque dans les replis de sa robe, elle appuie son dos contre le dossier et contemple la foule.

Un mouton aux couleurs criardes attire son attention et celles d'autres badauds. Juchée dessus, une petite femme tout aussi colorée - Mahalia a l'impression que même ses cheveux brillent. Quelqu'un - vêtu et maquillé de rouge et noir - semble d'ailleurs s'adresser à elle brièvement. Tous les deux lui semblent magnifiques, tellement plus qu'elle. L'espace d'un instant, le Murmure se demande ce que cela doit faire, de chercher autant l'attention... et de l'obtenir.

La pensée l'effraie, elle doit lutter pour ne pas boire une deuxième rasade. Qu'est-ce qu'elle est venue faire ici, déjà ?

Décidément, elle ne se sent pas à sa place.

Résumé:
 








It's so lonely trying to be yours
When you're looking for so much more
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Jack Highwater
avatar

☠ Fermier du Port ☠


✘ AVENTURES : 57
✘ SURNOM : Le Somnambule
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Pas tout de suite, mais je peux faire une liste d'attente ;p
✘ LIENS : L'aventure nous attend, camarades !

MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Mar 20 Mar 2018 - 23:25

Sur la passerelle menant au Jolly Roger trépignait une courgette.

Oui, une courgette. Enfin, un guignol déguisé en courgette. Avec un chapeau pour faire la queue, et un masque vert. La plus grosse courgette du monde, mais avec des jambes. Et des bras.

Et donc, cette courgette trépignait d'excitation. Elle allait monter à bord du Jolly Roger. Un bateau pirate, un vrai ! Si ça c'était pas l'aventure ! C'était le plus beau jour de sa vie !

– Zy… euh, Caro, dépêche-toi ! lança Courgette.

Non pas que sa camarade traînait, mais bon, Courgette avait HÂTE ! Un bal masqué ! Sur un bateau pirate !! Rien ne pourrait jamais être plus extraordinaire !!!

Il voulu entrer tellement vite qu'il ne remarqua même pas les plantons chargés de récupérer les armes et distribuer les masques à ceux qui n'étaient pas foutus de lire l'invitation correctement. Il se précipita vers la salle de bal sans s'arrêter. On l'attrapa par le bras.

– Hep hep pas si vite ! Est-ce que vous êtes armé ?

Courgette se tourna vers le pirate qui l'avait apostrophé, prit un air indigné (qui ne se voyait pas, sous le masque) et écarta les bras dramatiquement.

– Moi, armé ? Mais enfin, qui aurait besoin d'une arme quand il a ma grandeur ?

Blanc. Il laissa lentement redescendre ses bras.

– Euh, non, chuis pas armé, conclut-il.
– Vous pouvez entrer, marmonna le garde.

Et Courgette entra. Et sa mâchoire se décrocha.

C'était beau. C'était grandiose. C'était fabuleux.

C'était le paradis.

– Regarde ça… souffla Courgette à sa camarade dans un murmure tout sauf discret. C'est trop bien !

Les deux compères s'avancèrent lentement dans la salle, observant tout autour d'eux. Courgette ne savait plus où donner de la tête. Le décor ! Les costumes ! Les masques !

Puis son regard se posa sur une damoiselle en détresse. Enfin, seule. Mais être seule à attendre dans un tel bal, c'était un peu être en détresse, non ? Il était donc de son devoir d'aller la secourir !

Il planta là son amie et vint s'accouder au mouton arc-en-ciel qui servait de fier destrier à sa princesse égarée. Il sourit (non, son visage n'était toujours pas visible), réfléchit quelques instants puis déclama avec emphase :

– M'amie ! Vous voir sur votre bête
Seule ici à ce bal déguisé
Ne peut faire que briser
Mon petit cœur de courgette !
Ce serait un honneur si
Vous acceptiez que je vous tienne compagnie !


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zyrrha Ofthesea
avatar

☠ Fermière du Port ☠


✘ AVENTURES : 16
✘ SURNOM : Le Garde-Fou
✘ AGE DU PERSO : 20 ans

✘ LIENS : Cause after all you're my wonderwall

MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Mar 20 Mar 2018 - 23:27


Depuis l'annonce du bal d'Hiver, Zyrrha et Jack n'avaient qu'une seule certitude. Ils ne pouvaient pas... ne pas y aller.

Excités comme des puces, ils avaient troqué la plupart de leur temps d'exploration contre des heures de recherche de tissu et autres accessoires nécessaires à la confection de leurs costumes. Ils allaient être grandioses. Après bien des péripéties, notamment des aiguilles plantées dans les doigts et diverses parties de l'anatomie qu'on n'ira pas citer ici, le jour était enfin venu...

