Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Ibijau Assoupi
avatar

♐ Membre des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 101
✘ SURNOM : Le Rescapé
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : I don't decide to represent anything except myself. But that self is full of collective memory.

MessageSujet: Still learning ✿ Oural Bienveillante   Lun 5 Mar - 1:26

La ligne entre passivité et obéissance est un peu complexe à comprendre, à certains instants. Ibijau n'est pas certain de vouloir suivre en premier lieu. Mais que faire d'autre, sinon tenter de s'intégrer ? Est-ce un acte de rébellion, de refuser de se lever alors qu'on l'attend ? Sur pas mal de sujets, l'adolescent peut se permettre de contester, ou de prétendre ne pas comprendre les conseils qu'on lui offre s'il n'a pas envie de s'investir. Avec Oural c'est différent, presque criminel, et puis c'est que soigner est son unique talent. Alors, autant ne pas le gâcher. Néanmoins, l'idée de partir dans le désert lui donne envie de s'enfuir en courant sans un regard en arrière. Courage, on enfonce les talons dans le sol et on se force à penser que c'est une idée légitime, quoique pas forcément appropriée.

Après tout, la canicule ne reste pas spécialement un souvenir qu'Ibijau a envie de revivre. Son aînée sait certainement ce qu'elle fait, et lorsqu'ils doivent se retrouver pour le grand départ, son apprenti n'a pas opté pour un égarement de quelques lunes dans les bois histoire d'éviter d'y aller. D'ailleurs, il présume que le lieu de leur périple sera brûlant, mais si ça se trouve la neige a recouvert le désert également ? La météorologie lui échappe un peu.

Bâton en équilibre sur l'épaule, il la salue d'un signe de tête, peu prompt à engager la conversation. Si elle lui propose de l'accompagner, ça doit être bon pour son apprentissage. En un sens, le Rescapé aime à se dire que les leçons de Soul étaient inutiles, incomplètes. Un moyen de canaliser sa colère sur les échecs de son ancien chef au lieu des siens. Il est dangereux de penser ainsi, de rejeter le passé uniquement à cause d'une unique tragédie.

Ibijau n'a pas envie d'en guérir, à l'aise dans la rancœur.
Ou peut-être qu'il n'a encore rien trouvé d'équivalent pour remplir le vide dans son être.

Le froid qui les enveloppe de plus en plus ces derniers temps ne lui importe guère. Au contraire de la chaleur étouffante qui embrasait tout sur son passage, l'air glacé apaise, il étouffe lentement sans qu'on ne s'en rende compte. Telle une berceuse chantée par la Grande Mort elle-même, ses bras entourant ceux qui oseraient s'égarer trop loin de leur demeure. Bientôt, ça empirera. Pas que Ibijau n'en soit certain, mais les saisons, tout du moins ce qui y ressemble, paraissent s'enchaîner. Il doute que Peter puisse rester constant au sujet de quoi que ce soit pourtant.

Ses lèvres s'écartent, juste un peu, comme pour célébrer la naissance d'une question qui finalement ne vient pas. Autant conserver un effort de parole pour plus tard. Le Rescapé ignore quoi faire du reste de son corps, se sentant encombrant à cet instant. Alors il se glisse derrière elle, pour montrer que où qu'elle aille, il suivra.

Le Rescapé aime ces moments, malgré ses difficultés à le montrer. Ceux où il découvre un monde qu'il pensait connaître par cœur. Apprendre et se laisser guider. Du moment que son esprit est focalisé sur ça, plus rien d'autre ne peut l'atteindre.






✿ I have awoken from a deep slumber
The only reason there was so many unforeseen consequences was because I have no interest in foreseeing anything.


Yo:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oural Bienveillante
avatar

♐ Guérisseur des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 49
✘ SURNOM : La Consciente.
✘ AGE DU PERSO : Entre vingt-cinq et trente ans.

✘ LIENS : Baumes et peintures

MessageSujet: Re: Still learning ✿ Oural Bienveillante   Dim 25 Mar - 23:40

Oural Bienveillante et Ibijau Assoupi. Tous deux ensemble, réunis pour un voyage.

C'est la première fois que vous partagerez autant de temps ensemble juste tous les deux, et la squaw se demande un peu comment cela va se passer. Tu n'es pas du genre à compliquer les choses en apparence, mais ta passivité et ton mutisme sont une forme de mur qu'elle a du mal à appréhender parfois. Tu vis avec eux depuis quelques temps et elle avait accepté cette responsabilité en te prenant sous son aile comme apprenti. Pourtant, elle ne peut s'empêcher de te trouver distant dans ton essence même et dans ton regard. Tu ne vis plus au grand arbre, soit. Mais la Consciente jurerait que tu ne vis pas encore au camp.

Ce voyage, elle l'avait décidé il y a quelques temps. Tu es déjà plutôt avancé avec les plantes, pourquoi ne pas passer à autre chose ? Elle veut t'apprendre tout ce qu'elle sait, et ne s'inquiète pas au sujet de tes capacités. C'est davantage l'apprentissage Humain qu'elle ne sait pas vraiment comment aborder. Etre guérisseur, cela n'a jamais été cantonné à de simple recettes médicinales. Pas selon elle, en tout cas.

Direction le Désert, donc. C'est la seule indication qu'elle t'a donné sur votre voyage, à dessein. Si tu veux plus d'informations, il faudra demander, t'impliquer et non plus être un simple passager. Et si tu ne demandes pas, il te faudra aller avec le courant. Elle ne t'a pas non plus donné d'imdication, à peine sur le type d'affaire à emmener quand tu avais demandé. La leçon ne pourra prendre que si tu y mets du tien, sur un terrain qui ne sera pas forcément à ton goût. Advienne que pourra. Mais on ne peut mentir, avec les pierres.

Les pierres, oui. Il en existent de toutes sortes, et chacune ont leur propriétés propres. Il en est une sorte, au Désert, qu'Oural affectionne tout particulièrement. Et c'est justement cela qui sera la première étape de cette leçon.

