Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mahalia Damour
Mahalia Damour

☠ Commerçant au Port ☠


✘ AVENTURES : 48
✘ SURNOM : Le Murmure.
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Plus maintenant ;w;
✘ LIENS : I'm losing love all over again
But it's my way 'til the end of time
Sujet en cours : I - II

Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ Empty
MessageSujet: Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡   Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ EmptySam 17 Mar 2018 - 19:22

Disclaimer:
 

Mahalia


Les Trucs

Surnom : Le Murmure.
Groupe : Pirate du Port.
Age : La bonne vingtaine.
Rôle : Chimiste - fabricante de potions.


Les Révérences

Quand Mahalia est née, son coeur était déjà cassé.

C'était comme ça, ça n'a jamais changé : le monde lui fait peur, le monde l'agresse. Tout est trop fort : les sons, les couleurs et surtout les émotions qui l'assaillent et la possèdent complètement. Tristesse tempête, peur paralysante, joie qui jaillit : aucun de ses sentiments n'est modéré, rien de ce qui lui arrive n'est léger. A la moindre contrariété, Mahalia se brise et peine à se ramasser. Elle en est consciente et n'a jamais réussi à lutter. C'est tout juste si, après des années, elle parvient à se calmer quelque peu, tempérer ses émotions. Mais les blessures sont vives et au moindre affront, son coeur ne semble avoir d'autre choix que de hurler. Et Mahalia subit, subit, se prostre en attendant que cela passe.

Et tout, bien heureusement, finit par lui passer.

Mahalia n'est pas douée pour les contacts : les autres l'effraient et l'intimident, peu importe leur nature, et leur faire la conversation est un supplice. Quand elle y est forcée, elle parle d'un filet de voix maladif et infime qui porte des mots hésitants, bafouillés. Malgré la solitude qui, bien souvent, l'étreint, la jeune femme ne peut se résoudre à sortir et faire de nouvelles connaissances, comme le font ses pairs. C'est que tout dans le Port l'apeure : ses odeurs, ses bruits, son effervescence sauvage. Tout est trop fort, rien n'est aussi sûr que l'étage où elle vit et, plus particulièrement, la chambre qu'elle a amoureusement décoré et dans laquelle elle passe quasiment toutes ses heures. Oh, si Mahalia pouvait ne jamais se heurter à ce monde qui l'effraie, nul doute qu'elle le ferait. Mais voilà, sa vie d'adulte fait qu'elle n'a pas le choix.

Elle s'arrange, alors, pour sortir aux petites heures du matin ou aux dernières du soir. Ses courses sont rapides, ses errances calculées : il lui arrive aussi de quitter le Port pour chercher des ingrédients, la nature l'effrayant moins que les gens. Dans l'exercice du métier auquel sa mentor - l'ancienne propriétaire de sa maison - l'a formée, elle trouve une forme d'assurance. C'est que Mahalia est appliquée et fière de ses produits. Pas assez pour en faire la vente directement, mais assez pour qu'une forme de détermination l'anime, la pousse à faire des efforts. L'idée d'avoir, au Port, une place légitime, est cruciale : Mahalia en a besoin, pour lutter contre son manque cruel de confiance en elle.

Cette timidité n'empêche pas Mahalia d'aimer, au contraire : d'aussi loin qu'elle puisse se souvenir, la jeune femme a toujours, toujours été amoureuse. L'euphorie d'avoir un objet d'affection et d'en rêver constamment agit comme une drogue pour elle, la motivant plus que nulle autre but. Mais sa peur de l'autre est trop ancrée, trop puissante : ainsi, beaucoup des coups de foudre de Mahalia ne se sont jamais concrétisés et l'amour est mort de lui-même lorsque son coeur ne pouvait plus le supporter. Et à chaque fois, son coeur s'est brisé. A chaque fois, Mahalia a pleuré, a souffert comme jamais et s'est jurée de ne plus jamais céder.

Avant de recommencer.

C'est un cycle maudit qui ne cesse de l'entraîner plus haut que les nuages et plus bas que terre. Mahalia s'y est faite - en quelque sorte - et chérit le souvenir de ceux et celles qu'elle a aimé. Sa mémoire, par ailleurs, semble s'y être adaptée : elle se souvient du nom et de l'apparence de tous ses coups de coeur alors qu'une bonne partie du reste s'est effacée. C'est simple : tout, dans sa vie, tourne autour de l'amour, même si ce dernier la rend malade. Peu importe, Mahalia, de toute façon, ne sait plus comment fonctionner sans. Et c'est ainsi qu'elle vit, enchaîne les déceptions et les instants de joie. De toute façon, tant qu'à être blessée, alors autant que ce soit par Amour.

Même si elle est née le coeur cassé et qu'elle n'a jamais su le recoudre.



L'Unique au monde

♡ Mahalia est mince et petite - elle n'a vraiment rien d'imposant. Elle tresse très souvent ses cheveux sombres, accordés à ses yeux, et a l'habitude de porter quelques bijoux. Elle a aussi un piercing au septum, qu'elle s'est fait faire lors d'une soirée très arrosée.

