Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 311
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: A vide.   Mer 14 Fév 2018 - 1:40

A qui de droit:
 

La vie file, le temps change. D'habitude, je laisse les évènements couler, le courant m'emporter. D'habitude, je vis sans réagir : tout rebondit, rien n'a d'importance. Tout le monde est plein, je suis vide, vide, délicieusement vide. Vaine, comme je l'ai toujours été.

Si délicatement inutile.
Jusqu'à ce que ça arrive.

Je perds mon équilibre, l'eau rentre dans mes poumons. Suffoque, suffoque, mauvaise fille, puisque tu as pêché, tu te noieras. Je suis. Forcée. Je lutte, je n'ai plus d'autre choix.
Pleine, pleine, pleine.

Saloperie.

C'est avant l'aube que je me réveille en sueur. Nausée, lourdeur : jamais mon corps ne m'a paru aussi présent.
Je le hais, je le hais, je le hais.
Je me hais.

Des affaires, que j'enfourne dans mon sac. Il fait froid, tout m'agresse. J'aimerais m'en foutre, j'aimerais tellement m'en foutre.
Comme avant.
Dans le miroir, mon visage me semble trop pâle. Le temps d'hésiter, de le parer : rouge coeur, noir pensées. Sur la bouche, les yeux. Si je meurs, je resterais belle.

Aux alentours de l'Arbre, je ne vois personne. Tourne un peu avant de le voir. C'est machinal et pourtant saccadé : je m'arrête, arrange mes cheveux. Je suis plus couverte qu'à l'habitude - c'était recommandé. Expire dans l'air qui tranche.

Sourire mort.
- Bonjour.

Une impatience qui n'a rien de séduisant fait palpiter mes prunelles : vite, vite, amène-moi à ce qui m'en séparera.
Je veux être vide à nouveau.








Playlist ♥

Cadeau :
 


Dernière édition par Love le Mer 14 Fév 2018 - 2:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1136
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : Un peu trop mature.

✘ DISPO POUR RP ? : Pour projet précis/développement de trame - Soin urgent - Nvx soigneurs (Ask meh!)
✘ LIENS :
L'âme naît vieille dans le corps; c'est pour la rajeunir qu'il vieillit.

Points de Sutures:
 


MessageSujet: Re: A vide.   Mer 14 Fév 2018 - 2:17

Elle est en retard. S’il était possible de se mesurer à autre chose que la brise, le mouvement des oiseaux nocturnes, du bal scintillant des fées. Elle est en retard ; il le présume. Fidèle à sa nonchalance. Ou peut-être qu’il est –lui- en avance.

Soul a préparé ce qui lui paraissait judicieux quelques jours avant. Il aura anticipé un peu de matériel, de remèdes, sait-on jamais. De quoi l’harnacher aussi… si elle ne pouvait plus marcher. Tout est dissimulé à la lisière du Grand Arbre, dans l’une des caches qu’il utilisait… en dernier recours pour aider ceux que les Perdus avaient rejetés.
C’est bien la première fois qu’il l’utilise pour lui.

Ils seront seuls dans l’entreprise, car c’est le seul moyen d’être sûr que son secret… ne sera pas ébruité, que Love ne soit pas bannie, victime de leurs inconscience.

Le Chef des Soigneurs n’est sûr de rien. Il a subtilisé une carte à Squint, l’air de rien. Il l’a vite reproduite, du moins… La partie dont ils auraient besoin, et avec ses mains… le duplicata n’est pas dans le meilleur état.
Mais ils se débrouilleront avec ça. Ils n’ont pas le choix.

Soul espère que Love est plus dégourdie qu’elle n’y parait. Qu’elle le sera d’avantage que lui, en pleine forêt. Il savait vivre, survivre et progresser en pleine jungle mais… s’y repérer ? C’était un tout autre problème.

Comme leur destination. Périlleuse et osée. C’était un peu drôle de penser… que ça leur ressemblait. A chacun d’entre eux, à leur drôle de paire.

Il avait fallu attendre que les enfants… et Peter Pan, entame leur dangereuse expédition… alors que la pluie redoublait, que l’ile n’avait jamais été aussi dangereuse.
Mais c’est aussi pendant ce lapse de temps qu’ils passeraient inaperçu, que leur absence combinée ne serait pas tout de suite remarqué.
Peut-être était-ce mieux que Pit soit nommé volontaire pour partir dans le Monde Ordinaire. En son fort intérieur, Soul ne peut s’empêcher de penser qu’il serait mieux de l’y laisser. En arrière.

