Partagez | .
 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1147
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: La dalle à en avoir la gerbe   Lun 22 Oct 2018 - 10:12

"Non. Jamais." La réponse avait claqué dans le silence plus rudement encore que la question. "Mes mains sont propres." Elle aurait du d'une certaine manière soulager le punk, et pourtant il n'en était rien. "La seule que j'ai pris à quelqu'un de vivant c'était la MIENNE." Il y avait un quelque chose qui bloquait, un quelque chose d'amère qui donnait la nausée.
Ca sonnait bizarre.
Pas faux.
Le punk n'aurait pas su dire pourquoi mais il était persuadé que le Joker ne mentait pas.
Et pourtant...
Ca sonnait bizarre.

"Ce qui a pu arriver dans cette forêt, c'est pas ma faute."
Apache eut brutalement l'impression que deux mains le saisissaient à la gorge, serrant jusqu'à lui couper la respiration. Dans cette foret. L'odeur du bois détrempé et du sang. "Tout comme c'est pas ta faute pour... maintenant..."
C'est pas ma faute.
C'est pas ta faute.

La faute de qui alors ?

L'iroquois n'eut pas vraiment le temps de s'attarder sur la question car son attention fut attirée par tout autre chose.
Ca bougeait.
Pit bougeait.
Il s'avançait maintenant, à quatre pattes, et un frisson de malaise traversa le jeune chasseur qui le fixait silencieusement.

"Je suis un putain de faible, dude."

L'Hérissé ravala sa salive avec grande peine alors que la mine du blond se tordait, prenant l'apparence du pire des masques qu'il n'avait sans doute jamais porté.
Et il s'avançait, encore, ses genoux frottant contre le sol crade.
Et plus il s'avançait, plus son sourire s'agrandissait, plus ses yeux vert se vidaient de toute vie, et plus l'angoisse serrait la gorge du punk qui s'était figé, n'osant même plus bouger, dans l'impossibilité de lâcher des yeux le joker qui se rapprochait de lui et qui fini par s’arrêter, la, juste devant lui, toisant le chasseur puisqu'il s'était quelque peu ratatiné sur lui même.
Il faisait peur, Pit.
Horriblement peur.
Un vrai cauchemar.

Il avait ce sourire... Ce sourire qui semblait communiquer quelque chose d'immonde, d'indescriptible. De profondément malsain.
Et ce regard.
Ces yeux qui brillaient et pourtant semblaient avoir perdu toute humanité. Qui ne reflétaient plus rien.
Rien.
Un vide abyssal et glaçant.
Une fosse pleine de cadavre froid.

- Tu sais, je l'entends me dire que je dois faire des trucs pour ne pas retourner là-bas ou pour ne pas être enfermé dehors. C'est la seule à s'inquiéter.

Pit tremblait.
C'était léger, mais perceptible.
Et Apache faisait de même, ses yeux noirs ne quittant plus les verts, n'osant même plus cligner, comme s'il craignait que l'autre ne plonge sur lui s'il le faisait, ne l'entraine dans son monde, dans sa noirceur la plus profonde.
Un endroit d’où on ne revenait pas.
Pas entier, en tout cas.
Le Joker lui même y avait laissé son âme.
Le gamin.
La, son cadavre recroquevillé dans l’obscurité.
Le corps et l'esprit dévorés par les horreurs.

"Qui ça.. Elle ?"
La voix d'Apache qui pourtant d'habitude portait loin, se reconnaissait par sa hargne et son assurance sonnait terriblement petite en cet instant, s'approchant de celle d'un enfant qui posait une question dont au fond il ne voulait pas vraiment avoir la réponse. "Elle te dit de faire.. quoi ?"
Il avait peur le révolté.
Oh oui, il avait peur.
Mais peur de quoi ?
Peur de qui ?
Peur de Pit ?

Plutôt peur de l'entendre, lui aussi, un jour.

