Partagez
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nacre
Nacre

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 21
✘ SURNOM : La Neigeuse
✘ AGE DU PERSO : environ cent ans

✘ DISPO POUR RP ? : Ouip !
✘ LIENS : Comme une étoile qui s'est perdue loin de l'océan.

Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre Empty
MessageSujet: Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre   Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre EmptyMar 6 Mar 2018 - 12:41

Nacre


Les Trucs

Surnom : La Neigeuse
Groupe : Sirène
Age : A peu près cent ans
Rôle : Sirène Simple


Les Révérences

Blanc. Presque tout mon corps est immaculé, mes très longs cheveux sont couleur de neige, ma peau est très pâle, mes sourcils et mes cils sont aussi clairs que le reste de ma personne. Lorsque je suis née, on ne voyait presque pas la différence entre ma coquille et mon corps tout mince. C’est pour ça que je m’appelle Nacre.

Bleu. C’est l’une des rares nuances de couleur que je porte. Le bleu d’un ciel nuageux, ce bleu si pâle et si délavé qu’il est presque transparent. Les écailles de ma longue queue souple sont de cette teinte, ce bleu miroitant qui brille au soleil et qui étincelle de mille feux en filant sous l’eau aussi vite que moi. Comme un rayon de soleil prisonnier d’une goutte.

Rose. Ma peau est d’un rose très pâle, comme le cœur d’un pétale de ces fleurs toutes claires qui poussent sur les buissons à épines. Un rose qui fonce facilement quand mes joues me brûlent parce que je suis embarrassée ou que je suis surprise à rêver et que je ne sais pas comment revenir à la réalité. Il faut dire que je ne parle pas souvent à d’autres gens, même si je peux être très bavarde.

Rlubière. Ah ça, c’est l’une de mes couleurs inventées. C’est la couleur du sable mouillé, des rochers au fond de la lagune, bariolés par la lumière qui passe au travers des eaux comme de grands traits plus clairs. Le nom évoque à la fois tout et rien mais moi je vois très bien les nuances de doré, de marron, de brun et de vase. J’ai beaucoup d’imagination pour donner des noms à des couleurs que je ne connais pas encore.

Rouge. Une couleur que je trouve fascinante parce que je ne peux pas l’avoir sur moi. C’est brillant, c’est profond, c’est tout plein de choses que je ne sais pas définir. C’est beau. Je ramasse tout ce que je trouve de rouge. J’avais une fleur rouge, mais elle s’est fanée. Par contre, le foulard que j’ai trouvé, il est toujours aussi vif et parfois je l’attache dans mes cheveux pour les décorer. Il m’arrive souvent d’oublier ou de perdre des éléments de ma collection.

Jaune. Comme le soleil qui brille là-haut dans le ciel. Comme le sable sur la plage. Comme plein de choses très brillantes et très lumineuses. J’ai voulu mettre dans ma collection des choses jaunes mais sous l’eau leur teinte s’est ternie alors je préfère encore regarder sans toucher. Je ne veux pas abimer ces jolies choses.

Algha. Ça ressemble à « algue » mais ce n’est pas tout à fait ça. J’ai donné ce nom à la couleur de mes yeux qui est aussi la couleur du lagon lorsque l’aube se lève. C’est une sorte de bleu-vert-rouge-rose-argent-doré un peu sombrement éclairé. C’est très joli je trouve. Mais c’est difficile à trouver comme couleur. Pour le moment, je n’en ai vu que deux fois. Dans un miroir et un matin en me levant très très tôt pour voir le lever du soleil. Je ne suis pas quelqu’un de très matinal, je préfère me coucher tard.





L'Unique au monde

Je suis toute blanche. Comme les nuages qu’on voit là-haut dans le bleu du ciel. Blanche de la pointe des cheveux jusqu’au bout de ma queue.
Tout ce qui est coloré m’attire. Dès que je vois un éclat bleu, rouge, jaune, orange ou même rlubière, hop ! Je l’attrape ! Je connais plein de noms pour des couleurs qui sont difficiles à définir et je peux en parler pendant des heures tout en montrant ma collection.