Le désert est à plusieurs jours de marche. Oural avance d'un bon pas, mais s'assure toujours que tu suis bien derrière. Si tu ne parles pas, elle non plus. Ce n'est pas un silence malaisé pour autant, ceci dit. Oural respecte que tu ne sois pas le plus bavard. Et puis elle voyage seule d'ordinaire, pretendre que ne pas discuter la gène serait mentir.

Si tu désires parler, elle te répondra avec un sourire. Ouverte, mais essayant de ne pas s'imposer. Un équilibre un peu délicat parfois, qu'elle n'est pas certaine de savoir bien doser. Elle aussi apprend encore, après tout.

hrp:
 






Oural te sourit chaleureusement en #85ADFF.
♪ Blue Skies ♪
Merci Elore ♫♪

Merci Balbu. ♥:
 

Merci tout le monde. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ibijau Assoupi
avatar

♐ Membre des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 101
✘ SURNOM : Le Rescapé
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : I don't decide to represent anything except myself. But that self is full of collective memory.

MessageSujet: Re: Still learning ✿ Oural Bienveillante   Dim 8 Avr - 21:00

Son corps suivra, malgré la fatigue qui l'habite encore. Ibijau ne craint guère les longues marches, habitué à parcourir l'île de lui-même pour aider sa guérison. Parfois, ses pas l'entraînent presque trop loin, sans qu'il ne comprenne pourquoi. C'est une impulsion, celle de se pousser jusqu'à être à la limite, ne pas terminer comme Slumber. Pourtant, son ancien lui est mort à cause de ça, en ignorant les besoins de son corps au profit d'autre chose de moins important. Le bâton devient appui après un moment, juste pour se soutenir un peu. Sa condition physique est correcte, outre pour son poignet, l'adolescent suppose.

Impossible de plaindre ou de contredire la professeure de toute manière. Oural Bienveillante lui a sauvé la vie, l'autorisant à en entreprendre une nouvelle. Peut-être qu'elle a l'impression qu'il ne fait pas assez d'effort. La pensée lui vient, sournoise. Ibijau n'apprécie guère de douter, de devoir endurer cette impression de ne pas assez compter. Les Delaware ne sont pas vils, à l'inverse des enfants perdus, ils ne laisseront pas mourir par manque d'intérêt. Néanmoins, l'adolescent souffre également du manque de communication, à certains moments. Si ça ne tenait qu'à sa personne, jamais il ne s'exprimerait verbalement ou presque, préférant les gestes. Mais il lui faudrait en inventer des centaines, et les enseigner aux autres ensuite. Pour l'instant, il n'est pas assez utile, pas suffisamment important, pour quémander une telle chose. A la place, Ibijau s'enferme dans un mutisme qui paraît certainement froid à ceux qui l'entourent.

Au camp, les adolescents de son âge pourraient devenir des amis, s'il parvenait à ne pas se braquer, à cesser d'avoir peur qu'on le rejette.  Chez les soigneurs aussi, Slumber n'était qu'un étranger, pendant longtemps. Bright est un souvenir amer, sur lequel il refuse de se focaliser. A la place, le garçon hésite pendant ce qui paraît être une éternité. Puis, finalement, les mots viennent.

« Pourquoi le désert ? »

L'unique phrase est articulée avec un soin que le Rescapé tente d'apporter de temps en temps. Nul doute qu'il perdra cette motivation au fur et à mesure de la route. Il n'a jamais été très doué, pour être avec les autres.

Ibijau s'avance, pour marcher à ses côtés, juste le temps d'obtenir une réponse. Ensuite, il retournera se cacher derrière elle, laissant son regard glisser sur le paysage sans s'y arrêter.






✿ I have awoken from a deep slumber
The only reason there was so many unforeseen consequences was because I have no interest in foreseeing anything.


Yo:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oural Bienveillante
avatar

♐ Guérisseur des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 49
✘ SURNOM : La Consciente.
✘ AGE DU PERSO : Entre vingt-cinq et trente ans.

✘ LIENS : Baumes et peintures

MessageSujet: Re: Still learning ✿ Oural Bienveillante   Dim 15 Avr - 13:12

Vous marchez un moment, en silence. Oural Bienveillante n'est pas gênée de cela. Le silence est souvent un bon compagnon aussi, tant qu'il n'y a pas de malaise sous-jaçent pour le polluer. Tes silences à toi sont ainsi : simples. Et si parfois la soigneuse avait pu se demander pourquoi une telle avarice de paroles, elle a appris à simplement l'accepter sans se poser davantage de questions. Certains sont bavards, d'autres pas. C'est ainsi. Bien qu'elle aimerait en savoir plus sur toi, la soigneuse ne s'indigne pas : elle fera autrement, voilà tout. C'est davantage la distance qui la trouble un peu, celle que parfois elle a l'impression que tu mets entre toi et la tribu. Les mots ne sont pa sla seule chose pour communiquer. Et c'est bien pour cela qu'elle avait pensé au désert, entre autre.

Ta question, justement, la fait sourire tranquillement alors qu'elle tourne la tête vers toi. Ca lui fait plaisir, que tu t'intéresses. Que tu montres que tu t'intéresses, plutôt. Sans te répondre tout de suite, elle farfouille dans sa besace, et en sort une pierre qu'elle te montre tout en la gardant à la main.

- Le désert, c'est un des endroits où on peut trouver ces pierres. Et d'autres. Il y en a aussi ailleurs sur l'île, d'ailleurs.  Certaines pierres ont des pouvoirs. On peut ressentir leurs énergies, en infuser en elles comme benéficier de la leur.

Caressant un peu la surface polie et carmin, la guérisseuse range finalement l'objet dans sa besace. Un léger sourire flotte toujours sur son visage, et ses yeux pétillent quand elle se redresse vers toi.

- Je m'étais dit que te faire rencontrer ces pierres et que tu apprennes à les connaître et à les ressentir pourrait être une nouvelle étape de ton apprentissage. Ce n'est pas comme avec les animaux ou les plantes. La pierre ne ploie pas, ne répond pas avec des gestes ou des mots.