Cette voix.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 883
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: La dalle à en avoir la gerbe   Mer 24 Oct 2018 - 10:30

Le Joker était ailleurs. La Quatrième facette prenait de la place. Elle se montrait pour l'Hérissé. Celui qui avait osé décrypter, qui avait assemblé des pièces de puzzle qui ne souhaitaient qu'être oubliées. Du moins, le Joueur voulait les oublier. Le Pion aussi. Mais pas la Quatrième facette. C'était celle-ci qui aimait ajouter des détails, dire la vérité. Il le fallait, pour que parfois, des gens rappellent à l'esprit la réalité. Histoire de savoir que l'Enfer avait déjà été présent. La mort, c'était sans doute le truc le plus sympa auquel il aurait droit un jour.

Certaines douleurs restaient.

Ce regard bizarre ne quittait plus Apache, et les oreilles jubilaient à entendre les mots du chasseur. "Elle" disait de faire quoi ? Hein ? Ce qui se murmure dans les tympans.

Pit saisit le col du garçon perdu et se hissa à l'orifice de l'ouïe.

Comme si c'était un secret. Comme si le dire allait matérialiser une horreur.

Comme si le savoir allait entrainer quelqu'un d'autre dans un autre monde.

Au fond de la fosse.

La poigne était forte, mais un léger tremblement restait encore. Un genre de peur et d'excitation. Pour le Joker, c'était une nouvelle phase très importante. Le chaos devait germer tranquillement. Et pour ça, il fallait que les graines soient nourries.

La Quatrième facette entendait en permanence ces chuchotements. Ces idées. Ces plans.

Et dans une voix murmurée.

- La Fée Verte...

Il en avait déjà parlé autrefois, mais sans vraiment savoir. C'était cette inconscience qui rappelait cette présence, mais c'était dans le sommeil qu'elle disait ce qui fallait.

-... elle dit que certains veulent avoir mal et mourir.

Un ricanement. Cette phrase était dite avec une logique implacable. Comme une évidence, comme si c'était gravé sur le visage des gens. Une phrase qui, répétée en permanence, avait le pouvoir de laver le Joker de toute forme de culpabilité. Comme si tout ce qu'il faisait était normal, logique. Comme s'il ne faisait que faire ce qu'il fallait.

- Bientôt, je suis sûr qu'elle viendra pour toi. Sinon je ne t'aurais pas dit ça. "Certains veulent avoir mal et mourir."

La main se serra encore plus, et Pit se mit à rire. Un rire affreusement dissonant. Il se releva sèchement, se balançant un peu sur ses jambes. Comme quelqu'un venant de se réveiller, de chercher l'équilibre.

Un instant, plus un son. Il avait trouvé un genre de stabilité, il s'étira, faisant craquer les os. Mais les genoux se plièrent aussitôt pour permettre au Joker de placer l'index sur la bouche d'Apache.

- Plus tu en parles, plus rapidement elle viendra la nuit. Souffler ses mots dans tes oreilles. Ne t'inquiète pas, elle ne veut que le bien du Jeu.

Sourire acéré.

La Fée Verte, c'était elle qui avait dit de détrôner. C'était elle qui avait murmuré de jouer, c'était elle qui avait dit qu'elle l'aiderait à ne jamais retourner dans le monde ordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1147
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: La dalle à en avoir la gerbe   Jeu 22 Nov 2018 - 18:32

Apache avait peur. Il se sentait paralysé, la, sous le regard de menthe du raccommodeur. Comme une biche éblouie par les phares d'une voiture qui lui fonçait dessus à pleine vitesse.
Pourquoi est ce qu'il avait peur ?
De quoi est ce qu'il avait peur ?
Lui même avait bien du mal à mettre le doigt dessus tout en sentant au fond que la réponse s'imposait sans sommation.

Peur d'être face à un miroir ?


Et soudain le Joker s'était saisi du col du punk, le rapprochant alors que lui même s'avançait, faisant disparaitre tout espace les séparant.
Le chasseur pouvait sentir la joue lisse de l'autre garçon contre la sienne. Froide. Frissonnante.