Un de mes passe-temps favoris c’est de m’asseoir sur un rocher pour me dorer au soleil pour regarder l’eau qui fait comme une pluie d’étoiles sur mes écailles toutes pâles. C’est très joli.

Si on me nomme la rêveuse c’est parce que je passe mes journées à imaginer tous les endroits que je ne connais pas encore. Et à faire comme si j’y étais.

Je ne suis pas la première sirène à porter ce nom mais je suis fière de porter celui de l'une des plus puissantes sirènes que l'océan ait connu. Elle a disparu aujourd'hui mais je me dis qu'un peu d'elle vit en moi...





L'île

Comment vis-tu ton séjour à Never Never Land ? Que représente ce lieu pour toi ?  
C’est l’endroit où je suis née et je n’en connais pas d’autre. C’est ma maison, mon chez moi.


Regrettes-tu ta vie d'avant ? Voudrais-tu pouvoir retourner dans le monde ordinaire ?  Si tu n'en as jamais connu d'autre, désirerais-tu une autre vie ? L'autre monde te fait-il envie ?
J’aimerais bien savoir ce que ça fait d’être un homme. Avoir deux pattes et être un… un mâle, je crois que c’est comme ça qu’on dit. Sans avoir à redevenir une sirène après. Enfin je ne sais pas, c’est quelque chose qui m’intrigue mais qui est trop distant de moi pour que je sache vraiment.


Comment vois-tu Peter Pan ? Quels sont tes sentiments envers lui ? A l'inverse, que ressens-tu pour le capitaine Hook ?
J’ai beaucoup d’admiration pour l’un comme pour l’autre. Un peu de crainte aussi. Mais surtout énormément de curiosité. Peter est le roi de ce monde qui est le nôtre et le Capitaine est le chef de tous les pirates alors forcément, ils ne sont pas n’importe qui. Je serais curieuse de les rencontrer, même si je ne saurais pas quoi leur dire.




Le Bout d'aventure

Le crépuscule grandit, grignotant le ciel et la mer, changeant les couleurs de la journée en nuances plus sombres. Je sais qu’il me faut rentrer, regagner les eaux plus profondes pour rentrer chez moi, mais je n’en ai pas envie. Pas alors que le ciel est si beau et que les ombres s’allongent doucement, créant un paysage tout à fait différent. Alors je reste assise sur le bord de la plage, écoutant la complainte caressante des petites vagues qui épousent le sable humide. Je sens les grains rugueux contre les écailles pâles de ma queue qui parait presque lumineuse dans toute cette obscurité. Distraitement, je fredonne tout en tressant mes cheveux en multitude de petites nattes d’argent, le regard fixé sur le soleil qui bascule dans la mer. Je me demande où est-ce qu’il va sous l’eau. A-t-il une chambre de corail, comme moi ? Ou bien un nid d’algues ? Un jour, j’essaierai de voir. Je nagerai jusqu’à l’horizon pour suivre l’astre qui plonge dans l’océan et je l’espionnerai pour trouver sa demeure nocturne. Ce sera une belle aventure.

Prise par mes rêves, une fois de plus, je ne réalise pas immédiatement que la nuit s’est installée, lovée tout autour de moi. La mer n’est plus qu’une grande étendue d’encre où brillent les étoiles qui sont tombées du ciel. J’aimerais parvenir à en capturer une et regarder cette jolie lumière au creux de mes mains. Si ça se trouve, je pourrais m’en faire un bijou et la garder avec moi toujours. Une étrange sensation dans mes nageoires m’interrompt dans mes réflexions. Surprise, je regarde ma caudale étendue sur le sable et je fronce les sourcils en la voyant se tordre. Mais que m’arrive-t-il ?

La curiosité se fait plus forte que la peur, même si j’ai des fourmillements partout dans la queue. C’est très bizarre comme sensation et je ne peux pas m’empêcher de me gratter. Les écailles disparaissent sous mes doigts, m’effrayant un peu. Dessous, je découvre de la peau toute rosée et puis soudain, je me retrouve avec deux pattes et des petits trucs tout bizarre tout au bout, que je peux bouger. Je les compte, il y en a dix. Cinq de chaque côté. A quoi cela peut-il bien servir ? En tout cas, c’est très amusant. De ce que je devine, j’ai dû me transformer en homme. En tout cas, ça y ressemble. Est-ce que ça veut dire que je peux me déplacer pareil, toute droite en utilisant mes pattes ?