♡ Métisse née à Haïti et arrivée sur l'Île, à 13 ans, dans les années 70. Elle fut Raccommodeuse sous le nom de Shy et le resta jusqu'à son Bannissement, plusieurs décennies après.

♡ Un peu par hasard, elle arriva au Port et fut apprentie chez une fabricante de potions. C'est elle qui la prit sous son aile et lui enseigna son art avant de disparaître, emportée par le Tourbillon de Père Océan lors de la fin de la Pluie Salée. Depuis, Mahalia a repris la boutique et la fait tourner en collaboration avec le familier de sa mentor, une chimère parlante, mélange de chouette et de chat, du nom d'Eugénia.

♡ Elle vit à l'étage de la petite maison qu'elle partage avec Eugénia. Cette dernière se charge de vendre - que ce soit en itinérante ou dans la petite boutique du rez-de-chaussée - les potions que Mahalia concocte, lui évitant ainsi d'avoir à parler aux clients.

♡ Bien qu'elle vende remèdes, calmants et d'autres choses encore, ses spécialités sont les aphrodisiaques, désinhibiteurs et autres potions qui donnent confiance. Il lui arrive d'en consommer elle-même, mais elle tente de ne pas en abuser.

♡ Mahalia pleure souvent, à son grand dépit : elle déteste ça, pourtant, de pleurer. Mais son émotion est souvent trop forte, elle n'arrive pas à lutter. Alors elle se cache le visage dans les mains et sanglote, sans avoir pour autant l'impression, une fois la crise passée, que cela l'aie véritablement aidée.

♡ Elle est agoraphobe : se retrouver dans des lieux fermés, hors de chez elle, ou se confronter à une foule l'angoisse particulièrement.

♡ Cachée dans une boîte sous son lit se trouve une petit collection de choses diverses et variées. De prime abord insignifiante, elle est en réalité constituée d'objets qu'elle a discrètement volé à ceux et celles qu'elle a aimé.

♡ Bien que les femmes l'intimident peut-être même plus encore que les hommes, elle se sait capable d'aimer les deux.

♡ L'alcool, parfois combiné à ses potions, la désinhibe et la libère : lorsque sa solitude lui pèse trop, Mahalia se soûle chez elle et rassemble son courage pour aller poursuivre la fête à la Taverne, à la Maison Close ou - parfois - chez les Delaware.

♡ Il lui arrive, de temps à autre, d'avoir des relations physiques avec certaine filles de joie du Port. Cela se produit quand Mahalia boit plus que de raison et que, suffisamment soûle, plus rien ne lui semble impossible. Cependant, de crainte de s'éprendre de l'une d'entre elles, elle a tendance à ne pas passer la soirée avec la même fille plus de deux fois.

♡ Bien que sa voix soit frêle et peu assurée, elle a une bonne oreille et pourrait faire une bonne chanteuse. Cependant, elle n'ose pas se produire devant quiconque et admire énormément celles et ceux qui le font.

♡ Alors qu'elle a presque peur de tout, elle est étrangement fascinée par le Bayou et ses habitants.

♡ Elle se sent particulièrement proche des Fées. Après tout, elle sait ce que ça fait, de ne pouvoir ressentir qu'un sentiment à la fois.



L'île

Comment vis-tu ton séjour à Never Never Land ? Que représente ce lieu pour toi ?  
Au départ, Mahalia ne dit rien. Assise les jambes croisées, elle joue nerveusement avec ses mains, tout en te jetant, de temps à autre, des regards intimidés. Puis, au bout d'un temps qui te semblera sans doute un peu trop long pour être confortable, elle finira par laisser échapper, en un filet de voix :
Je... je ne me souviens plus, de comment c'était... avant. Au Grand Arbre, ou... dans le Vieux Monde. Alors j'imagine que... maintenant, le Pays, c'est ma maison.
Un temps passe. Mahalia observe les alentours : les fioles sur les rayons, l'agitation au dehors. Puis reprend, semble-t-il difficilement :
... j'aime bien, ici. J'ai un peu trop peur pour... pour sortir, mais... le Port n'est pas un endroit désagréable... je pense. Et j'aime beaucoup ma maison et mon métier.
Un sourire timide vient effleurer ses lèvres.
Donc je dirais... que je le vis plutôt bien.


Regrettes-tu ta vie d'avant ? Voudrais-tu pouvoir retourner dans le monde ordinaire ?  Si tu n'en as jamais connu d'autre, désirerais-tu une autre vie ? L'autre monde te fait-il envie ?
A nouveau, Mahalia prend son temps. Ses paupières papillonnent, ses mains viennent jouer avec ses nattes. Il y a quelque chose d'étrangement indolent, dans son attitude, alors même que pourtant, ses gestes restent agités et nerveux. Toujours sans te regarder, elle répond :
C'est étrange... quand j'essaie de me souvenir de ce qu'il y avait... avant mon arrivée sur l'Île... je ne me rappelle de rien. Je ne sais même pas si... si j'avais des parents, ou... si j'étais heureuse.
Mahalia se mord la lèvre. C'est comme si dire la suite semblait lui coûter une certaine dose d'énergie.
Mais Peter a su me convaincre de partir, alors... j'imagine que je ne l'étais pas.
Elle soupire, décroise et recroise les jambes. Avant de conclure :
Pourquoi j'y retournerais ? Tous ceux que j'ai aimé... - quelque chose dans son attitude semble changer alors que son regard s'illumine - ... sont ici.