- La Fée Verte...

L'iroquois se sentit trembler tout contre le grand blond, sa peau s'hérissant de chair de poule.

-... elle dit que certains veulent avoir mal et mourir.

Le métisse ravala sa salive avec un peu de mal, le malaise lui remontant jusqu'à la gorge, la serrant comme deux mains cherchant à l'étrangler.

Certains veulent avoir mal et mourir.

Le ricanement du Joker vibra dans l'oreille du révolté, lui faisant contracter la mâchoire.
Pourquoi est ce qu'il avait l'impression de faire parti de ceux la ?
Ceux qui veulent avoir mal et mourir.
Un putain de suicidaire.

- Bientôt, je suis sûr qu'elle viendra pour toi. La Fée Verte...
Viendrait pour lui ? Sinon je ne t'aurais pas dit ça. "Certains veulent avoir mal et mourir."
Elle viendrait lui souffler à l'oreille... Comme Pit le faisait ?
La prise se fit brusquement plus serrée et dans le même temps, le punk sentit ses dents grincer.
L'instant d'après, un vide. Un rire dément.
Le chef venait de brusquement le relâcher en riant, lui rendant sa liberté en même temps qu'il s'éloignait, se relevant de toute sa hauteur alors que l'Anarchiste restait la, hébété, au sol, à ses pieds.
Aux pieds d'un chef.
Du pire des chefs.
En temps normal, Apache aurait vite fait de se relever, tout fier qu'il était, mais pas ici. Pas maintenant.
Il était sous le choc, le punk. Le souffle court. Le cœur qui battait trop fort, et cette sensation poisseuse qui lui restait au creux de l'oreille. La chaleur du souffle de Pit qui semblait encore y résonner.
Pourtant, le jeune anarchiste prit une inspiration, s’apprêtant à dire quelque chose, protester sans aucun doute, ou peut être poser une énième question, il fut cependant coupé dans son entreprise, les longues jambes du Joker se cassant brusquement, pliant et le ramenant à la hauteur du français pour mieux le bailloner d'un doigt, l'incitant à se taire.

" Plus tu en parles, plus rapidement elle viendra la nuit. Souffler ses mots dans tes oreilles. Ne t'inquiète pas, elle ne veut que le bien du Jeu."

Un nouveau frisson d'angoisse mêlé de malaise alors que le chef, lui, souriait pour changer. Mais cette fois, Apache ne se laissa pas faire, du moins, un peu moins, repoussant la main du raccommodeur d'un revers de bras.

"Elle existe pas ! La Fée Verte."
Le ton était sec, ne laissant aucune place au débat. "Elle viendra jamais me parler à moi ! Elle est dans ta tête !" Bien qu'il restait assis, l'Hérissé s'était quelque peu redressé, se penchant un peu en avant pour se rapprocher de nouveau du Joker, lui faisant face. "T'entend Joker ? J'deviendrai pas dingue comme toi..." Cette phrase la avait été presque grogné, soufflé les dents serrées. C'était qu'en vrai, le révolté se doutait bien que quand l'autre lui parlait de la fée, ce n'était pas vraiment à un être magique auquel il faisait référence.
C'était un genre d'image hein ?
Comme une personnification de sa folie.

La fée verte, c'était la folie de Pit.

"J'serai jamais comme toi, Pit."


Mais qui cherchait-il à convaincre, l'Apache ? Lui même ou le fou du roi ?

Face à un miroir cassé.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 883
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: La dalle à en avoir la gerbe   Sam 24 Nov 2018 - 12:52

Aucune résistance à Apache lorsqu'il poussa la main du Joker. Pit gardait un sourire. Un sourire nouveau. Les expressions de Pit se lisaient dans les nuances fines, les attitudes. Les détails.

Et les vérités se disaient, du moins Apache crachait sa défense, Pit regardait. Notant le redressement de l'Hérissé. C'était un défi ? Un air interrogateur se peignait sur le faciès du chef. La Fée Verte était dans sa tête ? Le sourire s'inversa, mais cela ne servait qu'à donner un aspect en pleine réflexion alors que les yeux observaient la moindre veines dans les prunelles du punk enflammé.

