Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Peppy
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 67
✘ SURNOM : Le Casse-Cou
✘ AGE DU PERSO : 8 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/3
✘ LIENS : Fiche &

MessageSujet: Mission | Vers presque l'infini et au-delà   Ven 23 Fév 2018 - 7:57

Intitulé:
 

ENTHOUSIASME

Une mission. On vous a confié une mission, pour sauver le grand et merveilleux Peter, pour sauver l’île toute entière. On t’a confié une mission, à toi, le petit Livreur dont on oublie souvent le nom – ce n’est pas faute de le répéter. Autant dire que tu es ra-vi. Et intenable. Surtout intenable. Tu as eu du mal à trouver le sommeil hier soir, te tournant et retournant dans tous les sens, un sourire immense collé sur ton visage. De même, tu as eu du mal à tenir en place jusqu’à l’heure du départ, répétant à qui voulait bien l’entendre – c’est à dire personne – qu’on t’a confié une mission de la plus haute importance, sur une autre planète.

C’est pourquoi, lorsque tu es parti, les quelques perdus qui t’ont vu quitter le camp était heureux et soulagés. Ils avaient enfin droit à un peu de calme, sans que tu ne sois dans leurs pattes en train de brailler et de sauter dans tous les sens. Un peu de calme pour travailler correctement, sans que tu ne leur poses mille et une questions, te moquant bien de s’ils sont occupés ou non.

Quant à toi, tu étais à la fois rempli de fierté et d’émotions. Peut être que tu ne reviendrais jamais au Grand Arbre, et alors on raconterait ton histoire tous les soirs autour du feu. Comment tu as rempli ta mission avec héroïsme. Comment tu t’es sacrifié, pour permettre à on partenaire de rentrer sain et sauf. Comment tu as couvert les livreurs de gloire et d’honneur. Comment tu as sauvé l’île toute entière, en quelque sorte.
Toi qui n’as jamais vraiment rêvé d’avoir le grand rôle, tu ne peux t’empêcher d’imaginer tout ça. Même si, bien sûr, ce serait tout de même mieux que tu rentres en vie. C’est quand même plus sympathique de pouvoir profiter des hourras soit-même.

Des idées plein la tête, tu ne te rends compte que tu as atteint la Cabine qu’une fois que tu te la prends en pleine figure. Tu râles dans ta barbe en te massant le front, avant de chercher des yeux la personne sensée t’accompagner. Même si tu n’as aucune idée de qui ça peut bien être, ça ne devrait pas être bien difficile de le ou la reconnaître. Il n’y a personne ici, à part toi. Ce qui n’est pas tout à fait anormal en fait, puisque tu es parti très très en avance.

Ton casque sous le bras – tu as dû abandonner ton chapique à grand regret pour enfiler ton costume de cosmonaute – tu finis par apercevoir une silhouette arriver au loin. Une toute petite silhouette, à pleine plus grande que toi. Une silhouette qui devient, enfin, une vraie personne.
« Salut toi ! T’es Yarn, c’est ça ? T’es là pour la mission ? Ça va être trop trop bien, hein ? Aller sur d’aut’ planètes et tout. Et pis, on va faire un voyage intergralactactique !! J’ai toujours voulu aller dans les z’étoiles, ça va être magifique ! »
Ton enthousiasme, tes nouveaux mots et toi, vous n’attendez pas plus longtemps pour enfin rentrer dans la cabine. Sans grande surprise, elle est beaucoup plus grande à l’intérieur, avec plein de boutons et de lumières et de trucs qui font bip.
« Si t’es prête, on va pouvoir y aller ! »
Tu meurs d’envie d’abaisser tous ces leviers.
©️ GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarn
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 70
✘ SURNOM : L'aiguille
✘ AGE DU PERSO : Cinq ans

✘ LIENS : give a little, get a lot

MessageSujet: Re: Mission | Vers presque l'infini et au-delà   Lun 26 Fév 2018 - 18:31

 « Tu sais moi je pense qu'un problème a forcément une solution », avait commencé Glass pendant qu'il lui présentait sa combinaison ignifugée. Il y avait une petite troupe de curieux autour d'eux. Glass était artisan mais il aurait pu être diplomate ; il parlait toujours comme s'il y avait des caméras pour enregistrer ce qu'il disait, et comme si son interlocuteur était aussi brillant que lui, même si l'interlocuteur en question n'avait pas plus de cinq ans. Yarn l'adora immédiatement. « Un problème a toujours une solution, c'est juste que parfois il faut aller la chercher soi-même, tu vois ? » continua-t-il pendant qu'il lui faisait enfiler le bas, puis les manches une par une.
« On a beaucoup cherché, on a cherché sur l'île, mais on a pensé à mieux ». Il vérifia que ses bottes étaient bien serrées. « L'espace c'est tellement grand. C'est infini, même. Toujours changeant. La solution existe forcément dans l'espace ». Il l'aida à enfiler les gants parce qu'elle ne trouvait pas le pouce. « C'est statistique. »
« C'est statistique », répéta Yarn.
Ils se regardèrent tous les deux en hochant la tête gravement. Glass avait un trou dans son pull et du scotch tenait la monture de ses lunettes mais tout le monde hochait la tête comme s'il avait un prix Nobel.
Personne ne se dit que pour envoyer Yarn et Peppy en mission, il ne fallait pas trop y croire, à ces statistiques.
« Bonne chance », dit Glass en lui tenant son casque et son sac à dos, et Yarn partit, chancelant sous le poids de son matériel mais non sans une certaine classe.

Quand elle arriva à la Cabine, elle était en nage et en retard. L'autre garçon était là, il portait aussi sa combinaison mais Yarn découvrit avec déception qu'il n'était pas très grand et qu'il n'avait pas l'air d'un héros, puis elle décida avec maturité qu'elle allait faire avec.

« Salut toi ! T’es Yarn, c’est ça ? T’es là pour la mission ? Ça va être trop trop bien, hein ? Aller sur d’aut’ planètes et tout. Et pis, on va faire un voyage intergralactactique !! J’ai toujours voulu aller dans les z’étoiles, ça va être magifique ! »

Et même si Yarn était bien d'accord, elle se sentit l'âme rabat-joie.

« Peppy », cria-t-elle avec sévérité – elle avait appris son nom juste à l'annonce de la mission. « On est pas là pour rigoler c'est une mission super importante, d'accord ? »

Alors elle soupira très fort comme une mère excédée, mais surtout parce que sa combinaison était très lourde.

« Peut-être qu'on va sauver toute l'île entière », ajouta-t-elle.

Elle se retrouva à examiner le panneau de contrôles avec tout plein de machins et de boutons et de manettes et voulut cacher son excitation grandissante.

« On dirait que c'est moi le capitaine », déclara-t-elle alors.

(Comme souvent elle ne laissait pas beaucoup de choix à son partenaire de « jeu »).

« Je suis prête ! » annonça-t-elle donc, avant de pousser au hasard le premier levier devant elle.