Pour le moment, l’idée que je ne puisse plus jamais revenir à ma forme initiale ne m’effleure pas du tout. J’ai trop envie de savoir ce que je peux faire avec mes deux nouveaux membres. Je les agite maladroitement et ne parviens qu’à basculer en arrière. Comme une tortue coincée sur sa coquille, je gesticule et bat des bras et des pattes dans tous les sens. Puis je roule sur le côté et me redresse sur mes mains et sur mes coudes du bas. Je ne sais pas comment ça s’appelle, l’endroit où ça se plie, mais c’est assez pratique. Comme ça, je peux déjà me déplacer un peu. Mais ce n’est pas ce que font les hommes. Eux, ils n’utilisent que leurs deux pattes, alors il faut que j’essaie.

Cela ne va pas sans mal et je vacille plusieurs fois avant de parvenir à me lever. Une fois debout, je suis obligée de rester immobile sinon je vais tomber. Une étrange sensation de nausée me serre le cœur et ma tête tourne. Je ne suis pas du tout stable sur mes pattes toutes minces qui tremblent, inexpérimentées. Rien à voir avec la puissance habituelle de ma belle queue bleutée ! J’essaie un mouvement et, bien sûr, le sable m’accueille immédiatement. La chute est un peu douloureuse mais je ne me décourage pas pour autant et je recommence.

D’autres étoiles sont tombées dans l’eau lorsque j’arrive enfin à avancer sans tomber. Je suis couverte de grains de sable qui me démangent sur ma peau tout neuve et j’essaie de les enlever comme je peux. Mon équilibre est encore instable, toutefois j’ai trop envie de partir explorer ce qu’il y a devant moi. Ce sable va faire partie de mon expédition et m’accompagner dans cette aventure. Lorsque je relève la tête, je vois le sourire de la lune dans le ciel tout noir. Ses rayons font briller ma peau et mes cheveux. J’ai l’impression d’être habillée de lumière de la tête aux pieds avec mes tresses qui cascadent très bas, au moins jusqu’à la moitié de mes pattes. Je me demande un peu de quoi j’ai l’air, comme ça.

Mon aventure commence le long de la plage. L’eau des vagues endormies couvre parfois le bout de mes pieds et monte jusqu’à la partie mince qui forme un angle. C’est agréable. J’aimerais bien connaitre les mots précis pour désigner ce nouveaux corps qui est le mien pour cette nuit. Peut-être que si je trouve un homme, je pourrais lui poser la question. Quelque chose brille un peu plus loin sur la plage, comme une étoile qui aurait dévié de sa route et ne serait pas tombée dans l’eau. Je me dépêche de m’approcher, j’ai peur qu’elle soit mourante. Il faut sans doute la confier aux vagues pour qu’elles la remmènent chez elle.

Comme je ne sais pas faire beaucoup de mouvements avec ce corps que je ne connais pas bien, je tombe sur le sable auprès de l’étoile perdue. Elle est toute petite et elle brille à peine. C’est la première fois que je vois une étoile d’aussi près et ce n’est pas vraiment ce que j’imaginais. Elle a la forme d’un petit caillou et il y a une drôle de queue dorée d’attachée à elle, qui ressemble aux grosses chaines des ancres qui raclent les fonds de l’eau, mais en minuscule. Ça a l’air cassé. Peut-être que c’est pour ça qu’elle est tombée sur la plage.

« Tu es perdue ? Tu as mal ? Je vais te ramener chez toi, n’aies pas peur… »

Je parle tout doucement pour ne pas lui faire peur mais je ne sais même pas si elle peut m’entendre ou comprendre ce que je dis. Du bout des doigts, je la ramasse et la dépose dans ma paume. Elle est toute légère et je la sens à peine au creux de ma main. J’espère qu’il n’est pas trop tard pour la sauver.