Comment vois-tu Peter Pan ? Quels sont tes sentiments envers lui ? A l'inverse, que ressens-tu pour le capitaine Hook ?
Cette fois, le silence est plus long que les précédents. Toujours repliée sur elle-même, Mahalia s'assombrit et t'adresse un regard méfiant. Quand elle consent enfin à te répondre, sa voix est encore plus basse qu'avant.
Peter... il me fait peur. Il est trop brillant, trop... trop fort. Quand il sourit, il fait illuminer toute l'Île, mais quand il est triste...
Silence. Mahalia inspire doucement.
Je... je crois que je le comprends. Moi non plus, je... je ne sais pas quoi faire, de mes émotions. Et je suis triste qu'il soit triste, même s'il est censé être... mon ennemi, maintenant.
Mais je ne lui en veux pas de m'avoir bannie... non. C'était... c'était vraiment le moment.


A nouveau, il y a un temps de silence. Mahalia semble hésiter sur la marche à suivre : c'est vrai qu'elle en a déjà beaucoup dit. Pourtant, elle semble se résoudre, et quand elle te reparle, son regard brille un peu.
Hook... il supervise le Port. C'est lui qui... indirectement... m'a donné une maison. Comment je pourrais ne pas lui en être reconnaissante ?
Quelques secondes, où Mahalia a l'air d'hésiter quelque peu avant de céder. Elle se penche vers toi et murmure :
Je sais que je vis parmi eux mais... je ne me sens pas très Pirate. Je crois que je ne suis... pas assez terrible, ou... pas assez brave.
Et se redresse, d'un coup, avant de se lever. Son langage corporel est clair : l'heure des questions est terminée.




Le Bout d'aventure

Peter semble l'oublier dès qu'il lâche sa main.
Elle ne peut lui en vouloir : du haut de ses 13 ans, elle se sait peu intéressante. Ramenant sa main contre elle, l'enfant tente de ne pas trop se formaliser et suit le mouvement, découvrant les lieux tout en essayant de calmer les vertiges qui menacent de la saisir.
La Cabane à Manger est immense et terriblement pleine. Tous les bruits l'agressent et les enfants surexcités l'angoissent immédiatement. Elle se tient  non loin de l'entrée, comme prête à sortir. Tout la terrifie, déjà, et l'enfant regrette. Mais c'est trop tard : elle n'a plus d'ombre, plus de nom.
Pendant qu'elle s'efface, on lui préfère ceux arrivés en même temps. Elle ne peut leur en vouloir, est toujours persuadée qu'il n'y a rien, en elle, d'intéressant.

♡♡♡

On met longtemps à lui trouver un nom.
Pas que ce dernier ne soit pas évident, non, c'est juste qu'elle s'est trop effacée, que l'on met longtemps à s'en rappeler. Mais une fois que sa présence se rappelle au petit monde du Grand Arbre, l'appellation tombe : elle sera Shy et recoudra les tissus. Elle ne dit rien, acquiesce d'un petit geste de la tête, sans pour autant que la peur ne la quitte pour autant.

♡♡♡

Shy est euphorique et elle ignore pourquoi.
Ça lui tombe dessus, sans prévenir. Il n'y a pas de cause, pas le moindre élément déclencheur - le coeur a ses raisons : du jour au lendemain, Shy tombe amoureuse.

Elle ne le dit pas, garde cet état de fait pour elle - il parait que c'est mal, de toute façon. Ses collègues, pourtant, voient bien que son humeur s'est radicalement améliorée. Shy est discrète, mais le sourire en coin qui ne la quitte plus n'a rien d'invisible, de même que la légèreté de ses gestes : au départ, ça frappe ceux qui la côtoient, et puis... ils finissent par s'y faire et l'oublient, doucement.

Elle-même ne s'oublie pas.

Elle ne met pas longtemps à comprendre que c'est un garçon, qui la rend comme ça : un Chasseur qui est là depuis bien plus longtemps qu'elle. Ce n'est pas le plus beau et pas le plus gentil, mais peu lui importe : le voir lui fait monter le rouge aux joues, c'est inévitable. Et Shy perd ses moyens, se sent fondre : Brother n'est pas le plus fort mais aux yeux de Shy, ce n'est pas grave. Il est lui, c'est ce qui le rend parfait même s'il a vécu l'enfer, qu'on le surnomme l'Inconstant et qu'elle l'a déjà vu se battre violemment. Et la Raccommodeuse aimerait le lui dire, mais elle n'en a pas le courage.