En fait elle savait pas trop comment ça marche.
Mais l'avantage, c'est qu'elle s'en fichait alors la fusée démarra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peppy
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 67
✘ SURNOM : Le Casse-Cou
✘ AGE DU PERSO : 8 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/3
✘ LIENS : Fiche &

MessageSujet: Re: Mission | Vers presque l'infini et au-delà   Dim 4 Mar 2018 - 15:04

Capitaine

Alors que toi tu débordes d’enthousiasme, il faut croire que ce n’est pas le cas de ta compagne. La voilà qui te gronde sans ménagement, alors qu’elle est plus petite que toi en plus.
« Peppy On est pas là pour rigoler c'est une mission super importante, d'accord ? Peut-être qu'on va sauver toute l'île entière »
Si elle n’arrive pas – mais alors pas du tout – à effacer ta bonne humeur, tu te sens quand même un peu bête et penaud. Tu as bien conscience que c’est une mission très importante, tu n’es pas stupide. Une mission importante, avec de l’héroïsme à la clé, tout ça tout ça. Mais bon, ça ne veut pas dire qu’on doit faire la tête et être sérieux comme des adultes. Parce que d’abord, si on aurait besoin des adultes pour sauver l’île, bah on aurait envoyé les adultes. Alors hein. Voilà.
« On dirait que c'est moi le capitaine »
Alors ça, c’est la cerise sur le gâteau. Toi aussi tu voulais être capitaine. En plus ça serait plus logique parce que t’es le plus grand et puis parce que toi t’es un garçon, alors que elle c’est une fille. Et les filles, elles sont pas capitaines. À part peut être Stealth, mais elle c’est pas pareil parce qu’elle te fait peur.

Enfin, tout ça pour dire que, franchement, c’est pas cool qu’elle décide comme ça que c’est elle le capitaine sans rien te demander à toi alors que vous êtes à deux dans cette mission et qu’elle n’est pas toute seule. Tellement pas cool que tu as envie de bouder dans un coin de la cabine et de ne plus jamais lui parler de toute la vie plus quelques jours.

Sauf que tu te rappelles que la mission est importante, et que donc tu dois prendre sur toi. Il faut être sérieux, Peppy, et ne pas te comporter comme un bébé. Mais est-ce que lui tirer la langue quand elle a le dos tourner, c’est se comporter comme un bébé ? Tu es persuadé que non, c’est pourquoi tu le fais sans sourciller.
« Je suis prête ! »
La voilà qui abaisse un levier et la machine se met à bouger. Tu oublies d’un seul coup toute cette mauvaise humeur naissante et retrouves ton enthousiasme débordant. Ça y est, vous allez décoller pour une autre planète ! Tu n’es encore jamais monté dans la Cabine – parce que tu n’as jamais trouvé de copain volontaire pour t’accompagner – alors tu es heureux, Peppy. Heureux à t’en déchirer les joues tellement tu souris.

Tu n’as même pas un tout petit peu peur alors que, franchement, ça bouge pas mal toute cette histoire. Au lieu de ça, tu essaies de trouver une fenêtre pour regarder ce qu’il se passe dehors, et abandonnes finalement car tu es trop petit. Tu reportes ton attention sur tous les boutons et, surtout, sur Yarn.
« On pourra dire que au retour ça sera moi le Capitaine ? Parce que quand même, c’est pas drôle si c’est toujours toi. Ou alors, tu pourras être le Capitaine mais c’est moi qui appuiera sur le bouton, d’accord ? » C’est ce qu’on appelle un compromis. Tu te rappelles qu’une Maman t’en as parlé une fois, même si tu ne sais plus pourquoi. « Et puis du coup, maintenant on attend qu’on arrive c’est ça ? Tu penses que ça prendra longtemps ou pas ? Tu penses qu’il y a vraiment des ptérotactiles à une patte sur l’île, comme on dit ? C’est vrai que ça rajoute un peu d’aventures à l’aventures, mais bon, moi j’ai jamais combattu un ptérotactile »
Déjà que n’arrives pas à prononcer leur nom, alors te battre contre eux ? Bon dieu non.
©️ GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarn
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 70
✘ SURNOM : L'aiguille
✘ AGE DU PERSO : Cinq ans

✘ LIENS : give a little, get a lot

MessageSujet: Re: Mission | Vers presque l'infini et au-delà   Dim 11 Mar 2018 - 19:13

Peppy n'a pas l'air de trouver ça très cool que Yarn soit le capitaine. C'est le problème avec l'age du milieu. Quand Yarn joue avec des petits, elle décide tout parce qu'ils n'osent pas la contredire. Et quand Yarn joue avec des grands, ils la laissent décider parce qu'ils sont grands et raisonnables. Mais Peppy ? Peppy est au milieu. Et il a pas l'air content. Du coup Yarn l'ignore et joue avec tous les boutons – beep beep beep – jusqu'à ce que plein de choses apparaissent sur les écrans.
Et la cabine vibre, elle chauffe, elle fait des tonnes de bruits bizarres et galactiques, et puis bam, ils s'envolent, le ciel défile derrière les hublots et l'écran géant, et la terre s'éloigne, s'éloigne, s'éloigne.

Yarn regarde ça avec la bouche ouverte et l'air idiot quand Peppy se remet à parler.

« On pourra dire que au retour ça sera moi le Capitaine ? Parce que quand même, c’est pas drôle si c’est toujours toi. Ou alors, tu pourras être le Capitaine mais c’est moi qui appuiera sur le bouton, d’accord ? »

Elle reporte finalement son attention sur lui, fait une petite moue, réfléchit :

« Mmhhh. »

Puis elle hausse les épaules et retourne tripoter quelques boutons.

« D'accord. »

Au fond le retour c'est dans longtemps et elle sera sans doute fatiguée donc ça ira de pas être la cheffe.

« Et puis du coup, maintenant on attend qu’on arrive c’est ça ? Tu penses que ça prendra longtemps ou pas ? Tu penses qu’il y a vraiment des ptérotactiles à une patte sur l’île, comme on dit ? C’est vrai que ça rajoute un peu d’aventures à l’aventures, mais bon, moi j’ai jamais combattu un ptérotactile »
« Je crois ça ressemble à un gros dinosaure », dit-elle, l'air savante.

Puis, après quelques secondes de réflexion :

« Glass a dit qu'ils crachaient du feu alors peut-être que les terodactiles c'est des dragons. »

Peut-être qu'elle pourrait en dresser un. Ce serait vachement chouette.

En revanche, à sa première question, elle ne sait pas quoi répondre. Les étoiles ont commencé à défiler à travers le grand écran, et on voit des planètes de toutes les couleurs au fond, très loin. Difficile de dire si l'une d'entre elles est la bonne. Yarn baisse les yeux vers la console de commande, où un grand écran vert vient de s'allumer, comme un espèce de radar, avec une petite fusée qui clignote dessus, et des symboles pour les planètes. Il y a un symbole poisson et un symbole chat et un symbole triangle, Yarn ne trouve pas de symbole feu ou ptérodactyle.