Derrière moi, j’entends tout à coup une voix. Elle est douce et grave. Jeune. Je ne vois pas qui est-ce qui parle et je ne comprends pas les mots prononcés. Lentement, je me retourne et je vois des feuilles bouger au bord de la plage. Je n’ai pas le temps de partir et aucun endroit pour me cacher. Alors je serre la petite étoile blessée contre moi et j’attends de voir ce qui va sortir de la forêt.

C’est un homme mais il n’a pas l’air très vieux. Je n’arrive pas à voir si c’est un pirate ou bien un garçon perdu. Peut-être que c’est un indien, après tout. Je ne sais pas bien faire la différence entre eux, pour moi ce sont juste des créatures un peu bizarres, qui me ressemblent mais que je peux manger. En tout cas, celui-là n’éveille pas ma faim. Mon dernier repas était copieux, je n’aurais pas l’estomac vide avant un moment. Curieuse, je le regarde errer sur la plage, la tête baissée vers ses pieds. Il marmonne quelque chose dont les mots commencent enfin à me parvenir.

« Ça doit bien être par ici… Je peux pas l’avoir perdu comme ça ! Si ce n’est pas sur la plage, alors c’est que quelqu’un l’a pris. »

Petit à petit, il s’approche de moi et je guette l’instant où il va me voir. Je me demande ce qu’il cherche. L’étoile peut-être ? Il marche de travers sur le sable et fouille du bout du pied avant de repartir un peu plus loin. Tout à coup, il s’arrête et relève la tête pour me regarder. Je ne vois pas ses yeux mais je sais qu’ils sont fixés sur moi. Il semble méfiant.

« Qui es-tu ? Et pourquoi tu es tout nu ? Est-ce que tu es souffrant ? »

Inquiet, plutôt. Il a l’air gentil. Je crois qu’il me prend pour un homme, moi aussi. Cette aventure est vraiment étrange. Pour lui répondre, je secoue la tête. Je n’ai mal nulle part et je suis nue parce que je ne peux pas être autrement, non ?

« Tu cherches quoi ? »

Apparemment, il n’a pas peur de moi puisqu’il se laisse tomber lourdement à mes côtés. Du sable vole mais il n’a pas l’air de s’en préoccuper. A vrai dire, son sourire est triste et il me fait de la peine.

« Mon collier. Je l’ai perdu. Je l’avais encore tout à l’heure, mais quand j’ai regardé après, il avait disparu. Ça me rend malheureux, je l’aimais beaucoup. Et toi ? Qu’est-ce qui t’arrive pour que tu sois tout seul sur la plage en pleine nuit ? »

Je hausse les épaules, ne sachant pas expliquer ce qui m’est arrivé et m’en fichant un peu.

« Je regardais les étoiles et puis j’en ai vu une qui s’était perdue. Je crois qu’elle est en train de mourir, regarde… »

J’ouvre la main sous son nez pour lui montrer la petite blessée. Il penche la tête pour regarder, la relève, la replonge… Ses yeux voyagent entre le creux de ma main et mon visage, et je remarque enfin qu’ils sont de la même couleur que l’océan en ce moment-même. C’est joli.

« Tu n’as pas à t’inquiéter pour ça, tu sais. Ce n’est pas une étoile, c’est un bijou. »

Oh. Tout à coup, je me sens un peu bête et je sais que mes joues deviennent roses comme souvent. Le garçon a un joli sourire que je lui rends en tendant l’étoile-qui-n’en-n’est-pas-une vers lui.

« C’est ton collier alors ? Tiens. Tu vas arriver à le réparer ? »

Je l’observe tandis qu’il se penche sur la chainette que j’avais prises pour une queue d’étoile filante, et finalement il lève les bras pour la passer autour de son cou. Sur sa chemise, le bijou brille à nouveau comme lorsque je l’ai retrouvé. Je me rends compte que c’est la lune qui joue avec et qui y glisse ses rayons. Savoir que ce n’est pas une étoile perdue me déçoit un peu mais je suis contente de ne pas assister à la mort de l’une d’entre elles.

« Tu es un drôle de gars, toi. Tu es gentil. Comment tu t’appelles ? »

« Nacre ! Et toi ? »

Mon nom lui fait froncer les sourcils et il penche la tête pour me regarder avec plus d’attention, comprenant sans doute que je ne suis pas tout à fait ce qu’il pense que je suis.