Elle fait des efforts, pourtant : le soir, devant  l'éclat de verre qui lui sert de miroir, Shy se force à parler, pousser de la voix. Imagine qu'il est là, devant elle, qu'il l'écoute pendant qu'elle se déclare. C'est presque facile, quand elle ne le fait qu'à son reflet : mais à chaque lendemain, quand elle guette le retour du Chasseur, c'est comme si le sol s'ouvrait devant elle et l'engouffrait. L'émotion est trop forte, la peur et l'Amour l'envahissent et font mourir tous ses mots dans sa gorge : à peine a-t-elle fait un pas vers lui qu'elle se décompose et en fait 3 en arrière : elle n'y arrivera pas, elle n'est pas assez bien pour lui. Elle est trop fade, trop peu intense. Il mérite mieux, oh oui. Et le coeur de Shy se fendille, elle ne va pas y arriver.

C'est ainsi qu'elle fuit, déjà prête à pleurer.

♡♡♡

Shy a le souffle court et les idées en vrac. Appuyé contre le mur de la Cabane dans laquelle elle s'est réfugiée, elle tremble et dans sa tête, une question ne cesse de se répéter.
Qu'est-ce que j'ai fait, bon sang, qu'est-ce que j'ai fait.
Entre ses deux paumes, serrées comme si elles cachaient le plus précieux des trésors, une mèche de cheveux cuivrés, qu'elle a récupérée dans le hamac de Brother. La Raccommodeuse n'a absolument aucune idée de ce qui l'a prise : rien de son geste n'était prémédité, ça s'est juste fait. D'abord est venue la sensation d'urgence, puis la panique, alors qu'elle quittait les lieux : et si quelqu'un l'avait vue ? Et si quelqu'un le répétait à tout le monde ?
Il lui faut un temps pour se rendre compte que personne ne l'a prise en chasse. Un temps à sentir les battements de son coeur ralentir, un temps pour que la peur laisse place à autre chose.

Un peu machinalement - elle se sent comme un robot - Shy s'avance vers la Mercerie déserte dans l'après-midi et y récupère un petit sac, dans lequel elle glisse la mèche. Si elle y attache un cordon, elle pourra le porter.

Comme s'il était constamment avec elle.

Tremblante entre les tissus, Shy s'est mise à sourire.

♡♡♡

Le temps passe, l'Amour se bat. Shy hésite entre joie et malheur, ne cesse de basculer entre deux états. Aimer ainsi lui donne comme des ailes qui s'arrachent chaque soir, puisqu'elle est incapable de concrétiser quoique ce soit. Et la Raccommodeuse en souffre, tente constamment de faire le pas vers lui, dire ce qu'il faut.

Jamais elle n'y parviendra.

Ainsi Shy fait son deuil, survit tristement jusqu'à se réveiller un jour, indifférente.
Mais pour son coeur, c'est trop tard : cet Amour obsessionnel l'a fait battre - vivre trop fort pour ne pas recommencer. Le manque l'enserre, l'addiction s'enclenche.

Shy n'a pas le temps de se remettre qu'elle tombe amoureuse de nouveau.

♡♡♡

A ce qu'il parait, certaines personnes, quand elles s'entichent, ont des types de gens qui les attirent plus que d'autres. Shy le sait parce qu'elle écoute les conversations des plus grands, c'est même celles qui l'intéressent le plus. La notion de type lui semble bien curieuse, pourtant : au vu de qui elle est tombée amoureuse, elle est quasiment sûre de ne pas en avoir.

Il faut dire qu'entre Brother et Justice, il y a un monde. La Raccommodeuse ne s'interroge pas : son coeur a ses raisons, elle-même ne fait que subir.
Modifier sa routine selon les déplacements de la Main n'est pas difficile. Cette fois, le sujet de toute son attention reste au Grand Arbre, où elle peut le suivre avec plus ou moins de zèle. Les occasions de lui parler sont donc multipliées, et pourtant... elle n'y arrive pas. C'est pareil qu'avec Brother, voire peut-être même pire : à chaque fois qu'elle se rapproche du Sentinelle, sa résolution faiblit et Shy se liquéfie. C'est un cercle vicieux : moins elle ose et plus elle s'en veut, plus elle s'en veut et moins elle ose. Pourquoi est-ce qu'elle l'intéresserait, de toute façon ? Elle est trop timide et tellement moins cool que lui.
Shy en souffre terriblement.

Pourtant, une fois, il la voit.

Encore mieux, il s'approche et lui parle. Et Shy parvient - miraculeusement - à ne pas s'évanouir ou s'enfuir. A la place, elle bafouille des réponses stupides et rit nerveusement tout en évitant son regard. L'idée que lui puisse s'intéresser à elle la tétanise, lui offrant une perspective qu'elle n'aurait jamais osé imaginer auparavant.
Lorsqu'ils se séparent, elle a les joues en feu et l'impression que plus rien n'est impossible.

Sauf que c'était une seule fois.
Just n'est pas revenu lui parler, et Shy s'est très douloureusement résolue : ça devait être une erreur et - quelque part - ça ne l'étonne pas : elle n'a rien pour elle, s'est montrée stupide d'avoir cru le contraire.