« Faut cliquer sur la carte », déclare-t-elle, pas si sûre d'elle. « Faut cliquer », répète-t-elle.

Elle espère, sans doute, que la fusée peut trouver seule la planète de feu.
Parce qu'elle ne sait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peppy
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 67
✘ SURNOM : Le Casse-Cou
✘ AGE DU PERSO : 8 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/3
✘ LIENS : Fiche &

MessageSujet: Re: Mission | Vers presque l'infini et au-delà   Ven 20 Avr 2018 - 9:47

Perdus

Si tu es content qu’elle ait accepté cette histoire de capitaine, tu ne te concentres pas bien longtemps sur ça. Dans ton esprit, il n’y a que les ptérodactyles et des dizaines d’images de ce qu’ils peuvent être vraiment. Car si tu n’as jamais combattu l’une de ces créatures, c’est bel et bien parce que tu n’en as jamais croisée une seule. Tu n’as donc pas la moindre idée de ce à quoi ça peut ressembler –  à part cette histoire de patte unique, bien sûr.
« Je crois ça ressemble à un gros dinosaure. Glass a dit qu'ils crachaient du feu alors peut-être que les terodactiles c'est des dragons. »
Des dragons. Vous allez affronter des dragons. Comme dans les histoires avec des Chevaliers et des Princesses et des Donjons, aussi. Tu vas te retrouver nez à nez avec des dragons, qu’il faudra combattre pour mener à bien votre mission. Là, c’est sûr, vous serez des héros. Chevalier Peppy et Dame Yarn, c’est classe. C’est comme dans les livres que tu adores et qu’on te lisait autrefois.

Tout à tes pensées, tu ne remarques pas que ta partenaire ne répond pas à te première question. Pour être honnête, tu as déjà oublié que tu l’avais posé. Mais ce n’est pas de ta faute, c’est parce que vous allez combattre des dragons – il faudrait suivre un peu quand même.
Enfin, tout ça pour dire que, lorsque Yarn se remet à parler, tu as besoin de quelques secondes pour comprendre ce à quoi elle fait allusion.
« Faut cliquer. »
Cliquer sur quoi ? Sur la carte, oui, ça tu l’as entendu. Mais sur quoi sur la carte ? Tu la rejoins et observes à ton tour les écrans devant vous. Comme la petite fille avant toi, tu cherches des yeux un symbole de feu ou de dinosaure, mais n’en trouves pas. Il n’y a qu’un chat, un triangle et un poisson. Ah, c’est compliqué cette histoire. Il faut dire que les énigmes, ça n’est vraiment pas ton truc.
« Hm… Moi j’dis qui faut cliquer sur le triangle. Le triangle c’est un peu comme un dessin simplifié du feu, tu trouves pas ? Et puis, j’pense pas qu’on aura des poissons sur une planète avec du feu. Et puis encore moins des chats, parce que ça se fait manger par les dragons. Donc c’est le triangle. Qu’est-ce que t’en dis ? »
Après tout, c’est elle la Capitaine, c’est à elle de prendre ce genre de décisions. Sans oublier que tu t’en voudrais pendant deux éternités d’avoir pris la mauvaise décision. Si vous êtes deux à choisir la mauvaise planète, ça devrait aller mieux.

Mais d’ailleurs, tu trouves ça bizarre qu’il faille choisir la planète. Normalement, les autres Garçons Perdus l’ont fait avant vous. Vous deux, vous avez juste à aller prendre la perle de chaleur. Mais peut être qu’ils ont pas fini de régler. Peut être qu’ils ont mis que les coordonnées de la partie de l’Espace et c’est à vous de faire le faire ? Ou alors la planète bouge dans l’univers. Hm. Ca te semble étrange toute cette histoire, et tu préfères en parler avec ta compagne.
« Mais tu trouves pas que c’est bizarre que c’est à nous de choisir la planète ? Normalement ils auraient du tout préparer, non ? Ils ont dit quelque chose comme ça, je crois. Peut être que la Cabine va y aller toute seule, et ça c’est juste pour qu’on suive le chemin ! Moi j’pense qu’on devrait attendre encore un peu du coup. Et puis si on voit que la Cabine s’en va nul part, on choisira une planète. »
©️ GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarn
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 70
✘ SURNOM : L'aiguille
✘ AGE DU PERSO : Cinq ans

✘ LIENS : give a little, get a lot

MessageSujet: Re: Mission | Vers presque l'infini et au-delà   Mer 9 Mai 2018 - 12:49

« Hm… Moi j’dis qui faut cliquer sur le triangle. Le triangle c’est un peu comme un dessin simplifié du feu, tu trouves pas ? Et puis, j’pense pas qu’on aura des poissons sur une planète avec du feu. Et puis encore moins des chats, parce que ça se fait manger par les dragons. Donc c’est le triangle. Qu’est-ce que t’en dis ? Mais tu trouves pas que c’est bizarre que c’est à nous de choisir la planète ? Normalement ils auraient du tout préparer, non ? Ils ont dit quelque chose comme ça, je crois. Peut être que la Cabine va y aller toute seule, et ça c’est juste pour qu’on suive le chemin ! Moi j’pense qu’on devrait attendre encore un peu du coup. Et puis si on voit que la Cabine s’en va nul part, on choisira une planète. »

Yarn arrête pas d'ouvrir et fermer la bouche avec contrariété. Peppy parle trop, et beaucoup, il dit des trucs qui ont du sens, et pose des questions et elle sait pas y répondre, et ça l'énerve, parce qu'elle a dit qu'elle était la capitaine donc elle est obligée de savoir.
Mais elle sait pas.
Elle trouve pas qu'un triangle ça ressemble à du feu. Et elle se rappelle pas non plus qu'ils aient dit que tout était préparé. Elle sent la colère qui commence à enfler un peu, sans aucune raison autre que de savoir qu'elle a tort, et elle gonfle les joues, et serre les poings.

Et sans prévenir elle appuie d'un coup du plat de la main sur le panneau de commande.

Le contour de sa paume s'imprime en vert, et toutes les icons clignotent en même temps, et ça fait beep beep beep, tout s'affole et ça veut plus rien dire. Et la cabine s'emballe d'un coup, et après un bruit inquiétant, le moteur rugit et l'espace derrière la vitre défile à toute vitesse.
Yarn se gamelle sur le sol – elle a pas mis sa ceinture ! - et sur l'écran, le petit symbole de leur fusée dépasse l'icon du chat, du poisson, et du triangle, et encore beaucoup d'autres.
Et une petite flamme apparaît.

