Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Adam Noguchi
avatar

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 99
✘ SURNOM : L'Eteint
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine (né en 1905 dans le Monde Ordinaire)

✘ DISPO POUR RP ? : NON D:
✘ LIENS : Viens tôt me secourir; ou me faudra mourir

MessageSujet: Tu crois, mais que vois-tu ?   Lun 5 Fév 2018 - 14:39

Tu crois, mais que vois-tu ?



Ecaille & Henry




La Mer. À perte de vue. Jusqu'à plus soif. Face à lui, derrière lui, à gauche et à droite. L'horizon. L'Île lui faisait face et semblait onduler comme un mirage.
L'eau s'était teinte du reflet grisé et nuageux du ciel. Un vent frais venait faire s'activer les nuages qui filaient à une certaine allure et laisser parfois quelques rayons solaire se frayer un chemin. Pendant de longues minutes, il observa ce paysage qui lui plaisait tant.

Il connaissait, pourtant, les dangers qu'il encourrait à partir seul en mer. Que ce soit sous l'eau, ou juste pour lui. Il suffisait d'une fois, d'une seule fois, d'une petite crise, et il pouvait faire une croix sur sa vie. Mais il préférait cela plutôt que de rester cloîtrer entre quatre murs sans rien et craindre d'être blessé. S'il mourrait, il mourrait libre, et c'est tout.
Au fond, peut-être jouait-il un peu avec la vie – ou avec la mort -. mais il s'en moquait, et à vrai dire, n'y pensait pas. Pour ne pas se faire peur.

L'après-midi était bien entamé. Dans sa barque, une caisse pleine de poissons frétillants lui tenait compagnie. Adam, il n'était peut-être pas le pêcheur le plus rapide et le plus rentable du Port, mais au moins était-il un passionné, et les sous qu'il en gagnait était toujours un bonus non-négligeable. Moriko en avait besoin, même si elle lui affirmait chaque fois le contraire et lui conseillait de les garder pour lui. Lui, en revanche, n'en avait aucune utilité.

Avec des gestes savants, il remonta son filet de pêcheur. Quelques imprudents s'y étaient perdus, et rejoignirent leurs compagnons dans leur nouvelle maison. Le soir-même, avait lieu au Port le grand Marché Nocturne. Adam s'y rendait presque à chaque fois, et pouvait y vendre son petit stock rapidement. Il n'était pas un grand rival pour les autres pêcheurs, ne souhaitait pas faire fortune. Il se contentait d'écouler ce qu'il avait pêché, et de partir ensuite. C'était donc au premier arrivé, premier servi. Les autres – et il y en avait beaucoup -, pouvaient donc se rendre chez les pêcheurs de métier.

Il s'apprêta à relancer son filet, quand un remous différent de ce qu'il voyait jusqu'à présent l'arrêta dans son élan. Lentement, il replia son matériel, yeux rivés sur la surface de l'eau, et sortit de l'un de ses nombreux sacs un long couteau. Et il attendit. Que ses doutes se dissipent, ou que la perturbation se montre.







Adam lutte en 6666ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Écaille
avatar

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 24
✘ SURNOM : L'Empathe ;
✘ AGE DU PERSO : Environ 200 ans, peut-être moins, peut-être plus ;

✘ DISPO POUR RP ? : 2/3 libre ;
✘ LIENS : falling into your ocean eyes, those ocean eyes.

MessageSujet: Re: Tu crois, mais que vois-tu ?   Jeu 15 Fév 2018 - 19:50

Écaille frissonne - la sensation de satiété est toujours plaisante, pour elle. Sous sa langue, elle sent encore le goût de sa dernière proie - son dernier Amant, comme elle les appelle. Il était beau - c'était ses cheveux qui l'avaient attirée. Roux, flamboyant et chauds - cette chaleur qu'elle recherchait constamment au fond de l'Océan, car il y fait froid.

Mais il n'a pas été assez distrayant pour qu'elle le laisse lui filer entre les doigts - alors elle l'a emporté avec elle dans les eaux sombres de l'Île, puis l'a dévoré. L'a Aimé - et l'a accompagné de son chant jusqu'à son dernier soupir.

Alors qu'elle nage, l'Empathe peut sentir mille et une sensations lui traverser le coeur - c'est tout le temps comme ça. Tantôt tristesse, tantôt colère, tantôt joie - parfois même douleur impromptue. Sont-ce les émotions de ses Soeurs, ou celles de leur Père qui la troublent tant ? Elle ne saurait le dire - mais ça fait mal, souvent.

Et elle pleure, souvent aussi. Leur tristesse et leur peine devient la sienne.