La pierre répond si l'on est prêt à l'écouter et à s'ouvrir, elle a une âme, véritablement. Oural ne sait pas si tu y seras sensible, ceci dit. Elle a connu des guérisseurs qui ne ressentaient rien face aux pierres, après tout. La consciente ne sait pas vraiment si réellement ils ne pouvaient pas ressentir, ou bien s'ils étaient fermé à ce type de médecine.






Oural te sourit chaleureusement en #85ADFF.
♪ Blue Skies ♪
Merci Elore ♫♪

Merci Balbu. ♥:
 

Merci tout le monde. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ibijau Assoupi
avatar

♐ Membre des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 101
✘ SURNOM : Le Rescapé
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : I don't decide to represent anything except myself. But that self is full of collective memory.

MessageSujet: Re: Still learning ✿ Oural Bienveillante   Jeu 19 Avr - 23:10

Avoir l'attention de sa professeure uniquement pour lui est complexe à gérer. Trop à la fois. S'il commet une erreur, ça sera forcément de sa faute, et pas de celle d'un autre élève. Cette mentalité est pourtant lointaine pour celui qui n'a que frôler les bancs de l'école dans l'Autre Monde. Pas qu'il s'en rappelle d'ailleurs. Le fait que la tête d'Oural se tourne dans sa direction est suffisant pour que son regard cherche par tous les moyens à fuir. L'adolescent est bien plus à l'aise lorsqu'on ne lui demande pas de participer, qu'importe à quel point il apprécie qu'on lui explique le monde.

Le caillou ne l'attire pas particulièrement. Sa couleur donne l'impression qu'il pourrait lui brûler les doigts s'il s'en approchait. Ibijau se rend bien compte qu'on ne lui laissera pas le tenir de toute manière. Attentif, il n'est pas certain de savoir comment traiter l'information. Son lien envers les animaux et la nature a toujours été fort, assez pour le Rescapé s'isole parfois là où aucun humain ne pourra le trouver. L'idée de communiquer, ou tout du moins de ressentir, avec un objet qui ne lui paraît pas vivant est difficile à accepter. Si Oural dit qu'une telle prouesse est possible, il accepte de la croire. Trop naïf pour chercher à discuter cette révélation, Ibijau préfère se dire que ça va se terminer comme avec les fumerolles. Soit sans le moindre résultat outre une grande déception et cette jalousie maladive qui lui vient parfois.

C'est fatiguant, d'en vouloir à tout le monde alors que sa colère ne devrait être dirigée que vers les enfants perdus.

« C'est difficile, » il admet, butant à plusieurs reprises sur le second mot jusqu'à ce qu'il sorte. Si ça se trouve, ça va juste lui faire croire qu'elle ne peut pas avoir confiance en lui. Un peu dépité, l'adolescent préfère se focaliser sur l'horizon au lieu d'ajouter une phrase qui ne ferait qu'empirer les choses. Sa main bandée s'agite un peu dans l'air, pour évacuer le surplus émotionnel.






✿ I have awoken from a deep slumber
The only reason there was so many unforeseen consequences was because I have no interest in foreseeing anything.


Yo:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oural Bienveillante
avatar

♐ Guérisseur des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 49
✘ SURNOM : La Consciente.
✘ AGE DU PERSO : Entre vingt-cinq et trente ans.

✘ LIENS : Baumes et peintures

MessageSujet: Re: Still learning ✿ Oural Bienveillante   Lun 23 Avr - 0:39

Tu l'écoutes, mais lui semble bien perplexe. Peu convaincu ? Et c'est ton droit. Peut-être trouvers-tu ce lien, peut-être pas. Peut-être cela prendra-t-il des années, ou quelques jours à peine, si tu parviens à ressentir quelque chose. Il avait fallu du temps à la guérisseuse, et Oural tient à ce que chacun aille à son rythme. Ce n'est pas en allant trop vite que l'on réussit quoi que ce soit, et certains choses ne peuvent tout bonnement pas être faites à la va-vite. Tranquille, elle t'écoute parler et buter sur le second mot sans qu'une seule seconde son visage ou son attitude ne montre de l'exaspération ou de l'impatience.

- Difficile de quoi ? A faire, ou à comprendre ?

C'est que ta phrase est un peu minimaliste. Pensive, Oural réfléchit un peu en admirant le paysage autour de vous. Ne sachant pas si tu as envie de parler ou non, elle finit par hausser les épaules avec un sourire.

- J'ai mis longtemps avant de juste ressentir quelque chose avec les pierres. Et je ne parle même pas d'arriver à le contrôler ou à les connaître et les comprendre. Mais au fil du temps elles sont devenues des amies.

Un léger rire, et Oural carresse sa besace avec affection.

- C'est en en offrant une à Héron Placide que j'ai pensé à toi. Je me suis dit que peut-être ca serait intéressant d'essayer. On a tout le temps, de toute façon. Et si tu n'aimes pas, ce n'est pas grave.

Elle n'a pas voulu dire "si tu n'y arrives pas", parce que ça ne sert à rien. Bien sûr il y a cette possibilité, et ça ne serait pas grave. Mais si déjà tu semble peu convaincu et que tu trouves ça difficile.. Faut-il vraiment en ajouter une louche ? On se met bien assez de limites soi-même, et celles-là sont sans doute les pire à avoir en ce genre de matière.

Il suffit de prendre son temps, d'apprivoiser ça petit à petit. De s'ouvrir et d'écouter. Le reste, s'il doit venir, finira par s'ensuivre.

L'apprentissage des énergies, selon Oural, c'est l'apprentissage de l'écoute et du temps.






Oural te sourit chaleureusement en #85ADFF.
♪ Blue Skies ♪
Merci Elore ♫♪

Merci Balbu. ♥:
 

Merci tout le monde. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ibijau Assoupi
avatar

♐ Membre des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 101
✘ SURNOM : Le Rescapé
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : I don't decide to represent anything except myself. But that self is full of collective memory.