Mais Yarn ne regarde plus l'écran. Elle regarde dehors, cette planète qui s'approche, une planète toute rouge, entourée de comètes qui viennent se crasher sur la surface. Des volcans explosent toutes les dix secondes dans des gerbes de feu. Et plus ils s'approchent, plus elle arrive à voir les formes volantes qui orbitent au dessus du magma. La cabine se pose un peu brutalement à la verticale, projetant encore une fois Yarn sous l'impact. Elle se relève immédiatement et se tourne vers Peppy.

« Je l'avais dit, fallait cliquer ! », dit-elle, sachant pourtant très bien que ça n'a rien changé à leur trajectoire.

(Elle est pas prête d'affirmer qu'elle avait tort.)
Sans plus attendre, elle se précipite vers un des sas, qu'elle ouvre en appuyant sur un bouton. Sa combinaison, identique à celle du livreur, la protège de la chaleur de l'atmosphère du dehors. La planète est recouverte d'une roche sombre et dure, parsemée de cratères et de fissures pleins de lave. On dirait l'apocalypse. Yarn trouve ça cool.

« On y va ! »

Avec entrain, elle se laisse tomber du haut du sas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crocodile & Cie
avatar



✘ AVENTURES : 286

MessageSujet: Re: Mission | Vers presque l'infini et au-delà   Sam 26 Mai 2018 - 18:04

Si l'intervention ne vous convient pas, demandez à l'Ombre de la supprimer.
Que vois-je ?



Dès que vous sortez, une petite voix couvre le fracas des marées de lave qui composent les lacs de la planète :

NON MAIS ÇA VA PAS !!

Une petite créature apparait : il ressemble à un hérisson, à ceci près que ses épines sont en fait des flammes. Visiblement, vous avez manqué de l'écraser. Il se frotte les bras avec nervosité (il a l'air d'avoir une personnalité assez nerveuse de base) puis vous toise avec perplexité.

Vous êtes quoi au juste, des genre de lézards ?

Un geyser de lave jaillit brusquement à vos côtés.

Vous ne pouvez pas rester là, vous êtes juste à côté du Lac Enflammé !

Et effectivement, à quelques dizaines de mètres, ce n'est pas seulement de la lave qui écume le rivage noir, c'est une vraie mer de flammes !

Il y a des cavernes par là-bas.

Le hérisson-feu pointe du doigt (il a six doigts à chaque main, extraordinaire) un amas rocheux à l'opposé du lac, à demi voilé par une brume rosâtre.

Quand le lac est de mauvaise humeur, on ne peut rien faire d'autre qu'attendre que ça passe.

Et le hérisson-feu s'enfonce dans la brume, visiblement résigné.





* ce pnj ne sera pas nécessairement rejoué par moi, vous pouvez le faire disparaitre ou l'utiliser, mais n'attendez pas forcément un deuxième tour d'intervention !
** il parle en #cc6666
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peppy
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 67
✘ SURNOM : Le Casse-Cou
✘ AGE DU PERSO : 8 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/3
✘ LIENS : Fiche &

MessageSujet: Re: Mission | Vers presque l'infini et au-delà   Mar 29 Mai 2018 - 17:45

Lac Enflammé

Ta partenaire d’aventure ne te répond pas et tu peux voir que quelque chose ne va pas. Tu ne sais pas ce qui la contrarie, mais tu n’aimes pas ça du tout. Déjà, parce que mettre les gens en colère c’est toujours une mauvaise idée. Mais en plus de ça, tu trouves que la petite fille s’énerve beaucoup depuis que vous êtes partis, et ça te laisse perplexe. À son âge, on ne devrait pas se prendre la tête tout le temps comme ça. Qui plus est, ce n’est pas sain d’être en colère tout le temps. Elle va finir par exploser un jour, c’est certain.

Comme si elle t’avait entendu, Yarn se met à taper du plat de sa main sur la console. Tu sursautes, surpris pas un tel excès de colère, avant de jeter un coup d’oeil aux écrans. Si elle a cassé un truc et que vous êtes coincés dans l’Espace, vous aurez l’air malin tiens. Mais heureusement, on dirait que tout est encore en état de fonctionner. Ou presque. La Cabine bip de partout et ton coeur se calque sur ce rythme affolant.

Puis, sans crier gare, voilà que votre vaisseau accélère. Tu t’écrases sur le sol et deux petites larmes de douleur roulent le long de tes joues. D’un geste rapide, tu viens les effacer avant de te ratatiner dans un coin pour ne pas te faire plus mal encore. Tu finis par réussir à te coincer contre un meuble, évitant ainsi de glisser dans tous les sens.
Par la fenêtre à tes côtés, tu aperçois une grosse planète rouge qui se rapproche – un peu trop vite à ton goût. Tu te dis alors que c’est votre destination et que finalement, vous n’errez pas pour l’éternité parmi les étoiles, ce qui est une bonne chose. Enfin, si on oublie que vous allez sûrement vous écraser sur le sol et mourir dans d’atroces souffrances.

L’impact est moins violent que tu le pensais, mais pas sans douleur pour autant. Lorsque vous êtes enfin immobiles pour te bon, tu te redresses en te massant l’arrière-train et regardes autour de vous. Yarn se tourne vers toi et t’affirmes qu’elle a fait ce qu’il fallait.
« Je l'avais dit, fallait cliquer !
jE L'aVaIs DiT » l’imites-tu une fois qu’elle a le dos tourné. « Eh attends moi ! »
Tu la rejoins en courant et enfiles ta combinaison correctement, vissant le casque sur ta tête. Tu as l’horrible impression de ne plus rien y voir maintenant, mais tu n’as pas le choix. Si tu veux ne pas mourir carboniser – et c’est le cas – il faut que tu le portes.

Alors que L’Aiguille saute sur le sol, tu restes encore quelques secondes en retrait, observant ce qui se trouve devant toi. La planète n’a rien à voir avec tout ce que tu imaginais – et encore moins avec tout ce que tu connais – et une boule de peur se forme dans ta gorge. Elle disparaît bien vite lorsque l’excitation prend sa place. Vous allez être les premiers à poser les pieds sur cette planète, ce qui fait de vous des explorateurs. Des Chevaliers Héros Explorateurs. Décidément, que de titres honorifiques pour deux enfants tels que vous.