Apache disait des choses étranges. Apache jouait à un truc bizarre.

Ne pas être dingue ? Ne pas être comme Pit ?

Un silence suivit.

Pit avait un visage sans expression particulière, juste encore cette observation. Comme cherchant à voir son reflet dans le blanc des yeux.

Est-ce que Pit avait oublié la perte de contrôle avec ce possible "anti-chaos" un truc qui lui avait échappé à cause d'une poupée ? Il l'avait presque oublié du moins. Parce que la quatrième facette écrasait toutes les autres ainsi que leurs actes.

Un rire vint finalement, le sourire de Pit venait de grandir.

- Je vois mon reflet ! C'est drôle !

Il riait, il riait, puis s'arrêta net. Choisissant de se redresser, et de rester perché sur ses jambes.

- Pourtant, t'es prêt. La dernière fois, elle m'a dit un truc du genre : la graine qui se révolte sur tout va germer.

Il pointa Apache du doigt, un sourire sûr de lui.

- T'arrête pas de t'opposer aux choses, si ça c'est pas un signe de révolte... Elle attend que tu réveille une nuit peut-être. Je sais pas. Sans doute c'est cette histoire dans la forêt qui l'a amusée. Elle pense que tu vas pas tarder à te salir les mains, t'as déjà tenté sur moi après tout.

Pit déboutonna en partie le haut de sa chemise, dévoilant la cicatrisation approximative de la peau arrachée. La différence avec la peau normale ne pouvait pas se cacher, la cicatrice était visible. Pit s'était même donné beaucoup de peine pour que la guérison, la surveillance, aient été faites discrètement. Pour ne pas couler les deux pauvres pions qui ne faisaient qu'exprimer leur créativité.

- Ça me rappelle tout le temps que t'es une pièce maîtresse, que ta gerbe de l'ordre ne fera que mener au chaos. Je suis sûr que tu le cherches aussi, la Fée Verte t'as trouvé elle ne regarde. Elle va pas me partager tous tes secrets, t'inquiète, mais elle va veiller à te souffler les bons mots.

Le chef s'étira les bras, effaça son sourire avant de ranger les mains dans les poches. Il sentait que la peau tirait.

- Donne-moi du chaos, et je serais satisfait. Vue que je sais plus pourquoi je me suis battu, ce sera plus simple si c'est le bordel.

Haussement d'épaules.

Non, il ne se souvenait plus. Ça lui était resté en tête, cette question : qu'est-ce qu'il voulait ? Pourquoi tout ça ? Pourquoi être chef ? Pourquoi le chaos ?

- Je vais quand même demander à la Fée Verte si elle se souvient de ce que je voulais.

La quatrième facette cherchait du sens au-delà du Jeu. Est-ce qu'au fond... Apache avait réussi à mettre le doigt sur quelque chose qui ferait pencher le bouffon du tyran d'un côté ou de l'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apache
avatar

♣ Chasseur ♣


✘ AVENTURES : 1147
✘ SURNOM : L'Hérissé
✘ AGE DU PERSO : 16

✘ DISPO POUR RP ? : C'est chaud mais j'suis ouvert d'esprit.
✘ LIENS : Punk z'nat dead
A bas la hiérarchie!

MessageSujet: Re: La dalle à en avoir la gerbe   Dim 2 Déc 2018 - 20:06

Et il riait, toujours il riait le Joker. Toujours il souriait, au final, même si tout du long de cet échange, Apache avait pu découvrir sur le visage de ce chef toute une nouvelle batterie d'expressions que jusqu'ici il ne lui avait jamais connu.
Mais Pit avait beau avoir perdu son masque à certains instants, avoir même versé quelques larmes, c'était toujours le rire qui revenait, inlassablement, comme s'il s'agissait de son expression neutre à lui.