«  Tu es une sirène alors ? Je pensais que tu étais un garçon… Le plus joli garçon que j’ai jamais rencontré. »

J’ai peur qu’il s’en aille en pensant que je vais le manger mais je ne sais pas comment le retenir. Pourtant, il n’avait pas l’air si effrayé jusque-là…

« C’est la première fois que j’ai des pattes. D’ordinaire j’ai une belle queue bleue… Mais je ne veux pas te manger, tu sais. Tu vas partir ? »

Son sourire est de retour et il s’installe un peu mieux à côté de moi, ses doigts jouant avec l’étoile-collier autour de son cou. Je crois qu’il est aussi curieux que moi. Il m’explique qu’il peut bien rester un peu puisque je ne suis pas méchante. Je suis la première sirène avec qui il parle. Moi je lui dis qu’il est le premier garçon que je peux approcher d’aussi près. Avec un petit rire, il avoue qu’il m’a vraiment prise pour un homme quand il m’a vue, comme mes cheveux cachent la moitié de mon corps. Je n’aurais jamais pensé que cela pourrait m’arriver.

On parle pendant presque toute la nuit. Il m’explique tout plein de choses et je lui en dis d’autres aussi. Jusqu’à ce que le sommeil commence à alourdir ses yeux et les miens. La lune a déjà traversé presque la moitié du ciel. J’ai l’impression d’avoir du sable entre les cils, mais je ne sais pas comment retourner dans ma chambre de corail avec mes pattes à la place de ma queue. Alors je me roule en boule près de mon nouvel ami qui s’est allongé sur le sable et nous accueillons le sommeil l’un contre l’autre.

A l’aurore, nous nous sommes séparés en nous promettant de nous revoir bientôt. Il est retourné dans la forêt qui l’a avalé et moi je me suis glissée dans l’eau. J’étais très soulagée de sentir mes jambes – c’est le vrai nom des pattes d’homme – redevenir ma queue et j’ai filé sous l’eau en riant, heureuse d’avoir un nouvel ami. Et d’avoir vécu une belle aventure.



L'Invisible pour les yeux

T'as un Pseudo ? Pomme
Et un âge ? 19 coquillages
C'est quoi ton Avatar  ? Ocs de Viv Tanner
Comment t'as découvert l'île ? J'ai pris la main d'Aeshna
Tu la trouves comment ? Wow
Dis, tu crois bien aux fées ? Plus que tout au monde


Dernière édition par Nacre le Mar 6 Mar 2018 - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MadMax
MadMax

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 1027
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre Empty
MessageSujet: Re: Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre   Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre EmptyMar 6 Mar 2018 - 13:03

BIENVENUE !

Tres jolie fiche, c'est delicatement ecrit et ca se lit tout seul. Mention speciale pour le bout d'av et la decouverte des jambes, c'est vraiment bien fait !

Bref j'aime grand grand ton personnage, Aeshna a trees bien fait de t'inviter sur l'ile !

Si tu as des questions surtout n'hesite pas. <3

Des !






J'suis Parole en #cc3300.

Merci Dog. ♥:
 

Merci Arrow. ♥:
 

Merci Coquillage. ♥:
 

Merci Sindri. ♥:
 

Merci Blue. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nacre
Nacre

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 21
✘ SURNOM : La Neigeuse
✘ AGE DU PERSO : environ cent ans

✘ DISPO POUR RP ? : Ouip !
✘ LIENS : Comme une étoile qui s'est perdue loin de l'océan.

Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre Empty
MessageSujet: Re: Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre   Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre EmptyMar 6 Mar 2018 - 13:05

Moh, c'est tout gentil ! ♥️
Merci beaucoup beaucoup bokou !
Revenir en haut Aller en bas
Coquillage
Coquillage

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 204
✘ SURNOM : La curieuse
✘ AGE DU PERSO : 70

✘ DISPO POUR RP ? : ok mais en mode tranquillou :3
✘ LIENS : Coquillages et crustacés
aventures en cours : 1-2-3-4

Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre Empty
MessageSujet: Re: Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre   Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre EmptyMar 6 Mar 2018 - 13:14

Bienvenue Grande soeur !! Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre 3864948088