A nouveau plein d’énergie et souriant, tu sautes au sol et rejoins ta compagne, avant qu’une petite voix vous interpelle. Tu sursautes et te retournes, les mains devant toi, prêt à affronter ton premier dragon. Mais ce n’est qu’un drôle de petit hérisson très très mécontent.
« NON MAIS ÇA VA PAS !! Vous êtes quoi au juste, des genre de lézards ? Vous ne pouvez pas rester là, vous êtes juste à côté du Lac Enflammé ! » Tu tournes la tête et découvre la mer de feu à vos côtés, qui était cachée par la Cabine jusque là. « Il y a des cavernes par là-bas. Quand le lac est de mauvaise humeur, on ne peut rien faire d'autre qu'attendre que ça passe.
Mais on n’a pas le temps d’attendre que - »
Trop tard, la petite Créature est déjà partie en direction des cavernes – enfin c’est ce que tu crois. Tu aurais aimé lui poser des questions sur où trouver votre perle de chaleur ou tout simplement sur ce que sont les ptérodactyles, mais tant pis. Pour l’instant, il faut savoir ce que vous allez faire pour éviter de mourir brûlés vifs dans le lac.
« Je sais pas trop si on doit aller dans les cavernes, mais en tout cas on peut pas rester là. Tu penses qu’il faut qu’on emmène la Cabine avec nous ? Faudrait pas qu’elle brûle et qu’on soit coincés ici pour toujours. Mais peut être qu’elle brûlera pas en fait, comme elle résiste à l’Espace. »
Un nouveau geyser de lave jaillit, plus grand encore que le précédent, et la peur retrouve sa place dans ta gorge – et dans ton petit bidou aussi. Vous devez déguerpir, Peppy, plus le temps de niaiser. Alors sans chercher à comprendre, tu attrapes la main de Yarn et te met à courir dans la direction que vous a indiqué le petit animal.
« J’crois qu’on va être obligés d’attendre dans les Cavernes comme il a dit » commences tu à expliquer à la raccomodeuse « C’est nul parce qu’on est pressés. Mais j’ai pas du tout envie de finir en barbecue bidiou. »
©️ GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarn
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 70
✘ SURNOM : L'aiguille
✘ AGE DU PERSO : Cinq ans

✘ LIENS : give a little, get a lot

MessageSujet: Re: Mission | Vers presque l'infini et au-delà   Sam 16 Juin 2018 - 7:57


Yarn sent qu'il fait chaud, sur la planète, même à travers la combi. Après ce qui lui semble être des siècles de froid polaire, c'est bien. Le sol est tout noir, tout craqué, avec des petits filets de lave qui font des bulles oranges en explosant à la surface ; et y a un lac, géant, tellement brillant qu'il fait mal aux yeux. C'est trop beau, la lave, ça donne envie de mettre ses doigts dedans ou de la manger, mais Yarn est assez grande pour savoir que c'est pas une bonne idée.
Peppy l'a rejoint sur le sol, laissant la cabine derrière eux, un peu enfoncée dans les rochers. Il a pas le temps d'ouvrir la bouche que quelqu'un leur hurle dessus.

« NON MAIS ÇA VA PAS !! Vous êtes quoi au juste, des genre de lézards ? Vous ne pouvez pas rester là, vous êtes juste à côté du Lac Enflammé ! »

Yarn tourne la tête, et baisse les yeux, et elle ouvre la bouche en grand, des étoiles dans les yeux. C'est un genre de hérisson, mais en feu, et avec un petit foulard, et en FEU, et il est TROP MIGNON et en plus il PARLE.
Yarn le veut.

« Il y a des cavernes par là-bas. Quand le lac est de mauvaise humeur, on ne peut rien faire d'autre qu'attendre que ça passe.
Mais on n’a pas le temps d’attendre que - »

Yarn écoute pas du tout ce qu'ils disent ensuite. Peppy lui parle, il parle de la cabine de l'espace mais elle enregistre pas grand chose parce qu'elle suit du regard le petit hérisson qui disparaît en direction des cavernes. Il faut qu'ils le suivent ! Et elle résiste pas quand le livreur lui prend la main pour l’entraîner là-bas.

« J’crois qu’on va être obligés d’attendre dans les Cavernes comme il a dit. C’est nul parce qu’on est pressés. Mais j’ai pas du tout envie de finir en barbecue bidiou. »
« C'est pas grave », dit-elle sagement.

Est-ce qu'ils sont pressés ? Elle a un objectif bien plus important que la perle de feu ou elle sait plus trop quoi.
N'empêche que la bestiole a raison. Ça commence à être dangereux là dehors. Le lac s'agite et crache des flammes et des espèce de mini météores enflammés qui s'écrasent un peu partout autour d'eux. Ils rentrent à l'abri de la caverne, où le hérisson se trouve déjà, en train de faire les cent pas et de marmonner tout seul. Il y a un petit lit de pierre dans un coin, et un portemanteau avec une série de petits foulards de toutes les couleurs, et des cailloux brillants un peu partout dans la grotte. Yarn tend une main vers l'un d'eux – une orbe noire et brillante – mais s'interrompt lorsque la créature tourne une tête méfiante vers elle.

« On est pas des lézards ! » déclare-t-elle alors, répondant à sa première question quelques temps en retard. « On est des humains et des astronautes. »
« Et qu'est-ce que c'est que ça ? » rétorque-t-il.
« On est des …. extra-terrestres », rajoute-t-elle.

Le hérisson semble penser que c'est beaucoup de trucs, voire même beaucoup de conneries.

« Je m'appelle Yarn ! »
« C'est pas un nom ça. »
« C'est mon nom ! Dis, tu veux venir avec nous en mission ? Comme une sorte de guide ! On te donnera une récompense. » Elle donne un coup de coude à Peppy en espérant qu'il le sente à travers sa combinaison. « Allez Peppy montre lui la récompense. »

Non parce qu'en vrai elle a rien à lui donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peppy
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 67
✘ SURNOM : Le Casse-Cou
✘ AGE DU PERSO : 8 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/3
✘ LIENS : Fiche &

MessageSujet: Re: Mission | Vers presque l'infini et au-delà   Jeu 5 Juil 2018 - 8:49

Récompense

Surpris par la docilité de Yarn et cette étrange sagesse dont elle fait preuve d’un seul coup, tu manques de tomber. C’est que, honnêtement, tu ne pensais pas qu’elle te suivrait ainsi sans au moins prendre la peine de râler. Mais non, au contraire, L’Aiguille semble approuver ton choix – ou quelque chose qui s’en approche, tu ne sais pas trop.

Cette surprise te quitte bien vite cependant, trop préoccupé que tu es par le lac derrière vous. Il fait de plus en plus n’importe quoi et tu as réellement peur pour ta vie. Une telle chose n’était pas arrivée depuis une ou deux décennies au moins – c’est faux mais c’est pas grave – et ça te fait tout drôle. Tu avais oublié comme la peur, ça donne de la force et de l’énergie. Dommage que ça rende un peu triste aussi et que ça fasse oublier les choses importantes. Peu importe.