Le vent souffle, des bourrasques glacées qui font s'envoler les cheveux de la jeune femme. Pourtant elle reste un instant immobile, à fixer le bâtiment sur lequel ils s'apprêtent à monter. C'est la première fois pour elle, sans compter les vieux radeaux qu'elle construisait dans le bayou. La beauté de la scène fait briller ses yeux et papillonner son ventre. Mais il y a une courgette qui remue quelques mètres devant elle, l'appelant à grands cris.

« J'arrive ! Laisse-moi le temps d'admirer la vue ! »

Elle prend une grande inspiration, le sel lui piquant le nez, avant d'enfin lui emboîter le pas. Elle replace son chapeau orange surmonté de longues plumes vertes et fait un sourire charmeur (qui n'est qu'à moitié efficace, puisque son masque couvre le haut de son visage) au pirate qui vient de stopper son ami la courgette.

« Excusez-le, il est déjà dans son rôle... »

C'était censé être une boutade, mais le garde ne réagit pas, fixant la carotte géante qui lui fait face d'un air circonspect. Elle lève les mains pour lui faire comprendre qu'elle n'est pas armée, donc inoffensive (ou presque), avant de rejoindre son camarade.

Elle reste bouche bée quelques instants devant la beauté des lieux. Hook ne fait pas les choses à moitié...

Et déjà Jack s'est envolé à l'autre bout de la salle. Elle soupire en le voyant conter fleurette à une jolie dame sur son mouton. Il n'apprendra jamais... Tant pis pour lui, elle le ramassera à la petite cuillère dans quelques minutes à grand renfort de bouteille de rhum.

Que faire, en attendant... ? Elle n'est pas du genre à s'asseoir et patienter, loin de là. Quelques enjambées sautillantes l'amènent sur la piste de danse où elle esquisse quelques pas avant de lancer à la cantonade :

« Allez ! Venez danser avec moi ! »

Elle rit joyeusement, tendant la main vers les personnes installées sur les chaises qui semblent attendre que la soirée s'emballent. L'emballement, c'est elle !
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr Smee
avatar

☠ Second du Capitaine ☠


✘ AVENTURES : 67
✘ SURNOM : La Mouche
✘ AGE DU PERSO : La trentaine

✘ DISPO POUR RP ? : Non, sauf sujet d'intrigue
✘ LIENS : Fragments de soi et fragments d'autrui

MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Mar 20 Mar 2018 - 23:40

Ce soir-là, le bois familier s'était fait cocon d'un lieu inconnu.

Sur le pont supérieur, tout semblait normal. Le gaillard arrière n'avait pas changé. Le clapotis de l'eau contre la coque était au rendez-vous, tout comme l'odeur intemporelle des cordages maintes fois imbibés de sel.

L'entrepont était un autre monde.

Smee n'appréciait guère que l'univers fût chamboulé ainsi, mais c'était une décision du Capitaine, et par conséquent la seule possibilité. Il se contentait de suivre le sillage de Hook. Comment aurait-il pu en être autrement ?

Dès l'ouverture du bal, Smee avait été là. Ce n'avait pas été flagrant, car Smee avait pris au sérieux la consigne du Capitaine. Il fallait un masque, il fallait un costume, il fallait dissimuler son identité. C'était donc chose faite.

Pantalon bleu. Large tunique bleue. Long tissu bleu enroulé autour de la tête et du cou. Et sur le visage, un masque blanc. Le costume n'était pas complexe, ni délicat, mais il cachait la vérité, et c'était tout ce qui lui était demandé. Ça, et rester pratique. Car si la soirée était placée sous le signe de la paix, Smee ne pouvait abandonner sa vigilance. Trop de matelots étaient exposés.

Smee devait cependant résister au geste machinal de chercher à remonter des lunettes absentes. Il n'avait pu trouver de masque l'autorisant à les garder, et la sensation était déstabilisante. Ses verres étaient dans sa poche, à l'abri, mais en attendant il voyait flou.

Cela n'avait que peu d'importance.

Adossé à un mur, Smee surveillait la salle en silence, son regard revenant régulièrement se poser sur le Capitaine. Pour le moment, tout se déroulait sans accroc. Si quelqu'un tentait d'aller à l'encontre des désirs de Hook… alors, Smee interviendrait.


Références costume et masque:
 

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Dimanche
avatar

☠ Guédé du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 91
✘ SURNOM : Le Calciné
✘ AGE DU PERSO : Indicible

✘ LIENS : _Kriké?
_Kraké.

MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Mer 21 Mar 2018 - 14:36

Bayou lé là baya, Bayou lé là !