Nacre est vraiment une sirène douce et pleine de poésie :3 Tu as très bien transmis son aspect rêveur, ton écriture apporte cette touche de finesse qui colle parfaitement à la Neigeuse :3

Et comme l'a dit Max,  la découverte des jambes est superbement bien décris, j'ai adoré Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre 2567536238

Très hâte de te voir découvrir l'île Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre 304983004 ( et de te demander un lien avec ma Coqui huhu )






Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre Sirene11

Merci Zanou :3 :
 


Revenir en haut Aller en bas
http://ladyfrany.tumblr.com/
Smoke
Smoke

♣ Récolteur ♣


✘ AVENTURES : 433
✘ SURNOM : Le Rieur
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ DISPO POUR RP ? : Oui
✘ LIENS : The smoke fills my lungs with the need to laugh.

Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre Empty
MessageSujet: Re: Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre   Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre EmptyMar 6 Mar 2018 - 14:07

OH MON DIEU CE BOUT D'AVENTURE JE FONDS !!! Nacre qui s'inquiète pour l'étoile c'est trop adoraaaaaable !!! Et j'adore la découverte des jambes avec tout son côté perplexe ("les coudes d'en bas" m'ont tué c'est génial comme description aha).

Et elle invente des noms de couleurs j'aime j'aime j'aime !

Mais je dois t'avouer que ma première pensée quand j'ai commencé à lire ta fiche c'était... blanc ? rouge ? olala je ne sais pas quel sera le lien entre Nacre et Seiche mais ça va être détonnant ! (Entre sirènes très blanches attirées par le rouge... ^^)

Bref, un immense bienvenue sur l'île ! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Nacre
Nacre

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 21
✘ SURNOM : La Neigeuse
✘ AGE DU PERSO : environ cent ans

✘ DISPO POUR RP ? : Ouip !
✘ LIENS : Comme une étoile qui s'est perdue loin de l'océan.

Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre Empty
MessageSujet: Re: Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre   Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre EmptyMar 6 Mar 2018 - 18:26

Quel accueil, mes soeurs ! Je suis trop contente que Nacre vous plaise et j'veux plein de liens et de rps avec vooooous ! Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre 4098581609


Ah et... comme je ne suis pas la première Nacre à croiser dans ces eaux, j'ai rajouté la petite correction qui va bien. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Freckles
Freckles

♣ Chef des Livreurs ♣


✘ AVENTURES : 1627
✘ SURNOM : Le Lionceau
✘ AGE DU PERSO : Quatorze ans

✘ LIENS : you're running on unsolid ground

Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre Empty
MessageSujet: Re: Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre   Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre EmptyMer 7 Mar 2018 - 19:11

J'aime beaucoup Nacre, elle est atypique et poétique, même pour une sirène. Les inventions de noms de couleur c'est tout à fait charmant. Et je suis d'accord, sa découverte des jambes est super, mais ce qui est encore plus super, c'est sa découverte des GENOUX.
Meilleure partie du corps 2018.

BIENVENUE ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Nacre
Nacre

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 21
✘ SURNOM : La Neigeuse
✘ AGE DU PERSO : environ cent ans

✘ DISPO POUR RP ? : Ouip !
✘ LIENS : Comme une étoile qui s'est perdue loin de l'océan.

Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre Empty
MessageSujet: Re: Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre   Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre EmptyMer 7 Mar 2018 - 21:46

Hé hé, je ne le dirais jamais assez mais... MERCI ♥️
Revenir en haut Aller en bas
James Hook
James Hook

☠ Capitaine des Pirates ☠


✘ AVENTURES : 227
✘ SURNOM : Le Capitaine
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine

✘ DISPO POUR RP ? : Not really (sauf si besoin du Captain in-rp, tentez)
✘ LIENS : Jas. Hook
Capitaine du Jolly Roger

Monologues de la Haine

Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre Empty
MessageSujet: Re: Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre   Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre EmptyJeu 8 Mar 2018 - 11:39

Bienvenue Nacre !