A nouveau, la Raccommodeuse souffre et - superficiellement - guérit.
Un nouveau cycle s'accomplit.

♡♡♡

Les années passent et Shy grandit. Elle l'a remarqué et doit bien être la seule d'ailleurs : son corps a changé, s'est fait un peu différent, un peu plus grand. Mais Shy est discrète, Shy sait se cacher : de toute façon, elle est bien trop amoureuse pour s'inquiéter.

Elle n'a jamais réussi à parler à Justice et - comme pour le précédent - l'amour s'est tari de lui-même. Elle en garde pourtant le souvenir, vif dans son esprit ainsi que matériel, caché sous ce qui lui sert de lit : c'est une sorte de patch, qu'elle lui a pris - le genre de choses que l'on colle sur les habits. Dessus, c'est marqué Good vibes, ce qui a le don de la faire sourire.

La période de deuil est difficile, mais pas insurmontable. Ce n'est pas le cas de la prochaine, qui est bien plus douloureuse : elle dure longtemps, la désillusionne énormément. C'est que cette fois-là, l'amour ne meurt pas de lui-même : le garçon dont elle s'est entichée a changé.
Et c'est quand elle en a eu trop peur qu'elle a cessé de l'aimer.

La Raccommodeuse le sait : ce n'est pas parce qu'elle ne dit rien qu'elle est aveugle. Quand son collègue est arrivé - à la même période qu'elle, d'ailleurs - il était normal, et plus les années ont passé, plus son sourire... s'est tordu. L'impression est diffuse, confuse : si on lui demandait de la justifier, Shy serait bien en peine de mettre les mots. Au départ, elle se voile la face, d'ailleurs, et son trouble face à la métamorphose de Pit se tait quelques temps. Mais impossible d'ignorer ses attentions, son assurance étrange et la discorde dans son rire.
Cette fois-là, Shy ne pensera pas à se déclarer. La peur fait son office, augmente lorsqu'elle apprend la promotion de celui qui deviendra son Chef. Elle l'a aimé, pourtant, autant que les autres.
C'est pour ça qu'elle garde la fleur qu'il lui a offerte.

♡♡♡

Le coup de coeur qui suit est absolument confus. Il faut dire que, du haut de ses quinze ans, Shy n'avait jamais imaginé pouvoir aimer quelqu'un qui ne serait pas un garçon. Le problème (est-ce que c'en est vraiment un ?), c'est que personne ne traitait Sense comme une fille, avant, alors la Raccommodeuse se demande : est-ce que ça fait vraiment de Shy une fille qui aime les filles ?

Elle se pose la question, mais quelque part, la réponse lui semble évidente : l'Amour lui murmure que Sense est la personne la plus précieuse du Grand Arbre et la personne la plus précieuse dit qu'elle est une fille. Confusément, Shy décrète qu'elle a raison alors et élève la voix - fait rarissime - pour contredire ceux qui affirment le contraire.
Tout en se voilant la face, quand même, pour une toute autre raison.

Même si elle pense à l'Indécise tous les jours de cette période et lui a d'ailleurs volé un yo-yo, Shy ne se pense pas amoureuse. C'est une question de tabous, une affaire d'éducation.

(Des années après, peu après son arrivée au Port, celle qui deviendra Mahalia se soûlera férocement et finira à la Maison Close, déterminée à tester quelque chose. Ce ne sera qu'au lendemain, après s'être réveillée en compagnie d'une autre femme, qu'elle arrivera à la conclusion que oui, elle est de ceux qui aiment les filles et les garçons. Elle ne comptera réellement Sense dans ses coups de foudre qu'à partir ce moment.)

♡♡♡

Elle n'essaiera jamais autant qu'avec le suivant.
Dès qu'il est arrivé, elle a eu le coup de coeur pour lui. En même temps, Freckles est absolument solaire. Dès qu'elle se trouve autour de lui, Shy s'oublie, à l'impression de se dissoudre dans sa lumière. Il est trop exubérant pour elle, trop bruyant et trop tout. Elle en pleurait déjà le soir même : c'était foutu, jamais il n'allait s'intéresser à elle.

Pourtant, Shy essaie.

Son rôle est son alibi : c'est les bras pleins de tissus qu'elle débarque auprès de lui, prête à utiliser le prétexte comme moyen d'engager la conversation. Mais jamais elle n'y parviendra : dans le meilleur des cas, elle fourrera les habits dans ses bras avant de s'en aller, dévastée.

Le temps passe, Shy souffre et grandit. Elle se déteste, aussi.
Pourquoi est-ce que je me fais du mal comme ça.

Elle n'a pas la réponse, son coeur a ses raisons.
C'est sans doute pour cela qu'elle retombe amoureuse très vite, comme en enchaînement.

♡♡♡

Le sixième coup de foudre ressemble aux précédents. C'est fou, on dirait que Shy n'apprend pas : son coeur a beau avoir été cassé cinq fois, elle ne peut s'empêcher de grandir et aimer, toujours. La chute n'en sera que plus dure car cette fois, c'est différent.