MessageSujet: Re: Still learning ✿ Oural Bienveillante   Sam 28 Avr - 0:26

Tout est un défi permanent dès qu'on s'éloigne de son domaine de compétence. Pas qu'Ibijau soit un mauvais élève, comprendre et mettre en pratique lui demande juste plus de temps et de patience. Son bâton trace une ligne sur le sol alors que le Rescapé le laisse traîner derrière lui pendant quelques pas. L'arme est également un support pour la marche, une béquille qui devient parfois insupportable, tel un poids mort. Répondre à Outal serait difficile, surtout qu'elle a beaucoup à lui dire d'un coup visiblement. Cela mure le cadet dans le silence jusqu'à ce que les mots se soient écoulés.

On a pensé à lui, c'est positif non ? Cela signifie qu'il possède une véritable place au sein du groupe, pas uniquement tel l'étranger qui s'est incrusté. Difficile de s'en convaincre totalement. Le nom d'Héron provoque quelque chose sur son visage, un détail dans la façon dont il fronce un peu moins les sourcils. Un ami, voilà ce que l'aîné représente.

« J'aime le vivant. Plantes et animaux. »

Même celui qui souhaitait le dévorer. Ce n'est que la nature, voilà tout, difficile d'en vouloir à une créature. Il les juge moins viles que les humains, moins promptes à arracher juste pour le plaisir. Impulsivement, Ibijau effectue soudainement des pas plus rapides, de nouveau aux côtés de la jeune femme. Elle est plus petite, quoique la vie coule visiblement plus dans ses veines que dans celles du garçon. Des fois, le bleu des peintures de sa professeure le dégoûte.

A d'autres instants, il fait avec.

« Je vais apprendre. » Pas 'je veux', parce qu'il n'y a pas d'alternative. Ibijau deviendra un véritable guérisseur, ou alors il devra vivre sans but pour toujours. « Comprendre c'est le plus dur. » S'exprimer autant le dérange, ça se remarque parce que sa main libre s'agite plus fort dans l'air pour évacuer cette pression qui ne fait que grandir.






✿ I have awoken from a deep slumber
The only reason there was so many unforeseen consequences was because I have no interest in foreseeing anything.


Yo:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oural Bienveillante
avatar

♐ Guérisseur des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 49
✘ SURNOM : La Consciente.
✘ AGE DU PERSO : Entre vingt-cinq et trente ans.

✘ LIENS : Baumes et peintures

MessageSujet: Re: Still learning ✿ Oural Bienveillante   Jeu 7 Juin - 22:09

Oural sourit un peu, quand tu réponds. Le Vivant. C'est quoi, le vivant ? Animaux et plantes, mais pas les pierres, pas la Terre ? Oural sourit un peu, se demande elle-même où placer la lisière. Les pierres pulsent, oui, elles ont de l'énergie. Pour Oural, c'est une forme de vie. Mais c'est personnel, elle le sait. Peut-être ne le verras-tu pas ainsi. Mais au moins as-tu l'amour du monde, ou d'une partie. C'est déjà plus que d'autres, le savais-tu ?

Oural hoche doucement la tête, en silence. Elle a beaucoup parlé. Pas que cela ne la dérange en soi : si elle se sent d'humeur à parler, alors elle le fait. La Consciente n'a pas cette fausse pudeur des convenances qui impose un quota et un taux de parole acceptable ou non. Elle écoute davantage son coeur et celui des autress, du moins elle essaye. Par les mots, les gestes, les expressions.. Il y a tant de moyens de se faire comprendre.

Tu es un peu plus délicat à comprendre, Ibijau. Ce n'est pas grave, elle fait avec. Oural aussi veut apprendre. Et c'est sans doute ce qui l'aide face à des gens inconnus : cette soif d'apprendre à mieux connaître et comprendre les gens, la vie, un peu tout au fond. Ca, et son empathie, oui.

Elle te jette un léger regard, t'offre un petit sourire. Oui, tu as raison. Comprendre c'est sans doute le plus dur. Mais c'est bien pour cela qu'il n'y a pas d'exigence de rapidité. Il s'agit d'apprivoiser l'autre, que ce soit un être vivant, un objet, un procédé. Il s'agit d'aiguiser ses perceptions.

Sans trop en faire mention, Oural note ta main qui s'agite mais ne dit rien. Pour ajouter quoi ? Pour dire quoi ? Tu es comme une eau trouble qu'elle ne sait pas forcément comment lire mais dont elle sent les perturbations. Il y a des remous, oui, mais les eaux profondes de ta conscience lui restent hors de portée, et les courants de tes émotions lui échappent. Pourtant, on ne l'appelle pas la Consciente pour rien, et d'ordinaire elle sait percevoir ces choses là. Avec toi, le code est différent. Oural veut comprendre, connaître. L'adversité ou la différence ne lui ont jamais fait peur ni fermer son coeur. Avec le temps, elle y parviendra. Et toi aussi. Peu à peu, elle progresse. Mais pas aussi vite qu'avec d'autres. La guérisseuse prend soin d'adopter ton rythme, ou du moins elle fait de son mieux pour.

- On a déjà bien marché aujourd'hui. On va faire le camp pour ce soir, d'accord ?


Oural te sourit, et te montre un peu plus loin un arbre un peu plus vénérable que les autres. Celui-ci pourrait vous abriter pour ce soir, non ? La Consciente pétille, et ralentit le pas progressivement. Faire le cercle de pierres pour le feu, puis le feu lui-même. Sortir les vivres, les partager, savourer la présence simple de la nature autour. Ecouter le silence relatif, écouter la forêt et les animaux bruisser, les soupires de la brise, la vie pulser. Sans un mot de plus, Oural commence à rassembler les pierres pour enfermer le feu que vous ferez bientôt. Inutile de chercher des baies aux alentours, comme lorsqu'elle avait voyagé avec le Juste : le froid les aura déjà gobé, ce gourmand !

Silencieuse mais sereine, Oural commence à dresser le camp. Elle ne te demandera pas de faire quoi que ce soit : c'est à ton libre choix.






Oural te sourit chaleureusement en #85ADFF.
♪ Blue Skies ♪
Merci Elore ♫♪

Merci Balbu. ♥:
 

Merci tout le monde. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ibijau Assoupi
avatar

♐ Membre des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 101
✘ SURNOM : Le Rescapé
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : I don't decide to represent anything except myself. But that self is full of collective memory.