La Neigeuse lui va si bien, elle est douce comme on imagine un tapis de neige doux. J'aime beaucoup sa poésie et sa découverte du monde, son regard sur les choses est à la fois amusant et attendrissant ! J'ai hâte de la voir en rp.
Revenir en haut Aller en bas
MadMax
MadMax

★ Mère des Chasseurs ★


✘ AVENTURES : 1027
✘ SURNOM : L'Increvable.
✘ AGE DU PERSO : La bonne quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Globalement, ouais.
✘ LIENS : Naissance, renaissance & La Meute

Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre Empty
MessageSujet: Re: Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre   Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre EmptySam 10 Mar 2018 - 0:53

Félicitations mon enfant


Tu es condamné.





Une sirène si androgyne, il fallait y penser ! (Nous même dans le staff on a eu le doute, c'est dire !)

Tu le sais déjà mais je vais radoter pour le plaisir, j'ai particulièrement aimé ton bout d'aventure qui transmet très bien la découverte de ce corps nouveau avec une écriture simple mais très personnelle qui marche bien. Bref, une belle façon de s'appropier l'univers de NNL avec ce premier personnage ! Je suis très curieuse de voir combien de gens se feront avoir par son apparence ambigüe, hinhin !

Vas donc gambader ou nager à ta guise !


_______________________________


Je te serre chaleureusement la main. Cours vite créer ton Dé à Coudre et demander un Compagnon de Jeu afin de vivre une aventure ! Par ailleurs, n'oublie pas de prendre connaissance de L'intrigue du moment. Tu peux aussi participer au RP d'introduction spécialement conçu pour les nouveaux arrivants et qui permet d'immerger facilement ton personnage dans l'univers : le Vague à l'Âme. A moins que tu ne choisisses de te lancer dans Mission Périlleuse ? Si tu préfères passer du bon temps en papotant, rejoins sans tarder la Nursery. Quoiqu'il en soit, que ton séjour à Never Never Land soit fabuleux et éternel.








J'suis Parole en #cc3300.

Merci Dog. ♥:
 

Merci Arrow. ♥:
 

Merci Coquillage. ♥:
 

Merci Sindri. ♥:
 

Merci Blue. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Anonymous

Invité



Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre Empty
MessageSujet: Re: Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre   Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre EmptySam 10 Mar 2018 - 12:44

Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre 1667733026

Ta Sirène m'a particulièrement plu, tu décris ses sensations à merveille et j'aime beaucoup le rapport qu'elle a avec les couleurs qui l'entourent ;w; franchement, Nacre est adorable et son côté androgyne est très original, c'est bien trouvé ! C'est cool d'avoir une petite soeur d'un tel acabit sur l'Île (elle est à croquer, fallait que je le dise quand même What a Face )

Bref, bienvenue sur l'Île ! Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre 3864948088
Revenir en haut Aller en bas
Rainbow
Rainbow

♣ Grimpeur ♣


✘ AVENTURES : 185
✘ SURNOM : Le Carambar
✘ AGE DU PERSO : 16 ans par légère anticipation

✘ DISPO POUR RP ? : Oui et Non, à voir ♥
✘ LIENS : Over the rainbow, there is a quiet companies

Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre Empty
MessageSujet: Re: Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre   Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre EmptySam 10 Mar 2018 - 13:35

J'ai zappé de commenter cette fiche alors que je l'ai lu. D:

J'ai grave bugué sur le côté androgyne de Nacre (je croyais qu'elle revenait homme en se transformant x)) mais c'est d'autant plus cool ! Il fallait y penser !

Sinon, le truc que j'ai le plus aimé, c'est la réflexion et la description sur le soleil qui va aussi se coucher dans sa demeure. C'est beaucoup trop chou ahah.

C'est une sirène atypique bien chouette en tout cas !
Bienvenue ici Pomme, adoratrice des sirènes !






Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre 93of
Merci Joy. Ton LSD, c'est de la bonne *_*

Playlist du bonheur

Les pensées de rainbow :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre Empty
MessageSujet: Re: Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre   Fini -- Un peu d'écume sur la cime des vagues - Nacre Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CASUS BELLI c'EST FINI ?
» Habbo .. pour moi c'est fini
» [Fan-Art] Les Prochain Bionicle
» Bug General
» [Fini] A l'impossible, nul n'est tenu !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Never Never Land ★ :: Faire naufrage :: Gais, innocents et sans coeur. :: On s'envole !-