L'Amour ne meurt pas de lui-même ou parce qu'elle a été rejetée, non. C'est une conversation qui le tue.

Shy est assise dans un coin de Cabane, occupée à trier ses maigres affaires. Deux Garçons discutent, installés dans des hamacs et c'est d'une oreille distraite qu'elle les écoute.
- T'es sûr que je vais me plaire, dans ce groupe ?
- T'inquiète ! Y'a des gens cools, chez nous. Des mecs toujours contents, par exemple. Et qui mettent l'ambiance.
- Comme Rainbow ?
Dès que le nom est lancé, les battements du coeur de Shy s'accélèrent et toute son attention se concentre vers leurs mots.
- Ouais, comme lui, par exemple. Enfin bon, c'est un peu un pédé, quand même, mais il est sympa...
La phrase agit comme une flèche qui transpercerait sa cage thoracique. Retenant à grande peine un élan de panique, Shy ne veut pas y croire mais sent qu'elle manque d'air. Et les autres l'ignorent, en rajoutent :
- T'es sûr ?
- Tu peux lui demander, si t'as des doutes. Mais c'est assez connu, au Grand Ar...
Un reniflement l'interrompt. Le visage dans les mains, Shy quitte la Cabane en trombe.

Une fois de plus, elle ne suffit pas. Une fois de plus, elle n'est pas ce qu'il faut.

Cette nuit-là, Shy s'isole et prie pour ne plus jamais retomber amoureuse parce que ça fait trop mal.

♡♡♡

Bien sûr, il y a une dernière fois.
Et celle-ci sera différente, Shy se l'est promis.

Il faut dire qu'avec le grandissement qu'elle cache un peu trop négligemment, une forme de résolution semble croître en elle. Cette fois, elle fera un pas. Même si elle n'y croit pas, elle n'en peut plus de souffrir sans rien dire : il faut que son secret sorte, qu'elle ose, ne serait-ce qu'une fois. Parce que le temps lui est compté, elle le sent : cela fait depuis bien trop longtemps, qu'elle n'a plus treize ans.

Même s'il se fout de tout, il faut qu'elle essaie.
Elle veut que Smoke la voie avant que les autres le remarquent.

Un beau matin, elle se lève emplie de cette détermination qui - comme tous ses sentiments - est assez forte pour étouffer le reste. Mais quand elle sort, on l'arrête. C'est la première fois - lui semble-t-elle - qu'on lui accorde autant d'attention depuis longtemps. Et lorsqu'elle comprend, c'est trop tard.

Elle sera bannie avant de pouvoir faire quoi que ce soit.

♡♡♡

A cette heure de la nuit, le Port est animé. Ses rues sont emplies de mouvements, emplies de bruit. Assise sur son lit, Mahalia observe la veine passante, terrifiée par l'agitation et plus soulagée que jamais d'être en sécurité, dedans. Ouverte à côté d'elle, une boîte dans laquelle sont disposés une série d'objets plus hétéroclites les uns que les autres : un petit sac serré par un cordon, un patch, une fleur, un yoyo, des élastiques, un bracelet en cuir et un paquet de cigarettes.  Quand elle se sent seule - cela arrive souvent - Mahalia aime rouvrir la boîte et contempler les objets, se souvenir de comment son coeur battait.

C'est que cela fait un moment qu'il semble s'être calmé.

Cette nuit-là, pourtant, les souvenirs ne suffisent pas. La solitude est la peur lui collent à la peau, poissant ses gestes et étouffant, petit à petit, les autres sentiments. La sensation est insidieuse et Mahalia ignore comment lutter. Finalement, dans un sursaut qui pourrait s'apparenter à un réflexe de survie, elle saute au bas de son lit et quitte la pièce pour pénétrer dans son atelier. Là sont entreposées des dizaines de fioles, qui attendent sagement d'être mises en rayon dans la boutique.

Elle en descend une, deux, les fait passer avec une rasade de rhum, puis une autre et encore une, et glou et glou et glou - plus Pirate qu'elle ne l'a jamais été. Ses gestes sont désespérés, égaux à ceux d'une noyée qui se débattrait avant que la mer ne l'avale. Le temps de revenir dans sa chambre et choisir une tenue, ils perdent déjà de leur désespoir, se font plus maladroits et - paradoxalement - plus libérés. Mahalia lâche ses cheveux, met du noir autour de ses yeux.

Elle ne peut pas être seule ce soir, oh non.
Elle va en mourir, sinon.

Il lui faut du temps, pourtant, pour faire le pas, vers l'En-Dehors. Mais l'alcool et les potions aident, font disparaître ses angoisses peu à peu. Ce n'est pas sans peine qu'elle se faufile dans les veines pour atteindre la taverne, mais elle finit par y parvenir. Même maladroite sur ses jambes, même un peu tremblante.