Vous voilà arrivés à l’abri dans la Caverne du hérisson. Enfin, hérisson. C’est un peu plus compliqué que ça, sans grande surprise. Mais bon. On va dire que hérisson c’est bien comme nom, puisqu’il ressemble effectivement à un hérisson. Mais en même temps, l’appeler comme ça c’est quand même un peu bof. Ça serait mieux s’il avait un prénom ou un truc qui y ressemble. Parce que bon, quand t’y pense, toi t’aimerais pas qu’on t’appelle Enfant tout le temps. Tu pourrais peut être l’appeler José. Non. On ne donne pas un nom comme ça à quelqu’un. Il n’y a que Peter qui a le droit de le faire, et il n’est pas là.
« On est pas des lézards ! »
Réalisant d’un coup que tu as probablement manqué un bout de la conversation, tu te concentres correctement pour écouter la suite – non sans approuver d’abord Yarn d’un hochement de tête. Ça se voit quand même, que vous n’êtes pas des lézards. Ou alors, peut être qu’ici les lézards ressemblent à des humains ? Mais ils devraient s’appeler humains dans ce cas là. Rho là là que c’est compliqué toute cette histoire, ça te donne mal à la tête.
« On est des humains et des astronautes.
Et des chevaliers héros explorateurs aussi. » rajoutes tu rapidement, d’une petite voix.
« Et qu'est-ce que c'est que ça ?
On est des …. extra-terrestres »
Techniquement, vous seriez plutôt des extra-illiesques, puisque vous venez de l’Île et non pas de la Terre. Enfin si. Enfin non. Décidément, tu as bien du mal à réfléchir correctement avec la chaleur étouffante de cette nouvelle planète. C’est à se demander si l’air n’est pas un petit peu néfaste aussi, mais ça tu n’y penses pas trop. Tu n’y connais pas grand-chose à la physique et ce genre de choses, alors bon, une telle idée ne te vient pas à l’esprit.
« Je m'appelle Yarn !
C'est pas un nom ça.
C'est mon nom ! Dis, tu veux venir avec nous en mission ? Comme une sorte de guide ! On te donnera une récompense. »
Yarn t’assène un coup de coude, auquel tu réponds par un air outré. Pourquoi elle te frappe, t’as rien fait ! Franchement, c’est pas gentil de sa part et puis tu commences à en avoir marre de ses manières de pas-civilisée. Puis tu comprends que c’est comme si elle t’avait fait signe parce que c’est à toi de trouver la récompense et tu arrêtes de râler….. pendant quelques secondes seulement. Parce que d’abord, pourquoi ça serait à toi de donner un objet, hein ?
« Allez Peppy montre lui la récompense.
Oui oui, ça va, j’ai compris »
Tu décides que cette histoire de savoir qui doit donner un objet peut attendre et tu commences à farfouiller dans les poches de ta combinaison. Si seulement tu avais ton Chapique avec toi, ça aurait été beaucoup plus simple. Mais bon, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a. Heureusement, chapeau-fourre-tout ou non, tu as la même manie de ramasser tout ce que tu trouves. Et dans tes poches, parmi les quelques grigris porte-bonheur que tu emportes partout – et qu’il est hors de question de donner – tu finis par trouver un gland.
« La récompense, la voilà ! » dis tu, triomphant, en sortant la petite graine. « C’est un Gland Magique que m’a donné une fée un jour. Une fée c’est une petite créature avec des pouvoirs. Et donc ce gland, il est super top ! Tu le plantes dans la terre – et ça peut être n’importe quelle terre, ça pousse partout, c’est magique – et tu fais dix vœux ! Et chaque année un de tes vœux se réalise, jusqu’à ce qui soit devenu un arbre adulte. Et alors là, t’auras tout plein de nouveaux glands magiques. Mais attention, il faut pas faire n’importe quel vœu hein ! Sinon l’Arbre il pourra se venger et faire que ton vœu nul se retourne contre toi. »
Ça, c’est la partie moralité et « on ne doit pas souhaiter le malheur des autres » que t’ont enseignée les différentes Mamans successives. Et puis, on ne va pas se mentir, faire un vœu pour rendre les autres malheureux c’est quand même nul. Parce que oui, maintenant que tu as inventé toute cette histoire de chêne magique, tu y crois un petit peu, et tu t'en voudrais s'il se servait de la magie pour faire du mal.
« Donc voilà. Si tu nous aides pendant pas très longtemps, t’auras un super gland qui exauce tous les vœux ! » conclus tu, fier de toi. Il faut croire que José le Hérisson n’est pas tout à fait dupe, puisqu’il finit par te demander avec méfiance « Pourquoi me le donner s’il est si … super ? Pourquoi ne pas le garder pour toi ? »
Alors ça, tu dois bien avouer que tu n’y avais pas pensé. Et maintenant, tu as l’air bien bête avec ton faux gland magique. C’est vrai que s’il était vraiment si bien, tu le garderais pour toi et tu lui donnerais un truc nul. A moins que tu ais plein de trucs supers… Mais oui !
« Parce que la fée m’en a donné deux. Je l’ai sauvée d’un immense tigre-oiseau qui voulait la manger. C’était pas rien comme combat, c’est moi qui te l’dis. Et donc, elle m’a donné deux glands, voilà. Alors, tu le veux ou pas ? »
©️ GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarn
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 70
✘ SURNOM : L'aiguille
✘ AGE DU PERSO : Cinq ans

✘ LIENS : give a little, get a lot

MessageSujet: Re: Mission | Vers presque l'infini et au-delà   Ven 6 Juil 2018 - 14:25

Elle a peur pendant une seconde que Peppy fasse tout rater, mais il semble comprendre. Il sort de sa poche de combinaison une espèce de petite boule ronde et se lance dans un improbable, mais élaboré, bobard.

« La récompense, la voilà ! C’est un Gland Magique que m’a donné une fée un jour. Une fée c’est une petite créature avec des pouvoirs. Et donc ce gland, il est super top ! Tu le plantes dans la terre – et ça peut être n’importe quelle terre, ça pousse partout, c’est magique – et tu fais dix vœux ! Et chaque année un de tes vœux se réalise, jusqu’à ce qui soit devenu un arbre adulte. Et alors là, t’auras tout plein de nouveaux glands magiques. Mais attention, il faut pas faire n’importe quel vœu hein ! Sinon l’Arbre il pourra se venger et faire que ton vœu nul se retourne contre toi. »

Pendant l'explication Yarn s'est tournée vers lui, la bouche ouverte et les yeux écarquillés, parce que c'est quand même vachement une bonne récompense et elle se demande s'il l'a trouvé tout seul, ou si ça existe vraiment, et si ça se trouve, c'est vraiment un gland magique et alors pourquoi il lui donne ?
Et le hérisson semble penser à la même chose qu'elle, il le regard avec un air suspicieux même avec ses yeux tous fermés.

« Donc voilà. Si tu nous aides pendant pas très longtemps, t’auras un super gland qui exauce tous les vœux ! »
« Pourquoi me le donner s’il est si … super ? Pourquoi ne pas le garder pour toi ? »
« Parce que la fée m’en a donné deux. Je l’ai sauvée d’un immense tigre-oiseau qui voulait la manger. C’était pas rien comme combat, c’est moi qui te l’dis. Et donc, elle m’a donné deux glands, voilà. Alors, tu le veux ou pas ? »

Et Yarn voit qu'il hésite encore alors elle se précipite pour rajouter :

« Si t'en veux pas on le garde, c'est hyper précieux, on trouvera quelqu'un d'autre qui le voudra et qui nous guidera. »
« C'est bon, c'est bon, je le veux ! »

Il s'est précipité aussi de peur qu'on lui arrache la récompense sous le nez, il se gratte nerveusement avec sa patte avant et Yarn doit se retenir de sourire jusqu'aux oreilles parce que leur feinte a marché.