"Je vois mon reflet ! C'est drôle !"
Qu'il avait lâché, comme ça, sans prévenir, juste avant de se redresser. Cela fit froncer les sourcils et cligner des yeux à Apache, presque un chouilla vexé que l'autre le prenne avec si peu de considération. C'était comme si tout ce qu'il pouvait dire ne faisait que glisser sur ce garçon.
Rien ne le touchait.
Rien ne l'atteignait.
Comme une carapace incassable, une fosse infranchissable.
Vraiment ?

- Pourtant, t'es prêt. La dernière fois, elle m'a dit un truc du genre : la graine qui se révolte sur tout va germer.

L'iroquois ravala sa salive, la mine toujours contrite alors que le chef le pointait du doigt.

"T'arrête pas de t'opposer aux choses, si ça c'est pas un signe de révolte... Elle attend que tu réveille une nuit peut-être. Je sais pas. Sans doute c'est cette histoire dans la forêt qui l'a amusée."
Brusquement, sans aucun doute mu par la colère qui montait, le chasseur se releva enfin, un peu comme s'il s’apprêtait à frapper l'autre, visiblement tendu. "Elle pense que tu vas pas tarder à te salir les mains, t'as déjà tenté sur moi après tout."

Pour illustrer ses propos, le grand blond se mit à déboutonner sa chemise. Bien sur, l'iroquois compris très rapidement à quoi il faisait référence, ses yeux noirs glissant sans vraiment le vouloir sur cette cicatrice bien marquée, inratable sur la peau blanche du raccommodeur.

"Ça me rappelle tout le temps que t'es une pièce maîtresse."
La mâchoire du punk se contracta de nouveau. Mal a l'aise. "Ferme la..." Qu'il siffla entre ses dents. "Que ta gerbe de l'ordre ne fera que mener au chaos. Je suis sûr que tu le cherches aussi, la Fée Verte t'as trouvé elle ne regarde. Elle va pas me partager tous tes secrets, t'inquiète, mais elle va veiller à te souffler les bons mots." Le regard du métisse s'était fixé aux yeux vert de l'autre, la mine de travers, mauvaise à souhait. Il détestait ce qu'il entendait. Il détestait cette réponse. Cette manière de penser. "Donne-moi du chaos, et je serais satisfait." "Je t'ai dis de la fermer..." Il grognait, mais Pit ne s'en formalisait pas, continuant de plus belle. "Vue que je sais plus pourquoi je me suis battu, ce sera plus simple si c'est le bordel." Il détestait cette façon qu'avait le Joker de vouloir l'utiliser. De l'imaginer en pion sur son gigantesque échiquier. "Tu m'controles pas. Tu contrôles rien, bouffon..." Le dit clown se contenta de hausser les épaules. " Je vais quand même demander à la Fée Verte si elle se souvient de ce que je voulais." "Ouais c'est ca, fais ca !" Le punk lança, l'air dédaigneux au possible. "Interroge donc la Fée Verte !" Il avait prononcé les deux derniers mots avec un genre de dégout non dissimulé mêlé un un brin d'ironie méchante. "Celle qu'est dans ta tête de taré !" Et il avait surenchérit en se tapotant le coté du crane avec son index, histoire que ca soit bien clair.
Tout en parlant, le punk s'était éloigné d'un pas, puis de deux, visiblement fatigué par cet échange un peu trop riche. Beaucoup trop riche à son gout.

L'Apache était venu chercher le Joker, avait décidé de fouiller dans cette fosse immonde dans l'espoir de trouver de quoi le faire tomber pour de bon.
Et il avait fini par trouver, oui, mais pas forcément ce qu'il avait espéré.
Il avait de quoi se repasser tout ca en boucle pour un moment... Et il avait cette sensation dégueulasse qui lui collait à la peau, cette impression qu'au moment ou il avait plongé dans cette fosse, cette putain de fosse, ou il avait remué ce qui s'y planquait sous des litres d'horreurs boueuses, qu'a ce moment la, il avait réveillé quelque chose. Un quelque chose qui ne le lâcherait plus désormais. Le suivrait partout.