Avec, dans son regard, comme une résolution.
Elle ne rentrera pas seule et s'oubliera dans d'autres bras. Oubliera son mal-être et sa peur, oubliera la timidité qui la consume. Oubliera que c'est si difficile de se regarder dans le miroir, oubliera la méfiance, la peur panique des gens. Juste pour un soir, Mahalia oubliera tout.

Et vivra ainsi...

... jusqu'au prochain coup de coeur.



L'Invisible pour les yeux

T'as un Pseudo ? Cohlt, Elore, première du nom.
Et un âge ? Oui.
C'est quoi ton Avatar  ? La seule et unique FKA Twigs.
Comment t'as découvert l'île ? En volant au-dessus des rageux.
Tu la trouves comment ? Cocasse.
Dis, tu crois bien aux fées ? Azy clique


Dernière édition par Mahalia Damour le Dim 18 Mar 2018 - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1627
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ Empty
MessageSujet: Re: Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡   Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ EmptySam 17 Mar 2018 - 19:57

Pour le surnom mets "L'Amour De Ma Vie".
Revenir en haut Aller en bas
Smoke
Smoke

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 435
✘ SURNOM : Le Rieur
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : The smoke fills my lungs with the need to laugh.

Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ Empty
MessageSujet: Re: Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡   Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ EmptySam 17 Mar 2018 - 20:26

Elle est vraiment très touchante cette fiche, je suis triste pour Mahalia que les choses ne se soient pas mieux passées pour elle ='(

Pour le surnom, je vais être vicieux et te proposer la Solitaire. Parce que le surnom, c'est les autres qui le donnent, et qu'ils peuvent voir son côté renfermée à ne jamais sortir... (Retournage de couteau dans la plaie bonjour.)






Merci Kane ♥ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ Empty
MessageSujet: Re: Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡   Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ EmptySam 17 Mar 2018 - 21:27

Coeur-cassé ? Viens voir tatie Zulie ! J'ai de quoi faire pour toi ! Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ 304983004

Mahalia, j'adore ce prénom ! ça a été le prénom de mon tout premier perso de JDR et il m'a suivi longtemps comme pseudo.
Pour les surnoms : L'Artichaut (pour le coeur d'artichaut) La Boite, l'Enfermée, la Prisonnière, la Détenue, la Sucrée (de l'idée "qu'elle est en sucre" et qu'elle peut fondre si elle met le nez dehors), l’Élixir (pour les potions), l'Apprentie (surnom de celle qui lui a légué la boutique), la Pivoine ( le coté rougissant/timide), la Timide (donc...), L'Effacée, la Transparente, L'Inquiète, le Murmure....

Bon j'ai balancé en vrac X'D
Revenir en haut Aller en bas
Sense
Sense

♣ Diplomate ♣


✘ AVENTURES : 83
✘ SURNOM : L'indécise
✘ AGE DU PERSO : 15 candles (approximately)

✘ DISPO POUR RP ? : Pas pour l'instant
✘ LIENS : I don't need to worry about identity theft because no one wants to be me.

Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ Empty
MessageSujet: Re: Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡   Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ EmptySam 17 Mar 2018 - 22:14

Mahalia, dévirant au gré de l'amour, est super. Sincèrement, sa fiche se dévore du début à la fin, sans pause. On la visualise si bien, tentant de trouver sa place dans le cœur des gens, uniquement pour la perdre aussitôt. C'est un peu tragique, et pourtant on la sent prête à avancer, parce qu'il le faut bien.

La p'tite Shy était bien mignonne aussi
Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ 304983004







    you did not name me
    i wrestled that angel myself, spit out blood, came back storm-drenched, came back streaked with clay and stardust, came back singing. i walked from revelation to revelation. through green flame, shattered moutains, every aching famine, and here i am anyway, stronger than all of it. (keaton st. james) // aeairiel.


Merci Blue ❤:
 
Revenir en haut Aller en bas
Peter Pan
Peter Pan

♛ Roi des Garçons Perdus ♛


✘ AVENTURES : 2816
✘ SURNOM : L'Enfant Roi
✘ AGE DU PERSO : jeune à jamais

✘ DISPO POUR RP ? : dur dur
✘ LIENS : Je suis un petit oiseau à peine sorti de l'oeuf.
→ Et aussi tout ça !

Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ Empty
MessageSujet: Re: Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡   Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ EmptyDim 18 Mar 2018 - 14:33

Félicitations mon enfant


Tu es condamné.





He ben voilà, ce jour est arrivé. De tes douze mille personnages, que j'aime tous, j'ai trouvé l'élu de mon coeur (dommage Freck m'a devancé pour le surnom). Mahalia m'a tellement touché que je sais à peine quoi dire de plus, elle est comme une flamme de bougie, belle et fragile, et tu la décris avec tellement de justesse qu'on la voit vivre et souffrir (et aimer !!) sans effort. Je suis vraiment heureux de voir Mahalia sur l'île, vraiment, et j'espère avoir la chance de l'approcher un jour sans lui faire trop peur. Rebienvenue petite amoureuse <3

_______________________________


Je te serre chaleureusement la main. Cours vite créer ton Dé à Coudre et demander un Compagnon de Jeu afin de vivre une aventure ! Par ailleurs, n'oublie pas de prendre connaissance de L'intrigue du moment. A moins que tu ne choisisses de te lancer dans Mission Périlleuse ? Si tu préfères passer du bon temps en papotant, rejoins sans tarder la Nursery. Quoiqu'il en soit, que ton séjour à Never Never Land soit fabuleux et éternel.