Même s’il n’était pas rare pour certains Baron de fréquenter le Port, il était exceptionnel de voir un si grand nombre des enfants de Brigitte longer les quais sur pilotis pour s’approcher du Jolly Roger. Avec eux, ou les devançant déjà, d’autres habitants du Bayou circulaient avec le même pas silencieux, formant une escorte éclectique et désorganisée, mais néanmoins saisissante. Ils avaient émergé de l’obscurité de la mangrove sans tambours ni trompettes, sans chants ni murmures, car si le Bayou célébrait volontiers vie et mort au sein de son domaine, à l’extérieur son peuple se revêtait d’un manteau de silence et de mystère.

Il n’était donc pas particulièrement difficile pour Dimanche, ou pour ses frères et ses dalons de se prêter au jeu du déguisement, du masque et du secret. En ce qui concernait le Calciné, il avait couvert son corps de riches vêtements sombres, ajourés autour des poignets et le long de son torse afin que l’on perçoive au travers d’un motif géométrique les lueurs ardentes de ses cicatrices. D’aucuns noteraient que son éclat, d’ordinaire vif et impétueux, semblait s’être terni. Il était pourtant toujours chaud, et laissait sur son passage comme une fine bannière de fumée – une nouveauté. Par moments, un similaire filet sombre s’échappait de la fente de son masque, un merveilleux ouvrage de bois rouge poli, aux traits semblables aux masques togolais et dont les couleurs et incrustations rappelaient davantage l’exubérance du Theyam.
A son bras, petite mais lumineuse comme un flambeau, se tenait Erzulie, la Dantor. Sa fiancée. Les pirates devaient avoir entendu la rumeur de leurs fiançailles, ce soir-là confirmée par leurs masques jumelés. Au contraire de son fiancé cependant, la jeune Mambo n’était vêtue que de fins voilages sombres cousus d’or, de bijoux et de plumes. La peau nue de ses bras, torse et cuisses étaient ornés de délicates peintures claires. L’étrange couple parut ainsi dans l’entrepont. Le masque rouge du Calciné pivota lentement tandis qu’il observait les convives déjà présents – son regard incandescent s’arrêta un instant sur un petit groupe de natifs de l’île. Même masqué il ne lui était apparemment pas difficile de reconnaître les larges épaules du guerrier du Clan de l’Ours qu’il avait déjà croisé dans le Bayou. Sous son masque, le Guédé étira un sourire avant de détourner le regard : Hook était bien entendu présent, avec sa deuxième ombre bleue. Dimanche se demanda si son maussade charpentier serait aussi de la fête, mais il ne le vit pas, ou ne le reconnut pas parmi les invités. Tous ces visages dissimulés, ces costumes déconcertants, cet anonymat collectif – c’était une amusante idée qu’avait eue Hook, mais le Baron doutait résolument que son intention fût d’être amusant.

Le Baron se pencha vers sa compagne et lui souffla en un français dénudé de tout accent:

« Celui à qui tu as cousu le cœur, est-il ici ? »

On devinait le sourire dans sa voix.

Résumé:
 
Costume :
 







Gourou fakir dann pié sapan
Sa mon kor, mon lèv sanm ou

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ibijau Assoupi
avatar

♐ Membre des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 108
✘ SURNOM : Le Rescapé
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : I don't decide to represent anything except myself. But that self is full of collective memory.

MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Mer 21 Mar 2018 - 20:12

LE GRAND BAL


Death is not the greatest loss in life. The greatest loss is what dies inside us while we live / FRIMELDA




La notion même d'un bal est étrangère à Ibijau, bien qu'il suppose que ça soit similaire aux fêtes de son clan, en un peu moins festif. Les pirates ne doivent pas savoir s'amuser aussi bien qu'eux. Il n'est pas certain de vouloir venir, et passe un long moment à s'interroger au sujet de son investissement dans une telle quête. Si ça se trouve, la salle sera remplie de gens, avec des mains et des bouches et tous ces détails qui rendent les humains un peu effrayants lorsqu'ils souhaitent venir trop près de vous. Ne pas être passif, aller de l'avant, se mettre dans une nouvelle situation qui risquera d'être inconfortable pour se prouver qu'on peut le faire. Ibijau tente de se convaincre jusqu'à y parvenir. Au moins, il pourra rester coller aux basques de Héron si c'est trop pour lui.

Bien sûr ça n'arrivera pas ! Le jeune Delaware n'a pas besoin d'un baby-sitter pour veiller sur lui, il est parfaitement capable de paniquer sans assistance. Choisir un costume est plutôt amusant, si Ibijau est honnête avec lui-même. Le thème de la mort l'attire irrémédiablement, en un rappel de son amie lointaine qui paraît toujours veiller sur lui. Le masque pèse un peu trop lourd sur sa tête, mais ça ne le dérange pas. Par contre, s'il baisse sa capuche, l'adolescent arrachera son masque, à cause des cornes. Autant ne pas oublier ce détail. Les petites cordes brillantes qui y sont accrochées servent en une sorte de signe distinctif, au cas où il ne s'égare loin des siens. Enfin, Ibijau a ajouté ce détail pour avoir l'air classe, rien d'autre.