Si l’Immuable n’a pas voulu faire de vagues pour ne pas attirer l’attention sur l’inéluctable de leur situation, il n’en pense pas moins. Il avait bien trop… remis à plus tard ce qui le démangeait. Il devrait le confronter. Même si tout lui disait que c’était peine perdue, lui faire mesurer ce qu’il causait, les drames… Non, il s’en foutrait. Alors comment vraiment l’ébranler ?

Soul ferait bien comme Lace, lui donner une bonne raclée le défoulerait. Ce n’était pas comme si… il ne le méritait pas. Mais là encore, Soul doute du résultat.

Il sera toujours bien assez temps d’y penser.

Elle est en retard. Peut-être qu’elle s’est défilée ?
Ou que Pit l’aura convaincu de faire autrement mais curieusement, Soul n’y croit pas. Elle viendra. Il le sent. Il représente la seule opportunité qu’elle aura ; de s’en sortir autrement.

Et cette pensée-là, ne lui plait pas tellement. Si Soul pouvait, il ne la conduirait pas là-bas.
Sans la moindre certitude de ce qu’il y trouverait.

Elle est arrivée.

Il la dévisage sans la moindre pudeur, elle s’est apprêtée naturellement, elle a conservé ses parures, son masque et ses couleurs.

Le Chef de Soigneur aurait pu le railler, mais il l’accueille pourtant avec douceur, presque précaution ;

« Tu es belle. » - qu’il constate, malgré la situation.

C’est sorti spontanément mais Soul ne regrette pas. Elle aura besoin de courage, d’énergie pour faire face à ce qui l’attendra. La traversée. Là-bas. L’Après.

Le Chef des Soigneur est simplement vêtu, à peine de quoi le protéger de la fureur de Pan. Il a pris une arme aussi. Un pistolet bien plus vieux que lui, qu’il a demandé à Sharpy sans lui expliquer pourquoi. Le Chef des Armuriers n’avait pas insisté. Soul ne voulait pas laisser se reproduire l’évènement de la dernière fois. S’ils en rencontreraient et que ceux-ci… leur chercher des ennuis, il aurait de quoi cette fois les tenir en respect. Le reste les attend, bien dissimulé. Des vivres pour quelques jours, et tout ce qu’il fallait.

A  être si proche de lui, il ne peut s’empêcher d’y penser ;
A son meilleur ami.

En espérant… Ne pas l’y croiser. Non. Il n’est pas sûr que Love y survivrait. Il n’est pas sûr d’être de taille – non plus – à la protéger.
Tout était risqué.

Mais il n’avait pas d’autres choix.

Ils se sont éloignés, à lutter déjà, contre le climat. Soul a joint son bras autour de sa taille, pour l’empêcher de glisser. Il s’est un peu habitué aux périls insensés. Son pied s’est affirmé, ses repères aussi.
Comme un lointain passé, où il valait mieux savoir se dissimuler dans le vert luxuriant pour ne pas être marqué… D’une balle de fer blanc.

Elle aura froid, elle sera fragilisée. Il tiendra pour deux. Quitte à trop se toucher, puisqu’ils ne pouvaient l’éviter. L’ambiguïté n’est plus la priorité.

Et si Soul fuit, il n’a jamais fait preuve de lâcheté.


PS:
 






« C'est un peu de ton espoir, ce que les années
en ont perdu. On dirait ton ombre et qu'elle
cherche à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant qui se
tourmente avec la crainte de tomber. »
- Bousquet
☤ Et des croquis ☤

Still trying:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 311
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Re: A vide.   Dim 25 Fév 2018 - 22:06

- Tu es belle.

Je souris, j'apprécie. Vaine, vaine, à encore me soucier de mon apparence. Même si le coeur n'y est pas, je charme. Joue avec mes cheveux, dévoile ma gorge d'un geste.

- Merci.

Ils sont partis, les autres. Pit aussi - si ça se trouve, il ne reviendra pas.
Tant pis, bien fait, je ferai avec.
Je fais avec tout.
Sauf ce qui se bat, plus bas, que je crèverai. Même si j'ignore encore comment, c'est égal. Le résultat compte, je me fous du trajet. Je me fous de l'air froid, de la pluie qui menace, encore. De la Jungle qui étouffe - si je meurs, ça mourra aussi. Parfait.