Il avait mis les pieds dans un monde qui n'était pas le sien, et c'était un petit peu comme s'il regrettait déjà de l'avoir fait.

Non non..
Non, c'était pour la bonne cause.
C'était Apache qui utiliserait Pit, pas l'inverse.
Le punk s'en sentait les épaules....
Avait-il tord ?
Peut être...
C'était qu'il semblait vouloir jouer sur le même terrain qu'un maitre en la matière.
Risqué.
Très risqué.

Mais ca tombait bien, ce punk la adorait le risque.






"Si tu ne trouves pas une raison pour vivre, trouve une raison pour mourir."
"I aspire to inspire before I expire"
"Live fast die fast"


Justice veille.:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pit
avatar

♣ Chef des Raccommodeurs ♣


✘ AVENTURES : 883
✘ SURNOM : Le Joker
✘ AGE DU PERSO : 17 ans

✘ LIENS : Quelques fleurs perdues dans un fossé de cartes
le SWAG


MessageSujet: Re: La dalle à en avoir la gerbe   Lun 3 Déc 2018 - 17:07

Les paroles du punk firent pencher la tête de Pit sur le côté droit, le sourire était discret mais bel et bien là. La 4e facette. L'index vint se tortiller autour de la mèche tressée, la satisfaction habillait le visage, les perles d'absinthe ne quittaient pas les prunelles qui les accrochaient encore.

Pit écoutait les blasphèmes. Blasphèmes ? La fosse grognait au fond, la fosse gargouillait, le Gamin détestait qu'on le traite de fou, le Gamin avait peur qu'on ne le croit pas. Le Gamin avait peur de dire ce qu'il pensait, parce qu'on lui dirait qu'il ne fallait pas accuser les adultes. Voyons.

Chut, Gamin. Le Pion l'étouffait, le Joueur regardait. La 4e facette se cherchait encore un nom.

Et si, c'était la fosse tout simplement ? À voir.

C'était Pit. Peut-être bien. L'amas de tout. Ce qui était le résidu des blessures en tout genre. À voir.

Le Joker laissa Apache s'en aller, non sans une angoisse dans le ventre. Il venait d'entendre quelque chose d'horrifique après tout. Quelque chose qui aurait dû être effacé. Pit allait devoir être strict. Ne pas laisser passer un pas de travers venant de ses alliés. Rien. Il devait se protéger, il fallait se défendre. Les autres facettes allaient tout endurer, et la 4e allait pouvoir être bien mis en sécurité.

Apache, allait se salir à sa place. Laissons-le réfléchir encore, utiliser sa tête. Probablement, il va se venger peut-être. Cela servira. Le Pion s'attachera, jouera, le Joueur de même. Le Gamin essayera de prendre de l'aide. Se rassurer peut-être en se disant que le mal fait n'était que lié à l'Hérissé.

Pit souriait. Marchant lentement lui aussi en direction de la sortie, mais laissant le Chasseur courir loin. Il riait aussi, d'une manière plus démente, comme s'il gagnait encore.

Mais il était un peu fâché d'avoir été traité de fou.

Sur qui se défouler ?

Ah oui, la 4e facette était affreusement rancunière. Pire que d'origine, et se salirait les mains. Puis que cette facette avait conscience d'avoir été salie par bien des choses, alors le sang... c'était peut-être le plus propre des fluides.

- Bye bye, carte de chaos. Utilise encore ta tête la prochaine fois~.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La dalle à en avoir la gerbe   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

 Sujets similaires

-
» Les sites à avoir en favoris
» Remboursemoi.com: Nouvelle méthode pour avoir un max de filleuls
» Série animé wakfu -> pourquoi payer en ogrine pour les avoir définitivement ? :D
» Comment filer à l'anglaise aprés avoir pillé une mairie ?
» Une petite carte, pour avoir vos avis ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Grand Arbre :: Les Cabanes dans les Branches-