« Votre mission. La mission. C'est quoi ? »
« Il faut qu'on ramène une hum, une, une perle de feu ? »

Les petites pupilles du hérisson s'écarquillent.

« Une perle de chaleur ? Vous vous rendez pas compte ! Ce sont les lézards de feu, qui les gardent toutes, dans leur repaire, c'est un trésor quasiment inaccessible, et si les autres habitants s'approchent, si ON s'approche, ils nous jetteront au cachot, ou nous tueront ! »
« C'est des genre de rois ? »
« C'est quoi un roi ? »
« Peu importe ! »

Il lui a pas fallu plus d'une dizaine de minutes pour que son attention revienne à leur mission initiale. Et elle se sent gonflée d'inspiration, maintenant ! Elle saute sur ses pieds, maladroitement dans sa combinaison, et brandit son petit poing.

« Tu vas quand même pas te laisser faire ! On va aller dans le repaire et on va tous les tuer ! Et on volera toutes les perles ! Et on les donnera à tout le monde sur la planète ! Euh, comment tu t'appelles ?! »
« Je n'ai pas de nom. Sur cette planète, on a droit à un nom que si on a accompli de grandes choses. »

Le hérisson lève le nez, avec un petit air de fierté. Peut-être que son petit discours a fait de l'effet ! Yarn se tourne vers Peppy, et lui fait un clin d’œil, à travers la visière, pas sûr qu'il le voie mais bon.
Pour elle, c'est dans la poche.
Elle fixe le hérisson de nouveau, et reprend, presque avec férocité :

« Et bah, quand la mission sera finie, t'en auras un ! Parce que tu seras un héros ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peppy
avatar

♣ Livreur ♣


✘ AVENTURES : 67
✘ SURNOM : Le Casse-Cou
✘ AGE DU PERSO : 8 ans

✘ DISPO POUR RP ? : 2/3
✘ LIENS : Fiche &

MessageSujet: Re: Mission | Vers presque l'infini et au-delà   Lun 20 Aoû 2018 - 6:15

Plan

La petit créature semble encore hésiter, mais cette fois-ci c’est Yarn qui en rajoute une couche et finit par le faire craquer. Pfiou, heureusement parce que toi tu commençais à être à cours d’idée sur le gland magique, et ça aurait été bizarre qu’il gagne plein de propriétés comme ça d’un seul coup – comme par magie. Tu retiens maladroitement un sourire avant de ranger le gland dans ta poche. Maintenant, il faut espérer qu’il ne tombe pas de ta poche pendant vos aventures. Parce que bon, tu es d’accord pour lui donner un gland qui en fait n’est pas magique… mais ne rien lui donner du tout, c’est peur courtois.
« Votre mission. La mission. C'est quoi ?
Il faut qu'on ramène une hum, une, une perle de feu ? »
Tu hoches la tête pour confirmer ses mots mais restes silencieux. La jeune fille a été plus rapide que toi, c’est comme ça. Et puis bon, tu vas pas faire la tête pour quelque chose tout bête comme ça, hein ? C’est les tous petits comme Yarn qui font ça, pas les grands héros comme toi ! Mais bon quand même, faudrait pas qu’elle te mette de côté trop longtemps parce que ça serait pas très cool.
« Une perle de chaleur ? Vous vous rendez pas compte ! Ce sont les lézards de feu, qui les gardent toutes, dans leur repaire, c'est un trésor quasiment inaccessible, et si les autres habitants s'approchent, si ON s'approche, ils nous jetteront au cachot, ou nous tueront !
C'est des genre de rois ?
C'est quoi un roi ?
Peu importe ! »
Oh là là, c’est pas une bonne chose ça. Affronter des monstres c’était marrant, mais des Roi Lézard de Feu, ça fait un peu peur. Non, Peppy, ce n’est pas effrayant. C’est encore mieux ! Vous allez libérer les habitants de cette planète du joug de tyrans et c’est ça incroyable ! Même si tu n’as absolument aucune idée de ce que ça veut dire, bien sûr (tu as entendu des Perdus le dire au camp une fois).
« Tu vas quand même pas te laisser faire ! On va aller dans le repaire et on va tous les tuer ! Et on volera toutes les perles !  Et on les donnera à tout le monde sur la planète !
Ouais !
Euh, comment tu t'appelles ?! »
Je n'ai pas de nom. Sur cette planète, on a droit à un nom que si on a accompli de grandes choses. »
Alors ça, c’est pas juste ! Mais c’est aussi une bonne chose parce que comme ça vous pourrez l’appeler José, hé hé. Yarn te fait un clin d’oeil auquel tu réponds – avec les deux yeux, mais c’est comme si – avant de t’avancer pour être à côté d’eux. Si tu avais un petit peu peur, les mots de L’Aiguille ont fait leur effet chez toi aussi et tu es prêt à casser des genoux et renverser la monarchie.
« Et bah, quand la mission sera finie, t'en auras un ! Parce que tu seras un héros ! »
Tu souris aux éclats avant de retrouver un semblant de sérieux. Être un héros c’est une bonne chose, mais il faut quand même essayer d’avoir un plan. Et de l’avoir avant de faire les choses, parce que sinon ça ne se passe pas bien. Pas bien du tout même, penses tu en grattant les cicatrices de ton combat avec Samurai. Oui, il vaut mieux vous préparer correctement avant de vous retrouver face à des dragons.
« Déjà, moi je pense qu’on peut y aller chez eux parce qu’on n’est pas des habitants de la planète ! Donc ça fonctionne pas pour nous cette règle ridicule. On est des explorateurs et peut être même des invités, donc ils doivent nous recevoir ! »
Pas sûr que ça vous sorte du pétrin, mais c’est un début d’idée. Ta petite cervelle tourne à mille à l’heure pour essayer d’en trouver d’autres, et on croirait voir de la fumée sortir de tes oreilles. Être invités au Palais ou tu ne sais quoi, c’est une bonne chose. Mais ça ne veut pas dire que vous en sortirez vivants, et encore moins avec la perle de feu. Et ça, c’est hors de question. Vous en avez besoin pour sauver l’Île après tout !
« Il nous faudrait des armes aussi, parce que ça va être dur de leur casser les dents sans. Tu sais pas où on pourrait prendre des épées ? Sinon on peut toujours arracher des trucs dans la Cabine, mais pas sûr qu’elle aime …. Et puis on aurait l’air bête si on pouvait pas redécoller. Non, arracher c’est pas une bonne idée, vaudrait mieux prendre des gros cailloux pour leur lancer dessus. Et puis de l’or aussi. T’aurais pas de l’or ? » devant l’air un peu perdu du Hérisson, tu décides d’expliquer pourquoi « dans les Histoires, les dragons sont toujours attirés par l’or ! Donc si on leur en offre, on sera leur copains. Et comme ça, pas de cachot et pas de mort, et c’est plutôt une bonne idée. »
Enfin presque. Comment compte tu amener des tonnes d’or jusque leur repère avec tes deux seules petites mains ? Ça va être compliqué de porter tout ça plus des armes plus vous mêmes.
« Ou alors, on peut raconter un bobard. » c’est de justesse que tu retiens le encore qui accompagnait ta phrase. « Faut pas le faire souvent hein, c’est pas bien de mentir ! » essaie tu, pour te donner bonne conscience et ne surtout pas lui faire penser que vous avez déjà menti juste avant. « Tu pourrais leur faire croire que Yarn et moi, on est des créatures qui fabriquent de l’or avec les mains. Comme ça, c’est pas choquant si on arrive les mains vides. Et puis on a qu’à cacher quelques objets dorés dans nos manches comme ça on les fera sortir comme par magie devant eux et le tour est joué ! »
Tu es très très enthousiaste Peppy, à tel point que tu ne vois pas la mine un peu déconfite de José le Hérisson. Ce n’est que lorsqu’il se met à parler que tu te rends compte que quelque chose ne va pas, chose qu’il ne tarde pas à exposer.
« Alors déjà, je sais pas ce que c’est qu’un dragon, mais ça n’est sûrement pas comme les lézards de feu. » Mince « Et surtout, ils ne sont pas du tout attiré par … l’or ? » Re-mince.
« Bah dans ce cas là, faut trouver ce qui leur plait et ça fonctionne pareil. T’en penses quoi,Yarn ? »
©️ GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yarn
avatar