Il commence à faire froid, sous l'eau - sa peau commence à frissonner. L'Empathe se dirige alors vers la surface, passant entre poissons et autres créatures, avant se s'arrêter.

Une ombre au-dessus de l'eau, quelques mètres plus loin. Un bateau ? Sa curiosité est piquée au vif - effrontée comme elle est, elle ne résiste pas à la tentation d'aller voir ce qu'il s'y cache de plus près.

Un jour, sa recherche de distraction lui jouera des tours - elle finira bien avec un harpon dans le coeur.

Elle passe d'abord sous le bateau, tâte le bois - c'est une petite embarcation, rien comparable au magnifique Jolly Roger qu'elle observe de loin, parfois. Non, c'est une petite barque de fortune - le genre qu'on peut voir souvent. Mais ça l'intrigue quand même, Écaille.

Lentement, elle s'éloigne - et, quand elle sort finalement sa tête de l'eau (juste les yeux), c'est pour se retrouver face à un Terrestre. La perle sur le front de la sirène luit d'un éclat bleu, de la même façon que la lame de l'homme brille dans ses mains. Elle ne passe pas inaperçu aux yeux de l'Empathe, qui sort finalement sa tête entière de l'eau - jusqu'au cou.

- Est-ce à moi que tu réserves cette lame, fisherman ? Silence. Elle penche légèrement la tête sur le côté, une moue amusée collée au visage.

Ses yeux brillent alors qu'elle le regarde - il l'intrigue, beaucoup.

- Tu es bien téméraire, Marin qu'elle ajoute, en se mettant à nager un peu sur place.

Un petit rire s'échappe de ses lèvres, léger, enfantin.

Dans son ventre gronde la méfiance - sa méfiance. Elle peut la sentir - elle lui retourne le ventre, lui met l'estomac sans-dessus dessous. Car c'est là le quotidien de l'Empathe, victime des émotions des autres - mais elle ne s'en plaint pas.

Au moins, ça la distrait. Est-ce que le Pêcheur saura la distraire, lui aussi ? Ou est-ce qu'elle le dévorera ? Qui sait. Les voies de l'Océan son impénétrables, tout comme celles de ses Filles.






ocean eyes ♒︎ No fair You really know how to make me cry When you gimme those ocean eyes I'm scared I've never fallen from quite this high Falling into your ocean eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adam Noguchi
avatar

☠ Pirate du Port ☠


✘ AVENTURES : 99
✘ SURNOM : L'Eteint
✘ AGE DU PERSO : La quarantaine (né en 1905 dans le Monde Ordinaire)

✘ DISPO POUR RP ? : NON D:
✘ LIENS : Viens tôt me secourir; ou me faudra mourir

MessageSujet: Re: Tu crois, mais que vois-tu ?   Mar 20 Fév 2018 - 20:48

Ce fut la lueur surnaturelle des écailles qui l'alarma avant toute chose. Un reflet qui se fit remarquer sous l'eau et qui crispa un peu plus l'Eteint. Il retint son souffle, dans l'optique, peut-être, de se faire oublier. Il avait toujours eu de la chance, Adam. Jamais ses périples en solitaire loin de la terre ferme ne lui avaient porté préjudice. Il se doutait bien qu'un jour, le vent tournerait. Peut-être était-ce son jour.

Et, finalement, un visage émergea d'entre les flots. Les prunelles du pirate accrochèrent immédiatement à l'étrange et remarquable perle qui étincelait, au centre du front de la créature. Bouche entrouverte, il forçait sa respiration à garder un rythme normal. Seuls ses yeux remuaient, scrutaient, chaque parcelle du visage que la dame des Mers acceptait de lui offrir. De peur, mais aussi de fascination. Une Sirène ! Depuis le temps qu'il était bloqué sur cette Île, il ne se rappelait pas en avoir rencontré une. Sûrement que c'était arrivé. Dommage que sa mémoire soit défaillante.

Alors, avant qu'elle n'ouvre la bouche, il décida de profiter de cette vision iréelle tant qu'il le pouvait. Cette misérable lame qu'il tenait fermement, il savait qu'elle ne lui serait d'aucune utilité si jamais la Belle décidait à l'attaquer. Il n'avait pas les tripes d'attaquer. Parce qu'il était faible, et qu'il était le premier à succomber à un regard charmeur ou à une expression peinée.

Voilà qu'elle parle. Que ce visage se met à vivre. Et c'est fou, de voir à quel point les Sirènes ressemblent aux femmes. Adam savait, pourtant, qu'elles n'en étaient pas. Qu'elles étaient une autre espèce. Mais son empathie l'obligeait à voir plus loin que cela.
Ainsi, il eut un petit tic gêné et recula sa lame, inutilement. Elle l'avait vu. Et elle n'en avait pas peur.