Soul a l'air assuré. C'est surprenant : je ne le vois jamais quitter l'Infirmerie, la précieuse, et pourtant. Il avance, je fais pareil. Me colle à lui, peut-être un peu trop - c'est machinal, obscur, je ne me questionne pas. Ai passé une main autour de son épaule et serre, serre avec mes ongles intacts.
Chaleur, chaleur dans le froid.
J'ai besoin de contact.

L'Île s'agite, mugit, je n'ai pas peur. Je regrette juste, peut-être, de ne pas pouvoir m'allumer une clope. Un peu faiblement, je finis par demander :

- Où est-ce qu'on va ?

Je me rends compte que je l'ignore. Cela ne devrait pas avoir d'importance, mais. Peut-être que d'un côté, je parle uniquement par besoin d'entendre une voix. De ramener l'attention à moi, éviter les pensées qui naissent du silence.
(Peur qui poisse, haine violente.)
On avance, on avance.

Je ne peux pas l'aider si je ne fais que suivre.








Playlist ♥

Cadeau :
 


Dernière édition par Love le Dim 11 Mar 2018 - 22:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1136
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : Un peu trop mature.

✘ DISPO POUR RP ? : Pour projet précis/développement de trame - Soin urgent - Nvx soigneurs (Ask meh!)
✘ LIENS :
L'âme naît vieille dans le corps; c'est pour la rajeunir qu'il vieillit.

Points de Sutures:
 


MessageSujet: Re: A vide.   Mer 28 Fév 2018 - 13:33

Il a eu… un peu trop à supporter le Chef des Soigneurs. Les épaules lourdes des vagues d’enfants argent que l’eau avalait, recrachait… découvrant des secrets qu’on aurait préféré laissé enterrés.
Il a eu son lot, il a toujours eu sa part de secret. Plus grande que n’importe lequel des enfants du Grand Arbre, puisque Soul accueillait aussi ceux qu’on lui confiait. Pandore branlant et voûté, l’Immuable avançait contre la boue, les éléments, la chaleur de Love qu’il ne pouvait pas ignorer. Sans oublier l’objectif, son rôle, ce qu’ils s’apprêtent à faire.

Il fait mine d’ignorer la chaleur qui colore ses joues. Cela permet au moins de lui redonner un peu de vigueur. Cela ne lui déplait pas. Love ne lui a jamais vraiment déplu.
Ce qui la rendait plus dangereuse.

Il veut hâter le pas, concentrer sur l’allure, ce qui le trouble plus bas, sa question le ralentit. Un regard en coin, sur ses lèvres dabord, et s’obliger à remonter vers ses yeux.

Reprend-toi bon sang.
Ce qui la hante est plus terrible. Plus important.

Il se recentre, se rappelle leur mission. Doit-il lui dire ce qu’il sait ? Il lui a déjà révélé qu’il n’était sûr de rien, que d’approximations, que tout était risqué. Soul a été honnête. Doit-il l’être jusqu’au bout ?
Cela ne la fera pas flancher. La Lascive n’a pas beaucoup de peurs, ni d’intérêt sur ce qui pourrait lui arriver. C’est ce qui transparait le plus souvent. Peut-être est-ce aussi un peu de poudre aux yeux, en plus des joues et du carmin voluptueux de ses lèvres…

Reprends-toi.

« Plus loin. »

Nouveau regard en biais. Comment peut-elle encore lui faire tant d’effet avec ce qu’il sait ?
Il secoue légèrement la tête.

« Vers le sud. Je te dirais où quand nous nous serons éloignés. »

Moins elle en savait, plus elle serait convaincante s’ils étaient surpris… en chemin. Il hâte un peu le pas. Ils arriveront bientôt au-delà de ce qu’il connaissait encore.
Et l’eau ruissèle de partout, sur les feuilles, l’écorce, gronde en torrent rageur, frappe le visage, tout bout de peau non couvert, l’eau amère dévore, voudrait tout engouffrer, tout emporté.
Soul se surprend d’une pensée qu’il avait jusque-là occulté :

« Tu sais nager ? »

Et c’est une autre sensation qui lui étreint le corps, un froid insidieux qui atténue un peu, ce que sa présence avait fait naître.
Car Soul serait incapable de la sauver si elle était emportée.
Il ne lui vient même pas à l’idée qu’il pourrait tout aussi bien l’être, qu’il pourrait se… noyer.