MessageSujet: Re: Still learning ✿ Oural Bienveillante   Mer 13 Juin - 17:34

La limite, celle entre l'impulsivité et l'erreur, Ibijau ne la remarque guère. Elle se tient derrière lui, prête à le rattraper au premier faux-pas. L'innocence s'est éteinte, ou alors elle n'était qu'une illusion déjà auparavant. Il pourrait liste ses erreurs, sans souhaiter le faire. Admettre certaines choses serait rejeter ses raisons pour avoir une telle colère au sein de son âme. L'adolescent souhaite être injuste, parfois. Capable de repousser l'amour que le monde aimerait lui offrir. Pardonner est complexe, malgré sa naïveté évidente. Il est plus simple, le Delaware en a conscience, de blâmer ceux qu'on ne risque pas de recroiser. Ainsi, les ennemis sont incapables de se défendre.

En levant assez sa main, Ibijau parvient à capter un peu de lumière. Elle se reflète au sein des perles qui composent ses bracelets. C'est captivant, un arc-en-ciel éternel qui lui permet d'oublier qu'il devra s'exprimer de nouveau plus tard. La parole a t-elle besoin d'être verbale ? Il lui semble, aussi loin que le Rescapé parvienne à remonter (jusqu'à frôler le Bélier à la place), qu'on lui a toujours suggérer de s'adapter. L'inverse n'intéresse pas les gens, trop égoïstes. Pas qu'il parvienne à considérer Oural ainsi. Elle, peut-être qu'elle parviendrait à comprendre.

Sa professeure maîtrise la patience, prompte à s'arrêter pour observer l'univers et sa beauté, au lieu de continuer sans s'arrêter.

Comment rejeter l'une des rares qui pense qu'il a assez de valeur pour être sauvé ?

Une pause est la bienvenue. Lorsque sa guide offre la suggestion, qui est plus une demande, l'adolescent incline la tête pour prouver son approbation. On attend rien de plus de lui, outre un peu de réflexion de temps en temps. Il est cruel de comparer son ancienne vie et l'actuelle, de mélanger des paroles dénuées de bonté avec une conversation banale. Son bâton termine contre le tronc, posé avec attention. Il prend le temps d'agiter ses mains, de resserrer les bandages. La douleur est toujours là, et n'avoir que deux doigts qui fonctionnent normalement sur cinq à droite est complexe à accepter.

Quel est son rôle, actuellement ? Son regard glisse vers les vivres, et il ne sait pas trop quoi faire de sa personne. Ibijau se contente de nettoyer le terrain, ramassant quelques pierres pour les offrir à la jeune femme pour son feu. Quelques branches mortes suivent, en des offrandes qui encombrent ses bras plus rapidement que prévu. C'est là tout ce qu'il effectue pour le bien commun, ayant toujours peur d'outrepasser ses droits. Il n'est— pas encore totalement à l'aise. Incapable de se situer.

Le Rescapé grimpe, manquant de chuter en se hissant. Rien de dramatique, sa main valide parvient à rattraper l'erreur et bientôt, le voilà assis dans une branche. Il est plus haut que prévu, capable de contempler une partie du monde. Essoufflé aussi, à cause de l'effort. Sa main vibre sous l'exercice. Il défait les bandages avec soin, pour les refaire ensuite, contrôler si la guérison a décidé d'avancer. D'abord ceux qui maintiennent les doigts, ensuite les autres pour le poignet et la main en elle-même.

Oural ira bien l'appeler si elle a besoin de lui, non ? Ibijau l'espère, profitant du silence qui l'englobe juste un peu plus longtemps. Il n'a pas spécialement peur de chuter, se demandant simplement si les esprits le disputeraient pour une fin aussi stupide. Qui sait. Autant ne pas provoquer le destin.

« Oural Bienveillante ? » Il interroge finalement, sa voix se cassant un peu comme cela lui arrive parfois, avec l'impression qu'il a contemplé le paysage pendant une éternité. « Besoin de mon aide ? »







✿ I have awoken from a deep slumber
The only reason there was so many unforeseen consequences was because I have no interest in foreseeing anything.


Yo:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oural Bienveillante
avatar

♐ Guérisseur des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 49
✘ SURNOM : La Consciente.
✘ AGE DU PERSO : Entre vingt-cinq et trente ans.

✘ LIENS : Baumes et peintures

MessageSujet: Re: Still learning ✿ Oural Bienveillante   Dim 24 Juin - 18:12

Tu aquiesces pour faire une pause, et Oural pose ses affaires pour se mettre au travail et vous préparer un camp. Tu aides un peu, a lui donner des pierres par exemple. La guérisseuse te sourit à chaque fois, et incline la tête en remerciement. Elle essaye de se faire à ton fonctionnement, à moins parler. Ce n'est pas toujours facile, parce qu'elle aime causer, échanger les idées. Mais c'est une autre forme de communication dont il y a sans doute beaucoup à apprendre. Tu lui apprends des choses, Ibijau. Avec toi, elle ne peut pas faire trop vite. Il faut prendre le temps. Et dans cette vie où il y a bien souvent tant de choses à voir, à dire, cela lui fait du bien de pouvoir ralentir un peu. C'est un peu ce qu'elle fait aussi quand elle vadrouille et qu'elle est seule. Mais avec toi, c'est différent. Bien sûr. Pas mauvais pour autant.

Oural Bienveillante vous fait du feu, une fois le cercle de pierres dressé. Elle te laisse poser les vivre non loin et aller grimper à l'arbre. Du coin de l'oeil, la squaw t'observe dénouer tes bandages alors qu'elle continue sa tâche. Trier les vivres, ranger ce qui n'est pas nécessaire. Garder de quoi manger ce soir, brûler quelques écorces odorantes pour éloigner les insectes malvenus. Deux larges couvertures qui seront vos fauteuils, vos lits de fortune.  