La musique que je joue au gré du vent : Flûtes de Pan
Les dessins que je peins au gré du temps : Crayons de Pan



Je tyrannise en forestgreen.




le merveilleux cadeau de mes enfants trouvés:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://neverneverland.forumactif.org/
Mahalia Damour
Mahalia Damour

☠ Commerçant au Port ☠


✘ AVENTURES : 48
✘ SURNOM : Le Murmure.
✘ AGE DU PERSO : La vingtaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Plus maintenant ;w;
✘ LIENS : I'm losing love all over again
But it's my way 'til the end of time
Sujet en cours : I - II

Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ Empty
MessageSujet: Re: Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡   Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ EmptyDim 18 Mar 2018 - 14:57

J'ai pas les mots, mais je vais essayer d'exprimer ma gratitude quand même.

Je crois que, de 18 persos (#neverforgetSelene) c'est celle qui a été le mieux accueillie et vu comment vous êtes enthousiastes à chaque fois, ça veut tout dire. Et ça me fait terriblement plaisir puisque Mahalia, c'est LE perso dans lequel j'ai mis beaucoup de moi-même, chose que j'évite d'habitude. Du coup y'a un double effet kiss cool, ça m'émeut. Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ 3918789698

Freck > ♥️

Smoke > Merci ! Contente qu'elle te touche Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ 1667733026 par contre pour le surnom, c'était trop cruel donc j'ai opté pour autre chose ;w;

Zulie > J'ai mis longtemps à me décider parmi ta pléthore de surnoms (merciii) mais j'ai fini par opter pour le Murmure ! (En plus ça fait une allitération en M mdr)
Et je savais pas du tout pour le pseudo, C'EST UNE MERVEILLEUSE COÏNCIDENCE

Sense > Tes commentaires sont toujours trop beaux, je les mérite pas Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ 512241947 et oui, Mahalia est prête à avancer ! Quand on se fait casser 7 fois, on finit par avoir l'habitude, en quelque sorte. Merci beaucoup !

Peter > C'est un super compliment, venant de ta part. Merci infiniment bro, je suis très très contente qu'elle te plaise et ma foi, peut-être qu'avec un peu d'alcool tu pourras l'approcher jsp

Des câlins à vous tous, vous avez fait mon après-midi Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ 3864948088






Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ 0pme

It's so lonely trying to be yours
When you're looking for so much more
Revenir en haut Aller en bas
http://elorecohlt.tumblr.com
Rainbow
Rainbow

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 185
✘ SURNOM : Le Carambar
✘ AGE DU PERSO : 16 ans par légère anticipation

✘ DISPO POUR RP ? : Oui et Non, à voir ♥
✘ LIENS : Over the rainbow, there is a quiet companies

Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ Empty
MessageSujet: Re: Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡   Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ EmptySam 24 Mar 2018 - 13:32

Mon chaton en sucrreee ♥️♥️♥️

C'est triste que Shy (elle restera toujours Shy pour Rainbow) n'ai pas plus confiance en elle car elle saurait alors comme elle est belle, comme une petite fleur de printemps ♥️ Rainbow lui dirait en tout cas et si elle a besoin de conseils, de soutien, elle sait qu'il est là pour elle ♥️
(ou alors ils iront pleurer ensemble de leur coeur amoureux et sensible! ahah)

Je viendrais surement te quemander un rp le jour où Rainbow aura besoin d'une potion ♥️






Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ 93of
Merci Joy. Ton LSD, c'est de la bonne *_*

Playlist du bonheur

Les pensées de rainbow :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
MadMax
MadMax

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 1028
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ Empty
MessageSujet: Re: Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡   Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ EmptyMar 27 Mar 2018 - 10:13

Je suis a la bourre, c'est impardonnable. T'as été validée beaucoup trop vite pour que je puisse suivre, courant d'air jusqu'au bout.

Mahalia est précieuse, pas au sens sofistiquée mais littéralement précieuse. Délicate et pourtant si intense dans ses émotions. Un équilibre pas évident du tout qui coule de source sous ta plume.

J'Aime.

<3






J'suis Parole en #cc3300.

Merci Dog. ♥:
 

Merci Arrow. ♥:
 

Merci Coquillage. ♥:
 

Merci Sindri. ♥:
 

Merci Blue. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ Empty
MessageSujet: Re: Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡   Mahalia ♡ I'm losing love all over again ♡ Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une simple information
» EDH: Memory Jar + losing the game
» N°1670 - Please, love me tonight | pv
» If love is the answer, could you please rephrase the question?
» so i curse you .. for letting me love you. (Sloan)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Faire naufrage :: Gais, innocents et sans coeur. :: On s'envole !-