Car Soul ne sait pas nager.






« C'est un peu de ton espoir, ce que les années
en ont perdu. On dirait ton ombre et qu'elle
cherche à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant qui se
tourmente avec la crainte de tomber. »
- Bousquet
☤ Et des croquis ☤

Still trying:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 311
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Re: A vide.   Dim 11 Mar 2018 - 22:52

Il élude. Reste flou. Je fais la moue, je m'en fous. Tant pis, si je l'ignore. Il n'aura qu'à se débrouiller seul.
(Comme il l'a toujours été).

Je trébuche, m'accroche. L'eau s'infiltre partout, me rappelle mon rêve. Je frissonne, retient un juron qui vient mourir sur mes lèvres. Saleté.

- Tu sais nager ?

La question surgit : incongrue et à propos. Je retiens un sourire, lui lance un regard qui se veut amusé. Joueur, pour rien : c'est un réflexe, qui s'accrochera même quand je mourrai. Ça m'est égal, d'être trempée dans l'averse. Je sais que je lui fais de l'effet.

- Bien sûr.

Je hausse les épaules, tente de voir plus loin que là où l'on est. Une vieille odeur de chlore se rappelle à moi, souvenirs embrumés.
Et si j'étais restée.

La pensée est dangereuse, je la balaie. Reprend d'un ton égal :

- Je l'ai appris à l'école.

Puisque j'étais nulle au Cirque, il fallait bien m'occuper.

Alors qu'on avance, un élan d'empathie me traverse. Je me rends compte que j'ignore d'où vient Soul, ni de quand. Il était là quand je suis arrivée et je ne me suis jamais posée la question. Je sais juste que ça le trouble, quand je parle en français.
Parce que j'y pense, c'est ce que, doucement, je fais.

- Pas toi ?

Je n'ai jamais eu besoin de le connaître pour jouer avec lui.
Peut-être est-ce le moment.








Playlist ♥

Cadeau :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Soul
avatar

♣ Chef des Soigneurs ♣


✘ AVENTURES : 1136
✘ SURNOM : L'Immuable
✘ AGE DU PERSO : Un peu trop mature.

✘ DISPO POUR RP ? : Pour projet précis/développement de trame - Soin urgent - Nvx soigneurs (Ask meh!)
✘ LIENS :
L'âme naît vieille dans le corps; c'est pour la rajeunir qu'il vieillit.

Points de Sutures:
 


MessageSujet: Re: A vide.   Ven 13 Avr 2018 - 13:46



A sa réponse, il ne peut réprimer un soupir de soulagement. Elle sait. Tant mieux. S’ils glissaient, elle aura au moins une chance de s’en sortir.
Pas lui.
Mais il ne pense même pas à lui dire.

Question poignard.
Il s’est figé.
Il vient de réaliser. Enfin, il a toujours su, c’est une des choses qu’il n’a pas pu oublier avec les torrents qui se déversaient et les accidents qui se multipliaient mais… Il s’était oublié. Ce qu’il risquait. Et sa question… Dans cette langue l’ébranle plus qu’il ne le faudrait.
Il jure en vietnamien. Soul n’avait pas mis longtemps à réaliser que Fail avait cafté, avant de disparaitre. Ce n’était sûrement pas la faute du moineau, et puis, il n’irait rien reprocher à ceux qui n’avaient pu demeurer, mais…

« Non. »

L’intensité de son regard en dit long. Il a répondu du même ton, dans la même langue. Il a presque honte. Pas de son ignorance mais d’avoir occulté cette mise en danger. Sa propre disparition n’a presque… pas d’importance. Pas quand d’autres vies sont dans l’urgence, même si son existence y était forcément étroitement liée. Les paradoxes de Soul, le garçon qui se gommait, qui ne parvenait à exister qu’en soutien, qu’en raccommodeur d’âmes et de peaux.