Oural soupire longuement, en douceur. Elle se sent en paix. Ta voix résonne, et elle se tourne vers toi. De l'aide ? C'est gentil de proposer, mais non. Il n'y a plus qu'a faire bouillir un peu de neige pour y cuire quelques racine qu'elle commence à couper. Elle te répond donc avec un sourire en secouant la tête. Cette fois, les rôles sont inversés et cela l'amuse. Toi qui parles, elle qui repond par signes.

Mais contenir, contenir la joie simple, ce n'est pas son genre à la jeune femme. Alors, tout en préparant de quoi manger chaud et vous réchauffer un peu, elle se met à fredonner doucement quelques airs en continuant son ouvrage. Certains sont des chants traditionnels que tu connais très certainement. D'autres te son probablement inconnus : ce sont des airs créés par Héron. La Consciente a gardé en tête ces mélodies, et elle aime les honorer. C'est une façon de l'avoir avec elle. Balbuzard le lui avait rappelé, il y a quelques temps, que l'on ne perd jamais réellement de vue les gens dont on se soucie : ils nous accompagnent toujours, à travers nos pensées pour eux. C'est une belle image, pleine de sagesse.

Quand tout est finalement prêt, elle s'assoit en tailleurs. La nuit approche à pas de velours, et le ciel est teinté d'or et de mille couleurs chaude. La nourriture est prête et gardée au chaud par le feu. L'air se rafraîchit déjà, mais la Consciente ne veut pas mettre la couverture pour l'instant. Ce moment où tout bascule, où l'air se repose lui aussi, c'est un changement qui lui plaît et dont elle veut profiter.

Quand tu seras prêt, toi aussi, vous pourrez manger. Et en attendant, assise prêt des flammes, elle contemple la nature et mémorise le plus de détails possible pour les raconter à ses amis lorsque vous rentrerez.






Oural te sourit chaleureusement en #85ADFF.
♪ Blue Skies ♪
Merci Elore ♫♪

Merci Balbu. ♥:
 

Merci tout le monde. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ibijau Assoupi
avatar

♐ Membre des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 101
✘ SURNOM : Le Rescapé
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : I don't decide to represent anything except myself. But that self is full of collective memory.

MessageSujet: Re: Still learning ✿ Oural Bienveillante   Mar 26 Juin - 0:45

Il lui arrive de considérer la possibilité de s'ouvrir la main par ses propres moyens, pour réparer les dégâts. Uniquement pour y renoncer l'instant d'après. Les os, il les connaît plus dans la pratique que dans la théorie, et il n'a pas la moindre idée de comment les ressouder et encore moins retirer ce qui n'a pas de raison de demeurer à l'intérieur. Le poignet est encore pire que la main en elle-même. Son esprit est épuisé, à tourner en rond sans relâche. Les bandages ne sont qu'une solution qui se doit de demeurer temporaire. Pas qu'il oserait en toucher le moindre mot à son aînée.

S'égarer, l'espace d'un instant, autoriser ses pensées à vagabonder sur sa douleur et le ciel qui s'étend jusqu'à l'horizon, c'est une façon de continuer de se battre. Seul et éloigné du monde, tout en étant plus proche que jamais des couleurs qui se répandent, accompagnés d'une sensation de chaleur factice. Sa main se tend, sans le moindre espoir de les attraper. Il aimerait contempler ce spectacle pour toujours, quitte à terminer son existence sur cette branche. Ses jambes se balancent, au rythme des chants que l'on fredonne plus bas. Oural respire la bonté, tout aussi bien dans sa voix que dans son attitude permanente. Il n'est pas certain de lui donner beaucoup en retour.

Ibijau aimerait se laisser tomber en arrière, croire en sa capacité à ne pas chuter et provoquer quelque chose. Que ce soit le destin ou la chance.

A la place, lorsque les couleurs commencent à se faner, l'adolescent réalise qu'il va devoir rejoindre le sol. L'arbre est plus haut que ses cibles habituelles, moins propice à une descente sans risque. Les mains dérapent si facilement sur les troncs, les pieds incapables de conserver leur prise. Oui et non s'affrontent, en un duel décidé avant même de commencer. Ses mains pressent contre la branche, pour offrir un élan dont il se sert pour un saut unique.

Une seconde où tout s'arrête, où le monde existe pour lui et pas l'inverse.

Puis le contact avec le sol. Celui qui fait trembler ses membres.
Le Rescapé a mal, tout en ressentant une certaine fierté.

Sa nouvelle inconscience, son besoin d'expérimenter le danger, tout ça n'est qu'une défense face au traumatisme. L'unique moyen qu'il a trouvé pour se sentir en vie. Ses muscles s'en remettront. Un genou a encaissé le gros du choc, accompagné de sa main valide. C'est un progrès, pour la première fois, il n'a pas tendu la mauvaise.

Les sourires sont rares, incapables d'avoir une signification sur ses traits. A la place, Ibijau agite ses mains dans l'air. L'énergie se diffuse jusqu'à ce qu'il se sente bien. N'était-ce pas impressionnant ? Pas qu'il s'attende à ce qu'on le félicite pour ça. Le Rescapé doit se montrer fier de ses victoires lui-même. Savourer chaque affrontement avec la Mort qui ne se termine pas tragiquement. Il vient s'asseoir à une certaine distance, croisant les jambes sur le sol.

D'une manche, ignorant le bleu qui va bientôt se former sur son genou, l'apprenti guérisseur tire ses baguettes. Jamais ses mains nues ne touchent la nourriture, par dégoût du contact. Et puis les ustensiles sont simples à transporter. Des bouts de bois taillés par ses soins au début de sa convalescence. C'est à elle de se servir en premier, n'est-ce pas ? En tant que professeure. Ibijau le présume, sans le mentionner. Sa main libre frotte le tissu qui recouvre son genou à la place.

Ah, c'est que la sensation est un brin désagréable quand même.






✿ I have awoken from a deep slumber
The only reason there was so many unforeseen consequences was because I have no interest in foreseeing anything.


Yo:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oural Bienveillante
avatar

♐ Guérisseur des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 49
✘ SURNOM : La Consciente.
✘ AGE DU PERSO : Entre vingt-cinq et trente ans.