Pas que le Rescapé comprenne très bien en quoi consiste ce terme.

Un mélange de ce que représentent Héron et Grizzly certainement. Ses cheveux sont rarement détachés et les mèches qui tombent sur ses épaules lui donnent envie de jouer avec pendant la majeure partie du chemin. C'est probablement mieux que de trop se focaliser sur ses compagnons. L'homme qui l'a sauvé est toujours aussi impressionnant, et la femme à la peau ravagée par le temps et ses complications est une inconnue qui lui fait un certain effet. Elle doit être très respectée dans son clan, c'est sa première pensée, pas qu'elle ne passe ses lèvres. Ibijau est tout aussi silencieux que d'habitude, se contentant de saluer ses compagnons d'un hochement de tête avant de trouver refuge à côté de Héron.

Le bas de sa tenue déchirée laisse un peu trop passer l'air, même une fois à bord du navire. C'est qu'il avait envie d'avoir l'air d'un être décharné, échoué au travers des sables du temps. Au moins les bottes protègent ses chevilles du froid. Tout comme ses manches longues. Les bracelets multicolores ont été remplacés par un unique, de perles sombres et brillantes. Le bandage autour de sa main est recouvert d'une des cordelettes qu'il a utilisé sur son masque, et restera éclairé tout la soirée.

Un bon moyen de se souvenir qu'il n'est pas capable d'utiliser sa main autant qu'il ne le voudrait.

Pourquoi est-ce que le groupe se sépare soudainement, hein ? Ibijau comprend parfaitement que leur aînée souhaite se reposer un moment, mais avec qui est-il supposé aller ? On ne s'incruste pas vers Héron, il marmonne dans un coin de son esprit.

Son regard accroche alors Le Démon, celui dont un peu de fumée s'échappe du masque. Et c'est que la petite mort a envie de reculer d'un coup, sans trop comprendre pourquoi. Son corps devrait se détourner au lieu de trop fixer l'inconnu ainsi. Finalement, Ibijau y parvient, non sans avoir pressé ses doigts contre son poignet brisé pour se ramener à la réalité. Qui est donc cette créature de l'ombre ? Son costume n'est plus si cool à côté et l'adolescent pourrait ruminer à ce sujet, s'il n'était pas occupé à mettre une certaine distance entre sa personne et l'autre.

Ah, il en a perdu Héron et Grizzly.
Super.

Panique, est-ce qu'il devrait se réfugier vers les légumes ?
Solution de facilité, autant continuer de se promener.

Il finira bien par les retrouver, bien que son masque lui offre pas un grand champ visuel.

HRP:
 






✿ I have awoken from a deep slumber
The only reason there was so many unforeseen consequences was because I have no interest in foreseeing anything.


Moodboard:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baron Samedi
avatar

☠ Guédé du Bayou ☠


✘ AVENTURES : 50
✘ SURNOM : Le Fétide.
✘ AGE DU PERSO : Indicible.

✘ DISPO POUR RP ? : Non.
✘ LIENS : And he will greet them in a smile that sticks like vaseline.
Sujet en cours : I - II - III

MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Mer 21 Mar 2018 - 22:12


Jamais Samedi n'aura eu autant l'air d'un zonbi.

Engoncé dans l'un de ses costumes rapiécés, il a cependant, cette fois, la veste à-demi fermée, dévoilant un torse si creusé que l'on lui voit les os, saillant d'une chair à l'apparence noirâtre et putréfiée - peinture ou magie ? L'illusion, en tous cas, est réussie. Elle s'étend à son visage par ailleurs, couvert d'un masque qui semble donner l'illusion d'être d'os et auquel s'ajoute son traditionnel haut-de-forme. Comme pour compléter le sinistre tableau, l'aura qui entoure Samedi - froideur et putréfaction - semble s'être renforcée, l'entourant et pulsant au même titre que la chaleur de son cadet.

Ce soir, Kaplata sourit grand. Car Kaplata est plus que frappé par la Mort, en cet instant. Il l'incarne, il l'est.
Oh, même s'il est silencieux, il est difficile de l'ignorer.

L'aîné avance, sa canne heurtant les rues du Port sans bruit. Il suit le mouvement, accompagnant les siens sans rien dire. Mais en lui, l'excitation grandit.

Bien qu'il soit d'habitude solitaire et jamais prompt à se mêler aux Diurnes, ce Bal ne pouvait qu'attirer son attention.
Après tout, Kaplata ferait beaucoup pour la promesse d'une distraction.

L'entrepont est écarlate, couleur d'entrailles. Surgissant sans plus se faire prier, le Baron se délecte quelques instants des regards qui se pose sur eux, avant de parcourir la salle à son tour. Plus loin, il repère un petit groupe de Peaux-Rouges ainsi qu'une femme-légume qui danse non loin de ceux qui se sont assis.