Ils ont assez avancé. Ils se sont probablement suffisamment éloignés de l’écorce protectrice et oreilles indiscrètes du Grand Arbre. L’Immuable repère la souche d’un arbre mort, les tourbillons d’eaux redoublent comme les tremblements de la Mère. Il est temps de faire escale, de se sécher. De se changer. Si on ne veut pas mourir. De froid ou par son allure d’enfants sauvages.

Dans le grand sac qu’il avait récupérer en chemin, il y avait un peu de bois qu’il avait protégé. De quoi aider un feu à prendre. Ne plus se retrouver à court ou dans l’urgence comme la dernière fois, Soul se retrouvait un peu trop souvent à son goût, protégé par la ramure épaisse des bois… A soigner ceux qui auraient du mourir.

« Si tu repères de quoi faire faire du feu, ça aidera. J’ai le nécessaire pour qu’il démarre. On ira se changer là-bas. » qu’il désigne du doigt.

Puisqu’elle a amorcé en français, il continue dans cette langue. Ce sera toujours moins évident à comprendre s’ils étaient surpris. Même si cela intimait entre eux, une proximité qu’il aurait préféré éviter.

« Si jamais il m’arrivait quelque chose, rejoins le Port. »

Il la dévisage, la conviction inébranlable. Peut-être un peu plus intensément qu’il ne devrait.

« Le reste, il te faudra le demander aux prostituées. »

Il hâte le pas, pressé de s’abriter. Les questions auront tout le temps de fuser, et les réponses… de tarder.

PS:
 






« C'est un peu de ton espoir, ce que les années
en ont perdu. On dirait ton ombre et qu'elle
cherche à se mettre debout. N'appelle personne.
Ton cœur ce n'est pas toi, c'est un enfant qui se
tourmente avec la crainte de tomber. »
- Bousquet
☤ Et des croquis ☤

Still trying:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://cidiene.wordpress.com/
Love
avatar

★ Mère des Sentinelles ★


✘ AVENTURES : 311
✘ SURNOM : La Lascive
✘ AGE DU PERSO : La quinzaine.

✘ DISPO POUR RP ? : Après.
✘ LIENS : Been broken since I was born.
Sujets en cours : I - II

MessageSujet: Re: A vide.   Lun 23 Avr 2018 - 22:05


Il jure, l'Immuable. Je le devine au ton, même si j'ignore quelle langue - c'est égal. Avant de confirmer - en français - que non, il ne sait pas. Je pourrais réagir - sourire, soupirer, mais je ne fais rien. Je bats des cils, c'est égal - bien sûr qu'il s'oublie, il a toujours été comme ça.
Mais il ne peut pas mourir, non.
Pas tant qu'il doit me guider là-bas.

Soul ralentit, je fais de même. Peut-être qu'il y a moins d'eau dans ce coin - comment savoir ? J'ai beau avoir tenté de me protéger, je suis trempée.
Mon mascara a coulé, peut-être.
Il parait que je suis belle quand j'ai pleuré.

- Si tu repères de quoi faire faire du feu, ça aidera. J’ai le nécessaire pour qu’il démarre. On ira se changer là-bas.

J'acquiesce - d'accord, mon amour. Tu dis, je suis.

Je me détache, observe la zone.
Trouver du bois sec, ici ? Quelle blague.

- Si jamais il m’arrivait quelque chose, rejoins le Port.

Regard sérieux, qui transperce et à qui j'oppose l'indifférence du mien.

- Le reste, il te faudra le demander aux prostituées.

C'est plus fort que moi : je souris. Mais c'est moche, c'est amer. Non pas que l'idée me dérange : en fait, je m'en fous. Ou je m'en doutais ?
Peu importe.

- D'accord, chéri.

Je choisis mon moment, pour me moquer.

Me détourner, chercher : malgré les frissons, malgré la bruine, j'avance. Me concentre, ramasse des branches humides. Est-ce qu'on peut faire du feu, avec ça ? Je n'en ai aucune idée.
Regard vers Soul, je me rapproche.
Lui tends le bois.

- Tiens.

Repars.

Alors que je continue de chercher, les mots s'échappent.
Nonchalants.

- J'ai toujours pensé que je finirai pute.

Je choisis mon moment, pour me confier.
Sans avoir l'air.

Ça m'est égal ?
Je n'arrive plus à m'en rendre compte.








Playlist ♥

Cadeau :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://elorecohlt.tumblr.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A vide.   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: La Baie des Pirates-