- Tu es bien téméraire, Marin.

Elle lisait en lui, il pouvait le sentir. Il ressentait chez elle quelque chose de nouveau. Elle pouvait capter certaines choses. Son empathie sentait la sienne.

Il avala sa salive, baissa une seconde les yeux vers son couteau avant de les relever vers elle, à l'affût du moindre mouvement. Voir cette stupide arme blanche lui donnait envie de rire. Elle était dans son élément, cette Sirène. Elle pouvait appeler ses Soeurs au moindre problème, qui devaient être tapis dans les profondeurs, patientes.

- Un bien modeste pêcheur, finit-il par souffler.

Il pencha légèrement la tête en signe de salutation.

- Qui ne tient peut-être pas à sa vie pour oser partir seul si loin du rivage.

Ses yeux se portèrent vers ledit rivage. Comme s'il acceptait sa possible mort, il eut un vague sourire. Un vague hochement de tête.

- Je ne peux rien contre vous.

Sa phrase fut accompagnée du bruit du métal rebondissant contre le bois. Son couteau gisait à ses pieds. Adam redressa son dos et croisa les bras contre sa poitrine. Au fond, peut-être n'attendait-il que cela, que la Mort vienne à lui, car l'apaisement qu'il ressentait à cet instant, convaincu qu'il vivait ses derniers instants, fut incomparable. Il osa même un léger sourire à la dame des Eaux. L'oeil vif, il détailla cette longue chevelure de jais qui ondulait autour d'elle, et cette perle merveilleuse qui brillait de mille feux sur son visage.







Adam lutte en 6666ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Écaille
avatar

≈ Sirène Simple ≈


✘ AVENTURES : 24
✘ SURNOM : L'Empathe ;
✘ AGE DU PERSO : Environ 200 ans, peut-être moins, peut-être plus ;

✘ DISPO POUR RP ? : 2/3 libre ;
✘ LIENS : falling into your ocean eyes, those ocean eyes.

MessageSujet: Re: Tu crois, mais que vois-tu ?   Hier à 0:31

Pas de peur dans son coeur.  Elle la sent, l'absence de Peur - l'Acceptation, comme peu en sont capables. D'habitude, la Terreur lui serre le coeur - leur Terreur. Mais là, rien - juste de la tranquillité.

Le bruit de la lame qui cogne contre le bois de la barque attire son attention. Elle suit des yeux la chute de la lame, avant de regarder les mouvements du Marin.

Et elle éclate de rire. D'un rire aérien, innocent et plein d'insouciance - tandis qu'elle se met à nager tranquillement vers la droite, puis la gauche. Un geste de la main, et elle l'éclabousse - de quelques gouttes seulement, pour le sortir de sa léthargie.

Ô, qu'est-ce qu'il est étrange ! Tout chez lui semble si différent des autres Terrestres qu'elle a pu rencontrer ! Il a l'air Éteint, mais lumineux à la fois - une lumière terne, mais qui l'attire.

- Tu es amusant ! s'exclame-t-elle, tandis que ses yeux tournent au vert - elle s'approche, légèrement, puis s'arrête.

Pas trop près.

Jamais trop près.

- Pourquoi mettre tes bras en croix ?

Est-ce ainsi que les pirates se saluent ? C'est étrange comme façon de se dire bonjour ! Maladroitement, elle tente de l'imiter - avant de rire à nouveau. C'est ridicule.

- Je ne vous comprends pas qu'elle lance, d'un ton qui chantonne un peu - d'une voix qui glisse sur l'eau.

Ils sont ridiculement amusants, ces Terrestres - plein de distractions ! Ils ne la déçoivent jamais, quand il s'agit de l'amuser.

Écaille plonge - sa queue vert brille quelques secondes sous la lumière du soleil, avant de miroiter sous l'eau. Elle passe sous la barque, apparaît de l'autre côté - dans le dos du Marin.

- Quel est ton nom, humble pêcheur ?

Il a l'air distrayant - elle veut l'entendre encore un peu.

Oh, pas de crainte à avoir : elle n'a pas envie de le manger.

Pas pour l'instant.






ocean eyes ♒︎ No fair You really know how to make me cry When you gimme those ocean eyes I'm scared I've never fallen from quite this high Falling into your ocean eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tu crois, mais que vois-tu ?   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cooper - Une fois, j'ai entendu dans un film "Seul l'Amour transcende le temps et l'espace !" Mais je ne crois que ce que je vois !
» Draft M11: Je suis mauvais mais j'me soigne...
» Merci ? Mais de rien...
» Jour 6 : Mais quel flemmard!
» Mon lapin répire, mais c'est tout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: La Mer Imaginaire :: Le Grand Large-