Nul doute que d'autres invités débarqueront bientôt, amenant avec eux de nouvelles possibilités d'interactions et - mieux encore - des occasions de rire un peu.

Le sourire de Samedi s'agrandit alors que son regard s'attarde sur l'un des Peaux-Rouges présents. L'éclat violet qui brille dans ses yeux, derrière le masque, semble luire de quelque chose d'aussi mauvais qu'amusé - comme toujours, difficile de cerner exactement ses intentions. Mais l'objet de son attention est clair, de même que la constatation.

En ce soir de trêve, plusieurs représentants de la Mort sont visiblement présents.

Résumé:
 

Le masque de Samedi:
 






Offrande :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Ancienne Peau-Rouge
avatar

Invité



MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Mer 21 Mar 2018 - 22:49

Dans sa main, elle serre celle de Loutre. Un peu trop fort, peut-être - elle ne se sent pas vraiment en confiance, ici. Il n'y a pas de quoi pourtant - tout le monde aura un masque, et ce sera sûrement surveillé - et pourtant ...

Peut-être que ce sera l'occasion pour elle de retrouver son Fils ? Mais sera-t-elle seulement capable de le reconnaître sans voir son visage ? A mother knows, disent certains - ce sera l'occasion de vérifier ce dicton.

Sous son masque, la Douce est tendue - peut-être que l'Harmonie doit le ressentir, dans la poigne de la guérisseuse. Cette dernière lâche sa main un peu brutalement, se rendant compte qu'elle était à la limite de la broyer.

- Pardon .. souffle-t-elle, agrippant à la place un des pans de sa robe verte.

C'est toujours mieux que de réduire en bouillie la main de son amie d'enfance - n'est-ce pas ?

Renarde jette un coup d'oeil discret à Loutre - toute de glace vêtue. Métaphoriquement, bien sûr. Elle l'a convaincue de venir - ce serait une bonne occasion pour se changer les idées, non ? Avec les récents événements, Loutre broie du noir - elle n'est plus la même, Renarde le sent. Et elle a peur de l'avoir perdue - une soirée au milieu des pirates qui la fascinaient tant autrefois lui a semblé être une bonne idée. Alors elle a mis ses peurs au placard et l'a entraînée avec elle - n'a rien dit quand l'Harmonie a décidé de se vêtir aux couleurs de la glace, alors que quelques années plus tôt elle aurait sûrement opté pour les couleurs du soleil, ou de Mère Nature.

Un pincement au coeur la fait tiquer - mais elle détourne le regard, prend une inspiration alors qu'elle empruntent la passerelle et se retrouvent, quelques minutes plus tard, à l'intérieur du Jolly Roger.

Qui est très grand.

- Je te laisse faire un tour ? souffle-t-elle à Loutre. Elle ne compte pas lui coller au basque pendant toute la soirée, après tout - enfin, est-ce qu'elle sait seulement ce qu'elle compte faire ? Elle s'est embarquée dans tout ça sans plus y réfléchir, elle a bien l'air maligne maintenant.

Peut-être que ça lui fera du bien, qui sait. La voir dans ces couleurs si froides, ça trouble Renarde - comme si son amie était à une planète d'elle. Ou deux. Ou tout un univers - et elle n'aime pas ça.

Tenter de la faire revenir, c'est comme essayer d'attraper le vent à mains nues - impossible.

Au milieu de la salle, une femme invite les autres invités à venir danser et à s'amuser - cela fait doucement sourire la Renarde, qui se détend. Rien qu'un peur. Ce n'est pas si facile que ça, d'ignorer ses tripes et instincts.

D'un coup de main habile, mais dans lequel l'anxiété est perceptible, elle tâte les fleurs jaunes qui parsèment sa chevelure verte - juste pour se donner une contenance. Ça lui donne une - fausse - impression de contrôle.

Résumé:
 

Costume:
 
Revenir en haut Aller en bas
Rosalie Quartz Highgarden
avatar

☠ Chanteuse au Port ☠


✘ AVENTURES : 123
✘ SURNOM : La Meringue
✘ AGE DU PERSO : La trentaine camouflée par le maquillage

✘ DISPO POUR RP ? : Viens donc en discuter ❤
✘ LIENS : ♥️ Une rose esseulée.
♥️ Les pétales épanouis.
♥️ Les cristaux de l'âme.

MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Jeu 22 Mar 2018 - 3:25

Voilà ce qui passe en fond en ce moment jusqu'à mon prochain post ❤️




Le Bal d'Hiver



Un bal. Invitée à un bal. Oh et quel bal : un bal masqué ! Existait-il plus romantique qu'un bal masqué ? Non, bien sûr que non. Et c'était pourquoi tu ne pouvais decement pas manquer cet événement. Tu ne manquais, de toute manière, aucun événement social. Et comme pour tous les autres, tu étais conviée à faire entendre ta belle voix pour cette délicieuse nuit. Oh juste l'ouverture et quelques autres fois, le Capitaine te laissait le temps d'apprécier l'événement ; quel gentilhomme.
Bonnie avait longuement hésiter à t'accompagner, partagée entre le désir de te protéger - de quoi là était la question - et l'aversion profonde pour ce genre d'événement. Finalement elle était restée dans sa boutique à bouder tout en te priant d'être prudente. Bien sûr que tu le serais, tu l'étais toujours.

L'invitation tout contre ton cœur, tu avais passé les jours te séparant du bal à confectionner ta robe. Rien de nouveau pourrait-on dire, mais cette fois-ci tu avais mis dans ta création tous tes rêves d'amour, de romance, de féérie et de princesse.
Pour le masque cela avait été plus compliqué pour trouver la base vénitienne - La Pluie Éternelle était un véritable bric à brac - mais une fois cela fait les voiles et les fleurs n'avaient été que de simples formalités.
Le résultat global... Te ravissait et tu admirais avec émerveillement ta longue traîne ondoyer dans ton sillage. Un manteau de fourrure afin de couvrir tes épaules et ton dos nus le temps d'embarquer sur le Jolly Roger. Le Jolly Roger !! L'excitation te submergea pour la énième fois lorsque tes souliers foulèrent le pont du navire pour la première fois de ta vie. Tu étais arrivée un peu avant la première vague de personnes pour préparer la scène et l'ouverture mais le peu que tu voyais t'enchantait déjà. Les costumes et les masques rivalisaient de beauté et même les plus simples te semblaient beaux ; l'excitation de l'instant.
Tu te débarrassas de ton manteau et offris ton dos ainsi que ta poitrine opulente à l'assistance. Le tout rehaussé par tes anglaises parfaitement dessinées se mêlant savamment aux voiles de ton masque. De ce dernier ne sortaient - littéralement - que tes cils interminables peints de noir et aux pointes serties de paillettes roses.
Alors que la salle se remplissait sur les notes légères de l'orchestre, tu détaillas avidement chaque personne présente :
Les deux légumes - que tu reconnus bien évidemment car il n'y avait qu'eux deux pour se constumer ainsi - t'arrachèrent un gloussement atténué par ton masque. Le Capitaine respirait l'élégance comme à son habitude et l'homme enturbané semblant veiller sur la soirée t'évoqua Mr Smee toujours alerte. Claudia fut facilement reconnaissable à son monton et à son choix de couleurs éclatantes mais toujours aussi jolies.
Les habitants du Bayou étaient tout aussi identifiables bien que tu n'en connaissas que très peu, voire aucun parmis ceux présents. Mais leur aura ne laissait aucun doute sur leur provenance et tu les détaillas avec plus de discrétion. Intimidée, il fallait bien l'avouer. Et même quelque peu envieuse de ce couple magnifique au centre de la délégation ; magnifiques et puissants. Un frisson te parcourut l'échine et tu mis cela sur le compte de la jalousie.
Enfin les peaux-rouges firent leur apparition par groupe - tu présumais par tribu - et tu les dévoras des yeux sans aucune discrétion. C'était en effet la première fois que tu en voyais en chair et en os. Même si masqués et costumés, ils dégageaient des énergies très particulières, ils sentaient la terre chaude, la sève, la poussière et le vent sauvage. Ils sentaient la liberté. C'est en t'imprégnant au maximum de cette énergie que tu arrangeas une dernière fois ta mise et fis ton entrée sur la scène. Le bal pouvait vraiment commencer.
L'orchestre glissa de son morceau entêtant vers une mélodie plus douce et ta voix s'éleva, englobant tout le navire et même les eaux environnantes. Le masque intégral créait un effet d'écho qui amplifiait la puissance de ta voix tout en la feutrant plus encore.
Tu n'étais pas le centre de l'attention comme tu avais l'habitude au Cabaret, mais tu captas tout de même de nombreuw regards plus ou moins rapides vers ta personne et cela te suffit.

"If I could begin to be
Half of what you think of me
I could do about anything
I could even learn how to love
When I see the way you act
Wondering when I'm coming back
I could do about anything
I could even learn how to love
Like you...
"

Personne ne pouvait voir ton sourire sous le masque, mais ô quel sourire !
Cette nuit serait LA nuit de ta vie, tu le sentais.



codage par langweilen sur apple-spring


Masque & Robe (dans le texte également):
 

Résumé:
 








La Meringue a besoin de sa meilleure amie et confidente Bonnie





Dernière édition par Rosalie Quartz Highgarden le Sam 24 Mar 2018 - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fib Steiner
avatar

☠ Gabier du Jolly Roger ☠


✘ AVENTURES : 145
✘ SURNOM : Le Tétrodon
✘ AGE DU PERSO : Inconnu

✘ DISPO POUR RP ? : Nope
✘ LIENS : Pour obtenir un grain de folie
Il faut déjà une bonne recette...

MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Jeu 22 Mar 2018 - 10:21

Un bal ? C'était quoi ce délire ? Son raffiot puant – et paradoxalement flambant neuf – allait donc voir débarquer ici tout ce que l'île comptait de dégénérés – entendez par-là les peaux-rouges – et de déchets ?
Mais c'était une occasion à ne pas rater ça !

Élément positif numéro 1 : il y aurait des filles – voire des hommes, il était pas trop tatillon sur le sujet – à retrousser sagement – ou salement – dans un coin des cales.
Élément positif numéro 2 : il aurait un public, un vrai, à un qui raconter ses salades et qui tournerait vers lui son regard admiratif – ou dégoûté, c'était bien aussi.
Peut-être même – et son cœur battit plus fort à cette idée – Jimmy montrerait-il sa petite tresse sexy ? Il se sentit défaillir à cette pensée et appuya son dos contre une cloison, une main sur le front, en soupirant d'aise.
Avant de se marrer.

Ouais, ça allait être bien sympa tout ça, sauf pour cette histoire de costume,  et l'absence d'arme. Il avait bien toujours le fusil chargé qui pendouillait entre ses jambes, mais si on lui retirait ses précieux coutelas il allait se sentir tout nu, comme le petit Jésus au matin de Noël.

Il avait passé le petit temps avant le bal à rassembler des affaires par-ci par-là, les piquant majoritairement aux gamins qu'il enlevait pour les vendre au baron. Ce fut donc avec un mélange fort hétéroclite qu'il débarqua au bal : pantalon de golf – comment diable le gosse avait-il chopé ça ? - chemise propre – rare, très rare, et blanche – veston de costume ( alors ça... un miracle, même s'il était un peu troué) et l'apogée de sa tenue : un chapeau banane. Une belle banane, toute jaune, qui s'élevait au dessus de sa tête en courbe approximative. La banane c'était son fruit, obligé, ça lui allait bien au teint en plus, et ça faisait même une petite touffe blanchâtre à la naissance !

Pour le masque ? Il avait chopé un truc dans une boutique du port : le genre vieux, en bois, avec un nez rond bizarre et qui laissait voir sa bouche, donc ses dents ? Ça lui plaisait bien de changer de son cuir habituel. De toute façon son vrai sourire était pas plus rassurant.

Voilà, son déguisement était parfait : gentleman golfeur banane au masque de polichinelle. Tout dans la finesse, l'élégance et le bon goût. Il rajouta même un mouchoir en tissu dans son calbute pour gonfler un peu la bosse : un golfeur sans belles balles ? Aucun intérêt ! Il devait être à son avantage s'il voulait choper de la catin et de la sauvage.

Il arriva au bal comme on arrive dans la vie, en s'expulsant fort d'une porte grande ouverte et en braillant des insanités.
Enfin... c'est ce qu'il avait prévu...
Mais une fois sur place il se fit la réflexion que, pour une fois qu'il était caché et méconnaissable, il pouvait se faire plus discret en attendant son heure, le bon moment, l'instant de gloire durant lequel il brillerait sous les astres en égorgeant des indiens et en visitant des squaw.
Il avait juste oublié que – vu sa tenue – il n'avait rien de discret ni de caché.

résumé:
 

le chapeau banane:
 






Fib parle en #666666

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loutre Sage
avatar

♐ Princesse des Hurons ♐


✘ AVENTURES : 240
✘ SURNOM : L'Harmonie
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine

✘ DISPO POUR RP ? : Venez tenter votre chance
✘ LIENS : Peindre en mille couleurs... L'air du Vent.

MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   Jeu 22 Mar 2018 - 14:04

Le Bal d'Hiver





Le Vent ne murmure plus à ses oreilles. Ce n'est plus qu'une bise froide et inconnue qui lui griffe le visage.
L'Eau ne la purifie plus. Ce n'est plus qu'une étendue si froide qu'elle a l'impression de brûler lorsqu'elle s'y baigne.
Mais surtout, le monde ne lui parle plus. Son esprit reste prisonnier de son corps las et froid ; sans vie, sans éclat, sans chaleur. Rien ne fait plus rire l'Harmonie, ne l'a fait bondir, vivre comme elle sait si bien le faire.
Elle s'abîme dans une contemplation silencieuse, comme séparée du reste du monde vivant par un mur de glace.
Loutre Sage ne rayonne plus désormais, mais ses traits ont gagné une noblesse aux reflets énigmatiques qui semble la vieillir. À moins qu'elle n'ait réellement vieilli ?