✘ LIENS : Baumes et peintures

MessageSujet: Re: Still learning ✿ Oural Bienveillante   Mer 4 Juil - 22:09

Elle était perdue dans sa contemplation du monde, sans vraiment se soucier de toi. Elle te sait derrère, dans les hauteurs de l'arbre. Dans ton monde. Vous avez passé la journée ensemble, à marcher et voyager. A parler un peu, aussi. Un peu de tranquilité ne te fait sans doute pas de mal, et à elle aussi cela fait du bein. Son regard se perd au loin, et un sourire discret fleurit alors alors que les couleurs changent et s'intnsifient. L'obscurité ne viendra qu'après un festival de couleurs à l'éclat inégalé. Et elle aime ça.

Un bruit mat soudain derrière elle, et Oural se retourne vivement pour te voir déjà te redresser. Tu t'agites, et elle comprend que tu as sauté depuis ta branche. Cela aurait pu mal finir, mais tu semble entier et en bon état. Vivant, et plein d'une énergie nouvelle. Ou alors est-ce parce qu'un peu plus tôt elle était plongé dans un état à la lisière de la méditation ? Possible aussi.

Tu t'installes à ses côtés, sors tes baquettes que tu avais confectionné. Un sourire d'Oural, en les voyant. Elle a essayé, un temps, de manger avec ce gendre d'outil. En te voyant faire, elle avait voulu tenter aussi. Mais sa dextérité laisse à désirer ! Parfois, elle s'entraine encore. Toujours dans le même état d'esprit, essayer de se rapprocher de toi pour mieux te comprendre et t'apprivoiser. La jeune femme n'est pas certaine de savoir si cela fonctionne ou pas, mais elle essaye quand même. Qu'a-t-elle à perdre à agir ainsi, de toute manière ? Absolument rien, si ce n'est peut-être une rencontre avec qui tu es. Et cela lui suffit pour ne pas vouloir baisser les bras.

Alors qu'elle sort les bols pour servir avec la cuillere en bois, la consciente remarque ton geste. D'un regard, elle t'interroge en tendant une main. Mal ? Veux-tu qu'elle regarde, ou au moins qu'elle essaye de magnétiser cela pour amoindrire la peine ? C'est quelque chose qu'elle n'aime pas imposer, tout comme d'absorber les emotions négatives. Il appartient aux gens de décider, au fond. Tout comme il lui appartient à elle de rappeler que c'est quelque chose qu'elle peut faire, et le fera d'ailleurs volontiers.

Et que tu acceptes ou pas, vos deux bols sont servis et posés devant vous. Il en reste encore sur le feu. Vous pourrez tout aussi bien vous resservir, ou le finir demain matin.

Autour de vous, la nuit tombe à une vitesse soudainement affolante, et le feu semble soudain d'autant plus éclatant.






Oural te sourit chaleureusement en #85ADFF.
♪ Blue Skies ♪
Merci Elore ♫♪

Merci Balbu. ♥:
 

Merci tout le monde. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ibijau Assoupi
avatar

♐ Membre des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 101
✘ SURNOM : Le Rescapé
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : I don't decide to represent anything except myself. But that self is full of collective memory.

MessageSujet: Re: Still learning ✿ Oural Bienveillante   Lun 9 Juil - 14:25

Le bois est un matériau difficile à manier. Et il y a des traces de couteau sur les baguettes, là où l'arme a dévié à cause de son état lorsqu'il travaillait sur ce projet. Ce n'est pas dramatique, Ibijau passe souvent ses doigts dessus, appréciant le contact. Un moment, les ustensiles ont fasciné sa nouvelle famille et il aurait mieux leur montrer la façon de les utiliser. Ses doigts tremblaient encore à l'époque, et même à présent, l'adolescent reste moins habile qu'il ne l'était. Le gaucher forcé n'ose pas tenter de les faire tournoyer entre ses doigts. Si elles tombent sur le sol et se salissent, ça le dégoûtera.

Pour autant, qu'on prête attention à son ancienne culture lui a fait plaisir. Dommage que la grande majorité de cette dernière ne se soit envolée de son esprit. La langue surtout. Peut-être que si Ibijau se concentrait, quelques bribes reviendraient ? Il en doute un peu, bien que ça ne coûte pas grand-chose d'essayer.

A la main tendue, son corps répond par une tension qui naît de ses épaules pour se répandre un peu partout. Le Rescapé est prompt à secouer la tête, signe que ce n'est pas grand-chose. Un bleu, comparé aux cicatrices qui marquent son corps, ça n'a guère de valeur. Et puis, si ça lui permet de se sentir maître de sa propre vie, est-ce si négatif de souffrir un peu ? L'apprenti guérisseur réalise, plus ou moins, qu'un tel état d'esprit ne joue pas en sa faveur. C'est pour ça qu'Oural n'a pas besoin de savoir ces choses là. Une enseignante ne doit pas s'embêter avec les soucis de ses élèves.

Silencieux, le garçon contemple le bol un moment. Soulever l'objet correctement dans sa main bandée n'est pas simple, quoiqu'il se soit habitué. Ah, est-ce qu'il n'est pas en train d'oublier un détail familier ? Tenant ses baguettes à l'horizontale entre ses doigts, l'adolescent joint ses paumes une seconde. La signification lui échappe, bien que ça doive être important, non ? Il le fait souvent.

« C'est bon, » est l'unique commentaire offert à son aînée l'instant d'après, tandis qu'il a commencé à profiter du repas. Le bol est calé sur un genou relevé, sa main le maintenant en équilibre. A chaque problème, Ibijau s'invente une solution, refusant d'abandonner une fois encore.






✿ I have awoken from a deep slumber
The only reason there was so many unforeseen consequences was because I have no interest in foreseeing anything.


Yo:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oural Bienveillante
avatar

♐ Guérisseur des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 49
✘ SURNOM : La Consciente.
✘ AGE DU PERSO : Entre vingt-cinq et trente ans.