♣ Raccommodeur ♣


✘ AVENTURES : 70
✘ SURNOM : L'aiguille
✘ AGE DU PERSO : Cinq ans

✘ LIENS : give a little, get a lot

MessageSujet: Re: Mission | Vers presque l'infini et au-delà   Mar 28 Aoû 2018 - 20:22

Yarn oublie presque que c'est un plan. Yarn oublie presque que c'est une ruse. Presque. Elle oublie presque, tant la perspective de faire la révolution la tente. Ici sur cette planète inconnue où elle reviendra sans doute jamais, parce qu'elle n'existera plus quand ils seront partis. Elle fixe avec triomphe le petit hérisson de feu sans nom – pour l'instant. C'est plus lui qu'elle veut arnaquer, mais les gens qui le terrorisent. Et elle a un sourire grand jusqu'aux oreilles.
Peppy aussi.

« Déjà, moi je pense qu’on peut y aller chez eux parce qu’on n’est pas des habitants de la planète ! Donc ça fonctionne pas pour nous cette règle ridicule. On est des explorateurs et peut être même des invités, donc ils doivent nous recevoir ! »
« Mmh mmh », fait Yarn, une main sous le menton comme les gens dans les films qui écoutent les plans.
« Il nous faudrait des armes aussi, parce que ça va être dur de leur casser les dents sans. Tu sais pas où on pourrait prendre des épées ? [..] Et puis de l’or aussi. T’aurais pas de l’or ? dans les Histoires, les dragons sont toujours attirés par l’or ! Donc si on leur en offre, on sera leur copains. Et comme ça, pas de cachot et pas de mort, et c’est plutôt une bonne idée. »
« Mmh mmh ! »
« Ou alors, on peut raconter un bobard. Tu pourrais leur faire croire que Yarn et moi, on est des créatures qui fabriquent de l’or avec les mains. Comme ça, c’est pas choquant si on arrive les mains vides. Et puis on a qu’à cacher quelques objets dorés dans nos manches comme ça on les fera sortir comme par magie devant eux et le tour est joué ! »

En vrai ça lui plaisait bien ce plan à Yarn. Déjà parce que l'or, c'est super, et elle en aurait bien volé aux dragons, tout mis dans ses poches avant de reprendre la fusée. Et les mensonges, aussi, elle sait bien les faire parce qu'elle s'est entraînée beaucoup (sûrement plus que Peppy). Mais elle fronce les sourcils là. Déjà, le hérisson n'a pas d'or. Il a juste des cailloux et des bandanas. Et Yarn est pas sûre que les dragons soient intéressés par des bandanas.
Le hérisson fronce les sourcils aussi et ses flammes crépitent.

« Alors déjà, je sais pas ce que c’est qu’un dragon, mais ça n’est sûrement pas comme les lézards de feu.Et surtout, ils ne sont pas du tout attiré par … l’or ? »
« Bah dans ce cas là, faut trouver ce qui leur plait et ça fonctionne pareil. T’en penses quoi,Yarn ? »
« J'en pense ... »

Elle continue de parler comme un méchant de film, plisse les yeux et pose ses paumes l'une contre l'autre.

« Moi je pense que c'est des bonnes idées, les idées de Peppy. Il faut entrer dans leur domaine et les distraire pour voler les perles. Et pour rentrer il faut mentir. On a qu'à dire, qu'on est des gens très importants. Par exemple des princes et des princesses. » Le hérisson hoche la tête pour dire qu'il sait pas ce que c'est. « Ou des chefs, alors ! On est des chefs avec plein d'or et de richesses. »

Yarn se pose à genoux sur le sol, ramasse un caillou et commence à faire des traits dans la cendre volcanique pour établir son plan. Elle sait pas écrire mais c'est pas grave. Elle fait un rond pour leur cave, et un carré pour le domaine des lézards.

« En vrai on a pas d'or et de richesses, mais on peut quand même faire semblant. J'ai des plumes et des fils, et des aiguilles qui sont comme de l'argent. Mais c'est pas important ! On leur fait croire qu'on a autre chose mieux. Par exemple ... »

Elle réfléchit. Qu'est ce qu'ils pourraient vouloir, ici ? Qu'est ce qui peut valoir plus que de l'or ?

« De l'eau ! »
« De l'eau ? C'est quoi ça ? »
« C'est le contraire du feu. »

Le hérisson paraît dubitatif.

« Et ça sert à quoi ? »
« Je sais pas moi ! Chez nous quand il faisait chaud, c'était très précieux. Et chez vous il fait encore plus chaud que ça, alors ça doit être la chose la plus précieuse de la terre ! »

Imparable.

« Alors, ça marche ? Avec Peppy on rentre, on fait comme des diplomates, on prend de l'eau dans la fusée et on peut montre ce que c'est, et pendant ce temps, toi, tu vas dans leur coffre-fort pour voler toutes les perles que tu peux ! »

Le hérisson ouvre la bouche, l'air pas convaincu du tout que ça marche, mais il la referme, résigné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mission | Vers presque l'infini et au-delà   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Feu à Volonté] Vers l'infini et l'au delà
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» Feu- vers Multi-éléments (Pandawa 191)
» PHP vers API cassé ?
» Pouilly Fuissé Vers Cras 2006 Cordier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: La Cabine de l'espace :: Les Planètes Fantaisistes-