Aucune tentative de son peuple adoré ne lui a arraché un sourire. Pas même les montagnes de couronnes de fleurs offertes par Salamandre Bleue. Ni les soins affectifs et médicaux de sa sœur d'âme, Renarde Fleurie. Mais cette dernière n'est pas de ceux qui baissent les bras et, à l'annonce du Bal de la Victoire organisé par le Capitaine, elle a mis sa peur et sa méfiance de côté pour venir présenter la chose à la Princesse.
Elle la connaît si bien son amie d'enfance : elle aurait été la première à se rendre à ce bal, elle qui aimait tant observer les pirates à la dérobée.
Mais Loutre Sage n'est plus que l'ombre d'elle même, et l'annonce de l'événement ne lui a arraché qu'un vague coup d'œil et un "Si tu le souhaites, je t'accompagnerai."
Pourtant, contre toute attente, la jeune femme a souhaité confectionner sa robe ainsi que son masque. Enfin habitée par une énergie la faisant se mouvoir, une énergie créatrice ; bien que toujours aussi solitaire et silencieuse.

Elle se rend au Sommet Enneigé afin de demander de l'aide aux fées des neiges qui lui offrent avec joie et recouvre d'une glace aussi délicate que solide son masque. Elles agrémentent également sa robe de véritables cristaux de glace qui jamais ne fondent : sur le tissu grossier de sa robe cela fait comme des dizaines de diamants qui semblent même allumer une étincelle dans ses yeux d'ébène. À moins que ce ne soit qu'un reflet.

En montrant son ensemble à Renarde Fleurie, cette dernière ravale une grimace et s'évertue à l'encourager à venir. Car il est vrai que les couleurs de l'Harmonie sont celles du Père Soleil et de Mère Nature et non pas la glace et du froid.
Pourtant, lorsque le soir du bal arrive, l'on ne peut qu'apprécier le contraste saisissant entre le blanc et le bleu acier du costume sur sa peau mate et ses cheveux noirs de jais. Elle laisse ces derniers lâches, comme toujours, même si la Douce propose de les lui coiffer et d'y déposer des décorations.

Alors que Loutre Sage regarde, sans en avoir l'air, son reflet dans l'eau, une dizaine de fées des neiges virevoltent autour d'elle en carillonnant gaiement ; elles sont heureuses dans ce froid. Et elles lui murmurent à l'oreille :

"Pour que celle au cœur tendre gelé porte nos couleurs chez les adultes."

Et des cristaux parsèment son cou, ses bras et ses jambes. Deux gouttes solides apparaissent à ses oreilles et les mêmes perles ressemblant à des diamants prennent place dans sa longue chevelure ; certains forment même un diadème simple mais étincelant.

"Resplendis au bal pour nous et peut-être resplendiras-tu pour toi." carillonnent les fées avant de disparaître.

Le mur de glace entre l'Harmonie et le monde semble aminci lorsqu'elle rejoint Renarde Fleurie et qu'elles prennent la route main dans la main.
Tout comme son regard, moins vide, moins lointain.

Cela ne suffit pourtant pas pour que l'excitation illumine ses yeux lorsqu'elles pénètrent dans le Port. Elle endure sans aucune réaction la pression sur sa main et n'a aucune réaction non plus lorsqu'elles montent sur le navire d'où s'échappent déjà de la musique et des conversations.
La Douce s'arrête à l'entrée et la princesse fait de même.
Tous les visages sont couverts et cela n'aurait pas dû l'empêcher de reconnaître les personnes rien qu'à leur aura. Mais elle ne sent plus rien de tel : elle est aveugle.

"Je te laisse faire un tour ?

Loutre Sage acquiesce en silence et disparaît déjà dans la foule, s'y noyant. Comme si elle tentait de ressentir quelque chose physiquement puisque son esprit est sourd et aveugle.
Sa grâce coutumière est comme engourdie par le froid qui étreint son cœur, presque lascive. Son pas reste aussi léger que le vent, le vent d'hiver. Comme celui qui semble murmurer dans son sillage et glisser sous les étoffes des invités.
La princesse bouscule sans vraiment avoir d'impact, comme un spectre désorienté. Elle commence à avoir le vertige, vacille…


Masque & Robe:
 

Résumé:
 











Dernière édition par Loutre Sage le Lun 7 Mai 2018 - 15:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Event : Le Bal d'Hiver   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 14Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Event Djaul]
» Peur de l'hiver
» MTGO Sealed Premier event.
» [Débutant] Qu'est-ce qu'une Saison "Hiver/Eté"? (résolu)
» [joute] Roi de l'hiver Tool Box

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: Le Jolly Roger-