✘ LIENS : Baumes et peintures

MessageSujet: Re: Still learning ✿ Oural Bienveillante   Dim 5 Aoû - 2:03

Lorsqu'elle tend sa main vers toi avec un regard interrogateur, tu réponds bien vite à la négative. Ca ne l'étonne pas vraiment, au contraire. Mais tout comme il est habituel que tu refuse, il fallait qu'elle propose malgré tout. Il ne suffit que d'une fois, une seule où l'on baisse les bras, pour que ce soit peut-être une occasion ratée. Et la guérisseuse ne veut pas de cela. A ta réponse négative, elle incline la tête en acceptation et ramène sa main vers le bol qui contient sa nourriture. Elle ne peut manier les baguettes comme toi, et se contente d'une large cuillere de bois. Le plat est trop chaud pour manger avec les doigts, et il n'y a pas de source d'eau vive dans les environs qui puisse lui permettre de se laver les mains ensuite de toute façon. En tant que guérisseuse, la Consciente prend garde a ce genre de détail. Des mains graisseuses de pemmicans n'aident pas mieux à soigner les plaies et appliquer les baumes.

Le compliment que tu fait la fait sourire, et elle te fait un mouvement de tête pour te remercier. Elle apprécie que u aies fait l'effort de le dire, et est heureuse que tu apprécies le repas. A moins que tu ne dise quoi que ce soit, le repas continues silencieusement. Mais si tu parles, évidemment, Oural te répondras et continueras la conversation.

Lorsque vous avez fini de manger, la squaw se leve et verse une partie de la nourriture restante sur une large écorce qu'elle a ramassé un peu plus tôt, et va la poser un peu plus loin, en périphérie de votre campement. Ce n'est pas quelque chose qu'elle systématiquement, mais il lui arrive d'offrir ainsi de la nourriture aux esprits pour les garder satisfaits. Et jusqu'à présent, ça lui a plutôt réussi.

Bien vite, cependant, elle se réinstalle vers le feu. C'est qu'il ne faisait déjà pas chaud en journée, mais de nuit alors que vous êtes immobile l'air est saisissant. Heureusement votre feu est vif et réchauffe volontiers pour peu que l'on soit à proximité.

Au bout d'un moment, elle te montre les étoiles d'une main. La nuit est encore jeune, mais son ombre est déjà assez dense pour que la voute céleste brille de tous ses feux.

- Est-ce que tu connais les étoiles, Ibijau Assoupi ?


Pour s'orienter, il est impératif de repérer au moins queques une d'entre elles. Au moins les plus importantes. Oural t'a déjà raconté quelques légendes sur les astres, mais n'a pas encore eu vraiment l'occasion de voir ce que tu y connais.

Pourquoi pas ce soir ? Mais peut-être es-tu fatigué.

- Je peux te parler des étoiles, si tu veux. Ou si tu préfères, tu peux te reposer. La journée a été longue, et le froid use.

Comme toujours, Oural te laisse le choix.






Oural te sourit chaleureusement en #85ADFF.
♪ Blue Skies ♪
Merci Elore ♫♪

Merci Balbu. ♥:
 

Merci tout le monde. ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ibijau Assoupi
avatar

♐ Membre des Delaware ♐


✘ AVENTURES : 101
✘ SURNOM : Le Rescapé
✘ AGE DU PERSO : Seize ans

✘ DISPO POUR RP ? : Non
✘ LIENS : I don't decide to represent anything except myself. But that self is full of collective memory.

MessageSujet: Re: Still learning ✿ Oural Bienveillante   Ven 10 Aoû - 0:38

Lent, Ibijau prend son temps pour bien soulever les baguettes à chaque bouchée et ne pas renverser le bol et son contenu sur le sol. Ou pire encore, sur lui-même. Il n'a pas besoin de qui que ce soit, du moment qu'il ne s'emporte pas. Il essaye de s'en convaincre, fatigué de s'être reposé trop longtemps sur les autres et leur jugement au détriment de son propre avis. Plus tard, avant de s'endormir, il lui faudra laver, ou tout du moins rincer, ses baguettes avec de l'eau. Sans quoi l'adolescent sera incapable de les retoucher le lendemain.

Une tâche qui attendra. Le Rescapé se contente de regarder lorsque la jeune femme s'écarte pour une offrande. Est-ce crucial ? Il n'en sait trop rien, s'éloignant généralement du camp en solitaire outre pour l'accompagner de temps en temps. Il aime la liberté, pouvoir passer une partie de son existence à interagir avec le monde au lieu de le contourner.

Des fois, l'adolescent revient avec des blessures mineures. Mains éraflées, genoux teintés de rouge. Jamais de combats quelconque. Uniquement des défis qu'il se lance, pour grimper un peu plus haut, marcher sur ses jambes encore faibles aussi loin que possible. Il n'est pas totalement inconscient, capable de savoir à quel moment faire demi-tour.

Pour l'instant.

Oh, on lui parle. Son esprit n'a pas prêté attention, jusqu'à ce que la voix emplisse l'air, ne laissant rien d'autre. Ses doigts passent devant les flammes, pour projeter des ombres sur le sol. Le spectacle visuel l'amuse un moment, laissant le temps à Oural Bienveillante de poursuivre. Un bref hochement de tête en réponse.

« Oui, un peu. » Bright les aimait tellement. Son corps part en arrière, s'étalant pour lui permettre de leur offrir un coup d’œil. Certaines sont des guides. D'autres simplement des trésors. Elles sont spéciales, différentes de celles dont il n'a aucun souvenir.

(Explosives aussi, comme avec ces perdus rencontrés lors d'une fête.)

« Elles protègent. Quelqu'un— » Est-ce qu'Ibijau les apprécie ? Il n'en est pas certain. Quelqu'un m'a dit que j'étais une étoile un jour, ça sonne mal, surtout vu l'individu. Sa voix bute déjà bien assez sur chaque mot, alors la phrase est abandonnée. Manger lui a visiblement redonné assez de force pour être de nouveau verbal. « Raconte moi. »






✿ I have awoken from a deep slumber
The only reason there was so many unforeseen consequences was because I have no interest in foreseeing anything.


Yo:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Still learning ✿ Oural Bienveillante   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Lieux Reculés :: Le Désert Doré-